Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 La valse de la mélancolie ♚ Cassandre ⇝ Nathan ⇝ Barthélémy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nathan S. RedHood


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾


☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 949
✯ Les étoiles : 15611




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Jeu 22 Fév 2018 - 22:26

La valse de la mélancolie  ❧


Depuis que Nathan vivait dans son appartement et se contentait d'aller travailler tous les jours, il n'avait plus le temps de penser à son passé ou encore ses parents. La famille Crowford, cela faisait un moment qu'il avait fait une croix dessus et si on l'appelait par ce nom de famille, il avait le chic de ne pas répondre. Son vrai nom était pour Nathan Richard Crowford. Rien que d'y penser il ne avait des frissons. Mais tout cela ce n'était que du passé, enfin c'était ce qu'il pensait en tout cas. Il avait reçu un appel ce matin et en décrochant le téléphone, il fût surpris d'entendre la voix de sa mère Maria. Nathan était pourtant persuadé d'être tranquille et qu'il pouvait enfin vivre sa vie. Il croyait que ses parents avaient adoptés un autre asiatique pour profiter de lui et en faire son objet pour des futurs projets. Il s'était lourdement trompé et d'un côté cela ne le surprenait pas. Sa mère voulait que la querelle familiale se termine dès aujourd'hui, elle voulait y mettre un terme parce qu'ils avaient besoin de lui. Nathan savait que c'était plutôt l'entreprise familiale qui avait besoin de lui. Il avait pouffé dans les oreilles de sa mère avant de se calmer quand elle cita le nom de Cassandre De Trémaine. Il se souvenait parfaitement de cette petite rouquine plutôt étrange. Il la connaissait depuis son enfance après tout. Le coréen aurait pût devenir ami avec elle, sûrement. Si Samuel n'avait pas gâché son enfance ou même sa vie. Il était prêt à revenir dans le manoir Crowford pour dîner avec ses parents et faire l'effort de discuter avec eux. Il aurait pût être un fils agréable et obéissant mais la nouvelle que son père lui annonça au téléphone lui arrêta brusquement le cœur.

▬ «  Tu vas enfin te marier avec Cassandre. Les De Trémaine ne pourrons que nous apporter du bon dans nos affaires. »


⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆


C'était avec le cœur battant que Nathan avait laissé le majordome des Crowford l'habiller. Arthur avait été son seul ami dans ce grand manoir froid et sombre. Il considérait le majordome comme son père malgré son titre et son vieil âge. D'ailleurs le vieil homme avait remarqué que Nathan n'était pas à l'aise dans ce costume noir, dans ce contexte qui ne lui collait pas vraiment à la peau. Arthur afficha une petite moue avant de passer sa main sur le nœud papillon de l'enfant afin de le redresser.  Son cœur battait contre sa poitrine, tellement qu'il avait l'impression que ce dernier allait s'échapper de son corps. Le coréen respira un bon coup alors que le majordome afficha un petit sourire tout en hochant la tête. Cela faisait un peu plus de deux ans qu'il vivait avec les Crowford. Il se souvenait encore des chuchotements des enfants de l'orphelinat le jour ou il s'était fait adopté. Comme quoi il avait de la chance de pouvoir vivre dans une famille de riche. Nathan, lui n'avait jamais aimé cette nouvelle tout simplement parce que Hyo-Jin n'était pas là avec lui. A chaque fois qu'il pensait à elle, sa gorge se serrait. A chaque fois qu'il voyait un papillon, il avait honte de lui. Ce soir il avait honte et affreusement peur. Il allait se retrouver entouré de centaines de bourgeois. De personnes qui n'étaient pas marrante et qui lui faisait peur. Ses yeux s'humidifiaient mais Arthur arriva au bon moment. Il posa délicatement sa main sur l'épaule de l'enfant.

▬ « Tout vas bien se passer, Nathan. Il suffit juste de parler comme je vous l'ai appris. Vous êtes très élégant ce soir en plus. » il fit un petit clin d’œil à ce dernier avant de se redresser sans bouger de sa place. Il attendait que Nathan prenne la parole. Deux ans qu'il apprenait à parler parfaitement l'anglais alors qu'il était coréen. Le garçon hocha vivement la tête.

▬ « Bonsoir, je m'appelle Nathan Crowford. Je suis le fils de Richard et Maria Crowford et j'espère que le gala est à.... vos goûtes ? »
lâcha t-il un peu hésitant alors que le majordome lâcha un petit rire tout en secouant négativement la tête.

▬ « Presque parfait. Que le gala est à votre goûts. Sinon tout était bon, vous pouvez rejoindre Madame Crowford. Bonne chance mon enfant. »

Le majordome referma la porte derrière Nathan et ce fût à ce moment que l'enfant compris qu'il était seul ce soir. Sa mère lui prit fermement la main sûrement pour l'empêcher de s'enfuir alors qu'ils marchaient tous les deux dans ce long couloir. Il entendait la musique classique se rapprocher un peu plus de sa personne mais aussi les rires faux et forcés des invités. Il ferma les yeux un instant avant de les rouvrir quand sa mère lui tira violemment le bras pour lui faire comprendre qu'il devait passer en premier. Nate afficha une petite moue tout en fixant la grande porte en bois qui le séparait de cet enfer. Il se tourna vers sa mère avant de secouer négativement la tête. Il ne voulait pas y aller, il ne voulait pas se mélanger à toutes ces personnes. Il voulait juste revoir sa sœur et rester seul avec elle. Après  tout les deux étaient habitués à être seuls depuis le temps. Maria se baissa vers Nate avant de lever sa main pour gifler sans fils sans pitié.

▬ « Ne fais pas honte à ton père et ouvres cette porte tout de suite. »

Nathan avait appris avec le temps que Maria, sa mère avait perdu son fils unique il y avait trois ans de cela. Il était apparemment mort d'une maladie atroce, il ne connaissait pas le nom de cette maladie parce qu'Arthur n'avait jamais voulu lui dire mais sa mort avait rendu ce manoir glacial. La joie des Crowford avait disparût avec leurs fils ce jour là et depuis Arthur ne les reconnaissait plus. Nate essayait un maximum de remplacer Derek mais il n'avait jamais réussi. Monsieur Crowford haïssait Nathan et Maria, cela dépendait des moments. Le coréen posa sa main sur sa joue rouge avant de simplement hocher la tête. Sans réfléchir il poussa les portes en bois et les invités tournèrent leurs regards sur lui alors qu'un lourd silence s'installa dans la salle. Ils attendaient tous son arrivé apparemment. Après tout, le gala se passaient dans le manoir des Crowford. Nathan respira un bon coup avant de lâcher doucement la main de sa main pour s'incliner avec grâce.

▬ «  Bonsoir, je m'appelle Nathan Crowford. Je suis le fils de Richard et Maria Crowford et j'espère que le gala est à votre goût. »

Nathan se tendit quand les invités se mirent à sourire le trouvant adorable. Il ne comprit pas vraiment sur le coup. Mais il eut rapidement la réponse quand au fil de la soirée des familles venaient le voir en souriant tout en disant qu'il avait de la chance. Un asiatique dans une grande famille anglaise était quelque chose de plutôt rare mais que cela ne les dérangeait pas parce qu'il était à croqué.. Il n'était qu'une attraction pour tous ces riches qui puaient l'or et l'argent. Il aurait aimé s'enfuir et disparaître ou encore s'asseoir dans une chaise du fond mais son père posa sa main sur l'épaule du coréen tout en resserrant son emprise. Nate afficha une petite grimace alors que le Monsieur Crowford prit la parole.

▬ « La famille De Trémaine vient de faire son entrée. Ne fuis pas mon fils, je dois te présenter à sûrement une de tes futurs femmes. »


L'asiatique se figea sur place mais il ne prit pas la peine de s'enfuir, il avait trop peur de Richard Crowford. Il déglutit difficilement alors que la famille De Trémaine venait vers eux. Son pèse présenta de façon très noble, en embrassant délicatement la main de Madame De Trémaine. Nathan se cacha derrière son père alors qu'une petite fille brune s'avançait vers lui suivit d'une rousse. Nate fit alors la même chose que son père à contre cœur avant de reculer de quelques pas pour essayait de fuir. Malheureusement il se cogna à un.. ou plutôt deux jeune hommes qui se trouvait derrière lui. Ils étaient bien plus âgé que les filles De Trémaine. Nathan se contentait de resté droit alors que son père lui salua ses invités avec un bon sourire de commerçant.

▬ « La famille Tok, au plaisir de vous voir parmi nous. Je vous présente mon fils Nathan. »

Un sourire fier se dessina sur les lèvres de son père. Il ne l'était pas vraiment en fin de compte mais tant que les autres le croyaient, c'était le plus important pour lui. Nathan fronça les sourcils en fixant les jumeaux avec méfiance. Il n'aimait vraiment pas le monde, les humains.  Il poussa sans hésiter la main de son père avant de partir un peu plus loin sans le prévenir. Il prit un verre de jus de pomme pour le boire rapidement. Il étouffait dans cette salle de fête qui était beaucoup trop illuminé pour lui. Il voyait son père et Madame De Trémaine discuter avec les sœurs avant que ces dernières ne vienne vers le coréen. La brune s'arrêta juste devant l'enfant Crowford tout en affichant un petit sourire.

▬ « Tu es partie avant qu'on se présente. Je suis Ariane et voici ma sœur Cassandre. Ton père nous a dit que tu serais notre hôte pour la soirée. Tu t'appelle comment ? »

Cette fille se comportait de façon très noble cela se voyait que leur mère avait fait leur éducation. Nate se redressa alors pour ne pas faire honte à la famille Crowford avant de prendre la parole. Il ne pouvait pas fuir maintenant, c'était trop tard.

▬ « Je me nomme Nathan et si je dois être votre hôte.. qu'il en soit ainsi. »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Everything is red
The world is covered by our trails; Scars we cover up with paint.

Barthélémy H. Tok


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Iwan Rheon

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bartok

✓ Métier : Mannequin
☞ Surnom : Bart ~ Barthy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 126
✯ Les étoiles : 1404




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 24 Fév 2018 - 21:53


La valse de la mélancolie
« Ou comment apprendre à se comporter dans la bonne société »



Ce fut avec un léger pincement au cœur que j'embrassais Babouletchka sur la joue. Je n'aimais pas trop l'idée de la laisser seule toute la soirée. Surtout alors que nous allions affronter les démons de notre passé. Il ne faisait aucun doute qu'il y aurait beaucoup de têtes connues à ce bal. Des personnes que ni Balthazar ni moi n'avions revus depuis la mort de maman. Notre géniteur était le seul lien qui nous unissait à ces personnes et je n'avais jamais ressenti le besoin de les revoir. Sauf peut-être Solal. Mais les choses s'étaient compliquées avec le temps. Nous avions été séparés par nos vies tout simplement et par des choix familiaux. Rien que nos écoles divergeaient. A partir de là, il avait été compliqué de garder un lien. Pourtant, j'étais certain qu'en le revoyant ce serait comme si rien n'avait changé entre nous. Je l'espérais en tout cas, il était l'unique raison qui me poussait à assister à ce bal chez les Crowford.

Pour Balathazar, je ne savais pas. Peut-être voulait-il simplement me faire plaisir en m'accompagnant là-bas. Je savais qu'il n'appréciait pas Solal autant que moi et qu'il aurait largement préféré passer la soirée à la maison avec Arthur à regarder une série ou un film quelconque. Moi aussi j'aurais préféré. Mais nous avions des obligations. Notre père n'était plus là mais notre nom restait d'une importance suffisante pour que notre présence soit requise à la présentation du nouveau fils des Crowford. L'argent impliquait certaines responsabilités dont je me serais bien passé. Et contrairement à toute attente, c'est Babouletchka qui nous a poussé à y aller. Selon elle, il fallait que nous préparions notre avenir et le mieux était de nous faire connaître de ces gens. Montrer que nous n'allions pas nous laisser submerger et oublier par leurs mondes. Nous étions les outsiders de la soirée.

J'en avais parfaitement conscience, on ne nous avait plus vu depuis tellement d'années. Il était quasiment certains que certaines personnes étaient persuadées que nous ne viendrons pas. Grossière erreur... Je jetais un coup d’œil à mon jumeau alors que nous sortions de la maison, lui adressant un petit sourire et une petite tape sur l'épaule. Je savais à quel point il détestait ce genre de chose. Il était beaucoup trop timide pour être à son aise dans toute cette foule. Et le pire étant qu'il devait laisser son appareil photo à la maison. Sans doute le plus gros sacrifice que je puisse lui demander de faire. Mais là où nous allions, il ne pouvait pas l'emmener. Nous n'étions pas dans ce genre de fête où nous pouvions nous permettre d'être nous même. Non. Cette soirée n'était rien d'autre qu'un traquenard. Un rendez-vous dans la gueule du loup.

C'est donc avec une légère boule d'angoisse que je montais dans la Bentley. Charles comme toujours, fidèle au poste, nous conduirais à la réception. Je ne savais pas trop s'il nous attendrait ou non ensuite. Le plus simple était sans doute que nous l'appelions pour qu'il vienne nous rechercher ensuite. A moins qu'il passe la soirée avec tous les autres chauffeurs. Il ferait ce qu'il voudrait après tout. Il était suffisamment grand pour savoir ce qu'il voulait faire après tout. J'esquissais un sourire à mon jumeau avant de remettre sa cravate droite. Nous étions exactement la copie conforme de l'autre. Si ce n'était le petit air réservé de mon frère nous étions semblables. Lorsque la voiture s'arrêta j'attendis que Charles vienne m'ouvrir pour sortir. Je constatais que Balthazar faisait la même chose. Une façon comme une autre de prolonger l'inévitable. J'inspirais un grand coup avant d'entrer dans la fosse aux lions.

Je laissais mon regard parcourir la foule à la recherche de notre hôte du soir. Je le repérais bien vite en compagnie d'Adrastée De Trémaine. Une femme aussi froide que fausse. Je ne l'avais jamais aimé, elle était du même acabit qu'Ariel Dorado. Ce n'était pas déplaisant de ne pas avoir revu cette femme depuis de nombreuses années. Je pris sur moi d'afficher un sourire aimable alors que je m'avançais vers le petit groupe qui s'était formé autour d'un petit asiatique. Sans doute le nouveau fils prodigue. Balthazar m'emboîta le pas et nous firent front ensemble devant Richard Crowford. J'inclinais légèrement la tête en direction de l'homme pour le saluer alors qu'il nous présentait son fils qui venait tout juste de tenter de s'échapper. Je lui jetais à peine un regard pour me concentrer sur le père mais je vis que Balthazar avait adressé un petit sourire au garçon. Il comprenait tellement son sentiment. Moi aussi j'aurais aimé fuir mais nous avions des responsabilités. Et c'était toujours moi qui me retrouvais à les assumer.

"Monsieur Crowford, c'est un plaisir de vous revoir. Je suis enchanté de faire la connaissance de votre fils."

Je m'attardais un peu plus sur le garçon et lui adressais un semblant de sourire poli alors qu'il arrivait à se défaire de la poigne de son père. Je relevais donc le regard sur Madame de Trémaine et ses deux filles. Je me penchais pour baiser poliment la main de la femme avant de me décaler pour laisser la place à mon frère pour qu'il exécute le même geste. Nous n'avions peut-être pas pratiqué depuis longtemps mais les bonnes manières ne s'oublient pas. Même à seize ans.

"Madame, vous êtes restée la même que dans mes souvenirs de petit garçon."

Elle pouffa de plaisir en plaçant sa main devant sa bouche pour étouffer son rire en geste qui se voulait élégant.

"Allons mon garçon ! Quel flatteur ! Aussi charmant que l'était son père. Mais dites moi... Qui est Barthélémy et qui est Balthazar ?"

Je sentis Balth se raidir à côté de moi, je dus moi même retenir une grimace de dégoût à la comparaison avec notre géniteur mais j'effaçais la gêne par un sourire amusé.

"Je suis Barthélémy, Madame. Et voici mon frère, je désignais mon jumeau d'un mouvement de la main. Balthazar."

"C'est fou comme vous êtes identiques. Mais laissez moi vous présenter les jumelles ! Je crois que vous ne vous connaissez pas encore... Elles n'étaient pas née je crois la dernière fois que nous nous sommes vus."

Je hochais la tête poliment alors que la mère poussait vers nous deux gamines à l'air pimbêche. Une brune et une rousse.

"Voici Eugénie, reprit Madame de Trémaine en désignant la brune avant d'ajouter en montrant la rousse. Et Cassandre. Elles n'ont pas la chance d'être aussi identiques que vous deux mais j'aime à croire qu'elles partagent elles aussi un petit lien spécial."

J'esquissais un sourire poli en direction des deux gamines. Non mais sérieusement... Un lien spécial ? N'importe quoi. Comme si sous prétexte qu'on était jumeaux, nous avions forcément un code secret de jumeaux. C'était ridicule. Effectivement nous étions proches mais c'était mon frère. Quoi de plus normal ? Surtout vu les épreuves que nous avions subis ces dernières années. Il n'y avait rien de magique là-dedans. C'est ce moment que choisit la famille Dorado pour apparaître. Je regardais intrigué en direction de Solal. Lui aussi avait beaucoup changé. Mais quoi de plus normal ? Nous avions tous grandis. Je regardais distraitement Ariel Dorado s'approcher de Richard Crowford et l'enlacer dans une étreinte toute viril. Il se tourna ensuite vers Adrastée et la salua comme le voulait l'usage avec toute la mièvrerie du monde. J'observais du coin de l’œil Solal imiter son père avant qu'ils ne se dirigent vers nous.

"Les frères Tok ! Quel plaisir de vous voir ici tous les deux !"

Ariel nous enserra tous les deux dans une étreinte qui se voulait paternel avant de nous relâcher.

"J'ai été si attristé d'apprendre le décès de votre père."

Je me figeais légèrement serrant la mâchoire sans rien dire mais Balthazar prit la parole. Pour la première fois depuis longtemps, ce fut lui qui prit la parole.

"Vous êtes bien le seul Monsieur Dorado. Depuis la mort de notre mère, nous n'avons plus de père."

Je vis le père Dorado froncer les sourcils alors que le regard de Solal se vrillait sur nous. J'étais prêt à intervenir d'un moment à l'autre.

"Oui bien sûr. C'est compréhensible après un tel drame... Je suis heureux de voir que vous avez surmonté tout ça et que vous êtes ici parmi nous. Et si vous avez besoin de quelque chose et bien n'hésitez pas ! La maison des Dorado vous sera toujours ouverte."

J'esquissais un sourire de remerciement en hochant la tête.

"Merci Monsieur Dorado, nous n'oublierons pas votre gentillesse."

"Allons ! Appelez moi Ariel ! Bien, je vous laisse avec Solal à présent. Je crois me rappeler que vous étiez très amis enfants, n'est-ce pas ?"

Je hochais la tête.

"Effectivement, Monsieur."

Je ne pouvais me résoudre à appeler cet homme par son prénom. Je ne voulais surtout pas rentrer dans son jeu malsain. Je retins un soupir de soulagement en le voyant s'éloigner avant de me tourner vers Solal qui se jeta sur moi pour me serrer fort dans ses bras avant de faire subir le même traitement à Balthazar.

"Putain les gars ! C'est dingue comme vous m'avez manqué !"

"Toi aussi, tu nous as manqué, Soso."

Et c'était vrai, mon ami d'enfance m'avait manqué plus que de raison après la mort de ma mère. Avant de rencontrer Arthur. Balthazar et moi étions restés seuls jusqu'à ce qu'on trouve Arthur et que débute notre amitié. Aujourd'hui, je ne saurais dire qui de Arthur ou de Solal occupait la plus grande place dans mon cœur. Ils y avaient tous les deux une place bien spéciale. J'esquissais un grand sourire amusé alors qu'il relâchait Balth pour nous fixer tour à tour.

"Bon... je veux tout savoir de vos vies les mecs ! Vous avez continuez de faire des séances photos ?"

"Moi oui. Mais Balthy a préféré arrêter pour se concentrer sur la photo."

Je vis mon ami détailler mon jumeau de la tête au pied pour être capable de nous différencier pour le reste de la soirée. J'esquissais un sourire amusé en le voyant faire.

"Désolé, on est toujours pareil."

Il pouffa tout en levant les yeux au ciel.

"Peut-être mais j'ai toujours été capable de vous distinguer l'un de l'autre."

"Sauf une fois, sembla utile de préciser Balthazar avec un grand sourire. On t'a eu jusqu'au bout ce jour là."

"Effectivement..., reconnut Solal bon joueur dans un éclat de rire. Bon allez, venez, je vais vous présenter correctement vos futures femmes ! Des jumelles aussi ! Quelle chance n'est-ce pas ?! C'est pour ça qu'on est là ce soir d'ailleurs..."

Je levais les yeux au ciel en soupirant.

"Mais bien sûr... On va plutôt parier sur laquelle va épouser le nouveau petit Crowford oui."

"Pas faux... J'espère jusque ce sera pas elle..."

Il s'approcha discrètement de la petite rousse qui était occupée à faire connaissance avec Nathan et la saisit par la taille pour la soulever dans les airs.

"Coucou, princesse ! Je t'ai manqué ?"

Il déposa un léger baiser sur sa joue avant de la reposer au sol alors que je le fixais avec un sourire goguenard.

"Si tu veux mon avis, c'est toi qui va l'épouser... Pas lui."

Je désignais Nathan du menton alors que Solal pouffait de rire.

"Impossible ! Je suis déjà fiancé à Tempérance depuis l'âge de mes deux ans. Par contre toi..."

Je secouais la tête en levant les yeux au ciel alors que Solal me fixait avec un grand sourire débile.

"Je crois pas non... Trop jeune. Et j'ai plus de père pour me forcer à me marier avec qui que ce soit..."

Balthazar exaspéré poussa un profond soupir avant de se tourner vers les plus jeunes avec un sourire doux.

"Ne les écoutez pas, ils sont bêtes."


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Little Ultrasound

Cassandre De Trémaine


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Madelaine Petsch

Ѽ Conte(s) : Cendrillon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasie

✓ Métier : Directrice générale en entreprise de mode
☞ Surnom : Cassie, Ana...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 129
✯ Les étoiles : 1204




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 11 Mar 2018 - 14:18


La valse de la mélancolie
Ou comment apprendre à se comporter dans la bonne société.
Mère entra dans la chambre en compagnie d'Eugénie, tandis que nous étions en train de nous brosser notre longue chevelure rousse devant le miroir. Aussi gracieusement qu'à son habitude, mère se posa sur notre lit, laissant ma soeur jumelle debout à ses côtés. Nous savions que si elle était ici, ce n'était pas pour simplement nous saluer. Mère ne venait nous rendre visite dans notre chambre que si elle en avait réellement l'utilité. Elle n'avait pas de temps à perdre avec nous, même si nous étions ses filles. Eugénie le savait elle aussi. Mais nous avions l'impression qu'elle préférait fermer les yeux sur ce que faisait mère. Enfin, la critiquer n'était pas mon but. Nous nous retournâmes alors vers elle, lui faisant face la tête haute, comme elle nous l'avait si bien appris.

«- Bonjour mère. Que nous vaut cette visite de si bon matin ? »

Nous osâmes jeter un regard vers Eugénie avant sa réponse, mais celle-ci ne nous renvoya qu'un regard désolé. Cela ne supposait rien de bon pour nous.

«- Je suis venue ici pour t'annoncer une bonne nouvelle. »

Ce n'était vraiment pas rassurant.

«- Nous allons enfin annoncer officiellement vos fiançailles avec le fils de la famille Crowford. »

Nous avions espéré sincèrement que cette nouvelle soit une plaisanterie. Seulement, Mère faisait rarement des plaisanteries. Et nous étions au courant depuis notre plus tendre enfance que nous étions destinés à nous marier à cet être quasi inconnu pour nous. Mère nous avait expliqué mainte fois que cela apporterait de l'intérêt à notre famille et que nous ne devions pas la décevoir. Cet homme avait pourtant disparus de chez lui pour travailler dans un hôpital. Nous avions cru que cela nous empêcherais de nous marier, que nous repousserions cette étape le plus loin possible. Mais nous nous étions trompés. Lorsque Mère avait une idée en tête, il était souvent difficile de lui faire changer d'avis. Nous lui attribuâmes alors un simple sourire en guise de...remerciement ?

«- Oh. Déjà ? Le temps est passé tellement vite.
- Nous n'avons pas de temps à perdre ma chérie, le mariage est toujours mieux lorsque tu es en pleine floraison. Tu es une magnifique jeune femme, cela serait dommage de le gâcher. » Répondit simplement Lady Trémaine, comme si elle avait toujours été une mère exemplaire en replaçant nos cheveux en arrière.

Comme elle était venue, Mère repartit aussitôt. Nous laissant seules dans la chambre. Comment allions-nous nous en sortir ? Si nous devions nous fiancée nous allions devoir vivre dans la même habitation...Eugénie s'asseya sur le lit, nous invitant à la rejoindre, ce que nous fîmes.

«- Tu penses que ça ira pour toi ? » Me demanda-t-elle en me prenant les mains.
«- Ai-je vraiment le choix Eugénie ?
- Hélas je ne pense pas Cassandre...
- Alors je ferais avec. »

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Cassandre et Eugénie avaient rencontré le fils des Crowford des années plus tôt, lors d'un soir de gala. D'ailleurs, était-ce réellement Cassandre ce jour là ? Ou était-ce Anastasie ? Enfin peu importe, vous le verrez bien par vous même.

Madame De Trémaine attendait toujours ce genre d'occasion pour présenter ses filles avec la plus grande fierté. Même si elle ne montrait ce genre de sentiment qu'au public, les jumelles avaient appris à s'y accommoder. Surtout qu'elles s'étaient très peu montrés depuis quelques temps. La mort de leur beau-père les avaient grandement affectés...enfin normalement. Leur mère portait extrêmement bien le deuil, à croire qu'elle était l'aura qui lui allait le mieux.

Comme à leur habitude, la famille De Trémaine fit son entrée dans les dernières. C'est ainsi qu'elles se faisaient le plus remarquer. Elles avaient toujours eu l'art de la mise en scène. Dès leur arrivée, les jumelles suivirent leur mère parmi les nombreuses salutations, arrivant jusqu'à l'hôte de la soirée. Les deux jeunes filles furent interloquées par le jeune homme qui se cachait derrière son père avant de les saluer. Elles voyaient bien qu'il n'avait pas encore l'habitude de ce genre de réception, mais cela lui viendra un jour. Vu son visage, il avait l'air de vouloir prendre la poudre d'escampette. Ce qu'il fit d'ailleurs discrètement après avoir été présenté à la famille Tok. D'ailleurs, les jeunes filles leur furent aussi présenté. Deux paires de jumeaux dans une soirée que cela été étonnant. Même si les frères Tok étaient de vrais jumeaux, contrairement aux soeurs De Trémaine. Étrangement, les frères n'avaient pas l'air très...comment dire...intéressés par les deux soeurs. Richard Crowfrod détourna rapidement la conversation tandis que la famille Dorado venant à son tour d'arriver.

«- Alors comment vont vos jumelles depuis la dernière fois ? Nous avons hélas appris la nouvelle.» S'empressa de reprendre Monsieur Crowford.

Evidemment qu'il avait appris la nouvelle, celle-ci avait fait la une des infos durant plusieurs jours. Lui aussi allait s'intéresser à ce qu'étaient "devenu" les jumelles après la mort de leur beau-père. Mais les jeunes filles s'avaient très bien qu'au fond il s'en fichait, il faisait seulement cela pour paraître soucieux de leur sort alors que ce n'était en réalité que par simple intérêt. Comme la plupart des gens présents à cette soirée.

«- Mes filles ont eu beaucoup de mal à s'en remettre mais elles ont appris à prendre sur elles. Ce sont des jeunes filles brillantes. Elles savent faire la part des choses.

- Je n'en doute pas une seconde. Vous êtes un très bon exemple à suivre pour elles.
- Je vous remercie. » Répondit-elle d'une légère révérence.

«- Eugénie, Cassandre, allez tenir compagnie au jeune Nathan. Il doit se sentir bien seul ici. Maman va parler affaire avec Monsieur Crowford en attendant.
- Vous avez raison. De plus il se doit d'être votre hôte pour la soirée mesdemoiselles.
- Bien Mère. » Acquiesça simplement la brune.

Les jumelles de Trémaine se dirigèrent alors vers le jeune Nathan, un verre vide à la main. Il aurait été adulte à ce moment là ce verre aurait sans doute contenu de l'alcool afin de s'échapper mentalement de la soirée.

«- Tu es partie avant qu'on se présente. Je suis Eugénie et voici ma sœur Cassandre. Ton père nous a dit que tu serais notre hôte pour la soirée. Tu t'appelles comment ?
- Je me nomme Nathan et si je dois être votre hôte... qu'il en soit ainsi.» Répondit-il comme s'il avait été pris au piège par son propre père.

Quelques instants plus tard, le fils de la famille Dorado ainsi que les frères Tok se dirigèrent à leur tour vers le trio d'enfants. Solal attrapa la rousse qui était resté timidement en arrière par la taille, la soulevant ainsi dans les airs. Celle-ci émit presque aussitôt un rire lorsqu'elle reconnut la personne qui la souleva.

«- Solal ! Tu m'as trop manqué ! Pourquoi tu ne viens plus jouer avec moi ?»

Les trois enfants se regardèrent par la suite, ne comprenant pas complètement de quoi parlaient les plus grands. Des fiançailles ? Avec le nouvel arrivé ? Mais pourquoi ?

«- Mère nous a dit qu'on allait bientôt avoir des fiancés ! Mais qu'elle ne savait pas encore qui nous donner.
- Elle voulait que ce soit Solal au départ pour Cassandre mais il est déjà pris.» Répondirent simplement en échange les jumelles.


code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t75782-pas-besoin-d-une-pant http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76456-cassandre-et-toutes-ses-folies

Nathan S. RedHood


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾


☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 949
✯ Les étoiles : 15611




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 26 Mar 2018 - 18:32


La valse de la mélancolie ♚
Black flies on the windowsill. That we are to hold comfort came against my will. And every story must grow old

Autant de personnes autour de lui, autant de voix qui parlaient et autant de rire qui flottaient autour de lui. Tellement de choses auxquelles il n'était pas habitué dont il ne s'habituerait sûrement jamais d'ailleurs. Le monde lui faisait peur, les bonnes marnières le stressait et ses parents.. Ses parents d'adoptions n'étaient que des monstres pour lui. Cela ne faisait que deux ans qu'il habitait dans ce manoir mais il avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il était enfermé dans cette immense maison. Des années qu'il était prisonnier de cette atmosphère pesante. Et voir les frères Tok ensemble ou encore les jumelles lui donnait mal au cœur. Sa sœur.. Elle était ou sa sœur dans tout ça ? Est ce qu'au moins quelqu'un l'aimait comme lui chérissait sa chère petite sœur. Bien sur qu'il pensait à Hyo-Jin à longueur de journée et il savait que même à ses trente ans il penserait quand même à elle. Elle faisait partie de lui comme lui faisait partie d'elle. Mais ce soir il était seul et il resterait sûrement seul. Il ne voulait pas se faire d'amis. Il ne voulait pas parler à Cassandre ou Engénie. Elles avaient l'air très gentille, bien plus que les autres femmes de ce bal c'est vrai mais il n'en avait tout simplement pas envie et il ne voulait pas qu'on le force. Nate voulait juste se blottir dans les bras de Arthur son majordome et pleurer silencieusement sans dire un mot. Arthur comprenait au fond ce qu'il ressentait, il ne posait jamais de questions parce qu'il savait que Nathan souffrait de beaucoup et parce qu'il savait que Richard Crawford n'était juste qu'un homme riche et violent. Arthur travaillait pour lui depuis des années maintenant, il l'avait déjà vu frapper sa femme ou même casser des choses. Alors oui Arthur surveillait et restait adorable avec Nathan.

Le coréen leva les yeux quand il entendit la conversation entre Solal et Barthélémy. Il le savait de toute façon que Nate était juste là pour agrandir la famille. Dommage pour eux, ils auront des petits enfants asiatique dans la famille alors que les Crawford était connu pour être 100% anglais. Tant pis, ils auraient du laisser Nathan avec sa sœur. Ils auraient du lui laisser son vrai nom et non lui en donner un faux. Le coréen afficha une petite grimace avant de pousser un long soupir. Comment pouvait-on destiner son enfant à se marier avec quelqu'un qu'il n'aime pas. Solal était marié avec une fille depuis.. l'âge de ses deux ans. C'était débile. Il posa brusquement son verre de jus d'orange sur la table du buffet avant de secouer négativement la tête.

▬ « Je ne veux pas me marier. On est trop jeune et c'est débile. » lâcha t-il sans réfléchir.

Cela ne faisait que deux ans qu'il apprenait les bonnes manières et celle de tenir sa langue n'était pas encore acquise apparemment. Il fût même surpris de savoir qu'il venait de dire une telle chose à voix haute. Il haussa les sourcils avant de mettre une de ses mains devant sa bouche. Comment faire une bonne impression si il enchaînait gaffe sur gaffe. Il s'inclina légèrement pour s'excuser avant de marcher rapidement en direction d'Arthur que se tenait droit à côté du buffet. Il fût surpris de voir le jeune Nathan courir vers lui et sans attendre le majordome s'accroupit pour être à la hauteur du jeune garçon. Le coréen afficha une petite moue avant de baisser sa tête. Que pouvait-il dire maintenant ? Qu'il voulait rentrer à la maison, retourner à l'orphelinat et revoir sa sœur. Qu'il voulait que ses vrais parents ne soit pas mort dans un accident de voiture, qu'il aimerait que tout ce passe autrement. Nathan se mordit la lèvre inférieur retenant alors quelques larmes.

▬ « Arthur.. j'ai tout gâché.. Je sais pas comment me comporter. Comme Richard ? »

Le majordome fût plutôt surpris d'entendre ce genre de question. Il semblait même triste de voir l'enfant de cet état là alors il se contenta de poser délicatement sa main sur le sommet de la tête de Nathan. Il passa délicatement ses doigts dans les cheveux foncés de l'asiatique.

▬ « Comme ton père, oui. Un homme droit et juste qui ne fait juste que son devoir. »
▬ « Mais.. père.. ment tout le temps. Il est méchant et là il se comporte de façon.. gentille. »

Arthur se mordit violemment la lèvre inférieur avant de pousser un petit soupir. Il se rendait compte de ce qu'il venait d'apprendre à Nathan. Il devait mentir devant tout les autres et se comporter de façon différente. Tout le monde mentait dans ce genre de soirée de toute façon comme Richard ou Maria. Même Lady De Trémaine mentait et cela se voyait sur son visage. Toutes ces personnes riches et célèbres mentaient pour leur propre bien. Ce genre de soirée n'était juste qu'une arène de combat sans pitié. Tout le monde s'observe et apprend. Beaucoup dénonce et menace pendant que d'autres faisaient des coups par derrière. Arthur afficha un petit sourire avant de délicatement glisser la clé de la porte d'entrée dans la main de Nate.

▬ « Vas y, tu peux prendre un peu l'air mon enfant. »

Le coréen regarda le majordome avec des étoiles dans les yeux avant de hocher vivement la tête pour finalement prendre la clé et la ranger discrètement dans la poche de sa veste de costume. Nathan regarda autour de lui pour voir si son père était dans les parages mais il ne vit rien. Il embrassa rapidement la joue d'Arthur avant de courir au milieu de la foule, se rapprochant de plus en plus de la porte d'entrée. Une fois devant celle-ci, il fût surpris de voir qui l'attendait devant. Richard Crawford avec son air agacé sur le visage et les bras croisés. C'était une blague.. Cet homme le suivait vraiment partout, il n'avait aucune liberté. Nate baissa alors son visage tandis que Richard attrapa violemment le bras de ce dernier pour le tirer dans les cuisines. Il savait très bien ce qui allait se passer. Richard allait le frapper mais il ne ferait jamais ça à la vue des autres. Richard poussa alors violemment Nathan dans la cuisine alors que le coréen tomba violemment sur le carrelage froid. Les cuisiniers sursautèrent et fixèrent le garçon avec pitié.

▬ « Remettez vous au travail ! » hurla son père alors que Nathan sursauta de peur. « Toi. Tu pensais vraiment t'enfuir comme ça ? Tu vas te faire pardonner maintenant. Je veux des excuses et de l'obéissance. »

Nate hocha vivement la tête tandis que Richard remontait délicatement les manches de sa chemise blanche. Un petit sourire en coin se forma sur le visage de ce dernier avant qu'il ne frappe violemment Nathan au visage. Le coréen serra violemment sa mâchoire pour ne pas hurler de douleur alors qu'il reculait un peu vers l'arrière.

▬ « Vu que cette Cassandre ne lâche pas Monsieur Dorado. Tu vas proposer une danse à Eugénie et tout de suite ! Et je veux une réponse, pas de pleure et de gémissement. »

Nathan posa sa main sur sa joue chaude et rouge tandis qu'il fixait Richard avec haine et colère.

▬ « Oui père. J'y vais de ce pas. »

Richard afficha un petit sourire avant de hocher la tête tout en remettant calmement ses manches. Il aida Nathan à se relever avant de poser délicatement sa main sur l'épaule du coréen avant de le pousser vers la salle de bal. La trace de main de son père était toujours voyante sur son visage mais les autres ne semblaient pas y faire attention. Il retourna alors prêt des jumelles, des jumeaux et de Solal tout en affichant un petit sourire désolé.

▬ « Je m'excuse pour mon comportement de tout à l'heure. Je suis vraiment enchanté de faire votre connaissance à tous les quatre. »
annonça finalement Nathan tout en affichant un grand sourire.

Arthur lui avait dit de faire semblant, alors il ferait semblant. Il proposa gentiment à boire à ses invités et il prit le temps de les servir correctement avant de tendre délicatement sa main vers une des sœurs jumelle. Vers Eugénie bien sur vu qu'il n'avait pas le choix.

▬ « M'accorderez vous cette danse Eugénie ? » demanda alors le jeune coréen tandis que l'orchestre jouait une musique douce. Un bonne musique pour danser.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Everything is red
The world is covered by our trails; Scars we cover up with paint.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

La valse de la mélancolie ♚ Cassandre ⇝ Nathan ⇝ Barthélémy





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations