Gravity
FALLS !

de Dyson

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 Les dessous de l'affaire ♂ Jones & Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6978
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Dim 8 Avr 2018 - 13:18

Pourquoi moi ? songea Anastasia en retenant un soupir désabusé. Parmi tous les flics de Storybrooke (et ils étaient quand même une sacrée équipe), il y avait sans doute quelqu'un de plus compétent qu'elle pour interroger une victime d'agression à caractère sexuelle et parmi toutes ces personnes plus qualifiées il y en avait sans doute qui avaient au moins un peu envie d'aller à la Maison Rose, le bordel du coin.
Mais non. C'était tombé sur Anastasia, la profiler linguistique qui doutait que cette qualité lui serait d'une quelconque utilité. Comme le lui avait expliqué le préposé à l'accueil, tout le monde était occupé à part Thomas et ce serait mieux que ce soit une femme qui y aille.
Evidemment, la rouquine était très sensible à ce genre d'affaires et, après avoir roulé des yeux, elle avait lâché le dossier sur lequel elle travaillait pour se mettre en route. Il ne fallut alors que quelques minutes à son pas rapide pour la mener devant la Maison Rose dont elle observa la devanture un moment, d'un air circonspect. L'ironie voulait que bordel et commissariat soient relativement proches mais que personne n'ait jamais pensé à le faire fermer. Elle, de toute façon, n'en avait pas le pouvoir.
Anya inspira un grand coup, se rappela les recherches sur la psychologie des victimes qu'elle avait faites en intégrant la police en début d'année et s'avança dans la bâtisse d'un air déterminé. Une fois à l'intérieur, la jeune femme sortit sa plaque pour la fourrer sous le nez de la fille derrière le comptoir qui servait de réception - ou de bar, d'ailleurs et déclara :
- Agent Romanov, profiler. On a reçu un appel pour agression.
La rouquine devait bien avouer que sortir sa plaque et faire son petit numéro d'autorité lui plaisait énormément. La raison de sa présence moins, en revanche.
De l'autre côté du comptoir, la fille opina vivement puis contourna le meuble en ébène en indiquant à Anastasia de la suivre - ce qu'elle fit, non sans observer le décor. Pour un bordel, c'était plutôt bien entretenu. Mais la jeune femme ne pouvait s'empêcher de laisser sa plaque bien en évidence au niveau de la ceinture de son jean, juste au cas où. Qu'on ne se méprenne pas sur ses intentions.
Anya suivit sa guide dans les étages et plus précisément dans ce qui devait, à l'origine, être une chambre privée pour dieu seul sait quels plaisirs charnels dont la jeune femme ne voulait rien savoir et qui allait se transformer en salle de déposition improvisée. Au moins ce serait intimiste, songea Anastasia en avisant les rideaux en velours et tout le reste du décorum. Puis elle posa ses yeux bleus perçants sur une femme, aussi jeune et jolie que sa collègue en dépit de son air hagard et de sa tête échevelée. Pas besoin d'un doctorat en psychologie pour comprendre qu'elle était la victime.
Quant au suspect, l'appel reçu par le standard, ne précisait rien.
- La police est là, glissa la réceptionniste à sa collègue.
Cette dernière releva les yeux et croisa ceux d'Anastasia qui tâchait d'arborer un air professionnel mais amical. Elle tendit sa main blanche et se présenta mais la fille ne sembla pas prêter attention.
- Si vous voulez bien j'ai quelques questions à vous poser quant à ce qui s'est passé, commença Anastasia en sortant calepin et stylo de son sac à main.
La jeune fille opina puis se moucha bruyamment.
- Je peux m'asseoir ?
A nouveau, elle opina, l'air un peu absent.
Anastasia était à peine assise en face de la jeune fille qu'une des portes de l'étage s'ouvrit brusquement, faisant sursauter toutes les personnes présentes. Les yeux ébahis, tous assistèrent au placage aussi violent qu'efficace d'un homme bedonnant d'une cinquante d'années au visage passablement tuméfié par un manchot dont la main gauche était remplacée par un crochet (ce qui ne l'empêchait pas d'être vraiment violent). Là encore, pas besoin d'un diplôme pour deviner qui était le deuxième homme.
Les deux hommes semblaient trop occupés pour avoir capté sa présence. Quant aux autres femmes, elles préféraient ne pas les interrompre car c'était risqué de se prendre un uppercut perdu.
La journée va être longue, songea Anastasia en se relevant. Elle regrettait presque de ne pas avoir de flingue pour tirer dans le plafond et attirer l'attention des protagonistes.
Heureusement, elle avait des ressources.
Avisant un verre d'eau à moitié plein, Anya l'attrapa et le lança au visage de Crochet. Une fois qu'elle eut attiré son attention, la jeune femme satisfaite (même si son visage n'en laissait rien paraitre) reprit :
- Bien, maintenant que tout le monde s'est rafraichi les idées si on m'expliquait ce qui se passe avant que je coffre tout le monde sans distinction ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Killian Jones-Swan


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan | Once Upon A Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet



☞ Surnom : Kiki la Légende
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 896
✯ Les étoiles : 4400




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Jeu 12 Avr 2018 - 17:20

Les dessous de l'affaire

Quand on définit un pirate qu’est-ce qui nous viens naturellement ? Quelqu’un qui agit pour son propre compte, un hors-la-loi qui parcours les mers et pille, viole et tue sans aucune distinction ? Peut-être que la plupart était comme ça, mais quand tu respectes un code d’honneur c’est autre chose. Quand j’ai accepté le boulot de Regina je lui promis de protéger ses filles et c’est ce que je vais faire. Je dois être le seul capitaine qui refusait que mes hommes abusent ou même ne portent la main sur une femme ou un enfant. J’aurai pût pousser jusqu’aux vieillards et handicapés, mais après la mutinerie et une gorge tranchée aller m’attendre. Je pensais que le monde moderne avait évoluer avec le temps, mais non. Les hommes sont toujours des animaux. Les siècles en mer m’ont permis d’avoir une ouïe à toute épreuve, alors quand j’entendis des bruits de tapage à l’étage ça aurait dût me mettre la puce à l’oreille... mais bon Regina m’avait prévenu que certain de ses clients avaient des envies des plus… étranges. Peut-être son cher Mr. Grey personnel qui s’amusait.

C’était là mon erreur. Une des filles descend les escaliers paniquée venant me retrouver derrière mon bar me précisant qu’un homme agresse l’une de ses collègues. C’est le sang bouillant que je lui dis de rester ici pendant que j’allais m’occuper de l’ordure. Ne récupérant même pas le cutlass que je laissais ici par sécurité, je n’allais pas l’abimer pour ce genre de personne, je rejoins le lieu de l’accident en peu de temps.

Et oui, c’était bien le genre de personne que j’aimais éventrer dès que j’en croisais un. L’homme, qui devait avoir quelques années à son compteur en voyant les premières traces de poivre et sel, était allongé sur la femme qui tentait de se débattre. Je me saisis de l’homme par son col pour le plaquer contre le mur l’assommant à moitié. J’en profite pour aller voir la fille qui était encore sous le choc. D’expérience je préfère appeler l’une des filles pour qu’elle s’occupe d’elle, un homme étant la dernière chose qu’elle voulait côtoyer à l’heure actuelle. J’attrape de nouveau l’homme le trainant à l’extérieur. « C’est à mon tour maintenant de m’amuser avec toi, je sais pas encore ce que je vais faire de toi espèce de gibier de potence. » Revenant à lui il essaie de me frapper mais je le bloque très facilement lui répondant avec la courbe de mon crochet dans son nez lui explosant. Ne voulant pas exposer cette violence aux filles j’emmène l’homme dans une autre salle m’amusant quelques temps avec lui.

C’est quand j’allais lui infliger ma spécialité qu’il réussit à s’échapper de sa salle de ‘plaisir’. Je le ressaisi défonçant presque une porte à proximité le plaquant au sol le frappant sans fatigue au visage presque déterminer à le frapper jusqu’à le tuer quand je sens un verre d’eau en plein visage. Pris dans ma rage je lâche ma victime, prêt à punir cet injurieux n’arrêtant mon crochet que près de son visage quand je remarque de qui il s’agissait. La police n’arrive que maintenant bien sûr... C’est avec un dernier coup de pied dans la virilité de l’homme que je décide de le laisser au sol. « A ton avis je fais quoi ?! Je fais votre boulot. Ce rat a agressé cette femme donc je m’occupe de lui. » Je montre la victime d’un signe du crochet, examinant la rouquine de la tête au pied. « Ce n’est pas toi beauté qui allait lui faire payer son affront. » Après tout c’est vrai, pas que je doute de la combativité des femmes mais dans ce genre de situation… « Tu peux repartir dans tes jolis bureaux je vais m’occuper de lui tout seul et ne te remets pas à travers mes pattes petite, compris ? »



☆☆☆ Beerus

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



☠ Avis de recherche ☠ :
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74880-je-suis-une-legende http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74917-coucou-tu-veux-voir-mon-crochet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74981-petit-journal-de-bord

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6978
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Jeu 12 Avr 2018 - 17:55

Au vu de la situation, Anastasia s'était attendue à ce qu'un verre d'eau ne tempère pas totalement la situation. Mais elle avait dû agir avant que quelqu'un ne soit tué - coupable ou pas - et comme elle n'avait pas d'arme, la rouquine avait utilisé ce qu'elle avait trouvé... et qui avait sans doute, à l'origine, été destiné à la jeune femme qui tremblotait sur le lit couvert de draps en satin.
La jeune femme se pinça l'arête du nez et inspira très fort. Elle ne cautionnait pas la violence - même pour de nobles motifs - et ne cautionnait pas non plus le "beauté" dont il venait de la gratifier. Ca, c'était bien un truc de mâle alpha : toujours tout ramener au physique des femmes comme si elles n'étaient que ça. Typiquement le genre de réflexion qu'elle détestait et lui faisait généralement rouler des yeux.
Pas cette fois, cependant.
Ce n'était ni professionnel, ni le propos. La jeune femme gardait un air impassible, peu impressionnée par le capitaine Crochet. Puis elle toisa l'homme toujours allongé, en piteux état. Dans l'absolu, il méritait ce qui lui arrivait. Lui, c'était l'incarnation même de tout ce qu'Anya haïssait chez les hommes. Mais en tant que représentante de la loi, elle ne pouvait cautionner qu'on se fasse justice soi-même. Qu'on soit, ou non, un pirate sans doute habitué à ce type de pratiques.
Mais ça, ça lui passait à des kilomètres et des kilomètres au-dessus de la tête. Il étiola, sans doute sans s'en rendre compte d'ailleurs, le peu de restant de patience qu'avait Anastasia. Et dieu que, sur certains points, elle en a toujours eu très peu.
Mains sur les hanches, Anya arqua un sourcil. Même s'il mesurait - à vue de nez - la même taille que Dimitri, il ne l'impressionnait pas le moins du monde.
- OK maintenant le pirate Mac Tyson il va se calmer et baisser d'un ton, sinon je vous embarque pour outrage à agent. Parce que la "petite", reprit Anastasia en mimant ostensiblement les guillemets, comme vous dites, elle est flic et c'est pas vous qui allez lui apprendre à faire son taf. C'est compris ou faut qu je répète ? Personnellement, je suis d'accord pour en rester à un simple rappel à la loi, à savoir qu'on ne se fait pas justice soi-même.
- Pour moi c'était très clair, crut bon d'intervenir le suspect, toujours au sol.
Anya le fusilla du regard alors il enfouit sa tête contre le sol, comprenant qu'elle ne lui avait pas demandé son avis.
- Pour vous se pas un simple rappel à la loi, Monsieur, reprit-elle froidement.
Puis la jeune femme reporta son attention sur le pirate :
- Bien, maintenant qu'on est au clair là-dessus, d'après ce que j'ai compris de vos premières déclarations. Lui, c'est le suspect. Et vous ? Vous êtes qui ? A part le Capitaine Crochet. Qu'est ce que vous avez à voir dans cette affaire ? Si vous êtes un témoin j'ai besoin de votre déposition pour corroborer les faits et vous pourrez être amené à témoigner si madame porte plainte. Si vous êtes juste un pirate arrogant en manque de baston, prenez des cours de boxe.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Killian Jones-Swan


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan | Once Upon A Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet



☞ Surnom : Kiki la Légende
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 896
✯ Les étoiles : 4400




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Jeu 12 Avr 2018 - 18:28

Les dessous de l'affaire

Je respecte la parole des femmes je vous jure. La plupart du temps, quand elles ne me disent pas ce que j’ai à faire. Elle se prend pour qui ? Ça fait des siècles qu’on ne me dicte plus la conduite à suivre, c’est pas elle qui changera ça. Puis… C’est quoi Mac Tyson ? Encore une référence hors de mon atteinte. Je suis persuadée qu’elle pouvait être très sympathique comme fille, je n’en doute pas une seule seconde ! Mais actuellement elle m’énerve. C’était juste pas le bon moment pour me casser les pieds.

« Chérie, ça fait longtemps que je suis plus vos lois ridicules. Tu peux me faire autant de rappel que tu veux ça ne changera rien. Donc économise ta salive... »

Un minimum de respect quand même. Sans moi elle n’aurait jamais rattrapé ce violeur. Elle devrait me remercier plutôt ! La politesse je vous jure… ça se perd de nos jours… Quand ma victime ose ouvrir la bouche je le regarde avec une envie de meurtre. « Ferme-là où mon crochet va te créer un nouvel orifice ! »

Comment ça je me fiche de ce que cette rouquine vient de me dire ? Mais vous avez raison, je m’en fiche complétement. Ce ne sont pas mes lois. Je soupire croisant les bras écoutant les prochaines déclarations de madame super-flic. Pourquoi ce n’est pas Emma qui est venue ? Elle m’aurait félicitée, soutenue la victime, enfermé le gars et je serai reparti servir les clients de la reine.

« Tu peux continuer à m’appeler Captain ça me va très bien. La Reine m’a offert l’emploi de tavernier dans son bordel, j’ai accepté comme ça je peux protéger les filles de ce genre d’incident. » Une déposition ? Je suis vraiment obligé… ? « J’ai pas envie de t’accompagner au poste. Je vais t’expliquer ça clairement love. Une des employées m’a avertie du problème, je suis rentré en voyant cette enflure sur cette fille la brutalisant. Gentleman comme je suis je lui suis venu en aide. Et tu peux t’estimer heureuse que je l’ai pas castré comme j’en avais l’habitude avec ce genre de gars. Maintenant des remerciements seraient en ordre milady et un peu plus de respect ne serait pas de trop. » Je me rapproche d’elle tout en disant ça, ne respectant plus vraiment son espace personnel. En même temps elle va me faire quoi ? Après un dernier regard d’acier je me dégage d’elle regardant l’homme au sol. « Tu peux l’emmener maintenant, si je le revois dans les alentours même sa mère ne le reconnaitra pas. »



☆☆☆ Beerus

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



☠ Avis de recherche ☠ :
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74880-je-suis-une-legende http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74917-coucou-tu-veux-voir-mon-crochet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74981-petit-journal-de-bord

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6978
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Ven 13 Avr 2018 - 13:24

Anastasia dut énormément prendre sur elle pour rester maîtresse de ses émotions. Pourtant, elle ne pouvait pas dire qu'on ne l'avait prévenue quand elle avait reçu sa plaque. Dans ce métier, chaque jour était, pour ainsi dire, un nouveau défi. On ne savait jamais sur quoi - ou qui - on allait tomber et cependant il fallait être prêt à gérer toutes les situations sans casser des nez.
La rouquine fit semblant de ne pas entendre la menace que proféra le pirate à l'encontre du suspect, sans doute parce qu'elle pensait que ce n'était pas totalement volé et qu'il n'était pas passé à l'action. Et aussi, un peu, parce qu'elle aurait pu lui dire la même chose dans d'autres circonstances.
Anya était profondément féministe. Elle appréciait toujours de rencontrer des hommes qui partageaient ses convictions et, à sa façon, c'était ce que faisait le capitaine. Malheureusement, elle ne pouvait cautionner la manière. C'était souvent ça le souci, d'ailleurs. Beaucoup semblaient considérer que se faire justice soi-même était la meilleure chose à faire quand, en fait, cela ne pouvait que compliquer la situation. La jeune femme voulait éviter d'embarquer les deux hommes mais pour cela, encore fallait-il que le preux pirate coopère un tant soit peu. Bizarrement, elle doutait fortement que ce serait le cas. Il était, comme elle, beaucoup trop têtu et la jeune femme s'imaginait déjà le dialogue de sourds qui en résulterait.
Point positif, cependant : le capitaine accepta sans trop d'encombres de lui raconter ce qu'il faisait ici et Anastasia consigna soigneusement sa déclaration en omettant sciemment les surnoms dont il se sentait visiblement obligée de l'affubler. Intérieurement, elle en fulminait. Anya n'était ni sa chérie, ni son love, ni son rien du tout. Elle était l'agent Romanov - ou Madame, à la rigueur, s'il y tenait.
Quand il s'approcha, Anya ne cilla pas, même si c'était aussi inapproprié qu'embarrassant. Anastasia savait qu'il ne lui ferait rien - pas parce qu'elle était flic, mais parce qu'il avait été assez clair sur sa perception des violences envers les femmes. Néanmoins, elle l'aurait tout aussi bien entendu s'il n'avait pas cru bon d'envahir son espace personnel.
Manifestement, le pirate n'avait pas non plus cru bon de la prendre au sérieux non plus.
Des remerciements ? Il était sérieux, là ? Apparemment oui...
Et alors qu'il tournait déjà les talons, considérant sans doute cette affaire close, Anya l'interpella :
- J'ai pas dit qu'on avait terminé et je ne vais certainement pas vous remercier d'avoir cassé la gueule de mon suspect, ajouta la rouquine en relevant l'intéressé pour lui passer les menottes aux poignets.
Mutique, la victime observait la scène, prostrée. Avec tout ça, Anya n'avait même pas encore eu le temps de réellement lui parler. Franchement, les hommes et leur trop plein de testostérone la gonflaient sévèrement...
- Vous savez quoi ? On va tous aller au poste, décréta la jeune femme. Vous, dans une cellule jusqu'à ce que j'ai le temps de m'occuper de vous, poursuivit la rouquine en s'adressant au suspect. Vous, afin de pouvoir discuter plus librement ailleurs que là où vous avez été agressée, dit-elle encore en regardant la victime avec bienveillance et douceur dans la voix, et vous pour outrage à agent parce que vous me gonflez, acheva Anastasia en fixant intensément le pirate. Comme ça on aura tout le temps qu'il nous faut pour corroborer les faits.
Tout en parlant, la jeune femme avait pianoté sur son téléphone pour demander deux voitures afin de transporter tout ce beau monde.
- Inutile de vous préciser que c'est pas une invitation, hein ? Vous venez, c'est pas négociable, précisa nonchalamment Anastasia à l'attention du pirate. Et ce sera agent Romanov pour vous, pas Milady, ni chérie, ni rien de tout ça.
La cavalerie arriva rapidement : le suspect monta dans la première voiture après qu'Anya ait rapidement briefé son collègue puis elle, la jeune femme et le capitaine montèrent dans la seconde conduite par une autre collègue.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Thomas S. Macmillan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jake Gyllenhaal

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skipper



☞ Surnom : Tom
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 45
✯ Les étoiles : 701




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 29 Avr 2018 - 3:45

Les dessous de l'affaire
Thomas & Anya & Killian
Sale affaire que celle qui nous avait conduit la rouquine et moi devant la Maison Rose ! Une jeune fille avait été agressée physiquement pas un saligaud qui avait confondu la profession de prostituée avec celle de punching ball professionnel. Bien que ces filles se soient pas vraiment mon rayon, pour tout vous dire, je n’avais jamais fichu les pieds dans cette barraque, j’avais accepté cette mission comme tout bon soldat se doit de le faire ! J’espérais cependant que le type en question ne fasse pas le mariole tout le long de notre route jusqu’au commissariat. N’étant pas franchement d’un naturel calme, j’aurais vraiment eu de la peine à me retenir de l’envie de lui casser les dents. Car c’est tout ce que j’avais envie de lui faire subir à cet abruti qui manquait à ce point de respect envers les femmes ! Nous étions donc partis sur le terrain avec la russkoff ! La mission étant particulièrement délicate, ce fut Anya qui se chargea d’aller retrouver la petite ainsi que son agresseur. C’était sûrement plus facile pour cette pauvre fille qui devait sans doute trembler de peur à la simple idée de se retrouver confrontée à un homme. Et puis si c’était les jeunes filles innocentes qui faisait envie au pauvre type qui s’en était pris à elle, il ne ferait sans doute plus le malin avec une flic en uniforme qui portait un flingue à sa ceinture !

La laissant donc partir je lui rappelais quand même qu’en cas de pépins, elle avait qu’à me prévenir et que j’interviendrais sur le champ ! Attendant aussi patiemment que possible le retour de ma collègue, je comptais les minutes. Au bout de dix minutes d’attente, je les vis enfin sortir de la Maison Rose. Tout s’était passé comme prévu et la vision d’Anya fit naître un sourire sur mes lèvres. N’aimant pas laisser mes collègues faire cavalier seul, j’étais toujours satisfait de savoir qui ne leur était rien arrivé de grave. Cependant, je ne m’étais certes pas attendu à ce qu’une quatrième personne se joigne à l’équipe de base. Je n’avais encore jamais vu ce type mais il y avait un truc chez lui qui ne m’inspirait confiance qu’à moitié. Encore mes satanées tripes qui m’avertissaient d’un danger potentiel. Pourtant je n’avais sans doute aucune raison de m’en faire ! Après tout, le type en question devait sans doute n’être qu’un témoin au crime. Ma collègue s’approcha de moi et me briefa rapidement sur ce qui s’était passé entre ces murs ! Puis lorsque la victime et le pirate entrèrent dans la voiture, je ne pus m’empêcher de m’adresser à lui.

« Je vois on a affaire à petit malin qui veut jouer les gros durs ! Quoique personnellement je ne vous en veux pas, j’aurais sans doute agi de même si je m’étais retrouvé à votre place ! »

Je souris légèrement à la victime comprenant ce qui avait pu pousser le pirate à tabasser le petit saligaud qui lui avait fait du mal. J’avais eu l’occasion de voir la tronche dus suspect avant qu’il n’entre dans la voiture et franchement ce n’était pas très joli à voir. J’adressais donc un clin d’œil au justicier en culotte courte.

« Ce qui est certain, c’est que vous ne l’avez pas manqué ! »

Puis, lorsque la rouquine nous rejoignit finalement, dans la voiture je démarrais la voiture. Puis voyant que notre autre collègue en avait fait de même, je m’engageais sur la rue principale. Je finis alors par m’adresser à Anya.

« Tu as réussis à en tirer quelque chose du suspect ? Tu sais ce qui s’est passé ? »

Attendant les explications de ma collègue, on ne mit pas bien longtemps avant d’atteindre le commissariat.

« Bien m’sieur, dames, nous y sommes. Si vous voulez bien vous donner la peine de descendre ! »

Ne désirant pas laisser ma collègue se charger du suspect, je lui adressais un sourire avant de me diriger vers le deuxième fourgon.

« Je m’occupe de le mettre sous les verrous, occupe-toi seulement de la fille et du témoin. Je vous rejoins tout de suite ! »
acidbrain



Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6978
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Dim 29 Avr 2018 - 12:17

Anastasia roula des yeux. Elle aimait bien Thomas. C'était un flic droit dans ses bottes qui prenait son travail au sérieux. Mais quand même, il aurait pu se passer d'approuver plus ou moins les attentions du Capitaine Crochet. Il avait déjà suffisamment confiance en lui comme ça, inutile d'en rajouter. La jeune femme garda pourtant ces observations pour elle, gageant que Thomas ne manquerait pas de noter son air agacé, tout comme elle avait noté le sourire bienveillant qu'il avait adressé à leur victime.
Le convoi se mit ensuite en route, suivant la première voiture qui transportait le suspect menotté sur la plage arrière. Il suffisait de regarder la route pour apercevoir l'arrière de son crâne qui, contrairement à l'avant, n'était pas abimé. Ah ça, Thomas ne s'y était pas trompé ! Le pirate n'avait pas retenu ses coups.
- Je sais surtout que notre ami le Capitaine Crochet avait décidé de rendre justice lui-même. N'est-ce pas ? demanda la jeune femme en levant les yeux pour croiser son regard dans le rétroviseur. Apparemment il a été averti par une des employées - je n'ai pas encore son nom pour corroborer les faits mais j'imagine qu'il nous le donnera - et est rentré dans la chambre pour s'interposer et "ne pas louper" le suspect, comme tu l'as si bien dit, ajouta Anya en ne pouvant s'empêcher de sourire malgré le fait qu'elle n'appréciait pas que Thomas copine avec le pirate qui lui mettait tellement de bâtons dans les roues. Malheureusement, notre ami avait beaucoup de choses à dire et à contredire alors je n'ai pas encore eu le temps de collecter toutes les versions des faits. En tout cas, il a bien refroidi notre suspect qui, du coup, s'est montré plutôt docile. Ca, on peut pas dire que ce soit une mauvaise chose. Ca va peut-être le convaincre de passer aux aveux directement et nous faire gagner du temps.
Le temps de raconter tout ça, ils arrivaient au commissariat où la répartition des tâches s'avéra particulièrement efficace : Thomas rejoignit l'autre équipe pour s'occuper du suspect et laissa le soin à Anastasia d'interroger la victime.
La rouquine préféra entrainer le duo improbable dans son bureau dont l'ambiance était moins froide que celle d'une salle d'interrogatoire. Elle demanda à un autre collègue d'apporter thé ou café à tout ce beau monde, notamment afin d'aider la jeune femme à se remettre de ses émotions. Puis Anya ferma la porte de son bureau et s'y installa.
- Je vais avoir besoin de vos noms, prénoms et de savoir depuis quand vous travaillez à la Maison Rose pour le dossier. J'aurais bien commencé par là avant mais... disons que cette intervention ne s'est pas passée de façon habituelle.
D'une voix tremblante, la victime révéla qu'elle s'appelait Daria Kasnewski et qu'elle travaillait là-bas depuis l'ouverture. Avant, elle "faisait le tapin dans la rue", déclara-t-elle encore. Anya enregistrait consciencieusement ces informations. Là ça avançait comme elle le souhaitait !
- Et vous ? demanda la rouquine en relevant la tête vers le pirate. Je doute que Capitaine ce soit votre prénom. Mais j'ai déjà rédigé le début de votre déposition sur la base de ce que vous m'avez dit tout à l'heure. Si vous voulez bien compléter...
La jeune femme tourna l'écran vers le pirate et la prostituée (on dirait le début d'une mauvaise blague).
- Vous savez, j'ai pas spécialement envie de vous inculper pour outrage parce que vous n'êtes pas ma priorité et je suis même prête à croire que vous n'êtes pas aussi casse pieds que vous en avez l'air, alors je veux bien oublier certaines choses mais je dois vous prévenir que vous pourriez avoir des ennuis si notre suspect décide de porter plainte contre vous pour coups et blessures. Dura lex, sed lex. C'est aussi pour ça qu'on invite fortement les gens à ne pas se faire justice eux-mêmes, précisa la jeune femme. On verra ça quand mon collègue reviendra. En attendant, je vous écoute.

HJ : j'ai trouvé plus logique de reprendre déjà et ensuite seulement Jones pour que ce soit plus cohérent dans le déroulement, j'espère que ça embêtera personne.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Killian Jones-Swan


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan | Once Upon A Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet



☞ Surnom : Kiki la Légende
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 896
✯ Les étoiles : 4400




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 26 Juin 2018 - 14:12

Les dessous de l'affaire

Les femmes sont insupportables en fait... Et les lois de se royaume sont plus ridicules les unes que les autres ! Maintenant quand on aide une victime on doit aussi rendre des comptes ? Depuis quand ? Et pourquoi ? Avec toutes ses conneries on a presque envie de laisser l'agression se dérouler en fermant les yeux. Je roule des yeux et l'écoute qu'avec une seule oreille quand elle me sort cet outrage à agent. Je sens que je vais apprendre beaucoup de chose sur leur loi aujourd'hui... Comme si j'avais que ça à faire. Et sinon le reste ? J'ai un boulot à faire ! La Reine va pas me donner mon gagne-pain si je reste je ne sais combien de temps au poste du shérif. Je lève les bras en signe de capitulation envers la petite rouquine.

Et même pour éviter de me faire remarquer de nouveau je vais fermer ma belle gueule, je vais suivre gentiment la dame. Arriver dehors je voyais déjà son coéquipier nous attendre avec les voitures. Toujours dans le silence le plus totale je m’installe dans la voiture. « Le Capitaine Crochet a surtout fait votre boulot. Votre collègue est de mon côté au moins. Solidarité masculine. » Je voulais vraiment rester silencieux jusqu’à arriver au poste, mais c’était trop tentant. A chaque fois qu’Anya regardait dans le rétroviseur je lui adressais un grand sourire pour lui montrer la fierté de mon action. Si c’était à refaire, je le referai de la même manière. Quand je vais raconter ça à Emma et Clochette ce soir ! Elles vont rire j’en suis sûr.

C’est une fois installé dans le bureau de la cow-girl (oui j’ai découvert les westerns ce weekend. J’adore.) que mon impatience commence à ressurgir. C’est poliment que j’écoute la pauvre Daria, mais ne réalise qu’à la dernière minute que cette rouquine voulait aussi mon C.V. Je le fais sérieusement ou pas ? Et son petit discours à la fin… Je m’ennuie c’est bon. J’ai envie d’emmerder encore un peu mon monde. « Tu as de quoi noter ? Capitaine Killian James Bartholomew Jones, né en 1715. » Je me sens très gentil de lui dire aussi ma date de naissance. J’espère qu’elle en est ravie. « Je travail là-bas depuis mon retour en ville il y a quelques mois. J’ai averti la Reine que je pourrais jouer les gros bras dans son bordel. J’ai déjà viré des fouteurs de troubles. » Je me gratte l’arrière de l’oreille en regardant les locaux plusieurs minutes. « Tu peux en croire mon expérience, avec ce que je lui ai mis, il ne portera pas plainte. Et s’il le fait… Je me débrouillerai avec Emma. J’essayerai de garder mon poing et crochet dans la poche la prochaine fois. » Je lui fais un dernier sourire. « Je dis bien, essayer. » Je me racle la gorge lors d’un petit silence. « Je peux avoir un café ? »




☆☆☆ Beerus

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



☠ Avis de recherche ☠ :
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74880-je-suis-une-legende http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74917-coucou-tu-veux-voir-mon-crochet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74981-petit-journal-de-bord

Anastasia Romanov


« Y'a pas de saucisses ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6978
✯ Les étoiles : 15033




Actuellement dans : « Y'a pas de saucisses ! »


________________________________________ Mar 26 Juin 2018 - 17:28

La solidarité masculine avait quelque chose d'exaspérant mais Anastasia n'avait fait aucun commentaire à ce propos. Anya aurait aimé le trouver moins agaçant mais elle n'y parvenait pas. La plupart des héros ne s'en vantaient pas et acceptaient sans discuter de venir consigner leur version des faits pour appuyer un éventuel procès. Anastasia aimait ces gens-là car ils lui prenaient moins la tête. Le capitaine Crochet, bien sûr, n'en ferait jamais partie et il fallait l'accepter. La rouquine pouvait toujours se consoler de savoir qu'il était, dans son genre, un défenseur de la cause féministe qui était l'une des plus chères aux yeux de la princesse.
La profileur se raccrochait, pour ainsi dire, à ce fait plaisant pour occulter, elle l'espérait, tout le reste.
Quand le capitaine se décida à parler, la rouquine agita son stylo pour signaler qu'elle était prête. Et bien contente d'avoir pris des cours de technique de prise de notes pour l'interprétation consécutive ! Non seulement personne ne pouvait cracker son code mais en plus elle pouvait noter tout ce qu'on lui disait en un temps record.
Anya consigna scrupuleusement ce qu'il lui disait, ne tiquant même pas sur sa date de naissance pourtant très ancienne. A Stotrybrooke, tout était possible, alors pourquoi pas ? De toute façon, la jeune femme comptait bien vérifier ses dires !
- Vous ne faites pas votre âge, se contenta-t-elle de dire sans relever la tête.
En fait, Anya ne tiqua qu'à la mention d'Emma. Parlait-il de sa collègue ? Elle se promit d'amener la question dès qu'il aurait fini. Et eut un café, manifestement.
- Je vous apporte ça, déclara-t-elle sobrement avant de quitter la pièce.
Anastasia n'en aurait pas pour longtemps mais comme elle était incapable de faire pleinement confiance au capitaine, elle demanda à un collègue de surveiller la porte, juste au cas où. Quand elle revint, elle tenait dans une main un gobelet fumant et dans l'autre du sucre, des fois que.
- Voilà pour vous, déclara-t-elle en posant le tout devant lui avant de se rasseoir. Au fait... cette Emma... c'est Swan son nom de famille à tout hasard ? demanda nonchalamment la profiler.
Après le small talk et une fois qu'elle avait repris ses notes, la jeune femme poursuivit d'un ton plus professionnel :
- Pendant que vous buvez je suis à peu près certaine que vous pouvez m'en dire plus sur les... comment vous avez dit ça... ah oui : les "fouteurs de trouble" qui viennent dans le "bordel" de la reine ? Vous aviez déjà vu ce monsieur auparavant ? Quel genre de fauteurs de trouble rencontrez vous en général ? Y a-t-il déjà eu des plaintes à l'encontre de vos gros bras ou de la part de clients que vous avez secourus ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE
En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Les dessous de l'affaire ♂ Jones & Thomas





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Roni's Bar