PETER PAN
MAI 2019
de NAT


MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Les Dernières Forces Mystiques ☆ Evénement #110
Une mission de Dyson - Depuis le 8 juin 2019
La suite de Magic League sur Disney Rpg ! Une aventure de Super Héros !

Partagez
 

 [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Honey Lemon


« Dernière force. Dernière chance. »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3621
✯ Les étoiles : 3131


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mer 25 Avr 2018 - 21:44

- Une vapeur probablement lancée par le Joker a mis un terme prématuré aux effets anti-mutations du satellites. Nos ennemis ont fui, annonça OMEGA après un temps que Honey n'avait pas vu passer.
La scientifique acquiesça, ne trouvant pas la nouvelle si mauvaise que ça. Contraignante, certes, mais l'ennemi avait fui. D'ailleurs, de ce qu'elle pouvait en voir, les Doras (rien à voir avec l'exploratrice et oui il fallait que je la fasse parce que moi je situe absolument pas ces Doras là) qui pilotaient les vaisseaux avaient gagné leur combat et se positionnaient autour du laboratoire. Avec ça, personne ne risquait rien, non ? Shuri, en tout cas, vérifiait des résultats que Honey était trop loin pour voir et bientôt le reste de l'équipe rentra.
Si la jeune femme était ravie de revoir Violette saine et sauve, puis Kara, puis Gaston, elle blêmit bien vite en voyant un Captain America inconscient dans les bras de Dyson (qu'elle n'aurait jamais pensé capable de porter un homme d'une carrure pareille, d'ailleurs). Mais Shuri la devança dans sa sollicitude en se précipitant pour demander :
- Il va bien ?!
- Il ira bien, répondit Dyson en le déposant sur le lit médical du laboratoire.
Honey se mordit la lèvre. En cet instant, Baymax n'aurait vraiment pas été de trop.
- OMEGA m'a dit que vous avez trouvé quelque chose ? demanda Dyson en délaissant le blessé pour se tourner vers Honey.
Cette dernière s'était entre temps levée afin d'analyser les constantes de Chris. Elle n'était certes pas diplômée en médecine, mais Tadashi, à l'époque, lui avait suffisamment parlé de ses recherches pour la conception de Baymax que la jeune femme avait de solides bases en premiers secours. Sans compter qu'utiliser un tensiomètre, absolument tout le monde peut le faire.
- Oui. On a trouvé le repaire des méchants vilains pas beaux. Ils sont en Australie. Vous allez en voir du pays sur ma Terre, vous tous ! Pour un peu on pourrait presque dire que vous avez de la chance ! Enfin, ils sont dans le désert, c'est pas forcément le coin le plus sympa pour du tourisme à la cool, nuança Honey avant que le tensiomètre ne se desserre et bipe pour indiquer une tension à 14.1 et un pouls à 75 battements/minute. Eh bah dis donc ! Il récupère vachement vite, lui ! On va pas avoir besoin de Baymax, finalement, ajouta la jeune femme, plus pour elle que pour Dyson.
Puis la chimiste se tourna de nouveau vers son ami :
- Sinon, j'ai pas mieux à te dire. Désolée, ajouta-t-elle, la mine contrite. C'est pas faute d'avoir combiné deux intelligentes super performantes... Impossible de trouver de les trouver. Les Parr, mes amis en prenant l'hypothèse que le Joker a menti ou même Baymax.
A cette nouvelle, une voix masculine tonna et tout le monde se retourna d'un seul homme pour écouter le roi T'Challa (ici Cyril m'a dit qu'on l'avait vu au début alors que c'était pile LE seul truc que j'avais bien capté de la partie Wakanda, bonjour la confiance, trop le seum) :
- Je suppose que nous nous quittons là ? Nous n'avons pas pu vous servir le diner, mais je tiens à ce que vous partez avec les Dora. Le Wakanda est protégé, le monde ne l'est pas. Et on vous apportera des vivres dans le vaisseau.
Il tourna les talons puis s'arrêta, hésitant et se tourna de nouveau :
- Mademoiselle Lemon, j'aimerais vous parler, seul à seul. Shuri, assure toi qu'on charge les vivres, ma fille.
- OK, ça je m'y attendais pas du tout, les probabilités étaient carrément pas en ma faveur, commenta l'intéressée, ses yeux écarquillés rendus énormes par ses lunettes de vue. C'est trop trop cool, non ? Un tête à tête avec un ROI ! On va peut-être parler de sciences... Oups, je dois filer ! s'écria la jeune femme en se précipitant à la suite du roi qui ne l'avait pas attendue.
Tant pis pour la réaction de Violette. De toute façon, elle devait être super excitée elle aussi, sans aucun doute. Honey eut tôt fait de rattraper son pas serein et assuré et de se caler dessus.
- Depuis quand connaissez vous vos amis disparus, très chère ?
La chimiste arqua un sourcil. Elle ne s'était pas attendue à du small-talk mais était ravie de constater que le roi s'intéressait à ses meilleurs (et presque uniques) amis et répondit volontiers :
- Depuis mon entrée au SFIT, Mons... Votre... altesse ? majesté ?
Il n'avait pas préciser la manière dont il voulait qu'on s'adresse à lui et ne le fit pas plus maintenant que c'était demandé.
- Vous les connaissez depuis assez longtemps pour croire en absolument toutes les analyses qu'ils peuvent faire ?
- Je connais leurs talents. Ce sont les meilleurs dans leurs domaines. S'ils ont prouvé quelque chose, peu importe comment, alors c'est véridique. J'en suis positivement sûre. P... pourquoi ? se permit de demander la jeune femme.
- Très bien, conclut le roi, convaincu. l y a quelque chose que l'on ne vous a pas dit, parce que la présidente des Etats-Unis a tenu à ce que le secret soit gardé. Mais personne n'aime cette femme, de toute façon.
- Vous avez toute mon attention, assura Honey, excitée comme jamais, se retenant même de trépigner pour ne laisser que ses yeux pétiller.
La chimiste n'avait pas même pris la peine de rebondir sur le commentaire de la Présidente. Il n'y avait rien de plus à en dire.
- Avant de disparaître, les Nouveaux Héros et l'Armée Rebelle sont venus au Wakanda.
Honey arqua un sourcil mais ne pipa mot, attendant la suite qui ne tarda pas :
- L'armée Rebelle a été aperçue sur les terres visibles et pauvres du Wakanda, sans vraiment savoir si notre pays existait. Pour le reste du monde, nous ne sommes que fantasme. Devant les enjeux de la guerre, nous leur avons ouvert la voie. Ils voulaient un repaire, nous ne sachions pas d'où venaient-ils, mais les Nouveaux Héros et tous les scientifiques de l'Institut qui étaient avec eux, sans parler de la présidente, étaient en danger. Durant leur séjour, ils ont fait une découverte qui les a poussée à partir. Certaines technologies de la Légion du Destin avaient la signature d'un homme officiellement mort. Un méchant du nom de Syndrome, celui qui a tout fait, il y a quelques années, pour tuer les Indestructibles, avant qu'ils ne le tuent eux-mêmes. Syndrome n'a jamais été aperçu dans cette guerre, mais s'il fournit au Joker des armes et qu'il a réussies à mettre la main sur la famille de votre amie, vous devriez considérer ses intentions et vous inquiéter pour les Indestructibles. C'est en voulant combattre que l'Armée Rebelle est partie, avec les héros, les scientifiques et la présidente qui les suit partout pour surveiller, même si c'est l'inspecteur Gordon qui dirige.
Honey ne répondit pas tout de suite, laissant le temps à son cerveau d'analyser les faits et de tirer les conclusions qui s'imposaient.
- Vous savez, j'ai aussi connu un mort mais vivant (veuf mais disponible ?), reprit la chimiste. Le Professeur Callaghan, si ça vous parle. Je ne connais pas les détails de l'affaire Syndrome. Je ne sais pour ainsi dire que ce que vous m'en avez dit. Je n'étais pas sur les lieux mais je sais une chose : Violette et sa famille n'ont pas pour vocation d'assassiner alors il est possible que leurs conclusions suite à cet affrontement aient été erronées. Vous devriez en parler avec Violette, avec tout le respect que je vous dois. A moins que... vous préféreriez ne pas lui dire tout ça ? tenta la jeune femme, les lèvres crispées.
- Oh, je sais que vous étiez... occupée avec ce Callaghan, alors sachez que le corps de Syndrome a été déclaré mort officiellement, par les médecins légistes du gouvernement. C'était en même temps que la presse annonçait la folie de votre coin du globe également. Il y a deux choses préoccupantes dans ce que je voulais vous dire. Le Joker va-t-il assez loin pour avoir une mutation qui ramène les morts ? Et allez savoir ce qui sera (ou a été) fait avec la famille de Mademoiselle Parr.
Honey opina lentement. Elle n'aimait pas du tout les Dr Frankenstein ou assimilés.
- On va espérer que non et que les Parr vont bien, murmura la jeune femme, bien plus calme qu'auparavant.
Honey ne voulait pas imaginer dans quel état Violette serait si le pire... Peu de gens avaient un sens de la résilience aussi fort que celui de la chimiste. Elle était certes passée par des moments difficiles mais n'avait jamais été abattue sans once d'espoir ou d'envie de vivre.
Le roi aussi s'était avéré songeur, voire hésitant, mais il reprit finalement :
- Je vous le dit à vous, et il sera de votre propre décision de transmettre ou pas à vos alliés. Mais si c'est à vous que je le dis, c'est parce que le mort que les Nouveaux Héros cherchaient, ce n'était pas Syndrome à la base.
- Ah non ? tiqua Honey. Mais ils...
Honey n'eut pas le temps de finir car une Dora venait de les interrompre. Elle l'aurait presque fusillée du regard, ce qu'elle ne faisait pourtant jamais.
- Le vaisseau est prêt, mon roi.
Le roi sourit.
- Faites bon voyage Honey. Je pense que vous avez tous les outils pour sauver le monde à présent.
Et il la planta là, comme ça, sans réponse. Pour un peu on se serait presque cru en mission divine.
Honey resta sur place, concentrée. Qui ses amis pouvaient-ils bien chercher ? Ils avaient la chance de connaître assez peu de morts, ce qui réduisait les possibilités - sauf si depuis son départ il y avait eu de nouvelles pertes, mais si c'était le cas, Honey n'avait pas été informée. Elle réfléchit, réfléchit, encore et encore pour finalement décréter à haute voix :
- Tu débloques totalement, Honey Lemon. Il est mort et enterré.
Puis la jeune femme releva la tête et s'aperçut que la Dora l'escortait pour l'accompagner (sans doute) et lui sourit de toutes ses dents. Enfin, elle la suivit.

A l'extérieur, tout le monde embarqua dans un immense vaisseau dernier cri. Shuri état de la partie, ce qui n'avait pas l'air de plaire à un homme un peu plus loin que Honey salua d'un vif mouvement de la main. Il ne répondit pas.
Chris n'était pas encore totalement réveillé, c'est pourquoi il était transporté sur un lit médicalisé high-tech. Honey lui sourit en le voyant passer devant lui. Il avait repris des couleurs et ça faisait plaisir à voir.
Dyson l'aperçut et s'avança vers la chimiste :
- Honey ! Ca va ? Que t'a dit le roi ? Oh... sauf si c'est indiscret. Tu n'es as obligée de le dire, c'était privé après tout, excuse moi.
La jeune femme balaya ses excuses de la main.
- T'inquiète, ça va, c'est cool. J'ai parlé avec un roi, faut bien que je m'en vante un peu. Il m'a dit que mes amis étaient passés dans le coin puis qu'ils étaient partis. Il m'a aussi dit que Syndrome serait en vie, peut-être parce que le Joker a inventé de quoi ramener les morts, ça, ils savent pas et... honnêtement, est-ce qu'on a réellement envie de savoir ? Scientifiquement c'est un grand oui mais moralement je réponds "absolument pas". Ah et mes amis cherchaient aussi un autre mort mais le roi a pas dit qui. Désolée.
Le cerveau de Dyson gela un moment puis le jeune homme reprit :
- Wow... tu as une capacité pour assimiler tout plein d'informations avec énergie que je t'envie. Ecoute, on retrouvera tes amis, et ça sera bien plus simple de leur demander tout ça.
Honey sourit. Ca servait, 187 points de QI !
Ils embarquèrent ensuite dans le vaisseau qui décolla en activant le mode camouflage.
La chimiste alla s'asseoir à côté de Violette.
- J'ai appris une nouvelle pas franchement bonne et je pense qu'il faut que je te l'annonce. Mais, pas de panique, j'ai apporté ça, au cas où ! s'écria Honey en sortant son thermos. (on est d'accord qu'elle est complétement tarée, hein ?)
Violette hésita :
- Euh....vas-y je t'écoute. Faut que je m'assois aussi ??
- Eh bien en fait tu es déjà assise... Bon. Je me lance. Syndrome est apparemment vivant.
Au vu du stress de Violette, Honey avait préféré arraché le pansement d'un coup. Il paraissait que c'était moins douloureux.
- Comment ça "vivant" ? Comment a-t-il pu survivre à ce qui s'est passé ? demanda la jeune fille, abasourdie.
- Je ne sais pas, Violette, répondit Honey, désolée, en lui pressant le genou. Le roi a émis l'hypothèse d'un sérum qui ramènerait les morts mais personne n'a de preuves de ce qu'il avance. Il m'a aussi dit que mes amis cherchaient une autre personne supposée mort mais... Je vois pas qui, c'est totalement insensé comme recherche. Non ?
La chimiste ne l'avouait pas mais elle était en quête de l'approbation de son amie.
- Totalement insensé. Dans quel but ramener des morts à la vie ? Surtout des méchants comme Syndrome ?
- Dans le but de faire des dégâts, répondit Honey d'une voix blanche.
Puis elle tendit le thermos à Violette.
- Du thé ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Chris L. Brooke


« Dernière force. Dernière chance. »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3061
✯ Les étoiles : 17785


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Jeu 26 Avr 2018 - 19:05

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.



La douleur, il ressentait une douleur atroce alors qu'il avait encore les yeux fermés. Il avait le corps lourd et mal partout. Chris se rappelait parfaitement de la chute qu'il avait fait et heureusement pour lui il s'était évanouit avant de s'écrouler sur le sol mais par contre il ne savait pas si tout les choix qu'il avait fait, avait mené son équipe à la victoire. Il sentit son corps bouger dans tout les sens et il entendait aussi le bruit d'un moteur. Il ouvrit brusquement ses yeux avant de voir qu'il se trouvait dans un vaisseau. Ennemi ou allié ? Il était prêt à se lever brusquement pour se défendre mais ce n'était pas la peine vu que ses iris bleus se posèrent sur le leader de la Magic League. Dyson était assis sur le côté de lit avec un ordinateur avec lui. Pas de doute, un vaisseau allié. Un petit rire sortit alors de la bouche de Chris avant qu'il n'affiche une petite grimace de douleur. Il ne se moquait pas de son collègue mais de son comportement à lui. Son rire attira bien sûr l'attention de Dyson qui posa son regard sur lui. Chris lui afficha un petit sourire avant qu'il ne passe sa main sur son visage pour essayé de se réveiller correctement.

▬ « Dis moi qu'on a au moins gagné cette petite guerre.. »

Dyson se mit à sourire à son tour et Chris comprit rapidement qu'il avait de bonnes nouvelles à annoncer, enfin il l'espérait en tout cas. Il posa toute son attention sur Dyson.

▬ « Voilà notre Captain ! Alors avant toute chose, je dois vous informer que j'en ai bien assez que les gens meurent autour de moi alors vous ne m'en voudrez pas si je rajoute cette règle à la ligue : on ne meurt pas. »

Chris regarda Dyson étonné. Il se sentit presque heureux d'entendre ce genre de parole de sortir de sa bouche. Il avait coupé les ponts avec beaucoup de personnes après la mort de sa femme et plus personne ne lui avait dit ce genre de chose. Son fils lui balançait même des méchancetés parfois mais Benji et Dyson. Les deux redonnait un peu d'espoir au veuf qui avait encore le cœur brisé depuis 10 ans. Il comprit aussi que Dyson n'était pas si différent et que tous les deux voulaient la même chose. Le bien de leur famille et sauver le maximum de monde possible. Chris leva alors son pouce en l'air tout en faisant un clin d'oeil à son leader.

▬ « On ne meurt pas, c'est noté ! » Cette nouvelle fit encore plus sourire Dyson qui reprit alors la parole.
▬ « Alors, la bonne nouvelle » dit-il en se levant, pour ranger l'ordinateur et regarder l'écran qui suit l'état de santé de Chris. « C'est que nous avons gagné. La mauvaise, ils ont fuit. Et la dernière bonne nouvelle, c'est qu'on sait où se trouve l'Armée Rebelle et la présidente que personne n'apprécie ici. »

Chris hocha simplement la tête. Deux bonnes nouvelles contre une mauvaise, ce n'était pas si mal que ça après tout. Faire le saut de l'ange avec Crâne Rouge n'avait pas servis à rien alors et il espérait franchement avoir sa revanche contre le russe en attendant. Chris prit appuis sur le lit pour se redresser doucement tout en grimaçant à cause de la douleur.

▬ « On retombera sur eux tôt ou tard. Alors vite, allons vers l'armée Rebelle. Ou est mon bouclier et mon casque ?»

Il descendit difficilement du lit tandis que Dyson vient lui donner un coup de main, passant son bras autour de sa taille. Il était le leader et cela se voyait mais il trouvait ça ironique. Dyson avait l'apparence d'un adolescent et il était bien plus maigrichon que lui. Comme quoi la taille et la force ne voulait rien dire. Il remercia ce dernier en hochant doucement la tête.

▬ « Espérons juste que ça ne dure pas trop longtemps, j'ai une famille à retrouver et... des sorciers à attraper. »
▬ « J'ai un fils a retrouvé.. Espérant qu'il n'a pas fait de bêtise. »

Chris posa délicatement sa main sur l'épaule de son ami pour lui faire comprendre qui le comprenait parfaitement. Les familles bancales et sans surveillance ça faisait peur, c'est vrai. Mais de ce qu'il avait compris Kara était sa fille. Chris posa alors son regard sur Supergirl septique, elle avait pourtant l'air d'avoir le même âge que lui ou un peu plus vieille que lui. Sûrement un rapport avec sa vrai nature mais ce n'était pas le moment de lui demander ce qu'il était. Chris ne criait pas sur tout les toits qu'il était une tortue de mer.

▬ « La douleur devrait partir rapidement, le costume de Géo te soigne vraiment vite. »

Il avait moins mal qu'à son réveil alors il ne pouvait que le croire. Spiderman se baissa sous le lit ou Chris s'était reposé pour attraper les affaires de Captain. Il tendit le casque et le bouclier à l'ancien soldat. Il les récupéra tout en remerciant son leader. Rapidement il mit son casque sur sa tête et le bouclier sur son dos alors que le pilote brisa le silence.

▬ « Nous sommes arrivés, amorce de l'atterrissage. »
▬ « Déjà ? Ca a presque duré autant qu'un voyage sur notre Terre alors que ce monde est deux fois plus grand. »
▬ « Et ce vaisseau va deux fois plus vite. »

Chris fronça directement les sourcils quand il entendit la voix de l'IA. Tiens sa sauveuse était là. Il aimerait bien l'engueuler mais ce serait ridicule devant tout le monde alors il allait se contenté de lui lancer un pique pas si méchante que ça. Et puis, il ne savait même pas si il pouvait blesser OMEGA, si c'était possible. Après tout elle n'était pas faite de chair comme eux. Il leva alors les yeux.

▬ « Tiens, salut partenaire. La chute n'a pas été trop dur OMEGA ? »
▬ « Comme sur un oreiller, monsieur Brooke. »

Un petit rire amusé sortit alors de sa bouche tandis que le vaisseau commençait à atterrir sur une terre aride. Chris se rapprocha de la fenêtre tout en poussant un petit soupir. Cette Terre était complètement aléatoire. Des gorilles parlaient, des hommes avaient la gueule rouge et puis quoi encore ?

▬ « Vous vous situez au dessus du repère actuel de l'Armée Rebelle. Vous devriez trouver une entrée dans les alentours. »
▬ « Ils vivent sous terre ? Logique quand tu vois la chaleur qu'il fait. Il faut peut être trouver un trou.. »

Chris était un peu surpris quand il sentit la vague de chaleur rentrer dans le vaisseau quand la porte de ce dernier s'ouvrit. Il afficha une petite moue, lui qui n'aimait pas la chaleur sans un peu d'eau. Il descendit du vaisseau tout en traînant des pieds alors que Dyson prit la parole tout en marchant à ses côtés.

▬ « Ah oui, j'ai oublié de vous le dire : c'est en Australie. »

L'Australie ?.. Son pays natal. Il afficha une petite moue quand il pensa rapidement à sa vie d'avant mais ce n'était pas vraiment le moment. Alors il se reprit en buvant rapidement une gorgée d'eau fraîche. Spiderman posa soudainement sa main sur le bras du Captain avant de lui faire signe de ne plus faire de bruit.

▬ « Il y a quelque chose là-bas. »

Chris n'entendit rien mais il croyait parfaitement son partenaire. Après tout il avait acquis le sens des araignées et tout le monde savait que ces insectes avaient des capacités plutôt incroyable. Mais peu de temps il entendit lui aussi des bruit de pas s'éloigner d'eux. Quelqu'un venait d'espionner la Magic League. C'était peut être les Rebelles.

▬ « C'est eux tu penses ? Il faut les suivre ! »

Il n'attendit pas d'ordre de la part de son partenaire et il se mit à courir rapidement vers le bruit prêt à le suivre aussi longtemps qu'il le fallait. Dyson prit la parole et il donna un ordre à tout le monde. Pas seulement à Chris mais aussi à la league et aux Dora. Captain se tourna alors vers lui.

▬ « Attendez ! On ne s'éloigne pas tous du vaisseau, il est peut-être invisible, mais on ne sait pas ce qu'il y a là. Magic League, Dora, on garde le vaisseau, tout autour. Captain, vous pouvez allez voir de qui il s'agit, restez prudent. »
▬ « Compte sur moi Spiderman ! »

Il n'attendit pas une seconde de plus et il reprit alors sa course poursuite décrochant par la même occasion son bouclier, juste au cas-où. Il ne savait rien de la personne qu'il était en train de suivre. L'inconnu était peut être un ennemi. L'homme s'arrêta alors en face de Chris levant une arme vers lui. Captain haussa les sourcils avant de voir un jet de lumière sortir de larme. L'ancien soldat ne réfléchit pas et mit son bouclier devant lui en espérant que ce métal était vraiment magique. Il ferma les yeux avant d'entendre un magnifique bruit métallique. Quand il rouvrit les yeux, il remarqua que le bouclier l'avait belle et bien protéger. Un soupir de soulagement sortit de sa bouche.

▬ « Je ne vous veux aucun mal ! Qui êtes vous ? »

L'inconnu ne prit même pas la peine de lui répondre. Il leva une nouvelle fois ces armes vers Chris pour lui tirer une nouvelle fois dessus. Chris soupira derrière son bouclier, tant pis. Si personne ne veut discuter il allait utiliser la manière forte. Captain garda son bouclier devant lui et il se mit à courir rapidement vers lui. Sa vitesse avait augmenté avec cette tenue. Il ne mit que quelques secondes à atteindre son but. Une fois devant l'inconnu, il lui donna un coup de bouclier sur la tête de ce dernier avant qu'il ne s'écroule sur le sol. Chris profita de son moment d'impuissance pour ce mettre sur lui et bloquer tous ces mouvements avec ces jambes avant de finalement coller son bouclier contre la gorge de l'homme .

▬ « Je répète. Qui es-tu ? »

Un long silence s'installa entre les deux hommes tandis que Chris le fixait avec un regard noir. Puis soudainement il entendit quelque chose s'activer sur le dos de l'inconnu. Un jet pack. Il tenta de s'enfuir mais Chris prit appuis sur le sol et sauta sur l'homme pour s'accrocher à son jet. Il arracha le sac de son dos pour le faire tomber sur le sol. Les deux tombèrent violemment sur le sol.

▬ « Mais lache moi, Musclor ! J'suis pas gay, passe ton chemin. »
▬ « .. Attends quoi ? Mais je suis pas g.. Enfin là n'est pas la question ! »

Chris fronça les sourcils avant d'attraper le col de l'homme le soulevant avec facilité du sol. Il n'aimait pas jouer au méchant flic mais quand il n'avait pas le choix.

▬ « Tu vas me répondre à la fin ? Qui es-tu ?! »
▬ « La Magic League arrive en retard et ça fait comme si tout allait bien. Vous ne savez rien de ce qu'il s'est passé ces derniers mois, faites pas semblant de vous préoccuper du sort de cette Terre. Vous auriez su qui je suis sinon. »

Encore quelqu'un qui avait la haine contre la League ? Décidément cela faisait beaucoup de personnes qui n'avaient plus espoir envers la league. Chris relâcha un peu son emprise tandis que l'inconnu ouvrit sa main. Sur sa paume une lumière apparût et son arme revint directement dans sa main. La technologie de ce monde.. Il haïssait la technologie de ce monde. Chris se prit alors un jet de lumière sur la poitrine ce qui le fit lâcher l'homme. L'inconnu prit alors du recul avant de prendre une posture fier.

▬ « Je suis Star-Killer. Et je vous emmerde. »

Captain America se figea un bon moment avant de retenir un petit rire.

▬ « Okay, je vais faire comme si j'ai rien entendu. » Il respira un bon coup pour reprendre son sérieux. « Enchanté aussi par la même occasion, Star. »
▬ « J'sais pas vous, mais j'ai ce qu'il me faut. A plus les losers. »

Star-Killer disparût alors dans une lumière bleu tandis que Chris relâcha directement ses muscles tout en poussant un long soupir. Il avait vraiment chaud dans cette tenue et sous ce soleil. Maintenant il devait retourné prêt du vaisseau pour faire un rapport à Spiderman mais OMEGA prit la parole dans son communicateur.

▬ « Monsieur Brooke, j'ai une correspondance. Star-Killer est un bandit, de son vrai nom Peter Quill. Orphelin, il est connu de la police, et depuis l'Apocalypse du Joker, il vole n'importe quelle richesse partout dans le monde avec une arme étrange alimentée à la lumière d'étoile. Aucune correspondance avec la Légion du Destin. »

Captain se mordit la lèvre inférieur avant de s'accroupir prêt des traces que l'arme de Peter avait laissé sur le sol. Quill était donc un orphelin.. Un homme seul. Et il ne faisait pas partit du groupe des méchants. Pourquoi était-il sur ces gardes ? Chris avait tellement de question en tête mais une seule sortit de sa bouche.

▬ « Un orphelin hein.. Il pourrait nous aider ? Il joue au malin mais je suis sur qu'un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. »
▬ « Je ne sais pas, monsieur Brooke. Il n'a jamais été très apprécié de la loi, d'après les données que je collecte. Mais rien n'est inespéré. »

Un petit rire sortit de sa bouche tandis qu'il haussa les épaules. C'était ironique après tout. Lui qui défendait les lois il voulait faire équipe avec un voleur. Mais Chris jugeait rarement les personnes un peu trop vite. Il aimait donner des chances alors il en donnait une à Quill.

▬ « Et alors ? Cela ne veut pas dire qu'il est mauvais. Cette Terre est maudite je le comprends. » Heureusement pour lui avait posé une balise GPS sur la tenue de notre cher ami pour savoir ou il allait. « Dis OMEGA. Tu pourras garder un oeil sur lui ? On sûrement besoin de lui. »
▬ « J'essaierai, monsieur Brooke. Hélas, la balise GPS est introuvable. »

Introuvable ? Comment c'était possible ? Il avait pourtant bien accroché la balise à son dos et il avait bien fait attention à ce que Peter ne le remarque pas. Alors comment un GPS pouvait être introuvalbe.

▬ « Comment ça ? Il l'a retiré tu penses ? »

▬ « Non, je saurais la détecter dans ce cas là. Star-Killer a disparu. »

Disparut ? En y repensant Peter s'était échappé de façon étrange. Une lumière bleu l'avait avalé et il avait disparut à ce moment là aussi. Avait-il des pouvoir ou une machine qui lui permettait de faire toutes ces merveilles. Il poussa un soupir avant de raccrocher son bouclier à sa place.

▬ « Etrange.. Je verrai ça plus tard. Préviens moi si jamais tu as des nouvelles. En attends je dois trouvé l'entrée de l'entre des Rebelles. »
▬ « Aujourd'hui, ça sera l'Armée qui vous trouvera. »

Annonça une voix derrière lui alors qu'il entendit une arme se charger prêt de son oreille. Prit au piège encore une fois. Il ferma les yeux se retenant de jurer avant de parler doucement dans son communicateur.

▬ « OMEGA.. je me suis fait repérer par un rebelle. »

Chris leva alors ses mains en l'air avant de se tourner doucement vers un homme qui avait une moustache mais surtout une arme plutôt conséquente dans la main. Chris haussa les sourcils, inquiet de voir ce genre de chose pointé sur lui. Il afficha un petit sourire un peu mal à l'aise.

▬ « Qui êtes-vous ? »
▬ « Captain America. Pas besoin de pointer ça sur moi, je ne viens pas en ennemi. »

Le rebelle se mit à rire lui faisant comprendre qu'il ne connaissait pas ce nom. Logique dans un sens.. Il y avait plusieurs membres dans cette League maintenant et lui était tout nouveau. Il se racla la gorge un peu agacé.

▬ « Membre de la Magic League. »
▬ « Je peux savoir où vous vous trouviez pendant tout ce temps ? »

Chris commençait vraiment à se demander depuis quand Dyson n'avait pas utilisé la Magic League. Tout le monde lui faisait la remarque alors qu'il n'était même pas au courant de leurs sorts une semaine auparavant. Chris baissa son regard vers l'arme du rebelle avant de se reculer de quelques pas.

▬ « On peut avoir une conversation sans votre amie ? Et pour vous répondre on a eut un léger contre temps. »

▬ « Léger ? Des milliers de gens sont morts. Vous êtes seul ?
▬ « Non ils sont un peu plus loin. Je peux les prévenir si vous le voulez. »

Il rangea son arme dans son étuis même si son visage était encore déformé par l'agacement et la colère.

▬ « Je viens avec vous. »
▬ « D'accord. Je peux savoir votre nom ? »

Chris était en train d'enregistré la conversation depuis tout à l'heure pour mettre au courant Dyson. Il ne connaissait rien des rebelles et il espérait ne pas emmener un ennemi au vaisseau sinon il ne se pardonnerait jamais. Il entama alors sa marche tandis que le rebelle le suivit de prêt.

▬ « Pour vous, ça sera Inspecteur Gordon. »

Chris afficha un petit sourire en voyant qu'il n'était pas si agaçant que ça. Ils entamèrent alors tout les deux une marche rapide. Le vaisseau apparut rapidement à l'horizon et Chris reprit difficilement son souffle annonçant à Gordon que c'était ici. Dyson regarda le rebelle, septique avant de prendre la parole tandis que Gordon lui regardait les Dora avant de se tourner vers Chris, il voulait des réponses tout comme Dyson.

▬ « Qui est-ce ? »

Chris soupira. Il devait répondre à deux questions en même temps. Il n'était pas Wikipédia non plus. Pourquoi devait-il tout le temps répondre aux questions. Captain s'avança alors doucement vers Dyson.

▬ « Un rebelle du nom de Gordon. Il nous attendait apparemment et elle Monsieur Gordon ce sont les meilleurs guerrières que j'ai pu croisé sur mon chemin. Les Dora Milaje. »

Il ne rêvait pas. Gordon ignorait parfaitement sa réponse et pourtant il lui avait bien demandé des explications. Chris serra violemment sa mâchoire alors que l'inspecteur pianoter quelque chose sur un clavier qu'il avait sur sa manche. Sans rire..

▬ « Honey Lemon. Violette Parr. Heureux de vous voir en vie. Toutes mes condoléances pour les vôtres. »

Soudainement le sol se mit à trembler et Captain se crispa. Et quelques minutes après le sol était complètement ouvert en deux et dessous se trouvait un grand entrepôt. Il y avait une piste d'atterrissage dedans et il comprit rapidement qu'il devait y avoir plusieurs vaisseaux dans cette base. Sur le côté se trouvait un ascenseur pour descendre dans la planque des Rebelles qui semblait profonde..

▬ « Dépêchez vous, ça se refermera dans exactement 2 minutes. »

Captain hocha doucement la tête prêt à reprendre sa route mais Dyson se mit à côté de lui, sûrement pour faire un rapport.

▬ « L'inspecteur Gordon ! C'est lui qui fuyait ?

▬ « Non. C'était Star-Killer. J'ai mis une balise GPS sur lui mais il a disparut. J'aimerai bien recroisé son chemin j'ai des questions à poser. »
▬ « Star-killer ? Okay, on a beaucoup de choses à se dire on dirait. »

Chris garda le silence alors que le pilote descendit le vaisseau dans l'entrepôt et que Chris et les autres se dirigeaient vers l’ascenseur pour finalement entrer dans l'Armée Rebelle.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Perfect paradise, tearin' at the seams - it's been a difficult year And terrors don’t prey on innocent victims. It’s been a loveless year, I'm a man of three fears: Integrity, faith and crocodile tears.

Kara L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1480
✯ Les étoiles : 1697


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Ven 27 Avr 2018 - 0:12

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


J’avais sauvé le satellite et j’étais revenue vers Firestorm avant de me rendre compte qu’il était temps que je redescende sur Terre. Prenant de l’élan, je retourne sur le sol avant d’y poser les deux pieds avec toute la grâce dont je suis capable -et non ce n’est pas une blague !-. Je ne tarda pas à suivre les autres avant qu’on ne se retrouve en Australie. En vrai, c’est un voyage gratuit, même pas besoin de payer quoi que ce soit et bon…après la bouffe je sais pas hein. Dans les aéroports, c’est dégueulasse mais là, je sais pas…en même temps, on a pas eu tant que ça le temps de bouffer. Ouais, bref, je suis en train de manger des Chamallows devant Scream alors je vais arrêter de parler de bouffe parce que je vais vous donner faim.

Je le sentais pas trop trop le Gordon…J’aimais pas sa tête. Respirant longuement, je laissais aller les choses et je suivais le mouvement. Je me sentais en sécurité avec ma tenue de Supergirl, c’est con non ? Mais bon, ça me rassure. Je m’avance finalement vers mon père avant de prendre la parole, tout en regardant Gordon « Papa ? T’es sûr qu’on peut leur faire confiance ? » « L'Armée Rebelle a été les seuls héros de Terre-2, ce sont les premiers en qui nous pouvons faire confiance. » « D’accord. Je te fais confiance. Si on peut avoir confiance en eux, ça me va. » Je ne quitte cependant pas des yeux LE Gordon avant de reprendre la parole « T’as eu peur quand t’as su que vous aviez perdu le contact avec FireStorm et moi ? » « Tu es une Walters. Une Super-Walters. Je savais que ça allait bien se passer. » dit-il en souriant. Oui, il avait pas trop en réalité. « Tu sais me rassurer, t’as toujours su le faire. »

Je lui souris avant d’ajouter « En tout cas, j’adore être Supergirl ! » « Essayons de faire en sorte que ça soit utile » L'ascenseur s’ouvre finalement, nous sommes arrivés à l'intérieur du repère. c'est immense. Un grand espace d’accueil pour une dizaine de vaisseaux, six déjà présent, plus le vaisseau Wakanda qui se pose tout juste tandis qu'on ferme le repère pour le camoufler de nouveau. On se mets à marcher puisque Gordon marche aussi. « Ecoutez, nous sommes sortis du Wakanda pour la première fois dans le but d'aider la Magic League, alors auriez-vous l'amabilité de nous accorder un minimum d’attention. » demande Shuri. « Quels sont les points forts de la Magic League ? » Il est sérieux là ? « Les points forts ? Les héros que nous représentons sont les points forts » Il y a un immense silence bien flippant. Je regarde autour de moi avant de comprendre qu’il attends plus d’informations. Oh…d’accord.

Je m’avance vers Gordon avant de reprendre la parole « Nous représentons des super héros, nous avons certainement chacun des point fort et des point faibles mais nous sommes un atout pour vous. Nous sommes un atout chacun a notre manière. Nous connaissons les méchants que vous combattez, mon père les connaît mieux que personne, c’est ça également nos points fort, la connaissance de nos ennemis, les points fort et les points faibles. N’est ce pas là un atout important ? En y ajoutant toutes nos facultés réunies ? » Il reste silencieux et monte un petit escalier en métal avant de rentrer dans une grande pièce avec pleins de gens et beaucoup, beaucoup d’ordinateurs. Il va au centre, pianote sur quelques touches, et une carte avec « GOTHAM CITY » apparaît devant nous « Très bien, Magic League. Si vous êtes prêts à donner l'aide que... Terre-2 attend depuis longtemps, nous la prenons. Voici Gotham City, c'est le siège principal de l'Apocalypse. L'Apocalypse, c'est comme ça qu'il appelle son régime, le 1er Empire Mondial. Lorsque Central City s'est faite massacré à cause de leur trop grande puissance mutante, c'est Gotham qui leur a servit. Si les mutants sont éparpillées partout dans le monde pour diriger l'empire Apocalyptique, c'est bien sur dans la région, et principalement dans cette ville, qu'ils sont concentrés. »

Il se tourne vers nous avant d’ajouter « Les Big Hero ont été déclaré morts par le Joker, les Indestructibles sont toujours disparu, et la plupart de nos forces de frappe sont affaiblies. Pouvez-vous nous aider ? » Un sourire né sur mes lèvres avant que je ne reprenne la parole « Je me demandais quand vous le demanderiez. Nous sommes toujours prêt à aider ! » « Vous avez un plan pour une menace pareille ? » « Ils s'attendent à ce que nous intervenions, Killer Frost en est la preuve. Il faut qu'on les prenne par surprise. Et je pense que si deux d'entre nous arrivent par le ciel, ça peut peut être jouer. » « La force mutante concentrée là-bas est bien plus forte que vous. L'accueil sera rude. » « On a un plan, je me suis pas amusée à aller dans l'espace pour rien. » « Dans l'espace ? » demande t’il finalement avant d’ajouter « Et combien d'entre vous peuvent voler pour faire ce petit numéro ? » Il se fout de notre gueule ? Non, je veux dire…on est pas des animaux de cirque non plus… Calme toi Kara… « Nous sommes deux, Firestorm et moi. Nous sommes allés sur le satellite wakandais. » « Le satellite wakandais nous aidera en quoi ? » « Je… »

Je me tourne vers mon père avant de reprendre la parole « Papa, aide moi à leur expliquer correctement steplait. » « Nous avons des dispositifs anti-mutations. Mais on arrivera peut être pas à les lancer sur la ville. » « J’ai pu atteindre le satellite pour mettre en place tout ça. Tout a été branché et si tout fonctionne comme l’a dit mon père, nous pourrons atteindre les mutants. » « Le Joker a une arme contre ça, il faudra l'isoler pour qu'il ne répande pas son gaz qui contre l'effet. Et il faudra armer d'autres satellites, pour toucher le reste du monde, ou au moins Gotham. » « Voyage dans l'espace, infiltration, discrétion, et attaque. Rien que ça ? » « C’est la Magic League ! » dis-je avec un sourire en coin. « Bon ? On y va ? » Géo s’approche avant de prendre la parole « Je travaillerai avec Shuri pour augmenter la quantité des dispositifs. Supergirl et Firestorm pourront équiper les premiers en attendant. » « Et le reste de l'équipe, nous pouvons monter un plan pour aller en Allemagne. Les Indestructibles pourraient s'y trouver. »

Ouais, ça va être fun.
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un grand pouvoir
implique de grandes responsabilités.

Violette Parr


« La Mort est la dernière
aventure qu'il te reste. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5017
✯ Les étoiles : 0


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « La Mort est la dernièreaventure qu'il te reste. »


________________________________________ Ven 27 Avr 2018 - 12:56






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

La bataille était finie. Les ennemis avaient pris la fuite. C’était une petite victoire dans une petite défaite. Car au final, ils n’avaient pas réussi à capturer les méchants. Ils auraient pu être d’une aide très précieuse, ils auraient pu livrer des tas d’information. Malheureusement, ils repartaient encore de zéro. Du moins, c’est ce que Violette pensait. Mais Honey et les IA de la Magic League – oui car maintenant ASTRID faisait partie de la Magic League pour Violette – avaient réussi à trouver le repaire de l’Armée Rebelle, autrement dit, des alliés. Si des personnes pouvaient les aider dans leur mission, c’était bien eux. Ils devaient être sans doute beaucoup plus au courant de la situation que n’importe qui. Cela voulait aussi dire qu’ils savaient peut-être où étaient les Indestructibles. En route pour l’Australie ! Violette n’avait jamais autant voyagé que depuis qu’elle était revenue sur Terre-2, c’était excitant ! Néanmoins, sa joie et son excitation furent de courte durée lorsqu’elle apprit de la voix d’Honey que Syndrome était toujours vivant. Il était censé être mort et des idiots l’avaient ramené à la vie. C’était choquant, navrant et agaçant à la fois. Violette avait surtout peur pour sa famille. Déjà avec le Joker elle n’était pas rassurée, mais là, avec le duo Syndrome/Joker, il y avait de quoi stresser et s’inquiéter. Pour la jeune Indestructible il était évident que Syndrome voudrait se venger de ce que sa famille lui avait fait. Ils avaient quand même détruits ses rêves…et Syndrome en avait payé le prix le plus fort : sa vie. Autant dire qu’il avait beaucoup de raison pour organiser une vengeance. Face à cette terrible nouvelle, le stock de thé y était passé. Antidépresseur officiel de la Magic League ! Bon, par contre, cela lui avait également donné envie d’aller au toilette un bon paquet de fois, même pendant l’atterrissage ! Heureusement ce dernier s’était passé sans encombre. Ils étaient déjà arrivés en Australie. Du rapide. La technologie des Wakandais était impressionnante.

Aussitôt les portes du vaisseau ouvert, Violette sentit un souffle chaud lui caresser le visage. Il faisait très chaud en Australie ! La jeune Parr n’avait même pas l’impression d’avoir quitté l’Afrique. C’était assez étrange. Mais pas assez pour qu’elle en fasse une remarque. La température extérieure n’était pas le plus important non ? Violette suivit le groupe et descendit du vaisseau. A ce même moment, un espion les observa, rapidement pris en chasse par Captain America. Bon. Le comité d’accueil n’était pas aussi exceptionnel qu’à la frontière de Wakanda, ça devrait aller. La Magic League et ses compagnons attendirent près du vaisseau que Brooke revienne avec l’espion. Mais lorsqu’il revint, ce fut avec un tout autre homme d’après ses dires. Un membre de l’Armée Rebelle. Et pas n’importe qui ! Il s’agissait de Gordon. Violette en avait entendu parler, au début de l’Apocalypse. Mais elle n’en avait jamais fait personnellement la connaissance de cet homme. Néanmoins, lui, il semblait la connaître. C’était assez glorifiant. Mais la suite de sa phrase fit l’effet d’un électrochoc pour elle. « Vous me connaissez ?! Eh attendez ! Pourquoi vous me sortez vos condoléances ? Me dites pas que… » S’il lui disait que sa famille était morte, ce serait la fin de la Violette tel que tout le monde la connaissait ! En effet, il y aurait un énorme changement dans son comportement. Soit elle tomberait dans une dépression, soit dans une rage follement destructrice… « Non, officiellement, ce sont les Big Hero qui ont été tués selon les dires de la Légion. Mais jusque-là, la Légion a toujours rendu tous ses otages morts. Rien n'est prouvé cela dit, et nous pourrions suivre une piste. » Violette pressa l’épaule de son amie Honey, amicalement, pour la soutenir dans cette découverte. La brunette déglutina difficilement. Cela ne sentait pas bon. Mais il n’y avait aucune preuve que ce qu’il disait. Il fallait donc garder espoir. Violette ne rebondit pas de suite sur les derniers propos de Gordon. Elle se contenta de suivre le petit groupe dans le repère de l’Armée Rebelle.

Une fois de plus, c’était impressionnant. Ils étaient rapidement arrivés dans une grande salle avec beaucoup de monde mais contenant surtout beaucoup d’ordinateur, dont un central sur lequel tout le monde s’intéressa. Violette écouta toute la discussion entre Kara, Dyson et Gordon, tout en gardant les bras croisés. Elle était sceptique sur les radiations. Du moins, il allait falloir empêcher le Joker d’utiliser son arme qui permet de contrer les radiations. Sinon, c’était perdu d’avancer. Gordon évoqua par la suite l’Allemagne. Intéressant ! Parler des Big Hero et des Indestructibles fit rappeler à Violette qu’elle n’avait pas répondu à la dernière chose qu’il lui avait dit. « Vous n'avez donc vu ni les Big Hero ni ma famille revenir vivants...ou...morts. Sur le coup, je préfère être cartésienne comme mon amie et ne croire que ce que je vois. Je veux garder espoir, sur le sort des Indestructibles mais aussi sur celui des Big Hero. » Une fois de plus, il fallait remercier le travail de fond de Dyson et Honey sur l’espoir. C’était clairement grâce à eux et à d’autres habitants de Storybrooke qu’elle avait réussi à garder l’espoir ! Violette adressa un sourire encourageant à Honey. Elles allaient retrouver leur famille respective, toutes les deux ensembles ! « Et bien, nous sommes peut être sur le point de le savoir. L'Allemagne est gouverné par Crâne Rouge, cette zone est devenue la nouvelle capitale technologique de l'Apocalypse, et accessoirement neo-nazie : les prisons et camps de concentration de la Légion sont principalement concentrés là-bas. Nous avons des raisons de croire que les Indestructibles s'y trouvent dans une structure adaptée » Crâne Rouge…Il avait fait beaucoup de dégât au Captain America. C’était un ennemi très redoutable. Mais l’information la plus importante dans ce qu’il venait de dire, c’était la composition de cette zone : des nouvelles technologies inventés et des prisons pouvant contenir sa famille. Ok. C’était sûr, il fallait se rendre en Allemagne ! Cette nouvelle information fit écho avec une autre information que Honey lui avait donné pendant le voyage. « Je suppose que par nouvelle technologie, vous entendez aussi celle qui ramène les morts à la vie ? Les Wakandais nous ont raconté que Syndrome serait de nouveau vivant grâce au Joker et qu'il construirait des nouvelles technologies pour le compte du Joker. Peut-être même font ils leurs expérimentations là-bas...sur leurs prisonniers... » Ce que évidemment Violette n’espérait pas. Mais connaissant un minimum Syndrome, elle savait de quoi il était capable. Et cela devait s’être empiré avec son envie de vengeance. Un duo Syndrome/Joker était une énorme menace pour tous. Cela faisait carrément flipper Violette. Il fallait agir et sans perdre de temps. En tout cas, d’après l’expression de Gordon, il ne semblait pas être au courant de ce que Violette venait de lui dire. Il avait planté son regard sur elle, c’était d’ailleurs assez déstabilisant. Il avait également lancé un regard à un autre homme dans la salle qui tenait un carnet de note. Il venait de prendre en note tout ce que Violette venait de dire. « Non nous ne savions pas ça. » Cela risquait sans doute de complexifier la guerre…si les morts revenaient à la vie. « Ah ?! Et bien, ravie de pouvoir vous aider aussi. Et vous, vous avez d'autres informations que nous devrions savoir ? » Autant poser cartes sur table et tout se dire. Il fallait que tout le monde ait les mêmes informations. Il devait travailler en équipe. Et ça, Violette avait l’habitude de le faire…Du moins, elle en avait eu l’habitude quand les Indestructibles étaient encore de service. « Nous avons des infiltrés en Allemagne. Ils se font passer pour des soldats nazis qui travaillent pour Crâne Rouge, grâce à eux, nous pourrons rentrer, à condition d'être discrets, et à effectif réduit. La mission sera de les ramener, en vie, et d'essayer de savoir si les Indestructibles et les Nouveaux Héros sont dans la capitale. Quelle sera l'équipe qui partira ? » C’était une bonne nouvelle. Avoir des alliés sur place pourrait les aider. Violette posa son regard sur Dyson, en attendant qu’il décide l’équipe qui allait partir. Il avait intérêt à la choisir ! C’était elle qui devait sauver sa famille avec de l’aide évidemment. Mais elle ne pouvait pas rester ici, attendre en se tournant les pouces. D’ailleurs, c’est ce qu’elle faisait actuellement : attendre. Pourquoi Dyson ne prenait pas la parole ? Violette posa son regard sur Gordon. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle remarqua qu’il était en train de la fixer. « Quoi ? C’est moi qui dois constituer l’équipe ? Vous donnez cette responsabilité à une fille de 19 ans ? » Quel bande de fous ! Quel stress surtout ! Violette balaya la salle du regard, s’arrêtant sur chaque membre de la Magic League, mais également sur ceux qui les accompagnait. Il fallait être intelligent pour créer cette sous-équipe. « Ok. Alors, pour cette infiltration, le mieux, c'est d'avoir un groupe éclectique. Du coup...Spiderman, Honey, oui je te laisse pas le choix, je veux que tu viennes, t'inquiète pas, je resterais avec toi... » Son amie lui fit un grand sourire. « De toute façon je ne t’aurais pas laissé y aller seule. » Honey et Violette formaient un véritable duo. Elles avaient débarqué ensemble à Storybrooke, elle revenait ensemble sur Terre-2. Il étaient normal qu’elles sauvent leur monde et leur famille ensemble ! « Parfait ! Donc, Spiderman, Honey. Mais aussi Shuri et moi. Voilà la petite équipe pour y y aller. Je pense que Supergirl et Firestorm, vous allez être plus utile dans le ciel, si on met en place votre idée. Captain America, ils auront besoin de gros bras avec eux, on sait jamais. » C’était bizarre de jouer les leaders. Violette ne se sentait pas vraiment à sa place. D’ailleurs, elle décida de se tourner vers Dyson, le vrai leader de la Magic League. « Tu en penses quoi Spiderman? » Elle avait un besoin d’être rassuré sur ses choix, sur son petit monologue. Au vu de l’expression du visage de Dyson, ça semblait aller. Ouf ! Violette pouvait souffler. « Ça me va ! » annonça Shuri sur un ton motivé. C’était cool d’avoir des personnes motivées. Shuri semblait beaucoup plus ouverte et détendue qu’à leur rencontre, c’est un bon point. « Très bien. Supergirl, Firestorm, Captain America, vous serez sur l'opération Gotham avec Gordon, du coup. » expliqua Dyson, reprenant alors les compositions des équipes comme l’avait fait Violette. C’était trop cool ! Gordon se tourna vers Violette et Dyson. « Alors, un officier de l'Armée vous accompagnera. » Le dit officier s’avança vers Violette et Dyson. Un inconnu dans l’équipe ? Ce n’était pas vraiment dans les plans de Violette. Elle avait pris uniquement des personnes en qui elle avait le plus confiance, en essayant de diversifier Magic League & Wakandais. « Dans ce cas, vous irez avec deux Dora, je vous l'impose. » Okoye était télépathe ? C’était rassurant d’avoir deux Dora en plus. Car clairement, pour le moment Violette ne faisait pas du tout confiance à cet officier.

~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~

Une fois de plus, l’atterrissage s’était bien passé. Ils étaient tous arrivés en Allemagne, dans une grande discrétion. Le ciel était de couleur rouge. Cela faisait assez peur. Comme si le ciel saignait. Au loin, tout le monde pouvait entendre plusieurs bruits dans la ville. La couleur du ciel et les bruits donnaient un air malveillant à cette ville. Honey, Violette, Dyson, l’officier de l’Armée Rebelle, Shuri et les deux Dora se trouvaient au milieu d’une route, à l’entrée de la ville. Non loin d’eux se trouvait un panneau qui indiquait ‘Neu Berlin’. Nouveau-Berlin. Mais ça Violette l’aurait su si elle avait pris Allemand en deuxième langue vivante. « Neu-Berlin. C’est quoi ça ? Ça veut dire quoi ? Ce n’est quand même pas beau l’allemand quand même. » La jeune Parr n’aimait pas trop cette langue et sa sonorité. Espérons qu’elle n’entende pas trop d’Allemand parler. Dyson décida d’éclairer un peu les lanternes de tout le monde. « D'accord, donc je sais que vous avez attendu la Magic League pendant longtemps, mais en moins d'un an, l'ère nazie est revenue, et une nouvelle Berlin s'est créée ? D'accord, vraiment pas étonnant qu'on nous déteste sur Terre-2. » Il est vrai que tout ceci était arrivé très vite. Une chance, finalement, que Violette et Honey aient été envoyé pour chercher de l’aide. Car clairement ce monde en avait grand besoin ! Rester au milieu d’une route n’était peut-être pas une bonne idée. Ils étaient à découvert. Certes, le spectacle du lever de soleil dans ce ciel rouge était assez beau à regarder mais ils avaient d’autres choses à faire. Et surtout…des véhicules approchaient vers eux. Ils pouvaient tous les entendre approcher. Prendre la fuite était impossible. Il n’y avait qu’une seule manière d’agir et c’est Dyson qui l’évoqua à voix haute. « Violette, tu peux nous cacher ? » La brunette regarda tous ses compagnons. Elle déglutina. Il lui demandait un effort considérable. Se rendre invisible, aucun problème. Rendre invisible une deuxième personne avec elle, pas de problème non plus. Mais rendre invisible un groupe entier, Violette ne l’avait jamais fait. En plus, elle ne subissait plus les radiations. Il fallait prévenir Dyson. « J’ai beaucoup moins de force mentale qu’avec les radiations hein…On est assez nombreux. J’ai jamais autant caché de monde en même temps. Mais on va y croire hein…Question de vie ou de mort. » L’art de se rassurer. « Donner vous tous la main. C’est parti ! » Violette prit la main d’Honey et celle de Dyson de l’autre côté, les amenant sur le côté de la route. Elle ferma les yeux, puisant son énergie au plus profond d’elle. Elle se concentra et ré-ouvrit les yeux lorsqu’elle entendit le véhicule passer à côté d’eux. Ils ne remarquaient pas leur présence. Vi’ ne put s’empêcher de sourire à pleine dent. Elle était tellement heureuse d’avoir réussi ! Toute l’équipe put voir un cortège de véhicule militaire passer. Dans la voiture principale, Violette aperçut Crâne Rouge, le chef de cette zone. Il était accompagné de Killer Frost. Ils affichaient tous une mine assez mécontente…sans doute à cause de ce qui s’était passé au Wakanda. Et oui. Leur fin était proche. Peut-être le sentaient-ils ? Une dernière chose attira le regard de Violette. A côté de Killer Frost et de Crâne Rouge, il y avait une personne attaché, avec un sac qui lui recouvrait la tête. C’était un otage. Mais impossible de savoir qui. La chose qu’on pouvait voir, c’est que l’otage était assez grand. Peut-être un Big Hero ? Ou un Indestructible ? En tout cas, il y avait des prisonniers vivants dans cette zone, cet otage en était la preuve ! Une fois les véhicules passés et loin d’eux, Violette relâcha son emprise et sa concentration. Avant même qu’elle ne puisse prendre la parole pour parler de l’otage, l’Officier leur fit une annonce peu agréable, sur un ton très mauvais. « Je n’ai pas le signal de nos infiltrés. » Autant dire que ça s’annonce mal cette infiltration.


☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fille vaut bien mieux que vingt garçons

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Dyson L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader des Avengers ✗ Adjoint du maire
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 17005
✯ Les étoiles : 0


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Ven 27 Avr 2018 - 23:27

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


Allemagne - Neu Berlin - Bâtiment principal d'HYDRA || UNE SEMAINE PLUS TOT

Schmidt prit une grande inspiration, ne cédant pas à la colère. Johann Schmidt, deuxième du nom, celui qui était devenu Crâne Rouge grâce aux mutations offertes par le Joker, a toujours été un homme politique connu pour sa froide patience. Il s'est élevé dans la politique allemande, comme président fédéral aux côtés de Werner Von Strucker, chancelier fédéral. La montée d'un parti néo-nazi, nommé Hydra, a surpris le monde entier, bien évidemment, mais la situation de l'Allemagne, empreinte à la criminalité et au terrorisme, a rendu le peuple favorable au parti d'Hydra, comme les crises l'avaient rendu favorable à celui d'Hitler à l'aube de la seconde guerre mondiale. Déjà à cette époque, Johann Schmidt II intimidait. Si le retour à des mesures dictatoriales aussi violentes qu'à l'époque d'Hitler étaient interdites, sa politique était dure et assez répressive.

Lorsque l'Apocalypse a été décrétée, il y avait deux types de pays : ceux qui ont signé allégeance au Joker par force, généralement après de lourdes défaites militaires contre les mutants de la Légion, et ceux qui ont signé volontairement. Schmidt n'a pas perdu une seconde. Suivant les traces de son grand-père, qui portait le même nom, à l'époque nazie du XXème siècle, il a simplement assassiné le chancelier Strucker avant de demander non pas seulement de rejoindre l'Apocalypse, mais de devenir, à titre personnel, membre de la Légion du Destin. C'est alors que la mutation a fait de lui ce méchant que l'on connait désormais comme Red Skull, le Crâne Rouge. C'est d'ailleurs grâce à ces événements qu'il a rencontré Lisa Queen de Terre-1, aka Killer Frost, devenue sa compagne aujourd'hui.

Tout ça pour dire que le Führer Schmidt II, Crâne Rouge, pouvait perdre patience, et lorsque cela arrivait, du sang tombait, des villes étaient détruites. Ils étaient peut-être indestructibles... mais il était plus fort. Il se retourna alors vers son otage.

Le fils de ton ami a 4 ans, et il croupit dans un camp de concentration. Ses pouvoirs sont immenses, donc la cage est puissante : Jack Parr n'est qu'un bébé et est celui qui souffre le plus dans mes filets destinés à lui supprimer ses nombreuses capacités.

Killer Frost émit un rire glacé. Lui était face au prisonnier, mais elle marchait tout autour, avant de passer un doigt givré sur son épaule. Il ne sentit pas la douleur froide que c'était censé infliger. Elle le savait, et bien qu'elle était amoureuse de Schmidt, elle devait dire que les propriétés de ce méta-humain, si proches des siennes, l'excitaient.

As-tu vu dans quel état est Hélène Parr ? Enroulée dans une affreuse machine avec tellement de rouleaux, elle est tendue comme elle ne l'a jamais été. Elastic Girl avait une limite, et d'un simple bouton, je peux la déchirer. Ou peut-être préfères-tu que l'on parle de ton cher Bob. C'est ton ami, "Monsieur Indestructible", n'est-ce pas ? Écrasé par des milliards de kilos, ressentant dix fois la gravité terrestre. Atlas a porté le ciel bien plus facilement que lui. J'ose à peine parler de ce pauvre Flèche, qu'on a du emmurer.

Alors, Lucius ? "Frozone". Ce bâtiment, que tu n'es pas prêt de quitter, est assez chaud pour t'éloigner de toute humidité, et contrairement à Killer Frost, tu en as besoin pour ta glace. Tu ne peux rien contre nous ou pour les Indestructibles. Alors, si tu ne veux pas que les Parr soient réduits en poussière, tu as plutôt intérêt à nous dire où est le scientifique.

AUJOURD'HUI

Sors de là, fit sèchement Crâne Rouge à son otage, alors qu'ils étaient enfin revenus au siège d'Hydra. Celui-ci descendit de la voiture difficilement, car affaibli et assommé, poussé par Killer Frost.

Cette fois-ci, Schmidt était énervé. La Magic League dont parlait le Joker était arrivée, en dépit de l'échec de l'appel à l'aide que les rebelles de Gotham City ont passé il y a de nombreux mois. La localisation du Wakanda était désormais confirmée, mais toujours impénétrable, et surtout, le pays, aidé par ces héros ridicules, sont venus à bout de leurs forces. Il avait détesté se sentir aussi impuissant, retrouvant son visage humain sous ces radiations anti-mutation. Et puisque ce n'était pas assez, cet écervelé de Magneto avait tué Harrisson Wells, le scientifique qui devait aider les gorilles de Gorilla-City à terminer le réacteur. Il n'y avait plus qu'un scientifique désormais capable d’achever les travaux de Wells, et il fallait accélérer les choses, si la Légion voulait passer au plan final.

Calme toi, Honey. La Magic League a réussit son coup, aujourd'hui. Mais ce n'était qu'un bref combat dans un pays reculé. Devant toutes les forces déployées à Gotham City et dans le monde entier, la ligue, ou l'Armée Rebelle, Wakandais ou non, ne pourront pas gagner.
Je sais.

Il le savait. La Magic League n'avait aucune chance de les vaincre et de renverser l'Apocalypse, mais maintenant qu'ils rajoutaient un obstacle dans la machine, le dernier plan de la Légion était menacé. Lisa comprit alors. Nous avons le rat de laboratoire, ne te tracasse pas, il sait tout ce qu'il y a à savoir.
Ce n'est pas Wells, mais il fera l'affaire, oui, fit-il alors en retirant le sac qui couvrait la tête de ce nouvel otage.
Crâne Rouge souriait à sa fiancée, alors que le prisonnier leva un regard faible et douloureux, mais conscient, vers le Führer.
Préviens Gotham, préviens Syndrome et Magneto. La race humaine va bientôt s'éteindre. Préviens Loki que la dernière étape va bientôt commencer.

**********

Je n’ai pas le signal de nos infiltrés.

Evidemment ! Songeai-je. Pourquoi, dans ce genre de moment, où tout aurait pu être simple, le plan échouait ? Nous étions dans une mission de Disney RPG ou quoi ? Et il ne rigolait pas, l'Officier de l'Armée Rebelle avait l'air préoccupait : ce n'était pas simplement qu'ils ne répondaient pas, mais que son appareil semblait contacter dans le vide.

Comment ça ? S'inquiéta Shuri. La princesse prit l'appareil des mains de l'Officier et commença à l'examiner. Je pus voir à son visage que pour elle, c'était étudier une antiquité : pour moi, ce téléphone (talkie-walkie ?) m'avait l'air ultra avancé, mais pour Shuri, princesse d'un royaume encore plus avancé, elle était peut être né dans un monde où ce genre de technologie n'existait déjà plus.

Ca fait déjà un moment que Crâne Rouge et Killer Frost sont passés, précisais-je. Si on pouvait se dépécher, ce serait pas mal. On est peut-être discret ici, mais on ne le sera pas indéfiniement. Si nous n'avons pas de signal, on va quand même devoir faire quelque chose.
C'est leur appareil de communication, il n'existe plus. Ca ne veut pas dire qu'ils sont morts...
... mais ils sont surement en danger. Et ça, ce n'était que dans le meilleur des cas. Et dans un pays nazi, je n'étais pas sur que le meilleur était une notion qui dominait.

OMEGA, tu peux nous guider ?
Je vous recommande, monsieur Walters, d'appuyer sur le logo de votre costume. Géo et moi avons une surprise pour vous.

J'haussai les sourcils. Sur mon premier costume, le logo était minuscule, mais sur celui-là, il était en grand, décorant la majeure partie de la tenue Iron Spider. Je n'avais pas remarqué que quelque chose se trouvait dedans. Je pressais deux doigts au centre de mon torse, et le métal autour ressorti, en forme d'araignée qui rappelait mon premier symbole. Jetez-le par terre, elle a des données similaires à la Salle des Dangers pour s'adapter à son environnement et se fondre dans le décor.

Intrigué, je m'executai, et le morceau de métail s'illumina de bleu, avant de déployer de grands arcs lumineux qui ne cessèrent pas de se développer, et à notre plus grande surprise... du métal se dessina tout autour, pour finir par nous donner quelque chose à laquelle je ne m'attendais pas.

Attends, j'avais ça sur la poitrine ?

Devant nous était apparu un véhicule militaire marqué du logo de Hydra que je connaissais des films. Je l'avais vu sur les véhicules du Crâne Rouge lorsqu'ils étaient passés.

Voici une OMEGA Car, je pourrais ainsi vous guider à bon port tout en vous permettant d'être presque invisibles sans même demander à mademoiselle Parr.

Et tout le monde rentrait, que ce soit Honey, Violette, Shuri, l'officier, les Dora ou moi. Je sifflais, impressionné, notant dans un coin de ma tête qu'il fallait demander une IRM à Géo, pour voir si son cerveau était humain ou alien pour pouvoir faire ça, même aidé par l'incroyable OMEGA.

Et c'est une technologie de Terre-1, pas si obsolète la vieille planète, hein ? M'autorisai-je à fanfaronner, fier.

Le véhicule se déplaça alors. Au volant, l'Officier devait faire semblant de conduire le véhicule, alors que celui-ci se déplaçait entièrement de façon autonome. OMEGA nous guidait là où les données de l'Armée Rebelle avaient abouti. La couleur du ciel devenait plus claire, mais elle n'était toujours pas naturelle, restant dans les tons rougeâtres. Que diable avaient-ils fait avec ce ciel ? Et cette ville... respirait l'angoisse, parfaitement digne de Terre-X du dernier crossover des séries DC. La vie, la joie, l'espoir, tout ce que je connaissais d'habitude dans un décor pareil, n'existaient pas ici. Et OMEGA ne nous emmenait pas dans l'endroit qui allait relever le niveau. Car le complexe dans lequel elle venait de s'arrêtait était...

Un camp de concentration. D'après vous, les Indestructibles -ou Syndrome- pourraient être ici ?

Je me refusais un instant de penser à quel point ils souffraient, alors que l'image avait failli s'imposer à mon esprit. Nous n'eûmes pas tant de difficultés à déjouer la sécurité avec les aptitudes que nous représentions tous réunis, mais il fallait admettre que ça avait été risqué. Et je ne m'accordais pas encore le temps de souffler ou de crier victoire, puisque nous pouvions encore être repéré.

Le.. com... comple... Le complexe...
OMEGA, chuchotai-je, tu bug ? Je croyais qu'elle était à l'épreuve d'absolument tout, pourtant. Cette perspective n'avait rien de rassurant.
Ce complexe... plexe... est rempli d'on d'on d'ondes dédéstinées à à à à àààà... destinées à anéantir les pou les pouvoirs de méta-humains mains mains...
Cet endroit est trufé d'ondes qui nous bloquent votre IA, en somme, traduisit Shuri. Des ondes destinées à anéantir les pouvoirs de méta-humains ? Oh non...
Je me tournais vers Violette. N'utilise en aucun cas tes pouvoirs.
Ce doit être pour ça que nous n'avons pas de signal de nos infiltrés, indiqua le rebelle.
Nous en avons trouvé un.

C'était une Dora qui venait de dire cette dernière phrase, coupant notre discussion. On s'était retourné, les deux Dora étaient devant une porte à laquelle il y avait une vitre. Et lorsque nous avions regardé à l'intérieur, nous pûmes voir un homme, à la peau noir, attaché à une table verticale, inconscient. Avec mon costume, je pus lire sur l'étiquette qui se trouvait sur son poignet en dépit de la distance.

Frozone. L'ami des Indestructibles. J'en conjure les esprits perdus, faites qu'il ne soit pas mort.
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
if you let this universe wins
YOU'LL LET YOURSELF LOSE
(c) princessecapricieuse
En ligne

Gaston Hawk


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Gaston Hawk


╰☆╮ Avatar : Matt Bomer

Ѽ Conte(s) : La belle et la bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gaston

✓ Métier : Gérant de la salle de sport
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 Yg47

☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830
✯ Les étoiles : 11663


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 28 Avr 2018 - 17:55

Mission Infiltration

La première équipe était partie, direction l’Allemagne. Lui était resté ici, dans l’objectif de retourner dans l’espace.
Gordon s’approcha d’une agent devant un ordinateur.
"Montrez-moi la liste de tous les satellites au-dessus des États-Unis." L’agent pianota un instant, et une carte apparue sur le grand écran en face d’eux.

Supergirl s’approcha de Gaston et murmura "Firestorm..."
Gaston la regarda, intrigué, sans trop comprendre ce qu’elle voulait, mais eut au moins l’effet de lui rappeler ce qu’il s’était passé dans l’espace.
"Le premier qui ramène ses fesses pour nous attaquer de nouveau la haut, ça va chauffer…"
Gordon sembla tiquer à cette remarque "Pourquoi on viendrait vous voir là-haut ?"
"Lorsqu'on est allés armer le satellite Wakandais, on a subi une sale attaque de la Legion, de Crânerouge, et cette saleté de bonne femme gelée"
"Et on a eu de la chance d'être immunisés contre l'explosion"
"Ah oui, parce que y a eu aussi l’explosion aussi avant...d'ailleurs Supergirl peut être que tu ne devrais plus utiliser ton souffle !"
"Tant que je ne serais pas plus apte à m'en servir, oui... je ne le ferais plus. Enfin, pas contre des missiles en tout cas. Mais contre la Légion, je ne me dérangerais pas."

Gaston lui lança un sourire conciliant.

Gordon soupira. "Donc ils connaissent nos plans. Ils doivent avoir mis le ciel sous surveillance."
L’agent qui avait affiché la carte des satellites annonça "Sauf si nous les aveuglons en infiltrant l'observatoire de Gotham City."
"Firestorm peut le faire."
"Une distraction ?"
"C'est l'observatoire de Gotham City qui surveille le ciel, l'attaquer rend la Légion aveugle, ils ne sauront pas quand vous agirez."

Gaston approuva. "Effectivement je pourrais le faire. Aller les attaquer, pendant que Supergirl va dans l'espace !"
"Je suis partante !"

"Très bien, nous irons à Gotham pendant que Supergirl va dans l'espace. Je rappelle que si nous faisons ça, c'est que nous ne pouvons pas les attaquer, ils sont trop puissants. Alors ça sera une infiltration dans l'observatoire discrète le temps que Supergirl active l'anti-mutant."

L’équipe, composée de Firestorm, Captain America, Okoye, Gordon, une Agent de l’armée rebelle et deux Dora, monta dans le vaisseau, laissant Supergirl dans le repaire attendre que l’opération soit réalisée, en s’occupant avec un super-scrabble.
Dans le vaisseau Gaston s’installa à côté de Gordon, et fixa un instant, peut-être trop long, sa moustache, qui l’intriguait.
"Mais dites-moi…ça doit demander vachement d’entretien ça. Et ça ne vous chatouille pas trop quand vous buvez votre café ?"
Gordon le regarda d’un air dubitatif, avant de tourner la tête sans répondre. Bon…

************************

Le vaisseau, invisible, était maintenant en train de survoler Gotham.
La pilote annonça : "Descendez à mon signal" dit-elle en ouvrant la cabine en plein vol. "Nous sommes invisibles, mais pour les radars, nous serons visibles bientôt. Vous serez largués au-dessus de l'observatoire."
Firestorm se tient prêt.
"Maintenant !"
Les Dora sautèrent, se réceptionnant sur le toit de l'observatoire avec agilité, suivies de près par Captain America.
Firestorm regarda l’Agent de l’armée rebelle, puis la prit dans les bras, avec un sourire charmeur. "Les filles d'abord". Il la déposa sur le toit, puis grâce à sa rapidité il eut le temps d’aller faire l’aller-retour pour récupérer Gordon, qui en eut la moustache toute ébouriffée.

Arrivés sur le toit, deux gardes se retournèrent, sortant des armes et se dirigeant vers eux. Pour pouvoir rester discrets, il ne fallait pas qu’ils tirent. Firestorm utilisa ses pouvoirs pour transformer leurs armes en bois. Puis il profita de leur grande surprise pour rapidement arracher l’un des fusils en bois et les assommer l’un après l’autre avec.
Il se retourna vers l’équipe d’un air fier.
"Impressionnant tour de magie", commenta Okoye, qui restait de marbre cependant.
"Parfait, rentrons."

Une voix retentit derrière eux. "Oh non, ce n’est pas vrai, vous êtes vraiment partout vous !"
Firestorm se retourna, pour voir cet homme
"Qu'est-ce que vous faites là vous ? Vous êtes qui ?"
"J'ai pas à vous dire qu'est-ce que je fais là. Vous étiez en Australie, vous me suivez ou quoi ?"
"Mais comment ça en Australie ? C'est vous qui nous suivez alors !"
"Quoi ? Votre mascotte homosexuelle américaine vous a pas parlé de moi ? C'est vexant ! Je suis Star-Killer, vous avez intérêt à retenir votre nom. Je suis désolé, mais l'argent du télescope de cet observatoire est à moi, allez sauver le monde plutôt que de voler mes trésors".

Captain America soupira cette remarque avant de mettre son doigt devant la bouche. Il fit signe a Star-Killer de baisser le volume.
"Ecoute. Fais ce que tu veux mais ne foire pas notre mission. Néanmoins j'ai quelque chose à te dire avant." Chris se redressa et prit un air sérieux. "Je connais ton identité, ton passé Star-Killer. Tu peux voler autant de biens que tu veux. Mais ça servira à quoi une fois que le Joker aura dominé le monde ?"
"Le Joker fait ce qu'il veut, je fais ce que je veux, et faites ce que vous voulez loin de moi. J'aime pas trop tes attouchements, Captain."
"Je ne t'ai même pas touché.." Il crispa sa mâchoire avant de simplement hausser les épaules. " Tu pourrais nous aider et faire quelque de bon pour une fois Peter tu ne penses pas ? "
"Attends l'autre !" il tourna la tête vers Firestorm. "Il m'a carrément peloté, il était collé contre mes noix !" de nouveau vers Captain "Wow, d'où tu connais ce prénom ? C'est "Star-Killer", Captain Pervers. Et j'en ai rien à foutre de votre guerre, tout le monde veut me recruter, mais allez voir ailleurs si j'y suis. Faites ce que vous voulez faire, tant que ça ne me dérange pas."
Cet homme commençait sérieusement à agacer Firestorm, qui était à deux doigts de l’assommer.

Chris garda le silence un bon moment avant de tourner le dos à Star-Killer. "Okay j'aurai essayé de faire le bon flic. Je suis plus connu pour être le.mauvais flic de toute façon."
Firestorm fit un pas en avant, et Star Killer fit mine de lever son arme. Ce fut le déclencheur.
Firestorm fonça rapidement sur lui, puis le lança en arrière vers Captain America.
"Captain attention !"
Celui-ci lui asséna un coup de bouclier. Star Killer tituba sur le côté, avant de recevoir un coup sur la tête donné par Okoye, qui acheva de l’assommer.

"Rah mais quelle plaie celui-la !"
"J'aurai quand même aimé pouvoir l'avoir avec nous. Il a du potentiel."

Gordon éternua "Bien, pour le moment, laissons-le là, notre mission presse."




Codage par Libella sur Graphiorum


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Party like you don't care.


Honey Lemon


« Dernière force. Dernière chance. »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3621
✯ Les étoiles : 3131


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Sam 28 Avr 2018 - 21:15

Frozone était attaché par des liens bleutés qui bloquaient probablement ses pouvoirs.
- Si ses pouvoirs sont bloqués, ça veut dire qu'il est vivant. Ce serait totalement stupide de bloquer les pouvoirs d'un mort, souffla la jeune femme à l'intention de ses deux acolytes, mais plus particulièrement à Violette qui le connaissait.
- Je remercie le ciel que ses pouvoirs soient bloqués. Enfin pas cool pour lui, sauf du fait qu'il soit en vie.
Honey sourit. La remarque de Dyson était maladroite mais elle comprenait où il voulait en venir.
- Mais qu'est-ce qui nous arriverait si on utilise nos pouvoirs ?! En tout cas je suis vraiment heureuse de voir Frozone !! Mais il a l'air tellement mal en point...
- T'en fais pas, on va bientôt le sortir de là.
Honey n'en était pourtant pas certaine et elle n'avait pas voulu dire que, selon elle, si on bloquait ses pouvoirs avec des chaines, c'était pour se protéger de lui pendant qu'on expérimentait tranquillement sur lui - ou quelque chose comme ça. Inutile de fournir de quoi psychoter à l'esprit imaginatif de Violette. Mieux valait agir concrètement, par exemple sur cette porte fermée qui les séparait de Frozone.
La scientifique retira une barrette qui était dans ses cheveux blonds et l'introduisit dans la serrure. Avec un air malicieux, elle dit :
- Dans les films ça marche toujours trop rapidement mais le truc c'est d'avoir la technique et de visualiser la serrure pour... l'insérer... pile poil... dans le... mécanisme.
A ce mot, un "clic" de victoire se fit entendre.
- Et voilà le travail, s'enthousiasma Honey en invitant ses amis à pénétrer dans la pièce. Elle s'engouffra à son tour dans cette immense salle blanche décorée en tout et pour tout par le lit de Lucius et un énorme cylindre de métal derrière la tête de lit. Au plafond, des bouches d'aération et des néons. La scientifique s'approcha du cylindre pour l'observer de plus près : pas d'inscription, mais les menottes bleutées étaient reliées à cet étrange appareillage.
- C'est sans doute un réservoir, souffla Honey, les sourcils froncés, plus pour elle-même que pour les autres, d'ailleurs.
Ce fut à cet instant que Shuri tiqua :
- Mais, OMEGA a dit qu'il y a des ondes ici pour bloquer les pouvoirs des Indestructibles. Pourquoi des menottes pour les bloquer encore ?
Ca, c'était bien vu !
- Peut-être parce que ces menottes ne les bloquent pas mais... les drainent ? tenta la chimiste. Ou alors ils veulent prendre toutes les précautions possibles.
Ca aussi, c'était possible. En science, on était jamais assez prudent.
Dyson aussi s'approcha du cylindre et y posa une main hésitante. Il l'y laissa tout le temps de sa remarque :
- C'est chaud, pas trop, juste chaud comme...
Le jeune homme tourna la tête, posa ses yeux sur Frozone puis s'alarma :
- Il faut lui retirer ça immédiatement, ils sont en train de le vider de son sang !
- J'avais donc raison : ils le drainent, commenta Honey, factuelle. Surtout, Violette, on ne panique pas encore. On va trouver quoi faire, ajouta la chimiste en faisant les cents pas car cela l'aidait parfois à se concentrer.
Elle posa une main hésitante sur les menottes qui étaient chaudes mais pas excessivement. Honey tenta de les desserrer mais sans succès. Pendant ce temps, Violette paniquait dans son coin.
- Je doute qu'une barrette permette de les défaire, murmura Honey, en pleine réflexion. Heureusement, j'ai ma botte secrète ! s'écria la jeune femme dont le visage s'illumina pendant que personne ne semblait comprendre.
L'instant d'après, la jeune femme retirait justement l'une de ses bottes à talons vertigineux pour en sortir... un chalumeau.
- Vous avez compris la blague ? Une botte secrète. Hahaha, c'est fun, non ? Regardez, on va bien s'amuser, c'est à peine dangereux !
Immédiatement, la jeune femme se mit à la tâche, aussi délicatement et précisément que possible. L'idée était de détruire les menottes et pas plus. Elle comptait sur les pouvoirs de Frozone pour stabiliser sa température corporelle, espérant qu'il serait assez fort pour réagir à cette chaleur soudaine.
La réaction chimique ne se fit pas attendre : Honey ne pouvait pas dire qu'elle avait froid et la salle faisait un bruit étrange.
- Il se passe quelque chose, commenta inutilement Shuri.
C'était évident qu'il se passait quelque chose.
- J'entends un truc arriver mais j'arrive pas à comprendre quoi. Il faut sortir d'ici, déclara Dyson, anxieux.
Honey, elle, continuait sa besogne. La première menotte fut cassée après une minute tandis que la porte se refermait et qu'un rideau de métal la bloquait.
- OK, il va vraiment falloir se dépêcher.
C'était vrai, d'autant que du gaz vert s'échappait de l'aération.
- Et je peux même pas nous protéger avec mon champ de force..., commenta Violette, dépitée.
- Ca c'est du dichlore, utilisé notamment pendant la Première Guerre Mondiale et 2.5x plus lourd que l'air. Ca, c'était pour les mauvaises nouvelles. Vous aimez les feux d'artifice ?
Honey leur lança un sourire espiègle mais ils ne semblaient pas comprendre alors elle poursuivit :
- Vous allez voir, c'est pas compliqué, on va fabriquer sur chlorure de fer (III) ausi appelé perchlorate selon la formule suivante :
Honey leur tendit un papier sur lequel ils pouvaient lire cette équation : 2FeCl2(aq) + Cl2(g) → 2FeCl3(aq). Par chance, elle avait emmené tout un tas de produits chimiques juste au cas où. Je vous passe les détails sur le comment mettre en œuvre cette équation parce que sinon mon cerveau va fondre.
Reprenons au moment où le chlorure de fer a été synthétisé :
- En fait, le principe de base des feux d'artifice repose sur la combustion pyrotechnique, dérivé de la poudre noire originelle contenant un composé oxydant (soit du nitrate, du chlorate ou notre nouvel ami le perchlorate qui se balade quelque par dans l'air maintenant), qui libère de l'oxygène, et un composé réducteur (le soufre et le carbone, en mélange avec des métalloïdes comme le silicium ou le bore, ou des métaux comme le magnésium et le titane) qui, lui sert de combustible, s'écria Honey. Le monde est bien fait parce que j'avais justement amené du soufre mélangé à un métalloïde. Vous devriez reculer, ça va faire boum, prévint la jeune femme qui tenait toujours son chalumeau en main. Et maintenant la touche final pour une jolie couleur quand ça va faire boum : le potassium ! s'écria la jeune femme en la rajoutant.
Honey Lemon disposa le tout (pour les raisons précédemment évoquées, je re passe les détails) dans l'endroit de la chambre par lequel le gaz était originellement venu tandis que les autres se trouvaient à l'autre bout de la pièce. Elle ralluma le chalumeau pour embraser son combustible. Elle n'eut alors que quelques secondes pour reculer elle aussi avant qu'un feu d'artifice violet n'explose, consumant tous les éléments chimiques disséminés dans la pièce.
- Pas mal non ? C'est de la science, pas de la magie ! précisa la jeune femme, fière et satisfaite.
- Pas mal, commenta une voix de femme glaçante hors de la pièce. Est-ce que tu veux voir quelque chose d'autre de scientifique ?
- Supposons que je dise "non", vous allez quand même nous le montrer, non ?
On entendit un bruit qui provenait lui aussi de l'aération.
- Ils sont en train d'aspirer l'air qui se trouve ici, commenta Shuri.
- Ouah, prix Nobel de la science pour la princesse.
- Honey, est-ce que tu as une vraie bombe encore plus forte ? demanda Dyson.
Honey papillonna des yeux, un peu gênée.
- Je sais pas si on t'a dit mais je suis chimiste, pas terroriste. Par contre, j'ai de l'hydrogène qui a plein de propriétés ultra cool parmi lesquelles le fait qu'il explose en présence d'oxygène. Bon, je vous cache pas que ça va être dangereux, par contre.
- Explose cette bouche d'aération, on va sortir par là, la pressa Dyson.
Lui, il avait un truc en tête.
Honey ne se le fit pas dire deux fois; Elle sortit une fiole d'hydrogène de son attirail de la parfaite petite chimiste et en propulsa le contenu vers la bouche en question. La réaction ne fut pas longue à venir, l'explosion retentissante.
La fumée se dissipa et... rien. De la glace bloquait la sortie.
- Vraiment ? Vous n'êtes capable de rien de plus ? demanda Killer Frost, déçue.
- Je dois être honnête avec vous, j'étais persuadé que mon plan marcherait pas, commenta Dyson, étonné.
Derrière eux, les Doras soutenaient Frozone vers qui le leader de la Magic League se tourna :
- Ok, tu as de la glace, et nous sommes désormais complètement isolé de l'extérieur, donc pas d'ondes. Alors dépêche toi, Frozone.
Puis il se tourna vers ses deux acolytes :
- Soyez réactives, on aura qu'une seconde pour la frapper sévère. Profite Violette, une seconde de pouvoir.
Honey opina.
Lucius attira la glace vers lui jusqu'à la toucher. Il se releva alors d'un coup, revigoré.
- C'est parti ! s'écria-t-il.
Frozone fit craquer ses doigts, ce qui arracha une grimace à Honey puis lança une salve de glace contre la porte métallique pour la détruire.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Kara L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1480
✯ Les étoiles : 1697


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Dim 29 Avr 2018 - 20:23

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


Ils étaient partis. Je me retrouvais seule. Enfin pas vraiment vu que j’étais accompagnée des dora -mais comme j’ai envie de dire chipeur arrête de chiper [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 563794906- qui étaient restés avec moi mais c’était clair que je m’étais tout de même jamais sentie aussi seule. Les bras croisés sous la poitrine, je fixe l’ordinateur central de mes yeux bleus, espérant que j’allais bientôt avoir le plaisir de voler pour me rendre dans l’espace. Je dois vous avouer que voler dans le ciel, y’a rien de meilleur. C’est mieux que prendre l’avion. « C’est que j’aurais presque envie de jouer à un super scrabble. » Je me tourne vers les dora présentes « C’est le scrabble en fait, mais je trouve que ça faisait fun d’ajouter Super devant… » ouais bah apparemment, ça la faisait pas rire. Une femme entre dans la pièce où nous nous trouvons et les agents se lèvent, je me retourne pour faire face à la dite femme, me rendant compte qu’elle devait être quelqu’un d’important.

« A qui ai-je l’honneur ? » dit-elle en me regardant, les Dora derrière moi. « Je suis agent de la Magic League, vous pouvez m’appeler Supergirl. » dis-je avant d’ajouter avec un rire niais en me passant la main dans les cheveux « C’est mon patronyme d’ailleurs… » « La Magic League est la dernière chose dont ce monde a besoin. » réponds-t-elle sèchement. Oh ça va hein, je t’ai rien demandé non plus à toi. Va au SPA et reviens, ça te détendra « Sans nous, vous ne vous sortirez jamais de ce pétrin. Et d’ailleurs, qui êtes vous ? » « A ma connaissance, le Joker vient de chez vous, vous avez crée ce « pétrin ». Je suis Susan Brayden, Supergirl » Et voilà qu’elle dit mon nom avec dédain. Je la connais même pas. « C’est la présidente. » me souffle l’une des doras. Oh je vois…Mais je l’aime pas quand même. Je croise les bras sous ma poitrine avant de souffler à l’une des dora « c’est moi où elle se prends légèrement pour la reine du monde ? » et pas qu’un peu d’après ce que je vois.

Je pose un regard sombre sur la présidente « Je sais que vous nous aimez pas mais je suis là pour stopper tout ça et pour rendre à ce monde sa gaieté d’avant et ni vous, ni personne ne m’en empêchera « madame » » dis-je en accentuant le madame avec sarcasme. « Puis-savoir dans ce cas ce que vous faites ici au lieu d'être dehors et de le sauver si vous prétendez le pouvoir ? » « Je suis là sur ordre de Gordon, j’ai une mission à accomplir dans l’espace et je ne pourrais pas y aller tant que la légion du destin nous surveillent. Ah et au fait, vaut mieux que vous le sachiez maintenant, je vous aime pas... au moins, on est sur la même longueur d’ondes vu que vous m’aimez pas non plus. » J’avais envie d’ajouter un « connasse » mais vu que c’est la présidente, vaut mieux pas. Et voilà qu’elle souffle, apparemment, je l’ai agacée. Que voulez-vous, c’est mon talent de journaliste qui ressort, faut pas m’en vouloir « Gordon prend beaucoup trop de décisions sans mon accord. Et où est-il maintenant ? » « Ils sont à Gotham avec d’autres membres de mon équipe pour infiltrer l’observatoire afin que la légion ne puisse pas surveiller le ciel. » Mais avant que la présidente n’ajoute quoi que ce soit, le courant de tout le laboratoire se mets à sauter.

Le courant revient et saute à nouveau l’instant d’après. Les écrans s’éteignent et tout semble disjoncter. Fronçant les sourcils, je pense immédiatement à une seule personne capable de faire cela, mon père m’en avait parlé. Livewire mais il fallait que j’en ai la confirmation. « Que se passe t’il ? » « Très bonne question Madame la Présidente. » je balaye la salle du regard, sur mes gardes « Madame la présidente, nous avons été repérée par Livewire. Les radars indiquent qu'elle est seule. » énonce un agent. J’en étais sûre ! « Elle attaque ? » « Non, on dirait qu’elle s’éloigne… » « Elle va prévenir la Légion. Nous ne pouvons pas laisser passer ça, il est hors de question que ce qu'il s'est passé en Amazonie se reproduise. » J’avais envie de demander ce qui s’était passé en Amazonie mais là tout de suite, il fallait arrêter la progression de l’électricité sur patte. Mais si je m’amuse à partir l’attaquer, je ne serais pas là pour aller armer le satellite au bon moment mais si je ne fais rien, on sera dans de mauvais draps. Je me mords la lèvre inférieure « Je...Je ne sais pas quoi faire… » je regarde le symbole que je porte sur la poitrine et entends Lucy dans ma tête « Bats toi Soeurette, fais ce que ferais Supergirl, t'es une super-héroïne, agis comme telle. Lutte contre Livewire. »

« Je ne vais pas laisser Livewire repartir ! Je suis rapide, je suis capable d'être là à temps pour armer le sattelite dans l'espace mais je ne peux pas la laisser prévenir la légion de ce que l'on prépare. » La Présidente roule des yeux. Comme j’ai envie de lui mettre une claque pour la faire réagir mais bon… Je la regarde fixement avant de prendre ma décision. Une fois à l’extérieur, je prends appuis sur le sol et m’envole vers le ciel avant de me diriger à grande vitesse en direction du Nord-Est pour poursuivre Livewire. Par chance, ma vitesse était similaire à la sienne et je pu rapidement me mettre face à elle avant d’un immense fracas ne se fasse entendre lorsqu’on vint à entrer en collision. Lorsque l’électricité entra en collision sur ma poitrine, l’électricité sur patte repris forme humaine et je lui fis rapidement face « Salut. » Bon, comme je m’en doutais, elle ne fut pas super amicale vu que je me pris un éclair en pleine poitrine. Cela ne faisait clairement pas du bien. « Supergirl, tiens donc. J’ai entendu parler de toi. Il paraît que tu as une vision laser, tu veux pas tenter sur moi ? J’ai besoin de recharge. » Elle pensait réellement m’amuser ? Toujours dans les airs, je prends de l’élan et m’élance à toute vitesse sur Livewire avant de la frapper de plein fouet, la faisant chuter vers le sol, elle se retrouva sur le sol dans un grand fracas. Un sourire fier naquit sur mes lèvres mais je ne pu voir son fichu éclair qui venait de me frapper de plein fouet, m’étourdissant. Reprenant mes esprits, je me rendis rapidement compte qu’elle se trouvait face à moi, un grand sourire mauvais sur le visage.

« Tu m’amuserais presque rouge et bleu. » Rouge et bleu ? Sérieux ? Elle avait pas trouvé plus naze comme surnom ? « Viens te battre Livewire, enfin sauf si t’as peur que je te foutes la honte. » « Je dois te rappeler la blonde que je viens de t’électriser deux fois de suite, alors je n’ai aucunement peur de toi. Tu n’es pas capable de me faire quoi que ce soit. » « Ah ouais ? Tu veux parier ? » Des minis éclairs naissent au creux de ses mains, je fronce les sourcils et lève le poing avant de lui envoyer une droite bien placée en plein visage, l’envoyant valser à plusieurs mètres. M’envolant, je suis rapidement rattrapée par Livewire qui utilise son lasso d’éclairs pour m’attraper par les pieds avant de me faire lourdement chuter sur le sol. Je me débats tant bien que mal pour m’extirper de son lasso d’éclairs « Alors Superdébile ? Tu croyais réellement être apte à me battre ? » J’attrape le lasso avec ma main en me crispant avant de me libérer de l’emprise de Livewire et m’envole dans les airs avant d’user de ma vision laser pour tenter de la prendre par surprise, hurlant de rage contre cette garce.

Elle ris aux éclats avant que je ne redescende sur le sol et que je ne court vers elle pour la frapper alors qu’elle disparaît sous sa forme électrique. Je n’entends que son rire avant de me retourner et de me rendre compte de la scène qui était en train de se dérouler devant mes yeux. Livewire qui rends inutilisables les armements de l'armée rebelle. L'arrêter ou lutter aux côtés de l'armée rebelle...L'empêcher de continuer ou me rebeller ?
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un grand pouvoir
implique de grandes responsabilités.

Violette Parr


« La Mort est la dernière
aventure qu'il te reste. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5017
✯ Les étoiles : 0


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « La Mort est la dernièreaventure qu'il te reste. »


________________________________________ Lun 30 Avr 2018 - 18:42






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

Sur ces derniers moments, Violette n’avait pas été très utile. Le fait de voir Frozone souffrir, se vider de son sang l’avait mis dans tous ses états. Elle n’avait fait que paniquer. Les héros de la situation étaient Dyson et Honey. Il était temps que la jeune femme se ressaisisse. D’ailleurs, c’était totalement le moment d’agir puisque Honey, avec son équipement de chimiste, avait renversé la situation. Ils pouvaient enfin utiliser leurs dons. Frozone, après avoir été libéré – s’occupa de la porte métallique. Dyson en avait profité pour suggérer à Violette d’utiliser ses dons. Elle ne se fit pas attendre, surtout qu’elle avait seulement quelques secondes. Violette décida de s’occuper de Killer Frost. Elle lui envoya un champ de force relativement puissant, assez puissant pour l’envoyer valser contre un mur. A peine eu-t-elle le temps de se relever que Dyson/Spiderman entra dans la danse. Il tira une toile en direction du plafond pour s’y accrocher et faire balancier. Une fois lancé dans les airs, Spiderman la frappa avec ses pieds, avant de se dégager pour que Honey et Shuri s’ajoutent à l’équation. La première lança un gaz lacrymogène sur Killer Frost et Shri effectua un tir avec ses gants-tigre. Quel enchainement d’action badass ! Mais le clou du spectacle fut lorsque Dyson demanda une dernière intervention à un allié dont Violette ne s’attendait pas. « OMEGA, tu peux pas me répondre, mais ramène la voiture, MAINTENANT ! » Aussitôt dit, aussitôt fait. Certes, les ondes brouillaient la communication avec OMEGA mais l’IA était toujours efficace. En effet, un bruit de voiture précipité, de plus en plus fort mélangé à des bruits de casse indiquait que quelque chose approchait rapidement. Soudainement, le mur derrière Honey, Dyson et Violette se fracassa. La voiture venait littéralement de foncer dans le mur. Mais elle venait également d’écraser Killer Frost. Outch. Ça, ça devrait faire mal ! En détruisant le mur, OMEGA venait de laisser les ondes s’engouffrer dans la pièce, enlevant toute possibilité à Frozone et Violette d’utiliser leurs dons.

C’est d’ailleurs vers Frozone que Violette se tourna. Il avait repris ses couleurs. Il semblait aller un peu mieux que lorsqu’ils l’avaient trouvé. Mais il était préférable d’en être sûr en lui demanda franchement. « Est-ce que tu vas mieux ? » Frozone posa une main sur le mur. « Sans mes pouvoirs, je ressens encore le manque de sang. » Il fit cependant un effort et s'approcha de Violette. Il mit ses mains sur ses épaules, avec un grand sourire. « Mais je suis tellement content que tu ailles bien. » Impossible de ne pas le serrer dans ses bras. Elle aussi elle était heureuse de le voir, en vie. « Je suis ravie de te revoir aussi ! » murmura-t-elle blottie contre lui. Elle relâcha rapidement son étreinte. Maintenant que Frozone était libre et capable de parler, il serait sans doute d’une très grand aide. « Est-ce que tu sais où est-ce qu’ils retiennent le reste de la famille ? » Oui, car au final, Frozone était comme un membre des Indestructibles. C’est un peu leur oncle. La réponse du super-héros ne se fit pas attendre. « Je ne sais pas où ils sont. Ils me montraient des images de... je sais pas où c'était. » Violette le connaissait. Elle arrivait à voir au travers de son regard mais aussi dans son comportement d’une manière générale qu’il ne lui disait pas tout. Sans le traiter de menteur, elle le poussa à leur en dire plus. C’était primordial. « Si tu sais quelque chose qui peut nous aider, il faut le dire...tout dire...Je suis prête à encaisser...je pense... » Elle n’en était pas si convaincue que ça. Néanmoins elle avait besoin de savoir toute la vérité. Heureusement Honey était à ses côté et elle commençait à la connaître la petite Violette. Elle savait à quel moment elle avait besoin d’être épaulé. Et là, actuellement, ça en était un. Son amie lui pressa l’épaule, lui faisant comprendre qu’il fallait qu’elle soit forte, qu’elle était là avec elle, mais aussi qu’elle lui ferait une fournée de thé si besoin. Quelle amie. Violette avait de la chance de l’avoir. Elle la remercia en lui adressant un petit sourire rempli de chaleur avant de reposer son regard sur Frozone. Il venait de fermer les yeux et de soupirer. « Ils cherchaient un scientifique. Et j'ai refusé de leur dire où il se trouvait, alors ils m'ont dit qu'ils tueraient Hélène. J'ai juste vu quand ils l'ont... déchirer. Je sais pas ce qu’elle est devenue. » Sois forte Violette, pensa-t-elle tandis qu’elle serrait les dents. Cela l’empêchait de craquer. Elle essayait même d’arrêter le remplissage automatique de ses yeux. Non, Violette ne devait pas pleurer. Ce self control lui demandait de la concentration, l’empêchant ainsi de répondre. Elle avait surtout peur de se mettre en colère face à Frozone. « J'étais obligé de leur dire ce qu'ils voulaient pour qu'ils ne touchent pas aux autres, je suis désolé. » Est-ce que ce qu’il avait fait était la meilleure solution ? Violette ne savait pas. Mais jamais elle n’aurait vendu la mèche non plus. Ou alors elle aurait peut-être menti. Elle ne savait pas puisqu’elle n’avait pas été dans le cas de l’ami de ses parents. Aussi, en prenant en compte que c’était une situation délicate, Violette ne pouvait pas lui en vouloir. Ce n’était pas de sa faute. Les seuls responsables, c’était la Légion du Destin.

« Vous savez quel scientifique ils cherchaient et pour quoi faire ? » demanda Honey avec une voix toute douce. Merci Honey. Elle avait rompu le silence qui avait commencé à s’installer. Violette croisa les bras, puis décida de se faire toute petite pour suivre la conversation entre les deux. « Pour quoi faire, oui : Violette, Syndrome est en vie, et je crois qu'ils ont dit vouloir mettre un terme à l'humanité. » Oui. Ca, elle était au courant. C’était une terrible nouvelle. Syndrome en vie. D’ailleurs, elle voulu rebondir là-dessus. Malheureusement elle n’en eut pas le temps puisque Frozone reprit la parole en haussant les épaules. « Tout ce que je savais, c'est l'endroit où étaient cachés des savants de tous les domaines du monde entier. Sciences, technologies, histoires, art. Qui ils voulaient précisemment, je sais pas. Mais qu'importe, à cause de moi, je sais pas ce qu'ils ont fait d'eux. » Honey tapota l’épaule de Frozone tandis que Violette était toujours les bras croisés, songeuse. « T’en fais pas, ça va aller, j'suis sure que tout va s'arranger. » Alors que Violette pensait que la conversation était finie et qu’ils allaient passer à la suite de la mission, Honey fouilla ses poches pour en sortir un I-pod. Violette posa son regard sur l’objet en question, tout en se demandant ce qu’elle comptait faire avec. Honey tapotait dessus, sans doute pour sélectionner une chanson puisque juste après elle mit les écouteurs dans les oreilles de Frozone. « Tiens, écoute ça, ça va te faire du bien. » D’après ce que l’on pouvait entendre, la chanson c’était « La positive attitude » de Lorie. Violette était abasourdie par cette scène loufoque. Frozone lui, se contenta d’hausser les sourcils, avant de se retourner vers Violette. « C'est qui elle ? Amener de la musique en mission, j'suis totalement d'accord ! » Là, ce fut la réaction du super-héros qui choqua Violette. Elle était tellement surprise qu’elle ne put répondre à sa question. Elle décroisa rapidement ses bras, prenant un air un peu mauvais. « Bon. Je ne veux pas casser l'ambiance musicale mais je pense qu'on a mieux à faire qu'écouter de la musique. Il faut qu'on retrouve le reste de ma famille. A commencer par ma mère. C'est elle le plus mal en point d'après tes dires... » Violette arracha l'I-pod des mains et les écouteurs des oreilles pour le redonner sèchement à Honey. Non mais vraiment, ce n’était pas le moment. Face à ça, Violette remarqua qu’Honey avait un peu bugué en clignant des yeux mais elle ne fit aucun commentaire. Au fond, Violette espérait qu’elle ne lui en voudrait pas trop. Elle se rattraperait en l’invitant à un concert quand le monde ira mieux. « Ils sont certainement au centre du bâtiment principal d'Hydra, mais c'est le plus surveillé et protégé. » annonça Frozone. Pas une minute à perdre. « Alors c'est dans ce bâtiment qu'on va devoir aller. Même si c'est ultra surveillé et protégé »

Bon. C’était bien beau de parler mais il fallait trouver un plan pour y aller. Et clairement, Violette n’en avait pas. Elle était tellement inutile sans ses dons. Sinon, entrer sans se faire voir aurait été un jeu d’enfant pour quelqu’un d’invisible. Malheureusement, il y avait ces fichues ondes. « Quelqu'un a une idée ? Car je ne peux malheureusement pas utiliser mon invisibilité... » Shuri était d’accord avec Violette. « Avoir vos pouvoirs pour cela, ça aurait été mieux. » Et Violette était d’accord avec Shuri. Malheureusement, cela ne faisait pas avancer les choses. Par contre, l’intervention de Dyson fut légèrement plus utile ! « Dans ce cas, détruisons ce qui annule vos pouvoirs. Où est-ce que c'est ? » C’était une excellente idée ! En plus, Frozone savait parfaitement où était la machine génératrice d’onde. « Sur le toit du même bâtiment. Si on arrive à aller sur le toit, ça peut même être plus facile d'entrer dans le bâtiment après. » Violette était ravie, cela pouvait se voir sur son visage. Les choses avançaient doucement mais surement. Ils allaient pouvoir sauver sa famille et Violette attendait ce moment depuis trop longtemps. Dyson lui aussi souriait. Mais peut-être pas pour la même raison. Sûrement pas pour la même raison. « OK OMEGA, c'est pas d'une voiture que j'ai besoin. » L'engin roula une nouvelle fois sur Killer Frost, bien assommée, pour sortir de l’endroit dans lequel ils étaient et se déployer en un hélicoptère, toujours dans les tons du pays. Au moins, ils n’étaient pas repérables. Ils se fondaient parfaitement dans la masse.

L'Officier de l'Armée Rebelle prit la place de pilote mais encore une fois, c'est OMEGA qui avait réellement les commandes de l'engin. Est-ce qu’il était au courant ? Sans doute pas. Mais autant le laisser penser qu’il pilotait. L’hélicoptère s’éleva dans les airs, se rapprochant du ciel couleur sang. Le voir de plus près était angoissant. Qu’est-ce qui pouvait donner cette couleur au ciel ? Impossible d’émettre des hypothèses. Violette était bien trop occupée à cracher ses poumons. C’était comme si quelque chose irritait sa gorge, des poumons, ses bronchies. Et tout le monde était touché, sauf Dyson qui avait son costume qui le recouvrait totalement. L’air était toxique. Cela rendait le voyage plus compliqué. Il fallait compter sur le masque de Spiderman pour respirer. Et c’est ainsi qu’ils continuèrent le voyage. Un masque de Spiderman qui tournait entre les membres de l’équipage, tandis que les autres retenaient leur respiration. Finalement, Frozone, après avoir mis le masque de Spiderman annonça qu’ils étaient (enfin) arrivé. « C'est ça ! » Le voyage ne fut pas trop long mais les conditions de ce vol l’avait rendu désagréable. Alors tout le monde était content que la destination soit atteinte. Ils étaient arrivés devant un grand building impressionnant. Mais tandis que l’hélicoptère s’éleva pour atteindre le toit de la tour, l'Officier fit une annonce peu rassurante. « Je sais pas qu'est-ce que c'est que ce gaz, ou alors que ce sont les ondes, mais je perds le contrôle. » Bon, de toute façon il n’avait jamais vraiment eu le contrôle mais ce n’était pas le moment de lui avouer tout ça. Non. Il fallait réagir vite car l'hélicoptère commençait à tanguer dangereusement. Ils y étaient presque. Mais alors qu'ils étaient au-dessus du bon bâtiment, l'hélicoptère se retransforma d’un coup en logo de Spiderman pour se coller à sa poitrine… ce qui laissa tomber tous les passagers dans le vide. Violette ne pu retenir un petit cri de surprise. Mais elle savait que l’équipe qu’elle avait choisi pour cette mission avait des ressources, notamment en la personne de Dyson. Spiderman tira des toiles d'araignées sur chacun pour les attraper et les lancer plus haut dans le ciel. Violette retint sa respiration. Il ne fallait pas oublier qu’il y avait toujours ce gaz. Dyson retomba sur le toit en premier. Et finalement aider de sa spider agilité il rattrapa chaque membre de l’équipe. Une fois dans les bras de Dyson, Violette le remercia. La scène était un peu bizarre et si elle avait dû se faire rattraper par un autre homme, elle aurait choisi Barry ou peut-être même Michel-Ange, qui avait également ce don de grande agilité. Là, Dyson était le père de Barry, ce qui rendait la scène particulièrement gênante. D’ailleurs, Violette ne resta pas longtemps accrochée au cou de Dyson.

Elle posa pied sur le sol puis se concentra sur les alentours. Déjà, il y avait un bruit aigu assez dérangeant. Derrière l’équipe se trouvait un grand générateur et c’était de cette machine que provenait le son. Violette s'approcha doucement du générateur, ne savant pas si c’était une bonne chose de s’en approcher. Mais rien, aucune conséquence. « C'est ce truc-là qui bloque nos dons ?! » Il fallait le réduire en pièce ! Ou alors y allait avec une méthode plus douce. « Peut-être y a-t-il un interrupteur pour le désactiver ? » Violette fit le tour du générateur pour chercher partout un ou plusieurs boutons ! Mais ce qu’elle découvrit la stoppa net. Son sang se glaça en une fraction de seconde. Violette mit sa main devant la bouche pour éviter de crier face à ce désolant spectacle. Dans une cage entièrement recouverte de métal, un petit enfant de 4 ans, inconscient, attaché à de multiples câbles. « JACK-JACK !! » Violette était prête à en découdre avec cette satanée machine. Mais Shuri, qui venait d’étudier le système en un temps record, l’empêcha d’agir. « Ne faites rien ! Si on désactive le générateur, l'enfant meurt : le mécanisme est fait pour enclencher une guillotine si on la détruit. » expliqua-t-elle d’un ton grave. Violette ne pouvait pas rester là sans rien faire. Voir son petit frère dans cet état la rendait folle de rage et folle d’inquiétude. « Qu'est-ce qu'on peut faire ?! Il faut faire quelque chose. Il doit y avoir un moyen de stopper ça, sans déclencher la guillotine ! Il faut le sortir de là, vivant !! » Il fallait réfléchir en vitesse. Violette essaya de trouver une idée mais la seule qu’elle avait était risqué, trop risqué. Néanmoins, la jeune Parr décida d’en faire part (haha le jeu de mot) à ses coéquipiers. « Est-ce qu'on ne pourrait pas stopper le générateur, en lançant un champ de force autour de Jack-Jack pour que la guillotine ne puisse pas passer sur lui ? » Evidemment personne ne répondait. Peut-être que personne ne voulait avoir la mort de Jack sur sa conscience si Violette mettait en route son plan. Et Violette ne se pardonnerait jamais d’avoir tué son petit frère. Mais y avait-il une autre solution ? « Quelqu’un a une meilleure idée ?! » Violette était toute ouïe. Mais une fois de plus, personne n’exposa de plan. Dyson fit pire ! « Explose le générateur. » ordonna Dyson d'un ton déterminé. Soit il était complètement fou, soit il avait une idée. Violette préférait pencher pour la deuxième option. Néanmoins, elle aurait également préféré qu’il expose son plan à tous avant d’agir, comme l’avait fait Violette précédemment. Shuri hésita quelques instants mais elle tira sur le générateur. Le cœur de Vi’ manqua un battement. Tout s’enchaîna très rapidement. Le générateur explosa et au même moment, Dyson sauta devant la cage et un nuage noir l’entoura. Il venait de prendre une toute autre forme, ni celle de Dyson ni celle de Spiderman. Une lame arriva vers Dyson ou du moins ce qu’il était devenu et sa tête roula au sol. Il venait de se faire décapiter. Violette étouffa son cri d’horreur en mettant ses deux mains devant sa bouche. Dyson venait de se sacrifier pour Jack Jack…qui lui était bien vivant et avec sa petite tête sur les épaules. Les larmes ne pouvaient rester plus longtemps dans les yeux de Violette et elles coulèrent en abondance. Certes, elle ne connaissait pas beaucoup le jeune homme mais il avait été un pilier important dans cette partie de sa vie. Désormais, Dyson n’était plus. Il venait de mourir en héros.

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 1525106519-jack-violette


☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fille vaut bien mieux que vingt garçons

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Dyson L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader des Avengers ✗ Adjoint du maire
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 17005
✯ Les étoiles : 0


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mar 1 Mai 2018 - 4:36

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


Retrouvant forme humaine et costume, je posais mes mains à mon cou alors que je tournais la tête pour l'étirer. Ça fait longtemps qu'on m'avait pas coupé la tête, tien. Pas depuis que je n'avais plus de corps de toons à temps plein en tout cas. Même depuis déjà bien avant Wasteland, si mes souvenirs sont bons. Je me retournais rapidement vers la cage pour regarder si au moins j'avais réussi. Alors, il va bien ? Manifestement oui, à mon plus grand soulagement. Ce monde n'était pas familier avec le concept des toons, de toute évidence.

Mais c'était quoi ça ?!!! Je posais un regard surpris vers Violette qui me regardais d'un air aussi paralysé que choqué, grande surprise qui semblait être partagée avec Honey. Je fronçais les sourcils, ne comprenant pas ce qui les avait surpris à ce point là. De quoi ? Ce sont les gants de Shuri qui ont provoqué l'explosion, elle les a depuis tout à l'heure dis-je en zappant que c'est de moi qu'elles avaient été tant surprises.

Je m'approchais alors de la cage, avec un sourire satisfait sur le visage, d'avoir sauvé Jack Jack. En posant ma main sur la fente par laquelle nous pouvions l'observer, il m'a suffit d'une pression pour déchirer la surface avec la force que le costume me donner. Je m'étais alors accroupi, enlevant les câbles branchés à l'enfant. Ils devaient lui retirer ses pouvoirs, ses nombreux pouvoirs s'il était comme dans le film, et il avait vraiment du en souffrir. J'avais passé une main paternelle sur son visage. Il est en vie, mais très affaibli, indiquai-je à Violette avant de prendre Jack-Jack dans mes bras pour lui confier. Elle le serra alors aussitôt, caressant son visage, rassurée de l'avoir enfin près de lui. Merci Dyson !

Je lui avais souris. La famille c'est ce qu'il y a de plus important. Allons retrouver le reste de la tienne.
Oui. Nous n'avons pas fini. Et on a de nouveau un avantage ! Nos dons ne sont plus bloqués !

Comme les miens ! Retentit une voix à glacer le sang (haha) derrière nous. On se retournait, pour voir Killer Frost foncer vers nous en s'élevant dans la ville sur un chemin de glace qu'elle formait sous ses pieds, dans les airs.
Frozone ne laissa pas le choix à quiconque : Allez-y, cette garce est pour moi. Mais dépêchez-vous, vous serez rapidement repérés maintenant.
Bon courage Frozone. Fais lui mordre la poussière à cette garce.
Aussitôt, Honey sortit son Ipod, le lui confiant sur Fireworks de Katy Perry (je concluais qu'avec tout ça, ils avaient les mêmes chanteurs sur Terre-2). Frozone lui fit un clin d'oeil en guise de remerciement et à son tour, il forma son propre tracé gelé pour se diriger vers Killer Frost.

Frozone VS Killer Frost. Le fan de comics et de jeux vidéos que j'étais ne pus s'empêcher d'adorer ce tableau.

Le calcul des données estime que les Indestructibles sont au sous sol du bâtiment.
J'haussai les sourcils, souriant. Ah, OMEGA, ça fait du bien de t'entendre ! ... Attends, quoi ? Je m'étais retourné pour crier à Lucius : En quoi c'est plus facile par le toit s'ils sont au sous-sol ?
Désolé, j'ai cru qu'ils étaient au plus loin de l'entrée principale !
Sur un haussement d'épaules, j'en conclus que ce n'était pas si grave. J'avais un plan. Très bien. On va se la jouer terroriste. Violette, peux-tu te concentrer pour créer un champs de force autour de tout ce bâtiment ? J'ai une idée. OMEGA...
J'ai compris, monsieur Walters.
Un groupe de personne et maintenant un bâtiment entier ! Tu crois plus en moi que moi-même !
Tu peux le faire Violette. C'est pour ta famille, ça va marcher, je le sais.

Violette pris alors une grande inspiration en fermant les yeux, convaincue par ce que je venais de lui dire. Elle leva les mains, paumes vers le ciels, doigts écartés. Et finalement, un champ de force commença à se dessiner.
Je lui souriais, lui indiquant du visage que c'était la meilleure.

OMEGA, il faut que tu le fasse très vite, j'espère que tu y arrives. Je me tournais vers le groupe. Asseyez vous contre le mur, ça va secouer, le port de la ceinture est obligatoire. Je leur avais ainsi tirer une toile sur chacun d'entre eux, pour les attacher au mur afin qu'ils ne soient pas éjectés, me tenant moi même debout sur le mur, collé grâce au costume. L'instant d'après, un énorme fracas retentit, alors que tout le bâtiment s'arracha violemment du sol pour valser dans les airs. En regardant devant, nous pouvions voir ce que c'était : les traits invisible du vaisseau Wakandais que nous avions emprunté pour venir à Neu-Berlin se dessinait, l'engin piloté par OMEGA nous ayant percuté (sur le champs de force qui nous protégeait) à toute vitesse pour envoyer le building au loin, sans tuer qui que ce soit. Lorsque le bâtiment s'arrêta dans sa course, il vacillait légèrement, de quoi donner le temps à ses occupants d'évacuer avant qu'il ne s’effondre.

Ok, là on est définitivement repéré, dis-je en arrachant les toiles qui attachaient mes coéquipiers. Le vaisseau réapparu alors, ouvert pour pouvoir y aller. Allez, on monte, maintenant !

Regagnant ses traits invisibles, le vaisseau regagna le centre ville afin de nous déposer à toute vitesse là où le bâtiment devait se trouver juste avant. Maintenant, c'était beaucoup plus rapide et bien moins surveillé et compliqué d'accéder au sous-sol, puisqu'il n'y avait plus que le sol du rez-de-chaussé. Je me tournais vers Violette qui tenait encore son frère.

Violette, Jack Jack sera en sécurité dans le vaisseau avec OMEGA, sauf si tu veux rester avec lui pendant qu'on cherche ta famille. Hors de question que je lui impose de venir, c'était son choix. Je pouvais comprendre si elle voulait rester avec son petit frère.

Non. Il faut que je continue avec vous ! OMEGA, je te confie mon frère. S'il lui arrive quelque chose, je t'enlève chaque puce électronique qui te compose !
Je vous promets que lorsque vous le retrouverez, il ira encore mieux, mademoiselle Parr.
Violette baissa son visage vers celui de Jack-Jack afin d'y déposer un baiser sur son front. Je reviens vite.

Les Wakandaises l'aidèrent à poser l'enfant sur le lit médical, désormais protégé par l'IA qui commandait ce vaisseau. Puis, nous descendions tous ensemble vers la porte de base blindée mais qui n'avait plus rien pour tenir, qui se trouvait devant les escaliers menant au sous-sol.

On s'y engouffrait aussitôt, après que j'eus tirer une toile pour "fermer" comme je pouvais le passage derrière nous. Nous courûmes alors tous ensemble vers le bas. Les Dora qui étaient devant nous arrêtèrent en un mouvement rapide deux agents qui étaient là, les assommant en moins de temps qu'il le fallait pour le dire, tandis que derrière nous, l'Officier assomma à son tour un troisième qui avait tenté de nous prendre de dos et par surprise. Equipe d'enfer.

Et enfin, nous avions retrouvé les Indestructibles. Robert Parr était écrasé sous un pressoir qui devait le compresser sous de nombreuses tonnes pour neutraliser sa force, Flèche Parr était écrasé dans un mur de métal électrisé pour neutraliser sa rapidité, et Helen Parr était étendue à son maximum dans une cinquantaine de rouleaux métalliques géants. Tous trois étaient inconscients, mais cette dernière était vraiment mal en point : sur quelques mètres, son costume était taché de sang. Pitié, qu'elle ne soit pas morte.

L'Officier et Shuri allèrent vers Monsieur Indestructible, tandis que les Dora s'approchèrent de Flèche. Honey, Violette et moi étions chargés de libérer Elastic-Girl.
Il faut qu'on trouve le fonctionnement de cette machine et peut-être qu'on peut trouver comment inverser les rouleaux via un tableau de bord ou un truc de ce genre ?

Nous n'avions pas le temps d'essayer : un coup de feu retentit derrière nous. En se retournant, nous pouvions voir Crâne Rouge, une bombe à la main. Je suppose que je n'aurais plus d'Indestructibles à la fin de la journée. Je n'aurais plus que vos cadavres.
Réagissant au quart de tour, je donnais mes ordres aussi vite que nécessaire. Violette, un champ de force autour de la bombe. Doras, occupez le.

Toutes trois s’exécutèrent aussitôt. Violette créa le champ de force, bloquant la bombe dans le cas où elle exploserait, tandis que les Dora, après avoir cassé la prison de Flèche, se dirigèrent vers lui pour le combattre avec agilité.

Pas le temps d'admirer les aptitudes de chacun, Honey et moi nous approchions d'Helen. Fort heureusement, Honey semblait déjà savoir quoi faire : elle s’exécuta aussitôt pour préparer une nouvelle formule chimique. Alors qu'elle s'activait, je tournais ma tête vers l'Officier et Shuri, qui, petit à petit, semblait réduire le poids de la machine qui écrasaient monsieur Parr. Honey sortit son chalumeau, augmentant la température de sa préparation à 250 degrés Kelvin, quoique ça veuille dire, avant de prendre le temps de vaporiser le tout sur toute la surface des nombreux rouleaux. Le métal devint alors rose, comme dans le film. Un sourire se dessina sur mon visage.

Viens voir ça va être super fun, t'as juste à mettre ton doigt là, et ensuite ça va faire BOUM.

Je levais mes bras en direction de tous les rouleaux rosés avant de tirer des toiles à répétition rapidement sur chacun d'entre eux. Et à chaque fois qu'une toile les touchait à peine, ils faisaient bel et bien BOUM dans un spectacle rose. Souriant, je tapais dans la main de Honey, regardant du coin de l’œil que Violette et les Dora occupaient encore Crâne Rouge qui n'arrivait pas, malgré ses nombreuses technologies militaires et sa force mutante, à se débarrasser d'elles.

Helen avait reprit taille normale, et son torse était bel et bien blessé. Elle avait perdu beaucoup de sang. Je me mordis la langue, très inquiet pour elle. Je la confiais à Honey, tandis que je me dirigeais vers Flèche pour le porter près d'elle, alors que l'Officier et Shuri emmenaient à deux Robert libéré.

OMEGA, à mon signal, tu envoie un tir dans notre direction.

J'envoyais une toile vers l'imposante machine qui avait écrasé Monsieur Indestructible pour la tirer vers moi et la porter au dessus de nos têtes, me débarrassant du pressoir qui devait peser beaucoup trop de tonnes pour moi en dépit de la force surhumaine que j'avais avec le costume. Les filles, venez ! Indiquai-je au trio qui faisait face à Crâne Rouge, leur ordonnant d'abandonner le combat. OMEGA, maintenant !

Le plafond explosa alors, s'effondrant sur notre ennemi, tandis que nous étions protégé sous le grosse pièce de métal que je portais. La lâchant au sol, je pris Robert dans mes bras, les deux autres Indestructibles portés par mes coéquipiers, pour monter dans le vaisseau.

Il resta ouvert, pour s'approcher de Frozone. Celui-ci, toujours dans les airs de Neu-Berlin, semblait de force égale contre Killer-Frost mais arrivait tout de même à s'en sortir magistralement dans le combat. Sous mes ordres, il abandonna le combat pour monter avec nous. Le vaisseau s'éleva alors. Shuri appuya sur un bouton, et une machine qui faisait ma taille fut largué du vaisseau pour s'écraser sur le sol. Alors, un énorme champ de force recouvrit la ville dans un dome.

C'est la même chose qui protège le Wakanda. Comme ils sont à l'intérieur, ils finiront par la désactiver, mais ça nous laisse une marge de temps pour avoir de l'avance sans qu'ils ne puissent sortir.

Je lui avais souris, elle était géniale elle aussi. Jack-Jack semblait en effet aller mieux, désormais bel et bien conscient rejoignant sa soeur. Les trois autres Parr furent installés dans leur lits médicaux. Laissez-moi avec Helen, il faut que je la soigne, s'éloignant pour ne pas être dérangée.

On est-ce qu'on va ? Demanda Frozone.
Bonne question. OMEGA, ils réussissent, à Gotham ?
Je crains que la situation là-bas soit mauvaise, monsieur Walters.

Et merde.

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
if you let this universe wins
YOU'LL LET YOURSELF LOSE
(c) princessecapricieuse
En ligne

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 3 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 3 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2