Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Before We Go ✷ Stucky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Chris L. Brooke


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒


☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 642
✯ Les étoiles : 7701




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Dim 12 Aoû 2018 - 17:14

❝ SOLDIERS ❞
       

       

       

       

       

       

       

       
       

       
Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage en Europe, le jeune Steve Rogers n'aspire qu'à une seule chose : combattre le nazisme en s'enrôlant dans l'armée. Le jugeant trop maigre pour faire un soldat, les médecins militaires de l'US Army le réforment. Rogers est alors utilisé comme un sujet de test pour le projet « Super-Soldat », recevant un sérum spécial, le « Sérum du Super Soldat ». L'expérience réussit et le voilà devenu Captain America.
Steve Rogers
captain america
« LE PRIX POUR LA PAIX
EST EVELEVE
IL L'A TOUJOURS ETE
»

       
Le Sergent James Buchanan « Bucky » Barnes était un ancien soldat du 107ème Régiment d'Infanterie et l'ami d'enfance de Steve Rogers. Alors que la menace de la Seconde Guerre mondiale escalade rapidement, Barnes s'engage dans l'armée pour faire tout ce qu'il peut, jusqu'à être capturé par les forces d'HYDRA, puis d'être secouru par Rogers, qui vient juste de devenir Captain America en son absence.
James "Bucky" Barnes
tireur d'élite
«LE GAMIN DE BROOKLYN
C'EST LUI QUE
JE VAIS SUIVRE
»

       
Après le choc provoqué par la mort de l'homme qui avait conçu le « sérum du Super-soldat », Peggy Carter devient une espionne et une détective déterminée à arrêter les nazis. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle et Captain America commencent à travailler ensemble.
Peggy Carter
agent Carter
« L'OPINION DES AUTRES
M'IMPORTE PEU
»

       
Howard Anthony Walter Stark était un inventeur, ingénieur, réalisateur de films, entrepreneur et fondateur de Stark Industries. Durant la Seconde Guerre mondiale, il travaille avec diverses projets gouvernementaux comme le Projet Manhattan et le Projet Renaissance et la Section Scientifique de Réserve dans son combat contre HYDRA. Il fabrique le second bouclier de Captain America.
Howard Stark
le savant
« HYDRA NE VOUS
ATTAQUERA PAS AVEC
UN COUTEAU SUISSE
»

       
Né à Boston, Timothy Dugan était un jeune homme travaillant dans un cirque itinérant qui aida Nick Fury et Sam Sawyer à échapper à une attaque nazie en Europe. Il s'engagea ensuite dans l'armée anglaise pour combattre en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour enfin se battre du côté de Captain.
Dum Dum Dugan
le soldat avec
du caractère
« MISS UNION JACK »

       
James "Jim" Morita était membre des Commandos Hurlants pendant la Seconde Guerre Mondiale, et l'agent de communication de l'équipe.
Jim Morita
le soldat
sans filtre
« JE SUIS AMERICAIN
MOI AUSSI
»
       
made by lizzou

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
'Cause I'm only human
I can take so much 'Til I've had enough.

Chris L. Brooke


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒


☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 642
✯ Les étoiles : 7701




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Dim 12 Aoû 2018 - 17:14

I would rather see this world through the eyes of a child.


Une bataille avait été gagner ce jour là. Steve avait entendu les cris de joies des soldats, il avait vu des amis s'enlaçaient pour fêter leurs retours au camp. Des blessés rire de la situation ou d'autres hurler de douleur. Tellement de joie et d'espoir ce jour qu'il avait apparemment apporté. Mais ce n'était pas vraiment lui, le sérum avait fait une bonne partie du travail. Pourtant tout le monde l'avait applaudit, Bucky l'avait applaudit. Steve lui avait sauvé la vie pour la première fois alors que habituellement c'était l'inverse. Son meilleur ami avait toujours été là pour lui, pour toutes les mauvais choses que Steve avait connu dans sa courte existence. C'était sûrement pour cela que Bucky était quelqu'un d'exceptionnel et d'important pour lui. Sûrement pour cela que le soldat était maintenant soulagé d'un poids. Bucky était à l'infirmerie comme beaucoup pour se faire examiner et pendant ce temps Steve s'était assis sur la terre sec et sans vie. Il avait sortit son carnet et son crayon à papier avant de fixer l'horizon, rien ne sortait. Pas d'idées donc pas de dessin et pourtant cela ne l'empêchait pas de rester dans cette position. Les explosions, la fumée, les avions, les morts. Il en avait vu et entendu des choses et il continuait de les entendre. Il voulait faire partie de l'armée et d'ailleurs c'était toujours le cas mais tout ça.. Il n'avait qu'une envie, dissoudre HYDRA et mettre fin à cette guerre mais avant toute chose il fallait un plan d'attaque. Foncer la tête baissé ne servirait à rien et il le savait. Steve tapota son crayon à papier contre son carnet pensif.

Ce soir, il devait sélectionner une équipe en qui il aurait pleinement confiance. Une équipe qui allait le suivre sur le champ de bataille. Ce soir, il devait faire la fête comme tous les autres et parce que Bucky lui avait demandé. Aller au bar, il n'en avait pas très envie mais il irait. Pour Bucky et pour personne d'autre. Un soupir sortit alors de sa bouche tandis qu'il commença alors à donner quelque coup de crayon sur sa page vierge, essayant de dessiner quelque chose de correct tandis que le brouhaha derrière lui servait de fond d'ambiance. Il restait seul dans son coin parce que plus personne n'avait besoin de lui pour le moment. Steve fronça alors les sourcils quand il sentit un léger courant d'air à prêt de lui. Il redressa doucement son visage, lâchant un petit moment son dessin. Peggie Carter. La jeune femme s'assit alors prêt du blond tout en silence avant de jeter un coup d’œil au dessin du soldat tout en affichant un petit sourire.

« Mais c'est vous avant de prendre le sérum... Et la personne à côté de vous ? »
demanda la jeune femme tout en pointant du doigt la silhouette qu'il n'avait pas encore fini de dessiner.

« C'est Bucky. »

Peggie retira doucement sa main du carnet légèrement surprise avant de passer délicatement sa main dans ses cheveux en bataille. C'est vrai qu'il y avait un peu de vent mais ce n'était rien de gênant, enfin pour Steve en tout cas. Au contraire, il avait l'impression de respirer à nouveau même si il y avait un peu de tension entre les deux. Peggie avait surpris Steve en train d'embrasser une autre femme et cette dernière l'avait très mal prit. L'agent avait même tiré sur son bouclier. Steve ne lui en voulait pas vraiment mais apparemment ce n'était pas réciproque vu que Peggie ne lui disait rien depuis plusieurs minutes maintenant. Elle se mordit la lèvre inférieur avant prendre le crayon du soldat pour le cacher derrière son dos tout en secouant négativement la tête.

« Écoutez moi Monsieur Rogers. Je veux juste savoir une chose. Pourquoi avoir embrassé cette inconnue ? »

Steve haussa les sourcils plutôt surpris de sa question. Que pouvait-il lui répondre ? La vérité ? Non elle ne le verrait plus comme maintenant.. Mais la vérité c'était qu'il avait besoin de ce baiser pour savoir si il était quelqu'un de normal parce que.. Steve se sentait différent. Dans quel sens ? Et bien, il n'était pas du tout attiré par les femmes. Il n'avait jamais aimé quand Bucky lui présentait de jeune femmes, déjà parce qu'elles finissaient toujours dans les bras de son meilleur ami mais aussi parce qu'il ne ressentait aucune attraction, pour personne. Mais dire la vérité serait sûrement détruire l'image de Captain America alors il se contenta d'afficher un petit sourire avant de hausser doucement les épaules.

« Parce qu'elle me l'avait demandé, Agent Carter. Cela ne se reproduira plus. Je peux avoir mon crayon maintenant ? »
demanda alors le soldat tout en tendant doucement sa main vers la jeune femme.

Peggie claqua sa langue contre son palais avant de poser le crayon sur le cahier avant de partir légèrement agacé. Bien sûr que la jeune femme savait que Steve mentait, elle était trop intelligente pour se faire avoir dans un aussi petit mensonge. Mais elle avait décidé de ne pas chercher plus loin vu que Steve ne voulait rien dire. Un soupir sortit une nouvelle fois de la bouche du blond tandis qu'il reprit tranquillement son dessin essayant de s'occuper l'esprit jusqu'à la fête de ce soir.

***

Steve remit correctement sa veste pour évité de la froisser. Ce serait dommage de venir dans un bar déjà en mauvaise état. Il savait que la soirée allait tourné en quelque chose de plus arrosé mais l'alcool ne lui faisait pas grand chose. Son corps était fort, si grand et si.. intouchable ? Steve ne savait pas encore tout ce dont il était capable mais une chose était sur, l'expérience avait étrangement bien fonctionné. Il n'était plus ce rat de laboratoire ou ce singe savant, il n'était plus le clown que tout le monde voyait en lui. Il avait réussi à prouver que Steve .. Non que Captain America pouvait défendre son pays même si il ne portait pas de tenue militaire. Il respira un bon coup prêt à affronter le monde, prêt à affronter HYDRA, prêt à affronter Bucky. Avant de se retourner, il sentit la main de quelqu'un se poser sur son épaule. Les muscles de Steve se crispèrent et il se retourna brusquement plaquant l'inconnu sur le sol. Il entendit un petit cris de surprise avant de voir le visage choqué Howard Stark. Un soupir de soulagement sortit de la bouche de Steve avant qu'il n'aide l'homme à se relever. Stark se racla nerveusement la gorge frottant alors l'arrière de son pantalon.

« J'aurai pu vous tuer Monsieur Stark. »

« Désolé.. Je suis venu pour vous dire que votre tenue sera prête pour demain, ainsi que l’accessoire qui va avec bien sûr. »

Steve fixa un long moment l'ingénieur. Pourquoi venir jusqu'ici pour lui annoncer ce genre de chose ? Il ne le croyait pas vraiment et d'ailleurs un petit rire sortit de la bouche du soldat. Il mit rapidement sa main devant sa bouche tout en secouant doucement sa main en signe d'innocence. Il ne voulait pas que Howard croit qu'il était en train de se moquer de lui. Ce n'était pas ça, pas du tout même. Il comprenait juste clairement le jeu de Monsieur Stark et c'était d'ailleurs pour cela que Steve sortit de la tante tout en lui faisant signe de le suivre, ce qu'il fit bien sûr. Une fois Howard dehors, le blond fit signe de la tête de venir avec lui.

« Vous avez le droit de venir faire la fête Monsieur Stark. »


« Oui mais je ne me bats pas au front tout comme vous ou les autres. » il marcha rapidement vers Steve avant de plonger ses mains dans ses poches.

Captain ne répondit pas. Il n'y avait pas besoin de réponse à ce genre de phrase. Howard n'était pas utile au front peut être mais il l'était dans le camp. Il faisait des armes, des boucliers, des munitions. Il était ingénieur et non soldat. Steve pensait qu'il fallait de tout pendant une guerre, que ce soit du simple cuisinier au grand commandant. Les deux rentrèrent finalement dans le bar qui était rempli de soldat presque ivre mort. Steve balaya l'endroit cherchant ses amis et surtout Bucky. Il trouva rapidement ses amis qui était en train de chanter à vive voix mais Barnes n'était toujours pas là. Avec Howard, ils vinrent s'asseoir autour de la table de son équipe pour finalement commander quelque chose à boire. Steve souriait à la bonne humeur des soldats. Allait-elle rester demain cette bonne humeur ? Il prit une poignet de cacahuètes dans sa main avant de les manger rapidement.

« Alors Jones, Morita et Dugan. Vous êtes prêt à vous battre avec moi demain ? »

« Tu rigoles là ? On va les écraser. » cracha Morita.

« Les exterminés ! » renchérit Jones.

« Et la dernière chose qu'ils verront c'est le jolie drapeau américain gravait sur ton torse. » finit par dire Dugan avant de se mettre à rire. « Par contre, j'espère que Barnes sera là aussi. Il s'est défendu jusqu'à la fin.. Brave type. »

Les trois soldats se mirent à boire leur bière en synchronisation alors que Steve lui jouait simplement avec son verre encore à moitié plein. Howard qui était à côté de lui se contentait d'écouter les trois alcoolos qui se tenaient en face d'eux. Morita posa son verre sur la table avant de faire un grand signe de la main.

« Barnes, ici ! »

Steve haussa les sourcils avant de se tourner sur sa chaise, la seule chose qu'il trouva à faire ce fût de sourire à pleine dents à son meilleur ami. Il était si content de le voir, si content de.. pourvoir sentir son odeur.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
'Cause I'm only human
I can take so much 'Til I've had enough.

Jefferson T. Hatters


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3253
✯ Les étoiles : 19918




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Lun 13 Aoû 2018 - 1:52


Before We Go

Captain America & Winter Soldier



“C’est bon ! Puisque je vous dis que les boches ne m’ont rien injectés dans le corps !” James commençait légèrement à s’énerver alors que les médecins de l’armée lui faisait passer toutes une série de test, en lui posant toujours les mêmes questions. Certes il avait été mis dans le quartier d’isolement, parce que les soldats d’Hydra avaient décidé qu’il était le cobaye parfait pour leur expérimentations mais il avait été sauvé avant. Il n’avait pas échappé aux tortures classiques, montrant le sadisme inné de ces personnes mais il avait tenu bon, il n’avait rien dit. Aucunes informations compromettantes étaient sorties de sa bouche et il aurait pu continuer encore des jours comme ça, et les allemands le savaient. Sans s’en rendre compte, il s’était désigné lui même pour être le futur monstre d’Hydra. Mais pour le moment, il y avait échappé, grâce à Steeve. Si un jour, on lui aurait dit que son meilleur ami le sauverait d’une agonie lente et douloureuse dans les lignes ennemies, il aurait rigolé en s’en décrocher la mâchoire. Or c’était le cas, et il n’en revenait toujours pas. Au début, quand il l’avait vu arriver, il avait pensé délirer. Il délirait déjà, chantonnant la chanson que sa mère lui sifflait pour qu’il s’endorme. Il ne devait s’en tenir qu’à son numéro de matricule et son grade mais son cerveau, au bord du clash, l’avait fait dériver sur des horizons meilleurs. Alors quand il avait vu le blond débarquait, il pensait que ce n’était que son esprit en souffrance qui lui montrait son image. Pour la peine, il avait eu beaucoup de mal à le reconnaître, pensant que son heure était venu, que son ange gardien était venu l’amener dans un endroit de paix éternel. Puis ses neurones s’étaient connectés grâce à la voix de Steve, qu’il pouvait reconnaître en mille. Il s’était agrippé à lui comme une bouée de sauvetage, ses jambes toujours en coton après les souffrances qu’il avait subit. Il ne comprenait pas comment son ami avait pu changer à tel point, et même maintenant, tandis qu’il avait entendu les bruits de couloir, il restait une énigme. “Il faut que vous vous reposiez pendant au moins une quinzaine de jours Sergent Barnes !” “C’est ça, et la guerre elle fait une pause en attendant que le soldat se repose. Mais oui, dans quel monde vivez vous ?” Reboutonant sa chemise, il secoua la tête en essayant de ne pas passer la colère qui était toujours au fond de lui, sur la personne qui ne faisait aussi que son devoir. “Rassurez vous, ce soir je vais me désinfecter à l’alcool, et je penses qu’aucunes bactéries et aucuns germes n’y résisteront.” Un petit clin d’oeil à l’infirmière alors qu’il relevait la tête après avoir signé sa décharge, et il partit enfin de l’infirmerie. Ce soir, il voulait faire la fête, celle d’être toujours en vie. La guerre faisait rage, il était conscient mais justement, il voulait profiter à fond de ses deux jours de repos forcés. Il venait de passer près de la mort, et même si déjà, par le passé, il vivait au jour le jour, il avait réalisé qu’il n’avait pas encore tout vécu, et qu’il le ferait, même s’il ne lui restait qu’une semaine à vivre dans ce monde.

Une heure, il avait plus d’une heure d’avance. Il n’avait pas pu rester sur le camp de base, seul, à ruminer ses pensées. Que serait il advenu de lui si Steve ne l’avait pas sorti de cet enfer ? Cette question le tourmentait et lui, d’ordinaire si joyeux malgré toutes les circonstances n’arrivaient pas à sourire. Tournant le contenu de son verre, il fixa le mur d’en face, voyant des images défiler. La haine qu’il avait pour Hydra ne cessait d’augmenter, d’heure en heure, et il était prêt à retourner dans cet endroit si cela pouvait permettre d’arrêter cette guerre. Finissant le liquide ambré, il fit une petite grimace. Combien de verres avaient il déja bu ? Peut être bien quatre, ou cinq. Passant la main sur son visage, il entendait déja les commentaires de Steve, toujours dans la douceur mais avec des mots aussi tranchant que le scalpel qui lui avait prélève un bout de peau dans l’épaule droite. Esquissant un sourire en posant son verre sur la table, il s’appuya sur le dossier du canapé en coin, endroit qu’il aimait pour pouvoir observer tout ce qui se passait sans être vu. Finalement, les bras de Morphée l’emportait pour un sommeil sans rêve. Il sursauta quand quelqu’un le bouscula, sans faire exprès. Une demoiselle qui s’excusa rapidement tandis qu’elle s’asseya à coté de lui. Papillonnant plusieurs fois des yeux, il les écarquilla en se rendant compte de l’heure qu’il était. Voilà que maintenant il était en retard. Se levant d’un bond, il passa néanmoins par les toilettes pour se mettre de l’eau sur le visage. Cette sieste lui avait fait énormément de bien, ou était ce l’alcool qui lui avait permis de faire un sommeil sans rêve, permettant à son corps de récupérer l’énergie dont il avait besoin. L’eau fraîche le dégrisa un peu, enlevant cette sensation de lourdeur sur ses épaules. S’étirant comme un chat, faisant craquer ses articulations, il se donna quelques claques pour continuer de se revigorer. Les joues rosés, les cheveux en bataille, écartant un peu les pans de sa veste et de sa chemise, on aurait dit qu’il venait de courir pour ne pas être en retard, et son sourire que le miroir renvoyait signifiait que ça lui allait très bien. Ce soir, il allait faire un malheur. Sortant des sanitaires, il se glissa vers le bar, très discrètement pour faire comme s’il venait de rentrer, n’ayant aucunes envies de donner des explications sur le pourquoi du comment. Cherchant pendant quelques minutes le petit groupe qui avait rendez vous, il remarqua très vite Jim qui levait son bock de bière, en renversant sur Dun Dun. Rien que cette scène accrocha un sourire sur le visage du Sergent, qui s’approcha à grandes enjambés. Sourire qui s'agrandit en voyant Steve se tourner vers lui tout aussi souriant. Saluant ses camarades d’un geste militaire, il donna une tape amicale dans le dos du blond, avant de faire un geste de la tête pour Stark.

“Messieurs !” “Ou t'étais encore passé Barnes ?” “Tu t’es tapé l’une des infirmières c’est ça espèce de petit veinard !” Baissant la tête, il n’allait pas les contredire, et sa réputation de coureur de jupons n’était plus à faire. “Comme on dit, le meilleur arrive pour la fin !” Tirant un tabouret, il éla une serveuse en claquant des doigts. “C’est la mienne celle là !” “Tu devrais arriver en retard plus souvent James !” L’anglais éclata de rire, tandis que Morita leva le pouce en l’air et que Jones opina de la tête. “C’est sur que c’est pas vous les radins qui feraient ça !” “Tu nous traites de radin alors qu’on a partagé le même pain ! Pff, aucune reconnaissance ces Sergents !” L’ambiance était bonne enfant, joyeuse, et James se sentait bien. “Alors Captain’ on boit quoi ce soir ?” Son sourire immense signifiait beaucoup de chose. “Et vous Howard ? J’espère que vous tenez bien l’alcool !” “Pour qui me prenez vous ? J’ai les meilleurs bourbons dans ma cave !” “Ahaha on verra si ton bourbon il t’as appris à résister face à des soldats.” Stark ne répliqua pas face à Jones, alors que Bucky plissait ses lèvres, donnant raison à son ami. “Bon, qui est pour que Steve nous raconte sa transformation en homme viril ?” Lançant un regard complice à ladite personne concerné, il se plongea dans ses yeux clairs, n’écoutant pas les commentaires des autres. Quand il s’était engagé dans le régiment 107, il avait eu peur d’une chose, que Steve arrive à ses fins, à s’engager dans l’armée. Il avait peur pour lui, peur qu’il lui arrive quelque chose et finalement c’était lui qui l’avait délivré, ironie du sort pour celui qui n'arrêtait pas de le sauver des abrutis qu’il se mettait à dos. C’est la serveuse qui arriva à briser le lien invisible en posant les boissons bruyamment sur la table. Donnant des billets pour payer, il leva son verre de whisky au centre de la table. “A Captain America ! Son courage, sa bravoure, son honneur et ses magnifiques collants !” Le son des verres fut vite couvert à nouveau par le bruit des rires, et James bu le sien d’une traite. “Et bien, ça descend vite chez vous !” “Vous pensiez quoi ? Le gars c’est pas notre guide pour rien !” “Enfin ça c’était avant l’arrivé du Captain” Levant les yeux au ciel devant tant de bêtises, il se tourna rapidement quand il entendit le gloussement de Steve, qu’il essaya de cacher, mais il le connaissait trop bien pour savoir que ce qu’il essayait de dissimuler dans une toux était une moquerie. “Non mais je m’incline, je sais ce que tu as de plus que moi !”Plissant les yeux, il prit une grande inspiration alors que Morita et Jones étaient suspendu à ses lèvres tandis que Dungan finissait sa bière. “Les danseuses ! Tu as des danseuses et c’est ça qui motive les troupes.” Les deux soldats en face applaudirent à tout rompre, sifflant même sous l’oeil approbateur de Stark. Non Steve n’avait pas que les danseuses. Enfin si, il fallait dire qu’il avait vu l’un des vidéos dans la chambre de l'hôpital, et il n’avait pu s’empêcher de penser qu’il n’avait pas choisi les plus moches, mais il n’y avait pas qu’elles qui étaient bien gaulés. Mais le petit gars de Brooklyn n’était pas que ça, pas une marionnette dans les mains des politiciens, il était plus, beaucoup plus.

codage by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.


I'm with you till the end of the line
« This is Sparta ..my friend ! »
The Mad Winter ❅ The soul cries, desperate Nothing rests in this bad night And time passes, the dawn lasts and the sun does not come back! My land burns, and it burns my heart ... the water is scarce and I'm trying to drink so much In the sky burns the moon and I, I burn with love... fire destroys my heart

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79345-auto-biographie-d-un-chapelier#958033

Chris L. Brooke


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒


☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 642
✯ Les étoiles : 7701




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Mar 14 Aoû 2018 - 2:23

I would rather see this world through the eyes of a child.


La joie, la bonne humeur, l'espoir. Trop de bonnes ondes dans ce bar alors que la guerre éclatait toujours dehors. Il aimerait pouvoir être aussi heureux et joyeux que tout le monde sous ce toit mais.. Il ne pouvait pas s'empêcher de se prendre la tête avec des banalité, avec l'évidence. Son meilleur ami était là, ce n'était pas déjà un bon début ? Il devrait pourtant fêter ça. Pour ne pas inquiéter tout le monde, il allait le faire. Steve allait prétendre de faire la fête comme les autres. Mais le peu de temps dans la peau de ce qu'il était devenu, il avait appris de nombreuses choses. Sa force, sa vitesse, sa taille mais surtout le fait que l'alcool ne lui faisait rien. Steve ne l'avait dit à personne parce que c'était un détail sans importance, l'expérience n'était pas fait pour ce genre de chose. Et puis l'alcool n'était qu'un petit besoin dans la vie d'un homme. Ce soir il n'aurait pourtant pas dit non à un petit trou noir. Steve fixa longuement son verre légèrement pensif. Crâne Rouge était comme lui alors.. Il avait le même sérum en lui. Alors pourquoi lui avait subit bien plus de modification, il se le demandait. Enfin il était quand même heureux de savoir qu'il avait gardé son visage et qu'il n'avait pas eut le droit à ce crâne assez répugnant à regarder. Les discussions continuaient sans lui, il n'écoutait plus rien complètement perdu dans ses propres réflexions. Heureusement pour lui, son cerveau était perspicace. Il entendit son prénom et il redressa légèrement son visage avant de fixer son meilleur ami légèrement perdu.

Il n'était pas sûr de savoir si il avait le droit de divulguer ce genre d'informations et c'était bien pour cela que son regard se tourna directement sur Howard qui fixait les verres des soldats presque choqué. Il y avait une différence entre un cerveau comme Stark et des hommes qui revenaient des champs de bataille. Les soldats buvaient bien plus vite leurs verres. Steve racla alors sa gorge pour rappeler Howard à l'ordre et ce dernier se tourna vers le blond. Il hocha doucement la tête pour lui faire comprendre qu'il avait le droit de parler vaguement de sa transformation mais en avait-il envie ? Peut être que oui.. Peut être que non. Heureusement pour lui James enchaîna par un verre de Whisky à son nom ou plutôt à celui de Captain America. Steve afficha un petit sourire en coin et trinqua avec la joyeuse troupe. Tous burent leurs verres en quelques secondes sauf Howard qui laissa la moitié dans son verre. La discussion partit en moquerie, en taquinerie et finit sur les danseuses que Captain avait eut avec lui. Steve fixa Bucky en souriant avant de se relaissé tomber sur sa chaise tout en poussant un petit soupir.

« Si tu veux je peux te donner leurs noms pour te motiver, Bucky. »

Les rires moqueurs des soldats reprirent de plus belle et Steve se forçait lui aussi à rire. Mais proposer ce genre de service ne le faisait pas vraiment rire pour le coup. Comme si il voulait que James s'envoie en l'air avec une de ces inconnues ce soir. Il en avait juste marre d'être comme il était et d'ailleurs il calma son rire rapidement. Steve leva la main pour commander une autre tournée tandis que Dum Dum se racla la gorge pour attirer l'attention de tout le monde.

« Alors racontes nous. Comment tu es devenu un homme ? »

Un petit sourire se dessina sur son visage. Il savait que ce n'était pas méchant de la part de Dum mais Steve était un homme depuis un bon bout de temps maintenant. Il s'installa correctement sur sa avant de faire mine de réfléchir. Il ne savait pas vraiment par ou commencer à vrai dire.. Du début ou il sautait quelques passages ?

« Et bien.. Je voulais m'engager à l'armée mais la condition physique n'y était pas on va dire. D'une certaine façon j'ai réussi à faire mes preuves. »

Howard posa brusquement son verre sur la table tout en lâchant un petit rire alors que son nez était maintenant légèrement rouge.

« Pendant un exercice, il s'est jeté sur une fausse grenade pour sauver la vie de ses camarades. »

Tous les regards se braquèrent sur lui et il fallait avouer qu'il ne savait plus ou se mettre. Steve était peut être devenu Captain mais pour le coup, il voulait retrouver sa taille d'avant pour se faire moins remarquer. Steve se contenta de hocher doucement la tête avant de continuer son réçit.

« Ils ont parlés d'expérience. Ils étaient pas sur que le sérum ne marche mais j'ai quand même dit oui. Je n'avais plus rien à perdre. Je suis rentré dans une machine et on m'a injecté un sérum dans le corps. Rien de plus simple et de plus douloureux. »


Cette explication jeta un froid, un court instant. C'était plutôt difficile à y croire, il le savait. Même lui n'y aurait sûrement pas cru et pourtant c'était bien la vérité et vu les armes étranges qu'ils avaient tous vu dans le camp ennemis. Il ne fallait pas douter de lui et personne ne douta de lui vu qu'ils retournèrent tous à leur petite fête. Steve afficha un petit sourire avant de se lever pour se diriger vers le bar. Il tapota sur le bois de ce dernier pour attirer l'attention du barman et une fois fait il commanda une tournée pour la table de son équipe. Après ça, il alla dans un coin plus tranquille tout en gardant son verre en main. Il respira un bon coup avant de sentir une main familière se poser sur son épaule. Steve afficha un petite sourire avant de se tourner vers Bucky qui était venu lui aussi avec son verre. Ils ne disaient rien, ils se contentaient juste de sourire et à vrai dire cela suffisait amplement à Steve qui pouvait se régaler de l'instant présent. Mais un silence s'installa dans le bar et tous les soldats regardèrent vers le même endroit. Steve fronça les sourcils avant de se tourner vers Bucky qui lui aussi fixait maintenant l'entrée du bar. Carter rentra dans sa magnifique robe rouge et de son magnifique rouge à lèvre. Cela la changeait de sa tenue de guerre. Le blond afficha un petit sourire alors que Peggy elle jetait un œil aux soldats qui avaient repris la fête et se mirent à chanter.

« Votre commando d'élite se prépare à passer à l'action ? »

Bucky demanda si Mademoiselle Carter avait quelque chose contre la musique et elle répondit que au contraire elle aimait ça tout en continuant de fixer Steve. Comme si le reste n'existait plus autour d'elle. Le blond se sentit un peu mal pour James qui essayait pourtant de la draguer.

« J'espère que quand tout cela sera finit, je retournerai danser. »


Son ami d'enfance proposa son invitation à la jeune femme mais comme la première fois, elle ignora complètement Bucky. Elle voulait le bon partenaire de danse et elle disait ce genre de chose tout en regardant Steve. Il ne pouvait pas lui apporter ce genre de chose, c'était une belle femme mais.. Il ne ressentait pas la même chose à son égare. Il afficha quand même un petit sourire pour en pas la laisser dans l'embarras avant que cette dernière ne se dirige vers la sortie.

« Demain 8h, Captain. »

« Très bien, comptez sur moi. »


A peine Peggy partit, il entendit son meilleur ami se plaindre de son sort. Il disait se transformer en lui et qu'il devenait complètement transparent. Un rire moqueur sortit de la bouche de Steve qui posa délicatement sa main sur l'épaule de son meilleur ami.

« Consoles-toi, elle a peut-être une copine ! »


Steve se frappa mentalement. Pourquoi avoir dit ce genre de chose ? Il détestait quand Bucky se jetait dans les bras des femmes et là il venait de l'invité à le faire. Il ne rendait jamais les choses facile c'est sûr. Il repartit alors à la table de son commando et Bucky fit de même. Ils ne se parlèrent plus après ça. Bucky était trop occupé à boire encore et encore tout comme Steve d'ailleurs. Mais cela ne donnait pas grand chose de son côté. Quand tout le monde était vraiment bourré, Steve lui décida de sortir du bar pour prendre un peu l'air. A quoi bon sentir l'odeur de l'alcool alors qu'il ne se sentait pas ivre, même pas un peu. Il chercha le seul petit coin d'herbe qu'il y avait dans les parages et il s'assit dessus tout en soupirant longuement. Steven n'arrêtait pas de penser à ce qu'il avait dit à Bucky, quel imbécile. Le soldat finit alors par sortir son carnet de dessin prêt à dessiner le magnifique ciel étoilé qu'il était en train de contempler pendant que les autres faisaient la fête à l'intérieur. L'air était frais et agréable, que demander de plus ? Au premier coup de crayon il entendit la voix de James non loin de lui. Captain fronça les sourcils avant de se relever alors qu'il vit son meilleur ami marcher vers lui enfin.. il essayait. Un petit sourire attendrit apparût alors sur le visage de Steve qui marcha rapidement vers Bucky pour l'aider. Il déplaça facilement son meilleur ami et l'assis sur le petit coin d'herbe ou il se trouvait peu de temps avant. Il finit par s'asseoir à côté du brun tout en continuant son dessin.

« Pas sûr que se mettre minable la vieille de la guerre soit une bonne idée. »

Un petit rire moqueur sortit de sa bouche avant que ses iris bleus ne se pose sur le visage de son meilleur ami. Steve avait besoin de se libérer d'un poids, devait-il le faire maintenant ? Pendant que James n'était conscient de rien ou alors devait-il continué à vivre dans le mensonge. Il ne voulait pas que Bucky le voit d'une autre façon ou qu'il ne lui tourne le dos. Steve se mordit nerveusement la lèvre inférieur avant de se racler la gorge pour éclaircir légèrement sa voix.

« Tu sais, l'invitation de Peggy m'importe peu. Ce n'est pas avec elle que je veux danser. »

C'était avec Bucky bien sûr. Mais un homme qui dansait avec un autre homme, ce n'était pas quelque chose de commun. Ce n'était pas possible d'ailleurs. Cela n'empêcha pas à Steve de rêver de ce fantasme pratiquement tous les soirs. Il demandait seulement une danse dans les bras de Bucky. Et maintenant qu'il avait changé physiquement peut être que tout serait différent ? Pas vraiment.. Une moue triste s'afficha sur le visage de Steve.

« Une fois la guerre passait, si elle passe un jour bien sûr. Que comptes-tu faire ? »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
'Cause I'm only human
I can take so much 'Til I've had enough.

Jefferson T. Hatters


« If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


avatar


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3253
✯ Les étoiles : 19918




Actuellement dans : « If we can't protect the Earth, be sure we'll avenge it »


________________________________________ Mer 5 Sep 2018 - 3:58


Before We Go

Captain America & Winter Soldier



“Laisse nous en aussi ! Lui il arrive à courtiser même les secrétaires administratives d’enregistrements !” “Que veux tu, tout le monde ne peut pas avoir ma classe légendaire !” Il entendit à coté le toussotement de Stark et il décida de ne rien dire. Peut être qu’il s’étouffait avec le verre d’alcool qu’il avait dans la main, alors pourquoi stopper une chose qui aurait pu le faire marrer ? Posant ses mains sur ses genoux, il regarda Dundun reprendre sa question. Un o de surprise se forma sur sa bouche alors qu’il hélait Steve en faisant un grand geste du bras. “Alors quand c’est lui ça passe mais moi non ! J’ai pas le droit de savoir comment t’es devenu un concurrent direct mais à eux tu leurs raconte !” Comme un petit enfant, Bucky fit une moue serrée, attrapant le verre que la serveuse avait sur son plateau avant même qu’elle ne le pose sur la table. Le buvant d’un trait, il écouta néanmoins avec attention cette histoire qui le rendait curieux. “Parce que ça vous étonne ?” Il avait murmuré ça pour lui, dans le verre en jouant avec les glaçons. Comment les autres pouvaient ils douter d’une chose pareille ? Ah oui peut être parce qu’il était le seul à connaître réellement Steeve depuis qu’ils étaient adolescents et que ce geste ne l’étonnait guère. Il donnerait sa vie pour la patrie, ce qui renforça la grimace de James. Posant son regard sur lui, il frissonna en entendant le mot douloureux. Il avait eu une petite expérience là dedans, et il n’était vraiment pas un grand fan de tortures. Alors ce que Steeve avait pu subir, lui rester en travers de la gorge, comme une boule de colère mélangeant le fait que son ami était un idiot et le fait que des savants fous comme Stark l’avaient pris comme cobaye. D’ailleurs il lança une oeillade noire à l’ingénieur qui finissait à peine son deuxième verre. “Bah dit donc … alors lui il est vraiment courageux …” “Et ce n’est pas votre connerie de sérum qui a changé quelque chose ! Steve a toujours été comme ça, et il sera toujours le même ! Chimiquement modifié ou pas !” Il l’avait peut être dit avec trop de virulence, mais il ne supportait pas de voir ses camarades mettre en doute la probité de son ami. Sans doute avait il une réaction exagérée à cause de l’alcool qui commençait à s’accumuler dans son sang. “Bon j’vais aller voir si y a pas une ou deux donzelles qui veut danser !” Attrapant le verre de Stark sans aucune gène, il le termina cul sec en levant les épaules face à son regard surpris. “J’vous sauve monsieur l’intello !” Les autres soldats rigolerent à gorge déployé tout en applaudissant son geste. “Et vous, détendez vous ce soir, c’est la dernière fois que l’on pourra avant que l’on rencontre la mort à nouveau !”

Cherchant Steeve du regard, il le trouva accoudé au comptoir du bar, plongé dans son verre comme lui quelques instants auparavant. Sa main se plaça toute seule sur son épaule, geste qu’il avait l’habitude de faire quasiment quotidiennement. “Il est vide …” S’asseyant à coté du super soldat, il le posa sur le bar tout en claquant des doigts pour qu’on lui remplisse à nouveau. “C’est le verre de Stark” … Finalement il s’autorisa enfin à rire, à se décontracter après l’évocation de cette transformation. Croisant le regard bleu du nouveau Capitaine, Bucky secoua la tête, gardant ce sourire sur son visage. Heureusement qu’il avait fait cette transformation à vrai dire, heureusement qu’il était devenu encore plus costaud qui lui, heureusement … Entendant la porte du bar s’ouvrir, puis un grand silence advenir, le brun se mit immédiatement sur la défensive, des images peu agréables envahissant son esprit. Mais quand la voix de Dundun résonna pour parler de poulettes, il leva un sourcil avant de se pencher. Ok là, il comprenait. La brune qui venait de rentrer était juste sublime dans cette robe écarlate et quand elle se dirigea vers eux, son sourire de séducteur se posa sur son visage. Mais elle passa devant lui pour aller directement se mettre devant Steve. Aucun regard, aucun sourire, il était transparent et il assista pour la première fois à une sorte de séduction entre les deux. Se rapprochant il tendit l’oreille alors que son regard était rivé sur le blond qui ne faisait rien, qui se contentait juste de sourire niaisement. “Un problème concernant la musique ? C’est étonnant qu’une jeune femme aussi séduisante n’apprécie pas un jolie morceau de swing !” Le vent qui se prit était au moins de force 10 et son poing se serra fermement. Or il ne se découragea pas, s’étonnant même de l'entêtement dont il faisait preuve. “Oh nous pouvons le faire maintenant ! La musique est très propice à une danse de couple !” La bourrasque s’était transformée en tempête et la colère de Bucky grimpait un petit peu en intensité. En général il n’était pas lourd avec les femmes, et surtout en général elles ne refuser pas une danse avec lui. Il était le beau garçon, pas Steve ! Se pourrait il que la jalousie s’insinue dans son coeur ? Très probablement mais pas comme il la voyait au premier abord. Il leva les yeux au ciel alors qu’elle parlait avec son Capitaine mais en gentleman qu’il était, il se tut, contentent de couler un petit regard vers le blond, qui était légèrement gêné. Il s’était presque attendu à ce qu’elle l’embrasse mais non, elle le salua juste de la main avant de partir comme elle était venue, juste une tornade mettant tout sans dessus dessous. “Attends j’ai pas rêvé là … je me suis fait totalement ignoré … et encore je trouve que le mot est faible ..Je suis carrément invisible ! ” Le rire de Steve le blessa dans son orgueil et il lui envoya un regard méchant avant de reprendre la direction de sa table. Il avait voulu lui envoyer une pique bien salée comme il savait le faire mais il n’en avait rien fait, préférant se mordre la langue.

Silencieux, ils se remirent à leurs places respectives, et James enchaina les verres pour noyer sa rage. De plus, ce qui n’arrangeait rien, il voyait Dundun danser avec une blonde pulpeuse et Morita discutait avec l’une des filles qui s’était assise presque sur lui en début de soirée. Il ne restait plus que Jones et Stark à sa table, les deux dans un état assez lamentable. Il entendait l’ingénieur pleurnicher dans les bras du soldat qu’il n’était pas aussi fort qu’eux, aussi brave qu’eux. Se levant, il décida de faire un tour sur la piste de danse, peut être qu’il trouverait une personne qui l'accompagnerait pour sa dernière nuit d’ivresse. Mais avant, il passa d’abord au bar, faisant un clin d’oeil à la serveuse qui n’hésita pas à le servir. “Merci Poupée ! J’attends l’autre !” En une traite, il descendit le whisky, faisant une légère grimace alors que le liquide lui brûlait l’oesophage. Ragaillardi par l’alcool, il s’élança sur la piste de danse, passant une main dans ses cheveux bruns. Il entendit plusieurs gloussements à sa gauche qui l’interpellèrent. Un petit groupe de filles, du même âge que lui le dévorait du regard. Souriant pleinement, chassant au loin le souvenir de cette mégère en robe de couleur sang, il s’approcha d’elle. “Est ce que l’un de vous se dévouerait pour un sergent voulant une dernière danse ?” “Allez Maggie vas y ! Tu as dit qu’il te plaisait !” “Chuuut les filles, vous parlez à voix hautes je vous signale !” Tendant sa main vers la dénommé Maggie, une petite blonde il lui fit un clin d’oeil charmeur avant de l’amener vers elle dans un mouvement de coude. L’entrainant sur la piste, il pouvait se targuer d’être un bon danseur. Pas un bon chanteur, sa voix trop éraillée par les cigarettes qu’il fumait à longueur de journée. Mais un excellent danseur grâce à son entraînement sportif et son sens du rythme. Il envoyait tourner la jeune femme avant de la reprendre et de faire des mouvements de pieds. Elle n’était pas vilaine, mais elle n’avait rien de particulier qui éveillait l'appétit de James. “Vous êtes un ami de Captain America ?” Se stoppant net il fronça les sourcils, exaspéré de cette question. “Oh ce n’est pas pour moi, mais pour mon ami Stella, c’est une très grande fan ! Elle aimerait bien un autographe si ce n’est trop demandé !” Pinçant l’arrête de sa narine, il ne voulait pas être grossier avec cette jeune femme. “Ecoutez, si c’est seulement pour Captain que vous avez acceptez ma danse .. vous pouvez retourner avec vos amies …” En fait, n’importe quelle réponse n’aurait pas fait changer son avis. “Merci pour ses quelques pas et amusez vous bien en pensant à notre cher Captain America.” Ne lui laissant même pas le temps de répondre, Bucky préféra partir avant de lui dire des méchancetés. La jalousie qu’il avait eu avec la brune à la robe rouge avait à nouveau pointé le bout de son nez et il n’aimait pas ça. Il n’avait pas à être jaloux si Steve plaisait plus que lui !

Repassant par le bar, il vu que son verre n’avait pas bougé et qu’il était plein. Levant la main en guise de remerciement, il le vida à nouveau d’une traite avant d’essayer de sortir du bar. Il tenait bien l’alcool, sans doute mieux que tous ses compagnons, et là, il sentait qu’il atteignait le point de non retour, un sourire se dessinant sur ses lèvres. Qu’allait il faire maintenant ? Déambuler dans les rues avant de rentrer dans le camp ? Non il voulait s’amuser, et Dieu lui donna une occasion en or. “Mais qui voila donc ? C’est notre Captain Beauté international !” Il fit un geste du bras qui le déséquilibra tout en rigolant. “Ah encore le sauveur de l’humanité ! Trop aimable !” Il aurait voulu se défaire de cette étreinte de soutien qu’il n’en aurait pas pu, comme si son corps lui disait de rester là ou il devait être. Sentant que Steve l’aidait à s'asseoir, il se laissa tomber comme un poid mort dans l’herbe légèrement humide. Écartant les jambes, il s’étira avant de poser de se relever tout en rigolant. “On a pas tous une morale exemplaire comme toi mon vieux !” Passant sa main droite dans ses cheveux, s’amusant à tirer une mèche, il regarda Steve en levant les yeux au ciel. “Si ça se trouve c’est la dernière fois que je me bourre la gueule alors autant en profiter !” Le regard de son meilleur ami s’assombrit à cette évocation mais l’alcool qu’il avait dans le sang ne lui fit pas remarquer cette subtilité. “Pff arrête ! Elle t’a bouffé du regard … comme si tu étais la seule personne dans la pièce !” Il avait craché ça beaucoup plus violemment qu’il ne l’aurait voulu, se surprenant lui même. Levant les épaules, il regarda le ciel étoilé. Qu’est ce qu’il voulait faire après la guerre ? Bonne question … auquel il n’avait pas la réponse. “Je sais pas …” Ramenant ses jambes contre lui, il posa sa tête sur ses genoux tout en soupirant. “Tu sais … j’ai vraiment pensé que j’allais y rester là bas …” C’était la première fois qu’il en parlait depuis que Steve l’avait libérer, et en vérité il n’avait même pas eu le temps de le remercier. “J’avais gardé espoir de sortir pour mes camarades mais parfois, quand j’étais seul, je me disais que c’était fichu, qu’au prochain coup de scalpel ils allaient m’ouvrir la cage thoracique pour m’enlever directement le coeur.” Instinctivement il porta sa main à sa poitrine, se détachant un peu de ses genoux. “Si t’avais pas été là … je sais pas ce que je serais devenu !” Plantant son regard dans celui du Captain, un sourire sincère barra son visage alors qu’une envie d’enserer cette montagne de muscle l’étrillait. Il étira une nouvelle fois ses jambes, cognant sans le vouloir dans la cuisse du blond. Gloussant, il refit le même geste. “Du coup tu sens plus quand on te tape c’est ça ?” Crapahutant jusqu’à lui, à quatre pattes, il se plaça juste à coté de son épaule. Il donna un coup de poing pas trop violent, pas avec toute la force qu’il pouvait avoir et au lieu d’entendre crier Steve, le son sortit de sa bouche alors qu’il se massait les phalanges. “Mais ils t’ont fait en plomb ? C’est pas possible … t’as de la peau au moins ?”

Il devait vérifier par lui même ce qu’ils avaient bien pu traficoter sur le fameux Captain America. Rapidement il tira le col de la veste militaire alors qu’il sentait la main voisine du bras sur lequel il s’appuyait venir se poser sur les siennes, comme pour l’empêcher. “Non mais j’veux voir ça ! On touche pas à mon Steve sans demander ma permission !” Ouais d’abord ! Personne ne lui avait demandé son avis avant d’injecter un quelconque produit. Forcément Steve allait dire oui, il était trop gentil, trop naïf pour comprendre qu’on allait se servir de lui, l’utiliser, parce que son coeur était bien trop grand. Il avait toujours été là pour le protéger des dangers extérieurs car c’était beaucoup plus simple que de le raisonner. Il cassait la gueule aux méchants, à ceux qui s’en prenaient à lui pour le ridiculiser, l’humilier et il arrivait toujours au bon moment, suivant les pressentiments qu’il avait. “Quel bande de chiens ! Si j’avais été là ça ne se serait pas passé comme ça !” Dans un mouvement de souplesse, il changea de position, feintant ce bras qui l’empêchait d’en voir plus. “Roooh mais qu’est ce qu’il y a ? Ne me dis pas que t’es comme ce mec à la tête rouge !” Cette image était aussi terrifiante que les tortures qu’il avait subit, et même si Steve lui avait assuré dès que le chef d’Hydra avait enlevé la peau de son crâne qu’il n’était pas comme ça … il commençait à avoir des doutes. Il rigola quand il lui assura une fois de plus que non il était tout à fait normal. “Alors laisse moi voir ! Je veux vérifier par moi même !” Bucky était têtu, très têtu, et il ne s’arreterait que quand il estimait que l’idée qu’il avait dans sa tête était terminée. Arrivant à esquiver les bras de Steve dans un mouvement de buste, il en profita alors pour lui sauter dessus, se mettant à califourchon sur ses jambes. “Ahah ! Le Sergent Bucky Barnes est tout à fait capable de maîtriser la légende de l’Amérique entière.” Sa main était posée sur son torse, sans aucune résistance particulière, ne se rendant même pas compte que Steve était pétrifié. “Bon maintenant, voyons voir ça !” Sa main desserra la cravate du militaire et ses doigts ouvrirent le col de sa chemise assortie. Il plissa les yeux en voyant la couleur de sa peau, elle était normale. Tirant machinalement un peu plus sur la cravate, comme pour amener Steve à lui, il écarte plus le pan de tissu, d’un coté comme de l’autre. Pour être absolument certains que ce n’était pas un maquillage, il posa sa main froide dessus, commençant à frotter. Non visiblement c’était bien de la peau humaine, bien attaché au squelette du Captain qui avait arrêté de respirer. “Quand même … t’es pas en plomb mais t’es plus grand que moi !” Mesurant le torse avec ses bras, puis ensuite sa tête, il essaya de faire une sorte de trait entre ses cheveux bruns en bataille et ceux bien rangés du Captain. “Ah bah là c’est moi qui suit le plus grand ! J’vais rester ainsi.” Croisant ses bras autour de sa poitrine, un sourire vainqueur s’afficha sur son visage avant de s’effacer pour un rictus quand il sentit les bras de Steve l’attraper pour le poser à coté comme s’il était aussi léger qu’une plume. “Non mais je comprends pourquoi toutes les nanas veulent un autographe ! Encore tout à l’heure, je voulais voir si c’était cette pimbêche qui avait un soucis alors j’ai invité une fille à danser … et bien figure toi qu’au bout de cinq minutes elle avait déjà ton nom en bouche ! C’est pas juste !” Redonnant un autre coup de poing, cette fois dans la cuisse, il serra les dents sans rien dire, trop énervé par la situation. “Et je fais comment moi maintenant ? Tout le monde craque devant ta gueule d’ange ! T’as relégué les bads boys à la cave !” En fait il se rendait compte petit à petit que ce qui le rendait jaloux, qui le rendait comme ça était la ferveur que Steve pouvait recevoir et ça le dérangeait car égoïstement, il avait toujours pensé qu’il était celui qui lui donnait le plus d’attention. Il n’avait jamais ressenti ça car Steve ne draguait pas, se faisait souvent moquer par les jeunes femmes pour son physique de gringalet, n’était pas considéré à sa juste valeur alors il était là, pour lui remonter le moral, pour chasser ses mauvaises ondes, lui expliquant qu’un jour, la bonne personne frapperait à sa porte, sans penser qu’il était la bonne personne, jusqu’à maintenant. Ses yeux s'écarquillèrent sous la stupeur et il rigola de sa propre idiotie, sans doute l’alcool le faisait divaguer. In vino veritas … cette phrase qu’il avait lu dans un bouquin parlant de la rome antique se plaça dans un coin de sa tête, attendant patiemment que son taux d’alcoolémie lui fasse faire certaines choses avant de montrer le bout de son nez, pour lui prouver que ses pensées étaient plus que juste.

codage by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.


I'm with you till the end of the line
« This is Sparta ..my friend ! »
The Mad Winter ❅ The soul cries, desperate Nothing rests in this bad night And time passes, the dawn lasts and the sun does not come back! My land burns, and it burns my heart ... the water is scarce and I'm trying to drink so much In the sky burns the moon and I, I burn with love... fire destroys my heart

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79345-auto-biographie-d-un-chapelier#958033

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Before We Go ✷ Stucky





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: Ϟ La Grande Régalade Rpgique :: ➹ What If