Gravity
FALLS !

de Dyson

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Gru


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


Ѽ Conte(s) : Moi, Moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gru

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10
✯ Les étoiles : 500




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 17 Juin 2018 - 21:11

Minionement vôtre
Mission impossible : rien ne l'est.
Je regardais le grand écran, tapant du pied mécontent. Qui avait osé faire cela, ce jour là ! Il avait tout calculé tout prévu, comme lorsque je préparai cet anniversaire de Agnès, et que je devais me résoudre à remplacer la fée pour que les yeux de cette petite fille jadis brille. Le bon vieux temps... Mais trêve de pensées ! j'avais ordonné à tous mes employés de ne travailler que sur cette histoire. Je trouvais le temps bien trop long, je m'agaçais de plus en plus du manque de résultats. Nous étions réputés et pourtant incapable de trouver certaines identités. Bon sang ! Ce manque de données, me frustrait.

J'avais envoyé cette petite bande d'espion d'un jour, après tout autant lier l'utiles à l'agréable. Non, plutôt, leur faire faire une mission grandeur nature. ça ne pouvait que montrer leurs capacités en situation réelle. Cependant, j'avais omis sans intention particulière quelque petits détails, ce n'était rien de bien méchant! Je regarde ma montre.

J'ordonne qu'on me montre les caméras là où les communication avaient été coupées. Heureusement, qu'elles étaient là. Je tiquais, la ville devenait un champ de course, les dégâts apparaissaient petit à petit. Je pris mon téléphone et composa un numéro.

"Oui Carlos ? Oui, tu sais ce qui a à faire!" donnais-je de nouveau un ordre. Une équipe de nettoyage sera envoyée pour régler ce genre de situation. Chose courante dans leur métier. Ils devaient toujours passer après toute sorte de problèmes. Même les cadavres, ils les faisaient bien évidemment disparaître.

Je soupire, et je fronce des sourcils, m'approchant un peu plus de l'écran géant où l'une des caméra montrait Le colosse Krane et L'anglais semblant pris de vertiges. je regardais une autre caméra et put remarquer la même chose chez le Pitch le sauveur et la seule femme de cette bande. La caméra changea. Adam son fidèle ami et cet homme baraque n'étaient pas en meilleur forme. Je regardais de nouveau ma montre. Je ne m'affolais pas, tout était normal. Tout était calculé.

Quelqu'un vint me murmurer quelque chose à l'oreille. Je me retourne vivement vers mes agents de contrôle.

"Vous n'avez aucune piste ? Vous êtes les meilleurs et vous le savez ! Alors faites tout pour me donner des informations utiles sur nos deux concernés !" tonnais-je.

De la fermeté. Je savais remotiver mes troupe et je venais de le faire. Les flatter étaient une bonne manière de les pousser au travail.

"Tentez de recontacter nos compagnons envoyés sur place !" dis-je à l'un des agents de contrôle. Mon oreillette en place, l'un de mes minions me parlait bien trop vite mais je compris qu'il suivait la trace de Krane et Darcy. Ils s'étaient déployés pour venir en aide ou du moins les guider à leurs manière, mais ne les avaient pas encore trouvé. La caméra devant lui fit apparaître une voiture qui avait pris feu, les nettoyeurs arrivèrent à cet instant et éteignirent les flammes, remorqua la voiture, emmena les personnes ayant eu un statut de dommages collatéral et fit de même pour nos deux chers élus inconscients.

Le planning avait quelque peu changer, mais j'allais très vite y remédier. J'aurais du m'en douter se dit-il. Des surprise auraient pu être fait à son encontre. Une chose est sur, la test allait sans doute être concluant. Cependant, ses hommes trouvaient toujours. Je fis un autre numéro.

"Agent ! où êtes-vous ?" demandais-je. La localisation de ce dernier avait eu semblerait-il quelques bugs, d'ailleurs une autre de ses agents en avait eu un. En ce moment, ils avaient eu quelques problèmes techniques et des rencontres peu joyeuses et amusantes. J'étais persuadé que tout était lié, ces problèmes ne venaient jamais sans raison.

La caméra changea, une nouvelle fois, les nettoyeurs firent de même pour ce fameux magasin de jouets. Quel pagaille. Les gens qui y étaient présent avaient semblé terrifié par cette attaque vivante, lui avait-on rapporté. Ils avaient du leur effacer leur mémoire. Quelle perte de temps et bande d'incapable ! Sa création était toujours dans la nature. La dernière mission fut par la suite de rapatrier Adam et aster. Les As des As. Ils avaient été trouvés inconscients. Et pour plus de sécurité, j'avais décidé de les ramener au bercail ici, pour surveiller leur état. Ce n'était qu'une question de minutes avant qu'ils ne soient livrés.

Je les vis arriver, je leur fit comprendre de les amener au laboratoire. Des lits étaient présents, ils pourront être examiner là-bas.
(c) sweet.lips

Pitch K. Black


« Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 54
✯ Les étoiles : 1800




Actuellement dans : « Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


________________________________________ Lun 18 Juin 2018 - 17:46



Mionement vôtre
J'ouvrais les yeux pour la seconde fois aujourd'hui en remarquant que mon environnement était différent, décidément cette petite aventure commençait à me taper sur le système, d'habitude il en fallait un peu plus pour que je commence à perdre de mon sang froid, sauf si votre nom était Jack Frost, et je me doutais bien que tout ça n'était pas encore fini et que je craquerais bien avant que cette journée ne soit terminée. Je me redressais en position assise sur le lit, grimaçant à cause de ma douleur à la tête et cette envie de vomir qui me prenait, j'était à présent certain que c'était à cause de ce rayon qui nous avait tous toucher un peu plus tôt que je me sentais aussi mal. Il y avait autre chose, je ressentait comme un vide en moi, comme si quelques chose avait disparue, mon cerveau était tellement embrouillé à cause de la douleur que je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus, j'espérais tout de même que se n'était rien de trop grave.

Levant les yeux je jetais un coup d’œil sur ma gauche pour remarquer une assez grande vitre, de l'extérieur je pouvais voir le chauve du nom de "G" qui ne bougeait pas, je sautais du lit pour m'avancer en direction de la vitre, titubant légèrement avant de cogner contre celle-ci avec mon poing, mais l'homme ne réagit pas, il semblait en pleine réflexion. Excéder par tout ça je levais la main pour tenter de briser la vitre avec mon sable noir, plus vite je sortais d'ici plus vite je pourrais retourner à mon travail. Rien ne se passa, pas le moindre grain de sable aux couleur de la nuit, je fronçais les sourcils et tentais une seconde fois et encore une fois rien ne se produisit, je comprenais enfin la source de ce vide en moi, on m'avait retiré mes pouvoirs, comment avait-il réussi ? Pourquoi ? De rage je cognais de nouveau la vitre qui trembla sous ma force et c'est là que je remarqua un autre détail, je ramenais ma main vers moi pour en observer l'aspect, elle semblait différente, plus fine. Je suivais la longueur de mon bras, ma tenue était différente et quand je baissait encore plus les yeux pour voir si on m'avait changé entre temps, j'écarquillais les yeux et poussa un hurlement strident en voyant le résultat.

Je fit volte face pour observer la pièce et remarquais un miroir, je me précipitais dans sa direction, peut être que tout ceci n'était qu'une hallucination créé par ma douleur ? Que j'avais tout simplement rêver ? Mais non, j'étais bel et bien réveiller et en croisant le regard de mon reflet je compris très vite que tout ceci était bel et bien réel."Non non non non."Je reculais rapidement pour ne plus me voir dans ce miroir et me précipitais une fois de plus en direction de la vitre pour cogner dedans encore et encore, que m'avait-il fait ? Comment osait-il ? Il me le payerais, il me le payerais tous. G finit par réagir quand l'Agent S lui adressa la parole, un autre homme se tenait derrière lui, un médecin probablement vu ce qu'il avait à la main. Une porte s'ouvrit et l'agent S entra à l'intérieur suivit de près par le médecin, ils marchaient en direction de l'autre lit où se trouvait quelqu'un d'autre, je fit un pas de côté et reconnue tout de suite la personne qui était allongé et qui semblait se réveiller à son tour.

"Ne m'approchez pas !...enfin ne l'approchez pas."Ma tête me faisait toujours autant mal et mon estomac aussi, mais je commençais à avoir les idées assez clair pour comprendre la situation, le rayon qui nous avaient tous toucher nous avait fait changer de corps. "Si j'avais encore mes pouvoirs je vous aurait fait subir les pires cauchemars qui puisse exister."L'agent S tourna la tête dans ma direction me fixant du regard, il semblait perplexe, comme si quelques chose lui échappait, son cerveau devait être affreusement lent pour qu'il ne comprenne pas la situation. Le médecin termina de m’ausculter, enfin d’ausculter la personne qui me ressemblait avant de venir vers moi pour me poser des questions de routine pour tester ma mémoire, mes réponses était brève et concise. Puis il s'avança un peu plus, surement pour m'ausculter à mon tour et je levais le poing pour le cogner mais l'agent S s'interposa, m'attrapant par les épaules pour me reculer.

"Ne nous forcer pas à vous attacher."J'établissais une liste dans ma tête, une petite liste où se trouvait le nom du chauve mais aussi du médecin et quand j'apprendrais leur nom j'ajouterais ceux qui avait volé l'arme et qui nous avait fait tourner en bourrique et je me promettais qu'une fois tout ceci terminé et quand j'aurais retrouver mes pouvoirs, ils allaient goûter à ma colère et les cauchemars qu'ils avaient eu avant ne serait rien à côtés de ceux qu'ils allaient subir. Par chance pour lui le médecin quitta la pièce, l'agent S lui me lâcha enfin les épaules et se planta devant moi, un grand sourire au lèvres. Bello tu ! tu es grand homme avec el gato !"J'avais une connaissance plutôt brève de l'espagnol mais j'avais compris qu'il venait de me parler d'un chat et je pouvais en conclure qu'il m'avait reconnue, il ne me laissa pas le temps de lui répondre car il me pris dans ses bras avant de quitter la pièce où nous étions. Un miaulement attira mon attention, je tournais la tête pour voir Orion en bas du lit où se je me trouvais,enfin où se trouvait la personne qui me ressemblais."Orion, vient ici."Il tourna la tête dans ma direction, regarda une fois de plus la personne qui avait mon apparence puis me regarda encore, le pauvre semblait confus par les événements.

"N'est pas peur c'est moi..."Disais-je sur un ton doux avec un sourire, le premier que je faisais depuis le début de cette aventure, je m'agenouillais et tendis la main dans sa direction, il sembla hésiter puis marcha lentement dans ma direction, il me renifla les doigts pendant quelques secondes avant de frotter sa tête contre ma main, puis il s'avança un peu plus pour me donner un coup de tête contre mon bras."Aller grimpe."Je gesticulait en direction de mes épaules et il ne perdis pas une secondes avant de me grimper dessus et de reprendre sa place, toujours vêtue de son costume de requin qui n'avait pas l'air de le déranger à présent, je lui grattais un instant la tête tandis que j'entendais du mouvement dans la pièce, levant les yeux je remarquais enfin les autres lits qui était occuper par les autres, ils allaient avoir une bonne surprise à leur réveille.




code by bat'phanie



Adam B. Parker


« Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Max Greenfield

Ѽ Conte(s) : Film d'animation ; Moi, moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le chien Brutus

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 53125




Actuellement dans : « Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


________________________________________ Mar 19 Juin 2018 - 3:18

Minionement vôtre
Evènement #95




*Petit retour en arrière avant une perte de conscience injustifiée*

Adam avait un grand sourire, l'homme qui l'accompagnait avait un caractère bien à lui et le brun aimait entendre l'homme parler avec ce ton si ironique et sarcastique. Il semblait tout le temps blasé, désespéré, si joyeux, si si, il n'avait que trop de mot dont la liste serait à rallonge et il pourrait passer des heures à énumérer chacun d'eux, concernant son comparse. Adam le trouvait clairement classe, intéressant, et pas du tout ennuyeux, loin de là, il aimait ce genre de personnes comme si la vie les avait frappé en pleine gueule et qu'ils avaient déjà bien trop vu pour encore en profiter réellement. c'était des points à développer, à analyser et Adam ne se gênait pas pas pour le désespéré plus encore.

Il savait très bien ce qu'on pouvait penser de lui, mais il s'en fichait, il était plutôt bien plus amusé par toutes ces choses. Etre avec lui, le rendait euphorique. C'était excité d'être ici en sa présence, il dégageait une présence si stoïque, si imposante, que Adam ne pouvait se retenir d'être aussi enthousiasme. Déjà la situation le rendait ainsi, il avait son propre concept, il avait ses propres règles et ses principes, que lui seul semblait comprendre. Il ne se donnait pas la peine de l'expliquer. Pourtant sous ses airs de nonchalance, il était plus sérieux qu'on ne pourrait le croire.

Quelques minutes après avoir pris une petit photo souvenir, ils firent la connaissance de leur "ennemi". Enfin, essayèrent, car une certaine personne gâcha leur petit moment détente et tout fut compromis. Tout s'enchaîna, un poing partit, des tirs fusèrent, Adam sautillait, faisant une petite danse de l'évitement comme il le pouvait, tout en riant et parlant avec Aster. Puis, elle voulu se sauver. En un rien de temps Adam sauta et atterrir sur cette espèce de trottinette volante alors que le grand baraqué sauva les enfants qui allaient se faire exploser. Il nota dans un coin de la tête quelques petits détails qu'il avait remarqué. Puis, une nouvelle fois, tout repartit à une vitesse inouïe, leurs santés leurs portèrent la poisse et malgré qu'ils aient pu reprendre l'arme, ils découvrirent que ce n'était qu'un leurre. Adam dans un effort surhumain demanda où était la vrai mais ne put dire quoique soit d'autre, perdant connaissance, suivi de près par son compagnon.

*Retour à l'instant T peu après le réveil de Brutch*

Adam papillonna des yeux. Un mal de crâne lui tapait contre son système nerveux. Il vint frotter sa tempe pour essayer de le rendre plus supportable. Chose qui ne marchait pas. Il se releva doucement en position assise. Il se gratta la tête et ouvrit la bouche, pour étirer un peu sa mâchoire tout en constatant que sa gorge était sèche. Il avait soif, il se sentait toujours un peu nauséeux. Il se sentait un peu étrange. Il ne remarquait pas forcément les étrangetés, pourtant là cette sensation était plus que bizarre. Il se gratta le menton. Il mit quelques secondes avant de froncer les sourcils. Il gratta encore un peu pour comprendre ce qui se trouvait sous ses mains. Son menton n'était pas vierge. Bien au contraire des poils s'y trouvaient et pas qu'un peu. Il sortit de ses pensées pour enfin regarder autour de lui. Il tomba sur la jeune femme qui semblait mécontente avec le chat de Pitch sur ses épaules. Il avait pourtant remarqué que le chat était plus que fidèle envers son maître. Il tourna la tête vers la gauche où d'ailleurs le dit maître se trouvait. Il était aussi en train de sortir des vapes.

Adam se releva, il se sentait plus lourd. Il ne prit pas la peine de s'attarder sur la barbe, oui car il se doutait que s'en était une, peut-être dormaient-ils depuis quelques temps maintenant. Il avait posé les pieds sur le sol, se sentant encore instable. Il posa son regard sur la vitre qui se trouvait devant lui et vit son patron, son ancien maître. Il s'avança avec une démarche de canard, un peu courbaturé. Il se rappelé de leur petite bataille avec cette femme rousse robotique. ça l'avait plutôt bien dégourdit, sauf que là sa carcasse semblait lui peser. Il marchait vers cette fameux vitre et fit des grands signes à G -la personne dont on ne peut prononcé le nom- il le salua il fallait qu'il lui parle et surtout lui fasse un rapport.

Il se déplaça vers la porte et fit signe à l'un des agents de lui ouvrir, chose qu'il ne fit pas. Adam fronça des sourcils et observa G. Il avait l'air perplexe. Il se tourna vers la jeune femme qui semblait observer sans rien dire chose étonnante venant de cette dernière. Elle semblait trop calme pour son bien. Elle semblait assez en colère mais trop calme. Il sursauta à l'entente d'une voix.

"A votre nom répondez s'il vous plait" expliqua la personne qui était l'un des technicien agent.

Adam ne comprit pas pourquoi, ils ne rentrèrent pas, où ils ne le laissèrent pas sortir. Il se sentait certes encore un peu mal, mais cela ne l'arrêtait jamais, et puis même si être enfermé pouvait être une aventure différente, ils avaient une journée à continuer. Ou alors. Son cerveau qui semblait récupérer quelques capacités, son mal de crâne disparaissant un peu, il réfléchit. Il allait ouvrir la bouche lorsque la voix reprit.

"Adam Parker" appelait-on. Ce dernier sauta d'un petit bond, mais très vite se retrouva à sauter beaucoup plus haut que voulu, perdant l'équilibre, renversant un plateau avec des verres d'eau remplie, il s'en prie plein la tête. Pendant toute l'action, il avait pu dire "Je suis ..là" Il se remit sur les pieds, se massant les fesses. Elle semblait encore plus musclée, déjà qu'elles les étaient avant, là il y avait une fermeté plutôt incroyable. Il fallait qu'il se regarde. Il se présentait dans le miroir et il écarquilla subitement les yeux. Pendant quelques secondes il bloqua sur l'image que lui renvoyait le miroir. D'un coup, il poussa un cri de joie, sautillant beaucoup plus doucement. Il fit une danse comme Beyonce avec son déhanché. Les courbatures et son état le rappelèrent un peu à l'ordre, se calmant mais tout en restant excité devant ce physique. Il en fut plus que ravi, et honoré ! Cette journée était pleine de surprise.

Adam se gratta une nouvelle fois la barbe et se rappelait qu'il avait été tout aussi touché par le rayon. Il n'avait pas oublié la base de l'effet de l'arme. Il sourit, comme jamais Aster n'avait pu sourire dans sa vie et fit quelques petites grimaces et gestes trop nion devant le miroir. Profitant surtout du fait que ce dernier semblait encore pas trop réveillé. Il se stoppera lorsque Aster posera son regard sur lui.

fait par Blueberry


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18323-termine-mi-chien-mi-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18997-un-toutou-modifie-ca-vous-dit

Krane Thorson


« Viking Détestable! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alexander Ludwig

Ѽ Conte(s) : Dragon et tous ses dérivés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kranedur( Tuffnut)

✓ Métier : Papa de Siggy et Tuff-Tuff -Jumeau insupportable


☞ Surnom : Krane, tuff
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 416
✯ Les étoiles : 973




Actuellement dans : « Viking Détestable! »


________________________________________ Mar 19 Juin 2018 - 22:51








 J'ai vu la tienne, je te monterais la mienne 

Si le meilleur ami a le droit de la voir pourquoi pas moi?
On est de la même famille maintenant!



Des poupées partout.. Des poupées en robes  de mariages qui me couraient après dans une petite chapelle a l'allure princière. Et Darcy qui se tenait devant un autel avec une  peluche de dragon en main. C'était a quoi que je pensais pendant que j'étais encore une fois , dans les vapes allongé sur une chaise longue.Mais cette fois-ci , ce n'était pas à cause d'une beuverie , ni même une drogue . Parce que dans ces situations là , je finissais soit a l'autre bout du monde avec une bague au doigt, marier à la plus canon des femmes de Storybrooke ou a poil dans le poulailler ou même en Prison. Mais je ne restais jamais bien longtemps en cage parce que Loeiza allait emprunter de l'argent a mon père pour me sortir du trou. Là c'était différent , j'avais été inconscient quelques instants. En plus, mon corps me faisait terriblement mal, j'avais l'impression d'un troupeau de yak m'avaient chargé et pétiller. C'était sans doute pour cette raison ,qu' après cette histoire j'allais  porter plainte a leur agence, pour maltraitance contre Viking, sauf si ceux-ci me trouvait un prix de compensation pour que je ne traîne pas leur nom d'entreprise dans la boue.

J'ouvrais mes prunelles bleutés, et je grimaçais parce qu'il avait une odeur désagréable de vomis  dans mon coin. Ça devait être encore ma jumelle qui avait eu une mésaventure avec les ordures du coin. Mais en vrai ce n'était pas elle, parce que quand je passais ma main dans ma chevelure, qui n'était pas aussi fine que la vraie. J'avais des grumeaux sur ma main.  J'approchais mes doigts de mon nez. Je tirais la langue, c'était là la provenance du parfum de vomis. Je secouais la main dans tous les sens pour enlever cette saleté.  Les petits morceaux de déjeuner revolaient dans tous les sens. Ça m'étonnerait même pas que ceux qui faisaient encore la sieste en reçoivent dessus eux.  Mais quand je rapprochais ma   main de mon visage pour l’inspecter . Cette main ne  m'appartenait pas , qui m'avait voler ma main ? Ou était ma ficelle a mon  annulaire. Qui avait oser me kidnapper la preuve de mon amour pour ti dragonne?  Je commençais a me tripoter avec mes deux fausses mains. Il était ou mon tic-tac junior ? Ensuite, je passais ma main tout le long de mon bras droit ..Je touchais une manche lisse et élastique.. Qui avait voler mon bras d'écailles. Je me levais brusquement , c'était l'heure de la crise..

- BORDEL !!! JE VAIS VOUS ENVOYER DANS LE MONDE  DE HEL !! Je veux RAVOIR MA BAGUE DE MARIAGE... Sa ficelle était son objet le plus précieux. Parce que ça voulait dire qu'une femme avait réussit a le supporter une nuit et que ca voulait tout dire. C'était la femme de sa vie. C'était aussi le symbole du coup de foudre et un remède a l'amour poison que je ressentais pour ma jumelle.  Je faisais des gros yeux a tout le monde. - IL EST OU MON BÉBÉ TIC-TAC? Tuff-Tuff .. J'appelais mon enfant pour qui vienne à moi. Mais soudainement, je remarquais que j'avais une  voix différente . Une voix douce, presque que féminine avec un accent qui n'était pas le mien.  Elle était ou ma voix rauque? Mais cette voix me semblait familière. Au mot tuff-tuff, la petite créature jaune levait la tête. Elle se trouvait en petite boule sur le ventre de mon vrai corps.  Ma banane s'approchait incertain. - Aller vient mon Viking c'est Papa Kranouu .Je me penchais vers lui pour le prendre dans mes bras. Je jetais un regard noir vers mon corps en m'approchant .Ce Viking qui me ressemblait dans les moindres détails. Son poignet avait été soigné d'un bandage. Son visage était amoché par des égratignures, mais ça ne gâchait rien a sa beauté nordique. Même pas cette odeur semblable a la mienne.  Je prenais sa main dans la mienne, et je remarquais c'était lui qui avait la ficelle a son doigt. Je lâchais ma main subitement de mon corps inerte. Je me retournais vers les deux réveillés, en m'attendant pas a une réponse de leur part. - ILS ONT FAIT UN CLONE DE MOIII !C'EST HORRIBLE JE NE SUIS PLUS UNIQUE. ET JE N'ACCEPTE  PAS QUE PETITE DRAGONNE SE MARI AVEC NOUS DEUX..  Je décidais de foutre une claque en pleine tronche de mon clone. Une gifle qui manquait de force, mais surtout qui venait de me faire mal et qui n'avait pas fait réagir  le Viking dormant.  Je caressais ma main pour soulager la douleur. - Je crois que je me suis brisé un ongle en giflant mon clone. Je m'éloignais de moi-même. Je le pointais du doigt - JE TE JURE SI PETITE DRAGONNE T'ÉPOUSE, A MA PLACE JE FERAIS DE TA VIE UN ENFER FAUX VIKING !! J'ESPÈRE QUE TU M'ENTENDS !! Énerver, je caressais le dos de mon tic-tac en le rassurant: - Ne t'inquiète pas Tuff-Tuff il ne me volera pas ta maman.  J'allais m’asseoir dans un coin de mon minion boudant et dévisageait ma jumelle, pourquoi elle caressait le chat déguisé en requin du petit vieux . Mais je décidais de ne pas en faire un cas, après tout elle aimait les animaux. Elle veillait peut-être sur l'animal de son nouvel ami, en attendant son réveil. Je jetais ensuite un regard vers Wolverine qui sautillait comme un débile,qui semblait heureux pour la première fois depuis notre rencontre. Moi j'avais eu le droit a un clone et lui a du bon foin ? Je me relevais en allant en sa direction , parce qu'entre nous trois s'étaient sans doute le plus brillant.. Je ne pense pas que ma soeur était idiote , mais elle n'était pas la plus réfléchie dans ce genre de situation.

 Je passais devant le miroir de la pièce et je me stoppais. Je déposais Tuff-Tuff au sol.  Je me regardais en petant les joues de mes deux mains. Surpris dans le miroir je voyais le reflet de mon beau frère. J'éclatais de rire . Un rire que je n'aimais pas. Mon rire machiavélique me manquait.  Ça expliquait  bien des choses.. La voix et le clone. J'étais donc devenu Fitzwilliam Darcy, donc ce crétin d'Anglais m'avait dérobé mon corps . Mais comment ? Le super héros aurait la réponse.Mais avant je devais punir l'Anglais d'être dans mon corps, parce que j'étais convaincu au fond de moi qu'  il allait profiter des avantages de celui-ci.  J'allais donc profiter de son corps de beau gosse et découvrir pourquoi ma jumelle kiffait tant dessus.  Est-ce que c'était parce qu'il était blond comme nous ? Ou parce qu'il avait ... 

J'enlevais le haut de mon costume pour regarder le torse de Darcy dans la glace. Mais c'était quoi tout ce poil ? Ma jumelle ne savait pas que les hommes poilus ce n'était plus a la mode. Et en plus il n'était pas tatoué. Si je devais garder son corps après cette étrange journée, je me promettait de lui faire tatouer un truc bien chelou qui lui rappellerait que Krane a emprunter son corps quelques instants. Ensuite je décidais d'enlever mon pantalon moulant. Je me retournais vers ma jumelle. -  Toi retourne toi , je veux être un peu seul avec mon sublime corps. Wolverine lui il avait le droit d'admirer.  Brunhildr continuait de s'occuper du chat ne me portant pas attention. Tant mieux ! 

Puis je  dévoilais un boxeur rose avec ses petits coeurs. Quoii ? Après il venait dire qui n'aimait pas le rose cheveux de ma jumelle. Menteur ! A moins qu'il est emprunté un slip a son meilleur ami. Peut-être en petits bourgeois , ils se prêtent leurs sous-vêtements. Ou il n'était pas simplement incapable d'assumer son coté fille-fille. En plus c'était quoi ce slip qui ne moulait pas sa brioche ? Une Brioche qui était peut-être au gout de ma soeur. Je devais la voir !! S'écartait mon boxeur pour voir avant de m'exclamer haut et fort  : -  PAR ODIN C'EST QUOI ÇA ? 

Ca y  est ! Darcy et moi on n' avait plus de secrets. Enfin lui ! Parce que je devrais un jour ,lui montrer la mienne . C'était pas une tradition entre beaux frères ? Et toute façon pourquoi  Ali pourrait la voir sa brioche et pas moi ?   Maintenant que j'avais tout explorer mon nouveau corps , je pouvais me rhabiller. Mais avant je devais me faire une danse de poulet dans le miroir avec mon beau frère. M'admirant danser en riant. J'avais eu ma dose de bêtises avec son corps. Je remettais son habit. Et me diriger vers Wolverine pour quelques explications avec Tuff-Tuff a mes trousses. - Hey Wolverine ! Je ne connaissais pas son vrai prénom, de toute manière de m'attardait jamais aux prénoms sauf ceux qui captait mon attention totale . C'est quoi ce bordel pourquoi je suis dans le corps du prétendant de ma soeur? Ça pu arriver comment? Le super-héros me regardait d'un air blasé.  Il prenait quelques secondes pour répondre. - C'est plutot évident .

Je détestais les devinettes. Qu'est-ce qui voulait dire par la . Je le dévisageais avec un air confus.- - J'ai l'air d'un mec brillant moi ? précise le super-héros. Oui, j'avais l'air d'un type intelligent d'apparence, mais entre mon beau frère et moi. On savait qu'on n'était pas net dans nos têtes. Parce qu'il avait quand même préféré sauver sa peau au lieu de sauver des pauvres victimes d'une étagère, sans avoir aucun remords. Il m'avait viser avec son fusil laser pour couper la corde ? Et quel homme brillait habite avec un Prince aux délires chelou ?  Darcy n'avait pas toute sa tête! 

Aster  soupirait  et enchaînait."le rayon de l'arme de la présentation nous a touché et ça donne toi '' Ça donnait moi ? Moi en Darcy . Aster jetait un regard a Brunhildr.. Je caressais mon menton -non poilu- ma barbe me manquait. Je réfléchissais et je commençais a tourner en rond regardant dans tous les sens.

Nous étions   donc en quarantaine, notre groupe '' Minion Squad'' avait été contaminé d'un virus contagieux , que Wolverine appelait rayon. Un Virus  qui pourrait en faire mourir certains. Le choc serait trop difficile dur a encaisser, qui voudront mettre fin a leurs jours. Surtout cet anglais qui allait pleurer sa vie, parce qu'il se retrouvait avec un minois qui ne lui plairait pas. Et quel cauchemar de se retrouver dans un corps qu'on tolérait seulement pour être en couple avec sa jumelle. C'était une règle de jumeaux: Tu shipes et le jumeau vient en bonus . 

Mais heureusement nos futurs suicidaires, il n'avait rien de potentiellement utile pour se suicider, nos jouets avaient été confisqués, pendant nous étions dans les vapes en plus.  Par les liens d'agents secrets qui nous unissaient, comment avaient -ils osés  ? Il avait envie d'une nouvelle crise de nerfs de Bébé Viking ? Maintenant ça serait plus une crise de Bébé Anglais. À partir de maintenant, Fitzwilliam Darcy n'était plus un adulte ! Nos armes avaient été sans  doute pris par le chef, ce n'était pas Adam, mais ce monsieur chauve, qui ne comprenait pas les gros bébés. 

Et qui se cachait derrière la vitrine présente dans la pièce,  a nous observer comme si nous étions des petits cobayes. En plus dans les coins de la pièce , ils avaient des caméras qui scannaient nos moindres mouvements.  Ces agents avaient de la chance que je sois dans le corps d'une petite faiblesse parce que j'aurais traverser l'autre côté, pour leur faire la peau.

 Je n'appréciais pas me sentir comme une expérience. Surtout pour les scientifiques , je devais être un phénomène unique et avec moi il pourrait faire fortune. Mais je n'étais pas une bête de foire. C'était la faute de leur  machine qui était responsable de tout cela selon Wolverine ..Mon corps commençait a me manquer, surtout que ce n'était pas la première fois qu'on volait mon identité. Mon cousin Têtedur avait déjà tenter pour voler nos dragons. Je devais rester fort et en profiter le temps qui trouve un remède contre ce virus. Je devais me garder occupé. Je me dirigeais donc vers ma Jumelle. Le requin chat se mettait a feuler. Je lui tirais la langue. C'était pas quand même une petite boule de poil qui allait m'intimider même dans  le corps de cet Anglais . J'étais quand même le Viking qui se battait avec des grizzlis, et des dragons. Donc le chat ne m'impressionnait pas. Je décidais de me la jouer comédie, parce qu'on sait jamais..Je pourrais passer le temps a faire des câlins avec le corps de ma jumelle. Après tout il n'avait pas une chimie sexuelle entre nos deux corps? 

- Je te croyais plus Ourson que chaton.. Ton frère ne voudra pas que tu ramènes une boule de poil mangeuse de poussins a la ferme. Dit a ton petit requin de cesser ses mauvaises manières , ça démontre que  tu m'aimes plus mon petit sucre orge ?


Brunhildr   arquait un sourcil en m'observant des pieds à la tête."Tes pas vraiment une lumière hein ?."Son ton était très calme mais je sentais une pointe de dégoût qui émane envers moi "Si l'autre t'a expliquer comment ça se fait que t'es dans ce corps si, qu'est ce qui te fait croire que je suis ta jumelle pauvre imbécile ?." Et oui, la salle est pas si grande que ça on entend tout . Imbécile , même la personne qui se trouvait dans le corps de ma jumelle m'aimait bien. Elle voulait de me dire un petit mot d'amour. Mes soeurs avaient l'habitude  de me traiter de noms mais c'étaient leurs manières de me dire : On t'aime Krane ! Et pourquoi il me comparait a une lumière..Celle la je ne comprenais pas. - Je sais que je ne suis pas une lumière, parce que j'illumine pas et j'ai pas de bouton on-off sur moi

Brunhildr me te fixait du regard, toujours aussi froidement en rajoutant:Et moi qui pensais que Jack Frost n'avait rien dans la cervelle, je crois que j'ai trouver sa compétition. Je plains ta pauvre sœur si tes aussi con que ça, je plein même ta famille entière, ça doit pas être facile tout les jours pour eux, ils ont tous mon respect."

À ce moment , Aster éclatait de rire. C'était plutôt étrange comme situation parce que depuis le début il était grognon. Aussi grognon que le petit nain de blanche neige !

Je te l'accorde ma famille aime bien se plaindre de moi,  mais elle ne peut pas se passer de moi. L'autre jour ma vraie jumelle a pleurer sa vie quand j'ai fugué de chez moi. Mes frères étaient inquiets et ma soeur adoptive a dépenser toutes ses économies en m'achetant des String Panda sous la deprime parce qu'elle m'aime trop .   C'est pas que je m ennuis a discuter avec toi.. On pourrait en profiter de cette expérience de changement de corps. Parce que moi j'ai tres envie de savoir ce que ma soeur trouve a son anglais ta pas envie qu'on se trouve un coin tranquille sans le chat ?

Brunhildr   levait  les yeux au ciel. "Non." Puis elle  s'éloignait  pour se rapprocher du corps de Pitch qui commençait a se réveiller. Tandis que moi, mon pauvre corps dormait encore. Ce n'était pas grave,  parce que pendant le sommeil de Kracy , j'avais le temps de torturer à ma manière mon nouveau corps. Après tout Darcy était mon souffre douleur non ?

Comment ça non ?  Comment cette personne osait me dire non dans le corps de ma propre soeur ? Ma jumelle ne me  disait jamais non , c'était une règle de jumeaux. Je décidais donc de suivre  ma soeur. On ne sait jamais sa tête disait peut-être non , mais son coeur changerait peut-être d'avis. 

Mais soudainement un petit requin miaulant, me sautait dessus. Me faisant basculer en arrière et je tombais sur le sol . Je me mettais a crier comme une gonzesse, en me débattant avec ce féroce prédateur aquatique félin, qui me mordait le nez. Tuff-Tuff arrivait a ma défense et frappait Orion a coup d'Hochet pour m'aider en m'en débarrasser. 

Saleté de chat ! J'aurais jamais un félin comme animal de compagnie.. Sinon je devrais demander a Ali comment doter un chat après tout chez lui, il avait des félins en liberté qui n'attaquait pas les gens de la sorte. Pitch avait très mal éduqué  sa boule de poil. 

Mais la morale dans cette histoire ce n'était pas réellement moi qui allait avoir des griffures et morsures. ..Mais tout c'était moi qui avait encore foutu la merde dans la vie de l'Anglais. Pourquoi ? C'est mon devoir de beau frère de l'emmerder.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
What is this Krane hair color?
T'es une Thorson maintenant!. Si tu penses choisir ma couleur de cheveux le Viking.
Tu peux aller te gratter!

Brunhildr K. Thorson


« Tu es mort mon poussin? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gaia Weiss

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kognedur

✓ Métier : Videuse au Rabbit hole


☞ Surnom : Bru, brun, Ruff, Fraise
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 863
✯ Les étoiles : 7565




Actuellement dans : « Tu es mort mon poussin? »


________________________________________ Mer 20 Juin 2018 - 19:20

« Minionnement votre »
Dites, on a comme un problème là non?

J’ouvris les yeux, tout autour de moi il n’y avait rien d’autre que de l’herbe. Une plaine immense ou la végétation ne semblait pas avoir rencontrer l’homme. Il n’y avait pas de soleil mais je ne pouvais pas non plus dire que le temps soit vraiment pourrie. J’étais habillée d’une tenue ressemblant aux écailles des dragons. Mes cheveux blonds tressés sur le coté.

« Brunhildr.» Je me retournais lentement pour découvrir Darcy. Nous étions tous les deux morts? « Fitz...» murmurais-je avant de m’avancer vers lui. il portait un costume, comme lors de nos diners. Je m’avançais vers lui doucement. Je portais ma main droite contre sa joue, mon regard dans le sien. « Je t’aime.» C’est ce que je voulais entendre, comme s’il savait ce que j’attendais.
« Je sais.» Lui avouais-je avant de l’embrasser. Le visage de Darcy changea...Krane?
« Alors tu l’as choisi?»
« Soit pas Jaloux ! Je peux partager mon coeur entre vous deux.»
Je soupirais. Mon frère avait un regard étrange, inquiétant. « Prouve le.» Quoi? Avant que je puisse répliquer, il plongea sa main dans ma poitrine pour y arracher mon coeur.


« Arrête !»

J’ouvris les yeux, me redressant par la même occasion. Je n’étais plus dans la prairie. Je palma ma poitrine. Mes sourcils se froncèrent et je palpais encore.

" mais je suis trop jeune...attends...c'est quoi cette voix?"

Ma poitrine maintenant inexistante s’accompagnait d’une voix plus grave et masculine. Je n’étais pas morte déjà, c’était un très bon début. Je regardais autour de moi. Nous n’étions plus dans la rue mais dans une salle. Tous le monde était là, j’avais vérifier très rapidement les gens autour de nous avant de chercher un mirroir. Par chance il y en avait un.

" Mais je suis un mec ! Attend...Je SUIS Pitch "

J’aurais pu tomber pire, genre le corps d’Adam, celui de Fitz aurait été hummm...une experience étrange, mon frère n’en parlons pas. Monsieur grognon aurait était sympa aussi.

" Au moins je n'ai plus les cheveux roses dans ce corps. "

Voir le positif ça permettait de mieux vivre la situation. Et puis, je m’étais faite passée pour un mec tout le long du lycée dans mes souvenirs. Je ne vivais qu’avec des hommes - quasiment, il y avait Kroky aussi - alors ça ne me dérangeais pas vraiment. Je me tournais vers le reste du groupe et me retrouvais face à moi même et face à Darcy.

" il y a moyen qu'on sache qui c'est avec votre sable? Ca peux servir de lasso de vérité ou un truc du genre?"

Me parler à moi même était étrange.

"Non mon sable n'est pas une arme d'amazone de comics."

On était à Storybrook quand même. Je ne savais rien d’autre de ce qu’il se disais sur monsieur Pitch Black. Il avait été capable de faire disparaitre un dôme et de créer un truc pour amortir une chute alors on pouvait s’imagner n’importe quoi.

" d'accord. Il sert a quoi alors?"
"Il sert à crée des cauchemars et on peut l'utiliser pour faire des armes comme une faux ou un arc avec des flèches, comme je l'ai fait plus tôt dans la rue.
- et...tu peux voir leurs cauchemars?
- Oui.»


Les armes c’était plutôt cool mais je n’aimais pas l’idée qu’il puisse créer des cauchemars. Il y avait certaines choses que je n’aimais pas et qui pouvaient devenir cauchemardesque, j’en avais vécu une à cause de Krane, je ne voulais pas la Une idée pris vie dans mon esprit mais je n’étais pas certaine de savoir comment tous ça fonctionnait. Je tendis ma main vers les corps endormis d’Adam et Krane mais rien ne se produisit. J’essayais encore mais toujours rien.

« C’est cassé ton truc !» Grognais-je en observant mes mains. Ou alors je n’avais pas assez d’experience pour le maitriser. "

J’essayais à nouveau d’obtenir un resultat mais rien.

« Fait chier !»

J’agitais mes mains avec rage, du sable appartut mais retomba sur moi. Je vis alors des images. Des visages tomber en cendre. Je clignais des yeux et tous redevins normal. Je devais me rendre à l’évidence, je n’allais rien pouvoir en tirer grand chose. Darcy était réveiller. Du moins son corps, parce que si Pitch et moi avions échanger nos corps, quelque chose avait du jouer un rôle mageur dans cet échange et nous n’étions peut être pas les seuls.

" Je sais que tu n'es pas lui donc, qui tu es?"


Je bluffais un peut en réalité. J’ignorais si mon intuition était la bonne ou pas.

« Ruff c'est moi Krane ..On a des petits soucis de corps ..»


Mon visage se décomposa. Une expression mi agacée mi effrayée. Krane? Dans le corps de Fitzy? Je restais muette, choquée on ne pouvait le dire d’une meilleure façon.

« Quoi?»

J’avais littéralement hurler, de façon plus aigue que la voix de Pitch habituelle.

" Tu sais que elle c'est pas vraiment moi hein? tu le sais?" Je me tournais vers l'un des deux endormis. " Donc, si je suis Pitch, t'es Darcy, il est moi." Je fis une pause avant de lancer un regard noir à mon frère pour ne pas qu’il m’interrompe. " Chut je réfléchis ! Donc, Pitch et moi nous avons chuté au même endroit...tu étais avec...qui?"

Wolverine avait l’air joyeux. Trop pour être quelqu’un d’autre qu’Adam.

« Oui Oui je sais tout ca. Wolverine m'a tout expliqué avant ton reveil. Moi je m'amusais dans un magasin de jouets avec ton Anglais..On a jouer a buter des poupées puis pouff on s'est evanoui dans les peluches et on est arriver ici..»

Mais qu’est-ce qu’ils faisaient dans un magasin de jouet? Je mis cette question de coté avant d’en venir à la conclusion de mon énigme. J'eu un sourire lorsque je la compris.

" Donc ton corps c'est lui, c'est mon Fitzy !»

C’était tous ce qui m’importait. ça et le fait que Kane ( donc le corps de Darcy ) ai des griffures au visage.

« T’as pas fait quelque chose d’idiot hein?
- J’ai vu la brioche de ton copain.
- On...on parle bien...ho...on parle pas te la même brioche...Krane tu...j’ai même plus de mot pour te dire...ne refais JAMAIS ça.»


Mon frère avait vu...la «brioche» de mon copain. Outre le fait que ce soit vraiment étrange pour moi, c’était...indescriptible. Je tournais le dos à mon frère. J’aurais préférer qu’il m’arrache le coeur plutôt que de savoir ça en fait. Vu les griffures du chat...j’éspérais qu’il n’ai pas trop fait d’autres idioties plus grandes que lui. Je me tournais vers Le corps de Krane qui venait de bouger. Il commençait à se réveiller et je m’approchais de lui.




 
crackle bones


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Let me love you

Oh pretty baby, now that I found you stay


Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2844
✯ Les étoiles : 30221




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Mer 20 Juin 2018 - 19:30




Tout ce qui est petit est Minion et tout ce qui est grand est...

Darcy se réveilla brusquement. Il pensait que ses yeux bleus allaient s’ouvrir sur des peluches et des barbies meurtrières mais à sa plus grande surprise, se fut le visage du grand brun ténébreux qu’il vit. L’anglais sursauta et par réflexe envoya son poing droit dans le nez de l’homme. Il se rassit apparemment trop vite car une nausée le prit et le fit basculer du lit où il était allongé.
Cette situation lui rappela le jour où une petite créature jaune était venu lui remettre son parchemin.

Le blond entendit l’homme râler, il ne s’était visiblement pas attendu à ce que l’anglais lui mette un coup. Fitzwilliam lui-même ne pensait pas avoir de tels réflexes. Peut-être l’incident avec River l’avait conditionné à être plus violent avec les hommes qui l’approchaient de trop près. Darcy avait développé une véritable phobie envers les hommes depuis que le combattant l’avait presque violé.

- Fitz ! Cria le grand brun.

Darcy le regarda avec dégoût, comme osait-il l’appeler aussi familièrement. L’anglais était certain qui venait d’échapper à une autre tentative de viol. Qui aurait cru que ce croque mort était intéressé par les hommes ? Il semblait tellement dénué de vie que Darcy pensait qu’il n’était intéressé par rien hormis lui-même et peut-être son chat.
Darcy repéra d’ailleurs le félin, Bru était en train de le caresser. Un sourire se dessina sur les lèvres de l’anglais. Sa viking allait bien.
Le blond se leva et voulut partit en direction de sa compagne. Mais il se sentait lourd, et cette sensation le faisait vaciller. Il avait l’impression d’être plutôt petit aussi.

- Je ne suis pas Pitch ! C’est moi, Brunhildr. Fit la voix du croque mort dans son dos.

Darcy se retourna et faillit encore tomber. Il regarda le fameux Pitch avec pitié. Le pauvre homme se prenait pour une femme, ou alors il tentait d’amadouer l’anglais pour le faire tomber dans ses filets. Le blond frissonna de dégoût à cette idée. Aucun homme ne reposera jamais les mains sur lui, plutôt mourir.

- C’est ça, et moi je suis Krane ! Déclara-t-il avec ironie.

Avec une mine grave, Pitch lui fit oui de la tête. Darcy afficha une mine interloquée pendant quelques secondes, puis secoua la tête. Le brun avait décidément perdu la tête à cause de toute cette aventure.

- Mais bien sûr… Souffla-t-il en levant les yeux au ciel.

Puis il laissa là Pitch et se dirigea vers son chat et vers Brunhildr. Cela devait être hilrant de le voir marcher. L’anglais ne parvenait pas se mouvoir normalement. Ses muscles de cuisses semblaient plus imposants qu’avant son réveil et il devait marcher les jambes écartées pour ne pas tomber.
J’ai peut-être pris des muscles après tout… Pensa-t-il.
Il entendit alors une voix l’appeler, apparemment on faisait l’appel. Il leva la main en baragouinant un « présent ». Puis il reporta son attention sur sa belle viking.

- Bru, y'a le croque-mort qui se fait passer pour toi, c'est effrayant. Fit Darcy avec une moue triste.

Il espérait que sa viking aille donner une leçon à Pitch comme elle l’avait fait pour River. Il pouvait toujours compter sur elle pour tabasser ceux qu’il l’embêtait un peu trop.
Mais Bru leva les yeux au ciel et garda son regard sur le chat. Darcy en fut vexé. Pourquoi sa chère et tendre se comportait ainsi.

- Cette ville a vraiment un problème au niveau du QI ou alors c’est juste lui et l’autre imbécile. La viking regarda alors Darcy avait un regard qu’il n’avait jamais vu. Si vous n'êtes pas dans votre corps, qu'est-ce qui vous fait croire que votre copine est dans le sien ?

L’anglais fixa la viking, et une ampoule s’éclaira enfin au-dessus de sa tête. Bru n’était pas Bru, enfin c’était son corps mais pas vraiment elle. Sinon pourquoi parlerait-elle comme Pitch ? Et pourquoi Pitch parlerait comme elle ?
Darcy ouvrit de grands yeux et quitta des yeux Bru (ou du moins son corps) pour venir observer la salle. Il vit Aster se comportait exactement comme Adam, et Adam être bien moins enjoué que d’habitude. Et au bout de la pièce, il s’aperçut. Enfin, il vit son corps.

- 14 dîners en tête à têtre avec moi. 2 semaines à faire en sorte que Krane ne découvre rien. Tu as une sœur aussi. Ta voiture que j’ai rayé. C’est suffisant comme preuve ? Lui fit la voix de Pitch dans son dos.

Il ne put détourner les yeux de son propre corps. Mais il était à présent sûr que c’était bien la viking dans le corps du croque mort. Déjà parce qu’il n’avait parlé à qu’elle de sa sœur et en plus parce que visiblement tout le monde avait changé de corps. C’est irréaliste.

- Oui, c’est suffisant… Souffla-t-il.

Darcy regarda Pitch, il reconnut les expressions et le regard de Bru à travers le visage de l’homme. Il voulut faire un geste gentil mais n’y parvint pas, trop effrayé par le fait de toucher un autre homme.

- Mon frère est dans ton corps. Fit Bru à travers la voix de Pitch, elle paraissait choquée.

- Je….

Il aperçut alors un miroir et courut presque jusqu’à lui. Il lâcha un cri retentissant en apercevant son visage. Il était Krane. Le même visage bourru et barbu. Le même corps de guerrier. Il était dans le corps de son beau-frère. Voilà pourquoi il lui semblait être plus lourd et plus petit.

- Non, non, nooooooooon ! Hurla-t-il en proie à la panique pour la énième fois de la journée.

Il mit les bras en l’air, et son reflet fit exactement la même chose, il leva une jambe et son reflet fit de même, il se donna une gifle et ressenti très bien la douleur. Pas de doute, c’était bien son nouveau corps qu’il voyait dans le miroir.

Darcy fonça vers Aster, qui contenait normalement l’esprit d’Adam, bien que sa posture stoïque ressemblait plus à Aster qu’à l’ancien chien-piranha. Mais l’anglais partit du principe que tout les duos avaient interchangé leur corps. Il saisit l’homme par les épaules.

- Adam ? Adam ! Il se mit à le secouer de toutes ses forces. Et il fallait dire que les forces de Krane c’était quelque chose. Mais Aster était aussi costaud que le viking et ne sembla pas bouger beaucoup. Redonne-moi mon corps ! Maintenant !

Il fit une pause dans ses secousses pour venir se gratter la barbe à deux mains. Qu’est-ce que ça le démangeait ? Il avait toujours détesté les barbes. Il ne supportait pas ça. Puis un gentleman impeccablement rasé était tout de même plus présentable.
Darcy ne revint pas secouer l’homme, visiblement cela ne servait pas à grand-chose.

- Voyons je ne suis pas Adam. Fit Aster d’un air blasé.

Darcy le regarda d’un air choqué puis suspicieux. Était-ce vraiment pas Adam ? Ou était-il en train de lui jouer un tour comme à son habitude ?

- Messieurs, mesdemoiselles ne paniquaient pas. Lorsque vous serez tous conscients, nous vous demanderons de coopérer et laisser nos scientifiques travailler pour ainsi au mieux travailler sur le phénomène. Fit la voix qui l’avait appelé un peu plus tôt.

Darcy se calma alors et se laissa tomber à terre en chouinant. Il voulait retrouver son corps, sa beauté et tout ce qui allait avec.

- Ça change pas de Krarcy. Un vrai bébé.
Aster/Adam se baissa à la hauteur du blond. C’est excitant et une super expérience. Lui dit-il en lui donnant une tape gentille sur l’épaule.

L’anglais grogna. C’était certainement Adam dans le corps du baraqué mais il était trop sous le choc des évènements pour répondre. Le blond resta là, à pester tout seul, assis par terre. Sa propre voix le fit lever les yeux. Il voyait son corps se faire attaquer par le chat de Pitch. Krane se débattait mais le félin griffait et mordait le visage et les mains du corps de l’anglais.

- Krane ! Arrête regarde ce qu’il fait à mon visage ! S’écria Darcy en accourant vers son corps.
- Mais arrête quoiii ! Hurla Krane en se débattant. C'est lui qui est mal éduqué ! Se défendit-il.

Le chat, visiblement content de son œuvre, s’en alla la queue en l’air. Darcy vint constater les dégâts que la sale bête avait faite. Bien qu’il était sûr que c’était Krane qui avait chercher des ennuis en premier lieu.

- Noooooon ! J’ai la joue en sang ! Enfin toi ! Moi ! J’en sais rien ! Cria l’anglais à bout de nerfs.
- Pleurniche pas l'Anglais, dit toi que c'est ma vengeance pour le poignet.. En plus, t’es chanceux il te refait le portrait à ma place. Il fit une pause et continua. C'est juste du sang.. Si tu veux être un Thorson tu vas devoir t’habituer à la vue du sang. A ce que j'ai compris.. Toi t’es moi et moi je suis toi.
- T'es prié de prendre soin de mon corps si tu veux pas que je défigure le tien. Le menaça Darcy.

L’anglais se sentait étrangement fort dans le corps de son beau-frère. Il se sentait de taille à se confronter à Krane maintenant que c’était lui qui avait tous les muscles. Un sourire vicieux se ficha sur la bouche de Darcy, enfin la bouche de Krane.
Krarcy tenta de lui mettre un coup.

- Fait ça, je dis à tout le monde ce que tu caches dans ton slip et si ce n'est pas suffisant je romps notre pacte d'une soirée sans mon intervention avec ma jumelle. Dommage t'aurais eu le champ libre pour montrer ce que j'ai vu.

Pour la première fois, l’anglais décida de faire face à face. Il se sentait invincible dans son corps. Il lui lança un regard en coin et son sourire vicieux s’agrandit. Il allait enfin de venger de Krane, et cette fois-ci, physiquement. Surtout que le viking avait sans aucun doute regarder dans le caleçon de l’anglais. Le blond effaça rapidement le sentiment de s’être fait encore une fois violé pour venir se planter devant le miroir.

- Pour ton information, elle l’a déjà vu. Fit Darcy en regardant Krane à travers ses propres yeux. Puis avec détermination, il donna un violent coup de tête dans le miroir qui explosa en une dizaine d’éclats.

- Oh putain ! Cria Darcy en se tenant le crâne maintenant plein de sang.

Krane avait beau avoir la tête dur (il méritait bien son nom de viking), briser un miroir d’un seul coup avec son front c’était douloureux. Mais il se reprit rapidement. Sa motivation à faire souffrir son beau-frère l’aida à faire abstraction de la douleur lancinante dans son crâne. Il s’accroupit pour ramasser un éclat et cru qu’il allait encore une finir le visage contre le sol. Mais il maîtrisa le vertige et se releva.

- Tu y tiens à ta barbe de sauvage ? Tiens ! Fit-il en coupant une grosse touffe de poil grâce à l’éclat de miroir.

Alors Darcy vit son visage se transformer à cause de la colère de Krane. Jamais il n’aurait cru paraître aussi effrayant, mais à cet instant, il avait peur de lui-même. Il commença à regretter de s’être emporter et d’avoir briser ce miroir.
L’anglais vit son propre corps fondre vers lui comme un aigle sur sa proie. Krarcy lui arracha le morceau de miroir et le balança avec précision sur le mur. L’éclat explosa en centaine d’autres éclats. La main de Darcy, enfin celle de Krane, se retrouva coupée en diagonale sur toute la longueur. Mais Darcy était trop effrayé pour se préoccuper de cette coupure.
Son corps lui sauta dessus et tenta de l’étrangler. Krane était donc prêt à se tuer lui-même ? Ce type avait décidé un problème mental.

- Sors de mon corps l’anglais ! Ordonna Krane avec la voix de Darcy. L’anglais eu d’ailleurs du mal à reconnaître sa propre voix.
- Si je pouvais le faire je l’aurais déjà fait espèce de gros balourd sans cervelle ! Répliqua l’anglais en fourrant des poils de barbe dans le bouche du viking pour le faire taire. Il espéra qu’une fois que tout serait rentré dans l’ordre qu’il ne retrouverait pas un poil blond entre ces dents.

Après quelques secondes de bagarre, si on pouvait appeler ça une bagarre car Darcy tentait de s’échapper en couinant, Krane se releva. L’anglais soupira de soulagement, il avait vraiment cru qu’il allait mourir cette fois-ci. Il avait refusé de se battre contre son propre corps, il était bien trop précieux.

- Trouve une solution l'Anglais et vite… Sinon je te suicide… C'est la pire torture du monde être dans ton corps.

Darcy lui lança un regard mauvais mais se garda de répondre. Puis il alla s’asseoir près de Brutch. Le sang coulait sur son front et il l’essuya d’un revers de manche, tâchant le costume de Krane. Au moins, il avait blessé le corps de son beau-frère.
Les petites créatures jaunes vinrent apporter à boire et à manger aux élus à présent séquestrés dans cette pièce.
Du coin de l’œil, Darcy vit le corps d’Adam commencer à sortir de l’inconscience.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

Aster Spleaster


« Rien ne peut tuer un espion. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

✓ Métier : Chocolatier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 317
✯ Les étoiles : 2252




Actuellement dans : « Rien ne peut tuer un espion. »


________________________________________ Jeu 21 Juin 2018 - 20:42


Minionement Vôtre

Puis donner à bouffer à des pigeons idiots...
La première chose qu’Aster constata, ce fût son mal de crâne qui lui vrillait les tempes. Les derniers évènements étaient plutôt floue. Il se souvenait d’avoir aidé Adam qui semblait soudaienement prit de haut le coeur, avant de lui aussi se sentir mal et de somber dans l’inconscience. Autrement dit, le fait d’avoir l’impression que sa tête abritait un orchestre de percussion était probablement dût à ce qu’il s’était récemment passé. La première chose à savoir, était déjà où est-ce qu’il était. Etant donné le barouffe, que tous les autres faisaient, il savait déjà qu’il n’était pas seule. Le groupe entier semblait s’être retrouvé. Est-ce que c’était une bonne ou une mauvaise chose, ça très franchement c’était encore trop tôt pour le savoir.

L’autre soucis c’était qu’a gueuler comme des beauvins qu’on était en train d’étrangler, les autres n’allaient pas franchement arranger ses meaux de tête au contraire. Ce qui avait tendance à le rendre de mauvaise humeur. Déjà qu’il était certainement pas la personne la plus aimable de la terre, ça allait clairement pas l’aider à faire fonctionner ses zygomatiques afin d’esquisser un sourire -ça allait en revanche l’encourager à tirer encore plus la gueule, mais ça c’est une autre histoire.

Finalement il se décida enfin à ouvrir les yeux. Ses paupières lui semblaient extrêmement lourde, et c’est avec un grognement qu’il décida finalement à se mettre en position assise, clignant plusieurs fois des yeux, afin de retrouver une vision un tant soit peu normale. Finalement, savoir où est-ce qu’ils se trouvaient ça passerait au second plan, pour le moment il était trop occupé à essayer de recouvrer un minimum ses sens. Passant, sa main sur son visage il constata deux chose :

Premièrement sa barbe semblait avoir totalement disparu. Etant donné la bande de zouave sur laquelle il était tombé un peu plus tôt dans la journée. Apprendre qu’on la lui avait intégralement rasé « juste pour le fun » ne l’étonnerait pas franchement. En revanche, ce qui était bien plus étonnant, c’est de voir que sa main semblait également avoir perdu en diamètre d’épaisseur. C’est là, que la sonette d’alarme se déclencha dans son esprit. Immédiatement, il décida de s’inspecter plus en détail. Tout son corps semblait s’être modifié et ce jusqu’au costume qu’il portait.

Craignant de comprendre ce qu’il se passait, il se dirigea rapidement vers un miroir pour réaliser que ce qu’il craignait n’était en réaltion que la stricte véritée : Son corps avait switché avec celui d’Adam :

- Bordel de merde jura-t-il

Ce fût la première pensée cohérente qui lui passa par l’esprit suite à sa réalisation. Heureusement, les braillements des autres eurent au moins pour effet de le ramener à la réalité :

- Comment ça s’est passé ? Demanda-t-il brusquement à l’adresse de tout le monde

Il y en avait au moins qui allait lui répondre. Non parce qu’il devait pas être le seul à qui c’était arrivé. Et s’il savait comment ça c’était passé dans son « équipe », il ignorait si les autres aussi avaient eu droit au haut le coeur et au fait de tomber dans les pommes. Il espérait simplement qu’ils arrivent à trouver une solution pour récupérer leurs corps parce que sinon ils étaient pas sorties de l’auberge. Mais sa question eu au moins pour mérite de lui indiquer qui était qui, puisque la rose s'arrêta subitement de jouer avec le chat du croque mitaine pour reporter son attention sur lui. En d'autre terme, Pitch avait hérité de son corps à elle, et inversement.

"Cette espèce de rayon qui nous à touché quand nous étions dans le noir un peut plus tôt, apparemment l'arme qui à été volée sert à ça, enfin, c'est ce que je suppose"


Ben voyons. Il était tellement pas étonné que ce soit ça. Étant donné ce qu'avait sortie Adam plus tôt. D'ailleurs, puisqu'on parlait de lui, ça l'éclatait toujours autant cette histoire maintenant qu'il avait changé de corps ?

- J'ai la légère impression qu'on est un peu les dindons de la farce dans cette histoire

Tout semblait avoir été calculé d'avance. Et encore, s'il était le seul que tout ça gonflait mais même pas. Tout le monde -à l'exception d'Adam- en avait marre de cette histoire. Et ils en étaient même pas à la moitié c'est pour dire...

"Probablement, si j'avais encore mes pouvoirs je me ferais plaisir de leur montrer que je trouve tout ça pas drôle du tout."

- Je suis sur et certains que tu trouveras bien un moyen de leur faire vivre leur pire cauchemars à un moment ou à un autre

Et honnêtement ? Même si techniquement il devrait être contre. Là, il était pas du tout opposé à cette idée. Très certainement parce qu'il rêvait de pouvoir les assommer avec son boomerang également une fois qu'il aurait récupéré et son corps et son arme. Ce serait peut-être bien de leur faire comprendre qu'il valait mieux sélectionner des candidats consentants la prochaine fois.

"Oh bien sur, c'est même sur ma liste de chose à faire une fois que j'aurais retrouver mon apparence et que tout ce cirque sera terminée."


Elle avait beau dire, en cet instant Bunny ne pouvait s'empêcher de trouver que Blacky avait une très nette ressemblance avec son paternel. Même s'il s'amuserait pas à le lui dire quand tout serait finit. Il était pas certains qu'elle prenne ça pour un compliment étant donné que leur relation était tendu apparemment. Et encore une fois, c'était pas ses oignons. Il fourrait pas le nez dans les affaires des autres, c'était parfait.

- Là dessus j'te crois sur parole. Bon,
dit-il en s'adressant à nouveau au groupe on arrête de se la jouer perso, et on fait fonctionner ses neurones même si on en a que deux. Va falloir qu'on trouve un moyen de récupérer nos corps et de régler ce merdier au plus vite"

Il avait pu le remarquer. Un "ennemi" commun, avait tendance à faire s'allier les personnes les plus mal assortis. Alors avec un peu de chance, si tout le monde décidait de coopérer et de faire les choses correctement ils avaient un moyen de s'en sortir. S'il y avait bien une chose dans laquelle Aster était doué en plus du chocolat : c'était le travail d'équipe.

"Même si pour certains ça risque d'être très difficile." Fit remarquer Pitch, en essayant d'être discret.

Ouais bah l'espoir fait vivre comme on dit. Avec un peu d'espoir, il allait pouvoir tirer quelque chose de tout le monde non ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
So i lay down this armor
I'm not bullet proof when it comes to you. Don't know what to say when you made me the enemy. After the war is won, There's always the next one. Maybe I'll crash into you, Maybe we would open these wounds. We're only alive if we bruise. So I lay down this armor for you

Aladdin4


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2
✯ Les étoiles : 100




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 22 Juin 2018 - 15:16

Minionement vôtre
Mission impossible : rien ne l'est.
Le patron avait envoyé des agents nettoyeurs sur le terrain pour effacer toutes les traces, des dégâts qu'ont causés nos apprentis agents. Tous avaient tombés au combat à cause des effets secondaires du rayon de l'armeX5874. Les nettoyeurs ramenaient nos petits camarades au repère, plus précisément dans une pièce de laboratoire ou ils se faisaient observer dans les moindres détails a travers une vitrine. Ils se faisaient même filmer par les caméras. 

 Pendant ce temps là, l' Agent B était assis à son bureau, devant plusieurs écrans d'ordinateurs. D'une main il tapait sur son clavier et de son autre il touchait son pendentif d'ourson pendu à son cou. Il fouillait dans des bases de données  pour trouver des potentiels suspects a ce vol. On pouvait entendre l'imprimante qui fonctionnait , qui lui sortait tous les portraits des voleurs de Storybrooke.  Ensuite il examinait  de nouveau les enregistrements que les caméras de la ville avaient filmer sur les différents endroits ou s'étaient retrouvés les participants. Il cherchait des indices pour identifier les méchants pour pouvoir procurer la création de Monsieur G.

L'Agent B avait du mal a se concentrer parce qu'il était distrait  par des minions dans la pièce qui travaillaient a une table de la paperasse. Mais ça ressemblait plus a un champ de batailles de boulettes de papiers.Un peu plus loin de son bureau,  d'autres riaient tellement forts en visionnaient les images de ce qui se passaient dans la salle du laboratoire ou étaient séquestrés nos apprentis agents. Trop curieux, il se relevait pour regarder ses personnes se donner en spectacle. Il éclatait de rire à son tour, même si ça frôlait la catastrophe parce qu'on avait maintenant des blessés et un chat furax. Monsieur G avait envoyé quelques bonhommes jaunes pour apporter rafraîchissements et nourritures. Il avait même un  bol de croquettes pour le poisson-chat et un biberon de lait pour le minion du Viking. Manger ses émotions pouvaient calmer la tension. Sur les plateaux, vous pouvez aussi retrouver des petites balles jaunes contre le stress. Interdiction de les lancer sur autrui !  Il avait même deux petits minions déguisés en infirmiers, pour soigner les deux idiots, qui s'étaient battus. 

Mais malgré cela, le changement de corps était un succès. Mais il savait que Monsieur G , n'était pas satisfait , même peut-être contrarié ou tracasser par la situation. Il connaissait vraiment bien son patron. Il savait que son agence avait une précieuse place dans son coeur. Aussi importante que la place que les filles avaient pour eux.  Il voulait que son agence ai une bonne réputation et devait être prise au sérieux. L'Agent B  le comprenait un peu mais pas totalement. Il avait un comportement encore plus étrange qu'à l'habitude.. Il avait que quelque chose n'allait pas chez Monsieur G.
Les minutes passaient..c'était la pause salle de bain. 

Après quelques instants, l'Agent B revenait dans la salle de contrôle. Il se dirigeait vers la pile de papiers de l'imprimante, mais les minions qui surveillaient les apprentis agents s'agitaient en criant et pointant du doigts les écrans. Il se précipitait vers eux, les poussant pour mieux observer la scène. Le corps d'Adam se réveillait..Le lapin avait fait une longue sieste. Mais contrairement aux autres, il n'aurait pas eu le temps de s'amuser. Tout à coup, une alarme se déclenchait. Une sonnerie que même nos invités pouvaient entendre. Tous les envoyés de l'agence s'agitaient dans tous les sens à cause de la panique. Un minion avec des sirènes collés aux oreilles et sur la tête circulent pour essayer de faire la circulation dans l'agence. Dans l'écran principal de contrôle, une vignette rouge apparaît , indiquant ce message: DANGER INTRUSION. L'agent B portait a sa bouche son pendentif d'ours a sa bouche, le mordillant nerveusement, se demandant ce qui se passait. Le reste du système s'affolent. Les images des caméras deviennent enneigés comme les téléviseurs sans câble. Les opérateurs jaunes se précipitaient vers les ordinateurs pour empêcher cette perte de contrôle . C'est à ce moment là que l'Agent B comprenait qu'un Hacker essayait de pénétrer dans les défenses du système.

Soudainement , à sa ceinture a la radio on entendait la voix paniquée de Monsieur G qui disait : ''Agent B au Rapport''Celui-ci sa radio et la portait à sa bouche: Agent B  k správe Biz kesmek 
Bay G''Mais en quelle langue parlait ? Peu importe son patron le comprenait. Il jouait de nouveau avec son collier.  Au mot G, le pirate avait réussit à pénétrer la sécurité et l'arme se stoppait laissant sur tous les écrans de l'agence,  même celui encadré  qui se retrouvait dans la pièce qui retenait en otage le groupe. Heureusement , un imbécile blond n'avait eu la brillante idée de mettre sa tête dedans.  une silhouette apparaissait, mais impossible de l'identifier. La seule chose qu'on pouvait distinguer c'était  la voix masculine qui s'adressait personnellement a ..

"Oyé Oyé ! Monsieur G, où dois-je dire Gru ? Mon dieu quel malheur comment ai-je pu dévoiler votre identité !! Est-elle réellement secrète ? Tu n'es rien, tu n'as rien . Tu le crois pourtant, tu penses avoir monter les échelons et pourtant tu n'es qu'une mouche Gru! Regardes ce qui est devant toi !"


À l'écran on pouvait   voir la fameuse arme volée dans les mains du malfaiteur. Celui ci continuait son blabla de méchant. Vous ne trouvez pas que les vilains ont toujours tendance a gaspiller leur salive?  "Une vrai merveille ! Que comptez-vous faire G ? Pour le moment tout ce que nous voyons est votre incompétence ! Que pensez-vous faire si par mégarde nous faisons cela?''

Ensuite dans les téléviseurs , l'image du vilain disparaît , pour nous laisser apercevoir une plage. Celle de  Storybrooke ! Si vous la connaissez, vous l'aurez reconnue. Tout laisse à croire que la caméra du méchant est fixée à l'arme. Sur la plage on pouvait voir des personnes fuirent et crier de détresse. On pouvait aussi voir  un rayon en sortir de l'arme, touchant plusieurs personnes,  Puis  la silhouette revenait ..Nous laissant avec des images de personnes en danger en tête. 

Le vilain continuait a nous narguer : Le spectacle vous plait j'espère, car ce n'était que le premier d'une longue liste ! Alors cher G, pensez-vous pouvoir aider ses pauvres innocents ? Pensez-vous pouvoir nous arrêter ou n'être qu'un incapable, comme bon nom de personne le pensent ! Le monde paiera pour vos fautes passés et présents ! " Le méchant se mettait  à rire d'une façon mesquine et diabolique, faisant un geste d'au revoir.. genre "militaire" . Mais en faites c'était plutôt un a bientôt.. La caméra  s'éteignait et les écrans redevenaient noires.

Pendant le discours, l Agent B, avait  pu remarquer que toute l'agence pouvait entendre et voir le discours et les images, même nos participants. L'agent B avait donner l'ordre aux informaticiens minions de travailler plus vite et de trouver tous indices qui pourraient les conduire sur une piste. Il était attristé pour Monsieur G. Le vilain n'avait pas été avec délicatesse dans ses paroles.  il espérait de tout coeur avec son patron.  Il espérait ,qu'il ne perde pas face a lui et que le monde entier ne lui tournera pas le dos. Cela serait trop tragique!

Discours terminé,on entendait de nouveau une alerte enfin même plusieurs étaient annoncées. Encore une cyber-attaque? Les écrans se rallumaient, une carte apparaissait et plusieurs lieux étaient  montrés comme potentiels endroits où le vilain pouvait être, comme s' il avait été repéré. Dans la salle de contrôle d'autres  alertes et même les téléphones se mettaient à sonner.L es opérateurs décrochaient  et sur les écrans , on voyaient  différents lieux en image sauf que là on pouvaient remarquer que plusieurs attaquent avaient été faites. 

Tout a coup, la porte de la salle de contrôle s'ouvrait. L'Agent B se mettait a toucher nerveusement son pendentif d'ourson. Monsieur G pénétrait dans la pièce se mettant  à ses côtés en donnant ses ordres. 

"Déployez les Agents, qu'ils aillent vérifier certains des lieux et ramener les personnes touchées ! Appelez les nettoyeurs!" 

Sous les ordres de Monsieur G, l'Agent B disait aux minions de suivre les ordres de l'homme chauve.  Les minions utilisaient les téléphones pour communiquer avec les nettoyeurs et les envoyer de nouveau sur le terrain. 

Pendant que le patron était dépassé par la situation , l'Agent B s'éclipsait de la salle de contrôle pour se rendre dans la salle ou se trouve le groupe. Il pénétrait  a l'intérieur, jetant un regard a tout le monde. Ensuite il se dirigeait vers Aster, enfin Adam. Il lui expliquait la situation.. Le brun  acquiesçait , regardait l'Agent B puis son équipe "Préparez et dégagez nous la voie" L'Agent B disparaissait en sortant. Nos agents allaient-ils partir a l'aventure malgré le souci de corps? 

(c) sweet.lips

Adam B. Parker


« Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Max Greenfield

Ѽ Conte(s) : Film d'animation ; Moi, moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le chien Brutus

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 53125




Actuellement dans : « Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


________________________________________ Sam 23 Juin 2018 - 2:36

Minionement vôtre
Evènement #95




Adam regardait les autres sans rien dire, il était bien étrangement calme. Peut-être ce corps le rendait ainsi après tout. Il avait arrêté de faire des gestes et dansent. Il s'était mis dans un coin, mode réflexion. Il avait pesé le pour et le contre depuis quelques minutes sur ce que cela apportait. Et avait toujours essayé d'imiter l'homme, le grand, l'unique et le joyeux Aster. Pour le moment, il y avait beaucoup plus d'aspects positifs à ce changement. Et tout ce qu'il en ressort, c'est une excitation et une aventure plutôt amusante à vivre. Pourquoi pas se satisfaire des choses. Pourquoi être toujours coincé. Il avait beaucoup de mal à comprendre cela. Il trouvait ça tellement dommage. Il zieuta autour de lui et vit le bordel mit dans la pièce. Il eut un sourire et regarda Aster du moins, son corps. Il se mata un instant. C'était mieux que de se voir dans un miroir.

Quelques minutes plus tard, une alarme raisonna bien trop fortement pour ses oreilles, enfin si il avait été encore dans son corps, ce genre de bruit pouvait être assez insupportable lorsqu'on en était pas habitué. Quoique, ça l'était tout autant pour l'heure, il ferma ses écoutilles, alors que sur l'écran, qui se trouvait vers le coin à côté de la porte apparu un homme du moins, à sa voix et peut-être à sa silhouette cela pouvait l'être.

Un éclair de colère passa de façon imperceptible dans son regard. Cela ne se voyait peu chez lui, du moins, si on arrivait à véritablement le connaître, il y avait certaines choses plus profondes qu'on ne pourrait le croire. Il savait ce qui ne pouvait pas être drôle, même si sa notion du danger était très peu connu chez lui, il connaissait l'humour. Il avait vu Gru passé rapidement. Il savait le ressenti de son ancien maître. De son regard plus prononcé qui rendait superbement bien dans ce corps, il réfléchissait -sans commentaire- Il avait écouté les paroles de celui qui habitait son corps. Et il savait que dehors ça devait être le bordel.

Il tourna la tête vers la porte pour voir l'agent B. Ce dernier lui fit un rapport. Tous étaient sur le terrain, vérifiant les différents lieux où l'imposteur aurait pu être, mais rien n'était concluent pour le moment. Les nettoyeurs étaient débordés, un bon nombre de civils avaient été touchés. Adam bouillonnait intérieurement. Mais pourtant son faciès ne montrait qu'un sourire -oui un Aster qui sourit fait toujours de l'effet- L'agent B, lui donna une sorte de montre, qu'il s'empressa de mettre autour du poignet. Il appuya sur un bouton et un petit écran holographique apparue. Il put voir un lieu qui n'avait pas été vérifié et qui ne serait pas prêt à l'être. Il ordonna à l'agent B de tout préparer et de dégager la voie. Il se tourna vers le groupe et de sa voix bien plus grave que lui aurait pu avoir, il s'exclama.

"Mon moi non intérieur a raison. Nous devons travailler ensemble, et cette notion vous doit être incorporer maintenant ! Si nous trouvons le coupable, nous trouverons l'arme et ainsi nous pourrons régler le soucis de vos corps, même si j'avoue que j'adore être dans le tiens"
il fit un petit sourire avant de se reprendre "Nous allons sortir d'ici, il y a un lieu qui n'a pas encore été vérifié qui a été localisé. Nous allons nous y rendre et rester ensemble au vu de ce qui se passe n'est que la meilleure solution ! Voyez ça comme la continuité de notre belle journée !" tapa t-il dans ses mains joyeux comme à son habitude peu sérieux en apparence.

Il s'approcha de la porte, qui avait été laissée par l'agent B non fermée à clé. Adam se doutait que vu le bordel dans l'agence, personnes ne feraient attention à eux. Du moins il l'espérait. Silencieusement, il longea le labo, et en sortie. Il arrêta le groupe d'un geste, regardant les personnes dans la salle de contrôle s'agiter. Gru devant le grand écran donnant des ordres. Il était plus qu'énervé. Il fit signe à tous de s'avancer vers le hangar d'où ils étaient entrés et sortis un peu plus tôt. Une fois la porte passée sans encombre, l'agent B, S et K les attendaient, son petit minion l'était tout autant. Chacun des agents distribua une montre à ses compagnons et un sac qui contenaient plusieurs objets essentiels, dont une arme.

Ils prirent l'ascenseur et arrivèrent à un autre garage. Un tas de moto s'y trouvaient dont quelques voitures rapides.

"faites votre choix et allons massacrer nos ennemis !"
sautilla t-il un peu trop haut, il se rééquilibra comme il put avant de grimper sur une moto.

Ils se mirent en route. Le GPS de leur montre, les menèrent devant un terrain vague. Adam fronça des sourcils, descendit de son engin et pointa son arme vers le vaste espace qui se trouvait éloigné du centre de la ville. Il tira un seul coup et un champ magnétique s'abaissa. Là devant eux apparu un entrepôt sur deux étages, qu'on pourrait penser abandonnée. Il regarda le groupe un instant.

"On est tous d'accord, ça sent le piège ! Mais est-on assez fou pour y mettre les pieds ? bien sur que oui !" clama Adam.

Il ouvrit la marche, une porte se trouvait, il l'ouvrit bien trop facilement, il vit une caméra du coin de l'oeil, bien sur, rien d'étonnant. Lorsqu'ils furent entrés, des projecteurs s'allumèrent. Là devant eux se présentaient plusieurs portes, menant sûrement à diverse endroits, comme si on avait bâtis des murs supplémentaire. Adam leva son poignet et laissa sa montre scanner les lieux. Effectivement, des construction en tout genre s'y trouvaient, un choix entre quatre portes se présentaient à eux sur le coup.

D'un coup, une voix féminine se fit entendre.

"Soyez les bienvenus dans notre Aventure grandeur nature ! Si vous êtes ici, c'est que vous voulez quelque chose ! Mais pour cela, vous allez devoir traverser notre beau labyrinthe et ainsi monter de niveau, celui qui se trouve au dessus de votre tête. Peut-être serions nous de bon humeur ! N'est-ce pas excitant ? La perte de civil supplémentaire ternirait tellement l'image de ce pauvre G!"


"Donnez nous l'arme et nous ne feront rien de plus que vous regretteriez !"
cira Adam. "j'ai toujours rêvé de dire ça" rajouta-t-il un peu moins fort amusé.

"Oh très cher ! je suis navrée, si vous voulez ce que nous avons, vous devez jouer à nos règles ! Comment voulez-vous qu'on prenne au sérieux si vous n'arrivez même pas à suivre les règles !" ria t-elle. "Vous devez faire un choix, rien de plus simple non?"

Et plus rien ne fut émis.

Adam se frotta les mains. "Elle a raison c'est bien trop excitant ! Bon je choisis la trois, libre à vous de me suivre !"

fait par Blueberry


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18323-termine-mi-chien-mi-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18997-un-toutou-modifie-ca-vous-dit

Brunhildr K. Thorson


« Tu es mort mon poussin? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gaia Weiss

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kognedur

✓ Métier : Videuse au Rabbit hole


☞ Surnom : Bru, brun, Ruff, Fraise
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 863
✯ Les étoiles : 7565




Actuellement dans : « Tu es mort mon poussin? »


________________________________________ Sam 23 Juin 2018 - 15:01

« Minionnement votre »
Who else can you trust?


La paix apparente entre Krane et Fitz était trop belle pour qu’elle perdure longtemps. Je voulais bien comprendre le fait que mon frère m’adore au point d’avoir des réactions surprotectrices posséssives envers moi. Mais là, il avait dépasser les bornes...et contre toute attente, Fitz s’y étais mis aussi.

« ça suffit !»

J’avais hurler, désormais hors de moi. Mon impatience n’avait pas beaucoup de limites. Et là ils avaient fait exploser le conteur. Cette situation me rendait folle et je m’efforçais de ne pas le montrer pourtant. Tout mon être bouillonnait. Un mélange de colère, de lassitude et de déchirement.

« Je ne veux plus vous entendre, ni l’un ni l’autre. Bordel, vous êtes des hommes et vous vous comportez comme des gamins qui se battent pour quelque chose. Vous êtes insupportable !»

J’avais vraiment l’impression d’être une mère qui engeule ses enfants et ça me mettait dans une position très peut confortable.

« Maintenant vous allez vous comportez comme des adultes, sinon, moi, je retourne voir River ! ET je suis très serieuse !»

River. C’était cruel, je ne lui avais toujours pas pardonner mais ça, mon frère et Fitz ne le savaient pas. J’avais dit à mon frère que River et moi ça allait mieux. En réalité, nous n’avions pas encore reparler de...ça. Mais s’ils le pensaient, tant pis. Je ne voyais que ça comme preuve ultime de mon agacement.

Une sonnerie retentit soudainement. Cela n’annonçait rien de bon, mais on allait récupérer nos corps. Rien ne me semblait pire que de savoir Krane et Fitz dans le corps de l’autre. Je compris simplement qu’il y avait un très gros problème et que ce n’était pas une blague de la part des tics tacs mais que ça allait beaucoup trop loin.

Adam nous conduisit jusqu’au hangar. Regardant les véhicules, je me dirigeais vers une moto, prenant un casque au passage pour l’enfiler, je suivis le véhicule de tête jusqu’au terrain vague. On se foutait de nous en fait.

« Il n’y a rien.» Grommelais-je avant qu’Adam ne fasse apparaître le bâtiment. Ha ouai, un champs de force, forcément. Trop couard pour rester à la vue de tous. Je tournais mon regard vers Krane, vérifier qu’il ne fasse rien de trop idiot. Et puis merde, je n’étais pas sa nounou. Lorsque Adam pris la troisième entrée, je le suivis après un petit temps de réflexion. J’avais eu envie de partir vers la seconde porte mais Adam m’avait fait comprendre qu’il avait un bon sens de l’orientation. Sans demander son avis a Darcy - honnêtement, je ne voulais pas le laisser plus longtemps avec mon frère - je l’incitais à me suivre d’un signe de tête.

Si je n’avais pas totalement tous envoyer balader en me mettant en colère, c’était l’idée de retrouver mon corps et de passer la soirée avec Fitz, rien que tous les deux. Seuls !

La porte se referma derrière nous et se fut le noir...encore. C’était la deuxième fois que je me retrouvais dans le noir aujourd’hui. Si c’était un puzzle, j’allais geuler ! J’entendis un cri à coté de moi. Darcy. Dans le corps de Krane. Je crois que je ne l’avais jamais entendu hurler de cette façon. Je sentis Darcy s’accrocher à moi. Le fait que je sois Pitch ne semblait plus le dérangait.

" Si tu avais ton corps ça serait moins dérangeant..." Remarquais-je à son intention. Moi en tout cas ça me dérangeait un peut. "Tu dois avoir l'habitude"

L’habitude des réactions de Darcy ou qu’on me saute dessus? Il fallait préciser.

J’avançais à l’aveugle, heurtant plusieurs objets sur ma route avant de m’arrêter et pester. J’entendis la voix d’Aster avec la reflexion d’Adam derrière moi.

« Eden n’est pas là pour sauver tes fesses.»

Je me raidis. J’avais entendu parler d’elle, le génie. Je fis une grimace qui ne se vit pas dans l’obscurité de la pièce. Je me retournais vers là ou je pensais trouver le corps d’Aster pour lui répondre sèchement.

" Laisse la ou elle est ! Elle n'est pas là et c'est très bien."

La génie. Je n’étais pas....si peut être un peut...jalouse? Possessive? Mon dieu, je devenais comme Krane? C’était affreux.

"on est d'accord garçon manqué !"
-J'ai un nom wolverine !
- Moi aussi»


La lumière fut à nouveau là et je vis le visage de Wolverine sourire. Les murs de la salle étaient recouvert d’une couleur. Sur le mur de droite [couleur] Le mur de gauche [couleur] La porte en face de nous était jaune et possédait des trous. Au sol il y avait quatre poupées. Chacune possédait une couleur similaire à celles des murs. Vert, rose, jaune et rouge.

"je suppose que les couleurs des murs correspond donc aux poupées et la porte. Peut être que ça indique un sens non ? "

Je ne répondis pas oralement mais acquiessa de la tête. Je n’aimais pas ces petits jeux de reflexion. Moi j’aurais préferer trouver des explosifs et faire sauter la porte. Cela ne fonctionnait pas comme ça et il fallait se prêter au jeu. L’un des murs était tricolore. Vert pour le haut du mur, vert la couleur centrale et rouge celle du bas. C’était un mastermind grandeur nature en réalité et nous devions trouver la bonne combinaison pour sortir de cet enfer.

« La première poupée vert, la deuxième rose, la troisième rouge et la dernière jaune.»
Proposa Fitz. J’acquiescais sans broncher. De nous deux, il avait la réflexion, d’ordinaire, j‘étais plus quelqu’un d’action que de réflexion.

« Je pense qu’on peut essayer.» Annonça Adam.

Je tentais de bougée la poupée russe avec le sable de Pitch, il en sortit un petit filet qui reussit à bouger une poupée. la lenteur de l’action m’énerva. Le sable disparut et la poupée tomba sur Fitz.

«Oups.» murmurais-je en voyant le résultat de ma tentative. Quelque part, heureusement que Fitz était dans le corps de mon frère, il était plus résistant. Darcy hurla à nouveau et appela Adam et moi en renfort. Adam après avoir pris une photo l’aida mais je ne bougeais pas. Il avait le corps de Krane, il pouvait se dégager !

"viens m'aider au lieu d'être un gros bébé ! On va croire que Krane déteint sur toi...ho.»

Adam parlait à qui là?

« Et si les effets sont à long terme?» Murmura t’il avant d’ajouter « Allez, Let’s go !»
- Non...ce n’est pas envisageable»
Répondis-je
- de?»
- Que je garde ce corps et qu'on nlaisse mon frère dans celui de Darcy.»


Moi je voulais encore pouvoir toucher Darcy avec mes propres mains, l’embrasser avec mes lèvres, sentir son corps et non celui de mon frère sous mes doigts. Autre chose était invenvisageable.

« pourtant il est plus fort dans ce corps ce n'est pas ce que tu aimes ?"
- Hé oh je suis encore là vous savez"
Ajouta Fitz.
« Dommage.» Répondis Adam.
" Le corps de Fitz est très bien comme il était...avant l'échange." Je fis une pause. " Et je suis dans le corps d'un homme..."

C’est quoi cette obsession pour les mecs musclés hein?

Nous avions bouger les poupées dans cet ordre : vert, rose, rouge et jaune. Un pion était à la bonne place mais le reste devait encore être déplacer pour trouver la bonne combinaison. En réponse, le sol se mis à bouger. Une bourasque de vent souffla et nous envoya en l’air pour retomber lourdement sur le sol. Cinq niveaux, cinq chances. Je ne souhaitais pas savoir ce qu’il allait advenir de nous si nous n’arrivions pas à trouver les bonnes combinaisons à temps.

«vert rouge rose jaune?»


Je tournais la tête vert Adam alors que nous avios parler en même temps. La seconde chance. Savoir que nous avions penser à la même chose n’était pas vraiment pour me rassurer. Je n’étais pas franchement bonne dans le genre « je réfléchis avant de prendre une décision.» Peut être qu’être dans le corps de Pitch mon impatience se calmer et je pouvais mieux réfléchir. Cette idée me glaça le sang, me rappelans de l’hypothèse d’Adam. Il fallait retrouver nos corps impérativement ! Je tournais la tête vers mon compagnon qui sembla être du même avis.

Il ne nous restais plus qu’a déplacer les pions sur le mastermind géant. Pas question de retenter l’utilisation du sable noir. Je n’y arrivais pas et mes echecs répétitifs ne faisaient que m’agacer un peut plus à chaque fois. J’allais dire deux mots à ces voleurs d’armes. Et puis j’allais également dire ma façon de pensée à Gru? C’était ça le monsieur G si mysterieux? L’organisateur de tous ce merdier? Parcequ’honnêtement, nous étions dans une sacrée merde non?

Je privilégiais la force physique de Pitch. Il devait bien faire un peut de sport quand même monsieur Black. Sa force suffit à déplacer la poupée et de la positionnée correctement. Je ne la fis tombée sur personne. Deux ronds verts apparurent en même temps qu’une croix rouge.

Aussitôt, des balles sortant des murs se mirent à nous mitrailler. Des balles collantes qui recouvraient nos corps.

" J'aurais tous eu aujourd'hui, glaçon, confétis, poulpe, peinture et maintenant ça...
- ils ont beaucoup d'humour. Au moins, tu auras eu une experience unique.»


Unique c’était un euphémisme. Je n’avais pas du tout envie de faire de l’humour là, tout de suite.

« Je ne trouve pas ça drôle.
- Rhoo, vous êtes coincés.
- Je ne suis pas coincée !»
Hurlais-je en attrapant une balle tombée au sol et en l’envoyant dans la figure d’Adam de toutes mes forces. Enfin, celles de Pitch. Un peut de sable s’échappa de mes doigts et suivirent la balle mais n’allèrent pas aussi loin qu’elle.

« On fait quoi? Vert rouge jaune et rose?»

Adam ouvrit la bouche mais la referme, pensif.

"quelle couleur n'a t'on pas déplacer depuis tout à l'heure ?
- Le vert?
- rose et jaune on laisse comme ça
- Si tu le dis, bon alors hummm rouge vert, rose et jaune?»


La combinaison fut cette fois la bonne. Réfléchir de la sorte m’avait donnée un début de mal à la tête. Heureusement des ronds vert s’affichèrent et un V nous indiqua que c’était terminé. Instinctivement, je fis quelque pas vers Fitz et le pris dans mes bras. Honnêtement? J’avais besoin d’un calin pour me détendre. Je me souvint aussitôt que j’étais dans le corps de Pitch. La porte s’ouvrit et je cessa mon étrange étreinte pour foncer vers la sortie ! La liberté !

 
crackle bones


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Let me love you

Oh pretty baby, now that I found you stay


Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 3 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place