« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)


Partagez
 

 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+12
Eulalie
Eternalys N. Dystopia
Krane Laverne Thorson
Sebastian Dust
Edan Sparkles
Carrie Wells
Aisha d'Andros
Alexis Rice
Jefferson T. Hatters
Eloise A. St-James
Jules Verne
Stanford Pines
16 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 201105074320284592

| Cadavres : 1065



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Sam 4 Aoû 2018 - 2:35

Merciiiii Jas' ! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 453450723 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 675216545

Edit Soreth, j'ai relu ton message et compris que je n'y avais pas répondu "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 4114364782 : Ne lis pas la fiche si tu n'as pas vu les deux saisons entières ! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 453450723 Il y a effectivement tous les spoilers possibles "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 453450723 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2852471132 je me suis emportée...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Stanford Pines
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Stanford Pines

| Avatar : Harrisson Ford

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 Tumblr_inline_pbbh1u4stS1rxppp7_250


You feed the madness
And it feeds on you



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 221a320c9885883d743435fa03b0a891c0ebe039

CHANGE
is inevitable

slow and painful sometimes, but

✢ INEVITABLE ✢


| Conte : ??
| Dans le monde des contes, je suis : : Le magicien

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 Test-3

| Cadavres : 397



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mar 7 Aoû 2018 - 1:33

Storybrooke, la ville miroir des jumeaux Pines


    Ford Hirsch est né peut de temps avant son frère dans une petite ville perdue du Maine, Storybrooke. Son anormalité à ses deux mains de six doigts effrayaient ses parents qui ne furent soulagé qu'en voyant son jumeau, Lee Hirsch, naître d'un corps physiquement parfait et normal. C'est à ce dernier qu'ils s'attachèrent le plus durant les cinq premières années des jumeaux et Ford comprenait déjà que le problème venait de lui et de sa différence car son intelligence se développait également plus vite que les autres. À partir de 7 ans, il dévorait déjà les plus célèbres livres du domaine de la science et passait ses journées à la bibliothèque de la ville pendant que Lee apprenait avec son père à gérer la boutique familiale. Leur mère n'était pas très présente pour eux et passait beaucoup de temps au bar du coin pour rentrer saoul, tard le soir. Une fois, alors qu'elle rentrait à une heure très tardive et que Ford l'attendait sur le canapé de peur qu'il lui arrive quelque chose de mal, elle s'énerva contre lui et réveilla toute la maison. Elle le traita de monstre et d'erreur humaine avant de l'envoyer dans la chambre de lui et de son frère par les cheveux. Ce soir-là, Ford avait pleuré toutes les larmes de son corps sous le regard triste et impuissant de son frère. Lee n'avait jamais su réconforter son frère si ce n'était en lui racontant des histoires fantastiques où la différence transformait un personnage banal en un véritable héros. Seulement, cette méthode ne fonctionna pas cette fois-ci et Ford sanglota tout seul dans son lit jusqu'au matin. Lorsqu'il se réveilla, sa mère avait déjà tout oublié et leur prépara son petit déjeuner comme si de rien n'était. Le petit Ford, alors âgé de 9 ans, doutait de l'amour que lui portait son père car l'image qu'on renvoyait comptait beaucoup pour lui et le garçon avait beau exceller dans toutes les matières scolaires, il n'était pas sociable et oralement communicatif. La dernière fois qu'il tenta d'impressionner son père en tenant la boutique, il fît fuir plusieurs clients après avoir raconté d'où provenait réellement les objets de leurs rayons. Depuis, il était interdit de venir durant les heures d'ouvertures. Il cherchait encore un moyen de se faire pardonner pour cela. Néanmoins, il avait la certitude que sa mère l'aimait autant qu'elle aimait Lee. Certes, elle n'était pas très présente et certes, elle l'avait traité de monstre la veille, mais sous l'effet de l'alcool, il comprenait. Lui-même se pensait un instant comme un monstre lorsque ses camarades de classe en avait fait son surnom principal après "Six Doigts". À la recherche de la véritable définition de ce mot, il conclut qu'après tout, il était peut-être ce qui s'en rapprochait le plus.

    Monstre n.m :
    Terme provenant du latin monstrare (montrer) et monstrum (avertir). Un monstre est ce qui s'écarte des normes, qui est montré du doigt et qui peut tout autant faire peur qu'attiser l'admiration.

    À ses 13 ans, Lee et Ford firent tous les deux le même vœu : Ils souhaitaient le meilleur pour eux-mêmes. Après tout, L'un souhaitait reprendre la boutique familiale tandis que l'autre voulait gagner assez d'argent pour aider ses parents et prouver sa valeur malgré sa différence. Les Hirsch étaient effectivement dans une passe assez rude où des rénovations et le miracle de la richesse leur aurait été bénéfique. C'est de Lee lui-même que Ford se tînt au courant des dernières nouveautés en affaire et même s'il n'était pas très bon dans ce domaine - préférant ses livres - il avait espoir de pouvoir agir à sa manière. Durant les années qui suivirent, Ford excellait dans tous les matières sauf dans son objectif personnel d'avoir des amis. Il n'y arrivait pas. Il ne comprenait pas comment il fallait procéder, quelle équation il fallait réaliser, quelle plan il fallait mettre à exécution pour qu'une personne accepte de lui parler. C'était tout bonnement le problème impossible à résoudre pour le jeune garçon qui apprit à aimer la solitude et les livres. Eux ne parlaient pas et il n'y avait pas de "bonne image" à donner pour qu'ils s'ouvrent à toi. Ils étaient simples, voila tout, et étant donné que Lee devenait de plus en plus populaire du collège au lycée, le silence de la bibliothèque était son plus grand refuge. C'est lorsque les cours étaient terminés que son jumeau venait le rejoindre pour rentrer à la maison ensemble. Cette partie de la journée était la préférée de Ford car c'était à ce moment qu'il avait Lee pour lui tout seul. Plusieurs fois son frère lui avait proposé de le rejoindre avec ses amis mais la seul fois où il osa, ils se trouvaient deux à recevoir des moqueries et cela par la seule anormalité de Ford. Ne souhaitant pas infliger ça à son seul et proche ami, il s'isola de lui-même, feignant un devoir à terminer ou un contrôle à réviser. Lee comprenait mais se sentait coupable d'une certaine manière. Ainsi lorsqu'ils sortaient ensembles après les cours, il faisait tout pour lui faire plaisir et ensembles ils jouaient à découvrir des trésors cachés à la plage.

    Le 18 juin, les jumeaux Hirsch atteignaient leur 17 ans. Lee avait déjà soufflé deux fois ses bougies durant les cours et avec ses amis. Ford, lui, attendait avec impatience le soir pour le fêter avec son frère et ses parents. La journée fût assez banale pour lui si ce n'est la bibliothécaire qui eût la gentillesse de lui offrir un nouveau livre pour compléter sa belle collection des Découvertes toujours non-élucidées par les plus grands chercheurs de la Terre. Le soir était venu et Ford attendait Lee devant le lycée mais ce dernier arriva inhabituellement accompagné, ce qui angoissa Ford. Lee expliquait que pour son anniversaire, sa copine et lui avaient prévu un tour au bord de mer et qu'il serait rentré pour leur anniversaire. Il le promettait. Ford perdit ses mots et bafouilla un "D... D'accord. Sans problème."très vif avant de prendre le chemin pour la maison. Les petites rues par lesquelles il fallait passer amenaient parfois de mauvaises rencontres... Pourtant, c'était la première fois pour Ford qu'il devait y faire face seul. Alors que 5 garçons s'approchaient de lui pour l'encercler, l'un s'avança de plus près pour commencer la "discussion" : "Hey, t'es pas avec ton frère, Six Doigts ?" Ignorant les ricanements des autres, Ford répondit avec angoisse : "Non... Il est avec sa petite-amie.""Ouais... Je sais. Il rigola. C'est pour ça qu'on est là, en fait. Pour te souhaiter un bon anniversaire. Tu veux notre cadeau, Six Doigts ?" Ford hocha la tête de droite à gauche tandis qu'il reculait. "Non, ça ira..." Il était pétrifié rien qu'à l'idée de refuser quelque chose à un ami de Lee, même à ce garçon en personne car au fond, il savait très bien ce qui allait se passer. Il connaissait ces probabilités. "T'as dit quoi là ? Répète un peu pour voir ! Reprit le garçon en serrant son poing dans son autre paume. T'es vraiment stupide mon pauvre Six Doigts. T'es bizarre ET stupide. Comme ton frère." "Quoi... ? Mais... Vous êtes des amis à Lee, vous ne pouvez pas dire ça..." La bande s'avança près de lui de telle sorte qu'il rencontra le mur dans son dos. Il n'y avait plus aucune sortie pour lui, si ce n'était la parole... ou la force. "T'as cru qu'on était copain-copain avec ton boulet de frère ? Il vaut pas mieux que toi dans le genre. Craquant ses doigts, il sourit. En même temps, vous êtes pas du même sang pour rien. Chez les Hirsch, c'est misère sur misère."Ce fût le mot de trop pour Ford qui le frappa en plein visage, s'ensuivit une bagarre qu'il perdit d'avance... Il le savait mais l'idée qu'on insulte son frère et sa famille lui était insupportable.

    Son anniversaire figurait très différent de ce qu'il imaginait. Rentrant en boitant, des bleus sur le visage et une épaule peut-être déboitée, son père était furieux contre l'idée qu'ile se soit battu et cela malgré les explications vaines de Ford. "Tu sais combien de temps je passe à donner une bonne image à notre famille, Ford ? Tu le sais, non ?! Il m'est déjà assez difficile de faire oublier ton anormalité et ton QI de petit génie à mes connaissances mais en plus maintenant, ils vont apprendre que tu te bas ! Et en journée, en plus ! Tu ne pouvais pas faire ça la nuit, comme ta mère !" Ford se retrouvait assis dans la cuisine, sans savoir quoi ajouter de plus à cette histoire. Il n'avait pas son mot à dire et même s'il devait s'expliquer, il savait que ce serait avant tout à son frère qui venait tout juste de rentrer alors que la dispute continuait toujours. Ford réussit alors à prendre la parole pour expliquer sa bêtise dans les détails. Il espérait que si son père et son frère comprenaient qu'il avait fait ça pour la famille, ils lui pardonnent sa faute. Seulement, ce n'était pas ainsi qu'ils le comprirent. Le jeune homme apprenait tout juste que le garçon en question provenait d'une famille aisée qui avait la faculté de les aider dans les finances par un contrat qu'ils comptaient passer entre eux. Le garçon en question venait simplement de tester Ford et il s'était laissé emporter dans le jeu sans le vouloir. "Ton frère a tout fait pour nous atteindre ce privilège, Ford. Il s'est socialisé et a communiqué avec les autres pour obtenir cette affaire en or et toi… Tu as tout fait rater. Tu n'es même pas capable de te rendre en ville seul sans te causer des problèmes et après tu viens me demander pourquoi on te traite différemment !" Le père ne regarda plus son fils dans les yeux après avoir balancé ses affaires par la fenêtre et prié d'un doigt pointé vers la porte de quitter la maison. "Lorsque tu auras l'argent pour, tu reviendras donner ta part dans la famille. Pour le moment, ne t'estimes plus être un Hirsch." Ford n'avait aucun mot à prononcer pour se défendre sans que son père ne le coupe. Il tourna son regard vers son jumeau en le priant de parler à sa place mais ce dernier avait beau défendre son frère, il se fît lui-même interpeller : "Lee, ne te mêle pas de ça ! Concentre-toi plutôt sur comment régler cette affaire demain en cours. Tu auras moins de difficulté à résoudre le problème maintenant que tu n'as plus de frère à trainer." Sur ces derniers mots, il ferma la porte. Ford avait attendu la nuit devant la maison et le lendemain, il suivit son frère jusqu'au chemin de l'école. "S'il te plaît, Lee ! Écoute-moi ! Je suis désolé pour ce que j'ai fait, tu dois parler à Papa… Dis-lui de me ramener à la maison." Son frère passa avec difficulté devant lui avant de souffler et de se retourner finalement vers lui, le regard vitreux. "Ford, t'es allé trop loin… Il est peut-être temps pour toi de découvrir ta voie. Tu m'avais dit un jour qu'après l'école, tu voyagerais loin pour découvrir les plus grands mystères de l'univers et revenir riche. C'est l'occasion." Les yeux rougis de Ford trahissait la mauvaise nuit qu'il avait passé. Il serra ses poings à six doigts pour esquisser un fin sourire qu'il espérait voir apparaître sur celui de son frère. "Je voulais le faire avec toi…" Lee ne put s'empêcher de sourire mais ce dernier ne dura pas. Il baissa la tête. "Tu sais très bien que ce n'est pas possible." Reculant pour reprendre le chemin de l'école, il esquissa un signe de main. "Promis, termina-t-il en guise d'adieu, je viendrais te rendre visite !"

    Les jours, les semaines puis les mois passèrent, mais jamais Ford n'oublia cet anniversaire. Néanmoins, il prit aux mots les dernières paroles de son frère et s'engagea à la tâche. Sans aucun diplôme, il se promit à lui-même d'arriver au sommet sans y avoir accès et cela seulement par sa grande intelligence. L'idée principale était de sortir de cette petite ville de Storybrooke pour se rendre dans un état plus grand et grimper les échelons. Lorsqu'il entrerait dans la boutique familiale, ce serait en homme riche et accompli. Son objectif était cerné, maintenant il ne lui manquait plus que le plan et cela, il mît plus de temps à le trouver. Il se réfugia plusieurs semaines dans la forêt, se construisant sa propre cabane avec ce qu'il trouvait dans le coin. En volant une canne à pêche sur le port, il pouvait désormais s'approprier sa propre nourriture. Sa situation était misérable, il le savait. Seulement, il redoutait le moment où il allait devoir parler, marchander, "faire affaire" comme disait son père. Avec toutes les connaissances qu'il avait, il comprenait que le seul obstacle qui se dressait entre lui et la réussite… C'était les autres.

    Pour remédier à ce problème, il décida de se rendre dans le seul endroit capable de tout lui apprendre en peu de temps : la bibliothèque - mais pas celle du lycée cette fois-ci. Là-bas, il y trouva des livres sur la communication, le social et la psychologie... Trois sujets qui ne l'avaient jamais passionné, auparavant. Seulement, pour son propre bien, il devait se forcer à s'y intéresser. En 1 mois, il connaissait tout ce qu'il y avait à savoir en théorie. Lorsque cette partie de la leçon fût complète, il passa à ce qui était - habituellement - sa phase préférée : la pratique. Rassemblant ses affaires dans ses bagages, il récolta tout d'abord un peu d'argents par-ci par-là en marchandant avec certains habitants - pas les plus fréquentables, pourtant. Pas mal le connaissait dans le coin, malheureusement, mais il sût passer outre et masquer sa véritable identité le temps de quitter la ville. Une fois fait, il pût se rendre en Californie où il trouva son premier véritable travail comme assistant dans un laboratoire de recherches du centre-ville. Il ne passa pas par quatre chemins en demandant un entretien avec le patron lui-même, 10 minutes passées à prouver son intelligence avant que le vieil homme - stupéfait - ne le prenne dans une de ses équipes à la section des anormalités à échelle nationale. Ford se sentait comme un poisson dans l'eau et déploya vite toutes ses compétences scientifiques et psychologiques pour atteindre la place de sous-directeur de la grande entreprise qui devenait elle aussi à son apogée. Très proche du directeur lui-même, tout semblait lui réussir jusqu'à ce qu'une femme vienne tout gâcher. Ford s'y connaissait sur les Hommes en général, il avait tout appris dans les livres. Mais le plus gros problèmes qui lui restait à résoudre était bel et bien les femmes et leurs comportements tantôt doux, tantôt froids et distants. Lorsqu'il rencontra Meghan, la nouvelle employé, il fût tout de suite charmé par son intelligence, sa beauté et sa gentillesse. Ils passèrent beaucoup de temps ensemble entre les quatre murs du laboratoire à peaufiner des recherches qui les passionnaient tous les deux, jusqu'à ce qu'ils se voient durant un dîner, puis deux... Meghan et Ford devinrent le couple fard de l'entreprise et c'est ainsi que la jeune femme grimpa à son tour les échelons jusqu'au poste qui se trouvait en dessous de celui de Ford. Ce dernier, par amour, aurait été prêt à le lui céder mais ce n'est pas ainsi que Meghan procéda pour l'atteindre car l'idée n'était pas d'inverser les rôles mais de garder l'un pour virer l'autre. Et ça, seul une rumeur suffit pour confirmer le renvoi officiel de Ford Hirsch. Il était venu de bouche à oreille que ce dernier avait trompé Meghan avec une autre femme dans l'entreprise alors que tout le monde venait de finir leur journée de travail. La vidéo de surveillance de ce jour-même avait mystérieusement disparu - seulement celle du jour suivant indiquait bien que Ford s'était rendu dans les archives pour prendre une cassette bien spécifique. On en déduisit que c'était la cassette manquante et qu'il cherchait donc à cacher les preuves. Ford nia tout en bloc, expliquant qu'un jeune homme qui se faisait passer pour un surveillant du laboratoire avait oublié ses clés et qu'il lui demanda d'aller chercher cette cassette pour lui. Malgré cette explication non-fondée car aucun témoin ne venait la confirmer, le patron prit la dure décision de le renvoyer après 28 ans de loyauté en sa compagnie. "Je suis très déçu par ton comportement, Ford Hirsch. Je te pensais plus intelligent que ça." Quelques mois plus tard, Ford apprit que le jeune homme qui lui avait demandé cette cassette était maintenant dans l'entreprise, en couple avec Meghan. Tout s'expliqua alors dans la tête de Ford qui prenait plus de temps à relire le chapitre "Manipulation" de son livre sur la psychologie sociale. Ce bouquin, il ne le ramena jamais à la bibliothèque mais prit plaisir à le noter, corriger des consignes, réécrire des passages, avant de conclure en bas de page :
    "Ne faites confiance à personne."

    Désormais au chômage, il avait néanmoins assez d'argent pour tenir les 5 prochaines années s'il maintenait un rythme limité de dépenses quotidiennes, de quoi acquérir le stricte nécessaire. Après avoir été trahi par une entreprise dans laquelle il avait été admis, il décida de créer sa propre entreprise centrée sur les plus grandes recherches jamais complétées à l'échelle internationale. L'unique problème était qu'une entreprise se composait d'employés aussi et que pour le moment, il n'était pas en posture de payer qui que ce soit. Durant 2 ans, il fît donc ses recherches de lui-même et gagna de l'argent par les quelques découvertes qu'il accomplissait. C'est de cette manière qu'il commença à se faire un nom en Californie et tout aurait pu continuer ainsi si son frère ne lui avait pas envoyé une lettre de Storybrooke :

    "J'ai besoin de toi.

    -Lee Hirsch"

    "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 Giphy

    Ford avait encore beaucoup de rancœur sur ce qu'il s'était passé entre eux il y a 30 ans, seulement il décida de passer outre pour quitter son appartement et se rendre à Storybrooke. Il emporta le plus important au cas où son frère lui demanderait de rester auprès de lui - ce qu'il espérait, au fond - et débarqua dans la boutique avec deux valises en main. Le domaine familiale n'avait que peu changer depuis son arrivée mais le propriétaire qui y résidait, lui, était définitivement très différent de son jeune jumeau, sans pour autant se trouver dans un meilleur état que lui malgré son costume taillé sur mesure. Ford prit du temps à reconnaître Lee et ce n'est que lorsque leur regard se croisa qu'il comprit. "Ford ! Je suis tellement heureux de te voir... Suis-moi." Il indiqua un pièce dans l'arrière-boutique de la main et l'y invita avant de fermer la porte à clé. Vivement, il se dirigea vers un coffre-fort qu'il ouvrit par un code et un cadenas puis en sortit un bout de papier qui ressemblait fortement à un contrat. Il le tendit à son frère. "Tu te souviens de la fois où je t'avais demandé de partir vivre des aventures extraordinaires ? J'espère pour toi que ce vœu s'est réalisé car je t'invite à aller enterrer ça le plus loin possible de Storybrooke pour que personne ne vienne le retrouver." Ford prit dans ses mains le papier en question, sans comprendre ce qu'il se passait. Il s'apprêtait à l'ouvrir mais Lee l'en empêcha. "Qu'est-ce que c'est ?" Lee reprit l'objet pour le mettre dans une boite à cadeau. "Tu n'as pas envie de le savoir... Disons que notre famille n'est pas si parfaite que ça... Et qu'avec ce papier, je pourrais bien finir en prison. Toi aussi d'ailleurs. Mets ça dans tes bagages et part le plus loin d'ici, ça vaudra mieux pour toi." Le jumeau redonna le tout à son frère qui - soudainement en colère - le posa sur un table. "Attends, tu m'as fait venir jusqu'ici pour me demander de m'éloigner de toi ? Je sais très bien que notre famille n'est pas parfaite mais jusqu'aux dires de notre père, je n'en faisais plus partie alors je ne vois pas pourquoi vos bêtises devraient me retomber dessus !" Lee monta le ton à son tour "Pourquoi pensais-tu être venu, alors ?" "Pour TOI !" Un silence s'ensuivit tandis que le propriétaire de la boutique baissa la tête pour la cacher avec sa main. Dans un soupir, il la redressa avant de reprendre plus calmement : "Va reprendre ta vie, Ford. C'est une chance que je te laisse, tu ne devrais pas la laisser passer. Notre famille est beaucoup trop compliqué pour que tu t'y ajoutes maintenant et Papa avait bien raison de t'en écarté dès l'adolescence. C'est mieux pour t-" Lee n'eût pas le temps de terminer sa phrase que Ford vint le frapper au visage. Pour toute réponse, il expliqua la solitude qu'il avait enduré durant ces années et l'absence de la famille Hirsch lorsqu'il avait des problèmes. Cela, il le traduit autant dans le coup de poing que dans les paroles mais Lee venait répliquer, pensant ses problèmes plus importants que les siens. Finalement, c'est une bagarre qui s'ensuivit jusqu'à ce qu'un miroir se brise et qu'un morceau de verre s'enfonce dans l'épaule de Ford, arrêtant net Lee qui s'excusa, soudainement inquiet. Son jumeau ne le laissa pas le toucher et quitta la boutique avec ses deux valises et le verre dans le bras.

    Sa première idée était bien de rentrer chez lui, en Californie, même si le voyage était long et assez cher tout de même pour la destination, ce qui ne collait initialement pas au budget qu'il se fixait chaque mois. Avec l'entreprise qu'il voulait monter, il gardait pas mal d'argent de côté pour les recherches à venir car dans une ville aussi populaire, rien n'était à prix bas. Qu'importait son choix sur le moment, il devait d'abord se retirer le bout de miroir enfoncé dans son épaule et il ne comptait pas passer les 3 heures dans un hôpital pour deux ou trois point de sutures qu'il pouvait lui-même se faire. Au vu du temps et de la nostalgie de l'époque, il se rappela avoir une cabane dans la forêt et espérait que celle-ci n'aurait pas trop changé après 30 ans d'absence - ce qui fût étrangement le cas. Là-bas, il posa ses valises et recousu sa blessure. Il ne savait ni comment ni pourquoi, mais étrangement, la survie était son truc et cela sans être spécialement passé par la pratique. Son intelligence supérieure lui ouvrait des portes même s'il ne détenait - officiellement - aucun diplôme car n'ayant pas passé les examens prévus. Après avoir compris qu'il n'y avait que par soi-même qu'il était le mieux servi, il avait décidé de se débrouiller par lui-même et cela même s'il devait mourir en danger - question de fierté.

    Alors qu'il passa une nuit blanche dans sa cabane, l'idée soudaine lui vint de rester ici et de faire de cette cabane - qu'il souhaitait rénover - son nouveau laboratoire de recherches. Le lendemain, il fît la demande à la maire qui accepta l'emplacement pour une rénovation de quelques hectares sans trop en faire - Ford s'en fichait puisqu'il allait de toute manière creuser dans le sol pour créer un sous-sol secret - et les constructions commencèrent. Ce labo minimaliste aux premiers abords demandaient une certaine sommes d'argents mais Ford restait optimiste : ça restait toujours moins cher qu'en Californie. Ici, il pouvait faire toutes les recherches qu'il voulait sans que personne ne le dérange puis communiquer avec d'autres laboratoires qui le paierait pour ses découvertes, son nom étant déjà assez connu dans le milieu. Pour toutes ces raisons, il trouvait l'idée d'emménager à Storybrooke plutôt bonnes mais une seule et unique autre raison l'y incita : Son frère. Il avait beau l'avoir demandé de ne pas se préoccuper des histoires de famille, c'était plus fort que lui que de savoir ce qu'il se tramait ici et en quoi les Hirsch y étaient mêlés.

    10 ans s'écoulaient très, très doucement. Le scientifique avait conclut de grandes recherches et se trouvait souvent en bas de pages des nouvelles découvertes. Il pouvait aisément en commencer mais le reste de son temps, il le passa à découvrir le passé de sa famille durant ces dernières années d'absences et même avant sa naissance. Les choses avançaient tout d'abord, jusqu'à ce qu'elle stagne sans rien n'y comprendre. Comme une pièce de puzzle manquante... Les nuits blanches qu'il passait n'arrangeaient rien à son état alors qu'il se mettait à la drogue pour "stimuler" son intelligence déjà au-dessus de la norme. Chaque jour était le même pour Ford qui pensait pourtant se réveiller avec une idée de génie en tête mais se coucher les yeux cernés et sans aucune avancée.

    Isolé, il ne voyait même pas la différence lorsqu'Emma Swan arriva en ville. C'est lors du dernier jour de la malédiction - alors qu'il pensait avoir résolu un lourd complot entre l'antiquaire et le maire - qu'il rencontra son frère dans la rue. Ce dernier comprit que Ford était drogué. Il l'assomma pour le ramener chez lui et le désintoxiquer lorsqu'un épais nuage violet s'empara de la ville entière.

Journal N°4


    C'est par le retour de mes souvenirs que commence ce journal N°4. Je pensais écrire les aventures des frères Pines lors de notre excursion avec Stanley en Arctique mais il semble que le destin en ait décidé autrement pour nous deux. Alors me voici avec...

    Une nouvelle vie. (Littéralement)

    Il y a de cela deux jours, je me suis réveillé de ce qui semblait être une malédiction avec la nette impression d'avoir vécue une vie entière qui s'avérait totalement fausse ! Ford Hirsch n'a jamais existé même si c'est bien avec cet individu que je partage mon corps aujourd'hui. Personne, si ce n'est les habitants de la ville maudite communément appelée Storybrooke, ne peut savoir ce que c'est que d'avoir les souvenirs de deux vies dans sa tête. Lorsque je me suis souvenu de ma véritable identité, celle de Stanford Pines, le choc fût atroce. Heureusement, Stanley était à mes côtés pour m'aider à comprendre ce qu'il venait de se passer même si lui aussi se trouvait très perturbé par les événements. Il ne cherchait pas à comprendre les informations que venaient d'intercepter ses neurones et se contentait d'apprécier ses souvenirs de retour. Pour moi, la prise de donnée fût plus brutale. Mes neurones, étant déjà fortement actifs, se trouvaient stimulés par le taux de toxines de la drogue qui coulait encore dans mes veines. Le choc me paralysa dans un profond silence de traitement d'informations intense jusqu'à ce que la désintoxication termine son travail et que je puisse retrouver ma réflexion habituelle : rapide, mais pas trop. Stanley stipula que l'absence dura une minute tout au plus alors que pour moi, ce fût comme revivre les deux vies et toutes les émotions accumulées en un temps record. Lorsque je sortis de ma paralysie, je frappai violemment le mur contre lequel j'étais appuyé.
    Désormais, Stanley a un trou dans la tapisserie de sa boutique.

    O'Rudfoh dydlw suhglw txh mh ylyudlv ghxa ylhv... Éwdlw-fh ilqdohphqw gh çd grqw hooh sduodlw ? Vl f'hvw oh fdv, qrxv qh ghyrqv sdv dyrlu od pêph géilqlwlrq gh "wuèv frxuwh".Pdlv dsuèv wrxw, hooh ghydlw elhq dyrlu soxvlhxuv fhqwdlqhv g'dqqéhv, doruv txh vljqlildlw 70 dqv gdqv xqh ylh, srxu hooh ?

    Aujourd'hui encore, j'ai beaucoup de mal à digérer cette nouvelle vie que je n'ai en réalité jamais vécu. Moi qui me vantait d'avoir un cerveau bien trié, je me retrouve avec des connaissances acquises sans réellement les avoir étudiées et des expériences terribles que je n'aurais jamais voulu vivre. Comment suis-je censé comprendre la vie miroir qu'on venait de "m'offrir" ?

    Stanford Pines est un homme aimé de ses parents avec 12 doctorats à son titre.
    Ford Hirsch est un homme à la recherche d'amour de la part de sa famille et sans aucun diplôme pour subvenir à ses besoins.

    Stanford Pines n'aime pas la psychologie et ne comprendra jamais la communication humaine (variable à chaque situation) !
    Ford Hirsch n'aimait pas ça non plus initialement... Mais il a appris tout ce qu'il fallait savoir sur le sujet pour progresser.

    Néanmoins, tous les deux se sont fait trahir et retinrent la même leçon de ne jamais faire confiance à personne ! Tous les deux avaient également un jumeau avec qui ils furent séparés pour X raison et tous les deux se bagarrèrent avec lui lorsqu'ils se retrouvèrent 40 ans plus tard !

    Comment est-ce possible ? Comment tant de similitudes et de différences purent avoir été créées en une vie qui n'est définitivement pas la mienne ?
    Stanley me conseille de ne plus penser à ça et que les réponses se dévoileraient à nous au fil du temps. Il me propose de partir en mer quelques jours, comme on avait prévu de le faire à Gravity Falls, puis de revenir la tête reposée pour remettre à jour notre nouvelle vie à Storybrooke. Il a peut-être raison... J'ai besoin de me retrouver.

    Stanford Pines est née le 15 juin 1952.
    Ford Hirsch est née le 18 juin 1952.

    Pourquoi ? Pourquoi 3 jours d'écarts entre la naissance de ces deux personnes ?!



    "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 170?cb=20160227050457
CREDIT



Administration


Célébrité de votre Avatar : Harrison Ford (merci Dyson "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1412354410 )
Est-ce un poste vacant ? : Nop !

Multicompte ? : La princesse d'Andros et fée des fluides : Aisha Androuze "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 3864256854

Entre nous


Pseudo / Prénom : Lauréana
Votre avis sur le forum : Ce forum est sublime parce qu'il est occupé par des personnes de même valeurs "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1574146564
Comment l’avez vous découvert : C'est le futur Sultan d'Agrabah qui me l'a conseillé !

Si vous deviez choisir entre héros, vilain, magique, prince(sse), contes de fées, Roi Lion, Ancien animal, rebelle, ou wonderland pour votre team vous choisiriez quoi ? : And Stanford Pines is... a hero *regard lointain prolongé*

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 Tumblr_inline_o43o3aHQB31tgwaf2_400
Il sait réparer des ampoules, en plus :jez:

Le mot de la fin : Grâce à Stanford, je vais pouvoir moi-même m'instruire "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 3771730908 !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Golden Heart • Pure Mind
(c) Miss Pie



Jefferson T. Hatters
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jefferson T. Hatters

| Cadavres : 547



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mar 7 Aoû 2018 - 17:43

Mais c'est quoi cette fiche de dingue "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 3213561239 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 242150264 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 3213561239 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 242150264 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 242150264 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 242150264 Je pense qu'on peut te remettre la palme de la plus longue fiche "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 675216545 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 453450723

En tout cas j'ai commencé à lire et je le redis "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2852471132 ils vont trop bien s'entendre avec Théo' "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1574146564 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1574146564


Eulalie
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Eulalie

| Avatar : Holland Roden

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 E3bZ9mz6_o

"Qu'est-ce qu'elle me veut encore celle-là..."
"Coucou TortueMan, je t'ai manqué ?"


"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 VoUsJazM_o

"Je sais que j'ai une mauvaise réputation
mais de là à garder une distance de sécurité..
tu abuses, Emmet."





| Conte : Famille Divine
| Dans le monde des contes, je suis : : Capitaine Amazone Sexy

| Cadavres : 3614



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mar 7 Aoû 2018 - 17:56

Re-bienvenuuuuue !! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1634017881 J'étais déjà venue le dire je crois mais c'est pas grave. "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2852471132 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 563794906
Cette fiche de malade ! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 453450723 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 453450723 En tout cas pour moi les spoilers c'est foutu, mais je comptais pas regarder donc ça va. "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 3392629739 J'ai pas encore terminée, je voulais juste savoir si la fiche était finie comme le titre a pas été modifié ? "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1375884928 Et comme c'est tiré de l'univers de la mission de Dydy, je pense lui demander aussi son approbation également du coup pour être sûre que tout colle. "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1139808870

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fool me once, fool me twice. Are you death or paradise ? Now you'll never see me cry, there's just no time to die.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-b http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne


Isaac Ormebrun
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Isaac Ormebrun

| Avatar : Christoph Waltz

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 KUl1bJp

Sherlock est un vieil ami.

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 Tumblr_inline_mjs82iyIxI1qz4rgp



| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Arsène Lupin

| Cadavres : 1066



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mer 8 Aoû 2018 - 10:26

Rebienvenuuuuuue ! Je connais pas Gravity Fall faut que je me mette à la page "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1139808870

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique...



Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 201105074320284592

| Cadavres : 1065



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mer 8 Aoû 2018 - 10:44

Merciiiiiiii Jack et Eulalie ! Aïe, désolée pour les spoilers :jez: Je ne me dis pas sur le coup que des gens n’ont pas regardé ou pas fini "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2381383065 Je vais quand même préciser, on sait jamais ! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1617451880 Sinon, oui ! Elle est terminée mais j'hésitais à attendre Dyson pour qu’il vérifie ! Enfin, si tu l´attends aussi finalement ça revient au même "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 453450723 je vais changer ! 

Oui... Je m’en suis emballée, je suis d’accord "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2852471132... 

Jeff : *prends la palme* "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1690790535

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Newt C. Stark
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Newt C. Stark

| Avatar : Kit Harington

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 Tumblr_miw67jXRXk1s6f9vuo1_400

Bain de minuit

en toute innocence
(ou presque)

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 MtSoV


| Conte : Mulan
| Dans le monde des contes, je suis : : Cri-Kee, le générateur de chance !

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 42447144_296761374484093_6443722524902555648_n

| Cadavres : 168



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mar 14 Aoû 2018 - 12:29

c'est un truc de dingue :tombe: c'est ultra bien écrit, j'ai eu l'impression de me replonger dans l'univers original de Gravity Falls en relisant tout ça "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 675216545 et la partie durant la malédiction elle est tellement bien rédigée qu'on dirait qu'elle fait aussi parti de l'histoire originale "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 3213561239 C'est parfait -mais triste un peu "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 4114364782 -, je ne peux qu'être ultra ravi de t'avoir avec ce super perso "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 675216545 "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 675216545 Merci donc d'avoir rejoins le conte que je lance sur le forum, et tu as donc l'évidente validation de chef de contes que tu avais besoin "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 675216545
J'ai hâte de te rejoindre avec Bill "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 242150264

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Mysterious ways of the heart
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76168-a-million-dreams-are-


Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 201105074320284592

| Cadavres : 1065



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mar 14 Aoû 2018 - 14:47

Dysoooon, tu es trop gentil "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 283248815

Merci infiniment de m'accepter dans ton conte "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2727069659 J'ai vraiment très très très hâte de RP avec toi sous Bill "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 242150264 ! Et de jouer Stanford avec tout le moooonde :jez: !

Merci encore "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 675216545

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Eulalie
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Eulalie

| Avatar : Holland Roden

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 E3bZ9mz6_o

"Qu'est-ce qu'elle me veut encore celle-là..."
"Coucou TortueMan, je t'ai manqué ?"


"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 VoUsJazM_o

"Je sais que j'ai une mauvaise réputation
mais de là à garder une distance de sécurité..
tu abuses, Emmet."





| Conte : Famille Divine
| Dans le monde des contes, je suis : : Capitaine Amazone Sexy

| Cadavres : 3614



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mer 15 Aoû 2018 - 0:16

Et me revoilààààà !! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2727069659 La lecture de cette fiche fut certes longues, mais très instructive !! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 242150264 Elle est complète y'a pas à dire, je ne connais pas l'univers et j'ai quand même été pas mal embarquée. "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2727069659 Puis j'aime beaucoup le caractère de Ford et de son frère ! Même si ils ont une histoire de famille un petit peu compliquée quand même, même à Storybrooke. "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2852471132
En tout cas j'espère que tu vas bien t'amuser avec ce nouveau perso, je te le valide de suite ! "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 1412354410 Et je te laisse passer dans les listings pour l'y rajouter. "Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 3109594688

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fool me once, fool me twice. Are you death or paradise ? Now you'll never see me cry, there's just no time to die.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-b http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne


Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 201105074320284592

| Cadavres : 1065



"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________ Mer 15 Aoû 2018 - 0:28

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 283248815 Merciiiiii !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Contenu sponsorisé




"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ} - Page 3 _



________________________________________

 Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

"Ne faites confiance à personne" - Stanford Pines {TERMINÉ}





Disney Asylum Rpg :: ➸ Bienvenue à Storybrooke :: ♥ Présentation :: ➹ Persos validés