Gravity
FALLS !

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 La Vengeance est un plat qui se mange glacé ◦ River

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2844
✯ Les étoiles : 30221




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Mar 15 Mai 2018 - 12:55



La Vengeance est un plat qui se mange glacé

Liguons-nous contre l'affreux Krane


La fierté de Darcy le poussait à se venger. Il ne pouvait pas laisser ce crime contre sa personne impunie. Sinon qu'allait penser Bru ? Sûrement qu'il était une mauviette. Il devait lui faire honneur, montrer qu'il était un homme digne d'elle.
Malheureusement il était plus ou moins une mauviette. Disons qu'il fallait qu'il rentre dans une grande colère pour passer outre la peur d'abîmer son beau visage. L'exemple même d'une grande colère était sa rencontre avec la viking. Et contre Brunhildr, sa maîtrise de l'épée et du pistolet acquise lors de son éducation dans le monde des contes ne lui fut d'aucune utilité. Le combat avait été poing contre poing. Et même si Fitzwilliam avait réussi à endommager la jeune femme, il avait quand même perdu et c'était retrouvé à l'hôpital avec un traumatisme crânien, le nez brisé et une côte fêlée. Alors Darcy était certain qu'il ne resterait plus de deux minutes en vie face à la masse musculaire de Krane.
Même si l'anglais avait quasiment sauvé la vie du viking lors de leur escapade en forêt, il était certain que Krane continuerait à lui en faire baver. Le jumeau s'était donné comme objectif d'évaluer la valeur de Darcy et de voir s'il était digne de sa sœur. Chose que l'anglais ne comprenait décemment pas. Bru était totalement capable d'évaluer elle-même la valeur d'un homme et même de le passer à tabac si celui-ci s'avérait indigne d'elle.
Mais comme Fitzwilliam ne pouvait pas faire changer d'avis Krane, il devait réussir ses tests, ses rites de passage pour gagner sa bénédiction. Il devait lui prouver que lui aussi avait de la force et pouvait le mettre dans une mauvaise situation. Mais il ne pouvait pas faire cela lui-même, son corps de moineau étant trop faible pour battre Krane en duel. Ou du moins pour l'instant...

Lors d'un combat organisé dans l'arène du Palais Bleu, Krane était le champion d'Ali, et Darcy regarda attentivement l'autre combattant lui tenir tête. Un certain River Frost selon le Prince d'Arabie. Assis à côté de son ami, Fitzwilliam retenait une exclamation de joie à chaque fois que Frost faisait couler le sang de Krane.
Malheureusement, le combat fut un match nul. Les deux repartir sur une civière, River avec une hémorragie interne et Krane avec une commotion cérébrale et des anciennes plaies réouvertes.
Mais Fitzwilliam avait bien remarqué que River était le seul à autant tenir tête à Krane.

Darcy dû attendre plusieurs semaines pour que le jeune combattant se remettent de ses blessures. Il dû attendre qu'il reprenne les combats, et qu'il les gagne.
Après un combat rapidement gagné au goût de l'anglais, Fitzwilliam s'éclipsa de son siège près d'Ali pour aller se glisser dans les "coulisses" de l'arène.

Monsieur Frost. Interpella-t-il le combattant à peine sortit de l'arène.

Le combattant était de dos et se retourna en entendant son nom. Il était couvert de sueur et de sang, le sien et celui de son adversaire. Quelque part, Darcy admirait cet homme.

Fitzwilliam Darcy. Fit-il en saluant le jeune homme d'un coup de tête. Puis-je m'entretenir avec vous en privé ?

Darcy le cachait mais il n'aimait pas trop la façon dont les autres combattants le regardaient. Il avait l'impression d'être une bouteille de Whisky dans un centre de désintoxication. Il faisait tâche avec sa chemise blanche impeccable et son pantalon de costume à plusieurs centaines de dollars.
Depuis que l'anglais louait son appartement en centre-ville et qu'il recevait mensuellement une somme régulière, il se sentait revivre. Darcy vivant toujours au crochet du Prince Ali, il n'avait pas de frais de nourriture ou de logement. Il pouvait stocker son argent à la banque et ne pas y toucher comme il aimait le faire. Le fait de voir fructifier tous ces dollars, le rendait heureux. Petit à petit, sa fortune se reconstruisait. Et il avait récemment décidé de faire un investissement qui devait lui rapporter bien plus que de l'argent... Une vengeance.

Le combattant l'emmena dans un endroit plus à l'écart. On entendait à l'extérieur de la pièce, les cris des spectateurs encourageant le combat en cours.

J'ai une proposition à vous faire. Monsieur Frost, je souhaiterais vous sponsoriser. Je vous paierais tout le matériel nécessaire. Vous aurez accès aux meilleurs médecins, vos précédentes blessures ne seront plus un obstacle à la victoire. Et bien sûr les meilleurs entraîneurs seront vos professeurs.

Il fit une pause, laissant le temps au combattant de s'exprimer. Darcy croisa mentalement les doigts pour que Frost accepte son offre. Les combattants pouvaient se montrer plein de fierté et refuser qu'on les aide, et il comprenait tout à fait ça pour avoir le même caractère borné.

Ce que j'y gagne ? Je veux que vous écrasiez Krane Thorson lors de votre prochaine rencontre. Je veux que son sourire satisfait disparaisse de son visage. Et je veux qu'il sache que j'ai contribué à sa défaite. Darcy avait dit cela avec de la rage dans la voix.

Il avait serré les poings à s'en faire blanchir les phalanges. Il voulait tellement que le viking paye pour l'avoir enlevé et pour s’immiscer dans sa relation avec Bru.
Frost était le meilleur moyen d'arriver à ses fins.

Alors, êtes-vous mon champion ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

River Frost


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie


☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1448
✯ Les étoiles : 17008




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mer 16 Mai 2018 - 0:08

‘’I'm off to save the world, like I'm some kind of Batman
I'm gonna make you see the power that is me
Uhhhh-uh, it's what we do that defines us’’


Cela faisait bien deux mois depuis la dernière fois où River et Krane s’étaient affrontés sur le ring du Blue Palace. L’hémorragie interne de River avait pu être soignée rapidement, contrairement à la commotion du barbare qui en garderait probablement des séquelles pendant longtemps. Malgré tout, le Frost avait choisi de ne pas se présenter aux combats du mois dernier. Il ne voulait pas risquer de se laisser prendre par son orgueil et se battre alors que ses côtes étaient encore meurtries. Pour être bien certain de ne pas succomber à la tentation, il avait même insisté pour prendre un soir de plus à l’hôpital. Au moins, en travaillant, il ne penserait pas à Krane qui devait fanfaronner, sans même se rendre compte que sa commotion lui ferait perdre ses combats de la soirée. Après une pause de combat de plusieurs semaines, qui n’avait pas empêché le jeune homme de s’entrainer presqu’à chaque jour, le temps du Fight Club était revenu.

Ce soir-là, River avait décidé d’être plus mature que l’autre colosse. Il allait affronter d’autres adversaires. Après tout, Krane et lui avaient beau être de valeureux combattants, regarder des match nul devait être lassant à la longue. Autour de l’octogone se massaient les habitués. River en salua quelques uns alors qu’il faisait son entrée dans le ring.
‘’Je vous ai manqué?’’, cria-t-il à la foule qui lui répondit par des applaudissements. Portant, comme à son habitude, un short d’entrainement noir uniquement, Riv plaça son protège buccal contre ses dents et se prépara à se battre comme jamais. Il était enflammé, il n’allait pas perdre. Son adversaire, un certain Dave, lui faisait face. Ils étaient de corpulence semblable, mais Riv savait qu’il aurait facilement le dessus. Il avait eu l’occasion de voir son adversaire combattre maintes fois auparavant et il connaissait ses points faibles. Il prouverait à la foule ce qu’il valait vraiment.

Plusieurs coups furent échangés alors que River semblait s’en prendre uniquement au tronc de son adversaire. Il frappait avec fureur dans les côtes de l’homme sans jamais tenter de prendre les autres ouvertures qui s’offraient à lui. Il pouvait sembler amateur, mais il savait très bien ce qu’il faisait. En quelques minutes seulement, sa stratégie paya. Le dénommé Dave baissa sa garde pour protéger son ventre des assauts répéter. Un sourire en coin se dessina sur les lèvres du Frost. Rapidement, il fonça sur son adversaire et envoya sa tête, comme un boulet de canon, frapper son nez, qui se brisa aussitôt. Des giclées de sang aboutirent sur Riv qui, tout sourire alors que son adversaire recula en stupeur, envoya son poing droit lui éclater la mâchoire. Le pauvre cracha encore plus d’hémoglobine sur le mage avant de s’écrouler. Dans les yeux bleu de glace de River brulait une flamme incandescente. Il avait gagné. Il retira son protège buccal et le jeta sur le sol désormais écarlate de l’arène, avant de quitter l’octogone en triomphe. C’était rapide, mais ô combien satisfaisant.

River marchait dans le couloir menant au vestiaire lorsqu’il entendit une voix prononcer son nom. ‘’Monsieur Frost’’… Mais qui pouvait être aussi protocolaire dans un lieu aussi sordide. Surpris qu’on l’interpelle ainsi, le jeune homme se retourna sans hâte. Devant lui se tenait un homme habillé beaucoup trop proprement pour l’occasion. Sa chemise immaculé jurait avec le torse nu couvert de dizaines de rivières écarlates du jeune Frost. Après l’avoir observé de haut en bas et de bas en haut, il leva les sourcils, ne sachant trop ce que pouvait lui vouloir un si étrange personnage. Il ne pouvait s’empêcher de remarquer le visage doux et l’air d’ange de l’homme devant lui. Il était vraiment beau, et après un combat si court soit il, un peu de détente en bonne compagnie ne lui ferait pas de tord. L’homme se présenta comme étant Fitzwilliam Darcy, un nom qui ne sonna aucune cloche dans la mémoire du mage. Quand celui-ci demanda s’il pouvaient aller dans un endroit plus privé, le sourire du Frost s’élargie.
‘’Si tu veux, mais je t’avertis, je suis crevé. Tu vas devoir faire tout le travail.’’, lui répondit-il alors que l’imminence de cette partie de jambes en l’air semblait lui redonner de l’énergie.

River conduisit Fitzwilliam dans un des vestiaires privés et verrouilla la porte derrière eux. Il regarda les jointures de sa main droite dont la peau s’était déchirée sous l’impact de son dernier coup. Il tenta de les nettoyer de son autre main, mais il ne réussit qu’à étendre le sang plus loin. Haussant les épaules en silence, il posa à nouveau son regard de glace vers l’homme qui, plutôt que de se déshabiller, recommença à lui parler d’une manière aristocratique. Il avait une proposition à lui faire. À ces mots, River se mordit la lèvre inférieur un instant. Malheureusement pour lui, l’homme ne poursuivit pas dans le sens qu’il avait espéré. Il voulait le sponsoriser. Comme sous l’effet d’une douche froide, le mage secoua la tête.
‘’Me quoi?’’, lui demanda-t-il, espérant avoir mal compris. Mais Darcy poursuivit en lui expliquant qu’il allait lui offrir ce qui se faisait de mieux en matière d’équipement de sport, de médecins et d’entraineurs. Le pauvre Frost n’y comprenait rien. Il plissa les yeux en secouant à nouveau la tête. ‘’Quoi? Mais… Mais pourquoi vous voulez me payer tout ça? Vous pariez sur les match? Je ne suis pas assez bon pour vous?’’, ajouta-t-il en faisant craquer ses jointures, prêt à défendre sa réputation s’il le fallait.

C’est alors que Fitz s’expliqua plus clairement. Il voulait que River batte Krane. Non pas qu’il le batte, il devait le détruire. La mâchoire du jeune Frost se crispa dans un rictus de rage. Krane… Il rêvait de lui éclater le visage depuis leur premier affrontement. Non pas qu’il le voulait, il le devait. Du revers de la main, Riv essuya les trainées de sang qui lui coulait dans le visage.
‘’Écraser Thorson, disons que c’est un des buts de ma vie présentement.’’, dit-il, tendu. ‘’Je suis ton homme!’’ Le mage se rendit devant une armoire qu’il ouvrit, révélant des dizaines de serviettes blanches et propre. Il en prit une et commença à s’essuyer le visage. ‘’Bon, premièrement, appelle-moi River, pas Monsieur Frost. Et deuxièmement, comment ça fonctionne, tout ça? Je veux dire, je suis prêt à m’entrainer dure, mais on commence par quoi?’’

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Une guilde, c'est un lieu qui fait croître les sentiments.
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way En ligne

Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2844
✯ Les étoiles : 30221




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Mer 16 Mai 2018 - 15:43



La Vengeance est un plat qui se mange glacé

Liguons-nous contre l'affreux Krane


Darcy afficha un sourire en coin, digne d'un méchant de film. Le combattant acceptait son offre. Sa vengeance contre Krane commençait à prendre forme.
Bientôt il pourrait admirer la face du viking contre terre et bien en sang si possible.
Darcy se surprit lui-même à avoir des pensées aussi féroces. La haine qu'il éprouvait pour le jumeau de Brunhildr faisait ressortir une facette plutôt sombre de la personnalité.

- Parfait. Dit simplement Darcy en gardant son sourire machiavélique.

L'anglais espérait seulement que Frost ne se faisait pas de fausses idées sur la relation qu'il allait entretenir avec Darcy. Il avait volontairement ignoré l'allusion sexuelle du combattant, et il préférerait que cela ne se reproduisent pas. Le cœur de Fitzwilliam appartenait déjà à deux femmes. Et de toute façon, jamais un autre homme ne le toucherait d'une autre manière qu'amicalement.

River ouvrit un placard, prit une serviette propre et entreprit d'éponger le sang et la sueur qui le couvraient.
Fitzwilliam détourna les yeux. Ne préférant fixer l'homme trop longtemps, surtout dans un vestiaire.
Il remarqua un oiseau derrière la fenêtre de la pièce. C'était un oiseau rouge tout à fait étrange.
Frost dit à Darcy de l'appeler simplement River. Darcy acquiesça d'un mouvement de tête, cela était dans ses cordes. Mais pour garder un rapport strictement professionnel, le combattant devrait continuer à appeler l'anglais, Monsieur Darcy, ou juste Darcy comme tous les habitants de Storybrooke. Le blond ne trouva pas utile de préciser cela a combattant pour le moment.

- On commence par échanger nos numéros de téléphones respectifs. Fit Darcy en sortant son Iphone de sa poche. A des fins professionnelles bien sûr. Rajouta l'anglais afin de mettre les choses aux claires. Puis, on ira de ce pas vous faire examiner par un médecin compétent. Je ne veux pas que toutes ses blessures, il pointa le torse ensanglanté de River, nient à votre futur entraînement.

L'anglais rebaissa les yeux, étant mal à l'aise face à l'homme. Décidément, cette collaboration sera difficile à assumer.
Les deux hommes échangèrent leurs numéros une fois que le combattant jugea avoir assez épongé le liquide rouge.
Darcy resta loin du combattant, restant près de la porte des vestiaires.

- Vous me ferez une liste du matériel dont vous aurez besoin. Je suis un peu ignorant dans ce domaine.
Avoua Darcy. Ah et vous pourrez vous entraîner au Blue Palace. Je veux dire, dans mes quartiers. Précisa-t-il. Puis se rendant compte de l’ambiguïté de son propos il ajouta. J'ai une pièce exclusivement dédiée au sport.

Darcy remarqua que les mains en sang de River, malgré le fait qu'elles aient été essuyées, tachèrent le téléphone de celui-ci.
L'anglais ne supportant pas voir du sang sur un appareil méritant plus d'attention, il traversa la pièce et alla prendre une serviette dans l'armoire. Puis il passa près du combattant pour venir essuyer son téléphone posé sur un banc.
Puis se rendant compte qu'il venait d'agir comme un pure maniaque de la propreté, il toussa et s'éloigna.

- Hum... désolé. Vous savez je viens d'un monde où la technologie n'existait pas. Je remercie chaque jour la Méchante Reine pour m'avoir amené ici, où ces merveilleux objets sont monnaie courante.

Il toussota de nouveau pour essayer de cacher le malaise. Puis remarqua une tâche sombre sur son onéreuse chemise blanche. Il souffla bruyamment et leva les bras en l'air en signe d'exaspération.

- Oh c'est pas vrai ! Vous auriez de l'eau ou quelque chose... Demanda Fitzwilliam cherchant des yeux quelque chose permettant d'atténuer la vilaine tâche de sang sur son vêtement.

River lui indiqua un lavabo plus au fond de la pièce. Darcy le remercia et se dirigea vers la source d'eau.
Il tenta de mouiller son vêtement mais le bord en céramique était trop haut. Fitzwilliam réessaya plusieurs fois, se collant au lavabo et en tirant sur sa chemise. Il ignora le combattant dans son dos qui devait sûrement se moquer de lui.
Voyant qu'il ne pourrait pas nettoyer sa chemise sans l'enlever, Darcy commença à la déboutonner. Il croisait mentalement les doigts pour que Frost ne dise rien de salace.
Il plongea sa chemise sous l'eau et entreprit de faire partir le sang.





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

River Frost


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie


☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1448
✯ Les étoiles : 17008




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 17 Mai 2018 - 0:08

‘’So you wanna play with magic
Boy, you should know what you're falling for
Baby do you dare to do this
'Cause I’m coming at you like a dark horse’’

Les vestiaires privés étaient une commodité du Blue Palace que River affectionnait plus ou moins. S’ils empêchaient les combattants de prendre une revanche une fois les combats terminés, ils empêchaient aussi de profiter du spectacle des hommes et des femmes trempés de sueur et de sang, à moitié nu. Pourtant, en cet instant où il était seul dans ce vestiaire avec Darcy, Riv commençait à trouver un nouvel avantage à la chose. La pièce en elle-même était plutôt spacieuse, au moins deux ou trois fois plus grande que la salle de bain de l’appartement du jeune homme. Plancher, murs et plafond étaient blancs, tout comme les grandes armoires et la vanité. Un grand miroir couvrait le mur derrière la vanité et une douche de verre se trouvait en face. Un grand banc de cuir noir complétait le tableau de ce vestiaire que le mage avait utilisé maintes fois sans vraiment en apprécier la beauté.

Quand Darcy avait exposé à River son plan pour vaincre la brute épaisse qu’était Krane, celui-ci avait aussitôt accepté. Après tout, son salaire d’infirmier, bien que largement suffisant pour son train de vie, ne lui permettait pas le luxe d’un entraîneur privé ou encore de médecins spécialisé. Même s’il travaillait à l’hôpital de Storybrooke, il n’avait jamais voulu aller se faire soigner là-bas après un combat. Les rumeurs circulent vite et il n’avait aucune envie de risquer son travail pour soigner des blessures que ses instructions et les mains agiles de Momo pouvaient guérir. Lorsqu’il demanda à son nouveau sponsor par quoi ils devaient commencer, ce dernier suggéra qu’ils échangent leur numéro de téléphone ‘’à des fins professionnelles’’. Un petit sourire en coin, River alla chercher son cellulaire dans une des armoires.
‘’Oui, bien sûr… Professionnelles…’’, marmonna-t-il en revenant vers l’homme, son téléphone à la main. Il le déverrouilla et le tendit à Darcy afin qu’il y entre son numéro. Il prit en même temps le téléphone de l’Anglais, un modèle bien plus récent que le sien. Il entra en vitesse son numéro et alla ensuite changer le nom du contact, passant de ‘’River Frost’’ à ‘’Sexy Riv’’. Une fois les données enregistrées, il rendit son bien à l’homme.

Darcy expliqua ensuite à son nouveau protégé qu’il allait le faire examiner par un médecin afin de s’assurer que ses blessures ne nuisent pas à ses futurs combats. Le mage baissa les yeux un instant, quelque peu gêné.
‘’Ce n’est pas une mauvaise idée. Je dois avouer que j’ai terminé le combat de ce soir un peu vite. Je crois que ma blessure d’il y a deux mois n’est pas complètement guérie. Elle me fait encore mal et je ne voulait pas risquer que mon adversaire frappe dessus.’’, avoua-t-il en frottant ses côtes de sa main gauche. Il était vrai que son hémorragie interne avait vite guérie, mais plus il y pensait, plus il se disait qu’il devait avoir une côte ou deux de fêlées. Lorsque Darcy pointa le torse ensanglanté de River en parlant de blessures, celui-ci laissa échapper un rire. ‘’Non non, t’inquiète, ce n’est pas le mien.’’, dit-il en essuyant le sang de son torse avec sa serviette. Il fallait bien plus que de simples coups de poings pour le faire saigner.

Alors que River commençait à essuyer le sang et la sueur de son corps en entier, l’Anglais lui demanda de lui faire une liste du matériel dont il aurait besoin. L’infirmier opina du bonnet tout en réfléchissant à l’équipement qu’il pourrait demander. N’importe qui en aurait probablement profité pour demander plus que nécessaire et se payer du luxe avec l’argent d’un autre. River n’était pas du tout matérialiste et il ne pensait même pas à arnaquer l’homme. Le tirant de ses pensées, Darcy poursuivit en disant qu’il pourrait s’entraîner dans ses appartements du Blue Palace. Le mage stoppa net son mouvement et releva lentement les yeux vers lui, un sourire en coin et une étincelle dans les yeux. L’Anglais ajouta aussitôt qu’il avait une salle dédié au sport. Riv haussa les sourcil, peu convaincu par la tentative de l’homme de camoufler ses avances.

Puis, Darcy regarda son téléphone en remarquant à cet instant seulement les traces rougeâtres que River y avait laissées. Il s’empressa de les nettoyer sous le regard amusé du jeune Frost.
‘’Si tu veux faire partie de ce monde clandestin, tu vas devoir t’habituer au sang.’’, affirma-t-il en riant. L’Anglais s’excusa et avoua qu’il était bien heureux que la méchante Reine aie lancer ce sort qui les avaient tous conduit ici. Le regard de glace de Riv s’assombrit et il détourna les yeux. Son sourire s’était évanouit et c’est d’une voix grave et froide qu’il lui répondit. ‘’Au moins, tu y as trouvé un bon côté… Changeons de sujet.’’ Penser à Fiore, Magnolia, Fairy Tail, c’était si douloureux pour lui qu’il n’arrivait même pas à en parler. Il ne pouvait concevoir qu’on puisse être heureux d’avoir été arraché à son monde, à ses amis, sa famille. En silence, il continua à se débarbouiller tout en tentant de chasser les pensées noires de son esprit.

C’est alors que Darcy poussa une exclamation et réclama de l’eau pour nettoyer la tache de sang sur sa chemise blanche. Décidément, il n’était qu’une petite nature… En soupirant, River pointa la vanité sur laquelle se trouvait un grand lavabo. Alors qu’il était dos à lui, le mage profita du moment pour regarder avec avidité le corps de l’Anglais. Le pauvre se tortillait pour tenter de mouiller la tache sans retirer sa chemise. Cette timidité lui donnait un charme certain. Lorsqu’il en vint à l’évidence qu’il n’y arriverait pas, le bel homme tomba le haut pour le plonger sous l’eau vive du robinet. Maintenant torse nu, il était facile d’admirer le dos bien découper de Darcy. Riv, interpréta ce geste comme une invitation timide et décida de saisir l’occasion.

Dans un mouvement félin, River s’approcha de Darcy qui, trop affairé à nettoyer sa chemise, ne le vit pas arriver dans le reflet du miroir. D’un geste calculé et précis, il posa ses mains sur les hanches de l’homme qui sembla se figer. Il était probablement surpris par la froideur de la peau du mage. Même trempé de sueur, sa température corporelle était toujours plus basse de plusieurs degrés que la normale. Lentement, il fit glisser ses mains vers le ventre de Darcy pour ensuite les remonter vers son torse. Le corps de River était plaqué tout contre le dos de l’homme et il l’enserrait de ses bras aux muscles bandés. Les yeux mi-clos, il s’aventura à déposer un baiser dans le cou de l’homme. Il sortit ensuite sa langue pour, tout doucement, venir lécher ce cou dans un seul trait sensuel, de la base de sa nuque jusqu’à son oreille.
‘’Je t’aide à enlever le reste, si tu veux…’’, lui murmura-t-il à l’oreille. Il avait réveillé quelque chose à l'intérieur du mage, quelque chose qui hurlait et réclamait qu’on l’apaise. Après l’adrénaline du combat, la chaleur d’un corps était la meilleure des drogues.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Une guilde, c'est un lieu qui fait croître les sentiments.
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way En ligne

Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2844
✯ Les étoiles : 30221




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Ven 18 Mai 2018 - 14:17



La Vengeance est un plat qui se mange glacé

Liguons-nous contre l'affreux Krane


Darcy était absorbé par le nettoyage de son vêtement. Il priait pour que la tâche parte. Il n'avait pas 36 000 chemises contrairement à ce que l'on pouvait penser. Et celle-là valait trop chère pour la perdre. De plus, les économies de l'Anglais allaient passer dans le sponsoring du combattant, il n'aurait pas assez pour se racheter la même chemise hors de prix.
Firzwilliam râlait et pestait en frottant le sang. Le liquide avait laissée une alvéole rosée qui ne semblait pas vouloir pas partir. Il s'acharnait sur la tâche. Du détachant aurait été nécessaire. Darcy se dit qu'il ferait mieux de rentrer dans le Palais et de donner rapidement son vêtement aux personnels chargés des lessives.

Des mains vinrent se poser sur ses hanches, ce qui fit immédiatement cesser ses pensées à propos de sa pauvre chemise.
Il se figea sous le contact. Darcy fut trop intrigué par un étrange détail et n'eut pas le réflexe de se dégager du combattant. Les mains de River étaient glacées. Pourquoi étaient-elles si froides ? Il venait de se battre sans armes contre un homme et de le ravager.
Ce contact glacé fit frissonner l'anglais dont la peau se couvrit de chair de poule. Ce contact, quoique très froid, aurait été tout à fait agréable si un homme de sexe masculin n'était pas attaché au bout de ses mains.

Le frisson involontaire de Darcy et le fait qu'il n'ait pas protesté avait sans doute encouragé le combattant à s'aventurer davantage car ses mains avaient glissé des hanches de l'anglais à son torse.
L'anglais pensa que l'argument principal de River serait sans doute : qui ne dit mot consent. En fait, Darcy se doutait que Frost arrête ses avances, même s'il avait protesté.
Le combattant déposa un baiser dans le cou du blond puis fit parcourir la langue jusqu'à son oreille. Darcy commença à vouloir se dégager, il gigota maladroitement et cela ne fit qu'encourager River qui prit ça pour une tentative de déshabillage.
Ce fut la goutte de trop pour Fitzwilliam, qui se réveilla de son état léthargique causé sans doute par la peau glacée du combattant, enfin il essaya de se convaincre que c'était la cause de sa non-réaction.

- Oh ! Ça suffit le chaud lapin ! Je suis pas là pour ça !
Cria Darcy en repoussant River d'un coup de fesses en arrière.

L'anglais se dit que même involontairement, il envoyait des signaux positifs au combattant depuis le moment où ils s'étaient rencontrés, et il venait de le refaire en se servant de son postérieur pour rompre le contact. River allait sûrement prendre ça pour un faux-refus, un non qui veut dire oui.
Frost fit d'ailleurs une remarque salace.
Avec une expression dégoûtée et légèrement effrayée, Darcy saisit sa chemise trempée et la jeta violemment à la figure de River.

- Tiens, de quoi calmer tes ardeurs, Frost. Ce corps appartient aux femmes, d'accord ? Fit l'anglais sur un ton autoritaire. A une femme en particulier d'ailleurs, je me préserve pour elle. Finit-il songeur.

De l'eau avait giclé partout dans la pièce à cause du vêtement trempé, et le pantalon de Fitzwilliam se retrouva mouillé là où il ne fallait pas. River coula un regard vers l'endroit plutôt que d'écouter ce que l'anglais lui disait et Darcy vint immédiatement couvrir l'endroit avec ses mains avec un air gêné et exaspéré.
La scène devait être bien comique à voir de loin.

- Mes yeux sont plus hauts ! Hurla-t-il. Il ne se passera rien entre nous, mets-toi ça dans le crâne. Le blond soupira. Puis reprit : Bon, ceci étant réglé, je t'emmènes chez le médecin. Prend une douche je t'attends dehors.

Sur ces paroles, Darcy voulut ouvrir la porte des vestiaires. Celle-ci étant verrouillée, il pesta, la déverrouilla et sortit. Si le combattant dit quelque chose, il ne l'entendit pas, trop pressé de se retrouver loin de River.
Darcy se retrouva devant d'autres combattants. Il était sortit sans ramasser sa chemise et était actuellement torse nu et avait le pantalon mouillé devant une foule d'hommes féroces.
Certains lui lancèrent des regards de dédain, surement des homophobes, et d'autres des petits sourires incitateurs comme si ils voulaient être les prochains sur la liste des câlins après combats.

- Il s'est rien passé, j'ai tâché ma chemise c'est tout ! Lança Darcy aux hommes en s'énervant.

Après quelques minutes, River sortit des vestiaires propres comme un sou neuf. L'anglais fut presque content de le voir apparaître, cela lui faisait un soutien face aux autres combattants.

- C'est pas trop tôt.
Dit Darcy sèchement. T'as ma chemise ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

River Frost


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie


☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1448
✯ Les étoiles : 17008




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 19 Mai 2018 - 19:22

DISCLAMER: C'est un personnage et ce qui est écrit dans ce RP ne reflète en rien les valeurs du joueur!


‘’I've got the devil on my shoulder, over and over
And I just can't sink any lower, lower and lower
The hounds of hell are getting closer, closer and closer
I've got the devil on my shoulder, over and over’’

Les deux derniers mois n’avaient pas été des plus agréable pour River. Certes, Krane n’avait pas gagné lors de leur affrontement, mais lui non plus n’avait pas remporté la victoire. Il avait toujours une douleur lancinante aux côtes qui lui rappelait cette défaite à chaque mouvement. Au travail, il avait été moins efficace qu’à son habitude à cause de ses côtes meurtries et il avait même été rencontré par son patron pour parler de cette baisse de régime. Puis, en cette soirée de retour à l’arène, on l’avait placé contre un adversaire plus que médiocre, comme si on ne le croyait plus capable d’affronter les meilleurs. Alors que sa rencontre avec Darcy aurait du lui remonter un peu le moral, celui-ci avait cru bon de plaisanter à propos de la malédiction, ce qui avait eu pour effet de plonger le mage dans cette spirale descendante dont il ne voyait plus le bout. Sa seule consolation était les avances que l’Anglais lui faisait depuis le début de la soirée.

Voyant ces invitations lubriques comme le meilleur des exutoires, River s’était collé au dos de l’homme tout en passant ses mains sur le torse de ce dernier. Il avait déposer un baiser dans son cou avant de passer tout doucement sa langue de la nuque à l’oreille dans un mouvement sensuel. Il sentait Darcy frissonner à son contact et cette réaction fit sourire le mage. Il poursuivit ses baisers dans le cou de l’homme alors que celui-ci parla enfin. Il lui cria qu’il voulait que tout cela cesse et qu’il n’était pas là pour ça. Alors que sa bouche disait non, son corps, lui, disait tout le contraire. Il vint appuyer ses fesses contre l’entre-jambe de Riv en poussant. Excité, le Frost se mordit la lèvre inférieure.
‘’Arrêter? C’est pas ce que ton corps réclame pourtant…’’, lui répondit-il dans un calme qui détonnait avec l’état de Darcy.

Pendant que River poursuivait l’exploration du cou de l’anglais alors que ses mains se baladaient sur son corps aux muscles présents quoi que timides, Darcy attrapa sa chemise trempée et la lui lança au visage. La surprise fit reculer Riv d’un pas, ce qui donna l’occasion à l’Anglais de s’éloigner de lui. Mais à quoi il jouait? Il lui faisait des avances, puis il reculait. Il disait non tout en se frottant contre lui. La frustration du mage commençait à monter. Darcy lui expliqua que son corps n’appartenait qu’aux femmes. Il leva un sourcil, septique. On lui avait sorti cette excuse à tellement de reprise, des hommes qui avaient tout simplement peur du jugement des autres s’ils se laissaient aller à leur pulsions. Finalement, en insistant un peu, plusieurs d’entre eux avait fini par se laisser aller et avait grandement apprécié l’expérience. River, secouant la tête en souriant, n’arrivait pas à croire qu’on puisse, encore à ce jour, avoir si peur de tenter l’expérience.

Pendant que l’Anglais lui expliquait qu’il ne se passerait rien entre eux, les yeux de glace de River descendaient doucement sur le corps de l’homme. Des gouttes d’eau l’avaient éclaboussé et sa peau qui scintillait de ces petites gouttelettes le rendait de plus en plus désirable. L’infirmier poursuivit sa descente du regard jusqu’à arriver au bas du ventre. De l’eau tachait son pantalon au niveau de l’entre-jambe qui laissait entrevoir un renflement. Il n’y avait de bosse à proprement parlé, mais juste un assez bon renflement pour laisser à Riv l’occasion de fantasmer sur ce qui se trouvait en dessous. Lorsque Darcy lui indiqua que ses yeux se trouvaient plus haut, Riv lui répondit du tac au tac sans détacher son regard de cette petite bosse.
‘’Je sais et j’ai fait mon choix.’’

Darcy lui ordonna de prendre une douche en lui disant qu’il allait ensuite l’emmener chez le médecin. Sans laisser le temps à River de réagir, l’anglais sorti de la pièce en abandonnant sa chemise à l’intérieur. River la ramassa et l’emporta avec lui jusqu’à la douche. Vu la façon dont il avait réagit au sang sur son téléphone, un Riv tout propre serait sans doute plus invitant que tout couvert de sang et de sueur. Il prit donc le temps de se laver, sachant trop bien que l’homme n’oserait pas quitter la place torse nu.

Propre, l’infirmier n’enfila qu’un caleçon et un pantalon avant de sortir du vestiaire privé. Darcy n’était pas venu chercher sa chemise, il devait donc l’attirer à l’intérieur à nouveau. Quand leur regards se croisèrent, l’Anglais lui demanda s’il avait sa chemise. River haussa les épaules.
‘’Elle est à l’intérieur. Si tu la veux, tu vas devoir aller la chercher toi-même.’’, lui répondit-il en pointant la porte de son vestiaire. Il l’avait laissé dans le fond de la pièce, près du mur. Comme il s’y attendait, prude et ne pouvant pas quitter les lieux torse nu, Darcy pénétra à nouveau dans le vestiaire. Vif, le mage se faufila dans l’entrebâillement de la porte et la verrouilla discrètement derrière lui. Un mélange de colère et d’excitation dans le regard, il allait montrer au blond qu’il ne fallait pas allumer quelqu’un pour ensuite le laisser en plan.

River rejoignit rapidement Darcy dans le fond de la pièce. Quand celui-ci se retourna, le combattant profita de son effet de surprise pour le plaquer au mur. Dans une technique qu’il connaissait, car il avait apprit à s’en défaire, mais qu’il utilisait pour la première fois, il immobilisa l’homme. Il força son genoux entre ceux du blond jusqu’à pouvoir le coller au mur. De cette façon, les jambes écartées, Darcy aurait moins de marge de manœuvre et moins de force pour le repousser. Riv tourna ses hanches de côté afin qu’aucun mouvement de Darcy ne puisse l’atteindre à l’entre-jambe. Il lui agrippa ensuite solidement les poignets et les remonta au dessus de sa tête. Il les plaça un par-dessus l’autre et les retint d’une seule main contre le mur. Les bras dans les airs, Darcy ne pouvait pas utiliser toute sa force pour se déprendre alors que, pour le retenir, Riv n’avait qu’à pousser avec tout son poids sur l’unique main qu’il utilisait.

La prise maintenant complétée, River s’arrêta un instant pour regarder l’homme qui était complètement à sa merci. L’espace d’une seconde, l’infirmier fut choqué de la facilité avec laquelle il avait réussi cette prise de soumission. Puis, son regard de glace plongea dans celui de Darcy.
‘’Je vais te dire les erreurs que tu as faites. Premièrement, tu me fais des avances depuis que tu m’as adressé la parole. Puis quand tu vois que j’y répond, tu te rétracte. Mais j’ai vu clair dans ton petit jeu. Je sais que tu en as envie, tout ton corps le cri. Ta deuxième erreur as été de me confirmer que je suis plus fort que toi. Sinon, tu t’en prendrais à Krane toi-même, non?’’, lui dit le mage, le regard froid et dur. Puis, il ferma les yeux un instant alors qu’il vint poser ses lèvres tout contre celles de Darcy. Il lui avait demandé son numéro de téléphone, il l’avait invité dans ses appartements, il s’était à moitié déshabillé, il s’était frotté contre lui… Il n’y avait pas à chercher plus loin. Ce que River faisait, c’est exactement ce que Darcy voulait.

L’infirmier rompit le baiser avant de reculer sa tête de quelques centimètres, lui permettant de regarder l’homme. Son corps était parcouru de frissons, probablement du au contact prolongé avec la peau froide de River. Il vint déposer plusieurs baiser dans le cou de l’Anglais.
‘’Si tu voulais seulement être dominé, tu n’avais qu’à me le dire, plutôt que de me faire fâcher comme ça…’’, lui murmura-t-il à l’oreille avant d’en mordiller le lobe. De sa main libre, Riv caressa le torse du blond avant de descendre vers le bas du ventre. Il sentait le cœur de Darcy battre à tout rompre. Refusant de voir cela comme un signe de stress, il mit cette réaction sur le compte de l’excitation. Sans trop de difficulté, il défit le bouton du pantalon de Darcy et abaissa la fermeture éclair. Doucement, il plongea sa main dans le caleçon de l’Anglais, touchant enfin ce que le pauvre homme avait voulu préserver pour une femme. ‘’Tu vas voir, ça va te plaire…’’, lui assura River tout en commençant à le caresser doucement. Il poursuivit le mouvement de sa main en recommençant à embrasser Darcy dans le cou. Darcy allait comprendre que tout ne se paye pas toujours en argent sonnant.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Une guilde, c'est un lieu qui fait croître les sentiments.
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way En ligne

Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2844
✯ Les étoiles : 30221




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Jeu 24 Mai 2018 - 13:39



La Vengeance est un plat qui se mange glacé

Liguons-nous contre l'affreux Krane


En pestant bruyamment, Darcy passa de nouveau la porte des vestiaires la laissant ouverte derrière lui. Fitzwilliam sentait son énervement monter encore et encore. Quelle idée il avait eu de s'allier avec un type pareil ? Même pas capable de rapporter une chemise. Il aurait pu se fendre de ce service ayant violet l'intimité de Darcy en se collant à lui de manière si indécente. L'anglais eu un frisson en repensant au corps du combattant contre le sien. C'était vraiment dégoûtant.

Darcy fit parcourir ses yeux dans la pièce. Où était-passée cette foutue chemise ? Elle n'était plus près de l'évier là où il l'avait pourtant lancé au visage de Frost. L'anglais pesta de plus belle. Ce type avait un comportement malsain et en plus de ça, il faisait perdre son temps précieux à Darcy. Où avait-il cacher le vêtement ?

Le blond aperçue enfin sa chemise par terre, tout près du mur. Il l'attrapa et souffla : elle était foutue. En soupirant, il se retourna. En une demi-seconde Darcy se trouva plaqué au mur glacé, le genou de son agresseur entre les siens, diminuant ses possibilités de défense.
Les entrailles de l'anglais se tordirent d'angoisse. Le combattant remettait ça. Il n'avait pas compris que Darcy n'était pas intéressé. Ou alors il l'avait très bien compris et n'en tenait pas compte.

Le blond tenta de se débattre mais River avait beaucoup plus de force et maîtrisait vraisemblablement les techniques d'agression. Le combattant lui remonta fermement les mains au dessus de la tête. Darcy essaya de se dégager en vain.
Fitzwilliam fut envahit par la peur. Jamais il n'aurait cru se retrouver dans une pareille posture. Soumis aux désirs sexuels d'un pervers. Il aurait voulu crier, lui hurler d'arrêter, qu'il n'était vraiment pas homosexuel. Mais sa gorge serrée refusait de laisser passer ne serait-ce qu'une syllabe. Son cerveau bouillait, son esprit était embrumé, il réfléchissait à trouver une solution pour sortir de cette situation mais ses pensées obnubilées par ce qui pouvait lui arriver ne cessaient de faire disparaître les premiers jets d'un plan pour s'en sortir.

Le regard bleu de River attrapa celui de Darcy. Le combattant aurait sûrement décelé la peur de l'anglais dans son regard s'il n'avait pas été aussi excité.
Frost commença alors à parler. Sa voix résonna jusqu'à dans les os de l'anglais, et le glaça de terreur. Son cœur battait à tout rompre. Il tremblait de peur. Il sentait des larmes remonter jusqu'à ses yeux mais les ravala. Il n'était pas assez faible pour pleurer. Ou du moins pas pour l'instant.

Au moment où enfin Darcy sentit q'il avait la force pour contredire son agresseur, lui dire qu'il ne lui faisait aucune avance, les lèvres de River se collèrent aux siennes, l'obligeant à fermer la bouche.
Darcy secoua la tête voulant rompre ce contact atroce. Mais Frost exerçait une pression trop forte sur ses lèvres.
Fitzwilliam fut parcourut de frissons de dégoût. Quand Frost décolla sa bouche de la sienne, un haut-le-cœur se fit sentir dans sa gorge, l'empêchant encore de se défendre verbalement. Son corps faible, sa petite nature jouait contre lui. Sa peur le dominait. Contre Bru, c'était la colère qui avait prit le dessus et avait réveillé le bagarreur en Darcy. Mais là, sa terreur bloquait toutes ses défenses. Il était paralysé.

Darcy se sentit tout à coup loin de son corps. Comme si son cerveau refusait d'affronter la réalité de la situation dans laquelle il se trouvait.
Mais ce fut de courte durée, car une sensation glacée se fit sentir sur son entrejambe. Darcy revint d'un coup à la réalité. Et constata avec effroi que le combattant avait glissé la main dans son caleçon.
Fitzwilliam sentit enfin une force lui revenir. Cette force chassa la peur et la remplaça par la haine.

- Non ! Me touche pas ! Je te jure que si tu ne retires pas très vite ta main, je me vengerais et crois-moi, tu pourrais bien y perdre la vie. Menaça Darcy devenu rouge de colère.

Le doute dû s'immiscer dans l'esprit de River, car la pression exercée sur ses poignets diminua. Fiztwilliam en profita pour retirer ses mains d'un coup sec, et de son poing droit il frappa Frost avec toute la force qu'il possédait. C'est avec ce poings qu'il avait fait saigner Brunhildr à plusieurs reprises et il espérait bien qu'il ferait couler le sang du combattant aussi.

- Je ne t'ai fais aucune avance ! Je ne te veux pas ! Mon cœur et mon corps appartiennent à une magnifique femme ! Et jamais, au grand jamais, un homme me touchera comme elle le fait ! L'anglais fit une pause, reprenant sa respiration, saccadée à cause de la colère. Puis il pointa l'index vers River. Tu vas le regretter.

Darcy aurait voulu paraître fort après son petit discours, mais ses jambes n'étaient pas de cet avis, elle cédèrent sous le manque d'adrénaline. Fitzwilliam glissa le long du mur et s'assit par terre.

- Je préférerais embrasser une chèvre plutôt que toi. Finit Darcy pour ne pas paraître trop décontenancé.

Comme pour accompagner sa phrase, un haut-le-cœur lui souleva la poitrine et provoqua un petit gargouillement pas très appétissant dans sa gorge.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

River Frost


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie


☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1448
✯ Les étoiles : 17008




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Ven 25 Mai 2018 - 1:25

‘’I'm only a man with a chamber who's got me,
I'm taking a stand to escape what's inside me.
A monster, a monster, I've turned into a monster,
A monster, a monster, And it keeps getting stronger.’’

River s’était engagé sur un chemin bien sombre et il ne l’avait toujours pas compris. Il projetait ses propres désirs sur Darcy et arrivait même, sans le vouloir, à se convaincre qu’ils étaient véritables. Avec une facilité déconcertante, il avait immobilisé l’homme contre le mur. De par sa formation d’infirmier en psychiatrie, il avait appris comment se défaire de tous les genres de prises qu’un patient pourrait tenter. Apparemment, l’Anglais n’avait aucune idée de la façon de faire pour se déprendre de celle-ci. Le mage se dit qu’intérieurement, il ne devait pas vouloir s’en défaire et que ça l’arrangeait bien de se faire ainsi maitriser. Il lui vola un baiser que l’homme refusa de prolonger, ce qui l’irrita quelque peu. Puis, embrassant son cou, il descendit une main vers son pantalon. Il allait bien voir à quel point ça pouvait être agréable, surtout qu’avec son expérience, Riv savait très bien ce qu’il faisait et comment s’y prendre pour faire plaisir à un homme.

Soudainement, alors que River avait commencé à caresser Darcy et que celui-ci devait commencer à sentir monter le plaisir, il hurla. Il ne cria pas de plaisir, mais de colère, le menaçant même de mort s’il n’arrêtait pas immédiatement de le toucher. Le mage, surpris et saisit, retira sa main du caleçon de l’Anglais. Il desserra aussi sa prise sur ses poignet. Il était déconcerté, comme s’il réalisait soudainement que ce qui se passait n’avait rien d’un jeu. Darcy ne voulait vraiment pas. Toujours sous le choc de ce constat, River ne vit pas arriver le poing de Darcy et il ne fit rien pour s’en protéger. Il reçut ses jointures en plein visage et recula sous l’impact. Il posa instinctivement sa main sur sa joue pour le contact froid calme la douleur du coup. Il fit craquer sa mâchoire pour en détendre les muscles et un goût métallique de sang se répandit dans sa bouche.

Darcy profita de cet instant pour bien faire comprendre à River qu’il ne le voulait pas et qu’il appartenait à une femme. Sa respiration était hésitante et ses paroles l’étaient tout autant. Pointant un doigt vers le mage, il lui assura qu’il allait le regretter. Par pur réflexe et mut par son instinct le plus primal, le Frost répondit à la menace de Darcy en sortant les poings et en s’élançant vers lui, prêt à lui éclater le visage. Lorsqu’il vit l’Anglais glisser vers le sol sans pouvoir se retenir, Riv s’arrêta net dans son élan. Ses mains tombèrent de chaque côté de son corps et son visage crispé se décomposa. Il commençait à réaliser ce qui venait véritablement de se produire. Sa poitrine se soulevait par soubresauts alors que l’horreur de son comportement le frappait en plein visage. Il n’avait jamais voulu faire de mal à Darcy, jamais. En le voyant au sol, détruit, il comprenait enfin que ce n’était pas du tout ce que l’homme avait voulu. La mâchoire du jeune Frost tremblait. Son regard était horrifié.
‘’Je… J…’’, bredouilla-t-il sans pouvoir poursuivre sa phrase.

Comment avait-il pu faire autant de mal à un homme qui n’avait rien demandé de tout cela? River aurait voulu s’excuser, s’expliquer, lui dire que ce n’était qu’un malentendu, mais il n’y arrivait pas. Sa bouche s’ouvrait et se refermait, mais aucun son n’en sortait. Comment peut-on s’excuser d’avoir violé quelqu’un? Est-ce seulement possible? Existait-il un mot plus fort pour exprimer ses regrets? Voir l’homme qui avait été si droit, classe et en contrôle de lui-même, gire sur le sol du vestiaire, complètement vulnérable et meurtri, avait l’effet de coups de poignards dans le ventre du mage. Il sentait une boule dans son estomac et n’arrivait même pas à imaginer ce que lui devait ressentir. Étrangement, il ne pouvait pas détacher son regard de glace de Darcy, un ange qu’il venait de souiller.

River baissa les yeux vers ses mains, celles-là même qui avait touché Darcy contre son gré. Elles le brûlaient malgré la froideur de sa peau. Il n’arrivait pas à croire que quelques minutes plus tôt, ces mains caressaient un homme qui aurait tellement voulu être ailleurs. C’était la première fois qu’une telle chose lui arrivait. Jamais, auparavant, il n’avait même eu à se poser la question. Ses partenaires, hommes ou femmes, étaient toujours consentants. Comment avait-il pu se laisser aller au point de ne pas voir le refus de l’Anglais. En fait, il n’avait pas voulu le voir, car en y repensant bien, il avait été clair. S’il avait été témoin d’une telle situation, le Frost aurait été le premier à s’en mêler pour défendre la victime. Il serait allé s’asseoir près de Darcy et aurait passé son bras autour de ses épaules, doucement. Il l’aurait écouté, sans jugement. Il aurait pris soin de lui, l’aurait raccompagné, l’aurait consolé. Pourtant, en cet instant, il ne pouvait rien faire de tout cela. C’était lui l’agresseur. C’était de lui dont Darcy devait être protégé.

Ce choc, comme une douche glacée, réveilla River d’un cauchemar beaucoup trop réel. Il devait partir sur le champs. Il devait s’éloigner de Darcy le plus rapidement possible, car apparemment, il ne pouvait plus se faire confiance. Ce qu’il lui fallait, c’était une façon de se purger de toute la tension qui se trouvait toujours en lui. Il devait évacuer ses pulsions pour de bon avant de perdre la tête complètement et d’aller trop loin. Déjà, avec Darcy, c’était allé beaucoup trop loin, et il y avait encore plein de limites qu’il n’avait pas franchit. Le mage devait évacuer le tout avant de risquer de s’en prendre à quelqu’un d’autre. Il ne se serait jamais cru capable de tels actes, et pourtant il les avait commis.

Une idée lui traversa l’esprit. River devait au plus vite aller voir Brunhildr. Même si elle lui avait dit que leur relation n’était plus possible, elle verrait bien l’urgence de la situation. River et elle n’avait jamais été en couple, mais ils on longtemps couché ensemble seulement par plaisir. En cette soirée plus que déstabilisante, il avait besoin d’une bonne dose d’elle. Ça le soulagerait, comme ça l’avait souvent soulagé avant. Oui, c’est ce qu’il devait faire. Sortant de sa torpeur, Riv se rua sur son sac de sport et l’envoya sur son dos. Il couru vers la porte du vestiaire, mais avant de l’ouvrir, il s’arrêta. Sans se retourner pour faire face à Darcy, il parla.
‘’Je… heu… Désolé.’’, lui dit-il avant de sortir de la pièce, laissant le pauvre homme seul.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Une guilde, c'est un lieu qui fait croître les sentiments.
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

La Vengeance est un plat qui se mange glacé ◦ River





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Blue Palace