MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Aux creux de ses bras, la mort nous bercera. ► PV Priam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nathan S. RedHood


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾


☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 928
✯ Les étoiles : 10911




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 23 Fév 2018 - 13:57

Aux creux de ses bras, la mort nous bercera.  


Aujourd'hui était une journée simple et banal comme à chaque fois. Nathan avait tout fait pour échapper aux choses compliqués de son existence, comme sa famille ou encore le travail qui devait accomplir. Il avait préféré fuir ses responsabilités et en avait-il honte ? Pas vraiment, il se portait bien mieux comme ça. Pas d bourgeois pour lui faire de faux compliments, pas de patron d'entreprise et pas de père violent à l'horizon. Il avait préféré se cacher à l'hôpital, encore mieux en dessous de l'hôpital dans la morgue. Cet endroit froid et silencieux était son petit sanctuaire de paix. Les morts ne pouvaient pas lui afficher de faux sourires, les morts ne pouvaient pas le haïr et les morts n'attendaient rien de lui à part une chose. Il les auscultait et parfois il les maquillait pour les rendre plus potable lors des enterrements. Mais Nathan ne faisait rien d'autres parce que les morts eux n'étaient pas compliqués. Une vie calme et sans rebondissement, c'était quelque chose de parfait enfin.. Presque. Il ne fallait pas oublier un petit détail qui avait tendance à lui pourrir la vie depuis.. Son enfance. Samuel, le grand méchant loup qui vivait en lui. Ce foutu loup qui ne dormait jamais et trouvait toujours le moyen d'ouvrir sa gueule. Heureusement quand il était à la morgue, le loup ne parlait pas trop. Malheureusement pour les jours de repos existaient et aujourd'hui il était en repos.

Un soupir sortit de sa bouche alors qu'il se leva difficilement de son lit afin de tirer les rideaux qui lui servaient de barrière pour le soleil. Barrière qui aujourd'hui ne servait à rien vu que le ciel était couvert et que la pluie venait s'écraser contre sa fenêtre. Il fronça les sourcils avant de passer sa main dans ses cheveux rouge qui étaient en bataille. Il s'apprêtait à partir dans la cuisine pour se faire à manger mais quelque chose se frotta contre sa jambe. Un petit sourire en coin se dessina sur son visage avant qu'il ne se baisse pour prendre son renard parce que oui Nate avait un renard en animal de compagnie. Longue histoire.. Il fallait juste comprendre que le coréen détestait Samuel plus que tout mais que son côté protecteur envers les animaux le touchait. Avec le temps il avait compris que le grand méchant loup avait une profession lui aussi hormis celle de lui gâcher la vie. C'était le protecteur de la forêt et des animaux qui se trouvaient dedans. Ce renard avait été touché par un chasseur et Nathan l'avait trouvé mal en point prêt d'un arbre. Il l'avait ramassé pour le soigner et depuis ce renard ne le lâchait pas d'une semelle. Il avait essayé de le relâcher dans la forêt mais sans résultat. L'animal lui lécha plusieurs fois le visage alors que Nate lâcha un petit rire.

▬ « Doucement Red.. Je vais te donner à manger, attends. »

Il reposa délicatement l'animal avant de préparer sa gamelle tout en sifflant et une fois fait, le renard se jeta dessus. A son tour de se nourrir maintenant. Malheureusement le loup n'était pas d'accord avec ça. Je peux savoir ce que tu fais, Nathan ? Va dans la forêt. Le coréen leva les yeux vers le ciel ne prenant pas la peine de répondre à l'ordre de Samuel. Il ignorait même le loup alors qu'il prenait le pain pour le faire toaster mais l'animal en décida autrement. Une douleur traversa le corps de Nathan qui poussa un petit gémissement de douleur. Son premier réflexe fût de courir vers la salle de bain pour regarder son reflet. Simple habitude et il avait bien raison. Ses yeux normalement sombre était devenu dorées et ils brillaient presque dans le noir. L'asiatique resserra sa mâchoire avant de frapper violemment le lavabo.

▬ « Tu peux me foutre la paix cinq minutes?! Tu fais chier ! »

Souvent il arrivait à ignorer la voix de ce démon qui vivait en lui mais parfois c'était trop dur. Il se sentait obligé de craquer et de crier comme un hystérique. Heureusement pour lui, personne ne pouvait l'entendre à ce moment là et le voir. Vas y tout de suite ou sinon c'est moi qui vais prendre les rennes Nate. Une nouvelle douleur lui traversa le corps pour finir par se loger dans ses mains. Il baissa ses yeux vers ces dernières et remarqua rapidement les griffes qui étaient en train de remplacer ses ongles. Une envie de vomir lui frappa l'estomac et ce fût à ce moment qu'il décida de hocher la tête pour faire comprendre à Samuel qu'il irait à la forêt. Le loup décida alors d'arrêter sa torture laissant Nathan s'habiller. Des habits simples avec des gants pour cacher ses griffes avant de mettre un long manteau rouge et la capuche rouge sur sa tête. Oh, le chaperon rouge le grand retour. Adorable.

▬ « Ferme-là. » lâcha sèchement Nathan tout en sortant de son appartement.

Il descendit rapidement les escaliers avant de croiser la concierge, Madame Anderson. Tout le monde craignait cette vieille dame. Elle parlait souvent de mort et de revenant. Cela ne dérangeait pas Nate, bien au contraire. Il avait même passé un après midi chez elle à boire du café et à discuter avec elle. Madame Anderson lui afficha un petit sourire avant de pousser un petit cris de surprise tout en se collant contre le mur, comme si elle venait de voir un fantôme. Nathan fronça les sourcils ne comprenant pas son comportement.

▬ « Vous n'êtes pas Nathan. Mais qui êtes vous, DEMON ! » elle se mit à hurler comme une hystérique et ce fût à ce moment là que Nathan décida de partir en courant de chez lui.

Pouvait-elle vraiment voir Samuel ? Il se le demandait maintenant.. Qu'elle vieille folle. Je devrais la bouffer elle aussi. Nathan ignora totalement les dires de Samuel alors qu'il courrait rapidement vers la forêt. Une fois arrivé dedans, il reprit difficilement son souffle. Il ne fallut pas si longtemps que ça pour Nathan se rende compte que.. quelque chose n'allait pas dans la forêt. C'était calme et une odeur étrange c'était propagé un peu partout. Il regarda autour de lui un peu perdu. Cette odeur me rappelle quelque chose. Désolé Nate. Il n'eût pas le temps de répondre qu'une douleur invivable lui fit perdre l'équilibre. Il s'écroula sur le sol et poussa un long hurlement de douleur tandis que ses os n'arrêtaient pas de craquer encore et encore. Son corps changeait et à chaque fois cette opération était plus que douloureuse pour lui. Heureusement, Nate s'évanouissait avant la fin la plupart du temps. La douleur étant insupportable. Samuel avait maintenant prit le dessus, il était redevenu ce loup noir de presque trois mètres de haut. Il renifla plusieurs fois avant de grogner quand il trouva sa cible. Sans réfléchir il se mit à courir à toute vitesse faisant voler les feuilles autour de lui et faisant fuir les animaux par peur de se faire manger. C'était vrai que Samuel avait un côté impressionnant et qu'il était difficile à cacher. Une silhouette gisait dans l'horizon et Samuel n'hésita pas à lui sauter sur cet inconnu pour lui grogner dessus. Samuel, calme toi. C'est un homme. Les rôles étaient inversés quand c'était Samuel au volant. Il entendait parfaitement la voix de Nate mais il l'ignora complètement. Il planta violemment ses griffes juste à côté du visage de cet inconnu qui avait pourtant une odeur bien familière pour notre grand méchant loup.

▬ « Que fais-tu ici ? Sur mon territoire ! »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Everything is red
The world is covered by our trails; Scars we cover up with paint.

Priam Shelby


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Cillian Murphy

Ѽ Conte(s) : Folklore Européen
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Barghest, mais aussi le loup du Gévaudan et le chien de Baskerville.



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 82
✯ Les étoiles : 608




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 4 Mar 2018 - 0:50


Aux creux de ses bras, la mort nous bercera.
Nate & Priam


Des gants sombres ornaient ses mains, d'un tissue de soie soigneusement fabriqués pour ce genre d'occasion. Il baissa ses yeux d'un bleus placide sur le corps reposant dans la botte de terre qu'il venait de creuser. Son expression était vide, horrifique. D'un geste symbolique, Priam lui abaissa les paupières pour cacher se regard translucide qui semblait l'épier. Il ne se sentait aucunement concerné par cette mort. Une de plus ou de moins dans son tableau de chasse, cela n'allait en rien affecter son quotidien. Les humains se débrouillaient entre eux, réglaient leurs comptes de leurs propres chefs. Lui ne faisait qu'obeir aux ordres qui mecanisait ses gestes. La cigarette noyait ses poumons d'une fumé toxique. Il la relâcha dans un nuage qui s'évapora très vite par le biais du vent. De sa main gauche, il libéra un liquide d'un bidon qu'il injecta sur la cadavre. Le ciel se teintait d'orangée, s'étalent sur le violacée comme pour le chasser de ce dôme bleuté. L'astre solaire entamait un long réveil en projetant ses premiers rayons sur la forêt. La baignant dans une clarté totale.

Les doigts pendant dans le vide, Priam relâcha sa cigarette qui vient s'écraser sur la peau du mort. Instantanément, un vague de flamme s'éleva dans les airs, avalant le cadavre des pieds à la tête gouluement. La chaire brûler étouffait l'air d'une odeur âcre. Il pinça l'arrête de son nez. Ses sens lupines étant bien plus élargis que celles d'un humain normal. Il attendit patiennement, appuyé contre l'alcôve d'un arbre. Des initiales étaient gravés. Le loup lâcha un grognement interdit. Les humains étaient stupide. Si ils pensaient que graver leurs prénoms dans un arbre retiendrait leurs amours ...Ils se fourvoyaient grandement. Priam retient ses mâchoires de manières crispés, jouant avec son nouveau talisman accroché à son cou comme un souffle de vie. Lui même était prisonnier d'une humaine qui se trouvait être la seule et unique responsable de sa situation. La bêtise humaine les rendaient aveugles sur les conséquences de leurs actes. Pour preuve, son âme ne lui appartenait plus. Elle était enlacée à celle de l'humaine comme une douce caresse qui lui faisait grandement couber l'échine.

Si lui n'était clairement pas d'accord, il n'avait malheureusement pas le droit à la parole, ni même son mot à dire. Il était juste prisonnier de cette chose agaçante. Le pire dans tout cela, était qu'il était lié à elle par tout les moyens. Si elle venait à s'abimer la peau, la moindre de ses douleurs seraient douloureusement sienne. Sa mort empiéterait sur être, cassant son âme en deux pour la briser en milles morceaux. Tel des bouts de verres Il retint son regard aspirant de haine, constatant que le feu s'éteignait, asphyxier par l'humidité prononcé dans l'air. Il ne restait plus rien du corps calciné. Juste des cendres. Tel était le processus habituel, seulement, il l'avait accélérer pour effacer toute preuve pertinente. Il planta sa pelle dans la terre, tirant d'un coup sec pour rejeter les gravats dans l'immense trou contenant les cendres de l'ancien macabé. Il effectua cet action qui dura la moitié de la matiné, et finit par aplatir son travail d'un geste minitieux. Chaque parcelle de terre comptait. Chaque choses trop récentes paraissaient suspecte.

Son travail achevé, il fit demi-tour pour rejoindre la limousine. Il passa à travers la végétation dense du bois, jusqu'à ce qu'une odeur ne le fige sur place. Il s'arrêta, statique. Ses sens se décuplèrent alors qu'il prolongeait son ouïe au delà du possible. L'odeur était puissante, terriblement familière. Il fronça les sourcils, la méfiance inondait son expression. Il se retourna pour s'avancer et s'éloigner du sentier. Il suivait le parfum qui devenait de plus en plus fort, alors que son regard perçait l'horizon de ses iris translucides. Il n'était pas le seul loup à arpenter ses bois. Il s'arrêta à la lisière d'une clairière, et fut prit en traite par une masse musculeuse qui l'écrasait sous son poids. Sa tête percutait le sol, alors que son regard pénétrait celui d'un loup humanoïde dont les canines claquaient non loin de son visage. Les griffes semblables à des ivoires implantés sur ses doigts se plantèrent non loin de son oreille. « Que fais-tu ici ? Sur mon territoire ! » Priam resta de marbre. Non bousculé par cette offense.

▬ « Mes affaires ne te regarde aucunement. Relâche moi avant que tu ne regrettes ce geste. » Répondit calmement Priam, le ton vibrant d'une menace subtile. Le contact bestiale du loup faisait brûler son organisme, l'influençait à devenir celui qu'il était réellement : Barghest. Et non cette enveloppe charnelle qui lui servait de protection pour se dissimuler dans la foules et se fondre dans la masse. Le loup serrait sa prise, et ne semblait pas décider à le lâcher. Priam avait horreur d'être brusquer d'aussi bon matin. Son sang circulait vivement, brûlait de manière incandescente dans ses veines, jusqu'à ce qu'il sente son corps lui échapper. Sa carrure devint plus imposante, alors qu'il se revêtue d'un pelage noir corbeau, et que son visage ne prenne une teinte plus animale. Son visage s'allongea et il ce sentit grandir pour dominer son adversaire par sa stature. Il retrouva la droiture et la finesse de son esprit, de ses sens aiguisées comme des lames de rasoirs, et pu ressentir avec saveur le paysage qui l'entourait et qui le rendait … plus vivant.

Son regard de glace s'arrêta de manière brusque sur le visage confus de l'autre loup. Il déploya son esprit en relâchant une onde de choc glaciale, semblable à un mur de glace qui projeta son ennemie au loin. Il se releva sur ses pattes, la tête relevé de manière digne, dont ses iris flamboyaient de défis. Ses babines se retroussèrent pour dévoiler des canines blanches et dangereusement coupantes. Un profond grognement fit vibrer sa poitrine, pour s'échapper de sa gorge et se déployer parmis les molécules pour atteindre l'ouïe de son ennemie. Ses griffes s'enfoncèrent dans le sol, bombant ses muscles de manières défensives. Il n'avait pas repris sa vrai forme depuis un bout de temps. C'était comme une nouvelle bouffée d'air frais, une nouvelle goulée d'oxygène après s'être fait avaler par les attraits de l'océan. Il entendait l'air caresser le feuillage des arbres. Les cris des animaux qui les observaient avec craintes ne lui échappait pas. Chaque détails s'offrait également à sa vision, plus net, plus précis. Peu être que sous sa forme humaine il percevait les choses plus intenséments, mais elles demeuraient pleines de vies ainsi, dans sa caparace canine.

▬ «  Je dois dire que c'est très téméraire de ta part de t'en prendre à moi. Et il faut croire tu as visé avec justesse. » Sa voix caverneuse ce répercutait dans l'air, dardant un regard fasciné sur le loup garou. Il c'était relevé, et semblait furieux de cette riposte de la part du grand loup noir. Il martela le sol de ses grosses pattes, y laissant des empreintes dont la taille dépassait l'entendement. Ce loup lui disait quelque chose. Il l'avait déjà vue par le passé. Seulement, Priam n'avait pas encore amassé tout les souvenirs nécessaire pour que cela fasse mille dans son esprit. Il regarda le loup avec plus de détaille. Il semblait tiraillé, comme si il parlait à quelqu'un d'autre que leurs deux seules présences. Le loup inclina la tête avec curiosité, un nom souffla dans ses pensées. Il se souvenait de ce loup annonciateur de grand troubles. Samuel. Il en souriait intérieurement de satisfaction. Il s'arrêta non loin de son adversaire, ses iris froide ne le quittant pas des yeux.

▬ « Samuel. » mumura t-il, dont l'identité n'avait plus de surprise. Le loup c'était donc approprié la forêt sans demander son reste. Tout cela ne faisait pas partie de ses priorités, et la querelle qui semblait tenir à cœur au loup garou laissait Priam indifférent. De plus, Mademoiselle Blake allait ce lever, et il se devait d'être présent pour subvenir à ses besoins. Il entreprit de faire demi-tour, mais une détonation le pris par surprise. Quelque chose percuta sa nuque, et Priam lâcha un hurlement de douleur. Sa gorge le brûlait, et les flammes se dispersèrent dans son organisme jusqu'à lui brûler les pattes et les engourdirs. Il se sentait lasse. D'une démarche nonchalante, il se retourna pour remarquer que l'autre loup avait subit le même sédatif. Priam sentit une fatigue s'abattre sur son esprit, la confusion régnait et disproportionnait sa réalité. Il tituba dans un grognement rauque et s'étala sur l'herbe terne. Son regard s'attarda sur des silhouettes flouent, et ce fut le néant totale. Il partie dans un monde dont il n'était plus le maître.


Il avait l'impression d'avoir reçu des coups de pierre sur la tête. Quelque chose semblable à un lendemain de soirée bien arrosée. Il lâcha un juron entre ses canines, ses paupières durent mettre quelque instant à s'habituer avant que tout devienne net. L'odeur était fétide, et le sol humide. Il se releva et sentit ses oreilles effleurer le plafond, si bas. C'était peu habituel. Il secoua la tête pour reprendre ses esprits et éloignés les traces de léthargie. Il immergeait difficilement, conscient que la drogue qu'on lui avait implanter l'avait complètement désarçonné. Son grand regard froid se posa sur les quatre mur proche qui semblaient se refermer sur lui comme une cage. Il pesta, et passa son museau à travers les barreaux pour constater une rangés de cages. Il était encore bien trop emplit de confusion et ses mouvements lui semblait trop lent pour agir. Même reprendre son enveloppe charnelle nécessitait une concentration considérable qu'il n'était pas encore capable de reprendre. Cette foutu drogue veillait à bien le mettre hors d'état de nuir. Il voyait de drôle de silhouette dans les cages, en face. Son attention ce retint sur celle voisine, dans laquelle Samuel dormait, encore plongé dans l'inconscience à cause de la drogue.

Qu'était-ce donc cette mascarade ? Il laissait son ouïe se disperser dans l'air pour essayer de prendre conscience de sa localisation. Il n'entendait que des bruits étouffés, des coups et des acclamations. Cela ne le rassurait pas pour autant. Si pendant un laps de secondes il crut que les chasseurs l'avaient retrouvés, les cages éparpillés à ses cotés dissuadait cette théorie. Ils ne feraient pas ça. Ils l'auraient achevé, ou garder dans un endroit encore plus sécurisé que cette cage primitive. Priam s'assit sur son arrière train, sa stature touchait presque les murs à cause de sa grandeur. Il n'arrivait pas à croire comment il avait pu être aussi naïf. Il aurait du les identifier, les voir venir. Les sentir. Mais rien de cela ne lui avait effleurer l'esprit, à cause du grand loup qui avait captivé toute son attention. Des bruits de luttes s'échappèrent de nouveau, et une vague idée prit forme dans l'esprit du loup noir.

Des combats de chiens.

Il fut cependant surpris de voir une créature peu normal dans la cage d'en face. Elle ne possédait pas de poils, sont visage était patibulaire, déformé, et ses canines étaient retroussés sous lèvres hideuses. D'autres créatures peu charmantes s'agitèrent.

Non, des combats de monstre, comprit t-il.

Un mouvement à ses cotés lui fit comprendre que Samuel ce réveillait douloureusement. Il tourna son regard placide sur l'énorme masse noir, encore ensommeillé. Il ne fit aucune remarque, considérant les choses avec le plus de réalité possible. Si cet idiot ne l'avait pas attaqué, il serait déjà de retour dans la villa de Miss Malone, en train de lui préparer son petit déjeuné. Au lieu de ca, il se retrouvait mêlés à une histoire dont il n'avait pas encore saisie tout le sens. Il resta d'un calme dubitatif, analysant l'environnement, s'imprégnant de la situation pour réfléchir à un moyen judicieux de s'extirper de ce mauvais pas. Enfin, son voisin daigna lâcher quelque mots, n'ayant pas encore compris ce qui se tramait ici.

▬ « Nous sommes les nouvelles recrues de combats illégaux. » expliqua t-il d'un regard bref, reportant son attention sur son ouïe pour essayer d'identifier des voix avec plus de concentration. Certains visages lui seront surement familier, il connaissait de nombreuses personnes qui s'adonnait à des combats illégaux de la sorte. Malheureusement, sous cet forme, elles ne lui seront d'aucune aide. Priam entendit un clic, et des approbations, des hurlements de foules denses étouffaient l'atmosphère, bruyantes. Une porte qui donnait sur une ...arène ? Il n'était pas sur. Le clic se fit de nouveau entendre, et les voix furent ensevelie dans le marbre, s'évaporant aussi vite quelles étaient apparu.

AVENGEDINCHAINS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


 
undisclosed desires in your heart
I know you've suffered But I don't want you to hide It's cold and loveless I won't let you be denied Soothing, I'll make you feel pure Trust me, You can be sure I want to reconcile the violence in your heart I want to recognize your beauty's not just a mask I want to exorcise the demons from your past


Nathan S. RedHood


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾


☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 928
✯ Les étoiles : 10911




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 8 Avr 2018 - 16:33

Aux creux de ses bras, la mort nous bercera.  


Samuel n'était pas aimé des chasseurs, ça il pouvait se l'accorder. Il les haïssait lui aussi et bon sang il prenait du plaisir à les déchirer à chaque fois. Il n'avait jamais supporté les humains et leur façon de penser. Les hommes avaient l'impression d'être les seuls à vivre sur cette Terre mais ce n'était pas vraiment le cas. Le devoir de Sam était simple, il devait protéger les animaux les plus faibles et sauver la forêt qui lui était désigné. A cause de cette malédiction, il n'avait plus sa forêt. Elle avait disparut mais maintenant celle de Storybrooke était la sienne. Parce que c'était son devoir même si il ne se souvenait plus de qui lui avait donné cet ordre. Samuel était presque aussi vieux que le feu à vrai dire. Il avait du vécu mais peut être pas autant que Priam. Bien sûr qu'il le connaissait, cette créature était connu de tous. C'était une légende, un mythe et ce n'était pas la première fois qu'il croisait Priam sur son chemin. Samuel l'avait toujours idolâtré que ce soit ici ou dans le monde des contes. Priam était connu des hommes lui aussi mais les hommes craignaient plus Priam que Samuel. Sam n'était que le grand méchant loup qui servait à effrayer les enfants. Lui ce n'était pas les enfants qu'il voulait effrayé, il se fichait des enfants. C'était ces hommes qui n'avaient aucun scrupule à faire souffrir les animaux et les créatures. Les hommes comme ceux qui venaient de tirer dans cette forêt. Samuel entendit la détonation et ses oreilles se redressèrent. En temps normal, il aurait déjà trouvé sa cible et il se serait déjà jeté dessus pour la dévorer mais.. une douleur insupportable gagna son corps. Comme si quelque chose le brûlait de l'intérieur.

Cette douleur lui déchirait les muscles et petit à petit il sentait sa force quitter son corps. Que pouvait-il faire contre du poison de ce genre ? Il connaissait cette douleur mais pas assez pour pouvoir mettre un nom dessus. Samuel prononça difficilement le nom de Priam avant de s’effondrer violemment sur le sol laissant un nuage de poussière voler autour de lui. Ses yeux dorés fixaient difficilement les particules de terre qui volaient au dessus de sa tête, cela lui rappelait étrangement des souvenirs douloureux mais il n'arrivait pas à se rappeler quoi exactement. Et il perdit connaissance sur ces dernières pensées. Ses paupières lourdes se fermèrent et étrangement, il n'entendit pas Nathan l'insultait de débile parce qu'il n'avait pas été sur ses gardes. Pourquoi il n'entendait pas Nathan alors qu'en temps normal, il n'entendait que lui dans sa tête et non ses pensées. Son sommeil fût plutôt étrange, le genre de sommeil qu'il détestait avoir. Il avait chaud et l'impression d'étouffer, il avait aussi fait cauchemar sur cauchemar qui semblaient plutôt réels parfois. Une forêt en feu comme par exemple et lui qui hurlait comme un fou pour retrouver sa famille. Samuel n'avait pourtant pas de famille, il était seul. Ou encore la vision d'une pièce sale avec comme une odeur de mort à l'intérieur. Des choses qu'il n'avait jamais vu et des monstres de plusieurs formes. Mais ce n'était que des rêves du à la drogue qu'on lui avait injecté. Enfin c'était ce qu'il pensait.

Il avait mal au crâne et cela empira quand il décida de se redresser difficilement. Manque de bol, l'endroit ou il se tenait était bien trop petit pour lui et il se cogna violemment la tête avant de couiner à cause de la douleur. Il passa difficilement sa patte sur ses poils recouvrèrent de poussières. Mais ou était-il bon sang.. Enfin tu te réveilles ! Faut que tu dégages d'ici au plus vite, Samuel ! C'est mauvais pour toi!

▬ « Ferma-là, juste deux secondes.. » il grogna à cause de son mal de crâne avant de redresser ses oreilles quand il entendit la voix de Priam qui se tenait dans .. une cage à côté de lui.

Sam écarquilla ses yeux avant de regarder correctement autour de lui. Il venait à peine de réaliser qu'il était dans une cage. Bordel qu'avait-il encore fait.. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas été mêlé à ce genre de combat.. Il s'était fait attrapé une ou deux fois et il avait vu des monstres étranges dans ce genre de combat. Si lui était un grand loup à cause de ses 3 mètres et bien il n'était rien à côté de certaines bestioles. Sa mâchoire se resserra alors qu'il se tourna difficilement vers Priam. Il aurait peut être du écouter Nathan, il n'aurait peut être pas du aller à la forêt aujourd'hui et juste se contenter de le regarder travailler sur les morts.

▬ « Il faut partir d'ici avant qu'il ne soit trop tard. J'ai vu beaucoup de chose dans ces combats et beaucoup de morts. »

Samuel était prêt à utiliser sa force et le cerveau de Nathan pour sortir de cet endroit mais un clic se fit entendre, ce clic qui voulait dire énormément de chose. Les monstres qui normalement faisaient du bruit, grognaient et hurlaient s'étaient arrêtés après avoir entendu ce clic. Ce n'était pas difficile à comprendre. Les chasseurs allaient choisir le prochain duo qui allaient se battre dans cette arène devant tout ces imbéciles. Décidément il détestait de plus en plus ces humains. Samuel fusilla alors un des hommes du regard alors que ce dernier s'amusait à taper violemment contre les barreaux de toutes les cages en gloussant. Tu sais Sam. Ce n'est pas en le provoquant que tu vas réussir à leur échapper.

▬ « Je sais l'asiat'. Hey, abrutis sans cervelle ! Je trouve que tu mets du temps à choisir ta marchandise. »

Le chasseur s'arrêta brusquement devant la cage de Samuel. Il s'accroupit alors devant les barreaux de cette dernière et afficha un petit sourire moqueur. Beurk, il avait les dents pourris et jaunes. Pas étonnant que ces derniers s'isolent dans un coin ou personne ne pouvait les trouver. Il était presque sûr que le capitaine de toutes ces conneries était encore plus laid que lui. Sam grogna alors quand le chasseur passa la matraque entre les barreaux de sa cage. Il allait sûrement lui donner une correction mais Sam réagit avant. Il ouvrit rapidement sa gueule et mordit violemment la main de ce chasseur. Il poussa un hurlement de rage avant de retirer rapidement sa main recouverte de sang. Le chasseur frappa violemment les barreaux de sa cage à l'aide sa matraque.

▬ « Joue au fier sale cabot ! Tu vas être le prochain avec ton ami. » il afficha un petit rictus sur son visage sale avant de faire signe aux autres chasseurs. « Les gars, j'ai nos monstres ! »

Tous les chasseurs se mettent à rire alors que les monstres en face de Sam regardaient les deux loups avec inquiétude. Au moins Sam avait pût augmenter un peu leur chance de survie et si il arrivait à s'en sortir, il le ferait tous délivrer. Il le jurait. Son regard se posa sur celui de Priam qui semblait le haïr à cet instant là. Samuel ne pouvait rien lui dire pour le moment mais il avait fait tout cela pour une bonne raison. S'échapper d'ici. Les chasseurs ouvrirent les deux cages et se dépêchèrent de se précipiter vers les deux créatures qu'ils enchaînèrent sans poser de question. Ils tirèrent violemment sur les chaînes pour les faire rentrer dans une salle complètement noir. Sam renifla à plusieurs reprise pour savoir ce qu'il se trouvait autour de lui mais tout ce qu'il sentit.. c'était l'odeur de la mort et du sang qui datait de plusieurs jours. Il était habitué à ce genre d'odeur mais là actuellement, il avait juste envie de recracher le petit déjeuné que Nathan avait prit ce matin. Il se mit en position défensive alors qu'il sentait la présence de Priam à ces côtés, tant mieux. Tu sais que si tu meurs, j'y passe aussi hein?

▬ « Oui je sais alors ferme-là pour de bon que je réfléchisse ! »

Il n'eut pas vraiment le temps de réfléchir vu qu'un grésillement résonna dans la salle qui était trop sombre pour que Sam sache d'où venait ce bruit. Il regardait autour de lui mais rien. Seulement la voix grave d'un homme qui se moquait éperdument de ce qu'il était en train de vivre avec Priam.

▬ « Bienvenue les gars dans un combat titanesque ! » les lumières s'allumèrent enfin dans la pièce et Samuel fût aveuglé un moment avant de s'habituer à autant de lumière. Des centaines de sauvages se tenaient autour d'eux et derrière des grilles qui semblaient être électrique. Un rire raisonna dans le micro, ce qui força Sam à quitter la foule du regard pour le poser sur le chef des chasseurs. « Ce soir nous allons assister à un combat entre Le grand méchant loup, Gévaudan et le Chupacabra notre grand champion de ce mois-ci. »

Le monstre se tenait encore enfermé dans la cage qui se tenait juste en face de Priam et lui. Samuel fronça les sourcils quand il vit cette chose qui ne semblait pas humaine et consciente aussi. Le Chupacabra n'arrêtait pas de grogner et de baver tout en fixant Sam et Priam. Il avait l'air d'être en colère et apparemment c'était le grand gagnant de ce mois ci. Le grand méchant loup se tourna vers Priam tout en affichant une moue navré.

▬ « Les règles sont très simple. Je veux juste un seul gagnant, pas deux. On est pas dans les Hunger Games ici. »
lâcha alors le chef des chasseurs avant de lâcher le micro.

Le combat allait bientôt commencer et Sam n'avait pas encore de plan. Dans un premier temps il fallait s'occuper du Chupacabra mais après ? Sam n'allait pas attaqué Priam, jamais. J'ai une idée. Mais tu dois me faire confiance et le dire rapidement à Priam. Faire confiance à un humain ? Il ne savait pas trop.. Mais Nate risquait de mourir lui aussi alors il pouvait lui accorder un peu de confiance cette fois-ci. Il hocha vivement la tête tout en fixant la bête qui se tenait devant lui et qui était heureusement encore en cage. Tuez d'abord le Chupacabra et après tu demanderas à Priam de te tuer.

▬ « Quoi ? Le but c'est de ne pas mourir, Nathan ! » murmura t-il.

Non mais il se foutait de lui l'asiatique ? Se laisser mourir, ce n'était pas un plan ce qu'il venait de donner. Il entendit Nathan soupirer. Tu n'as pas compris.. Tu devras le laissé gagner et te faire passer pour mort. Je connais des techniques pour arrêter ton cœur et relâcher tes muscles. Tout ce que tu dois faire c'est buter ce monstre en face de toi et te faire battre. Compris? Il comprenait mieux le plan de l'humain maintenant. Il se tourna rapidement vers Priam.

▬ « J'ai un plan. Écoute attentivement. On tue le Chupacabra et après tu devras me battre. Juste fais le et fais moi confiance. On a pas le temps de faire un super plan. »

Une alarme se mit à sonner dans la salle alors que les sauvages se mirent à hurler en cœur. Ils se levaient tous pour applaudir tandis qu'un voyant rouge clignotait au dessus de la cage du Chupacabra. Le combat commençait et il espérait que Priam allait l'écouter. Ils allaient pouvoir s'enfuir avec ce plan. Samuel jeta un regard noir au chef des chasseurs. Bon sang, il aimerait le dévorer entier pour se venger mais pour le moment il y avait plus important à faire.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Everything is red
The world is covered by our trails; Scars we cover up with paint.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Aux creux de ses bras, la mort nous bercera. ► PV Priam





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt