MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA MELODIE
DE LA LUNE

JUIN 2019
de RIVER


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Mélodie de la Lune ☆ Evénement #111
Une mission de River - Depuis le 23 juin 2019
La suite des livres de Zeref, dans ce chapitre 2 !

Partagez
 

 Comme une bouteille à la mer [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

D&D Hatters


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


D&D Hatters


╰☆╮ Avatar : K.J. Apa

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je suis Dee, je suis Dum, nous sommes les Tweedles Twins !

✓ Métier : Pompiers, mais aussi informaticiens, roboticiens et mécaniciens indépendants !
Comme une bouteille à la mer [Fe] - Page 2 K00l

☞ Surnom : Tweedles Twins, Double D, Wonder Twins, vas-y on adore les surnoms !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1294

Comme une bouteille à la mer [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 20 Oct 2018 - 16:02

Comme une bouteille à la mer
Right from the start you caught my eye and something inside me came to life. Ooh, I've got a feeling, if you get to know me.

▼▲▼

L'écrivain danois Søren Kierkegaard disait que l'amour offrait une possibilité infinie de s'exprimer en l'Homme. On connaissait bien les jumeaux pour leur capacité étonnante d'expression. Dits à Haut Potentiel, ils étaient surdoués, hyperactifs, et ressentaient tout deux fois plus fort que n'importe qui. On le voit bien : chaque idée, chaque émotion, chaque réflexion, chaque envie se reflétaient dans leurs gestes éloquents et leurs paroles enjouées. Derek et Duncan étaient comme un seul homme avec l'énergie de deux êtres chacun.

Mais ce soir là, frappés sous les foudres brusques d'un amour violent et incandescent, perdus dans les yeux et l'esprit magnifiques de celui qu'ils cherchaient sans même le savoir depuis des années, depuis toujours, ils avaient été bien silencieux.

Avec du recul, il n'était pas étonnant de se dire que si les jumeaux devaient être amoureux un jour, ils le seraient probablement suite à un coup de foudre. Leur rapidité émotionnelle égalait leur rapidité physique, tomber amoureux en un éclair - presque littéralement selon l'expression du coup foudre - était presque une évidence pour eux. Mais ce soir, sous l’œil unique des étoiles et de la brise du soir de la pittoresque ville de Storybrooke, c'était James l'évidence, et rien d'autre.

Ce garçon, ce si beau et doux garçon, aussi proche, les mains sur leurs vestes, des yeux qui étaient des narrateurs vers son esprit, des mots poètes de rêves fous mais exquis, oui, l'évidence était bien là. Derek et Duncan avaient toujours vécu sous le symbole de l'aventure. Une chance certaine les avait toujours accompagné, comme pour compenser le trouble de leur naissance. Ils avaient soif de connaissance, ils avaient soif de créativité, de beauté, de joie et de sourire. Ils désiraient réparer le monde, le réécrire pour que chacun puisse ressentir l'humeur aussi puissante qu'ils avaient toujours. James était intelligent, James rêvait, James... n'avait pas cette chance aussi présente dans sa vie. Une si belle âme, mélodieuse de poésie, abimée par l'existence.

Aider la tortue n'était plus une envie. C'était un besoin. Ils avaient ce profond désir de le voir heureux, et d'être heureux avec lui.

Frappés par cette puissante flamme de l'amour, lorsque James avait prononcé ces mots, lorsque James les avait détaillé aussi intensément que eux même l'avaient détaillé lui, ils n'avaient pas pu prononcer un mot. Figé, littéralement, se rendant compte de la puissance à laquelle ils étaient amoureux, et de la vitesse à laquelle ce sentiment incroyable s'était installé.

Ils n'auraient pas pu rajouter quelque chose d'autre, puisque Claire survint à ce moment là, et James repartit dans le restaurant. Les rouquins restèrent un instant seuls devant le restaurant, les yeux dans le vague. Derek et Duncan n'avaient pas besoin de se parler, la puissance de ce sentiment était si évidente qu'ils savaient exactement que l'autre ressentait la même chose, comme absolument tout ce qu'ils ressentaient depuis toujours.

OUI !

La réponse résonnait en eux. Tambourinait encore plus fort que leurs cœurs. Ils avaient envie de retourner auprès de James et de lui répondre. Oui. Ils voulaient partir avec lui. Ils voulaient lui offrir ses rêves les plus fous. Pouvoir lui permettre tout ce qu'il avait besoin, tout ce qu'il voulait et tout ce dont il rêvait. Ce rêve d'évasion à trois était aussitôt devenu un rêve mutuel.

Lorsque les jumeaux étaient rentrés pour regagner la table, il aurait pu être surprenant de constater à quel point ils étaient silencieux. Ils réfléchissaient tellement, que toute l'énergie verbale qu'ils avaient d'ordinaire était dépensée dans leurs têtes. Peu le remarquèrent, puisque Santana parlait encore continuellement, attirant la sympathie de certains quand d'autres n'arrivaient toujours pas à accepter la présence de la cheerleader dans ce groupe.

C'est pourquoi celle-ci réussit l'exploit de surprendre les jumeaux. Chose qui était assez impossible à réaliser d'ordinaire, puisqu'ils étaient toujours à l’affût. Mais le fait est qu'à force de songer, ils ne s'étaient même pas rendus compte que le repas s'était déroulé aussi vite. Oh, ils n'avaient pas écouté ! Avaient-ils parlé d'eux ? De James ? S'ils avaient raté une information importante, ils s'en voudraient tellement !

N'y a-t-il pas une boite de nuit qui nous attend ? Pressa Santana en insistant puisque les rouquins étaient les conducteurs.

Mais lorsque le groupe sortit du restaurant, les Tweedles arrêtèrent James en lui prenant la main avant qu'il ne sorte, quand ils ne restaient qu'eux à l'intérieur.

L'amour fait songer, vivre et croire. Il a pour réchauffer le coeur un rayon de plus que la gloire. Et ce rayon c'est le bonheur !

C'est pas de moi ! C'est Victor Hugo qui l'a dit quelque part. On l'a rencontré y a deux ans tu sais ?
Quelqu'un a lu un livre enchanté, et on a tous été piégés dedans. Il était écrit par Victor Hugo en personne ! C'était l'oeuvre du Bossu de Notre Dame.
On aimerait bien lire tu sais, mais c'est pas de notre faute, c'est dur de se poser pour lire calmement, c'est plus fort que nous, même si on se concentre... précisa-t-il un peu déçu de ne pas y arriver à ce point.

Puis ils se rendirent compte qu'ils s'égaraient. Ils lui adressèrent alors un sourire qui reflétaient toute la sincérité de leurs sentiments, admirant les yeux de James quelques secondes avant de reprendre.

Oui. Pour ta question de tout à l'heure... on aimerait beaucoup.
On a connu la Floride, le Texas, la France et le Japon, mais dans tous ces voyages, c'était toujours précipité par quelque chose, pour quelque chose. Une quête, un danger...
On veut partir, voyager juste pour le plaisir comme on faisait avant ce monde. Et avec toi. A tes côtés. On veut pouvoir accomplir tes rêves en même temps que les nôtres.
Tu sais, on a beaucoup d'argent mais on en a pas besoin autant que toi.

Duncan serra alors un peu plus la main de James. Accepte la fête d'anniversaire. Et accepte de partir avec nous quand tu seras prêts.
On t'attendra des années s'il le faut, ça vaut bien le coup.
Allez viens, les autres vont se demander ce qu'on fait !

Les Tweedles se rapprochèrent de James, passant deux mains dans son cou, tendrement et délicatement, pour déposer un doux baiser sur les joues du garçon, avant de quitter le restaurant à leur tour.

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


There ain't no cloud in sight

James C.J Brooke


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


James C.J Brooke


╰☆╮ Avatar : cole ѕproυѕe ♥

Ѽ Conte(s) : le мonde de neмo/dory
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ѕqυιz la peтιтe тorтυe pleιne d'énergιe !

✓ Métier : eтυdιanт & joυrnalιѕтe en нerвe
Comme une bouteille à la mer [Fe] - Page 2 K00l

☞ Surnom : ѕqυιz
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 659

Comme une bouteille à la mer [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 21 Nov 2018 - 23:38

Un vertige puis le silence.
⊹ « Je l'ai connu trop tôt mais c'est pas ma faute. La flèche a traversé ma peau. »

James n'aurait jamais pensé qu'il allait s'ouvrir comme ça un jour et surtout fasse à des inconnues. Un pys, il voulait bien, ou sa tante ou sa marraine mais pourquoi cela devait-il être les jumeaux ? Ils étaient restés là sans rien dire pendant que James déballait son sac sans prendre de pause. Le jeune Brooke était comme ça. Il encaissait la vie encore et encore, comme une éponge et quand il ne pouvait plus absorber il recrachait tout sans crier garde. Et c'était ce qu'il venait de faire, il venait de tout recracher devant eux et bon sang, il se sentait humilié. Si humilier qu'il avait essayé de les éviter toute la nuit. Ce n'était pas contre eux, ou peut être un peu. Mais personne n'arrivait à le cerner, personne n'arrivait à lire dans ses yeux à part sa pauvre mère qui était maintenant décédée. Il s'était habitué à cette solitude dans fin, il avait appris à se débrouiller sans que personne ne l'aide alors pourquoi les Hatters chamboulaient tout. La solitude, il aimait pourtant ça. Un soupir sortit de sa pauvre petite bouche tandis qu'il était assis sur le tabouret du comptoir de la boite de nuit. Ils étaient tous en train de danser avec les jumeaux et de rire avec. James se disait sûrement qu'ils allaient faire partis de leur bande maintenant. Il n'était pas jaloux, juste déboussolé ?

Il fixa le vers d'alcool qu'il avait dans sa main sans pour autant le boire. Il le poussa d'ailleurs un peu plus loin affichant une grimace. Il se demandait quel genre de boite de nuit servait de l'alcool à des personnes mineurs mais il s'en fichait un peu. Ses yeux étaient rivés sur eux, les jumeaux. Un petit sourire se dessina sur le visage du jeune Brooke tandis qui les traitait d'idiot intérieurement. James s'amusait, à sa façon. Il n'aimait pas danser dans ce genre d'endroit et d'ailleurs il n'aimait pas ce genre d'endroit. Pour beaucoup de raison.. Mais surtout celle qui était en train de venir vers lui. Son ex petit ami, un membre du gang des serpents. James se mordit nerveusement la lèvre inférieur avant de se redresser sur son tabouret. Que pouvait-il faire de plus ? Crier ? Personne ne l'entendrait, pas même les supers jumeaux. Son ex finit alors par s'asseoir à côté de James et il commanda une bière au barman avant de se tourner vers le brun.

« Tiens, bonsoir James comme on se retrouve. »


James reconnaissait ce ton entre mille, son ex avait un service à lui demander ou encore un savon à lui passer. Il n'aimait aucun des deux mais comme il n'avait pas le choix, il sortit le grand jeu et il afficha un petit sourire essayant de montrer qu'il était content de le revoir même si.. c'était tout le contraire. Cela apprendra à James d'avoir eut sa période de mauvais garçon.

« Bobby, je suis content de te voir. »

« Mens pas Jimmy. Allons droit au but toi et moi. Tu étais ou hier ? Tu as raté notre réunion de gang. »


Le brun afficha une petite moue. Ou avait-il été hier ? Il se le demandait encore d'ailleurs. Mais James ne savait pas quoi donner comme réponse, il ouvrit la bouche mais rien ne sortit comme paralysé. Oui cela lui arrivait d'avoir peur de Bobby de temps en temps et pourtant il l'avait aimé à une époque. Bobby l'avait aidé pour tellement de chose, il l'avait rencontré à 14 ans certes mais Bobby l'aimait lui aussi enfin avant que son père ne le découvre avec James dans le lit. Le jeune Brooke baissa son visage avant de simplement hausser les épaules.

« Je sais plus. Écoute Bobby, je vais me racheter okay ? Tu as besoin de quelque chose ? »

Bobby haussa les sourcils avant de lâcher un petit rire agacé tout en jetant un regard aux deux autres serpents qui se trouvaient autour de James. Il semblait amusé de la situation alors que James lui était pétrifié et ne savait plus quoi faire. Son ex posa délicatement sa main sur la cuisse du l'étudiant tout en souriant doucement. Ses doigts remontaient doucement vers l'entre jambe de James mais il ne le toucha pas. Bobby avança son visage vers celui du jeune Brooke avant de murmurer chaudement contre les lèvres de ce dernier.

« T'amuser un peu avec moi. Ou alors me livrer un paquet dans l'écurie à l'autre bout de la ville. »


Paquet, c'était le nom de code pour les livraisons de drogues pour les serpents qui se trouvaient à l'extérieur de Storybrooke. Il avait le choix entre couché avec Bobby ou vendre de la drogue. A une époque, il aurait sauté sur la première occasion. Comme dit Bobby était beaucoup pour James, il l'était encore même si ce dernier agissait comme un connard mais.. Son regard se posa sur les jumeaux qui dansaient encore sur la piste de danse. Son cœur se serra et sans hésiter il donna sa réponse.

« Je vais livrer le paquet en temps et en heure. »


Bobby fronça les sourcils avant de tourner la tête vers les jumeaux. Un sourire presque malsain se dessina sur son visage alors qu'il se leva de son tabouret. Son ex avait une idée derrière la tête, il connaissait cette expression. Il avait sûrement compris que James aimait bien les jumeaux, enfin pas dans ce sens, merde ! Il se mit alors devant son ex pour l'arrêter.

« Stop, Bob ! Qu'est ce que tu fais ? »

« Rien de grave. Ils ont l'air complètement riche et débile. Je vais me servir d'eux et toi tu vas fermer ta gueule sinon j'en égorge un. »

James poussa un long soupir d'agacement tandis qu'un petit sourire en coin se dessina sur le visage de Bobby qui s'arrêta alors devant Derek et Duncan. Claire s'arrêtait brusquement de danser quand elle vit l'ex de son ami. Tous les amis de James connaissait son histoire, connaissait Bobby sauf les pauvres jumeaux. Bobby était un très bon acteur malheureusement et ce n'était pas difficile de tomber dans son panneau. James était tombé dans son panneau plusieurs fois.

« Salut les mecs. Vous êtes super cool ! Jimmy m'a beaucoup parlé de vous et il m'a dit que ça vous dérangerez pas si je vous demandais un petit service.. J'ai besoin de poser un colis chez un ami mais c'est loin et je n'ai pas de voiture et c'est loin. Si vous ne pouvez pas ce n'est pas grave avec James, on trouvera une solution. »


Un sourire se dessina sur le visage de Bobby. C'était un piège. Il emmenait les jumeaux dans une grange abandonnée, le domaine des serpents. Quand Derek et Duncan seront là bas, ils se feront tout voler et James sera là pour voir cette horreur. Une moue inquiète se dessina sur le visage du jeune Brooke tandis qu'il s'accrocha aux bras des deux jumeaux.

« Si vous l'emmenez je viens avec vous. »
[/quote]

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I wanna dance with somebody ♒︎ I've been in love and lost my senses spinning through the town. Soon or later the fever ends And I wind up feeling down. I need a man who'll take a chance On a love that burns hot enough to last. So when the night falls My lonely heart calls.

D&D Hatters


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


D&D Hatters


╰☆╮ Avatar : K.J. Apa

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Je suis Dee, je suis Dum, nous sommes les Tweedles Twins !

✓ Métier : Pompiers, mais aussi informaticiens, roboticiens et mécaniciens indépendants !
Comme une bouteille à la mer [Fe] - Page 2 K00l

☞ Surnom : Tweedles Twins, Double D, Wonder Twins, vas-y on adore les surnoms !
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1294

Comme une bouteille à la mer [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 24 Nov 2018 - 13:10

Comme une bouteille à la mer
Right from the start you caught my eye and something inside me came to life. Ooh, I've got a feeling, if you get to know me.

▼▲▼

Alors la soirée avait continué. James ne quittait déjà plus les pensées des jumeaux qui venaient, aussi soudainement qu'un éclair, d'en tomber incroyablement amoureux, de l'intensité ordinaire qui leur était habituelle, n'ayant pas le choix que de ressentir les choses aussi fort, aussi profondément. Ils appréciaient ce que ça faisait. L'agréable chaleur dans le ventre, le sourire attendri, les joues rougies, les pensées chantantes... niais, diraient certains. Derek et Duncan vivaient leur premier amour et n'avaient d'autres choix que de le vivre ainsi. Ils ne se rendirent pas compte que tout allait trop vite pour la plupart des gens... tout allait trop vite pour James qui n'était pas fait pour de tels changements, pour une telle confiance à de nouveaux amis à peine rencontrer, à ces baisers qu'ils lui avaient fait sur ses joues si douces, à cette proximité qui s'était installé si rapidement pour les Tweedles alors... pour des sentiments amoureux, James était certainement très loin d'accepter de tels sentiments aussi puissants ! Non, ils n'en avaient pas conscience, prenant l'habitude de vivre la vie sans artifice et d'accepter tous les plaisirs qui venaient. Peut-être faudrait-il leur dire, que ce ne serait pas ce qui mettrait le garçon à l'aise. Ils en seraient peut-être tristes... non, ils le seraient certainement. Mais, quand ils appréciaient quelqu'un, ils étaient déjà prêts à tout. Alors pour un garçon qu'ils aimaient, encore plus. Ils étaient prêts à apprendre tout ce qu'il leur faudrait apprendre.

La soirée avait continué oui. Les jumeaux pensaient beaucoup à James, mais n'en oubliant pas de s'amuser, sans soupçonner que, plus tard, ils s'en voudraient d'avoir laissé James ainsi, s'éloigner et ne pas profiter de la soirée qui aurait du être la sienne et de ses amis, à cause des pensées noires qui l'habitaient. Il était bien entouré, les jumeaux le savaient. Ses meilleurs amis étaient top et, Santana, aussi toxique pouvait-elle être dans son lycée, semblait elle aussi avoir un fond bienveillant. Ils le savaient puisque, le groupe dansant au rythme de musiques toutes plus entraînantes que les autres, celle-ci s'était approchée d'eux pour les rapprocher et crier dans leurs oreilles afin de se faire entendre malgré le son ambiant déjà bien fort.

N'y allez pas trop vite les mecs. Ni trop fort, ni trop insistants, ni trop démonstratifs, enfin, vous saisissez quoi. Elle marqua un temps de pause, avant de se reculer pour regarder leurs visages un à un, avant de lever les yeux au ciel et approcher de nouveau sa tête pour continuer. Avec votre pote ! James, je suis certaine que vous avez une érection pour lui depuis le début de la soirée. Il a pas l'air d'être aussi... cheesy que vous, alors molo ou il va fuir le pauvre gosse. Déjà que vous êtes 2, et adultes, ne rendez pas votre cas encore plus délicat qu'il ne l'est maintenant.

Les jumeaux froncèrent les sourcils. Pourquoi parlait-elle d'érection et de fromage ? Santana ne rajouta pourtant rien de plus malgré leur incompréhension partielle, concluant sur un dernier clin d’œil avant de s'éloigner et de se remettre à danser, rejetant au passage quelques pervers qui s'approchaient d'elle, de sa forte poigne. Les Tweedles, eux, continuaient à réfléchir, et ne purent conclure rien d'autre qu'ils devaient être lents avec James... sans être certain d'en saisir le sens entier de ce que cela voulait dire.

Ils furent de toutes façons arrachés à leurs pensées troubles lorsqu'un garçon qu'ils ne connaissaient pas les avaient interpellés, avec un sourire sur le visage. Alors que Derek et Duncan comprirent aussitôt qu'il connaissait James, celui-ci étant à côté de lui, ils se mirent à sourire quand le dénommé Bobby commença par les complimenter.

Il nous connait bien ! Ça nous dérange pas ! Les amis de James sont nos amis ! Répondit Duncan aussitôt, un sourire satisfait en les regardant un par un.

Mais alors qu'ils allaient répondre à l'affirmative à la requête du jeune homme, James s'était approché des jumeaux, en tenant leurs bras, ce qui eut pour effet de les faire rougir bien trop pour que ça ne se voit pas, avec de nouveau cette expression amoureuse sur leurs visages. Oui, allons-y tous ensemble ! Ca sera bien mieux !

Les jumeaux étaient naifs, c'est vrai, mais ils savaient faire preuve de réflexion aussi. Ainsi, alors que le quatuor quittait la boite pour se rendre sur le parking, les jumeaux ouvrirent la voiture pour y entrer, arrêtant toutefois James juste avant, profitant d'être à l'abris des oreilles indiscrètes pour lui chuchoter à l'oreille. On peut te protéger, d'accord ?

Car, s'ils étaient et seraient toujours heureux de rencontrer des amis de James, ils avaient bien remarqué l'expression qu'il avait eu lorsque Bobby leur avait adressé la parole... une mine inquiète, préoccupée, qui n'était pas celle qu'on avait habituellement auprès d'amis proches et de confiance. Ce n'était pas dur à le savoir, les jumeaux le regardaient tellement, que chaque trait de son corps était gravé dans leur mémoire, déjà, reconnaissant tout de suite les signes d'inquiétude qu'il pouvait avoir.

On s'appelle Derek et Duncan ! Se présentèrent-ils tout de même, puisque, tout de même optimistes, ils n'étaient pas vraiment emballés à l'idée de leur crier dessus tout de suite. Peut-être pouvaient-ils devenir amis ? Et qu'ils n'étaient pas méchants ? Ce serait uniquement si James le veut, ce que les premiers signes n'avaient certes pas montré.

Avant, nous étions des gardes royaux ! On sait manier l'épée, l'arc, les combats au corps, et on a détruit des centaines de monstres (mais uniquement quand ils étaient méchants hein !) parce qu'ils étaient envoyés pour tuer notre Reine, continua Duncan tout en conduisant, bien décidé à se présenter entièrement et sans secret.

Car après tout, ça ne coûtait rien de rappeler aux gens qu'ils savaient se défendre bien plus que la moyenne, n'est-ce pas ?

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


There ain't no cloud in sight

Contenu sponsorisé







Comme une bouteille à la mer [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Comme une bouteille à la mer [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations