« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey Eroshoney

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6340



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Mar 6 Mar 2018 - 23:57 « Science is magic that works. »

Storybrooke avait un centre-commercial mais, du fait de la taille restreinte de la ville, il était bien dérisoire comparé à ce que Honey avait toujours connu à San Frasokyo. En arrivant cet après-midi là, elle avait rapidement étudié le plan des magasins (car s'il était petit, le centre-commercial disposait tout de même de deux étages) et avait été déçue de constater que Storybrooke n'avait pas de boutique vintage.
Tant pis.
Honey Lemon n'était pas particulièrement accro aux centres-commerciaux ou au shopping. Elle aimait les vêtements, certes, mais d'une façon raisonnable. Ce n'était pourtant pas ce qui avait mené ses pas jusqu'ici. Oh que non. Ce n'était ni plus ni moins que de la curiosité scientifique.
Après avoir googlé en long en large et en travers ce nouveau monde qu'elle découvrait (et ne manquait pas d'observer avec des yeux émerveillés et grossis par ses lunettes de myope), Honey avait voulu expérimenter ce monde par elle-même. Elle avait commencé par le cinéma, pour découvrir que la 3D locale était meilleure que ce soit à quoi elle s'attendait si on considérait le retard technique de cette prétendue "Terre 1". Puis elle avait visité une librairie, pour étudier ce que les gens préférés lire (si elle en avait aussi profité pour acheter un livre d'astrophysique du Prix Nobel Kip Thorne, elle avait surtout constaté que c n'était pas ce que les gens lambdas lisaient en masse - ce qui était dommage). Et cet après-midi là, elle s'intéressait au centre-commercial, pour savoir ce qui était à la mode par ici.
Jusqu'à présent, la jeune scientifique n'avait rien noté de très fantasque ou éloigné de ce qu'elle connaissait chez elle. Les clients adoptaient, d'après ses observations en milieu naturel, des comportements similaires à ce qu'on pouvait expérimenter à San Fransokyo : ils étaient pressés, parfois déterminés et avaient rapidement mal aux pieds ou soif, ce pourquoi les salons de thé et autres points de restauration ne désemplissaient pas.
Honey, dans tout cela, déambulait sans but, s'arrêtant parfois devant une vitrine, puis reprenant sa route.
Elle avait à présent fait le tour du rez-de-chaussée et s'apprêtait à prendre l'escalier (étrangement vide) quand un bras puissant lui barra la route. Dans son élan si vivement stoppé, la jeune femme manqua de perdre ses lunettes mais les rattrapa de justesse.
Sans un mot, le vigile indiqua l'écriteau au sol qui invitait les "chers clients" à emprunter l'ascenseur car la peinture venait d'être refaite. Honey préféra ne pas faire remarquer que repeindre un escalier lui paraissait totalement inutile et se dirigea vers les ascenseurs.
Elle y pénétra presque en même temps qu'un autre homme de carrure imposante qui, elle le nota, ne portait pas d'uniforme. Honey déduisit alors sans trop de difficultés qu'il ne travaillait pas ici. D'ailleurs, c'eut été un postulat totalement idiot de présumer que tous les hommes baraqués étaient vigiles et s'il y avait quelque chose que la scientifique n'aimait pas, c'était les postulats infondés.
Honey se cala au fond de la cabine et appuya sur le bouton de l'étage supérieur. Elle savait par expérience que les inconnus n'aimaient pas qu'on leur fasse la conversation dans l'ascenseur (ce qui rendait ces moments d'autant plus gênants car personne non plus n'aimait le silence entre deux individus ou plus). Elle avait donc pris l'habitude de juste attendre le ding annonçant qu'on avait atteint sa destination et l'ouverture des portes en regardant les numéros des étages défiler.
Mais cette fois (ouverture de rp oblige), rien ne se passa normalement.
Honey s'était certes attendue à ce que l'ascenseur soit moins rapide. Mais pas à ce point là. Il mettait vraiment longtemps à passer du 0 au 1. En fait, il grinça étrangement puis plus aucun bruit ne se fit entendre. Pour couronner le tout, le tableau de commande s'éteignit presque simultanément, suivi de près par la lumière de la cabine.
- Bon bah... maintenant on est fixés, déclara Honey pour couper ce silence pesant. Il est bloqué.
Elle ne tenta pas d'appuyer sur l'ouverture des portes car ils étaient entre deux étages. Mais elle essaya le bouton d'appel à l'aide, au cas où. Malheureusement, soit le temps de réaction était particulièrement long dans ce centre, soit ça ne fonctionnait pas non plus.
- Heureusement, j'ai mon téléphone !
Honey le sortit de sa poche et pianota jusqu'à trouver l'application lampe de poche qu'il contenait.
- Voilà, maintenant au moins on y voit quelque chose. Parce que j'ai pas de réseau dans ce monde-ci. Il faudrait que j'achète un forfait compatible avec votre planète mais... apparemment je l'ai pas encore fait. Si vous êtes claustrophobe, c'est prouvé qu'il faut que vous respiriez bien à fond pour vous détendre. Et je vous conseille de vous asseoir, continua la jeune femme en joignant le geste à la parole. Si jamais les câbles lâchent et que la cabine chute, ça fera moins mal. C'est une question d'attraction terrestre et de gravité. Bien sûr, si vous êtes du genre à paniquer rapidement, faites comme si j'avais rien dit... Au fait, moi c'est Honey Lemon. Puisqu'on est coincés, ça peut vous intéresser de le savoir.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey SJ2banni-re-Honey
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


Aster Spleaster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aster Spleaster

| Avatar : Hugh Jackman

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey W435

CLOSE FRIENDS
ARE TRULY LIFE'S TREASURES

Sometimes they know us better
than we know ourselves


| Conte : Les 5 légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Lapin de Pâques

| Cadavres : 336



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Mar 13 Mar 2018 - 21:30


Grincheux et Joyeuse dans un ascenceur

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur, Grincheux pète un plomb qui reste t-il ?
Aster, était quelqu’un de méticuleux, il lui fallait bien cela pour être chocolatier. Et il l’était d’autant plus lorsque Pâques approchait. Là, il mettait tout en œuvre pour faire de cet évènement quelque chose d’inoubliable. Et cela ne s’arrêtait pas uniquement aux œufs en chocolat qu’il créait avec le plus grand soin. Non. Tous les ans, il organisait bénévolement une grande chasse à l’œufs pour les gamins de la ville. Faisant fi de son apparence humaine, il redevenait le lapin de pâques le temps d’une journée. Et comme il aimait que tout soit parfait -Pâques méritait au moins ça à défaut d’être considéré comme la meilleure fête qui soit- il restait généralement enfermé dans l’atelier à peaufiner tous les détails, laissant le soin à la rouquine de se charger du reste -encore plus maintenant qu’elle était diplômé-

Malheureusement, pour que tout soit parfait, ça nécessitait également du matériel -autre que du chocolat- parce que l’ex lapin mettait un point d’honneur à rendre sa chasse utile, et donc ludique il la présentait sous forme de course d’orientation et bien évidemment qui dit course d’orientation, dit carte de la ville, dit matériel d’orientation et il en passait. C’était autant de choses que lui ne possédait pas, et qu’il empruntait régulièrement à la boutique de sport au centre commercial -qui elle avait tout ce qu’il fallait- en échange de quoi, le personnel de ladite boutique obtenait une livraison gratuite de chocolat -les frais de déplacements n’étaient pas inclus dans la commande en gros-

Généralement, il laissait ça aux bons soins de la rouquine ou de Nudge. Mais aujourd’hui, il n’y avait hélas pas de rouquine -partis pour quelques jours à Coney Island- pas plus que de Nudge d’ailleurs -partis en vadrouille il ne sait où- et c’était donc à lui de se taper la livraison. Autant dire que cela le ravisait au plus haut point. C’est vrai, ce n’était pas comme s’il avait autre chose à faire -genre préparer les prototypes de ses œufs, afin de voir lesquels seraient sélectionnés pour le Jour J- et quoi qu’en dise les mauvaises langues, c’était tout un art de choisir entre le praliné ou le cœur coulant au caramel. C’était sa réputation qui était en jeu, et pas seulement celle de chocolatier. Non, celle de lapin de pâques également. Malheureusement, quand faut y aller, faut y aller. Aussi, écrivit-il rapidement un mot pour dire que la chocolaterie était fermée pour une heure, et réouvrirait passer ce délais.

Troquant son tablier de travail, ainsi que le restant de sa tenue pro pour ses vêtements normaux, il passa par l’arrière-boutique pour sortir. Sa vieille camionnette, l’attendait juste devant, aussi se mit-il rapidement au volant direction le centre commercial. Au moins, ainsi les choses seraient faites. Zappant sur toutes les stations de la ville comme il avait l’habitude de le faire -en même temps c’est pas vraiment comme si la ville en possédait 35 mille non plus- Aster fit le trajet jusqu’au parking qui ô miracle ne semblait pas bondé à cette heure ci -fait extrêmement rare et qui méritait de ce fait d’être souligné- malheureusement, si le parking n’était pas bondé, cela ne l’empêchait pas d’abriter son lot d’abrutit en tout genre, puisqu’alors qu’il venait de se garer, le type d’à côté balança sa portière sans aucun scrupule contre celle de sa camionnette :

- Non mais je rêve là !
S’exclama-t-il vous pouvez pas faire attention bordel !

Il n’avait absolument aucune envie d’être aimable. Déjà qu’a l’accoutumé, il pouvait faire concurrence au nain grincheux. Là, il était tout bonnement de mauvaise humeur. Et un Aster en colère…C’était à éviter. Sauf si on était suicidaire ce que le type en face semblait être :

« Oh ça va hein ! C’est pas comme si c’était dramatique c’est qu’un vieux tas de boue un peu plus ou un peu moins personne verra la différence »

C’était la phrase à ne pas dire, la mayonnaise lui étant déjà bien monté au nez, le chocolatier, attrapa sa portière et la balança dans celle du type, lui faisant par la même occasion un jolie pète sur la peinture gris métallisé

« Mais vous êtes cinglés ! » couina-t-il

- Comme ça on est quitte
rétorqua Aster

Et sans plus de cérémonie, il claqua définitivement la portière de sa camionnette, verrouillant par la même occasion cette dernière, avant de s’engager à l’intérieur du centre commercial, sa commande bien en main. Comme s’il avait du temps à perdre avec des abrutis. Il bossait lui, contrairement à certains, il avait pas le temps pour ce genre de connerie.

Bien évidemment, la boutique se trouvait au premier étage, autrement dit il allait falloir monter. Il aurait pu prendre l’escalator c’est vrai, mais il avait remarqué que depuis quelques temps, certaines personnes semblaient se croire à Paris et plutôt que d’attendre sur la ligne de droite comme il était coutume de le faire ici, décidaient de marcher, bousculant par la même occasion ceux qui n’avaient rien demandé à personne. Et il était suffisamment de mauvaise humeur comme ça, pas la peine d’en rajouter. Aussi se décida-t-il à emprunter l’ascenseur. Il ne prêta pas plus d’attention que cela à la blondinette qui pénétrait à l’intérieur de l’habitacle en même temps que lui. Déjà parce qu’il était de mauvaise humeur, et parce qu’il avait pas pour ambition secrète de répertorier tous les visages de Storybrooke. Connaître les habitués de la boutique c’était suffisant en terme de sociabilité, fallait pas non plus trop lui en demander.

Malheureusement, il fallut que l’ascenseur leur fasse le coup de la panne ce qui acheva de mettre Aster sur les nerfs -et accessoirement d’encore plus mauvaise humeur si c’était possible- et évidemment, il fallut que la blondinette se révèle être une pipelette. Non mais il les attirait ou quoi ? Entre ça et les casse pompes, il finissait par se demander s’il était pas maudis ou un truc du genre :

- On s’en tape de comment je m’appelle grommela-t-il et non j’suis pas claustrophobe. J’avais juste autre chose à foutre que de rester enfermé dans ce putain d’ascenseur. J’suis même pas étonné que le matériel soit défectueux tiens. Quand on voit le niveau intellectuel des habitants de la ville. C’est pas avec une mairie pareille, qu’on arrivera à quoi que ce soit.

La blondinette -Honey Lemon de son nom- ne devait probablement pas comprendre de quoi il parlait. Et il fallait dire que si lui n’était pas franchement branché politique -en d’autre terme il s’en fichait comme de son premier terrier- voir que Jack Frost avait été élue maire lui faisait sérieusement se demander si les gens de cette ville n’avaient pas de la semoule en guise de matière grise. Exaspéré, il finit par sortir son portable. Manque de chance, le réseau semblait jouer au yoyo, un coup il y avait une barre, un coup il y en avait plus. Sérieusement, coincé dans un ascenseur avec une blondinette un peu trop enjouée, on aurait dit le début d’une blague…


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
This is how legends are made
Legends never die when the world is callin' you, can you hear them screaming out your name? Legends never die, they become a part of you. Every time you bleed for reaching greatness, relentless you survive


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey Eroshoney

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6340



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Mar 13 Mar 2018 - 22:13 « Science is magic that works. »

Honey sursauta, surprise par le ton bourru et peu avenant de l'homme et manqua de perdre ses lunettes. Heureusement, elle avait développé une certaine dextérité dans leur rattrapage avant que la loi de Newton n'ait raison d'elle.
C'était son premier Storybrookien en colère / qui passait une mauvaise journée / qui était grognon par nature (elle ne savait pas trop quoi conclure de cette agression verbale donc je vous laisse rayer la mention inutile) et elle trouvait cela presque excitant. En soi, c'était une nouvelle expérience dans ce nouveau monde, après tout. Une expérience peu agréable mais une expérience néanmoins.
La jeune femme l'écouta râler, prenant notes de ses commentaires.
Elle n'avait pas rencontré le mairie, ni aucun de ses employés, donc elle n'allait pas se permettre de juger de leur compétence car cela n'aurait pas été pertinent. Pour ce qui était du matériel, en revanche, Honey était en mesure d'émettre une opinion un peu plus construite. Car pour venir d'un monde plus avancé que celui-ci, oui, d'un certain point de vue, le matériel était défectueux - ou en retard, sur l'échelle de la jeune femme. Et pourtant, les ascenseurs de San Fransokyo aussi tombaient en panne, parfois, même si elle n'en avait pas fait l'expérience par elle-même. Honey le savait, c'était un fait établi. La technologie, même la plus avancée, pouvait parfois tomber en panne ou devenir obsolète.
- OK. Je vais vous appeler Monsieur alors mais moi, vous pouvez m'appeler Honey, l'invita-t-elle cependant avec un peu moins d'entrain et plus de précaution.
Car même si Honey était pétillante, ça ne la rendait pas aveugle. La scientifique avait observé les effets que son trop plein de bonne humeur avait causé et en avait tiré les conclusions appropriées : Monsieur J'ai passé une mauvaise journée n'appréciait pas autant de bonne humeur dans un espace aussi confiné. Et c'était sans doute légitime - claustrophobie ou non.
Alors Honey Lemon se releva et lui tendit son téléphone, toujours verrouillé sur l'application lampe de poche :
- Vous me tenez ça s'il vous plait ? Si je veux essayer de nous sortir de là j'ai besoin de mes deux mains libres et de lumière. Et... d'un tournevis mais je suppose que vous n'avez pas ça sur vous ? demanda-t-elle, gênée mais souriante.
Ce n'était vraiment une question. Mais Honey préférait émettre sa demande, des fois que. Après quoi, elle farfouilla à tâtons dans son sac à main et en retira une épingle à cheveux. Dans les films, ça marchait, alors pourquoi pas dans la vraie vie ? C'était, en tout cas, l'occasion de tester leurs méthodes et d'en prouver (ou d'en réfuter) l'efficacité.
Honey s'était approchée du panneau de l'ascenseur qui donnait sans doute accès au circuit électrique. Le tout c'était de l'ouvrir et ensuite, elle aviserait.
- Je dois vous prévenir que c'est pas ma spécialité - moi j'ai fait chimie et astrophysique. Mais pour un ascenseur classique comme ça, l'installation électrique doit pas être siii compliquée que ça. On verra bien. Mais rappelez-vous : si ça commence à tomber, mettez vous au sol. Il se peut très bien que je me foire parce que ça m'est déjà arrivé. Pas en électronique, cela dit, vu que j'en fais pas en principe. Mais j'ai vu faire, vous en faites pas. Le tout... c'est de... ouvrir... le panneau... acheva la jeune femme avec détermination tout en triturant la première vis avec son épingle à cheveux. Ca va prendre un peu de temps, je crois, j'espère que vous êtes pas trop pressé ! ajouta la jeune femme d'une voix chantante et motivée.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey SJ2banni-re-Honey
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


Aster Spleaster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aster Spleaster

| Avatar : Hugh Jackman

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey W435

CLOSE FRIENDS
ARE TRULY LIFE'S TREASURES

Sometimes they know us better
than we know ourselves


| Conte : Les 5 légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Lapin de Pâques

| Cadavres : 336



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Lun 19 Mar 2018 - 19:42


Grincheux et Joyeuse dans un ascenceur

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur, Grincheux pète un plomb qui reste t-il ?
« Monsieur », ça lui allait parfaitement bien comme nom. Pas besoin de plus. Le fait est qu’en plus d’être grognon par nature, Aster était il fallait le rappeler de très mauvaise humeur. L’ascenseur c’était juste la goutte d’eau. Alors, son premier réflexe avait comme à son habitude d’être aussi aimable qu’une porte de prison. Ça lui permettait d’évacuer sa frustration. Et tout foutre sur le dos de Frost, bah ça lui faisait du bien mine de rien. Oui, la mairie ne devait pas forcément être responsable de ça. Les ascenseurs ça restait des engins électronique. Et on avait beau s’extasier devant les projets de la technologie il n’empêchait qu’elle n’était jamais fiable à 100 % les panes existaient et existeraient toujours. Là, ça le gonflait juste, parce qu’il allait être en retard sur son planning -et en bon perfectionniste qu’il était il détestait ça- probablement qu’il allait regretter son accès de mauvaise humeur dans une dizaine de minutes. C’était souvent comme ça que les choses se passaient. Au fond, comme s’amusait à le chambrer Anna depuis quelque temps, c’était un gros nounours -même s’il le nierait haut et fort, fallait pas déconner non plus-

Ce qui le surpris franchement en revanche c’est d’être tombé sur un –ou plutôt une en l’occurrence- Mcgyver en herbe. Voilà qui changeait légèrement la donne, et le poussait à plus de sociabilisation. Enfin, autant qu’il puisse en faire preuve, fallait pas trop pousser le bouchon non plus. Disons qu’il n’avait pas franchement envie de rester coincer ad vitam aeternam dans ce foutu ascenseur. Il avait un peu une livraison à effectuer. Et le chocolat allait finir par fondre dans cet espace confiné s’ils y restaient trop longtemps. Même s’il ne manquerait pas de faire remarquer au premier agent de sécurité qu’il croiserait qu’une révision de ces engins ne seraient pas trop -histoire de faire remonter ça à la hiérarchie- au pire il y avait toujours la nénette de l’accueil. Même s’il n’avait pas spécialement envie non plus, de se coltiner les explications à cette greluche. A croire qu’ils avaient fait exprès de prendre des gens dont le cerveau était atrophié ici.

La blondinette, avec qui il se retrouvait bloqué en revanche, elle était bien loin de ce modèle. La voilà qui se mettait déjà à bidouiller pendant qu’il lui tenait son téléphone.

- Vous pouvez toujours essayer de passer à la boutique mobile pour votre forfait dit-il finalement. Elle est à droite en sortant au premier.

Oui parce que l’option lampe torche c’était cool, mais de ce qu’elle lui en avait dit apparemment elle débarquait tout juste ici. Ce qui lui fit légèrement froncer les sourcils étonné. Elle n’avait pas l’air de venir de « l’extérieur » -comprenez par là, le vaste monde- mais ne semblait pas avoir vécu t la malédiction ce qui l’étonna tout de même :

- J’ignorais que le sort pouvait avoir des loupés enfin...Encore plus de loupés qu’il n’en a déjà dit-il légèrement cynique

Devait-il vraiment développer que pour lui Regina Mills n’avait pas spécialement inventé le fil à couper le beur ? C’était peut-être mesquin, parce qu’ils avaient tous été sous l’emprise du dégoût lorsqu’ils s’étaient « rencontrés » mais tout de même, à croire qu’il avait été un des seuls à conserver un minimum de dignité -il s’était pas prosterné aux pieds de Deborah Gust. Même si sa carte bancaire avait quand même sérieusement dégusté.

Les dits loupés c’était que certains individus de sexe masculin, s’était subitement retrouvé changé en individu de sexe féminin et inversement. A croire que quand ils avaient traficotés leurs sorts, ils avaient pas pensé à ce genre de petit problème avec l’autre affreux -qui depuis bouffait les pissenlits par la racine et ce pour le plus grand bonheur des habitants de cette ville.

- J’suis pas expert en mécanique ni en électronique. Mais, j’ai vu mon employée, fabriquer un tournevis de fortune une fois. Apparemment, elle avait vu le truc sur le net.


C’était fou ce que ce machin avait révolutionné depuis son arrivé. A présent, quand on voulait chercher un truc il suffisait d’entrer des mots clés sur un moteur de recherche et pouf ! Vous aviez les résultats. A se demander comment ils faisaient avant, lorsqu’ils étaient encore dans le monde des contes. De ce qu’il avait compris, la rouquine c’était une princesse avant. Donc, ils devaient pas vraiment avoir la fibre là d’où elle venait. Quant à chez lui, c’était pas vraiment programmé pour accueillir le net. Il était le lapin de pâques après tout par un fournisseur d’accès au net.

- Et c’est Aster au fait

Il allait pas faire preuve de mauvaise volonté alors que Honey essayait de les sortir de là. Tomber sur quelqu’un de débrouillard, semblait être tellement rare dernièrement, qu’il était prêt à filer un coup de main sans broncher. Retrousser ses manches, ne l’avait de toute façon jamais effrayé. Il était un manuel, en témoignait son travail de chocolatier.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
This is how legends are made
Legends never die when the world is callin' you, can you hear them screaming out your name? Legends never die, they become a part of you. Every time you bleed for reaching greatness, relentless you survive


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey Eroshoney

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6340



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Lun 19 Mar 2018 - 22:33 « Science is magic that works. »

La boutique mobile, à droite, en sortant, au premier. C'était noté, quelque part dans la tête de Honey qui continuait de s'affairait. Ca prenait quand même un peu de temps de dévisser des vis avec une épingle à cheveux car ce n'était pas vraiment l'outil le plus adapté. Un tourne vis, en revanche, ça l'était. Cependant les faits étaient ce qu'ils étaient : aucun des deux occupants de la cabine n'en avait sous la main alors il avait fallu improviser. Pour le moment, ça marchait plutôt pas mal et, comble du bonheur pour Monsieur, Honey concentrait toute son énergie dans son travail, ce qui voulait dire que sa bouche restait plus close qu'à l'ordinaire.
Lui, en revanche, se montrait un peu moins grincheux depuis qu'elle avait pris les choses en mains et, ça, ça ne pouvait l'empêcher de sourire. L'expérience allait être formidable, la jeune femme en était à peu près certaine. Les faits étaient en tout cas clairs : il parlait et c'était aimable et il faisait tout ça en tenant le téléphone dans le meilleur angle possible.
- Le sort ? tiqua Honey, sans trop comprendre.
Elle venait de jeter la première vis qui roula jusqu'à rencontrer une paroi de l'ascenseur. Ce fut le temps nécessaire à ses neurones pour chercher l'information dont elle avait besoin et lui rappeler quelques faits qu'elle avait appris en arrivant :
1) la ville dans laquelle elle séjournait avait été créée de toutes pièces une trentaine d'années plus tôt
2) cette création était le fait d'un "sort noir" (Honey demandait à voir car elle ne parvenait pas à se figurer ce que c'était exactement : d'ailleurs, on lui parlait parfois de "magie", un concept qui la laissait sceptique)
3) tous les habitants venaient d'un ailleurs qui ne s'appelait pas Terre 2 mais était dénommé, de façon générale, "monde des contes" et avait vécu une "malédiction" liée au "sort noir" avant d'être sauvés.
- C'est bon, j'y suis. Je me rappelle, on m'a briefée là-dessus. Je sais pas ce qu'il a loupé ce... sort, mais à moi il m'a rien fait. Non, moi je suis venue par email, par un moyen concret et scientifique pas par... "magie". Ca existe pas ça, chez moi.
Honey se remit alors au travail.
- Oh il a l'air absolument fa-sci-nant ce tutoriel ! Faudra que j'aille voir. Ca a l'air bien pratique pour ce genre de situations de l'extrême même si ça a peu de probabilités de se répéter très souvent dans une vie. C'est une employée en chocolaterie non ? Ca sent le cacao votre boîte. Le cacao sucré avec du lait en poudre. C'est cool comme job. C'est un peu pareil que la chimie. Mais ça va pas nous servir, alors je m'y remets... Aster.
La scientifique reprit son travail de plus bel, bien contente d'avoir un peu de compagnie et une troisième main pour l'éclairer.
La deuxième vis céda, plus rapidement car la jeune femme avait pris la main, puis la troisième sortit à son tour, au prix de l'épingle à cheveux qui se brisa. Or, il restait une vis.
Honey n'y alla pas par quatre chemins. Elle se tourna vers Aster et lui expliqua clairement ce dont elle avait besoin :
- Mauvaise nouvelle : l'épingle a cédé. Bonne nouvelle : je peux travailler en faisant coulisser le panneau mais ce sera moins pratique que si je pouvais l'enlever. Autre mauvaise nouvelle : je suis une scientifique, pas Musclor donc je n'ai pas la possibilité physique de l'arracher. Vous par contre, votre physionomie semble beaucoup plus indiquée pour ce type de travail. C'est d'accord ? Vous allez voir, ça va être fun !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey SJ2banni-re-Honey
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


Aster Spleaster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aster Spleaster

| Avatar : Hugh Jackman

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey W435

CLOSE FRIENDS
ARE TRULY LIFE'S TREASURES

Sometimes they know us better
than we know ourselves


| Conte : Les 5 légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Lapin de Pâques

| Cadavres : 336



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Ven 27 Avr 2018 - 21:15


Grincheux et Joyeuse dans un ascenceur

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur, Grincheux pète un plomb qui reste t-il ?
Que la blondinette vienne d’un monde où il n’y avait pas de magie, ne l’étonnait pas. Après tout, ils venaient tous de mondes différents. Et cela expliquait également pourquoi elle n’avait pas subit cette fichu malédiction. Bien qu’elle n’ai pas que des effets négatifs inutile de trop se voiler la face. Pour autant, pas question de l’admettre. Non mais, fallait pas déconner non plus. Même du bout des lèvres, ce serait faire un compliment à Regina Mills. Et à choisir, il préférerait encore en faire à Frost qu’à elle. Ce qui très franchement, quand on le connaissait voulait dire beaucoup. En revanche arriver « par mail » c’était étrange. Enfin encore plus que ne l’était la vie à Storybrooke en général. Parce que « mouvementé » était de loin l’euphémisme du siècle pour décrire leur quotidien :

- Arriver par mail...Ouais c’est un concept
dit-il finalement. Au moins vous pouvez vous vanter d’avoir eu droit à l’arrivée la plus originale.

Et il devait bien admettre être impressionné, parce que la Mcgyver en herbe elle était plutôt douée. En témoignait la manière qu’elle avait de dévisser avec une épingle à cheveux. Si on lui avait dit ce matin qu’il se retrouverait piégé dans un ascenseur avec quelqu’un capable de faire ça, il aurait sûrement rit au nez de la personne. Mais improbable n’était pas Storybrooke après tout. Donc en fait, il devrait même pas être plus étonné que ça. Et d’ordinaire, il se serait immédiatement braqué, ou aurait joyeusement rentré dans le lard de la personne, qui lui aurait fait une telle description de son métier. Mais là, non seulement c’était pas le moment mais en plus à bien y réfléchir il avait pas franchement de raisons de s’énerver. Honey était manifestement une scientifique, c’est du moins ce qu’elle avait dit. Elle en parlait donc en tant que tel. Si jamais, il s’énervait, en finalité ça ne servirait strictement à rien hormis avoir l’air d’un parfait abrutit. Aussi hocha-t-il simplement la tête :

- C’est ça, j’suis chocolatier


Et accessoirement le lapin de pâques. Mais, étant donné qu’elle venait d’un monde manifestement sans magie, il allait peut-être éviter de le lui balancer dans la figure comme ça. La laisser s’adapter à la bizarrerie de la ville c’était peut-être pas mal dans un premier temps. Et au moins, comme ça Tatiana ne pourrait pas lui reprocher son indélicatesse comme elle l’avait fait lorsqu’il avait prit Anna comme apprentie. Pour sa défense il avait jamais prétendue être pédagogue. Et la rouquine s’en était honorablement sortie avec lui comme maître d’apprentissage. Et même s’il était pas certain de recommencer une telle expérience. Il avait au moins gagné une employée de qualité.

- Mauvaise nouvelle : l'épingle a cédé. Bonne nouvelle : je peux travailler en faisant coulisser le panneau mais ce sera moins pratique que si je pouvais l'enlever. Autre mauvaise nouvelle : je suis une scientifique, pas Musclor donc je n'ai pas la possibilité physique de l'arracher. Vous par contre, votre physionomie semble beaucoup plus indiquée pour ce type de travail. C'est d'accord ? Vous allez voir, ça va être fun !

Il était légèrement sceptique quant au fait que ce soit réellement « fun » Néanmoins rester là, et être de mauvaise humeur, n’allait certainement pas aider à les débloquer de ce foutu ascenseur. Et comme encore une fois, lui n’avait pas spécialement envie d’y passer sa journée, il décida de mettre un minium de bonne volonté dans tout ça :

- C’est bon, j’men charge
dit-il éclairez moi juste, que je puisse faire ça un minimum proprement

C’est pas parce qu’ils avaient pour but de se tirer d’ici, qu’il fallait pour autant faire du travail de sagouin. Du moins, c’était l’opinion d’Aster. Il ne connaissait, pas celle d’Honey sur la question, et n’irait pas la lui demander pour ne pas perdre plus de temps. Il s’enquerrait de son avis une fois qu’il aurait finit histoire d’être sûr que ce soit bien ce qu’elle attendait. Aussi laissant la jeune femme l’éclairer, l’ex lapin entreprit-il d’enlever le panneau. Et autant dire qu’il fût bien content que la malédiction n’ai pas décidé de modifier sa physionomie parce que c’était clairement pas le genre de machin facile à arracher. Dans les films peut-être, mais clairement pas dans la réalité et dans leur situation actuelle :

- Voilà
dit-il finalement après avoir réussit à faire sa part de travail J’pense que c’est bon comme ça.

Posant ce qu’il avait dans les mains dans un coin de l’habitacle, il reprit simplement le portable des mains d’Honey afin de recommencer à jouer les chargés de l’éclairage. Il était pas très sur de quoi faire ou dire. Tatiana pipelette comme elle était, aurait certainement engagé la conversation, bombardant Honey de question. North aussi, n’aurait pas hésité à papoter. Mais lui, le grincheux de service c’était pas vraiment son truc la sociabilisation

- Ça doit pas trop vous dépayser ici le côté sans magie non ?

Enfin, « sans magie » oui et non franchement. A Storybrooke, les gens ne se cachaient pas réellement pour en faire. Dans le restant du monde, il était interdit de la pratiquer. L’existence de la ville, se devait de rester secrète aux yeux des habitants du « monde réel ». Ce qui était pour le mieux de son point de vu. Les gens d’ici semblaient être un brin trop cartésien. Alors, les confronter à ce qu’ils prenaient pour des légendes c’était juste pas l’idée du siècle. Du moins, c’était ce que lui en pensait. Il avait pas la prétention d’avoir le savoir universel.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
This is how legends are made
Legends never die when the world is callin' you, can you hear them screaming out your name? Legends never die, they become a part of you. Every time you bleed for reaching greatness, relentless you survive


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey Eroshoney

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6340



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Ven 27 Avr 2018 - 23:09 « Science is magic that works. »

Honey ne se considérait pas comme une personne particulièrement vantarde. Elle avait plutôt l'habitude d'attirer l'attention sur elle sans chercher à le faire, que ce soit parce qu'elle était exubérante à l'excès, soit parce qu'elle n'utilisait qu'un mot compréhensible par phrase. Mais comme la scientifique avait tendance à parler beaucoup, oui, les gens qui l'avaient rencontrée apprenaient en général comment elle était arrivée à Storybrooke. La preuve dans cet ascenseur, avec ce chocolatier un peu grognon en apparence mais tendre au fond - comme certaines de ses gourmandises, en fin de compte, comme si tout un chacun ressemblait à sa profession (ce qui faisait probablement de Honey une personne un peu explosive, d'ailleurs).
Aster une bonne personne. Honey en était certaine. D'ailleurs, il avait accepté de l'aider - ce qui, en fait, allait aussi l'aider lui puisqu'ils visaient le même but : ne pas rester trop longtemps dans cet ascenseur en panne. Mais quand même. Certains ne se seraient pas gênés à la laisser faire tout le boulot, surtout si dans l'absolu elle pouvait s'en sortir sans lever le petit doigt.
Avec un immense sourire dont on ne discernait peut-être pas l'ampleur dans la pénombre, Honey reprit son téléphone pour éclairer Aster pendant qu'il besognait. Comme elle l'avait anticipé, la force d'Aster s'avéra idéale pour arracher la dernière vis du panneau. Il avait même été plus rapide que les estimations mathématiques que Honey s'était amusée à faire pendant ce temps.
- C'est plus que bon, c'est par-fait, assura la pétillante Honey en reprenant son téléphone lumineux pour observer de plus près le travail de son partenaire. Maintenant, elle avait accès à tout le panneau électronique et commença à l'observer attentivement avant de prendre une décision.
La scientifique ne se précipitait jamais, quoi qu'on puisse en dire. Elle était accroupie et immobile. Seuls ses neurones et ses globes oculaires travaillaient et, à vrai dire, ce qu'elle avait compris d'Aster, Honey ne s'attendait pas à ce qu'ils discutent. Pourtant, le chocolatier s'était lancé, à sa positive surprise. Phénomène tout aussi surprenant, Honey ne répondit pas dans le quart de nano-seconde suivant mais laissa le temps à son cerveau de finir ses connexions avant de reprendre lentement :
- Ce que je trouve dépaysant, pour tout vous dire, c'est le côté avec magie. J'en ai entendu parler mais... Je sais pas, j'imagine que tant que j'en aurai pas la preuve concrète je n'accepterai pas d'y croire totalement. C'est un peu comme avec le Père Noël, vous voyez ? demanda Honey en se tournant brièvement vers son éclaireur avant de reprendre son observation. Passé un certain âge on a besoin de preuves, à moins de croire. Mais la vraie question c'est : un scientifique peut-il croire à tout ça ?
La chimiste marqua une pause, le temps de suivre le cheminement des différents câbles. Puis, sans prévenir, elle demanda :
- Vous connaissez Stuart Chase ?
Voyant l'air sceptique de son interlocuteur (pas encore habitué au fait que Honey changeait de sujet aussi vite que ses synapses se connectaient), la jeune femme poursuivit :
- C'est pas réellement important. Ce qui l'est c'est qu'il a dit, et je le cite : "Pour ceux qui croient, aucune preuve n’est nécessaire. Pour ceux qui ne croient pas, aucune preuve n’est possible." Bah... vous voyez, pour le moment je suis dans le deuxième camp.
Honey haussa les épaules. Dans les faits, Stuart Chase parlait de Dieu, non pas de la magie et encore moins du Père Noël. Mais ça se rejoignait, l'analogie était valable, de son point de vue.
- Bon. Je vais déconnecter le fil bleu pour le coupler avec le jaune. Ca pourrait légèrement être décoiffant mais normalement ça va ouvrir les portes et on aura plus qu'à sortir. Prêt ? s'enquit la jeune femme au sourire pétillant en se tournant de nouveau vers Aster. Vous en faites pas, si ça marche pas ce sera pas pire qu'une manège à sensations fortes, crut-elle bon d'ajouter.
L'instant d'après, la jeune femme se mettait à la tâche avec des gestes rapides mais précis. Comme elle l'avait pressenti, cela court-circuita le panneau qui cracha quelques étincelles. Puis les portes de l'ascenseur s'ouvrirent.
Ravie, Honey lança un grand sourire à son partenaire.
- Ce n'est pas de la magie, c'est de la science.
Puis elle s'approcha des portes et précisa sa pensée :
- De la science qui nous a ouvert la porte entre deux étages, mais il y a assez d'espace pour se faufiler et sauter à l'étage inférieur. Y a pas plus de deux mètres à sauter, à vue de nez. Ca va, non ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey SJ2banni-re-Honey
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


Aster Spleaster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aster Spleaster

| Avatar : Hugh Jackman

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey W435

CLOSE FRIENDS
ARE TRULY LIFE'S TREASURES

Sometimes they know us better
than we know ourselves


| Conte : Les 5 légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Lapin de Pâques

| Cadavres : 336



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Dim 20 Mai 2018 - 15:18


Grincheux et Joyeuse dans un ascenceur

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur, Grincheux pète un plomb qui reste t-il ?
...Okay et c’était maintenant qu’il annonçait qu’il était la lapin de pâques ? Si Aster avait été du genre à ne pas respecter les « croyances » des autres, c’est probablement ce qu’il aurait fait. Mais, c’était pas son genre. Aussi, comprenait-il que Honey considère que le père noël n’était qu’une légende -dans les dents North- la majorité des gens de ce monde, le pensait de toute façon . Il y avait même une expression sur le sujet. Et de toute façon, lui aussi n’y avait pas cru lorsqu’il était sous la malédiction. Leur malédiction personnelle avait en quelque sorte été de ne pas croire en eux, pendant vingt huit ans. Et c’était sans doute un peu pour ça, qu’il avait une dent contre Regina Mills. Faire du porte à porte pour s’excuser c’était bien jolie, mais ça ramenait pas ce qu’ils avaient perdus.

- Ouais, j’comprends dit-il

Okay il ne connaissait pas Stuart Chase, mais il comprenait le développement que faisait Honey. Dans son monde aussi les choses étaient comme ça. Les gardiens avaient besoin que les enfants croient en eux pour pouvoir continuer d’exister. Néanmoins, dans son monde à lui, les enfants grandissaient et finissaient par les oublier, s’estimant trop grand pour croire au père noël, à la fée des dents ou au lapin de pâques. Mais ces enfants, devenu des adultes, avaient à leur tour, des enfants et ainsi de suite. Donc quelque part, oui effectivement il comprenait ce qu’elle voulait dire.

- Là d’où je viens disons que c’est un peu pareil développa-t-il. Les enfants croient aux légendes du père noël, de la fée des dents, du marchand de Sable, et du lapin de pâques. Mais, en grandissant, ils les oublient, ou plutôt disons qu’ils sont comme vous, ils ont besoin de preuve pour y croire.

Il avait toujours trouvé ça dommage quelque part. Mais au fond, il y pouvait pas grand-chose. Ainsi étaient faites les choses il supposait. Et il continuait d’être là avec les autres gardiens pour les enfants. Chacun leur apportait quelque chose, les souvenirs, l’espoir, les rêves, l’émerveillement...La joie aussi. Même si ça voulait dire faire un compliment à Frost. Et tout le monde savait qu’il n’aimait pas faire de compliments à Frost. C’était de nature publique. Comme le fait que lui et North soient en perpétuel conflit pour savoir laquelle de Pâques ou de Noël était la meilleur fête du calendrier. Il laissa néanmoins la partie réflexion sur tout ce qui touchait de prêt ou de loin à la magie, lorsqu’Honey se remit au travail. Non pas que ça la dérangeait de continuer. La Mcgyver en herbe qu’était la blondinette était étrangement plutôt de bonne compagnie. Il l’aimait bien quoi, suffisamment pour se dérider un peu. C’était un peu comme une Anna ou une Figue, mais en moins rentre dedans que la rouquine, et un chouïa moins pénible que Figue quand même.

En tout cas, elle avait bien méritée son surnom, puisque les portes étaient à présent ouvertes, si ça avait été Anna il lui aurait sûrement filé une claque dans le temps, qui lui aurait certainement coupé le souffle, et elle l’aurait fusillé du regard. Mais, ils étaient pas exactement aussi proche qu’ils ne l’étaient avec la rouquine. Aussi, se contenta-t-il d’un sifflement admirateur et de ce qui pouvait se rapprocher d’un compliment en langage Asterien :

- Ben dit donc, pour une « simple » scientifique, vous pourriez faire concurrence à Mcgyver lui même.

En attendant, effectivement, ce n’était pas énorme à sauter, néanmoins quoi qu’en dise la galanterie, il préférait passer d’abord. Non, pas qu’il ai un quelconque préjugé sur les capacités de Honey Lemon -c’est pas parce qu’elle était scientifique qu’elle était forcément nulle en sport- mais simplement, qu’elle était de son point de vu, un chouïa plus utile qu’il ne l’était pas. Le bidouillage électronique, c’était pas tellement sa spécialité. Alors mieux valait qu’il passe le premier, comme ça au cas où il y avait un pépin, mieux valait que ce soit lui qui prenne.

- Je sais que la galanterie, veut que ce soit les dames d’abord. Mais si ça vous dérange pas, j’préfère tester le premier. On va dire que vous êtes le cerveau, et j’suis les muscles. Si un truc devait mal tourner, mieux que ce soit les muscles qui prennent que le cerveau.


En résumé, il estimait que son rôle à elle, était un brin plus utile que le sien quoi.

- Normalement, ça ne devrait pas poser de problème, là d’où je viens on peu dire que je suis plus ou moins un expert en ce qui concerne les saut.

Il était un lapin, et pas le genre avec un petit gabarit comme on imaginait généralement le lapin de pâques. Non, heureusement la malédiction avait au moins conservé sa physionomie et corpulence d’origine. Quant à sa manière de présenter les choses à Honey, il était resté volontairement flou afin de lui laisser faire l’interprétation qu’elle souhaitait, et ne pas trop bousculer ses croyances et certitudes. C’était pas son job. Certainement qu’elle finirait tôt ou tard, un jour par tomber sur quelqu’un qui faisait de la magie, et que ce serait suffisamment bouleversant au niveau des certitudes comme ça, sans qu’il en rajoute déjà une couche avant qu’elle n’y ait été réellement confronté

- Ça vous dérange pas de me tenir ça ?
Demanda-t-il tout de même en désignant la boite contenant chocolats.

Il avait pas spécialement envie de les abîmer en sautant

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
This is how legends are made
Legends never die when the world is callin' you, can you hear them screaming out your name? Legends never die, they become a part of you. Every time you bleed for reaching greatness, relentless you survive


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey Eroshoney

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6340



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Dim 20 Mai 2018 - 17:37 « Science is magic that works. »

Honey s'était demandée si c'était le bon moment pour partager ses souvenirs d'enfance autour de Noël et de Pâques. Ils étaient, après tout, encore et toujours coincés dans l'ascenseur. Mais Aster avait fait d'énormes progrès depuis la première fois où elle lui avait adressé la parole. Il gardait certes un ton bourru et se contentait (à l'exact opposé de Honey) du strict minimum pour alimenter la conversation mais il l'alimentait tout de même et c'était ce dernier point qui avait décidé la scientifique à répondre :
- Oh j'y ai cru, comme tous les enfants. Mais j'ai grandi et les jolies histoires qu'on me racontait ont commencé à manquer de cohérence alors mes parents ont fini par abdiquer et par me dire que ce n'était qu'une jolie histoire. Ce qui ne m'a pas traumatisée, je pense, en fait, que je suis très normale.
La blondinette avait opiné, comme pour se conforter dans cette idée de normalité (car s'il y avait un chose à laquelle la jeune femme ne croyait pas, c'était au Père Noël mais elle savait que, parfois, certains doutaient qu'elle soit réellement normale).
Ensuite, elle s'était remise au travail pour, quelques instants plus tard, rosir de plaisir et sourire à pleines dents en entendant le compliment d'Aster. Quelque chose lui disait que lui n'était pas du genre à en distribuer à tour de bras et que cela rendait ses appréciations d'autant plus sincères.
- Je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer ce MacGyver mais je suis persuadée que c'est une personne sensationnelle, répondit la jeune femme qui doutait qu'il soit un personnage légendaire (ce qui aurait rendu la rencontre difficile) car elle n'avait jamais entendu de légende à propos de scientifiques ou assimilés, ils n'avaient simplement pas leur place dans le monde des contes.
Ou alors MacGyver était une star, comme Katy Perry et Stephen Hawkins.
Quoi qu'il en soit, Honey ne prit pas davantage de temps pour demander à Aster s'il pourrait les mettre en relation car l'idée restait de sortir de cet ascenseur, ce qui n'était qu'à moitié gagner pour le moment.
- Vous êtes les muscles et moi le cerveau, répéta la jeune fille avait enthousiasme. Ca marche ! Après vous, alors, monsieur l'expert en sauts, déclara la chimiste en faisant place nette et en allant se poster au fond de la cabine pour gêner le moins possible.
C'était vraiment très précis comme compétence mais, à bien y réfléchir, en athlétisme, on pouvait avoir besoin de sauter. Elle préférait le tennis mais elle avait déjà vu des athlètes sauter : à la perche, en hauteur, en longueur... Quantité de phénomènes physiques rentraient en application quand on sautait mais comme il était expert en la matière, Honey jugea que ça ne servait à rien de lui expliquer quelque chose qu'il maîtrisait déjà et cela même pour le simple principe de s'enthousiasmer face à la beauté de la physique.
La chimiste avait récupéré la boîte en chocolats qu'Aster lui avait donnée et la tenait comme s'il s'agissait de la chose la plus fragile au monde. En fait, elle s'en occupait comme elle aurait voulu qu'on chérisse ses éprouvettes ou son téléscope si d'aventure elle avait eu à les confier aux mains néophytes d'un tiers.
Aster s'extirpa de la cabine et c'est seulement alors que Honey se pencha dans l'ouverture pour l'observer, un bon mètre cinquante plus bas. Il était fermement campé sur ses deux jambes, signe de son expertise. Honey lui adressa un sourire un peu gêné puis se lança :
- Dites ? Ca vous ennuierait de me rattraper ? Surtout que j'ai vos chocolats et j'aimerais pas les abimer... Mon truc c'est pas l'athlétisme, c'est le tennis, en fait, j'ai toujours été affreusement nulle en saut. D'ailleurs, vous êtes plutôt saut à la perche, en longueur ou en hauteur ?
Tout en parlant, Honey avait passé ses jambes dans l'ouverture, prête à se laisser tomber en espérant ne pas se fouler la cheville.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey SJ2banni-re-Honey
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


Aster Spleaster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aster Spleaster

| Avatar : Hugh Jackman

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey W435

CLOSE FRIENDS
ARE TRULY LIFE'S TREASURES

Sometimes they know us better
than we know ourselves


| Conte : Les 5 légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Lapin de Pâques

| Cadavres : 336



Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________ Mar 5 Juin 2018 - 22:44


Grincheux et Joyeuse dans un ascenceur

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur, Grincheux pète un plomb qui reste t-il ?
Heureusement pour lui, Aster était agile. On ne l’aurait pas parié étant donné son gabarie, mais le fait d’avoir été un lapin avant d’atterrir ici aidait pas mal. Aussi ce fût sans trop de bobos -pour ne pas dire aucun- qu’il finit bien campé sur ses deux jambes. Maintenant au moins, il savait que ça risquait rien. C’était déjà ça de prit. Il s’apprêtait d’ailleurs à faire savoir que tout était bon a Honey mais elle le devança :

« Dites ? Ca vous ennuierait de me rattraper ? Surtout que j'ai vos chocolats et j'aimerais pas les abimer... Mon truc c'est pas l'athlétisme, c'est le tennis, en fait, j'ai toujours été affreusement nulle en saut. D'ailleurs, vous êtes plutôt saut à la perche, en longueur ou en hauteur ? »

Étrangement, il s’était douté que ce serait ce genre d’interprétation qu’elle ferait de ses propos. D’un côté, valait peut-être mieux à l’heure actuelle qu’elle se contente de penser qu’il avait été un athlète. C’était pas son genre de faire du forcing particulièrement quand ça concernait les croyances des gens. Et il était bien placé pour savoir que l’adaptation ici c’était pas franchement ce qu’il y avait de plus facile. La ville regorgeait de tordus en tout genre. C’était pas parce qu’ils venaient tous du monde des contes qu’il y avait pas d’illuminés. La preuve, ils avaient foutus Frost à la mairie. Rien que pour ça fallait être un peu cinglés de son point vu -un peu beaucoup même.

- Allez-y je m’occupe de vous rattraper


Certes, il tenait à ses chocolats. Mais entre une personne humaine et ses chocolats il allait quand même privilégier la personne. Okay il était pas l’amabilité incarné mais il y avait des limites. Il était pas un connard sans cœur -ça c’était Pitch. Néanmoins, il réussit à rattraper et Honey et ses chocolats sans que personne ne subisse de dégâts. En résumé, c’était plus que ce qu’il en demandait :

- Si on vous demande, je suis spécialisé dans le saut en hauteur et en longueur. La perche j’ai jamais essayé


Forcément en tant que lapin, c’était ce qu’il savait faire le mieux. Et c’était franchement utile notamment pour utiliser les terriers. Ça lui manquait d’ailleurs de plus pouvoir en faire. Surtout qu’il était persuadé que North lui pouvait évidemment toujours utiliser son traîneau. Même si c’est clairement pas lui, qui lancerait cette idée sur le tas. Il conduisait comme un taré. Pour avoir déjà fait l’expérience des talents de conducteur du gardien de l’émerveillement il avait pas spécialement envie que qui que ce soit d’autres y ait droit.

- D’ailleurs rencontrer Mcgyver risque d’être un peu compliqué vu que c’est à la base un personnage d’une vieille série télé des années 80. J’dis à la base parce qu’ils ont fait un reboot récemment. Ça doit se trouver sur n’importe quelle plateforme de streaming l’un ou l’autre si ça vous intéresse. Sinon, je peux toujours demander à mon employée de vous brancher sur ça. C’est plus son domaine que le mien.

Il en était pas certain pour la partie rencontre. Après tout, il pouvait très bien exister dans le monde des contes et avoir atterris ici il en savait rien -et n’irait pas se renseigner plus que ça parce que c’était pas ses oignons. En revanche, les deux autres parties il avait d’excellente source. Notamment Anna qui était venu lui montrer un épisode du fameux reboot. Il n’avait d’ailleurs jamais pu dépasser les dix premières minutes. L’acteur ressemblait beaucoup trop à Frost, ça lui collait de l’urticaire -pas au sens littéral mais c’était tout comme.

- Bon, j’propose qu’on continue notre avancé vous en dites quoi ? Et éventuellement si on croise quelqu’un de leur équipe technique j’suis sur que vous pourriez leur filer un ou deux tuyaux sur comment arranger leurs ascenseurs
grommela-t-il

Oui non parce que là franchement ça suffisait. Ils avaient plus de budget depuis que Frost était à la mairie ? Non pas que ça l’étonnerait en toute franchise. Et non, c’était pas de la mauvaise foi c’était du réalisme point barre.

- Et vous votre spécialité c’est quoi ?
Demanda-t-il subitement. J’veux dire. Vous êtes scientifique mais vous devez bien avoir une spécialisation non ?

C’était un peu passer du coq à l’âne clairement. Mais pour une fois, il admettait être curieux. Et franchement, c’était le genre de truc qui lui arrivait rarement -sauf lorsque ça servait son métier. Mais le fait est qu’il aimait bien la blondinette. A croire qu’il avait un quota d’une personne par an à apprécier et cette année c’était tombé sur Honey. En tout cas, c’est clairement ce que Anna lui ferait remarquer si elle était là. La rouquine n’hésiterait pas une seconde à se moquer gentiment. Des fois il se disait qu’il préférait quand elle avait encore peur de lui. Maintenant c’était un peu mort pour revenir en arrière

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
This is how legends are made
Legends never die when the world is callin' you, can you hear them screaming out your name? Legends never die, they become a part of you. Every time you bleed for reaching greatness, relentless you survive


Contenu sponsorisé




Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey _



________________________________________

 Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Grincheux et Joyeuse sont dans un ascenseur ♣ Aster & Honey





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial