Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Comme une bouteille à la mer [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

D&D Hatters


« On va, on va te tondre »


avatar


╰☆╮ Avatar : K.J. Apa

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je suis Dee, je suis Dum, nous sommes les Tweedles Twins !

✓ Métier : Pompiers, mais aussi informaticiens, roboticiens et mécaniciens indépendants !


☞ Surnom : Tweedles Twins, Double D, Wonder Twins, vas-y on adore les surnoms !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1150
✯ Les étoiles : 5820




Actuellement dans : « On va, on va te tondre »


________________________________________ Mer 25 Avr 2018 - 11:09

Comme une bouteille à la mer
Right from the start you caught my eye and something inside me came to life. Ooh, I've got a feeling, if you get to know me.

▼▲▼

C'est ici, les garçons, la maison de monsieur Brooke ! Indiqua Ritsu, l'intelligence artificielle de leur conception qui leur servait de GPS.

Derek et Duncan sortirent de la voiture avec un grand sourire, se sentant comme les ghostbusters des temps modernes. Bien qu'ils n'avaient pas l'uniforme (ce n'était qu'une question de temps) et qu'ils ne pourchassaient pas des fantômes, mais des problèmes de voiture. Et puis, les simples débardeurs blancs qu'ils portaient leur allaient bien, ça faisait aussi stylés que dans un film, ils n'en demandaient pas plus.

Ils étaient très satisfaits, de base, ils étaient simplement pompiers (ancien policiers, ils aimaient le rappeler, pour l'effet), et faisaient le reste que par passion, mais il se trouve que quelqu'un avait vu les jumeaux construire un robot, le bouche à oreille s'était fait, et quelqu'un avait demandé une photo, et les jumeaux en avaient alors profité pour réparer leur voiture qui était justement en panne, et à force, dans toute la ville, on commençait à dire que les Derek et Duncan savaient réparer les voitures super rapidement à moindre coût et qu'ils savaient amuser les enfants en faisant des jouets marrant. Donc les voilà devenus les mécaniciens les plus appréciés et les plus détestés des vraies sociétés bien moins douées qu'eux.

Bonjour m'sieur Brooke !
Derek & Duncan au rapport sergent.

Oui, d'habitude ils se présentaient un peu mieux que ça, mais ils venaient de s'occuper de toute une autre voiture. Les débardeur n'étaient peut être pas aussi blanc qu'ils ne devraient l'être, et ils s'abstenaient de serrer la main à Chris pour ne pas le salir.

Alors, où est la bête m'sieur ?
Est-ce que vous voulez une voiture volante ? On l'a jamais fait mais j'suis persuadé que ça s'tente.
Non, non, évitons, souffla Duncan. On testera d'abord sur notre voiture ça.

Ils ouvrirent le capot de la voiture pour regarder ce qui n'allait pas. Ils avaient appris tout ça d'eux même, à Storybrooke. L'ennui, peut-être, l'instinct peut être aussi. On disait souvent que certains insectes et animaux naissaient directement avec le bon instinct pour savoir où aller et quoi faire, et les parents des deux rouquins étaient tellement timbrés qu'ils ne savaient pas vraiment de quelle espèce ils étaient. Et comme ils n'avaient pas le sens de la limite, ils pouvaient aller très loin.

Je crois que ça vient de dessous. Vous pouvez aller vous occuper de vous et votre petite maison monsieur Brooke, on s'occupe de tout ! Annonça-t-il avant de poser deux planches à roulettes sur le sol, une fois monsieur Brooke retourné à l'intérieur.

Fiers d'eux, ils avaient trouvé le problème du bolide et l'avaient réparé en à peine une heure et demi, se retenant toutefois de mettre au point un réacteur temporel dessus, comme l'envie leur en prenait à chaque fois. Mais, salis par toute la graisse de la voiture et celles d'avant, ils n'avaient pas pu s'empêcher de demander à monsieur Brooke s'ils pouvaient utiliser la douche avant de partir. Pas en même temps, bien entendu, pendant que l'un était sous la douche, le deuxième était en train de laver leurs vêtements dans le lavabo.

C'est en sortant de la salle de bain pour pouvoir étendre le tout quelque part, que Derek, alors qu'il était juste vêtu d'une serviette de bain, percuta un jeune homme qu'il n'avait pas encore vu jusque là.

Excuse moi ! Tu n'es pas Chris toi ? Où alors on a remonté le temps sans le vouloir ? J'ai pas réalisé qu'on pouvait le faire sans en avoir conscience. Tu te souviens de moi ? Dans le futur je répare ta voiture.
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    we've got four eyes to you
    papa gave us his blue eyes, to make you smile everyday, everytime. mama gave us her green lost ones to give you hope as much as she wanted us happy.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69406-guess-who-s-wh

James C.J Brooke


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Cole Sprouse

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo/Dory
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Squiz la petite tortue pleine d'énergie !

✓ Métier : Etudiant


☞ Surnom : Squiz
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 188
✯ Les étoiles : 500




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 16 Mai 2018 - 16:18

I know it might be crazy But did you hear the story ? A turtle and twins.
Sounds like a fantasy, what could go so wrong  



Les ordres voilà de quoi sa vie était faite. Son père n'arrêtait pas de lui en donner sur tout et rien. Il devait manger certaines choses et pas d'autres, il devait avoir des heures de révision. Des heures pour les jeux vidéos et aussi un couvre feu. Une habitude de l'armée sûrement mais c'était plutôt agaçant et puis James n'écoutait jamais son père parce qu'il n'était jamais là. Chris n'était même pas capable de se gérer alors pourquoi diable viendrait-il mettre son nez dans sa vie ? Un soupir sortit de sa bouche rien qu'en pensant à lui. Il aimerait juste quitter cette maison une bonne fois pour toute. Son père avait besoin de travailler et de sauver des vies pour se sentir moins coupable de la mort de la mère de James. Ce que Chris ne comprenait pas et bien c'était que la mort de Eleonore était purement naturelle. Un nouveau soupir sortit de sa bouche alors qu'il se prit un petit coup sur l'épaule gauche. Il afficha une moue avant de fusiller son amie du regard. Tina, toujours aussi gracieuse et gentille. James se frotta l'épaule gauche en marmonnant des injures alors que Tina lâcha un petit rire moqueur tout en levant les yeux au ciel.

▬ « Cesse de te plaindre et de soupirer C.J ! »
▬ « Je t'ai déjà dis de ne pas m'appeler comme ça. » lâcha froidement James tout en continuant de se frotter l'épaule.

Il aurait bien aimé s'appeler simplement James Brooke comme son père et sa mère l'avaient toujours voulu. Mais son grand père et son obsession pour les C'était passé par là ce qui avait donné, Charles -James. Un prénom composait qui n'était pas beau à entendre, il fallait le dire. Avec le temps il avait réussis à se faire appeler James par tout le monde. Son père l'avait toujours appelé James sûrement pour rendre son grand-père fou de rage. La famille Brooke c'était tout une histoire.. Il pourrait presque écrire une bible entière sur cette famille. Tout ça pour dire que parfois il ne ressentait pas le besoin de rentrer chez lui. Il aimerait juste être libre comme l'air et vivre mais maintenant le voilà à l'arrière d'une voiture en compagnie de Tina, une amie et de Archi son meilleur ami. Tous les trois faisaient partis du gang des Dragons. Pas très bien vue dans la ville et pas très bien vu par son père non plus d'ailleurs. Chris était au courant que son fils faisait parti du gang et c'est une des raisons pour laquelle, il ne voulait plus de Archibald chez lui. James s'en fichait, il continuait quand même de voir son meilleur ami et de travailler pour les Dragons. D'ailleurs il venait faire une livraison pour le chef du gang Black Jack. Quelqu'un de très spécial mais de gentil. BJ s'occupait mieux de lui que Chris ne l'avait fait en plusieurs années. Tous les trois sortirent de la voiture et James prit le temps de mettre le sac sur son dos. Ils rentrèrent dans un bar avec un insigne de dragon dessus. A l'intérieur se trouvait des grosses brutes qui chantaient et buvaient ensemble. Un peu comme dans Raiponce qui allait manger au canard boiteux. C'était la même chose sauf que cette fois-ci tout le monde connaissait tout le monde. James salua tous les membres du gang alors qu'ils riaient tous en cœur. Ils étaient de bonne humeur, sûrement parce que les affaires marchaient bien. Tous portaient une veste en cuir noir avec un dragon brodait sur le dos. Une veste que James portait actuellement tout comme James et Archi. Les trois déposèrent le sac dans le bureau de Black Jack avant de se diriger vers le bar. James s'assoit sur un tabouret du comptoir tout comme Archi alors que Tina, elle faisait le tour pour se mettre derrière. Elle était barman à mi-temps ici après tout. James prit un verre de coca-cola qu'il bût rapidement avant de soupirer.

▬ « Faut que je rentre le vieux m'attend sûrement en tapant du pied. »

Archibald lâcha un petit rire tout en buvant une gorgée de son verre.

▬ « Laisse le attendre ? Ça lui donnera une vrai raison de râler. »

▬ « Bah je sais pas.. Il est vachement sur les nerfs ces temps ci, je te jure. »

James fixa son verre un peu pensif. Il se demandait même si ce n'était pas à cause de lui si son père était dans cet état. Chris faisait un peu plus d'effort qu'avant. Il ne buvait plus comme un trou et ne rentrait plus très tard le soir. Il essayait d'être plus présent pour James mais lui s'amusait simplement à fuguer encore et encore.

▬ « Ça change beaucoup de d'habitude ? »
lâcha Archi sur un ton moqueur.

Difficile à croire mais Chris s'était longtemps occupé de Archibald et de sa petite sœur Solveig. Archi n'avait pas une vie facile, il fallait le dire. Un père absent et une mère.. qui ne prenait pas son boulot de parent au sérieux. James se plaignait de Chris mais la mère d'Archi était tout simplement un monstre. Il avait grandi avec Archi et Sol et son père avait fait une bonne partie de l'éducation de son meilleur ami jusqu'au moment ou Archibald lui avait tourné le dos pour une raison qu'il ignorait encore et depuis.. Archibald et Chris se haïssait.

▬ « Tu as peut être raison. Après ils nous arrivent que des bricoles ces temps ci. La voiture qui lâche, la famille Brooke. Des fois j'aimerai rester ici et ne pas rentrer. »


Son meilleur ami lui proposa de rester mais ce ne serait juste de sa part. Chris avait prit des jours de repos, en partie parce que la voiture ne marchait plus mais aussi pour profiter de lui. Il le savait même si il ne lui avait jamais vraiment dit.

▬ « Je peux pas Archi tu devrais le savoir non ? Chris est peut être débile parfois mais je peux pas le laisser seul. Il va faire conneries sur conneries sinon. Et toi tu devrais venir a la maison des fois. »
▬ « Pour quoi faire ? Il me déteste. »

Un petit rire moqueur sortit de la bouche de James alors qu'il posa doucement sa main sur l'épaule de son meilleur ami tout en secouant négativement la tête.

▬ «  On se demande pourquoi. Bon j'y vais grincheux. Te bourre pas la gueule. »
Il ébouriffa les cheveux de son ami avant de faire un clin d’œil à Tina. « Et protégez vous les cochons. A demain ! »

James se leva vivement de son tabouret se dirigeant vers la sortie. Mais avant ça, il entendit Archibald et Tina râler.

▬ « On fait plus rien depuis longtemps. Et je suis pas ronchon ! » répliqua Archi en premier et Tina suivit juste derrière.
▬ « Il ment pas. Il m'a pas touché une seule fois depuis que vous vous êtes mis ensemble puis séparés. »

Un sourire moqueur se dessina sur le visage de James qui sortit rapidement du bar avant de courir vers la rue ou il habitait. Heureusement pour lui, il connaissait des raccourcis à travers les jardins et les petites routes. Il savait qu'il était en retard mais cela ne l'empêcha pas de s'arrêter pour s'acheter un paquet de cigarette qu'il cacha parfaitement dans son jean avant de finalement arriver à destination. Ses iris se posèrent rapidement sur la voiture qui était hors du garage mais qui avait l'air en parfaite état. Le garagiste était déjà passé ? C'était du rapide et pourtant Chris lui avait dit que la voiture avait vraiment un gros soucis. Il haussa les épaules avant de poser sa main sur la poignet de la porte d'entrée. Non, mauvaise idée. Si il passait par là, son père le verrait et il se prenait un sermon encore une fois. Le regard de James analysa les environs avant de décider de passer par la fenêtre de sa chambre. Il y arriva mais difficilement, la preuve il tomba violemment sur le sol de sa chambre. James se releva avec un sourire victorieux sur son visage tandis qu'il retira sa veste de gang pour la ranger dans son armoire. Il retira rapidement son bonnet pour se recoiffer grossièrement avant de le remettre sur sa tête.

▬ « Charles-James Christopher Atkins Brooke, il faut qu'on parle alors tu descends tout de suite et ne me fait pas attendre. »


Il avait peut être la porte de sa chambre fermé mais il entendit parfaitement la grosse voix de son père. Tout ce qu'il venait de faire ne servait à rien vu qu'il allait se faire sermonner encore une fois. Un soupir sortit de sa bouche tandis qu'il ouvrit doucement sa porte pour traîner des pieds dans le couloir. Il fixa ses converses essayant de prendre le maximum de temps possible avant son arrêt de mort et apparemment dieu entendit sa prière vu que son visage se cogna contre quelque chose de mouillé et de dur. Il afficha une grimace avant de redresser rapidement son visage. James se figea en voyant le jeune homme à moitié nu dans le couloir comme si de rien été. Depuis quand son père était câblé jeune mais surtout depuis quand il se tapait des mecs ? James fronça les sourcils quand ce dernier lui parla de voyage dans le temps. James recula d'un pas.

▬ « Okay.. Euh Papa ! Je peux savoir pourquoi on a un jeune Brad Pitt dans le couloir ? C'est carrément bizarre ce qui se passe là.. »

James comptait contourner le nudiste mais il s'était avéré qu'il n'était pas totalement seul. Il entendit l'eau de la douche couler et par curiosité, il tourna la tête vers la salle de bain. Il vit un autre homme nu comme un vers. Mais ce n'était pas le pire. Il était le sosie de Brad Pitt Junior. Le jeune Brooke ouvrit sa bouche à cause de ce qu'il venait de voir avant de se précipiter dans la salle de bain pour tirer le rideau de douche.

▬ « Vous êtes pas chez vous ici alors rangez vos machins. Pas besoin de voir ce genre de spectacle. »

Il claque sa langue contre son palet avant de se figer quand il réaliser un petit détail. De un, les deux frères venaient de prendre une douche ensemble et de deux. Un avait sa serviette autour de la taille et l'autre avait son éponge sur son corps. James serra sa mâchoire avant d'arracher la serviette de la taille de Brad Pitt numéro un. Il n'avait pas pensé à ça mais maintenant, il était tout nu lui aussi. James poussa une injure avant de prendre une autre serviette pour lui tendre.

▬ « Putain les gars, je sais qu'on est tous des mecs mais je veux vraiment pas voir ça. »

Il soupira avant de ressortir de la salle de bain pour descendre rapidement les escaliers et se diriger vers la cuisine en marchant rapidement. Chris l'attendait les bras croisés contre le torse. Il avait oublié que son père voulait lui passer un savon mais ce n'était pas vraiment le moment. James fit signe à Chris de ne pas parler alors qu'il pointa les escaliers de la maison du doigt.

▬ « Je peux savoir pourquoi on a les frères Wesley avec nous ?! »

Chris haussa les sourcils avant d'afficher un petit sourire amusé tout en s'asseyant sur une des chaises de la cuisine tout en lui montrant la facture des réparations de la voiture. Un prix aussi bas ? Quel garagiste était capable de faire un prix aussi bas ? Puis il vit le nom du sois-disant garagiste. Derek et Duncan Byrom. Oh.. Alors c'était eux les garagistes gentil. James afficha une petite moue avant de soupirer d'agacement.

▬ « Ouais enfin voir leurs pénis se balader dans le couloir, c'est pas trop un truc de garagiste. J'ai cru que c'était des gigolos moi ! »

Chris fronça les sourcils avant de se lever de la chaise.

▬ « Je trouve que tu connais trop de choses pour ton âge. Comporte toi bien. Ces gamins sont connus tu sais. C'est des génies et des superbes pompiers aussi. »
▬ « Vraiment ?.. » demanda t-il sur un ton calme. « Bah on dirait pas ! On dirait plus des vampires qui viennent de Twilight. »

Chris soupira exaspéré du comportement de son fils alors que les jumeaux finirent pas descendre à leurs tours. James le fixait avec un air méfiant tandis qu'il se rapprochait doucement de son père. Il entendit son paternel soupirer encore une fois tandis qu'il s'avança vers les jumeaux. Il serra les mains de Derek et Duncan tout en les remerciant avant de se tourner vers James.

▬ « Ils ont insisté à ranger le garage parce qu'ils ont mit du bazar. Je n'ai pas envie d'abuser de leur gentillesse alors tu vas les aider, James. »


James regarda son père avec trahison alors que ce dernier disparut dans son bureau. Lâche et traître voilà ce qu'était son père. Le jeune Brooke fit signe aux jumeaux de le suivre dans le garage. Une fois les trois dedans, il analysa rapidement la pièce. C'est vrai qu'elle était dans un sale état.. James retira son bonnet agacé avant de se tourner vers eux.

▬ « Bon Brad Pitt et Edward Cullen, on ne retire pas les vêtements okay ? On fait ça, vite fait et bien fait ! Mon père vous paye et bye bye ! Ça marche ? »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Suffocator
I'm sorry if I smothered you. I sometimes wish I'd stayed inside my mother

D&D Hatters


« On va, on va te tondre »


avatar


╰☆╮ Avatar : K.J. Apa

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je suis Dee, je suis Dum, nous sommes les Tweedles Twins !

✓ Métier : Pompiers, mais aussi informaticiens, roboticiens et mécaniciens indépendants !


☞ Surnom : Tweedles Twins, Double D, Wonder Twins, vas-y on adore les surnoms !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1150
✯ Les étoiles : 5820




Actuellement dans : « On va, on va te tondre »


________________________________________ Dim 20 Mai 2018 - 13:41

Comme une bouteille à la mer
Right from the start you caught my eye and something inside me came to life. Ooh, I've got a feeling, if you get to know me.

▼▲▼

Les jumeaux, surpris, étaient restés figés devant le garçon que Derek avait percuté (sans faire exprès !) en voulant sortir de la salle de bain. Ils n'avaient pas vraiment compris ce qui l'avait dérangé dans "ce qu'il ne voulait pas voir", mais n'avaient même pas eu le temps de répondre qu'ils s'en allaient déjà.

Je ne pense pas que c'était Monsieur Brooke, remarqua Duncan depuis la douche, avant d'avoir un sourire amusé sur le visage. Mais il était mignon.
Il m'a trouvé beau je crois.
Dans tes rêves, se moqua son frère en sortant de la douche pour prendre une serviette à son tour.
Pas du tout ! Il a voulu me voir tout nu !

Tout en rigolant, ils étaient sorti, trouvant l'étendoir à linge pour étendre le leur qu'ils avaient lavé. C'était un peu indiscret, mais en longeant les couloirs, ils avaient laissé leurs yeux explorer la maison, comme ils en avaient l'habitude.

C'est sa chambre ça non ? Demanda Duncan avec un sourire sur le visage, alors qu'ils revenaient de l'étendoir, toujours nus et couverts de simples serviettes de bain, mais s'étant assurés d'être secs pour ne pas mouiller tout le foyer Brooke.

Ils avaient ainsi trouvé la chambre du garçon qui s'était embrouillé avec Derek dans le couloir. Ils n'avaient pas pensé à mal, juste de quoi trouver du linge pendant que le leur séchait, comme on leur avait indiqué.
Duncan avait haussé les sourcils en enfilant un tee-shirt, entendant Monsieur Brooke et celui qui était sans aucun doute son fils.

Il est en colère on dirait, fit-il, peiné de cette constatation comme à chaque fois qu'il entendait quelqu'un de mauvaise humeur. Spécialement quelqu'un de mauvaise humeur qui ne s'entendait pas avec son père, ce qu'ils trouvaient bien triste.
Oh, écoute ! Ce que Derek fit, mais c'était déjà trop tard puisque Duncan le lui avait dit à la fin de la phrase à écouter. Il tourna un visage amusé vers Derek.
Monsieur Brooke lui a dit de nous aider.
Oh, mais il fallait pas !
Non bien sûr, on fera en sorte qu'il ne fasse pas grand chose.
Et pendant ce temps là, on peut peut-être réparer ce qui le rend de mauvaise humeur, comprit-il enfin.

C'est avec une hâte toute particulière qu'ils avaient couru, une fois prêts, habillés des vêtements de James qui leur était un peu serrés mais juste assez bons pour eux, retrouvant, comme ils s'y attendaient désormais, le garçon dans le garage.

Bon Brad Pitt et Edward Cullen, on ne retire pas les vêtements okay ? On fait ça, vite fait et bien fait ! Mon père vous paye et bye bye ! Ça marche ?

Ils rirent à ces quelques mots, sans vraiment comprendre pourquoi il n'arrêtait pas de les appeler avec de telles noms. En se baissant pour ramasser quelques outils qui traînaient, ils ne le perdaient pas des yeux.

On s'appelle Derek et Duncan Byrom, tu sais, annonça le premier en se retenant de rire.
En fait, Brad Pitt est un acteur, et nous, nous sommes des mécaniciens roboticiens. Par contre je ne sais pas qui est Edward Cullen, tu confonds également, mais je ne peux pas te dire avec qui.

Les jumeaux posèrent les outils qu'ils venaient de ramasser dans leur boite, avant de s'approcher de James, pour entourer leurs bras sur ses épaules. Si tu ne veux plus nous revoir tout nu, t'inquiète pas, ces vêtements nous permettent de rester habillés.
Tu sais James, on peut t'aider si tu veux. On sait que c'est nul de pas s'entendre avec son papa.
Le notre il entendait que la note "do", alors si on parlait une gamme au-dessus, on s'entendait pas, c'était très problématique. Maman c'était plus compliqué, elle ne captait que les ultrasons, et c'est très fatiguant pour la gorge de parler avec des ultrasons.
Mais toi c'est encore plus triste, vous vous criez dessus ! On a fait un peu de psychologie, avec l'ancien Dyson de la ville, et si on peut te donner un pronostic, ton papa a un peu de mal à te voir grandir, ça veut dire qu'il t'aime beaucoup !

Derek haussa les épaules.

Papa aimait beaucoup les chevaux à bascule surtout. Brave homme. Mais dans ton cas, ce qu'il faut faire, c'est montrer à ton papa que tu es grand !
Enfin pas trop non plus, parce que on va pas se mentir, à ton âge tu as encore besoin de son argent je pense. Il sourit. Mais aussi de la présence de ton père.

Derek baissa la main vers le jean de James, y trouvant un paquet de cigarette que ses yeux avaient déjà aperçu quelques minutes auparavant. Mais ça, ça n'aide pas du tout tu sais. Les gens pensent que c'est cool et que ça fait du bien, mais ça t’abîme beaucoup et ça te donne des horribles maladies qui vont rendre tes proches très tristes si tu les attrapes et que tu meurs. Derek avait dit ça sur un ton sincèrement peiné, à l'idée que ce garçon puisse mourir comme ça. Mais Duncan rattrapa le coup, et se baissa vers son oreille.
Par contre on arrive à construire des cigarettes électroniques qui ravissent encore mieux que ces trucs là, 100% non dangereuses pour la santé, avec une chance de 10% pour que ça muscle les bras un petit peu, on n'a jamais compris cet effet secondaire, mais on s'est dit que c'était pas si mal.

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    we've got four eyes to you
    papa gave us his blue eyes, to make you smile everyday, everytime. mama gave us her green lost ones to give you hope as much as she wanted us happy.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69406-guess-who-s-wh

James C.J Brooke


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Cole Sprouse

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo/Dory
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Squiz la petite tortue pleine d'énergie !

✓ Métier : Etudiant


☞ Surnom : Squiz
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 188
✯ Les étoiles : 500




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 22 Mai 2018 - 18:12

I know it might be crazy But did you hear the story ? A turtle and twins.
Sounds like a fantasy, what could go so wrong  



C'était un complot, c'est sûr son père avait tout organisé pour l'enfermer dans une pièce avec deux spécimen qui venait de la planète des bisounours ou des licornes. James n'en était pas vraiment sûr mais bon sang.. Pourquoi il se sentait si mal à l'aise avec les deux. Sûrement parce que la première chose qu'il avait vu des jumeaux c'était leur.. machins. James se racla la gorge et essaya de chasser ses pensées de la tête. Plus vite le garage sera rangé et plus vite il ira passer la soirée chez les dragons ou encore juste avec son meilleur ami. Mais c'était un vrai foutoir ici, ce n'était pas la faute des jumeaux pour le coup. C'était sa mère normalement qui aimait rangé cette pièce, elle n'avait jamais peur des grosses araignées poilus contrairement à James à l'époque. Remarque cette peur pour les araignées n'était sans doute pas partie et ne partira sans doute jamais. Sa mère l'avait accompagné plusieurs fois à nettoyer les derrières des meubles du garage et quand le jeune garçon tombait dessus, elle prenait les araignées dans ses mains et les mettait à l'extérieur. Une vrai héroïne pour les insectes et pour son fils aussi. Mais les héros connaissaient toujours une fin tragique, c'était inscrit dans leur destin. Un soupir triste sortit de sa bouche. Oui, il voulait vite s'isoler parce qu'il n'aimait pas la compagnie. Il n'aimait pas les autres. Juste Hiro et Tina. C'était les seuls à pas l'emmerder avec le savoir vivre et les conneries dans ce genre.

Les yeux de James se posèrent alors sur les jumeaux quand ils présentèrent. Mais qu'est ce qu'il en avait à faire ? Il ne comptait pas les revoir ni même les appeler par leurs prénoms. C'était son truc les surnoms et il n'allait pas changer ses habitudes. Ils parlaient trop et inutilement. Franchement James se demandait vraiment si il venait de la même planète. D'un autre conte c'est sur mais avaient-ils vraiment vécus sur Terre ? Les yeux clairs du jeune Brooke se posèrent alors sur les t-shirt que portaient les jumeaux. Encore.. Encore il portait des affaires à lui. En plus les hauts étaient trop petit pour eux. James voyait clairement que.. Comment des bouffons pareilles pouvaient avoir autant de muscle. Il déglutit avant de baisser son regard vers son corps si fin et si.. pas musclé. L'adolescent fronça les sourcils avant de lâcher un petit rire moqueur.

▬ « Alors les Einstein roux. Edward Cullen est un vampire dans un film. Bien étrange comme toi Derek ou... Duncan. Je sais plus qui est qui. »

Il haussa les épaules pour faire signe qu'il ne voulait pas savoir qui était qui. Comment pouvait-il les différencier ? Ils avaient exactement la même tronche d'imbécile heureux. Il y en avait un plus grand que l'autre mais ça tout le monde pouvait le voir. Après ça James resta silencieux mais qu'un court instant. Les terreurs venaient de reprendre la parole et James était prêt à leur dire de se la fermer. Mais les jumeaux parlèrent alors d'un sujet sensible. L'ancienne tortue se figea devant le meuble des outils et il écouta ce qu'ils avaient à dire avant de lâcher un petit rire moqueur. Garagiste, gigolo, ingénieur, nettoyeur et maintenant psy. C'était une caméra caché ?

▬ « Sérieusement. Vous venez du monde des bisounours ? Non, Dora l'exploratrice ou Oui-Oui. C'est pas possible. Je vais vous apprendre la vie parce que votre père qui était apparemment dresseur de cheval à bascule ne l'a pas fait. »

Il regarda autour de lui, il n'en revenait pas qu'il allait se mettre à discuter avec eux. Mais Derek et Duncan étaient clairement des peines perdu. James passa alors son bras sur le plan de travail de son père pour faire tomber les babioles qu'il y avait dessus et il fit signe aux jumeau de s'asseoir dessus. James lui prit place sur le capot de la voiture de son père et il croisa ses bras contre sa poitrine tout en laissant un moment de silence avant de prendre la parole.

▬ « Déjà règle numéro une : On ne prend pas les affaires des autres. On demande avant. »

Il se pencha alors vers eux et arracha violemment le paquet de cigarette de la main de Derek pour le remettre dans sa poche avant de montrer ses t-shirt pour leur faire comprendre qu'il aurait fallu le prévenir avant de prendre ses affaires avant.

▬ « Règle numéro deux : Pour une première rencontre avec un inconnu. On ne montre pas son pénis à tout bout de champ. Le monde n'est pas une plage de nudiste. Et règle numéro trois, très importante : Je ne vous ai pas demandé d'aide alors on ne se mêle pas de ma vie privée ! J'espère que je me suis fais comprendre parce que la prochaine fois.. Je serais moins gentil malheureusement. »

Il afficha une fausse petite moue désolé avant de finalement se relever de la voiture tout en se frottant doucement son jean qui était sale à cause de la voiture. James ne prêta même pas attention à leurs réaction et il se contenta de continuer le nettoyage. Il monta sur un petit marche pied pour pouvoir nettoyer le haut d'un meuble qui était recouvert de poussière. Il passa rapidement le chiffon et un carton qui était au sommet du meuble tomba violemment sur le sol. L'adolescent fronça les sourcils avant de descendre de son marche-pied. Il s'accroupit pour pouvoir ramasser sa bêtise mais il vit rapidement l'écriture sur le carton. Eleonore Atkins. James se figea alors devant le carton et ce fût grâce aux jumeaux qu'il se sortit de ses sombres pensées. Il releva alors doucement le carton avant de finalement l'ouvrir après quelques instant d'hésitation. Il y avait le violon de sa mère. Elle en jouait si souvent et la mélodie de son violon avait toujours été si doux. Un sourire triste se dessina sur son visage avant qu'il ne dépose l'instrument sur le sol pour fouiller ce qu'il y avait encore dans le carton. Son carnet de composition.. Et la peinture qu'elle avait faite pour le salon. Des tortues qui nageaient dans l'océan bleu. James posa toutes ses affaires autour de lui. Plusieurs petites bricoles qu'elle laissait traîner dans la maison. Il pensait que son père avait jeté tout ça.. Il s'était lourdement trompé. James releva doucement son visage vers Derek et Duncan.

▬ « Ce n'est pas de la présence de mon père dont j'ai besoin vous savez.. » Son pouce caressa inconsciemment le carnet qu'il avait dans sa main. « Vous aimez la musique ? Ma mère composait beaucoup de musique aussi belles les une que les autres.

Il hocha doucement la tête avant de se racler la gorge tout en se redressant. Dix ans qu'elle n'était plus là alors pourquoi il se sentait aussi triste à chaque fois. Il respira un bon coup avant de tout remettre rapidement dans le carton mais en faisant quand même attention aux affaires de sa mère. Il referma le carton avant de le mettre à l'entrée du garage.

▬ « Je garde ce carton. » Il se retroussa finalement les manches. « Bon, Tic et Tac.. On a un garage à nettoyer comme ça après vous pouvez retourner dans votre usine à robot. Mais d'ailleurs j'y pense.. Vous êtes pas un peu jeune pour faire ce genre de boulot ? J'ai 17 ans et à part des petits jobs je bosse pas autant que vous.. » Un moment de silence s'installa entre les trois. « Attends, me dites pas que vous êtes majeur !!! »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Suffocator
I'm sorry if I smothered you. I sometimes wish I'd stayed inside my mother

D&D Hatters


« On va, on va te tondre »


avatar


╰☆╮ Avatar : K.J. Apa

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je suis Dee, je suis Dum, nous sommes les Tweedles Twins !

✓ Métier : Pompiers, mais aussi informaticiens, roboticiens et mécaniciens indépendants !


☞ Surnom : Tweedles Twins, Double D, Wonder Twins, vas-y on adore les surnoms !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1150
✯ Les étoiles : 5820




Actuellement dans : « On va, on va te tondre »


________________________________________ Mar 19 Juin 2018 - 12:31

Comme une bouteille à la mer
Right from the start you caught my eye and something inside me came to life. Ooh, I've got a feeling, if you get to know me.

▼▲▼

Les jumeaux avaient sourit, touché par le compliment que le garçon leur faisait en disant qu'ils étaient étranges. James étaient gentil, malgré son air endurci qu'il se donnait derrière sa mauvaise humeur constante, il était bel et bien adorable. Qu'importe lequel, entre Derek ou Duncan, complimentait-il par là, après tout ils étaient tous les deux identiques.

On ne sait pas trop qui est qui non plus, fit le premier en rigolant.
Le plus grand d'entre nous, c'est Derek !

Alors ils se tinrent devant lui, les épaules relevés, le dos droit, le torse bombé, mais pas trop puisque ses vêtements moulants allaient finir par craquer, et la tête de haute afin qu'il rende son bilan : lequel était Derek selon lui.

Mais il n'en fit rien, et d'ailleurs les jumeaux avaient vu d'autres priorités à la situation. Le jeune homme avait besoin d'aide, s'il était de mauvaise humeur, c'est parce qu'il était cassé, parce que la mauvaise humeur, ça n'était pas du tout normal. Il était du devoir de Derek et Duncan de réparer ce qui était cassé, et tout particulièrement ce genre de fissure. Si si, ils étaient venus au monde pour ce but, et désormais ils en étaient certains : ils ne quitteraient plus James tant qu'il n'était pas de nouveau heureux ! C'était leur mission, plus importante que n'importe laquelle.

Et comme les jumeaux avaient un talent incroyable, ils avaient compris le problème : même s'il ne le savait pas, ne pas s'entendre avec son père ça devait forcément le ronger. Et surtout, les deux rouquins étaient totalement contre les cigarettes. Ils en étaient triste, de voir que le jeune homme fumait.

Sérieusement. Vous venez du monde des bisounours ? Non, Dora l'exploratrice ou Oui-Oui. C'est pas possible. Je vais vous apprendre la vie parce que votre père qui était apparemment dresseur de cheval à bascule ne l'a pas fait.
Non, on vient du Pays des Merveilles ! Fit-il avec la plus grande des fiertés.
Les bisounours, Dora et Oui-Oui, tu les connais ? Tu pourras nous les faire rencontrer ?

Ils furent presque déçus que James recentra le sujet, mais ils l'écoutèrent sans broncher lorsqu'il leur imposa de s'asseoir, regardant tristement les objets qu'il venait de jeter par terre, qu'ils n'oublieraient pas de ranger après ça. Mais c'est avec la plus grande des attentions qu'ils écoutèrent ce qu'il avait à dire.

Oh, on avait pas le droit de prendre tes vêtements ?
Pardon ! On va te les rendre !

Il fut pris de court lorsque James reprit le paquet de cigarette, ne leur laissant pas le temps de lui dire pourquoi c'était nocif pour lui. Et surtout, il enchaîna avec la règle numéro 2. Ils ne comprirent pas vraiment ce qui l'avait dérangé. Peut être que James les trouvait moches ? Mais comment allaient-ils faire pour lui rendre ses vêtements ? Parce que ce sont les vêtements qui empêchaient d'être nus !

Cependant, même si les jumeaux se disaient qu'ils allaient respecté ses règles à la lettre, ce qu'ils pensaient vraiment, très respectueux à propos des règles, ça n'allait pas être le cas. Pas pour toutes.

Tu sais, les gens qui se disent qu'ils ne veulent pas d'aide, en étant de mauvaise humeur, ce sont ceux qui en ont le plus besoin !
Et les amis sont là, même quand on ne le veut pas !
Peut être que tu ne nous aimes pas, encore, se disaient-ils. Mais nous on t'aime bien ! Fit-il, enjoué.

Ils avaient parlé en rangeant les affaires laissées tombées au sol, en un éclair. En se relevant, ils voulurent s'approcher de James pour l'aider à faire ce qu'il faisait, s'arrêtant alors en le voyant ouvrir un carton avec une attention particulière. A cet instant, il y eut une nouvelle expression sur son visage, que Derek et Duncan n'avaient pas vu durant les quelques instants pendant lesquels ils avaient été avec lui. Il était mignon, remarquaient-ils.

Qui est-ce ? Demanda l'un d'eux en voyant le nom d'Eleonore Atkins sur le carton. Sa nature curieuse allait devant ses bonnes manières, mais il ne voulait pas mal faire ni être indiscret. Ce qu'il fut pourtant, se sentant coupable l'instant d'après.

Ce qu'il put voir cependant, c'est que ce carton semblait important pour lui. Très important. C'est alors avec la plus grande des fascinations qu'il l'observa, prendre délicatement ce violon, témoins de tous les sentiments qui passaient sur le visage de James. Ils étaient rarement attendris de la sorte. Véritablement touchés, pas simplement admiratifs et curieux. Simplement et sincèrement attendris.

On adore la musique, précisa Derek. D'une voix différente, douce et calme.
On sait jouer de la guitare mais on n'a jamais appris à jouer du violon. Je suis sûr que ta maman était la meilleure. Il était sincère, ça se voyait à l'expression de James. Une musicienne banale ne pouvait pas toucher quelqu'un à ce point. Elle devait être la plus grande violoniste pour pouvoir lui faire ressentir tout ça.

C'est avec un pincement au cœur qu'ils le virent changer de nouveau, comme pour se reprendre, en rangeant le tout dans ce carton pour le ranger plus loin, sans laisser le temps aux deux rouquins de rajouter quelque chose.

Tic et Tac ?
On était pas Brad Pitt et Edward Cullen ? Demandèrent-ils, perdus dans tous ces surnoms auxquels ils n'étaient pas habitués.

Si, on a 22 ans ! Annonça Duncan, fièrement. De vrais adultes tu vois ! Ça veut bien dire qu'on peut t'aider tu as vu ! On sait beaucoup de choses !

Duncan prit le temps de réfléchir quelques instants, avant de glisser son regard vers le fameux carton. Je sais !

Il s'approcha de James, avant de poser ses mains sur ses bras, afin de plonger son regard dans le sien, avant de lui esquisser un sourire. Tu as de la tristesse en toi. C'est normal, mais ça me rend triste aussi. On peut t'aider ! Fumer ne t'aide pas, et te disputer avec ton père, ça t'achève. Alors je peux faire un marché avec toi ? Tu nous as donné envie d'apprendre le violon. Et mon frère et moi on apprend très vite et très bien, je te promets ! Alors je te propose, si tu nous laisse apprendre à jouer les compositions de ta maman, et que tu trouves qu'on y arrive très bien, tu arrête de fumer, d'accord ?
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    we've got four eyes to you
    papa gave us his blue eyes, to make you smile everyday, everytime. mama gave us her green lost ones to give you hope as much as she wanted us happy.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69406-guess-who-s-wh

James C.J Brooke


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Cole Sprouse

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo/Dory
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Squiz la petite tortue pleine d'énergie !

✓ Métier : Etudiant


☞ Surnom : Squiz
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 188
✯ Les étoiles : 500




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 31 Juil 2018 - 23:09

I know it might be crazy But did you hear the story ? A turtle and twins.
Sounds like a fantasy, what could go so wrong  



Cela servait à quoi de batailler avec eux ? James n'avait pas de temps à perdre et il ne voyait toujours pas pourquoi il racontait sa vie à de parfait inconnue. Il n'aurait jamais cru que les jumeaux avaient 5 ans de plus que lui et pourtant, ils étaient là tout souriant à dire qu'ils étaient prêt à tout pour l'aider. Il n'avait pas besoin d'aide, il allait très bien. Si ce dernier avait besoin d'aide, il l'aurait déjà demandé à un professionnel et non à deux clowns comme eux. James voulait juste être seul dans son coin. Qu'on le lâche et qu'on le laisse tranquille. Il n'embêtait personne après tout alors pourquoi tout le monde s'obstiner à vouloir l'aider. L'adolescent fixa les deux roux pendant un long moment, ne sachant pas quoi dire sur le moment. Devait-il être méchant sur le moment pour pouvoir se faire comprendre une bonne fois pour toute ou continuait à leur expliquer ce que lui voulait ? L'ancienne tortue ne pouvait pas s'empêcher de les regarder pendant un long moment. Il n'avait peut être pas l'habitude de recevoir autant d'amour en si peu de temps, autant d'attention. Avait-il peur ? Sûrement parce que James voulait absolument prendre la fuite. Les mains si grande et si protectrice Duncan et le sourire si tendre et si joyeux de Derek. Comment arrivait-il à faire la différence entre les deux ? Et bien Duncan était légèrement plus petit que Derek c'était tout ce qu'il pouvait dire pour le moment. Le blond baissa son visage voulant couper tout contact avec eux pour finalement se racler nerveusement la gorge. Il ne voulait pas de cette protection, de cet amour. La dernière fois qu'il avait fait confiance à quelqu'un, il avait eut du mal à s'en remettre. James fronça alors les sourcils avant de terminer de ranger les dernières affaires qui traînaient dans le garage. Il s'avança finalement vers Derek et Duncan.

▬ « J'ai une autre proposition à vous faire. Laissez moi tranquille. C'est simple à comprendre. »

Un faux sourire s'afficha sur le visage du jeune Brooke avant qu'il n'ouvre violemment la porte du garage. Il sortit de cette pièce et traversa finalement un long couloir pour rejoindre son père qui était encore dans la cuisine. Chris était au téléphone avant un agent de police, encore une fois. Apparemment un taré du nom de Hatters était en cavale. Le chapelier fou ? Décidément son père n'arrêtait pas de lui courir après. Chris poussa un long soupir avant de raccrocher et de poser doucement le téléphone sur le plan de travail. Son regard croisa celui de James alors qu'il afficha une moue désolé. L'adolescent connaissait parfaitement ce visage. Son père ne viendra pas le voir ce soir à la natation. Chris s'avança alors vers lui avant d'essayer de lui déposer un baiser sur le front mais James recula de quelques pas tout en secouant négativement la tête. Il en voulait pas de son amour à deux balles et de ses excuses qui ne valaient plus rien. Chris poussa un petit soupir avant de se rapprocher des jumeaux. Il donna alors quelques pièces à ces derniers avant d'afficher un petit sourire. Son père avait déjà payé les Byrom alors pourquoi cet argent ?

▬ « Encore merci pour ce que vous avez fait les garçons. Vous me sauvez la vie. Il fait très chaud ce soir alors je vous invite à la piscine. Vous n'avez qu'à y aller avec mon fils. » Il donna les pièces avant d'enfiler sa veste en cuire marron. « Bon je file. A demain James ! »

Il haussa ses sourcils un peu perdu sur le coup. Son père venait de filer encore une fois sauf que cette fois ci.. Il se retrouvait avec les tornades rousses sur le dos. James se tourna vers Derek et Duncan qui semblait plus que heureux. Pourquoi.. Dieu pourquoi.. L'adolescent fixa le ciel pendant un moment avant de respirer un bon coup. Il prépara son sac avec ses affaires de piscine. Il prit aussi deux maillots de bains de son père pour les jumeaux avant de sortir de la maison. En moins de cinq minutes, ils se retrouvèrent à la piscine municipale. Les trois rentrèrent dans le vestiaire pour homme et se changèrent rapidement. Une fois en tenue, James leur fit signe de le suivre. Le jeune Brooke marcha tranquillement vers ses amis qui étaient au fond. James entendit clairement des personnes chuchotaient autour de lui, surtout des femmes. Il fronça les sourcils et regarda autour de lui. Pourquoi elles semblaient si.. heureuses ? Il finit alors par se retourner et il vit.. Il vit cette chose qui rendait si heureuses ces jeunes femmes. James cligna plusieurs fois des yeux alors que les jumeaux se tenaient devant lui dans leurs maillots de bain. Ils étaient.. Si musclés ? Il tourna rapidement le dos au Byrom.

▬ « Punaise.. On dirait un film de Disney Channel, la poisse ! »

Il avait honte de lui actuellement. C'était l'âge ou les hormones travaillaient c'est vrai mais il aurait aimé ne pas bloquer sur les muscles de ces derniers. James évita alors de se retourner préférant marcher rapidement vers sa petite bande d'amis. Il arriva enfin devant eux et les salua rapidement. Il devrait peut être faire les présentations avant de se faire mal comprendre ou passer pour un débile ce qui était sûrement le cas. Il avait un corps de crevette alors que les deux autres derrières avaient un corps d'Apollon. Pff les muscles c'était une chose qu'il ne connaîtrait jamais malheureusement. Foutu morphologie alors que son père était lui aussi Monsieur Muscle.

▬ « Okay, James. Si tu sors avec un des deux je peux avoir l'autre ? » demanda alors la jeune blonde tout en affichant un petit sourire en coin.

James vit bien l'air perdu des jumeaux sur leurs visages mais aussi sur les visages de ses amis. L'ancienne tortue s'assit alors sur le sol tout en poussant un petit soupir alors qu'il mit ses lunettes de plongé sur son front. Il montra les jumeaux.

▬ « Eux c'est Derek et Duncan Byrom. Les mecs qui ont réparés la voiture de mon père et qui font apparemment aussi psy et nounou. »

▬ « Outch je vois le genre.. » lâcha le jeune homme qui était assis à côté de James.

Le jeune Brooke se leva alors pour se mettre entre les deux jumeaux. Ils étaient affreusement grand et James ne se sentait pas vraiment à sa place ici. Il montra alors la blonde du doigt.

▬ « Alors elle, c'est Claire. » Son doigt se déplaça vers une autre jeune femme à la peau foncé. « Violette et le jeune homme à côté de lui.. Robin. » Il se mit sur la pointe des pieds pour chuchoter dans l'oreille des deux roux. « Je vous conseils de ne pas draguer Violette comme vous le faites avec moi. Elle est en couple avec Robin. »

Il afficha un grand sourire satisfait avant de donner une petite tape sur les fesses des tornades rousses pour leur faire signe qu'il était temps de s'amuser et non de jouer au psychologue. James prit alors son élan avant de courir rapidement pour finir par plonger dans l'eau. C'était son élément après tout.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Suffocator
I'm sorry if I smothered you. I sometimes wish I'd stayed inside my mother

D&D Hatters


« On va, on va te tondre »


avatar


╰☆╮ Avatar : K.J. Apa

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je suis Dee, je suis Dum, nous sommes les Tweedles Twins !

✓ Métier : Pompiers, mais aussi informaticiens, roboticiens et mécaniciens indépendants !


☞ Surnom : Tweedles Twins, Double D, Wonder Twins, vas-y on adore les surnoms !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1150
✯ Les étoiles : 5820




Actuellement dans : « On va, on va te tondre »


________________________________________ Dim 26 Aoû 2018 - 16:57

Comme une bouteille à la mer
Right from the start you caught my eye and something inside me came to life. Ooh, I've got a feeling, if you get to know me.

▼▲▼

Derek et Duncan étaient peut-être perdus dans cette discussion dont ils ne comprenaient (et n'entendaient) pas forcément toutes les intentions dans les phrases des amis de James. Mais qu'ils étaient heureux ! Ils ne pouvaient qu'être heureux. Ils venaient de rencontrer un ami, étaient allés à la piscine avec lui, l'un des meilleurs endroits inventés par l'être humain, et rencontraient désormais les amis de James. James qui semblait de moins en moins réticent à rester avec eux, leur semblait-il, si bien qu'il les présentait même à ses amis en question. Et bien sur, le coup d’œil que la tortue avait posé sur leurs torses n'étaient pas passé inaperçu. Certes, ils n'étaient pas totalement certains de le comprendre, mais ils comprirent au moins qu'il devait sans doute aimer ce qu'il voyait, ce qui fit plaisir aux Tweedles dont le sourire s'agrandissait d'avantage.

Par conséquent, ils avaient été totalement attentifs quand il fit les présentations. Claire, aux cheveux blonds, Violette, aux cheveux bruns, et Robin, aux cheveux blonds également. Ne pas draguer Violette comme ils faisaient avec James, c'est compris ! Quoi ? Draguer comme ils le faisaient avec James ? Ils draguaient eux ? On leur avait appris à propos de la drague ! Il y a encore un an ils ne connaissaient même pas la notion de plaisir intime, alors, quand on leur avait appris, on avait également pris soin à tout leur dire à propos de l'art de la séduction ! Il fallait dire que ce n'était ce qu'ils préféraient, mais heureusement, on leur avait appris à le faire que si quelqu'un les plaisait beaucoup. Les jumeaux n'avaient jamais été amoureux, simplement plus sensibles aux charmes d'une ou deux personnes par le passé, mais jamais plus.

Alors, draguaient-ils vraiment James ? Ils ne s'en étaient pas rendus compte ! Est-ce que seulement James leur plaisait beaucoup ? C'est en souhaitant répondre à cette étrange question qu'ils avaient observé le garçon plonger dans l'eau. Ils se surprirent alors à admirer l'agilité avec laquelle il fusait dans l'eau, toutes les courbes de ses muscles qui dansaient et luisaient alors qu'il nageait avec une grâce que personne d'autres n'avaient dans le reste du bassin. Ils ne se rendirent même pas compte de leurs yeux admiratifs qui étaient figés sur son corps, ni de leurs visages qui rougissaient. C'est qu'ils le trouvaient beau. Très beau. Les lignes de son visage étaient fines et très charmantes, comme tout le reste de son corps. S'il était naturel pour Derek et Duncan de toujours vouloir apaiser les cœurs de leurs amis, ils voulaient tout particulièrement, en cet instant, réussir à ce qu'il aille mieux afin de voir son sourire bien plus souvent. Après tout, le trait de ses lèvres était peut-être l'un des attraits les plus magnifiques de sa personne. Son histoire était touchante, ses souffrances méritaient assistance, tant de cicatrices ouvertes dans son cœur à soigner.

Les jumeaux haussèrent les sourcils. Pouvaient-ils tomber amoureux en si peu de temps ? Le coup de foudre, leur avait expliqué Benjy ! Ils n'avaient pas compris ce que ça voulait dire, pas jusqu'à aujourd'hui. C'était... étrange. Ça n'était pas encore arrivé ! Alors, le sourire rêveur qu'ils firent au terme de leurs réflexions, identiques pour les deux rouquins sans même parler entre eux, indiquait qu'ils... aimaient bien, cette nouvelle sensation. Inattendue, et très surprenante, mais agréable. Et puis, dans ce cas, ils avaient le droit de draguer James ! Séduire, c'était rester soi-même, selon la première leçon qui leur avait été enseignée. Etre entreprenant, mais toujours gentils et respectueux ! Etre audacieux, adorables, et romantiques.

Ils plongèrent alors dans l'eau à leur tour, avec ce même sourire très content qu'ils avaient la plupart du temps. Nul besoin de se mettre d'accord, les jumeaux pensaient toujours la même chose. C'était peut être étonnant de les voir charmés tous deux par la même personne exactement au même moment et pour les mêmes raisons, mais ça leur semblait tout à fait ordinaire, toujours ensemble, quoiqu'il arrive.

James ! Fit Duncan alors que les Tweedles l'avaient rattrapé, nageant sur la longueur du bassin avec la même vitesse. Les jumeaux nageaient très peu, mais il fallait voir qu'ils étaient assez rapides pour les croire habitués à la discipline. Sans s'arrêter, ils parlaient dès que leurs visages étaient hors de l'eau.

Tu sais on est très contents d'être ici avec toi !
Peut être qu'on devrait venir plus souvent ! Et puis, je suis sûr que notre compagnie peut t'aider quand tu es un peu triste comme ce matin !

Ils finir enfin par arriver au bout du bassin. Duncan, derrière James, posa alors son bras derrière ses épaules. J'ai une idée ! On a appris à cuisiner pour notre sœur et notre petit frère. On peut cuisiner pour toi ?
Ce serait vraiment cool de manger avec toi ! Tu veux bien, dis ?

Les jumeaux s'assirent sur le rebord de la piscine, laissant James finir sa séance de natation pour y réfléchir. Jamais avant ils avaient prit un tel plaisir à regarder un garçon comme ça. C'était vraiment sympa ! Tant de nouvelles idées et nouvelles sensations qui grandissaient leur constante bonne humeur. Mais... James était différent. Lui n'était pas constamment heureux comme eux. Comme ils l'avaient dit, il semblait triste. Comme ce matin, quand il leur avait parlé de sa mère. Derek et Duncan perdirent leurs sourires, pour afficher un petit regard triste et compatissant en y repensant. Le cœur de la tortue devait être lourd d'une grande tristesse. Leur promesse les revint en tête. Oui, ils savaient quoi faire. Ils construiraient des violons, et ne trouveraient pas le repos (ils en avaient de toutes façons si peu en temps normal) que lorsqu'ils réussiront à maîtriser la mélodie qui saurait faire naître le sourire de James. Opération Garçon Heureux. Le nouvel objectif des rouquins. Le plus important.

James aime manger quoi ? Demanda le premier à Claire alors qu'elle passait là, bien qu'il semblait avoir la tête ailleurs, toujours assis, les yeux vers le sujet de sa question.
Il faudrait pas qu'on lui cuisine quelque chose qu'il n'aime pas ! Ce serait la pire chose à faire. Ça, et se retrouver nu devant lui pour la deuxième fois, il a pas aimé la première fois. Mais c'était par hasard !
Tu peux nous aider ? Termina-t-il alors que les rouquins tournaient enfin la tête vers Claire.

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    we've got four eyes to you
    papa gave us his blue eyes, to make you smile everyday, everytime. mama gave us her green lost ones to give you hope as much as she wanted us happy.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69406-guess-who-s-wh

James C.J Brooke


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Cole Sprouse

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo/Dory
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Squiz la petite tortue pleine d'énergie !

✓ Métier : Etudiant


☞ Surnom : Squiz
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 188
✯ Les étoiles : 500




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 12 Sep 2018 - 12:52

ү'α ∂εs вυgs ∂αηs мα тêтε
т'αs вευgυé мεs εηтяαιℓℓεs


L'eau était l'endroit qu'il préférait, ce n'était pas difficile à savoir après tout. Il était une petite tortue marine tout ça était logique après tout. Il aimait rester sous l'eau un long moment sans reprendre sa respiration. Quand il était dedans il n'entendait plus rien, ne pensait pas et ne ressentait plus rien à part le bien être. Il préférait l'eau de la mer mais son père ne voulait pas qu'il se baigne dans l'eau déchaîné seul et sans surveillance. Il l'avait déjà fait, plusieurs fois même mais il pouvait se contenter de la piscine, cela ne le dérangeait pas. L'odeur du chlore ne le gênait pas plus que ça et la présence des autres non plus. Il suffisait que James plonge et nage au fond de la piscine pour être tranquille dans son coin. Ce soir les choses ne risquaient pas d'être pareil. Les jumeaux étaient là eux aussi à cause de son père et il se sentait observé, analysé. Ce n'était pas une sensation qu'il adorait bien au contraire. Personne ne prenait la peine de le connaître normalement. Il restait l'ado rebelle aux yeux de tout le monde. Celui qui se laissait crever dans les méandres de sa dépression. Ce n'était peut être pas totalement faux mais il manquait beaucoup de détails chez lui. Personne ne prenait le temps de le comprendre, de voir ce qu'il était capable de faire ou de ressentir. Il était si compréhensif et si.. apathique. James passait son temps à écrire sur son journal, raconter tout ce qu'il avait vécu dans sa journée, tout ce qu'il ressentait et voyait. Il aimerait tellement devenir journaliste, écrire des articles pour dévoiler la vérité sur certaines choses. Pour éradiquer les mensonges que tous ses politiciens et autres n'arrêtaient pas de cracher aux autres.

James aimerait faire beaucoup de chose. Présenter ses projets qui sortaient complètement de l'ordinaire. Construire des choses sans se poser des limites mais la vie l'empêchait de faire toutes ses choses. La mort de sa mère avait emporté beaucoup de chose sur son passage et le comportement de son père avait noyé le reste. Il ne disait pas qu'il était à plaindre ou qu'il souffrait plus que les autres. Tout le monde n'avait pas une vie facile, ça il n'avait pas besoin d'être une grosse tête pour le savoir mais.. Ce qu'il demandait n'était pourtant pas si difficile alors oui. Il avait du mal à se dire que quelqu'un faisait attention à lui. Et là ce n'était pas qu'une seule personne mais deux. Il n'avait vraiment pas l'habitude alors l'adolescent fixait les roux tout en nageant dans la piscine. Ils étaient en train de parler avec Claire. De quoi ? De qui et pourquoi ? Il se posait tellement de question alors que la réponse, il s'en fichait. Enfin c'était ce qu'il croyait. Il poussa un long soupir d'agacement avant de nager discrètement vers eux une fois qu'ils s'étaient complètement tournés vers la blonde. Claire avait bien vu James arrivé mais le brun lui fit signe de ne rien dire, ce qu'elle fit.

Derek et Duncan avait apparemment posés la question sur ce qu'il aimait mangé. Claire semblait amusé de la situation et elle prit le temps de s'asseoir devant les deux êtres pur et innocent qu'elle avait devant elle. James allait entendre parlé des jumeaux encore longtemps, il le sentait. Il se rapprocha discrètement des trois alors que la blonde fit mine de réfléchir.

« Pour commencer, James ne mange ni poisson, ni fruits de mer, ni viandes. La seule viande qu'il mange c'est les œufs. Il est fan des légumes crus allez savoir pourquoi et des frites mais ça s'est normal. » un petit rire moqueur sortit alors de la bouche de l'adolescente.

James attendit un peu que la discussion se tasse avant de se décider de sortir de l'eau juste à côté d'eux. Il n'allait pas montré qu'il avait entendu la conversation. Les jumeaux étaient un peu étrange pour lui c'est vrai mais leur briser le cœur ou leurs rêves ce n'était pas vraiment son passe temps favoris. Ils avaient l'air de faire beaucoup d'efforts et d'accorder beaucoup d'attention pour sa personne. Ses yeux bleu-vert ne lâchaient pas les jumeaux avant d'entendre Claire rire à côté de lui.

« J'aime beaucoup ces garçons. En plus d'être sexy, ils sont si innocents et attentionnés. Ils ont l'air de beaucoup t'aimer. Et les deux en plus de ça. »

James se contenta de hausser les épaules alors qu'il fixait ces derniers sans gêne. Derek et Duncan jouaient au bord de la piscine et souriaient encore une fois. Ils étaient dans leur bulle à part. Bien plus heureux que les enfants qui se baignaient dans l'eau.

« De ce que j'ai compris, les deux ne se séparent jamais. Ils font tout ensemble. Ce sont des vrais jumeaux quoi.. »

Claire continua de sourire à pleines dents tandis qu'elle prit le téléphone de James. Il ne dit rien, il avait l'habitude que son amie fasse ce genre de chose. Souvent elle jouait à Candy Crush sur son téléphone ou envoyait des messages à ses amis. James ne disait rien parce qu'il s'en fichait à vrai dire mais quand il entendit le clic de l'appareil photo, il haussa les sourcils et tourna rapidement sa tête vers son téléphone. Il comprit rapidement pourquoi elle avait fait ça quand il vit la photo des jumeaux en maillot de bain dans sont téléphone. Il fronça les sourcils avant d'arracher son téléphone des mains de la blonde qui était morte de rire.

« Tu peux supprimer James, j'ai eu le temps de me l'envoyer et je pourrais te harceler avec cette photo ! »

Il ne savait pas vraiment ce qu'elle essayait de prouver mais cela agaça rapidement l'adolescent qui éteignit son téléphone pour le fourrer dans son sac à dos avant de lancer un regard noir à son ami. Violette qui était assise de l'autre côté de James afficha un petit sourire alors qu'elle posa délicatement sa main sur la jambe de James.

« Tu devrais manger avec eux ce soir et demander leur numéro de téléphone. Regarde les. Ils sont si innocent et adorable. Je n'ai jamais vu ça. Puis ils sont bien mieux que ton ex petit ami. Lui c'était un connard. »

« Violette n'a pas tord, ils ne peuvent que te faire sourire. Moi en tout cas ils arrivent à me faire rire sans rien faire de spéciale. » renchérit Robin qui regardait lui aussi les jumeaux.

« Ouais mais ils sont deux. » lâcha James.

La réponse qu'il venait de donner fit alors soupirer ses amis, comme si ils perdaient de plus en plus espoir. Ils voulaient le bonheur du jeune Brooke, il le savait mais il ne le méritait pas. Ou alors il avait trop peur que ce sentiment ne dure jamais trop longtemps. James se colla alors entièrement contre le mur avant de fermer ses yeux ne sachant pas vraiment quoi faire.

« On mange toujours ensemble ce soir James ? »

James n'ouvrit pas les yeux et répondit simplement en hochant positivement la tête. Ce que l'adolescent aurait du savoir c'était qu'il aurait du ouvrir ses yeux à ce moment là. Il aurait vu les sourires narquois de son amie Claire, il l'aurait vu se lever et .. James rouvrit rapidement ses yeux alors que Claire marchait doucement vers les jumeaux. Le jeune Brooke se leva rapidement et courut vers elle tout en lui faisant signe de partir. Il allait se charger des tornades rousses, encore une fois. James finit alors par se racler nerveusement la gorge avant de s'asseoir au bord de la piscine juste entre les deux. Il plongea délicatement ses pieds dans l'eau.

« Ce soir on sort manger quelque part et on va dans une boite de nuit après. Vous viendrez avec nous ? Et si c'est le cas, il ne faut rien dire à mon père. Je vous fais confiance. »

Une chance aux jumeaux ? Pourquoi pas. Un petit sourire se dessina alors sur le visage de James tandis qu'il fixa un moment Derek puis Duncan avant de finalement se relever. Il tendit ses deux mains en direction des jumeaux pour les aider à se lever. Quand les roux prirent enfin les mains de James, il les tira vers lui avant de respirer un bon coup.

« Avant de vous mettre en tête de vouloir m'aider moralement. Devenons amis, okay ? On sortira tout les six ensemble à chaque fois. Claire, Violette, Robin, vous et moi. Ça vous va? »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Suffocator
I'm sorry if I smothered you. I sometimes wish I'd stayed inside my mother

D&D Hatters


« On va, on va te tondre »


avatar


╰☆╮ Avatar : K.J. Apa

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je suis Dee, je suis Dum, nous sommes les Tweedles Twins !

✓ Métier : Pompiers, mais aussi informaticiens, roboticiens et mécaniciens indépendants !


☞ Surnom : Tweedles Twins, Double D, Wonder Twins, vas-y on adore les surnoms !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1150
✯ Les étoiles : 5820




Actuellement dans : « On va, on va te tondre »


________________________________________ Mer 19 Sep 2018 - 10:51

Comme une bouteille à la mer
Right from the start you caught my eye and something inside me came to life. Ooh, I've got a feeling, if you get to know me.

▼▲▼

Les jumeaux avaient écouté attentivement les indications culinaires, les exigences gustatives de James, encore plus attentivement encore que n'importe quelle leçon qu'ils aient pu avoir dans leur vie. C'était certain qu'ils n'allaient jamais oublier. Ils avaient une mémoire absolue pour tout ce qui était important. Quitte à modifier tout leur régime alimentaire, pour prendre ses habitudes afin de ne jamais les oublier. Non, ils n’exagéraient pas : il s'était promis de tout faire pour le rendre heureux, ils ne pouvaient pas réussir s'ils lui faisaient quelque chose qu'il n'aimait pas !

Ils avaient remercié Claire d'un très grand sourire, sachant néanmoins qu'elle méritait un meilleur remerciement que ça. Ils n'oubliaient pas non plus, elle aurait un cadeau pour ces renseignements précieux ! Bien sûr, Derek et Duncan n'avaient même pas conscience que les amis de James parlaient d'eux à ce dernier. S'ils avaient su, ça leur aurait fait incroyablement plaisir, c'est certain.

Ils n'en avaient pas besoin cependant. La proposition de James les avait rendu EXCESSIVEMENT heureux, ce qui n'était pas très dur à voir : le rouge de leur visage et le sourire qui pouvait étonner tant il était immense le trahissaient bien. Ils avaient hoché vivement la tête.

On serait vraiment vraiment vraiment content d'être tes amis James !

Ils étaient alors sortis de l'eau, pour s'asseoir à côté de lui et l'embrasser sur ses joues. Ils n'avaient pas du tout conscience que ces baisers, pourtant innocents, allaient surement donner à ses amis de quoi l'embêter pendant longtemps. Ils ne s'en formalisaient pas : pour eux, les voilà désormais officiellement amis ! Même si, au vu du rouge écarlate de leur visage, ça aurait été mentir que de dire qu'ils n'avaient pas été touchés par ce petit contact.

Ils se levèrent et aidèrent James à faire de même, s'approchant du groupe.

Comme maintenant on est super amis, laissez nous vous emmener ce soir ! La proposition était sérieuse, bien qu'il le disait avec un air plein de malices.
On a le permis depuis nos 20 ans ! C'était pas légal mais comme on a dit qu'on avait 21 ans, on était évalué comme des adultes ! La bonne nouvelle c'est qu'aujourd'hui c'est un permis légalement valide. Il se disait que ça pouvait les rassurer. Ou, au moins, les épater.
Dyson nous prête toujours sa voiture. Comme il a une famille extra-large, c'est une voiture hyper grande, y a 7 places en tout. On va se préparer pour ce soir, et on viendra vous chercher.

Il se tournèrent vers James, pour lui faire un clin d’œil. On dit rien à Chris.
Ils étaient lancés. Derek et Duncan étaient d'adorables garçons mais de telles tornades, qui savaient absolument tout faire, avaient forcément plus d'un tour dans leurs sacs : il fallait bien s'amuser, même quand ils n'avaient pas l'âge de tout faire. Vous savez qu'on est les seuls à pouvoir entrer en boite ? On a 22 ans !
Si vous n'avez pas de fausses cartes d'identité, voilà notre numéro, on sait en faire quelques instants ! On s'est beaucoup entraîné pour aller danser mais qu'on pouvait pas quand on était plus jeunes !

Avec ça, ils espéraient vraiment pouvoir les impressionner ! Plaire aux amis de James, c'était important ! James en serait content non ? Et si lui même était impressionné, il en seraient vraiment heureux. Alors l'opération était lancée ! Ils auraient bien aimé rester encore un peu avec James, et observer les traits fins et séduisants de son corps se mouver dans l'eau. Mais il leur avait proposé une soirée, alors ils allaient s'empresser de faire en sorte que tout soit parfait !

Premièrement, ils étaient rentrés chez eux pour vider littéralement toute leur garde robe. Les bras chargés d'absolument tous leurs vêtements, sans aucune exception, ils avaient fait ainsi tout le trajet jusqu'au manoir de Jefferson. Le chapelier put donc avoir la surprise de les voir courir vers lui avec une telle cargaison, mais aussi avec des sourires particulièrement radieux, même pour les jumeaux.

Jeff ! On a rencontré un garçon !

En s'écriant ça, bien sûr, ils rougissaient de façon très prononcée et très peu discrète.

Ce soir, on va en boite de nuit, parce qu'on est devenu amis, et avec ses amis aussi !
Tu peux nous aider pour choisir les habits s'il te plait ?

Ooooh voyez vous ça ? ! Peut on connaître le nom de ce charmant jeune homme qui vous fait tant rougir ? Fit Jefferson en croisant les bras, avec un petit sourire moqueur devant les couleurs que prenaient leurs joues.

Il s'appelle James ! S'empressèrent-ils de répondre, d'une petite voix déjà amoureuse.
Jefferson plissa les yeux, comme s'il eut un étrange pressentiment, en entendant le nom donné par les jumeaux. James ... James comment ? Demanda-t-il sur un ton suspicieux.

James très mignon ! Fut la réponse la plus directe et franche qu'il eut.

Le chapelier leva les yeux au ciel en souriant. Bon allez, montez tout dans le dressing de ma chambre, je vais vous aider à vous préparer ! Vous allez être les plus beaux de toute la boite ! Bon à Storybrooke vous n'allez pas avoir de mal ... précisa-t-il en ricanant, alors qu'il les suivait, les Tweedles fusant déjà vers ledit dressing en rigolant de joie. La prochaine fois, dites le moi en avance, et je vous emmène à Miami avec votre James très mignon si vous avez vraiment envie de lui en mettre pleins les yeux !

Écarquillant les yeux, on aurait presque pu y voir des étoiles tant l'offre était vraiment géniale. Pour sûr que ce serait énorme ! Oh oui ça serait génial ! Ils n'allaient jamais oublier la proposition, et savaient qu'ils viendraient lui demander un jour, de faire ce voyage à Miami pour James !

Si les jumeaux avaient foncé directement vers Jefferson pour lui demander de l'aide pour leurs tenues, c'est déjà parce qu'ils lui demandaient toujours tout, mais aussi parce que c'était le plus grand expert en look que cette ville, voire le pays ou même le MONDE avait ! Il n'y avait rien qu'à voir son dressing : c'était une trèèèès grande pièce, lumineuse et très chic, avec au moins un millier de pièces vestimentaires sublimes. Ils adoraient cet endroit, et comme à chaque fois qu'ils venaient, ils faisaient le tour, avec leur excitation particulière.

On veut être coloré !
Mais coloré joli !

Les conseils de Jefferson étaient précieux. Coloré, ils le seraient, mais surtout aussi parfaitement habillés, tout ce qu'ils s'attendaient pour plaire ce soir. Pas trop, juste ce qu'il fallait de beau pour la soirée. Des tenues qui allaient parfaitement avec ce qu'ils étaient, les voilà entièrement satisfaits, avec la touche de couleur souhaitée et ce qu'il fallait de noir ! Ils prirent le chapelier dans leurs bras, toujours fidèles à leurs habitudes et à leurs étreintes particulièrement affectueuses pour Jeff.

Attendez ! Il s'écarta des jumeaux pour les regarder d'un air incroyablement fier, cette fierté paternelle que les jumeaux adoraient voir dans ses yeux, pour eux, cette fierté qu'ils avaient toujours eu besoin. Il vous manque quelque chose !

Laissant les Tweedles se regarder dans le miroir, il traversa le dressing et la salle de bain pour regagner sa chambre, afin de trouver, sur une table où reposaient de nombreuses choses, un coffret dans un des tiroirs. Les Twins ! Venez ici, j'ai une surprise pour vous !

Oh, une surprise ! Ils adoraient les surprises ! Ils furent près du chapelier en moins de temps qu'il n'en fut pour le dire.

Bon vous y faites attention, je compte sur vous ! Dit-il en ouvrant finalement le coffret qui contenait des luxueuses montres Rolex flambant neuves. C'est ça, qui fera la différence entre vous, et de vulgaires adolescents !

Derek et Duncan eut les yeux grands ouverts, observant le cadeau comme le trésor le plus précieux de tout l'univers. Un trésor rien que pour eux !
C'est vrai, c'est tout ça pour nous ?
Whoaaaa merci papa !
Encore une fois, ils le serrèrent dans leurs bras. Il leur arrivait, parfois, de l'appeler papa sans même se rendre compte de le faire, tant il comptait pour eux.
Ils prirent le coffret, se demandant lesquelles porter pour ce soir.
Derek opta alors pour celle qui affichait une magnifique lune sur le cadran, tandis que Duncan choisit celle aux couleurs sous-marines.

Merciiiii, on en mettra une nouvelle tous les jours !

Ils les avaient mis aux poignets gauches, pour ne pas masquer les inscriptions qu'ils avaient de naissance aux droits, Carwym et Audran. Il avait raison, les voilà parfaits maintenant !

Très bon choix ! Vos goûts sont exquis ! Je me demande bien qui a pu vous les donner !

Surement toi ! Parce qu'on est souvent avec toi !

Pour éviter que les jumeaux n'en piquent davantage, il rangea le coffret, avant de reprendre. Derniers conseils avant de partir !
Le regard du chapelier était très sérieux, alors les rouquins le regardaient très attentivement, avec leurs grands yeux curieux.
Vous savez que même si vous avez une tolérance à la drogue élevée, ainsi qu'à l'alcool, ce n'est pas le cas de tout le monde ! Evitez de rendre de mettre votre James dans un coma ... c'est à dire laissez le boire comme il veut !

Ils hochèrent la tête, trop d'alcool ce n'était pas bien, ils le savaient ! Et le savaient grâce à lui, d'ailleurs, bien qu'en effet, les Merveilles avaient une carapace plus épaisse à ce niveau.

Quand à l'acte lui même ...allez dans la salle de bain, placard du haut, y a tout ce qui faut !

Ils y allèrent alors, pour trouver des préservatifs. Ah oui, c'était très important ! Ca aussi, ils l'avaient appris. Alors, très reconnaissants, ils les prirent pour les mettre dans leurs sacs. Et si jamais vous avez besoin d'un chauffeur, appelez moi !

Ils se précipitèrent, pour une énième fois, dans les bras de Jefferson. Merci !!
Dis, on allait prendre la voiture familiale de Dyson, comme il nous la prêtait souvent, mais tu crois qu'on peut prendre l'une des tiennes ?

Et bien ... Jeff commença à réfléchir tout en sortant de ses appartements. Je peux vous prêter la ferrari bleue mais attendez ... vous êtes combien ?

On est 6 en tout ! Dit-il avec son habituelle fierté.

Ah ... non vous allez pas tous rentrer ... Dit-il, embêté, en se grattant la tête, alors qu'ils descendaitent les escaliers pour aller au garage. C'est alors qu'il s'écria : Sinon j'ai la Bentley blanche !

Devant la magnifique voiture brillante, les jumeaux sautaient presque de joie.

Elle est parfaite !!

Par contre, vous connaissez la règle ! Pas de nourritures dedans, pas d'alcool, le premier qui me tache les fauteuils je l’étrangle, pas d’accidents, d'égratignures, rien, je la veux aussi propre et en état que là, maintenant, tout de suite.

Les jumeaux, droits, firent un salut militaire pour montrer leur sérieux. Puis, ils retrouvèrent leurs sourires éternels. On t'aime fort !

Moi aussi ! Fit-il en rigolant, avant d'embrasser leurs têtes, comme il le faisait souvent. Vu qu'on y est, vous avez pas envie d'un peu de cocaïne ?

Ils hochèrent vivement la tête. Ils aimaient tellement ça ! Celle de Jefferson était la meilleure, comme tout ce qu'il leur donnait, après tout. Fouillant dans les poches de son super jogging gris de chez Armani, il s'étonna lui même de ne pas trouver quelconque substance dedans. Regardant les différentes voitures, il hocha la tête en avançant vers la porshe carreta violette. La déverrouillant avec ses empreintes il rentra la moitié de son corps pour regarder au niveau de la boite à gants. Hahah je savais bien que j'en avais.
Sortant un sachet, plutôt conséquent, il trempa son doigt dedans pour se la passer dans les gencives, vérifiant qu'elle ne soit pas frelaté. Excellente !

Tendant le sachet à Derek, il regarda Duncan. Si à tout hasard .. on sait jamais celui là il est partout ... notre cher ami le policier Brooke vous arrête, appellez moi ! Il ne vous embêtera pas longtemps ! Il semblait même avoir une idée, à l'instant. On va même faire un truc !
Il prit un feutre noir, et inscrivit sur le sachet, en gros et en gras PROPRIÉTÉ DE JEFFERSON TOUCHE PAS A ÇA BROOKY C'EST PAS TES AFFAIRES, sous l'oeil curieux des jumeaux.
Voila, comme ça, y aura pas de problèmes ! Allez filez, et amusez vous bien ! Annonça-t-il alors que Derek et Duncan observaient le sachet d'un œil amusé.

Sur des derniers câlins, avec tenues embarquées, montres portées, voiture démarrée, et cocaïne (uniquement pour eux !) en poche, ils pouvaient préparer la suite. Ils finirent les cartes d'identité de ceux qui en avaient besoin, en consommant déjà d'un peu de cette poudre donnée par le chapelier et, lorsque l'heure arrivait, ils s'étaient soigneusement précipité vers leurs nouveaux amis.

Les jumeaux étaient si fiers en voyant ces regards épatés devant la voiture de luxe !

On n'a pas pris la voiture de Dyson finalement ! Leur expliqua-t-il, content de lui.

Les jumeaux essayaient de faire attention aux réactions de James. S'y prenaient-ils bien ? Ils espéraient ! Sans même se rendre compte des regards impressionnés sur la voiture magnifique, mais aussi sur les montres presque brillantes qu'ils portaient, les jumeaux sortirent du véhicule pour ouvrir les portières.

Votre carrosse est avancé ! Enfin c'est une vraie voiture ! Pas un carrosse hein !

Toutefois, avant que James ne monte dans la voiture, ils s'étaient penchés pour lui dire quelque chose à l'oreille. Merci de nous avoir proposé de venir !
Promis, tu seras content de l'avoir fait !

Et ce n'était pas une grande surprise de dire que eux étaient déjà heureux, puisque c'était quelque chose qu'on a répété 10 fois depuis le début. Ils n'avaient donc pas tardé, dès que tout le monde fut installé, ils se dirigèrent vers un des meilleurs restaurants de Storybrooke. Le Breadstix, pas excessivement chic - ça serait trop -, mais assez classe pour être un endroit branché de la ville.

Je sais pas où vous vouliez manger, je sais que c'est un peu cher ici...

Il sorti une liasse importante de billet de la poche intérieure de leur veste. On est pompier ! Et on répare aussi pleins de choses pour les habitants de la ville.
Ah, et on est encore hyper connu à Tokyo, on reçoit de l'argent régulièrement pour les rediffusions de l'émission dans laquelle on était l'année dernière.

Pour eux, c'était tellement banal qu'ils ne se rendaient même pas compte que c'était étonnant de pouvoir avoir une vie pareille avec autant d'argent. Pour le moment, ils étaient juste contents de pouvoir inviter James. Enfin, James et tous leurs amis bien sûr. Mais surtout James. Ils avaient plein d'argent, et n'étaient pas du tout matérialiste, pas même juste un peu, alors ils avaient de quoi donner à James ce qu'il pourrait lui faire plaisir.

Ils s'étaient donc installés à une grande table, prêt à appeler un serveur... mais n'en eurent pas le temps puisqu'une jeune femme en furie les avait aussitôt rejoint, prenant une chaise à côté, pour s'asseoir à leur table dans une vitesse fulgurante. Sur le chemin, qu'elle avait fait en courant, elle avait pris une bouteille de champagne, pour la lever une fois assise.

ET JOYEUX ANNIVERSAIRE A... Archie et Archie, s'écria-t-elle en regardant les jumeaux, finissant sur un air impressionné. C'est dingue, vous ressemblez au rouquin dans Riverdale. Si on enlève quelques muscles, qu'on oublie les yeux vairons -sexy d'ailleurs- et l'air un peu ahuri que vous avez sur le visage.

Devant les visages surpris et interrogateurs des 6 amis, la jeune hispanique regarda autour d'elle, comme pour s'assurer qu'on ne les voit pas. Son regard s'était arrêté vers un homme à l'extérieur qui regardait par la fenêtre. En le voyant, elle se retourna immédiatement vers le groupe avec lequel elle était assise, en feignant un air naturel. Elle expliqua alors en chuchotant.

Bon, écoutez, j'ai dis à mon père que je venais au Breadstix avec des amis, mais c'était pour sortir avec mon copain. Sauf que mon copain vient de découvrir que je l'ai trompé avec ma meilleure amie. Et mon père s'est mis en tête de venir vérifier où j'étais alors, je fuis mon copain en me cachant ici. Faites semblant d'être mes amis et je vous revaudrai ça.

Elle soupira, devant leur air peu convaincu. Allez, sérieusement, vous savez qui j'suis, j'suis presque sûre de vous avoir déjà vu au lycée. Je suis Santana, la cheerleader, comme ça, dites vous que vous ne parlez pas à une inconnue. Bon, vous avez juste à faire semblant de rire, on sort tous en groupe de ce restau quand vous aurez fini et moi je convaincs les footballeurs d'arrêter de vous martyriser au soda. Elle hocha les épaules. Vous êtes bien le type de gens qu'ils arrêtent pas d’arroser non ?

Elle leva la main, pour appeler un serveur, avant de porter son regard de nouveau vers Derek et Duncan, qui la regardaient, amusés. Vous êtes plus vieux vous, vous n'êtes pas du lycée vous.

Ils eurent un sourire ravi, toujours contents quand on arrivait bien à deviner qui ils pouvaient être. Ils allaient ouvrir la bouche pour répondre, mais Santana reprit aussitôt.

Oooh je vois. Elle tourna un regard vicieusement amusé vers les 4 autres. Vous allez en boite, et ce sont vos potes majeurs qui ont le permis. Classique, j'aime bien. Elle prit quelques secondes pour regarder les 4 visages qu'elle avait devant elle, avant de demander : Et qui sont les deux veinards qui vont se les taper illégalement à la fin de la soirée ? A moins que je peux ?

Personne ne va nous taper !

Santana n'avait pas fait attention à la riposte de Derek. A en juger par vos "non" discrets de la tête, ils sont déjà pris. Et comme il n'y en a qu'un qui n'a pas hoché la tête... j'y crois pas, tu couche avec les deux ? Elle avait l'air épatée, en regardant James. Pas mal le fantasme. Veinard.

C'était rare que Derek & Duncan n'avaient même pas le temps d'en placer une. Habituellement, c'était eux qui parlaient tellement qu'ils ne laissaient pas aux gens le temps de répondre. Santana s'était de nouveau relancer dans une nouvelle tirade, alors que ses yeux s'étaient baissés vers les montres des jumeaux.

C'est pas vrai, vos potes majeurs de soirées sont milliardaires. Elle siffla, avant de regarder James. On sous-estime trop le peuple inconnu du lycée, tu m'as surpassé niveau relations sexuelles.

Après un autre coup d’œil au dehors du restaurant, elle demanda finalement : Bon, j'vous aime bien les p'tits inconnus du lycée. Voilà ce que je vous propose, vous m'emmenez en boite avec vous, et j'vous donne les astuces pour avoir de l'alcool sans payer. Elle se pencha vers James. Et je vous aide à conclure.

On a 7 places dans la voiture, on est on est que 6 ! Fit Duncan, enjoué. Après tout, les jumeaux ne refusaient jamais l'occasion de se faire de nouveaux amis. Ils n'étaient non plus certains de ce que voulait dire "conclure" ici, mais ça leur semblait pas si mal !

Vous voyez ! Le destin m'a voulu ici !

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    we've got four eyes to you
    papa gave us his blue eyes, to make you smile everyday, everytime. mama gave us her green lost ones to give you hope as much as she wanted us happy.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t69406-guess-who-s-wh

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Comme une bouteille à la mer [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations