Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Fantômes d'une vie passée ~ Barthélémy & Grigori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Grigori E. Raspoutine


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gary Oldman

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Raspoutine

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 247
✯ Les étoiles : 392




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 1 Fév 2018 - 10:24



Fantômes d'une vie passée



Raspoutine plongeait la main gauche dans la poche de sa longue veste, après avoir remonté son écharpe autour de son cou, tenant de la main droite son café désagréablement froid qu’il venait de prendre au premier bar du coin. Il oubliait toujours que c’était une mauvaise idée d’entrer dans le premier lieu qui lui venait pour prendre son café matinal, il finissait toujours par se retrouver avec de la mauvaise qualité où devait se confronter à une vendeuse qui n’avait jamais appris à se servir de ses appareils douteux pour réchauffer un maudit café.
Et chaque jour, alors qu’il se tenait là, sur le trottoir dans le froid avec une boisson à peine plus chaude que la température ambiante, il se répétait qu’il devait simplement penser à acheter le café qu’il préférait boire pour le ranger dans la cuisine d’Anita.

Regardant à droite, puis à gauche, et constatant qu’il était seul, il ferma les yeux pour concentrer les faibles restes de sa magie qui n’étaient pas encore domptés pour tenter de monter la température de son breuvage. Au prix de quelques secondes, il sentit son énergie revenir, mais dut faire de son mieux pour se maitriser pour ne pas incendier le mug en plastique. Sentant la neige qui fondait sous ses pieds, il s’arrêta alors, spécialement lorsqu’il constata la marque brulée de sa main sur son gobelet.

Il put alors prendre une nouvelle gorgée, concluant désormais qu’il était trop chaud.

Sois maudite, vulgaire vendeuse, marmonna-t-il d’une petite voix qui fut étouffée par le faible vent d’hiver des rues de Storybrooke.

Debout de la sorte, sans marcher, il se sentait inconfortable, n’appréciant guère d’être immobile pendant autant de minutes. Le fait est qu’il ne connaissait pas du tout l’emploi du temps de celui qu’il cherchait. Il ne savait même pas s’il travaillait ce jour là. Il était seulement au courant de deux choses : qu’il passait dans cette rue, et que c’était l’endroit le plus convenable pour tenter une approche, son appartement étant parasité par un homme jamais content qui s’était mis en tête d’enfermer Barthélémy et d’agresser toutes les connaissances qu’il pouvait avoir.

Dans un autre temps, Monsieur Cane aurait finit en cendre il y a bien longtemps.

Grigori soupira à cette pensée. Il n’avait plus envie de tuer, de torturer, mais il devait bien admettre que c’était parfois bien plus facile.

A force d’attendre, le trottoir à ses pieds avait eu le temps de se recouvrir de nouveau de son manteau blanc, le sorcier n’ayant même pas remarqué la fine neige qui tombait dans les rues malgré le printemps qui n’allait plus tarder à arriver.
Les rues étaient fréquentées normalement pour un jeudi, ce qui participait à l’impatience. Devoir attendre dans une foule n’avait rien d’agréable, mais l’enjeu était beaucoup trop important pour qu’il prenne le temps de s’en importuner.

La veille au soir, Barthélémy avait fait une apparition au Comics Burger, avec un message très clair à son égard. Il ne le savait pas aussi vulgaire, où bien était-ce cette Lily Allen qui rendait la chose plus facile à dire en chanson. Mais quoiqu’il en soit, chanter Fuck you à son égard n’avait rien de bienveillant. Ainsi, bien entendu, il avait pu constater l’étendue de sa colère qu’il avait pour lui, du moins, bien plus que lors de leurs retrouvailles inattendues dans les bois de la ville.

Depuis lesdites retrouvailles, Greg n’avait plus osé revoir son ami, s’étant contenté de s’informer sur son lieu de résidence (recherches au cours desquelles il avait eu vent de cet Arthur Cane et de son attitude fort déplaisante). Mais après ce qu’il s’était passé la veille, il avait besoin de lui parlait. Aujourd’hui, le sorcier était beaucoup de choses, un sorcier avec sa part de ténèbres, et un simple homme avec sa part de lumière, mais qu’importe son identité, il y avait quelque chose dont il était sûr : il regrettait d’avoir perdu l’amitié de Bartok, par sa faute.

Le retrouver n’était très certainement pas une bonne idée, l’ancienne chauve-souris risquant de réagir au quart de tour. Evidemment qu’il avait encore sa part de haine en lui, toujours très grande, m ais si le sorcier n’essayait pas, il tuait ses chances dès le départ de retrouver son ami.

Barthélémy !Osa-t-il alors lorsqu’il vit le jeune homme sortir d’un immeuble vers le chemin de son travail.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

astra; bb
— a new age of magic and disgust

Barthélémy H. Tok


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Iwan Rheon

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bartok

✓ Métier : Mannequin
☞ Surnom : Bart ~ Barthy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 126
✯ Les étoiles : 1404




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 1 Fév 2018 - 20:51


Les Fantômes d'une vie passée
« Et c'est très bien comme ça ! En fantômes ! »



Le réveil avait été... Difficile. Heureusement la veille, j'avais pris mes précautions et demandé à Charles de venir me chercher pour m'emmener au travail. Je n'étais pas du matin et c'était confortable de ne pas avoir à conduire dans la circulation matinale. Entre le stress de l'horloge et celui des embouteillages, j'étais plus serein à l'arrière d'une de mes voitures. J'avais les moyen de me payer un chauffeur, autant en profiter. Et je pouvais finir mes nuits dans la voiture comme ça. Un confort que j'avais depuis l'enfance et c'était toujours Charles qui m'accompagnait depuis toutes ses années. J'essayais de prévoir le plus souvent lorsque j'avais besoin de ses services. Ce qui ne m'empêchait pas de conduire mes propres voitures de temps à autre. J'avais même proposé à Arthur de les emprunter s'il en ressentait l'envie. Mais ce dernier, en tête de mule invétéré, préférait marcher. Après tout, il faisait ce qu'il voulait. Je n'allais pas l'obliger à utiliser mes voitures de luxe.

Je me dirigeais vers la douche en mode zombie et laissait longuement couler l'eau chaude sur mon corps las. Il fallait que je me réveille. J'avais un shooting photo important aujourd'hui en plus. Bob allait râler si j'arrivais avec une tête de déterré et des cernes de six pieds de long. Il fallait que j'arrange un minimum mon apparence. Et le mieux pour ça, c'était encore de me réveiller convenablement. Je finissais de me préparer convenablement avant de sortir de la salle de bain embuée. J'esquissais un sourire alors qu'Arthur prenait la place derrière moi et ronchonnait à cause de la buée sur le miroir de la salle de bain. Il y avait des petits plaisirs matinaux comme ça des fois... ça n'avait pas de prix. Je me dirigeais ensuite vers la cuisine et me servis un café serré. Je fixais un coup d’œil à montre pour surveiller l'heure et m'avançait vers le placard de l'entrée pour mettre mes chaussures et mon manteau. Je pris mon écharpe et mes gants en constatant par la bais vitré qu'il neigeait dehors.

Je poussais un léger soupir, j'aimais bien la neige mais... c'était parfois fastidieux de se déplacer au milieu d'elle. Et je n'avais plus la faculté de voler, ce qui rendait la tâche ardue parfois. Même si je n'aurais repris ma forme de chauve-souris pour rien au monde. Manger des insectes à nouveau non merci. Je me tournais vers la salle de bain avant de sortir une fois prêt pour souhaiter une bonne journée à mon colocataire. En sortant, je croisais la voisine. Calamity ou un truc du genre. Une jolie jeune femme toujours très souriante. J'espérais secrètement qu'un jour Arthur tombe sous son charme. Elle semblait être adorable et s'il y avait bien quelque chose qui manquait à mon ami, c'était de la douceur. Je m'empressais d'aller lui ouvrir la porte d'entrée de l'immeuble alors qu'elle s'éloignait sous la neige.

Je restais un moment songeur à la regarder s'éloigner avant de sortir de mes pensées et de me diriger vers Charles qui m'attendait un parapluie en main. Je lui adressais un sourire pour montrer que je l'avais bien remarqué lorsqu'une voix me stoppa net dans ma progression. Cette voix... Je la connaissais si bien... Et elle n'évoquait aucun bon souvenir dans mon esprit. Je me tournais le regard noir vers le propriétaire de cette voix tant haïe.

"Raspoutine ! Qu'est-ce que tu fiches ici ? Tu n'es pas le bienvenue ! Tu peux repartir d'où tu viens !"

Puis sans un mot de plus, je lui tournais le dos pour continuer mon chemin vers Charles et la Maserati.

black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Little Ultrasound

Grigori E. Raspoutine


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gary Oldman

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Raspoutine

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 247
✯ Les étoiles : 392




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 29 Mai 2018 - 19:15



Fantômes d'une vie passée



Grigori aurait voulu se téléporter entre cette voiture et son ami (actuellement ancien ami, mais, désireux de changer ça, nous éviterons de mentionner ce terme ancien), mais cela aurait été inconvenant. User de la magie pour couper son chemin, spécialement lorsqu'il ne voulait pas le voir, n'allait pas améliorer la position de Grigori dans le cœur de l'ancienne chauve-souris.

J'ai bien conscience de ne pas être le bienvenue, et espérer l'être en venant te parler, une fois encore, est sans doute osé...

Il commença à marcher, quittant sa position immobile et faisant tomber les quelques grains de neiges qui s'étaient accumulés sur ses chaussures, faisant disparaître également ce café d'un geste de la main, avec cette magie qui commençait à s'éveiller en lui.

Toutefois, espérer des choses inaccessibles est la preuve d'un optimisme... et d'un changement. Tu es un garçon intelligent, bien sûr qu'il te faudra bien plus que de l'espoir de ma part pour croire en moi, certes. Mais peux-tu vraiment attendre cela du même sorcier que tu as connu autrefois ?

Oui, s'était-il dit aussitôt. Grigori savait pertinemment que Barthélémy verrait de sa part de la ruse, des belles paroles pour l'amadouer. Ce n'était pas comme si le sorcier pouvait le blâmer. Il aurait pu soupirer, mais n'avait pas de problème pour garder son assurance. Il était sincère lorsqu'il lui avait dit n'avoir jamais voulu faire de sa vie un enfer. Il était dur à croire, en le voyant aujourd'hui, assuré et réfléchi, que le mage noir stupide et ridicule qui avait été autrefois eut été... lui.

Vois-tu, dans cette nouvelle vie, commençais, plus près de lui, j'ai des centaines d'opportunités. Professionnelles, relationnelles, et d'autres nombreux plans. Cette ville est... particulière, et je ne me prive pas de l'apprécier, c'est certain. Mais j'ai pris la résolution de tout faire pour que l'être qui fut autrefois le seul à m'avoir accordé sa compagnie devienne l'ami que j'ai vu en lui.

Il accéléra le pas pour marcher plus vite que lui. Alors, Grigora agita les doigts, faisant disparaître la neige sur la route et sur la voiture qui pouvait gêner le véhicule à son démarrage. Les points faibles de ces étranges carrosses modernes ont été le sujet de ses constatations pendant le temps passer à Storybrooke et il ne se cachait pas qu'il les trouvait ridicules. En revanche, le bijou de Barthélémy était flambant neuf, dans cette vie, c'était un grand homme. Riche, influent. Heureux ? Pas vraiment, c'était certain.

Sache que je ne te retiendrai pas. Pars si tu veux partir. Mais sache que cette résolution ne me fera pas abandonner, qu'importe le nombre de fois où tu voudras me cracher dessus et me rejeter -à juste titre. Et qu'importe ce qu'il te faudra, et le temps qu'il me faudra, pour parvenir à redevenir l'ami que je veux être pour toi. Même si des décennies me sépareront de cet objectif.

Il se poussa alors, il avait dit le principal, c'était à lui de partir.

Je ne réussirai certainement pas aujourd'hui, c'est évident. Et te prouver que je n'ai rien de ce sorcier idiot qui t'a torturé sera d'abord la première étape. Mais j'étais sérieux, lorsque je disais que de nombreuses opportunités agréables se présentaient à moi à Storybrooke. Il est pourtant certain que tu es le seul ami qu'il me comptera d'avoir, très cher.

Grigori s'étonnait. Cela... le dérangeait, en réalité. D'avoir dit tout ça, il ne se dévoilait ainsi dans aucune de ses vies, et encore moins celle-ci. Ça n'arrivera certainement plus, d'ailleurs. Mais au moins réussissait-il à faire des efforts. Nécessaires.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

astra; bb
— a new age of magic and disgust

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Fantômes d'une vie passée ~ Barthélémy & Grigori





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives