PETER PAN
MAI 2019
de NAT


MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 

٩(͡๏̯͡๏)۶ Les Dernières Forces Mystiques ☆ Evénement #110
Une mission de Dyson - Depuis le 8 juin 2019
La suite de Magic League sur Disney Rpg ! Une aventure de Super Héros !

Partagez
 

 [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Chris L. Brooke


« Dernière force. Dernière chance. »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3061
✯ Les étoiles : 17785


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mar 1 Mai 2018 - 19:37

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.



Gotham ? Ce nom lui disait vraiment quelque chose. Il avait sûrement entendu ce nom sortir de la bouche de son propre fils. James était fan de comics et étrangement il regrettait de ne pas avoir prêté plus attention à ses bouquins et maintenant c'était trop tard. Il était en mission infiltration à Gotham, sur le toit de l'observatoire alors qu'il venait d'aider Firestorm et les autres à assommer Star-Killer. Il n'avait pas trop aimé ce plan.. Il aurait juste aimé raisonner ce dernier, un allié en plus ne pouvait pas faire de mal et il savait de quoi il parlait. La guerre lui avait montré que les amis et les personnes de confiance était quelque chose d'important. Maintenant ils devaient trouver un passage pour descendre dans l'observatoire. Un soucis, il n'y en avait qu'un. Les escaliers du toit qui menait directement dans l'observatoire. Chris jeta un regard désespéré à Gaston avant de marcher silencieusement vers la porte. L'ancien soldat l'ouvrit délicatement avant de marcher discrètement dans les escaliers. Il grimaçait à chaque fois que son pied se posait sur une marche. Elles faisaient beaucoup trop de bruit. Le couloir était étroit et long, pas étonnant que leurs pas se faisaient facilement entendre. Captain s'arrêta brusquement quand il entendit des bruit de pas pressés à quelques étages en dessous. Quoi encore ? Il fit une signe de la main à son équipe, une habitude militaire il ne fallait pas lui en vouloir avant de se tourner vers eux.

▬ «  Attention.. Quelqu'un approche.. Même plusieurs personnes.. »

Il resta sur ses gardes sortant directement son boulier. Cela était devenu un réflexe depuis le temps. Il savait que ce bouclier était son point fort même face aux mutants. Il descendit encore quelques marches avant de voir deux hommes armées. Ils avaient sûrement du les alertés quand ils avaient assommés Peter. Chris savait qu'ils n'auraient pas du faire ça. Les deux hommes eurent un air surpris et peu de temps après ils se mirent à tirer dans tous les sens. Premier réflexe de Chris fût de se mettre devant tout le monde et de mettre son bouclier devant lui. Firestrom n'attendit pas longtemps pour transformer les armes en vulgaire morceaux de bois. Chris tourna son visage vers son partenaire et il afficha un petit sourire en coin pour le remercier. Puis sans attendre il donna un coup de bouclier sur le visage d'un garde qui s'écroula au sol avant de frapper violemment l'autre. Une fois les deux gardes à terre, l'équipe reprit alors doucement la marche avant que Gordon mit son bras devant le torse de Chris. Ce dernier fronça les sourcils avant de tourner vers l'inspecteur qui lui fit signe de prendre ce couloir. Le Captain hocha la tête avant d'y entrer sans discuter. Cette fois ci ce n'était plus que Chris qui était en tête de marche mais le rebelle qui ralentit le pas quand un bruit. Malgré cet inquiétude l'équipe arrive à destination. Gordon se mit alors devant une porte .

▬ « Ici, ils stockent leurs bases de données, mais aussi leur alimentation. Détruire ce qu'il y a à l'intérieur ne suffira pas : pour l'alimentation, il y a un groupe de électrogène de secours, et perdre leurs données ne va pas les empêcher de surveiller leurs satellites. Mais on pourra profiter de la confusion pour s’infiltrer dans la base de surveillance et au niveau de la lentille télescopique pour détruire ce qu'ils ont sans se faire repérer. »

Chris fixa la porte un peu perdu. Sans surprise, il n'avait rien compris au dire de l'inspecteur. C'était James le cerveau de la famille pas lui. Il préférait être un homme d'action mais attention il n'était débile pour autant. Il se racla alors la gorge tout en fixant Gordon un peu perdu.

▬ « Du coup on dispose de combien de temps avant de se faire repérer ? »

▬ « Si le plan réussit et qu'on réussit à passer, nous serons repérés dès lors que nous détruirons nos objectifs. Il faudra alors compter sur la vitesse de Supergirl pour retirer à nos ennemis leurs mutations. »


Il trouvait ce plan bancal.. Mais qu'est ce qui n'était pas bancal sur cette Terre ? Il se le demandait encore. Chris poussa un petit soupir, un peu inquiet.

▬ « Ce plan est dangereux. Mais si on a pas le choix. Et on doit détruire quoi exactement ? »


▬ «  Absolument tout ce qui se trouve derrière cette porte, et pendant le désordre que ça va créer, tous les postes de surveillance et leurs télescope. »

▬ « Tout casser. On dirait un plan fait par mon fils. » Il lâcha un petit rire, pensif avant de rapidement se reprendre. Il fixa Gordon tout en hochant vivement la tête alors que Gaston fît de même à côté de lui. « On est prêt. »

Gordon regarda l'équipe avant de finalement ouvrir la porte. A l'intérieur c'était une toute autre dimension.. Il y avait des tonnes d'unités centrales et au fond il reconnut ce qui était l'alimentation du bâtiment. Sur le mur il y avait plusieurs dispositifs anti-incendies et Chris comprit que mettre le feu serait sans doute quelque chose de dangereux et sur la droite plusieurs ordinateurs. Chris regardait autour de lui un peu perdu avant de se racler la gorge. Il se sentait tellement vieux au milieu de toutes ces machines.

▬ «  Ça en fait des machines.. et on doit tout détruire.. vraiment ? »


Gordon hocha vivement la tête pour répondre à sa question alors qu'un soupir sortit de la bouche du Captain. Il s'avança doucement dans la salle. Il devait tout détruire c'est vrai. Mais il avait un sens à suivre. L'alimentation ou les unités centrales. Il n'y connaissait rien à la technologie et à vrai dire cette situation le dépassait complètement. Il respira un bon coup avant de simplement se rapprocher d'une unité et Firestorm fit la même chose. Gaston avait les même idées que lui c'était une bonne chose. Il enfonça violemment sa main dans l'unité avant d'arracher les fils alors que Firestorm à côté transformé les câbles en collier de bonbon. Plutôt amusant comme façon de procéder. Une fois tout détruit Gordon fit signe à toute l'équipe de s'arrêter. Chris posa son regard sur les Doras mais aussi Okoye avant de se concentrer sur ce qu'il se passait en dessous. En effet, il y avait de l'agitation juste en dessous.

▬ « L'alimentation, vite ! »

Chris ne prit pas longtemps à réfléchir, il lança violemment son bouclier dans l'alimentation alors que les Doras avaient lancés leurs lances au même moment. Chris se tourna alors vers Firestorm lui montrant l'objet avec la tête.

▬ « Un coup de main ? »

Gaston hocha la tête avant de se concentrer sur l'alimentation. Cette dernière se transforme en eau alors que le bouclier du Captain se recolla directement à son bras. Un petit sourire victorieux se dessina sur son visage avant d'entendre un grésillement dans son oreille.

▬ « Je détecte qu'une importante armée se déplace dans les rues de Gotham City en direction de l'observatoire. »

▬ « OMEGA au plaisir de t'entendre. Une armée de mutant ? »

▬ « La signature de matière noire confirme qu'il s'agit d'une armée de mutant. »


Firestorm leva les yeux au ciel avant de lâcher un génial qui frustra presque le Captain. Que pouvaient-ils faire face à une armée de mutant. L’inquiétude gagna son corps alors qu'il plongea son regard dans celui de Gordon.

▬ « On ne pourra jamais se défendre devant une armée de mutant ! Qu'est ce qu'on pourrait faire.. » Il réfléchit tout en regardant autour de lui. « On devrait s'en tenir au plan ? »

Gordon n'avait pas l'air aussi paniqué que lui. Il avait des années et des années d’expériences sur cette terre, bien sûr qu'il avait l'habitude de ce genre de situation. Il approuva quand même les dires de Chris, ce qui rassura ce dernier.

▬ « Oui, il faut agir rapidement, que Supergirl puisse faire de même. Dites à OMEGA d'avertir l'Armée Rebelle, je veux qu'elle soit prête ici lorsque la ville perdra ses mutations. »


Chris réfléchissait à plusieurs plans, essayant de savoir lequel serrait plus efficace. Il passa rapidement sa main sur son visage pour essayé de se détendre avant de poser une simple question au commissaire.

▬ «  La salle du télescope est loin ? »

▬ « Affirmatif. »


Captain baissa ses yeux à la réponse du commissaire. Comme si la mission était facile depuis le début. Il soupira.

▬ « OMEGA, dit à l'armée rebelle de se diriger vers Gotham. Qu'elle soit prête quand il le faut ! » Il se tourna alors vers le reste du groupe. «  On devrait se séparer en deux groupes. Détruire les postes de contrôles et le télescope en même temps. »

▬ « Avec ma vitesse je pourrais être rapidement au télescope. »

▬ « Alors Firestorm au télescope avec Gordon et une Dora. Moi je m'occupe des postes avec Okoye, la Dora et l'agent. C'est bont ? »

Il ne pensait pas donner des ordres à toute l'équipe mais cela semblait logique pour lui. Gordon savait ou était le télescope et un peu de renfort ne leurs feraient pas de mal. Tandis que Chris avait besoin de beaucoup de force et de partenaire pour s'occuper des postes. Tous hochèrent la tête alors Firestorm partit avec son équipe. L'équipe de Chris traversa discrètement les couloirs se cachant à chaque fois que quelqu'un passait dedans puis ils arrivèrent dans une grande salle principale, avec un grand écran et des dizaines de bureaux avec des ordinateur dessus. Il n'y avait presque plus personnes sauf quelques personnes qui étaient restés malgré l'agitation. Chris fronça les sourcils avant de leur faire signe de sortir. Ils étaient peut être innocent alors il décida de ne pas les attaquer.

▬ « Sortez d'ici c'est dangereux ! »

Ce n'étaient pas des mutants mais des scientifiques qui partirent en courant quand ils virent le costume de Captain. Après ça Chris détruisit tous les ordinateurs avec l'aide ses partenaires. Puis la porte s'ouvrit et ce fût le début de ces ennuis.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Perfect paradise, tearin' at the seams - it's been a difficult year And terrors don’t prey on innocent victims. It’s been a loveless year, I'm a man of three fears: Integrity, faith and crocodile tears.

Gaston Hawk


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Gaston Hawk


╰☆╮ Avatar : Matt Bomer

Ѽ Conte(s) : La belle et la bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gaston

✓ Métier : Gérant de la salle de sport
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 Yg47

☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830
✯ Les étoiles : 11663


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 1 Mai 2018 - 22:17

Mission Infiltration - 2


Firestorm, une Dora et Gordon se mirent en route avec le télescope. Ils avançaient prudemment, il y avait un peu d’agitation dans les couloirs. Ils s’arrêtèrent plusieurs fois, se cachant dans des recoins, laissant passer de nombreuses personnes, courant un peu partout. Il y avait vraiment du monde dans ce centre !
Ils finirent par arriver non loin de la bonne salle, et se cachèrent dans deux recoins de chaque côté de la porte. Gordon leur fit un signe de la tête, confirmant que c’était le bon endroit. Firestorm se pencha légèrement pour regarder la salle : le télescope était bien là, imposant, mais malheureusement il y avait aussi des scientifiques et techniciens encore présents dans la salle.
"Damn, qu'est ce qu'ils font encore la eux ? Comment approcher le télescope ? Faire une diversion ? Moustache y va ? Ou je travaille sur le télescope à distance ? Mais ça va se voir....Geo un peu d'aide la haut ?"
"C'est risqué, mais il faut considérer le fait qu'ils sont peut-être mutants. On ne sait pas qui l'est ou pas finalement. J'ai une idée, mais on se fera repérer. Il faudra que Supergirl agisse aussitôt que tu auras détruit le télescope. Peux-tu transformer le sol ? En eau, en air, ce qui te passe par la tête. Le télescope est fixé, donc ne tombera pas, mais ça nous débarrassera d'eux."
"Ahh pas bête ça ! Allons-y.…"


Firestorm se concentra, et transforma le sol en mélange de sable et de vase, dans lequel ils s’enfoncèrent tous comme dans des sables mouvants
"Génie machiavélique, c'est grisant."
Il jeta un regard satisfait à la Dora et à Gordon, puis s’envola seul vers le télescope, ils ne pouvaient pas l’accompagner maintenant.
Il se positionna face à la machine, c’était assez impressionnant. Il se concentra sur la lentille, lança des flammes pour la faire brûler.

Mais soudainement un bruit strident se fit entendre…Firestorm reçut un choc, frappé par cette onde et l’envoya valser contre un mur. Le choc fut impressionnant, et il se tint la tête, il était un peu assommé.
Il regarda au milieu de la pièce, et il vit une femme, une scientifique, sortir du sable, portant un collègue avec elle. Des mutants ! Rah ! L’onde de bruit qui avait frappé Firestorm venait apparemment d’elle. Il regarda autour, ce qui lui vint premièrement en tête était de trouver quelque chose à transformer en coton pour se boucher les oreilles.
Mais il fut vite distrait par le collègue de la scientifique…il s’énerva, se tint la tête, semblait perdre le contrôle…et ses vêtements se déchirèrent. Il se transforma en ce monstre vert que Gaston connaissait bien des comics. Hulk!
Géo s’exclama "Ce ne sont pas les têtes importantes de la Légion, mais maintenant on risque de les voir arriver dans très peu de temps !"
Voyons déjà comment traiter ces deux-là, en espérant que le reste ne suive pas tout de suite. Il espérait pour une fois que Géo n’aurait pas raison.

Il était face à ce monstre vert maintenant, il était perturbé, il ne voyait pas comment faire.
Géo dut le sentir, et s’exprima "La transformation de Hulk réside dans son changement d'ADN. Ce serait très délicat d'essayer, mais si tu le tenais assez longtemps pour retransformer son ADN ?"
Firestorm acquiesça et s’envola tournant très rapidement autour de Hulk, comme une mouche. Le souci était que pour altérer son ADN, il fallait qu’il le touche.

Au bout d’un instant il se posa à califourchon sur les épaules du monstre vert, comme en rodéo.
Il plaça ses mains de chaque côté de la tête de Hulk pour modifier son ADN, essayant de tenir bon aux nombreuses secousses et aux mouvements du géant.
Mais Hulk finit par attraper le pied de Firestorm, et se mit à le frapper contre les murs. Gordon et la Wakandaise regardait la scène, impuissants, le sol étant toujours cet espèce de mélange sableux. Firestorm se prit plusieurs fois le mur. C’était plutôt trop douloureux, mais au moins il était en contact et il pouvait modifier l’ADN.

Alors qu’il pensait presque être au bout du travail, c’est à ce moment que la mutante aux ondes sonores se mit à crier, frappant Firestorm. Hulk le lâcha, il vola pour atterrir de nouveau contre un mur. Il était presque sûr d’avoir un ou deux os de cassés, et allait s’en sortir tout endolori.
Il se redressa tant bien que mal, mais était affaibli. Heureusement pour lui, Hulk avait changé de cible. La mutante semblait l’avoir énervé, parce qu’il se dirigea vers elle, pour l’attraper à son tour par les pieds et la fracasser contre le sol très rapidement avec des gestes répétés. Firestorm regarda la scène les yeux écarquillés. Hulk était vraiment un colosse incontrôlable. Au moins il n’avait plus à se soucier de la mutante, qui allait être bien assommée…voir plus ?

Malheureusement quand il eut finit avec elle, il revint vers lui rapidement et lui sauta de nouveau dessus. L’avantage était qu’il pouvait le toucher de nouveau et terminer la modification de son ADN, mais il prit encore de nombreux coups. Un ou deux autres os craquèrent de nouveau.
Hulk le frappa contre un mur, mais le frappa ensuite contre le télescope, ayant pour effet de briser la lentille.
Après plusieurs autres volées, Firestorm finit par réussir à altérer l’ADN de Hulk, qui le lâcha et reprit peu à peu forme humaine, avant de perdre conscience.

Firestorm se redressa, en survol, et alla regarder la lentille. Elle était bien brisée, cela avait fonctionné. Il était essoufflé, mais il fallait qu’il prévienne au plus vite OMEGA et Supergirl. Il mit la main sur son oreillette…son oreillette ! Elle n’était plus là ! Il avait dû la perdre en étant secoué de part et d’autre dans la pièce.
L’adrénaline l’aidait certainement à ne pas trop ressentir la douleur, il douillerait certainement quand il s’arrêterait.
Il chercha à travers la pièce son oreillette. Il fouilla vers le télescope, vers les murs, autour de Hulk-humain-inconscient, cela pris un long moment, il s’énerva de plus en plus en pestant. Mais finalement, alors qu’il n’y croyait plus, il l’aperçut sur une sorte de bureau dans un coin.

Il réinstalla rapidement son oreillette, et alerta OMEGA.
"OMEGA ! C’est bon ici ! Le télescope est HS ! Supergirl peut agir, il faut être rapide, on est attaqués par des mutants ici !"
Il se retourna ensuite pour retrouver Gordon et la Wakandaise, mais soudain il entendit une explosion. Il s’arrêta, et il entendit des bruits inquiétants et forts qui venaient vers leur direction…



Codage par Libella sur Graphiorum


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Party like you don't care.


Kara L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1480
✯ Les étoiles : 1697


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mer 2 Mai 2018 - 19:05

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


Livewire. Elle n’avait pas arrangé les choses, bien au contraire, elle avait fait merdé tout le système de l’armée rebelle. Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais écrasé sa tête entre mes doigts mais encore fallait-il que je ne m’électrocute pas… La détruire…m’occuper des satellites ? Je ne savais pas quoi faire. Je n’aimais pas du tout mais alors pas du tout cette fichue situation. Et l’intervention d’OMEGA n’arrangea rien à tout ce problème « Supergirl, la Magic League n'attend plus que vous pour le satellite, de toute urgence. » « OMEGA...Livewire elle...eh merde ! Je vais aller m’occuper des satellites. Ça arrêtera sûrement Livewire. Préviens mon père que Livewire est ici s’il te plaît OMEGA, je vais dans l’espace. » « Très bien, mademoiselle Walters. » Je me dirige donc vers le vaisseau wakandais pour récupérer tout ce dont j’avais besoin pour m’occuper du satellite. Une fois tout en main, je sors de la base secrète « J’ai combien de temps OMEGA ? » « Vos amis sont déjà attaqués, il n'y a littéralement plus de temps à perdre. » Et les bonnes nouvelles ? Elle connaît pas ?

Je prends appui sur le sol et m’envole, le point levé vers le ciel et me propulse pour prendre plus d’élan « Je suis en route pour l’espace ! Il va falloir que tu me guides OMEGA » Derrière moi, le repère de l’Armée Rebelle se fait ravager et Livewire est libre de ses faits et gestes. Je me mords l’intérieur de la lèvre. J’aurais dû l’arrêter mais je ne pouvais pas faire marche arrière. Mais alors que je monte vers l’espace et que je me dirige vers le satellite, je me prends une attaque de plein fouet. Pour la première fois, je ressentais une atroce douleur, qui m’assomme légèrement et me faire perdre le contrôle de mes pouvoirs, me coupant dans ma voltige et me faisant chuter vers le sol. Je retombe d’ailleurs lourdement sur le sol, ma colonne vertébrale venait de prendre un sacré coup. Barry allait me tuer si je mourrais… Je me relève, et reprends contenance avant de prendre appui pour m’envoler avant de faire face à celui qui venait de me tirer dessus. Il volait également mais apparemment, grâce à des petites fusées indissociables de son costume. Amateur.

« Vous êtes-qui vous ? » « Ton nouveau cauchemar. » Il lève le bras vers moi avant qu’une intense lumière verte ne s’en échappe pour foncer droit sur moi « Et ce cauchemar s’appelle Luthor ! » « OMEGA préviens l’équipe de gotham que j’ai des ennuis. » dis-je avant d’utiliser ma vision thermique sur Luthor, espérant pouvoir le repousser un maximum. « Très bien mademoiselle Walters. Je dois tout de même vous avertir qu'ils sont en grand danger. » Mais c’est pas possible !! On est maudis ou comment ça se passe ?! Ma vision thermique semble le faire reculer mais son armure limite l’attaque et j’ai comme l’impression qu’il diminue très fortement mes pouvoirs et surtout l’impact de ma super-force sur les blessures et le ressenti des douleurs… Fronçant les sourcils, je fonce vers lui à grande vitesse avant de tenter de le frapper « Je n’ai pas peur de vous ! » Le coup retentit sur son armure. Il est repoussé plus loin mais c’est comme si ma super-force avait été impacté par cette énergie verte qui réduit considérablement l’entièreté de mes pouvoirs, ou plutôt ceux de Supergirl et ce n’est pas une bonne chose, pas du tout !

Et voilà qu’il fonce vers moi, les mains rayonnantes de cette saloperie d’énergie verte. Je tente le tout pour le tout et m’envole à grande vitesse vers le repère de l’Armée Rebelle pour demander de l’aide aux Doras sinon pour sûr que j’allais mourir si je me battais seule contre lui, son énergie verte était un danger pour moi…une kryptonite comme dirait Supergirl. Je fais face à un immense chaos à cause des foudres de Livewire mais je ne peux pas rester là sans rien faire, surtout avec l’autre taré aux trousses. Je m’approche des Doras avant de leur expliquer la situation et leur demande de m’aider pour occuper Luthor pendant que je me rends dans l’espace pour m’occuper du satellite. Luthor le chewing-gum m’avait suivi et vu sa puissance, pour l’occuper, les doras devaient monter dans le vaisseau wakandais. « Y’a l’ennemi numéro 1 de Superman qui s’acharne sur moi. Vous pouvez m’aider ? Il est puissant, il faudrait que vous montiez dans le vaisseau pour l’attaquer. Je peux l’attaquer en attendant pour que vous puissiez monter dans le vaisseau sans problèmes. » Je fronce les sourcils en voyant Luthor avant d’ajouter, les points serrés « Viens me chercher ! » J’attrape un amas immense de metal qui devait pas être bien léger pour tenter de me protéger au maximum de son attaque avant d’ajouter, le bouclier devant moi « T’es pire qu’une boule de gomme toi hein ! Tu t’accroches et tu fais chier. »

Après cette fantastique réplique digne de ma joueuse, c’est surtout qu’elle avait envie de la sortir, je me dirige vers le vaisseau wakandais avant que Luthor soit dans leur ligne de mire. Luthor tente de me prendre le bouclier de métal des mains pour donner un coup dedans afin de me blesser. Là, il venait de me pousser à bout et il allait rapidement comprendre sa douleur. « MAIS TU VA ME LÂCHER SOMBRE ABRUTI ! » je lève les deux mains face à moi et utilise toute ma puissance télékinésique sur Luthor, espérant l’assommer ou au moins l’envoyer très loin de moi parce qu’il commençait sérieusement à me taper sur le système. « J’ai pas le temps de jouer, je dois sauver mon équipe ! » Je m’acharne sur Luthor en utilisant à maintes reprises ma télékinésie et utilise ma super vitesse pour quitter le repère et voler vers l’espace « Lucy ! Tu peux pas savoir comme je suis heureuse que tu sois là ! » Pour une fois, j’étais reconnaissante envers ma mère pour avoir fusionné mon esprit avec celui de Lucy.

Mais alors que je suis en plein vol vers le ciel avec tout le nécessaire que j’avais pris le temps de récupérer après tout ce binz, je comprends rapidement qu’un tir puissant vient littéralement de me froler. Un tir du vaisseau wakandais, qui visait Luthor qui continue de s’accrocher à mes bottes « Mais c’est pas possible ! Tu t’acharnes comme ça sur toutes les filles ou quoi ? » Je pousse un profond soupir et me retourne avant de lui mettre un coup de pied en pleine tête. S’il est pas assommé avec mon coup de pied du droit, là, je saurais plus quoi faire hein. Je m’élève vers le ciel, guidée par OMEGA « Dirigez vous au dessus des Etats-Unis, au dessus de l'état du New-Jersey précisément. Gotham City s'y trouve, leurs satellites doivent être par là. » Tout est trèèèèèèèèèèès grand, énooooormément grand même. C’est aberrant. Faisant face à plusieurs satellites en orbites, je pose rapidement le regard sur celui qui m’intéressait. Celui détenant le cible « GASS » autrement dit d’après les dires d’OMEGA, Gotham Aeronautics and Space Surveillance. « C’est parti ! » M’approchant du satellite, je souris en voyant que je m’étais pas trompée « J’y suis OMEGA »

J’entre à l’intérieur et prends le temps d’assommer avec grâce et délicatesse, la dizaine de personnes présentes, même le pépé assis sur les toilettes. Faut pas que y’est de témoins hein. Même si je sais même pas si y’a des toilettes ou pas dans un satellite…Si ça se trouve, ils font caca dans l’espace et après ça tourne autour de la terre et…ferme là Kara. Mais alors que je suis en train d’armer le satellite, je remarque avec un degrés de retard, le vaisseau wakandais qui est tout bonnement en train de se diriger très rapidement même trop rapidement sur le satellite de Gotham. Et BOUM explosion ! Grâce à ma super-vitesse, j’ai pu sauver les occupants du vaisseau avec l’énorme impact de l’explosion. Au moins, y’avait pas de morts. non papi, la mort ne surviendra pas tout de suite. Une chance que je sois résistante. Avec tout ça, si mon père me fait des papouilles, c’est qu’il aura pas compris que je suis du genre à plonger les deux pieds dans le danger…uniquement parce que…je tiens de lui en fait…

Je viens de penser, ça à fait BOUM, nous sommes vivants mais il n’y a plus de satellite. « OMEGA, on a un problème, le satellite de Gotham vient d’exploser. »

Oups.
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un grand pouvoir
implique de grandes responsabilités.

Honey Lemon


« Dernière force. Dernière chance. »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3621
✯ Les étoiles : 3131


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mer 2 Mai 2018 - 22:21

- Bon bah c'est râpé pour l'observatoire, commenta Honey, factuelle.
Parce que c'était un fait alors elle le traitait comme tel.
Le vaisseau arrivait à Gotham, pile à temps pour le voir exploser et être aux premières loges du spectacle. Par chance, ils étaient encore suffisamment loin pour ne pas subir l'onde de choc provoquée.
- Merde, j'espère qu'ils étaient pas à l'intérieur, commenta Dyson.
Remarque pertinente, songea la chimiste en se mordant la lèvre. Finalement, elle dit :
- Mais non, t'en fais pas, je suis sûre que tout va relativement bien pour eux.
Le vaisseau entama sa descente et le petit groupe put s'apercevoir que le plan de l'autre groupe avait moyennement fonctionné car les mutants étaient toujours dans la place et bien en forme. Ils firent donc le choix d'atterrir dans un endroit plus calme, à proximité. Tandis que les moteurs s'éteignaient, Shuri se tourna alors vers le reste du groupe :
- La situation est très délicate, et trois héros dans ce vaisseau sont incapables de se battre, sans compter l'enfant qui est ici. Gotham est remplie de mutants, et nos amis ont visiblement du mal avec ce qui était prévu pour leurs retirer leurs capacités. Que faisons-nous ?
- Il faut qu'on sauve nos amis, répondit la blondinette du tac au tac mais sur un ton chantant car elle n'allait pas se laisser abattre par la situation.
Le vaisseau s'ouvrit et Shuri dit encore :
- OMEGA, j'aimerais que tu fasses partir le vaisseau, Jack Jack et sa famille ne doivent pas être attaqués pendant qu'on est dehors.
Brillante proposition, songea Honey en opinant vivement.
- Très bien, princesse Shuri.
Sur ces bonnes paroles, la porte du vaisseau s'ouvrit et le petit groupe en sortit... pour rencontrer le comité d'accueil dirigé par le Joker en personne. Il leur tendait les bras, hésitant presque à courir les retrouver. Il était heureux, à sa façon malsaine.
- Je pensais pas à trouver ces "amis" là, commenta Honey des fois qu'il y ait méprise.
- Regardez qui voilà... les héros sauveurs ! Vous êtes venus voir le chef d'oeuvre en live ?
- Nope, mais vu comment vous êtes arrivés juste devant nous, je dirais plutôt que toi, tu es venu voir les remarquables héros que nous sommes. On devait te manquer, face de clown.
Dyson était manifestement en forme pour les punchlines mais Honey se demandait s'ils n'avaient pas plus urgent à faire. Mais le Joker non plus ne semblait pas pressé. Il soupira, chagriné.
- Il est vrai que les défenseurs du coin n'ont pas été d'un grand divertissement... Je commençais à m'ennuyer. Oh mais je vois que tu as ramené des nouvelles têtes, c'est formidable !
Le Joker avait posé son regard trop maquillé sur Honey Lemon qui tourna plusieurs fois la tête avant de comprendre que c'était notamment d'elle qu'il parlait. Ah...
- Oui, je me suis dit que cette fois-ci, tu aurais préféré que ça soit de nouvelles mains qui te bottent les fesses. On va être gentil et te laisser te rendre avant qu'on ne te frappe. Qu'as-tu fait de ses amis ?, dit-il avec insistance.
La jeune femme avait manqué de pouffer suite à cette remarque mais s'était retenue de justesse, d'autant que le Joker venait de la désigner explicitement.
- Je suis pas sûre que c'était l'idée du siècle de parler de "mes" amis parce que ça implique certaines choses qu'il aurait été plus avantageux de taire, murmura la jeune femme, bien désolée d'avoir à le faire remarquer.
Comme le fait qu'elle était la seule Big Hero 6 pas capturée.
Le Joker éclata d'un rire sardonique.
- Ah sacré Dyson, toujours autant de répartie. Malheureusement si je me rendais aussi facilement, cette...scène perdrait tout son charme, déclara-t-il en agitant amplement la main. Ses amis ? Navré mais je ne demande pas l'identité de toutes les personnes que je tue... oups.
Il mit la main devant sa bouche, faussement désolé.
- Si je peux me permettre, Monsieur le Joker, vous parlez beaucoup mais... concrètement, vous pouvez les prouver ces soi-disant meurtres ?
Honey s'étonnait elle-même d'être intervenue dans ce qui était manifestement de grandes retrouvailles mais son esprit cartésien était piqué au vif. Comment pouvait-il affirmer des faits aussi graves sans les assommer d'une batterie de preuves irréfutables ? Il avait fallu un peu plus que la bonne parole de Copernic pour proclamer la rondeur de la Terre !
- Non, répondit simplement le Joker avec un grand sourire.
- On va devoir trouver les réponses dans ton cerveau ? Je sais qu'une Harley Quinn serait très contente si je te réglais ton compte. Tu te souviens d'elle ? Elle t'a battu aussi magistralement que ce que je vais te faire. Tu es sûr que tu veux en arriver là, pot d'peinture ?
Honey sourit. C'était un peu facile comme surnom mais assurément pas volé.
- Donnez-moi du sensationnel, héros, je n'attends que ça ! s'écria le Joker.
Dyson s'empara de l'araignée au milieu de son costume et la lança sous les pieds Joker.
- OMEGA, je veux un camion, ordonna-t-il.
Honey aurait demandé "s'il te plait" mais elle concevait que la situation impose des formules et politesses d'urgence.
Le logo se transforma en camion aux couleurs de la ville et bouscula une partie des mutants à proximité qui s'étaient tenus tranquilles jusqu'à présent. Ces derniers choisirent rapidement leur adversaire, si bien qu'il ne resta plus que Honey face au Joker. La jeune femme ne le quittait pas ds yeux, prête à anticiper le moindre de ses mouvements. Sa main était au-dessus de ses billes chimiques dont elle connaissait l'ordre par cœur et qu'elle n'aurait plus qu'à saisir au moment opportun.
- Si je vous propose de mettre tout ça à plat autour d'un thé, vous allez dire non ? Juste pour savoir, demanda tranquillement la chimiste.
Du coin de l'œil, elle avait même repéré un salon de thé quasiment désert. Apparemment, l'Apocalypse n'attirait pas les foules.
Le Joker applaudit vivement les prouesses technologiques de Dyson avant de porter son regard fou sur la jeune femme.
- J'ai toujours le temps pour un thé. J'aime bien le thé. Mais j'aime encore plus le thé... NT, conclut-il avec un sourire fou.
- C'est marrant parce que vous avez fait un jeu de moi mais ça l'est nettement moins si vous en avez vraiment, acheva Honey en maintenant sa voix aussi assurée que possible.
- Suis-je donc si prévisible ? demanda-t-il en posant une main théâtrale sur sa poitrine. Bon. Tant pis pour le thé alors.
Dans un mouvement de veste digne d'un magicien, le Joker lança de petites bombes en direction de la jeune femme.
La seconde suivante, la chimiste se délestait de toutes les fioles vides déjà utilisées (ça l'embêtait un peu mais elle pourrait en racheter car mourir serait quand même plus embêtant que perdre du matériel) pour les envoyer contrer les bombes et les faire exploser aussi loin que possible. Et bien lui en prenait : quand elles explosaient, les bombes enflammaient le sol. Honey avait eu raison de lancer des fioles vides : qui sait les ravages que pourraient faire des produits inflammables ?
Pas le temps de s'arrêter sur la question, cependant. Le Joker avait plus d'un tour dans son sac et envoyait aussi de minuscules têtes foreuses qui firent leur chemin incognito jusqu'à exploser aux pieds de la jeune femme. Le sol se fissura de part et d'autre, devant très instable. Mieux valait bouger avec précaution. Honey observa les fissures, un peu déroutée, puis se rappela qu'elle avait synthétiser du goudron "au cas où". Eh bien le cas venait de se présenter alors la jeune femme le déversa en entier dans les fissures à ses pieds afin de se stabiliser. Elle n'en avait cependant pas assez pour réparer tous les dégâts causés sur la voie publique sur lesquels la jeune femme parvenait pourtant à tenir.
L'affrontement continua ainsi un moment certain : le Joker attaquait, Honey ripostait. Mais un bourdonnement au-dessus de leur tête les fit bientôt s'arrêter. L'instant d'après, ils étaient piégés dans une masse étrange et mouvante.
Après de longs instants de flottement, un homme descendit de son drone géant que formait cette même matière.
- Tu ne m'en voudras pas, Joker, mais je prends les rênes, maintenant.
Honey déglutit. J'aurais bien conclu avec "oups" mais Marielou l'a fait juste avant alors ça ferait redite.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Violette Parr


« La Mort est la dernière
aventure qu'il te reste. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5017
✯ Les étoiles : 0


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « La Mort est la dernièreaventure qu'il te reste. »


________________________________________ Jeu 3 Mai 2018 - 21:17






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

Tout allait bien du côté des Indestructibles. La famille était enfin réunie, pour le plus grand plaisir de Violette. Dyson avait tenu parole. Il avait retrouvé et sauvé sa famille. Et elle lui en serait éternellement reconnaissante. Néanmoins, la mission était loin d’être finie. En effet, d’après OMEGA, rien ne se passait correctement du côté de Gotham city et donc du reste de l’équipe. Violette espérait sincèrement qu’il n’y avait pas de blessé grave ou pire de leur côté. Mais si c’était le cas, OMEGA leur aurait signalé non ? Donc c’était plutôt bon signe de ne pas avoir ce genre de nouvelle. Mais cette pensée perdit toute crédibilité lorsque le vaisseau arriva presque à destination. Ils virent un spectacle désolant : une énorme explosion. L’observation venait d’exploser…l’endroit où se trouvait peut-être leur camarade venait d’être détruit. Comme le disait Dyson et Honey, Violette espérait également qu’ils aient mis les voiles avant l’explosion. Pour plus de sécurité, ils atterrirent un peu plus loin du chaos et des mutants bien vivants. Néanmoins, à leur descente du vaisseau – et tandis que celui-ci repartait – ils furent accueilli par un charmant comité, dont le Joker. En le voyant, Violette n’arrivait pas à empêcher son sang de bouillir. Le voir vivant, l’entendre de satisfaire de la situation était atroce. Et pourtant, contrairement à ses deux amis, Violette n’arrivait pas à prendre la parole. Soit n’osait-elle pas, soit était-elle trop remontée pour ne pas ouvrir sans bouche sans lancer une ribambelle de grossièreté. Dyson venait de lancer les hostilités en faisant apparaître un camion. Les mutants commencèrent à s’en prendre à eux. Mais Vi’ n’arrivait pas à détacher son regard du Joker. Il ne semblait même pas l’avoir remarqué, sans doute parce qu’elle n’était pas vraiment en face de lui. Puis surtout, il n’avait d’yeux que pour Honey, comme s’il avait déjà choisi son adversaire. Elle aurait voulu s’attaquer à lui, lui faire mordre la poussière, venger toute sa famille pour les atrocités qu’il leur avait fait subir. Malheureusement, ce combat n’aurait pas lieu.

« Violette ! Attention ! » lança Shuri. La princesse venait littéralement de sauver la vie de la jeune Parr. En effet, sur les paroles de Shuri, Violette s’était retourné, créant par réflexe un champ de force. Elle avait très bien fait puisque le camion que Dyson venait de faire apparaître venait de s’exploser contre le champ de force de Violette. Une Violette assez surprise de la puissance que ses champs de force avaient en ce moment. Est-ce que c’était l’adrénaline de la mission qui la rendait ainsi ? Ou bien le fait d’avoir sauvé sa famille ? La brunette garda son champ de force autour d’elle, observant l’investigatrice de cette tentative d’assassinat. « Pas mal. » Celle qui venait de lui envoyer ce ‘pas mal’ d’une manière complètement cynique était une femme aux cheveux rouges. Très jolie mais complètement méchante ! Après tout, Violette n’avait rien demandé et ne méritait pas de se recevoir un camion en pleine face. Elle venait de déclencher la colère de Violette qui avait donc immédiatement répliqué. « Et ce n’est pas tout » lui répondit Violette sèchement. Le champ de force était toujours présent autour d’elle. Elle décida de le rendre offensif en l’envoyant en direction de cette femme. Et bam ! Touché ! Violette lui adressa un sourire narquois. Elle venait de lui faire un peu mal. Mais elle l’avait surtout énervée. En effet, cette inconnue – car oui Vi’ ne savait toujours pas qui elle avait face à elle – commença à faire des grands gestes, jouant avec des filaments rouges entre ses doigts. Puis l’inexplicable arriva. Le décor changea complètement. Tout le monde avait disparu…

Elle se trouvait désormais dans un parc. Il y avait pas mal d’arbre autour d’elle. L’herbe était finement coupée. Cela donnait envie de jouer dedans. C’était d’ailleurs ce que faisait un enfant. « Jack-Jack ?!! » Violette était choquée. Qu’est-ce qu’il faisait là ? D’ailleurs, où était-elle ? L’Indestructible fut encore plus surprise lorsqu’elle aperçut Flèche et ses parents non loin de Jack-Jack. Toute la famille semblait heureuse et insouciante. Loin de la réalité. Cela ne pouvait pas être vrai. Et pourtant, tout semblait bien réel. A cette image de bonheur, la jeune femme ne put s’empêcher de sourire à pleine dent, prenant son petit frère dans les bras. Mais d’un seul coup Jack-Jack disparu de ses bras. Flèche aussi. Ses parents. Et même le décor du parc. Tout du moins, le parc avait radicalement changé de look. Les arbres étaient pour la plupart arraché, ou découpé. Ils n’avaient plus aucune feuille. L’herbe n’était plus verte mais rougeâtre. Le ciel était sombre tout comme l’ambiance actuelle de la scène. Cela glaçait le sang. Des voix, des appels à l’aide de firent entendre. Violette tourna la tête, à droite, à gauche, balayant tout le paysage à la recherche de l’origine de ces appels au secours. Elle n’eut pas le temps de lever son pied pour partir à la recherche que ses parents apparurent devant elle, la mine fatiguée. Ils avaient l’air tellement mal en point. « Comment peux-tu te prétendre être une Parr, une Indestructible, une des nôtres alors que tu nous as abandonné ?!! » questionna sa mère avec un ton froid. « Tu n’es pas venu nous sauver, tu es resté dans ce monde doré, loin du conflit, loin de ta famille qui souffrait. » ré-enchérit son père avec le même ton. Cela détruisait totalement Violette. « Nous sommes persuadés que Flèche n’aurait jamais eu ton comportement. Même Jack-Jack serait arrivé à temps. Nos enfants chéris. » C’était trop. Violette n’arrivait même pas à rappliquer. Ils avaient sans doute raison. Mais comment cela pouvait-il être possible ? Ils étaient censés être dans le vaisseau, loin de cette scène apocalyptique.

Le champ de bataille reprit brutalement sa forme réelle. Adieu le triste parc. Et bonjour… le poing de la femme aux cheveux rouges ?! Oui. Violette venait de se recevoir un coup de poing en plein nez. Ceci était complètement inattendu. Tellement que Violette manqua de se retrouver par terre. Heureusement, elle avait un bon équilibre. Se tenant le nez, Violette devint invisible. D’abord pour éviter de se prendre un autre coup de la folle dingue mais aussi pour la prendre par surprise…comme elle venait de le faire. Car maintenant la brunette comprenait mieux ce qui venait de se passer. Elle l’avait embarqué dans une illusion. La mutante était vraiment très douée, il fallait le reconnaître. Désormais invisible, Violette en profita pour essuyer rapidement le sang qui coulait de son nez et pour se placer à côté de la sorcière. Elle prit une inspiration, lança son poing en arrière pour lui donner de l’élan et frappa de plein fouet les côtes de son adversaire. Cette dernière se plia de douleur et de surprise. Violette réapparu alors. Elles étaient quittes. Mais la sorcière aux cheveux rouges semblait vouloir en découdre encore une fois. Elle préparait un nouveau coup, cela se voyait puisqu’elle jouait encore avec ses doigts et ses filaments rouges. Mais il lui était impossible de savoir ce qu’elle préparait. Alors la meilleure solution, pour parer à ce qu’elle pouvait faire, c’était de générer un champ de force. Et c’était clairement la meilleure solution. Puisque la sorcière rouge décida d’en faire autant. Elle avait commencé à générer une onde de choc. Onde de choc rouge VS Onde de choc bleu. Cela aurait pu donner du violet mais non…cela eu surtout comme conséquence de souffler tout le monde sur le passage.

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 Tumblr_p7iercY4Em1sejmmmo3_250

« Je dois dire que je suis impressionnée. » Scarlet Witch (oui je mets son nom même si Violette ne le connait pas) se remit de l’onde de choc un peu plus rapidement que Violette. Mais cette dernière s’en remit peu de temps après. Elle se massa l’oreille doucement. « Je te retourne le compliment. » Autour d’eux, il ne restait pas grand-chose. Cette onde de choc doublée fut très puissantes et avait eu pas mal de conséquence. Scarlett était en train de le remarquer. Il fallait profiter de ce manque d’attention pour l’attaquer. L’idée ne se fit pas attendre. Violette posa son regard sur la première chose qui se trouvait au sol…un bout de métal qui avait sans doute appartenu au camion. L’indestructible créa un champ de force autour du morceau de métal afin de le manipuler à sa guise. « On va arrêter de jouer. On a pas le temps pour ça ! » Elle manipula son champ de force pour l’envoyer vers son adversaire. Elle voulait planter la sorcière rouge, tout simplement…en enlevant au bon moment son champ de force. Malheureusement, elle ne fut pas assez rapide. Scarlet Witch contra son attaque en reprenant le contrôle du bout de métal avant qu’il n’atteigne sa cible. Merde. « Je suis d’accord. Il est temps d’en finir. » Cette sorcière était bien plus puissante que Violette. Elle manipulait la matière comme elle le voulait. En effet, elle se servit du morceau de métal pour en faire un piège. Le métal fila vers Violette, trop rapidement pour qu’elle ne puisse créer un champ de force. Le morceau se tordit et se plia autour de Violette pour la piéger. Ses chevilles, ses bras, son cou. Plusieurs parties de son corps étaient emprisonnées autour du métal. « Tu ne manques pas d’énergie. Tu serais une très bonne recrue pour le Joker. » Et puis quoi encore ?! « Mais hélas tu as choisi de te placer aux côtés des perdants. » Cela aurait pu s’arrêter là. C’était déjà beaucoup non ? Mais non. Scarlet Witch manipulait encore le métal pour qu’il fasse léviter Violette puis elle bougea le métal afin de serrer toujours plus la brunette. Violette commençait à avoir du mal à respirer. Pourtant, elle trouva le moyen de lui répondre. Elle ne pouvait pas la laisser dire ça sans se défendre. « Comment me placer du côté de l’homme qui a fait souffrir ma famlle et qui détruit tout ce qui est autour de lui. » Mais plus Violette parlait, plus Scarlet Witch serrait le métal. Et le droit de parole dans cette histoire ?! Violette grimaça de douleur. Elle n’arrivait même plus à parler. Elle sentait l’air se faire de plus en plus rare dans son petit corps. Elle se sentait mourir tout simplement. Comment se battre face à ça ? « Les luttes constantes ne sont pas là par hasard. Il y a une raison. Peut-être que le Joker agit de manière abrupte aux yeux du monde, mais il en ressortira un monde meilleur pour le bien de tous. On ne choisit pas sa famille, Violette. On l’adopte. » Heureusement que Violette perdait doucement connaissance, parce qu’entendre ces débilités était atroce. Non. Elle ne pouvait pas mourir. Pas aujourd’hui. Pas après avoir réussi à sauver sa famille. C’est en voyant l’image de ses parents, de Flèche et son très récent souvenir de ses retrouvailles avec Jack-Jack qu’elle puisa ses dernières ressources, ses derniers grammes de forces mentales. Elle essaya de générer un tout petit champ de force entre elle et le métal pour faire bouger « ses chaines ». Mais ces dernières étaient contrôlées par la sorcière rouge et autant dire que le combat n’était pas égal puisque Violette était à deux doigts de perdre connaissance. Scarlet Witch semblait vouloir en finir avec Violette puisqu’elle balança le métal – et donc la jeune femme par la même occasion – contre le mur le plus proche. Vi’ avait gardé son petit champ de force actif. Le choc contre le mur et son champ de force brisa le métal. En effet, ce dernier explosa littéralement. Violette était libérée de ses chaines. Mais, dans un dernier cri de douleur et de surprise, Violette venait également de se prendre tous ces chocs. La jeune Parr fit une vilaine chute, tombant lourdement sur le sol, inconsciente et avec sans doute quelques fractures.

La nuée de nano robot lancée par le Joker frappa Scarlet qui s’éloigna alors du champ de bataille. Elle avait sans doute fini sa mission, de toute façon. Les nano robot entourèrent le corps de Violette pour la soulever et l’emmener vers le Joker et l’homme qui venait d’arriver. « Faisons un marché, Joker. » annonça l’homme qui venait de débarquer sur le champ de bataille.



☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fille vaut bien mieux que vingt garçons

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader des Avengers ✗ Adjoint du maire
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 17005
✯ Les étoiles : 0


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Ven 4 Mai 2018 - 8:16

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


Neu-Berlin - Allemagne

Finalement, après un moment aussi long que pénible, les débris qui coinçaient Crâne Rouge commençaient à être déplacés, alors que la température semblait baisser autour de lui. Au bout de quelques seconde, le plus gros morceau qui l'écrasait se fit entourer d'un anneau de glace avant d'être soulevé et posé plus loin.

Ils sont partis, fit Killer Frost, sa voix emprunte de colère, en tendant la main au Fürher pour le relever. Avec les Indestructibles. Tous en vie. Magic League, Armée Rebelle, Wakandais.
Ils ne se soumettent plus aussi simplement que ces derniers mois, mais ça ne change rien. Ils veulent se battre avant la fin, qu'il en soit ainsi, nous avons toujours de l'avance.

Crâne Rouge était remonté, serrant les dents pour contenir une rage en voyant les dégats du centre-ville. Le bâtiment d'Hydra avait littéralement été expulsé plus loin (il était déjà en train de s'écrouler petit à petit au loin d'ailleurs) et tout le centre avait été ravagé par l'affrontement gelé entre Killer Frost et Frozone. Mais il savait que l'arrivée de la Magic League et l'espoir qu'elle semblait donner aux forces ennemis n'était qu'à moitié inquiétante. La procédure était bien trop avancée, ils ne pouvaient plus mettre la main sur les derniers préparatifs avant la fin.

Rassemble la moitié des mutants de Neu-Berlin. Nous partons pour Gotham City, indiqua-t-il sur une voix impériale à sa petite amie tout en marchant vers une voiture.
Lève les yeux, chéri.

Ce qu'il fit. Il observa la teinte rouge du ciel, avant de plisser les yeux pour observer un léger détail qui semblait scintiller très faiblement.. Qu'est-ce que c'est ?
Le Wakanda nous a enfermé. J'ai déjà dépêché tes petits nazis à la limite de ce dôme. Ils se sont tous cognés dedans, des fois que vérifier avec ses mains soit trop compliqué pour leurs cerveaux visiblement bien atteints.

Crâne Rouge étouffa de nouveau un cri de rage.

Il est hors de question que je sois mis à l'écart de l'Apocalypse.
Qu'est-ce que tu propose ? J'ai déjà essayé de le geler, certains mutants ont essayé de le détruire, il n'y a rien à....

Si Killer Frost ne put pas finir sa phrase, c'est parce que le dôme venait à l'instant de se briser dans un énorme fracas, disparaissant dans l'atmosphère à la plus grande surprise du Fürher et de sa compagne. Non pas que ça les dérangeait, au contraire, mais la raison de la destruction du dôme était encore inconnue, et donc potentiellement dangereuse. Ils restèrent méfiants quelques instants, avant de se détendre lorsque l'auteur de cette libération soudaine finit par atterrir devant eux. Bien, Crâne Rouge voulait justement le voir.

J’ai entendu dire que vous aviez besoin d’un chef ? Demanda-t-il sur un air supérieur, un ton fier. Ou bien était-ce d’aide ? J’espère que ce n’était pas d’aide, je n’aime pas les faibles et mes services ne sont pas gratuits. 

Killer Frost leva les yeux au ciel, se plaignant, comme toujours, des grands airs de ce mutant qu'elle trouvait pathétique.

Tu n'es pas un Dieu, Loki. Si je suis faible, dans ce cas tu l'es tout autant.
Crâne Rouge recentra la discussion, sur un ton impératif. Cette discussion n'avait pas lieu d'être, ils avaient des priorités. Il faut que tu ailles t'occuper des scientifiques, assures toi que le plan avance vite.
Plait-il ? C’est à moi que tu t’adresses ? Il eut un regard dédaigneux envers Crâne Rouge, puis sur Killer Frost, la désignant du regard en continuant. Tu a des petites mains pour faire ce genre de besognes.
Elles t'emmerdent mes petites mains, mutant de basse qualité. Si tu veux pas faire foirer le plan, ce n'est pas un choix qu'on te donne.

Loki se pinça l'arête du nez, en secouant la tête, prenant la mutante pour la plus stupide des créatures. Je vais le dire lentement pour bien que tu comprennes. Il la fixa fermement, dans les yeux, regard qu'elle soutint, blasée. Je, fit-il en se désignant. Viens de vous sauver. Et tu, ajouta-t-il en la désignant à son tour.  … Ne sert à rien. Alors tu vas gentiment aller voir ailleurs si j’y suis et laisser faire les grandes personnes.
Enfin, il croisa les bras sur son torse. Ce plan ne fonctionnera pas parce qu’il n’est pas… Mon plan, tout simplement, conclut-il en haussant les épaules.

Crâne Rouge fit un pas vers lui. Je peux savoir pour qui tu te prends ? Les histoires que le Joker a ramené de son monde pour te faire ressembler à ce clown n'ont rien à voir avec ce que tu es vraiment. Moi ? JE suis chef d'Etat. Ne te crois pas meilleur que tu ne l'es vraiment, Loki.

Il prit un instant pour le toiser avant de taper des mains, lentement. Bravo. Tu veux une médaille pour ça ? Ou bien un jouet ? Oh, je sais, si on t’offrait un nez ? Loki n'avait pas peur de lui, ni de Killer Frost, ni d'aucun des mutants de la Légion et de l'Apocalypse.
J'ai besoin d'un nez et toi d'un cerveau, insecte.
Tu nous fait quoi là ? Reverse-Flash Syndrom ? Tu n'as pas connu Reverse-Flash toi. Il était exactement comme toi, persuadé d'être un dieu, supérieur à tout le monde et toute hiérarchie capable de dominer seul. Il s'est fait tuer dans l'heure qui a suivi ce discours pathétique, si misérablement, que les restes de son corps doivent encore être éparpillés tout autour de Terre-1. Elle rigola. Si Livewire prenait des grands airs je pourrais concevoir. Si Magneto ou Scarlet Witch le faisaient, passe encore. Toi, tu n'es qu'un sous-fifre de ce monde, et si tu veux ta place ici, tu vas nous aider à exterminer la race humaine.

Il lui était hors de question de se laisser marcher dessus par un homme pathétique comme lui. Elle était la première à s'être tenue aux côtés du Joker dans la colonisation de ce monde. Killer Frost était la sœur de Captain Cold. Le savoir mort, tué par Reverse-Flash ? Elle s'en fichait royalement. Rien ne freinait la mutante.

Loki leva l'index pour le secouer de droite à gauche, avant de le ramener vers lui dans un simple sourire. Non, fit-il simplement, directement et efficacement. Je ne vise pas la domination du monde seul, indiqua-t-il sur un ton évident. Mais je n’ai pas franchement l’intention de servir qui que ce soit… Proposez -moi quelque chose de mieux ou débrouillez-vous seuls. Les humains… Ne sont bons qu’à s’agenouiller, rien de franchement intéressant.

Alors si tu refuse de répondre aux ordre, Loki, tu ferais mieux de partir et te débrouiller seul.
Loki colla son majeur et son index contre sa tempe avant de les décoller. Parfait, comme s'il n'attendait que ça.
Tu ne viendras pas pleurer lorsque la foudre te tombera dessus !
Ne t’inquiète pas, elle a tendance à préférer mon frère ! 

Il leva le bras, et ne dérangea pas plus longtemps.

Etait-ce une bonne idée de le laisser partir ? Non pas que je m'inquiète, s'il se prend pour Dieu, il explosera comme Reverse-Flash. Mais nous n'avons pas pour habitude de laisser s'échapper les traîtres.
Oh, mais nous le retrouverons, et il paiera ses trahisons. Mais nous avons d'autres priorités. Dépêche un des speedsters sur l’île des scientifiques. N'en choisis pas un stupide, la procédure doit accélérer.

Gotham City

Le combat s'était interrompu brusquement, de la façon la plus inattendue qui soit. Ce qui m'agaçait un peu, j'aurais payé cher pour pouvoir régler son compte moi même au Joker. A la place, c'était un mutant ailé qui m'avait fait face, si peu important dans l'intrigue que le MJ ne prend même pas la peine de le nommer -alors qu'il avait été vraiment agaçant à combattre, bien que j'avais gagné-.

Mon mutant ailé sous le bras, piégé comme un vulgaire tapis, je tournais le regard vers l'homme mystérieux qui était descendu du ciel avec des nanobots. Je le connaissais. Pas personnellement, mais je le connaissais de la même façon que je connaissais Honey Lemon avant de la rencontrer : c'était Callaghan, le méchant qui s'est opposé aux Big Hero 6 dans le film.

Si je peux suggérer une idée, fis-je simplement en levant le doigt, c'est qu'on ne fasse pas de marcher, mais que vous nous disiez quel est votre problème, Callaghan.

Celui-ci se retourna, et sous son masque, je pus deviner des traits surpris. C'est flatteur, le fameux Spiderman de la fameuse Magic League attendue pendant des mois, sait qui je suis.
Fais pas ta diva, t'es connu chez moi mais personne t'aime.
Je n'ai pas envie de parler avec toi, tu n'es rien ni dans ce monde, ni dans sa justice, ni dans mon estime.

Il se retourna vers le Joker, sans me laisser le temps de répondre.

Tu sais ce que je veux, Empereur. Il avait dit ce mot sur un ton moqueur. Si tu me l'accorde, je te donne la dernière pièce des Big Hero que tu n'as pas pu te procurer, pour la simple et bonne raison que c'est moi qui l'a possède. Je suis sûr que tu apprécierais les fonctions meurtrières que je lui ai rajouté.

Ce n'est même pas le Joker qui put répondre, mais l'ange déchu qui se trouvait encore sous mon bras. C'est un scientifique lui aussi, il ne mérite pas d’alliance.
Il va se calmer le saucisson ? Fis-je, presque outré, avant de tirer une toile sur sa bouche pour le taire.
Voyez-vous, je suis un homme impatient. Je n'ai pas le temps d'argumenter davantage.

Il leva les bras, et les robots minuscule qui formaient un nuage noir autour de lui s'élancèrent comme une onde de choc sur tout ceux qui se trouvaient autour, nous propulsant plus loin, à part le Joker qui était toujours face à lui. J'en avais lâché mon saucisson, mais j'avais d'autres priorités : de dessous sa cape, Callaghan prit une sorte d'anneaux qu'il lanca au pied du Joker. Dans la seconde qui a suivi, une portail s'était ouvert sous ses pieds, dans lequel il tomba. Callaghan s'y précipita à son tour, avec ses robots. Hors de question de le laisser s'échapper. Tirant une toile sur cette nuée technologique, je m'y précipitais à mon tour, avec la désagréable sensation du portail qui se refermait derrière moi.

L'endroit dans lequel je m'étais trouvé ensuite n'était pas si moche, mais j'aurais préféré que cette partie du film soit fausse. Et pendant que je dérivais dans ce vide coloré, je compris ce qu'il voulait. Si le film était fidèle à la réalité, Callaghan devait négocier sa fille, qui devait être un otage du Joker, comme d'autres scientifiques. Et à en croire ses paroles... ce devait être Baymax qu'il a corrompu et qu'il propose d'échanger.

Je ne tarderai pas à le savoir, puisqu'un second portail s'ouvrit devant nous.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
if you let this universe wins
YOU'LL LET YOURSELF LOSE
(c) princessecapricieuse

Gaston Hawk


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Gaston Hawk


╰☆╮ Avatar : Matt Bomer

Ѽ Conte(s) : La belle et la bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gaston

✓ Métier : Gérant de la salle de sport
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 Yg47

☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830
✯ Les étoiles : 11663


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 4 Mai 2018 - 15:55

Magneto vs Gorilla Grodd vs Firestorm

Firestorm venait de subir une deuxième explosion. Après celle dans l’espace, voilà que l’observatoire explosait. Il fut pris dans le souffle.
Il rouvrit les yeux un instant plus tard. Il était sonné, il avait la tête qui tournait un peu. Mais il avait de nouveau survécu à une explosion. C’était incroyable de faire partir de la Magic League, d’avoir ces pouvoirs, de vivre ces évènements. Sa vie à Storybrooke allait lui paraître bien fade et banale après cela…enfin s’il en revenait intact.

Il regarda autour de lui, il était dans un bâtiment qui tenait bel et bien debout. Des explosions et des fracas se faisaient entendre à l’extérieur. Il en déduit qu’il n’était plus dans l’observatoire.
Il entendit soudainement une voix derrière lui.
"Pour créer un être aussi puissant, il faut du génie scientifique, n'est-ce pas ?"
Il se retourne tant bien que mal pour voir qui lui parlait. Et là il ne put que reconnaître l’homme qu’il avait devant lui…Magneto !


Ils avaient battu en retraite la dernière fois qu’ils avaient croisé son chemin. Firestorm en était sorti frustré et énervé. Il ne réfléchit pas, et quand il l’aperçut il lui fonça droit dessus.
"Enfoiré !"
Mais il fut stoppé par une chaîne de métal, certainement contrôlée par Magnéto.
"Il me semble que la première fois, la Magic League avait déjà un rat de laboratoire dans leurs oreilles. La matrice de Firestorm vient de lui, n'est-ce pas ?"
"En quoi ça t'importe ?" répondit Firestorm en se concentrant pour liquéfier la chaîne.
"Tu le sauras bien assez tôt."
Géo dit "Ils ont une dent contre les scientifiques. Ou pire, ils les utilisent pour leur but final."
La chaîne se liquéfia, mais une autre vint s’accrocher à son pied. Firestorm singea Magnéto, en marmonnant "Tu le sauras bien assez tôt...gnagna"
Puis il pensa très fort mais ne s'exprima pas à haute voix "et bien on fera en sorte qu'il ne mette pas la main sur toi Geo"

Au moment où il réussit à se libérer de la deuxième chaîne, le plafond se détruit pour laisser apparaître une autre connaissance : Gorilla Grodd. Forcément, il était là lui aussi. Il attrapa Firestorm par le pied.
"Bordel vous avez pas fini de m'attraper tous par le pied là !!" Hulk lui avait suffi.
Géo annonça quelque chose d’inquiétant "Gaston, il a la capacité de contrôler mentalement, s’il me contrôle moi, la structure nucléaire dans nos corps risque d'être beaucoup trop instable."
Il fallait donc être rapide et efficace.
Il commença par lancer une flamme sur la main qui tenant sa cheville, pour brûler Gorilla Grodd, qui finit par lâcher prise. Puis Firestorm se recula, prit de la super vitesse, et fonça poings en avant contre le gorille. Cela eut pour effet de le faire reculer contre l’un des murs de la pièce. Firestorm ramollit alors le mur pour qu’il s’enfonce dedans, avant de le solidifier de nouveau. Gorilla Grodd était maintenant coincé dans le mur. A moitié enseveli, avec la tête dépassant toujours. Ahah ! Rapide et efficace !

Mais il n’eut pas le temps de se réjouir tant que ça. Quand il se retourna Magneto était en train de s’entourer de pièces de mal, prélevées dans le sol, comme des projectiles. Mais le métal, ça fond. Firestorm balança donc des jets de flamme, faisant fondre toutes les pièces de métal.
Mais Magneto s’impatienta. Il leva la main, fit sortir une pièce de métal du sol qu’il envoya sur Firestorm. Il vola, et se cogna contre un mur.
Cela faisait plusieurs coups qu’il prenait, avec Hulk, l’explosion…mais parmi ses capacités il pouvait modifier la densité de son corps. Cela lui permettait d’être plus résistant quand il se faisait envoyer paître.
Il se releva, et regarda Magnéto, ne sachant quel pas faire après.
Géo intervint. "Dans les comics, ce casque le protège de la télépathie du professeur Xavier. Nous n'en avons pas sous la main, mais il y a autre chose de télépathique pas loin, si tu vois ce que je veux dire."
Firestorm prit un air abruti "euh...Non"
"Gorilla Grodd !"
Il est vrai que ce gorille avait ce pouvoir, il l’avait vu à l’acte.

La chose suivante à faire était donc de débarrasser Magnéto de ce casque. Il se concentra, et finit par le transformer par une jolie couronne de fleurs.
"Voilà, t’es tout de suite plus mignon comme ça !"
Mais Magneto le frappa de nouveau en lui lançant une poutre, et Firestorm vola (encore !) et retomba aux pieds de Gorilla Grodd..
Il lui souffla "Hé pssst ! C’est le moment de se venger ! Tu peux le contrôler là ! Pense à ce qu’il vous a fait subir ! "
Gorilla grogna, et alors que Magneto s’élevait, retirant avec rages les fleurs, il fut stoppé dans son élan. Gorilla le contrôlait.

Magneto, via Gorilla, leva les bras, et lança plein d’objets métalliques lourds vers lui dans le but de casser le mur qui le retenait. Firestorm s’était écarté, de peur de recevoir un nouveau projectile.
Maintenant libre Grodd se tourne vers Firestorm, et fais un pas…
Firestorm recule "Attend attend, c'est sur lui qui faut se concentrer pas moi !"
"On ne dirait pas qu'il veuille attaquer."
Effectivement, le gorille s’exprima "C'est trop tard. Le créateur de l'accélérateur de particules utilisé par le Joker pour faire ses mutants, Wells, est peut être mort, mais la Légion avait d'autres scientifiques, et l'un d'entre eux a apparemment les capacités pour continuer son oeuvre."
Puis il s'approcha de Magneto, qui était immobile. Il le prit par le pied et... le fracassa contre le mur comme si c'était un jouet. Décidemment c’était une mode par ici.
Il se retourna de nouveau vers Firestorm. "La Magic League arrive trop tard, dans peu de temps, tout explosera. Le Joker n'a pas de colère, n'a pas de triste passé qui justifie ses vices, n'a pas d'envie de dominer. Il est juste fou, il n'a pas de faiblesse. Bientôt, des accélérateurs de particules exploseront dans le monde entier. Les plus faibles mourront, et tout le reste de la population sera mutée. Le plus grand chaos que cette Terre ait connu. Rentrez, et détruisez la porte qui vous amène ici."

Tadadada !



Codage par Libella sur Graphiorum


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Party like you don't care.


Chris L. Brooke


« Dernière force. Dernière chance. »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3061
✯ Les étoiles : 17785


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Sam 5 Mai 2018 - 2:02

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.



Le combat ne faisait que commencer, il le savait. La mission était simple, détruire les tours de gardes et Firestorm s'occupait du télescope. Mais Chris devait savoir depuis le temps que rien ne se passait comme il le voulait. En commençant par cette invasion de mutant dans l'observatoire mais surtout les bruit d'applaudissement qu'il entendait derrière lui. Le Captain fronça les sourcils alors qu'il arracha violemment son bouclier de l'ordinateur qu'il venait de casser avec. Il le garda en main juste au cas ou. Il n'était pas tranquille d'entendre ce genre de bruit derrière lui. Une personne était en train de l'applaudir et quand il se tourna pour voir à quoi il ressemblait, Chris était encore plus sur ses gardes. Il serra un peu plus son bouclier dans sa main quand il vit un scientifiques l'applaudir de plus en plus fort. Il venait pourtant de leur dire de partir et les hommes en blouse blanche n'avaient pas hésité de quitter la pièce sauf lui apparemment ? Chris se tient alors bien droit devant l'inconnu alors que le scientifique prit enfin la parole.

▬ « La Magic League nous fait un feu d'artifice, se prétendant légitime de ce monde après toute cette absence ! »

Ses muscles se crispèrent et il sentait presque ses poils s’iriser sous son costume comme si son corps essayait de le prévenir de quelque chose ce qui était.. Impossible ? Et pourtant il avait un mauvais pressentiment en voyant ce scientifique devant lui. Chris décida d'ignorer sa remarque sur la Magic League. Tout le monde disait la même chose sur cette terre de toute façon. Il leva un peu plus son menton pour montrer qu'il ne se laisserait pas intimider.

▬ « A qui ai-je honneur ? » Le docteur se contenta de hocher la tête.
▬ « Dr. Connors. Et vous, qui prétendez vous être dans ce déguisement de drapeau américain ? »

Étrangement sa main serra de plus en plus son arme alors que ses iris s'assombrissaient au fur et à mesure de la conversation. Ce scientifique semblait si sur de lui alors qu'il n'était qu'un simple homme de la science. Chris savait qu'il y avait plus derrière ses airs innocents. Et d'ailleurs il aurait aimé que le satellite anti-mutant soit activé maintenant. Parce que quelque chose de gros allait arriver. Il respira un bon coup avant de poser délicatement sa main sur sa poitrine, sur son étoile.

▬ « Captain America. Vous n'êtes pas qu'un simple scientifique c'est ça ? »

▬ « Captain Ameria, tristement ridicule. » lâcha t-il sur un ton moqueur avant de simplement hausser les épaules. « On va dire ça, si ça vous chante. Maintenant, je vous laisse une chance de poser votre bouclier ridicule et de vous mettre à genoux avant de le regretter. »

Il savait que ce nom de super-héros n'était pas très preneur, pas comme Spiderman ou Firestrom mais Chris connaissait un peu l'histoire du héros des comics et il savait. Il savait que ce dernier était juste et bon et c'était tout ce qui comptait pour lui. Pas pour tout le monde apparemment mais le pire fût à venir.. Cette demande.. Comme si il allait pouvoir l'accepter. Et pourtant Chris rentra tout simplement dans son jeu. Il posa son bouclier au sol avant de se baisser doucement tout en mettant ses mains devant lui pour faire comprendre qu'il n'allait rien tenter.

▬ « D'accord pas la peine de s'énerver.. »

Une fois ses genoux à terre, un petit sourire se dessina sur son visage. Bien sûr qu'il n'allait pas se rendre aussi facilement. Il prit rapidement son bouclier avant de le lancer rapidement en direction de son ennemi. Et ce fût à ce moment là que Chris eut la réponse à sa question. Ce scientifique n'avait rien d'humain. C'était un mutant comme beaucoup des habitants de cette foutue ville. Dr .Connors arrêta le bouclier avec facilité et Captain recula de quelques pas, prêt à voir le pouvoir du scientifique jaillir. Le bras qui tenait son bouclier tourna vers le vert et doubla de volume. Il allait se transforme en Hulk ? Les vêtements du professeur tombèrent en lambeau alors qu'il se transforma en .. un lézard géant ?

▬ « Je vous avais donné une chance. Tant pis. »

Il s'avança dangereusement vers le membre de la Magic League alors que Chris continua de reculer légèrement. Il s'arrêta brusquement quand l'arrière de ses cuisses se cognèrent dans un bureau. Il afficha une petite grimace. Heureusement pour lui, il avait plus d'un tour dans son sac. Un bip sonna dans toute la pièce alors qu'un sourire se dessina sur le visage de Captain.

▬ «  Ce n'est pas le bouclier qui fait ma force vous savez ? »

Ce n'était pas difficile de dissimuler une grenade dans son bouclier, juste au cas où. La grenade explosa finalement alors que de l'électricité parcourut le bras de son ennemi qui le fit lâcher son bouclier. Son arme retourna directement à son bras. Mais le scientifique ne s’avoua pas vaincu vu qu'il leva son bras en direction du Captain, prêt à le frapper. L'ancien soldat glissa alors entre les jambes du lézard géant avant de lui sauter sur le dos enroulant ses bras autour de son cou pour pouvoir le bloquer. Encore une fois Connors ne se laissa pas faire. Il se débattait un peu dans le vide avant de reculer rapidement contre un mur, cognant à plusieurs reprise Chris contre ce dernier. La douleur étant devenu insupportable, Chris lâcha son ennemi afin de tomber violemment sur le sol. Il cracha du sang par terre avant de lancer un regard menaçant au reptile. Le Captain se leva une nouvelle fois, il n'était pas prêt d'abandonner. Il retira rapidement le casque de son costume qui commençait à sérieusement le gêner avant de le jeter par terre. Tandis qu'il essuya le sang de sa bouche d'un revers de la main. Sous un sentiment de rage, il courut rapidement vers son adversaire avant de prendre une chaise de bureau pour la lancer sur la gueule de Connors.

▬ «  Captain, le toit risque de s'écrouler. »

Chris fût rapidement ramenait à la réalité quand il entendit la voix de OMEGA. Il fronça les sourcils avant de regarder derrière lui. Le mur était en train de s'effriter et le plafond tombait en ruine, elle n'avait pas tord. Une grimace s'afficha sur son visage alors qu'il ne voyait qu'un option. Contourner l'obstacle devant lui pour pouvoir sortir du bâtiment malheureusement le docteur l'avait comprit. Le lézard vomit alors un liquide vert devant lui qui se mit à fumer et Chris comprit que c'était de l'acide. Il n'allait pas tenté de marcher dessus, il devait trouver autre chose. Sa mâchoire se crispa.

▬ « OMEGA. Dans combien de temps le bâtiment va s'écrouler ? »
▬ « Dans environ 30 secondes, sauf si un élément extérieur affecte le bâtiment. »

Trente secondes pour agir. Pour savoir si il allait survivre ou mourir. Maintenant il n'avait plus que 28 secondes. Il réfléchit un court moment avant de courir rapidement vers le reptile. Il lança rapidement son bouclier vers Connors avant alors que ce dernier le rattrape encore facilement. Chris sauta sur le bouclier passant par dessus son adversaire avant de le pousser violemment sur son acide grâce à sa force. Son bouclier revient à lui et il le mit directement sur son dos. Plus que 8 secondes avant la fin. Chris courut rapidement vers la fenêtre et sans réfléchir il la brisa avant de sauter hors du bâtiment. Une fois sur le sol, le bâtiment s'écroula derrière lui mais ce n'était pas le plus important. Chris fit un groupe important non loin de lui avant qu'un éclair apparaisse. Le groupe disparaît dans ce dernier et à ce moment là Captain décida de courir rapidement vers Honey avait l'air perturbé par ce qu'il venait de se passer, comme si elle connaissait l'ennemi. OMEGA prit alors la parole dans les écouteurs des membres de la League.

▬ « Je détecte Spiderman et Firestorm dans la ville de Central City, à environ 1 500 km d'ici. » elle prit un instant de pause avant de reprendre. « La zone dans laquelle vous vous trouvez est dangereuse, les mutants abondent, et le satellite que Supergirl devait programmer vient d'exploser. Je détecte en revanche une baisse de surveillance remarquable dans le centre de la ville. »

Honey fixa Chris et les deux hochèrent la tête en même temps pour faire comprendre qu'ils avaient eut la même idée. Ils devaient aller au centre ville. Puis sur le sol se trouvait l'araignée du costume de Dyson, il reconnaissait très bien l'insecte. Il ne savait pas à quoi il servait mais il le reconnaissait. Honey se baissa alors pour ramasser le logo de Spiderman. Elle le mit correctement dans la paume de sa main.

▬ « Je pense que ça peut se transformer même si je ne connais pas très bien ce type de technologie. On va essayer de le lancer, je crois que j'ai vu un truc similaire dans un dessin animé. »
elle lança finalement l'araignée. «  Je veux un moyen de transport pour aller à Gotham City. »

Chris regarda alors étrangement la jeune femme avant de s'avancer vers elle. Il posa délicatement sa main sur l'épaule de cette dernière.

▬ « Qu'est ce que tu fais ? »
▬ « Bah... tu préfères prendre le bus ? Mais ça va être vachement plus long. » Elle cligna des yeux, un peu perdu.

Le logo se transforma alors en autre chose sous les yeux ébahit de Chris. Une voiture apparût alors devant les deux héros. Honey se tourna vers Chris alors que ce dernier haussa simplement les épaules un peu perdu. Ils montèrent dans la voiture et Captain prit le volant, se dirigeant alors vers le centre ville. Il suivait les indications de OMEGA avant d'entendre une grande détonation. Un bâtiment vient de se faire détruire juste à côté d'eux à cause d'un débris qui était tombé du ciel. Cela venait du satellite ? Il n'espérait pas. Le véhicule activa un boost et alla plus vite en direction de la mairie. Le bâtiment se fit voir à l'horizon mais un débris stoppa net le véhicule. Le morceau s'était écrasé sur l'avant de la voiture et à cause du choque la voiture bascula vers l'avant propulsant les deux héros hors de la voiture. Étrangement cela semblait plaire à Honey qui criait comme si elle était dans un manège. Chris lui se précipita de sortir son bouclier pour s'en servir comme amortisseur avant de prendre Honey contre lui pour la protéger.

▬ « C'est quoi ça encore ? »


Il se tourna vers sa partenaire qui semblait avoir prit une légère teinte rouge sur son visage. Chris ne fit pas le rapprochement mais elle rougissait clairement. Une autre explosion se fit entendre alors que la voiture disparut. L'araignée de Spiderman gagna la poche de Captain alors que OMEGA reprit la parole.

▬ « L'hotel de ville semble être verrouillé, mais occupé par une forme de vie selon les scanners. Une personne immobile, au dernier étage. »
▬ « On est deux, mathématiquement on devrait avoir l'avantage. »
▬ « Ou alors cet forme de vie est très puissante. On devrait y aller discrètement tu ne penses pas ? »
▬ « Prudence est mère de sûreté. Enfin moi la plupart du temps je mets cet adage derrière mon oreille mais ça marche. »

Honey tendit alors vivement sa main vers Chris et il la fixa un peu perdu avant de finalement lui serrer sa main. Faire équipe avec elle était quelque chose de nouveau pour lui et il aimait bien. Elle semblait être une fille toujours positive et Captain avait besoin de ça parfois. Les deux héros restèrent plantés devant la porte de la mairie un moment alors que Honey se baissa vers les serrures tout en fouillant dans sa poche.

▬ «  J'ai toujours un trombone sur moi, on sait jamais à quoi ça peut servir. La preuve. »

Un petit sourire se dessina sur le visage de Chris tandis qu'il surveillait les alentours juste au cas ou, cela pouvait prendre du temps après tout. Il y avait plusieurs serrures sur la porte et Honey arrêta son action, se tournant vers lui.

▬ « Hmm... t'aurais pas une radiographie sur toi ? Parce que ça marcherait du tonnerre... »

Chris fronça les sourcils avant de secouer négativement la tête. Pourquoi aurait-il ce genre de chose sur lui. Heureusement pour eux OMEGA était là, elle était toujours là.

▬ « Il a le logo de Spiderman, qui peut être tout aussi fin. »

Captain hocha vivement la tête se rappelant qu'il avait le logo dans sa poche. Il tendit gentiment l’araignée en direction de Honey alors que cette dernière termina de crocheter les serrures tout en demandant au logo de se changer en radiographie ce qu'il fit. La technologie de ces costumes était vraiment étrange.. Une fois la porte ouverte, les deux membres de la League entrèrent dans la mairie. Tout était sans dessus dessous. Les meubles étaient renversés, il y avait des feuilles un peu partout mais le plus impressionnant était sûrement le blog en plein de la pièce. Il reconnaissait ce dernier.. Daily Planet.. C'était censé être à Métropolis. Chris s'avança doucement vers ce dernier avant de voir que plusieurs pays étaient barrés en rouge. Il fit le tour du globe pour enregistrer lesquelles. Les Etats-Unis, le Brésil, l'Afrique centrale, l'Afrique du Sud, l'Egypte et le Moyen-Orient pour le Nord, la France, l'Allemagne, la Grande Bretagne, la Russie, la Chine, l'Inde, le Japon et l'Australie. Il s'arrêta au niveau des États-Unis et posa le bout de ses doigts dessus.

▬ « Pourquoi tous ces pays sont-ils barrés ? »
▬ « Ça doit être une carte de progression ou quelque chose comme ça. »

Ils n'étaient pas venus pour voir un globe recouvert de tag. Il y avait un signe de vie en haut qui était immobile et Chris aimerait si ce signe de vie était bon ou mauvais. Mais l'histoire de cette Terre le perturbait un peu. Il croisa ses bras contre son torse.

▬ « Sûrement mais qui est capable de faire ça ? Le Joker ? »

▬ « Le Joker m'a l'air trop impulsif. Brillant mais il aime le spectaculaire, il ne m'a pas l'air suffisamment ordonné. Et puis, point important, personne n'a jamais dit que c'était l'ennemi qui avait fait cette carte. Ca pourrait aussi être quelqu'un qui surveille la progression des méchants. On n'a aucune preuve qui permette de se prononcer en faveur d'une thèse plutôt que de l'autre. »

Chris poussa un long soupir avant de pointer les escaliers du doigt.

▬ « On devrait voir qui c'est le signe de vie tu ne penses pas ? Ensemble on peut l'avoir. »

Honey semblait d'accord avec son idée et sans attendre les deux montèrent les escaliers discrètement et sûrement alors que OMEGA les guidait encore une fois dans les couloirs. La mairie était immense après tout. Puis ils arrivent devant la porte du bureau du maire. Une plaque était accroché sur cette porte avec marqué en premier MAYOR qui avait été barré en rouge pour être remplacé par KING qui lui aussi avait été barré pour être remplacé par MASTER.

▬ « Qui que ce soit, c'est une personne avec un certain égo. »

▬ « Le Joker n'est pas comme ça ?.. » Il afficha une grimace avant de fixer la porte. « Discret ou violente ? Je pense que ton trombone peut nous aider encore. »

Le même rouge que sur le globe. Chris fronça les sourcils méfiant. Un piège ? Il fit signe à Honey d'aller vers la porte. Elle s’exécuta rapidement et ouvrit la porte en moins de deux. Elle avait l'habitude maintenant. Et dans le bureau se trouvait une femme inconsciente allongé sur le bureau dans un robe du style Rome-antique. Honey se précipita vers la jeune femme.

▬ «  C'est pas vrai, tante Cassie ! » elle prit rapidement le pouls de la femme pour s'assurer que cette dernière allait bien avant de se tourner vers Chris. « C'est pas ma tante à moi mais tout le monde l'appelle comme ça et c'est probablement la femme la plus gentille du monde. »

Chris fixa alors Honey un peu perdu. Elle connaissait clairement cette femme et il jugea donc que cette dernière était gentille. Il s'avança vers le bureau du maire alors qu'il appuya dans un de ses écouteurs pour bien se faire entendre par OMEGA.

▬ « On peut utiliser l'araignée de Spiderman pour aider.. Cassie ? »
▬ « La transformer en civière ? Probablement. Ca se tente. »

Chris hocha finalement la tête alors qu'il laissa Honey faire la demande au logo de Dyson alors que l'araignée se changea rapidement en une civière sur laquelle Chris mit facilement Cassie dessus. Quelqu'un de vivant, il était content d'apprendre ça.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Perfect paradise, tearin' at the seams - it's been a difficult year And terrors don’t prey on innocent victims. It’s been a loveless year, I'm a man of three fears: Integrity, faith and crocodile tears.

Honey Lemon


« Dernière force. Dernière chance. »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3621
✯ Les étoiles : 3131


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Sam 5 Mai 2018 - 20:00

- Heureusement que Tadashi n'est plus là pour voir ça, murmura Honey, préoccupée en caressant le front de tante Cassie.
La jeune femme avait connu des jours meilleurs mais au moins elle était en vie. Sa joie de vivre manquait atrocement à Honey. Définitivement, oui, il valait mieux que Tadashi ne voit jamais dans quel état la femme exubérante mais douce comme un agneau qui l'avait élevé, lui et Hiro, s'était retrouvée.
- Je ne peux rien faire pour elle ici. Pas avec aussi peu de moyens et juste un trombone. Il va falloir la ramener avec les autres Indestructibles. Y a que là-bas où elle sera soignée correctement. Sauf si on trouve un hôpital ou une infirmerie dans ce bâtiment mais c'est la mairie, alors je ne parierais pas là-dessus.
- Je peux vous amenez le vaisseau, si vous voulez ? proposa OMEGA.
Le visage de Honey s'était illuminé l'espace d'un instant devant cette soudaine facilité. Puis son cerveau prit en compte d'autres paramètres. Finalement, la scientifique se tourna vers son acolyte :
- Je n'ai pas la physionomie nécessaire pour porter une femme qui pèse - même si en fait il s'agit de masse et non de poids mais c'est pas très important là tout de suite - sensiblement pareil que moi et je pense qu'il faut que tu économises tes forces. Je crois aussi qu'on pourrait trouver d'autres choses dans la mairie si on prenait le temps de la fouiller un peu plus et, de fait, je suggère que le vaisseau vienne à nous et non l'inverse. Tu en dis quoi ?
Chris, qui tenait toujours la civière, répondit :
- Je n'aurais pas dit mieux Honey. Ca me va parfaitement !
La scientifique leva alors la main pour lui en taper cinq puis elle se rappela que les deux siennes étaient prises et laissa retomber son bras le long de son corps avec un sourire gêné.
Chris et Honey descendirent la civière au rez-de-chaussée du bâtiment et furent accueillis par une bourrasque de vent, signe que le vaisseau wakandais était là. L'instant d'après, il reprit ses couleurs et s'ouvrit pour accueillir cette pauvre Cassie. Malheureusement, un rayon violacé s'activa entre le vaisseau et la sphère Daily Planet... qui s'ouvrit, comme s'il s'agissait d'une machine. Honey regrettait de ne pas l'avoir examinée plus attentivement, cela aurait pu leur éviter cette surprise. Maintenant, c'était trop tard : le vent redoublait de force alors qu'un portail s'ouvrait.
- Il faut mettre tante Cassie à l'abri ! cria la jeune femme pour couvrir le bruit éolien. J'sais pas ce que t'en dis mais je pense pas que ce soit une bonne chose pour elle si elle passe ce portail !
Le moins que l'on puisse dire, c'était que Chris n'avait pas perdu de temps ! Captain America s'était reculé quand le portail s'était ouvert pour protéger tante Cassie. Et à la demande de Honey, il emmena la jeune femme dans le vaisseau avant de revenir rapidement vers elle.
- On devrait y aller, commenta le jeune homme.
Maintenant que tante Cassie était en sécurité (a priori), Honey était un peu plus détendue.
- Je fais confiance, répondit-elle, déterminée.
Le duo s'engouffra dans le portail et fut immédiatement envahi par une étrange sensation que Cyril n'a pas pris la peine de décrire dans ses instructions (du coup, je fais pareil).
- OMEGA, si tu me reçois, est-ce que tu sais où on va ou est-ce que c'est de l'inconscience pure ? demanda la jeune femme en tombant dans le portail.
- Je... vous..., fut la réponse grésillante de l'AI.
Et puis plus rien, silence radio.
Chris et Honey avaient atterri dans un couloir sombre bordé par les mêmes couleurs que celles du portail. Le sol n'était pas vraiment ferme mais était, ce qui était déjà bien. Il avait été créé par le portail, cela ne faisait aucun doute. L'ambiance était pesante de silence : aucun des deux héros n'osait parler. Mais soudain, un bruit glaçant troubla le silence, celui de l'air, probablement, qui circulait dans cette caverne high tech.
A cet instant, le sol commença à devenir pierreux tandis que la lumière du portail disparaissait lentement pour les laisser dans une grotte sombre sans aucune porte de retour. Honey nota cependant des scintillements qui diffusaient une lumière presque agréable.
- C'est quand même joli ces petits machins, souffla la jeune femme en rajustant ses lunettes pour mieux voir. Tu aimes bien les lucioles ? demanda subitement la chimiste en se tournant vers Chris.
Ce dernier parut tellement scié par l'invraisemblance de la question qu'il ne trouva pas quoi répondre. De toute façon, Honey ne lui en aurait pas forcément laisser le temps.
- Elles font partie des centaines d'espèces capables de bioluminescence. La plupart d'entre elles sont marines, d'ailleurs, majoritairement des poissons qui vivent dans les profondeurs extrêmes où la lumière du soleil n'arrive plus. Eeeeeeet devine à quel moment ça devient encore plus cool ? demanda la jeune femme farfouillant rapidement et avec entrain dans ses affaires. Au moment où je dis que je sais synthétiser cette réaction chimiqueeeeee !
En disant cela, la jeune femme avait brandi ses fioles d'un air victorieux.
Elle poursuivit :
- Le composé chimique à l'origine de la luminescence est la luciférine, c'est ça, indiqua la jeune femme en agitant une première fiole. J'ai vraiment bien fait de prendre un échantillon de chaque chose que j'avais, on est jamais trop prévoyant. Celle-ci émet de la lumière en s'oxydant grâce à l'intervention de la luciférase, une enzyme. C'est ça, indiqua la chimiste en agitant un autre flacon dans son autre main. La réaction chimique peut avoir lieu à l'intérieur ou à l'extérieur de la cellule. Chez les bactéries, l'expression des gènes liés à la bioluminescence est contrôlée par un opéron appelé lux operon... Mais ça c'était pas forcément utile, réalisa la jeune femme un peu désolée.
Elle s'apprêtait à faire réagir les deux produits dans un troisième flacon quand elle réalisa un détail important :
- Comme tu peux le voir, je n'ai pas emmené des citernes de produits mais des fioles alors... l'effet bioluminescent de synthèse ne durera pas 150 ans. De toute façon, la vie humaine ne dure pas 150 ans, les recherches ont prouvé qu'on peut espérer atteindre 130 ans maximum. Bref, tout ça pour dire qu'il va falloir se dépêcher mais... regarde ! s'écria la jeune femme, sincèrement émerveillée comme si elle découvrait cette réaction pour la première fois alors que... non, pas du tout.
Pourtant, la science l'émerveillait toujours. La moindre réaction, la plus petite découverte. Elle ne faisait pas de distinction et accueillait réactions et découvertes avec le même enthousiasme. Et la blondinette était persuadée que Chris avait ressenti la même chose devant cette réaction incroyable de beauté.
Honey avait fait réagir les deux éléments à quelques centimètres de son nez pour voir ce qu'elle faisait. Quand bioluminescence il y eut, son visage fut subitement éclairé d'une lumière froide et vive, presque aussi efficace qu'une lampe torche.
La lumière se répercuta sur les murs autour d'eux et créa un feu vert qui, à son tour, illumina toute la salle. Le feu vert, qui n'avait rien à voir avec un feu de signalisation en dépit de la couleur (et Honey peut très bien vous expliquer pourquoi c'est le rouge qui signale l'arrêt et le vert qui signale qu'on peut y aller mais c'est totalement pas la question, je voulais juste faire mon intéressante et je parie que ça a marché car maintenant vous vous demandez pourquoi) flottait au-dessus de ce qui avait tout l'air d'être des ruines.
Devant Honey et Chris, un immense cercle de lumière verte complétait le mur. Ce n'était pas une issue, juste une lumière d'où provenait un battement de cœur régulier mais faible.
Comme absorbée de fascination face à ce spectacle, Honey s'y dirigea en murmurant :
- Il faut aller voir.
Elle se souciait à peine de la présence de Chris mais tenait toujours fermement sa réaction chimique.
Une voix grave et caverneuse (ha ha, ça tombe bien) émana finalement de cette direction que la chimiste prenait. Elle se figea, n'aimant pas ne pas voir son interlocuteur (même si pour une fois ce n'était pas lié à sa myopie).
- Cette planète subira le chaos. Aujourd'hui ou demain, que vous la regardiez d'en haut ou d'en bas. C'est inévitable à présent.
- Vous ne voulez pas vous montrer pour en discuter ? Personnellement je n'ai pas peur du chaos. En fait, je le trouve porteur d'espoir, pour un principe de prime abord si négatif. Le chaos annonce souvent une renaissance.
- Je suis là. Vous ne savez simplement pas où regarder, dit-il avant de marquer une pause. Des cicatrices trop profondes ont été creusées sur ce monde, des cicatrices qui n'avaient pas lieu d'être. L'énergie primaire a été utilisée. Sauvez moi aujourd'hui mais je mourrai demain.
Honey fronça les sourcils.
- Vous m'avez l'air bien pessimiste, commenta la jeune femme. Moi je l'aimais bien ce monde avant que ce ne soit l'Apocalypse. Mais même maintenant, il y a toujours de l'espoir, toujours des gens prêts à accomplir de bonnes et grandes choses.
- Je vous en suis reconnaissant. Ils le sont aussi.
- Qui ça, "ils" ? tiqua la jeune femme.
- Mes gardiens qui ont forgé la terre.
Honey demeura circonspecte.
Il se passa un moment avant que la voix ne reprenne :
- L'énergie mystique de la Terre est exploitée dans le sombre dessein de vos ennemis. L'utilisation de cette magie avec leur science les rendront inarrêtables.
- Dans ce cas nous allons tout faire pour qu'ils ne l'utilisent pas, ça me semble logique.
- Cette énergie a fait des Green Lantern les grands héros qui ont arrêté le chaos de la guerre à la fin du précédent siècle, ne la laissez pas être corrompue, implora la voix.
L'écran en face de Honey laissa apparaitre une mappemonde avec une lueur verte en son centre - sans doute celle qui venait de converser avec la scientifique. Puis l'image devint opaque : les pays de la carte du Daily Planet apparaissant en surbrillance.
- Ce monde périra. Votre devoir sera de retarder la fin. Donnez une chance à ses habitants de vivre, les avertit-on encore une fois.
- Mais...
Honey n'eut pas le temps de répondre : elle avait à peine battu des cils qu'elle et Chris étaient de nouveau dans la mairie de Gotham.
- ... Je suis juste moi, pas une héroïne, acheva la jeune femme dans un murmure.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Kara L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1480
✯ Les étoiles : 1697


[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Sam 5 Mai 2018 - 23:31

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


« OMEGA, on a un problème, le satellite de Gotham vient d’exploser. » Et c’était pas vraiment une bonne nouvelle ça… Mais vous connaissez OMEGA, elle a toujours un plan B. « D’après mes calculs, il peut y avoir une solution de secours, elle nécessite une explosion. » Encore une explosion ? Pourquoi c’est toujours pour moi les explosions ? « encore une OMEGA ? » Ça allait devenir une habitude à force. Toujours en vol dans l’espace, je comprends rapidement qu’il faut que je retourne sur Terre « L'accélérateur de particules de Harrisson Wells que le Joker a utilisé pour créer les mutants de la Légion était destiné, si vos ennemis n'avaient pas intervenu, à exploser et créer de nombreuses mutations chez les habitants de Central City. C'est le comics de Flash, sur notre planète. Si vous le remettez en marche, afin de remplacer l'effet de la mutation par les dispositifs qui bloque cet effet, une explosion de cette machine à Gotham pourrait permettre ce que nous voulons faire. » Un sourire né sur mon visage. C’est pas bête du tout ça ! Les méchants n’allaient pas s’y attendre et ça ? ça me plaisait beaucoup !

« Où se trouve l'accélérateur de particules exactement ? » dis-je avant de redescendre rapidement sur Terre. Toujours en vol dans le ciel, je m’élance au dessus de Gotham, attendant les informations de l’IA qui ne tardent pas à venir d’ailleurs. C’est fou ce qu’elle est réactive ! « A STAR Labs, au centre de Central City. Vous trouverez la ville en survolant le pays en prenant la direction de l’ouest. » « C’est parti ! » je me donne de la propulsion et en peu de temps pour le dire, me voilà au dessus de Central City. Une fois mes deux pieds sur le sol, je fais face à un affreux paysage. Il ne restait rien de la ville, tout était en piteux état. « C’est…effrayant. Bon Star Labs ne doit pas être loin. » Il me fallut encore une fois peu de temps pour trouver le bâtiment. Je vous mettrais pas l’image parce que le lien que m’a donné Cyril ne marche pas. « C’est grand… Tu peux me guider OMEGA ? »

« C’est vide ou y’a des personnes à l’intérieur ? » « Je détecte les signatures thermiques de deux personnes à l’intérieur. » « Combien de pourcentage de chance que je les prenne par surprise en passant par le toit ? » Après tout, l’un de mes atouts, c’était de voler et ma force, alors autant en profiter non ? « Ils semblent avoir la tête baissée. » « Je vote pour le toit alors ! » Je m’envole jusqu’au toit et pète le structure avant d’entrer. Ouais, la discrétion c’est mon point fort, vous saviez pas ? Une fois sur le sol, mon regard se porte sur les deux scientifiques présents. Je m’approche et les frappe. Mais pas avec méchanceté, juste assez pour les faire réagir mais pas non plus trop gentiment hein. Les deux scientifiques sursautent en criant et se cachent le visage. « Oups… » je m’approche d’eux « désolée, je pensais que vous étiez des...méchants. Je m'appelle Ka...Supergirl, je suis de la Magic League, je ne vous veux pas de mal, c'est juré. »

Les deux scientifiques, un homme typé sud américain et une jeune femme rousse me font face. L’homme soupire, haussant les épaules avant de retourner à ses activités, comme si j’étais pas là en fait. Il s’occupait de ranger les lieux, en mode tranquille « Ben tiens, on est tous sauvés, super. » « Eh bah vous savez quoi, retournez à vos occupations comme vous semblez tellement les aimer, moi ? Je vais sauver votre monde. » « Pourquoi vous êtes venue ici ? Il n'y a plus rien à Central City. » « Si, il reste quelque chose. Quelque chose de très utile pour stopper l'armée de mutants du Joker. Je suis ici pour la machine du docteur Wells. » dis-je en me tournant vers la jeune femme rousse. « Wells est mort. » « C’est ce qu’ils disent en tout cas. » j’hausse légèrement la tête « Il est mort oui. » Un air triste apparaît sur le visage de la rouquine. « Ils ont déserté après avoir saccagé Central City. C'est pour ça qu'on se risque à venir ici, on est caché ici, ils ne reviennent plus. STAR Labs a entièrement été détruit. »

« Pas tout. Venez avec moi... OMEGA, où est-ce-que je trouve la machine de Wells ? » « Vous cherchez l'accélérateur ? Pourquoi ? » « l'accélérateur de particules une fois modifié peut stopper net les mutants du Joker en les coupant de leurs pouvoirs. Si je modifie l'accélérateur et que je le fais exploser, les mutants ne seront plus que des gens banales. » dis-je en me retournant vers l’homme en question. « Il faudra qu'on le répare avant. Ca pourrait marcher. » « Caitlyn, tout ce qui est censé marcher a mené à l'Apocalypse ! » « Cisco, ce n'est pas le moment d'être pessimiste. La Magic League est là ! Et s'ils ont des solutions, il faut les aider. Je te rappelle que la Légion veut nous capturer. » elle marque une pause avant d’ajouter « Ils ont massacré nos familles. » « C'est pour ça que vous devez nous aider. » dis-je à l’intention de Cisco. « Bien ! Bien ! Je vais réparer cet accélérateur ! » dit-il d’un ton exaspéré en partant. Je me penche vers Caitlyn « Il est toujours comme ça ? » « Seulement quand il y a de la queue au Jitters Coffee ou en cas d’Apocalypse. » m’énonça t’elle en haussant les épaules.

« y'en a pour longtemps pour réparer l'accélérateur de particules ? OMEGA, comment je fais pour le modifier ensuite ? » « Cisco est le meilleur, il le fera le plus rapidement possible, c'est le seul qui puisse le remettre en état de marche. Ca devrait prendre moins de deux heures. » Quoi ? Deux heures ? Mais on avait pas le temps d’attendre ! « et si j'alliais ma super-vitesse à ses performances manuelles ? » « Négatif, mademoiselle Walters, votre costume est adaptée à votre métabolisme uniquement. » Roh, c’est nul. « Rooooooh, je peux pas me rendre utile en attendant ? »

Caitlyn hausse les épaules « Mademoiselle Walters, Honey Lemon et Captain America viennent de disparaitre. Firestorm et Spiderman sont apparus à Central City. » « Ils sont ici ? Et si j'allais les chercher ? » J’avais envie de revoir mon père, il me manquait, je dois l’avouer. « Je suis incapable de vous dire où se trouvent-ils. Ils semblent être partout dans la ville. » « Je peux peut-être survoler la ville ? Non ? » Après tout, c’est l’une de mes facultés premières donc autant s’en servir. « Restez tout de même discrète, Spiderman était accompagné du Joker et d'un homme qui semblait aussi hostile. » « Je volerais haut et vite, ils ne pourront pas me voir. Enfin je l’espère… » Oui j’espérais vraiment que ça fonctionnerait et qu’ils ne me verraient pas.

Je me tourne vers Caitlyn et Cisco « Je reviens vite ! » M’envolant, je me retrouve rapidement au dessus de la ville avant de reprendre la parole « OMEGA ? Comment va Violette ? » « En très mauvaise posture. Les principales têtes de la Légion du Destin ont disparu, mais Mademoiselle Parr, ainsi que l'Armée Rebelle et les Wakandaises sont au milieu des mutants de Gotham. Le vaisseau Wakandais qui contient les Indestructibles, ainsi qu'une victime trouvée par Honey et Captain America, ne répond plus à mon contrôle. » « Tu as perdu le contrôle du vaisseau ? » énonçais-je surprise. « Mon frère va me tuer s'il arrive quelque chose à Violette ! » Je continue à voler au dessus de la ville, regardant tout autour de moi « Papa…Où est tu ?!!! » Mais alors que je prends de la vitesse, je me cogne contre quelque chose de dur, trop dur. Ça me sonne légèrement. Lorsque je relève le regard, je perçois très brièvement un vaisseau au dessus de Central City. Un vaisseau avec un logo particulier.

Toujours dans les airs, je respire longuement.

« Aïe… » dis-je en me massant l'épaule.
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un grand pouvoir
implique de grandes responsabilités.

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 4 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2