Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2841
✯ Les étoiles : 30191




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Sam 23 Juin 2018 - 21:57




Tout ce qui est petit est Minion et tout ce qui est grand est...

Bru se jeta dans les bras de Darcy. Celui-ci lui aurait volontiers rendu son calin si Bru n’était aps présentement dans le corps de Pitch le ténébreux. Fitzy se contenta de cacher son malaise en regardant en l’air. Il toussa pour faire comprendre à sa compagne que la situation était gênante.
La viking rompit alors l’étreinte pour se jeter la première dans le mystérieux passage qui venait de s’ouvrir. L’anglais s’engagea juste après elle, ne souhaitant pas la laisser s’aventurer seule. A présent, c’était lui qui disposait de la force physique et cela lui donnai du courage.
Adam fut le dernier à entrer dans le passage.
Il faisait très sombre et Darcy fronça les yeux pour tenter de distinguer où ils allaient mais il ne vit rien de plus que du noir complet.

- On se demande ce qu’ils nous réservent. C’est bien trop calme ! Dit Adam toujours amusé.

Darcy soupira, rien ne tuait sa gaieté à lui, pensa-t-il. L’anglais se garda de répondre, ça ne servirait à rien.
Les trois compères (enfin les deux compères et Adam, ne mélangeons pas torchon et serviette) allumèrent leur montre respective, ce qui permit d’éclairer le passage où ils étaient obligés de marcher les uns derrière les autres. Il n’y avait pas un bruit, pas un son dans ce tunnel. Même leur voix ne résonnaient pas. Darcy essayait de voir le bout de ce tunnel en esquivant la tête de Brutch mais il faisait encore trop sombre. Les yeux de l’anglais se levèrent alors vers le haut, le plafond était bas, il n’y avait rien de suspect. Heureusement qu’aucun de nous n’est claustrophobe, pensa-t-il.
Il observa ensuite le sol. Il était lisse, très lisse, trop lisse. C’était étrange. Darcy eut un mauvais pressentiment et comme si on avait lu dans ses pensées, un gros bruit se fit entendre, comme une machine qu’on actionnait.
Instinctivement, Fitzwilliam saisit la main de Bru. La peur de ce qu’il l’attendait surpassait de loin cette stupide phobie qui avait envers les hommes. Et puis, il savait que c’était Brunhildr dans ce corps masculin.
Le sol se mit à bouger et dévoila sa vraie nature : un tapis roulant.
Le tapis avançait dans le sens contraire des trois élus. Ils durent se mettre à trottiner puis à courir pour continuer d’avancer.
Darcy regarda derrière lui, pour s’assurer qu’aucun piège ne les attendaient. Il vit seulement Adam, tentant de faire des sauts comme le corps d’Aster le lapin lui permettait.
Mais Adam rata un bond et percuta Darcy et Bru et les entraîna dans sa chute. Le nez de Darcy percuta le sol avec violence. Il grogna.

- Adam ! Hurla-t-il en rageant.
- Ouiii ?

Le tapis les mena tous les trois au point de départ : la porte par lesquels ils étaient entrés. Ils percutèrent celle-ci brutalement.
Darcy donna un coup de pied à Adam, il voulait seulement le réprimander à travers ce coup mais sans faire exprès, il y avait mis trop de force. Le corps de Krane avait plus de force que celui de Darcy, s’était une vérité générale, aussi sûre que que celle qui disait que la Terre tourne autour du soleil.

- Aie !! Du moment que tu touches pas mes trésors ! S’écria Adam.

L’instant d’après l’ancien chien-piranha sauta sur l’anglais, l’écrasant avec le poids du lapin.
Grâce à la force du viking, Fitzwilliam réussi à se dégager. Pour se relever, il prit appui sur Adam et prenant bien soin de lui appuyer sur la tête. Mais Parker n’était pas dans une position stable et les deux hommes s’écroulèrent encore une fois, et sur Bru cette fois-ci.

- Désolé Bru. Fit Darcy en l’aidant à se relever.
- Faut dire que mon frère n'est pas un poids plume.

Le tapis avancer toujours en sens contraire et il était difficile de tenir debout, surtout en se chamaillant.
Darcy pensa soudain à la bague de Krane, celle qu’il portait autour du cou. Il toucha son cou. Pas de collier. La panique le saisit. Le viking allait le tuer si Darcy ne lui retournait pas sa bague. Fitzy se donna une claque mentale. Il lui avait déjà rendue sa bague ficelle, tout à l’heure avant de quitter la salle de quarantaine. Krane l’angoissait tellement que même quand il avait fait ce qu’il fallait pour ne pas le mettre en colère, il stressait tout de même.
Au bout que quelques minutes, les trois réussirent à trouver un équilibre et ils entreprirent de remonter le tapis. C’était à se demander si on ne voulait pas leur faire perdre quelques kilos.
Darcy était devant, Adam le suivait et Bru s’était retrouvé tout derrière. Fitzy lui jeta un petit coup d’œil rapide et reporta vite son attention sur sa course pour éviter de tomber encore une fois.
Quelques instants plus tard, les trois marchèrent sur une plaque qui heureusement ne bougeait pas.
Darcy en profita pour reprendre un peu son souffle. Mais à son plus grand désespoir, la plaque se mit à trembler, comme un marteau piqueur, faisant vaciller dangereusement les jambes des trois compères. Fitzy soupira bruyamment en pignant. Cette mascarade n’avait décidément pas de fin.
La plaque trembla tellement que Darcy vit Bru prête à tomber, le corps de Pitch était plus frêle que le sien. Il la saisit par le poignet assez fermement pour pas la maintenir debout mais juste assez pour ne pas lui faire mal avec la poigne de Krane. L’anglais jeta un coup d’oeil à Adam et vit que lui aussi était sur le point de tomber. C’était donc à Darcy d’être le pilier pour une fois. Il saisit aussi le poignet d’Adam. Heureusement que sa main de viking était grande sinon il n’aurait pas pu saisir le poignet imposant d’Aster.

- Accroupissez-vous, il y a moins de chance de tomber.

Force physique et intelligence, décidément Darcy était l’homme parfait depuis qu’il était dans le corps de Krane. Non, parce que Krane n’était pas assez beau.
Pour la première fois depuis le début des aventures, Adam ne trouva rien à redire ou alors s’abstena.
Les trois se baissèrent pour éviter de s’écrouler.
Soudain la plaqua sembla se calmer. Ils continuèrent à avancer, se cramponnant toujours à Darcy le pilier humain. Le corps d’Aster offrait aussi un bon appui pour Bru.
Alors que Fitzy pensait qu’ils avaient trouvé la bonne méthode pour avancer sans problème, le tapis se mit à avancer dans l’autre sens.
Darcy se retint d’insulter ce maudit tapis, le Prince Ali lui avait apprit à respecter les carpettes.
Le tapis les fit avancer vite, très vite et alors un trou le dessina devant eux. Le tapis les précipitait droit dessus.
L’anglais fit taire sa panique naissante (c’était une première pour lui) pour venir observer la situation. Derrière le trou, le sol n’était pas mouvant. Il valait donc sauter.
Darcy se prépara au bond, fléchit les genoux, écarta les pieds et serra les fesses. Grâce aux cuisses et aux mollets de Krane, il n’eut aucun mal à parvenir de l’autre côté du trou.
Adam, quant à lui, put compter sur le talent d’Aster pour sauter tel un rongeur.
Au moment où Bru sautait en l’air, le sol sur lequel Darcy et Adam se trouvait s’affaissa d’un coup. Adam glissa et partit en direction du trou. Bru s’accrocha à Adam et Darcy en sauveur, attrapa la main d’Adam. Il tenait à bout de bras ses amis et eut un mal fou à les hisser. Aster pesait son poids, et Pitch était tout de même plus lourd que Brunhildr.
Darcy crut qu’une veine de son front allait exploser sous l’effort.
Quand il réussit enfin à les remonter, il tomba les fesses à terre et expira comme un bœuf.
Les trois reprirent ensuite leur marche dans le long passage. Seule la respiration plus que bruyante de Darcy se faisait entendre.
D’un coup, Bru lui donna alors un coup de coude et lui montra un escalier sur leur droite. Fitzy répondit par un signe de tête. En temps normal, il ne parlait pas pour rien dire, mais là avec l’effort qu’il venait de fournir, il lui était impossible de prononcer un mot.
Les trois entrepirent de monter l’escalier, s’aidant de la rampe sur leur gauche. Mais évidemment, les marches se mirent à bouger. Une marche se levait tandis que celle qui était devant et celle qui la précédait se baissaient, et inversement. Rien ne pouvait être simple...
Des rires de clowns se firent entendre et Darcy sentit un frisson lui parcourir l’échine. Depuis qu’il avait vu un certain film d’horreur où le clown jouait le rôle de l‘affreux méchant, il n’était pas rassuré en présence de ses hommes maquillés.

- Il manquerait plus qu'on croise Bozo le Clown.

A la fin des escaliers, le plafond disparaissait, leur offrant une porte de sortie, ou plutôt un plafond de sortie.

- Bon grimpez je suis sur qu'on peut sauter pour y arriver plus vite. Dit Adam.
- T'es sur de ton coup cette fois ?

Darcy regarda Adam avec incompréhension. Il voulait vraiment qu’un type de 90 kilo lui grimpe dessus, plus un autre type sûrement un peu moins lourd mais qui n’était pas un poids plume pour autant.
Adam semblait sérieux, et en réfléchissant, Darcy se rendit compte qu’il avait raison.
Avec son éternel grognement, Fitzy grimpa sur le dos d’Aster. Brunhildr s'aggripa à Aster comme a un Koala.
Ensuite, Adam se concentra, fléchit les jambes, il sembla se focaliser sur l’endroit où il devait atterrir. Darcy n’était vraiment pas rassuré.
D’un coup, sans prévenir, Adam bondit. Un petit cri s’échappa de la gorge de Darcy. Même dans le corps de Krane il arrivait à produire ses sons digne de petites filles. C’était impressionnant.
Ils atterrirent tous trois en haut. Adam s’agrippa à la rampe mais ce ne fut pas suffisant pour garder son équilibre, il tomba en avant. Darcy et Bru roulèrent à terre.

- Je crois que ce coup-ci je me suis pété le nez ! Hurla Darcy.
- Cette fois, je n'en suis pas la cause.

Son nez avait encore une fois percuté le sol violemment. Un léger crack s’était fait entendre. Il était bien contente d’abîmer le visage de Krane et mais vraiment de ressentir la douleur qui allait avec.

- Tu es lourd aussi Dada. Le taquina Adam.
- C’est Krane qui est obèse ! Se défendit Darcy en se tenant le nez.
- Il a juste beaucoup de muscle. Aster aussi en a.

Adam lui donna un mouchoir et lui colla un pansement sorti de nulle part sur le nez.

- Il manquait juste la tenue d’infirmière.

Darcy ne manqua pas de noter la similitude de cet échange avec celui qu’ils avaient eu au Blue Palace quelques jours plutôt.
Fitzwilliam avait de plus en plus envie de se venger d’Adam l’incorrigible farceur.
Les rires de clowns se firent plus forts, c'étaient de véritables rires sadiques. Darcy fut secouer de frissons incessants.
Le noir complet qu'ils les enveloppaient n'arrangeait en rien la situation.
Darcy sentait des présences autour de lui mais il avait beau tourner la tête dans tous les sens il n'apercevait rien. Une petite musique vint accompagner les rires. Et ce n'était en rien une mélodie rassurante. Les trois étaient plongés dans un véritable film d'horreur.
Des grincements et des crissements rajoutèrent du rythme à la mélodie, tandis que des bruits métalliques faisaient trembler Fitzy. C'était comme des barres de fer qu'on frappait les unes sur les autres.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

Krane Thorson


« Viking Détestable! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alexander Ludwig

Ѽ Conte(s) : Dragon et tous ses dérivés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kranedur( Tuffnut)

✓ Métier : Papa de Siggy et Tuff-Tuff -Jumeau insupportable- Tueur a Gages pour Jefferson


☞ Surnom : Krane, tuff
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 474
✯ Les étoiles : 1355




Actuellement dans : « Viking Détestable! »


________________________________________ Dim 24 Juin 2018 - 15:42








Krane le barbare 

Je ramènerais  un trophée de chasse


C'était le bordel ! On se donnait en spectacle que ça plaisait ou non. On était deux coqs dans un poulailler qui se battaient pour une poulette. Une fausse poulette, parce que ma jumelle n'en était une. Heureusement, parce que je l'aurais l'aimer encore plus. Déjà que je l'aimais déjà un peu trop. Être mis en quarantaine c'était ennuyeux.  Il fallait bien s'amuser un peu en attendant qu'on nous rendre nos corps. Espérant qu'il nous les rendre très bientôt parce que la patience et la tolérance ce n'était pas ma force. Surtout cet idée de rester coincé dans le corps de cet anglais était cauchemardesque . Surtout que celui-ci profitait des avantages de mon corps.  Mais en vrai ce changement de corps n'était pas l'idée du siecle. Et s'  il fallait que je tue  pour le ravoir. Je le ferais sans hésiter ! Surtout que je n'aimais partager, surtout sans permission. Mais là, ce n'était du partage. C'était du vol ! Et les seuls voleurs que je supportais était ce Prince Arabe, parce que nous avions beaucoup de choses en commun dont : ma femme . C'était son ex prétendante . Ma femme avait aussi en commun avec lui, c'était une voleuse de coeurs. Elle avait dérobée le mien, cette nuit de beuverie a Walt Disney. J'étais donc amoureux ! Mais à cause de cette histoire d'arme, ce coeur était en parti plus le mien. Il était donc temps pour moi de partir a la guerre . Peu importe le chaos que je ferais sur ma route. J'étais prêt a faire une tuerie pour qu'on me rendre mon mariage. Mais avant je devais faire gronder. J'étais donc assis a coté de mon clone anglais. Je grimaçais parce que le visage me brûlait a cause des griffures de ce saleté de félin et en plus je crachais des poils, heureusement c'était simplement des poils de ma barbe de sauvage. Même si ca aurait été marrant que l'anglais se retrouve avec celui de mes fesses dans sa bouche. J'aurais pu le traumatiser a jamais ! Ma soeur était devenu une tempête nordique. Elle se mettait a crier et a mon plus grand malheur, l'anglais avait une bonne  ouïe, contrairement a mon vrai moi, qui avait un problème de surdité a l'oreille droite, parce que celle de gauche était parfaite,  à force de se faire toujours hurler dessus. Les hurlements faisaient parti de mon quotidien tout simplement parce que c'était souvent moi le fautif . Mais me faire chicaner, c'était ma manière d'attirer l'attention et un peu d'amour de mon entourage. 

Mais, ce n'était pas tout, ma jumelle faisait son grand numéro de nounou. Elle nous faisait la morale : Vous êtes des gamins et blablabla. Mais ce qu'elle ne comprenait pas c'est que nous étions des hommes en bas de quarante ans. Et vu que je lisais beaucoup sur n'importe quel sujet.  Le petit garçon en nous deviendra grand a cet âge. C'était pour cette raison pourquoi le Super-héros et le maître du chat complètement barjo avaient un comportement plus mature.  Parce que c'était des vieilles peaux ! Par la suite elle commençait a nous  menacer disant qu'elle allait retourner voir River pour des faveurs au lit.  Je serrais des poings et mon visage se raidit, parce que cette révélation ne me plaisait pas du tout. Et a ce moment là, je regrettais de ne pas avoir découper le glaçon de son pantalon pour ensuite pouvoir la narguer avec mon trophée de chasse. Je commençais même a penser que collectionner un morceau des corps des prétendants était une bonne idée. Ça pourrait faire flipper et faire fuir ses types trop entreprenants envers ma soeur . Je pourrais commencer par Frost,il a quelque temps déjà , j'avais tenter de me débarrasser de lui, comme je l'avais fait avec Eret le premier copain de ma jumelle. Disparu, corps non retrouvé ! 

C'était pas a ça que ca servait un frère jumeau ? Se débarrasser des prétendants indignes qui salissait mon nom en se servant de ma soeur.  Mais River avait eu de la chance cette nuit là , parce que le souvenir de ma femme avait calmer l'ours sauvage.  A ce moment là, j'attrapais ma main gauche, celle de mon vrai corps. Donc j'étais en train de câliner Darcy.   Je me mettais a a caresser tendrement le dessus de ma main , pour ensuite m'attarder sur la ficelle, symbole de mon mariage. Et je me sentais enfin apaiser et je pardonnais l'écart de conduite de ma jumelle. 

À ce moment là que l'Anglais comprenait l'importance de cet objet et décidait de faire la paix quelques minutes, en me donnant mon collier a mon cou et ma ficelle. Combinant les deux objets, je la mettais autour mon cou. Parce qu'il n'était pas question que je mette ma bague au doigt de cet anglais. C'était ma femme, pas la sienne. Mais j'avais besoin de ma motivation pour supporter cette horrible journée. Tout le monde sait que Mina était la meilleure amie  motivation, Aladdin pouvait le confirmer.. Elle avait été sa motivation pour redevenir le héro qui était destiné à être.  

Après que la jumelle cauchemardesque s'était calmée, des minions avaient fait leur éruption dans la pièce pour venir nous chouchouter un peu . Tuff Tuff buvait donc son petit biberon de lait entre Darcy et moi. Pendant que les créatures infirmières soignaient nos plaies. Parce que ce crétin d'Anglais m'avait fendu le crâne en brisant le miroir. Quel idiot ! Il méritait bien sept ans a me supporter dans sa vie..Mais vu qui était aussi taré que moi. Il voulait me supporter toute sa vie , parce que j'étais convaincu que bientôt il allait demander la main de ma soeur en cachette. Mais malheureusement, avant il devait prouver qu'il était un bon parti.  

Tout a coup , le grand méchant de cette histoire apparaissait dans la télévision du local . Il faisait son blabla ennuyeux , sa petite démonstration parce qu'il voulait prouver qui était le vilain du siècle.  C'était raté !  Ce méchant était un amateur. Par contre je ressentais cette envie de le buter. Pourquoi ? Parce que c'était de sa faute si je ne pouvais pas récupérer mon corps. Et que je ne pouvais pas aller courtiser mon dragon. Même si ma nouvelle enveloppe charnelle était séduisante, je voulais être moi. Ensuite , il eut le discours héroïque du Super héros . Mais en vrai, il ne connaissait rien en matière de guerre. Pour vaincre, il fallait être tacticien et guerrier. J'aurais été un meilleur meneur que lui !  Quand tu pars a la guerre, tu dois avoir être armer. Et ce n'était pas notre cas !  Nous avions qu'un petit fusil laser. Même TuffTuff était mieux équiper que nous avec son hochet. Sérieusement ? On ne pouvait pas être armer de grenades et d'un bazooka ..Et tout faire exploser la base du méchant ? Je ne pouvais pas avoir un épée, une hache et un bouclier ? Même un bouclier c'est plus utile qu'un fusil laser , parce qu'avec cet arme je ne pouvais pas fracasser des crânes avec acharnement. Mais bien sûr que non , qui écouterait un brillant débille? Qui se connait en élimination d'ennemis.   J'avais qu'une envie récupérée Macey , mais c'était interdit et je perderais mon temps a la retrouvée . Le temps pressait !

Quelques instants après, nous étions tous dans un hangar a nous choisir un moyen de transport. Je choisais donc un magnifique bolide qui avait l'allure d'un dragon. Et parce que j'avais l'habitude de conduire des voitures de ce genre.  Parce que je ne faisais pas que dans les combats clandestins, mais je faisais aussi des courses clandestines pour combler le manque de Dragons a Storybrooke. Parce que les voitures de luxe s'étaient comme des dragons a moteurs. Et en plus, je savais que mon beau frère kifferait avoir son joli fessier dans cet automobile. Parce que son ancienne voiture était perte totale a cause de ma jumelle.  Donc il avait hériter du  jeep de son meilleur ami qui manquait de luxure selon lui. Mais entre nous , nous savons que c'est faux. Le Prince avait sans doute deja fait crack-crack des millions de fois dans son camion. - Vous avez un siège d'auto pour bébé?  Daster me faisait signe que non. Sérieusement quel manque d'équipement cette agence. Qui n'a pas de siège d'enfants dans sa voiture ? Moi j'en possède un dans mon camion.  Je décidais donc de monter dans la voiture avec mon bébé banane que j'attachais du mieux que je pouvais pour sa sécurité au siège du passager. Quel père indigne ! Au moins c'est Darcy qui passait pour son genre de père. J'appuyais sur le bouton pour la démarrer. Le moteur ronronnait comme un dragon. Je décidais de partir en rompe, et faire mon pilote !

On arrivait a un entrepôt, le repère du méchant. Il eut cette machine qui parlait..Blablabla. Ca commence quand la tuerie ? Non au lieu de ça il fallait jouer.  J'avais beau être un gamin, n'avait pas envie de rigoler, ni même de jouer a des jeux que je n'avais pas choisis. Moi je voulais jouer avec mes règles ! Mais non Daster en décidait autrement..Mauvais meneur ! On aurait du aller a l'armurerie et s'équiper avant de venir ici.. On aurait pu acheter un lance flamme, un lance roquette et tout dégommer. Parce que j'étais convaincu que l'arme n'était pas ici..C'était juste un piège pour nous emmerder et faire perdre notre temps. Mon temps n'était pas consacrer à ça. Vous en souvenez ? Je dois aller prouver a ma femme qu'elle avait fait le meilleur choix de sa vie en m'épousant. 

Sous les ordres d'un chef complètement nul , on entrait dans l’entrepôt. Nous devions choisir une porte. Je décidais de choisir la porte deux. Pourquoi ? Parce que c'est une porte paire. Et le chiffre deux, c'est la vie. Ça symbolisait jumeaux, mais aussi mariage entre deux âmes. Mais j'ai aussi choisis cette porte parce que j'avais la phobie des chiffres impairs. Je pénétrais donc en solo dans cette porte. Parce que j'avais envie de buter moi -même le méchant et ramener sa tête chez moi comme trophée. Je pourrais installer la tête du vilain au dessus du foyer de mon salon. 

Je me retrouvais donc dans une nouvelle pièce avec encore des portes. Deux portes. Une avec un symbole d'ours et l'autre avec un poulet. Deux animaux que j'adorais..Mais lequel de ses signes allaient me faire craquer ? Je décidais de prendre la porte du poulet.  On ne sait jamais, il avait peut-être de jolies poulettes derrière.  Mais non au lieu de ça je me trouvais devant un ventilateur qui me crachait du vent en pleine figure. Je décidais donc d'utiliser le fusil laser et détruire cette machine énervante . Avec plusieurs coups, celui-ci était détruit. Encore une fois, je pensais qu'une grenade aurait été plus efficace. On aurait pu aussi en fabriquer si on aurait fait un saut au magasin. Faire des bombes artificiels je sais comment faire ! 

Derrière le ventilateur , se trouvait un mur de briques, que je décidais de toucher dans tous les sens. A la recherche de la brique magique, qui mènerait sur le chemin de traverse. Quelques instants, après avoir toucher la bonne pierre, le mur s'ouvrait en deux pour me faire découvrir un Palais de glaces. J'observais avant d'y pénétrer. C'est là que j' aperçue la porte ''ours''. En faites les deux  portes menaient au même endroit. Moral de cette histoire :  Le ventilateur était qu'une victime de mon insatisfaction. 

Je pénétrais donc le Palais de glaces. Ce qui me troublait le plus ce n'était pas de trouver le bon chemin, c'était de voir mon reflet dans les vitres. Le reflet d'un des prétendants de ma soeur..Le reflet d'un homme qui en plus de m'avoir voler le coeur de ma petite copine ..Me volait le coeur de ma femme. Son meilleur ami lui avait donc montrer ses tactiques de Roi des voleurs. Parce qu'il était devenu lui-même un voleur. Pour m'avoir pris ce que j'avais de plus précieux , je le détestais de toute ma haine et je me vengerais  le moment venu..

Après m'avoir perdu plusieurs fois, avec Tuff-Tuff dans le labyrinthe. J'avais fini par trouver le bon chemin, et m'avoir défouler sur quelques vitres que j'avais a présent les jointures en sang. Je me retrouvais devant une porte en forme de poulet. Une porte qui me demandait une devinette d'une voix robotisée.


 "Qu'est ce qui est plus puissant que dieu ?


Qu'est ce qui plus méchant que le diable ?

Qu'est ce que les riches n'ont pas ?

Qu'est ce que les pauvres ont ?"


Premier essais : Amour.  Ces temps ci je n'avais que ce mot a la bouche .. C'était assez troublant ! Parce que le grizzli en moi était devenu un peu calinours. Deuxième essais: Pouvoir. J'avais dit le premier mot qui m'était venu a l'esprit, parce que cette foutue porte m'énervait. C'était encore une perte de temps .. Moi je veux simplement récupérer le jouet , retrouver mon corps et retourner chez moi avec Macey, ma jumelle, mes effets personnels, mon enfant tic-tac pour pouvoir former une petite famille avec Mina et ma nouvelle caisse. 

Troisième essais : Rien . C'était la bonne réponse et la porte s'ouvrait pour le prochain niveau qui allait d'avantage me donner envie de commettre des meurtres..Surtout que là j'étais vraiment a bout parce que chaque fois que j'avais rater une réponse, il avait eu une conséquence. Soit un son strident qui allait briser les tympans de ce pauvre anglais. Pauvre de lui , je crois qui aurait préférer que la masturbation le rende sourd. En plus a cause de ça , j'avais un debut de mal de tête, donc gare a mon humeur de Viking !  Il avait eu aussi cette hausse et baisse de température. Le froid m'avait rien fait parce que j'étais habituer aux grands froids nordiques et la chaleur, j'avais eu cette envie de me  mettre encore nu mais je n'avais pas envie de revoir la minuscule brioche de mon beau frère. En plus j'avais du répéter a plusieurs reprises cette phrase : C'est mon dernier mot. Non je n'avais pas dit mon dernier mot..ni même ma dernière phrase.. Parce que mon dernier mot serait mon cri de guerre en tenant la tête du méchant décapité,  haut dans les mains pour démontrer notre victoire .





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
What is this Krane hair color?
T'es une Thorson maintenant!. 
Tu peux aller te gratter le Viking..Va te plaindre a Adopteunviking.com

Pitch K. Black


« Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 59
✯ Les étoiles : 2200




Actuellement dans : « Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


________________________________________ Dim 24 Juin 2018 - 23:24



Mionement vôtre
Je repoussais des mèches de cheveux rose en arrière, la situation avait définitivement dégénérer mais personnes n'avait perdu la vie, pas comme dans l'une de ses missions divine qui finissait parfois très mal, enfin tant que je n'avais pas pas récupérer mes pouvoirs je me tiendrais à carreaux mais une fois mon corps et ma puissance retrouver, tout les coups serait permis. En attendant je laissais Orion descendre de mon épaule pour qu'il puisse se nourrir vu que les trucs jaunes avait été assez gentil pour lui apporter de quoi se sustenter, j'attrapais une bouteille d'eau pour me désaltérer sursautant légèrement quand une alarme se mis à retentir soudainement, allons bon que se passait-il encore ? J'ouvrais le bouchon de ma bouteille tandis que le visage couvert de notre voleur faisait son apparition pour s'en prendre verbalement à Gru, puis l'image changea pour nous montrer l'arme être utiliser contre des gens de la ville.

Tout le monde semblait s'agiter tout autour d'eux, un des types qu'il avait vu traîner durant la période des activités entra dans la pièce et marcha en direction de Bunny ou plutôt en direction de celui qui avait son apparence pour lui parler, je ne savais pas de quoi, surement pour faire un point sur la situation, en tout les cas Adam pris la parole, apparemment le temps de pause était terminée car il se dirigea vers la porte qui avait été laissée ouverte et tout le monde le suivit de près, je ne perdit pas de temps pour en faire de même, j'étais à présent plus motivée que jamais pour retrouver le ou les personnes qui avait volé cette arme et leur régler leur comptes.

J'observais les différents véhicule qui se trouvait dans le hangar, plusieurs moto et quelques voitures s'y trouvait, je supposais que c'était avec ça que nous allions à présent nous déplacer, mais d'abord une distribution de gadget vu que l'agent S se présentait devant moi avec une montre dans une main et un sac à dos dans l'autre, j'hésitais quelques secondes avant de me rappeler que je n'avais plus mon sable pour me défendre et que la moindre arme serait la bienvenue, alors j'enfilais la montre autour de mon poignet et je fit de même avec le sac à dos."Merci."Je m'étais adresser à l'agent S qui m'avait accompagné depuis le début de cette aventure, même si il travaillait dans une agence de cinglée et qu'il devait être tout aussi tarée, je n'en n'oubliais quand même pas mes bonnes manières, pour toute réponse il me fit un encore plus grand sourire avant de se jeter sur moi pour m'entourer de ses bras et me serrer contre lui si fortement que j'avais l'impression qu'il cherchait à m'étouffer.

"Copain de agent S."Je clignais des yeux de surprise, c'était bien la première fois que quelqu'un décidais que j'étais leur copain, d'habitude tout le monde préférait m'éviter comme la peste, mais ce gars là avait apparemment décidé que nous étions à présent ami même si tout ce que je lui avait dit était un simple merci, il me relâcha avant de retourner auprès de ses deux autre comparses et je me décidais enfin à monter derrière le volant d'une des voitures, je démarrais et suivait le reste du groupe même si j'avais un GPS sur ma montre qui m'indiquait le chemin à suivre, un chemin qui menait à un terrain vague apparemment. Je sortais du véhicule avant de me tourner vers Orion qui miaulait de toute ses forces, la voiture et lui ne faisait toujours pas bon ménage."Veux tu cesser de hurler à la mort ? On est enfin arrivé."Il me regarda, mécontent avant de lâcher un dernier miaulement qui résonna dans tout le véhicule puis il sorti de celui-ci comme si de rien était, il se faufila entre les jambes du reste du groupe pour aller renifler ce qui lui passait sous le museau et je le laissais faire pour le moment.

Bien sur que c'était un piège, mais ça n'empêcha personne de s'aventurer à la suite d'Adam, tout le monde semblait déterminé à récupérer cette arme quitte à souffrir ou à subir les pires choses qui avait été concocté par les méchants de cette aventure. Une femme pris la parole mais je n'écoutais qu'à moitié ce qu'elle racontais, mon cerveau réfléchissant à toute vitesse, un homme et une femme avait donc organiser le vol de cette arme et ils ne semblait pas apprécier du tout ce Gru et nous étions ici parce qu'on avait été embarqué dans cette histoire sans qu'on ne nous demande notre avis. Pourquoi ne pouvait-il pas s'en prendre juste à Gru et nous laissez tranquille ? On n'avait rien à voir avec leur petite querelle. Le silence s'installa de nouveau dans la pièce et je remarquais qu'Adam, l'anglais qui était dans le corps de l'idiot de service et la jeune femme qui était dans mon corps s'éloigner dans une des pièces, le débile qui était dans le corps partie de son côté."Allons-y."Disais-je à l'adresse d'Orion mais aussi pour Aster au cas où celui-ci se déciderait à ce joindre à moi. Poussant la porte numéro une, je me glissais à l'intérieur de la pièce qui était plongée dans les ténèbres, je sentais une autre présence derrière moi, Aster avait décidé de me suivre, ce qui était plutôt surprenant mais je ne fit aucun commentaire.

Tout à coup la lumière s'alluma, m'aveuglant au passage, je n'étais plus habitué au rapide changement entre le noir et la lumière dans ce corps, je clignais plusieurs fois des yeux pour m'habituer à la lumière avant que mon regard ne tombe sur les différents objets qui se trouvait dans cette pièce. Une énorme salle des fêtes se trouvait devant nous, plein de petits jeu s'y trouvait. Des enfants était présent et ils couraient un peut partout, je me concentrais sur l'un d'eux pour remarquer qu'ils avaient plus l'air de poupée que de vrai enfants. Sur une table pas loin se trouvait deux fontaine, de l'une d'elle s'écoulait du chocolat et de l'autre un liquide clair, il y avait une petite pancarte où était écrit le mot "alcool". Je continuais de balayer la pièce du regard, essayant de comprendre à quoi tout ça rimais quand mes yeux tombèrent sur une banderole avec le mots "Félicitation" écrit dessus, il y avait des petits nounours dessiné dessus mais aussi un nourrisson, apparemment les gens autour de nous célébraient l'arrivée ou l'attente d'un bébé, un couple s'avança d'ailleurs dans notre direction.

"Félicitation pour le bébé, toi et ton mari devait être très heureux."Je les fixais du regard, les sourcils froncer et je jetais un coup d’œil en direction d'Aster puis je regardait de nouveau le couple avant de m'éloigner d'eux, je ne préférais même pas leur répondre. Je me demandais bien qu'elle était à présent la marche à suivre. Je m’apprêtais à demander l'avis du lapin de pâques mais je fut interrompue par l'arrivée d'Apollon qui me faisait un grand sourire, il me pris dans ses bras et je me sentit être soulevez, je lâchais un petit rire amusée avant qu'il ne me repose par terre."Félicitation pour le bébé les amoureux, j'ai apporté des chocolats et puis j'ai même fait un dessin pour le futur bébé, vous allez l'adorer."Je faisait un grand sourire au Dieu des arts."Merci, c'est gentil Apollon, tu fera un parrain parfait pour notre futur enfant."J'avais choisi le moment opportun pour lui annoncer la nouvelle et il sembla ému car des larmes perlèrent au coins de ses yeux et il me pris de nouveau dans ses bras avant qu'il ne s'éloigne pour aller annoncer la nouvelle à sa femme et moi je me tournais pour me faire un grand sourire à mon mari, avant de lui prendre la main."Allez viens chéri, on va jouer. "Je me dressais sur la pointe des pieds pour l'embrasser avant de l’entraîner à ma suite en direction des divers jeux qui se trouvait autour nous et plus le temps passait et plus je me détendais et m'amusais le plus possible avec mon chéri que j'aimais de tout mon cœur.

"Maman !"Je tournais la tête en direction de cette fois qui m'étais plus que familière, il était là, il me fixait de ses yeux bleu azure, mon fils, mon Phobos, je déposais mon verre de jus de fruit à toute de vitesse pour m'avancer dans sa direction, m'arrêtant à quelques pas devant lui, j'hésitais quelques secondes avant de le prendre dans mes bras, je savais que les câlins ce n'était plus trop son truc à son âge mais je m'en fichais."C'est les hormones c'est ça ? La raison pour laquelle tu pleure, on dirait que tu m'a pas vu depuis ce matin au petit déjeuner."Me demanda-t-il quand je le lâchais enfin, je fronçais les sourcils avant de me passer une main sur le visage pour me rendre compte que oui je pleurais, pourquoi pleurais-je ? Et surtout pourquoi j'avais cette impression que je ne pleurais pas de joie."Papa, je crois que maman à besoin d'un calin, je reviens je vais chercher un paquet de mouchoir."Il tourna les talons pour s'en aller mais je l'attrapais par le bras pour l'en empêcher, je me sentais de plus en plus bizarre, comme si quelques choses n'allait pas, comme si je devais à tout pris ne pas lâcher Phobos car j'avais peur qu'il ne revienne pas, ce qui était stupide mais je n'arrivais pas à m'ôter cette pensée de l'esprit.

"Maman ça va aller, je reviens tout de suite, lâche mon bras s'il te plais."Je secouais la tête négativement, non, je ne devais pas le lacher, mon petit garçon devait rester à mes côtés, sinon il ne reviendrais plus. Il continua d'insister et il finit par me lâcher et il s'éloigna de moi, je faisais un pas pour aller le rejoindre mais je m'arrêtais, non, tout ceci n'allait pas, c'était faux, Phobos était mort, il n'était plus là depuis longtemps. On m'avais dupé, la colère m'envahit et je donnais un coup de pied contre une chaise qui s'envola un peu plus loin, déversant ma rage contre tous les objets qui se trouvait sur mon chemin, avant qu'Aster ne me stoppe, apparemment il avait trouvé le chemin à suivre pour qu'on s'en aille, je jetais un dernier coup d'oeil en direction d'où c'était trouver Phobos quelques secondes auparavant avant de tourner les talons, les deux imbéciles avait définitivement signer leur arrêt de mort.





code by bat'phanie



Aster Spleaster


« Rien ne peut tuer un espion. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

✓ Métier : Chocolatier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 323
✯ Les étoiles : 2852




Actuellement dans : « Rien ne peut tuer un espion. »


________________________________________ Lun 25 Juin 2018 - 22:58


Minionement Vôtre

C'est de mieux en mieux cette histoire...
Quand il avait repris ses esprits, le premier truc à faire fût d’arrêter le croque mitaine qui était en train de tout démolir. Heureusement pour les abrutis derrière tout ça, il n’avait pas son corps et ne pouvait donc pas utiliser ses pouvoirs. Pour l’instant du moins, parce qu’il ne faisait aucun doute dans la tête d’Aster qu’a la minute où Pitch aurait retrouvé son corps, il y en a qui passeraient un sale quart d’heure. Et qu’ils ne comptent pas sur lui, pour lever le petit doigt et les aider. Ils l’auraient pas volés. Sans compter qu’il y en aurait probablement d’autres dans le groupe qui voudraient en découdre. Alors un de plus ou de moins...

De retour dans le couloir emprunté plus tôt, tout semblait calme. Le seule truc "anormale" qui semblait y avoir c'était la musique mais c'était pas comme si c'était dérangeant. Même si, fallait pas se leurer ce n'était probablement que le calme avant la tempête. Surtout qu'au fur et à mesure de leur avancement les lumières se mettaient subitement à s'allumer sur leur passage. Ce qui là, en revanche n'avait rien de "normale". A coup sur c'était la prochaine tuile à subir. Ce serait quoi ce coup ci ? Après l'échange de corps, et l'hallucinogène on allait intervertir leurs personnalités ? Plus rien ne l'étonnerait de toute façon au point où ils en étaient. Puis finalement la salle sembla complètement s'éclairer pour leur permettre d’apercevoir une sorte de de roue tournante sur leur personnage. Le genre que l'on pouvait trouver dans les fêtes foraines plus précisément dans les attractions type maison/palais du rire. Ce que ça foutait là, il en avait pas la moindre idée. Mais comme il était pas à une bizarrerie prêt, Aster franchit la roue, Pitch sur ses talons.

Ça aurait pu se finir là, ils seraient repartis pénard sans rencontrer de problème particulier. Mais évidemment c'eut été trop facile parce que rebelote, la lumière qui s'allume pour dévoiler une roue, mais qui cette fois-ci tourne bien plus vite que la précédente. Honnêtement, s'ils finissaient pas avec le tournis à la fin de cette histoire, ils mériteraient une médaille, parce que alors qu'ils franchissaient déjà avec légèrement plus de difficulté la nouvelle roue, voilà qu'il y avait au bout non pas une mais deux foutu roues. Cette fois-ci elles étaient collées l'une à l'autre et ne tournaient pas dans le même sens le tout à une vitesse soutenue.

...Est-ce qu'il avait le droit de dire qu'il en avait marre et que ça lui tapait royalement sur le système ? Non parce qu'il estimait en avoir tous les droits. Alors ouais ok, il savait parfaitement qu'il avait tendance à tout le temps râler et à ne pas montrer l'aspect le plus aimable de sa personnalité. Mais là, c'est pas comme s'il était le seule que toute cette histoire commençait à copieusement gonfler.

- Fait chier jura-t-il

Oui, là honnêtement il y avait que ça pour exprimer ses sentiments. Tant pis, si c'était clairement pas de la grande poésie. A l'heure actuelle, il en avait un peu rien à faire. Et peu importe que ça fasse bizarre avec ce corps, d'avoir un air renfrogné et de jurer. Ils avaient qu'a leur laisser leurs corps respectifs tout aurait été nettement plus simple. Et là ras-le-bol. Il avait pas envie de les traverser pour encore en trouver une autre paire. Surtout, qu'ils allaient finir par être malade à ce rythme là. Plus ça avançait plus ça tournait vite. A croire qu'ils avaient monté leurs trucs en partenariat avec North -ce qui ne l'aurait même pas étonné. Aussi, s'élancèrent-ils d'une même mouvement avec Noirceur, pour passer au travers des roues et se réceptionnèrent même sans trop de mal.

Reprenant leur marche, Aster constata que cette fois-ci la musique avait changé. Ce qui était toujours pareille en revanche, c'était les lumières s'allumant sur leur passage. Ils allaient encore trouver une nouvelle paire de roues mais cette fois-ci elles allaient se décrocher, pour leur foncer droit dessus et les écraser ? Il en serait même pas étonné encore une fois. Mais non rien de tout ça, ils sembleraient qu'ils soient arrivés au bout. En tout cas, lorsqu'ils levèrent tous les deux la tête, chacun pu constater un trou menant au second étage. Et bien évidemment, c'était la seule et unique sortie. C'était à prévoir. Pourquoi faire simple, quand on peu faire compliqué ? Choisissant néanmoins de laisser sa mauvaise humeur de côté -ça empiétait sur son efficacité à force. Bunny, remarqua des cubes alphabets grandeur nature. Allons, bon c'était quoi encore ça ? Fallait épeler un mot ? Non parce que si c'était ça, il était certain qu'ils en avaient des tas avec le croque mitaine. Mais c'était pas sur que ceux derrière tout ça apprécie.

Finalement, après avoir regardé une dernière fois autour de lui, Aster décida avec l'aide de son coéquipier du moment, de les empiler de manière à former un escalier les menant jusqu'à l'étage. Et mine de rien, dans ces moments là, il regrettait son corps. Pitch avait peut-être changé de sexe, mais il avait gagné en force. Tandis-que la sienne...N'était plus tout a fait la même on va dire histoire de pas trop donner un coup de couteau dans sa fierté masculine. Quoi qu'il en soit, l'escalier finit ils l'empruntèrent pour mieux se retrouver dans le noir complet. Ça encore, ce n'était pas trop grave, l'espèce de présence et les bruits de fonds qu'ils entendaient l'était plus. C'était quoi la prochaine étape ? Le remake de Ghost Busters ? De mieux en mieux vraiment...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
So i lay down this armor
I'm not bullet proof when it comes to you. Don't know what to say when you made me the enemy. After the war is won, There's always the next one. Maybe I'll crash into you, Maybe we would open these wounds. We're only alive if we bruise. So I lay down this armor for you

Adam B. Parker


« Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Max Greenfield

Ѽ Conte(s) : Film d'animation ; Moi, moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le chien Brutus

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 517
✯ Les étoiles : 53525




Actuellement dans : « Je suis le plus minion de tous les tics tacs ! »


________________________________________ Mar 26 Juin 2018 - 15:28

Minionement vôtre
Evènement #95




Un amusement après, deux amusements après, trois amusements après, quatre amusements et trois petits tours et puis s'en vont. Leur "drôlerie" l'était beaucoup moins que si Adam les créait. Il aurait pu faire tout ce qu'ils avaient proposé et ça aurait été encore plus d'enfer et fun. Il ne pouvait pas nier cette part de lui, qui bondissait de joie, ce petit corps de son son inconscience qui se matérialisait sur sa grosse épaule bien musclée qui n'appartenait pas à lui, qui lui faisait une petite danse de la joie, oui même sa conscience avait pris l'apparence de l'homme lapin. Il se faisait un petit trip tout du long de leur périple, même un petit strip tease à la clé, enfin l'engin avait été flouté pour ne pas heurter la sensibilité d'autrui. Adam était plutôt à l'aise avec son corps, mais là ce n'était pas le sien, il le respectait assez tout de même. Il n'était pas irrespectueux, juste fou peut-être. Non juste joueur plutôt.

Il avait été suivi par Dada et sa petite amie dans le corps de Pitch, elle avait tenté de jouer avec un sable noir, juste tenter. Que dire de Dada ? mitigé, il aurait pu l'apprécier sur certains points, pourtant d'autres pesaient en sa défaveur. Mais, il n'en faisait cas pour le moment, il aimait bien le taquiner. Il l'aimait bien seulement lorsqu'il ne souhaitait pas quelque chose, et puis, il savait qu'il devait veiller à qu'il ne meurt pas, les blessures ça il n'y pouvait rien, sinon une génie serait mécontente, même si Adam se marre plus qu'autre chose.

C'était ainsi qu'après avoir utilisé ses incroyables muscles -même si lui en avait- pour jouer et son endurance moins dense que la sienne étrangement, après avoir rencontrer le sol ou un des membres corporelles de ses compagnons, il avait au final proposé de tester une dernière fois les bonds, les premiers furent assez intéressants mais pas encore aussi parfait, il s'était retenu de rire, ou même parfois il l'avait fait exprès...Bref revenons à ces escalier qui bougent, il leurs avait suggéré un grand saut et il les avait porté sur lui, poussé sur ses jambes, prenant un appui correct et il s'était élancé. Ils étaient arrivés sain et sauf, du moins presque, il n'avait pu s'empêcher de taquiner Dada.

A présent ils se retrouvèrent dans le noir, juste des bruits en tout genre s'entendaient, la présence de plusieurs personnes aussi se sentaient. D'un coup après de longues minutes où Adam essayait d'identifier différentes choses. La lumière fut et devant lui deux rangées d'hommes et femmes, ou de robot comme les pions sur un échiquier formant une petite armée. Au milieu d'eux un petit passage où l'on pouvait voir au fond l'arme sur une petit estrade entourée de nos deux costumés ennemis. Adam tourna la tête sur ces deux côtés, leur petit groupe était tous réuni les uns à côté des autres à des distances différentes. Il reporta son attention sur l'arme et sur leur sois-disant adversaire.

"Bonjour à vous ! Vous avez réussi à arriver jusqu'ici nous sommes impressionnés ! Nous qui pensions que vous trépasseriez dès nos premières rencontres nous sommes en joie immense de vous revoir!"
s'exclama la femme inconnue masquée.

"Bien comme vous le voyez, vous êtes reçus avec les honneurs !" renchérit l'homme inconnu masqué.

"Qui êtes-vous ?" Demanda soudainement Adam en Aster.

La femme regarda son comparse et sourit avec de descendre de l'estrade, marchant au centre de ses deux petites armées. Elle avait dans les mains une sorte de fusil à pompe.

"Qui on est ? Nous sommes la toute nouvelle agence ! L'Agence Martini ! La crème de la crème ! La plus douée que celle de G, la plus légitime ! La plus crédible que ce manant !" débita-t-elle.

Un silence tomba pendant quelques secondes avant que Daster (Adam) se mette à rire.

"Vous ? légitime ? Comment pouvez-vous l'être en attaquant volontairement des innocents ? Me faites pas rire ! J'aime rire mais vous devenez barbant !!" il tourna la tête vers les différents hommes et femmes qui se trouvaient droit comme des I, attendant sûrement un ordre, il reconnaissait certains visages et son regard se noircit perceptiblement. "Vous n'êtes même pas capable de recruter vous même, vous devez piocher chez les autres et vous appelez ça être crédible ?"

"Tu ne devrais pas nous mettre en colère." répondit "El" -Femme dont on ne sait toujours pas le nom, donc appelons la El-

"Blablabla" surenchérit Adam. Il voyait qu'il l'énervement et s'était plutôt un bon signe. Il la vit faire une grimace, elle avait l'air de contenir.

"Soldat !" ordonna l'homme tout aussi mécontent.

Adam fronça des sourcils, voulait-il prendre la défense de El ? Il sourit et leva la main,, son poignet à sa vue, il pianota quelques petites choses dessus. Pendant le processus, les robots se mirent en charge. Adam sourit toujours et alors que quelques mètres de moins les ennemis avaient parcouru pour les attaquer, d'un coup un zip se fit entendre. De son sac et de tous les sacs de ses comparses, des mini robots cookies sortirent , ils étaient à chaque fois plus d'une dizaine. Les minions avaient fait leur taff. La petite dizaine de robot se jeta à travers les plus grand Robot ennemis pour les déstabiliser et grimper sur eux pour en déconnecter certains. Adam prit son arme laser et slaloma sour le cri de leur deux méchants -oh tiens ils étaient encore plus énervés ?- il arrivait face à certains de ses anciens collègues.

"Alors c'est ainsi qu'on se retrouve ? Qui sont-ils ?" questionna t-il.

Mais la seule chose qui firent, s'étaient de l'attaquer.

fait par Blueberry


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18323-termine-mi-chien-mi-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18997-un-toutou-modifie-ca-vous-dit

Fitzwilliam Darcy


« Comment est votre blanquette ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer

Ѽ Conte(s) : Orgueil & Préjugés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mr. Darcy

✓ Métier : Docteur en Amour
☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2841
✯ Les étoiles : 30191




Actuellement dans : « Comment est votre blanquette ? »


________________________________________ Mar 26 Juin 2018 - 22:50




Tout ce qui est petit est Minion et tout ce qui est grand est...

La bataille commença.
Darcy n’eut pas le temps de réfléchir, deux robots l’attaquèrent. Derrière les machines, deux grands baraqués aux allures de catcher protégeaient leurs arrières. L’anglais devait donc battre quatre coriaces adversaires pour atteindre la fameuse arme.
Les robots semblaient n’avoir d’yeux que pour lui et le séparèrent du reste du groupe. Darcy jeta un coup d’œil inquiet à Bru, il aurait bien aimer qu’elle l’aide, mais visiblement, elle avait ses propres ennemis à vaincre. Fitzy ne se faisait pas trop de soucis pour sa chère et tendre, elle avait assez de bagarres à son compteur pour s’en sortir, même dans le corps de Pitch.
Un robot se jeta sur Darcy, le sortant brusquement de ses pensées pour Bru. L’anglais tomba à terre comme une masse. Il sentit un objet se cogner à sa hanche droite.

- Le flingue laser ! S’écria-t-il en se souvenant qu’il disposait d’une arme qu’il magnait à la perfection.

Le blond dégaina son arme à la vitesse de la lumière et tira dans ce qui ressemblait à la jambe du robot. Cela n’eut pas beaucoup d’effet, voir aucun. La bête métallique continua à s’avancer dangereusement vers l’anglais qui tentait de s’éloigner en se traînant.
Fitzwilliam aperçut la femme qui avait joué avec Krane lui et plutôt, quand ils avaient encore leur corps respectifs.

- Arrêter ça ! Lui hurla-t-il avec une voix désespérée.

C’est qu’il en avait plutôt marre de l’action. Une petite dose par-ci par-là c’était revigorant mais là depuis le début de la journée, il ne faisait que se battre, sauter et courir partout. C’était épuisant le métier d’agent secret. Au final, c’était très peu pour lui.
La méchante encapuchonnée ria diaboliquement. Visiblement c’était le seul rire dont elle disposait en stock. Elle ne prit pas la peine de répondre d’une remarque cinglante et partit se fondre dans la masse de son armée après avoir lancer encore un baiser en l’air à l’anglais. Décidément son répertoire de gestes était lui aussi très restreint.

Fitzwilliam reporta son attention sur le robot l’attaquant, il tira de nouveau et cette fois-ci toucha une partie vitale au robot, la poitrine.
Le deuxième robot s’avança aussitôt que son compatriote eut touché le sol. Mais étrangement, ce deuxième spécimen semblait avoir appris des erreurs du premier.
Quatre cibles apparurent sur son corps de métal : une sur la tête, une sur la poitrine, une sur le dos et une sur la cheville. Darcy haussa un sourcil dubitatif. Le robot venait vraiment de lui indiquer les endroits où le laser aurait le plus d’impact ?
L’anglais tira dans la tête du robot mais contre toute attente, la machine l’évita. Voilà ce qu’il avait appris du premier. L’arme de Darcy aurait bien besoin d’un réglage pour que l’anglais puisse battre la bête de métal.

- Adam ! Hurla le blond pour être sûr qu’on l’entende. Comment on règle ce pistolet à la noix !

Il vit alors Adam donner un violent coup de boule à un de ses adversaires (comme quoi avoir le corps d’un gros baraqué c’était utile), puis il se tourna vers l’anglais.

- Avec la montre que tu portes. Va dans le menu et tu auras la liste de toutes les armes. Tu sélectionnes la dite arme et tu changes son option ! Il se fit ensuite attaquer de nouveau et eut juste le temps de dire. Valide ensuite !!
- Que c’est simple. Ronchonna Darcy en évita les coups du robot avec la rapidité que lui permettrait le corps de Krane.

Il réussit tout de même à effectuer le réglage. Puis immédiatement, il visa de nouveau la tête de la machine. Touché ! Et réitéra ses tirs jusqu’à que l’ensemble des cible soient détruites et par la même occasion le robot lui-même.

Darcy n’eut malheureusement pas un instant de répit, à peine debout un gros baraqué se jeta sur lui et le souleva en l’air comme s’il ne pesait rien. Un cri surpris s’échappa de la gorge de l’anglais. Le catcher le fit tourner quelques fois en l’air, pour bien désorienter Darcy puis le jeta plus loin. Fitzy accusa le coup, mais se releva rapidement et commença à jeter des jouets vivants à son adversaire. En effet des caisses entières de diverses objets, y compris des jouets, étaient entreposées. Les jouets étaient vivants tout comme dans le magasin que Darcy et Krane avait visité plutôt. Mais cela n’empêcha pas l’anglais de s’en servir comme arme. A vrai dire, il avait des remords à utiliser le laser sur un vrai humain.
Alors une bataille de jouet s’engagea.
Alors que Darcy se baissait pour ramasser une barbie, son adversaire lui lança une figurine Little Poney, quand l’anglais releva les yeux, le poney bleu à la crinière arc-en-ciel lui fonçait droit dessus, un regard meutrier accroché à ses yeux. Alors, Adam se jeta devant Fitzy et se prit la figurine de plein fouet.

- Tiens je t'ai empêché de faire connaissance avec les tiens Dada.

Darcy lui lança un vague remerciement avant de lancer la figurine qu’il avait en main. Le jouet heurta la tête de l’ennemi et le fit glisser, son crâne cogna sur un coin de caisse et il perdit connaissance.
Fitzwilliam tourna alors son attention vers l’arme tant convoitée. Une allée faite de dalles blanches et grises le séparait de l’arme. Son ultime adversaire était lui aussi entre Darcy et l’objet volé.
L’anglais entreprit de marcher sur les dalles. Mais les blanches lui envoyèrent de violentes décharges électriques. Son adversaire s’avança lui aussi dans l’allée, mais sembla habituée aux décharges, elles se faisaient à peine trésailler.
Fitzy décida de sauter de dalles grises en dalles grises, celles qui n’envoyaient pas de chocs électriques. Grâce au corps de Krane, c’était un exercice facile. Enfin, ça aurait dû l’être. Au troisième saut, sa jambe droite se prit dans sa jambe gauche.
Alors Darcy s’étala de tout son long sur les dalles, dont deux étaient blanches. Les chocs électriques se paralysèrent. Sa tête le faisait souffrir et ses muscles étaient contractés au possible. Il lui était impossible de se relever. Il vit alors son adversaire s’avancer vers lui de manière menaçante.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fallen & Poor Gentleman...
... Modern & Jailed Valkyrie
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74556-chronologie-du http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77779-darcy-o-les-liens-d-un-gentleman-plein-de-fierte

Pitch K. Black


« Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 59
✯ Les étoiles : 2200




Actuellement dans : « Un permis de tuer est aussi un permis de ne pas tuer »


________________________________________ Mer 27 Juin 2018 - 14:35



Mionement vôtre
Tout ceci aurait été tellement plus simple si j'avais eu mon propre corps, j'aurais pu lâcher une bonne grosse dose de sable noir qui aurait paralysée de peur leur ennemies et on aurait pu attaquer sans le moindre problème, pas très loyal comme combat mais très pratique pour se débarrasser rapidement de ses ennemies. Je regardais un instant les autres qui s'était déjà lancer dans la bataille, j'avais l'impression d'être revenu à l'époque où je n'étais que le leader de l'armée d'or et que mon but était d'exterminer les cauchemars, tâche que j'avais finit par accomplir même si des problèmes nous avait souvent barrée la route et cette fois-ci c'était une armée d'humain, de jouets et de robots qui me barrait la route pour que je puisse aller neutralisée l'autre cinglée encapuchonné."Suis moi et fait attention."Commentais-je en direction d'Orion qui se contenta simplement de se lécher la patte pour ensuite se la passer sur le visage."Ce n'est vraiment pas le moment pour ça."Il jeta un coup d'oeil dans ma direction, cligna des yeux puis repris son nettoyage, je roulais des yeux et m'éloigner de lui, cette maudite créature savait parfaitement se défendre en cas de problème.

La chance ne semblait pas vraiment être de mon côté, j'arrivais à me défendre bien sur, le corps de la jeune femme semblait être habituée aux bataille mais je subissait plus de coups que je n'en donnais, j'étais bon pour passer le restant de ma semaine à me couvrir d’Arnica pour me débarrasser de mes nombreux hématomes mais ça ne m'empêchais pas de continuer mon chemin en direction de la femme aux fusil à pompe. Après quelques minutes passer encore à tenter de me frayer un chemin, j'arrivais enfin à ses côtés tandis qu'elle était occupée à écraser un robot cookie. Une fois fait elle tourna la tête dans ma direction et sans attendre qu'elle n'attaque je sortais le pistolet laser dont je disposais et tirais plusieurs rafale d'affilée, elle réussi à toutes les éviter grâce au bouclier dont elle disposait. Encore une fois je maudissait cette arme de nous avoir changer d’apparence, je n'avais rien pour me protéger contre la moindre attaque qu'elle pourrait faire, d'ailleurs elle pointa son fusil à pompe dans ma direction tout en ricanant.

"Tu à l'air en difficulté petite."Son doigt se dirigea vers la gâchette mais quelques chose la distrait et j'en profitais pour lui sauter dessus pour la renverser au sol, je n'attend pas une seule seconde pour lui donner un coup mais la situation fut renversé quand elle me stoppa juste après mon premier coup avant d'effectuer une prise pour qu'elle puisse se retrouver au dessus de moi, elle me donna un dernier coup avant de se relever pour s'en aller, elle m'envoya un baiser volant ce qui me fit lever les yeux au ciel avant que je ne tende la jambe pour lui bloquer le passage et comme elle était trop occupé à fanfaronner cette idiote ne vit rien et tomba vers le sol à nouveau, je rampais rapidement dans sa direction avant de lui attraper les cheveux et de lui fracasser le visage contre le sol, un craquement sonore se fit entendre, surement son nez qui venait d'être casser ce qui ne semblait pas lui plaire puisqu'elle se retourna et dans un mouvement rapide me disloqua le bras, je hissais de douleur entre mes dents.

Elle se relève avec difficulté, le nez complètement en sang."Ne te crois pas supérieur jeune fille, reste à ta place."Si la douleur n'avait pas été si forte j'aurais simplement ricaner car quand je retrouverais mon corps et mes pouvoirs, son discoure changerais bien rapidement et on nous verrons qui aurait dû rester à sa place. Un miaulement retentit dans toute la pièce et je remarquais Orion courir dans ma direction avec une poupée Barbie coincée dans sa gueule et une petite armée de robot cookie sur son dos, contrairement à moi il avait l'air de mieux s'en sortir. Mon attention se porta enfin sur le truc qui marchait dans ma direction et qui semblait déterminée à m'attaquer, je baissait les yeux et grimaçait, je n'avais plus d'arme pour me défendre juste un de mes poing et mes jambes.

code by bat'phanie



Brunhildr K. Thorson


« Tu es mort mon poussin? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gaia Weiss

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kognedur

✓ Métier : Videuse au Rabbit hole


☞ Surnom : Bru, brun, Ruff, Fraise
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 937
✯ Les étoiles : 7666




Actuellement dans : « Tu es mort mon poussin? »


________________________________________ Mer 27 Juin 2018 - 23:42

« Minionnement votre »
Sauvetage de princesse 2.0

Un échequier géant. Je tournais la tête furieuse vers Adam. Ha non, non, les trucs de réfléxions c’était gavant cinq minutes, au delà, c’était carrément du suicide. Je fut plus soulagée de voir que les evennements tournaient au combat. Je tournais la tête vers Kracy. Un sourire de petite viking pouvant enfin se défoulée. Oubliant totalement dans le corps dans lequel j’étais. Je fonçais, déguénant mon arme à ma ceinture plus rapidement qu’Han solo !

Des robots sortaient de nos sacs à dos - ressemblant étrangement à des cookies - pour mener l’assault. Le pistolet laser toucha un robot en plein coeur. J’étais vraiment chanceuse, les armes blanches étant plutôt mon style de combat. Le tir d’un robot toucha mon arme. Voyez? Pas vraiment fiable. Je pestais en rangeant mon arme. Du coin de l’oeil je vis Darcy tomber et convulser.

Devinez qui aller jouer aux chevaliers face au dragon?

Je me dirigeais vers lui et le robot qui s’avançais vers lui. Le sable ne marchait toujours pas. Pitch ne pouvait pas me livrer son corps avec un manuel d’utilisation? C’était comme s’il était un code pin à lui tout entier. Je vérifier de bien marcher sur les dalles grises. Je pris mon arme à nouveau en main. Cette fois, je l’utilisais comme objet pour ne pas trop abimer les mains de pitch ( je n’avais pas trop envie qu’il m’en veuille pour l’avoir involontairement blessé ) Entre moi et le robot il y avait des caisses. Je sautais dessus, prenant appuis sur la caisse et m’accrocha au dos du robot pour ne pas toucher le sol éléctrique. J’entendis le bruit léger d’un objet tombant au sol. En y jetant un rapide coup d’oeil, je vis un boitier. Une télécomande. Elle devait bien servir à quelque chose, probablement aux dalles. L’ennemi ne paraissant pas souffrir quand il touchait les dalles éléctriques.

Il y avait une sorte de marche/arrêt dessus. Plus compliquer qu’il n’en avait l’air. Pourquoi faire autant de boutons serieusement? Il y en avait trois. Chacun avait un on/off, le second était pour l’intensité ou quelque chose comme ça et le dernier était éteignait tout. C’était ce dernier sur lequel j’appuyais.

Je m’approchais enfin de Darcy. Le corps et Krane était trop lourd pour que je le porte même si Pitch avait une bonne force. Je passais le bras de Krane ( donc de Darcy, vous suivez? ) autour de mon coup pour le relever. ( Alors que nous aurions eu nos corps, j’étais certaine de pouvoir soulevé Darcy ) Je maintenait Darcy d’une main et j’avais la télécomande de l’autre main.

Je conduisis Darcy sur une dalle Grise ou je l’asseyait pour pouvoir bouger nettement mieux. Je réactivait la sensibilité de l’ennemi a qui j’avais pris la télécomande. A la guerre comme à la guerre et pas de pitié !

Je me retrouvais à présent devant un robot ninja. Il se prépara au combat et attaqua. Un coup dans le nez. Je grimaçais de douleur avant d’esquiver les coups suivants. Il fit une pause de quelques secondes avant d’attaquer de nouveau, trois coups et s’arrêta. Je profitais de ce court instant pour attaquer et je parvint à l’assomer.

Sur l’estrade à ma gauche il y avait un homme, semblant être le deuxième chef et l’arme. Elle était bien trop tentante mais le chef l’était tout aussi, le combat j’entends. J’arrachais le bras du robot assomé. C’était un robot, il n’avait aucune douleur et moi, j’avais besoin d’une arme.

« Hey toi ! Viens t’battre si t’es un homme !» M’écriais-je à l’adresse du chef qui descendit vers moi. Attirer son attention c’était chose faite. Phase 2.

" Se battre pour une agence, vous pouvez pas vous mettre d'accord et bosser ensemble? Regarde ! Même la mairie arrive à cohabiter avec le Rabbit hole ! Si Hadès peut le faire, tous le monde le peux !" Elle va sourire " Vous allez nous redonner notre corps biennnnnnnnnn gentiment. J'en ai un peut marre là tu vois? Ce genre de petit jeu ça m'amuse seulement quand je peux taper sur quelqu'un...AVEC OU SANS MON CORPS !"

Il va lever un sourcil surpris et songeur. Une colère profonde se fit voir dans son regard. Provocation réussie. Phase 3.

Il attaqua, armé de couteaux ! Et moi, de mon bras de robot. Il me fit une coupure dans le bras. La douleur piquait énormément et je me mordit les lèvres pour ne rien laisser passer. Aïe ! Il paraissait satisfait en plus mais avait toujours son regard noir. Il attaqua de nouveau mais cette fois, je contra l’attaque avec mon bras de robot. Je frappais son crâne après mais il ne sembla pas plus avoir mal que ça. Ce type était un robot ! Un monstre ! Il était peut être dénué de sensibilité comme le méchant d’un des james bond ( celui avec Sophie Marceau ) Il esquiva ma seconde attaque et me tailla sur le flanc gauche, au niveau de la taille. J’attaquais autant que lui et j’en recevais également autant. Le corps de Pitch était maintenant recouvert de taillades un peut partout. J’allais devoir rembourser un costume a Pitch à ce rythme. Je grimaçais et fini par retentait d’utiliser le sable noir de Pitch. Par miracle, cette fois ci, un filet de sable le projeta plus loin.

Il était a terre mais utilisa un objet que je n’eu pas le temps d’identifier. Je fus projetée en arrière également et tomba sur Darcy. D’accord, le sauvetage de princesse Kracy n’était pas vraiment une grande réussite.

 
crackle bones


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Hey le Jedi !
J'suis pas ton padawan Okay ?
Ouai ouai, t'es un dieuMais bon, vu tous le bordel que vous foutez, faudrait pas en être fier.
En ligne

Krane Thorson


« Viking Détestable! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alexander Ludwig

Ѽ Conte(s) : Dragon et tous ses dérivés
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kranedur( Tuffnut)

✓ Métier : Papa de Siggy et Tuff-Tuff -Jumeau insupportable- Tueur a Gages pour Jefferson


☞ Surnom : Krane, tuff
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 474
✯ Les étoiles : 1355




Actuellement dans : « Viking Détestable! »


________________________________________ Jeu 28 Juin 2018 - 7:43








 Je n'ai pas une Victoire mais presque! 

Vivement que je retrouve mon corps pour prendre des vacances!




C'était la guerre ! Une guerre que je n'avais pas déclenché a mon grand regret. Une guerre dans laquelle on m'avait forcé a combattre. Me battre dans un corps, qui ne m'appartenait pas. Un corps dont j'avais envie de retourner a son propriétaire. Je n'avais plus envie de jouer peu importe le jeu.Surtout que le Palais de Glace et la petite devinette m'avaient zappé le moral. Ce qui m'énervait c'était qu'un autre était aux commandes de mon corps. Cette fois toucher ma ficelle ne calmait pas mon mécontentement. Mon corps se prenait des coups a ma place. Un autre souffrait a ma place, parce que les méchants profitaient que je sois hors mon corps pour me narguer avec leurs jeux et leurs petits larbins jouets. Parce qu'il savait que physiquement , j'étais le plus fort. Ce nouveau faisait n'importe quoi de mon enveloppe charnelle. Cet autre moi, profitait de mes aptitudes exceptionnelles, dont une qui ne pouvait pas utiliser parce que mon esprit devait être connecté avec mon corps, pour fusionner ensemble comme l'homme et la bête. Il ne pouvait pas devenir le Beserker qui aurait pu détruire et mettre fin a cette guerre avec un bain de sang. Moi qui pensait avoir été invité a une fête de bananes..J'étais déçu. Heureusement il avait quelques moments plaisaient, comme la balade avec le super bolide, le baiser que j'avais partagée avec ma femme, la vision de dragons, le fait d'être devenu papa d'un tic-tac et le fait d'avoir vu la brioche de mon beau frère. Par contre être un cobaye me plaisait pas..que même voir des robots biscuits de nos sacs ne me faisait pas sourire. Parce que je me sentais vide sans ma moitié.. Mon enveloppe corporelle.

Alors que nous étions tous retrouver ensemble ,parce que j'avais réussis montée une corde pour les rejoindre. Réussis en deux tentatives.   Est ce que j'étais content de les revoir ? Oui et non, parce que ce n'était pas vraiment eux. Et dans la situation que je me retrouvais , j'avais qu'une envie me retrouver seul, espérant rentrer bientôt chez moi en seul morceau. Donc je restais à l'écart, sans adresser un mot. Dans le noir jusqu'à temps  le méchant fasse son entrée  et  son discours. Un discours que j'écoutais guère parce que je m'en foutais..Parce que leur histoire de concurrence entre agences m'interressait guère. La seule concurrence qui me faisait réagir était celle que j'allais sans doute rencontrer bientôt parce que je convoitais le plus beau des dragons. Même les robots biscuits qui sortaient de notre sac un peu plus tard ne m'amusait pas. Et si j'aurais été moi -même en un seul morceau , je m'aurais fait un plaisir de vouloir être leur meneur et faire d'eux des petits soldats.. D'agir en Viking, mais je n'étais pas un Viking mais un petit bourgeois anglais..

La bataille était commencée, tout le monde avait ses petits soucis que je n'avais pas eu le temps de me soucier de mon corps. Par contre je savais une chose dès que je le repérais , j'allais me prendre quelques jours de vacances pour me faire dorloter. Et demander a Poulette de soigner mes potentiels blessures..Si c'était pas suffisant pour me remettre sur pieds j'allais utiliser mes petits contacts..

Moi je me faisais attaqué par des jouets. Encore une fois..Comme dans le magasin de jouets. Tuff - Tuff combattait aussi.. Je veillais sur lui pour le protéger. Je sortais mon fusil laser pour tirer sur quelques uns. Je visais super bien j'étais le pro de la gâchette, mais tirer du fusil était ennuyeux, donc quand Adam avait donner ses explications a mon corps, j'avais été attentif pour une fois..depuis des heures.. Et je m'étais choisis une arme avec la montre. Un lance croquette.. Un petit parce que vous savez comme moi que l'Agence de Gru avait un problème de budget en équipement de guerre. On pouvait entendre boom ! Puis un autre boom! On pouvait voir des morceaux jouets,  revoler dans tous les sens. Faire exploser des jouets c'était cool, mais j'aurais voulu le faire dans mon corps..Après avoir eu quelques cadavres, un robot avait réussit a endommager mon petit jouet..En faites ce jouet était pourrit ! Moi je voulais un vrai Bazooka , style comme dans Resident Evil quand on devait combattre Wesker. Un lance flamme aussi était pas mal. Mais il n'avait pas ça dans les options. On pouvait voir que ce n'était pas des experts en fabrications de gadgets. C'est a ce moment là que Macey me manquait ça s'était un vrai jouet amusant et efficace  Un jouet qui se démodait pas et que je pouvais perfectionner a ma facon. Tabasser avec elle me manquait..Pour éliminer le reste de mes ennemis, Adam était venu me donner un coup de main. Il était venu aider son Dada favoris! Puis il retournait par la suite a ses ennemis..

 Ensuite, Je voyais ensuite Orion au loin passer avec son armée de biscuits faire diversion. C'était a ce moment là que j'avais vu une ouverture.. Un chemin pour prendre l'arme et pouvoir enfin en finir avec cette histoire et retrouver mon corps de bébé viking. L'homme qui gardait était occupé avec Pitch et ma soeur. Je décidais donc de profiter de cette ouverture et de m'élancer vers l'arme..J'avais réussis a la frôler pour qu'elle tombe sur sol. Mais le méchant me choppait et me poussait loin de l'estrade. C'était vraiment un connard ! Il m'empêchait d'atteindre mon but.. Malheureusement j'étais dans le corps de Darcy donc ca m'empêchait d'être un meurtrier parce que j'aurais bien voulu le chopper a mon tour, lui casser la nuque sauvagement. Crack ! D'un coup sec il aurait été mort..Ensuite j'aurais récupérer mon corps pour  ensuite me venger , m'avoir fait subir ça j'aurais arracher sa tete de son corps du méchant.Et ça aurait été moi le méchant cette fois ci..

Tuff-Tuff me rejoignait , j'avais un idée. Je me demandais a mon petit minion de communiquer avec le chat requin et pour qui puisse ordonner a ses biscuits d'attaquer le méchant. Quelques instants plus tard, Orion passait entre les jambes du vilain qui n'avait pas pris le temps de ramasser l'arme au sol. Les petits biscuits montaient sur le corps du méchant pour le distraire. Le méchant essayait de se débarrasser des biscuits mais pendant ce temps là, j'attrapais un jouet pour le balancer dans le visage du méchant. Ce qui le sonnait..

J'en profitais donc pour récupérer l'arme..Semi Victoire ! Parce que la victoire s'était de voir le méchant mort.. J'avais le gout de pousser mon cri de guerre, mais je ne pouvais pas parce que quatre larbins m'avaient de me plaquer..Et vu que j'étais dans le corps Darcy et qui était une petite faiblesse. On m'écrasait me coupant la respiration. J'étais donc sur le sol , me débattant a coup de poing . Tuff-Tuff venait a ma rescousse avec sa mini-Macey. Mais l'arme n'était plus  dans mes mains..Sérieusement j'en avais marre !!


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
What is this Krane hair color?
T'es une Thorson maintenant!. 
Tu peux aller te gratter le Viking..Va te plaindre a Adopteunviking.com

Aster Spleaster


« Rien ne peut tuer un espion. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

✓ Métier : Chocolatier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 323
✯ Les étoiles : 2852




Actuellement dans : « Rien ne peut tuer un espion. »


________________________________________ Ven 29 Juin 2018 - 0:56


Minionement Vôtre

C'est de mieux en mieux cette histoire...
Apparemment, non. Ce n'était pas le remake de Ghostbusters. Plutôt celui de Toy Story mais en vachement moins sympa. Et puis sérieusement des espèces de jouets ? Face à lui ? Ils le prenaient pour North ou quoi ? Le pire était probablement de pousser le ridicule jusqu'à ce que la nana tienne un genre de fouet électrique et l'un des mecs un boomerang. Ben voyons. Ils croyaient sérieusement pouvoir réussir à l'attaquer avec son arme de prédilection ? Les "méchants" avec un tant soit peu de jugeotte et de personnalité se faisaient rare décidément...

Bien décidé à ne pas entrer dans leur jeu, Aster décida de tout bonnement leur tourner le dos, espérant que le message serait saisit. Même s'il y avait de fortes chances pour que ce ne le soit pas. Et d'ailleurs, sa théorie ne tarda pas à être illustré lorsqu'il entendit le bruit d'un boomerang venir à ses oreilles. Pour autant, il ne se laissa pas démonter, faisant mine de ne pas se méfier, attendant la toute dernière minute, afin de se retourner brusquement, et de le saisir au vol, alors qu'il s'apprêtait à le frapper. Et sans se démonter, réexpédia l'arme à l'envoyeur, prenant bien soin de viser non pas la tête, mais les jambes, afin de faucher l'ancien propriétaire de l'arme. Ce dernier, bascula en arrière, entraînant par la même occasion, l'autre type à qui il avait tenté de se raccrocher. Ne restait donc plus que la nana avec son fouet. D'ailleurs, la première chose qu'elle fit fût de le lui lancer dessus pendant qu'il faisait de même avec sa propre arme. Manque de bol, en tentant d'éviter le fouet, il bascula en arrière, et ne dût son salut qu'a ses réflexes.

S'agrippant, au rebord, il réfléchissait rapidement à une solution, lorsque des petits soldats se mirent à lui piquer les doigts dans le but évident de le faire lâcher prise. Faisant en sorte de passer outre son inconfort, l'ex lapin prit sur lui, serrant les dents et utilisa la force des bras pour réussir à se hisser de nouveau sur la plateforme. Il s'occupa d'ailleurs, d'expédier, les petits soldats, hors de sa vue, histoire qu'ils reviennent pas de si tôt en espérant que ça ne revienne jamais aux oreilles de North. Il en ferait tout un foin s'il venait à apprendre que son collègue avait malmené des jouets. Ramassant tout de même le boomerang, qui traînait parterre, il regarda rapidement comment ça se passait du côté des autres. Apparemment, il y en avait un en mauvaise posture. En règle général, autant Pitch que lui, se seraient volontiers planté une épine dans le pied plutôt que de se porter secours. Mais, là les circonstances n'étaient pas tout a fait les mêmes que celles de d'habitude.

Aussi, décida-t-il d'aider son ennemi de toujours en envoyant son boomerang directement dans les pieds de son assaillante qui finit par basculer en arrière comme ceux qu'il avait fauché juste avant. Il n'attendit pas de quelconques remerciements, et de toute façon, la situation devenait pressante. L'arme venait de tomber des mains de l'anglais dans le corps du braillard, et se trouvait droit sur l'estrade. C'était maintenant ou jamais. Il pourrait profiter de la diversion offerte par le combat afin de la récupérer. Une fois qu'elle serait en sa possession, ils n'auraient plus de soucis à se faire, et n'aurait qu'a l'utiliser pour tous retrouver leurs corps.

Profitant des capacités d'Adam, le chocolatier fonça en direction de l'arme. Heureusement ou malheureusement tout dépendait du point de vu le braillard réussit à l’attraper en premier, ce qui était plutôt une bonne chose. En revanche, qu'il se retrouve encore à devoir jouer les chevaliers, sauvant les demoiselles en détresse ça commençait doucement à le gonfler. L'idée cette fois-ci était de changer de tactique. S'armant de son boomerang, Aster misa sur la réaction en chaîne avant de calculer la trajectoire et le meilleur angle pour lancer son arme, le tout rapidement. Son objectif ? La nuque du sale type en train de l'étouffer. Il fallait visait un point précis à l'arrière de cette dernière de manière à ce qu'il soit légèrement dans les vapes et ce en évitant le coup du lapin -son but c'était pas de le tuer, juste de l’assommer. Heureusement, pour lui l'ex lapin avait des siècles de pratique au lancé de boomerang si bien, qu'il réussit sans problème à assommer. Évidemment, ce dernier s'affala de tout son long, sur le braillard laissant échapper un grognement de frustration au chocolatier.

Il allait devoir l'extirper de dessous l'affreux jojo. Manque de bol, avec ce corps ça allait pas être facile. Pestant intérieurement, Aster attrapa les avants bras du blond, et l'extirpa tant bien que mal -plus mal que bien d'ailleurs. De là où il était :

- Bon sang, va falloir penser
au régime grommela-t-il

Sauf que c'est ce moment, que trouva le type, pour retrouver un peu de conscience, faisant se retrouver, Bunny et le braillard tous les deux coincés. Ne lui restait qu'une solution. Il avait pas son corps, et n'avait aucune idée de comment ça pouvait fonctionner mais dès que le mec relâcha légèrement la pression, il bondit comme un diable hors de sa boite afin de faire violemment entrer son front avec celui de la parodie de méchant, profitant de l'effet de surprise, pour se dégager, et le braillard blond avec.

Et comme il commençait à se dire qu'ils prenaient un peu trop l'avantage que ça devenait suspect cette affaire; un bip retenti comme celui d'une minuterie. Évidemment, ils allaient avoir droit au coup de la bombe maintenant. Il parvint néanmoins à identifier la direction du bruit sur sa gauche. Se dévissant limite la tête pour regarder, il constata que sur le mur se trouvait bel et bien une bombe. Oh sérieusement manquait plus que ça... Et comme si c'était déjà pas suffisant, voilà qu'une seconde minuterie se fit entendre cette fois-ci en direction de la fenêtre leur unique échappatoire. Et merde...

La bande de débile en revanche, ils avaient l'air hyper content ils souriaient même comme la belle brochette d'abrutis qu'ils étaient :

"Adieu Adam"


...Ah ouais ok. En fait ils étaient encore plus con qu'il ne se l'imaginait. Non mais, c'est bien de les laisser croire qu'il était Adam. Ils risquaient juste d'avoir une sacrée surprise. Parce que là, il y avait un hic : l'arme était parterre et eux, ils étaient sur son chemin. En revanche, le groupe, semblait décider à bosser ensemble pour une fois, puisqu'ils s'étaient tous regroupé. Parfait. Arme, brochette de débile entre et fenêtre seul moyen de s'échapper. Le choix était vite fait pour s'en sortir :

- On fonce dans le tas ! ordonna l'ex lapin amorçant le mouvement, s'emparant rapidement de l'arme

Trop focalisé, par ce qu'il tenait, il ne fit pas attention au duo de "génie" qui se prétendait des antagonistes digne d'un film d'espionnage. Qu'ils repartent regarder James Bond, avec un peu de chance, ça rattrapera leur médiocrité. Et comme il ouvrait la marche, il fut le premier à foncer droit dans la fenêtre très rapidement suivit par les autres alors qu'une explosion retentit les projetant au sol


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
So i lay down this armor
I'm not bullet proof when it comes to you. Don't know what to say when you made me the enemy. After the war is won, There's always the next one. Maybe I'll crash into you, Maybe we would open these wounds. We're only alive if we bruise. So I lay down this armor for you

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place