« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Up #47, l'animation Rp ☣️ AllôMairie? , l'animation Mairie ☣️ Fil Rouge Graphique & Rpgique ☣️ Instagram des personnages ☣️
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

Partagez
 

 Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6456


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Dim 27 Mai 2018 - 22:48

Les joues d'Anya rosirent de plaisir, même si enquêter à deux ne les mettait pas en compétition. Son orgueil était cependant plus fort et la jeune femme avait encore besoin de reconnaissance, peut-être parce qu'elle n'était pas encore totalement convaincue de sa légitimité sur ce poste. Ou peut-être aussi parce que son orgueil avait besoin d'un peu de flatterie de temps en temps.
- Si je résume bien, on a donc au moins un affreux jojo... Ca te rappelle pas Jasper et Horace tout ça ? Tu crois... qu'ils sont ici ? demanda Anya, incertaine.
Elle trouvait l'hypothèse tellement saugrenue qu'elle avait hésité à la formuler à haute voix. Dans une autre ville on l'aurait enfermée dans un asile. Mais à Storybrooke, tant de choses étaient possibles...
- C'est sûrement stupide de penser que c'est eux, se prit la profiler. Si on s'en tient à la description du dessin animé, ils n'ont pas la carrure. Même si un dessin animé n'est ni une preuve ni un alibi. Et puis je ne vois pas pourquoi ils feraient ça. Si c'était eux, je veux dire.
A en croire Walt Disney, leur truc c'était d'obéir à des ordres, pas de prendre des initiatives. Ils étaient deux personnalités soumises à une troisième, Cruella, qui ne rentrait pas dans l'équation. Et n'habitait peut-être même pas la ville, de surcroit.
Anya se mordit la lèvre inférieure. Intérieurement, elle se maudissait d'avoir fait une remarque aussi stupide.
Par chance, Laureline ne fit aucune remarque pour la faire se sentir encore plus idiote et les deux rousses se remirent en route, cette fois pour l'appartement de la première. La tension de celle-ci était palpable. Le silence lourd tout autant. Anya n'osait pas parler, de peur de l'affoler par une parole maladroite. Sa collègue n'habitait pas loin. Le temps de monter chez elle et d'ouvrir la porte et elle serait bientôt fixée. Ensuite, elles aviseraient. Il ne restait qu'à espérer que Vee était toujours à l'appartement.
Anastasia suivit Laureline toujours en silence dans son immeuble, observant les lieux, juste au cas où. Elle fut presque autant soulagée que sa collègue de constater - visuellement puis physiquement - la présence de Vee.
Maintenant que Laureline était rassurée, ce serait sans doute plus facile de se concentrer sur l'enquête.
- Bien sûr qu'elle peut venir ! Si tu l'as entrainée à être chien policier elle sera peut-être même utile !
Il s'agissait plus d'une boutade que d'une véritable demande, néanmoins, Anya aurait bien été intéressée de voir ça. Bien que les chiens policiers soient plus généralement des bergers allemands.
- Je propose qu'on se remette en route, on a encore du pain sur la planche, annonça Anya quand il lui sembla que les retrouvailles entre la maitresse et sa chienne étaient consommées.
Avec une équipière en plus, les deux rousses regagnèrent la voiture de Laureline. Vee grimpa sur la plage arrière et les deux femmes reprirent leur place habituelle : Laureline au volant et Anya sur le siège passager.
La voiture démarra, cette fois en route pour le poste de police où il serait question de faire quelques recherches. Et maintenant que Laureline était détendue, Anya se permet de relancer la conversation :
- Au fait, avant tu as bien parlé d'un "Ali", non ? comme dans "Ali Nacer" ? demanda-t-elle, un peu trop curieuse (même s'il paraissait que ça faisait son charme.
Laureline parut surprise de voir sa collègue revenir sur un commentaire qu'elle avait fait bien plus tôt, alors Anastasia poursuivit :
- On s'est croisé quelques fois, lui et moi. Mais plus depuis quelques mois, en fait. Dooonc... Ali aurait-il trouvé la princesse après qui il courait désespérément ? demanda Anya avec un air de connivence.
Elle était définitivement trop curieuse et cette curiosité ne servait même pas leur enquête. Mais il fallait bien quelques potins innocents au sein de la police, non ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Mar 5 Juin 2018 - 14:38

Sa collègue accepta avec joie d'amener Vee à bord de la voiture. Laureline en fut très heureuse. Quel endroit plus sûr qu'une voiture de police occupée par deux policières. Vee était parfaitement en sécurité.
Les deux rousses montèrent de nouveau dans le véhicule de service. Laureline avait placé sa chienne sur la plage arrière et lui jetait des petits coups d’œil réguliers grâce au rétroviseur intérieur.

Anya relança la conversation. Laureline fut étonné qu'elle semblait connaître Ali. Enfin, tout le monde connaissait le Prince Aladdin, mais la collègue de Laureline semblait avoir fait plus ample connaissance avec lui. D'Arelaune pensa qu'il avait sûrement fait la cour à Anastasia, comme à toutes les femmes qu'il rencontrait. Il s'était calmé depuis leur rencontre. Laureline lui avait volé le cœur et elle lui avait dérobé le sien.

- Je ne suis pas une tête couronnée malheureusement. Rigola la rousse en faisant une moue triste. Enfin je devrais le devenir un jour. Fit-elle avec un sourire coquin. On est fiancé depuis quelques temps maintenant. Je ne porte pas ma bague de fiançailles en service, elle est beaucoup trop imposante ! Ah la la, les Princes et leur folie des grandeurs. Je la garde dans la poche fermée de ma veste. C'est risqué je sais mais j'ai le sentiment que je dois la garder toujours avec moi. Laureline avait le visage illuminé quand elle parlait d'Ali. Elle ressentait pour lui un amour profond comme elle ne l'avait jamais ressenti pour personne. J'ai deux petits héritiers juste là. Finit-elle en posant sa main droite sur son ventre.

Un sourire heureux se dessina sur ses lèvres. Elle nageait dans le bonheur point de vue vie sentimentale. Elle avait une grande famille qui l'aimait et qu'elle aimait éperdument en retour.
Une pensée vint chasser son sourire.

- Enfin, la petite Kenza est première sur la liste d’accession au trône d'Agrabah. Cracha-t-elle presque violemment.

Laureline se rendit alors compte de l'impression qu'elle devait donner à Anya. Celle d'une belle mère horrible maltraitant la petite fille dont elle n'était pas la mère. D'Arelaune se devait rectifier ça. Elle ne voulait surtout pas passer pour quelqu'un de détestable aux yeux de sa collègue. Elle admirait Anastasia.

- Pas que je n'aime pas ce petit ange ! S'écria-t-elle. Je la considère maintenant comme ma fille. Mais disons que... Elle hésita à finir sa phrase. Bon je me sens obligée de te raconter mes problèmes de couple, sinon tu vas penser que je suis quelqu'un d'affreux. Elle fit une pause pour se concentrer sur la route à suivre en voiture et pour souffler un peu avant d'expliquer ce qu'elle avait à expliquer. Ali m'a trompé... Souffla-t-elle. Parce que je ne lui donnais pas d'héritier. Il est allée faire un enfant à une sorcière. On s'est séparé... Puis petit à petit, l'amour était trop fort et on s'est retrouvé. Je te raconte pas les mois de galère qu'il a du subir pour me reconquérir. Fit Laureline en riant.

A présent, tous les mauvais souvenirs étaient derrière eux. Ali et elle vivrait heureux jusqu'à la fin des temps. Ou du moins c'est que la rousse espérait du plus profond de son cœur.
Laureline fut curieuse de connaître la vie amoureuse de la belle Anastasia. Son histoire devait être aussi compliquée, comme toutes les histoires d'amour des jeunes filles rousses.
D'Arelaune pesta en voyant le poste de police arriver dans son champ de vision. Elle gara la voiture sur le parking. Puis décida de tout de même poser la question.

- Et toi Anya, tes amours ? Laureline eut alors un léger coup de stress. Je peux t'appeler Anya ? Demanda-t-elle un peu paniquée.

Elle avait parlé de façon familière à sa collègue et se demandait si l'agent Romanov n'allait pas le prendre mal. Les partenaires étaient censées garder une relation professionnelle. Déjà que Laureline avait déballé toute son histoire d'amour...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6456


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Mar 5 Juin 2018 - 20:07

En faisant allusion à Ali, Anastasia ne s'était pas attendue à entendre d'aussi bonnes nouvelles. Décidément, il avait bel et bien trouvé sa fin heureuse ! Anya écarquilla les yeux, surprise. Elle n'avait certes plus croisé la route d'Aladdin depuis plusieurs mois déjà, mais elle constatait qu'il avait fait un sacré bonhomme de chemin.
- Eh bah dis donc ! Félicitations ! Tu dois être très heureuse. Lui aussi, remarque, ajouta la jeune femme.
Ainsi la conversation dévia sur l'ordre de succession au trône. Laureline avait sans doute fait le rapprochement entre "Romanov" et l'empire russe, il n'était donc pas nécessaire, jugea la profiler, de lui faire un dessin. D'ailleurs, elle se serait bien passée de la couronne qui lui avait, semble-t-il, coûté, sa famille. Littéralement.
Ce à quoi elle ne s'était pas attendue, en revanche, c'était le commentaire, presque amer sur une certaine Kenza. Anya haussa un sourcil, incertaine de comprendre. Kenza. C'était qui, ça ? Pas un personnage du conte, ou alors elle n'avait pas lu le bon.
Laureline poursuivit cependant l'explication, ayant peut-être remarqué la surprise de sa collègue. C'est ainsi que la policière se retrouva à confier ce qu'elle appelait ses "problèmes de couple" à sa collègue. Anastasia eut un rictus. Ca, c'était bien la première fois que ça lui arrivait ! Et puisqu'elle connaissait les deux parties du couple, elle devait bien s'avouer qu'elle était un peu curieuse, surtout si l'histoire était croustillante.
Pour un temps, l'enquête passa totalement au second plan, de même apparemment que la crainte qu Laureline nourrissait pour Vee.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la curiosité d'Anastasia fut amplement satisfaite. Elle ne s'était, à vrai dire, pas attendue à apprendre autant de détails. De la tromperie. Une enfant née de cette union. Un rabibochage sans doute dramatique. Bref, c'était un vrai soap, mais, pas déférence pour Laureline qui avait manifestement souffert de cette histoire, Anya garda cette remarque pour elle.
Quand même : Ali papa, ça, elle n'aurait pas pu le deviner !
- Tu as bien fait de le faire payer. Si j'apprenais que Dimitri m'avait trompée, qui plus est pour avoir un bébé, aussi mignon soit-il, j'hésiterais d'abord à le tuer, confia Anastasia. Sacré Ali... Je ne le connais pas réellement mais je l'ai assez vu pour comprendre qu'il est plein de surprises. Je suppose que tu ne t'ennuies pas avec lui.
Il s'agit plus d'un constat que d'une véritable question.
- En tout cas, vous avez l'air d'avoir surmonté tout ça, reprit Anya. Je t'ai regardée quand tu parlais de lui... Il a l'air de te rendre très heureuse. Et comme tu es trop jolie pour être la marâtre, je suis sûre que tu ne blâmes pas réellement la fille des errements de son père, ajouta la rouquine d'un air complice.
Quelques instants plus tard, Laureline garait leur voiture devant le poste. Retour à la case départ, songea Anya avant d'être interrompue dans sa réflexion par la question de sa collègue. La jeune femme balaya sa demande à l'appeler Anya d'un revers nonchalant de la main.
- Tout le monde m'appelle Anya. Y a pas de raison pour que tu ne puisses pas le faire. D'ailleurs... Je préfère Anya.
Elle ne précisa pas qu'Anastasia, en plus d'être horriblement long, était plutôt lourd à porter car lourd de sens. Anya était un meilleur reflet de sa personnalité simple et directe.
La jeune femme leva sa main gauche où elle arborait encore et toujours sa bague de fiançailles, depuis quelque chose comme... trois ans.
- Moi j'ai fait les choses à l'envers. D'abord le bébé et le mariage... il arrivera quand il arrivera, je suppose. On est fiancé depuis trois ans, ajouta-t-elle en roulant des yeux. Disons que des événements indépendants de ma volonté ont fait que ça ne s'est pas fait plus tôt. Le dernier en date c'est le décès de ma belle-mère pendant la cérémonie.
Anya laissa passer un moment, le temps pour Laureline de digérer cette information. Oui, sa vie aussi ressemblait à un soap opera en fin de compte.
- Ma fille s'appelle Abigaëlle et elle aura trois ans en novembre. Tu verras, ça pousse vite les enfants.
Anastasia sourit puis les deux femmes entrèrent au poste.
- Je crois que nous avons des recherches à faire, amorça la profiler. Je vais regarder si nous avons une camionnette enregistrée dans le fichier qui pourrait correspondre.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Sam 9 Juin 2018 - 19:37

Laureline fut contente qu'Anya n'ait pas une mauvaise opinion d'elle. La rousse lui fit même remarquer que ses yeux pétillaient quand elle parlait de son cher et tendre, Laureline en rougit.
D'Arelaune posa de nouveau sa main sur son ventre, là où sommeillaient deux embryons qu'elle rencontrerait bientôt.

Quand Laureline demande à sa collègue si elle pouvait l'appeler par son surnom, celle-ci lui dit un peu sèchement que tout le monde l'appelait ainsi et qu'elle préférait son surnom à son prénom.
D'Arelaune haussa les épaules et affichant une moue compréhensive, en effet elle pouvait facilement comprendre que le prénom Anastasia n'était pas simple à porter. La jeune femme devait porter sur ses épaules tout ce que ce nom impliquait.
Laureline commença à reconstituer les morceaux de souvenirs qu'elle avait du conte d'Anastasia, mais la main gauche de sa collègue se leva devant ses yeux, la coupant dans ses pensées.
Une très jolie bague de fiançailles ornait l'annulaire d'Anya. Laureline l'admira en souriant rêveuse. Qu'est-ce qu'elle aimerait elle aussi exhiber sa magnifique bague aux regards des autres ! Mais la sienne était beaucoup trop précieuse, d'abord par son prix, mais ensuite parce qu'elle renfermait un secret.

Anya lui raconta qu'elle et son bien-aimé n'arrivait pas à célébrer leur mariage, des obstacles se mettant en travers de leur route. La mort soudaine de sa belle-mère par exemple.
Laureline ouvrit des yeux choqués. Elle pria le ciel pour que cela n'arrive pas à son mariage. Elle n'avait pas de mère et Ali non plus, mais elle ne voulait surtout pas que quelqu'un rende l'âme alors qu'elle vivait le plus beau jour de sa vie.

- Pas de bol. Fit Laureline un peu maladroitement.

Anya lui délivra le nom de sa petite fille. Abigaëlle. C'était un très joli prénom. Mais Laureline fut prise encore une fois dans ses pensées, et n'en fit pas part à sa collègue. La réflexion qu'Anya avait faite sur le fait que les enfants grandissent vite, trottait dans la tête D'Arelaune. Elle tenta d'imaginer ses deux petits jumeaux pas encore nés. A quoi ressembleraient-ils à 3 ans ? A 10 ans ? A 30 ans, quand elle et Ali seraient alors de vieilles personnes, pour qui la vie d'aventure serait définitivement finie. Le manque d'action faisait très peur à Laureline. Elle avait comprit que devenir mère ne signifiait pas la fin de ses passions et de ses besoins, mais seulement une petit restriction pour un temps. Etre mère signifiait faire de petits sacrifices pour que ses enfants aient la plus belle vie possible.

Anya lui fit doucement comprendre qu'il fallait se remettre au boulot. Laureline acquiesça d'un mouvement de tête.

- Je vais voir si on a un gugus baraqué qui chausse du 43 ! Lança D'Arelaune avant d'aller vers son bureau pour accéder à la base de données de la police, recensant tous les malfaiteurs arrêtés. Peut-être qu'il se nommera Horace ou Jasper ! Lança Laureline avec un clin d’œil, taquinant un peu sa collègue.

Laureline se posa sur sa chaise et se permit de souffler un petit peu. Revenir au poste lui renvoyait en pleine face l'affaire sur laquelle elle bossait avec Anya. L'angoisse qu'elle éprouvait pour Vee revint elle aussi. Surtout que la chienne n'était plus dans le champ de vision de Laureline. La rousse secoua la tête pour chasser ses pensées noires.
Elle ouvrit la page informatique lui permettant de chercher de qu'elle voulait. Après quelques touches tapées, elle découvrit qu'un seul fiché chaussait du 43. Ses lèvres affichaient un sourire satisfait. C'était une piste qui promettait d'être intéressante. Elle imprima la fiche du criminel et la plia en deux.
La rousse se leva de son bureau et partit en direction de celui d'Anya quand elle croisa celui-ci dans le hall.

- J'ai un certain Hunter McGregor, déjà arrêté pour coups et blessures, 2 ans de prison, et il chausse un bon 43. Et toi ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6456


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Sam 9 Juin 2018 - 23:45

La réaction maladroite, presque gênée, de Laureline en apprenant les mésaventures conjugales d'Anastasia lui arrachèrent un sourire. En effet, c'était vraiment "pas de bol". Mais qu'aurait pu dire sa collègue ? Personne n'est jamais préparé à ce genre nouvelle et personne ne sait, de fait, jamais comment les accueillir. Il n'y a jamais de formule suffisamment brillante ou empathique pour souligner la gravité de la chose. Il fallait se contenter de faire au mieux.
Anya n'y pensa pas spécialement pendant ses recherches. Elle savait faire la part des choses et se concentrer sur son travail en oubliant sa vie, pour un temps. Les yeux rivés à son écran, elle faisait totalement abstraction de son environnement et avait déjà classé dans un coin de sa mémoire la petite blague que lui avait fait Laureline avant qu'elles ne se divisent les tâches.
Anya aurait préféré avoir une plaque car son travail en aurait été amoindri de trois quarts. Mais la description du véhicule suspect était suffisamment claire pour constituer une base solide de recherche. La rouquine s'intéressa d'abord aux signalements de véhicules volés et... ne trouva rien. Enfin, pas tout à fait. Il y avait bien un véhicule volé dont le modèle pouvait correspondre mais il était blanc.
La profiler garda cette information en tête puis téléphona au concessionnaire de la ville (par chance, dans une bourgade aussi petite que Storybrooke il n'y en avait qu'un) pour s'enquérir des dernières acquisitions. Sur ce coup, elle fit chou blanc. La jeune femme demanda alors s'il avait réparé un véhicule correspondant à son descriptif mais la réponse s'avéra aussi négative. Alors Anastasia mit fin à la conversation en le remerciant pour son aide qui paraissait certes maigre mais qui restreignait les pistes devant elle.
C'est seulement quelques instants plus tard que Laureline et Anya se retrouvèrent dans le hall. L'autre rousse avait trouvé une piste plus que sérieuse. Mais avant de l'en féliciter, Anastasia partagea aussi ses informations :
- J'ai trouvé une camionnette volée mais elle est blanche. Elle a pu être repeinte et la plaque a pu être changée. Cela dit, je l'ai notée, juste au cas où. J'ai téléphoné au concessionnaire mais il n'avait pas grand chose à nous apprendre. Quant à la victime du vol... elle n'a rien vu d'après le dossier, je ne sais pas ce qu'elle pourrait nous apprendre. Et ce fameux McGregor, alors ? s'enquit la jeune femme. Très belle trouvaille, une vraie tête de vainqueur...commenta Anya en observant la photo de son dossier. Tu as aussi une adresse ? un mobile ? Peut-être qu'on peut commencer par trainer de part chez lui, histoire de voir ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Ven 15 Juin 2018 - 15:32

Anya lui apprit qu'une camionnette blanche avait été volée. Avec un petit coup de peinture et une nouvelle plaque, elle pouvait être le fourgon bleu qu'elles cherchaient, d'après Anya. Laureline acquiesça.

- L'adresse est dans le dossier. Pour le mobile... Elle fit une pause. McGregor a l'air d'être une brute, je privilégierais les combats de chiens. Il doit kidnapper les chiens, soit pour les faire combattre, soit à les revendre à d'autre brutes fan de ces spectacles sanglants.

Elle frissonna et afficha une moue dégoûtée. Comment on pouvait être fan de ça ? Voir des animaux innocents s'entre tuer. Et la maltraitance que les chiens subissaient. Ils devaient être affamés et torturés pour qu'ils soient agressifs. Laureline baissa les yeux, elle imaginait Vee traitée comme ça. Une boule de colère se forma dans ses entrailles. Elle serra les poings.

- T'as raison on devrait aller voir chez lui. Peut-être que la camionnette y sera.

Les deux jeunes femmes ressortirent du poste et embarquèrent de nouveau dans la voiture de service D'Arelaune. Laureline se retourna sur son siège un instant.

- Vee ? Ça va ma belle ?

La chienne se redressa et sembla répondre à sa maîtresse par un jappement. Laureline sourit. Elle avait vraiment une liaison particulière avec son chien. Rassurée que Vee aille bien, D'Arelaune se concentra sur son enquête. Elle ouvrit le dossier du suspect et vérifia l'adresse. Puis elle tendit le dossier à sa collègue.

- Tiens, dit la rousse en souriant, vaut mieux que je garde les deux mains et les deux yeux sur la route.

Puis elle mit le moteur en marche et sortit la voiture du parking. Une idée lui vint et elle ne lui plaisait pas.

- Anya, tu penses que si notre piste ne donne rien, on devra se servir de Vee comme appât ? Elle fit une pause et avala sa salive. Rien que d'en parler ça l'a mettait dans un était d'angoisse. Ses mains devinrent moites sur le volant. C'est le seul Braque qui reste en ville...

La voix de Laureline tremblait. Elle ne voulait pas se servir de Vee comme appât. Mais elle se doutait que sa collègue allait finir par lui demander de le faire. Alors, elle voulait prendre les devants, pour se préparer psychologiquement. Si Anya pensait qu'il valait le faire, Laureline se devait de le faire. Il ne fallait pas stopper une enquête à cause de raisons personnelles. En quelque sorte, elle mettait Vee en danger pour la protéger. Car si elles attrapaient les kidnappeurs, Vee ne risquerait plus rien.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6456


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Sam 16 Juin 2018 - 0:11

Anastasia opina : les combats de chiens collait avec le profil qu'elle avait établi. Ce n'était évidemment pas un domaine qu'elle maitrisait et, bizarrement, elle s'en félicitait, ne pouvant retenir un frisson qui lui parcourait l'échine. Mais sa réaction n'était rien comparée à celle de Laureline à qui elle adressa une moue de sympathie avant de reprendre :
- Les chiens qui ont été enlevés sont de bonnes bêtes si on en croit leur maitre. McGregor aurait mieux fait de cibler d'autres spécimens. Peut-être qu'il ne s'y connait pas autant qu'il le prétend. Pour rendre ces animaux agressifs il faut les maltraiter et ou les affamer. Je suppose, précisa la rouquine.
Quelque chose lui disait que Laureline avait eu la même idée mais qu'elle n'avait pas voulu la formuler. Dans tous les cas, l'enquête avançait et elles aussi. Les deux collègues étaient à nouveau prêts à repartir dans la voiture de Laureline, Anya l'observant parfois discrètement pour s'assurer qu'elle tenait le coup car manifestement cette affaire la touchait bien plus qu'elle. Heureusement, Vee était en sécurité et avec elles. Anastasia sourit en observant sa relation avec sa maitresse. Toutes les deux lui rappelait sa propre relation avec Hoover.
- C'est plus prudent, approuva Anya en récupérant le dossier de sa collègue pour le consulter pendant qu'elle conduisait.
L'instant d'après, la voiture démarrait. Elles roulaient depuis quelques instants seulement quand Laureline eut une idée pour le moins surprenante. En tout cas, Anastasia ne l'avait pas vue venir et tiqua. Puis elle se mordit la lèvre, pensive. Elle essayait de comprendre la réflexion qui était derrière cette question qui était loin d'être anodine.
- On ne fera rien que tu ne veuilles pas faire, finit-elle par déclarer résolue. Et de toute façon, rien ne prouve qu'on ne trouvera rien, conclut Anya tandis que la voiture se garait devant une grande propriété à l'écart de l'agitation de la ville.
Les deux femmes en sortirent et observèrent l'environnement. Anya n'était jamais venue dans cette partie de la ville qu'elle trouva glauque.
La jeune femme donna un coup de coude à Laureline puis un coup de menton en direction d'une installation plutôt intéressante :
- Tu vois ce que je vois là-bas ? On dirait un hangar. Si on trouve des preuves suffisantes contre McGregor je suis sûre qu'on pourra obtenir un mandat facilement. Y a plus qu'à, conclut la profiler.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Sam 23 Juin 2018 - 13:33

Anya parut surprise par la question de Laureline. Pourtant D'Arelaune pensait que sa collègue avait déjà réfléchi à l'hypothèse de se servir de Vee comme appât. Elle devrait en être soulagée mais ce ne fut pas le cas. Au moins, les deux femmes partageaient l'amour pour les canins, Anya compatissait à l'angoisse de Laureline et ne la forcerait à rien.
Laureline gara la voiture près d'une grande maison à l'écart de la ville, elle regarda la propriété d'un œil mauvais.

- J'espère qu'on trouvera quelque chose alors. Souffla-t-elle.

En descendant de la voiture, Laureline sentit une vague de colère monter. Elle tenta de l'apaiser mais en vint. Rien n'était sûr que ce McGregor était coupable mais pourtant la rousse était déjà prête à lui mettre le couteau sous la gorge. D'Arelaune inspira et expira lentement. Il ne fallait pas qu'elle laisse son côté impulsif prendre le dessus.
Au moins, elle se préparait à une éventuelle attaque de McGregor. S'il osait lever la main sur elle ou sa collègue, elle déploierait toutes ses compétences d'autrefois et le clouerait au sol avec les deux bras cassés. Avoir été un agent spécial dans son autre vie lui était utile parfois.

Laureline observa les environs. D'habitude, elle aimait les propriétés hors de la ville, mais celle-ci transpirait la criminalité ou du moins les histoires pas nettes.
Anya lui montra un hangar, ce qui ajouta de l'eau au moulin de D'Arelaune. Il y avait souvent des choses pas très légales dans les hangars.

- Ça sent les magouilles ici. Mais tu as raison, il nous faut des preuves. Déclara Laureline. Euh Anya, on ne devrait peut-être pas se séparer cette fois-ci. Fit la rousse pendant qu'elles avançaient en direction de la maison. On se sait pas ce que McGregor cache ou comment il va réagir à la venue de flic. Expliqua D'Arelaune.

Laurelien craignait plus pour la sécurité de sa collègue que pour la sienne. Elle ne connaissait pas le niveau d'Anya en self-défense et se sentait obligeait de veiller sur elle. Puis, elle se l'avouait, elle préférait avoir quelqu'un à ses côtés quand elle interrogera le suspect. Elle en voulait pas oublier de questions. Si McGregor était le coupable, il fallait tout faire pour le coincer.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6456


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Sam 23 Juin 2018 - 21:24

Anastasia opina. "Ca sent les magouilles", venait de dire Laureline. C'était exactement le ressenti de l'autre rouquine. La profiler acquiesça de nouveau quand sa collègue suggéra de ne pas se séparer, cette fois. Elles n'étaient, après tout, plus chez les victimes ou au poste mais aux abords de la propriété de leur principal suspect dont le casier était loin d'être vierge.
- Tout à fait d'accord, répondit Anya. En plus, je ne suis pas armée, moi, je suis profiler. Mon travail c'est d'étudier les gens, pas de leur courir littéralement après, ajouta la jeune femme avec un sourire.
Puis elle retrouva son sérieux et poursuivit :
- Normalement, on ne devrait pas en avoir besoin. Nous sommes juste venues enquêter et poser des questions à un suspect, nous ne sommes pas venus l'arrêter. Donc s'il tente de fuir ou de nous descendre, ce sera peut-être un indice qu'il a quelque chose à cacher. Dans le cas où il choisit la seconde option, je compte surtout, précisa Anya, au cas où.
Elle n'en dit pas plus, afin de ne pas lui mettre une pression non nécessaire.
Les deux femmes se dirigèrent en silence vers l'entrée principale de la maison, au milieu de la propriété. Anya sonna et une espèce de montagne de muscles couverts de tatouages leur ouvrit, l'œil sceptique et le ton bourru.
- C'est pourquoi ? grogna-t-il, d'un air qui signifiait clairement que les deux femmes le dérangeaient.
Anastasia sourit puis sortit sa plaque. Elle allait se présenter quand, sans réfléchir, il la bouscula violemment contre un rocking chair défoncé qui se trouvait sur le perron et s'enfuit à toutes jambes. Anya eut alors le réflexe de dire :
- Vee, attaque !
Mais elle ne savait pas si la chienne de Laureline était dressée pour ce faire ou, pire, si sa maitresse lui en voudrait. Mais comme elle venait de perdre l'équilibre et qu'il gagnait de la distance à chaque seconde qui passait, la profiler n'avait pas trop su quoi faire d'autre.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________ Dim 24 Juin 2018 - 11:31

Anya et Laureline tombèrent d'accord sur le fait de ne pas se séparer. La profiler était autant sur ses gardes que D'Arelaune, c'était une bonne chose, elles étaient toutes deux prêtes à affronter ce qui se présenterait à elle, en espérant que cela ne nécessite pas d'utiliser une arme à feu. Anastasia n'en avait pas mais Laureline si, et elle préférerait n'avoir à tirer sur personne aujourd'hui.
La rousse sentit une pointe d'adrénaline monter dans ses veines. Elle aimait terriblement l'action et la bagarre, c'était presque une aussi grande histoire d'amour qu'entre Ali et elle. Laureline avait toujours eu besoin de sensations fortes pour vivre, c'était sa drogue à elle.

- S'il pointe un flingue sur nous, je saurais réagir, aies confiance. Fit Laureline.

Ce n'était pas de la vantardise, juste la vérité. D'Arelaune ouvrit la portière arrière pour que Vee puisse les accompagner. Si McGregor voyait un braque peut-être que quelque chose dans son regard changerait et prouverait qu'il trempe dans cette affaire.

Les deux rousses marchèrent prudemment jusqu'à la porte d'entrée. Anya appuya sur la sonnette et alors la porte s'ouvrit un type au physique pas très commode. De visage il était assez effrayant, mais tout le reste de son corps criait qu'il était un criminel. Bien sûr, le stéréotype des tatouages était révélu, mais tout l'être de ce McGregor transpirait l'illégalité.
Laureline l'observa d'un œil mauvais.

- C'est pourquoi ?

Anya sortit alors sa plaque et l'homme paniqua. Il poussa Anastasia contre un Rocky Chair, et voulut donner un coup de poing à Laureline. La rousse esquiva mais se prit les pieds dans une chaîne de métal qui trainait là et s'étala de tout son long sur le perron.

- Vee, attaque ! Cria Anya.

Vee qui était près de Laureline avait déjà réagit et courait derrière le truand. L'ordre fit que la confirmer sur ce qu'il devait faire une fois qu'elle aurait rattrapé le sale type. D'Arelaune fit un signe de tête à Anya pour lui signifier qu'elle avait bien fait. Elle vérifia que sa collègue n'était pas blessée puis la rousse se mit elle aussi à la poursuite de McGregor. Elle sortit son arme de son foureau, prête à mencer de tirer. Le criminel avait tourné pour aller derrière sa maison et quand Laureline passa l'angle du bâtiment, elle aperçu Vee, les crocs plantés dans la jambe du fuyard. McGregor tomba à terre en hurlant et il fit un geste qu'il allait regretter : il frappa Vee avec son pied valide. Il frappa jusqu'à que Vee pigne de douleur.
Alors Laureline vu rouge. Elle se jeta sur le suspect comme la pauvreté sur le monde. Elle lui asséna un premier coup de poing sur le nez. Puis elle appuya son genou sur la blessure de McGregor, il cria de douleur.

- Je vais t'apprendre à faire souffrir les animaux !
Hurla-t-elle folle de rage.

Elle frappa une deuxième fois et le sang coula des narines du suspect. L'arme de Laureline était au sol, elle l'avait abandonné pour avoir les mains libres. Ce fut une grossière erreur car le suspect s'en saisit et commença à la pointer vers D'Arelaune. La fureur de Laureline empêcha sa peur de remonter à la surface.
La rousse se trouvait dans une situation compliquée. A tout moment le suspect pouvait tirer. Elle ne pouvait risquer de lui frapper le poignet et risquer de lui faire appuyer sur la détente, de même Vee risquait beaucoup à attaquer la main de l'homme.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 2 _



________________________________________

 Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Poste de Police