MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Meeting under the moon × ft. Keirian & Laureline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

R. Keirian Wolfgang


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Campbell Bower

Ѽ Conte(s) : Mononoke-Hime
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : le frère loup, esprit protecteur

✓ Métier : Garde Chasse surtout de nuit
☞ Surnom : Raip
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 75
✯ Les étoiles : 1130




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 18 Mai 2018 - 22:17



Meeting under the moon × ft. Keirian & Laureline

Keirian aurait aimé avoir sa soirée de libre pour passer du temps avec ses enfants et sa copine. Malheureusement, ses collègues ne pouvaient pas prendre son soir et ça faisait trop longtemps qu’il ne s’était pas changé en loup. Ce soir, il fallait qu’il le fasse s’il ne voulait pas que les choses dégénères dans les jours à venir. Alors il regarda les jumeaux et sourit en passant une main sur leurs cheveux courts. December était adorable avec eux, elle s’en occupait très bien surtout quand il ne pouvait pas être avec eux. Il sortit de la chambre des enfants et alla dans le salon où sa petite amie se trouvait.

–J’y vais, je ne te remercierai jamais assez de surveiller les enfants pendant mon absence.

La jeune femme l’embrassa tendrement et lui dit d’aller travailler et que les enfants seraient entre de bonnes mains. Keirian embrassa de nouveau sa copine avant de sortir de l’appartement avec ses clés en mains et un sac dans l’autre. Il prit sa voiture, l’amena au quartier des gardes chasses et s’empressa de relever ses collègues. Une fois ça fait, il se déshabilla, attacha un short à son bras assez souplement et se transforma. La lune éclaira son pelage blanc et ses yeux rougâtres. Il était bien content qu’une fois être humain il ne gardait pas ses yeux rouges. Ce serait le meilleur moyen de se faire remarquer et surtout que les gens comprennent qu’il n’avait aucun problème pour se transformer en bête dangereuse. Une fois dans la forêt, il se sentit mieux, c’était le deuxième endroit où il pouvait vraiment se sentir lui-même. Ici et chez lui avec sa famille. Une fois profondément enfoncé dans le noir, il sentit petit à petit les animaux sortir, comme si sa présence dans la forêt voulait dire que tout était okay pour sortir. Le loup sourit intérieurement et rejoignit son creux, il fallait qu’il laisse son sac là-bas, comme ça, personne ne pourrait remarqué que quelqu’un s’était déshabiller dans le quartier des gardes-chasses. Une fois le sac posé, il s’assit et écouta les bruits autour de lui.
Ce fut plus tard dans la soirée au alentour de 23h qu’il se dirigea vers le coin des campeurs, enfin l’ancien coin. Après l’avoir vu beaucoup de campeur avait fini par avoir peur et demander de rapprocher le camp. Les animaux en étaient content, mais lui … et ben il n’avait pas très bien comprit. Après tout faire du camping c’était ça non ? Pouvoir côtoyer la nature et voir des animaux que l’on ne rencontrerait certainement jamais en ville. Enfuit dans les méandres de ses pensées, le loup ne sentit le chien qu’une fois qu’il fut derrière lui, aucunement content de voir quelqu’un sur son territoire. Kei rigola intérieurement, il était plus sur son territoire que ce chien, mais celui-ci commençait toutefois à gagner son respect. Sa forme louve était beaucoup plus puissante et sa taille beaucoup plus grande pourtant il s’évertuait à lui montrer les crocs. C’est en voyant une femme derrière lui qu’il comprit pourquoi il protéger le territoire. Cette fois-ci Kei se recula et se mit derrière un arbre, quelque seconde après il se retrouva de nouveau homme et habiller … enfin avec un short. Les deux mains en l’air, il regarda le chien.

–Tout doux, je ne suis pas là pour blesser ta maîtresse, d’accord ?

Ouais il était bien en train de parler au chien, en tant normal en loup il se serait totalement fait comprendre, mais il ne voulait pas que la femme parte en courant et qu’une chasse au loup s’organise.
(c) crackle bones

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61007-des-demi-verites-vale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61023-liens-d-un-esprit-loup#578751 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61024-rpologie-d-un-loup#578754

Laureline G. D'Arelaune


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Amy Adams

Ѽ Conte(s) : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Laureline/Giselle

✓ Métier : Policière


☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 405
✯ Les étoiles : 5931




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 23 Mai 2018 - 17:56



Meeting under the Moon

Carried away by a Moonlight Shadow


Laureline avait besoin de prendre l’air. Elle aimait sa nouvelle vie au sein du Palais Bleu, elle aimait Ali et leur petite famille. Mais le besoin de prendre du recul, de réfléchir s'imposait à elle.
Elle était une femme d'action et là elle avait signait pour rester coincée mère au foyer pour plusieurs années. Et encore, la rousse et le Prince n'avait pas encore d'enfants à eux. Que se passerait-t-il quand elle se retrouva avec des marmots accrochés à sa poitrine toute la journée ?
Laureline n'avait pas peur de fonder une famille et d'être mère. Elle avait peur de ne pas être une bonne mère de famille, car l'action qu'elle recherchait était loin de celui des couches à changer et des biberons à donner.

Pour se donner le temps de réfléchir sur cette nouvelle vie qu'elle s'apprêtait à commencer, la policière prévint tout le monde qu'elle s'absentait pendant deux jours. Un weekend en forêt, du camping avec sa chienne comme au bon vieux temps.

Laureline s'installa à l'ancien coin des campeurs, là où les autres avaient peur de venir à cause de loup pouvant rôder dans le coin. La rousse ne craignait pas ses grosses bêtes, elle avait toujours eu un bon feeling avec les animaux. Et même en cas d'attaque, Laureline gardait toujours près d'elle un fusil emprunté au poste de police. Théoriquement, elle n'avait pas le droit de prendre cette arme en dehors du travail, si elle se faisait prendre avec celle-ci elle pouvait perdre son poste, mais que valait la vie sans un petit peu de risque ?

A la tombée de la nuit, Laureline alluma un feu de camp dans les règles pour se réchauffer, même si le temps était plutôt doux ce soir-là. Vee vint poser sa tête sur la cuisse de sa maîtresse.
La rousse la caressa distraitement.

- Qu'est-ce que je vais faire, Vee ? Souffla la policière.

La chienne redressa la tête, Laureline crut qu'elle avait réagit à son nom et ne fit pas attention. Mais le Braque se remit sur ses pattes et scruta l'obscurité de la forêt droit devant elle.

- Vee ? Interrogea la rousse.

Le chien adopta une posture agressive, grogna et partit comme une furie vers les ténèbres.
Laureline eut beau hurler le nom de son chien, l'animal qui d'habitude obéissait parfaitement, ne revint pas.
Angoissée, la rousse saisit son arme et partit dans la même direction que sa chienne. La policière était sur ses gardes. Elle progressait doucement et prudemment.

- Vee, viens ma belle. Murmura Laureline pour la quatrième fois.

Un soupir de soulagement se fit entendre dans la forêt. Vee revint aux pieds de sa maîtresse.

- Mais où tu étais passée ? La sermonna la rousse.

Un craquement devant elle la fit relever les yeux. Par réflexe, elle pointa son arme sur le nouveau venu. Un jeune homme ne portant qu'un short.

- Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous à moitié à poil en plein forêt et en pleine nuit ? Le questionna Laureline, méfiante.

C'était vers lui que Vee était allée. Elle avait été sur une position défensive et maintenant elle semblait confiante. Qu'est-ce que cet inconnu lui avait fait ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques

R. Keirian Wolfgang


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Campbell Bower

Ѽ Conte(s) : Mononoke-Hime
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : le frère loup, esprit protecteur

✓ Métier : Garde Chasse surtout de nuit
☞ Surnom : Raip
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 75
✯ Les étoiles : 1130




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 26 Mai 2018 - 17:47



Meeting under the moon × ft. Keirian & Laureline

Le loup comprit immédiatement que la jeune femme était plus que méfiante et qu’elle n’hésiterait pas à lui tirer dessus. Il leva les mains à hauteur de son torse pour lui montrer qu’il n’était pas armé d’une part et qu’il ne lui ferait pas de mal. D’un geste rapidement, il se rapprocha, assez pour être visible mais pas trop pour ne pas rentrer dans son espace vital.

–Je m’appelle Ranko, mais je préfère Keirian et je suis le garde chasse, cette nuit, c’est moi qui suit de garde.

Le jeune homme n’avait pas vraiment envie de dire à la femme qu’il était un loup, ça n’arrangerait certainement pas sa situation et elle pourrait penser qu’il était un autre espèce de prédateur alors que ce n’était clairement pas le cas. Il baissa une de ses mains et la glissa dans sa poche pour récupérer son badge et lui montrer, il était vraiment Garde chasse. Avec un supplément lupin, mais il ne faisait vraiment que son travail. Puis il ramena la carte dans sa poche et ses mains le long de son corps.

–Vous ne devriez pas être ici, enfin je veux dire pas dans ce camp. Dès que les gardes chasses sortent en forêt de nuit, les animaux savent qu’ils sont en sécurités. Ils n’hésiteront pas s’ils vous voient et votre chienne aussi courageuse soit-elle ne pourra rien contre eux.

Kei ne voulait pas dire à la femme que c’était en partie par lui qu’ils savaient s’ils étaient en sécurité ou pas. Mais une chose était sûre, dès que le loup était de sortie, tout était okay. Soudainement un bruit le fit relever la tête en même temps que le chien au pied de sa maîtresse. L’un grogna, alors que le loup se retourna vers la source. Il savait que ça allait arriver. Les animaux avaient un code, il ne pénétrait pas dans le camp tant qu’on leur laissait celui-là et un humain venait d’entrer dans ce qu’ils considéraient être leur terrain de jeux.

–Ne bouger pas, ne faites pas un seul mouvement ni un seul bruit et peut importe ce qu’il se passe, faites exactement ce que je vous demande. C’est pour votre sûreté, moi, ici je ne crains rien.

Le loup commença lentement à enlever ses vêtements, sachant déjà que la femme serait offusqué, mais il ne voulait en aucun cas qu’il lui arrive quelque chose. Alors il laissa tomber vêtement et portefeuille dont s’échappa plusieurs papiers dont une photo de sa petite famille. Puis il se transforma, sachant que la lune ne serait pas couché avant longtemps. Il hurla à la lune, regarda le chien pour lui faire passer un message avant de faire le tour de l’ancien camp. Il fit fuir la plupart des animaux, se mesura à deux ou trois d’entre-eux, ceux-ci espérant qu’il lâcherait l’affaire, qu’il serait le moins fort. Malheureusement, ils tombèrent sur un os et rebroussèrent chemin. Une fois qu’il fut sûr que le danger était partie, il retrouva l’endroit ou se trouvait la femme et récupéra ses affaires dans sa gueule, les papiers seraient sûrement mouiller de bave, mais il s’en fichait pour le moment. Du museau, il força les deux êtres à s’éloigner et se rapprocher du poste de garde-chasse. Beaucoup plus grand et fort qu’un loup normal, il savait qu’il faisait peur à la moitié des personnes s’aventurant dans la forêt et le voyant. Et l’une des seules ne l’ayant jugé été sa petite amie aujourd’hui. Quand ils furent à un distance plus grande de la forêt profonde, il alla derrière un arbre et se changea avant de rejoindre la femme et sa chienne.

–Les animaux sont nerveux depuis quelques jours, les bébés sont de sortie pour les plus âgés et la plupart des mères sont de nouveau enceinte et ils ne veulent pas forcément qu’on les dérange.

Il n’expliqua rien d’autre, après tout ils venaient tous de mondes différents dans cette ville alors il n’y avait aucune chance qu’elle ne comprenne pas.
(c) crackle bones

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61007-des-demi-verites-vale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61023-liens-d-un-esprit-loup#578751 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61024-rpologie-d-un-loup#578754

Laureline G. D'Arelaune


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Amy Adams

Ѽ Conte(s) : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Laureline/Giselle

✓ Métier : Policière


☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 405
✯ Les étoiles : 5931




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 27 Mai 2018 - 10:41



Meeting under the Moon

Carried away by a Moonlight Shadow


L'inconnu se rapprocha et Laureline put distinguer un jeune homme blond au visage plutôt sympathique, voire même un visage angélique. Mais comme la policière le savait très bien, les apparences sont trompeuses.

Le jeune homme se présenta comme étant un garde de chasse se nommant Ranko, ou Keirian. Il ne pouvait pas donner qu'un seul prénom comme tout le monde, évidemment. Généralement, les hommes se promenant nus dans les bois, ont bizarrement, toujours un dérangement mental.
Cependant, Laureline se dit qu'elle aussi préférait son deuxième prénom, il était plus mélodieux à l'oreille.
Elle secoua la tête, essayant de se concentrer sur l'inconnu. Elle resserra les mains sur son arme. Même si le jeune homme n'avait pas l'air agressif, on ne savait jamais.

- Garde chasse ? En short de plage ? Fit-elle absolument convaincue par l'histoire de Keirian.

Mais le jeune homme lui sortit son insigne et le lui montra. Laureline secoua la tête pour acquiescer. Il était bien garde chasse, aussi étrange que cela puisse paraître.
Il ne portait qu'un petit short mais avait pensé à y mettre un moyen d'identification, c'était plutôt un homme raisonnable, se dit la policière rousse.

Vee était assise aux pieds de sa maîtresse, elle secouait la queue et semblait vouloir jouer avec Keirian. Laureline lui jeta un regard en coin. Si la chienne n'adoptait pas une attitude défensive, elle pouvait elle aussi se détendre. La rousse avait une confiance aveugle en Vee. Cette chienne avait un don pour reconnaître les mauvaises personnes.

Keirian lui dit qu'elle ne devrait pas se trouver dans ce camp abandonné par les humains. Apparemment, les animaux s'y sentaient chez eux, et ils pourraient bien faire d'elle et de sa chienne leur quatre heures. C'est ce que Laureline comprit au son de la voix du jeune homme. Et ces animaux ne devaient sûrement pas être des lapins. La rousse pensa plutôt aux loups.

- J'ai toujours campé ici, et je n'ai jamais eu de soucis et... commença la rousse.

Un mouvement de tête de l'homme, imité par Vee la fit se taire. Tous deux avaient sûrement entendu un bruit. Bruit que l'oreille de Laureline ne perçut pas. C'était elle ou le garde chasse avait réagit comme un animal à l'ouïe fine. La rousse le regarda d'un œil curieux. Elle baissa finalement son arme

Le jeune homme lui intima de ne plus bouger ni parler. Laureline sentit un pointe d'adrénaline parcourir son corps. De l'action s'annonçait. Elle avait envie de courir et de se battre. Mais peut-être contre une meute de loup affamée.
Ce qu'elle ne comprenait pas, c'était le plus ou moins détachement que dégageait Keirian. Pourquoi n'avait-il pas peur ? Pourquoi lui disait-il qu'il ne craignait rien ? Pourquoi était-il en train de retirer le seul vêtement qu'il portait ?
Laureline se dépêcha de détourner le regard. Elle se lança dans l'admiration d'une branche d'arbre, qui se détachait des ténèbres de la nuit grâce à la lune derrière elle.
Maintenant elle en était sûre, le jeune homme avait bel et bien un grain.
La rousse voulait lui dire d'arrêter de faire l'andouille et de se mettre derrière elle, étant donné que c'était elle qui avait l'arme la plus efficace pour les loups. Mais quand elle reposa son regard Keirian, un loup blanc se tenait à sa place. Le short du garde chasse et son portefeuille était posé par terre.
Laureline sentit son cœur s'emballer. Évidemment, pourquoi je ne l'ai pas compris plutôt. Se dit-elle. Storybrooke, la ville de l'étrangeté, il était certain qu'un jour ou l'autre elle tombe sur un type se changeant en loup.
Même en sachant que le loup ne lui ferait pas de mal, elle sentit ses mains devenir moites de sueurs. L'arme glissa de sa paume. Rapidement, la rousse se jeta à terre pour la récupérer, elle se sentait plus en sécurité avec elle.
Le loup hurla à en faire trembler Laureline puis disparu dans la nuit. Vee, aux côtés de sa maîtresse, était dans une posture défensive, mais pas envers le loup blanc, plutôt envers ceux qui se trouvaient dans le bois obscur.
En ramassant son arme, Laureline vit des photos près du portefeuille du jeune homme. Il semblait avoir fondé une famille. La rousse sourit. Si lui avait réussi à combiner vie de famille et vie de loup, pourquoi n'arriverait-elle pas à combiner vie de mère et vie d'action. Elle rangea les photos en vrac dans le portefeuille, pour éviter de les abîmer. Puis elle resta à terre, en tenant son arme fermement.

Le loup revint et Laureline en fit presque soulagée. Elle se remit debout et comprit que Keirian voulait les éloigner, elle et sa chienne, du camp, maintenant occupé par les animaux sauvages.
La rousse se laissa guider, se disant qu'elle irait chercher ses affaires en plein jour. Elle n'avait pas amené de nourriture et espérait ainsi qu'aucun animal vienne saccager sa tente et ses affaires de camping.
Après quelques minutes de marche, le loup les quitta pour revenir son forme humaine.
Ignorant ce qu'il disait sur les bébés et les mères enceintes, Laureline pointa machinalement son arme sur lui comme s'il s'agissait de son index.

- Tu es loup. Très bien. C'est tout à fait normal. Ça explique le short de plage. Elle parlait vite et secouait la tête comme si ça allait l'aider à digérer l'information. Et ça marche comment ? Faut attendre la pleine lune pour te transformer ? Les balles d'argent ça peut de tuer ? Pas que je veux te tuer, fit-elle en levant les mains en l'air, tenant toujours l'arme. Je me demande juste, euh, comment ça marche... Je... je crois que je vais m'asseoir un petit peu. Dit-elle avant de se laisser glisser le long d'un arbre.

Vee vient se coucher près d'elle en lui léchouillant les doigts. Elle lui caressa la tête, un peu trop brutalement.

- Et bien moi qui avait besoin d'action... Je suis servie... Souffla-t-elle en riant légèrement. Au fait, désolé je ne me suis pas présentée. Elle se releva et vint présenter sa main à Keirian. Laureline D'Arelaune. Sors pas tes griffes en me serrant la main s'il te plaît. Dit-elle en rigolant nerveusement. Merci de m'avoir sauvée.

Vee vient se mettre devant eux, la queue fendant l'air. Décidément, elle mourrait d'envie de jouer avec Keirian. On aurait dit un chiot attendant le jeu.

- Lance-lui un bâton sinon elle ne va pas se calmer. Fit la rousse.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques

R. Keirian Wolfgang


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jamie Campbell Bower

Ѽ Conte(s) : Mononoke-Hime
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : le frère loup, esprit protecteur

✓ Métier : Garde Chasse surtout de nuit
☞ Surnom : Raip
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 75
✯ Les étoiles : 1130




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 23 Juil 2018 - 21:03



Meeting under the moon × ft. Keirian & Laureline

Quand Keirian revint, la femme le point de son arme, mais il n’avait pas peur, il savait très bien qu’elle ne ferait rien. Vu les questions qui se déversait de sa bouche, il y avait de grandes chances qu’elle soit surtout intéressée par ce qu’elle venait de voir. Elle voulait en savoir plus, comme toutes les personnes qui avait le privilège de savoir qu’il n’était pas qu’un homme ordinaire, mais finalement un loup. Finalement après avoir terminé sa diarrhée verbale, elle s’assit sur le sol et Kei sourit. Décidément ce n’était pas seulement sa Decy qui avait des envies de parler de tout et de rien constamment. Mais au moins, cette femme n’avait pas l’intention de lui balancer des objets à le tête et ça c’était plutôt un soulagement. Mais avant même qu’il n’est pus lui répondre sur ses aptitudes, la femme se remit debout pour lui serrer la main et se présenter. Le loup fit une moue moqueur et la saisie, il n’avait pas à se présenter, il l’avait déjà fait. La chienne se présenta à lui et il se pencha un instant pour passer ses doigts dans son pelage. C’était une belle créature et sa présence semblait lui plaire. Écoutant ce que disait sa propriétaire, il prit un bâton tout en reniflant de mépris puis le lança derrière un bosquet à plusieurs mètres de distance.

–Maintenant que les présentations sont faites, je vais pouvoir répondre à vos questions ! Enfin si vous pouvez réussir à écouter pendant que j’explique tout bien sûr.

Il sourit légèrement et finit par s’asseoir sur le sol face à la femme. D’un signe de tête il lui fit signe de s’asseoir et commença à parler. Maintenant qu’elle l’avait vu se transformer, il ne pouvait plus la laisser dans l’ignorance, sinon elle risquait d’aller poser des questions des Kei n’avait pas envie de répondre à des questions.

–Je peux me transformer quand je veux tant que la lune est présente dans le ciel, mais ce n’est pas parce que je ne suis pas un loup que je n’ai pas gardé mes aptitudes, je suis toujours plus fort, plus rapide et mes sens seront toujours plus développé que les vôtres.

Puis il se mit à réfléchir, les balles d’argent ? Qu’est-ce que ça venait faire dans la conversation ? Puis il se souvent ce que lui avait dit Decy des lubies des hommes, ils pensaient que les changes-formes étaient comme les loups garoux, mais pour lui ça ne changeait absolument rien. Les pieux, l’eau bénite, et toutes ces conneries, n’avaient aucun impact sur Kei.

–Et je ne suis pas un loup-garou ou quelque chose comme ça, je suis un Esprit de la forêt, je suis un loup à la base et toutes les nuits je peux choisir de redevenir cet Esprit de la forêt. Alors être Garde Chasse est presque normale, pour moi, je peux surveiller la forêt, tout faire pour qu’elle soit protéger avec ces habitants et je fais ce que je faisais déjà dans mon monde.

Il la regarda un instant avant de reporter son attention sur la chienne que revenait avec un bâton entre les dents. Ranko grogna un moment avant de passer sa main sur son dos, la chienne sembla contente de l’attention.

–Mais comme tout le monde, je peux mourir, les balles qu’elles soient en argent ou en plomb ont le même effet sur moi. Mais vous plutôt, pourquoi étiez-vous dans ce camp ? Personne ne vous a dit que c’était dangereux pendant plusieurs périodes d’aller à cet endroit ?

Il savait que ces collègues avaient mis des affiches partout sur ce camp alors pourquoi était-elle là dans la forêt et surtout seule, accompagnée d’une chienne qui n’aurait rien pu faire face à une meute de loup.
(c) crackle bones

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61007-des-demi-verites-vale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61023-liens-d-un-esprit-loup#578751 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61024-rpologie-d-un-loup#578754

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Meeting under the moon × ft. Keirian & Laureline





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt