« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

UP Toujours plus Haut ! - Saison #3 Participez à l'animation #1 de Disney Rpg
Le Deal du moment : -28%
Machine à café automatique Krups EA8108
Voir le deal
198.31 €

Partagez
 

 Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6435


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Dim 20 Mai 2018 - 19:27

- Tiens, Romanov, tu tombes bien, on a une nouvelle affaire pour toi.
Un peu surprise, Anastasia attrapa au vol le dossier que l'agent d'accueil du poste de police venait de lancer dans sa direction. Ca, c'était ce qu'on appelait démarrer la journée sur les chapeaux de roue ! La jeune femme ne prit d'ailleurs pas la peine d'aller à son bureau pour commencer à feuilleter le dossier (plutôt maigre) qu'elle venait de réceptionner. Une ride de réflexion ne tarda pas à lui barrer le front.
Des kidnappings de chiens en série, ce n'était pas sans rappeler à Anya un dessin animé qu'elle avait vu avec sa fille : Les 101 Dalmatiens. Sauf que cette fois-ci, il s'agissait de Braques de Weimar, un modèle sensiblement différent. A Storybrooke, cependant, la rouquine trouvait la coïncidence trop énorme pour ne pas, déjà, envisager d'en tenir compte.
- Des enlèvements de chiens, tous de la même race, commenta-t-elle à haute voix. Ca ne vous rappelle rien ? demanda la profiler en croisant le regard de l'agent d'accueil.
A en juger par son regard vide, ce n'était pas le cas. Tant pis. Anastasia ne comptait pas insister. Elle préféra changer de sujet :
- J'imagine que Robyn a besoin d'un profil du kidnappeur pour élucider l'affaire et, espérons-le, être en mesure de restituer les chiens à leur propriétaire ? demanda la jeune femme.
Le jeune homme acquiesça, sur quoi Anya préféra tourner les talons. Elle avait l'impression de trop lui en demander. Et même si elle appréciait de réfléchir à haute voix, elle pouvait également le faire depuis son bureau. Une question, cependant, lui traversa l'esprit alors qu'elle avait presque déjà quitté l'accueil. Anya fit volte face et demanda :
- Au fait, y a quelqu'un d'autre que moi sur le coup ?
L'agent releva le nez et hésita avant de répondre que non, personne à sa connaissance. Anya se dit alors qu'elle aurait le temps de voir pour des renforts quand elle aurait une piste solide. Mais alors qu'elle se tournait de nouveau pour gagner son bureau, elle sursauta en s'apercevant que Laureline, une autre collègue rousse, arrivait dans le sens inverse et se trouvait à moins d'un mètre.
Passée la surprise, Anya lui sourit. Elle allait passer son chemin et se mettre au travail quand elle se rappela avoir vu un photo de chien sur le bureau de Laureline. Cela suggérait assez facilement qu'elle aimait aussi ces animaux. Des fois que, elle préféra alors l'avertir.
- Tu devrais faire attention si tu as un... braque de Weimer, dit-elle après avoir consulté une nouvelle fois le dossier pour être sûre de ce qu'elle disait, apparemment Cruella a de la concurrence.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Lun 21 Mai 2018 - 13:50

Ce matin-là l'agent D'Arelaune était au poste. C'était l'un des jours où elle devait travailler derrière son bureau.
La rousse allait se chercher des cafés bien trop régulièrement. Et en revenant à son bureau, après son 5ème café de la matinée, elle croisa l'agent Romanov.

Les deux femmes se sourirent poliment. Elles avaient beau être collègues, elles n'avaient jamais vraiment parlé et sympathisé. Pourtant ce n'était pas les sujets de discussion qui manquaient. En effet, Laureline avait remarqué qu'elle et Anastasia, couramment appelé Anya, avaient plusieurs points communs. D'abord, elles étaient toutes deux rousses. Elles partageaient quasiment le même métier au sein de la police de Storybrooke. Et toutes les deux avaient un don pour les langues. L'agent Romanov pour les langues de ce monde, tandis que Laureline parlaient plusieurs dialectes du Monde Enchanté.

La jeune femme allait continuer en direction de son bureau quand sa collègue la mit en garde contre des enlèvements de chiens, de la même race que Vee.

- Des Braques disparaissent ? Étrange. Leur pelage n'est pourtant pas exceptionnel, ça ne peut pas être pour faire des manteaux qu'on les enlève. Laureline se mit à regarder dans le vide. Elle réfléchissait à pourquoi on voudrait enlever cette race de chien en particulier. Ces chiens étaient particulièrement cher, peut-être le malfaiteur voulait-il les revendre. Merci de me prévenir. Remercia Laureline. Je vais veiller sur ma chienne.

Laureline fit un petit signe de tête encore en guise de remerciement à sa collègue avant de repartir vers son bureau. Mais elle avait à peine fait deux pas qu'elle se retourna et interpella Anastasia.

- Veux-tu de l'aide sur ce dossier ? Demanda la policière à l'autre. Je n'ai pas d'affaires majeures en cours et je connais très bien cette race de chien. Je pourrais être utile. Elle fit une pause, le temps de s'humidifier légèrement les lèvres ou plutôt ce récupérer le reste de café sur celle-ci. Cette affaire l'angoissait et bizarrement boire du café la détendait.Puis... je me sens directement concernée.

Anya accepta ce qui fit sourire légèrement Laureline. Elle allait pouvoir s'extirper de derrière son bureau.

- Je prends ma veste et on peut aller interroger les propriétaires. Fit la rousse avec enjouement. Enfin, si c'est par là que tu veux commencer ?

C'était la première fois que les deux jeunes femmes allaient travailler ensemble. Laureline devait faire preuve de courtoisie. Il fallait tout faire pour que cette enquête se résolve rapidement, à commencer par conserver une bonne entente au sein de l'équipe.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6435


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Lun 21 Mai 2018 - 23:10

Anastasia était bien contente de voir que, contrairement au préposé à l'accueil, Laureline avait un minimum de culture générale et avait, elle aussi (et tout naturellement) pensé aux 101 Dalmatiens en entendant parler d'enlèvement de chiens. Mais ce qui était encore plus intéressant - et précieux à l'enquête dont elle venait de prendre la direction - c'était l'information qu'elle venait de communiquer et qui pourrait s'avérer déterminante : les braques de Weimar n'étaient pas réputés pour la douceur de leur pelage, voire leur beauté, ce qui amenait Anastasia à émettre deux suppositions : 1) le coupable n'y connaissait vraiment rien ou 2) il avait besoin de ces chiens dans un autre but qu'il restait à découvrir. Et, bizarrement, Anya penchait pour la seconde option, ce qui lui laissait croire qu'on avait finalement peut-être bien fait de lui donner cette affaire.
Alors la jeune femme se mit une énième fois en route vers son bureau, avec cette fois l'idée de creuser davantage les motifs de la personne recherchée quand sa collègue l'interpella encore. La rouquine eut alors l'espoir que Laureline avait une piste pour elle ou, du moins, une idée à creuser.
Mais ce n'était pas le cas. Ceci étant dit, la proposition de sa collègue était au moins aussi pertinente que si elle lui avait fourni une idée. En fait, elle était probablement même mieux puisque Laureline était prête à lui offrir ses neurones. Et comme chacun sait, deux cerveaux valent mieux qu'un.
Le visage de la jeune profiler s'illumina.
- C'est vrai, tu es potentiellement concernée mais surtout tu es experte sur cette race de chien alors ton aide sera la bienvenue, accepta la jeune femme.
Elle avait à peine accepter que Laureline se mit au travail sans perdre de temps. Anya en resta presque ébahie mais se reprit bien vite. C n''était pas tout à fait de cette façon qu'elle avait envisagé de procéder mais Laureline pourrait tout aussi bien partager ses connaissances pendant qu'elles se déplaçaient. L'objectif de travailler à deux était en plus de gagner du temps.
- Ca marche ! s'écria la jeune femme. Je te brieferai en route, ajouta-t-elle en agitant le dossier avant de le caler sous son bras.
Anya suivit Laureline jusqu'à sa voiture. Tout en marchant, elle demanda :
- Alors, les braques de Weimar. Quelles sont leurs caractéristiques qui pourraient pousser je ne sais pas qui à les kidnapper en masse, d'après toi ? Je ne connais pas du tout cette race, moi j'ai un bouvier bernois et un golden retriever. On a essayé de kidnapper la première, une fois, mais c'était un cas isolé qui n'a absolument rien à voir.
Une fois installée sur le siège passager, Anastasia ouvrit le dossier pour en parcourir les éléments clés.
- Prends à gauche. On devrait commencer par Mme Jenkins, c'est la plus proche du commissariat. Elle habite au 21 de la rue juste après, précisa le profiler en étudiant sa maigre déposition qui stipulait seulement que son chien - Ulrich - avait disparu trois jours plus tôt, fait qu'elle avait constaté en se levant.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Mer 23 Mai 2018 - 19:46

Sa collègue accepta d'aller interroger les propriétaires. Elle eut l'air surprise par l'empressement de Laureline. D'Arelaune ne s'en formalisa pas. Elle fit un saut à son bureau, attrapa sa veste rapidement. La photo d'elle et Vee posée sur son bureau attira son attention. Elle la voyait tous les jours mais habituée à la photographie elle n'y faisait plus attention. Mais cette fois-ci, un petit sourire s'encra à ses lèvres, un sourire triste. Laureline aimait énormément sa chienne, sa petite Vee. Elle était la seule qui lui serait fidèle toute sa vie. La rousse se supporterait qu'on lui enlève sa chienne. Et elle devait tout faire pour retrouver ceux qu'on avait kidnapper. Elle était plus que partial sur cette affaire.

- Les braques sont assez chers, le ou les kidnappeurs peuvent vouloir les revendent. Elle fit une pause. Mais entre nous, je ne pense pas que se soit la raison de ces enlèvements. On est à Storybrooke. Déclara la roussa avec défaitisme. La raison doit être bien plus tordue. Ces chiens sont connus pour leur grande résistance et leur gabarit impressionnant. C'est un chien de chasse. Je pense à des combats de chien. Qu'en penses-tu ?

Les deux femmes arrivèrent à la voiture de Laureline. N'ayant de voiture à elle à proprement parler, les deux rousses montèrent dans le véhicule de service de l'agent D'Arelaune. Elle démarra un peu trop vite. Son empressement à vouloir régler cette enquête était un peu trop visible. Laureline était beaucoup trop impulsive. Elle craignait d'effrayer Anya. D'Arelaune voulait vraiment travailler sur cette affaire et ne voulait pas que sa collègue la vire.

Anastasia lui indiqua l'adresse du premier propriétaire à interroger, une certaine Mme Jenkins. Ce nom ne sonnait aucune cloche dans la tête de Laureline. La jeune femme se dit qu'elle connaissait bien trop peu de monde pour être une policière qualifiée.

La rousse gara la voiture au bord du trottoir. La maison était en bord de route et les voisins ne manquaient pas. Le kidnappeur avait dû agir la nuit pour éviter de se faire repérer.
Les deux femmes descendirent du véhicule. Et se présentèrent à la porte de Mme Jenkins. Laureline remarqua un abri pour chien dehors. L'animal avait sûrement été enlevé alors qu'il était dans le petit jardin devant la maison. La rousse pensa qu'il n'était pas prudent de laisser un chien pareil tout près de la route comme cela.

Avant que la propriétaire ouvre la pote à l'appel de la sonnette, Laureline essaya de planifier comme procéder efficacement.

- L'une parle à Jenkins et l'autre inspecte les alentours ? Proposa la rousse à sa collègue.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6435


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Mer 23 Mai 2018 - 23:28

Anya mémorisa scrupuleusement les informations que lui communiqua Laureline au sujet des braques de Weimar. Elle ne put s'empêcher de sourire en entendant sa remarque sur leur drôle de petite ville. D'ailleurs, elle ne pouvait s'empêcher de partager cet avis. Son expression valait sans doute plus que mille mots pour exprimer le fond de sa pensée alors la rouquine se passa de plus de commentaires.
- J'aime bien ton hypothèse, avoua la profiler après un temps de réflexion. Cela dit, il est trop tôt pour complétement écarter la possibilité qu'il s'agisse d'un réseau de revente clandestine d'animaux racés ou quelque chose comme ça. Les interrogatoires des victimes nous aideront peut-être à cerner le motif de celui qu'on recherche.
Anastasia n'était certes dans la police que depuis janvier mais elle avait suffisamment étudié le profilage et vu de séries télé pour savoir qu'on ne pouvait formuler des théories sans aucun fondement et qu'il fallait toujours prouver ce qu'on avançait.
Il ne leur fallut pas longtemps pour arriver au domicile de Mme Jenkins et d'autant moins avec la conduite empressée de Laureline. Anya ne pouvait pas lui en vouloir car elle-même manquait parfois un peu de patience.
Les deux femmes sortirent rapidement de la voiture et s'avancèrent vers le perron du petit pavillon sans prétention. Tout comme sa collègue, Anya ne manqua pas d'observer l'abri pour chien dans le jardin.
- Tu devrais peut-être lui parler pendant que j'inspecte le périmètre. Tu connais mieux ce type de chiens alors tu sauras mieux orienter la conversation que moi. Je pense qu'il faudrait que tu essayes de te faire une bonne idée sur le caractère de son chien. Le dossier indique que c'est un braque de deux ans, mâle, apparemment aimant et fidèle. "Il ne m'aurait jamais abandonnée", je cite, récapitula Anya en feuilletant le dossier qu'elle avait avec. Ca appuiera peut-être ta théorie. D'après ce que je lis, les autres chiens enlevés ont sensiblement les mêmes caractéristiques. Je vais faire le tour de la maison, conclut la russe en s'éloignant du perron.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Jeu 24 Mai 2018 - 12:13

Anya proposa d'aller inspecter la propriété et les alentours, tandis que Laureline, plus au fait sur la race de chien, parlerait à la propriétaire de l'animal disparu. Avant de s'éloigner, sa collègue lui donna la description du chien de Mme Jenkins. C'était un jeune chien donc fougueux et vif, cela appuyait la théorie des combats clandestins. Laureline aurait pu être soulagée que seuls les jeunes chiens étaient enlevés, car Vee avait bientôt 6 ans. Mais Vee ne subissait pas encore les contraintes de l'âge, elle était toujours énergique et agile.
L'animal disparu semblait avoir le même caractère que Vee, comme beaucoup de Braque, il était attaché à sa maîtresse et l'aimait sans condition.
Les entrailles de la rousse se serrèrent. Sans compter l'apparence et le sexe, ce chien était similaire à Vee. Laureline réalisa alors que sa chienne était probablement sur la liste des kidnappeurs.
La porte de la maison s'ouvrit, la tirant de ses pensées.

Une petite dame se tenait devant elle. D'Arelaune estima son âge à une cinquantaine d'année. La femme avait les cheveux grisonnants mais semblait en très bonne forme physique. Seuls ses yeux cerclés de noirs trahissaient sa fatigue. La pauvre femme devait s'inquiéter pour son chien depuis des jours.

- Bonjour, vous êtes bien Mme Jenkins ? La femme confirma d'une voix faible. Je suis l'agent D'Arelaune de la police de Storybrooke, je voudrais m'entretenir avec vous au sujet de votre chien... Laureline ne parvint pas à se souvenir du nom de l'animal.

- Ulrich. Fit Mme Jenkins tout bas.

- Oui. Puis-je entrer ? Demanda la rousse.

La femme s’effaça pour laisser l'agent entrer chez elle. Laureline s'essuya légèrement les pieds sur un petit paillasson. Et suivit Mme Jenkins jusqu'à son salon, décoré très modestement comme le reste de la maison.

- Mme Jenkins, j'ai oublié de vous prévenir que ma collègue inspecte votre jardin et les alentours de votre propriété pour tenter de trouver des indices.

- Je n'ai touché à rien à l'extérieur depuis qu'Ulrich m'a été enlevé.

- Vous avez bien fait. Fit Laureline avec une douce.

La rousse voulait mettre à l'aise Mme Jenkins, mais surtout elle voulait soulager sa peine. En scrutant les photos accrochées aux murs, Laureline remarqua qu'aucun être humain à part la propriétaire n'apparaissait. Il n'y avait que des portraits de paysage, ou d'elle avec son chien. Visiblement, Ulrich était sa seule famille et la rousse n'imaginait pas la solitude atroce que la petite dame devait ressentir.

Après l'avoir fait asseoir du son canapé, Mme Jenkins lui raconta à quel point son chien était parfait. Ulrich obéissait au doigt et à l’œil, il jouait sans brutalité avec elle malgré son gabarit imposant, il apportait ses chaussons le matin, chose qu'il avait appris à faire de lui-même, jamais il ne s'était enfuit même devant un appétissant rongeur. Ulrich était le parfait compagnon canin.

Laureline vit la tête rousse de sa collègue passée devant la fenêtre. D'Arelaune croisait mentalement les doigts pour qu'Anya trouve des indices.

- Madame Jenkins, avez-vous vu une camionnette ou un véhicule semblable dans votre rue les jours avant l'enlèvement de votre chien ? Demanda Laureline.

- Maintenant que vous le dites... Commença la propriétaire. Je pense avoir vu un fourgon bleu marine passé deux ou trois fois dans la rue.

Mme Jenkins ne put donner d'autres détails sur le véhicule. Mais Laureline était déjà satisfaite d'avoir une piste, aussi maigre soit elle.
La rousse remercia poliment la femme, et lui promis de lui ramèner son chien, et sortit de la maison, rejoignant sa collègue sur le trottoir.
Les deux policières remontèrent dans la voiture de Laureline. Celle-ci poussa un immense soupir.
Puis elle raconta à Anya, tout ce que la propriétaire lui avait confié.

- Si les autres propriétaires ont aperçu ce fourgon, j'irais chercher qui en possède un dans la base de données. Même si je doute que les kidnappeurs ont un véhicule à leur nom, on ne sait jamais. Laureline démarra la voiture. Et toi tu as découvert quelque chose ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6435


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Jeu 24 Mai 2018 - 23:04

Anya n'était pas l'un de ces personnages des Experts. Elle était profiler, alors elle ne possédait pas de gadgets dernier cri pour passer le jardin de Mme Jenkins au crible. En revanche, elle avait des yeux et un cerveau dont elle savait se servir. Il serait, de plus, toujours temps de faire venir la scientifique au besoin.
Le jardin n'avait rien d'exceptionnel. Il disposait d'une clôture blanche comme on en voit souvent dans les maisons de banlieue bon chic bon genre. La clôture servait surtout à délimiter la propriété mais ne la protégeait pas réellement. Si on était suffisamment grand et qu'on s'y prenait la nuit comme c'était probablement le cas, il était facile de l'enjamber sans laisser trop de traces. Il était aussi facile de ne plus en avoir derrière soi quand le poste décrétait qu'il avait affaire à des enlèvements en série des jours après que le crime ait été commis. Anya aurait peut-être plus de chance avec des victimes plus récentes pour trouver au moins une trace de pas ou un petit quelque chose.
Elle trouva cependant l'opportunité. En observant le quartier, elle vit rapidement qu'il était purement résidentiel. La jeune femme fit un tour dans la rue pour lire les noms sur les boites aux lettres et nota que la population environnante était à l'image de Mme Jenkins : pas du genre à trainer trop tard dehors. Peut-être à espionner un peu, et encore.
La jeune femme tenta malgré tout sa chance quand elle aperçut une voisine. Elle se présenta et lui demanda si elle avait aperçu quelqu'un d'inhabituel dans le voisinage, ou quelque chose. Un véhicule, peut-être ? La voisine répondit que oui : elle avait vu passer une camionnette bleue ou noire, foncée, dans tous les cas.
Anastasia en prit bonne note puis retourna dans le jardin. Laureline venait de sortir de la maison. Les deux femmes purent se remettre en route et faire le point.
- De mon côté je n'ai rien trouvé de concluant dans le jardin mais son chien a été enlevé il y a quatre jours. On aura plus de chance avec une victime plus récente. Il a eu le temps de pleuvoir ou alors Mme Jenkins a eu le temps de piétiner d'éventuelles traces de pas sans le vouloir. La niche était propre. Je veux dire, vraiment propre. Peut-être javellisé, on peut demander à la scientifique de passer jeter un œil mais je doute qu'on trouve grand chose. Je pense aussi que notre suspect s'est contenté d'enjamber la clôture qui n'est pas très haute si on est plus grand que moi d'une tête ou deux. J'ai noté que le voisinage était très tranquille - majoritairement des personnes âgées qui ne sortent probablement pas la nuit. Cela laisse une large fenêtre d'opportunité. En revanche, les personnes âgée aiment regarder dehors en journée et la voisine confirme avoir vu un véhicule sombre qui tournait.
Anya marqua une pause pour laisser le temps à sa collègue de digérer ces informations supplémentaires.
- Je crois que tu as raison, on va devoir se renseigner sur les véhicules correspondants. Notamment les véhicules volés, c'est beaucoup plus pratique pour commettre de mauvaises choses. On continue ? Monsieur Frobisher n'habite pas très loin et c'est lui dont le chien a disparu le plus récemment, nota Anya en compulsant le dossier.
Elle indiqua ensuite l'adresse à Laureline qui démarra la voiture de fonction.
Un temps passa avant que la profiler ne demande :
- Si tu veux, on pourra aussi passer voir ta chienne. Juste au cas où. Je peux t'assurer que si c'était un bouvier bernois ou un golden retriever qui avait disparu, je serais déjà passée par chez moi.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Ven 25 Mai 2018 - 16:46

Anya lui apprit qu'une voisine aurait aussi aperçu une camionnette de couleur foncée. Mais qu'elle n'avait pas pu trouver d'indices. Laureline pesta intérieurement, pourquoi les méchants ne laissaient jamais d'indices bien clairs derrière eux ?
Anastasia lui proposa de continuer à parler au propriétaire. Laureline acquiesça d'un mouvement de tête, étant trop concentré sur ses pensées pour répondre verbalement.
Après que sa collègue lui ait indiqué l'adresse du propriétaire, D'Arelaune démarra la voiture. Un silence s'installa dans l'habitacle. Laureline n'en fut pas gênée, trop occupé à réfléchir à des théories.
Anya brisa le silence en demandant si Laureline voulait passer voir sa chienne.

- Oui, je veux bien merci. Je m'inquiète pour elle.
Fit la rousse en souriant rapidement à sa collègue. Tu as l'air de beaucoup aimer les animaux toi aussi. Comment s'appellent tes chiens ?

Laureline pensa que c'était le bon moment pour faire un peu connaissance avec sa collègue rousse. Elles mettraient quelques minutes à arriver à leur prochaine destination. Autant mettre à profit les trajets en voiture ennuyants. Une équipe où les membres entretenaient des liens amicaux avait un meilleur taux de réussite.
Anya répondit mais D'Arelaune ne put se concentrer sur les dires de sa collègue. Les pensées de Laureline étaient déjà parties ailleurs. Son esprit était en ébullition.


- Après avoir parlé à ce proprio, et être passé voir si Vee va bien. Il faudrait vraiment qu'on rentre pour étudié la piste du véhicule, et aussi passer à la pharmacie pour voir si des boîtes de somnifères ont été vendus récemment et aller voir au poste des gardes chasses si des fléchettes tranquillisantes manquent.
Elle fit une pause pour reprendre son souffle et s'expliqua : Tu m'as dis que le kidnappeur aurait enjamber la clôture. Mais il est impossible pour un ou même plusieurs hommes de porter un Braque qui se débat au dessus de la barrière.

Cette affaire lui torturait l'esprit, elle ne pouvait se concentrer sur autre chose. Elles devaient tous deux résoudre cette enquête. La sécurité de Vee en dépendait. Laureline sentit ses entrailles se tordent comme jamais en pensant qu'elle pourrait tomber sur un appartement vide tout à l'heure, en allant vérifier si sa chienne allait bien.

- Il y a eut des effractions ? Des chiens ont été enlevés à l'intérieur des maisons ? Demanda Laureline dans l'espoir de se rassurer.

La rousse gara sa voiture devant une maison un peu éloignée des quartiers d'habitations. Anya lui répondit au moment où elle enclenchait le frein à main, s'assurant que la voiture ne glisse pas le long de la pente de la route.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6435


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Ven 25 Mai 2018 - 23:45

- On va dire que j'ai un lien spécial avec le meilleur ami de l'homme, sourit Anya, l'œil malicieux.
Mais elle préféra taire sa rencontre avec Puka, ce "signe" qu'on lui avait envoyé, histoire de ne pas passer pour une allumée - alors même que Storybrooke était une ville magique, presque mystique.
- Mon bouvier bernois s'appelle Hoover, poursuivit la jeune femme. On l'a trouvée dans la rue au début de ma grossesse en 2015. Et l'année dernière j'ai recueilli Smiley, le golden retriever. Il est déjà un peu vieux et il est aveugle mais... disons qu'il ne s'appelle pas Smiley pour rien. C'est ma fille, Abigaëlle, qui a choisi son nom. Et... on a aussi Pluche la loutre. C'est une longue histoire, crois-moi.
Une longue histoire digne de leur petite ville pas si tranquille, d'ailleurs.
Laureline n'avait cependant pas envie d'entendre les détails de cette histoire. Pas tout de suite, du moins. Anya voyait bien qu'elle était préoccupée mais aussi concentrée et elle ne pouvait pas lui reprocher son professionnalisme. Bien au contraire.
L'esprit de sa coéquipière fourmillait d'idées, peut-être parce qu'elle était directement concernée par cette affaire. Mais aussi, et surtout, parce qu'elle n'avait pas volé sa place dans l'équipe de Robyn. Bien au contraire. Elle avait des idées de faits à creuser qu'Anya n'aurait probablement jamais eu. Le hasard avait vraiment bien fait les choses en mettant Laureline sur son chemin ce matin-là.
- Ce sont des excellentes idées, approuva la profiler. Tu es douée, vraiment. On pourra compléter en vérifiant sur internet si ces mêmes fléchettes n'ont pas été commandées en gros. Je n'ai pas entendu dire que des vols avaient été signalés mais il vaut mieux quand même vérifier. On ne fait jamais assez de zèle, enfin, je suppose.
Etrangement, Anastasia n'était pas piquée dans son égo de se retrouver avec une personne aussi douée. Au contraire, elle avait la douce sensation que ce talent stimulait le sien pour, au final, mieux le compléter. Mais elle s'en voulait aussi un peu de ne pas avoir pensé à ce détail de taille : comment faire sortir un chien d'une propriété clôturée ? Manifestement, elle avait encore des choses à apprendre avant de devenir le profiler de l'année.
- On pourra repasser vérifier mais je pense qu'une fois dans la propriété le portail est facile à ouvrir de l'intérieur. Ce n'était pas l'un de ces trucs électrifiés. Mais même si ça l'avait été, je sais qu'il est possible de copier les signaux des clés de ces machins. Mais surtout ne me demande pas comment, je n'en sais pas plus.
Et Laureline n'avait de toute façon pas la tête à lui en demander davantage. Elle ne quittait pas la route des yeux et on pouvait presque entre ses méninges tourner tellement elle réfléchissait. Quand tout cela serait résolu, il faudrait qu'elle se détende de toute urgence, songea Anya.
L'instant d'après, elle feuilletait le dossier, toujours sur ses genoux, dans l'espoir de pouvoir la rassurer un peu.
- Hm... Apparemment non. Ca doit être plus difficile de s'y introduire, surtout si tu as un gardien, des codes d'accès. Bien que... comme je le disais avant, c'est toujours possible de copier ds signaux électroniques si on a le matériel adéquat. Je pense qu'on ira aussi vérifier ça, au cas où.
En sortant de la voiture, Anastasia pressa amicalement l'épaule de Laureline, espérant lui transmettre un peu de courage - même si la jeune femme se sentait toujours horriblement maladroite dans ce genre de moments.
Les deux femmes se répartirent de nouveau les tâches. Il y avait fort à parier que Laureline entendrait le même type d'histoire que celle de Mme Jenkins. Quant à Anya, elle étudia le jardin sans clôture et remarqua un bosquet de fleurs abimées. Elle s'en approcha pour y découvrir, entre les fleurs tordues et piétinées, une belle empreinte de pas. La jeune femme avait appris à les mesurer pour estimer la pointure chaussée et c'est ce qu'elle fit. Quant Laureline sortit de la maison et après avoir salué son propriétaire, Anya lui fit signe de venir voir ce qu'elle avait trouvé.
- A vue de nez c'est du 43. Donc probablement au moins un homme très grand dans le lot. Il y assez peu de chances que ce soit une femme mais bon...pourquoi pas dans l'absolu. Cependant, l'entreprise demande de la force comme tu l'as si bien dit alors je penche pour un homme très baraqué et éventuellement un complice qui lui serait soumis. Il serait plus facile à faire craquer mai encore faudrait-il lu mettre la main dessus.. Allez, viens, on a tout vu ici, allons donc inspecter chez toi.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________ Dim 27 Mai 2018 - 19:57

Sa collègue sembla épatée par ce que Laureline avançait et cela lui fit énormément plaisir. Pas parce qu'elle se sentait supérieure, mais parce qu'elle eut l'impression de recevoir l'approbation de sa collègue, pour qui elle avait beaucoup d'estime. Cela lui fit vraiment chaud au cœur qu'Anya lui dise qu'elle était douée. La rousse se mit à sourire un peu bêtement.

Quand Laureline lui demanda s'il y avait eu des effractions, Anastasia répondit qu'apparemmen non, entrer dans une maison représentait beaucoup de difficultés et il fallait beaucoup de préparation pour y arriver. Mais il ne fallait pas écarter le fait que les kidnappeurs puissent tout de même rentrer dans les propriétés sans user de la force. S'ils avaient la clé ou le code d'accès par exemple.

- Je pense que le fait que j'habite en appartement devrait me rassurer. Fit Laureline. Puis se sentant obligée de s'expliquer devant sa collègue elle aussi propriétaire de chiens, elle dit : je sors tous les jours ma chienne plusieurs heures, et on fait du camping pratiquement chaque week-end. Puis maintenant, elle est presque tous les jours au Palais Bleu. Elle ne reste pas enfermée toute la journée. J'aurais dû l'emmener chez Ali ce matin, je la saurais en sécurité au moins. Finit-elle en se maudissant.

En descendant du véhicule, la main d'Anya vint se poser sur l'épaule de Laureline en signe de compassion et de soutien. La rousse remercia sa collègue par un sourire.
Puis chacune repartit de son côté pour enquêter, Laureline auprès du propriétaire et Anya dans le jardin.

D'Arelaune n'en apprit pas davantage grâce à l'homme. C'était plus ou moins la même histoire que la propriétaire précédente. Chien aimant, pas fugueur pour un sou. La fille du jeune propriétaire qui avait une dizaine années parla d'une grosse voiture bleue avec un homme qui faisait peur au volant. On ne pouvait malheureusement pas se fier aveuglement aux dires d'un enfant, mais on pouvait tout de même les garder en mémoire.

Laureline remercia le propriétaire et sortit de la maison. Elle chercha Anya du regard et la trouva lui faisant signe de s'approcher.
Une empreinte de pied était figée dans la terre. En l'apercevant, les lèvres D'Arelaune s’étirèrent en un grand sourire.

- T'as le compas dans l'oeil ! Fit Laureline surprise qu'Anya puisse affirmé plus ou moins certainement la pointure de l'empreinte. Je peux juste dire que c'est un grand pied moi. Rigola-t-elle. Je suis d'accord avec toi. Ils doivent être au moins deux. Et il serait mieux pour nous de coincer un sous-fifre. Fit la rousse de manière plus sérieuse. De mon côté, la piste du fourgon bleue est validée, la gosse de Froshiber l'a vu passer devant elle, y'a deux jours alors qu'elle jouait dans le jardin, le type au volant lui a fait peur alors elle est rentrée.

Petit à petit cette enquête avançait. Elles avaient encore du chemin à faire, n'ayant que des débuts de pistes mais cela donnait espoir à Laureline.
Et puis de nos jours les outils informatiques mâchaient le travail aux policiers, un petit tour sur la base de données et elles sauraient à qui appartenait le véhicule et si il avait été volé. De même pour l'empreinte, il n'y avait qu'à sélectionné tous les grands dadais de Storybrooke et choisir les plus suspects.

Laureline conduit jusqu'à chez elle, encore un peu trop mais sa collègue comprendrait sûrement son angoisse.
Elles arrivèrent au bas de l'immeuble, rien de suspect à l'horizon. D'Arelaune souffla de soulagement mais se retint de penser que sa chienne était hors de cause.
Laureline entre la clé dans son appartement, sa main tremblait. Elle ouvrit la porte avec une boule au ventre à s'en tordre en deux.
A peine avait-elle pousser la porte, que sa chienne lui sauta dessus. Un sourire joyeux éclaira le visage de la rousse. Sur le moment, elle crut qu'elle allait pleurer.

- Comment ça va ma belle ? Dit-elle à Vee en la caressant.

La chienne lui fit la fête. Puis alla sentir l'inconnue qu'était Anastasia. Elle lui léchouilla les doigts en signe d'approbation.

- Je suis soulagée qu'elle aille bien. Ça te dérangerait si on l'amène avec nous ? Demanda Laureline à sa collègue.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline _



________________________________________

 Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Poste de Police