LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Amazonbie ☆ Evénement #113
Une mission de Anya - Depuis le 30 juillet 2019
Don't be Evil

Partagez
 

 [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5538

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Ven 20 Avr 2018 - 19:22






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

« Il est temps de partir. Au revoir Barry… » Avant que Violette ne lâche la main de Barry, ce dernier posa ses lèvres sur la joue de Violette, à l’extrémité de ses lèvres. Ce à quoi, elle rougit immédiatement. Barry tourna les talons sans adresser de derniers regards, ni à elle, ni aux autres. C’était peut-être mieux ainsi. Violette retourna donc aux côtés d’Honey. Elles repartiraient comme elles étaient venues : ensemble. C’était un moment rempli d’émotion et de sentiments variés. La jeune Parr avait hâte de retourner sur Terre-2. Mais elle avait également peur de ce qu’elle allait trouver en franchissant le portail. D’après les photos, ce n’était pas joli du tout. D’ailleurs, ça l’avait même décomposé. Est-ce que cela se serait passé si 6 mois ne s’était pas écoulés entre l’envoi d’Honey & Violette et l’arrivée de la Magic League sur Terre 2 ? Violette n’en n’était pas sûre. Malheureusement c’était trop tard. Et ils allaient devoir faire avec un monde apocalyptique !

Néanmoins rien ne se passa comme prévu. Le portail qui devait les conduire à Central City fut – apparemment – détourner par des ondes. Ils n’arrivèrent donc pas à la destination initiale mais à Gorilla City, ville des singes beaucoup plus évolué que ceux que Violette avait pu voir au zoo de Storybrooke. Le bâtiment dans lequel ils étaient arrivés n’annonçait rien de bon. Mieux valait atterrir en plein air, loin des regards possibles que dans une sorte d’entrepôt. Devant eux, il y avait une machine. Mais pas le temps de l’examiner plus que ça puisqu’un homme – un scientifique – fit son apparition. Après une longue discussion, il prit la direction opposée avec Kara. Mauvaise idée, très mauvaise idée. Comment pouvaient-ils faire confiance à une personne rencontrée quelques secondes auparavant. C’était du délire. Malheureusement, tout cela s’était passé si vite que Violette n’avait pas pu mettre son grain de sel. De toute façon, l’auraient-ils écoutée ? Pas sûr puisqu’elle était la petite du groupe…à son plus grand dam. Cependant, Violette ne se gêna pas trop pour faire une remarque. « Je ne le sens pas trop ce docteur. Moi. Il nous voit débarquer comme ça et fait ami-ami avec nous. C’est trop bizarre. Puis le fait qu’il nous divise. Ce n’était pas une bonne idée. » La première à répondre fut Honey. « J’aurais aussi opté pour qu’on reste group mais Kara a plein de super pouvoirs sur son costume, je suis positivement sûre qu’elle saura se défendre. » Oui. Kara était peut-être bien armée, mais l’était-elle face à une armée ? « En espérant que tu aies raison et qu’elle ne tombe pas dans une embuscade… » Honey opina, l’air grave. La conversation aurait pu s’arrêter là mais Dyson décida de ré-enchérir. « T’inquiète pas, je ne l’ai pas perdu de vue. » Violette n’était pas dupe. S’il disait ça, c’est qu’il avait manifestement une idée derrière la tête. Après tout, Kara était sa fille. Et il ne laisserait pas partir sa fille avec un inconnu s’il la savait en danger. C’était comme ça une famille unie agissait. D’ailleurs, cela lui fit penser l’espace que quelques instants à sa propre famille. Violette se contenta donc d’acquiescer pour mettre fin à l’échange.

Peu de temps après le départ de Kara et du docteur, un bruit lourd se fit entendre. Heureusement que le reste de l’équipe était caché derrière la machine puisqu’un gorille immense pointa le bout de son museau, se calant devant la porte. Crotte. Bon. Le gorille n’avait toujours pas de preuve qu’il y avait des intrus ici. C’était le moment pour essayer la ruse. « Rester là » chuchota-t-elle à l’égard de la Magic League. « Je vais essayer de détourner son attention. » Se rendant invisible, Violette se mit à courir délicatement vers la porte. Elle prit la première chose qui trainait, d’assez petit et léger, pour l’envoyer en direction du couloir par lequel le gorille était arrivé. Le plan n’était pas si mal. Malheureusement, il ne fut pas du tout concluant puisque le gorille commença à avancer vers le groupe resté derrière la machine. Il commença même à grogner tout en faisant un premier pas. Oulala…Violette avait sans doute le mettre en colère, vu son air peu avenant. « Vous me prenez pour un vulgaire singe de cirque en espérant pouvoir me berner ainsi ? » Violette aurait dû y penser plus tôt. Les gorilles d’ici étaient très loin d’être comme ceux de Terre-1. Ils étaient plus évolués, limite plus que les humains. Violette ne savait même pas où s’arrêtaient leurs limites. Le gorille continua d’avancer vers le groupe resté derrière la machine. Son ton était de plus en plus menaçant. « Il est trop tard pour la Magic League, ce monde a été soumis aux flammes de l’apocalypse, et on ne peut pas étendre un incendie lorsque nous avons déjà les cendres. » Il avait mangé un livre de philosophie pour sortir des phrases comme ça ? C’était assez classe. Dommage que cela soit sur ce ton. La situation était de plus en plus tendue, puisqu’il continuait à avancer, toujours dans la même direction. « Notre ennemi est commun et pourtant, votre bêtise a provoqué notre destruction. Que devrais-je faire de vous ? Vous livrez à Magneto…ou vous écrasez moi-même. » Ok. Là, il fallait intervenir. Mais sans attaquer. En effet, Violette était loin d’être la personne qui lançait les attaques en premier. Il fallait qu’on l’attaque ou bien qu’on s’en prenne à ses amis pour passer à l’offensive. Violette décida donc de se rendre visible et de commencer tout naturellement à le questionner, à parler avec lui, dans le but de l’arrêter dans son ascension vers les autres. « De quelle bêtise parlez-vous ? » Le gorille s’arrêta, sans pour autant de retourner vers Violette. Pas très poli dis donc. « Si vous affirmez que nous avons un ennemi commun, aidez-nous. A plusieurs nous pouvons le battre, changer la donne…reconstruire tout ce qui a été détruit. » Ce message rempli d’espoir, elle le devait à Dyson et aux habitants de storybrooke, et à Honey. Tous avaient réussi à redonner l’espoir à la jeune femme. Pourquoi ne pas en faire autant avec le gorille ? « Violette Parr…Indestructible. Si ta famille est disparue aujourd’hui c’est parce que ces idiots sont relâchés leurs ennemis dans notre monde. Vous êtes tous idiot. Que voulez-vous sauver ? Le monde sur lequel est tout est déjà mort ? » Violette essaya de passer outre le fait qu’il évoque sa famille pour se concentrer sur la fin de ses paroles. Non en fait, c’était trop dur de ne pas tilter sur sa famille. Pourquoi lui parlait-il de sa famille. Connaissait-il les Indestructibles ? Une seule manière de savoir. « Que savez-vous de ma famille ? » Elle prit une grande inspiration pour éviter que l’émotion en la gagne. Autant passer à un autre sujet, rebondir sur la fin de ses propos. « Et vous, vous êtes mort ? Non. Alors il y a forcément des choses à sauver, à reconstruire. Arrêtez d’être si négatif. Il y a forcément des survivants un peu partout dans le monde. » Bon. Ok. Violette essayait de se rassurer elle-même. Déjà, sa famille était encore en vie, non. Non. Il ne fallait pas penser à l’éventualité qu’il n’y avait aucun survivant. La fille invisible ne s’en remettrait sans doute jamais.

Enfin le gorille se retourna vers Violette. Le but initial de ce que Violette avait entrepris commençait à porter ses fruits. Le gorille la regarda dans les yeux, ce qui eut pour conséquence de la mettre mal à l’aise. Il fallait dire qu’il était très imposant, pas rassurant du tout. « Tout ce que tu en sais. Je suis partout dans ta tête, partout dans vos pensées. » What ? Violette fronça les sourcils mais n’eut pas le temps de répliquer puisque Dyson fit le premier à prendre la parole. Il fit d’ailleurs les gros yeux. Qu’est-ce que ça voulait dire ça ? « Grodd est télépathe, mettez vos costumes, il peut… » La suite ? Malheureusement la suite de cette phrase n’arriva pas puisqu’il ne contrôlait plus ses mouvements. Il lui resta juste un peu de contrôle dans le haut de son corps pour poursuivre. « Et merde…vos costumes ! » Juste avant que les costumes n’arrivent, notamment avant que Firestorm ne se créait, des sortes de puces électroniques sorti de son sac (ou celui de Geo, vu qu’ils faisaient une et même personne) pour venir se loger sur la tête de Violette et Honey. « Oh c’est quoi ce truc ! » Pas besoin de demander, un casque en métal se matérialisa autour de la tête des filles. Dans les oreilles, Violette distingua la voix d’OMEGA. « Mademoiselle Parr, Mademoiselle Lemon, veuillez m'excusez, la procédure de protection m'oblige à protéger vos cerveaux des ondes psychiques de Grodd comme vous n'êtes pas équipés par Géo comme les autres. » Heureusement qu’il était là ! « Merci beaucoup OMEGA ! Tu viens de nous sauver en quelque sorte, ne t’excuse pas ! » Violette regarda les autres puis posa son attention sur Dyson qui semblait encore maître de ses paroles. « Retrouvez Kara et Wells, j’ai mis une puce GPS sur le dos du docteur, OMEGA vous guidera. Violette, tu peux m’empêcher de… » Il fallait vraiment qu’il arrête de ne pas finir ses phrases. « M’empêcher de quoi ? Sois gentil de finir tes phrases…On a pas le temps de jouer. » Mais apparemment ce n’était pas un jeu. Ou alors, il n’aimait pas l’humour sarcastique de Violette. En effet le regard de Dyson devint vraiment mauvais, limite flippant. Et il se dirigeait dangereusement vers Violette. Elle recula, levant les mains au ciel. « Eh, tranquille, c’était une petite blague, rien de méchant. » Il ne semblait pas rire du tout. Et lorsque Dyson prit la parole, cela ne lui ressemblait pas du tout. Ça ressemblait plutôt à des phrases que Grodd pouvait prononcer. « Tu apprendras à l’avenir, « Mademoiselle Parr », qu’il n’y a rien d’héroïque à venir reconstruire une fois la destructions passée. » Roh, il était casse-pied à force avec ses phrases philosophiques. Dyson mit sa main sur son collier, se retrouvant rapidement dans sa tenue de Spiderman. Aïe, les problèmes commençaient. Dyson s’apprêtait à l’attaquer. Pour empêcher qu’il avance vers elle, Violette créa un champ de force, une barrière l’empêchant d’aller vers elle. Néanmoins il retourna sa défense contre elle. En effet, il lança ses toiles vers le champ de force pour l’attirer vers lui et la propulser plus loin. Un tour de manège gratuit. Violette retomba lourdement sur le sol plus loin. Se sentant menacée, elle se rendit invisible et décida de passer à une offensive par derrière, utilisant toujours son champ de force pour tenter de le propulser…Pas dans le but de l’attaquer et le mettre KO mais plutôt pour lui laisser le temps de prendre Honey, se rendre invisible et partir à la recherche de Kara, comme Dyson l’avait suggérer.

C’était sans compter sur ce gorille de malheur qui avait toujours un coup d’avance sur l’équipe. Mais crotte à la fin ! « Ce qu’il y a d’amusant avec les héros, c’est la loyauté ridicule dont ils font preuve. ». Alors que Violette avait la main de Honey dans la sienne, qu’elles étaient invisibles toutes les deux et qu’elles étaient prêtes à partir, Violette s’était stoppé et avait regardé le gorille. Ce dernier avait sa grosse patte autour de la tête de Dyson…qui ne se débattait même pas. Le pauvre était totalement sous le contrôle de Grodd. Que fallait-il faire ? La petite voix d’OMEGA se fit de nouveau entendre dans le casque. « Les costumes ont été conçus pour résister à une telle emprise, mais Grodd a trouvé le chemin vers son cerveau bien avant qu'il ne le mette, je doute que monsieur Walters réussira à lutter de lui-même. » Ok. Il fallait donc intervenir. Violette lâcha la main d’Honey qui redevint par la même occasion visible à tous. Elle envoya un champ de force vers le gorille pour le pousser. Mais à croire qu’elle n’avait pas mis assez de puissance puisqu’il ne broncha pas. Il se contenta de parler, pour faire des reproches à Violette. « Quand tu as fuis ce monde en laissant ta famille et le reste de la Terre en proie au Joker, tu as bien profité de la protection que tu as pu avoir, de Storybrooke et des amours que tu as pu rencontrer. Comment oses-tu prétendre venir en héros pour réparer ce qui est tombé ? C'est trop tard Violette Parr, tout ce qu'il reste de cette Terre-2 comme il l'appelle, ce sont des vestiges qui n'ont plus rien d'autre à faire que de se tuer. » L’enfoiré, il parlait de la famille de Violette. Limite, il l’accusait de les avoir abandonnés. C’était tellement dur à entendre. Psychologiquement, il venait de donner un coup à la jeune femme. « Arrêtez d'entrer dans ma tête. Ca se fait pas, c'est privé et ça ne te regarde pas. Laisse mes..."amis" tranquille et laisse nous essayer de réparer les pots cassés...que tu aies ou non de l'espoir, ça ne nous regarde pas. Mais ne nous empêche pas d'avancer... » Violette était à court d’idée. Sans doute le choc émotionnel qu’elle venait de se prendre dans la tête. Parler de la famille de Violette la rendait faible, c’était une évidence. « Taisez-vous ! » hurla le gorille. Violette put voir la grosse main de Grodd bouger. Il allait écraser Dyson. Et Violette se sentait tellement impuissante. « Les autres, aidez-moi ! » Elle avait l’impression d’être seule sur le coup, or elle ne l’était pas ! Violette fut rassuré de voir que Grodd n’arrivait pas à serrer sa main. Dyson avait réussi à être plus fort que l’emprise du gorille. Ou alors, peut-être que c’était grâce à la discussion que Violette avait eu avec le gorille ? « Et ouaip, en 2018 les araignées 2.0. sont plus dures à écraser, c'est une calamité hein ? » Dyson leva les bras pour tirer une toile sur le visage de Grodd, et tirer dessus pour le faire basculer en looping grâce à sa super-force. L’idée aurait pu être géniale si cette action ne visait pas directement Violette. En effet, il venait juste de lui envoyer le gorille sur elle. Il se vengeait de ne pas avoir fait grand-chose pour le sauver ? « AAAAH ! » Violette leva ses bras en l’air, baissa la tête et ferma les yeux. Protection naturelle, son champ de force se matérialisa et fit tomber le gorille à côté, glissant sur le champ de force. En même temps, des dizaines de gorilles entouraient l’équipe de la Magic League. Il avait ramené ses copains. Mais Grodd ne semblait pas en avoir fini avec Violette. En effet, il commença à taper de toutes ses forces sur le champ de force. Violette voyait sa bulle protectrice se fissurer petit à petit. Elle n’allait pas tenir longtemps. Elle serra les dents, puisant dans ses ressources pour garder le contrôle.

Elle sentait son champ faiblir. Elle se voyait déjà mourir sous les coups d’un gorille en colère. Mais il fallait croire que ce n’était pas son jour puisqu’une personne tomba littéralement du ciel et leva sa lance pour intercepter les lourdes mains de Grodd. Elle sauta puis le frappa au visage avec une facilité déconcertante. Enfin. Violette pouvait relâcher la pression. Une fois son attaque terminée, sa sauveuse se retourna vers elle. C’était une femme noire, on aurait dit une guerrière. « Où est Harrison Wells ? » demanda-t-elle de manière assez autoritaire. Ok. Tranquille. Violette reprit son souffle, se remit de ses émotions puis pointa du doigt la porte. « Il est parti là-bas avec notre amie ». Pas trop d’information. Une fois de plus, elle ne la connaissait pas. Elle ne lui faisait pas confiance même si elle venait à peine de lui sauver la vie !


☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3395

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Sam 21 Avr 2018 - 2:20

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.


Avec le temps Chris avait tout simplement appris que les missions ne se passait jamais comme prévu. On ne pouvait pas écrire ce genre de chose sur la roche. Il y avait toujours des imprévus ou des ennemis un peu trop intelligent pour réussir à faire foirer les plans qui étaient prévus d'avance. Un plan A ne suffirait pas et d'ailleurs un plan avec toutes les lettres de l'alphabet. Il avait fait la guerre pendant de longues années et il n'avait jamais vu une mission se passer comme prévu. Celle de la Magic League en était encore la preuve. Leur destination était normalement une ville qui se nommait Central City mais pour une raison qui échappait à Chris, la destination fût changer. Il ne fallait pas lui en vouloir, il ne comprenait rien à toute cette technologie avancée. Il était resté old-school avec les ordinateurs et même avec les téléphones. Ce n'était pas quelque chose qui l'intéressait la technologie et maintenant il regrettait amèrement. Tout ce qu'il comprenait c'était qu'ils s'étaient posés à Gorilla City. Étrangement ce nom ne lui inspirait pas vraiment confiance mais ce n'était pas la seule chose qui le gênait à vrai dire. Ce Wells qu'il ne connaissait pas, d'où sortez t-il ? Chris commençait vraiment à se poser des questions et il commençait à douter du choix qu'il avait prit en acceptant cette mission. Il ne connaissait vraiment rien des super-héros.

Kara fût la première à se séparer du groupe en compagnie du scientifique. Était-ce vraiment sage de se séparer ? C'est vrai que Kara avait un costume puissant mais la force ne faisait pas tout, vraiment. Il fallait réfléchir avant d'agir et le plus important dans une réussite, c'était l'union. Là elle se contentait de partir avec le scientifique sans se soucier de savoir qui il était et d'où il venait. Mais Chris ne dit rien parce qu'il n'était pas le capitaine de l'équipe et parce que Dyson devait sûrement savoir ce qu'il était en train de faire. Un fracas énorme se fit entendre et Chris eut la confirmation de ce qu'il pensait. Gorilla City ne s'appelait pas la ville des gorilles pour rien. Une bête immense était apparût devant eux et heureusement la machine leur servait de bouclier. Sans réfléchir Violette fonça dans le tas se rendant invisible. Une grimace se dessina sur le visage de l'ancien soldat. Pourquoi personne ne prenait le temps de réfléchir à une attaque. Sans surprise le gorille découvrit le groupe qui était caché derrière la machine. Il n'avait toujours pas remarqué Violette ce qui était sûrement une bonne chose. Elle devait rester invisible avant que.. Trop tard.. Elle était belle et bien visible et elle se permettait de faire la leçon à un .. gorille. Chris avait l'impression de faire un mauvais rêve. La situation s'envenima quand Chris apprit que Grodd avait des capacités. Il était télépathe et pouvait donc entrer dans la tête des membres de la League. Heureusement les tenues faisaient une grosse partie du boulot. Dyson ordonna rapidement à Chris et les autres de rejoindre Kara et Wells à l'aide de notre chère OMEGA. Comme un bon soldat, il obéit et ne posa pas de question même si Dyson semblait être en difficulté. Il fallait savoir faire des sacrifices parfois.

Captain America fonça alors rapidement du champ de bataille en compagnie de ses partenaires. Il marchait un peu à l'aveuglette mais Dyson avait dit que OMEGA serait là pour les guider. Étrangement, il ne doutait pas d'elle. Depuis le début elle se montrait bien utile et Chris n'allait pas dire non à son aide. Il fit alors signe de la main à Firestorm pour lui faire comprendre qu'il devait le suivre.

▬ « OMEGA tu peux nous donner une position pour Wells ? »

Il avait bien retenu que le GPS était sur le scientifique et OMEGA ne se priva pas de lui donner la direction exacte à suivre. Et grâce à elle, il se retrouva rapidement sur les lieux. Il avait presque envie de la remercier à chaque fois qu'elle lui rendait un service mais les autres allaient sûrement le prendre pour un vieux ou débile. Ou encore un vieux débile. Il s'arrêta et Firestorm fit de même. Un grand bâtiment se trouvait en face d'eux avec un grand édifice taillait dans la roche de la montagne. Étrange comme endroit mais ce n'était pas le plus important. Kara se trouvait là en compagnie de Wells. OMEGA avait vraiment réussi à les retrouver. Il posa rapidement sa main sur son bouclier par réflexe mais quand il vit la distance qui le séparait de ses ennemis, il se contenta de sourire avant de se plaquer contre un rocher.

▬ « Ils sont trop nombreux .. On devrait essayé la discrétion je pense. » Il marqua un temps de pause avant de reprendre la parole. « OMEGA. Ces gorilles sont capable d'entendre nos pensées sur une longue distance ou pas ? »

▬ « La technologie de vos costumes empêchent les ondes télépathiques d'atteindre vos cerveaux. »

Il le savait déjà parce que OMEGA l'avait déjà annoncé quelques minutes plutôt mais Chris préférait en être sûr. Il n'avait pas envie de se faire fouiller le cerveau. Il n'avait pas envie qu'un gorille découvre tout ses points faible en quelques secondes et qu'il ressorte de ce combat avec des séquelles psychologique. Captain respira un bon coup se décidant finalement de se lancer dans l'attaque. Il longea discrètement le rocher sans faire de bruit. L'effet de surprise était tout ce qui lui restait. Il se rapprocha un maximum de ses ennemis, il ne pouvait pas aller plus loin de toute façon sinon il serait à découvert. Chris baissa son regard vers son bouclier qui était fermement accroché à son bras. Il ne pouvait pas encore le lancer, la distance entre lui et les ennemis était encore trop grande. A moins que.. Il décrocha rapidement le bouclier de son bras avant de sortir rapidement de sa cachette pour lancer rapidement le bouclier contre l'édifice qui se tenait derrière les deux gorilles et l'inconnu.

▬ « Livraison spéciale ! »


L'inconnu se tourna alors rapidement vers lui comme si il n'était pas surpris de sa venu. Chris comprit rapidement qui était cette personne. Magneto, celui qui contrôlait les gorilles. La preuve il se faisait garder par deux de ces géantes bêtes.

▬ « La Magic League s'est modernisée, apparemment. En voilà encore un nouveau. »

Magneto leva une main vers son bouclier et Chris attendit un moment pour voir le résultat de son tour de passe-passe mais rien ne se produit. Le bouclier continua son chemin et dans un fracas énorme il se cogna dans le morceau de pierre pour venir frapper violemment un des deux gorilles qui gardait Magneto. Chris en profita pour se rapprocher rapidement de Supergirl tandis que le bouclier revint rapidement à son bras. Il se tourna alors rapidement vers Kara.

▬ « Tout vas bien ? »

Chris n'attendit pas vraiment sa réponse vu que son attention se porta rapidement sur l'ennemi. Ne jamais quitter les méchants du regard, cela devait être une règle d'or dans ce genre de mission. Il reprit alors son air sérieux sur le visage.

▬ « Vous êtes Magneto, l'homme qui contrôle les gorilles ? »

▬ « Nouveau, mais renseigné. A qui ais-je l'honneur ? »

Chris haussa les sourcils plutôt surpris par les dernières paroles de son ennemi. Pourquoi Magneto s'intéresserait t-il à lui alors qu'il savait au fond que son seul but était des les exterminer. Il se moquait de la Magic League, il se moquait du sort des autres. Captain décida quand même de donner son nom de super-héros. Il baissa son regard sur l'étoile de sa tenue avant de redresser son visage avec un petit sourire en coin.

▬ « Captain America. Que voulez vous Magneto ? »

Peut être que pour une fois le vilain allait discuter avec le héros même si Chris s'en doutait un peu. La seule chose que les méchants savaient faire, c'était de vanter leurs mérites. D'ailleurs l'ancien militaire ne se trompa pas. Le visage de Magneto ne changea pas d'expression mais sa réponse fût très clair pour Chris. Il ne voulait pas discuter et il ne voulait pas se venter de ses mérites. Magneto était un méchant, un vrai.

▬ « Si votre plan est de me le demander, ce n'est pas étonnant que ce monde ait perdu foi en votre ligue. »

Sans attendre Magneto leva ses mains en l'air. Chris ne connaissait rien des comics mais il n'était pas débile non plus. Il avait rapidement compris que Magneto se servait de ses mains pour utiliser ses pouvoirs. Le soucis c'était que Chris ne connaissait pas les capacités de ce dernier. Il eut rapidement la réponse quand il vit des poutre métallique flotter dans les airs. Deux options, soit Magneto savait déplacer les objet, soit il contrôlait le métal. Il optait plus pour la deuxième option vu son nom : Magneto. Captain America n'attendit pas plus longtemps et il se mit en position, prêt à recevoir la poutre qui arrivait rapidement sur lui. Il ne s'inquiétait pas pour Supergirl, elle était bien plus forte que lui et Firestorm avait de quoi se défendre aussi. L'ancien militaire accrocha rapidement son bouclier sur le dos pour ne pas se sentir gêné à cause de ce dernier avant de fléchir ses jambes tout en attrapant la poutre en plein vole. Sans réfléchir Chris renvoya la poutre à Magneto.

▬ « Okay vous n'aimez pas discuter ça me va ! »

Magneto rattrapa une nouvelle fois la poutre qui volait vers lui. Chris poussa un soupir en comprenant qu'il ne gagnerait pas à ce jeu là avec lui. Le soldat se redressa tandis que son ennemi lui renvoya une nouvelle fois l'objet métallique sur Chris. Captain avait fait un choix un choix judicieux. Le choix de se débarrasser de cette poutre qui l'agaçait fortement. Il balança la longue tige de fer dans le décors un peu plus loin avant de voir Magneto prendre son envol. En plus de manipuler les métaux, il arrivait à flotter dans les airs. Un soupir de fatigue sortit de sa bouche tandis que le mutant leva une nouvelle fois ses mains, signe qu'il allait encore utiliser ses pouvoirs. Chris était prêt à se défendre mais cela était complètement inutile vu que Magneto s'en était prit à autre chose. Captain America observa le gorille qui était le plus proche de lui et il vit l'animal grimacé de douleur tandis qu'il essayait de retirer un anneau de métal de sa tête.

▬ « Alors c'est comme ça qu'il les contrôle.. » Murmura finalement Chris.

Les couronnes de métal avaient directement cessés de vibrer et les gorilles reprirent leurs expressions plutôt effrayante. Ils se tournèrent tous vers les membres de la Magic League avant de marcher doucement mais dangereusement vers eux. Fais chier, il ne manquait plus que ça. Peut être que les gorilles n'étaient pas si méchant que ça en fin de compte.

▬ « Mais eux adorent discuter. »
lâcha Magneto qui était encore dans les airs.

Le soldat avait vraiment envie de pouvoir voler lui aussi pour lui en coller une mais il préféra se concentrer sur le gorille qui se tenait à deux ou trois mètres de sa personne. Chris était peut être fort mais ces gorilles étaient de vrai mastodonte. Un étrange bruit attira l'attention de Chris qui releva son visage vers Magneto qui venait de se prendre une lance en pleine figure. Lance qui appartenait à une jeune femme noire qui récupéra rapidement son arme avant de hurler quelque chose d'incompréhensible.

▬ « Dora Milaje ! »

Une vingtaine de femmes habillaient de la même façon arrivèrent par tous les côtés ce qui surpris Chris. C'était sûrement des guerrières d'un pays vu leurs tenues et leurs façons de se tenir. En tout cas, elle avait l'air puissante et ça il ne pouvait pas le nier. Celle qui semblait être la chef du groupe retomba avec facilité à côté de Chris qui observa la jeune femme attentivement pour finalement se racler la gorge. Elle devait sûrement être une connaissance de Dyson ou elle devait se battre pour la bonne cause vu ce qu'elle venait de faire alors Chris décida de prendre la parole.

▬ « Il faut retirer ses anneaux autour de la tête des gorilles. Ils souffrent à cause de Magneto. Il torture les gorilles. »

La chef guerrière se tourna vers Chris tout en fronça les sourcils apparemment elle ne semblait pas partager l'avis du soldat.

▬ « Ces gorilles sont meurtriers, on ne peut pas les libérer tout de suite. Ce n'est pas la priorité. »

Elle n'attendit pas une réponse de la part de Chris et lança un ordre aux guerrières dans une langue étrangère. Pas difficile de comprendre ce qu'elle venait de dire vu que toutes les guerrières formèrent un cercle autour des membres de la Magic League pointant leurs lances sur les gorilles qui semblaient enragés. Cela ne plaisait pas vraiment à Chris de foncer tête baissé alors qu'il pourrait peut être sauver les gorilles. Mais ils étaient en temps de guerre et il fallait avoir des priorités pour ne pas s'égarer. La priorité n'était pas de sauver les gorilles et Chris pouvait le comprendre. Le combat avait déjà commencé. Les guerrières s'attaquaient aux gorilles avec grâce et Chris lui.. rejoignait la chef qui préférait s'attarder sur Magneto qui était toujours en hauteur en train d'observer la scène. La jeune femme crispa son visage en voyant le mutant aussi amusé face à ce genre de scène. Chris s'avança alors rapidement vers la chef guerrière avant de s'accroupir devant elle pour mettre son bouclier juste au dessus de son épaule.

▬ « Prenez votre élan, je vais vous envoyer voir le boss. »


Un sourire se dessina sur le visage de la jeune femme tandis qu'elle se recula de quelques mètres avant courir rapidement vers Captain qui l'attendait bien sagement avec son bouclier. Elle bondit et prit appuis sur le cercle de métal. Chris poussa de toutes ses forces et il envoya la chef sur Magneto avant de mettre son bouclier devant lui quand un gorille le frappa avec son poing. Il se fit envoyé dans le décor mais heureusement pour lui le bouclier l'avait protégé du plus gros. Il afficha une grimace de douleur posant sa main sur son dos avant de se relever. Il courra rapidement vers le gorille en question avant de lui mettre un crocher droit dans la figure. Bien sûr le gorille ne s'avoue pas vaincu et essaya de riposter mais Chris lança directement son bouclier dans la gueule de la bête avant de lever la tête vers Magneto. La chef guerrière était en train d'essayé de se battre avec mais inutile, cela devait être difficile dans les airs. Chris profita du moment de distraction du mutant pour lancer son bouclier en l'air qui effleura seulement l'homme. Une insulte sortit de la bouche du soldat.

▬ « On n'y arrivera jamais ! Il y a trop de gorilles autour de nous ! » lâcha Captain America tout en se protégeant des coups que les bêtes n'arrêtaient pas de lui donner.

Chris remarqua rapidement un étrange vaisseau au dessus de leurs têtes. Au début il crût à des renforts ennemis mais quand il vit les guerrières sortir une à une du vaisseau, un grand sourire s'afficha sur son visage. Décidément elle avait plus d'un tour dans leurs sacs. Le vaisseau se rapprocha doucement du sol et l'arrière de ce dernier s'ouvrit laissant place à une autre jeune femme qui avait l'air aussi courageuse que la chef. Magneto réussit néanmoins à rétorquer quelque chose à cette attaque des Dora.

▬ « Que croyez-vous ? Que la victoire se présente enfin après tant d'échec ? »

Le mutant leva une nouvelle fois ses mains, une autre attaque se préparait. Captain chercha d'ou allait venir le projectile cette fois-ci et il jeta même un coup d'oeil aux gorilles mais rien ne se passait. Rien avant d'entendre un bruit effroyable juste derrière lui et le crie des jeunes femmes.

▬ « Non ! »

Chris fronça les sourcils avant de se tourner. Il vit enfin la scène et de prêt.. Harisson Wells s'était fait transpercer par un morceau de métal. Le scientifique toussa du sang tout en jetant un regard à Chris avant de s'effondrer sur le sol. Le soldat se figea presque sur place, il ne fit plus attention au combat et une culpabilité énorme gagna son cœur. Cela lui rappelait horriblement la guerre et tout ses hommes qu'il avait perdu. Sa gorge se serra tandis que la jeune femme du vaisseau enfila des gants étranges pour tirer sur les gorilles avec rage. Captain America crispa son visage à son tour et avec rage il lança violemment son bouclier qui frappa une dizaine de gorilles sur son passage. Son regard noir se posa finalement sur Magneto tandis que Okoye fit signe aux Dora de se regrouper. Elles allaient battre en retraite cela se voyait. Chris posa une nouvelle fois son regard sur le corps de Wells avant de se concentrer sur les gorilles qui venaient vers eux.

Il remit son bouclier sur son dos et sans demander son avis, il ramassa une lance des Dora pour la planter violemment dans le ventre d'un des gorilles qui commençait à s'approcher un peu trop prêt du vaisseau. Plus le combat avançait et plus l'équipe reculait de plus en plus dans le vaisseau. Au bout de quelques temps et de quelques coups, les Dora et les quelques membres de la Magic League avaient regagnés le vaisseau. Chris retira son casque du costume avec colère pour le balancer sur le sol du vaisseau avant de passer sa main dans ses cheveux déjà sales.

▬ « On aurait pût le sauver.. J'aurais pût le sauver ! »

Son combat avec Magneto avait prit fin pour le moment.. Mais il rêvait du moment ou il pourrait frapper se mutant de ses propres mains et de lui faire mordre la poussière. En attendant il se contenta de soupirer.

▬ « OMEGA, échec de la mission.. Supergirl est de retour et Harisson Wells est mort au combat.. »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Gaston Hawk


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Gaston Hawk


╰☆╮ Avatar : Matt Bomer

Ѽ Conte(s) : La belle et la bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gaston

✓ Métier : Gérant de la salle de sport
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 Yg47

☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 21 Avr 2018 - 15:06

Wakanda

Firestorm n’avait pu se rendre très utile pendant la scène de combat qui s’était déroulée, il avait tenté de se concentrer sur la transformation du métal, mais il n’avait pas suffisamment été efficace, et avant de dire ouf voilà qu’ils s’étaient retrouvés dans le vaisseau de ces jeunes femmes qui avaient débarqué de on ne sait où.

La jeune fille avec les gants en forme de tigre métallique, à la réplique de Chris, en colère : "Ah oui, vous auriez pu ? Cela fait des mois qu'on essaye de sauver Harisson Wells et vous avez réussi à le faire tuer en seulement quelques minutes ! Vous savez combien d'informations précieuses cette homme aurait pu donner au monde pour contrer le Joker ? Vous êtes comme je vous imaginais : décevants."
Celle qui semblait la chef et qui était apparue la première posa une main sur son épaule. "Ça suffit, Shuri." Puis, d'un air autoritaire, nous regarda tous. "Nous pouvons savoir ce que vous avez essayé de faire à Gorilla City ?"

Firestorm était un peu sur la défensive, il n'aimait pas bien le ton de ces donzelles, et était passablement énervé après la scène qui s'était déroulée, et par ce Magneto arrogant.
"On se calme avec le ton agressif ! On a atterri là par erreur, ce n'était pas volontaire ! Tout ça s'est passé très vite, on n'a pas eu le temps de dire ouf qu'on était entourés pas ces gorilles..."
"Et bien à cause de cette erreur, vous avez éliminé l'une des dernières chances de sauver le monde."
"Eh bien ça tombe bien, on est là pour ça ! Nous sommes la Magic League, nous venons le sauver, ce monde !" Dit-il en bombant fièrement le torse. Puis il s'interrogea "Mais vous êtes qui vous au juste ?"
Shuri leva les yeux au ciel. "Et ils sont fiers en plus." Puis elle va se retourna et partit.
La chef répondit : "Nous sommes l'armée royale du Wakanda. Auriez-vous l'obligeance de vous désarmer si vous voulez venir avec nous ?"
"Le Wakanda ? Qu'est-ce que c'est exactement ? Géo ? Oméga ? Quelqu'un peut nous éclairer ?"
Ce fut Dyson qui répondit : "Le royaume caché d'Afrique qui recèle de merveilles, dont un métal précieux qui leur permet la plus grande avancée technologique de la Terre. De toutes les Terre je pense."
Les jeunes femmes semblaient ne pas apprécier que Dyson ait autant de connaissances sur le sujet.
" C'est donc vrai, notre monde est décrit dans vos livres. Avec tant de renseignements, vous avez été assez longs pour trouver le chemin."
Dyson appura sur le logo de son costume, et le costume disparu. D'un signe de la tête, il indiqua à l’équipe de faire de même.

Gaston se désarma en dernier, toujours peu confiant. Les jeunes femmes semblèrent étonnées de voir Géo apparaître. Oui, ça pouvait surprendre.
"Ok, voilà, c'est fait. Vous nous emmenez là-bas alors ? Vous voulez aussi sauver ce monde ?"
"Nous voulons sauver ce monde comme on le peut. Nous vous déposons au Wakanda et vous nous expliquerai comment vous êtes venus pour que nous vous aidions à repartir."

Dyson leva les sourcils. "Repartir ?"
Gaston surenchérit "Repartir ?" Elles étaient stupides ou quoi ?" On ne compte pas repartir, vous avez pas entendu ? On est venus sauver ce monde, on repartira pas avant !"
"Nous verrons bien..."


Le groupe sentit que l’atterrissage était en cours. Au-delà du poste de pilotage, ils virent qu’ils passaient à travers un champ de force, derrière lequel apparu toute une ville incroyablement grande et belle, vers laquelle ils se dirigeaient.
"Waoooouh ! Incroyable !"
Géo souffla "Ce vaisseau, cette ville... nous seulement rien n'est aussi complexe sur Terre-1 mais même Terre-2, en dépit de son avancée technologique, n'a de telles ressources d'après ce que l'on a étudié avec OMEGA."
Il leva la tête vers Okoye. "Avec toutes ces ressources incroyablement sophistiquées, vous avez de quoi gagner cette guerre, n'est-ce pas ?"
Alors que le vaisseau se posait à terre, elle répondit "Vous n'avez aucune idée de la puissance actuelle de la Légion du Destin. Et justement, nous avions besoin de Harisson Wells pour cela. On ne vous remercie pas."
Gaston soupira, cela commençait à le fatiguer ce rabachâge sur la mort de Wells. Ce n’était pas non plus eux qui avaient asséné le coup fatal.
"Bon, à quel point était-il important ce Wells ?"

Le vaisseau s’ouvrit, les jeunes femmes descendirent, d’un pas militaire, et Gaston resta sans réponse.
Un homme se tenait là et les attendait. "Hm, ce ne sont pas Harisson Wells."
Shuri, qui descendait à son tour : "Non père, voici la Magic League, enfin arrivée dans notre monde, et qui a provoqué la mort du docteur. C'est fini, il s'est fait tué par Magneto."
Le visage de l'homme va se fit dur.
"Que la Magic League soit la bienvenue. Tant que ça ne reste que temporaire. Si nous ne pouvons plus avoir l'aide de Harisson Wells, nous n'avons d'autres choix que de compter sur leur arrivée."
" Ah voilà enfin un qui compte sur nous ! " Un homme censé.
"Voici le roi T'Chaka du Wakanda." Ah, pas n’importe quel homme en plus.

Shuri se dirigea vers eux, on pouvait sentir qu’elle ne les appréciaient pas
"Suivez-moi."
Elle se mit en route, en marchant, et se mit à leur parler sans pour autant se retourner vers eux.
"L'accélérateur de particule que le Joker a volé pour créer ses mutants appartenait à Wells, et il n'y avait plus que lui pour pouvoir contrer les effets de la matière noire qui parcoure les veines de la Légion. Notre unique chance de réduire les effectifs si puissants du Joker."
"Ouh là, ça devient plus technique…"
"Et bien j'espère que vous êtes calés en science, parce que je compte bien comprendre comment votre structure anatomique à vous deux vous permet de subir une fusion nucléaire, pour ne faire qu'un. Mais ce n'est pas l'ordre du jour. Vous n'avez pas de plans, et nous venons de perdre le dernier que nous avions, alors il va falloir réfléchir. J'espère que vous vous rattraperez. Pour votre retard, et Wells."
"Ah ça pour la science c'est lui"
dit-il en pointant du doigt Géo, pour se dédouaner de la responsabilité. Géo afficha un air fier.
"Gardez le en vie, lui. Car les génies se font rares sur notre Terre."
Si elle le dit...




Codage par Libella sur Graphiorum


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Party like you don't care.


Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 17945

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Dim 22 Avr 2018 - 5:25

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


Ce n'était que le début, et c'était pourtant déjà très dur. Voir à quel point la domination de la Légion était étendue, voir à quel point ce monde était tombé dans le désespoir au même rythme qu'il était tombé dans la destruction, voir à quel point on nous détestait pour le temps que l'on avait mis à trouver la porte pour venir les aider... faire face à la première victime de notre aventure. J'avais réagis à sa mort comme Captain America, nous aurions pu éviter ça, et je trouvais normal que nos nouveaux hôtes s'agacent de notre présence à cause de nous. Mais je ne pouvais pas rester là dessus ! J'étais toujours convaincu qu'on allait réussir à relever ce monde, et je ne pourrais pas accepter encore une mort de plus. La Magic League, et toute l'aide que nous pourrions recevoir, se devait d'arrêter la Légion du Destin de faire son massacre de masse. Et je comptais bien sur la réussite de cette mission.

Cependant, je ne pouvais pas m'empêcher de trouver tout ça impressionnant. Le Wakanda était un véritable trésor, partagé entre entre tradition et science-fiction. C'était aussi magnifique qu’époustouflant. Que ce soit le vaisseau dans lequel nous étions entrés, la ville que nous avions vu depuis le ciel, ou le laboratoire dans lequel nous avons été emmenés, il n'y avait pas une seule chose qui gâchait le décor.

Tout en marchant, j'avais interrogé Shuri, la demoiselle qui nous guidait.

Donc, si j'ai bien compris, vous vouliez l'aide de Harisson Wells pour trouver un moyen d'annuler les effets de la mutation ?
Exactement. C'est de la matière noire qui est utilisée pour créer les mutations, mais nous ignorons comment la détruire.
Si vous me le permettez, monsieur Walters, j'ai une idée, indiqua OMEGA dans les oreillettes que Shuri n'avait pas.
Je t'écoute, OMEGA ?
Shuri se retourna en fronçant les sourcils pour demander silencieusement des explications quant à ce que je venais de dire. Du doigt, j'indiquais mon oreillette. OMEGA est une intelligence artificielle qui est avec nous, un membre invisible de la Magic League. Elle pense savoir comment défaire les effets de la matière noire.

Quand nous étions arrivés au cœur du laboratoire, j'avais posé mon téléphone en haut-parleur sur la table, laissant OMEGA parler.

Je ne suis pas en mesure de détruire la matière noire. En revanche, nous savons comment arrêter les effets de façon temporaire.
Les menottes anti-mutants de Géo ! Compris-je aussitôt.
Je tournais ma tête vers lui, tandis que j'expliquais au reste du groupe que pour la mission en Russie, lorsque nous avions vaincu la Légion du Destin, nous les avions menotté, de sorte à les empêcher d'utiliser leurs pouvoirs en prison.
Les menottes envoyaient des ondes dans le corps qui ne détruisait pas la matière noire mais qui l'endormait, en quelques sortes. Mais, si nous n'attrapons pas les mutants avant, elles sont inutiles.
Mais si l'on trouve un moyen de relâcher ces mêmes ondes sur la Terre entière, la Légion du Destin sera sans pouvoir pendant un temps à déterminer. Juste assez pour vous permettre d'agir comme il le faut sans avoir à craindre une puissance trop élevée de vos adversaires.

Je levais les yeux vers Shuri, comme si j'attendais un verdict. Celle-ci haussa les sourcils tandis que son visage s'éclaira. C'est une idée ! Maintenant, il faudra mettre en place des générateurs assez forts, nous pouvons utiliser les satellites atour de la planète.
En revanche, il faut aussi déterminer si cela touchera les pouvoirs de mademoiselle Parr ou non.
Nous levâmes les yeux vers Violette, et c'est Shuri qui posa la question. Comment les Indestructibles ont-ils eu leurs pouvoirs ?
Mais manifestement, de naissance, c'était compliqué à déterminer.

En revanche, j'étais satisfait. A moitié, c'était certain, car la mort du Docteur Wells m'attristait, mais au moins nous avions une chance de changer les choses. Et j'avais vu dans le regard de Shuri qu'elle était prête à nous accepter enfin, elle qui voyait la Magic League comme une plaie, responsable de la mort de Wells et qui les avait fait attendre dans une guerre mondiale dans laquelle le Wakanda était protégé mais n'arrivait pas à apporter son aide. A partir de là, je sais que nous allions réussir à accomplir beaucoup de choses ensemble. Et nos ressources associées au leurs, j'avais l'impression que nous serions bien plus puissants que nos ennemis.

Nous avions ainsi été accueilli chaleureusement par le roi, et très vite par le pays entier, grâce à Shuri qui avait fait courir le mot que nous avions bel et bien une chance d'être les héros que le monde attendait en septembre dernier, au début de cette guerre. Le roi, T'Chaka, s'est assuré que nous aurions des chambres confortables. Bien sûr, l'objectif n'était pas de se reposer, mais il fallait d'abord mettre tout ce qu'il fallait en place si on voulait rencontrer le monde extérieur et débuter notre combat. Nous avions également d'autres éléments à rencontrer : l'Armée Rebelle, les Nouveaux Héros, la Présidente des Etats-Unis qui, selon les dires de Shuri, se cacherait actuellement dans le repère de l'Armée. Notre plan d'action se dessinait déjà. Ça avait de quoi me rendre optimiste, même si ce n'était pas très dur pour moi de l'être.

Nous avions donc été libre de repos pendant quelques instants avant d'être convié à un dîner, nous laissant découvrir nos chambres. Shuri avait demandé à Violette si elle pouvait scanner son métabolisme afin de déterminer si ses capacités naturelles seraient affectées avec un tel plan. Quant à moi, j'avais préféré explorer le batiment, et ce que j'avais trouvé ne m'avait pas fait regretter.

J'avais fini par trouver une sortie, qui menait vers l'endroit où les Dora Milaje s’entraînaient à combattre ensemble. Elles étaient douées, et le chef de guerre familial que j'étais ne pouvais qu'admirer la grâce dont elles faisaient preuve.
La meneuse, Okoye, m'aperçut bien assez tôt.

Quel est ton vrai nom, Spiderman ?
La règle que nous avions mis en place avec la ligue, c'était de ne jamais révéler sa réelle identité en public. Mais non seulement nous n'avions pas le droit à nos costumes sur ces terres royales tant que T'Chaka nous offrait son hospitalité, ce qui faisait que tout le Wakanda avait vu nos visages, mais en plus de ça, cette terre était protégé, et sa population semblait être nos premiers alliés.
Vous pouvez m'appeler Dyson.
Vous connaissiez le Wakanda. C'est ce que le Joker affirmait dans les débuts de sa domination : que notre monde n'était qu'une deuxième terre et nos histoires que des fictions dans la sienne. Tout ce qui est ici se trouve donc dans vos livres ?
Je réfléchis un instant. Presque. Si j'ai bien compris, ici, les super-héros ont été interdits en 1999. Ca, on l'a vu dans un film, celui des Indestructibles. Mais ça a affecté la chronologie de ce monde qui porte beaucoup de différences avec nos comics. Dans nos histoires, les super-héros sont abondants. Il y a Flash à Central City, Batman à Gotham City, Superman, Wonder Woman, Green Arrow... je pourrais continuer pendant longtemps. Même le Wakanda en a un. Black Panther, qui est le fils de votre roi.
Okoye souriait pendant un instant, amusée par ce que je venais de lui dire. La Panthère Noire est un titre, que T'Challa portera lorsqu'il deviendra roi. Je doute qu'on puisse dire que ça fait du roi un super-héros. Les derniers super-héros originaires de ce monde sont avec vous. L'Indestructible et celle des Nouveaux Héros.
Je fronçais les sourcils, n'étant pas sur de comprendre. Oui, parce que les Indestructibles ont disparu, mais on compte bien les retrouver. Et puis, Honey peut nous avoir l'aide de son équipe, ce n'est pas la dernière de son groupe.
Vous n'êtes pas au courant alors. Il y a quelques mois, la Légion du Destin a annoncé à la Terre entière que le Joker a tué les Nouveaux Héros.
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.

Honey Lemon


« Don't be Evil »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3992

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Don't be Evil »


________________________________________ Dim 22 Avr 2018 - 18:01

Honey Lemon comptait mettre à profil l'hospitalité de leurs hôtes pour rentrer en contact avec le SFIT et aviser avec eux par la suite. On dit souvent que deux cerveaux valent mieux qu'un et la jeune femme était de cet avis : si on suivait cette logique, on pouvait aussi conclure que six cerveaux valaient mieux que de deux. Pour l'heure, cependant, la jeune femme n'avait pas encore trouvé ce dont elle avait besoin et avait d'ailleurs perdu de vue le reste de l'équipe. Si ça n'avait tenu qu'à elle, le groupe ne se serait pas éparpillé, qui plus est dans des locaux aussi grands qu'inconnus.
Armée en tout et pour tout d'un stylo et d'un calepin sur lequel elle avait annoté ses premières réflexions dans un système qu'elle était la seule à déchiffrer, la scientifique marchait d'un pas vif et déterminé à la recherche 1) d'une âme qui vive, si possible connue et 2) du matériel dont elle avait besoin.
Au détour d'un couloir, la jeune femme pilla en apercevant Dyson en grande conversation. Honey pivota rapidement sur ses talons vertigineux et s'avança vers eux, sourire aux lèvres et détermination dans les yeux.
- Ah, c'est vous que je cherchais ! Enfin en tout cas vous tombez bien. J'ai besoin de rentrer en contact avec le SFIT aussi vite que possible. C'est... envisageable ? demanda la jeune femme avec un sourire un peu crispé.
Sans vouloir les commander, la situation pressait légèrement. Mais Honey avait conscience (en tout cas, elle avait fini par s'en rappeler) qu'elle n'était pas chez elle et qu'il était malvenu de donner des ordres - même dans un cas aussi critique que celui-ci.
La jeune femme ne tarda cependant pas à changer d'expression quand son regard capta celle de Dyson : de la tristesse. Honey fronça les sourcils, tâchant de se rappeler si elle avait fait ou dit quelque chose capable de provoquer cette réaction mais rien ne lui venait à l'esprit. C'était peut-être autre chose alors. Dans tous les cas, Honey avait activé son mode empathie.
- Eh bah dis donc, c'est pas la joie pour toi, ça va ? demanda la scientifique en pressant l'épaule du jeune homme.
- Honey, je dois te faire part de ce que les Wakandais viennent de me dire. Et c'est pas facile à dire, commença Dyson après une grande inspiration, comme s'il préparait une apnée particulièrement longue.
- Ca va aller, l'encouragea la jeune femme en plaçant son autre main sur son autre épaule afin de plonger ses yeux dans ceux de Dyson. Tu veux tout me dire, tu te sentiras mieux après. C'est prouvé.
Honey espérait se montrer convaincante mais elle voyait bien qu'il était difficile pour Dyson d'aller droit au but :
- Je tiens à te dire que le début de cette information commence par "Le Joker a dit que". J'ai pas envie de donner de faux espoirs, mais de mon point de vue, il faut pas abandonner tout de suite, rien n'est dit.
Honey, elle, continuait de sourire, encourageante et bienveillante, même s'il était à présent certain que la nouvelle ne serait pas réjouissante. Dyson prit une nouvelle inspiration, évita son regard et dit enfin :
- Le Joker s'est vanté il y a peu d'avoir réussi à assassiner les Big Hero 6, et tu serais, par conséquente, la seule qui reste.
Il est fortement probablement qu'à cette nouvelle le sourire de Honey se soit figé en un rictus crispé. Par chance, la jeune femme était une scientifique, donc une cartésienne qui n'acceptait jamais les faits non prouvés. Honey leva les yeux en direction de la femme qui les accompagnait et qui n'avait rien dit jusqu'à présent :
- Vous avez des preuves concrètes de ce qu'il avance ?
- Non, répondit la femme, factuelle et sérieuse. Ils ont disparu un jour, et le lendemain, le Joker a dit qu'il les avait tués. Et avec les Indestructibles disparus, Terre-2 n'avait donc plus de super-héros.
Honey opina lentement pendant que ses synapses se connectaient à la recherche d'une brillante idée. Qui ne se fit pas attendre.
- Donc ce ne sont que des suppositions dont la prise en compte arbitraire ne pourrait que nous ralentir en détournant mes 187 points de QI sur quelque chose qui n'est de toute façon pas de mon ressort. Mais merci. A tous les deux. Ca n'a pas été évident pour toi, Dyson, et j'en suis désolée, assura la jeune femme en lui pressant une nouvelle fois l'épaule. Voilà ce qu'on va faire, reprit ensuite Honey dont le regard oscillait entre Okoye et Dyson. La Positive Attitude, vous connaissez ? J'suis tombée dessus sur YouTube y a quelques jours... On devrait garder ça à l'esprit et se concentrer parce qu'on a du pain sur la planche. Il me faut une salle informatique. Il y a de fortes probabilités pour que mes amis ne soient pas au laboratoire de la SFIT mais A.S.T.R.I.D. n'a pas pu bouger alors je pense qu'elle va pouvoir nous aider. Ensuite il me faut aussi une bouilloire, de l'eau, un mug, un thermomètre et un sachet de thé. Dyson en a clairement besoin et figurez-vous que je fais particulièrement bien, ajouta Honey avec un grand sourire plein de belles promesses gustatives.
Pour ce qui était de la potentielle disparition de ses amis, Honey avait enfermé l'information dans une pièce mentale vide dont elle rouvrait la porte une autre fois. Pendant ce temps, Dyson et Okoye avaient échangé un drôle de regard, comme s'ils avaient affaire à une folle, ce qui, sur certains aspects, n'était pas si éloigné de la réalité.
- Je dois avouer que j'apprécie beaucoup cet optimisme. Hm, ne dérangeons pas Okoye plus longtemps, les Dora s'entrainaient.
La scientifique opina et lui emboîta le pas.
- Ca fait du bien, hein ? L'optimisme.
Sans cesser de marcher, Dyson opina et reprit :
- Je suppose qu'on trouvera quelqu'un ici qui pourra nous donner tout ça, retournons au laboratoire de Shuri. Et il se peut bien que j'ai hâte de gouter à ton thé.
- Tu verras, tu seras pas déçu ! assura la chimiste. Il est absolument fan-tas-tique. Le secret, c'est de mesurer scrupuleusement la durée d'infusion et la température. Tu savais qu'un thé blanc ne doit pas infuser plus de trois minutes grand maximum ? Ouais, c'est fou, je fais, personne n'y fait jamais attention !
Honey roula des yeux, faussement excédée. Quant à Dyson, il n'avait pas forcément écouter toute son explication car il semblait émerger d'une intense réflexion :
- Pourquoi tu penses que Astrid est restée à la SFIT ? Quand bien même les Nouveaux Héros n'ont pas disparu, je pense qu'il ait fallu se cacher au moins. Mais pourquoi crois-tu qu'elle ne s'est pas fait prendre avec les autres ? En fait, je dois t'avouer que je connais bien votre histoire, mais le film a omis de parler d'une Astrid, ou alors je l'ai oublié.
Honey réalisa à ces mots qu'il y avait peut-être un léger malentendu entre les deux et décida de le résoudre un peu plus tard pour un effet de surprise encore plus hallucinant. Alors la chimiste se contenta d'un sourire énigmatique :
- Oh, je t'assure, il peut absolument rien lui arriver.

***

Dyson n'avait pas eu tort : trouver une salle informatique ainsi qu'un nécessaire à thé (la personne à qui tout ceci avait été demandé avait cependant arqué un sourcil pendant que Honey expliquait l'importance de lui fournir un thermomètre précis) puis de se mettre au travail. D'abord le thé, pour Dyson en premier lieu car c'était lui qui en avait le plus besoin mais aussi pour Shuri et Violette ("Vous m'en direz des nouvelles" avait insisté la chimiste à plusieurs reprises) et maintenant A.S.T.R.I.D.
Honey Lemon était devant un ordinateur :
- Va falloir que je pirate mon propre système pour activer la webcam, ensuite, tu feras la connaissance d'A.S.T.R.I.D. Je suis positivement sûre que tu vas l'a-do-rer.
Dyson était debout à côté de Honey, mug à la main et inquiétude dans la voix :
- Hâte de faire sa connaissance. En espérant qu'elle va bien.
Ce petit jeu amusait prodigieusement Honey.
- A mon avis, monsieur Walters, vous ne devriez pas vous inquiéter, dit OMEGA qui était forcément au courant de la supercherie puisqu'elle avait analysé les souvenirs de la jeune femme le mois passé.
Si elle avait pu, Honey lui aurait fait un clin d'œil. Mais elle venait de réussir son pirate et avait accès à la webcam de son ordinateur de travail. Il faisait encore jour à San Fransokyo, pourtant le labo était désert et en désordre, comme si on avait entrepris de le mettre sans dessus dessous.
- Salut A.S.T.R.I.D., tu mets la lumière s'il te plait ? J'y verrai mieux, les fenêtres sont un peu loin.
- C'est comme si c'était fait, Honey Lemon. Bon retour parmi nous.
Aussitôt dit, aussitôt fait : le labo dans la caméra était éclairé.
- A.S.T.R.I.D., je te présente Dyson Walters de Terre 1.
- Bonjour Dyson Walters de Terre 1, répondit l'ordinateur. Je suis A.S.T.R.I.D. pour Artificial Sciences & Thermodynamic Relative Intelligence Database. Que puis-je pour vous ?
- Tu noteras que c'est l'anagramme de T.A.R.D.I.S, gloussa Honey avec enthousiasme.
- A.S.T.R.I.D. c'est votre OMEGA ! Bonjour A.S.T.R.I.D. ! Je suis très enchanté, répondit Dyson avec un sourire.
- En fait A.S.T.R.I.D. c'est A.S.T.R.I.D. Elle est unique en son genre, sans vouloir te vexer, OMEGA.
Honey était attachée à sa création et ne voulait pas la voir comparée à d'autres. Shuri, elle, leva le nez de ce qu'elle faisait :
- Vous en avez tous, des intelligences artificielles ? C'est fascinant ! Peut-être devrais-je avoir la mienne ici aussi.
- Carrément ! s'écria Honey en pivotant sur sa chaise de bureau pour lui faire face. Tu verras c'est une relation unique en son genre. Et encore, vous avez pas encore vu Baymax ! s'exclama la jeune femme avec le doux sentiment d'être un peu chez elle même si ce n'était pas le cas.
- Baymax fait rêver, j'aimerais beaucoup le rencontrer, renchérit Shuri.
Honey lui adressa un franc sourire et se retourna vers l'écran avant de devenir nostalgique.
- Peux-tu nous dire où sont passés les Nouveaux Héros ? demanda ensuite Dyson afin de ramener la conversation sur ce qui les intéressait en premier lieu.
- Je vais me permettre un résumé du début, déclara l'intelligence artificielle. Toutes les villes les plus évoluées technologiquement ont été attaquées et les Big Hero 6 ont quitté San Fransokyo. Le but de la Légion du Destin était de les éradiquer. Mais les Big Hero et tous les scientifiques de la SFIT ont été évacué à temps par l'Armée Rebelle tandis que la Silicon Valley se faisait massacrer. Ils ont été emmenés dans un repaire tenu secret situé au cœur de l'Amazonie, mais une armée guidée par un mutant du nom de Crâne Rouge a retrouvé Go Go, Fred, Wasabi, Hiro et Baymax. A partir de là je n'ai plus d'informations à communiquer. Désolée, Honey Lemon.
- T'inquiète, tu nous as déjà beaucoup aidés ! Alors ce thé ? Il est bon ou très bon ? demanda subitement Honey en se tournant vers Dyson.
- Super bon ! répondit le jeune homme.
Ca, c'était ce que la chimiste avait voulu entendre. Elle fit tinter son propre mug contre de Dyson puis s'en retourna à ses recherches.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Kara L. Walters


« Love it Light ! »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist

Ѽ Conte(s) : Les Toons.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, la gentille lapine et puis Lucy, la méchante chat qui est piégée dans la tête de Kara.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1541

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Dim 22 Avr 2018 - 23:19

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


Tout ça, ça faisait un peu beaucoup pour moi. Je ne comprenais pas tout mais ce qui était clair c’est que j’avais eu de la chance de m’en sortir, ou plutôt j’avais tout bonnement été « sauvée » à temps. Je ne sais pas ce que Magneto aurait fait mais il est clair qu’il aurait quand même été très certainement surpris par la présence de Lucy. Cependant, voilà que nous étions à présent chez le Roi du Wakanda et que Wells était mort. Je m’en voulais un peu, je dois bien l’avouer, après tout, il n’avait rien demandé et je voyais bien que ça dérangeait tout le monde. Je leva le regard vers le plafond lorsque je fut dans la chambre. J’avais besoin de repos mais je ne pouvais pas. Je ne cessais de me demander si tout ce qu’ils disaient étaient vrais ? Est-ce-que nous serions assez forts pour contrer la Légion du Destin ?

Je me laissa tomber sur le lit avant de respirer longuement, les deux mains posées sur mon ventre, laissant aller mes pensées. Finalement, je fut ramenée dans la réalité par un des gardes qui venait me chercher « La princesse Shuri demande Firestorm et Supergirl dans le laboratoire. » Je me lève de mon lit avec un sourire « J’arrive ! » Gaston ne tarde pas à me rejoindre, encore à demi endormi. Il en avait profité lui au moins. Nous ne tardons pas à arriver dans le laboratoire, et je regarde un peu autour de moi, impressionner par tout ce que nous avions devant les yeux. Violette d'un côté avec Shuri s’occupait de faire des tests, Géo de l'autre côté était avec ses malettes qu'il avait emporté avec lui, Honey et Dyson devant un ordinateur. « Ah, vous voilà. » elle baisse les yeux vers Violette pour lui dire « Tes analyses de sang sont en cours. Je reviens. » Elle nous fais signe de la suivre près de Géo afin d’apparemment nous montrer quelque chose « Géo m’a montré ses menottes anti-mutation, et il nous suffira de reproduire le mécanisme pour produire des générateurs plus grands. Mais en attendant, afin de tester l'efficacité de notre plan, il faudrait essayer de voir si ce qu'on veut faire fonctionne, au moins à petite échelle. Il y a plusieurs satellites au-dessus du Wakanda. » Et donc ? Elle lève les yeux vers nous, satisfaite. « Et vous êtes capables de vous y rendre sans problème, il me semble. »

Ah oui, c’est clair. Entre SuperGirl et Firestorm, niveau vol et vitesse, y’avait du choix. Un léger sourire vint à naître sur mon visage « Eh oui, c’est vrai que je peux faire ça. » réponds Gaston d’un air fier, me faisant lever les yeux au ciel. Il semble d’ailleurs toujours autant ébahi par ce qu’il a devant les yeux. « Gaston, je te rappelle que t’es pas le seul. » dis-je avec un sourire. Je pose mon regard sur Shuri « c’est comme si c’était fait. » elle s’éloigne de nous et reviens avec un gros boitier electronique. Elle prends les petits générateurs d'onde de chaque menottes pour les insérer dans le boitier un à un. « C'est très simple. Il y a une sorte de laser, une forme de canon si vous voulez, et vous devrez armer la boite dans celui-ci, en le branchant avec le cable qui se trouve sous la boite, à l'intérieur du satellite. Ensuite, je viens de donner les plans du satellite à Géo, qui les a partagé à OMEGA, elle vous guidera sur la manœuvre à adopter pour activer le laser, une fois prêt. » « Affirmatif. Je suis prête. » « L'interdiction de vous armer en mettant vos costumes est donc levée. » « Ça, c’est une bonne nouvelle ! » déclarais-je avec un grand sourire avant d’appuyer sur mon collier.

Au revoir la tenue de civil et bienvenue à SuperGirl « Allons-y alors ! » Gaston quand à lui fait un signe à Géo « aller mon petit Geo viens la on va se promener ! ». Ils fusionnent et je me retrouve aux côtés de Firestorm « go alors ! je te suis ! » Shuri me tend la boîte avant que je ne m’en empare tandis qu’elle nous guide à l’extérieur. « De nombreux satellites se trouvent dans le ciel, mais vous ne pourrez pas louper le notre, c'est certain » énonce t’elle avec une pointe de fierté. Je lui fais un signe de la tête et m’élance vers le ciel, le poing levé -comme j’avais envie de me lancer dans les paroles de Viser la Lune mais j’me suis retenue-, la boîte sous l’autre bras. Telles deux fusées, nous arrivons dans l’espace. Etrangement, la température ne nous atteint pas et je comprends rapidement que nous pouvons respirer dans l’espace. Mon regard se pose rapidement sur le satellite wakandais « Ah ouais… » C’est clair qu’il était pas méconnaissable. « Firestorm, c’est énorme ! On peut respirer dans l’espace. » Je regarde le satellite, m’en approchant avant de reprendre la parole « OMEGA, tu peux nous aider ? »

Un satellite énorme, une structure énorme également. Je ne tarda pas à comprendre que ce n’était pas très compliqué d’y entrer « Le canon à armer se trouve en bas du satellite. » Je vole jusqu’à l’endroit donner par OMEGA avant de me retrouver face à un canon, énorme. Voyez le genre, on peut carrément tenir debout dedans. Même une fois debout dedans, deux bons mètres nous surplombent « je me sens toute petite… » déjà que je suis pas ultra grande… C’est quand même imposant pour un satellite terrien. Firestorm vole de droite à gauche « yahhhhaaa c'est énorme comme sensation !! Et la terre vue d'ici.. C'est juste waouh ! » Je souris avant qu’il ne se calme pour écouter les informations d’OMEGA. Il regarde la machine puis pose son regard sur moi « fiou belle machine ! » « C’est clair ! Mais bon, faut qu’on arrête de fantasmer, on a du boulot. » Je vole jusqu’au canon avant de me rendre que c’était vraiment un très très gros canon. « Il est vraiment énorme en fait. » « Allez tout au fond du canon, là où le laser se trouve. Vous pourrez facilement installer le boitier à son centre. Ensuite, il vous faudra tirer le câble par une trappe que vous trouverez au dessus et entrer à l'intérieur de la station. » J’entre dans le canon avant de me rendre au fond avant de m’occuper de ce que m’avais demandée OMEGA mais alors que je m’apprête à donner le câble à Firestorm, une alerte d’OMEGA se fait entendre « Agents, une dizaine de missile viennent de quitter l'atmosphère terrestre, envoyés depuis les Etats-Unis, le Brésil et le Japon, dans votre direction. Il est très probable qu'ils viennent de la Légion. »

Manquais plus que ça « Le Joker est un connard ! Firestorm occupe toi des missiles, je me charge du canon. » « Bordel de bordel !!! Je vais aller m'en occuper, pendant que tu continues le job ! » « Vas-y ! » Je respire un bon coup avant de me remettre au boulot. Il fallait que j’aille vite et ça, ça me connaissait plutôt bien actuellement. OMEGA me guide jusqu’à l’entrée du satellite, je passe le sas pour pénétrer à l’intérieur. Le plus intéressant, c’était la gravité artificielle présente dans le satellite. Un groupe de personnes originaire du Wakanda m’accueillent « Bonjour, la princesse nous a prévenu de votre arrivée, on ne vous attendait pas avant longtemps ! » sans doute étonné par notre rapidité [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 4049562214 mais en voyant mon air précipité à cause des missiles, il demande finalement « Quelque chose ne va pas ? » « Je...Bonjour. Oui, on est assez pressés, des missiles arrivent droit sur nous. Lancés apparemment par la Légion du Destin. » Ils se mettent tous à paniquer « Quoi ???? » Ils observent par les quelques vitres de la structure ce qui se passe à l’extérieur « C'est Firestorm, il fait parti de la Magic League aussi. Il va tenter d'arrêter les missiles pendant que je m'occupe du cable. » dis-je alors qu’on voyais Firestorm s’occuper des missiles.

Usant de ma super-rapidité, j’accède rapidement à la salle de contrôle avec l’aide d’OMEGA, j’avais tout ce qu’il fallait pour brancher le câble. Il fallait aller vite. « OMEGA, mon souffle glacé, est-il assez fort pour arrêter des missiles ? Firestorm ne pourra pas tous les arrêter tout seul. » Pas de réponse mais une annonce que j’aurais préféré ne pas entendre « Des missiles à tête nucléaire viennent d'être envoyées depuis l’Allemagne. » Bah au moins, la Terre est sacrément équipée niveau missiles nucléaires mais c’est pas une raison pour tenter de nous buter ! Je comprends rapidement qu’ils viennent de l’autre côté et que Firestorm ne peut pas s’en occuper « Le risque est élevé, Supergirl, je suggère que vous sortiez afin de tirer le satellite plus loin de la zone à risque avant d'intercepter ces missiles. » « C’est noté ! » je quitte le satellite avant de voler jusqu'à l'arrière et respire un bon coup « Allez Kara, sois digne du costume que tu portes ! » je pose mes deux mains sur le satellite et le pousse de toutes mes forces pour l'éloigner de la zone d’attaque, soufflant pour me donner un peu d’élan. Une fois assez loin, je prends le temps de vérifier qu'ils vont tous bien à l'intérieur et reviens vers Firestorm. « OMEGA, j'ai mis le satellite en lieu sûr, je vais m'occuper des missiles allemands. »

Je m’approche des missiles allemands avant de prendre une grande inspiration et souffle, givrant les missiles mais l’énorme explosion qui venait de se créer n’était pas une bonne chose du tout, surtout qu’elle nous avait embarqué Firestorm, les missiles restants et moi dans son incroyable KABOOM.
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je n'ai jamais été humaine
je n'étais pas une enfant...j'étais un lapin.

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3395

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Lun 23 Avr 2018 - 18:41

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.


Le roi avait été clément avec eux contrairement à Shuri qui elle avait été un peu sur les nerfs. Il ne pouvait pas en vouloir à la jeune femme après tout, son seul espoir était mort devant ses yeux. Mais malgré cet incident, le roi avait accepté de les héberger à une condition, ils ne devaient pas être armé. Une condition que Chris accepta sans faire d'histoire. Il avait l'impression d'être nu mais le costume ne faisait pas tout. Il s'était donc retrouvé dans une tenue de civil, celle qu'il avait utilisé plutôt pour les entraînements de la Magic League. Un t-shirt kakis avec un pantalon à motif camouflage et des grosses botte marron. Il avait l'impression de refaire partie de l'armée dans cette tenue mais ce n'était pas totalement faux à vrai dire. Ils étaient en temps de guerre mais ce soir, ce soir Chris voulait simplement se vider la tête et arrêté de penser à la mort de Wells. Il se sentait coupable, horriblement coupable de ne pas l'avoir surveillé de plus prêt. C'était sa mission et Wells était un homme. Personne ne méritait ce sort là. Sa mâchoire se crispa tandis qu'il marchait doucement dans la ville, les mains dans les poches. Chacun avaient ses occupations. Kara était partit s'allonger. Dyson et Honey s'amusaient avec leur technologies en compagnie de Shuri et lui.. Il se contentait de marcher.

Il s'arrêtait juste devant un immense champ tandis qu'un vent doux et agréable soufflait dans les brindilles d'herbes. Il afficha un petit sourire en coin tout en fermant ses yeux. Le soldat aurait aimé montrer ce magnifique paysage à son fils. Mais Chris était content de savoir que James était saint et sauf et en bonne compagnie. C'était le mieux pour lui et c'était tout ce qu'il lui souhaitait. Il respira un bol d'air frais avant d'entendre un brouhaha à sa droite. Le blond ouvrit rapidement ses yeux tournant rapidement sa tête vers la le bruit. Une alarme retentit dans toute la ville et elle sonnait de plus en plus fort. Il vit rapidement les Dora Milaje courir dans la même direction. Quelque chose était en train de se passer, elles partaient toutes défendre quelque chose et se battre contre quelqu'un. Okoye s'arrêta alors brusquement à côté de Chris. Elle tapa sa lance contre le sol tout en se tenant droit avant de poser son regard sur le soldat.

▬ «  Capitaine, vous êtes demandé au laboratoire. »

Il haussa les épaules jetant un dernier regard à ce champ qui semblait si paisible il y a deux minutes de cela. Maintenant il ressemblait juste à un champ de bataille avec toutes ces Dora qui couraient et cassaient toutes les brindilles. Il regarda alors Okoye reprendre sa course et il se mit à courir rapidement à côté d'elle.

▬ « Que se passe t'il Okoye ? »


Il n'était même pas sur que la chef guerrière prendrait le temps de lui répondre mais elle n'avait pas eut besoin de faire à vrai dire vu qu'une immense explosion se fit entendre dans toute la ville. Il continua sa course tout en levant ses yeux vers le ciel et ce qu'il vit était plutôt surprenant et inquiétant. Chris déglutit tandis qu'une lumière aveuglante recouvre le ciel bleu nuit. Comme si le soleil venait de se lever brusquement même si ce n'était pas vraiment le cas.

▬ « Bordel de.. »
Il coupa son injure et accéléra un peu plus la cadence de sa course. « Une minute de pause semble être impossible ici. »

Après quelques minutes les Dora arrivèrent dans le laboratoire de Shuri en compagnie de Chris bien sûr qui suivait de très prêt Okoye. Il haussa les sourcils surpris en voyant toute cette technologie dans une même pièce. Les wakandais étaient bien plus avancés qu'eux, ça il ne pouvait pas le nier. Mais ce n'était pas le plus important. Tout le monde semblait inquiet alors que Chris lui.. Ne comprenait rien de ce qui était en train de se passer. Il ouvrit la bouche prêt à poser une question de plus pour être plus informé de la situation mais OMEGA prit de l'avance et la parole avant lui.

▬ « Supergirl et Firestorm sont toujours en vie, la composition de leurs costumes leur offre une résistance à ce genre de déflagration. En revanche, nos communications sont coupées. »

Les muscles de Chris se crispèrent quand il entendit le début de sa phrase. Alors comme ça Kara et Gaston se trouvaient dans l'explosion quand elle s'était produite. Il lança un regard perdu à Dyson avant de lever son visage quand Shuri prit la parole à son tour.

▬ « Et le satellite ? »
▬ « Sain et sauf, Supergirl a déplacé le satellite en dehors de son orbite. Il s'éloigne dangereusement mais Supergirl et Firestorm seront en mesure de le ramener. Je détecte en revanche une flote de vaisseaux russes guidés par le mutant du nom de Crane Rouge au dessus du ciel du Wakanda, et une armée terrestre guidé par Killer Frost proche de la portion visible du pays. »

Cette mission devenait de plus en plus tordu et étrange. Ils y avaient deux membres de la Magic League dans l'espace et des nombreux vilains venaient déclarer la guerre comme bon leurs semblait. Il avait l'impression de connaître tous les prénoms de ces méchants d'ailleurs à cause de son fils. Mais Chris s'était plus arrêté sur le fait qu'il y avait ses coéquipiers qui volaient dans l'espace et qui pouvaient respirer dans l'espace sans combinaison. Chris reprit son sérieux avant de poser son regard sur Dyson.

▬ « Il faut qu'on s'occupe d'eux. Crâne rouge et Killer Frost. Je peux m'occuper des russes mais il me faut mon costume. »

Mais ce fût le sourire et le rire de Shuri qui attira rapidement son attention. Pourquoi venait-elle de se moquer de lui alors qu'il n'avait rien dit de marrant.

▬ « Enfilez votre costume si vous voulez, mais vous n'en aurez pas besoin, vous ne quittez pas le laboratoire ! »

Chris plissa ses yeux ne comprenant pas ce qu'elle venait de dire. Comment pouvait-il battre l’ennemie tout en restant dans un laboratoire. Il n'était pas aussi intelligente qu'elle ou Honey en plus de cela. Il ne serait d'aucune utilité dans cet environnement. Shuri traversa alors son laboratoire avec un grand sourire sur les lèvres. Elle appuya sur un tableau de commande et une vingtaine de bulles apparurent dans le laboratoire. Le blond fixa les sphère un peu perdu.

▬ « Nous nous occuperons de ces vaisseaux d'ici ! »
lâcha t-elle presque fière.

Okay.. Là il venait de prendre un énorme coup de vieux. Déjà qu'une console de jeu c'était plutôt dur à comprendre pour lui mais là.. Il tourna doucement sa tête vers Dyson.

▬ « Captain, accompagnez Shuri. Nous nous occuperons de Killer Frost. »
lâcha le leader de la League alors que Chris hocha la tête.
▬ « Bonne chance Spiderman. »
▬ « Je viens aussi. » annonça Okoye.

Les Dora prirent alors place dans les bulles qui étaient éparpillés un peu partout dans le laboratoire. Il était vraiment le seul à avoir du mal de voir qu'une sphère était en train de flotter. Et puis comment pouvait-il piloter ce genre de chose sans y être vraiment ? Il avait l'impression d'être dans un jeu vidéo de réalité virtuel. Il se rapprocha prudemment de sa bulle avant de poser son regard sur Shuri.

▬ « Okay. Alors détruisons l’ennemie. » Il se tourna alors vers Okoye. « Comptez sur moi pour me battre au côté des Dora. »

Il respira un bon coup. Cela lui faisait bizarre de passer à l'action sans sa tenue de Captain America mais il n'en avait pas vraiment l'utilité. Il s'assit sur son siège et remarqua rapidement qu'il était très confortable. Il regarda partout autour de lui avant de se racler nerveusement la gorge.

▬ « Ça se pilote comme un avion de chasse ? »


Shury s'installa à son tour dans sa bulle. Tout le monde en avait une. Toutes les guerrières et.. Chris. D'ailleurs il venait à peine de remarquer qu'il n'était entouré que de femmes. Cela le dérangeait-il ? Pas du tout, elles étaient bien plus puissante que tous les soldats qu'il avait croisé pendant ses années de service.

▬ « Pas totalement. Vous allez piloter un vaisseau wakandais à distance. Ils sont différents des vaisseaux de guerre américains... ah vous aviez dit avion ? » Elle semblait étonnée et un peu perdu à cause du mot avion. Chris venait à peine de se rappeler que.. les wakandais avaient plus d'avance niveau technologie. « Enfin, vous verrez, c'est très instinctif. »

Il n'était vraiment pas habitué à ce genre de technologie mais il savait que quand il fera son retour sa Terre à lui, ce genre de chose lui manquerait. Ce n'était pas tous les jours qu'il voyait ce genre de chose à vrai dire. La simulation se lança et le décor apparût devant son visage. Il regarda autour de lui et comprit rapidement que c'était le hangars ou tous les vaisseaux étaient stocker. Ils s'envolaient tous un à un et Chris fit alors la même chose touchant un peu à tout les boutons avant de comprendre le fonctionnement de la machine. Rapidement il quitta le champ de protection du Wakanda pour se diriger vers l'espace. Il n'était pas au bout de ses surprises. Chris ne vit qu'une dizaine de vaisseaux ennemis ce qui était moins qu'eux, le soucis c'était que les vaisseaux ennemis étaient bien plus gros. Les vaisseaux wakandais formèrent une barrière devant la flotte ennemi mais un vaisseau passa juste derrière la muraille qu'ils venaient de former. Chris tourna alors son vaisseau vers l'ennemi qui était juste derrière lui et il vit un homme avec une tête rouge.. Il comprenait mieux le nom de Crâne Rouge. Un grésillement se fit entendre dans le laboratoire suivit d'une voix plutôt grave.

▬ « Le Wakanda sort soudainement de sa bulle secrète ! Vous ne pouviez pas rester cachés éternellement. »

Un soupir lasse sortit de la bouche du Captain.

▬ « Sérieusement c'est tout ce qu'il a à dire ? Ils sortent tous la même chose c'est barbant. »


Il verrouilla sa cible pendant ce temps et hésita un moment avant de tirer sur le vaisseau mais malheureusement pour lui l'ennemi esquiva avec facilité. Il ne fallait pas lui en vouloir, il était meilleur sur terre que dans les airs. Une grimace s'afficha sur son visage quand il comprit qu'il était dans une mauvaise position. Le tir ennemi partit rapidement et détruit alors son vaisseau. La simulation se stoppa et Chris tomba violemment sur le sol. Il poussa un petit gémissement de douleur avant de se redresser rapidement. Et maintenant ?

▬ « Captain, vous pouvez encore nous aidez, détourner l'attention de Crâne Rouge ! Utilisez un téléporter, je suis sur que votre intelligence artificielle pourra la programmer pour atterrir dans son vaisseau. »


C'était le moment de laisser Chris Brooke derrière lui et d'enfiler le costume de Captain America. Il enfonça le casque de son costume sur son crâne avant de hocher vivement la tête. Il se dirigea rapidement vers le centre du laboratoire.

▬ « OMEGA j'ai besoin de toi. Tu peux me téléporter dans le vaisseau de Crâne Rouge ? Tout de suite ! »

Sans attendre trop longtemps il vit un cercle de lumière apparaître juste devant lui et comprit rapidement que c'était le téléporteur dont il avait besoin. Il afficha un petit sourire prêt à y aller dedans mais la voix de OMEGA surgit une nouvelle fois dans tout le labo.

▬ « L'objet est en mouvement, le risque de vous téléporter à côté est élevé. »

Comme si il n'avait pas assez de soucis comme ça. Il recula d'un pas et déglutit tout en fixant le cercle de lumière. Les risque était élevé et faire une chute libre ne faisait pas partie de ses passions mais il n'avait pas vraiment le choix et il devait se battre comme tous les autres. Il respira un bon coup.

▬ « C'est excitant d'y aller à l'aveugle.. »


Sa voix tremblait légèrement mais il se reprit rapidement tout en raclant sa gorge. Il jeta un regard au laboratoire un peu hésitant avant de finalement poser ses deux pieds dans le cercle lumineux. Il se fit téléporter.. Juste au dessus du vaisseau et non à l'intérieur. Son cœur manqua plusieurs battement à cause de sa chute libre et à cause de la peur, il se mit à hurler contre l'IA.

▬ « OMEGA JE TE DETESTE ! »

▬ « Je vous ai prévenu. » lâcha OMEGA.

Très rassurante cette IA, vraiment. Il tomba finalement sur les genoux et sur le toit du vaisseau. Il reprit difficilement sa respiration alors qu'il sentait le froid s'abattre sur lui. Ses dents commençaient à claquer tandis qu'il essayait de trouver une solution pour rentrer à l'intérieur. Ouvrir la porte serait dangereux. Trop de pression ferait cracher le vaisseaux et arracher le toit n'était pas mieux. Il utilisa alors une option un peu violente mais la plus sûr ? Chris n'en était pas vraiment sûr mais il n'avait pas le choix. Il prit son bouclier en main et le lança violemment contre la vitre qui se brisa en mille morceaux. L'afflux d'air extirpa le crâne rouge hors du vaisseau avec violence ainsi que tout les membres du vaisseau. Captain tomba lui aussi à son tour et il entama un combat dans l'air avec son ennemi. Chris essayait de donner un maximum de coup dans le visage de Crâne Rouge pour qu'il soit inconscient mais cela ne marchait pas, au contraire. Le mutant pointa une arme à feu sur son visage et Chris eut un réflexe qui ne pensait jamais avoir. Il donna un coup de boule à ce dernier et profita de son moment de blanc pour jeter l'arme dans le vide.

▬ « Combat à main nu, pas de triche. »
▬ «Game Over, Captain.»

Un sourire se dessina sur le visage de son ennemi avant que Captain n'entende un bip sonner sur le dos de ce dernier. Il fronça les sourcils tandis qu'il des projectiles sortir de sac qu'il avait sur son dos. Crâne Rouge avait donc pensé à tout ? Les explosifs s'élancèrent dans le ciel avant de faire demi-tour pour se diriger sur Captain America.

▬ « Je détecte la puissance concentrée de 10 missiles, Captain. »

▬ « Comme si je l'avais pas vu OMEGA, merci ! »

Il devait faire un choix compliqué mais un choix qu'il prit rapidement. Lui ou l'ennemi. Chris n'était pas du genre à tuer, même les méchants et puis il avait besoin de lui pour l'interroger. Son costume serait-il capable de contenir une telle explosion ou.. Il préférait ne pas y penser. Il lâcha quelques injures avant d'attraper la veste de son adversaire pour le rapprocher de lui alors que les explosifs s'écrasèrent sur le dos du Captain dans un bruit sourd. Tout était devenu noir tandis qu'il continuait de chuter dans le vide avant de s'écraser violemment sur le sol..

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Gaston Hawk


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Gaston Hawk


╰☆╮ Avatar : Matt Bomer

Ѽ Conte(s) : La belle et la bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gaston

✓ Métier : Gérant de la salle de sport
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 Yg47

☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 23 Avr 2018 - 22:02

KABOOM !


KABOOM !

Explosion intense, Firestorm et Supergirl furent assommés pendant quelques minutes. Puis ils se réveillèrent, à la dérive, dans l’espace, toujours devant la Terre
"Aieuh."
Firestorm, un peu patraque, essaya de reprendre contact avec leur IA préférée. "OMEGA ? OMEGA ? Allo ???"
"Firestorm, on a un problème..."
"Je crois bien effectivement..."

Aucune réponse d’OMEGA, leur liaison était coupée.

Firestorm regarda Supergirl, et l’interrogea "il s'est passé quoi ? T'es arrivé, explosion, et bim ! "
"Je ne sais pas...j'ai utilisé mon souffle givrant et ça a fait boom."

Ils virent soudain une dizaine de vaisseaux rouges quitter la Terre, se dirigeant vers eux. Rapidement, des vaisseaux noirs du Wakanda se mêlèrent à eux et un combat démarra.
De l’autre côté, Firestorm aperçut que le satellite s’éloignait dangereusement de la Terre. Il le pointa du doigt pour l’indiquer à Supergirl.
"Le satellite se fait la malle !! Est-ce que tu peux aller le récupérer, je vais aider les vaisseaux Wakandais !"
Supergirl acquiesça, et vola vers le satellite pour tenter de le ramener.

Firestorm vola vers les vaisseaux, et remarqua que les vaisseaux noirs n’avaient pas de pilotes, ils semblaient se diriger tous seuls, il était curieux de savoir comment.
Un des vaisseaux noirs, qui était resté en arrière pour combattre un autre vaisseau rouge resté en arrière aussi, explosa, suivi rapidement de l’explosion du rouge aussi.
Firestorm aurait juré voir Captain America voler dans les airs, improbable…quoi que.
Il se reconcentra, et alors qu’il voulait commencer à intervenir dans la bataille, un des vaisseaux wakandais se gela, avant de chuter au sol.

Firestorm regarda d’où venait cette glace. Elle venait de plus bas, de la limite entre le ciel et l’espace. Au bout du chemin de glace, Killer Frost s’élevait dans les airs.
"C'est qui ça encore ?"
Il descendit pour se mettre à sa hauteur, tout en tentant de faire fondre la glace. Seulement, à sa grande surprise, la glace ne fondit pas. Au contraire, elle eut l’air d’assimiler la chaleur, et renvoya de la glace encore plus froide, qu’il réussit à éviter.

Firestorm poursuivit sa descente, pour arriver à toute vitesse sur Killer Frost. Il eut un instant d’hésitation, c’était une fille quand même…mais qui n’avait pas l’air commode, à bas les bonnes pratiques.
Il fonça poing en avant, mais cela n’eut pas l’effet escompté. Elle l’arrêta avec sa main de glace, et se mit à geler Firestorm tout entier.
Il se concentra, fort, pour transformer la glace en vapeur. La glace disparut tout autour de lui, et Killer Frost retira sa main dans un cri de douleur. Satisfait, Firestorm reprit un peu de vitesse, pour venir la frapper en plein ventre.
La vitesse et le choc créèrent de l’énergie thermique, qu’elle absorba. Killer Frost fut tout de même propulsé super loin, en direction du sol, mais relâcha des pics de glace vers lui.
Heureusement, grâce à sa rapidité et sa puissance, les cristaux ne firent que le percuter, et se brisèrent à son contact.

Firestorm remonta dans l’espace, voir où en étais la bataille qui se déroulait. L’un de ses pouvoirs lui permettait de traverser la matière. Il mit donc cela à profit, et pénétra dans un vaisseau Wakandais, pour tenter de reprendre contact avec le reste de l’équipe au Wakanda.
Il appuya sur divers boutons.
"Ohé ! Ohé ! Vous m’entendez ! Ici Firestorm !"
Il entendit soudain la voix dOkoye, provenant du siège derrière lui, qui était pourtant vide.
"Ne vous mettez pas devant moi, Firestorm !"
Il sursauta et se décala, sans comprendre.
"Quoi…comment ça devant vous ?"
Il entendit la voix de Géo. "Oh, monsieur Hawk, j'ai vu des dispositifs de simulation dans le laboratoire de Shuri, je crois que les Wakandais pilotent leurs vaisseaux à distance."
"Ahhhh…" Il se mit définitivement sur le côté.
"Que s'est-il passé ? Qu'elle était cette explosion ?"
"Je ne sais pas, c'est quand Supergirl est venue en renfort contre les missiles, avec son souffle givrant, ça a fait boum"
Il y eut un silence dans le vaisseau, Firestorm ne put voir que depuis sa bulle de simulation Okoye avait haussé ses sourcils.

Le vaisseau se mit à trembler, pour leur rappeler qu’ils se battaient toujours contre les vaisseaux russes.
"Allez aider Supergirl a accelérer le processus. Maintenant que Captain America a anéanti le vaisseau de Crâne Rouge, il faut activer le rayon anti-mutant. Les Dora contrôle les vaisseaux restants."
Ah, il avait donc bien vu Captain America…
Firestorm acquiesça, avant de se diriger vers le satellite et Supergirl.





Codage par Libella sur Graphiorum


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Party like you don't care.


Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5538

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Mar 24 Avr 2018 - 20:26






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

Wells était mort. Violette ne voyait pas sa mort comme une mauvaise nouvelle. Mais au vu de la réaction des guerrières venues en renfort, c’était la catastrophe. Wells aurait été leur unique chance de changer la donne ?! C’était la mouise. Magnéto l’avait réduit au silence le plus long. Et maintenant, ils étaient au point mort, dans un vaisseau digne d’un autre monde. Clairement, ce Wakanda était pour Violette un autre monde dans sa propre Terre. Pourquoi n’avait-elle jamais mis au courant que ce royaume ? Où étaient-ils quand le chaos avait commencé sur Terre-2 ? La jeune femme au poing de tigre, la plus sceptique face à la Magic League avait la critique facile, mais Violette pouvait également leur renvoyer la balle. Avec toutes les ressources qu’ils possédaient, ils auraient dû avoir un coup d’avance sur tout ce bazar. Lors du voyage vers ce nouveau lieu, Violette était restée très silencieuse. Elle n’avait pas envie de se mêler aux discussions et à ces guerrières. La Violette solitaire venait de refaire surface…sans doute parce que la mission ne se déroulait pas forcément bien et qu’elle n’était pas rassurée sur la suite des événements. Mais ce qui la dérangeait le plus, c’était les habitants de Wakanda. Il fallait vraiment qu’ils ballaient devant leur porte.

Après l’atterrissage puis les présentations avec le roi de Wakanda, la Magic League avait été amené dans des locaux très rayonnants, accueillant et à la pointe de la technologie. Là encore, Violette n’avait pas bronché, elle était restée en retrait, comme elle savait si bien le faire…jusqu’au moment où elle serait en rogne. Mais ce n’était pas encore l’heure, apparemment. Alors Violette n’avait pas prononcé un mot. Elle avait, cependant, bu les paroles, la conversation entre Dyson et Shuri. Notamment puisqu’ils commencèrent à parler d’elle et de ses dons. Si jamais elle perdait ses dons, elle n’était plus rien…et elle ne pourrait plus rien faire pour aider. Déjà, qu’actuellement, Violette avait l’impression d’être un boulet…alors sans pouvoir, elle n’avait plus aucune raison de les suivre dans la mission. « Espérons que ça ne m’affecte pas là… » marmonna-t-elle, légèrement stressée. Comment avait-elle eu ses dons ? C’était une bonne question. Même ses parents n’arrivaient pas à lui expliquer. Alors Violette n’en avait aucune idée. Dyson non plus apparemment. La seule bonne nouvelle de cette arrivée dans ce royaume, c’était le petit repos accordé. Violette avait décidé de l’utiliser à bon escient. La jeune Indestructible s’était reposée, après avoir suivi Shuri dans son laboratoire pour faire les fameux tests.

Les tests faits, l’attente des résultats était clairement long. Violette était même stressée. Elle espérait sincèrement que ses dons n’allaient pas être affectés. Son stress fut vite remplacé par de la panique lorsque l’alarme sonna dans tout le bâtiment. C’était très mauvais signe. Et tout le monde s’était mis à un poste bien défini. Sauf Violette…qui attendait assise tranquillement dans son coin. Bah oui, elle attendait les résultats. Shuri devait les lui donner. Mais ce fut OMEGA qui lui fit l’annonce. « Les tests sont terminés, mademoiselle Parr. Votre corps ne possède pas d’énergie similaire à celle des mutants. Vos pouvoirs ont un risque de 46,7% d’être affectés temporairement par les ondes anti-mutants. » D’un côté c’était rassurant, Violette n’avait donc rien à voir avec les vilains de ce monde. Elle n’était pas comme eux physiologiquement. Mais la jeune femme ne put s’empêcher de déglutiner très lentement lorsque l’information des 46,7% atteignit son cerveau. « Presque une chance sur deux d’être inefficace dans cette bataille. Génial. » C’était évidemment du sarcasme. Sa meilleure défense face aux situations comme celle-ci. « Bon. Il faut bien prendre le risque, pour le bien de ce monde. » Apparemment, ils attendaient tous l’approbation de Violette, puisqu’une fois l’accord donné, tout s’accéléra. En effet, sur un écran au centre du laboratoire une image du satellite fit son apparition. Toutes les personnes présentes dans le laboratoire pouvaient entendre une voix faire le compte à rebours. « Activation du satellite W-010. Cible : Wakanda. 10…9…8… » Le 0 arriva très rapidement. Trop rapidement pour Violette qui n’arrivait pas à cacher son stress. D’ailleurs, elle ferma les yeux lorsqu’elle entendit le 0. Du moins, elle ferma les yeux seulement une fraction de seconde puisque la terre se mit à trembler. Cela obligea tout le monde à se tenir à quelque chose pour ne pas tomber. Owh ! Ce choc n’était pas très rassurant. Le monde extérieur avait disparu ? Apparemment, tout était normal d’après OMEGA. « L’opération est un succès, la région du Wakanda est soumise à des radiations anti-mutation pendant une durée de 2 heures. » Violette ne put s’empêcher d’applaudir. C’était une chouette idée. Rester plus qu’à savoir si cela avait affecté les dons de Violette.

C’est d’ailleurs ce que Dyson semblait vouloir vérifier. Il s’était approché de l’ordinateur de Shuri. Son visage afficha un air complètement surpris. « Wow, même OMEGA n’avait pas prédit ça. » Oh punaise. Qu’est-ce que ça voulait dire ? C’était pire que prévu ? Pourtant, ce qu’ils avaient prévu était déjà le pire selon Violette. « Qu’est-ce qui se passe ?! » Le stress de Violette était revenu au galop. OMEGA confirma à son tour les dires de Dyson. « Je confirme. Wow » Ok. L’IA était très bon imitateur mais cela n’avançait pas Violette sur les conséquences des radiations. Dyson avait toujours le regard rivé sur l’ordinateur, sans doute pour vérifier plusieurs fois les données. Puis il leva enfin les yeux vers Violette, toujours avec sa tête surprise. Ok. Cela devenait vraiment stressant. Son cœur allait lâcher. « Killer Frost, Crâne Rouge et je ne sais quel autre mutant qui est ici n’auront pas leurs pouvoirs pendant deux heures et toi…c’est l’inverse ! Tes capacités ont doublé ! » Le stress redescendit complètement, laissant place à un très large sourire sur le visage de Violette. Soulagée elle leva les bras en l’air puis les ramena vers son visage tout en collant ses deux paumes de main ensemble. Violette n’eut pas le temps de remercier un quelconque dieu qu’OMEGA trouva utile de rajouter quelques détails. Et elle avait très bien fait. « Votre cerveau est le principal organe touché par les radiations. L’énergie que vous utilisez pour vos champs de force ou votre invisibilité est augmentée, cela devrait être plus facile pour vous de l’invoquer pendant le laps de temps dans lequel vous serez affectée. Vous devriez également être en mesure d’envoyer de l’énergie directement depuis votre cerveau pour affecter ceux de vos ennemis. Paralysie, hallucination…Vous me donnez presque envie d’avoir un cerveau physique, mademoiselle Parr. » Face à tout ce discours, Vi’ ne put s’empêcher de sautiller sur place. « Sérieux ?! C’est géant !! » Bah quoi c’était encore une gamine. Bon, elle avait 19 ans, mais ça restait une jeune femme qui aimait montrer son enthousiasme quand il était aussi grand. Une fois la joie de l’annonce passée, l’Indestructible redevint sérieuse. Le temps des plaisirs était court. Il n’y avait plus de temps à perdre. Ils avaient déjà tous en trop perdus sur Terre-1. « Faut que j’essaie ça ! Un petit entraînement rapide avant de passer aux choses sérieuses. C’est préférable non ? » Dyson hocha la tête. Violette décida de faire de Dyson sa victime. Il voulut prendre la tasse de thé que Honey lui avait donné plusieurs minutes auparavant. Thé qui était d’ailleurs excellent. Elle n’avait même pas eu le temps de lui dire ! Bref, Violette se concentra sur le bras de Dyson. Elle essayait de stopper l’énergie qui s’y trouvait, le paralysant temporairement. « Hé ! C’est bon, ça marche, arrête ça ! » Violette lâcha son emprise mentale en affichant un sourire satisfait. « Cool ! J’adore ! » Cette puissance qu’elle ressentait était agréable. Elle risquait d’y prendre vite goût.

Les quelques Dora ayant perdu les vaisseaux dans le combat de l’espace et une cinquantaine d’homme et de femme parés au combat se tenaient prêt. Ils s’étaient regroupés autour de Dyson et les membres restants de la Magic League, c’est-à-dire Honey et elle-même. Ils attendaient sans doute les ordres. Mais qui les donnaient ? Après tout, Dyson et son équipe n’étaient là qu’en qualité d’invité, non ? Mais apparemment cela ne dérangeait pas le leader. « Allons arrêter l’armée de Killer Frost maintenant que les mutants sont sans pouvoirs. » Simple. Court. Précis. Il n’en fallait pas plus pour motiver les troupes. « Allons-y ! Cela devrait être plus simple maintenant, avec toute cette équipe. » Puis aussi avec ses nouvelles capacités, sa toute nouvelle puissance. C’était un facteur à prendre en compte. Mais Violette n’était pas du genre à se venter, loin de là. Alors elle garda cette petite remarque pour elle-même. Toute la troupe d’homme et de femme ainsi que les guerrières Dora se dirigèrent vers le cercle de lumière que Captain America avait utilisé quelques temps auparavant. Mais cette fois-ci, la destination n’était pas la même. Au fur et à mesure que les gens passaient sur le cercle de lumière, ils disparaissaient. Violette allait quitter Honey. C’était la première fois depuis leur arrivée sur Terre-2 que Violette partait sans elle. Mais c’était sans doute mieux comme ça. Avant de franchir à leur tour le cercle, Dyson se retourna vers Honey. « OMEGA, peux-tu utiliser le réseau du Wakanda pour tenter d’infiltrer tous les satellites en orbite autour du globe ? » La réponse de l’intelligence artificielle ne se fit pas attendre. « Affirmatif, monsieur Walters. » Violette ne comprenait pas bien où il venait en venir, et pourquoi il semblait s’adresser à Honey. « Dans ce cas, aide Honey et A.S.T.R.I.D à retrouver les Big Hero. Et les Indestructibles. » Là, c’était plus compréhensible. Et c’était une excellente idée. Violette leva son pouce et l’adressa à sa copine. « Retrouve-nous nos familles ! » Elle savait à quel point la famille était importante pour Violette. Mais il ne fallait pas lui mettre la pression. Ce n’était pas bon de travailler dans la pression. « Bois ton magnifique thé, si tu es tendu, il est juste génial pour détendre ! » Bon. Ca, elle devait le savoir. « Bon courage à toi ! Garde moi une tasse de thé de côté pour mon retour ! » Il était évident que Violette serait de retour très vite, non ? Honey leva aussi le pouce mais son sourire semblait un peu crispé. « Je peux même en garder une citerne, on sait jamais, ça donne soif de se dépenser parce qu'on perd beaucoup d'eau... Mais tu n'as pas besoin d'un cours sur la sudation humaine alors bonne chance. Tu vas être in-cro-yable. » Un dernier sourire, notamment pour la remercier puis Violette posa son regard sur Dyson qui s’était approché d’elle. Il avait activé son costume en appuyant sur son collier. Désormais Dyson était Spiderman. « En avant, Incredible Girl Prime. » Violette ne se fit pas attendre. Elle marcha dans le cercle de lumière, Dyson derrière elle. Ils arrivèrent à la frontière de dôme de protection. Tous deux franchirent la frontière. Au revoir technologie. Ils étaient désormais dans l’Afrique que tout le monde connaissait : la pauvreté, la sécheresse. Mais quelque chose gâchait le décor : une cinquantaine de char, trois hélicoptères de guerre dans le ciel, et des hommes armées tout autour. « Sympa le comité d’accueil ! » Il manquait juste Killer Frost. Qu’importe…Les hostilités pouvaient commencer.

Ou pas…Violette n’était pas du genre à attaquer en première. Et ça, Dyson semblait l’avoir compris puisqu’il n’attaqua pas non plus. Personne n’attaquait. C’était bizarre, limite malaisant. Chacun semblait attendre un signal. Mais ces hommes n’avaient aucun chef avec eux. Le champ de bataille était donc relativement silencieux…jusqu’au moment où des bruits de bras ou plutôt des centaines de bruits de pas, lourds, rapides, faisant presque trembler la terre se firent entendre. Le bruit se rapprochait et cela venait de l’arrière : les gorilles de Gorilla City. « Si ce sont des gorilles mutants, les radiations ont fait d’eux de simples gorilles. Et enragés. » Mutant ou pas, Violette n’était pas ravie de les revoir. « Oh non, pas encore eux….Bon. Ca devrait être plus simple s’ils ne sont plus que des gorilles enragés. » Elle n’avait pas du tout aimé sa dernière entrevue avec l’un des leurs. Il l’avait limite violé en entrant dans sa tête, en sortant toutes ses informations. Ces gorilles avaient en tout cas distrait les troupes, enfin seulement les troupes alliés. Dans la confusion, quelques soldats commencèrent à tirer sur la Magic League et l’équipe qui s’était formée. Heureusement Dyson, aka Spiderman avait un super sens. Il put alors se mettre devant Violette pour la protéger des impacts de balle. En ouvrant les mains, plusieurs balles tombèrent au sol. « Une armée, des gorilles en colère, le monde ne se sauve pas en 1 jour on dirait. » Violette fit une petite moue pour acquiescer. Il avait malheureusement raison. La mission s’annonçait plus compliqué de minute en minute. Quoi qu’il en soit, l’armée de Killer Frost venait de signer le début des hostilités. Avant de passer en mode offensive, Violette remercia son sauveur. « Merci Dy…euh Spiderman ! Je te revaudrais ça ! » Ils étaient prêts à attaquer. Et Violette ne se fit pas attendre.

Il fallait qu’elle teste plus en détail ses nouvelles capacités. Violette créa un champ de force en forme de bulle, tout autour d’un des gorilles. Celui-ci se mit à léviter dans les airs. Avec ses mains, Violette dirigea sa bulle pour l’envoyer en direction d’un des hélicoptères. Elle stoppa son champ de force et le gorille tomba lourdement sur l’hélicoptère. Avant que le gorille ne tombe, Dyson décida de s’allier à Violette. Il tira une toile sur l’hélicoptère que Violette visait pour s’y élever. Il tira une autre toile sur le mec qui co-pilotait pour le sortir du cockpit. Spiderman jeta le mec au bout de sa toile sur l’autre hélicoptère, tellement violemment qu’il fracassa la carcasse et sorti de l’autre côté avec le pilote. Ce n’était pas beau à voir. Il y avait sans doute deux squelettes totalement brisés. Les deux hélicoptères se percutèrent et explosèrent en plein vol, laissant tomber plusieurs débris de métal. Pour éviter ces dommages collatéraux, Violette créa une bulle protectrice, avec quelques Doma en son sein. Quelques gorilles en moins, deux hélicoptères en moins. C’était un bon ratio ! Violette avait sans doute relâchée les efforts trop tôt. En effet, quelques gorilles avaient voulu se venger – sans doute –en prenant le deuxième tank. Ils le portèrent pour le lancer sur elle. Il fallait agir vite. La jeune Indestructible avait décidé d’utiliser ses nouvelles capacités. OMEGA avait mentionné les hallucinations. Il était temps de tester ça. Violette se concentra, imaginant des gorilles à sa place. Pour l’aider, ou rendre la chose plus crédible, la brunette devint invisible. Elle était persuadée que des gorilles n’attaqueraient pas d’autres gorilles. Mais ce qu’elle avait oublié c’était les hommes dans le tank. Ils en avaient strictement rien à faire des gorilles. La preuve, le tank avait commencé à tirer. Reflexe de défense, Violette mit ses bras en croix, baissant le regard. C’était dingue à quel point son bouclier s’activait quand elle était en danger. Mais là, c’était beaucoup plus impressionnant. En effet, les tirs du tank terminèrent leur course dans le champ de force. Mais au lieu de rebondir dessus ou de s’estomper, les tirs explosèrent. La déflagration fut si forte que Violette se prit tout le souffle, l’expulsant plus loin. Violette tomba lourdement sur le sol. Violette essaya de se relever vite. Malheureusement, cela ne semblait pas être assez rapide…puisqu’une fois sur ses jambes, quelque chose fonça sur l’Indestructible. Elle n’eut pas le temps de faire quoique ce soit. La vitesse de ce truc était trop rapide. Elle allait mourir. Jamais elle ne pourrait survivre à ce genre d’impact ! Et pourtant ! Violette se fit expulser 50 mètres plus loin, le corps d’une femme sur elle. Une femme venait de tomber littéralement du ciel. La brunette se releva assez rapidement de ce choc, ce qui la rendit toute chose. Elle était tellement surprise que cet impact ne lui ait rien fait. Les radiations étaient vraiment impressionnantes sur elle ! La fille invisible regarda au sol. Une femme rousse se trouvait. Elle ressemblait tout sauf à une mutante. Et pourtant, Violette avait l’impression d’avoir trouvé Killer Frost. S’essuyant la poussière sur son costume, Violette jugea utile d’informer le leader. « Eh ! Je crois qu’on a quelque chose d’intéressant ici. » Quelque chose qui aurait dû tuer Violette, mais par chance, les radiations l’avait sauvé ! On dit merci les radiations !



☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 17945

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Mer 25 Avr 2018 - 7:08

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


Les tanks avaient été détruits, les hélicoptères aussi, les gorilles, ayant perdu leur télépathie et intelligence à cause des radiations, étaient assommés. Il ne restait que les hommes tout autour, que les Dora n'avaient pas tardé à charger. Ils s'apprêtaient à tirer, mais j'avais rapidement tiré mes toiles sur leurs armes pour les leurs enlever, et rapidement, nos ennemis étaient maîtrisés. Je ne perdis pas de temps pour tirer des toiles sur chacun d'entre eux, en guise de menottes, le temps qu'on leur en mette des vrais, surtout aux gorilles, appréhendant le retour à l'intelligence, une fois que les radiations anti-mutation se seront estompées.

Ce combat était beaucoup plus rapide que ce qu'on aurait pu attendre, et c'était en grande partie grâce à Violette qui subissait ces radiations en devenant bien plus puissante. Je ne m'en plaignais pas, loin de là, mais j'aurais vraiment aimé savoir d'où les Indestructibles tenaient-ils leurs pouvoirs, pour devenir plus puissants lorsque des ondes qui paralysent la matière noire touche leur organisme. J'haussais les épaules, on le saura probablement un jour, mais pas maintenant. Mais je pouvais largement me contenter de ça.

Pourquoi Killer Frost est-elle tombée du ciel ? Fis-je en lui tirant une toile dessus pour l'attacher.

C'était bien elle, malgré ses cheveux roux, normalement blancs, j'avais reconnu sa tenue bleue. Elle aussi était impuissante, ayant perdu sa mutation. Je m'approchais d'elle pour vérifier son pouls. Elle tombait de haut, et violemment. Violette avait du résister grâce à son dopage temporaire, mais Frost n'était plus qu'une humaine. Elle respire difficilement, elle est gravement blessée. Elle doit avoir plusieurs côtes cassées, et pas que. Si elle ne meurt pas entre temps, le retour de ses pouvoirs devrait la soigner. Et bien sûr, je ne voulais pas qu'elle regagne sa puissance, mais je ne voulais pas non plus qu'elle meurt : nous ne vaudrions pas mieux qu'eux si nous tuions nos ennemis de sang froid, mais surtout, elle était l'une des premières mutantes de la Légion après Magneto, Livewire et Scarlet Witch, alors elle nous était forcément précieuse.

Des bruits de pas. Une respiration haletante. Je me redressais, mes sens en alerte. Les Dora Milaje ou Violette ne l'entendaient pas, il n'y avait que moi qui entendait un homme arriver au loin. Au vu de ce que j'entendais, il n'était pas confortable, il était blessé, c'est certain. Je me retournais alors, évaluant qu'à ce niveau d'écoute, il devait au moins se trouver dans mon champs de vision.

Je reviens, j'ai un colis à emballer.

Et bien sur, étant à l'extérieur dans une zone pas du tout urbanisée, j'étais juste obligé de courir, n'ayant absolument rien pour accrocher mes toiles et y aller plus rapidement. Étonnement, je vis simplement un homme dans une combinaison verte courir, et lorsqu'il me vit approcher, il voulut sortir une arme accrochée à son dos, mais je ne lui en laissais pas le temps, l'attachant lui aussi dans une toile. Son visage ne me disait rien, lorsque j'étais enfin à son niveau. Mais je pensais savoir qui j'avais devant moi.

Crâne Rouge ? Et beh, à côté de ça, Killer Frost qui retrouve sa couleur de cheveux naturelle c'est rien.
En effet, fanfaronna-t-il avec tout de même de la rage dans sa voix. Killer Frost n'est plus grand chose si elle n'est plus Killer Frost. Moi en revanche...

En un temps record, trop rapidement pour qu'il puisse le sentir venir, il quitta le sol, tenu par la gorge. Où est Captain America ?
Je l'ai laissé, pourquoi prendrais-je le temps de porter son cadavre après l'avoir assassiné ?

J'avais l'impression que mon cœur s'était arrêté pendant un moment. Je crispais les dents, ce qu'il ne vit pas, sous mon masque. Mais il fallait que je reste calme.

Où est-il ?
Si tu crois au paradis, il est là où tu pourras le rejoindre dans quelques instants.

La toile se déchira d'un coup alors que deux armes sortirent de sa combinaison au niveau des bras, levant leurs canons vers moi. Ce n'étaient pas des fusils, leurs tirs étaient bien plus fort : les sens à l'affux, j'avais eu le temps d'intercepter leurs canons, et en dépit de la force que j'avais avec ce costume, la déflagration m'envoya au loin. Je me souvenais pourquoi Red Skull était connu : pas seulement pour son crâne, mais aussi pour ses grandes ressources en armement.
Mais je ne pouvais pas (ou ne voulais pas ?) croire qu'il avait réussi à tuer Chris. C'était impossible, il n'était pas assez fort.

Sous mon costume, la peau de mes jambes étaient devenues noires : j'utilisais l'encre que j'avais dans mon sang pour tripler ma force, et sauter dans les airs, vif, assez haut pour esquiver toutes les balles qu'il me tirait dessus, avant de lui retomber dessus en lui donnant un coup remarquable au visage, qui lui avait cassé le nez (ce n'était pas une supposition, j'avais entendit le craquement de l'os).

Spiderman, pour vous servir, crâneur.

Deux toiles l'attachèrent au niveau des pieds, que je tirais alors vers moi pour l'intercepter avec mon poing à la machoire, qui le fit voler en ligne droite, avant que je ne retire sur la toile à ses pieds, reculant d'un pas, le laissant s'écraser lourdement sur le sol. Tout ce que tu as, ce sont les armes, et sans ta mutation, tu n'es plus qu'un homme ordinaire, alors que j'ai 3 fois ta force. Je m'empressais de l'entoiler de nouveau, plusieurs fois cette fois-ci, pour que ça soit à l'épreuve de ses armes. Puis, je m'étais accroupi à son niveau, levant sa tête en l'empoignant fermement au niveau de la gorge. Sonné, il fut tout de même forcé de me regarder dans les yeux.

Il y a trois choses que tu vas me dire. Où est Captain America, où sont les Big Hero et les Indestructibles et où se trouve le Q.G. de la Légion du Destin.

Calvitie se mit simplement à rire, doucement (il avait toujours mal, l'idiot), mais sournoisement. Ce fut OMEGA qui m'annonça la raison : Monsieur Walters, les ondes anti-mutations commencent à s'estomper.
Quoi ?! Mais on avait deux heures !
Regarde derrière moi, crâneur.
Ce jeu de mot n'a aucun sens sur moi, fis-je en levant la tête vers l'horizon. Je dus froncer les sourcils, peu certains de ce que je voyais : la ligne d'horizon semblait floue, partagée entre le noir du ciel nocturne et un vert foncé. Puis, petit à petit, l'image se précisa : tout autour de nous, une énorme et épaisse fumée verte recouvrait toute la zone touchée par les radiations. Le Joker !
Rapide, ce fut simplement une histoire de secondes avant que le cercle de fumée ne se referme sur nous. Finalement, OMEGA précisa : Les radiations ont totalement disparu.

Aussitôt, j'entendis (parce que nous étions complètement aveugle là-dedans), ma toile (pourtant triple-épaisseur) se déchirer avant qu'un poing squelettique ne s'abatte sur moi. Et lorsque ce brouillard s'estompa, Crâne Rouge avait disparu : à la place, un chemin de glace était dessiné dans les airs, disparaissant petit à petit, en direction de là d'où le nuage venait, trop rapide pour qu'on ait pu les suivre. Killer Frost et Crâne Rouge étaient parti. En levant la tête, je pus voir que les vaisseaux Wakandais avaient gagné le combat spatial, et en tournant la tête, les gorilles avaient bien retrouvé leur intelligence, mais, crispés dans la douleur à cause du cercle de métal qui les contrôlait, ils étaient déjà partis. Nous avions gagné ce combat, mais étions loin d'avoir gagné la guerre : ils avaient tous fuit. Encore.

Monsieur Walters, j'ai retrouvé Captain America, ses communications ont été détruite.

Je courus alors, guidé par OMEGA, pour atteindre un énorme cratère proche du champs de force invisible du coeur du Wakanda. Et au centre, Chris s'y trouvait. Ce n'était pas une simple chute depuis le ciel qu'il avait subit pour tomber la dedans. Vu le cratère, il avait été touché par quelque chose. Monsieur Brooke a encaissé la puissance de 10 missiles. Sans nos communications, je ne peux pas détecter de signes vitaux.

Je me laissais glisser aussitôt au centre, rapidement à son niveau. J'enlevais mon masque, pour lui enlever son casque, prenant son pouls.

Ecoutez, je suis votre chef, et vous avez interdiction de mourir !

Si les gens autour de moi pouvaient arrêter de mourir, j'apprécierais d'ailleurs. Et soudainement, en sentant un pouls, j'avais pu reprendre ma respiration, expirant toute l'angoisse qu'il m'avait fait. OMEGA, le Captain est en vie, son costume lui permettra de récupérer rapidement. Préviens les autres qu'on arrive, si les Wakandais peuvent nous rouvrir le passage ce serait top.
Très bien, monsieur Walters. J'ai également détecté le repère de l'Armée Rebelle, avec l'aide d'A.S.T.R.I.D.

Et bien, n'était-ce pas là le début de l'amour ?
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2