Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Pourquoi on se fourre toujours dans un merdier pas possible [ Stella ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Edan Sparkles


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier


☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 625
✯ Les étoiles : 4883




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 8 Juin 2018 - 22:13



Edan & Stella
©️ Never-Utopia


Les retrouvailles avec Grey avait été...comment dire...chargé en émotion partager entre l'envie de se battre et ces moments de malaise et de rougissement. Mais maintenant, River savait que Natsu regrette de s'être enfuis après la levée de la malédiction. Sa main dans un pitoyable état, Edan ne pouvait pas aller à son travaille, même avec toute son insistance, son supérieur le força à prendre un arrêt de maladie, le temps que sa main guérisse. Il devait cependant prendre un infirmier ou une infirmière pour les soins, Natsu connaissait q'un seul infirmier et sans doute le seul en qui il a confiance, même si des fois le mage de feu l'asticoter, mais des qu'il voyait que cela faisait mal au mage de glace, le pompier arrêtait.

Ce matin, River était passé pour changer le bandage, il ne resta pas longtemps car il avait une charge de boulot à faire avec ses patients à l’hôpital. Edan, n'aimant pas rester assit sans rien faire, décida d'aller faire un tour pour se changer les idées. Natsu n'avait rien promit à Grey donc, il pouvait faire ce qu'il voulait. Il voulait laisser son chat à l'appart, mais ce dernier n'arrêter pas de miauler, cédant à ses plaintes, il l’emmena avec lui.

Le pompier, alla se détendre un peu au centre commercial de la ville. Le centre commercial était plein à craquer aujourd'hui. Un type habillé en costume de mouche, faisant une promo pour un article, s'amusait à faire peur aux passants, mais avec Natsu, cela c'est passer autrement. Le mage de feu lança son regard de tueur et la mouche renonça à sa blague, sur le coup, Edan s'était mit à rire. Un peu plus loin, le jeune homme vit du monde devant une nouvelle boutique qui venait d'ouvrir ses portes, ainsi que des cameras. Natsu s'appuya avec son dos sur sa chaise et mit ses bras derrière la tête. Il observa la scène en attendant sa commande, pendant que son chat dormait sur la chaise à côté.

"Je ne vois pas l’intérêt d'attendre devant une boutique qui vient d'ouvrir....Qu'est-ce qu'elle a de si spéciale ? " Edan ne fit pas attention qu'il venait de parler tout haut, ni même à une jeune femme qui était là près de lui.




http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre

Stella Eurfield


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : suki waterhouse

Ѽ Conte(s) : fairy tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucy heartfilia

✓ Métier : journaliste au daily mirror


☞ Surnom : Princesse, Luce,
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 70
✯ Les étoiles : 1300




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 9 Juin 2018 - 0:56




Pourquoi on se fourre toujours dans un merdier pas possible ?


Journée de repos aujourd’hui ! Et qui disait journée de repos, disait shopping ! En effet, étant une jeune femme plutôt coquette, aimant être tirée à quatre épingles et à la pointe de la mode, il ne se passait pas un mois quand tu n’achètes quelque chose, une pièce (qui ressemblait très souvent à quelque chose que tu avais déjà) qui viendrait compléter ton dressing. Et aujourd’hui n'échapperait pas à la règle. Surtout que tu avais eu vent de l’ouverture d’une boutique d’un de tes créateurs préférés qui s’inspirait des étoiles pour créer sa collection. Et tu n’avais qu’une envie, être là à l’ouverture et t’arracher les précieuses pièces de cette collection capsule qui débarquait à Storybrooke. Parce que des vêtements inspirées des étoiles, ça te parlait vachement. Car quelle que soit ton identité, que soit Stella celle que tout le monde connait ou Lucy, la mage constellationniste, tu entretenais une relation particulière avec les étoiles, avec les constellations.

Ainsi, tu avais pris la direction du centre commercial et ce, bien avant l’ouverture de celui-ci afin d’être sûre d’être sur place au moment propice. D’autant plus que tu avais un avantage considérable face aux jeunes femmes qui elles aussi faisaient la queue pour pouvoir prétendre à un pièce fabuleuse : tu étais une Eurfield, riche héritière de deux parents dont les affaires les avaient toujours éloignés de toi - situation qui sonnait étrangement de la même façon que ta véritable histoire personnelle et dont l’influence n’était plus à faire. Il te suffirait donc de te présenter afin d’avoir accès à la boutique en un temps record. Tout ça accompagné d’un battement de cils dont toi seule avait le secret et l’affaire était dans le sac.

Quand tu arrivas au centre commercial, celui-ci était déjà bondé de monde et tu soupiras un instant à l’idée d’utiliser ton statut pour rentrer telle une personne importante en première dans la boutique. Si Lucy n’aurait jamais utilisé son nom pour faire quoi que ce soit, Stella elle n’était pas comme ça. Si Stella aimait travailler et prouvait que son travail était le fruit de ses propres efforts - tout comme Lucy, elle n’avait pas peur d’utiliser son nom pour obtenir ce qu’elle voulait, tirant un avantage de cette prison dorée dans laquelle elle s’était enfermée jusqu’à la levée de la malédiction. Et aujourd’hui, tu avais visiblement plus de Stella que de Lucy.

Ainsi, tu rentras dans la boutique avant tout le monde, sous le regard ébahi et les plaintes de celles qui attendaient là depuis des heures. Sourire éclatant à leur égard alors que tu pénétrais dans la boutique prête à acheter les pièces phares de cette collection capsule. Et c’est finalement avec quatre sacs remplis à rabord que tu sortis de la boutique, toujours ce petit sourire sur les lèvres alors que les premières clientes furent enfin autorisées à entrer. Ainsi, tu décidas de t’installer sur la terrasse du café d’en face, amusée par la situation. Tu passas commande et attendis que l’on vienne te servir ton latte. Et pendant l’attente, alors que tu navigues sur ton téléphone portable - incroyable invention au passage, rien avoir avec les lacrimas de communication qui pouvaient se trouver à Fiore, les paroles d’un jeune homme qui se trouvait non loin de toi, arrivèrent jusqu’à tes oreilles et doucement, tu pouffas de rire. Tu ne prêtas pas un instant attention à l’intonation de la voix de l’inconnu qui pourtant aurait dû te paraître plus que familière, tellement tu étais absorbée par la presse sur mobile. Mais, tu pris un instant pour relever les yeux et regarder le garçon qui venait de parler. Il était dos à toi et tu ne pouvais apercevoir que ses cheveux châtains… et son chat ? Qui diable emmenait son chat au centre commercial ? La boutique propose une collection inspirée des étoiles d’un grand créateur de mode. Toutes les femmes avides d’améliorer leur style sont prêtes attendre des heures pour voir ces petites merveilles ! D’autres ont plus de chance… Répondis-tu en haussant les épaules alors que le serveur vint te servir le café que tu avais commandé. Le remerciant d’un geste de la tête, ton attention se reporta sur le garçon qui te tournait toujours le dos. Mais vous les hommes, vous ne pouvez pas comprendre n’est ce pas ?




panic!attack
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78608-stella-the-fault-in-our-stars

Edan Sparkles


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier


☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 625
✯ Les étoiles : 4883




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 9 Juin 2018 - 23:13



Edan & Stella
©️ Never-Utopia


Le serveur vient apporter les trois triple cheese bacon qu'Edan avait commandé. C'était peut-être un peu trop pour un seul homme, vu la tête du garçon de service quand il déposa le plateau devant le pompier. Mais comme le client est roi, il ne fit aucune remarque, même pour son chat, Haribo, qu'il avait ramené lors de son voyage. Edan avait fait une réflexion sur le fait qu'il ne comprenait pas pourquoi il y avait autant de monde devant une boutique. Alors qu'il prenait un premier hamburger et mordit dedans. Alors que le pompier n'attendait aucune réponse, la voix d'une jeune femme se fit entendre. Edan avala difficilement son morceau hamburger. Grâce à la demoiselle, il sait que la foule de monde faisait la queue pour acheter un vêtement provenant d'une collection inspirer par les étoiles et que toutes les femmes sont là depuis plusieurs heures pour avoir une pièce.

" Ah bon ?"
Edan fut un peu dans ses pensées, mais en réalité il essayait de se retenir d'éclater de rire. Il trouvait cela si absurde. Malheureusement il n’était pas très doué pour ça et finit par rire. Plusieurs regards se tournèrent vers lui, comme si ces personnes voulaient toutes le fusiller sur place.

La jeune femme reprit parole en demandant la confirmation au sujet que les hommes ne comprennent pas. Edan ne savait pas si tout les hommes comprennent quelques choses sur fait d'avoir une pièce d'une collection, mais en tout cas, lui, il comprenait pas. Il laissa échapper "ouais ouais, je ne sais pas pour les autres, mais moi je m'en fou" et se retourna pour faire face à la jeune femme.

C'était une jeune femme blonde, aux trait fin, ses yeux était de couleur noisette. Elle le fixait et Edan ne décrocha pas son regard du sien...Le temps semblait être en suspens, l'étonnement d'Edan s’agrandit lorsque ses yeux se baissa sur la main de la jeune femme. Il reconnut la marque rose. Le symbole de Fairy tail, un seul membre dans la guilde avait ce symbole sur le dos de sa main. Il se rappela également des paroles de Grey. Il avait retrouvé Lucy alors que lui, Natsu, était partie faire on ne sait quoi dans le monde. Les paroles du mage de glace l'on complètement anéanti ce jour-là et Natsu ne s'en ai toujours pas vraiment remit. Comment devait-il réagir à cet instant...Devant elle ? Il ne savait pas. Pour une fois, Natsu avait du mal à faire son large sourire. Il était pétrifié, son cœur se remettait à saigner, Grey avait réussi à le plonger dans un monde froid et vide...Dans une nuit sans étoile, le mage de glace l'avait complètement fait sombré.

"Lucy...."

Il devait faire face à ses responsabilités,il les avaient abandonné et pourtant le mage de glace avait menti pour pas faire souffrir la magicienne. C'était devenu trop dur pour le mage de feu, il ne voulait pas que Lucy le voit comme ça...ce n'était pas lui, pas le Natsu de Fairy Tail qui gardait le sourire quoi qu'il arrivait. Le Natsu qui se trouvait devant elle, n'était plus que l'ombre de lui même.

"Désolé". murmura t-il.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre

Stella Eurfield


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : suki waterhouse

Ѽ Conte(s) : fairy tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucy heartfilia

✓ Métier : journaliste au daily mirror


☞ Surnom : Princesse, Luce,
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 70
✯ Les étoiles : 1300




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 10 Juin 2018 - 16:52




Pourquoi on se fourre toujours dans un merdier pas possible ?


Tu expliques à l’inconnu les raisons de cette attente devant la nouvelle boutique du centre commercial, ne t’attendant pas à ce qu’il comprenne les raisons qui poussent les femmes à patienter afin d’acquérir des pièces qui plus tard, tu n’en doutes pas, revêtront une valeur particulière. Effectivement, l’homme éclata de rire, d’un rire bruyant qui fit retourner plusieurs personnes vers vous. Moue désolée à leur encontre alors que le blond t’explique qu’effectivement, c’est loin d’être sa priorité première. Et alors que tu t’apprêtes à lui répondre, il se retourne vers toi, plongeant ses prunelles dans les tiennes. Un ange passe. Puis, un second. Ses yeux qui détaillent tes traits. Pas une simple analyse, quelque chose de plus profond qui te touche en plein coeur. Ses yeux qui se posent sur ta main où est visible la marque la guilde, un prénom murmuré qui ne fait qu’amplifier cette surprise qui te prend, cette impression d’avoir en face de toi quelqu’un que tu ne connais que trop bien. Puis des excuses. Excuses que tu ne comprends pas sur le moment et tu restes muette. Muette le temps de mettre un nom sur ces cheveux blonds. Et ces yeux. Ces yeux où semble danser une flamme que tu ne connais que trop bien, brasier que tu as regardé un nombre incalculable de fois dans une autre vie. Parce que Magnolia te semble si loin alors que vous êtes assis tous les deux à la terrasse de ce café. Tu ne connais qu’une seule personne avec ce regard enflammé, accompagné d’un chat et si aujourd’hui, le rose des cheveux a laissé place un blond que tu ne lui connais pas, il t’est impossible de ne pas reconnaître l’individu qui se dresse devant toi. Et même si tu n’aperçois pas le symbole, le doute n’est pas permis. Mage de Fairy Tail, mage de feu, chasseur de dragons, la Salamandre. Il répond à plusieurs appellations mais c’est son prénom qui quitte doucement tes lèvres. Natsu… Ton coeur qui rate un battement à l’entente de ce prénom si familier, l’émotion qui t’envahit doucement. Emotion qui te prend aux tripes et s’écoule dans le liquide vermeil. Emotion qui étreint ton coeur, tu en as le souffle coupé. Des larmes qui perlent dans le chocolat de tes yeux. Ton corps qui se lève, tes pas qui te mènent à lui alors que tu n’as toujours pas dit autre chose que son identité. Tes bras qui encerclent ton ami de longue date enfin retrouvé. Son odeur épicée qui arrive à ton nez, son corps chaud comme la braise, la confirmation que tu ne rêves pas. Des souvenirs qui s’éveillent et des larmes qui coulent. Comme quelques années auparavant alors que tu avais, à l’époque, retrouvé Grey. Cette même émotion qui t’éprend alors que tu retrouves ton ami le plus proche. Ton meilleur ami, ami que tu pensais ne jamais revoir. Ta main qui glisse sur sa joue alors qu’un sourire tremblant s’affiche sur tes lèvres : Pourquoi t’excuses-tu ?

Les mots de Grey qui te reviennent en mémoire. Tu te rappelles de nombre de fois où tu as demandé au mage de glace s’il avait eu vent de la présence d’autres membres de Fairy Tail ici à Storybrooke, tu te rappelles des réponses négatives de celui-ci, tu te rappelles de la déception qui t’étreignait le coeur à chaque fois et des larmes qui menaçaient de couler à chaque réponse négative. Tu te rappelles du réconfort du mage dans ces moments-là, réconfort qui te faisait le plus grand bien à toi, demoiselle émotive, au coeur bien trop grand pour un seul homme. Tu as fini par arrêter de lui demander car la déception te faisait bien trop mal et tu as abandonné l’espoir de retrouver un jour d’autres membres de la guilde, de retrouver Reby, de retrouver Natsu et Happy, de retrouver les cheveux écarlates de Titania, de retrouver le maitre, de tous les retrouver. Tu as abandonné l’idée de retrouver un jour tes esprits, te contenant de la présence amicale de River qui a représenté pour toi tellement de choses pendant ces cinq dernières années. Alors, la question glisse entre tes lèvres : Grey sait que tu es ici ? Il sera tellement content de savoir que tu es ici ! Il est de nature connu que le glace et le feu ne font pourtant pas bon ménage et malgré leur rivalité permanente, tu sais que les deux magiciens ont toujours été uni dans l’adversité, malgré leurs différents, malgré tout. Parce qu’ils sont de la même famille, de la famille de Fairy Tail.

panic!attack
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78608-stella-the-fault-in-our-stars

Edan Sparkles


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier


☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 625
✯ Les étoiles : 4883




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 12 Juin 2018 - 11:25



Edan & Stella
©️ Never-Utopia



Le temps semblait être suspendu, laissant un énorme blanc entre les deux personnes. Entre la salamandre et la constellationniste de Fairy Tail. Entre deux amis, deux meilleurs amis qui ont bravés toutes sortes de missions, de dangers et de fou rire. Le mage de feu n'osait pas faire le premier pas, mais il voyait bien les larmes de son amie perlaient sur son doux visage. Son cœur se serrait, malgré le nombre de fois où il a vu Lucy pleurait, c'était toujours la même sensation qu'il avait. Il se sentait toujours coupable de la mettre dans cet état là et même aujourd'hui après autant d'année d'absence, il se dit que c'est à cause de lui tout ça. Surtout avec tout ce que ce crétin de Grey lui a dit, il y a quelques jours. La jeune femme se leva et s'avança vers lui afin de l'enlacer. Natsu pouvait sentir le doux parfums floral qu'elle portait. Pour la consoler, le jeune homme vient mettre une main dans les cheveux blond et sa deuxième dans son dos. Il sentit la douce main de son amie sur sa joue chaude et le sourire tremblant, lui réchauffer le cœur, il ferma un instant les yeux et les rouvrit aussi tôt avant de prendre la main de son amie dans la sienne et de plonger ses yeux de braise dans le regard noisette de la jeune femme qui lui avait demandé pourquoi il s’excusait.

"D'être parti. Mais, je suis là maintenant et cette fois-ci je vais rester. C'est une promesse." Il venait de faire la même promesse qu'à Grey, à la différence qu'avec Lucy c'était sortit spontanément. Avec Grey c'était une toute autre histoire, lassé de le voir le suivre jusqu'au distributeur et suivit tout au long du chemin, il avait finit par céder. N'ayant pas était convaincant, Edan avait demandé le numéro de téléphone à son rival.

Lucy lui demanda si Grey était au courant qu'il se trouvait à Storybrook,comment pourrait-il dire que le mage de glace le savait depuis le début ? Natsu ne pourrait pas, il ne voulait pas que Lucy en veut à Grey et qu'elle décide de ne plus le voir. Alors le chasseur de dragons décida de protéger son rival. "Grey content de me voir ?". Question qui n'en était pas une, seulement que le jour où il a revue le mage de glace à la salle d'entraînement, on pouvait voir que ce n'était pas la joie. Grey en avait profité pour craché les quatre vérités à la salamandre, vérités qui a profondément blessé le chasseur de dragons au plus profond de lui même. Edan ne voulait pas faire voir cette faiblesse qui s'insinuait en lui, il la cacha derrière un sourire que seul lui avait le secret. "Tu sais bien, qu'on ne peut pas nous laisser seuls dans une même pièce. On finirait pas tout détruire." C'était vrai, combien de fois à Fiore et à Fairy Tail tout les deux se sont fritté pour un oui ou pour un non. Natsu savait que Lucy n'est pas dupe et qu'elle découvrirait assez rapidement la vérité.

C'est à ce moment qu'Haribo décida de se réveiller et montait sur la table. Il se gratta avant d'aller vers les deux personnes de s’asseoir et de les regardaient tout en poussant un miaulement. Edan regarda son chat avec un sourire et décida de le présenter à Lucy. "C'est Haribo." Oui cela pouvait sembler bizarre qu'il ne l’appelle pas Happy, cela lui faisait trop mal et Natsu avait ses principes. "Je ne pouvais pas l’appeler Happy. Cela serait comme une trahison envers lui."

Natsu releva un instant la tête, regarda du coin de l'oeil le type avec le costume de mouche qu'il avait croisé plutôt. Le même type qu'il avait tenter de faire peur à la salamandre mais qui au final c'était lui qui avait eu peur. Il n'était pas seuls, plusieurs autres mouches étaient avec lui. Quelque chose était louche et l'instinct du mage ne le tromper jamais. Il a fallut quelques secondes à Natsu pour amener Lucy au sol avec lui avant d'entendre des coups de feu. Tout le monde reste où il est! Ceci est un Hold-UP !!! Quiconque osera se rebeller sera descendu sur le champ. Un vent de panique soufflait dans le centre commercial et pour calmer la foule de nouveaux tires retentirent. Natsu regarda un instant son amie et se leva. "HE, LES MOUCHERONS DÉBILES! Je suis sur que je peut vous éclater avant même que vous tirez" Le type que Natsu avait fait peur se retourna et fit quelques pas en arrière.Les gars c'est ce type...Il a osé me faire un regard de tueur. Natsu n'en revenait pas, ce type l’accuse tout ça, car il n'avait réussit à lui faire peur. Non, mais ou on va ? Le mage voulait faire le nettoyage, mais quelques chose l’empêchait, les pistolets braqués sur plusieurs personnes innocente, Lucy et Haribo qu'il avait à se jeter à terre....Comment allait-il faire pour qu'il n'y ai aucun blesser.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre

Stella Eurfield


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : suki waterhouse

Ѽ Conte(s) : fairy tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucy heartfilia

✓ Métier : journaliste au daily mirror


☞ Surnom : Princesse, Luce,
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 70
✯ Les étoiles : 1300




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 13 Juin 2018 - 23:35




Pourquoi on se fourre toujours dans un merdier pas possible ?


Le temps semble s’être arrêté alors que tu es plongée dans cette étreinte affective avec Natsu. Ton fidèle Natsu que tu ne pensais plus jamais revoir et dont cette étreinte partagée, apaise ton coeur, apaise ton âme. Tes yeux qui brillent de larmes mais qui brillent également d’une étincelle qui n’existait plus dans ton regard. Lumière de malice qui s’allume dans tes iris seulement quand le mage de feu est à tes côtés. Et si aujourd’hui encore, votre équipe n’est pas totalement entière, tu sais que maintenant qu’il est à tes côtés, tu ne risques plus rien. Pas que tu aies risqué quelque chose au côté de River. Non. Tu sais pertinemment que quoi qu’il arrive, le mage de glace et toi êtes liés dans l’adversité et ce depuis déjà des années. D’autant plus maintenant que ces cinq années sont passées, où seul lui savait qui tu étais réellement, où seulement lui représentait ta famille. Cinq années où tu as appris à connaître Grey/River, qu’importe son nom, comme jamais tu aurais pu le faire à Magnolia. Mage de glace que tu connais par coeur, disciple de Ul que tu comprends en un simple échange de regards. Ami que tu estimes énormément, que tu portes dans ton coeur avec une telle force que ça ne devrait pas être permis. Mais Grey n’est pas Natsu. Et il ne le sera jamais. Alors, retrouver la Salamandre après tant d’années, après tant de déceptions quand tu demandais à ton plus proche ami ici s’il avait eu vent d’une quelconque présence d’un mage de leur guide, te semble miraculeux. Mais alors que tu profites de cette odeur enflammée qui vient chatouiller tes narines, Natsu s’excuse et tu ne comprends pas. Tu ne comprends pas pourquoi il devrait s’excuser (surtout que cela n'a jamais été son genre) alors tu lui demandes, tu lui demandes car tu t’interroges sur les raisons de ses excuses. Il t’explique alors qu’il est parti. Tu te décales légèrement, prenant soin de ne pas rompre cette proximité que tu chéris, de pas perdre le contact de sa main contre ton dos et tu l’interroges du regard. Mais il te promet de ne plus partir, de rester là et de plus s’éloigner. Et bien que tu ne comprennes pas tous les tenants et les aboutissants qui font que le jeune homme te fasse une telle promesse, tu sais qu’il sera toujours là. Parce que Natsu tient toujours ses promesses et que tu lui fais une confiance aveugle, ce que tu faisais déjà dans votre vie d’antan. Tu serais prête à lui confier ta vie alors que tu n’as pas de doutes sur la véracité de ses propos. Cependant, tu comprends qu’il avait été à Storybrooke lors de la levée de la malédiction et ça, tu aurais aimé le savoir bien plus tôt. Je ne savais pas que tu étais à Storybrooke quand la malédiction s’est levée… Mais si tu veux tout me raconter, je serais à l’écoute. Sourire bienveillant pour Natsu alors que vos prunelles sont toujours plongées l’une dans l’autre. Pas de reproches dans ta voix, juste de la compréhension. J’ai confiance en toi, depuis le premier jour. Je sais que tu seras toujours là.

Naïvement, tu t’imagines que Grey n’est pas au courant de la présence de son rival à Storybrooke. Alors, tu demandes à ton ami si le mage de glace est au courant qu’il est ici. Et bien que tu connaisses les rivalités qui les ont toujours liés, tu lui affirmes que River sera heureux de le voir ici. Et bien qu’ils se soient toujours chamaillés, d’aussi loin que tu te souviennes du moins, tu sais que la même sensation brûle en eux. Ils font partie d’une même famille, de la famille de la guilde. Alors quand tu l’entends t’affirmer que si les deux se retrouvaient dans la même pièce, ils finiraient par tout détruire sur leur passage, tu ne peux t’empêcher de rire de bon coeur. A d’autres Natsu. Vous ne pouvez peut-être pas vous empêcher de tout détruire sur votre passage, mais vous faîtes partis de la même guilde. Tu grimaces à l’idée qu’ils puissent tout détruire ici et que tu seras celle qui devra gérer la situation. Pas de Erza, pas de Maître. Juste toi. Tu n’avais pas pensé à cette alternative alors que Grey et toi étiez les seuls en ville mais maintenant que Natsu est également à Storybrooke, tu espères quelques secondes ne pas avoir à endosser ce rôle. Quoi que, tu aurais l’impression d’être à la maison. Enfin… A la maison pour Lucy car Stella est d’ici. J’ose juste espérer que vous ne détruirez pas la ville.

Le chat de Natsu qui se réveille alors que vous continuez à parler. Tes yeux se posent sur le félin alors que son propriétaire te le présente comme étant Haribo. Il t’explique qu’il ne pouvait décidément pas l’appeler Happy, que ça serait manquer de respect à sa mémoire et à leur amitié. Sourire attristé quand tu penses à Happy, le fidèle chat bleu de votre trio, le meilleur ami de Natsu et alors que tu caresses doucement le chat de la salamandre, tu réponds : En même temps, je te comprends… Happy est irremplaçable… Jamais, ô grand jamais, tu ne pourrais oublier le neko qui vous a tant accompagné dans vos missions, qui a tant squatté ton appartement avec son fidèle acolyte, qui s’est tant plaint de ton poids, qui a tant roulé les r. Jamais tu ne pourrais oublier sa manie à aimer son poisson, jamais tu ne pourrais oublier les aye sir de l’exceed.

Et alors que tu continues à caresser l’animal de compagnie de ton ami, tu ne remarques pas la subite inquiétude du mage de feu. Quand tu relèves les yeux vers lui, tu le vois amorcer un mouvement vif et soudain vers toi. Nat…. Son prénom est interrompu dans ta bouche et tu n’as pas le temps de lui demander ce qu’il lui arrive que tu te retrouves à tard alors que des coups de feu sont tirés à travers le centre commercial. Les cris s’élèvent alors que Natsu te protège de tout son corps, Haribo dans tes bras. La peur s'immisce en toi, elle s’infiltre dans le liquide vermeil qui coule dans tes veines tandis que les agresseurs annoncent un hold up. Tu jettes un regard inquiet au blond et alors qu’il se relève pour le faire face, tu tentes d’attraper sa main pour le retenir de faire une bêtise. Sans succès. Arrête ! T’entends-tu hurler quand tu le vois les provoquer sans ciller. Et pourtant alors que son chat demeure toujours dans tes bras, tu ne peux t’empêcher de sourire. Parce qu’il n’a pas changé d’un poil. Parce qu’il est toujours aussi téméraire, toujours aussi impulsif et prêt à tout pour sauver le jour. Parce qu’il n’a pas hésité une seule seconde pour te mettre à l’abri. Natsu est toujours ton Natsu et ton coeur se réchauffe à cette idée. Seulement, quand tu entends l’homme au costume de mouche pointait du doigt le mage, ton instinct te pousse à agir. Déposant le chat sous la table, en étant sûre qu’il ne risquerait rien, tu te relèves doucement en levant les bras en l’air, montrant aux agresseurs que tu ne peux pas être un danger pour eux. Tu t’approches prudemment de Natsu et le tire par le bras pour lui intimer silencieusement de reculer alors que d’une voix claire, tu parles aux mouches : Déjà, je me permets de vous dire que vous devriez engager un styliste. Vous manquez clairement de style. Le regard noir que te jette les hommes te fait déglutir mais ne t’empêche pas de continuer. Car la détermination t'habite, et ce, malgré cette peur qui s'immisce en toi. Vous voulez de l’argent ? Ma famille est richissime. Je suis l’héritière des Eurfield. Tes mains décrochent le collier de perles que tu portais et tu leur montres. Ce collier vaut une petite fortune, suffisamment pour que vous renonciez à ce hold up. Alors, je vous le donne et vous repartez tranquillement d’où vous venez. Les agresseurs qui se regardent et qui amorcent un pas vers toi. Donne nous ce collier Blondie si tu veux pas une balle dans la tête. Ta main qui quitte celle de Natsu et tes pieds qui s’avancent prudemment pour leur tendre ce collier de perles. Mauvaise idée. Puisque tu te retrouves attrapée à ton tour, une arme pointée sur ton épaule. Et plus tu tentes de te défendre, plus tu sens l’arme s’enfoncer dans ta peau. Regard paniqué vers Natsu alors que tu regrettes d’avoir voulu être l’héroïne. Pourquoi faut-il que tu sois ici encore la demoiselle en détresse ?


panic!attack
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78608-stella-the-fault-in-our-stars

Edan Sparkles


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier


☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 625
✯ Les étoiles : 4883




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 29 Juin 2018 - 23:53

Des mouches qui attaquent le centre commercial
ça va chauffer pour leurs ailes jamais


Natsu et Lucy se sont retrouvés par hasard dans le centre commercial de Storybrooke. C'était un moment presque féerique, la seule ombre qui tacher ce tableau, c'était le remords que le blond éprouvait. Le remords d'être partie, d'avoir abandonné Grey, le seul membre de Fairy Tail qu'il avait reconnu. S' il serait resté, cela aurait fait cinq ans que le trio aurait été réuni. C'est en éprouvant se remord qu'un désolé franchit ses lèvres. Il espérait maintenant que les trois mots qu'il avait prononcé, n'allait pas avoir le même fait sur son amie, qu'ils avaient eu sur Grey. Même si des fois la jeune constellationiste de Fairy Tail se mettait en colère, Natsu n'explosait pas comme avec son rival. Mais Lucy savait comprendre les sentiments des autres et les actes de ces derniers, c'est donc tout naturellement qu'elle rassura le chasseur de dragons en lui disant qu'elle sera toujours à l'écoute. Ne voulant pas cacher ses raisons d'être partie, la salamandre décida de tout avouer ou presque tout :

"En fait, j'étais à Storybrooke bien avant la levée de la malédiction, en tant que pompier. J'ai eu quelque petits problèmes avec ma magie." Le blond regardait son amie, il devait en dire plus, sinon elle allait croire qu'il s'est lâché et à cramer une partie de la ville. " C'est la première fois que j'ai eu peur de perdre le contrôle, alors j'ai pris mes distances pour éviter tout conflits qui pourrait me faire exploser. Mais maintenant ça va mieux." Oui maintenant ça allait mieux grâce à River. Ce n'était pas sans risque, ce crétin de glaçon avait faillir mourir, tout ça pour prouver au mage de feu qu'il pouvait avoir confiance en lui pour maîtriser son dragon intérieur.

La jeune femme parla de Grey et du fait qu'il serait content de revoir la salamandre, ne voulant pas faire plus de mal à l'infirmier qu'il n'en avait déjà causé avec son départ, il s'était permis de mentir à son amie en disant que s'il se trouvait en face tout les deux, ça finirait en bagarre. Quand il entend la jeune femme blonde dire que malgré leurs chamailleries, Grey et lui faisait partie de la même guilde et qu'entre membres, on tenait tout l'un à l'autre. C'est vrai, même si les bagarres entre le mage des glaces et du feu étaient fréquentes, Natsu tenait à Grey, même s'il ne l’avouerait jamais devant le glaçon. " Oui la guilde, c'est la famille." Renchérit-il en levant un doigt en l'air et souriant.

La jeune femme espère juste que les deux mages ne détruiront pas la ville si jamais leurs bagarres dégénérer comme à chaque fois. " Je n'ai encore rien détruit depuis que je suis revenu." Disait-il en rigolant. C'était inimaginable ! Toute la guilde savait que le mage de feu détruisait quelque chose lorsqu'il passe quelque part, alors l'entendre dire que pour le moment tous les immeubles sont encore debout, c'est sûr qu'il allait bientôt neiger, alors que nous sommes au mois de juin et que peut-être son amie n'allait pas le croire. " On ne parle pas de moi dans le journal comparé à Fiore." Ajouta-t-il comme argument, pour se justifier qu'il n'avait rien fait à Storybrooke pour le moment.... Enfin si, mais un sac de frappe qui a rendu l'âme sous ses coups, ce n'est rien, cela ne compte pas pour le pompier.

Il présenta Haribo, son chat noir et blanc aux yeux vert qu'il avait adopté lors de son voyage. Edan ne voulait pas lui donné comme nom Happy, car pour le mage de feu, cela aurait été un manque de respect envers son compagnon de longue date. Son humour lui manquait. Il garde cependant l'espoir de le revoir un jour lui et les autres, tout comme Grey. " Il doit être ici dans cette ville." Natsu voulait rester optimiste, baisser les bras n'était pas dans son genre, même si on lui dit que ce n'est pas possible, il prouverait le contraire. " Si je le retrouve, j’espère juste qu'il ne m'en voudra pas d'avoir adopté Haribo et qu'il ne pensera pas que je l'ai remplacé par un autre chat." Oui , Happy était susceptible, le blond se rappelait quand il avait mangé le gros poisson de son ami avant de le grillé, Happy était parti en pleurant jurant de ne vouloir de son amitié. Se sentant coupable et ne voulant pas perdre son compagnon, le mage de feu lui avait pêché plusieurs poissons pour se faire pardonner." Si c'est le cas, j'aurai qu'à lui offrir des tas de poissons." Il voyait Haribo demandait plus de caresses à Lucy tout en ronronnant, levant la tête et fermant ses yeux verts.

Natsu redressa sa tête sur le type en costume de mouche, il avait l'air pressé et quelques choses clochait dans son attitude. Au fond de lui, le chasseur de dragons a un mauvais pressentiment et comme à son habitude, il n'écoute que son instinct, ce dernier l'a beaucoup aidé dans le passé et son instinct a toujours eu raison. C'est grâce à son intuition qu'il mit à l'abri Lucy, la protégeant de tout son corps contre les tirs de fusil. Pensant à un attentat, les gens pris de panique crièrent, certains tentèrent même de s'échapper, mais fut très vite stopper par les assaillants. Comme à son habitude, le chasseur de dragons se releva pour faire face aux braqueurs. Braqueurs parce qu'ils venaient d'annoncer un Hold-up, sans doute pour prendre l'argent des ventes réalisées par le nouveau magasin de mode et sans doute dans la foulée voler les innocents qui se sont réunis dans ce centre commercial. Et comme dans ses habitudes, au lieu d'apaiser les choses, Natsu, de son vrai nom, envenimé les choses en provoquant d'avantage ses adversaires. Lucy avait tenté de l'en empêcher, mais sans succès. Quand la salamandre de Fairy Tail avait quelques choses en tête, rien ne pouvait lui faire oublier son idée. Sa provocation avait eu l'effet d'avoir tout les canons des armes à feu braqués sur lui, sous leurs costumes, les braqueurs étaient étonné de voir une personne seule osé se mettre en travers de leur chemin. Puis, une mouche, reconnaissant le blond qui lui avait lancé un regard noir, le pointa du doigt tout en parlant de lui à ses complices. N'aimant pas trop les messes basses, le blond croisa ses bras. " Ouais et toi, t'es le nullos qui s'amusait à faire peur à tout le monde...Enfin, tu n'as pas réussi sur moi, c'est plutôt toi qui as eu peur... C'est naze !" Encore une provocation made Natsu. C'est à ce moment que Lucy décida d'apaiser les choses enfin avant elle critiqua le goût vestimentaire des braqueurs, Edan regarda un instant son amie avant de lui dire : " Tu crois que c'est important de se focaliser dans un moment pareil sur les vêtements de ces nazes ?" Puis l’étonnement quand la jeune fille déclare être l'héritière d'une famille de riche de Storybrooke, c'est vrai, il avait oublié un instant qu'ici, ils avaient toute une autre identité. "Eurfield ? "

Edan senti la main de Lucy quittée la sienne. " Lu..." Le pompier s'arrêta un instant, ne voulant pas révéler le vrai prénom de son amie. Lorsqu'un des braqueurs prit en otage son amie de Fairy Tail, la menaça avec son revolver et le regard que Lucy lui lançait, le faisait exploser intérieurement. Il n'aimait pas qu'on s'en prenne à son amie, il bouillait intérieurement, il était prêt à exploser et faire apparaître ses flammes. Trop confiant dans ses capacités, Natsu voulut faire comme sur Earthland, mais les armes à feu des assaillants ne sont pas comme celles d'Arzak et Biska. Elles étaient trop dangereuses et il l'apprit à ses dépens, lorsqu'il s'approcha en vitesse pour coller un pain à l'assaillant de Lucy, ce dernier bougea son arme à feu de son épaule et visa en direction du pompier. Un bruit, puis le pompier se stoppa net se tenant l'épaule, du liquide rouge, du sang commença à tâcher son t-shirt. Edan mit sa main sur son épaule à cause de la douleur, la balle n'étant pas ressortie de l'autre côté le faisait souffrir, mais il ne le montrait pas.

"La prochaine fois, c'est ta tête que je vise, le héros. " Le braqueur qui tenait Lucy fit un sourire sadique et changea une nouvelle fois sa cible. " Non, j'ai mieux. Puisque tu tient tant à blondie, ça sera sa jolie petite cervelle que je ferai exploser et je dirais aux autres abattre toutes les personnes qui sont ici, si tu tentes encore quoique ce soit. " Edan tremblait de rage, il avait un regard haineux envers le braqueur, malheureusement beaucoup d'innocent risque leurs vies s'il tente quelque chose. "Enfoiré !" Il senti trois braqueurs venir derrière son dos. Le pompier réussit à mettre k.O. un de ses assaillants, juste en donnant un puissant coup de coude dans l'estomac, malheureusement Natsu était contraint de renoncer à se battre, car en plus de menacer Lucy et les innocents, il voulait abattre une petite fille. Trop d'innocents étaient impliqués et un seul geste et le mage de feu aurait sur la conscient la mort de quelqu'un.

Les braqueurs décidèrent d'attacher les personnes l'une à l'autre, ils avaient peur que l'attitude d'Edan ne donne des idées aux autres pour jouer les héros à leurs tours. Une fois tout le monde attaché deux à deux, les mouches parlèrent ensemble. Natsu profita de cet instant pour chuchoter quelques petites paroles à Lucy: "Lucy, on va s'en sortir. Je te le promets. Je vais nous délivrer, il me suffit de faire une petite flamme pour réduire en cendres cette foutue corde. Donc quand je m'occuperais d'eux, je veux que te mette tout le monde à l'abris et d'attendre les renforts et les secours." Les mouches après leur petite entrevue décidèrent de se séparer pour piller les magasins de luxe. Deux des mouches restèrent là à surveiller le groupe, mais aussi à vouloir les voler, bijoux, liquide, téléphone et autres objets à haute valeur. Natsu attendait l'accord de Lucy pour passer à l'attaque.

acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre

Stella Eurfield


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : suki waterhouse

Ѽ Conte(s) : fairy tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucy heartfilia

✓ Métier : journaliste au daily mirror


☞ Surnom : Princesse, Luce,
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 70
✯ Les étoiles : 1300




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 29 Juil 2018 - 16:15




Pourquoi on se fourre toujours dans un merdier pas possible ?


Le temps semble suspendu, les retrouvailles te semblent presques irréelles. Après tant de temps séparés, vous vous retrouvez enfin alors que tu apprends que lors de la levée de la malédiction, le mage de feu se trouvait lui aussi à Storybrooke. Surprise de connaître cet élément de l’histoire, tu lui suggères de t’en parler s’il le veut et sa réponse ne se fait pas attendre. La confiance entre vous deux résidant parfaitement intacte malgré le temps passé, Natsu te raconte sa partie de l’histoire. Les pièces du puzzle se mettant doucement ensemble. L’homme te raconte qu’il était à Storybrooke bien avant la levée de la malédiction, exerçant la profession de pompier, son lien avec le feu s’étant exprimant de cette façon. Seulement, ayant eu des problèmes avec sa magie, il avait préféré s’en aller et ne pas risquer la vie de pauvres gens, ce que tu comprenais parfaitement. Tu hoches doucement la tête, comprenant ses propos. Cependant, tu es certaine que tu aurais pu lui apporter ton aide, comme Grey aurait pu lui rapporter. Et dire que pendant si longtemps lui et toi aviez cru être seuls dans ce monde. “Je comprends Natsu… Mais j’aurais pu t’aider, Grey aussi. On a toujours tout fait ensemble depuis mon entrée dans la guilde et ça n’aurait pas changé, tu sais.” Parce que tous les deux étiez inséparables à l’époque, si bien que tu avais fini, tu en es consciente aujourd’hui par développer des sentiments pour ton partenaire de toujours. Et si aujourd’hui, la page est tournée, Natsu reste malgré tout ton Natsu, quoi qu’il arrive et tu espères du fond du coeur que ces retrouvailles signent le début d’une nouvelle page de votre amitié indescriptible, et que peut-être vous redeviendrez aussi inséparables qu’avant.

Tu parles dans la foulée de l’éventualité durant laquelle Grey serait très certainement heureux de le revoir. La salamandre ne semble pas être du même avis et tu lui précises que malgré tout, les deux mages font parti de la même guilde. Et ce, peu importe les obstacles qu’ils rencontreront. Sourire au lèvre, Natsu lève le doigt en l’air, esquissant dans les airs le geste symbolique de votre guilde et le coeur battant, tu l’imites. Si pendant longtemps, tu as pensé que la guilde n’était que représentée par River et toi, aujourd’hui, les choses sont bien différentes. Tu oses simplement espérer que les deux ensembles n’iront pas jusqu’à détruire la ville. Mais Natsu te rassure. Il n’a selon lui, encore rien détruit et pour preuve, on ne parle pas de lui dans le journal de la ville. Tu ris doucement, sachant que tu aies l’une des principales journalistes. “J’en doute pas. Après tout, si t’avais détruit quelque chose, je pense que j’aurais été l’une des premières au courant.” Clin d’oeil. “Je suis journaliste pour la ville.” précises tu.

Natsu te présent ensuite son chat, Haribo que tu caresses délicatement du bout des doigts. restant optimiste, le mage affirme que votre fidèle compagnon doit bien se trouver ici quelque part dans cette ville. Cependant, il semble inquiet de la réaction de l’exceed, avant d’annoncer que si celui-ci lui en veut, il n’aura qu’à lui offrir une multitude de poissons pour compenser le tout “Ne t’en fais pas pour Happy. Je suis persuadée qu’il sera si heureux de te revoir qu’il ne t’en tiendra pas rigueur.” . Sourire qui s’esquisse sur ton visage alors que tu imagines quelle forme aurait pu prendre le chat bleu ici, dans ce monde. Après tout, tu l’imagines mal avoir été transporté ici, sous la forme d’un animal. Si ? Et s’il était humain, les retrouvailles n’en seraient-elles pas plus étranges ? Pensive, tu exprimes tes interrogations à ton ami. “Tu penses que Happy, s’il est ici, est sous forme humaine ?” Dis-tu, notifiant bien l’hypothétique possibilité qu’il soit ici. Après cinq longues années, tu avais enfoui cet espoir de revoir un jour quelqu’un d’autre de la guilde. Bien que Natsu fusse enfin parmi vous, tu ne sais pas s’il en va de même avec les autres membres de votre belle famille et tu ne souhaites pas que la Salamandre se fasse de faux espoirs, que tu te fasses de faux espoirs.

Cependant, vos douces retrouvailles sont immédiatement interrompues par un gang de mouches humanoïdes, souhaitant faire un hold up. Natsu qui comme à son habitude souhaite sauver le jour, toi qui te relèves prudemment, attrapant le mage de feu par la main, souhaitant en premier lieu calmer le jeu, tempérer les choses. Après avoir dûment critiqué leur gout vestimentaire, tu te lances dans une opération risquée pour les faire quitter le centre commercial, leur offrant sur un plateau d’argent le collier de perles familiales, précisant que tu es l’héritière d’une riche famille, ce qui semble étonner Natsu. Tu repousses quelque peu Natsu et t’avances vers les criminels avant d’être prise en otage. Ton regard se pose sur le jeune homme, tes yeux lui suppliant de t’aider et tu vois dans le regard du blond toute la colère qu’il ressent. Et alors que Natsu avance dangeureusement par ton ravisseur, celui-ci lui tire une balle dans l’épaule, sans ménagement, sans aucune pitié. Un bruit effrayé sort de ta bouche alors que tu écarquilles les yeux, fermement maintenue contre l’homme mouche. Prunelles aux lueurs inquiètes alors que l’homme vous menace tous les deux. Son pistolet vient cibler ta tête et tu pousses un cri inquiet alors que tu fermes les yeux, arrivant à peine à te débattre tant la prise est forte.

Quelques minutes après, tu te retrouves attachée à ton ami de toujours tandis que les mouches en profitent pour voler chaque passant retenu en otage. Tu vois ton collier de perles être mis dans un sac, tes achats du jour également. Plus de téléphone, plus rien et tu fronces les sourcils. “J’y crois pas, les salops… Comment on va faire maintenant ? On va y passer, c’est sûr…” Marmonnes-tu, inquiète de voir la situation s’aggraver. Parce que tu es consciente d’une chose en tant que journaliste. Tu sais que dans ce genre de situations, si la police n’intervient pas rapidement, les otages finissent tués sans aucune vergogne. Et clairement, tu n’as absolument pas envie de voir ta vie s’arrêter aussi brutalement. Tes yeux se posent sur les mouches qui semblent discuter au loin alors que deux d’entre elles vous surveillent d’un oeil discret. Le mage en profite alors pour te glisser quelque chose, chuchotant ces quelques paroles mais qui te rassurent. Parce que Natsu a toujours su te faire sentir protégée et en sécurité, et ce, malgré la désagréable impression de n’être toujours celle que l’on se doit de protéger. Et aujourd’hui encore, tu sembles condamnée à être une demoiselle en détresse, et ce, même dans les situations vraisemblablement désespérées. Le pompier t’assure que vous allez vous en sortir, t’explique calmement les moindres détails de son plan. Mais quelque chose te chiffonne et tu fronce ton nez retroussé. Tu n’aimes pas être laissée pour compte et ça, il semble l’avoir oublié. C’est vous deux ou pas du tout. A ton tour tu chuchotes : “Mettre tout le monde à l’abri, pas de soucis. Mais attendre les secours et te laisser te dépatouiller avec eux tout seul, absolument hors de question Natsu.” Tu fais mine de fixer un point en face de toi pour ne pas avoir l’air trop suspecte. “On est une équipe, on est partenaires. C’est nous deux ou pas du tout. C’est non négociable.” Reprends-tu, autoritaire, le coeur battant sous les prémices de l’adrénaline qui s’infiltre dans tes pores. Tu as l’impression de retrouver les sensations que tu éprouvais à l’époque, ton partenaire de toujours à tes côtés et à ce moment-là, rien ne semble avoir changer. Une des mouches se retourne vers vous deux, le regard suspicieux et tu fais mine d’être innocente, de n’avoir rien à te reprocher. L’homme fronce les sourcils avant de se détourner de vous. Il va falloir agir rapidement. J’ai l’impression que l’une des mouches se doute de quelque chose.” murmures tu au chasseur de dragons alors que tu cogites un instant sur le comment tu pourrais aider Natsu. La magie est certes revenue à Storybrooke mais deux points se soulèvent. Si tu as compris de toi-même que le fils d’Igneel était capable de l’utiliser, tu n’es absolument pas dans la même situation. Pas de clé, pas de magie et ce, malgré la magie qui circule dans ton sang. Tu pourrais évidemment envisager de lancer la magie ultime des étoiles, le sort d’Urano Metria mais malheureusement, tu es bel et bien incapable de l’utiliser sans Hibiki de Blue Pegasus, te promettant par la même occasion d’apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur les différents sorts de ta magie, une fois rentrés chez vous. Enfin, si vous rentrez un jour... Second point, votre réserve en aethernano. Ici, pas d’aethernano. Il n’y a vraisemblablement aucun moyen de recharger ni de l’améliorer. Seule solution : se battre. Loin de toi d’apprécier cette alternative mais comme dirait ton coéquipier : “Je m’enflamme.”



panic!attack
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78608-stella-the-fault-in-our-stars

Edan Sparkles


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier


☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 625
✯ Les étoiles : 4883




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 5 Sep 2018 - 0:44

Des mouches qui attaquent le centre commercial
ça va chauffer pour leurs ailes jamais


Alors que le mage de feu lui explique pourquoi il avait quitté subitement la ville peu après la levée de la malédiction et sans toucher un mot à personne, Lucy, lui dit qu'elle comprenait. Depuis qu'ils étaient partenaires à part Happy, Lucy était la seule qui le comprenait, puis la jeune constellationniste lui dit qu'elle aurait pu l'aider et rajouta que Grey aussi. Lorsqu'il entend le prénom de son rival, Natsu se mord la lèvre repensant aux paroles du mage de glace, lui aussi, lui avait dit qu'il l'aurait aidé s'il était venu le voir, il repensa aussi aux brûlures qu'il lui avait affligé en perdant le contrôle de son dragon intérieur et imaginer qu'il aurait pu affliger cela à Lucy également, cela lui faisait mal... Non, peut-être qu'il a bien fait de partir... Il ne savait plus en fait... Il était conscient qu'il avait fait souffrir des personnes et s'il n'avait pas de cœur, il aurait très bien pu faire du mal à une personne. C'est donc tout naturel qu'il protège Grey en ne révélant pas à Lucy que le mage de glace et lui se sont connus pendant la malédiction. Le chasseur de dragon reporte son attention vers la jeune femme blonde, fermant un instant ses yeux vert onyx et les rouvrant comme s'il avait fait un choix..

" À partir d'aujourd'hui, je te promets que si j'ai des soucis, je t'en fais pars." Il devait jouer la finesse, même si ce n'était pas son fort." Oui...A Grey également." C'était dur de mentir et de cacher quelque chose, surtout lorsqu'on connaît le mage de feu, cette fois-ci, il ne laissait rien transparaître pour préserver l'équilibre du ténébreux.

Le blond présenta son compagnon à quatre à son amie, c'était un chat noir et blanc avec de grands yeux vert fan de câlins. Dès que quelqu'un commencer à le caresser, le chat ne le lâcher plus. Il avait fait la même chose au mage de glace et là, il le faisait avec la constellationniste. Puis de fil en aiguille, la conversation se porta sur le premier compagnon et meilleur ami de la salamandre et très vite le sourire du blond s'effaça. Parler d'Happy le faisait souffrir, car il avait l'impression de n'avoir rien tenter pour le retrouver et tout comme Grey, il avait peur que son premier compagnon ne lui pardonne pas et le rejette. Comment le pompier réagirait-il si ce scénario ce produit ? Est-ce qu'une tonne de poissons pourrait le faire pardonner ? Il ne le sait pas. Puis comme à son habitude, Lucy le rassure en lui disant que le matou bleu lui pardonnera. Après tout, avant que cette foutue malédiction arrive, cela faisait 6 ans que l'Exceede et lui se connaisse et ils étaient inséparables.

"Il me manque...."

Il lui manquait certes, c'était avec lui qu'il faisait le plus de connerie, c'était avec lui qu'il partageait ses blagues puériles et c'était avec lui qu'il aimait voler sans être malade. Lucy demanda si Happy, il est dans ce monde, est-ce qu'il serait humain. Natsu leva la tête vers le plafond et croisa ses bras tout en s'appuyant contre le dossier de la chaise. " Humm... Ça pourrait expliquer pourquoi il n'y a pas de chat bleu qui parle en roulant des R et qui vole."C'était sorti tout seul comme à son habitude, ne prenant cela qu'à la légère. Oui, si Happy avait son apparence habituelle, on l'aurait déjà remarqué. Puis leurs retrouvailles furent de courte durée, des braqueurs annonce un hold-up dans le centre commercial.

La salamandre écoutant son instinct de combattant voulait s'interposer, mais lucy le devança et proposa de l'argent, ainsi que son collier aux mouches. Ces derniers en voulant plus la prirent en otage, le blond très en colère s'avança vers le braqueur, mais fut stopper net par un tir. Cependant il ne voulait pas s'arrêter, sauf lorsque les bandits prenne en otage un enfant, Natsu fut obligé de capituler. Il n'aimait pas abandonner, il serra les poings et les dents.

Le pompier fut attaché à son amie et les bandits commencèrent à dépouiller les gens de leurs téléphones et autres affaires personnelles de valeurs. C'est alors qu'il entend la journaliste dire qu'on va tous y passer. " Dit pas ça, t'es de fairy tail, tu n'as pas le droit de baisser les bras. On va s'en sortir, je te le promet." Le mage de feu fit part à Lucy de son plat et Lucy lui dit qu'elle irait mettre les gens à l’abri , mais qu'elle n’attendrait certainement pas les renforts surtout si le dragon était entrain de se battre seul contre les braqueurs. La jeune femme lui dit que c'est en équipe qui vont affronter les mouches ou c'est rien du tout. Natsu aimait bien le caractère de Lucy, toujours prête à l'action, dés le premier jour, il savait qu'elle avait l'esprit de la guilde." Très bien partenaire, reformons notre duo." Le jeune femme lui dit qu'il faut réfléchir à un plan.

"J'ai bien une idée, mais à chaque fois ça foire." Son idée n'avait pas changer depuis que Lucy et lui faisait équipe et qu'il fallait attirer l'attention sur le sexe opposé...Bon c'est vrai qu'avec un baron pervers du nom d'Ebar et des monstres d'un parc d’attraction dans le château d'Edolas, ce plan n'a jamais fonctionner mais ici...Peut-être que le charme de la blonde allait fonctionner sur ces personnes, Natsu ne se décourageait pas. Il s'avait que ce n'était pas bien d'utiliser son partenaire de cette manière, mais ce n'était pas sa faute si Lucy lui disait à chaque fois que personne ne résiste à son charme. "Hummm avec une tenue plus sexy ça aurait été...mais faisons avec ce qu'on a. Si tu es convaincante ça devrai le faire." Il pouvait sentir le regard noir de la jeune femme, car a chaque fois qu'il faisait ce plan, la pauvre se retrouver toujours dans de dangereuse situation. " Vu qu'on a pas d'autre idée, c'est le meilleur plan qu'on a." Il n'attendait pas de savoir si son amie avait un autre plan, il était persuadé que le sien allait fonctionner.
Le seul problème auquel il se heurte, c'est comment se détacher. Évidemment, le mage de feu pouvait utiliser ses flammes, mais il n'était pas tout seul, Lucy était attachée à lui. Il ne pouvait se permettre de blesser une autre personne qui tient. " Luce...t'aurais pas ce machin que les filles utilisent pour leurs ongles ? Sinon je serai obligé d'utiliser mes flammes pour réduire en cendre les cordes."

Il rigola en entendant Lucy, lui dire qu'elle était une fille et qu’évidemment elle avait le nécessaire pour se refaire une beauté. Mais avec ses liens, c'était peut-être difficile d'atteindre la petite trousse. La jeune femme lui fit remarquer qu'une mouche se doute de quelque chose. "Tsss, même s'il connaît notre plan, il ne fait pas le poids." Natsu affiche un sourire carnassier rien qu'à l'idée d'avoir un peu d'action. " Je m'enflamme !" Sans s'en rendre compte, le mage de feu dit ses trois mots favoris en même temps que sa partenaire, ce qui le fit sourire d'avantage. Depuis qu'il fait équipe avec Lucy, Grey, Erza et Wendy sans compter Happy et Carla ses derniers aimer dire les mots de la salamandre comme si, ils pouvaient avoir un pouvoir de ralliement et leur donner plus de force.

Libéré des entraves grâce à une petite flamme qu'il avait dirigée vers lui pour ne pas brûler Lucy, la salamandre, n'attends pas une seconde de plus pour mettre une raclée aux personnes qui les surveillent. Ils n'étaient pas nombreux, c'est vrai, pourquoi mettre autant de personne si les otages sont attachés et que certains ont peur. C'est ridicule... Ou complétement inconscient s'ils ne savent pas que des mages sont parmi les prisonniers. Ils auraient certainement mis plus de personne. Alors que les braqueurs étaient dans les vapes, Natsu s'approcha d'une des mouches et commença à enlever la tête de mouche.

"Whaaaa, c'est géant." Il commença à mettre la tête du costume sur sa propre tête et à faire l'idiot. Il arriva même derrière le dos de Lucy pour lui faire peur et éclata de rire, puis il s'éternua dessus. " Haaaa, je me suis éternuer dessus...C'est dégueu." Natsu essaye d'enlever la tête de mouche. " C'est coincé...Luce aide moi à enlever ce truc débile de ma tête." Il a fallu un moment pour décoincer la tête du mage de feu du costume de la mouche. Il touche son visage et s'extasia de pouvoir sentir la peau sous ses doigts " Ahhh Oui enfin libre." Disait-il en levant les bras en l'air comme un vainqueur qui aurait gagné le premier prix. " Lucy met tout le monde à l'abri d'accord...Oui, on fait équipe, tu pourras me prêter main forte" disait-il en reprenant son sérieux et en regardant Lucy dans les yeux.


acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Pourquoi on se fourre toujours dans un merdier pas possible [ Stella ]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial