Le Destin des
PUISSANCES

de seb

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

Bientôt...
...à découvrir!


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Minionement Vôtre ☆ Evénement #95
Une mission de Adam & Pitch - Ouverture : 6 juin 2018
« Moi, moche, et euh... Méchant?! »

Partagez | .
 

 I'm a rebel just for kicks, now ◈ NORA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jules Verne


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : J.J. Feild *.*

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8820
✯ Les étoiles : 39272




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Ven 16 Mar 2018 - 21:35

« I'm a rebel just for kicks now. »
.

J'avais enlevé mes souliers que j'avais disposés à côté d'une étagère, puis j'avais testé la souplesse du tapis sous mes pieds. Il était plutôt élastique et relativement moelleux, ce qui me permettrait de ne pas accuser de chocs trop violents. Tout du moins, je l'espérais. Anxieux, je jetai un coup d'oeil à ma montre. Nora n'allait plus tarder. Machinalement, je voulus ranger la petite horloge dans son gousset, mais je me rappelai alors que je ne portais pas de veston. Je l'avais laissé sur le dossier d'une chaise, à quelques mètres de là. Je plaçai donc la montre dans ma poche de pantalon. Il s'agissait d'un vulgaire morceau d'étoffe qui avait pour nom "jogging" et qui était apparemment le mieux indiqué pour faciliter les mouvements. Je devais admettre que je me sentais extrêmement à mon aise en le portant. Même mes pyjamas n'étaient pas aussi confortables. Je portais également un tee-shirt sur lequel il était écrit "Le futur, c'est maintenant". La phrase m'avait amusée.

Je marchai de long en large sur le tapis disposé au croisement de deux allées de ma Bibliothèque, quelque peu nerveux. L'endroit m'avait paru approprié, car nous étions relativement loin de l'entrée et de l'espace le plus passant. On ne risquait pas de nous voir, à moins de véritablement nous chercher.

Lorsque Nora arriva, je la saluai d'un signe de tête avec un sourire plein d'appréhension.

"Tu es à l'heure, c'est parfait."

Elle semblait surprise de me voir ainsi vêtu, sans parler de l'aménagement de l'espace.

"Oh, j'ai demandé à des Gardes d'installer un tapis de sport. Je me suis dit qu'il serait plaisant aujourd'hui de commencer par un entraînement, au lieu de la lecture habituelle."

C'était en somme ce qu'il y avait de plus anodin, bien que cette idée puisse paraître incongrue aux yeux de la jeune femme, car elle savait -comme beaucoup de gens- ma réticence à l'égard de tout ce qui pouvait faire transpirer. Seules la danse ou l'équitation trouvaient grâce à mes yeux en matière de sports.

"Je me rends compte que le monde dans lequel je vis est extrêmement dangereux." expliquai-je à la jeune femme qui paraissait déroutée. "Tu m'as semblé la personne la mieux indiquée pour m'enseigner l'art du combat."

Il y avait un autre Olympien dont je ne doutais pas des compétences, mais je craignais justement qu'il se montre un peu trop enthousiaste et que dans son entrain, il ne me casse une côte ou deux. C'était d'ailleurs pour cette raison que je ne nous avais pas donnés rendez-vous dans la salle d'entraînement. Nous aurions risqué de le croiser.

Je baissai la tête vers Machin qui trottinait à côté de Nora et qui avait trouvé un ruban en tissu noir dont il se servit pour s'en faire un bandeau, comme pour approuver la leçon de combat. Puis, il s'installa au bord du tapis en laissant échapper un petit soupir d'aise, nous observant tour à tour.

Reportant mon attention sur la jeune femme, je déclarai avec détermination :

"Nous pouvons y aller."

Je me plaçai en position défensive, une jambe en avant, les poings levés, en me sentant parfaitement ridicule.

"Si je puis juste suggérer quelque chose... Evitons les coups au visage. Ainsi que les endroits stratégiques."

Je m'éclaircis la gorge, plus anxieux que je ne l'aurais voulu, mais attendis vaillamment le lancement des "hostilités", encouragé par Machin qui s'écria :

"Ules ! Bam ! Ules !"

Soudain je fus légèrement sceptique : s'agissait-il véritablement d'encouragements ou au contraire, anticipait-il le fait que j'allais finir au tapis ?


crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

So forget about your past life
Cause this could be our last life
We're gonna reach nirvana
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t73204-l-aventure-extraordinaire-de-monsieur-jules

Nora


« Dans la poussière des mots
naissent les rêves. »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Daisy Ridley

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9453
✯ Les étoiles : 16928




Actuellement dans : « Dans la poussière des motsnaissent les rêves. »


________________________________________ Sam 17 Mar 2018 - 9:20


C'est mieux dans les thriller avec un pistolet...
...que dans les Western avec une carabine !




    « No-ra. » répétais-je pour la troisième fois.

    Il y eu une minute de silence. Un instant de concentration extrême. Puis, Michoko ouvrit la bouche et prononça à son tour les deux syllabes.

    « No-no. »

    J'aurais pu être découragée, car ça faisait plusieurs jours que je tentais de lui faire prononcer mon prénom en entier, mais au lieu de cela, j'avais souris. Il était tellement adorable que je ne pouvais pas lui en vouloir. Et puis moi aussi j'étais passé par là. Je ne savais pas prononcer certains mots un peu trop difficile, tout comme je ne savais pas lire. Mais j'avais appris petit à petit et j'apprenais encore. Principalement grâce à Jules, le bibliothécaire de la Cité qui était d'une très grande aide. Un peu comme Tony quand il était question de remplir mon estomac. A la différence que Jules remplissait mon esprit de nouveaux mots, nouvelles expressions et de plein de voyages à travers les époques, dans des lieux inédits et tous plus magiques les uns que les autres.

    « Tu vas y arriver un jour. » dis-je pour encourager Machin qui avait baissé ses oreilles et secoué la tête de gauche à droite d'un air triste. « Hé ! Faut pas se laisser décourager ! On est des braves, des forts ! Tu es dans l'équipe des champions ! »

    J'avais dit cela avec un grand sourire, tout en sortant un morceau de banane séché de ma poche. Je ne copiais pas Jules. C'était simplement que Michoko préférait cela. Il prit le morceau avant de se mettre à le mordiller. Je lui avais ébouriffé le haut du crane - chose qu'il adorait qu'on lui fasse.

    « Allez mon grand, on va rejoindre Jules, c'est l'heure. »

    Après m'être relevé, j'avais quitté la Cité pour rejoindre la bibliothèque. Michoko trottinait à côté de moi. Une fois à l'intérieur, j'avais eu le droit à un spectacle auquel je ne m'attendais pas.

    « Où sont tes vêtements ? » demandais-je à l'écrivain avec un grand sourire.

    D'ordinaire il était habillé classe et stylé, ce qui lui donnait un air des plus élégants et ça le distingué de beaucoup de monde. Mais là il portait une tenue de sport. Ca n'était tellement pas dans ses habitudes de le voir vêtu de la sorte que ça en était des plus perturbants.

    « Ules ! Bam ! Ules ! » s'exclama Michoko, après que l'écrivain nous ait expliqué la raison de notre présence ici.

    « Non, pas bam, Michoko. »
    dis-je à Machin, en mettant un doigt sur mes lèvres comme pour lui indiquer que c'était quelque chose à ne pas dire. « Jules ne va pas bamer. »

    Je n'étais pas sûr que ce mot existe. Mais souvent un mot pouvait se transformer en un autre, même si il n'existait pas. C'était ce qu'on m'avait appris. Et certaines personnes, dont Robyn, étaient doués pour en inventer des nouveaux.

    « Pourquoi moi ? Cookie aurait été le plus approprié. »

    Voyons son expression, j'avais compris que c'était pas le choix idéal pour lui. Cookie en faisait un peu trop baver à ses élèves, ce qui d'ordinaire n'était pas l'idéal pour eux. Il les surestimé souvent, et par conséquent, il leur en demandait beaucoup trop. Jules allait finir par craquer si il passait une heure de plus en entrainement. Mais est ce que je serais apte à lui indiquer des moyens de se défendre ? Je savais me battre, mais j'avais appris sur le terrain. Et puis, j'étais faite pour. Pas lui.

    « D'accord. Je vais t'apprendre. Mais ça ne sera pas facile. » lui dis-je en faisant une petite moue. « Enfin, je vais y aller doucement. »

    Je ne comptais pas l'effrayer en lui disant que c'était Cookie qui avait poursuivi mon entrainement, et que je me servirais de son enseignement pour la formation de Jules. Ca aurait juste pour effet de le faire fuir.

    « Déjà tu as la bonne tenue. »
    dis-je avec un petit sourire.

    Il était vraiment bizarre dans ces vêtements. Peut-être qu'on pourrait faire le prochain entrainement dans sa tenue habituelle ?

    « Il ne faut pas faire venir de tapis ici. Cookie ne doit pas savoir. »

    Je ne savais pas comment qu'il le prendrait si je me mettais à entrainer d'autres personnes à sa place. Et je ne savais surtout pas ce qu'il ferait endurer à Jules pour cela.

    « On s'entrainera sur Terre la prochaine fois. A Storybrooke. Quelque part. »

    Je ne savais pas trop où on pourrait le faire, mais on trouverait bien. Le tout était de ne pas le faire ici.

    « Il faudrait commencer par quelque chose de simple. Tu vas me montrer ce que tu sais faire. » dis-je en me positionnant face à lui, avant de regarder ses poings levés.

    Il allait faire quoi là ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« On s'éclate en Inde ! »
Déploie ton Groove, Baby !

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323

Jules Verne


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : J.J. Feild *.*

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8820
✯ Les étoiles : 39272




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Jeu 22 Mar 2018 - 18:04

« I'm a rebel just for kicks now. »
.

J'inspirai puis expirai profondément. Je ne voulais pas montrer à la jeune femme que j'étais extrêmement tendu, même si elle avait déjà dû le remarquer. Je n'appréciais pas cette situation mais je devais l'assumer puisque j'en étais l'instigateur. Un gentleman ne se défile pas, il va jusqu'au bout de chaque chose qu'il entreprend, avec grandeur et volupté. Hélas, j'envisageais davantage la vision de mon visage contre le tapis à mesure que les secondes s'égrenaient, et que je lisais une détermination presque animale dans les yeux de Nora.

"Te montrer ce que...?"

Je clignai des yeux, indécis. Que voulait-elle que je fasse ? S'attendait-elle à un numéro de cirque dans lequel je ferais des roulades et des preuves de force ? Ce n'était pas dans mon tempérament. Désemparé, j'abandonnai ma position défensive et dépliait les poings. Je me grattai la tempe, plongeant dans mes souvenirs pour essayer de me rappeler de quelques prouesses sportives. Enfant, j'avais été plutôt casse-coup, mais je me blessais plus fréquemment tout seul en créant des mécanismes ou de petits objets non homologués. Mon pauvre frère Paul était souvent le cobaye de mes inventions audacieuses -et pour la plupart, désastreuses. J'eus un sourire nostalgique à cette pensée. Mon frère était indéniablement la personne qui me manquait le plus, chaque jour durant.

"Il m'arrivait parfois de me bagarrer lors des récréations, quand j'étais enfant. Le plus souvent, on me laissait tranquille car j'étais costaud pour mon âge. Je défendais mon frère qui était plus chétif et à qui les 'plus grands' aimaient s'en prendre."

La jeune femme ne semblait pas particulièrement impressionnée. Je pouvais le concevoir. Moi-même, en l'énonçant, estimai que ce témoignage avait beaucoup moins de poids que dans mon esprit. J'esquissai une moue, réfléchissant moins loin, jusqu'à ce que mon regard s'éclaire.

"Oh, j'ai donné un coup de poing à Socrate, il y a quelques mois ! Ma droite a été si bien ajustée que je lui ai déchaussé une dent !" annonçai-je non sans une pointe de fierté.

C'était là ma plus grande preuve de force. Tout de même, avoir le dessus sur un autre Gardien, qui plus est un homme-chat, ce n'était pas rien ! Nora ne paraissait toujours pas pénétrée par cette information. Quelque peu mécontent, ma moue s'accentua alors que je roulai des yeux.

"J'ai bien peur que tu sois dans l'obligation de m'enseigner les balbutiements de l'art du combat, tout comme je t'ai inculquée le B à BA de la lecture."

Etre débutant dans un domaine me déplaisait. J'estimais qu'en raison de mon grand âge, je pouvais être dispensé de certaines bases. Hélas, Nora ne semblait pas de cet avis. Soudain, un doute affreux me saisit en me souvenant de certaines de ses paroles.

"Que penses-tu que l'Entraîneur d'Olympe ferait s'il apprenait que l'on fait des cours de sport ailleurs que dans sa salle ?"

Je jetai des coups d'oeil anxieux de chaque côté de l'allée, redoutant de voir l'imposante silhouette herculéenne de ce Cookie se dresser au loin. Je prenais un soin tout particulier à éviter ce monsieur, car les rares fois où je l'avais croisé, j'avais eu l'impression qu'il cherchait à dévisser ma tête de mon corps, ou a me casser quelques côtes.

"Après tout, il n'y a rien d'illégal là-dedans."
poursuivis-je avec une fausse désinvolture. "Je suis le Gardien de ces lieux et je suis libre d'organiser ce qui me plaît à l'intérieur de cette Bibliothèque. Sais-tu que j'ai trouvé une piscine, l'autre fois, en me promenant ? Elle ressemble à un vaste aquarium empli de diverses espèces de poissons et d'amphibiens. Elle se situe dans le pôle concernant l'océanographie."

Le fait de parler de mes découvertes me détendait quelque peu. J'aimais tant cette Bibliothèque ! Elle renfermait bon nombre de secrets. Pour un curieux tel que moi, c'était un trésor inestimable.

"Oui, le combat." dis-je avec raison en me re-concentrant. "Le mieux serait que tu frappes la première, car je ne peux me résoudre à frapper une femme. L'idée est ridicule. Peut-être devrais-je trouver quelqu'un d'autre, tout compte fait."

A cet instant, j'entendis Machin couiner. Je baissai les yeux vers lui et souris en constatant qu'il levait sa petite patte en l'air, comme pour se proposer.

"J'apprécie le geste, cependant il me semble plus prudent de trouver un adversaire à ma taille." lui dis-je gentiment.

La créature émit un léger piaillement déçu et se laissa tomber sur son fessier, sur le tapis.


crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

So forget about your past life
Cause this could be our last life
We're gonna reach nirvana
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t73204-l-aventure-extraordinaire-de-monsieur-jules

Nora


« Dans la poussière des mots
naissent les rêves. »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Daisy Ridley

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9453
✯ Les étoiles : 16928




Actuellement dans : « Dans la poussière des motsnaissent les rêves. »


________________________________________ Mar 27 Mar 2018 - 15:00


C'est mieux dans les thriller avec un pistolet...
...que dans les Western avec une carabine !




    « Il te faut une arme. »
    conclus-je. « Si tu ne te sens pas capable de te défendre avec la force de tes poings, mieux vaut essayer avec une arme. Ca t'aide à concentrer ta force, et accentuer tes coups. »

    J'avais appris tout cela dans un film. Je pratiquais déjà le bâton par le passé, mais je ne savais pas que manier une arme nous aidait à canaliser notre force en un point précis. C'était plus facile de frapper avec un baton qu'on savait manier, qu'avec ses poings.

    « Tu as une idée de quelle arme tu veux utiliser ? »

    « Nan' ! » s'exclama Michoko qui se releva de là où il était.

    Je lui avais adressé un regard, les yeux plissés.

    « Les bananes ne sont pas des armes. » lui dis-je clairement.

    « Na...n'. » répéta t'il avec une petite moue.

    J'avais la sensation qu'il ne proposait pas d'armes en particulier, mais plutôt une pause. On venait juste de débuter. Ce n'était pas le moment de manger. Je levais les yeux au ciel, avant de tourner la tête vers Jules.

    « Tu peux lui en donner, mais qu'une seule. Ensuite, on te trouvera une arme. »

    Je me demandais bien ce qui pourrait lui correspondre. Est ce qu'un livre pourrait facilement se manier ? Ou plutôt un bâton ? Ca serait plus facile de lui apprendre à s'en servir vue que je maitrisais ce genre d'objet. Voir pourquoi pas une canne à pêche.

    « Faites comme si je n'étais pas là. Je viens juste chercher d'anciennes affaires à moi. »

    Un petit chinois passa entre les rayonnages avec un chapeau de paille et une canne à pêche en main. J'avais la sensation de l'avoir déjà vue quelque part. C'était pas l'ancien Gardien de la bibliothèque ?

    « Attendez ! » m'écriais-je en le rattrapant et en scrutant l'objet qu'il tenait dans ses mains.

    « Je pêche seul. »
    m'informa t'il sans que je comprenne pourquoi.

    Il avait plissé les yeux, comme quand je reprochais quelque chose à Michoko. Voilà que je culpabilisais sans avoir la moindre idée de ce que j'avais fait de mal. Au moins moi j'étais claire avec Machin, en lui disant précisément ce qu'il avait mal fait, pour pas qu'il le reproduise. Mais cet homme agissait différemment.

    « Vous vous intéressé à la pêche ? Je le pratique... ou plutôt pratiquais le dimanche. C'est généralement là que le poisson mord le mieux. Mais je maintiens que je préfère pêcher seul. »

    « D'accord. »
    conclus-je, tandis que l'homme jeta un regard à Jules en montrant légèrement les dents, tandis qu'un son aigu s'échapper de sa bouche.

    C'était quoi ce bruit ?

    « Bien. Je vais m'en aller par là où je suis venu. »

    « Est ce que je peux vous emprunter votre bâton ? » demandais-je à l'ancien Gardien.

    Ce dernier m'adressa un regard sans comprendre, avant d'observer ce que je pointais du doigt. Il hésita, puis il me tendit sa canne à pêche et j'en fus ravie.

    « C'est juste pour tester quelque chose. Je vous la rend de suite. »

    Je m'étais approché de Jules et je le lui avais tendu. Il fallait voir si ça lui conviendrait ou pas. Ce n'était pas un bâton ordinaire, mais si il arrivait à tenir fermement cette canne à pêche, on pourrait lui trouver un bâton qui lui conviendrait.

    « Prend le et regarde si tu te sens à l'aise avec. »

    « A l'aise ? » laissa échapper le chat. « Mais que va t'il faire avec ma canne à pêche ? » s'inquiéta t'il tout en se frottant ses mains sur son pantalon, comme si elles étaient sales, et avec un air de dégoût sur le visage.

    Je préférais ne pas chercher à comprendre.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« On s'éclate en Inde ! »
Déploie ton Groove, Baby !

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323

Jules Verne


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : J.J. Feild *.*

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8820
✯ Les étoiles : 39272




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Mer 4 Avr 2018 - 11:39

« I'm a rebel just for kicks now. »
.

"Je vais vous faire mordre à l'hameçon." lançai-je à l'homme-chat d'un ton désabusé.

Je me saisis de l'objet et le soupesai. Plutôt léger et facile à manier, mais ce n'était pas mon arme de prédilection. Je la rendis aussitôt à Nora avec une moue sceptique.

"Je n'ai jamais aimé la pêche. Elle est considérée comme un sport par ceux trop fainéants pour faire une véritable activité physique, comme l'équitation, par exemple."

Ce trait d'esprit était naturellement adressé à l'individu nuisible qui entrait dans cette Bibliothèque sans se faire annoncer. Il n'en était plus le Gardien, que je sache ! Certes, il avait été fort aimable de me confier la Clé qui permettait d'accéder au fameux couloir renfermant de nombreuses portes secrètes, mais j'avais toujours en travers de la gorge sa fausse mort et le fait que je l'avais porté dans mes bras sous son apparence de chat. Je l'avais pleuré, j'avais prononcé une éloge funèbre en son honneur, tout ceci pour ne récolter que sarcasme et moqueries. Ce n'était pas acceptable. Je méritais davantage de considération.

Je jetai un coup d'oeil à Machin qui bavait abondamment sur le morceau de banane séchée que je lui avais donné quelques instants auparavant. Si seulement tout le monde pouvait être comme lui : reconnaissant !

Comme je m'y attendais, Socrate laissa échapper un sifflement agacé entre ses dents, ce son agaçant dont seuls les chats avaient le secret.

"Retournez à vos poissons !" dis-je en faisant un geste négligent de la main dans sa direction. "Il y a des gens qui travaillent, ici."

L'homme-chat me lança un regard perçant.

"Oh, c'est ce que je vois. Vous avez défiguré ma Bibliothèque avec des tatamis et des chauve-souris sans aile !" fit-il d'un ton indigné tout en jetant un coup d'oeil mauvais à Machin. "Déshonneur sur vous ! Déshonneur !"

La créature cessa subitement de mâchonner sa banane, se sentant agressé par les propos désobligeants de cet individu. Quant à moi, je me contentai de croiser les bras tout en l'observant. Puis, je m'avançai d'un pas vers lui avec un sourire trop large.

"Ce n'est plus VOTRE Bibliothèque. Des changements s'imposent. Il faut évoluer et accepter les décisions de votre supérieur, à savoir le titan Hypérion. A moins que vous ne vouliez que je lui fasse part de vos remarques ?"

Je me peignis une expression faussement confuse. Socrate grommela dans sa moustache et claqua brusquement sa canne à pêche sur son épaule.

"Je reviendrai." dit-il tout en redressant le menton, hautain.

"Et nous serons là pour vous accueillir, mon cher. Comme à chaque fois." répliquai-je sans me départir de mon air affable.

Je le sentais bouillir sur place. Oh, comme il devait me haïr de ne pas commettre de remarque déplacée qui pourrait me discréditer au rang que j'occupais à Olympe ! Je tenais à rester irréprochable. De toutes les façons, ce n'était pas compliqué pour un gentleman de rester à sa juste place.

L'homme-chat finit par pivoter sur ses talonnettes -j'avais déjà remarqué qu'il en portait pour fausser sa petite taille- et s'en alla d'un pas vif et offusqué. Bon débarras. Nous allions pouvoir reprendre là où nous nous étions arrêtés.

"J'espère qu'Apolline se porte bien." lançai-je tout de même, car ces mots me brûlaient les lèvres depuis le moment où il était arrivé.

"A merveille !" répliqua Socrate tout en s'éloignant toujours. "Ses voisins ont déjà porté plainte trois fois ce mois-ci pour tapage nocturne ! Elle chante trop fort."

Sur ces belles paroles qui m'arrachèrent un sourire amusé, il finit par disparaître. Je me tournai donc de nouveau vers Nora.

"Que penses-tu de l'équitation ? Je me sentirais plus à l'aise de combattre à cheval. Non pas avec une lance comme au Moyen-Âge, mais peut-être avec un batôn ou une épée ?"

Il ne s'agissait que d'une suggestion. En tous cas, j'étais friand de cette idée. Je me visualisais très bien monté sur un étalon à guerroyer farouchement.

J'en étais là de mes pensées quand une cadence militaire résonna dans la Bibliothèque. Le bruit des tambours me laissa perplexe et je pivotai en tous sens pour en chercher l'origine. La voix mélodieuse d'un homme s'éleva bientôt depuis les rayonnages :

"Attaquons l'exercice pour défaire les Huns !
M'ont-ils donné leurs fils ? Je n'en vois pas un.
Vous êtes plus fragiles que des fillettes
Mais jusqu'au bout et coup par coup
Je saurai faire de vrais hommes de vous !"


"Qu'est-ce donc ?" demandai-je à Nora.

La jeune femme paraissait aussi indécise que moi. Quant à Machin, il fredonnait la mélodie de la chanson de sa voix aiguë, les yeux fermés, le morceau de banane baveuse dans la patte.

Je réprimai un frisson en apercevant un visage redouté à travers une étagère. Les yeux plissés, je fixai la terrible Neil Sandman qui nous observait, une lueur malicieuse dans le regard.

"J'ai comme l'impression que cette Bibliothèque est devenue un hall de gare !"
déclarai-je d'un ton aigre tout en croisant les bras. "Souhaitez-vous un document particulier, mademoiselle ? Jusqu'à présent, je pensais que vos lectures se limitaient aux magazines féminins dont le contenu est déplorable."

Je ne nourrissais aucun espoir la concernant : je me doutais qu'elle n'était là que pour trouver motif à se moquer ou à chercher des noises. La chanson se poursuivait, résonnant toujours dans toute la Bibliothèque :

"Comme un homme
Sois plus violent que le cours du torrent
Comme un homme
Sois plus puissant que les ouragans
Comme un homme
Sois plus ardent que le feu des volcans
Secret comme les nuits de lune de l'Orient !"


Je lançai un regard empreint d'éloquence à Neil. S'agissait-il d'une provocation ? Ou venait-elle seulement afin de me voir transpirer ? Quel que soit le motif, je le trouvais dérangeant.


crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

So forget about your past life
Cause this could be our last life
We're gonna reach nirvana
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t73204-l-aventure-extraordinaire-de-monsieur-jules

Neil Sandman


« Tête Couronnée »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7727
✯ Les étoiles : -3627




Actuellement dans : « Tête Couronnée »


________________________________________ Jeu 5 Avr 2018 - 10:45





« C'est de pire en pire avec vous... »
« Vous en êtes à draguer les filles sauvages ?! »



    « Tu veux que je te dise Nora ? Tu perds ton temps. » dis-je à la jeune femme qui se tenait là, à quelque pas de moi.

    La musique raisonnait toujours dans le lieu. Comme un homme, il pouvait se montrer aussi violent que le cours du torrent. Comme un homme, il pouvait être plus fort que les ouragans. Comme un homme... Jules ne l'était pas. Parce que non, Jules préférait faire du cheval que de savoir se battre. Et pourtant, quand j'avais surpris leur conversation, je trouvais cela plutôt intéressant de le voir combattre. Je ne comptais pas le mater du tout. J'avais mon Apollon pour ça. Mais le voir se faire mettre au tapis par Nora, c'était une bonne idée.

    « Et tu n'as pas déjà un copain ? »

    « Non. » répondit-elle un peu trop sèchement.

    Ca, ça voulait tout dire. A moins qu'elle n'en avait pas, mais qu'elle avait quelqu'un en vue. La connaissant un peu maintenant, je pouvais parier sur Tony ou Cookie. Est ce qu'elle était plus du genre à répondre à l'appel du muscle ou de l'estomac ? Vue comme ça, je parierai sur le muscle. Mais en même temps... elle n'avait pas craqué sur mon père par le passé ? C'était méga perturbant.

    « Bon, si monsieur veut faire du cheval, faut le laisser faire du cheval. C'est sûr que comme il ne tient déjà pas droit avec un bâton en main, je ne l'imagine pas garder l'équilibre avec un bâton à cheval, mais bon. »

    « Jules se tient très droit d'ordinaire. Il a un bon maintiens des épaules. »

    C'était quoi cette réplique ? Elle n'avait rien trouvé de mieux pour prendre sa défense ?

    « N-Ul ! »
    s'exclama la petite bête qui se trouvait par terre avec un morceau de banane baveux dans la main.

    « Exactement ! Jules est un nul. »

    « N-Ul ! » répéta le petit animal, ce qui ne semblait pas plaire à Nora.

    Elle s'accouprie face à lui, brandissant un doigt accusateur.

    « On ne dit pas Nul. Jules n'est pas nul. »

    « Ul. » dit-il en baissant les oreilles d'un air coupable.

    « Oui. Jules, c'est Ul. »

    « Ul ! » répéta t'il bien plus joyeux, tandis qu'elle se relevait. « No ! » ajouta t'il.

    Ben dit donc, on n'allait pas loin avec lui. Il appelait tout le monde par un demi prénom ? No c'était Nora et Ul, c'était Jules ?

    « No-ul. N-ul ! »

    Je ne pu m'empêcher de rire. Et maintenant il faisait des liens entre divers prénoms. Ca me rappelait quelque chose. Je jetais un oeil en direction de Nora, avec un très grand sourire.

    « D'acooooord... Je croyais que c'était Tony ou Cookie, mais en réalité c'est Jules. Ah ben dit donc. Vous faites ménage à trois avec la Sheriff, ou alors l'une c'est le week end et l'autre la semaine ? »

    Cette fois ci j'avais adressé un regard à Jules. Comment qu'il s'y prenait pour avoir deux filles rien qu'à lui ?

    « En tout cas pour tout ce qui est physique, j'ai l'impression que c'est Nora qui s'y colle ! »

    Je ne pu m'empêcher de rire une nouvelle fois, tandis que la musique s'arrêtait. Jetant un oeil autour de moi - oui, vers les étagères - je soupirais.

    « Bon, je ne suis pas venu ici pour m'amuser ou pour vous regarder coïter. » précisais-je. « C'est un fantôme qui m'a appris ce mot. Mais bon, vous devez déjà être au courant Jules, n'est ce pas ? »

    Car à en croire Sir Simon, il avait eu une grande discussion avec le Jules Verne au sujet de ça ! En tout cas, Nora ne semblait pas trop comprendre.

    « Coïter ? Ca signifie quoi ? »

    Je ne pu m'empêcher de pouffer une nouvelle fois, adressant un immense sourire à Jules et Nora.

    « Hum... N-Ul ! » laissais-je échapper, ce qui ravis la petite créature qui prononça le même mot que moi.

    Au moins lui était cool !

    « Bon... il me faudrait un livre sur la sculpture sur bois. J'ai un truc à faire, et ça sera plus facile si j'ai la notice qui va avec. » dis-je en jetant un oeil à la première étagère qui se trouvait à proximité de moi, et en délogeant certains ouvrages, sans pour autant les remettre dans le bon sens ou au bon endroit.

    C'était tellement mal rangé... !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Bien sûr que je suis sérieuse... »
« ...Jules témoin. Mais il restera au fond de la salle ! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324

Jules Verne


« Courir ou se faire ramollir ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : J.J. Feild *.*

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8820
✯ Les étoiles : 39272




Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Mer 11 Avr 2018 - 11:39

« Ceux qui errent ne sont pas toujours perdus. »
.

J'étais fort satisfait que Nora fasse remarquer mon excellent maintien des épaules. Cela était forcément dû à mon éducation. Un gentleman doit se tenir droit et promener un regard lointain sur le monde. Bien entendu, la terrible Neil jugea utile de faire des siennes, comme à l'accoutumée. Comment pouvait-elle être au courant de la conversation que j'avais eue avec Sir Simon ? Ce revenant n'avait vraiment aucun savoir-vivre. Il ne savait pas appliquer l'expression "muet comme une tombe", ce qui était un comble étant donné sa condition ! S'il avait eu un visage palpable, je l'aurais souffleté. En tous les cas, on ne m'y reprendrait plus. Je ne m'entretiendrais plus de rien avec lui, à l'avenir, surtout que sa présence me mettait toujours extrêmement mal à l'aise. L'existence des esprits me laissait un peu trop perplexe. Je pouvais concevoir et accepter beaucoup de choses, hormis celle-ci. Cela me semblait bien trop irrationnel. Et injuste, de surcroît, car pourquoi ce Sir Simon avait-il le droit d'être une âme errante quand mon frère ou mon fils avaient été balayé à jamais de la surface de cette terre ? Pourquoi certains étaient-ils privilégiés alors que d'autres ne méritaient que la poussière et l'indifférence ?

Toutes mes douloureuses interrogations furent chassées de mon esprit en voyant Neil bousculer les livres dans le rayonnage et les changer de place sans motif particulier.

"Si vous voulez un ouvrage sur la sculpture sur bois, évitez de débuter vos recherches dans les romans." fis-je remarquer d'un ton grinçant. "Vous devriez vous rendre dans l'allée Gamma. Vous y trouverez votre bonheur."

Je me plaçai près d'elle et rangeai chaque livre à sa place, par ordre alphabétique, tout en marquant bien mon agacement de petits soupirs exaspérés. Avec un peu de chance, elle allait en être indignée et s'en irait, même si je nourrissais peu d'espoir.

"Oui, j'ai décidé d'agrémenter la Bibliothèque Olympienne d'ouvrages romanesques." déclarai-je à l'adresse de Nora, puisqu'elle était la seule personne présente à apprécier ma conversation. "Ils sont essentiels pour stimuler l'imagination. Sans les romans, il n'y aurait eu aucune avancée scientifique ni intellectuelle. L'imagination est le principal moteur du mécanisme humain. C'est à travers elle que nous sommes capables de grandes choses."

C'était d'ailleurs ce qui nous différenciait du reste de la Création. Les animaux en étant dépourvus, ils ne pouvaient inventer de choses nouvelles, contrairement à l'Homme. Je jetai un coup d'oeil à Machin qui avait trottiné vers moi pour tirer sur le bas de mon pantalon. Il y laissa une petite traînée de banane en bouillie mais je ne m'en formalisai pas. Après tout, j'étais en tenue de sport. Je me penchai pour le prendre contre mon bras tout en sortant un roman de l'étagère et le tendre à Nora. Il s'agissait d'une version illustrée et abrégée du Seigneur des Anneaux, destinée aux enfants. L'ouvrage était en grand format afin que les dessins soit dans une résolution confortable.

"Cela fait un moment que je souhaite t'en conseiller la lecture."
déclarai-je avec un sourire. "Il y a énormément de combats et c'est fort joliment écrit."

J'étais persuadé que cette oeuvre allait lui plaire.

"Les magiciens combattent avec un bâton." précisai-je d'un air complice.

Il s'agissait d'un argument imparable, n'est-ce pas ? Jetant un coup d'oeil agacé à Neil qui n'allait pas manquer de faire une remarque -que faisait-elle encore ici, d'ailleurs ?- j'ouvris le roman à la première page, charmé par l'illustration représentant des maisons construites comme des terriers, à l'intérieur de talus verdoyants.

Une lumière étrange nous envahit et l'instant d'après, nous étions devant l'une de ces demeures, dans la Comté. Je clignai des yeux, ébahi, et retournai le livre dans mes mains. Machin se cramponna à mon bras, ses petites pattes arrière se balançant dans le vide et il émit un hoquet surpris.

"Je vais devoir avoir une petite conversation avec le libraire de The Shop Around The Corner."
dis-je, soucieux. "Il s'agit d'une librairie qui vient d'ouvrir à Storybrooke."

Les autres romans dont j'avais fait l'acquisition possédaient-ils la même capacité ? Je fus grisé à cette idée mais restai de marbre en apparence, me contentant de poser un regard émerveillé sur la Comté ensoleillée. C'était magnifique. J'étais étonné par ma propre capacité à accepter cette situation sans l'ombre d'une inquiétude. Il m'était arrivé tant d'aventures depuis que je vivais à Storybrooke que j'avais développé une sorte de sérénité à toute épreuve.

Je refermai l'ouvrage. A cet instant, la nature verdoyante disparut pour laisser place à la Bibliothèque Olympienne. Intrigué, je rouvris le livre à la première page ; nous basculâmes de nouveau au coeur de la Comté. Je m'exécutai plusieurs fois afin de vérifier.

"Je me demande si..."

Laissant ma phrase en suspens, je sautai plusieurs chapitres pour arriver jusqu'à Fondcombe. Aussitôt, ce fut une forêt automnale à la lumière surnaturelle qui nous enveloppa de toutes parts. Un bruit de cascade nous parvint bientôt.

Je tentai de masquer l'excitation qui fourmillait dans chacun de mes membres. Voilà une découverte qui risquait de s'avérer très prometteuse !


crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

So forget about your past life
Cause this could be our last life
We're gonna reach nirvana
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t73204-l-aventure-extraordinaire-de-monsieur-jules

Nora


« Dans la poussière des mots
naissent les rêves. »


avatar




╰☆╮ Avatar : ➹ Daisy Ridley

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9453
✯ Les étoiles : 16928




Actuellement dans : « Dans la poussière des motsnaissent les rêves. »


________________________________________ Ven 20 Avr 2018 - 11:42


C'est mieux dans les thriller avec un pistolet...
...que dans les Western avec une carabine !




    On se trouvait dans un lieu féérique. Une forêt qui s'étendait à perte de vue. Quand j'avais tourné la tête, alertée par un bruit d'eau, je m'étais retrouvé nez à nez avec une cascade. La plus belle et la plus incroyable que j'avais jamais vue. Au loin, construit dans la montagne, se trouvait une sorte de petit village. Est-ce que c'était moi, ou à chaque fois que Jules tournait une page, le décors changeait ? Ce livre avait-il la faculté de nous faire voyager comme quand un dieu nous prenait la main, afin de nous téléporter ?

    « C'est merveilleux ! »
    m'exclamais-je en tournant la tête vers Jules et en la penchant afin d'observer le livre. « C'est le livre qui nous fait voyager ! »

    Ca sonnait comme une évidence. Je n'avais encore jamais découvert un monde de cette manière. Ca allait rendre la lecture encore plus intense et intéressante. J'observais l'image sur le livre qui composait la double page, et levait les yeux pour en voir tout le réalisme. J'adorais déjà ce bouquin ! Il savait comment me faire plaisir, même si la surprise sur son visage avait un petit côté peu rassurant. Ne savait-il pas quel genre de livre il était sur le point de me faire lire ? Michoko fit quelque pas avant de venir tout près de moi. Je lui avais adressé un grand sourire. Il semblait aussi émerveillé que nous trois. Enfin, nous deux, car la jeune Sandman venait de croiser les bras et elle fixait Jules comme si elle voulait le mordre.

    « A qui vous avez volé ça ? » demanda t'elle.

    Elle pensait que le bibliothécaire avait volé ce livre à quelqu'un ? Est ce que c'était le cas ? J'aurai voulu écouter sa réponse, mais tout ça me donnait juste envie de gambader dans ce lieu magique ! Cela dit, à peine j'avais fait quelque pas, un grand sourire au coins des lèvres, que je m'étais heurté à quelque chose de dur.

    « Aie ! » laissais-je échapper en me massant le front.

    « No-no bo-bo... ! » répéta Michoko en posant sa main sur ma cheville.

    « Ca va. C'est rien. C'est juste que... »

    Je venais d'avancer ma main pour voir ce que j'avais heurté. Il n'y avait rien, et pourtant quelque chose de dur se trouvait face à nous. Au bout de quelques instants, j'entendis Jules fermer le livre et je vis une étagère. Sans doute celle que je m'étais prise de plein fouet.

    « C'est possible ça ? On peut voir les décors, mais pas voyager à travers le livre ? »

    D'un seul coup j'étais un peu déçu. Michoko clignait des yeux comme pour tenter de comprendre quel était le but de ce livre. Lui aussi pensait pouvoir voyager. Il s'intéressait à tout.

    « Et encore la preuve que monsieur ne sait pas choisir de beaux cadeaux. C'est pas parce qu'on est bibliothécaire qu'on s'y connait en livre. Tu devrais choisir toi même tes romans, Nora. »

    J'aimais bien ce que Jules me proposait d'ordinaire. Mais peut-être que oui, je devrais faire mes propres choix. Cela dit, il savait exactement ce qui me plairait. Même si là pour le coup, il avait peut-être mal misé. Mais bon. Le décors était beau et ça restait un livre sensationnel. J'avais hâte d'arriver au chapitre du magicien avec un bâton.

    « Est ce que je peux le garder ? »
    demandais-je en jetant un oeil vers le livre.

    Car même si il semblait avoir un défaut, j'aimerais bien le lire. Ca ne devait pas être bien compliqué et si je ne marchais pas une fois le livre ouvert, je ne risquerais pas de me faire mal.

    « Mais vas y, fait toi plaisir ! » répondit Cassandre en prenant le livre des mains de Jules et en me le tendant.

    Puis, elle me fixa quelques instants.

    « Je me demande qu'est ce que tu lui trouves. »

    « Il est intéressant. »
    répondis-je en baissant les yeux vers le bouquin.

    C'était pour ça que je souhaitais le lire. Mais j'avais la sensation que Cassandre ne parlait pas de ça. Elle se pencha pour me confier quelque chose.

    « C'est pour les fesses c'est ça ? C'est vrai qu'elles sont intéressantes. »

    Elle parlait de Jules ? Quelles fesses ? Je ne regardais pas les fesses. Je voyais rarement Jules de dos de toute façon. Pourquoi elle me parlait de ses fesses ?

    « Bon, je vous laisse les tourtereaux. Je vais aller chercher mon livre à la bibliothèque de Storybrooke. Les employés sont bien plus compétents ! »

    Aussi tôt dit, aussi tôt fait. Elle disparue. Quant à moi, je ne pu m'empêcher de baisser les yeux. Ce n'était pas dans le but de les poser sur le livre, mais sur Jules qui s'était tourné pour dire un truc à Cassandre tandis qu'elle disparaissait. Je ne savais pas si elle l'avait entendu ou pas, mais quoi qu'il en soit, quand il s'était tourné, je sentais mes joues devenir toutes rouges. Je n'avais pas réagis de suite, si bien que j'avais mis du temps à lever les yeux pour observer ceux du bibliothécaire. Pourquoi elle m'avait parlé de ses fesses ? Je ne regardais pas ce genre de choses. Je regardais rien chez un homme !

    « Ul... ! »
    s'exclama Michoko en nous regardant à tour de rôle. « N-UL... ! »

    J’enfouis mon visage dans le livre que je venais de rouvrir à une autre page choisie au hasard.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« On s'éclate en Inde ! »
Déploie ton Groove, Baby !

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

I'm a rebel just for kicks, now ◈ NORA





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes divins :: ➹ Olympe d'Amour