LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Horror and doom ( Haunted Asylum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Edan Sparkles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Horror and doom (  Haunted Asylum) 181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1398

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Ven 22 Juin - 20:58

We live as we dream, we scream
« Il y a des choses dans ce monde que nous ne pourrons jamais comprendre entièrement. "
Les jours passent et se ressemblent à peu près tous. Samedi était déjà là, l'après-midi pointait le bout du nez et il faisait beau et chaud pour un mois de juin. Entre son travail, les combats clandestins ou même de bar, les fêtes improvisées, cela n'aidait pas Edan à être celui ,qui été vraiment. La seule façon d'être Natsu était lorsque Stella qui n'est autre que Lucy et River, allias Grey sont à ses côtés. Quand ils ne sont pas là, la vie était triste. En lisant plusieurs articles sur le web, le chasseur de dragon laissa ses pensées l'envahir de ses doux souvenirs de quêtes. Il aimerait tant en refaire une. Une seule pour s’échapper un instant de monde terne, mais ici, dans cette vie, le mot quête n'existait pas.

Ses yeux rivés sur l’écran de son ordinateur portable, il porta à ses lèvres une canette de coca-cola. L'original bien sûr, il n'aimait pas le light, le zéro sucre ou même le naturel, juste l'original, c'est meilleur... Bon mélanger à de l'alcool encore plus. Les yeux du blond s’agrandissaient face à un article parlant d'un Asylum le plus hanté des États-Unis d’Amérique et qu'il y a eu plusieurs disparitions assez mystérieuses et glauques où d'étranges événements se produisent. Puis il recracha le liquide brun sur son écran quand une phrase proposant un défi attira son attention. "Résolvez ce mystère en survivant une nuit dans cet enfer". Un endroit hanté...Cela-lui faisait penser à l'île de Galuna. Il imprima en vitesse la page et la rangea dans une de ses poches de son jean.

Voulant réunir son équipe, Natsu prit son cellulaire et composa le numéro de Grey. Une sonnerie, deux sonneries, la voix de River se fit entendre...au moins, il ne l'ignorait pas. Le chasseur de dragon lui annonça sans prendre de gant son idée de faire une virée dans cet endroit hanté à la façon de leur guilde. En entendant le refus de River, Edan changea son plan. Il allait en quelques sortes se ranger du côté de son rival et ne plus parler de cette histoire d'asile hanté. Ce n'était pas son genre d'abandonner aussi facilement surtout depuis qu'il avait repris du poil de la bête. On ne vend pas la peau du dragon sans l'avoir tué. Il savait que River allait se douter de quelques choses en entendant ses paroles :"OK ! Tsss ! T'es pas marrant! Je me tire !" Un sourire se dessina sur les lèvres de Natsu, le mage de feu savait qu'en disant cela, son rival ne l'accepterait pas. Cela lui faisait du mal de devoir en arriver là pour faire sortir Grey de son quotidien monotone, de devoir lui rappeler qu'il était parti pendant autant d'années, surtout après son aide lors des retrouvailles.

Bon, il fallait attendre le glaçon morde à l'hameçon, le chasseur de dragon coupa exprès son téléphone et décida d'aller chez son amie. Dans ce monde, son amie s’appelle Stella, mais pour Edan, c'était toujours Lucy, sa Lucy. Le mage de feu voulait qu'elle participe à cette petite aventure, même si la jeune femme n'aimerait pas aller dans l'asile hanté. Le jeune homme parti de chez lui et se dirige vers l'appartement de la journaliste. Toute personne normale et ayant d'un peu de bon sens, irait à l'interphone pour demander d'entrer, mais pas la salamandre. Lui, il regarda les étages et chercha la fenêtre qui donne sur le salon de son amie. Un, deux, trois.... Il compta les étages et les fenêtres, pour tomber sur une vitre légèrement ouverte. Le blond souriait et entreprit de gravir le mur de l'immeuble. Il poussa légèrement la fenêtre sans faire de bruit, il vit son amie assis à son bureau et tapotant le clavier. Il était habillé d'un jean, des baskets rouge, un t-shirt noir et des éclaboussures blanche sur une partie de son haut et blanc sur la partie du bas avec comme message origin, le tout dans une coupe silmfit. Pour faire plus l'aventurier, Edan avait mis un bandeau rouge à ses cheveux.

" Hé Lucy!!! Dit ça te..." Commença-t-il à dire lorsqu'il vit son amie se retourner. Rien qu'à son regard, la salamandre se rappelait que dans leur monde, la mage n'aimait pas qu'il entre chez elle comme un voleur."Hein ? Non, mais arrête ! J'ai quelque chose de sérieux à te dire !" Disait-il pendant la dispute et en voyant qu'elle était prête à lui balancer un objet en pleine tête. "T'as pas envie de te souvenir un peu des missions qu'on faisait ensemble ? Aller ça sera plus marrant de rester ici, dans cette ville. Cela nous permettra d'être les vrais nous." Tout en terminant sa phrase, le blond montra le papier qu'il a imprimé plutôt, en faisait son éternel sourire. "Dans un Asylum Hanté, c'est cool non !"

Une sonnerie de téléphone vient interrompre leur discutions, Edan ne regarda pas le siens, car il l'avait éteint et en plus, ce n'était pas sa sonnerie. Pendant que Stella parlait avec son interlocuteur, Natsu regarda l'appartement ne se doutant pas qu'on parle sur lui. " Il est super ton appartement ! Encore plus grand que l'ancien !" Dit-il en s'extasiant et en voulant ouvrir toutes les portes. Une fois calmer et que Stella raccrocha, le mage de feu arriva sans faire de bruit derrière elle. " Alors on y va ?"

Trente minutes plus tard la porte de l'appartement de la blonde s'ouvrit pratiquement avec fracas sur un homme décidément pas du tout commode. Son regard glacial pouvait faire frissonnait n'importe qui, mais pas le pompier. Ce dernier étira un large sourire moqueur en pointa son doigt vers le nouvel arrivant. " J'ai réussi à te faire sortir malgré tes protestations, tout le monde répond à l'appel de Fairy tail!" Le pompier explosa de rire. " Non, mais sérieux, tu m'as cru quand je t'ai dit que j'allais me tirer ?"
acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

River Frost


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Horror and doom (  Haunted Asylum) 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6343

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Sam 23 Juin - 1:32




Edan Sparkles, River Frost, Stella Eurfield & LA Avigail Toothless

Horror and doom

‘’You got nowhere to run to so don't try hiding
'Cause I'm known to be like Jack Nicholson from The Shining
Yeah, I'm breaking your door down so don't try fighting
Yeah, you gotta keep 'em fed or the dead keep biting’’

Ce samedi après-midi était semblable à tous les autres, à une exception près. Ce matin-là, River s’était réveillé plus tôt que d’habitude. Il avait profité du beau temps pour aller courir. Normalement, le samedi est réservé aux jeux vidéos. Le Frost passe sa journée à paresser tout en éclatant des zombies sur sa console et son grand écran. Ce samedi-là, il n’y avait aucune place pour la paresse. Selon le médecin de Darcy, ses côtes étaient complètement guéries et il allait pouvoir reprendre les combats, au grand damne de Lucy. Peu importait au jeune homme que l’on s’inquiète pour lui, il avait eu l’accord du médecin pour recommencer à se battre et il allait tout donner. Aussi, ce fut donc avec une détermination sas borne qu’il avait décidé de s’entrainer toute la fin de semaine afin d’être à son meilleur pour le samedi suivant. Il était allé courir en avant-midi, puis était retourné chez lui pour manger un peu avant de se rendre à la salle de sport.

Propre de sa personne, et aussi parce que le soleil de plomb lui avait donné vraiment très chaud, River avait décidé de prendre une douche avant de manger. Vers treize heure, il pu enfin se poser et déguster un délicieux sandwich garni de toutes sortes de viandes, histoire de lui donner l’énergie nécessaire pour la suite de son entrainement. Dans l’après-midi, ce serait surtout de la musculation à la salle de sport. Le lendemain, il passerait la journée à l’entrainement au combat. Son horaire était déjà tout décidé et le Frost aimait bien quand les choses étaient planifiées. Terminant sa dernière bouchée de sandwich, le son d’une musique rock retentit dans l’appartement. Aussitôt, le mage attrapa son téléphone cellulaire et il put lire le nom de Edan sur l’écran. Haussant un sourcil, car il était rare que le blond l’appelle, il répondit. Natsu semblait surexcité au bout du fil. Il parlait d’une mission dans un endroit hanté, comme dans le temps où ils étaient à Magnolia.
‘’Quoi? Mais de quoi tu parles?’’, demanda le mage de glace qui ne comprenait vraiment pas ce que la Salamandre attendait de lui. Il lui expliqua plus calmement qu’il avait trouvé un endroit apparemment hanté qu’il était possible d’exploré et qui avait été le lieux de disparition. ‘’Désolé, mec, je ne peux vraiment pas t’accompagner dans ta petit maison hantée de fête foraine. J’ai un combat la semaine prochaine et je dois m’entrainer. Penses à me rapporter une peluche quand tu reviendras dans le vrai monde.’’, lui expliqua-t-il en guise de refus. Il n’avait vraiment pas le temps d’aller jouer aux chasseurs de fantômes.

Edan ne sembla pas s’offusquer de son refus outre mesure. C’était déjà ça de gagné. Peut-être avait-il prit de la maturité depuis l’époque de la guilde. C’était là les réflexions de River jusqu’à ce que le mage de feu l’accuse de ne pas être marrant. Soupirant, le Frost s’apprêtait à répondre que la vie n’était pas marrante et que les gens avaient parfois des projets, mais il fut coupé par les derniers propos de Natsu. Il se tirait… Et la ligne fut coupée.
‘’Quoi? Comment ça tu te tires? Natsu?’’, criait Grey dans le téléphone ou sonnait une tonalité indiquant que plus personne n’écoutait. Il se leva d’un bond, pris de panique. En hâte, il composa le numéro du mage de feu, mais personne ne répondit. ‘’Ah le salaud! Dragneel! Je vais te tuer!’’, hurla-t-il, fou de rage. Il ne pouvait pas laisser son rival partir une nouvelle fois. Il lui avait fait une promesse que l’infirmier se jura de lui faire ravaler à coups de pelle dans la tronche.

En vitesse, River s’habilla, lui qui n’avait enfilé qu’un caleçon pour manger. Il attrapa le premier jeans noir qu’il trouva ainsi qu’un débardeur tout aussi noir arborant une image d’éclipse et les mots ‘’Wish upon a black star’’, vêtement qu’il s’était procuré lors du dernier concert de Celldweller auquel il avait assisté. Ceinture, chaîne à son cou, baskets aux pieds, il ne lui manquait plus que son porte-monnaie et ses clés pour partir à la recherche du futur cadavre de Natsu. Il enfonça son téléphone dans ses poches et prit en même temps son iPod qui ne le quittait jamais. En coup de vent, le mage de glace sortit de chez lui à une telle vitesse qu’il bouscula sa vieille voisine.
‘’Désolé Madame Jones! Je suis pressé, j’ai quelqu’un à tuer!’’, cria-t-il en courant vers sa voiture. Il s’agissait d’un modèle de l’année précédente de Mazda 3 bleu nuit, quatre portes, très spacieuse.

River, avant de démarrer, tenta une ultime fois de rejoindre Natsu sur son portable, sans succès. À bout de nerf, il décida d’appeler Lucy, peut-être aurait-elle eu des nouvelle du dragon avant qu’il ne parte encore une fois. Lorsqu’elle décrocha, Grey lui parla d’une voix très dure et visiblement énervée. Lorsqu’il lui demanda si elle savait où se trouvait Natsu, la jeune femme eut le malheur de lui répondre qu’il était chez elle. Le mage de glace se tut pendant les quelques secondes les plus longues de l’univers.
‘’Lucy… Dis à ce résidu de lézard que j’arrive et qu’il est mieux d’avoir une excellente raison pour m’avoir mis autant en colère.’’ Il coupa la ligne. Le Frost n’aimait pas être froid avec sa meilleure amie, mais si elle se plaçait entre la Salamandre et lui, elle ne le trouverait pas drôle.

La voiture démarra en trombe, mais River ne roulait pas trop vite. Le pauvre avait une impressionnante collection d’amandes pour excès de vitesse, alors il faisait attention. Son iPod connecté à sa voiture, il conduisait avec sa musique métal à plein volume, espérant que de hurler les paroles de ses chansons préférées allait le calmer. Malheureusement, en arrivant devant l’appartement de son amie, la rage était toujours aussi présente. Il sortit en vitesse de sa voiture et en claqua la porte. D’un pas déterminé, le regard noir, il marcha jusqu’à la porte de l’appartement de Lucy qu’il ouvrit sans prendre la peine de frapper.
‘’Il est où le bébé dragon?’’, cria Grey pour toutes salutations. La colère qui rongeait le mage était si intense qu’elle activait sa fibre magique. Son regard, bien que sombre, brillait de ses iris bleu. Sa peau était beaucoup plus pâle qu’à l’habitude et il s’en dégageait une vapeur blanche, signe d’une froideur évidente.

Dans le couloir, Edan se tenait devant lui, un large sourire illuminant son visage. Il était fier d’avoir réussi, grâce à sa ruse, à faire sortir River. Il poussa même l’arrogance jusqu’à éclater de rire, et il se moqua même du mage de glace qui avait réellement cru qu’il partirait. Dans son état de colère noire, Grey aurait pu congeler l’appartement entier. Plutôt que de tout saccager, il franchit la distance qui le séparait du mage de feu à grandes enjambées. Pour toute réponse aux moqueries de Natsu, il leva le bras et le saisit à la gorge, le plaquant au mur. Il appuyait sur la trachée du blond, juste assez pour restreindre l’arrivée d’air dans ses poumon, mais sans la bloquer complètement.
‘’Espèce de grosse merde! Et tu es fier de toi en plus?’’, dit-il, plongeant son regard de glace dans le feu des yeux de son rival. Il ne lâchait pas sa gorge malgré les mouvement du mage de feu pour se déprendre. ‘’Bébé dragon! Oublie pas une chose… Quand on sait se défaire de ce genre d’attaque, on sait aussi comment les faire sans que l’autre ne puisse se libérer.’’, assura Grey, espérant faire comprendre à Natsu qu’il était capable de l’étrangler sans que personne ne puisse l’en empêcher. Évidemment, Lucy n’était pas d’accord pour qu’il tue le dragon. Il le lâcha donc à contrecœur.

River se retourna vers son amie.
‘’Désolé, Lucy… Il m’a vraiment cherché…’’, dit-il pour tenter de justifier sa tentative de meurtre. Puis, une idée germa dans la tête du mage de glace. C’était pour partir à l’aventure qu’il avait fait sortir River de ses gonds. Soudainement plus calme et affichant un sourire en coin, l’infirmier sortit son téléphone portable. Il tapa dans le moteur de recherche le nom de l’asile que Natsu avait trouvé, le Waverly Hills Sanitorium. Il prit en note l’adresse et la rentra dans le GPS de son téléphone. Puis, le Frost éclata d’un rire mi-satisfait, mi-cruel. ‘’Alors, la Salamandre… Tu veux y aller dans ta maison hantée? On va y aller. Après tout, c’est pour ça que tu m’a fait venir ici, non?’’, dit-il calmement. Toujours en gardant ses yeux braqué sur Natsu, il s’adressa à Lucy. ‘’Prend tes affaires, Lucy. On part en mission…’’, dit-il d’un ton calme, mais sans équivoque, comme il savait si bien le faire.

Quand Lucy fut prête à partir, River attrapa Edan par le bras et le fit descendre avec lui dans la rue. Il allait bien finir tôt ou tard par réaliser son erreur. Le mage de glace conduisit son rival devant la porte côté passager de sa voiture.
‘’J’imagine que notre petite tête brûlée n’a pas regardé l’endroit où se trouvait l’asile avant de nous demander d’y aller, pas vrai? Tu n’as pas pris le temps de t’informer. Toujours aussi impulsif à ce que je vois.’’, dit River en ouvrant la portière. ‘’Eh bien, moi, j’ai pris la peine de regarder. L’asile en question se trouve à Louisville, dans le Kentucky.’’ Il tourna Edan face à lui pour être bien certain de voir son visage et de pouvoir lire la peur dans ses yeux. ‘’Nous sommes dans le Maine, Natsu. Ce qui veut dire que pour nous rendre dans ta maison hanté, on doit faire un beau dix-neuf heures de voiture. Attache-toi bien, on a une longue route à faire.’’ Le Frost connaissait le mal des transport légendaire de son rival. Il avait voulu le piéger, c’était à son tour de se marrer. Il profita de l’effet de surprise de ses révélations pour pousser Edan dans la voiture et refermer la porte. ‘’Allez, Lucy! Embarque, on part!’’

C’est à ce moment qu’une jeune femme aux cheveux d’ébène arriva à leur hauteur. River la reconnue rapidement. Il s’agissait de L-A, une fille qui n’arrêtait pas de lui poser des questions chaque fois qu’elle le voyait. Ses questions tournaient toujours sensiblement autour du même sujet, Edan. Elle ne comprenait pas pourquoi les deux hommes avaient autant de difficultés à se supporter. Elle était probablement amoureuse de Natsu, tout comme Lucy, et elle ne pouvait pas s’imaginer qu’on puisse ne pas aimer la Salamandre. Mais qu’est-ce qu’elles lui trouvaient toutes? Elle avait vu la scène et venait sûrement s’interposer devant le kidnapping peu subtile du dragon. Le Frost fut plus rapide.
‘’Salut LA… Tu tombe très mal. On part à l’aventure dans un manoir hanté. Si tu veux te joindre à nous, t’es la bienvenue, mais si tu ne viens pas, je n’ai pas le temps de justifier ça.’’, dit-il rapidement en pointant la vitre de la voiture derrière laquelle Edan se décomposait déjà.


☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Stella Eurfield*


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stella Eurfield*


╰☆╮ Avatar : suki waterhouse

Ѽ Conte(s) : fairy tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucy heartfilia

✓ Métier : journaliste au daily mirror
Horror and doom (  Haunted Asylum) Bannir10

☞ Surnom : Princesse, Luce,
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 56

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 24 Juin - 17:45


horror and doom
Journée banale qui se profile en ce samedi de repos, loin de la cacophonie des imprimantes et l’odeur d’encre qui règnent dans le bâtiment du Daily Mirror. Ta matinée s’est résumée à subvenir à tes besoins les plus primitifs : acheter de quoi manger et de quoi remplir. Habillée d’une tenue amplement confortable pour aller faire tes courses (et Mavis sait à quel point tu détestes faire les courses dans les supermarchés de ce monde), tu es finalement revenue chez toi avec plusieurs sacs dont quelques uns provenant de boutiques du centre commercial. Véritable shopaholic, tu n’as pas pu t’empêcher de craquer sur cette paire de sandales à talon et cette robe longue qui affine ta silhouette, imaginant parfaitement les deux pièces s’unir pour créer la tenue parfaite pour ces soirées d’été. Cependant, aucun projet n’est venu pimenter ton après-midi et tu as donc décidé de pianoter sur le clavier de ton ordinateur, continuant l’écriture de ce roman dont les premières pages sont à jamais perdues dans ton ancien appartement à Magnolia. Tes jambes sont réunies en tailleur sur ta chaise de bureau alors que ton cerveau cogite, tes yeux rivés sur l’écran de ton ordinateur. Tu es concentrée, imperturbable, consciencieuse et appliquée à l’idée de noter toutes les idées qui te passeraient par la tête (soient les événements de ta vie tournés de façon beaucoup plus romanesque disons le). Seul un léger courant d’air, permis par la légère ouverture de ta fenêtre, fait office de bruit de fond. Bruit de fond qui t’aide à réunir tes idées, à canaliser ton esprit qui vagabonde dans différents scénarii titanesques. Seulement, tu es si absorbée par ce que tu fais que tu n’entends pas ta fenêtre glisser, ton parquet craquer légèrement. Et ainsi, tu ne devines pas qu’un intrus s’est introduit chez toi, en plein milieu de la journée, sans la moindre gêne.

La voix masculine qui t’interpelle, te sort de tes pensées. Tu n’as pas besoin de te retourner que tu sais dors et déjà à qui tu as affaire. Tu ne connais que peu de monde qui oserait s’infiltrer dans un appartement et pas n’importe lequel, en plein milieu de la journée alors que les passants pourraient l’apercevoir et croire à un cambriolage. Seulement, par souci d’instinct de survie, tu te retournes précipitamment en attrapant la lampe de bureau qui se trouve sur ton bureau. Tu es prête à lancer cet objet à n’importe lequel individu qui se serait cru chez Mamie. Mais quand tes yeux se posent sur des cheveux blonds ornés cette fois-ci d’un bandeau rouge, tu ne lâches pas cette lampe pour autant. Et ce, même si tu n’es aucunement surprise de le croiser là. “Natsu !” Le dénommé Natsu est devant toi, un grand sourire sur son visage tandis que ta voix est sans équivoque et tes yeux sont menaçants. Voilà déjà quelques jours que tu as retrouvé ton Natsu qu’il s’infiltre déjà dans ton appartement. Certaines habitudes ne changeront jamais. Pourtant, même si le voir utiliser la fenêtre pour rentrer par effraction chez toi t’agace, cela te réchauffe le coeur d’une certaine manière, te donnant l’impression après tant d’années d’être revenue à Magnolia. “T’as toujours pas imprégné qu’il y a une putain de porte dans chacun de mes appartements ! C’est trop compliqué à comprendre ?!” t’écries-tu alors que ton regard en dit long sur l’agacement que tu éprouves à cet instant précis. Tu amorces un pas vers lui, toujours cette lampe bon marché dans la main. Tu es prête à le mettre dehors, à coup de Lucy Kick et de lampe s’il faut, jusqu’à temps qu’il imprègne que c’est par la porte d’entrée qu’il peut seulement entrer - bien que tu doutais encore de sa capacité à rentrer normalement, comme un individu lambda. Tu n’avais pas réussi à Magnolia, et il y avait donc peu de chances pour qu’il y arrive ici. “J’espère que tu as une bonne raison d’être entré en douce !” Immédiatement, le mage de feu te demande de t’arrêter voyant que tu es prête à lui lancer la lampe en pleine face. Il t’annonce qu’il a quelque chose de sérieux à te dire. Soupir qui traverse tes lèvres alors que tu croises les bras contre ta poitrine, la lampe résidant toujours dans ta main. Tu connais trop bien Natsu pour savoir que tu n’as pas de grandes attentes à avoir sur son sérieux. “Je t’écoute mais ça a intérêt de valoir le coup, sinon je te vire direct et tu repasseras par la porte d’entrée la fois prochaine”. Il te parle alors des missions que vous effectuiez dans votre vie d’antan et un sourire nostalgique remplace alors cette moue contrite qui s’était glissée sur ton visage avec l’agacement. Les vrais vous dit-il avec son éternel sourire sur le visage, sourire flamboyant que tu connais tant et que tu as toujours aimé voir sur son visage. Il te tend ce papier que tu attrapes et que tu analyses rapidement alors qu’il te précise la localisation. “Jamais je mettrais les pieds dans un truc hanté Natsu !” Un asylum hanté… Comme si tu allais y mettre les pieds. Trop peu courage pour t’y engouffrer, tu sais que tu sursauteras à la moindre occasion et réfugieras derrière la salamandre à la moindre présence surnaturelle. Et t’imagines que trop bien la nuit qui se profilera après cette visite.

“On en reparle après” annonces-tu pendant que la sonnerie de ton téléphone sonne. Sur l’écran de ton cellulaire est affiché le nom de River, ton meilleur ami et tu décroches sans attendre. Il t’explique rapidement la situation, t’expliquant que le chasseur de dragons lui a dit qu’il se tirait. Quand il te demande si tu sais où le fils d’Igneel se trouve, tu fronces les sourcils. “Hein ? Quoi ? Non, il est chez moi. ” Tu n’as pas le temps d’en dire plus que l’infirmier t’annonce qu’il est en chemin, visiblement très en colère alors, que pendant ce temps, Edan s’extasie sur la taille de ton appartement. Regard d’avertissement au mage pour lui intimer de ne pas fouiller dans tes affaires puis, la ligne se coupe. Penaude, tu regardes l’écran de ton téléphone avant de souffler. Cela n’annonce rien de bon. Tu connais suffisamment le mage de glace pour savoir que ses colères sont terrifiantes et connaissant les deux loustiques ainsi que leur manière de se chamailler en permanence, tu sais que cela s’annonce mouvementé. Tu n’as pas le temps de te retourner vers le mage que celui-ci s’approche de toi discrètement, sans le moindre bruit et te demande s’il est temps pour vous de quitter la ville afin de partir dans ce fameux asylum hanté qui ne te fait envie. Petit sursaut puis soupir résigné. Si tu étais réticente à l’idée de te retrouver dans un endroit horrifiant, l’idée te paraîtrait maintenant presque alléchante, surtout après le coup de téléphone du mage. “Je me change et on y va. Je sais pas pourquoi tu as dit à Grey que tu quittais la ville mais on ferait mieux d’être partis avant qu’il ne débarque. Aucune envie d’avoir du sang de dragon sur mon parquet”. L’idée de partir dans cette sorte de “quête” sans prévenir River n’est pas à ton gout mais il le faut bien. Parce que tu ne donnes pas cher de l’état de ton appartement après la confrontation. Car il est bien connu que la glace et la feu ne font pas bon ménage, et ce, depuis longtemps.

Tu reposes enfin cette fameuse lampe de bureau et te diriges vers ta chambre. Jadis, ton lit donnait directement dans la pièce à vivre. A l’époque, tu étais la locataire d’un petit studio, donnant vue sur le canal qui traversait la ville. Petit studio qui coutait une vraie petite fortune. Aujourd’hui, tu es l’heureuse propriétaire d’un T2 tout neuf à Storybrooke, parquet flamboyant, salon et cuisine américaine dont l’utilité n’est plus à prouver. La chambre est séparée et la salle d’eau est digne des derniers magazines de décoration. “N’en profite pas pour fouiller !” l’avertis-tu alors que tu refermes la porte derrière toi. Rapidement, tu quittes tes habits confortables et après avoir fouillé quelques instants dans ton armoire, tu ressors une tenue que tu juges adaptée à la nostalgie de la situation. Tu enfiles une chemisier blanc sans manche tout simple, rentré dans une jupe courte bleue qui te permet d’être suffisamment libre de tes mouvements. Si la tenue a beaucoup de similitudes avec les tenues que tu portais antan, tu as cependant troqué tes habituelles cuissardes plates et tes bas pour une paire de combat boots. Tu as enfilé une veste en jean pour parfaire le look. Tes cheveux blonds sont réunis dans une queue de cheval haute et alors que tu t’observes quelques secondes dans le miroir, tu as l’impression d’apercevoir cette Lucy qui partait en mission avec son équipe. Si ce n’est que tu n’es pas en possession de tes clés de constellationniste. Ton coeur qui se serre comme à chaque fois que tu repenses à tes esprits et tu quittes la chambre d’un pas déterminé. “C’est bon on peut y aller”.

Au moment-même où tu prononces ces mots, la porte d’entrée s’ouvre avec fracas, laissant apparaître un mage de glace passablement énervé. La température de la pièce baisse de quelques degrés alors que Grey demande où est, comme il dirait, “le bébé dragon”. Le mage dégageait beaucoup de magie. Et alors que tu t'apprêtes à lui soumettre l’idée de se calmer, n’envisageant pas une seule seconde de voir ton appartement détruit par la glace, le pompier ne trouve rien de mieux que de provoquer l’infirmier. (Bon sang Natsu, ça t’arrive de réfléchir de temps en temps ?) (T’as décidé de signer ton arrêt de mort, c’est ça ? Hors de question que je te perde à nouveau...) La réaction de River ne se fait pas attendre. D’un mouvement précis et rapide, le mage de feu se retrouve contre le mur, la main de Grey lui bloquant la trachée. Tu laches un léger bruit d’étonnement, n’écoutant qu’à moitié les paroles du mage. Tes yeux ne peuvent pas quitter Natsu qui se débat légèrement et l’angoisse se lit sur ton visage. Tes yeux croisent ceux de la salamandre et instantanément, tu te précipites à leurs côtés. “Arrête !” Voyant qu’il ne t’écoute pas, tu poses ta main sur son bras et le supplies une nouvelle fois : Grey arrête ! Tu vas le tuer si tu continues comme ça ! S’il te plait…” Grey te regarde quelques instants, la colère semble diminuer dans son regard quand il entend ta voix tremblante. L’halo de magie qui était apparue autour de lui disparait et Natsu reprend alors une respiration correcte. Mais inquiète, tu ne peux t’empêcher de lui demander comment il se porte. “Natsu, ça va ???”

Tu aides le mage à se relever et après t’être assurée une nouvelle fois qu’il va bien, tu te retournes vers Grey qui lui aussi s’est retourné vers toi. Il s’excuse, tentant de justifier sa tentative de meurtre. Tu lèves les yeux au ciel. “Et c’était une raison suffisante pour défoncer ma porte, oublier d’embrasser ta meilleure amie et presque tuer Natsu ?” Tu avances vers Grey et lui claque un baiser sur la joue. “Vous êtes tous les deux des idiots. Y’en a vraiment pas un pour attraper l’autre”. Tu regrettes que Erza ne soit pas ici pour les recadrer.

Tu observes en silence River pianoter sur son téléphone et tu le regardes surprise quand tu l’entends éclater de rire. Son rire n’a rien de celui que tu lui connais habituellement et tu ne sais pas si tu dois avoir peur des tonalités que celui-ci a pris. Il s’adresse au mage de feu, acceptant finalement sa proposition de mission. Puis il se tourne vers toi et d’une voix calme mais qui ne laissait place à aucune négociation, il t’annonce que vous partez en mission. Tes yeux brillent de cette lueur qui leur a manqué pendant tant d’années, la lueur de ce goût d’aventure qui a tant manqué à la vie de Stella. Tu es heureuse de voir votre équipe se reconstituer. Comme au bon vieux temps, et ce, même s’il manque des membres. Malgré ça, tu ressens une légère appréhension à l’idée de partir en mission dans un asile hanté. Et ce même si tu as deux mages très compétents à tes côtés pour te protéger si tu finis par te mettre en position foetale dans un coin.

Réunissant quelques affaires dont de l’eau et des cachets pour le mal des transports - bien que tu te doutes de leur inefficacité sur le mage de feu, tu débarques de nouveau dans le salon, un tote bag à la main. “J’suis prête on peut y aller”. Tu prends soin de fermer les fenêtres et de fermer la porte une fois que Grey a embarqué Natsu sous le bras pour l’emmener dans la rue. Arrivés tous les trois à la voiture, tu écoutes l’infirmier expliquer à Natsu ce qu’impliquait une visite de courtoisie dans l’asylum le plus hanté des Etats-Unis alors que profitant de l’effet de surprise, le mage de glace pousse le blond dans sa voiture. Tu aperçois dors et déjà Natsu se décomposer sur place tandis que Grey te demande de monter en voiture. “Tu es cruel, t’as pensé à moi qui vais devoir vous supporter tous les deux pendant 19 heures enfermées dans la même voiture ? Entre toi qui va surement te plaindre de son mal des transports et lui qui va certainement vomir dans ta voiture… Bonjour l’ambiance”. Mais le sourire que tu arbores prouve au mage que malgré l’endroit terrifiant où vous allez, la perspective d’une bonne mission à l’ancienne t’enchante au plus au point. Si seulement, c’était payé…

Et alros que tu t’apprêtes à t’installer à l’arrière de la voiture, une demoiselle aux cheveux ébènes répondant au prénom de LA arrive et ton meilleur ami lui explique qu’il n’a pas le temps de lui expliquer la situation. Cependant, qu’elle peut vous rejoindre pour partir à l’aventure. “Si tu viens, faut que tu sois prête à supporter le mal des transports de Edan”. Tu tiques un instant sur le prénom que tu as utilisé, lui trouvant une étrange consonance quand tu le prononces, bien trop habitué aux chaleurs estivales qui s’esquissent de son prénom habituel.

Entrant dans le véhicule, prenant soin d’avoir en vision le déjà malade Natsu, tu sors ta bouteille d’eau et lui tend, avec un cachet contre le mal des transports. Ta main vient se poser naturellement sur l’arrière de sa tête et avec douceur, tu lui dis : “Tiens avale ça. Je sais pas si ça aidera. Mais vaut mieux prévenir que guérir. Tu lui adresses un sourire encourageant tandis que la nouvelle venue s’installe à tes côtés, à l’arrière du véhicule et que Grey prend place au volant. “Tu me dis si tu as besoin d’un autre cachet d’accord ? Je suis là ok ?” Ta voix transpire une douce bienveillance tandis que tu as un regard rempli d’affection pour le mage de feu. Puis, ton attention se porte sur Grey qui démarre la voiture. “Vas doucement en conduisant, d’accord ?” Et bien que le disciple d’Ul soit en colère contre la salamandre - même si celle(ci relève bien plus de la colère froide qu’autre chose à présent), tu espères malgré tout qu’il suivra ta demande. Parce que tu le connais. Tu sais à quel point sa conduite peut être brusque et rapide. Et alors qu’il approuve à demi-mot, tu n’es absolument pas convaincue par ses paroles. “Je suis sérieuse River. Vas doucement. S'il te plait” Tu t’enfonces dans ton siège alors que la voiture démarre et quitte la rue de ton appartement, en prenant progressivement une allure constante. Un petit merci à l’égard de Grey tandis que tu décides de finalement te présenter à la jeune femme qui vous accompagne. “Je suis Stella. Enchantée de faire ta connaissance !”

L’aventure s’annonce transcendante, tu le sens !

AVENGEDINCHAINS

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78608-stella-the-fault-in-our-stars

L-A Avigail Toothless


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


L-A Avigail Toothless


╰☆╮ Avatar : Alexandra Daddario

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Krokmou

✓ Métier : Vétérinaire en Zoo
☞ Surnom : Surnom perso : L-A Surnom joueuse: Raip / Amande Surn
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 42

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 4 Juil - 23:55



Horror and doom Ft L-A x Fairy Tail Team !

Loeiza-Aime n’avait qu’une envie, partie en vacance, loin. Loin de sa famille, loin de son boulot, parce qu’entre les animaux et Krane qui lui tapait toujours sur le système, elle commençait légèrement à en avoir un peu marre. Surtout que c’était soi-disant la faute de River, le pauvre devait avoir continuellement les oreilles qui siffle avec le Viking toujours en train de parler de lui. D’accord il s’était tapé sa sœur et avait voulu se taper son frère, mais ce n’était pas une raison pour avoir peur que ça se passe avec elle. Et puis de toute façon même si c’était dans son intention, peut importe, elle n’avait pas de compte à rendre à Krane. Loeiza-Aimie se leva de son lit et regarda dans son armoire, ça faisait déjà plusieurs heures qu’elle était levée, mais elle avait eu envie de prendre un peu de temps pour elle et de lire sans être déranger par l’un ou l’autre des membres de cette famille de dingue (il fallait bien l’avouer). Mais cette fois-ci, il fallait qu’elle se lève, elle avait envie de faire un peu de shopping et surtout elle avait envie de passer voir River pour lui parler de cette chose qu’elle avait remarqué, mais qu’il avait tendance à éviter de mentionner. Comme si elle était stupide, ragh les hommes ! Son regard balaya son armoire de haut en bas avant de tomber sur un de ses jeans fétiches et un corset en cuir qu’elle avait acheté dans une boutique assez spéciale. Elle récupéra au cas ou un t-shirt qu’elle fourra dans son sac avec un gros pull. Elle n’était pas frileuse, pas du tout, mais on ne savait pas quel temps il pouvait faire en début de soirée, tout était possible. Sa tenue n’était pas très colorée, mais sa couleur préféré avait toujours été le noir, peut-être parce que c’était de cette couleur qu’elle était sous sa forme de dragonne ? Elle ne savait pas en tout cas, la plus part de ses vêtements étaient de couleur foncé sauf quand elle allait au travail, mais la encore les circonstances étaient atténuante. Après s’être habillée, légèrement maquillée et avoir brossé ses cheveux, la jeune femme prit son sac et se dirigea vers la porte d’entrée. Comme s’il était doté d’un radar à sœur, Krane apparut immédiatement alors qu’elle posait son pied sur la dernière marche. Elle soupira et rajusta son sac sur ses épaules. Ils avaient le même âge pourtant quand elle le regardait, elle avait l’impression qu’il la prenait pour plus jeune qu’elle n’était et ça lui faisait bouillir le sang.

-Jean, basket, sac à dos et maquillage … Loeiza-Aimie, tu vas où ?
Je sors, mais ça je pense que tu l’as deviné et si tu veux savoir où, la réponse est ça ne te regarde pas.

Il n’avait pas besoin de savoir ce qu’elle allait faire en ville, et elle savait très bien comment faire valoir son avis. L-A passa à côté de lui pour rejoindre la porte, mais elle ne put faire que deux pas avant de se faire de nouveau arrêter par Krane. Elle baissa les yeux sur la main qui tenait son bras puis remonta son regard sur le visage du Viking. Soudainment les yeux de l’ancienne dragonne se mirent à briller et des lueurs commencèrent à apparaître sur son visage et ses bras. Elle n’était pas en colère, mais assez exaspéré pour que ses lumières s’allument et illumine son corps comme une mise en garde.

Krane, je t’adore, mais là tu es juste lourd. Alors si tu ne veux pas être brûlé au troisième degré, je te suggère gentiment d’enlever ta main et de me laisser partir.

Il la lâcha et les lumières se mirent à disparaître progressivement, elle murmura un merci avait de sortir et de crier qu’elle lui enverrait un message si elle rentrait tard. Juste histoire de le rassurer et qu’il ne s’amuse pas à aller la chercher chez toutes les personnes qu’elle avait eu la chance de rencontrer. Dans sa voiture, la brune poussa un soupire de soulagement et remua des épaules pour se décrisper. Elle était pas en colère heureusement sinon la fumée aurait envahi rapidement la pièce, mais le scintillement pouvait encore apparaître à tout moment et elle n’était pas une bête de foire.
Arrivée dans le centre ville, L-A sourit, elle avait prévu d’aller faire deux ou trois boutiques avant d’aller frapper à la porte de chez River mais le destin avait apparemment un humour assez intéressant. Parce que seulement après une boutique de lingerie et une boutique de vêtement, elle faillit rentrer dans River qui sortait d’un immeuble. Elle ne put lui adresser une parole que déjà il l’enjoignait de monter dans la voiture et de partir avec vers … vers quoi ? La brune ne le savait pas, mais elle décida de les accompagner et apparemment ce n’était pas une mauvaise idée. Parce que la autre fille de l’expédition risquait vraiment d’avoir mal à la tête avec ces deux zigotos. Installée dans la voiture, l’autre femme se présente et L-A lui sourit tout en gardant un œil sur la route.

Loeiza-Aimie, mais tout le monde m’appelle L-A ! Enchantée de faire ta connaissance aussi. Tu les connais depuis longtemps ? Parce que j’ai l’impression que tu sais bien les gérés les deux !

Puis se rendant compte qu’il lui manquait une information assez crutiale, la jeune femme se tourna complètement vers River et fronça les sourcils.

Oh fait est-ce que quelqu’un peut m’expliquer c’est quoi cette histoire de maison hanté ? Parce que j’avoue que je ne comprends pas très bien où on va ! Si vous voulez quelque chose de hanté demandé à deux ou trois de nos sorciers vaudous et ils vous présenteront la meilleure maison hanté pour halloween.
(c) crackle bones

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78088-termine-sometimes-the http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78545-we-all-change-toothless#933416 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78603-journal-de-la-reine-des-dragons#935123

Edan Sparkles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Horror and doom (  Haunted Asylum) 181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1398

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Dim 15 Juil - 20:56

We live as we dream, we scream
« Il y a des choses dans ce monde que nous ne pourrons jamais comprendre entièrement. "


Le mage de feu avait fait une petite blague à son éternel rival, car ce dernier ne voulait pas participer à une mission que Natsu avait qualifié digne de Fairy Tail trouvant la proposition du blond de manège de fête foraine qui n'a pour but que de faire peur aux enfants. Il lui a dit qu'il revenait sur sa promesse de rester à Storybrooke et de se tirer tout seul là-bas, pour pousser plus loin sa mauvaise blague, il avait coupé son téléphone portable. Puis, le blond décida d'aller chez Stella pour l'inciter à venir avec lui pour cette mission chez les chasseurs de fantômes à la Fairy Tail. Cependant, le mage de feu connaissait la phobie de son amie pour les lieux hantés et maudits, mais il se disait qu'avec lui, elle craignait rien. Mais c'était surtout, car ils forment une bonne équipe.

Alors que la jeune femme était occupée au téléphone, Salamander, c'est le surnom qu'on lui a donné dans leur monde visite le nouvel appartement de son amie. Il continua son exploration, puis revient sans faire de bruit derrière Lucy quand elle raccrocha, lui demandant s'ils pouvaient partir maintenant. Le blondinet se redressa avec un sourire quand elle le lui d'accord, mais son sourire s'effaça quand elle lui parle du mage de glace qui n'était visiblement pas content et lui demande pourquoi il avait dit à Grey qu'il quittait la ville. Natsu mit ses bras derrière sa tête.
" pfff... Qu'il est susceptible celui-là... Aucun humour."

Le chasseur de dragon vit la journaliste partir en direction de sa chambre et lui ordonne de ne pas en profiter pour fouiller dans ses affaires. Taquin, Natsu se retourne vers elle avec un petit sourire : " Tu as des choses compromettantes à cacher ?... Un nouveau roman peut-être.... Bha t'es journaliste maintenant, du monde dois te lire non ?" Pendant que Lucy se préparait, le mage de feu sortit son portable et le ralluma, c'est là qu'il remarqua deux appels en absence. Tiens, il n'aurait pas pensé que le glaçon le rappellerait, il pensait plutôt Alors qu'ils étaient enfin prêt la porte s'ouvrit avec fracas alors que le chasseur de dragon est dans le couloir. Celui qui venait de défoncer la porte d'entrée de l'appartement de Lucy n'est autre que Grey. Natsu et lui se font face à face, un petit silence s'ensuit puis vient la moquerie de notre populaire tête brûler qui ne passe pas cette occasion pour chercher des noises à l'infirmier. Grey, répondant à la provocation, vient attraper Natsu à la gorge le plaquant au mur. Au début, le blond tenta de se sortir de cette prise sans succès. La menace de l'infirmier, réveilla la flamme à l'intérieur du dragon.

Natsu fronça les sourcils, un sourire de défis s'afficha sur ses lèvres malgré la situation dans laquelle il se trouvait. Situation qui s'est volontaire mit pour que le mage de glace vienne. Il savait qu'il ne pourrait pas en sortir indemne, mais ça valait le coup. La salamandre malgré son souffle un peu coupé par la prise de l'infirmier, vient attraper un de ses poignets, il ne se rend pas compte qu'il avait légèrement augmenté la température au niveau de sa main gauche. " Qu'est-ce que tu attends....T'en meurt d'envie, tête de glaçon !" C'est à ce moment que Lucy décide de s'interposer entre eux, elle réussit à faire céder Grey qui lâcha la gorge du pompier. Natsu passa sa main sur sa gorge et alors qu'il entend River expliquait à Lucy qu'il l'avait énervé, le chasseur de dragon lâcha un "TSSS" en détournant la tête pendant que la journaliste déposa un bisou sur la joue du mage de glace.
Grey regarda quelque chose sur son téléphone et les deux autres mages l’endentèrent rire. C'était un rire inquiétant aux oreilles de Natsu. Le mage de glace prononça les mots partir en mission, le chasseur allait éclater sa joie, mais ne le fit pas lorsque Grey le prit par le bras et le tira pratiquement de force dehors, jusqu'à la Mazda 3 bleue nuit. Le visage du pompier blêmit d'un coup et le mage de glace en profita pour lui dire le temps de trajet et le pousser pour le faire asseoir sur le siège passager. Pourquoi faut-il que le mage de feu soit à côté de son rival ? Il l'a fait exprès, c'est indéniable.

" haa...face...de...raie...vais....te buter...hmgdf" Edan met une main devant sa bouche en sentant les vibrations et les virages trop brusque de River. Ce dernier se faisait plaisir à le rendre plus malade qu'il l'était déjà. Les pointes de vitesse et les coups de frein brusque rendait ce voyage encore plus insupportable pour le pompier déjà victime du mal de transport depuis bien longtemps. " Vais....vomir....burps"Les médicaments que Stella, lui avait donnés n'était pas suffisamment efficace sur le métabolise du chasseur de dragons. Il était toujours aussi malade et la conduite de Grey ne l'aider pas. Dommage que Wendy n'est pas là pour lui lancer le sort Troia qui permettait de faire passer le mal des transports. À moins que Stella ne lui fait avaler la boite entière de médicaments. Instinctivement, sa main tremblante vient se porter sur la poignée de la portière de la voiture du glaçon.

" Laissez... Moi sortir !" Ah, il faisait moins le malin le mage de feu et vouloir sauter d'une voiture en marche n'était pas une bonne idée... Pourtant, il essayait sans y arriver, la porte ne voulait pas s'ouvrir. C'est alors que le conducteur précise qu'il a mis la sécurité enfant pour éviter que Natsu ne saute de la voiture qui roulait à présent sur l'autoroute. Les paysages qui défilaient à vive allure devant ses yeux, rendant le blond encore plus malade qu'il ne l'était déjà. C'était insupportable pour Salamander et c'est dans ce genre de moment, que notre salamandre regrette qu'Erza ne soit pas là pour lui asséner un puissant coup dans le ventre pour le faire s'évanouir pendant toute la durée du trajet. Malheureusement, la plupart du temps, on l'oubliait dans le transport. Le pompier s'était enfoncé dans son siège, exprimant son mal-être tout en mettant une de ses mains sur son ventre. Le temps était long pour le blond, mais heureusement pour lui la nuit commençait à pointer, son calvaire allait s'arrêter à moins que River ne décide de faire ce voyage d'une traite. Non lui aussi était fatigué par la route, il devait se reposer. Le véhicule se gara devant un motel au bord de la route.

La voiture s'arrête en entendant le déclic comme quoi, la sécurité enfant fut enlevée, le pompier ouvrit les yeux et sort précipitamment de la diabolique voiture de River, laissant éclater sa joie d'être en vie. Tel un petit diable sortant de sa petite boite de musique. Ceux qui ne l'on pas connus dans son monde se diront d'où sort cet énergumène qui l'instant d'avant était aux portes de la mort et ceux qui dans le cas contraire soupirons exaspération voyant que même ici, le mal des transports aura toujours le dernier mot sur le blond. " Ouais, on s'est enfin arrêté. Je me sens revivre ! " Il s'arrêta de s'extasier sur sa liberté remarquant seulement maintenant la présence de Loeiza-Aimie. Oui, il ne l'avait pas remarqué avant trop mal en point avec son légendaire mal des transports qui l'a poursuivit jusque dans ce monde. " L-A tu fait partie de l'aventure ? C'est super, tu verras, on va bien s'amuser tous ensembles."

Au motel, après un petit repas, le quatuor se sépara en deux. Les filles avaient pris une chambre et les garçons une autre pour dépenser moins d'argent. Ce n'était pas du goût au blond qui se retrouve dans la même pièce que son rival. Dans la chambre des filles, c'était calme...Mais dans la chambre des garçons c'est une autre ambiance, Natsu avait déjà provoqué Grey en lui balançant avec toute ses forces un polochon à l'arrière du crâne du mage de glace alors que ce dernier voulait aller se coucher, afin de reprendre la route le plus tôt possible le lendemain. De l'ambiance de bonne enfant avec cette bataille de polochons, il n'a pas suffi longtemps aux deux mages pour en venir aux mains et de s'insulter de plus belle. Pourquoi ? À cause des plumes qui volaient à travers la chambre, telle de la neige et d'une lampe de chevet cassée car un polochon propulsé avec une extrême puissance tombe sur le sol. Natsu avait reçu pas mal de coups avec blessures et des bleus tout comme Grey qui se retrouva avec une coupure à la lèvre. Alors qu'ils se tenaient tous les deux par le col de leurs vêtements prêt à en découdre, Stella et LA rentrent dans la chambre. Il a fallu pas mal de temps pour séparer les deux magiciens, mais des menaces bien placés et les voilà tout dociles chacun assit à un coin de la chambre.

Après des soins, des excuses qui ne viennent que sous la menace et une nuit de repos sous haute surveillance, les revoilà à bord de la voiture de River. Edan était toujours côté passager pour son plus grand malheur. Sa tête était appuyée sur la vitre, ce n'est pas bon pour son mal des transports cette position, mais bon, c'est le seul support qu'il a trouvé pour s'appuyer. La musique Highway to hell du groupe Ac/Dc résonnait dans l'habitacle, ironie de la part de River pour matérialiser la route de l'enfer qu'Edan traverse ou coïncidence parce que c'était la suivante de sa clé usb. Allez savoir ! Le chemin fut pénible pour le chasseur de dragon qui est tombé dans les pommes à force de faire de longs trajets comme celui-là. Son calvaire s'arrêta à la tombée de la nuit, lorsqu'ils arrivent au Sanatorium de Waverly Hills et que le moteur fut coupé, une fois encore, le mage de feu ouvrit ses yeux et descend à toute vitesse. Il se retourna vers River, le pointant du doigt de sa main droite.

" Je ne prendrais plus ta maudite voiture."

Il dit toujours ça avec les transports, mais à chaque fois il est toujours obligé de reprendre le transport en question. Il se retourne vers la bâtisse abandonnée sans vitre. Gonflé a bloc, il posa ses mains sur ses hanches, respira un coup avant de rire de joie. " hahahaa, Je suis chaud comme la braise pour éclater ces feu follet! Qu'ils se ramènent ! "
Le temps n'était pas de leur côté, la pluie devient abondante et violente, puis des violents coups de tonnerre. Il fallait vite se mettre à l'abris. Un endroit hanté et un temps de chien...rien de mieux pour vous faire flipper.


acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

River Frost


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Horror and doom (  Haunted Asylum) 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6343

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Mar 17 Juil - 3:19




Edan Sparkles, River Frost, Stella Eurfield & LA Avigail Toothless

Horror and doom

‘’No stop signs, speed limit
Nobody's gonna slow me down
Like a wheel, gonna spin it
Nobody's gonna mess me around’’

River avait ouvert la porte de l’appartement de Lucy dans un fracas qui résonnait dans tous les murs. Le jeune homme n’était pas reconnu pour sa patience, et ses colères pouvaient être dévastatrices. Réagissant à l’instinct plus que rationnellement, il avait attrapé Edan à la gorge et l’avait plaqué contre le mur, restreignant son arrivée d’air. Le blond se débattit un peu, mais il avait du se rendre compte que c’était inutile. Il vint alors agripper le poignet du Frost. Il sentait la main du dragon qui devenait de plus en plus chaude et une boule se forma dans son estomac, la peur d’être encore une fois brûlé. Cette peur calma un instant sa rage, juste assez pour sentir une main délicate se poser sur son bras. Le dragon le défiait de se laisser aller dans sa colère alors que la jeune femme le suppliait de lâcher Natsu. Après une ou deux secondes d’hésitation, le Frost relâcha sa prise sur le cou de son rival et se retourna pour ne plus le voir. Il s’excusa auprès de sa meilleure amie pour son comportement impulsif, le mettant sur le dos de la Salamandre qui l’avait poussé à bout. Celle-ci lui reprocha d’être entré en trombe, d’avoir agressé le pompier, mais surtout, d’avoir oublié de l’embrasser en arrivant. Sur ces mots, elle vint lui coller un baiser sur la joue, que le mage de glace accepta avec un sourire. Il se retourna vers le blond, haussant les sourcils avec un sourire en coin. ‘’Je peux passer près de te tuer, j’ai quand même droit à un baiser. Qu’est-ce que tu dis de ça, le bébé dragon?’’, demanda-t-il sur un ton de provocation. Au retour du mage de feu dans la ville, le glaçon n’avait pu refouler longtemps son inquiétude de se voir abandonner par sa meilleure amie. Il connaissait les sentiments qu’elle avait eu pour le chasseur de dragon, tout le monde le savait sauf les principaux intéressés, et il craignait qu’elle ne le délaisse pour le retrouver, lui. Il avait cette peur de n’être encore que le deuxième, derrière Natsu, comme toujours. Ce simple geste, ce baiser qu’elle avait déposé sur sa joue alors même qu’il venait de s’attaquer au dragon l’avait rassuré, et il lui en était reconnaissant.

River profita de l’accalmie momentanée pour vérifier le trajet jusqu’à l’asile hanté sur son téléphone. Dix-neuf heures de voiture, c’était parfait pour donner une bonne leçon à Edan et lui faire passer l’envie de le foutre en rogne à nouveau. Sur un ton qui ne laissait pas place à l’argumentation, il avait dit à Stella de se préparer, car ils partaient en mission. Dès que la jeune femme lui assura qu’elle était prête à l’aventure, Grey attrapa son rival par le bras et le conduisit à l’extérieur. Ce ne fut qu’une fois devant la porte de la voiture, côté passager, que le mage de glace annonça aux deux autres fées le temps qu’il leur faudrait pour se rendre à destination. Lucy proteste aussitôt qu’il était cruel de la forcer à supporter leur caractère pendant dix-neuf heure, mais un simple coup d’œil à son sourire confirme au Frost que ses plaintes n’étaient que rhétoriques. Il pousse donc le dragon à l’intérieur de la voiture et demande à son amie d’y prendre place. C’est alors que L-A arrive à la hauteur du trio infernal. Le glaçon n’avait pas le temps de lui expliquer les détails de l’enlèvement de la Salamandre, alors il l’invita tout bonnement à les accompagner. Le trajet serait assez long, ils auraient amplement le temps pour toutes les explications du monde. Sans surprise, la jeune femme s’installa dans la voiture de River avec les trois fées. Il la connaissait de nature curieuse, alors une virée improvisée dans un asile hanté avait tout pour lui plaire.

Alors que River démarrait la voiture, Lucy l’enjoignit à la prudence sur la route, lui demandant d’y aller doucement, histoire d’épargner un peu le pauvre Natsu qui se décomposait déjà. Il n’offrit à la jeune femme qu’un simple marmonnement en guise de réponse. Insatisfaite par le manque de convictions dans la réponse du mage de glace, elle réitéra sa demande.
‘’Oui… Bon… Je vais essayer d’y aller doucement. Mais c’est hors de question que je roule sous la limite juste pour satisfaire l’estomac fragile de l’autre lézard…’’, dit-il en pointant du pouce le pauvre Edan qui n’allait déjà pas bien. Comme à son habitude, le Frost démarra en trombe. Il enchainait les virages serrés et les arrêts brusques, histoire de donner une bonne leçon à son rival. Finalement, ils embarquèrent sur l’autoroute où ils allaient rouler à une vitesse constante. Lent ou rapide, en ligne droite ou parsemé de courbes en épingle, le chemin importait peu au chasseur de dragon. La seule vibration de la voiture était suffisante pour le rendre malade, et Grey le savait. Même en roulant doucement, il entendait le mage de feu lui proférer des insultes et même des menaces, le tout entrecoupé de haut-le-cœur. Lorsqu’il affirma qu’il allait vomir, River pointa un doigt accusateur vers son rival sans quitter la route des yeux. ‘’Je t’avertis, Flame Brain, si tu vomis dans ma voiture, je te la fait nettoyer avec ta langue.’’, le menaça-t-il alors.

Les deux femmes sur le siège arrière de la voiture s’étaient présentées et elles semblaient bien s’entendre. S’était au moins ça de gagné… Elles allaient pouvoir empêcher les deux hommes de s’entretuer. C’est alors que LA demanda des précisions sur l’endroit où ils allaient. River éclata de rire.
‘’Wow! C’est tellement toi, ça, beauté. Tu t’embarque dans une aventure sans même savoir où tu vas…’’, s’amusa le Frost. ‘’En fait, notre petite tête brulée ci-présent, a trouvé un asile hanté dans le Kentucky où il y a eu des disparitions inexpliquées. On… Non, en fait, IL a décidé qu’on allait mener l’enquête. J’ignore ce qui se cache dans cet endroit, mais je doute que ce soit des fantômes. Je ne pense pas qu’il y en aie dans ce monde…’’ Dans son monde d’origine, Grey avait vu un paquet de trucs étrange, mais ce monde où ils étaient coincé semblait beaucoup plus banal. Puis, le mage jeta un coup d’œil à la dragonne en regardant dans son rétroviseur. Il fronça les sourcils. ‘’D’ailleurs, ma belle, je suis surpris que ton chien de garde ne sois pas avec toi. Est-ce que je dois m’attendre à le voir surgir chez moi, à notre retour, pour me casser les dents?’’, demanda-t-il sur un ton très détendu. Il n’avait pas du tout peur de Krane et jamais il ne s’était empêché de voir Brunhildr ou Loeiza-Aimie par crainte des représailles du viking. Il trouvait simplement très drôle de le voir débarquer un peu n’importe quand pour le tabasser.

De temps à autres, River jetait u coup d’œil à Edan pour s’assurer qu’il n’allait pas véritablement être malade dans sa voiture. Pour le remercier de porter autant attention à lui, le blond lui lançait une insulte après l’autre, ce qui ne manquait pas de faire sourire le Frost. C’est alors que le dragon se saisit de la poignée de la portière et il tenta de l’ouvrir, bien que la voiture filait à plus de cent kilomètre/heure sur la voie du centre de l’autoroute.
‘’Je savais que ça me servirait, la sécurité enfant!’’, s’exclama le mage de glace en riant. ‘’Désolé, Edan… Tu sortiras quand on sera arrivé, et pas avant…’’, ajouta-t-il, fier de son coup. Évidemment, il n’avait pas l’intention de faire les dix-neuf heures de trajet d’un seul coup, mais ça, la Salamandre n’était pas obligée de le savoir. Après encore plusieurs heures de voiture entrecoupées par divers arrêts pour passer à la commande à l’auto de restaurants en bordure d’autoroute, le quatuor arriva dans le stationnement d’un motel. Ce n’était pas la grande classe, mais ils pourraient prendre une douche et dormir avant de reprendre la route le lendemain. Lorsque le glaçon déverrouilla les portes de la voiture, Natsu s’en éjecta en exprimant sa joie. Il se sentait revivre. Sorti lui aussi de la voiture, Riv croisa ses bras sur sa poitrine. ‘’Si je ne te connaissais pas autant, je pourrais être vexé. Je conduis très bien, tu sauras…’’ Puis, il fit le tour de la voiture et alla serrer Loeiza dans ses bras. ‘’Je n’avais pas le temps ce matin, mais maintenant, oui. Je suis content que tu sois là.’’ Il fit la même chose avec sa meilleure amie. ‘’Désolé pour tout à l’heure… C’était pas génial de ma part…’’, dit-il en lui donnant un baiser sur la joue. Il ne s’excusait pas avec n’importe qui, mais avec Lucy, il n’avait aucun mal.

Le quatuor se rendit à la réception pour prendre deux chambres, histoire de laisser aux filles un peu d’intimité. Après s’être souhaité une bonne nuit, chacun rentra dans sa chambre. River ferma la porte derrière lui, bien décidé à rejoindre les bras de Morphé après la longue journée qu’il venait de passer. Avant même d’avoir eu le temps de se retourner, le Frost fut heurté par un oreiller qui lui arriva derrière la tête. Il se retourna.
‘’Sérieusement, Dragneel? Tu vas jouer à ça?’’, demanda le glaçon avant de recevoir un deuxième polochon en plein visage. ‘’T’es un homme mort.’’, ajouta-t-il avec une froideur dans la voix. Il attrapa un des oreillers à ses pieds et le relança le plus fort possible au dragon, puis il s’empara du second. Il ne lui fallut que trois enjambées pour rejoindre son rival et commencer à le frapper avec l’oreiller de plume. Tranquillement, mais d’une façon plus que prévisible, les oreillers laissèrent leur place aux poings des deux hommes qui se frappaient sans ménagement. ‘’T’es vraiment obligé de tout détruire sur ton passage, le lézard?’’, vociférait le glaçon alors que Natsu venait tout juste de briser une lampe. Les plumes des oreillers volaient dans tous les sens, ce qui déconcentra Grey juste le temps qu’il fallait pour que son rival lui envoie son poing au visage. Il recula d’un pas et passa son pouce sur sa lèvre pour s’apercevoir qu’il saignait. ‘’Je vais te tuer, Sparks! Et cette fois, Stella ne sera pas là pour m’en empêcher!’’, cria-t-il, ce qui dut alerter les filles de l’autre chambre. Au moment où elles entrèrent, le mage de glace était plaqué contre un mur, retenu au collet par la salamandre. River l’attrapa par le col de son haut alors que les filles s’empressèrent de venir les séparer. Il lâcha prise et se retourna vers elles. ‘’Je vous avertie, si vous me laissez seul avec lui, je le découpe en assez de morceaux pour en envoyer un petit bout dans chaque putain de guilde existante.’’, annonça-t-il avec la voix empreinte de colère. La judicieuse décision de tous dormir dans la même chambre fut prise à la suite de cette menace.

Une douche, une bonne nuit de sommeil, décevante puisque ni Lucy ni LA n’avaient voulu venir dormir dans ses bras, un succulent petit-déjeuner, et le quatuor repris la route. Dans la voiture, Edan se sentait aussi mal que la veille, ce qui ne manqua pas d’atténuer la colère du Frost. Après tout, il n’avait rien de spécial à faire, et il obtenait tout de même vengeance. Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’il entendit les premières note de Highway To Hell sortir des haut-parleur de sa voiture. River monta le volume et chanta toute la chanson à tue-tête, jetant plusieurs regards cruels à son rival. S’ils étaient sur la route de l’enfer, le mage de glace se chargerait personnellement d’être le démon lui offrant mille tourments.

Puis, après un trajet de neuf heures, le Waverly Hill Sanatorium se dessina devant eux. Il fallait dire que la bâtisse était plutôt impressionnante. River gara sa voiture près de l’entrée, puisqu’il n’y avait aucun stationnement. L’endroit avait l’air complètement abandonné. Encore une fois, dès que le déclic des portes se fit entendre, Edan se rua à l’extérieur et il jura de ne plus monter dans la voiture.
‘’C’est ça, Sparks… J’ai bien hâte de te voir rentrer à pied… Idiot…’’, dit le Frost en regardant l’immense bâtiment. Il n’y avait personne aux alentours, aucun kiosque d’information. ‘’Hey, Flame Brain… T’es certain que c’est ouvert au public. Il n’y a personne, pas de guide, rien… Ne me dis pas que…’’, commença-t-il sans terminer. Il s’approcha de l’entrée principale qui était barrée par une grosse chaine. ‘’Bon… Je reste calme… Stella, t’es certaine que je ne peux pas le tuer? Juste un peu? Cet imbécile de dragon de merde nous a conduit dans un endroit où on n’a pas le droit d’entrer.’’, dit-il en se retournant vers ses trois compagnons, désignant la chaine de sa main. Le mage de glace marcha vers son rival et s’arrêta après l’avoir légèrement bousculé. ‘’Tu sais quoi? J’en ai marre! J’en ai marre que tu vienne gâcher mes plans… J’en ai marre de ton attitude jamais sérieuse… J’en ai marre de toutes tes conneries… Tu veux entrer? On va entrer. Et je ne veux voir personne venir critiquer mes méthodes. Je vous rappelle que c’est la faute du bébé dragon si on est ici.’’, dit-il, de plus en plus fort à chaque mot. Puis, River se dirigea à nouveau vers sa voiture et en ouvrit le coffre. Il entendit Edan, prêt à l’action, qui disait avoir hâte de dégommer des feux follets. Il leva les yeux au ciel, exaspéré. C’est à ce moment qu’un éclair zébra le ciel et le tonnerre retentit. La pluie ne se fit pas attendre et un torrent se déversa sur le petit quatuor. Instinctivement, le Frost retira son haut et attrapa le pied de biche qui se trouvait dans sa voiture. Il marcha jusqu’à la porte et coinça le pied de biche dans la chaine. Un autre éclair traversa le ciel, dévoilant, dans le dos du mage de glace, deux énormes brûlures en forme de X, lui couvrant la moitié supérieure du dos. Sans porter attention aux intempéries, Grey tira de toutes ses forces sur la barre de métal, jusqu’à faire céder la chaîne. La porte s’ouvrit alors sur un couloir plongé dans les ténèbres. Gallant, il laissa les filles entrer d’abord pour se mettre à l’abri. Au moment où Edan passa, il l’attrapa par le bras. ‘’Tu n’as pas oublié la loi, j’imagine… Pas de magie en dehors de Storybrooke. Moi, je garde le pied de biche, au cas où. Toi… Reste toi-même… Si on croise des ennemis, tu vas tellement les énerver qu’ils vont surement partir d’eux-mêmes. Allez, entre!’’, dit-il en poussant la Salamandre à l’intérieur. Puis, il entra à son tour.



☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Stella Eurfield*


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stella Eurfield*


╰☆╮ Avatar : suki waterhouse

Ѽ Conte(s) : fairy tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucy heartfilia

✓ Métier : journaliste au daily mirror
Horror and doom (  Haunted Asylum) Bannir10

☞ Surnom : Princesse, Luce,
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 56

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 8 Aoû - 18:17


horror and doom
Après avoir empêché un meurtre d’avoir lieu dans ton humble demeure, te voilà assise dans la voiture de ton meilleur ami, une autre demoiselle à tes côtés, Natsu devant dors et déjà malade à l’idée d’être assis dans une voiture pendant un bon bout de temps. Après avoir tenté de calmer le mal de transport du mage de feu - sans franc succès, il faut bien l’avouer et avoir intimé au mage de glace d’adopter une conduite assez douce pour que le trajet soit plus confortable pour le blonde, tu te présentes à votre nouvelle partenaire pour la journée. Ce n’est peut-être par Erza ni Wendy, mais sa présence te donne l’impression de repartir dans de nouvelles aventures avec l’équipe la plus puissante de la guilde. Et cette simple idée est tout à fait alléchante. Elle se présente à son tour comme étant L-A et te demande si tu connais les deux hommes depuis longtemps. Un sourire nostalgique se dessine sur ton visage tandis que ton regard se pose simultanément sur tes deux amis. Oui, depuis suffisamment longtemps pour savoir les gérer comme tu dis. Mais, tu sais, on a vécu beaucoup de choses ensemble donc j’imagine que ça renforce cette impression. La brune discute ensuite avec le conducteur sur les raisons de sa présence ici, tandis que ton regard se perd sur l’horizon qui défile sous tes yeux.

Le temps te semble long, le paysage est monotone. Natsu passe son temps à se plaindre, il tente à un certain moment de sortir de la voiture en plein trajet tandis que ton meilleur ami lui informe qu’il savait pertinemment que la sécurité enfant de la voiture lui servirait à quelque chose au moment où il l’a achetée. C’est cette situation qui te fait reprendre contact avec la réalité, ton regard se posant sur la seconde passagère. Au fait, L-A. Que fais-tu dans la vie ? Autant profiter de ce long voyage pour faire plus ample connaissance ! Après tout, peut-être auras-tu la chance de la compter parmi tes amies à la fin de ce périple. Du moins, si vous en sortez en un seul morceau. Parce que tu sais comment ça se passe avec les esprits maléfiques. Il suffit de regarder ces affreux films d’horreur où les individus se font posséder et finissent par se faire du mal. Frisson d’angoisse qui te parcourt l’échine à cette simple idée. Vous allez tous mourir… Par Mavis, qu’est ce qu’il t’a pris d’accepter et de monter dans cette voiture ?

Finalement, après plusieurs heures de trajet, la nuit tombant progressivement sur la Terre, la voiture ralentit puis s’arrête. Vous voilà tous arrivé devant un motel qui deviendra très certainement votre gîte pour la nuit. Aussitôt arrêté, Natsu s’échappe de la voiture, revivant immédiatement. Tu ricanes doucement, quelque peu attendrie de voir ça tandis qu’à ton tour, tu quittes la voiture. Grey en profite d’ailleurs pour saluer plus convenablement L-A avant de venir, à ton tour, te serrer dans ses bras, baiser déposé sur ta joue. Il s’excuse pour son comportement de quelques heures auparavant et tu hausses les épaules, un peu désinvolte. T’en fais pas, c’est oublié. J’imagine que j’aurais dû m’y faire depuis le temps, n’est ce pas ? Ta main attrape celle de l’infirmier et tu la serres doucement entre tes doigts. Tu sais que ton meilleur ami s’est quelque peu inquiété de te voir t’éloigner maintenant que la Salamandre est de retour en ville, et bien qu’il ne t’en ait jamais ouvertement parlé, tu connais suffisamment l’agent hospitalier pour le comprendre et le savoir. Puis, tout ce qui importe, c’est que nous sommes ensemble, non ? Rajoutes-tu, en lâchant la main de Grey, t’avançant toi aussi vers la réception du motel.

Le groupe est séparé en deux, les filles ayant leur propre chambre, les garçons la leur. L-A et toi quittez les garçons dans le couloir, la clé s’enfonçant dans la serrure. Tu es peu encline à les laisser tous les deux seuls, sachant pertinemment que tout peut dégénérer en quelques instants avec eux. Mais tu imagines que tu n’as qu’à leur faire confiance maintenant. Confiance en eux et en leur maturité peut-être acquise. C’est peine perdue autant dire. Tu déposes tes affaires sur un des lits de la chambre, jaugeant d’un regard quelque peu mitigé la pièce où vous allez dormir pour la nuit. Toi qui es habituée à un confort grand luxe, te voilà dans une chambre miteuse au bord de la route. Tu grimaces. Franchement, River aurait pu choisir quelque chose d’un peu plus potable… Mais bon… J’imagine que ça fera très bien l’affaire pour la nuit. Clin d’oeil pour L-A. Au moins on aura pas à supporter ces deux idiots, hein ? Et quelques minutes plus tard, tu entends des cris provenant de la chambre des garçons, des vociférages plus exactement. Soupir agacé alors que d’un pas vif, tu sors de la chambre, sur tes pas L-A. Putain, on peut vraiment pas les laisser seuls plus de cinq minutes ces deux-là…. Tu ouvres la porte avec fracas. Sous tes yeux, Natsu tient par le collet Grey et tu fronces les sourcils, mécontente. Tu t’empresses avec l’aide de ta colocataire pour la nuit de venir les séparer, la colère bouillant en toi. Tu fais face à Natsu et alors que tu lui demandes ce qu’il lui ait passé par la tête, t’apprêtant à première vue à lui passer un savon, River en rajoute une couche, menaçant le mage de feu sans vergogne. D’un geste vif, tu attrapes l’oreille de Natsu puis celle de Grey et les rapproche brusquement, sans ménagement. On pourrait presque voir une veine battre contre ta tempe. Ton regard est empreint de colère et sans une once de sympathie, tu t’énerves à ton tour. Bordel, mais vous êtes des putains d’abrutis ! Voyant que l’un des deux ouvre la bouche, prêt à répliquer, tu l’interromps immédiatement. Je veux rien entendre, c’est clair ! J’en ai strictement rien à faire de savoir qui a commencé et pourquoi ! Je suis pas votre mère et pourtant j’ai l’impression de devoir agir comme telle ! Je suis pas venue ici pour voir mes amis se battre comme des abrutis et se menacer à tout bout de champ ! Tu les relâches, posant tes mains sur tes hanches, le regard dur. Si je vous entends encore une fois de toute la soirée vous chamailler et vous menacer, je vous jure que vous aurez pas le temps de le faire encore une fois. C’est moi qui vous auras tué un par un et qui aura envoyé vos membres dans toutes les guildes existantes ! Est ce que je me suis bien fait comprendre ? Tu es sévère et tu n’en as strictement rien à faire. Erza n’est pas là et il faut bien quelqu’un pour les recadrer. Et si ce n’est pas tes habitudes d’être aussi menaçante, la situation ne te laisse pas le choix. Tu es obligée de sévir. Parce que ils peuvent se battre une fois, deux fois, mais pas trois. Tu n’es pas là pour jouer au Conseil Magique. Vraiment pas. Ton regard se pose sur ton meilleur ami, le visage fermé. Si tu crois que je vais avoir la stupidité de te laisser seul avec cet idiot pour le retrouver en mille morceaux demain, tu te fourres le doigt dans l’oeil. Regard échangé avec la brunette. On va donc dormir là comme tu l’as si bien proposé. Et on prend vos lit. Vous dormirez par terre, à l’opposé l’un de l’autre. Et maintenant, comme des adultes responsables, vous allez décider lequel de vous deux va dormir sur le carrelage de la salle de bain et qui dormira sur la moquette de la chambre. Vous avez intérêt à vous être décidé rapidement sinon c’est moi qui décide et pas sûre que vous soyez ravi. Après avoir enfin réussi à les faire dormir séparément, c’est avec le coeur lourd que tu pus enfin t’installer au lit, seule. Tu aurais préféré avoir la présence amicale de ton meilleur ami à tes côtés avec qui tu avais déjà dormi des multitudes de fois durant ces cinq dernières années ou bien la chaleur corporelle de Natsu qui avait de bien nombreuses fois squatté ton lit durant votre vie à Magnolia. Et pourtant, ce soir, tu dors seule, déchirée par l’idée que tes deux amis n’arrivent pas à faire l’effort de bien s’entendre, une certaine tension persistant entre eux. Tension que tu ressens et sur laquelle pourtant tu n’arrives pas à poser un nom.

Finalement, le lendemain, après un trajet en voiture long encore de neuf heures, le Waverly Hill Sanatorium se dessine enfin devant vous. Vous vous trouvez tous les quatres, devant une grande bâtisse, les bras ballants, vous rendant compte que le sanatorium n’est pas ouvert au public. L’infirmier te demande si tu es sûre qu’il ne peut pas tuer le chasseur de dragon et tu lui jettes un regard noir. Ce que j’ai dit hier soir, tiens aussi aujourd’hui River. Mais celui-ci ne semble pas t’écouter un seul instant puisqu’il s’adresse finalement au blond, s’énervant quelque peu. C’est pas grave si on peut pas rentrer, on a qu’à faire autre chose… dis-tu en prenant soin d’ouvrir la portière. Mais River a l’air décidé de rentrer dans cette bâtisse abandonnée, à ton plus grand désespoir. Soupir alors que la pluie déferle alors sur vous, les nuages noirs recouvrant en grande partie le ciel. Que de bons signes dis donc… Marmonnes-tu tandis que tu avances avec L-A à l’entrée du sanatorium, absolument pas rassurée, les garçons vous laissant tout d’abord passer. Tu jettes un regard peu assuré à ta partenaire. Heureusement que tu es là toi aussi, je sais pas ce que je supporterais d’être avec ces deux-là toute seule sans soutien féminin…

L’endroit est sombre et glauque. Il semble abandonné depuis plusieurs années déjà et il y règne une étrange odeur de renfermé. Des débris jonchent le hall d’entrée du sanatorium, hall d’entrée peu éclairé. Tu tentes de raisonner convenablement, ne laissant pas ton imagination sans faille prendre le pas sur ta raison. Tu imagines que ces débris sont dû à des animaux qui ont tenté de se frayer un chemin dans ce lieu dit hanté. Après tout, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, n’est ce pas ? C’est juste une endroit désaffecté, comme il en existe des milliers. Pas de quoi s’inquiéter et de croire ces rumeurs qui sont les raisons de votre venue en ces murs. Tu prends une profonde respiration, tentant de rassembler un soupçon de courage alors que l’inquiétude s’immisce en toi. Tu as un mauvais pressentiment (ou alors tu es simplement peureuse). Tu avances d’un pas, observant les alentours. Plusieurs portes donnent visiblement accès à d’autres pièces du rez-de-chaussée tandis qu’un grand escalier en bois mal en point se dresse devant vous. Les garçons ? Vous êtes sûrs que vous ne voulez pas passer devant ? Demandes-tu d’une voix qui se veut confiante mais ton regard est fébrile. Au même moment, un craquement sonore se fait entendre et tu sursautes, t’écriant au passage : KYAAAAAAA ! Aussitôt tes pieds t’emmènent auprès de Grey alors que tu lui agrippes le bras fermement, tes yeux fixant au loin le corbeau qui s’envole par une fenêtre brisée. Mavis, ce n’était qu’un fichu oiseau… Cette peur que tu as eu. Souffle qui s’échappe de tes lèvres alors que tu desserres ta prise, ton autre bras s’accrochant à celui de Natsu. Me laissez pas toute seule les garçons, d’accord ? Murmures-tu d’une petite voix avant de maudir la Salamandre. La prochaine fois Na…. Edan, quand tu proposes une activité de groupe, emmène nous à la plage ok ?

AVENGEDINCHAINS

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78608-stella-the-fault-in-our-stars

L-A Avigail Toothless


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


L-A Avigail Toothless


╰☆╮ Avatar : Alexandra Daddario

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Krokmou

✓ Métier : Vétérinaire en Zoo
☞ Surnom : Surnom perso : L-A Surnom joueuse: Raip / Amande Surn
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 42

Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 28 Aoû - 11:30



Horror and doom Ft L-A x Fairy Tail Team !

Si L-A avait été une autre personne, elle aurait sûrement très mal pris le fait de ne rien savoir et surtout que l’un des occupants de la voiture la snob. Mais elle connaissait les deux hommes, enfin elle connaissait un peu plus Frosty qu’Edan. Installée confortablement, elle ne put s’empêcher de sourire quand elle vit les piques entre les deux comparses, décidément la femme à ses côté avait vraiment le droit à une médaille pour devoir supporter ces deux zigotos et surtout depuis tout ce temps.

Je vois ce que tu veux dire, j’ai un ami comme ça aussi, enfin disons que le fait que je sois devenue une femme une fois humaine la un peu choqué, mais il a tenu le choc et on est toujours aussi proche, bien qu’il soit lui aussi dans la gamme du protecteur. Est-ce que toi aussi sous prétexte que tu sois femme ils se sentent obligés de te surveiller ?

La brune secoua la tête, Krane était le pire bien sûr, mais elle savait que son meilleur ami n’était vraiment pas loin derrière et que si elle n’avait pas eu le caractère qu’elle avait jamais elle n’aurait pu prendre le dessus et décidé de ce qu’elle voulait faire de sa vie. Comme si elle ressemblait à une demoiselle en détresse, la blague ! Au contraire, elle était celle qui capturait les princesses … enfin dans les histoires parce qu’en vrai ça ne lui ai jamais venu à l’esprit. Qu’est-ce qu’elle aurait bien pu faire d’une princesse ? Enfin bref, elle attendit la réponse de la blonde, mais avant même qu’elle ait pu répondre, River prit la parole à son tour. De nouveau un petit sourire éclaira les lèvres de la brune, effectivement elle n’avait pas vraiment demandé la destination, mais c’était soit ça soit elle restait sur le carreau et ça c’était inconcevable. Surtout si ça pouvait faire chier Krane et qu’elle, elle puisse s’amuser un peu.

Tu sais très bien que je suis partante pour beaucoup de choses ! dit-elle en lui faisant un clin d’oeil dans le rétroviseur. Disons qu’il va chercher longtemps avant de se rendre compte que je ne suis pas rentrée et que je ne le serais pas avant plusieurs jours. Il va peut-être enfin comprendre que je ne suis pas la princesse en détresse ? Ou alors il va m’enfermer dans une tour à mon retour … ou plutôt il va essayer ! Et puis de toute façon tu sais très bien que je ne le laisserai pas faire !

Petit rire sardonique, la brune savait très bien qui gagnerait en combat singulier, il était peut-être fort et agile, mais elle, elle était inépuisable et beaucoup plus forte que la moyenne, merci à son passé dragonesque. Et puis un petit coup de plasma bien placé et la tour elle dégringole. Non, il ne ferait rien, il savait très bien qu’il avait plus à perdre qu’elle. Pendant un temps le silence se fit entrecoupé par les pleurnichement d’Edan que L-A trouvait très drôle. Il avait décidément pas la fibre viking ! Mais elle l’aimait bien quand même. Stella se remit à parler et la brune se tourna vers elle pour lui sourire.

Je suis vétérinaire au zoo de la ville, j’ai toujours eu plus d’affinité avec les animaux qu’avec les hommes sous cette forme et c’est assez étrange parce que chez moi c’était plutôt le contraire. Mais je sais que beaucoup dirons que les dragons étaient des animaux ce serait donc pour ça, mais je ne suis pas d’accord ! Et toi ? A part babysitter c’est deux là, tu fais quoi ?

La discussion allait bon train, L-A était ouverte, prête à donner son amitié à la jeune femme, même si de nature méfiante, elle ne lui faisait encore pas totalement confiance. Mais si River était amie avec elle, elle ne devait pas être très méchante. Ce n’est qu’une fois dehors pour pouvoir dormir un peu qu’Edan la remarqua. La première fois qu’elle l’avait vu, c’était à un combat, ils ont sympathisé et voilà le résultat, même si son nom de chasseur de dragon l’avait un peu refroidie quelque temps. Elle sourit en le voyant si enjoué alors qu’une minute plutôt il était en train d’agoniser dans la voiture.

Oui depuis environ dix secondes avant votre départ, mais je suppose qu’avec un son estomac comme cerveau ne t’a pas permis de le remarquer ?

Elle lui lança gentiment cette pique avant de lui claquer un baiser sur la joue et d’être assailli par son ami glacé. Elle le prit dans ses bras et l’embrassa sur les deux joues s’y attardant un peu plus longtemps. Bien sûr qu’elle était contente de le voir, il avait toujours été la personne qui faisait chier son frère d’adoption et en même temps, c’était aussi la personne qui l’avait prise comme elle était avec la famille de fou qu’elle avait. Et puis elle savait qu’elle pouvait compter sur lui peut importe les circonstances.
Ils entrèrent dans l’hôtel et se séparèrent en deux groupes, d’un côté les garçons et de l’autre les filles et tout de suite L-A sentit que c’était une très mauvaise idée. Elle savait qu’elle aurait dû proposer autre chose, mais elle appréciait la présence de la blonde avait envie de la connaître un peu mieux et peut-être par là de connaître les garçons et de comprendre certaines de leur réaction et parole qui semblant venir de loin ? Quand Stella grimaça à la vue de la chambre, L-A rit, elle se fichait bien de comment elle était. Loin d’être matérialiste, elle avait préféré vivre dans une ferme avec sa famille de déjanter plutôt que de se prendre un appart’ ou une maison qu’elle aurait pu à l’aise de payer et vivre confortablement.

Oui ce n’est pas le chic du chic, mais ce n’est que pour une nuit. Ensuite les vrai problème commenceront et tout le longtemps je ne suis même pas sûre que l’on pourra dormir, alors autant le faire dans une chambre miteuse maintenant que de tomber de fatiguer dans une des chambres de l’asile où l’on va.

Logique, L-A analysait toutes les situations et quand les deux filles entendirent du bruit de l’autre chambre, la brune se dit qu’elle aurait dû écouter son instinct. Stella se débrouilla comme un chef, mais la dragonne voyait très bien qu’elle avait le coeur lourd. Avec compassion, elle posa sa main sur l’épaule de la jeune femme et vit les deux hommes dans un état qu’elle avait rarement vu. Elle en était bouleversée, c’était ses amis, elle savait a peut près ce qu’il se passait et elle ne pouvait rien faire. Et ce soir là, elle estimait que c’était que justice de les laisser dormir sur le sol ! Stella avait été plus que compréhensive le long du voyage et sa punition n’était que plus juste. L-A pouvait être très calme, mais elle savait aussi qu’elle aurait sûrement plutôt décidé de leur mettre une baffe à tous les deux plutôt que de leur donner ce genre de punition.
Quand ils repartirent et arrivèrent au terminus du voyage, la brune se dit un frisson monter le long de son dos. Elle n’aimait pas l’atmosphère de cette endroit, en fait, elle aurait vraiment préféré faire demi-tour, quelque chose ne tournait pas rond et elle n’aimait pas de pas savoir ce que c’était. Elle avait la même sensation que ce qu’elle avait ressentit quand l’autre « Roi » avait décidé qu’elle serait son dragon. Quand les garçons leur laissèrent le passage, L-A leur adressa un regard noir, c’était vachement le moment d’être galant ! Elle se rapprocha de la blonde et déglutit.

Ne t’inquiète pas je t’assure que tu aurais pu très bien les gérer toute seule, mais je comprend ce que tu veux dire. Ils peuvent être vraiment violent et c’est de pire en pire, je trouve ça tellement dommage … Mais qui sait peut-être que cette aventure va leur faire comprendre qu’il faut qu’ils arrêtent de se mettre sur la tronche et au contraire de se serrer les coudes ?

La brune n’y croyait qu’à moitié, mais après tout l’espoir fait vivre. Quand ils passèrent la cloture, elle s’approcha discrètement de River et le força à s’arrêter un instant pour qu’il la regarde bien dans les yeux. Si elle avait été a Storybrooke, ses yeux se seraient sûrement illuminées pour lui montrer qu’elle ne rigolait pas.

Toi et moi il faut qu’on est une discussion et ne discute pas, on va l’avoir ! Maintenant si tu pouvais faire un effort avec lui pour Stella et moi se serait super parce que sinon tu sais très bien que moi je ne réagirais pas comme Stella et que la bagarre pourrait en être que plus rude !

Elle avait parlé durement, mais elle ne voulait pas non plus passer pour la méchante alors elle se suréleva sur le bout de ses pieds et l’embrassa sur la joue avant de rejoindre les autres. Plus ils avançaient, plus L-A sentait son frisson glacé monter un peu plus dans son dos. Non, elle n’aimait décidément pas cette endroit et c’était ces sens de dragons qui lui disait. Elle n’avait peut-être pas ses pouvoirs, mais elle savait reconnaître quand il y avait un problème et là, il était entouré de problème. Mais les revenants n’existaient pas n’est-ce pas ? Après le cri de Stella (et le violent sursaut de la dragonne), le groupe se retrouva serrer les uns contre les autres. La brune se força à se décrisper et à desserer les deux. Mon dieux qu’elle n’aimait pas être là.

Pour le coup je suis d’accord avec Stella les mecs ! Plus de sortie dans ce genre. Vous savez que je ne suis pas une peureuse, mais ici il y a assez de problèmes non résolut pour qu’il devienne rapidement des problèmes pour nous.

Elle ne savait pas si ce qu’elle disait avait vraiment du sens, mais elle ne chercha pas à modifier sa phrase, elle était trop occupée à chercher dans quelle pièce ils auraient le moins de chance de trouver quelque chose de bizarre. Alors elle avança vers le pièce la plus éloignée de la porte d’entrée et se retrouva dans les réfectoires. Ou ce qui devait en être un il y avait quelques années. Soudainement un bruit se fit entendre, le claquement d’une porte et le « ooouuu » presque discret d’une personne. La jeune femme ne se retourna pas, mais dans sa voix percée le mécontentement.

Vous ça vous fait peut-être rire de nous faire peur les mecs mais pas à nous !

Et si ce n’était pas eux en faites …  ?
(c) crackle bones



HRP: Un gros pavé de rp pour m'excuse de mon retard très très très (trop) important Horror and doom (  Haunted Asylum) 395487825
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78088-termine-sometimes-the http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78545-we-all-change-toothless#933416 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78603-journal-de-la-reine-des-dragons#935123

Contenu sponsorisé







Horror and doom (  Haunted Asylum) _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Horror and doom ( Haunted Asylum)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis