MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage

Pitch K. Black


« Il a une serviette !
Replions-nous ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 79
✯ Les étoiles : 2900




Actuellement dans : « Il a une serviette !Replions-nous ! »


________________________________________ Jeu 12 Juil 2018 - 19:04



Mionement vôtre
J'observais du coin de l'oeil Gru en pleine conversation avec Julianna, elle avait apparemment accepter ses excuses, comme si les dix ans de sa vie qui lui avait été retiré ne comptais pas, je secouais la tête tandis que j'écoutais Bru prendre la parole mettant les mots sur ce que je ressentait à propos de tout ça, ça ne pouvait pas être aussi facile, rien n'était aussi facile que ça, il n'y avait qu'a voir ma relation avec Diane ou Maara, malgré les excuses que je leur avait présenter à chacune, notre relation ne s'était pas fixer aussi rapidement. Gadget finit par faire son apparition et je me retenais de lui arracher son mégaphone des mains, il y avait d'autre manières pour attirer l'attention des gens, en tout les cas les choses commencèrent à s’accélérer, les deux parents de Juliana allaient être arrêter par la police et je croisais les bras en silence en suivant le bref échange entre Gadget et Gru, peu importait ou les deux allait finir, ils pouvaient être certains que j'allais leur rendre une petite visite durant la nuit pour nous avoir fait autant tourner en bourrique et je leur ferais goûter ma vengeance personnelle.

En attendant, je jetais un coup d'oeil en direction d'Orion qui semblait aller bien, même si un petit passage pour le vétérinaire ne serait pas de trop, simplement pour savoir si il n'avait pas de problème intérieur, ça ne lui ferait pas plaisir d'y aller comme d'habitude mais il n'aurait pas le choix. Je lâchais un petit sifflement et il releva la tête pour me regarder, clignant des yeux avant de lâcher un petit miaulement, il sauta du skateboard avant de trotter dans ma direction pour ensuite grimper rapidement sur moi pour se placer sur mes épaules. La police fit son apparition dans la maison et je salue au passage Miss Swan avant de me tourner vers l'agent S qui semblait avoir des difficultés à tenir debout, je poussais un soupire d'exaspération avant de l'aider à rester stable sur ses jambes avant de l'entraîner avec moi en dehors de la maison, le fait que je l'aide semblait lui faire extrêmement plaisir car entre deux grimace de douleur il me faisait des grand sourire, j’avais comme l’impression qu’après cette longue et fatigante aventure, ça ne serait pas la dernière fois que je croiserais sa route.

Une fois dehors je prenais la direction du bus, grimpant à l’intérieur avant de laisser tomber mon compagnon sur l’un des sièges libre près de ses petits camarade agents et je prenais la direction du fond du bus pour être un peu seul. Passant un main dans mes cheveux, je fermais les yeux tandis qu’Orion sautait sur mes jambes, se mettant à ronronner comme un camion même si je savais pertinemment que ça n’allait pas durer, après tout nous étions dans un véhicule et il n'aimait pas ça. D’ailleurs mes pensée furent confirmés quand le moteur démarre et que nous quittions enfin l’endroit où nous étions, Orion se mit à miauler pour signaler qu’il n’était pas content.

”Arrête un peu ton cirque.”Lui disais-je en me mettant à lui gratter l’oreille, ça me pris bien cinq minute avant qu’il ne se décide à se taire et à s’endormir, pour le réveiller ensuite une fois que nous étions arriver au parking de l’agence, j’attrapais Orion du mieux que je pouvais car malgré le faite que j’avais retrouvé mon corps original, mon bras me faisait toujours aussi mal, c’était peut être ça qu’ils appellent une douleur fantôme. Je fut auscultée par un groupe de médecin à l’infirmerie de l’agence, on me donna des antidouleurs et je récupérais mon diplôme d’agent secret qui finirait bien sur à la poubelle une fois rentrée.

Je me levais de mon lit, pour quitter l’infirmerie quand je sentais deux bras m'entourer puis me serrer, je restais de marbre devant cette marque d’affection, la personne me lâcha et se recula, l’agent S me fit un grand sourire.”Toi être ami de Stuart !.”Il s’exclama avec joie avant de tirer la langue à ses deux compère comme si le fait qu’il m’avait fait un calin le rendait supérieur au deux autres, s’ensuivit une petite dispute entre les trois dans leur langage incompréhensible.”Un peu de silence que diable !.”Ils se calmèrent tout d’un coup.”Retourne dans ton lit Stuart, tu tient à peine debout.”Ordonnais-je à mon nouvelle “ami” puis je cherchais du regard Bunny qui n’était pas loin.”Toujours un plaisir de passer du temps avec toi Bunny.”Et sur ces dernière paroles je quittais enfin l’agence d’espion, suivit de près par Orion.

“Et vous êtes très doué pour vous battre.”Répondais-je à l’adresse de Bru tandis que celle-ci s'éloignait pour grimper sur une moto, moi je me décidais à rentrer à pied chez moi, il était temps de se reposer et de reprendre une vie normal,enfin aussi normal quel pouvait être à Storybrooke. Le soir venu alors que le silence régnait en ville, j'avais quitter ma maison pour me déplacer jusqu'au commissariat de police qui était vide à cette heure si, les caméras de surveillance furent bloquer par du sable et je pu prendre forme humaine devant les cellules, mais surtout une en particulier. J'adressais un grand sourire à mes future victimes qui n'avait pas l'air si confortable que ça.

"C'est moi qui vais vous apprendre à rester à votre place."Glissais-je à l'adresse de Maria, elle avait bien sur reconnu les paroles qu'elle m'avait adresser un peu plus tôt dans la journée et sans laisser le temps de lui répondre, mes yeux devinrent dorée, mon sable se glissa entre mes doigts avant d'aller toucher leur cibles et je savourais les hurlements et la terreur qui émanait d'eux."Vous avez l'air en difficultés."Je lâchais un petit rire malsain, ce n'était peut être pas suffisant mais c'était assez pour les faire souffrir.


code by bat'phanie


Adam B. Parker


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Max Greenfield

Ѽ Conte(s) : Film d'animation ; Moi, moche et méchant
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le chien Brutus

☞ Surnom : Charlie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 53625




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 13 Juil 2018 - 18:19

Minionement vôtre
Evènement #95



Les étoiles semblaient se dissiper. Adam sortait de sa semi conscience progressivement. Ses yeux regardaient le trou du mur par où il était tombé. Il se décida à bouger, du moins comme il le pouvait. Son corps ne lui faisait que ressentir de la douleur. il s'avança vers la porte de la maison, il aurait pu être considérer comme un zombie, mais non, il était un homme marchant bizarrement, et bien esquinter. Ce n'était pas la première fois, mais ça n'en restait pas moins douloureux. Il supportait sans broncher, remontant, croisant Krane au passage et le père, qui n'étaient pas mieux que lui pour se diriger vers la chambre. Ils arrivaient alors que Gru était auprès de Juliana. Adam ne dit rien, Bru parlait pour ce que pensent peut-être beaucoup de personnes, Adam resta silencieux pour tout ce qu'il se produisit par la suite, son état ne lui donnait pas envie de faire plus.

La police embarqua le couple, il était juste déçu par tout ce monde, y compris Gru. Il suivit le groupe et monta dans le bus toujours sans rien dire. Son cerveau n'avait aucunement envie de travailler, du moins de penser plus, il se contenta de fermer les yeux, se reposant tout simplement. Il se contenta juste d'écouter les choses qui se passaient autour jusqu'à que le bruit du moteur se fasse entendre et que ses pensées se vides les unes à la suite des autres.

Une fois arrivée, il ouvrit ceux-ci et descendit, il regarda tout ce petit monde se faire emmener dans le côté médical de l'agence, lui aussi fut embarquer, il retrouva l'un de ses amis minions qui lui sauta dessus, il en grimaça et le repoussa gentiment, lui tapotant sur la tête. "Doucement doucement" ces petits étaient bien trop sentimentaux et même câlins quand ils s'y mettaient. Il se laissa examiner. Le médecin lui donna des médicaments à prendre sur le coup et pour plus tard, il avait été scanné. Il avait des côtes cassées et bien d'autres choses, beaucoup de bleu et quelques entorses ou des brûlures. Adam n'avait l'air de s'en inquiéter, il ferait avec comme toutes choses, et ainsi cela prouvait qu'il avait pu faire quelque chose en cette journée, elle fut rudement bien rempli.

Une fois l'examen finit et des conseils de surtout se reposer, il partit vers le lieu où Gru était, Juliana à ses côtés pour son discours. Il ne dit rien et raccompagna en même temps les participants, il les salua et les remercia, il les félicita même pour leur bravoure. Il avait découvert ces personnes et en avaient apprécier d'autres comme d'autres moins, mais il gardera secret toutes ces pensées pour le moment. Il rejoignit de nouveau le petit couple ? Telle était une question. Il s'assit sur l'un des fauteuils avec difficultés. Il put entendre quelque chose qu'il savait qui devaient être restés entre eux.

"Gru j'accepte tes excuses, avec le temps peut-être le pardon viendra, beaucoup de choses sont difficiles...j'espère que tu comprends" fit-elle dans une petite moue.

Adam jeta un oeil à son patron. Il l'espérait aussi, il avait même intérêt, il n'avait même rien à dire. Il semblait peiné, mais il répondit.

"Je ne peux que comprendre, je ferais tout pour obtenir ton pardon, je me rattraperai..."
il semblait chercher ces mots, se raclant la gorge. Il bomba le torse et ajouta en tendant la main vers le bas comme elle était assise. "Je m'appelle Gru,, je suis euh content de vous rencontrer"

Il vit la jeune femme sourire doucement et rougir même. Elle lui tendit timidement sa main et répondit. Adam se leva, il lui parlera plus tard, il les laissa refaire connaissance et se contenta de rentrer chez lui, avec un de ses petits minions qui avait tenu à le raccompagner. Il en avait levé les yeux au ciel. Il entra enfin chez lui et alla prendre une douche laissant l'eau couler sur son corps, se détendre complètement, se décrassant en même temps.

Il en sortit, se sécha et replia correctement la serviette, les douleurs malgré les médicaments étaient bien présentes, les côtés étaient une zone où même les médicaments n'aidaient pas beaucoup. Il se balada nu, du moins jusqu'à son lit et se laissa tomber sur ce dernier. Il laissa le sommeil le submerger.

fait par Blueberry


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18323-termine-mi-chien-mi-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t18997-un-toutou-modifie-ca-vous-dit

Aster Spleaster


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Hugh Jackman

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Lapin de Pâques

✓ Métier : Chocolatier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 346
✯ Les étoiles : 3252




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 13 Juil 2018 - 22:59


Minionement Vôtre

Tout est bien qui finit (presque) bien
Il n'avait rien dit de plus, lorsque Juliana sembla accepter les excuses de Gru, la seule fille de leur groupe "d'agents" ayant déjà exprimé tout haut, ce que tout le monde devait penser tout bas. Des excuses c'était facile. Mais pour le mal, qu'il lui avait fait, Gru ne méritait pas de s'en tirer à si bon compte. Il y aurait sûrement un travail a faire si vraiment, il avait envie de remettre les compteurs à zero. Mais ça, c'était pas ses oignons. Il se sentait vidé, et n'avait qu'une envie, faire un crochet par la boutique et rentrer chez lui. Pas un mot de plus, ne sortie de sa bouche, alors qu'il regardait Gadget et Gru régler leurs affaires entre eux. L'arrivée de la police pour embarquer les deux autres cinglés, sembla pour lui mettre un point final à toute cette histoire et c'est donc en silence, qu'il monta dans le bus.

Comme la plupart de ses "collègues" il se contenta de fixer le paysage défilant par la fenêtre, jusqu’à ce qu'ils finissent par débarquer et ne soient tous dirigés vers l'unité médicale. Aster se fit examiner par l'un des médecins, et ce dernier finit par lui faire un bandage et lui donner des anti douleurs. Il laissa d'ailleurs échappé un grognement, lorsqu'il sentit les mains du docteur effleuré ses blessures. Ce n'était rien de trop grave, et il serait "très vite sur pied" d'après le toubib. Du repos, lui était conseillé afin de guérir plus vite mais pas sur qu'il écoute. Surtout qu'il avait qu'une envie : tailler la route. L'ex lapin adressa d'ailleurs un rapide hochement de tête au croque mitaine, avant de se lever à son tour. On lui remit, un diplôme d'agent secret qui ne finirait probablement pas encadré dans son salon, et enfin Adam les raccompagna au grand soulagement d'Aster. Ça signifiait la fin de la journée. Il espérait par la suite, ne plus avoir de contacte avec cette agence d'une manière ou d'une autre. Une fois lui avait largement suffit.

Au volant de sa camionnette, il fit route en silence jusque devant la boutique. Ça allait bientôt être l'heure de la fermeture, et il pouvait voir Anna, servir les derniers clients depuis la vitrine. Poussant la porte, il fit teinter la clochette annonçant la venu de visiteurs et potentiels clients. Attirant l'attention de la rouquine :

"Désolée on est fer...Aster ? La vache ! Il t'es arrivé quoi ? T'es passe sous un rouleau compresseur ?"

Il se contenta d'un grognement à la remarque de son employée. En même temps, c'est vrai qu'il avait pas l'air très frais. Pour autant, il avait "promis" de ne rien dire. Ou plutôt il avait rien dit, laissant les autres acquiescer. De toute façon, c'était pas une expérience qu'il avait franchement envie de partager et Anna avait autre chose a faire que de s'occuper des barjes de cette ville.

- Longue histoire, pas intéressante répondit-il bourru

Elle lui jeta un regard sceptique, mais ne fit aucun commentaire. C'était ce qu'il appréciait chez la rouquine. Elle était pas chiante, et posait pas 35 milles questions à la suite. Du moins pas a lui. Il l'avait déjà vu faire une fois, c'était assez impressionnant quand elle s'y mettait. Mais c'était pas le moment de penser à ça. Inspectant rapidement sa boutique, pour s'assurer que tout était bien à sa place, il se tourna de nouveau vers la jeune femme :

- Ça a été la journée pour toi ?

"Comme d'hab. R.A.S chef" répondit-elle un peu moqueuse.

Elle le chambrait souvent, sur son "inquiétude" concernant la manière dont son commerce tournait. C'était pas sa faute en même temps, les gens avaient une certaine tendance à abuser. Genre Deborah Gust, qui avait décidé que Jaspeur Latrouille aurait droit à du chocolat gratuit sans lui en parler avant. Il s'était retrouvé devant le fait accomplit comme un abrutit. Et si en plus, on rajoutait les passages de Tatiana et Nicolaï qui avaient l'air de prendre sa chocolaterie pour un moulin, ils étaient pas sortie de l'auberge. -enfin lui surtout. Laissant ça de côté, il remarqua la subite tension chez son unique employée. Apparemment, elle avait un truc à dire mais elle osait, pas vu sa manière de triturer nerveusement la seule mèche décoloré dans ses cheveux roux.

- Accouche rouquine soupira-t-il

Elle le fusilla du regard, pour toute réponse, tandis-qu'il grommela simplement en retour. Elle aimait pas spécialement cette expression, et quelque part il pouvait la comprendre mais il avait pas envie de faire des efforts de vocabulaires présentement.

"T'as des nouvelles de...Tu sais"

Il hocha simplement la tête sous son regard déçus. Il avait des nouvelles par Tatiana, mais préférait éviter de les partager avec Anna. C'était pas à lui, de faire le médiateur entre elle et Frost. Et il ne n'affirmerait ni n'infirmerait les soupçons qu'elle nourrissait au sujet de l'esprit de l'hiver comme quoi il semblait volontairement l'éviter. En revanche, ils pouvaient compter sur lui, pour être aux premières loges quand elle lui mettrait la main dessus. Pour rien au monde, il raterait ce spectacle. Elle allait être tellement furieuse, qu'avec un peu de chance, Frost gagnerait un peu de plomb dans son cerveau congelé -ou alors elle lui ferait perdre tous ses neurones en voulant l'assommer c'était aussi une possibilité.

- J'suis sur que tu vas trouver un moyen de régler le soucis rouquine. J'ai toute confiance en toi


Il l'entendit vaguement marmonner ce qui devait ressembler à un commentaire au sujet de la fiabilité des meilleurs amis et la laissa récupérer ses affaires dans l'arrière boutique, et filer sur sa bicyclette direction son chez-elle. Lui, n'avait pas envie de rentrer. Pas encore du moins. Il avait l'impression que son monde se bousculait un peu. Jusqu'ici, il avait toujours été convaincu que pour rien au monde, il ne s'entendrait avec Pitch. Et même s'ils ne deviendraient probablement jamais les meilleurs amis du monde -fallait pas déconner non plus. Ils avaient réussis à établir un semblant d'entente cordiale aujourd'hui. Le monde, lui apparaissait subitement d'une autre manière. Non tout n'était pas ou tout blanc ou tout noir, comme il l'avait toujours "cru" jusqu'ici. Les choses étaient nuancés. Et peut-être avait-il eu besoin d'ouvrir un peu les yeux, sur tout ça. Décidément, Storybrooke avait définitivement un drôle d'effet sur lui...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
So i lay down this armor
I'm not bullet proof when it comes to you. Don't know what to say when you made me the enemy. After the war is won, There's always the next one. Maybe I'll crash into you, Maybe we would open these wounds. We're only alive if we bruise. So I lay down this armor for you

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Evénement #95 : Minionement vôtre [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place