YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 [FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 9 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 18436

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 9 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Dim 27 Mai 2018 - 12:02


La fin du monde était inévitable



Il y a encore de nombreuses questions sans réponses... vous vous souvenez desquelles ?
 
PRÉCÉDEMMENT DANS MAGIC LEAGUE:
 

 Deux semaines plus tard...

Les deux semaines qui ont suivi notre retour ont été spéciales. Et très peu désagréables. La Magic League était partie, tous les trois jours exactement, sur Terre-2 pour apporter l'aide qu'il fallait là-bas. Et en parallèle, j'étais sorti avec Chris. Et pour la première fois de ma vie, je pouvais affirmer que cette relation se passait merveilleusement bien. Et ça faisait un bien fou de pouvoir se dire ça.  

Revenant justement d'un de nos rencards, je me tenais désormais devant lui et la porte de sa maison, où je l'avais raccompagné. Je levais les yeux vers lui, un sourire heureux sur le visage.  

C'était vraiment une bonne soirée, Chris.  

Chris se tourna vers moi, souriant tendrement, avant de prendre délicatement ma main, n'ayant pas très envie de déjà finir ce rendez-vous.  Moi aussi, j'aime bien en apprendre un peu plus sur toi et ta famille. On peut dire que tu t'ennuis pas au moins et puis.. Tu es vraiment quelqu'un d'unique.  

Touché, je serrais un peu plus sa main. Merci. Vraiment. Je suis tellement content que ça fonctionne bien nous deux. Ok, avec les allers-retours sur Terre-2, c'était pas les deux semaines les plus reposantes qu'on ait eu, mais elles étaient vraiment géniales grâce à toi.  

C'était le premier vrai petit-ami de toute ma vie, Chris ne savait pas à quel point ça me faisait du bien. Celui-ci, un peu pensif, haussa les épaules.  

Bah tu sais.. Je suis un homme d'action. Je me bats depuis .. Ma majorité alors deux semaines à aider les autres et remettre le costume. ça me plait ! Ce costume va me manquer.  

Il riait amusé. Chris se rendait compte qu'il aimait vraiment le costume de héros qu'il portait. Je partageais son rire pour ajouter : Et puis vous êtes vraiment pas mal dans ce costume, Captain America.  

Nos rires s'étaient noyés dans un silence agréable. Juste mon regard plongé dans le sien, puis sa main délicate qu'il passa sur ma joue.

Je n'ai rien fait d'exceptionnel. Je suis juste vieux jeux. Tu ne veux pas rentrer un peu ? 

Oh et bien, je pourrais parfaitement m'habituer à ce vieux jeu.  

Je le regardais encore quelques instants, content d'être avec lui. J'adorerais, répondis-je à sa dernière proposition.  

Chris ouvrit alors la porte de la maison, me faisant signe de le suivre. J'entrais, suivant ses pas, alors qu'il alluma. De ce que j'avais compris, c'était Adèle qui venait régulièrement ici pour faire un peu de rangement. La maison était impeccable. Il posa les clés sur la table avant de se tourner vers moi. J'ai vraiment cru qu'il allait m'embrasser. Maiiiis... C'est là que les escaliers grincèrent, avant qu'une voix n'en vienne.  

Papa, tu rentres tôt je trouve pour.. Oh.. c'était James, le fils de Chris, téléphone dans la main, qui était descendu. Il avait détaché son visage de son téléphone pour me voir. 

C'est toi le fameux Dyson qui fait sourire mon père comme un débile ?  

Amusé, j'avais souris tout en me retenant de rire, levant les yeux vers Chris pour voir sa réaction. Réaction qui m'amusa davantage, observant le père froncer les sourcils et presser son fils en lui faisant signe de remonter dans sa chambre. James afficha une petite moue, mais prit le temps de me faire un clin d’œil avant de repartir.

Pas trop de bêtises les tourtereaux. Et surtout, sortez couvert !  

Là, je n'avais pas réussi à me retenir de rire. Chris haussa les sourcils, tandis que son fils était reparti. Gêné, l'ancien militaire se raclait la gorge avant de passer sa main sur son visage, tandis que je ne tardais pas à reprendre les mots qui venaient d'être dits. 

J'allais te demander si James va bien, mais j'ai ma réponse. Je te fais "sourire comme un débile" apparemment ? J'haussai les épaules. Moi j'aime beaucoup ce sourire. 

Chris se laissa tomber sur le canapé, tandis que je m'amusais encore de la gêne que son fils lui avait provoqué. Heureusement qu'il m'en fallait bien plus pour me faire fuir. Au contraire, j'avais trouvé ça adorable en fait.  Alors la mission est vraiment fini maintenant ?

Je l'accompagnais, m'asseyant près de lui, passant mon bras sur les épaules du héros. Demain, les Indestructibles et les Nouveaux Héros rentreront chez eux, on dirait bien que c'est la fin oui. Ou plutôt le début de tout autre chose, on en aura encore à vivre sur Terre-2, j'en suis sur. Mais je suis pas contre avoir cette pause pour pouvoir passer du temps avec toi.  

Chris s'était détendu, avant de tourner son visage vers moi. Il hocha doucement la tête, avant de se pencher légèrement pour poser ses lèvres sur les miennes. On avait échangé un baiser doux mais langoureux tout à la fois, et j'avais eu du mal à cacher le plaisir que ça m'avait procuré. Puis, il se décolla légèrement de moi, tout en souriant, caressant mon bras de son pouce. 

On a tout notre temps ne t'en fais pas.

J'allais lui répondre, quand cette saleté de téléphone sonna, une alarme aiguë et désagréable. Serrant les dents, je soupirais, agacé que quelque chose vienne gâcher ce moment qui avait tout pour être parfait.  

Je suis désolé pour ça.  Je sortais mon téléphone de ma poche, avant de froncer les sourcils devant l'écran rouge. Je levais un regard préoccupé sur Chris.  

C'est OMEGA.  

J'avais décroché immédiatement. La voix de l'IA se fit entendre aussitôt. Monsieur Walters, le portail vers Terre-2 est en train de s'ouvrir, de l'autre côté, d'une source non identifiée.  Dyson soutenait le regard de l'ancien militaire, inquiet. 

Quelqu'un arrive à Storybrooke  

Ce qui n'avait rien de rassurant. Pendant deux semaines, le S.H.I.E.L.D. a retrouvé tous les accélérateurs de particules autour de Terre-2 pour empêcher que des portails indésirables ne s'ouvrent. Si une entrée non prévue arrivait... c'était plus qu'alarmant.  

Chris avait senti, dès que je lui avais dit que c'était OMEGA, qu'elle venait avec une mauvaise nouvelle. En entendant l'annonce qu'elle venait de faire, il se leva brusquement du canapé en prenant les clés de sa moto.  

Je viens avec toi, dépêchons-nous !  

Je pestai intérieurement. Quelque soit la personnage qui venait, elle allait passer un sale quart d'heure pour avoir mit un terme à notre soirée. J'avais suivi Chris, me mettant à l'arrière de sa moto pour filer à toute vitesse dans les rues de la ville jusqu'au Comics Burger.

Rentrant par l'arrière de l'enseigne, on se dépêchait dans les cuisines pour passer par le passage secret qui menait au repaire.  En entrant, on put voir que OMEGA avait raison : la machine que Géo avait crée en se servant du réacteur de la machine à mutation de Captain Cold venait d'ouvrir un portail. Pour le moment, personne n'en était sorti, et rien n'était visible à travers celui-ci.   

OMEGA, combien de personnes sont...  

Je m'étais figé, ne finissant pas ma question. OMEGA m'avait répondu qu'elle n'arrivait pas à savoir qui venait, mais je n'avais pas écouté. Je m'étais figé, regardant avec des grands yeux le caisson de Ultron, le robot meurtrier. Placé à droite du portail, personne n'avait fait attention en arrivant, mais le caisson était ouvert. Et vide.  

Oh non... OMEGA, qui a retiré Ultron bon sang ? 

C'est vous monsieur Walters, durant la mission, deux heures avant la guerre de New-York.  

Je mis un instant pour comprendre ce qu'elle venait de dire. 

OMEGA, tu as été piratée, je ne suis jamais venu reprendre Ultron ! Nom de Zeus, qui...  

Je n'avais pas pu finir ma phrase, puisque le bâtiment venait d'exploser.  

**********

 Je m'étais réveillé avec les oreilles qui sifflaient. Sonné, je me redressais difficilement, et dus prendre de longues secondes pour comprendre ce qui m'arrivais. Puis je m'étais souvenu. OMEGA, Ultron, le portail... l'explosion ?  

CHRIS !  Celui-ci était allongé à côté de moi, tout juste en train de se réveiller. Je fronçais les sourcils, trouvant notre état étrange. Nous étions entiers, sans trace d'explosion, malgré ce qu'il s'était passé.  Je regardais autour de moi, pour nous apercevoir dans une grande salle au design étrange, gris et sombre, totalement vide.  

Chris, est-ce que ça va ?  

Il tourna doucement la tête vers moi, la hochant doucement avant de se redresser difficilement.  

Dyson.. C'est quoi cet endroit, putain.. Puis OMEGA qu'est ce qu'elle a aussi ?  

Il passa une main dans ses cheveux avant de m'aider à me relever. Je ne savais pas où on était plus que lui, mais le pressentiment que j'avais était incomparable à tout ce que j'avais pu pressentir durant mon existence.  

Pourquoi elle dit que c'est toi qui a retiré Ultron.. dit-il en regardant autour de lui, perdu.

Je sais pas, mais on peut pas faire confiance à OMEGA si quelqu'un l'a piraté.

Je cherchais mon téléphone pour la désactiver, mais je ne l'avais plus sur moi. Cependant, je pus voir quelque chose à mes poignets, deux bracelets métalliques. Inquiet, je les observais un moment avant de comprendre ce que ça pouvait être.  

Je suis persuadé que tu ne les avais pas tout à l'heure.  

J'essayai alors d'utiliser mes pouvoirs de toon pour me transformer, mais ce que je craignais se produisit : ma magie était bloquée.  

Je suis doué n'est-ce pas ? Dit une voix d'homme aigue et désagréable.  

Derrière nous, un volet métallique se leva, laissant apparaître l'homme qui venait de parler que je reconnus rapidement.  

Syndrome, dis-je, agacé. Le fournisseur de toute la technologie de l'Apocalypse, on a entendu parler de toi, voilà où tu te cache.  

Syndrome ricana en frappant des mains.

Perspicace. J'espère que je n'ai pas abîmé ton cerveau. Ou celui de ton petit ami.

Chris, protecteur, se plaça devant moi. Devant le discours du nouvel écervelé qui était face à nous, il soupira.

Tu parles trop. Viens en au but. Tu nous veux quoi ?

Syndrome eut alors une mine outrée du ton qu'il employait avec lui.

Tutututu, on se calme, Playboy. Que fais-tu de la beauté du spectacle ? C'est pour ça que vous êtes là, n'essayez pas de tout gâcher. Contentez vous d'apprécier... comme votre nouvel ami l'a fait depuis le début.  

Il tourna le regard vers le coin de la pièce. Chris et moi l'avions suivi, pour voir un homme, enchaîné au mur. Inconscient, blessé, et maigre. Un otage qui était là depuis pas mal de temps. Mais surtout, j'étais sûr et certain de reconnaître son visage.

Ce visage... j'ai vu le film, c'est... c'est pas possible !  

Le super-villain des Indestructibles sourit, amusé. 

Oh, j'étais certain que tu le reconnaîtrais.  

Tadashi Hamada... C'est lui le mystérieux scientifique qui a pu achever les machines de Wells ! Il est censé être mort !  

Chris avait compris de qui il s'agissait également. Le grand frère de Hiro, un des amis de Honey, officiellement mort. Syndrome rigola.  

Oups ! Et bien imagine combien de temps mon patron l'a gardé captif...  

Chris s'avança un peu vers Syndrome.  

Tu n'as plus besoin de lui alors relâche le ! Et viens en au fait. Tu as quel message à nous faire passer, Syndrome.  

Vous n'êtes vraiment pas drôle, on vous offre tout un spectacle et vous réclamez déjà la fin. Ne jouez pas les malins, mon patron vous contrôle depuis le début. Tout ce que vous avez fait, tout était manipulé. Depuis des années, tout était prévu. 

Deux hommes entrèrent dans la pièce pour se placer aux côtés de Syndrome. Deux hommes qu'on put reconnaître : le mutant Angel, et Star Killer.  

Je croyais que tu n'agissais que pour ton propre compte... Peter Quil.  

Je vus la peine de Chris. Lui pensait pouvoir le faire changer d'avis, sauver Peter de cette situation. Star Killer répondit simplement.  

Tu vas apprendre qu'on n'a plus le choix. Tu n'auras plus le choix. Le type qui tire les ficelles est beaucoup trop puissant, vous ne pouvez pas lutter.  

Je tournais la tête vers Angel. Tu m'as dit travailler pour celui qui t'a donné ces ailes. C'est cette personne dont vous arrêtez pas de parler ? Pourquoi ? Qui est-il ?!  

Des bruits de pas, plus forts, résonnèrent. Ce n'est pas un homme qui approchait... mais un robot. Plus effrayant que la dernière fois.  

Comprenez bien avant toute chose que vous n'êtes pas en mesure de donner des ordres ici, annonça-t-il. 

Ultron... on t'a décoré à ce que je vois. 

Ils m'ont forcé à aller le récupérer, avoua Star Killer de nous l'avoir volé. Je te l'ai dit, nous n'avons plus le choix.  

Le visage de Chris se crispa de colère, se tournant violemment vers Quill. Ferme la. On a toujours le choix. Tu as juste choisis le mauvais côté. Tu as juste aidé le mauvais côté et tu le sais au fond alors arrête de te justifier.  

Puis, il posa ses yeux sur Ultron. Tout était prévu pour quoi ?  

Mais Peter Quill tenait à se défendre, hochant négativement la tête. Non. Ces types sont capables de détruire des planètes ! Ils ont détruit Krypton devant mes yeux ! Elle était encore habitée, des milliards de personnes qui vivaient simplement...  

Syndrome le tut d'un geste de la main. Star Killer ! Tu gâches tout le plaisir !  

Encore une fois, quelqu'un approcha. C'était lui. Celui qui dirigeait tout. un homme à la peau verte et à l'armure imposante devant lequel tout le monde s'inclinait à son arrivée, se poussant sur le côté.  

Ce n'est pas grave, Syndrome. Ils veulent savoir, alors montrons leurs les nouveaux "super-villains" qui détruiront leurs vies.

Cet homme... j'avais frémis, inquiet. Je te reconnais. Tu es Brainiac... OMEGA avait fait une liste de tous les personnages de comics qui ne sont pas nés dans ce monde, tu n'es pas censé exister !  

Chris était perdu. Brainiac.. Mais c'est qui ? Dyson qu'est ce qui se passe ? 

Mais je ne quittais pas notre nouvel ennemi des yeux. Dans nos histoires, Brainiac est un ennemi au savoir sur-développé en quête de toujours plus de connaissances, détruisant les mondes sur son passage...  

Brainiac rigola. Détruire un monde est tout un art. C'est une recette à élaborer avant d'enclencher la phase finale. Disons que je suis bien entouré.  

Et alors, il dévoila son équipe surpuissante qui entra dans la pièce à son tour. Des personnages qui, selon ladite liste, ne sont jamais nés dans ce monde, mais qui se tenaient pourtant là. Je les connaissais tous, pour avoir lu les comics. Et ça ne me plaisait pas. Je les avais tous nommé, pour Chris qui ne les connaissait pas.

Devant nous, la pire équipe se tenait donc : Il y avait Apocalypse, Darkseid, Doomsday, et enfin, Thanos.   

C'est... une équipe des plus puissants personnages de nos histoires. J'étais inquiet comme je l'ai rarement été. A mes côtés, Chris l'était aussi. Il s'était rapproché de moi, posant la main sur mon bras. 

Qu'est ce qu'on va faire.. on est même pas en tenue..  

Brainiac se mit à rire. Il aimait cette inquiétude. Ordure. 

Que croyez vous pouvoir faire ? Vous avez devant vous les artistes de ma destruction.

Puis, derrière nous, un volet se leva de nouveau. Et alors on avait compris dans quel type de bâtiment on se trouvait. Une grande vitre se trouvait là, pour donner vue sur le soleil. Nous étions dans un vaisseau, dans l'espace.  

Mais ce n'était pas le pire. Le spectacle que nous avions devant nous était effrayant. Car, debout sur le soleil, un être immense nous regardait  

Et voici LE grand destructeur des mondes. Galactus.  

Le blond à mes côtés déglutit avant de me regarder. On devrait partir avant qu'il ne soit trop tard.. Dyson je t'en prie. 

On avait tous les deux compris que quelque chose de très mauvais allait se produire. Mais...  

Je... Je ne savais pas comment repartir, je ne savais pas d'où nous étions arrivés ici. Et sans l'aide de OMEGA, je ne savais pas comment nous pourrions les surpasser, ne serait-ce que pour fuir.  

Vous ne m'avez pas bien compris, vous ne vous en allez pas. Comment comptez vous lutter contre nous ?  

A cet instant, Loki apparu à son tour, aux côtés de Ultron 2. Celui qui avait dit agir seul semblait avoir le camps de Brainiac. Ce dernier avait raison. Je n'avais même pas ma magie, nous n'étions capable de rien devant eux. Des frissons parcoururent mon corps. Le mauvais pressentiment creusa mon ventre davantage. J'étais angoissé.  

Détruire Terre-2 est un peu plus compliqué. Ce monde est plus... puissant. Ça requiert plus de finesse, d'attention. Une recette plus grande. Rien de bien compliqué, non, au contraire. Plus longue est la souffrance, mieux ces hommes se portent. Et Galactus mange un monde à la fin. Et pour cette recette, notre mangeur a besoin d'attaches. Pour l'accueillir quand le grand jour arrivera. Des vies, monsieur Walters.  

Il fit un pas vers nous, un pas qui n'avait rien de rassurant.   

Qui de mieux que les dirigeants des plus grands groupes criminels et héroïques pour servir d'attache ? Vous creez le chaos durant vos guerres, laissez moi l'honneur d'y mettre fin. Mais n'ayez crainte, vous n'allez pas mourir seul, Spiderman. Tous les grands leaders vont y passer. Dire que vous venez de nommer Bruce Wayne chef de l'Armée Rebelle... le Joker voulait du spectacle, il sera servi.  

A mes côtés, Chris aussi était tendu. Leur plan était de me tuer, mais je ne savais pas si j'étais capable de les arrêter. Et après moi, d'autres viendront encore. Je.... Je commençait tout juste à sortir avec Chris. A trouver un équilibre agréable dans ma vie, à passer du temps avec Soreth. Je m'etais tendu, face à l'air assuré de Brainiac.   

Chris resta devant moi, hochant négativement la tête.  

Vous ne toucherez à aucune vie et je vous jure que je vais m'occuper de vous personnellement.  

Brainiac croisa les bras. Je commence à me lasser d'eux. Il claqua des doigts. Alors, derrière nous, Galactus disparut du soleil pour réapparaître, plus petit ayant la taille de Doomsday désormais, devant nous. 

Il s'approcha de moi rapidement, envoyant Chris plus loin d'un geste de la main. Je reculais, paniqué, mais je ne pus pas fuir davantage. Il emprisonna mon crâne dans sa paume, et une lumière rouge s'en dégagea. Je laissais échapper un cri de douleur, tandis que la couleur de mes iris devenait rouge.  Puis, Galactus me lacha. Je retombais sur mes pieds, essoufflé, ne sachant pas ce qu'il s'était passé. Brainiac fit un signe de la tête, et Thanos sortit une épée immense pour s'approcher de moi avant de me transpercer le torse beaucoup trop rapidement pour pouvoir lutter.   

Je paniquais. Sans ma magie, je ne pouvais pas me soigner. Cette douleur, c'était la pire que j'ai ressenti de toute mon existences. J'allais... mourir.  Commençant à cracher du sang, je tombais au sol. 

Non... non... Chris, je veux pas mourir...  

Non, Dyson... 

Chris avait commencé à courir pour empêcher Thanos de me tuer, mais celui-ci avait était beaucoup plus rapide. Chris m'avait vu m'effondrer, pourtant. Il me rattrape avant que je ne touche le sol, posant doucement sa main sur mon torse. Il était taché de mob sang, comme le sol autour de moi. Des larmes coulaient sur le visage de l'ancien militaire, alors qu'il posait sa main, pleine de sang, sur mon visage.  

Chut je suis là... Tu ne vas pas mourir, je te le promets. Tu es trop fort pour ça... Tu es Dyson Lucky Walters.  

Chris tremblait, il avait sûrement aussi peur que moi.   

Reste avec moi je t'en supplie...

Ce fut à moi tour de pleurer. Les larmes se mêlaient au sang. Sentir la présence de Chris était réconfortante, mais la panique ne partait pas, je savais que j'allais mourir. Mon corps s'était soudainement refroidi. La douleur était aussi grande que la lame de Thanos. Sans ma magie, je n'avais aucune chance.

Chris... je veux pas partir. 

Je serrais sa main, comme s'il pouvait faire quelque chose. Pour la première fois en trois siècles, je ressentais la plus grande peur de mon existence. Je mourrais. Je ne voulais pas mourir.  Et c'est le visage noyé de mes larmes et des siennes que j'avais lâché dans les bras de Chris.  L'instant d'après, accompagné du rire de Brainiac, Chris s'était retrouvé au milieu du Comics Burger. Le bâtiment était encore debout malgré l'explosion, maos le repaire de la Magic League avait disparu comme s'il n'avait jamais existé. La police arrivait sur les lieux, alarmée par le bruit de la détonation. Ce soir là, ils trouvèrent l'ancien militaire avec mon corps sans vie dans les bras.  

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse - Page 9 EeuW3xQ 


MAGIC LEAGUE 3  


Le monde entier va commencer à saigner...  


BIENTÔT SUR DISNEY RPG

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.
 Page 9 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

[FE] Evénement #93 : Magic League 2, Mission Apocalypse





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2