LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Violette Parr


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5708

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Dim 6 Mai 2018 - 18:31






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

C’est avec une atroce douleur dans chaque parcelle de son corps que Violette se réveilla. Elle n’avait pas bougé de place. Elle était toujours sur le champ de bataille, avec plein de morceau de métal à côté d’elle, vestige de ses anciennes chaines. Scarlet Witch n’était plus là. Ni le Joker, ni Honey, ni Dyson, ni Chris. Elle était toute seule sur le champ de bataille avec Shuri et deux Doras. C’était une blague ? Où est-ce qu’ils étaient passés ? Parce que clairement, ils les avaient abandonnées dans la gueule du loup. En effet, face au groupe très réduit, il y avait un tas de mutant. Cela ressemblait un peu à une invasion de zombie. Ils semblaient ne vouloir qu’une chose, anéantir le petit groupe…Petit groupe qui devint rapidement plus grand. En effet, ils furent rejoints par Okaye, Gordon et deux autres Doras. Ils étaient désormais 8 mais ce n’était pas suffisant. Violette se releva difficilement, avec l’aide de Shuri. Elle cracha – pas très classe pour une fille je sais – un peu de sang qui était resté dans sa bouche. Elle était vraiment mal en point. Et pourtant ce n’était pas fini. Violette n’allait pas pouvoir se reposer pour le moment. « Il y a 72 mutants qui vous encerclent. » annonça OMEGA. La jeune Parr en avait complètement oublié l’IA. Elle aurait pu lui demander où était passé le reste de l’équipe. Malheureusement elle n’avait plus le temps pour ça. Elle en avait seulement pour le remercier. « Merci pour cette précision OMEGA. » 8 contre 72. Autant dire que c’était perdu d’avance. Ils auraient peut-être eu plus de chance si le reste des membres de la Magic League était resté. Violette prenait ça comme un véritable abandon et cela la décevait totalement. Violette tourna la tête vers ses derniers coéquipiers. « Si quelqu'un a une idée pour se débarrasser de cette vermine, je suis preneuse. Sinon, on va devoir y aller avec le moyen traditionnel : fight ! Mais pas sûr qu’on arrive à prendre le dessus… » Autant être franc. Leur infériorité numérique était clairement un handicap. Violette se prépara mentalement à combattre.

Soudain, des objets commencèrent à tomber du ciel. Violette avait d’abord cru à une attaque contre eux, par la voie du ciel. Mais ces objets se dirigeaient vers la foule de mutants avant de lâcher du produit lacrymogène sur eux. « Protégez-vous les yeux » cria Gordon. Violette ferma les yeux mais elle les ré-ouvrit rapidement lorsqu’elle senti un grand courant d’air au-dessus d’elle. La jeune femme leva la tête et aperçut un jet, dont la porte semblait ouverte. Un homme se trouvait à côté de l’entrée du jet et il lança une échelle. C’était une sortie de secours. Mais Violette ne savait absolument pas dans quoi elle mettrait les pieds. Aussi, elle ne prit pas immédiatement l’échelle en main. Vi’ observa les mutants, puis le jet et enfin ses coéquipiers. Violette n’avait absolument pas confiance mais ils n’avaient pas le choix. S’ils restaient, ils allaient mourir. Omega confirma les pensées de Violette. « Le repli semble être la seule solution envisageable. » Pas de temps à perdre. Violette décida de laisser passer tout le monde avant de monter elle-même. « Bon. Je crains qu’on n’ait pas le choix. Venez, montez. Passez en premier ! » Violette resta au sol, surveillant la progression de ses camarades d’aventure. Et elle avait très bien fait puisque deux mutants décidèrent de leur mettre des bâtons dans les roues. Ils commençaient à voler dangereusement vers l’échelle et vers l’avion. De là où elle était, Violette pouvait voir les deux mutants et imaginer ce qu’ils préparaient. La jeune femme décida de faire des champs de force offensif sur les deux mutants à chaque fois qu’ils s’approchaient de l’échelle, afin de les envoyer valser plus loin. Et lorsqu’ils revenaient, elle recommençait. Ceci permit à toute l’équipe de monter à bord du jet…toute l’équipe sauf Violette qui se trouvait encore sur le sol. Ok. Il était temps de grimper à l’échelle, tant pis pour ses champs de force. Elle essaya de grimper le plus vite possible, mais ses membres lui faisaient affreusement mal. C’était difficile d’y mettre de la vitesse, d’autant plus qu’il y avait un certain vent. Mais le vent n’était pas le seul problème de Violette. En effet, cette dernière lâcha un cri étouffé lorsqu’elle sentit ses mains et ses pieds se détacher de l’échelle. Violette regarda derrière elle. Le mutant tornade venait l’attraper. Il voulait l’emmener faire une balade ? Violette n’était pas très chaude. Mais apparemment non. Il avait d’autres plans en tête puisqu’il mit Violette en face d’Angel…comme si c’était une offrande. Sauf que non. C’était juste pour qu’Angel puisse s’acharner sur Violette avec une pluie de plume aiguisées. Non. La brunette ne lui laissa pas le temps. A l’approche des plumes/aiguilles, Violette forma son fameux champ de force protecteur ce qui eu une double conséquence. Le mutant tornade fit contraint de lâcher Violette et les plumes s’écrasèrent contre la bulle. Et Violette n’était pas en train de tomber pour la simple et bonne raison que sa bulle lui permettait de léviter puisque ses pieds n’étaient pas en contact avec le sol. Mais là que faire ? Violette était dans une impasse. Les deux mutants étaient de chaque côté. Un derrière elle, et un devant. L’indestructible avait une petite idée mais c’était dangereux. Très dangereux.

Rassemblant ses forces, et sa puissance, Violette lâcha toute sa colère et sa douleur en créeant une onde de choc assez puissante pour assommer les deux mutants. Problème…la bulle qui la gardait en lévitation n’existait plus (puisqu’elle s’était transformée en onde de choc). Violette commença alors à chuter tout droit en direction du sol. Apeurée, Violette s’était mise à crier. Il fallait qu’elle refasse sa bulle protectrice pour léviter de nouveau. Malheureusement le stress, la douleur, la peur, trop de sentiment mélangé l’empêchait de se concentrer. Violette ne parvint pas à reproduire son champ de force et elle tomba lourdement sur le sol. Elle put entendre des craquements mais miraculeusement – sans doute grâce à son costume – Violette était vivante et consciente. Cependant elle était encore plus en piteuse état. Violette se leva avec encore plus de difficulté que la dernière fois qu’elle avait fini au sol. Elle cracha une seconde fois du sang. Cela n’annonçait rien de bon pour sa santé. Même ses pas étaient atroces à faire. A chaque fois qu’elle posait un pied au sol, Violette souffrait. Les larmes coulaient. Elle avait mal. Elle n’en pouvait plus. Mais il fallait qu’elle tienne encore. Une fois dans le jet, elle pourrait se reposer quelques instants. Cependant pour cela, il fallait qu’elle se dépêche. Ravalant ses larmes, Violette accéléra le pas, elle se mit à courir en boitant pour rejoindre l’échelle, avec succès. Au même moment où elle remontait sur l’échelle, le reste de l’équipe remonta l’échelle dans le jet, pour aller plus vite. Ils auraient pas pu faire ça avant non ?

Arrivée en haut, deux hommes à l’entrée firent entrer Violette à bord du jet avant de fermer la porte rapidement. Violette se laissa tomber au sol, les fesses par terre. Elle avait besoin de faire une pause. Néanmoins sa pause fut pratiquement inexistante puisqu’elle entendit derrière elle quelqu’un en train de taper dans ses mains. Violette tourna la tête, en restant assise…trop faible pour se lever. Celle qui applaudissait n’était autre que Susan Brayden, la présidente des Etats-Unis. « Heureusement que nous avons des super-héros, quelle efficacité » dit-elle sur un ton ironique. Violette lui lança un regard noir. Présidente ou pas, Violette ne pouvait pas la saquer. Elle n’aimait pas les super-héros et cela se voyait. Et c’était bien la dernière chose dont Violette avait besoin, une conversation avec cette présidente à la noix. « La ferme ! Vous êtes aveugles ou complètement débile ? Nous étions en infériorité numérique ! » Cette femme avait un don pour pousser à bout les autres et pour Violette il lui en faisait peu, vu son état physique et mental actuel. « Oui, nous le savions ça. Puis vous avez décidé d'agir, et la situation est désormais encore pire. Toutes mes félicitations, vous êtes aussi inutiles que ce que le monde en 99 pensait » Quelle horrible femme ! Elle devait sans doute avoir la mémoire courte car les Indestructibles avaient plusieurs fois sauvé les USA. « N’importe quoi. Vous pensez que c'est mieux d'attendre dans son coin et assister à la destruction de notre monde ? Vous voulez présider sur quel territoire au juste ? Si vous ne défendez pas vos terres, vous ne servez à rien ! » Oui. Elle ne parlait pas à n’importe qui. Mais dans un monde plongé dans l’Apocalypse la plus totale, il n’y avait plus réellement de rang comme le sien. Président de quoi au final ? Un tas de poussière et de cendre. Génial ! « Je vous signale que durant votre absence, petite lâche, j'ai dû me battre pour la Terre, à la tête de l'Armée Rebelle. Et ce n'était pas dans le ridicule objectif d’aggraver notre cas » Violette n’était pas persuadée que Mme la présidente se soit réellement battu aux côté des soldats de l’armée rebelle. Non, elle avait simplement donné des ordres. Cela ne faisait pas d’elle une femme combattante aux yeux de Violette. D’ailleurs, ceux de Vi’, à l’heure actuelle, lançait des regards de plus en plus noirs à la femme qui se tenait non loin d’elle. « Et je vous signale que mon absence a servi à ramener une aide précieuse. Si nous sauvons cette Terre je préfère vous le dire, ce n'est pas uniquement grâce à l'Armée Rebelle ! » Tant pis pour la pause. Violette décida de se lever – chose difficile – pour se tenir enfin face à la présidente.

« Maintenant, au lieu de perdre du temps inutilement, allons rejoindre les autres ! » Violette pensait que la discussion se terminerait là, qu’ils agiraient ensemble. Mais elle tomba de haut lorsque la présidente reprit la parole. « Croyez ce que vous voulez. Là où nous irons sera la dernière destination que vous connaîtrez tant que la guerre n'est pas finie. On arrête les fantasmes idiots de super-héros, la Magic League ou n'importe qui est désormais interdite d'opération. » Elle était complètement dingue ! Pourquoi faisait-elle ça ? Violette n’arrivait pas à y croire. « Quoi ? Où est-ce que vous nous m'emmenez ?! Vous ne pouvez pas faire ça ! Vous avez besoin de nous ! » Apparemment non, d’après la présidente. « Non, je n'ai pas besoin de la destruction que vous apportez avec vous, je pense que je pourrai m'en passer, moi, et le monde d'ailleurs. Je vous emmène sur le dernier héliporteur du S.H.I.E.L.D. que nous avons réussi à reprendre des mains de nos ennemis pendant que vous faisiez les clowns à travers le monde » Mais qu’est-ce qu’elle était conne. Elle ne comprenait rien à la situation ! « Vous vous trompez d'ennemi ! Nous ne sommes pas responsables de la destruction de ce monde ! » Violette va se tourner vers ses camarades. « On peut pas la laisser nous mettre au tapis comme ça. » Là, ce qu’elle attendait c’était une bonne intervention de quelqu’un dans ce jet. Ce fut Gordon qui prit la parole. « Madame la présidente, vous avez retrouvé un héliporteur du S.H.I.E.L.D., vraiment ? Ça prendra des mois pour le réparer... » Il fut coupé par Susan. « Il est déjà opérationnel, il vole au-dessus de Central City, et nous venons de capturer le Joker à l'instant. » Violette était surprise. Ils avaient réussi à mettre la main sur le Joker, si facilement ? C’était bizarre. « Vous venez de capturer le Joker ?! Où comptez-vous l'amener ? Où sont les autres membres de la Magic League ? » demanda Violette avec un ton très surpris. « Et vous venez de détruire Gotham City, donc nous n'avons clairement pas les mêmes priorités. Je ne sais pas où sont vos amis en collant. Nous faisons alliance avec Callaghan. » Violette failli s’étouffer avec le sang qui se trouvait dans sa bouche. Mais cela lui aurait trop mal aux côtes. Avait-elle bien entendu Callaghan ? Honey lui en avait parlé. C’était un vilain qu’ils avaient déjà rencontré avec les Big Hero. Tout devenait beaucoup plus clair. La présidente était devenue une ennemie aux yeux de Violette. Qu’importe son rang dans la société, elle ne méritait aucun traitement de saveur. Elle venait de vendre la Terre à un méchant.

« En effet, nous n'avons pas les mêmes priorités. » Violette se tourna vers ses coéquipiers, notamment celle qui était la plus proche d’elle, Shuri. « Il faut reprendre le contrôle du vaisseau. Cette femme n'est plus notre allié. » Shuri haussa un sourcil « Qu’est-ce que tu suggères ? » Violette balaya le jet du regard, comptant rapidement le nombre d’ennemi. Il y avait une dizaine d’homme avec la présidente. Et ils étaient 8. Néanmoins, ils avaient des capacités, des technologies que leurs ennemis n’avaient pas. Donc, ils pouvaient y arriver. « Je suggère qu’on les neutralise. Juste assommer, le temps qu’on prenne le contrôle du jet. Ce sont de simples humains, ils ne devraient pas trop nous résister. » Shuri regarda la jeune Parr outrée. « C’est ta présidente ! Violette, enfin, tu ne peux pas faire ça ! » La brunette arqua à son tour un sourcil. Elle ne s’attendait vraiment pas à cette réaction. Présidente ou pas, elle était devenue une ennemie. Elle avait pactisé avec le diable ! Mais Violette fut soulagée en voyant Shuri lever son poing en métal pour assommer les deux hommes les plus proches d’elle. « Moi en revanche, je suis la fille de mon roi. » Cette action fut le déclenchement du combat qui suivit. Violette créa un champ de force autour d’une caisse se trouvant là, elle l’envoya en direction de deux hommes pour les assommer. D’autres hommes sortirent des armes. Mais Okoye en mit 3 KO directement, en l’espace de 30 secondes. « Ouawhou ! » Violette aurait pu lui dire plein de compliment mais elle n’eut pas le temps car deux autres hommes armés se mirent en position pour tirer. Sans réfléchir, Violette se lança vers Okoye pour faire bouclier tandis qu’ils tirent. Ils vidèrent leur chargeur sur la paroi bleu de son champ de force. En quelques secondes, Violette profita du moment où ils devaient recharger avant de tirer pour se rendre invisible et ramasser une des armes au sol. Elle s’élança rapidement – du moins, à la vitesse qu’elle pouvait avec ses nombreuses blessures – pour assommer les deux hommes avec la crosse de l’arme.

Au fur et à mesure du combat, l’avantage était clairement pour la Magic League et les Doras. La présidente leva les mains. Elle se rendait. C’était une bonne chose. Violette eut un léger sourire victorieux. « C’est quoi désormais votre objectif ? » Violette mit l’arme à l’arrière de son pantalon. Cela pouvait toujours servir dans ce genre de mission. Elle s’approcha de la présidente. « Retrouver nos camarades. Et on avisera par la suite. Mais certainement pas s’allier avec ce Calleghan. Qu’est-ce que vous savez de lui ? » Violette ne lui laissa pas le temps de répondre. Ils n’avaient plus le temps. Violette appuya sur son oreillette. « OMEGA, peux-tu reprendre les commandes et nous amener à la position de Spiderman ? » Violette attendait une réponse de l’IA. Mais ce fut la présidente qui prit la parole. « Hors de question. » Furtivement, elle sortit une arme de sa veste et tira trois coups. Pas vers Violette mais vers une fenêtre de l’avion qui se brisa sous le choc. Merde.




☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3409

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Dim 6 Mai 2018 - 23:05

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.



Le groupe fût séparé encore une fois. Il pensait enfin pouvoir accomplir son devoir avec Violette et toute sa famille mais il s'était lourdement trompé. Les ennemis avaient aussi des plans et apparemment un tour d'avance sur eux vu que chaque membres de la League avait son méchant à vaincre. Mais Chris se tenait encore dans ce vaisseau avec Frozone et les Indestructibles. Il pouvait encore les surveiller et les maintenir en vie. Il pouvait encore protéger cette famille qui maintenait la survie de cette planète. Il pouvait.. Il aurait du garder Violette avec lui ou rester avec elle pour pouvoir la protéger. Ce n'était qu'une enfant et voilà qu'elle était en train de se battre contre une mutante plutôt puissante. Et lui, il restait là tranquillement dans son vaisseau. Il tapota ses doigts sur le tableau de bord du vaisseau ce qui agaça apparemment Gordon qui ne pût s'empêcher de soupirer. Chris était perdu dans ses sombres pensées avant de se réveiller quand le vaisseau se prit un coup. Plusieurs objets tombèrent sur le sol alors que Chris lui se précipita vers l'écran du vaisseau pour savoir d'où cela pouvait provenir et plutôt de qui.

▬ « Je détecte l'arrivée du mutant Loki près du vaisseau. »

Loki.. Il avait déjà entendu ce nom quelque part. Il n'en était pas sûr. Il avait fait la rencontre d'ennemis mais pas celle de Loki. Il avait pourtant eut sa dose de mutant comme beaucoup de monde ici. Mais là n'était pas le problème. Il se tourna vers Frozone.

▬ « Gardes un œil sur eux, je vais me charger de Loki. »
▬ « Vous êtes vraiment agaçants à tous vouloir me garder dans ce vaisseau ! »
▬ « On a besoin d'eux sinon la Terre est perdu alors cesse de te plaindre et fais ton travail. » lâcha t-il légèrement agacé.

Pendant ce temps, l'ennemi se rapprochait dangereusement du vaisseau. Il leva ce qui semblait être un sceptre vers le vaisseau et attendit sagement devant la porte. Il jeta un dernier regard à Gordon, Okoye et Frozone avant de hocher vivement la tête. Leur mission était d'assurer la survie des Indestructibles et lui. Sa mission était d'éloigner Loki. Il respira un bon coup avant de serrer le poing ou sa bague se trouvait. Une aura verte entoura entièrement son corps alors que la porte du vaisseau s'ouvrit. Chris s'envola dans les airs se rapprochant rapidement de son ennemi. Il ne devait pas perdre de temps. Pas maintenant. Son ancien bouclier mais de couleur verte apparût au niveau de son bras gauche.

▬ « Tu n'es pas venu discuter je suppose ? »

Son adversaire semblait amusé de la situation et ne se gênait pas pour observer Chris un moment avant de finalement prendre la parole.

▬ « Pourquoi tout le monde veut discuter ? » Il lâcha un soupir avant de reprendre. « Je peux demander pour le principe : je réquisitionne ce vaisseau et ses occupants. »

Il montra ledit vaisseau avec son sceptre alors que Chris afficha un petit sourire à son tour. Pour une fois qu'un méchant répond sans attaquer avant cela l'arrangeait un peu. Mais sa réponse un peu moins peut être. Un soupir sortit alors de sa bouche tandis qu'il se tenait droit dans le vide.

▬ « Je vais te répondre quelque chose que tu as du souvent entendre dans ta misérable vie. » Il fronça alors les sourcils.  »Tu devras me passer sur le corps avant. »
▬ « Volontiers. Mais ça risque d'être un tantinet gênant pour toi de te déshabiller devant tous ces gens.. Je t'assure, je ne dirais pas que cette combinaison exagère un peu ton anatomie. »

Il fit alors un clin d’œil laissant Chris sans voix. Il ne s'attendait pas à ce genre d'ennemi. Il s'attendait à quelque chose de plus impressionnant et de plus..Remarquable. Mais Loki s'amusait avec les mots. Il tournait les phrases comme il le voulait. Captain haussa alors un sourcils un peu perdu et ne sachant pas quoi répondre à ce genre de phrase mais il se reprit rapidement. Et sans attendre il créa un bus vert qui fonça directement sur son adversaire.

▬ « Cesses de parler. »

Sous la surprise de l'ancien soldat. Loki disparaît devant ses yeux et Chris anticipa son mouvement tout en faisant disparaître le bus pour ne pas que ce dernier s'écrase contre le vaisseau. Il regarda la cape de son adversaire tomber dans le vider avant de le chercher un peu partout. Comment pouvait-il perdre quelqu'un aussi facilement. Il était prêt à sortir son scanner pour que ce dernier trouve la position de Loki mais cela ne valait pas la peine vu que la voix de ce dernier se fit entendre derrière Green Captain. Le mutant se trouvait à l'entrée du vaisseau et il secouait sa tête légèrement agacé.

▬ « Sincèrement, je ne vois pas en quoi cela serait si mal de me laisser maître de ce vaisseau. Un ou deux sacrifices seront nécessaires mais .. Pas au point d'exterminer tout ce petit monde. »

Chris se tourna alors rapidement vers son ennemi et sans attendre il tendit sa main munit de la bague et il scella la porte du vaisseau avec une immense chaîne et un cadenas. De l'autre main il fit apparaître son bouclier qu'il lança rapidement vers Loki et dans la fouler il fit apparaître une lance avec son autre main prenant son adversaire pour cible. De projectile. Loki arriverait-il à esquiver les deux ? La réponse fût non. La lance se planta dans le vaisseau avant de disparaître tandis que le bouclier vert, frappa violemment le visage de Loki sous le regard satisfait de Chris. Mais il ne fêta pas sa victoire trop tôt. Loki n'était pas vaincu, loin de là.

▬ « Très bien, vu qu'il faut en passer par là... »


Il fixa Chris un moment avant de se changer en.. lui ? Et sans attendre Loki fit jaillir des éclairs verts de ses mains, frappant Captain à plusieurs reprises dans le but de le faire tomber. Green Captain essaya de se protéger créant un bouclier autour de lui mais Loki était bien trop rapidement. Il perdait de l'altitude et le sol se rapprochait dangereusement de lui. Il fit alors apparaître un lit vert en dessous de lui et au dernier moment. Il tomba lourdement dessus et se mit rapidement sur le dos pour pouvoir attaquer son ennemis. Il fit alors apparaître une arme qu'il avait beaucoup utilisé à l'époque. Un sniper. Il prit alors Loki comme cible avant de lui tirer dessus sans réfléchir. Il entendit la détonation raisonner autour de lui mais quand il retira l'arme de devant ses yeux, il ne vit plus Loki. Ce dernier avait encore disparut. Chris se releva alors rapidement faisant disparaître le lit alors qu'il tenait toujours son sniper en main. Captain leva son visage vers le ciel tandis que son arme verte se changea en jumelles. Il analysa alors rapidement le vaisseau et il remarqua que ce dernier n'avait plus de chaînes et plus de cadenas. Loki était dans le vaisseau. Les muscles de son corps se crispèrent et rapidement il s'envola vers le vaisseau pour finalement ouvrir violemment la porte de ce dernier. Il se posa sur le sol tout en refermant la porte derrière lui. Il était entrée mais il ne sortira plus. Le soucis était.. Quel personne devait-il attaquer ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Gaston Hawk


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Gaston Hawk


╰☆╮ Avatar : Matt Bomer

Ѽ Conte(s) : La belle et la bête
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gaston

✓ Métier : Gérant de la salle de sport
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 Yg47

☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 7 Mai 2018 - 19:56

Nanorobots de mes deux !

Après l’annonce plutôt morbide de Gorilla Grodd, Firestorm était resté silencieux, consterné.
Ils entendirent soudainement des bruits de pas, des gens semblaient approcher en courant. Ils se retournèrent, ils faisaient maintenant face à tout une équipe armée.
Contre toute attente, une femme semblait en être à la tête.
Elle s’écria "S.H.I.E.L.D., levez les mains !"

Firestorm s’exécuta, et leva les mains, surpris. Mais Gorilla Grodd ne vu pas aussi docile. Il poussa un grognement, et bouscula Firestorm pour foncer sur l’armée, qui semblait prête à tirer. Cela ne sentait pas bon…il ne savait pas qui était ce S.H.I.E.L.D, mais un nouvel affrontement n’était peut-être pas la meilleure idée. Il s’envola rapidement, et fonça sur Gorilla à toute vitesse. Il l’attaqua de côté, pour le faire dévier de sa trajectoire. Cela fonctionna, Gorilla tomba sur son flanc.
"Arrête ! On ne sait même pas ce qu’ils veulent, pourquoi tu veux as tout pris les taper tout de suite ??" Non mais c’est vrai quoi, ça ne servait à rien de foncer dans le tas sans réfléchir. Même Gaston savait ça.
Grodd émis un grognement, Firestorm se mit sur la défensive, prêt à recevoir un coup. Mais contre toute attente, le gorille géant attrapa le corps inconscient de Magneto et s’enfuit.

Firestorm le regarda partir.
"Bon, deux problèmes de moins…" Il ne chercha pas à les poursuivre, il était bien content de s’en être débarrassé. Il se retourna vers l’armée face à lui, d’un air interrogateur.
"Bon, vous êtes qui vous au juste ?"
La femme répondit. "Je suis l'agent Maria Hill, du S.H.I.E.L.D., organisation de défense internationale."
Et soudain Firestorm eut un déclic. Enfin surtout la partie Gaston. Pendant l’hiver gris il avait regardé quelques séries, et avait regardé notamment Marvel : Agents of Shield. Mais bien sûr, voilà pourquoi le nom lui disait quelque chose ! Fort !
"On vous cherchait Firestorm. Vous êtes priés de vous rendre sur l'héliporteur du S.H.I.E.L.D."
Alors ça c’était fort, il avait l’impression d’être transporté dans la série. Allait-il rencontrer le superbe Phil Coulson ? Pour le savoir il allait les suivre. Il aquiesça, et ils se mirent en route.
L’armée monta dans le jet, il les suivit à côté. S’asseoir un peu au lieu de voler lui permettrait de prendre un chouilla de repos.

Au bout d’un petit instant ils arrivèrent proche d’une forme invisible, qui commençait peu à peu à se former : l’héliporteur qui était vraiment énorme.
Ils descendirent du jet, et Maria Hill les dirigea dans la salle des commandes. Par une autre porte, Firestorm aperçut Supergirl qui arrivait avec d’autres agents. Et dans la salle Spiderman était déjà là.
Celui-ci afficha un air rassuré en les voyant. "Firestorm, Supergirl ! Je suis rassuré de vous voir ici !"
"Ah enfin des têtes connues et sympathique !" Puis il se rapprocha de Spiderman pour lui demander discrètement "Je les ai suivi mais on fait quoi ici exactement ?"
Spiderman répondit "Il se trouve que nous avons des alliés aux méthodes discutables."

Un homme situé derrière réagit à cela "Nous faisons le nécessaire pour protéger la Terre, Spiderman."
"Ravi de faire votre connaissance, Magic League. Je me présente, Nick Fury, directeur du S.H.I.E.L.D."
Spiderman, sur le ton du reproche, expliqua la situation. "Ils ont capturé le Joker. Sauf que pour ce faire, ils se sont associés à un criminel du nom de Callaghan qui a torturé une cinquantaine de personnes pour y arriver."
Puis il s'adressa à Fury "Je vous admirais dans Avengers, mais ça, il est hors de question de je cautionne des pratiques comme ça. Ça n'a rien d'héroique."
Firestorm, interloqué, s’avança "Euh…mais du coup...le Joker est capturé ?"
"Ouaip, il est dans une cellule spécialisée à l'heure actuelle."
"Nous avons besoin de ses informations, le capturer ne met pas fin à la guerre, loin de là."
"Sauf que je suis en débat avec lui parce que nos messieurs du S.H.I.E.L.D. veulent donner à Callaghan son feu vert pour utiliser la torture."
Firestorm observait la discussion comme s’il était face à une partie de ping pong. Il osa tout de même poser une question.
"La torture sur le Joker ? As-tu proposé autre chose ? En même temps il a l’air tellement taré est ce qu'il ne résistera pas ? Enfin je dis ça, j'ai jamais rencontré le gars"
Dyson haussa les épaules. "Il a totalement raison. Coupez-lui ses doigts avec un couteau chauffé à blanc, et il ne fera que rigoler."
"Maintenant il sera compliqué d'arrêter Callaghan. Le Joker a sa fille parmi tous les scientifiques qu'il a capturé."
"Tout le monde sur cette planète a gros à perdre, mais on ne résoudra rien avec ses méthodes."
Supergirl s’exprima à ce moment-là. "Caitlyn Snow et Cisco Ramon sont à STAR Labs en train de réparer l'accélérateur de particules, parce que OMEGA a un plan pour l'utiliser contre les mutants, comme le satellite a explosé."

Fury sembla acquiescer sur cette info, puis répondit. "Pour libérer ses victimes, nous devons le faire avouer. Pouvez-vous au moins nous proposer des solutions ?"
"Je ne sais pas, je connais pas son point faible...s'il en a un..."
"Un point faible... je me demande bien s'il en a un."
Quelqu'un entra dans la salle. "Alors vous feriez mieux de me laisser le découvrir." Il avait un ton agressif.
"Euh...Callaghan je suppose ?"
Il ricana "Toute la Magic League est décidément bien informée."
"Euh c'était surtout une supposition comme..." Mais il finit par acquiescer, il avait la flemme d’expliquer.

Callaghan fit un pas en avant. Firestorm vit que Nick Fury et Maria Hill étaient soudainement légèrement sur la défensive. A ses pieds, une légère masse noire semble s'agiter.
"Je vais m'occuper du Joker, je n'ai pas d'ordre à recevoir de quiconque dans cette pièce. Allez-vous m'en empêcher ?"
Firestorm se dit qu’il était de nouvelle fois face à un personnage qu’il n’allait pas bien apprécier. Il avança à son tour d’un pas vers lui, prenant un air sérieux.
Il rigole "Oh, donc vous allez bel et bien m'en empêcher ?"
"Ce ne serait peut-être pas plus intelligent de coopérer ?"
"Les gens comme vous sont trop faible pour que je coopère."
"Pardon ?? Faible ??" à ne pas dire à Gaston…Il s’énerva, la flammèche s’intensifia.
Fury : "Firestorm, ne faites rien."
Fury et Hill sortirent leurs armes, ne les pointant pas encore. Callaghan ricana. "Oui, ne faites rien, ça vous va bien." Il leva le bras, et tout un barrage de nanorobots noir se forma entre eux et lui
Firestorm regarda Fury "Et là je peux faire quelque chose ?"
Il soupira. "Oui."

Firestorm se concentra alors sur le mur de nanorobots, et les transforma en bulles de savon. Derrière, Callaghan était déjà parti. Firestorm se mit en vol, suivit de Supergirl et plus loin du reste du groupe, pour le rattraper.
Il était arrivé au niveau de la salle où le Joker devait être enfermé. Il était en train d’étrangler avec ses nanorobots un homme qui devait avoir la clé. Mais pas n’importe qui ! Coulson !
Firestorm transforma de nouveau les nanorobots en bulles, pour libérer Coulson, puis fonça à toute vitesse sur Callaghan. Celui-ci tenta de le frapper avec des nanorobots, mais il put les éviter. Entre temps, d’autres nanorobots étranglaient Coulson, il fallait réussir à atteindre Callaghan.

Supergil s’exclama "Firestorm, j'ai quelqu'un qui peut nous aider !" Elle souhaitait "entrer en contact" avec Lucy, pour lui demander plus de puissance et utiliser sa télékinésie sur Callaghan.
Celui-ci ferma les poings au-même moment, et une nuée de nanorobots fila sur Coulson, Fury et Hill.
"Firestorm, ses mains. Il faut l'empêcher de contrôler ses nanobots !"
"Tu peux les contrôler ?"
"Ma télékinésie n'est pas assez forte pour briser le lien que possède Callaghan avec ses nanobots mais peut-être qu'on peut essayer ?"
Les yeux de Supergirl virèrent alors au rouge. Sans être sûr si elle le recevait, il ajouta.
"Je te fais confiance, tu vas y arriver ! Je me concentre sur les nanorobots."
Laissant Supergirl user de sa télékinésie, il se concentre sur la nuée de nanorobots pour les transformer, toujours en bulle de savon.

Cela prit un bon moment, mais il finit par y arriver. Il se retourna, Callaghan semblait comme immobiliser, Supergirl semblait y arriver !
Il s’élança, droit sur Callaghan, et réussit à l’atteindre cette fois. Il lui retira le masque qu’il avait sur la tête. Yes !
Il se retourna de nouveau vers Supergirl, ses yeux étaient revenus à la normale. Il lui fit un clin d’œil, voulant dire bien joué partenaire !

Il attrapa Callaghan par le bras, pour le relever.
Puis le groupe l’escorta dans les cellules, ils allaient voir ensemble le Joker…Du moins c’est ce qu’ils croyaient. Quand ils arrivèrent dans la cellule, elle était vide.




Codage par Libella sur Graphiorum


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Party like you don't care.


Honey Lemon


« Cowabungaaaa ! »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4180

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Cowabungaaaa ! »


________________________________________ Mar 8 Mai 2018 - 19:08

Chris rejoignit Honey qui fronça les sourcils. Quelque chose avait changé, c'était indéniable.
- Mais... vous étiez pas habillé autrement vous avant ? demanda la jeune femme, perplexe.
Il s'avança vers elle et, haussant les épaules, il déclara :
- Je comprends plus rien... Je voulais réparer les réacteurs et ... Je suis devenu vert. Une panthère m'a parlé et m'a donné ce pouvoir...
Honey opina lentement. Une panthère qui parle, bien sûr.
- Pardon de demander, reprit-elle après un moment, mais... vous vous seriez pas cogné la tête des fois ?
Chris n'eut pas le temps de répondre : il fut interrompu par OMEGA et les dernières nouvelles de guerre :
- Une nouvelle structure atomique non identifiable se trouve à présent autour de Captain America. Des énergies similaires sont présentes sur le monde entier, dans des régions proches de celles dans lesquelles la Légion du Destin construit de nouveaux accélérateurs de particules. Ces régions ont sans doute été choisies pour leurs champs électro-magnétiques étrangement élevés, mais à en juger par le lien établi entre l'énergie wakandaise de ce vaisseau, qui vient d'une de ces régions, et la porte qui vous est apparue un peu plus tôt, on peut conclure que ces énergies sont connectées aux accélérateurs de particules, de façon involontaire. Bien que je ne suis pas en mesure d'analyser une puissance magique, je suppose que cela annonce des dégâts sans précédents, bien plus élevés que la simple mutation de toute l'humanité. L'Apocalypse pourrait littéralement se produire.
Quand ses neurones eurent analysé ce paquet d'informations (et c'était beaucoup, même pour un QI aussi élevé que celui de Honey), la chimiste, dont les yeux restaient écarquillés, commenta :
- Là, ça va même être difficile pour moi de faire un commentaire positif.
Ce n'était pas faute de vouloir, d'ailleurs.
Mais ils avaient plus urgent que des commentaires à faire : le poste de commandes commençait à bouger. Apparemment, le problème qui les avaient coincés ici semblait réglé.
- J'ai utilisé les données que j'ai pu récolter depuis le début de notre voyage pour mettre à jour la projection de Terre-2 dans la Salle des Dangers. J'ai ainsi accès à une géographie plus complète, et plus actuelle. Tout d'abord, je dois vous informer qu'un important véhicule massif aérien de l'agence secrète de défense S.H.I.E.L.D. a été libéré par l'Armée Rebelle. La plupart de vos coéquipiers s'y trouvent. Egalement, j'ai découvert un point d'énergie conséquente au nord de la planète, qui suggère un accès pour déconnecter la magie de Terre-2 aux accélérateurs de particules.
A nouveau, la jeune femme opina lentement. Elle se sentait bien incapable de prendre pareille décision toute seule. Il y avait bien trop de paramètres à prendre en compte : Violette probablement aux mains du Bouclier ou peu importe le nom que ça avait. Une potentielle chance d'anéantir le déclencher de la fin du monde (sous réserve que deux cerveaux et quatre bras soient suffisants, ce qu'ils ne pourraient savoir qu'une fois sur place). Même en éliminant les éléments subjectifs de l'équation, le choix demeurait cornélien.
- OK. Évitons de paniquer. Bon alors on fait quoi ? demanda la jeune femme d'une voix suraiguë en se tournant vers son acolyte.
A quelques pas d'elle, Chris fronçait les sourcils : apparemment, ses synapses aussi avaient besoin de toute la concentration du monde pour digérer les nouvelles données. IL fixa sa bague pendant un long moment avant de se tourner vers Honey pour déclarer, plus résolu que la jeune femme :
- Je pense qu'on devrait jeter un coup d'œil a ce point d'énergie. Les autres se débrouilleront sans nous, je le sais. Ils devraient même essayer de trouver une solution pour sauver Spiderman. J'ai reçu ce pouvoir pour empêcher la fin de Terre 2. Tu me fais confiance ?
- Dans ce cas, allons empêcher la fin de Terre 2, répondit simplement Honey.
- Entendu, Capitaines.
A peine le temps de s'asseoir que déjà le vaisseau décollait à vive allure. Honey observa un temps les paysages qui défilaient mais se trouva bientôt encore plus déprimée par leur désolation et ne regarda par le hublot qu'une fois que les paysages glacés de l'Arctique furent en vue.
Après cela, il ne fallut plus longtemps au vaisseau pour se poser près d'un massif montagneux et pour qu'OMEGA ne reprenne :
- C'est là-bas que se trouve l'entrée.
Elle faisait probablement allusion au massif, songea Honey.
- Comme lorsque vous aviez traversé cette porte à Gotham, je dois vous prévenir qu'il se peut que je ne puisse plus avoir votre signal.
La jeune femme acquiesça. Quelques instants plus tard, elle et Chris enfonçaient leurs pieds chaudement bottés dans la neige qui étoufferait bientôt leur bruit. Heureusement qu'ils avaient des affaires de rechange car même habillés comme des yétis, ils pouvaient sentir le froid mordant de l'Arctique.
Le duo se mit en route et ne tarda pas à trouver sa voie quand le chemin verdit peu à peu.
- Ca doit être par là, commenta inutilement la chimiste en reprenant à plus vive allure.
C'était la première fois qu'elle rompait le silence, n'ayant encore rien trouvé à dire jusqu'alors. Chris, toujours fasciné par sa nouvelle bague, n'avait pas éprouvé le besoin de faire la causette et Honey avait respecté son choix.
Mais ce regain d'énergie fut brutalement coupé dans son élan quand le sol s'effondra sous leurs pieds. Honey n'eut d'autre réflexe que de crier sous l'effet de la surprise, tentant de s'agripper à l'air, ce qui n'avait strictement aucun effet.
Chris, au contraire, pouvait voler, et la rattrapa bien vite, manquant cependant de recevoir une gifle non volontaire, le temps que la jeune femme ne comprenne qu'elle ne risquait plus de mourir dans les prochaines secondes. Honey tenta de lui adresser un sourire désolé même si le froid environnant ne donnait vraiment pas envie à ses zygomatiques de remuer.
- Depuis quand je peux voler ? s'étonna-t-il.
- J'en ai aucune idée mais c'est bien pratique, répondit Honey, bien qu'elle soupçonnait que la question n'attendait pas réellement d'intervention de sa part.
Quelques instants plus tard, il la déposait doucement sur la terre ferme.
Ils se retrouvèrent alors face à un décor semblable à rien de ce que Honey connaissait. Elle en resta bouche bée et d'autant plus quand une projection géante apparue au centre de l'anneau. Pour Chris, au contraire, tout ceci semblait raviver de vieux souvenirs qu'il n'était pour le moment pas encore parvenu à remettre en ordre.
- Est-ce que mes sens disent vrai ? Un Green Lantern ? demanda la... chose ? personne ? l'alien ? soudain face à eux.
- Ce symbole autour de vous, c'est celui des Green Lanterns ? demanda-t-il sans répondre à la question précédemment posée.
L'homme sourit. Honey croisa les bras, décidée à les laisser poliment parler de leurs lanternes. Elle observait l'environnement, au cas où.
- Les panthères ont trouvé quelqu'un de digne pour aider le monde avec la puissance de la lanterne.
Il aurait parlé chinois que ça aurait été pareil pour elle. Mais apparemment il confirmait - indirectement - le délire des panthères qui parlent comme dans les dessins animés pour les enfants.
- Avancez, demanda la voix qu'elle n'écoutait qu'à moitié. Je sens que tu ne viens pas d'ici, Lantern, mais elle, c'est une résidente de mon monde. Qui es-tu ?
Honey sursauta (car de base elle ne l'écoutait pas réellement) et manqua de perdre ses lunettes. Elle était cependant douée pour les rattraper en toutes circonstances.
- Pardon. Oui. OK. C'est à moi, c'est ça ? Vous pouvez m'appeler Honey parce que c'est mon prénom. Je suis chimiste et astrophysicienne. Mais vous occupez pas de moi, continuez vos affaires de lanternes, j'ai des tas de choses à faire en attendant.
Sur ces mots, le sol se découpa autour de la scientifique jusqu'à révéler une plateforme qui s'éleva à hauteur du visage de leur haute. C'était vachement impressionnant et cela se lisait sur le visage de la jeune femme.
- Tu te sous-estimes, Honey, chimiste et astrophysicienne. Ton rôle ici est bien plus crucial que ce que tu ne le penses. Tu n'es pas une Green Lantern, mais tu as les capacités pour apporter à cette Terre le savoir et les compétences nécessaires pour apporter l'équilibre entre la science à laquelle tu es si familière et la magie qui nous entoure.
Un sourire crispé se forma sur les lèvres de Honey. La magie. Bien sûr. Elle lui disait que la magie n'existait pas maintenant ou elle attendait encore un peu ? Avec tout ça, elle avait même oublié de lui faire remarquer qu'elle ne se sous-estimait certainement pas puisqu'elle avait 187 points de QI et deux doctorats qui prouvaient qu'elle pouvait faire de grandes choses.
- Comment crois-tu que la Terre est née ? demanda-t-il.
- On joue à un jeu ? s'enthousiasma la jeune femme. Elle est facile celle-là. La naissance de la Terre remonte à 5 milliards d'années environ. Un nuage de poussière, formé de débris d'étoiles explosées (fer, carbone, or et substances radioactives comme l'uranium), se densifie pour former une planète qui ressemble à la Lune : c'est la Terre primitive. Je continue ou la réponse est validée ?
Il sourit, amusé.
- Juste. Et ensuite, de ce moment à l'apparition de la vie, vous savez ce qu'il s'est passé ?
- J'admets, celle-ci est plus compliquée parce que les origines de la vie sur Terre demeurent incertaines. On ne sait pas dire avec certitude quand la vie est apparue sur Terre ni où et comment. Les plus anciens micro-organismes fossiles sont datés d'au moins 3,5 milliards d'années. Une étude publiée en 2015 sur des inclusions de carbone considérées comme d'origine organique leur assigne un âge de 4,1 milliards d'années et plus récemment des précipités hydrofuges sous-marins trouvés dans des roches sédimentaires ferrugineuses de la Ceinture de roches vertes de Nuvvuagittuq au Québec ont été interprétés comme de possibles traces de vie il y a au moins 3,77 milliards d'années et peut-être 4,28 milliards d'années. Il y a donc des indices de plus en plus nombreux d'une vie bactérienne dès l'Hadéen. Mais il n'existe pas de modèle « normalisé » pour décrire l'origine de la vie. En fait, il y a actuellement deux approches principales sur l'origine de la vie :
l’une (fondée sur la théorie de l'information et les problématiques de codage de l'information) met l'accent sur le rôle-clé des acides nucléiques dans le processus de la sélection naturelle qui a modelé au fil des générations les organismes vivants à partir de systèmes en quelque sorte prébiotiques ;
l’autre qui privilégie le rôle du métabolisme, considère les organismes vivants comme des systèmes éloignés de leur état d’équilibre thermodynamique et qui parviennent à se maintenir grâce à des processus qui deviennent ainsi métaboliques : les systèmes parvenant à entretenir de tels processus perdureront mieux que les autres. Je vous renvoie sur ce dernier point au concept d'homéostasie.

Honey se trouva essoufflée d'avoir fourni une explication aussi détaillée sans avoir une seule fois songé à reprendre son souffle.
- Non, décréta-t-il fermement mais avec bienveillance.
Comment ça "non" ? Bien sûr que si ! C'était prouvé ! Honey en resta scotchée pendant qu'il reprenait :
- Lorsque la Terre a été formée, la magie a fait son œuvre pour créer les premiers êtres intelligents de la planète. Moi, et mes frères, étions les Gardiens de cette planète. Nous avions un vaste monde juste pour nous, mais nous ne devions pas nous en accommoder avec luxe, notre rôle était de rendre ce monde propice à d'autres vies. Nous avons créé les grandes énergies puissantes qui maintiennent l'équilibre de la Terre, et vous connaissez à présent l'une d'entre elle, l'énergie verte. Ces énergies une fois complétées, nous avions pu façonner le monde. Océans, continents, vies végétales, animales et humaines. Et lorsque cette Terre sombrait dans le chaos, les panthères, des créatures puissantes que nous avons créées, devaient choisir qui étaient digne d'accueillir une part de cette magie. Les Green Lantern. Votre rôle, Honey Lemon, dans ce terrible chapitre du monde, c'est de mettre à profit vos remarquables et étonnantes connaissances scientifiques afin d'aider à retrouver cet équilibre entre nature et magie. Car vos ennemis sont en train de puiser dans les ressources originelles sans en avoir conscience. Seul un grand savoir peut réussir à éviter le chaos.
Ce n'est pas un running gag mais : Honey opina lentement. Il entendait donc lui faire croire que la magie et les panthères qui parlent ça existait juste parce qu'il le disait.
- "Pour celui qui croit, aucune preuve n'est nécessaire. Pour celui qui ne croit pas, aucune preuve n'est envisageable", cita la jeune femme en guise de réponse. Je suis sincèrement désolée mais il se trouve que je suis dans la deuxième catégorie. La Terre est composée d'une multitude d'éléments aux propriétés diverses mais ces propriétés sont intrinsèques à ces éléments... comme... le feu qui brûle et l'eau qui mouille ! Ca n'a rien de magique, c'est de la science ! Et c'est ça qui est beau ! précisément ! Mais évidemment que je vais continuer d'empêcher les méchants de faire ce qu'ils font, parce que le devoir d'un scientifique est de rendre le monde meilleur.
Il rit et Honey ne sut dire si c'était pour se moquer ou non.
- Vous pensez alors que je ne suis qu'un homme malformé doué en art du spectacle ? Aucune science ne peut expliquer la magie que votre coéquipier derrière vous possède dans sa bague.
Il leva sa main vers Chris dont la bague scintilla. Honey regarda en bas, vers Chris, avant de relever les yeux.
- Votre ami n'est pas un homme.
Pendant un court instant, Chris prit l'apparence d'une tortue de mer aussi verte que son bouclier. Honey écarquilla les yeux pendant qu'il poursuivit :
- Une malédiction qui a touché de nombreux mondes a transformé cette tortue en un homme bien réel.
Et tandis qu'il en venait à cette conclusion, Chris reprit son apparence normale alors que son premier bouclier apparaissait aux pieds de la scientifique.
- Et ce métal est enchanté, il peut résister à absolument tout. Vous aurez l'occasion d'essayer, si vous le souhaiter, de le mettre à l'épreuve.
Le bouclier disparut.
- Il est crucial que vous preniez conscience de la magie qui vous entoure. Car sans magie, il n'est aucune science.
- Vous n'avez pas le droit de me demander de remettre tout ce en quoi je crois en question simplement parce que ça vous arrange, vous en avez conscience ? s'énerva la jeune femme en serrant les poings. Ce serait comme si mes 25 années d'existence n'étaient qu'un mensonge, vous ne pouvez pas me dire ça, même sous prétexte de sauver le monde ! Et puis je connais une ancienne tortue, figurez-vous. En dehors de Chris. Elle est devenue humaine suite à une série de mutations génétiques qui n'avaient rien de magique, il s'agissait de réécriture de son ADN afin de combiner les capacités biologiques d'une tortue à celles d'un homme.
- Découvrir quelque chose de nouveau ce n'est pas découvrir que sa vie était un mensonge, vous n'avez pas à craindre cela, dit-il avec sagesse.
Mais Honey restait sur ses gardes, les bras croisés.
Il agita la main pour faire apparaitre une projection du monde semblable à celle du Daily Planet - en dehors de la couleur.
- Ce n'est pas un drame, Honey. Vous verrez, et vous réussirez.
Il agita encore la main et la projection disparue, exceptée le morceau correspondant à Central City.
- Voici le puits principal qui aspire les énergies de la Terre. Et dans les ruines qui l'entoure, vous retrouverez les scientifiques perdus.
Il baissa les yeux vers Chris tandis que la plateforme sur laquelle se trouvait Honey redescendait.
- Vous êtes les derniers espoirs de ce monde. S'il vous plait, étouffez ma peur et cessez le chaos.
Il leva la main, mais s'arrêta dans son geste pour sourire une dernière fois à Honey :
- N'oubliez pas que les grands savants d'aujourd'hui s'accordent à dire qu'il faut savoir remettre en question notre vision des choses. Rappelez vous des guerres qui ont parcouru l'histoire. Ne refaites pas les mêmes erreurs.
Honey resta muette pendant que ses méninges analysaient ce qu'il venait de dire. Pendant ce temps, il agitait encore une fois les mains. L'instant d'après, le décor avait totalement changé : ils étaient apparus - littéralement - dans un laboratoire.
- Qu'est-ce que... Comment c'est possible ça ? s'enquit Honey en tournant sur elle-même.
En faisant volte face elle se retrouva en face d'une femme au moins aussi surprise que Honey.
- Oh, vous, vous êtes les amis de cette femme qui vient de partir.
Honey battit plusieurs fois des cils.
- Qu... quoi ?
Honey ouvrit la bouche puis la referma.
- Je suppose qu'ils pouvaient pas deviner qu'on allait arriver.
La chimiste se laissa tomber sur une chaise et enfouit son visage entre ses mains.
- Vous parliez de qui, au fait ? Et où sont-ils allés ?
- De Supergirl. Elle est venue avec un plan contre les mutants, Cisco est en train de réparer l'accélérateur de particules. Et... elle est partie pour "revenir vite" a-t-elle dit. Vous n'êtes pas la Magic League vous, vous êtes une héroïne de San Fransokyo !
Honey releva la tête.
- Je suis juste Honey Lemon, scientifique, et j'ai besoin d'un thé. Vous embêtez pas pour moi, je vais trouver.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   
En ligne

Kara L. Walters


« Love it Light ! »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist

Ѽ Conte(s) : Les Toons.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara la gentille & Lucy la méchante

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1546

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mer 9 Mai 2018 - 7:38

Bats toi comme si ta vie en dépendait
Je m'appelle Kara Zor-El. Je viens de Krypton. Je suis une réfugiée sur cette planète. J'ai été envoyée sur Terre pour protéger mon cousin mais mon vaisseau a été dévié et quand je suis enfin arrivée mon cousin avait déjà grandi et était devenu Superman. J'ai caché qui j'étais vraiment jusqu'au jour où un accident m'a forcée à me révéler au monde


La cellule du Joker. Vide. « Fais chier. Faut retrouver la gueule poudrée. » Je me tourne vers Callaghan avant de l’attraper par le col mais sans violence aucune avant de poser un regard dur sur lui « C’est toi qui a libéré le Joker ?! » « idiote, pourquoi je ferais ça ? » dit-il en sifflant entre ses dents. Qu’est-ce-qu’ils peuvent m’énerver ces « méchants ». « Oh je sais pas… » dis-je en faisant faussement mine de réfléchir avant de ramener mon regard rouge sur cet imbécile « parce que t'es un sale con et que t'es méchant. » « Pourquoi j'essaierais de le trouver ici si je l'ai libéré ? » dit-il sur un ton méprisant. Il va détendre lui ? « Raaah ! » m’augrais-je tout en le relâchant « c’est qu’un idiot sans intérêt. » Mon regard redevient normal avant que je ne reprenne la parole « je vais faire le tour du vaisseau mais faut le garder sous surveillance, c'est quand même un sale con ». Coulson le menotte.

En moins de temps qu’il n’en faut, j’avais fait le tour du vaisseau et aucune trace du Joker. Je me retrouve rapidement face à Firestorm. « J’ai fait le tour, je sais pas où il est. » Les poings sur les hanches, c’est finalement la voix d’OMEGA qui me « ramène dans la réalité ». « Je n'ai pas réussi à retrouver la position du Joker, en revanche, je détecte un jet privé proche de votre position qui semble s’écraser. » je tourne le regard vers l’une des fenêtres, ouais, je sais pas si y’en a mais je fais genre que si « je vais m’en occuper. » Je sors très rapidement du vaisseau avant de me retrouver face au jet en chute libre. Un réacteur en feu. C’est un travail pour moi ça. Je vole au dessus du jet et souffle. Mon souffle givré stoppe les flammes et à la vitesse de l’éclair, je passe sous le jet et le porte pour le faire atterrir en douceur.

Une fois posé sur le sol, j’ouvre la porte et entre avant de retrouver Violette, Okoye, les Wakandaises, les agents de l’Armée Rebelle, Gordon et l’autre pétasse, ouais pardon, la présidente. Je les sors de l’avion avant de les regarder un à un « Qu’est-ce-que vous faites tous là ? » La Présidente lève son arme vers nous tous. « Vous allez lever les mains en l'air, les super-héros, c'est terminé. » Oh mais c’est qu’elle commence sérieusement à me les péter hein ! Je pose mon regard sur son arme qui vole quelques mètres plus loin. Merci Lucy « eh madame je pète plus haut que mon cul, je vous interdit de nous menacer. » « Vous avez fait que gacher le sort de ce monde depuis que vous êtes là, vous allez faire quoi ensuite ? » dit-elle agacée. « au fait, vous pourriez me dire merci, j'aurais pu tout bonnement vous laisser crever dans le jet. Et une dernière chose… » Je m’approche d’elle alors que mes yeux virent au rouge « on va le sauver ce monde et s'il faut qu'on vous enferme pour que ça se fasse alors vous irez croupir dans une cellule et je la cellerais avec ma vision laser, j'en fais la promesse ! »

Et voilà qu’elle sert les dents. « Si vous vous prétendez si utiles, allez me soutirer du Joker des informations. LE S.H.I.E.L.D. l'a capturé. » Je la regarde avant de prendre la parole « en fait…la tête enfarinée s’est enfui. J’étais en train de le chercher quand notre IA m’a prévenue de la chute de votre jet. » Elle fais les gros yeux et nous hurle dessus en plus « Et vous prétendez sauver le monde ?! » Retenez moi, je vais faire un meurtre. « Whooo ! Tout doux ! C'est vos agents du SHIELD qui faut engueuler, c'est eux qui l'ont laissé s'échapper je vous signale ! » Elle soupire bruyamment « Emmenez cet avion sur l’héliporteur. » « On dit s’il vous plait quand on est polie. » Ils entrent dans l’avion « pétasse. » Je soulève le jet avant de l’amener sur l’héliporteur. La présidente en sort avec ses hommes qui sont un peu trop près de nous je trouve. « Je peux savoir ce qu’il s’est passé ? » « demandez au S.H.I.E.L.D, ils seront certainement ravis de vous répondre. Nous, on a simplement arrêter Callaghan. » « Idiote, il travaillait pour nous. » « Elle m'a réellement traiter d'idiote ?! Elle m'a vraiment traitée d'idiote ? » Elle commençait sérieusement à me titiller l’autre garce.

C’est pas que je l’aime pas mais en fait si, je l’aime pas. « Oui elle a dit idiote. » ajoute Firestorm en chuchotant « C’est bien ce que je me disais. » Je regarde la présidente droit dans les yeux, serrant les poings avec une véritable envie de lui tordre le cou « il travaillait peut être pour vous mais il a utilisé ses nanorobots pour tenter de tuer deux personnes. C'est bien, vous allez vraiment chercher votre équipe dans les tréfonds de la connerie. » Je tiens à noter qu’une grande partie des propos sont énoncés par Lucy et non uniquement par Kara, juste pour signifier. « Ouais, il a essayé d’étrangler Coulson ! » énonce Firestorm outré. « Vous devriez réfléchir à qui vous engagez Madame la Présidente. » « Vous êtes mal placés pour faire la morale. » Gnagnagna. on n’arrive finalement au niveau des autres dans la salle principale. Spiderman est encore là, vu qu’il peut uniquement planer et pas voler, il ne nous a pas suivi. « Violette ! » dit-il content qu'elle aille bien sans doute.

Et voilà que la Présidente se met à gueuler contre Fury « Je peux savoir ce que vous fichez ? » « Nous avons trouvé les scientifiques. » La Présidente à l’air d’en avoir rien à foutre,  c’est ça le plus flippant en fait. « Vous faites alliance avec des incapables maintenant ? » Elle allait trop loin là et elle me tapait sur le système, un rayon laser passa à quelques millimètres de son visage « FERMEZ LA ET ECOUTEZ ! » « DU CALME ! » hurle Fury d’un ton autoritaire. Je respire longuement, tentant de calmer ma fureur face à la Présidente, fallait que je me détende, vraiment « c'est à elle qu'il faut dire de se calmer, elle n'arrête pas de nous traiter d'incapables et elle est super chiante et elle nous laisse même pas en placer une. donc ça au moins, ça l'a calmer et je vais peut-être pouvoir lui dire ce que j'ai trouvé à Central City grâce à l'aide de notre IA ? » je me tourne vers la Présidente « Vous voulez savoir ou pas ? » « Qu’avez-vous trouvé ? » « Central City est presque dans son entièreté détruite mais StarLabs est encore en état et j'y ai rencontré deux scientifiques qui s'occupent de remettre en route l'accélérateur moléculaire de Wells. Une fois que j'aurais trafiqué l'accélérateur et qu'il aura explosé, l'explosion touchera tous les mutants et ils seront privés de pouvoir. Comme ça, vous ferez face à des gens ordinaires. mais si madame la présidente n'arrête pas de se mettre dans nos pattes, on y arrivera pas. » « Et puis en explosion, elle s’y connaît. » énonce Firestorm en me faisant un clin d’oeil avec un petit coup de coude. Je lui souris, croisant les bras sous ma poitrine. Fury souris à la Présidente, comme s’il se moquait « Nous avons trouvé tous les scientifiques. » « Il y en a deux que vous n’avez pas trouvé, ils se sont cachés de la Légion, c’est eux qui me l’ont dit. » « La localisation des scientifiques est une information cruciale, Supergirl, ce sont des victimes de la Légion » « Je le sais mais encore une fois, ces deux là ont pu échapper à la Légion. Mais…Qu’est-ce-qu’on fait encore là alors ? Pourquoi on va pas les chercher les scientifiques ? »

« Parce qu'ils sont protégés. Par des forces mortels. » dit-il avec un regard dur avant d’ajouter « Le champs qui entoure la prison des scientifique est nucléaire, rien ne peut affirmer qu'ils sont en vie. » D’accord… « Si on vérifie pas, c'est clair qu'on le saura pas. OMEGA ? Il y a un moyen de contrer ce champs de force nucléaire ? » « Je ne sais pas, je n'arrive pas à détecter cet endroit. » « Vous savez où ils sont exactement ? » dis-je en levant le regard vers Fury avant de le poser sur mon père « Peut-être que si on est directement sur place, OMEGA pourra nous aider. » « Dans les sous-sol de Central City. »

Rien que ça ?
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je n'ai jamais été humaine
je n'étais pas une enfant...j'étais un lapin.

Violette Parr


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5708

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Mer 9 Mai 2018 - 20:34






Magic League 2, Mission Apocalypse

Feat beaucoup de monde

C’était la fin. Violette était incapable de reprendre les commandes, ni même de créer un champ de force pour éviter le crash. Elle était trop faible, elle risquait de se faire tirer dessus par la cinglée de présidente et elle n’arrivait même pas à tenir sur ses deux jambes. L’air qui s’engouffrait par la fenêtre était glacial et il allait conduire au crash de ce jet. Dans sa tête, les images de sa vie défilaient en quelques secondes. La dernière image qu’elle garderait en mémoire, c’était sa famille réunie dans le vaisseau d’OMEGA. Violette se tourna vers ses coéquipiers. « Je suis contente de vous avoir connue et je suis tellement désolée d’avoir échouée… » Violette ferma les yeux, essayant de se préparer à sa mort imminente. Mais elle n’y arrivait pas. Elle ne voulait pas mourir. Elle était bien trop jeune. Et il fallait croire que ce n’était pas son heure ! En effet, le jet s’arrêta brusquement mais n’explosa pas. C’était comme s’il venait s’être intercepté ! Violette sentit le jet se poser sur le sol et la porte s’ouvrit brusquement. Et là, la joie fut tellement grande que Violette parvint sans mal à afficher un grand sourire sur son visage. Cela faisait tellement du bien de voir une tête connue ! « Oh ! Supergirl ! Je suis ravie de te revoir ! » Elle n’eut évidemment pas le temps de répondre puisque la présidente en profita pour pointer son arme sur le petit groupe, une nouvelle fois. La chieuse.

Fort heureusement, Supergirl ne s’était pas laissé faire et elle avait conduit tout le monde dehors, après avoir désarmé la présidente. Et ils arrivèrent à un endroit où se trouvait Firestorm, Dyson et un autre homme. Violette était ravie de les revoir. « Dy…Spiderman ! Firestorm ! Vous êtes là ! » Ils avaient l’air d’aller bien, mieux qu’elle en tout cas. Tellement heureuse, Violette ne put s’empêcher, en les voyant de les prendre dans les bras. D’abord Dyson, évidemment puisqu’elle le connaissait mieux. Puis ensuite Gaston. Par contre, Violette ne trouva pas Honey, ni Chris. Et cela l’attristait. Où est-ce qu’ils étaient ? « Vous savez où sont Honey et Captain America ? Ils vont bien ? » Mais aucune réponse. Cela l’inquiétait fortement. Malheureusement, tout le monde semblait occupé….notamment avec la discussion qu’il y avait actuellement.

Violette écouta la discussion entre Kara, Fury et la présidente, sans pour autant intervenir, se contentant de croiser les bras contre sa poitrine. Elle n’avait pas du tout envie de discuter avec elle. La présidente était insupportable. Elle exaspérait tout le monde dont Supergirl qui n’hésitait pas à lui faire remarquer qu’elle ne l’aimait pas. Qui pouvait aimer une femme comme elle de toute façon ? Ses décisions étaient complètement débiles. En s’alliant avec un vilain, elle avait vendu leur monde. Quoi qu’il en soit, maintenant elle ne pouvait plus rien faire et elle allait devoir laisser les super-héros s’occuper de la situation. Cela devait sans doute lui faire mal, notamment à son égo. Mais c’était ainsi ! Là où cela devenait plus intéressant c’est lorsque Kara et Fury évoquèrent les scientifiques. Ils se trouvaient à Central City…dans les sous-sols. Mais impossible d’accéder à la ville à cause d’un champ de force nucléaire. Il devait bien y avoir un moyen…Violette fronça les sourcils, elle réfléchissait. Les scientifiques étaient sous terre, et sur la terre, il y avait un champ de force. « Donc si on passe sous la terre, on peut contourner le champ de force, non ? » Fury va se tourner pour pianoter sur un écran central, et des schémas géographiques de la structure de Central City vont s'afficher « Hélas non, la zone nucléaire forme une sorte de sphère autour d'eux. » Un peu comme les champs de force de Violette. Rien que d’y penser, cela lui donnait une seconde idée ! « Mince. Et il y a aucun moyen de détruire ce champ de force sans causer de dégât ? En utilisant mon propre champ de force par exemple ? J'avoue que je ne sais absolument pas de quoi il est constitué. Mais c'est une idée comme une autre. » Soit son idée était complètement idiote, soit Nick Fury était un malpoli fini. En effet, ce dernier était resté silencieux. Il n’avait même pas pris la peine de se retourner pour faire face à Violette. Non. Il était resté les yeux rivés sur son écran. Très mauvais pour ses yeux, enfin…son œil ?! « Pourquoi ce silence ? » Une façon d’essayer de le faire sortir de ses rêves, de le faire réagir. Mais Violette ne s’attendait pas à la réaction qu’il eut. En effet, Fury serra les poings avant de lever la tête vers les nombreux pilotes de l’héliporteur. « Quittez la zone de Central City. ». Ok. Ca n’avait absolument rien à voir avec ce que Violette lui avait dit quelques instants plus tôt. Mais elle allait sans doute avoir sa réponse car Nick Fury se retourna. Sauf que là, il passa devant Violette dans la plus grande ignorance, se contentant de donner des ordres à ses hommes. « Faites rentrer tout le monde et fermez l’extérieur de l’héliporteur. » Un vent monumental. Voilà ce que Violette venait de se prendre. La jeune femme se tourna vers ses camarades en prenant un air surpris. « Non mais il est sérieux lui ? On lui donne des idées et il nous met des vents. C’est abusé ! » Est-ce que c’était parce qu’elle était jeune que cet homme ne voulait pas l’écouter ? Qu’importe la raison, Violette n’allait pas se laisser mettre sur le tapis. Ni par la présidente, ni par cet homme. Il fallait qu’on la prenne un peu plus au sérieux et qu’enfin on lui donne le respect qu’elle mérite. Non mais ! Violette marcha rapidement vers lui – malgré la douleur – afin de le rattraper et d’arriver à sa hauteur. « Qu’est-ce qui se passe ? » Car oui, elle préférait se dire qu’il devait y avoir quelqu’un chose d’important qui se passait et que ce n’était pas à cause de son âge qui lui avait mis un vent. Il pointa un de ses écrans. « La zone nucléaire est soudainement en expansion. » Ca ce n’était pas bon du tout. Violette en avait conscience. « En expansion ? Vous voulez dire que nous allons être pris dans cette zone ? » Les radiations nucléaires n’étaient pas très bonne pour la santé. Tout le monde savait ça. « Je ne sais pas jusqu’où elle s’étendra, mais oui, elle s’agrandit rapidement. » Il ne fallait pas paniquer. Violette aurait tellement voulu qu’Honey soit là, c’était elle la positive attitude, pas que Lorie ! Vi’ essaya de se mettre à la place de son amie, essayant de réfléchir comme elle le ferait. « Quels sont les risques d'être dans une telle zone ? Car ça peut être une bonne chose d'entrer dans cette zone, on pourra accéder plus facilement aux sous-sols de Central City ! » Ce n’était pas facile de penser comme quelqu’un d’autre. Mais il fallait essayer de trouver des choses positives dans cette situation et également de parler en science. « Et ce champ de force est forcément généré par quelque chose ou ... quelqu'un se trouvant dans Central City, non ? Vous avez trouvé l'origine de ce champ de force ? » Car il devait forcément y avoir un moyen d’arrêter le phénomène, soit en neutralisant la personne, soit en détruisant une sorte de générateur. « Les radiations nucléaires concentrées dans cette zone détruiront tout ce qu'elles touchent. » Violette fit une moue déçue qui s’accentua lorsque Fury reprit la parole en hochant la tête négativement « Rien ne contrôle ce phénomène, on ne peut pas l'expliquer. » Si Honey était là, elle aurait fait une crise cardiaque. Impossible qu’une chose ne puisse s’expliquer. « Alors les scientifiques sont morts ? Si les radiations détruisent tout, comment des scientifiques peuvent-ils être encore en vie ? En tout cas si Honey était là, elle dirait que ce n'est pas possible. Tout s'explique ! Il y a forcément une explication à ce phénomène… » Malheureusement, elle n’était pas présente sur les lieux… « Rien ne nous a confirmé leur état. Mais nous sommes tous sceptiques quant à leur chance de survie, en effet. » Outch. Donc ils allaient peut-être mourir pour ne sauver personne ? Est-ce que ça valait le coup ?!

Violette resta muette face à cette dernière révélation. Elle se sentait tiraillée. Elle ne savait pas ce qu’il fallait faire. Rester ici en sécurité ou se risquer dans la zone en sachant qu’elle pourrait y rester…Elle ne pouvait et ne voulait pas prendre cette décision. Aussi, Violette se tourna vers la Magic League et surtout vers Dyson. « Si des innocents sont vivants, là-bas...On ne peut pas les laisser mourir. C'est notre rôle de sauver les autres non ? Mais d'un côté, on est même pas sûr de risquer notre vie pour quelque chose...Peut-être qu'ils sont déjà morts. Qu'est-ce que tu ferais toi ? » Dyson semblait songeur, hésitant. Il avait surement une idée derrière la tête. « Avec Géo, j'ai travaillé sur une solution d'urgence, mais elle n'est pas encore opérationnelle. Il y a 1 chance 2 que ça nous explose dessus. » Une chance sur 2 de mourir donc. Mais il fallait tout de même écouter son idée. Violette n’était pas comme Fury ! « Va-y, nous t’écoutons ! » lui lança-t-elle avec un petit sourire encourageant. « Dans les colliers de nos costumes, il y a un dispositif d'urgence qui est censé créer une armure de protection pour nous et les personnes qu'on touche, grâce une technologie microscopique, au cas où on devait se replier rapidement avec des victimes. Ce n’était pas encore testé quand nous sommes venus ici. » Ce n’était pas très vendeur. Est-ce que ça allait fonctionner comme ils le pensaient ? Malheureusement, ils n’avaient pas beaucoup de choix. Soit ils restaient là, soit ils essayaient. « Oh....Ok. Après, peut-être que mon champ de force peut également nous protéger ? Ça ferait une chance de plus ?! Je pense qu'il faut qu'on tente de sauver ces pauvres personnes. En espérant qu'on ait de la chance, une fois là-dedans… » Clairement, de la chance, ils allaient en avoir besoin. Dyson tendit une main vers Violette qui la prit aussitôt. « Si tu es partante, testons ces combinaisons alors. » La jeune Parr déglutina lentement. « Alors allons-y…Vous venez avec nous ? » demanda-t-elle en se retournant vers Supergirl et Firestorm. Mais les deux membres de la Magic League n’eurent pas le temps de répondre, car Spiderman leur coupa l’herbe sous le pied. « Attendez, je préfère qu'il y en a qui restent ici, au cas où on retrouve Chris et Honey. » Il avait raison ! Dyson tourna ensuite la tête vers Fury qui avait un air entendu. « Et vous deux, vos costumes sont assez puissants, j'ai pas envie de voir ce que ça donne dans des ondes pareil. » Totalement d’accord. Du feu dans une zone nucléaire, ce n’était pas une bonne idée. « Oui. Evitons de prendre d’autres risques ! Allons-y à deux. »

Les deux membres de la Magic League sortirent sur l’extérieur de l’héliporteur. Dyson prit la main de Violette puis appuya sur son collier qui fit disparaître alors le costume de Spiderman. Il retourna le collier et rappuya dessus. Mais cette fois-ci, ce ne fut pas le costume de Spiderman qui vint recouvrir Dyson. Non. Son costume était différent, plus métallique. Mais ce ne fut pas la seule transformation. En effet, alors que le costume de Dyson recouvrit la main du jeune homme, Violette eut l’étrange sensation que sa main se recouvrait aussi. Et en quelques instants, elle fut elle-même recouverte de cette couche métallique. Une Violette en métal ! Cela lui rappelait énormément son petit frère Jack-Jack qui avait également cette capacité-là. « Oh punaise ! On est trop canon comme ça ! Je suppose que si je lâche ta main, ce costume s’en va ? » Si c’était le cas, ça allait être problématique pour la suite de la mission. « Non, maintenant, ça devrait fonctionner correctement. » Dyson était sur le point de lui lâcher la main. « Attends, je veux pas m… » La main complètement lâchée, le costume était toujours présent. Dyson, lui, était en train d’orienter ses paumes vers le sol. Du feu en sorti, de même que ses pieds. Et aussitôt, l’armure s’envola « Ouf. Ouawhou ! On peut faire ça ! Mais c’est excellent ! » Violette décida d’en faire autant. Mais ça n’eut pas le même effet. Elle parvint à s’élever dans les airs mais la tête en bas. Se débattant pour se remettre droite, Violette ne put que constater que ce n’était pas évident. « C’est plus difficile à manier que mes champs de force ! » Spiderman semblait d’accord avec elle. « J’avoue que je préfère largement être Iron Spider que Iron Man. » Il lui parlait en petit chinois mais Violette fit mine de comprendre. Ils n’avaient pas vraiment le temps pour les explications.

Ils se trouvaient désormais au-dessus de l’héliporteur. Maîtrisant un peu plus leurs armures, Dyson et Violette avancèrent pour pouvoir observer Central City en bas. Ils aperçurent alors un spectacle désolant. Une grosse zone en périphérie de la ville était brûlée. « C'est tellement triste de voir ça. J'espère que les scientifiques sont plus en sécurité dans les sous-sols ! Il n'y a pas de temps à perdre. ». Ils commencèrent alors à descendre et à un moment, la voix d’OMEGA se fit entendre dans leurs oreillettes. « La zone nucléaire est juste là. » Dyson tourna la tête vers Vi’ puis hocha positivement la tête. Ils entrèrent dans la zone, ensemble. La brunette était en train de prier intérieurement pour rester en vie et en bonne santé. Mais une fois à l’intérieur, rien. L’armure les protégeait et c’était tant mieux ! « Allons au centre de la zone, on trouvera peut-être un indice ou quelque chose. » Violette hocha la tête. Ils étaient actuellement en train de survoler une ville détruite par des mutants et qui semblait souffrir de ces nouvelles radiations. C’était triste. Ils continuèrent leur chemin jusqu’au centre de la ville. Mais c’était le bazar. Impossible de trouver des indices dans ces ruines. « Violette, tu as encore du jus pour nettoyer la zone avec un champ de force ? » L’Indestructible n’en n’était pas persuadée. Mais il fallait tenter. « On va bien voir ça ! Je ne garantie pas la puissance. Reste à côté de moi. Je ne voudrais pas te souffler dans le champ de force. » Violette se concentra. Un champ de force se créa relativement rapidement. Mais il était beaucoup de faible, à peine de la taille d’un ballon. Vi’ ne put s’empêcher de soupirer. Elle ne pouvait pas ne pas réussir ! « Attends, je vais ressayer ! » Elle y mit toute la volonté du monde, en puisant une fois de plus dans ses réserves d’énergie. Autant vous dire qu’elle dormirait trois jours d’affilé quand tout ceci serait terminé ! Violette dégagea son énergie vers le sol, balayant tout sur son passage. Oui. Elle avait réussi. Néanmoins, lorsqu’elle laissa sortir son énergie, les armures furent pertubées un instant. Les lumières s’étaient mis à clignoter et ils perdirent même l’équilibre de vol pendant une seconde. Assez flippant ! Même Dyson ne fut pas rassuré. « Oula, j’espère que ça se reproduira pas ça. » Violette aussi l’espérait.

Mais résultat des courses, grâce à son champ de force, la zone était enfin dégagée de toutes les ruines qui les entouraient. Et dans un carrefour, Violette aperçut une faible lumière verte émanant d’une fissure dans le sol. Elle pointa son doigt vers la lumière verte. « Là ! Un … truc vert ?! Approchons-nous ! Ça ressemble à un indice. » Violette décida de descendre et de se poser doucement sur le sol. Mais même en y allant doucement, elle fit un bruit en se posant. Et le sol semblait sonner creux, comme si quelque chose se trouvait bel et bien en dessous. Cela voulait également dire que le sol devait être assez fragile et instable. Dyson regarda aux alentours et trouva une bouche d’égout à une dizaine de mètre, devant des débris de pierre que Violette avait balayé quelques instants auparavant. « Cette bouche d’égout était cachée. » En effet. Spiderman lança une toile dessus afin de l’enlever. Une lumière verte s’en échappa. Au même moment, le sol trembla. Est-ce que c’était à cause d’eux ? Pas le temps d’y penser, car le sol s’effondra sous les pieds de Violette. Elle tomba en même temps que des débris du sol, lui donnant des difficultés pour voler. Malgré l’armure, Violette s’écroula dans une grotte qui était illuminée d’un éclat vert. Une chance que l’armure soit là, car cela lui avait permis d’amortir la chute mais également de se débarrasser des débris qui étaient sur elle. Violette regarda autour d’elle. « Spiderman ?! » Aucune réponse. Merde. Une nouvelle fois, Violette était séparée de la Magic League. Elle se releva. « Eh oh ! Il y a quelqu’un ?! » Mais une nouvelle fois, aucune réponse. Que faire ? Visiter la grotte dans laquelle elle venait d’atterrir. C’était une bonne idée.

Malheureusement, Violette n’eut pas le temps. Nouveau tremblement de terre. Mais cette fois-ci, elle ne tomba pas dans une nouvelle grotte. Non, les parois s’ouvrirent autour d’elle, laissant échapper des décharges très inquiétantes d’énergie verte…en direction du ciel. C’était mauvais signe. Il fallait faire quelque chose, empêcher que cette énergie verte sortent de la grotte et ne touche quelque chose ou pire, quelqu’un. La brunette se concentra et puisa – encore et encore – dans son énergie pour créer un champ de force assez puissant pour faire barrière à cette énergie verte. Les deux premières décharges d’énergie se mirent à fuser entre elles, de façon inquiétante. Mais heureusement, son bouclier d’énergie semblait fonctionner…Mais finalement, ça ne faisait que les ralentir ! En effet, Violette fut emporté avec son champ de force encore bien présent. C’était comme si elle était attaché à une corde. Criant comme pour se donner encore plus de puissance, Violette parvint à étouffer les deux décharges. Youpi ! Reposant les pieds sur terre, Violette n’eut pas le temps de dire ouf qu’une énorme décharge fonça sur Violette, la propulsant au loin. Une très grande douleur parcourut chaque parcelle de son corps…alors que l’armure était toujours présente…comme si cela avait littéralement transpercé l’armure. Dans sa chute, même les cris de douleurs ne couvrirent pas le bruit de l’armure qui venait de se briser au niveau du dos. Merde. Mais pourquoi n’avait-elle jamais de chance ?! Toujours au sol, se tordant de douleur, Violette pouvait néanmoins voir autour d’elle que les énergies fonçaient un peu partout…Une bonne centaine de décharge. Impossible de les arrêter. Il y en avait pourtant 5 qui fonçaient vers l’héliporteur du S.H.I.E.L.D. et qu’elle ne pouvait pas laisser atteindre leur cible. Cela détruirait toute la structure et tuerait ses camarades. Violette resta au sol quelques instants, essayant de prendre contact avec Spiderman ou même OMEGA. Mais aucune communication n’était possible. Si elle ne pouvait pas les prévenir, cela voulait dire qu’elle allait devoir s’en occuper toute seule. Et autant vous dire qu’elle n’était plus en état de le faire. Elle sentait son corps qui lâchait petit à petit, le poids lourd de l’armure cassée. Elle n’était plus utile. Aussi, Violette décida de s’en débarrasser. Elle serait plus libre de ses mouvements. Il fallait qu’elle sorte de la grotte et qu’elle remonte à la surface. Mais à première vue, la surface semblait loin d’elle. Il lui fallait une échelle. Et quoi de mieux que d’utiliser la nature ?! Avec ses champs de force, Violette contrôla des plateformes de terre pour les utiliser comme marche. Une fois finie avec une, elle la lâchait pour se concentrer sur une autre. Une gymnastique qui lui demandait encore de l’énergie. On passait à 4 jours de sommeil. Mais elle y était parvenue. Elle venait de retrouver la surface et la terre….et les radiations nucléaires ! MERDE ! Elle n’avait plus son armure. Elle était complètement à l’air libre. Ses heures, voire peut-être ses minutes étaient comptés. Et si elle devait mourir, autant mourir en héroïne. Violette décida de retenter l’expérience du bouclier. Cela avait fonctionné dans la grotte, pourquoi pas ici ? La jeune femme regarda les 5 décharges qui se dirigeaient vers l’héliporteur. C’était certainement la dernière fois qu’elle utiliserait ses dons, vu les radiations nucléaires qui l’avaient sans doute infecté. Violette puisa dans les dernières ressources qu’elle trouva au plus profond d’elle pour créer un large bouclier, retenant l’énergie. Elle tenait l’énergie avec son champ de force. Mais cette fois-ci, au lieu de la faire voler comme la première fois, cette énergie explosa sur Violette.


☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 18301

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Mer 9 Mai 2018 - 23:02

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


Je me relevais difficilement, repoussant le bloc de pierre qui m'étais tombé dessus après la chute.Tournant la tête pour faire craquer les articulations douloureuses de ma nuque, je pris le temps de regarder autour de moi pour constater que Violette n'était pas avec moi. Serrant les dents avec inquiétudes, j'avais tiré une toile en hauteur sur la paroi rocheuse pour m'y élever, avant de me tenir debout sur le mur, marchant sur quelques mètres, observant dans toutes les directions.

Violette ?! Par pitié dis moi que tu vas bien !

Elle n'avait pas répondu, sinon ça aurait été trop facile pour la suite de l'intrigue. Je savais qu'elle allait bien, elle était forte. Ça, c'était l'espoir. Mais je ne pouvais pas m'empêcher d'être préoccupé. Ça, c'était l'inquiétude, que je tenais du précédent Dyson.

Je quittais le mur pour activer cette armure, me remettant à voler pour regagner la surface, tout en regardant à mes pieds. Cet endroit était important, c'était certain, et il avait des réponses à des questions que je n'avais manifestement pas encore. Et comme un écho qui répondait à mes pensées, où un panneau qu'on se prenait de façon ridicule parce qu'on avait pas regardé devant soit en marchant, une boule de lumière verte vint me frapper de plein fouet, m'écrasant violemment contre la paroi, avant de chuter.

Si on pouvait attendre que je comprenne la situation avant de me tuer, je préférerais, si c'est à refaire, dis-je en me relevant encore une fois.

Le sol s'était mis à trembler brutalement, alors que toutes ces lumières vertes se chargeaient pour fuser vers le ciel. Puisque l'une d'entre elles venaient (délibérément j'en étais sur, sale garce) d'essayer de me tuer, ça n'était pas bon. Parce que là encore, ça aurait pas été fun de n'avoir qu'une dictature mondiale à combattre. Rajoutons la fin du monde, sinon c'est pas drôle.

Le pire ? C'est que tout ça, c'est de l'ironie tragique.

J'avais vu Violette, en levant la tête, fonçant vers l'effrayant feu d'artifice qui fusait vers le S.H.I.E.L.D.. Je m'étais dépêché de décoller pour la rattraper. Au vu de la chance que nous avions, la voir ainsi n'était pas très rassurant. Puissance maximale, j'allais bientôt atteindre son niveau, quand la déflagration m'avait soufflé, me retirant l'armure de protection au passage qui était redevenu un collier à sa destruction, m'envoyant valser à quelques centaines de mètres plus loin. J'avais immédiatement retrouvé mon costume initiale, déployant des ailes sous mes bras pour planer, stoppant la chute. Mais ça n'enlevait en rien mon inquiétude : j'étais dans une zone nucléaire, je n'avais plus l'armure qui me protégeait des radiations, et surtout, Violette venait d'exploser devant moi.

La respiration haletante, je regardais partout, effrayé par l'idée de la trouver morte. Mais en fait, c'était pire que ça : je ne la trouvais pas du tout. Je pestais intérieurement, rien n'allait. Définitivement, rien n'allait. Nous n'avions pas trouvé les scientifiques, cette zone était hors de contrôle, j'avais perdu Violette. et surtout... j'avais devant les yeux une salve de lumière verte, dix fois plus grande que celle qui venait de frapper Violette, qui continuait sa course, s'éloignant petit à petit, vers une cible que je ne pouvais pas déterminer.

Vous êtes sorti de la zone nucléaire, monsieur Walters, m'avait dit la voix rassurante d'OMEGA alors que j'étais encore dans les airs. Je ne l'avais pas entendu pendant que nous y étions encore, ce qui voulait dire qu'elle avait perdu contact avec nous pour une raison qui m'échappait encore. Couverture magique ? La magie la troublait, de ce que j'avais compris.

Des tests que je peux effectuer dès maintenant, vous n'êtes pas affecté de quelconque manière par des radiations nucléaires.

Ça ne me rassurait qu'à moitié. Violette ?
Je suis navrée, mais je n'arrive pas à la retrouver.

Cette fois-ci, le juron m'avait échappé. Et je n'étais pas au bout de mes peines : au dessus de ma tête, un bruit avait retenti, alors qu'un groupe de missiles se dirigeait vers la boule de lumière qui s'éloignait toujours. Je m'attendais à ce que ça explose avait les missiles mais non : les armes avaient bien explosé, mais la décharge de magie n'avait été que déviée sur la droite. Et en levant la tête, je pus voir que d'autres missiles étaient déjà en préparation.

Mais qu'est-ce qu'ils foutent encore ?

Je levais les bras, pour monter en altitude, avant de tirer mes toiles sur l'héliporteur une fois qu'il fut à ma portée. Quelques minutes plus tard, je courais à l'intérieur, prenant le premier test d'OMEGA comme seul assurance que je n'avais pas de radiations en moi, pour retrouver le post de commande.

Qu'est-ce que vous faites ?
Fury s'était simplement contenté de me poser une autre question. Où est votre amie ?
Je dois la retrouver, et si vous faites des conneries dans mon dos, ça va poser problème.
Nous ne pouvons pas détruire cette chose, Spiderman. Et d'après les calculs de sa trajectoire, elle finira par s'écraser au centre du pays, dans les bases militaires encore cachées du S.H.I.E.L.D.. Si nous perdons cet équipement, il ne nous restera rien pour défendre le monde.
Alors pourquoi diable vous continuez à tirer sur ce truc ?

Cette fois-ci, c'était la présidente et ses grands airs qui m'avait répondu.

Nous ne pouvons pas la détruire, mais nous pouvons la dévier. Notre véhicule est trop grand, et ne sera pas assez rapide pour la contourner assez rapidement, ce qui ne nous laisse qu'un seul angle possible pour dévier sa trajectoire, et ça nous suffira.

J'avais fait les gros yeux, sentant le pire arriver. Je peux savoir qu'elle est l'autre unique trajectoire possible ?
Le nord-est du pays. Ce sont des régions exploitées par la Légion, nous ne perdrons rien de nécessaire à la guerre.

Mais ça. Ca. Je ne pouvais pas laisser passer ça. C'était en hurlant que je lui avais répondu.

QUOI ? Vous êtes au courant du nombre de victimes que vous allez tuer en faisant ça ? Ces gens souffrent déjà de cette dictature de merde, et vous allez juste les tuer pour protéger de l'équipement militaire ? Vous pouvez largement faire évacuer vos bases, mais eux ne pourront pas partir !

Le pire, je crois, à avaler, ce fut la manière dont elle m'avait répondu. En hurlant elle aussi.

Et si nous faisons ça, Spiderman, dit-elle sur un ton rabaissant, c'est pour protéger le monde entier. Sans les armes que nous avons sur ces bases, c'est toute la population de ce monde qui finira par mourir. Vous voulez quoi ? Des milliers de morts, ou des milliards ?
C'est vraiment ça votre morale ? En laisser mourir un peu pour sauver le reste après ? Ce n'est même pas pour ça que vous prenez cette décision. J'ai lu votre oeuvre politique, c'est pour garder une image fière et puissante à votre putain de pays de merde que vous valorisez les armes avant la vie. Parce que si dans cette région y avait vos enfants, ça m'étonnerait que vous auriez bougé votre cul aussi vite pour les tuer. Je suis né pour combattre, et je suis né pour protéger avant tout. Je suis peut être celui qui est venu au monde avec sa dose d'espoir dans le sang, je conçois que ce n'est pas donné à tout le monde, mais il est hors de question que j'approuve une telle décision. Nous ne tuons PERSONNE. Nous sauvons TOUT LE MONDE, et l'inverse n'est pas négociable.

Elle prit le temps de ricaner avant de me répondre. Je vous rappelle que vous n'êtes rien, ici. C'est mon monde, mon pays, et vous n'êtes que le virus en collant qui nous a amené ce fléau ici. Vous ne prenez pas les décisions. Je les prends. Fury, enclenchez moi ces missiles, depuis le moment que j'attends, ils sont forcément prêts.
Et pourtant, Brayden, c'est un ordre que je vous donne maintenant. Vous allez laisser ce truc tant qu'on n'a pas trouvé comment le détruire sans la dévier sur des innocents.

Mon regard s'était posé sur Fury. Il était avec elle. Le S.H.I.E.L.D. n'allait pas la désobéir.

Vraiment ? Vous allez tous suivre les ordres de Madame Despote ici présente sous prétexte que des grands électeurs corrompus ont voté pour elle ? Vous allez tuer des enfants, des parents, des personnes âgées, vous allez tuer des innocents alors qu'on est censé agir pour les libérer. C'est ça que vous vouliez quand vous vous êtes dit que vous voulez agir pour la sécurité dans le monde ? C'est comme ça que vous allez le rendre meilleur.
Le monde était meilleur avant que vous n'arriviez, araignée. Fury, pourquoi vous n'avez pas appuyé sur ce bouton ?

Personne n'avait été réceptif à mon discours.

Ok. Je vais arrêter de déconner maintenant. Le premier qui appuie sur ce bouton aura des toiles d'araignée tellement profondément dans sa gorge que ça va lui prendre 10 ans à tout enlever.
Et si vous faites ça, vous êtes officiellement un ennemi de l'Etat, et nous vous ferons la guerre au même titre que le Joker.
Je vous rappelle que vous ne faites pas la guerre au Joker. Vous restez à l'arrière, en prenant des décisions qui l'aident. Je préfère être l'ennemi que l'allié de la plus meurtrière de la Légion du Destin.

Rapide, Fury m'avait pris par surprise en appuyant sur ledit bouton. Non !

J'avais levé mes mains, alors que les agents commençaient déjà à sortir leurs armes pour me tirer dessus. Fury s'était retrouvé avec une toile qui la tête tandis que celle que j'avais tiré sur Maria Hill m'avait servi pour frapper Coulson avec. Je sautais, prenant une arme au passage pour frapper cinq autre agents, avant de revenir sur la présidente, l'attraper par la gorge, la soulever avant de la lancer contre la rambarde violemment.

Je suppose que la Magic League est désormais l'ennemi de l'Etat. Tant mieux, il est hors de question que je suive votre politique à la con.
Vous pensez pouvoir m'apprendre comment diriger un pays ?

J'avais fait un pas vers elle. Un peu plus et je lui aurais craché dessus.

Oui. Je suis un bien meilleur leader que vous ne le serez jamais. Firestorm, Supergirl, nous devons arrêter ces missiles.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.
En ligne

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3409

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Jeu 10 Mai 2018 - 18:18

Magic League 2 ; Mission Apocalypse.
We can beat them for ever and ever and we can be Heroes just for one day.



Comment pouvait-il passer d'un monde inconnu à un laboratoire ? Chris se le demandait mais il n'attendait pas vraiment à avoir de réponse ou d'explication. Après tout, il n'en avait pas eut pour son nouveau costume ou pour le fait qu'il avait retrouvé sa forme de tortue quelques instants. D'ailleurs il ne pût s'empêcher de regarder son corps un court instant alors que la scientifique discutait sagement avec Honey. Apparemment Supergirl était déjà passé pour donner son plan contre les mutants et cela frustra presque le soldat. Il n'avait que des pistes de ses coéquipiers, il ne faisait que les croiser et il n'avait jamais de bonne nouvelle. Il aimerait, sinon la panthère lui aurait donné un pouvoir qui ne lui servait à rien à part à avoir changé la couleur de son costume. Comment être digne d'un pouvoir alors qu'il n'en avait pas encore fait l'usage ? Pourquoi l'appeler super-héros alors qu'il ne sauvait personne depuis le début. Sa mâchoire se crispa derrière Honey alors que ses iris bleus fixaient la bague verte qu'il n'avait que depuis quelques temps. Sa attention se décrocha rapidement de l’accessoire quand il entendit deux alarmes retentir dans le laboratoire. Il regarda un peu partout avant de finalement poser son regard sur les écrans, un peu perdu. La scientifique prit alors la parole.

▬ « Il y a une zone nucléaire en expansion près de la ville. Ça se rapproche. »

Captain fronça les sourcils tout en se rapprochant des écrans, pourquoi ? Il ne savait pas trop. Surtout qu'il ne savait même pas lire sur un écran de ce genre. Il entendit alors la voix d'OMEGA dans son oreille.

▬ « Des tests que je viens d'effectuer, cette zone nucléaire ne présenta pas de risque pour un corps humain. En revanche, je ne peux inspecter cette zone à cause d'une barrière d'une nature qui m'est inconnues. »

De la magie, il comprit rapidement que la magie bloquait la pauvre OMEGA pour la deuxième fois. Elle n'avait pas compris le changement dans le costume de Chris tout comme lui d'ailleurs et maintenant ça. La magie avait fait son entrée dans la mission et il sentait que la magie allait être la clé de la réussite ou la clé de la destruction. Cela dépendait de comment la Magic League allait se débrouiller. Il fronça les sourcils alors qu'il enfonça un peu plus son écouteur dans son oreille pour pouvoir mieux entendre OMEGA.

▬ « Honey, Captain, vos amis ont besoin de vous. » sur ces derniers mots. Un bruit sourd se fit entendre hors du bâtiment et il comprit rapidement que le vaisseau Wakandais était revenu de l'Arctique grâce à l'IA. « Violette Parr est actuellement dans la zone nucléaire suite à une explosion. Je suggère que l'un d'entre vous aille la secourir, et que le deuxième prête main forte au reste de l'équipe. »

Un choix s'offrait à eux encore une fois. Il n'aimait pas vraiment l'idée de se séparer de Honey vu que son but était de ressembler l'équipe mais la situation était délicate. Un soupir sortit alors de sa bouche, il devait se dépêcher de prendre une décision sûr pour l'équipe. Chris se tourna alors vers Honey posant encore une fois sa main sur l'épaule de la jeune femme. Il savait que Honey doutait d'elle mais elle n'avait pas le droit parce que c'était faux. C'était une héroïne comme Violette.

▬ « OMEGA a raison. Vas aider l'équipe, je sais qu'ils ont besoin de ton super-cerveau et de ton courage. Je vais chercher Violette et je te promets qu'elle reviendra en entier. On se retrouve vite Honey et faites attention à vous. »

Chris hocha vivement la tête pour montrer qu'il ne reviendrait pas sur ces mots. Une aura verte entoura une nouvelle fois son corps tandis qu'il s'envola hors du bâtiment pour se diriger vers la zone en question. Heureusement qu'il pouvait voler maintenant.. Il pouvait agir plus vite maintenant.

▬ « OMEGA je me dirige vers Violette. Dis-mois qu'elle va bien. »

Et sans surprise l'IA ne lui répondit pas. Il était entrée dans la zone nucléaire et il avait perdu tout communication avec les autres. Il était seul face à ce terrain vide et triste. Une fois arrivé au milieu de la zone il remarqua les grosses crevasses qui scintillaient en vert. Encore du vert ? Il décida alors de se poser sur terre avant de froncer les sourcils. Il fixa la lumières verte, perdu.

▬ « C'est quoi ces choses.. »

Juste après sa question, l'aura verte entoura une nouvelle fois son corps alors que sa bague projeta un scanner juste en face de son visage. Scanner qui était vert bien sûr. Ce dernier prit le temps d'analyser la crevasse juste en face de lui avant de biper.

▬ « Cible trop éloignée. »

Chris haussa ses sourcils plutôt surpris. Quoi ? Comment ça ? Il n'avait pas rêvé.. Ce n'était pas la voix d'OMEGA et pourtant il venait d'entendre une voix qui venait de sortir de sa bague. Cet accessoire était capable de beaucoup de chose. Il haussa les épaules avant de se rapprocher de la crevasse. La bague scanna encore une fois le trou et sans demander la permission de Chris elle le força à plonger dans le trou. Chris s'enfonça un maximum avant d’atterrir juste devant une source de lumière mauve/verte/rouge d’où s'échappaient d'étrange décharge. Mais ce n'était pas le plus important.

▬ « Aïe ! »

Il reconnut très vite la voix douce qu'il venait d'entendre. Il se tourna rapidement et vit Violette qui était encore allongé sur le sol. Elle devait avoir l'âge de son fils et Chris se demandait encore pourquoi Dyson l'avait laissé faire ça.. Sûrement parce qu'elle voulait sauver sa famille ce qui était normal. Chris se précipita vers cette dernière et tendit rapidement sa main pour lui proposer son aide.

▬ « Violette ! Je suis content de te voir. Tu vas bien ? Qu'est ce qui s'est passé ? »

Elle s'aida alors de la main du Captain et elle semblait perdu. Elle regardait un peu partout avant de poser son regard sur Chris.

▬ « J'ai voulu arrêter les décharges. Elles fonçaient sur l'héliporteur du SHIELD. J'ai réussi à faire un bouclier mais ça m'a explosé dessus. Je.. comprends pas comment je peux être encore en vie.. Ou alors je suis morte.. Et toi aussi?! »

Chris caressa doucement la dos de la main de Violette pour essayait de la détendre mais il n'eut pas le temps de la calmer que la source de lumière derrière eux se mit à s'agiter. Ce n'était pas bon signe, vu dans quel état cela avait Violette ce n'était pas bon signe. Une lumière verte attira rapidement son regard et il remarqua rapidement que la bague brillait tout comme les mains de Violette qui scintillaient d'un éclat blanc.

▬ « C'est quoi ce bordel?! »
▬ « Je crois que cette source de lumière en est la cause.. » lâcha t-il un peu hésitant.

Devait-il partir ou maintenir cette source de pouvoir ? Chris eut une idée suicidaire. Il s'avança doucement vers cette énorme source de lumière avant de déglutir. Il tendit ses mains vers cette dernière et un bouclier vert se forma autour de cette source. Il commençait à comprendre comment cette bague fonctionnait. L'imagination était sûrement la source de son pouvoir. Il se concentra dessus mais il avait de plus en plus de mal à tenir. Il ne pouvait pas le faire seul. Il grimaça de douleur avant de tourner son visage vers la jeune femme.

▬ « Violette, donnes moi un coup de main ! »
▬ « C'est partit! »

La jeune fille se mit alors à côté de Chris et elle généra à son tour un champ de force. Les deux utilisaient toutes leurs forces pour maintenir cette énergie qui était inconnue à leurs yeux. Mais plus l'énergie grossissait et plus sa bague ou les mains de Violette brillaient. Leurs pouvoirs grandissaient en même temps que l'énergie malheureusement.. Des rayons de lumière s’échappèrent de leurs boucliers pour remonter à la surface.

▬ « On ne pourra jamais tout retenir ! »

Il garda alors une main vers la source d'énergie pour maintenir le bouclier autour de cette dernière avant de lever son autre main en l'air. Un plafond vert s'était formé à la surface pour boucher la crevasse et empêcher l'énergie de sortir d'ici. Il ne savait pas ce qui allait se passer pour eux mais il était prêt à faire ce sacrifice.

▬ « Je sais pas si je peux créer deux boucliers à la fois. Je n'ai jamais testé.. »

Retenir la source de lumière était de plus en plus compliqué et il y avait quelques fuites mais elles n'étaient pas énorme. Les deux faisaient un très beau duo et il était fier de Violette mais il se voyait mal lui dire.. Ce n'était pas sa fille et elle pourrait mal le prendre.. James n'aimait pas quand Chris le complimentait. Une douleur gagna me corps du soldat montrant qu'il n'allait pas tenir longtemps comme ça. Mais Chris et Violette se battaient contre la douleur alors que les lumières n'arrêtaient pas de briller de plus en plus fort incluant bien sûr la bague de Chris et les mains de Violette mais pas que. Une nouvelle lumière rejoint alors la partie et cette lumière se trouvait au niveau du cœur de Violette. Chris fronça les sourcils un peu perdu avant de regarder la jeune femme comme si elle avait la réponse à ce qui était en train de se passer. Après un certains moment les perturbations se calmèrent quand une grosse vague d'énergie sortit de sa bague et des mains de Violette. Le calme s'installa dans cet endroit, il n'y avait plus un bruit. Il entendit enfin la voix de OMEGA qui le fit sursauter.

▬ « J'ai retrouvé votre signal, la zone est désormais sans danger. Je vais essayer de la passer au spectromètre afin de récolter des informations sur ce lieu. »

Un petit sourire se dessina sur le visage de Chris. Un peu de calme ne pouvait pas lui faire de mal. Il décida néanmoins de se tourner vers la jeune femme pour se diriger vers elle. Il se baissa doucement pour mettre son visage au niveau de celui de Violette, il préférait. Il se sentait plus à l'aise pour parler comme ça.

▬ « Tu es forte. Merci pour le coup de main. Ça va toi sinon ? »

Son côté paternel ressortait un peu trop mais tant pis il ne voulait pas le cacher. En espérant que Violette ne réponde pas comme son fils, violemment et méchamment. Mais elle préféra poser une question avant et Chris se redressa pour prendre le temps de lui répondre.

▬ « D'où vient cette bague ? Puis d'où ça nous vient cette puissance. C'est incroyable. Enfin incroyable mais flippant ! »
▬ « C'est le pouvoir des Green Lantern. Je peux faire tout ce que je veux avec. Ma seule limite c'est mon imagination et ma concentration. Et toi c'était quoi cette lumière qui venait de ton cœur ? »

Elle semblait surexcité sûrement parce qu'elle venait de gagner de la puissance et parce que les deux venaient d'empêcher une catastrophe. Ses parents seraient sûrement fier d'elle. Lui il l'était en tout cas. Cela se voyait parce que Chris n'arrêtait pas de sourire.

▬ « Je pense que je vais bien. Chose étrange après tout ce que j'ai vécu. » Elle marqua un petit temps de pause avant de reprendre. « Ouawh ! C'est dingue ! Tu as trouvé ça sur Terre 2 ? En tout cas je ne sais pas du tout. C'est la première fois que ça arrive. Normalement mon don se manifeste par les mains, la plupart du temps. J'espère que ça n'annonce rien de mauvais.. »
▬ « Ne te prends pas la tête avec toutes ses questions. Tu as été une très bonne partenaire, Violette. Et pour ton âge je te trouve vraiment forte! »

OMEGA coupa alors leur discussion pour retourner au chose sérieuse. Elle avait sûrement fini son scan et Chris savait que cela n'allait pas être bon. Depuis qu'il avait rencontré le Gardien avec Honey il n'avait que des mauvais pressentiments. Il déglutit difficilement.

▬ « Bien je ne suis pas en mesure d'identifier l'énergie qui se trouve devant vous, celle-ci semble être présente sous toute la surface du globe. Elles semblent reliées aux accélérateurs de particules construits par la Légion les active, elle n'éteindra pas seulement l'humanité : ce qu'il s'est passé ici se reproduira à grande échelle, et détruira la surface de la Terre. »

OMEGA laissa un long temps de pause. Sûrement parce que les nouvelles étaient de plus en plus mauvaises ou parce qu'il n'y avait plus aucun espoir mais Chris resta à l'écoute malgré tout. Plusieurs fois il avait eut envie de retirer son écouteur pour ne plus entendre ses horreurs mais il devait sauver le monde comme ses partenaires.

▬ « Je pense que vous aimeriez également savoir que selon le spectromètre, les pouvoirs de votre bague, Captain, sont identiques à cette énergie, tout comme le corps entier de Mademoiselle Parr. Je peux émettre l'hypothèse que ces énergies sont la source de ses pouvoirs. »
▬ « Violette et moi on peut empêcher la destruction de la Terre avec nos pouvoirs ? Dis moi qu'il y a une solution.. »
▬ « J'ai une nouvelle hypothèse. Si cette énergie est l'origine des Green Lantern, il faudrait les réunir pour calmer le chaos. Comme ils n'existent plus, nous avons besoin de vous, Captain, et de ceux qui sont liés à ces sources. Nous avons besoin de vous, et des Indestructibles. »

Chris attrapa alors doucement le bras de Violette par protection sûrement. Il fallait qu'il arrête de croire que les enfants de son âge avait encore besoin de protection. Mais il ne voulait pas la laisser seule, surtout après ce qu'il venait de se passer. Ils étaient plus fort à deux.

▬ « Allons retrouvons les Indestructibles. »
▬ « Ils sont faibles .. Je.. ne veux pas qu'ils risquent encore leurs vies.. »

Captain comprenait son inquiétude mais ce n'était plus le moment de douter. Il avait de quoi elle était capable et il savait qu'elle était la clé pour sa famille. Chris posa une main sur l'épaule de Violette avant de pointer son cœur du doigt tout en souriant.

▬ « Je pense que ce que tu as à l'intérieur pourrait aider ta famille. Mais j'ai besoin de vous pour cette mission sinon la Terre va disparaître.. »
▬ « Je ne peux pas laisser mon monde disparaître. Et je pense que ma famille ne le voudrait pas non plus.. Ils sont dans un vaisseau, à l'abri. »
▬ « Et bien allons prévenir ta famille que l'on a un monde à sauver. »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Honey Lemon


« Cowabungaaaa ! »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4180

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : « Cowabungaaaa ! »


________________________________________ Jeu 10 Mai 2018 - 22:16

Honey exécutait la partie du plan qui lui avait été confiée par Chris, ce qui lui permettait de ranger cette affaire de "magie" dans un coin de sa tête et de ne plus y penser. Un moment viendrait où, pourtant, elle devrait prendre le problème à bras le corps. Pour l'heure, elle avait cependant d'autres priorités.
Le vaisseau s'éleva dans les cieux avant de s'approcher d'un géant engin aérien, invisible depuis le sol. Cet héliporteur était marqué d'un logo : S.H.I.E.L.D et ce dernier n'interpella pas la chimiste outre mesure.
Une fois hors du vaisseau wakandais, la jeune femme aperçut avec soulagement qu'une grande partie de leur équipe était de la partie : Firestorm, Supergirl, Spiderman, Gordon, Okoye, et tous autres PNJ qu'on a jamais nommé parce que ce ne sont que des figurants. Honey souriait en les observant sortir à toute allure du bâtiment de pilotage. Si les circonstances avaient été différentes elle aurait peut-être cru à un accueil en fanfare. Honey appréciait particulièrement la joie que pouvaient procurer de tendres retrouvailles.
Elle dût cependant se faire une raison.
Spiderman tira l'une toile sur un avion pour le fracasser contre ce même bâtiment afin d'en bloquer la sortie. Et c'est seulement après que le groupe aperçut la blondinette qui les avait rejoints.
- Honey ! Tu es là, je suis content de te voir ! Captain America n'est pas avec toi ? demanda Dyson, à la fois inquiet, soulagé et heureux (ça peut paraître beaucoup mais le cerveau est encore capable de bien plus et rares sont les gens qui ont littéralement la capacité émotionnelle d'une petite cuillère).
- Tu as déjà entendu parler de l'organisation scientifique du travail ? Bah là, tout pareil : il est allé chercher Violette et moi je suis venue vous aider. C'est pas trop cool ? s'écria la jeune femme.
Dyson soupira.
- Violette. OK, ça c'est une bonne nouvelle. J'en ai une moins bonne, déclara-t-il, l'air grave.
Sur ses gardes, Honey le fixait intensément, empêchant tant bien que mal son esprit d'émettre la moindre hypothèse. Elle espérait cependant de tout son cœur que personne n'était mort.
- Ta présidente est l'impératrice en chef des garces divines et nous sommes désormais des criminels aux yeux des États-Unis parce que je ne veux pas la laisser tuer des innocents. Ah oui, autre mauvaise nouvelle, derrière toi tu peux voir des missiles de la présidente qui vont tuer des innocents.
Ce fut à Honey de soupirer, de soulagement. Ouf, pas de perte à déplorer pour le moment. Elle notait cependant que la seconde partie des informations données par Dyson n'était pas réjouissante. Pour ce qui était de la première, c'était de notoriété commune.
- Ca se voit que tu n'es pas de ce monde ! s'écria la jeune femme en lui tapotant vivement l'épaule. Ce dont cette femme est capable n'étonne plus personne sur cette planète. Par contre...
La jeune femme observa les missiles, l'air préoccupé. Dyson en profita pour la couper, choqué :
- Mais vous êtes habitués à ça ? Faut la virer, c'est pas possible !
La poitrine de Honey se soulever dans un long soupir. Si seulement les choses étaient aussi simples qu'il avait l'air de le penser... La jeune femme lui adressa un sourire triste puis reprit son analyse des missiles :
- ... Une idée pour neutraliser les missiles ? demanda-t-elle finalement en tournant de nouveau la tête vers le jeune homme.
OMEGA prit la parole, mais ce ne fut pas pour répondre à cette question pourtant des plus importantes :
- J'ai, en revanche, une bonne nouvelle. La zone à risque qui s'est élevée vient de disparaître. J'ai pu repérer le bâtiment souterrain dans lequel les scientifiques pris en otage se trouvent.
- Aha ! s'exclama la chimiste comme s'il s'agissait de sa victoire. Tu vois Dyson, tout n'es pas perdu, c'est pas la peine de faire cette tête. OMEGA, reprit alors la jeune femme en appuyant sur son oreillette pour signifier à l'AI qu'elle avait toute son attention (même si c'était parfaitement inutile : il s'agissait d'ailleurs plus d'un réflexe). Est-ce que tu peux, s'il te plait, me dire ce qu'on attend pour aller les libérer délivrer ?
- Des missiles ?
- J'ai une idée pour les missiles, j'y vais avec Firestorm, décréta Dyson.
Résolu, il poursuivit :
- Vous autres, vous montez tous dans le vaisseau, Honey et Supergirl, allez trouver les scientifiques, Gordon et les autres vous garderez le vaisseau en les attendant. Ca va à tout le monde ? s'enquit-il néanmoins.
Firestorm acquiesça. Honey opina avant d'adresser un sourire complice à Kara. La combinaison des dons que lui fournissait son costume à ses 187 points de QI ferait sans doute des étincelles.
Les deux femmes travaillèrent de concert pour débloquer le panneau de bois et... se retrouver face à un mur de pierre.
- Mouais. Ca m'étonne même pas tant que ça, commenta Honey en se mordant la lèvre. On n'empêche pas de retrouver les esprits les plus brillants de la planète avec un simple bout de bois, pas vrai ? ajouta la chimiste avec un clin d'œil complice à l'attention de Kara.
Puis la jeune femme rajusta ses lunettes et examina le mur plus en détails : en son centre se trouvait une colonne dans laquelle certaines plaques numérotées étaient encastrées d'une façon qui semblait totalement aléatoire et qu'on pouvait ainsi lire de bas en haut :
55
8
21
1
34
1
Il restait quatre emplacements vides. Dix en tout. Autour gravitaient plusieurs autres plaques numérotées de 1 à 15. Il ne faisait aucun doute que déchiffrer le code permettait d'ouvrir la porte.
- Des maths... J'aime pas les maths, commenta Kara en faisant la moue.
Honey sourit.
- Pourtant les maths c'est juste de la logique. Une fois qu'on connait la formule il suffit de l'appliquer. Tu vas voir, c'est très simple.
En disant cela, Honey retira tous les blocs déjà posés dans la colonne centrale. Elle commenta :
- Cette suite de chiffres n'avaient aucun sens, inutile de la garder. Ca nous fait donc deux fois plus de nombres que d'emplacements. Tu en concluras logiquement qu'il y a donc des leurres.
Tout en parlant, Honey continuait à décrocher les plaques pour les poser sur le sol par ordre croissant et mieux les étudier. En tout il y avait à ses pieds : 1 - 1 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 -13 - 14 - 15 - 21 - 34 - 55. Les synapses de la jeune femme avaient déjà commencé à se connecter à la recherche d'une combinaison connue ou, du moins, d'une logique commune à ces nombres.
- Evidemment, j'ai choisi d'organiser les plaques par ordre croissant de manière purement arbitraire et que ce n'est sans doute pas le code, commenta Honey à l'attention de Kara. Mais regarde plus attentivement. Si on retire une fois le 1 ainsi que le 4, le 6, le 7, un des 8, tout jusqu'au 13 exclus, le 14 et le 15, que remarques-tu ?
Tout en parlant, Honey avait disposé les plaques comme suit : 1 - 1 - 2 -3 - 5 - 8 - 13 - 21 - 34 - 55.
- Euhm...
Kara observa les plaques, sourcils froncés sous le poids de la réflexion.
- Eh je crois que j'ai trouvé ! s'écria-t-elle après un moment.
Elle s'accroupit pour toucher les plaques une à une pendant qu'elle raisonnait :
- Achaque fois que tu aditionnes une plaque avec celle à côté, ça donne le résultat de la suivante et ainsi de suite. C'est ça ?
- OUIIII ! exactement !! s'écria Honey en trépignant, trop heureuse de voir que, pour une fois, quelqu'un admirait la même beauté qu'elle. C'est une suite de Fibonacci, c'est-à-dire une suite d'entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent. Elle doit son nom à Leonardo Fibonacci qui, dans un problème récréatif posé dans l'ouvrage Liber abaci publié en 1202, décrit la croissance d'une population de lapins : « Un homme met un couple de lapins dans un lieu isolé de tous les côtés par un mur. Combien de couples obtient-on en un an si chaque couple engendre tous les mois un nouveau couple à compter du troisième mois de son existence ? » Mais... Je suppose que c'est pas important, se reprit la scientifique. En tout cas chapeau ! Pour une fille qui n'aime pas les maths, je trouve que tu fais une Supermatheuse, conclut Honey avec un clin d'œil appuyé.
- Merci Honey ! s'écria Kara, ravie.
Puis elle rangea les plaques dans le bon ordre dans la colonne, de haut en bas.
Le mur de pierre émit un bruit rauque avant de s'ouvrir pour laisser passer les deux femmes... dans un élévateur. Honey haussa les épaules, pas spécialement surprise et y entra. Quand Kara eut fait de même, elles descendirent pour arriver dans une grande salle où quantité de personnes étaient assises et attachées. D'un seul homme, elles levèrent d'abord des yeux effrayés vers les deux jeunes femmes avant qu'une lueur d'espoir n'y brille.
- Honey ! s'écria une voix masculine que cette dernière connaissait bien.
- Hiro ! répondit la jeune femme en suivant la voix pour reconnaitre le petit frère de Tadashi mais aussi Fred, Wasabi et Go Go attachés ensemble dans un coin.
- Je crois qu'on a retrouvé tes amis, commenta Kara dans un grand sourire en suivant Honey dans le coin de la salle où ils étaient.
Je vous présente Kara mais elle aime bien qu'on l'appelle Supergirl aussi. Kara, voici mes amis du SFIT : elle c'est Go Go, la plus rapide, tu devrais voir ses travaux sur la célérité. Lui c'est Hiro, le plus jeune de la bande mais le plus doué en nanorobotique aussi. Lui c'est Wasabi mais il aime pas qu'on l'appelle comme ça, précisa la jeune femme tandis que l'intéressé se renfrognait légèrement sans pour autant arrêter de sourire, trop heureux de la revoir.
- Une fois, j'en ai renversé UNE FOIS ! Mais... OK pour cette fois ça passe, je suis trop content de te revoir !
Honey ne fit pas attention et continua :
- Et lui c'est Fred, le geek de la bande. Tu as de quoi les détacher ? demanda la jeune femme en se tournant vers Kara brutalement.
Cette dernière lui adressa un franc sourire.
- Pas besoin de grand chose, assura la jeune fille.
Elle s'avança vers le groupe et ajouta :
- Je suis enchantée de vous rencontrer.
Puis elle brisa les chaines unes à unes en commençant par celles de Go Go.
- Qu'est-ce que j'aime ce costume ! exulta-t-elle.
- Hé, j'avoue, trop badass ! commenta Fred en faisant nonchalamment craquer ses poignets.
- Merci ! Mais c'est notre IA qu'il faut remercier, précisa humblement l'héroïne.
Puis elle les aida à retrouver leur station debout avant de se tourner vers Honey :
- On fait quoi maintenant ?
- On leur demande comment ils ont atterri ici. Et pourquoi. Par qui. Quand. Mais d'abord... CALIN GROUPE !
Honey écarta les bras et tout le monde s'étreignit sans que personne n'oublie d'étouffer aussi Kara. Ensuite, la chimiste dégaina son téléphone et proposa (imposa, en fait) un selfie sur lequel elle s'arrangea pour que Kara ne soit pas oubliée non plus.
- Et si on sortait d'ici après ce magnifique selfie ?
- Ouais, j'avoue, je vote pour, ajouta Go Go de sa nonchalance habituelle en enfournant un chewing-gum dans sa bouche. Ca fait un bail qu'on a pas vu autre chose. Cela dit, eux aussi. On les libère peut-être avant, du coup, non ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   
En ligne

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 18301

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Ven 11 Mai 2018 - 10:13

We won't stop 'till we're legends
Here we go, here we go, it's about time that we set it off. Here we go, here we go, red lights, I could never stop. A dreamer with the fever to be great was all I ever want, was all I ever wanted. A finder with the fever for the fame was all I ever want, was all I ever wanted. Got me singin' like : Bang Bang, Bang Bang, Bang Bang, let's fire the weapon, won't stop till we're legends.


Mairie de Gotham City

Chers... collègues de destruction massive.

Le Joker était debout face à la grande assemblée que formait les innombrables mutants de la Légion. Celle-ci, après les événements quelques peu mouvementés qu'ils venaient de vivre contre leurs ennemis, s'était réunie dans la mairie de la capitale politique sur ordre de l'Empereur et chef de la Légion, le Joker.

Après une interlude fort... Il marqua une pose pour passer une main dans ses cheveux filasses. distrayante, je vous ai rassemblés ici non dans le but de vous voir vous entretuer – bien que je raffole de l'animosité ambiante –, mais pour que nous passions sans plus tarder à la suite des festivités. Une seconde pause. Je n'irai pas par quatre chemins. C'est lent. Trop lent, finit-il sur une voix plus agressive.

Tu n'es pas beaucoup apparu dehors, toi.

C'était la voix de Magneto qui s'était élevée de l'assemblée. Celui-ci, qui avait été libéré de Grodd (comme le Joker du S.H.I.E.L.D.) par Scarlet Witch pour ce "meeting", était assis nonchalamment dans un coin, jouant avec une bille de métal qu'il faisait flotter entre ses doigts.
Il se leva.

C'est lent, mais il va falloir s'y faire, le scientifique a mis du temps à dessiner les plans qui nous manquaient, et au cas où tu n'aurais pas remarqué Joker, nous avons des parasites qui nous gênent.
Aux côtés du Joker, Wanda, Scarlet Witch, fusilla le mutant, également son père, sans rien dire, faisant bouger avec un caillou avec sa magie.
Dont une sale gosse en jupette qui me tape sur le système, rajouta Livewire, adossée à un mur sur lequel son pied était posé, un minuscule éclair dans sa main.

Des parasites ? Mais c'est là tout l'intérêt de la chose. Ces mêmes parasites vous ont vaincus une fois, vous avez une revanche à prendre, non ? Répondit-il avec un sourire vicieux.

Killer Frost soupira, tandis que Magneto se mit à ricaner. Et à part ça, on y gagne quoi, nous, à te suivre ? Demanda-t-il en se levant.
Vous gagnez ce que vous avez toujours voulu.
C’est vrai ca ? Livewire fit disparaitre l'éclair qu'elle avait dans sa main. Tu n’as pas l’allure d’un leader Joker.
Je n'en ai pas l'intention non plus, répondit simplement le concerné.
Et du coup ? Tu sers à quoi ?
Je sers à faire ressortir le plus mauvais qui se cache en vous et sans me vanter les résultats sont plutôt satisfaisants.
Moi aussi, je suis fatigué de suivre tes ordres, ça nous a mené à rien. Alors si tu n'en as pas l'intention, Magneto s'approcha du Joker, Laisse moi reprendre la Légion, et nous verrons.
Mais prends-la donc. La Légion n'est qu'un mot et celui-ci ne m'appartient pas.

Scarlet Witch lança le caillou non loin de son père. Tu penses avoir l'étoffe d'un leader ? Ou tu comptes les abandonner dès que le désavantage tournera ?
S'il te plait Wanda, ne me prends pas pour toi.
Très bien, Magneto reprend la Légion, on peut continuer ? Fit Killer Frost qui haussa la voix, désespérée par ce dialogue.
Quelqu'un d'autre veut un grand bureau avec un écriteau PDG sur la porte ?
Livewire regarda Le Joker, puis Magneto. Pourquoi tu crois que je vais te laisser prendre la tête de la Légion ?
Ah nous avons une autre volontaire.

Killer Frost leva les yeux vers le ciel. Magneto préféra ignorer le Joker pour faire face à Livewire. Toi, tu ne tiendrais pas une journée sans réel leader pour te diriger.
Ah ouais ? Tu crois ? Je te prouve le contraire quand tu veux le métal ambulant, lui répondit immédiatement la mutante électrique avec un regard provocateur, tandis que le Joker observa le spectacle en grignotant des gâteaux apéritifs.

Alors que les mains de Livewire s'illuminaient d'électricité, c'est Scarlet Witch qui reprit la parole. Vous êtes tous puérils. En attendant, l’accélérateur de particules n'avance pas. On dirait une bande de hyènes qui se chamaille pour un morceau de gigot.
Pour une fois je suis d'accord avec la sorcière, nota Frost.

Magneto leva les mains vers Livewire pour l'entourer de métal et la bloquer dans ses mouvements, la rendant incapable d'utiliser ses mains electrisées.

Mesdames et messieurs les paris sont ouverts, qui pour Magneto ? Fit le Joker qui appréciait le soulèvement soudain.
Tu crois que ça va m’arrêter ça ? Fit-elle avec un sourire, avant de disparaître dans une salve électrique.
Il se fera écraser comme le misérable insecte qu'il est, siffla Wanda entre ses dents avec dédain, alors que Livewire réapparaissait devant Magneto pour le frapper avec ses pouvoirs au niveau des parties intimes.

Le mutant serra les dents, avant de lever la main pour envoyer Livewire valser plus loin. Oh c'est pas très sport ça. Mais que fait l'arbitre ? Nota le Joker.
Se sentant déjà victorieuse, Livewire centra le débat en retrouvant sa place près du mur. Bon on est pas des gosses, on se bouge le cul ? Non parce que si on est là pour parler, je me casse hein. On a des gosses à arrêter et des accélérateurs moléculaires à faire exploser. 

C'est ce moment là que choisis Loki pour apparaître non loin de l'assemblée, étouffant un bâillement derrière sa paume, arrivante de longs instants après l'appel (qui avait été fait avec mépris) lancé par Crâne Rouge. Mais parler, c’est la meilleure manière de dominer les autres et de leur rappeler leur inutilité, chère…  Il marqua une pause, songeur, avant de reprendre. … Navré, je ne me souviens pas de ton nom. Tu ne dois pas être bien importante.
Connard, répondit simplement Livewire alors que des éclairs apparaissaient sur le bout de ses doigts.
Crâne Rouge, qui était assis depuis le début, pesta contre le pseudo-dieu. La Reine se montre enfin.
Magneto leva les yeux en l'air, Killer Frost lachant un Et c'est reparti exaspéré, alors que le Joker regarda au fond de son paquet de biscuits qui étaient désormais vide.

Magneo s'éleva en prenant la parole, ce qui interrompit toute autre discussion. Il est grand temps d'arrêter les gamineries. Ce clown n'a que faire de cette Légion, alors suivez moi, et nous aurons de vrais résultats. Une vraie victoire.

Scarlet Witch ne souligna pas, totalement désintéressée de la scène qui ne lui était pas asse divertissante. Livewire, elle, leva les yeux au ciel. Et blablabla, t’as rien de plus intéressant à faire ? T’es bien peu performant Magneto. Tu te la joues gros dur mais t’es facilement arrêtable et nos « amis » de la Magic League ont sans doute déjà trouvé un moyen de te stopper. 

Loki se pinça l'arrête du nez. … Très bien, quelqu’un pour la faire taire finalement ? Il soupira, aussi exaspéré que devant un moustique agaçant.
Oh toi je t’ai pas causé alors ferme la. Elle s'adressa alors à toute l'assemblée. Avec moi ? La légion va entrer dans la legende, elle va être électrique et invaincue. Et les morpions de la Magic League ne serions rien d’autres que des insectes faciles a écraser. Avec l’électricité, tous leurs instruments seront facilement destructibles. Ils n’auront plus rien pour nous arrêter. Faites juste le bon choix, vous avez pas l’air trop cons. 
En attendant les morpions de la Magic league gagne du terrain parce que vous vous disputez tous pour devenir le mâle dominant, coupa Scarlet Witch. Loki leva l'index après s'être tapoté le menton.
Un point pour la gamine en rouge. 
Parlez pas trop vite je compte les points, précisa le Joker.

Killer Frost se massa le crâne. Je rejoins la "gamine" et la "reine". Vos folies des grandeurs a mené Reverse-Flash à sa mort, vous allez continuer longtemps ?

C'est Crâne Rouge qui fit taire tout le monde en tirant au plafond. Rien ne fonctionne dans cette stupide Légion. Vous voulez vous séparer ? Séparez vous, et suivez qui vous voulez suivre.

Son ton était impératif : choisir son camps maintenant ou se taire définitivement. Je l'aime bien lui. Même si visiblement il ne connaît pas l'intérêt des crèmes solaires. Crâne Rouge ne souligna pas la remarque du clown.

L'appel du Fürher avait été efficace : Toute la foule de mutants se déplaçait, pour se ranger vers celui qu'ils voulaient à la tête. Une foule importante se déplaça aux côtés de Livewire. Crâne Rouge était l'un d'eux. Il esquissa un sourire satisfait. Nous avons notre nouvelle Légion, je suppose.
Parfait tout ça.

Mais ce n'était pas tout. Un autre nombre important de mutants se rangeaient avec Magneto, avec Killer Frost à la tête de ce groupe. Celle-ci échangea un regard avec Crâne Rouge : ils choisissaient là deux camps désormais opposés, et leur décision ne changerait pas. Ils avaient partagé une histoire ensemble ces derniers mois. La voilà terminée, aussi simplement.
Magneto, lui, regarda sa fille : la Sorcière Rouge, comme beaucoup d'autres mutants, étaient restés près du Joker. Que père et fille finissent ennemis était prévisible, personne n'en était surpris.

Crâne Rouge tourna la tête vers Loki, qui était resté seul. Et toi, Loki, qu'est-ce que tu fous ?
Celui-ci regarda le petit monde en s'asseyant sur les marches de l'estrade. Il fit mine de regarder une saleté sur sa manche. Hum ? Oh moi, je reste là, répondit-il d'un air tranquille et nonchalant. Toutes ces histoires de Légion, ça ne m’intéresse pas. Entretuez vous si vous voulez, je passerais après pour récolter ce qui m’est dû. 

La tension était maximale dans la salle : trois nouveaux groupes criminels distincts venaient de se former, avec Loki qui ne s'était pas rangé. Une guerre aurait pu éclater, là, maintenant. Mais à la place, la porte de la mairie vola en fracas, frappant Loki dans le dos.

Un homme derrière resta figé dans son mouvement, regardant toute l'assemblée à l'intérieur avec grande surprise.

Mais... qu'est-ce que vous fichez tous ici ? C'est pas écrit dans le script ça !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.
En ligne

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 5 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 5 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2