« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 

 Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Eurus J. Holmes
« Good and bad are fairytales. »

Eurus J. Holmes

| Avatar : Keira Knightley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 9xl7

Nul ne peut atteindre l'aube sans
passer par le chemin de la nuit.

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN MVyUygr


Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Eurus_10



| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Eurus, la soeur de Sherlock

| Cadavres : 1102



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Dim 19 Aoû 2018 - 18:48 « Good and bad are fairytales. »


Everyone has a Cobblepot!

"Ce que monsieur Falcon veut dire, c'est que vous n'avez toujours pas récupéré l'objet que nous vous avons demandé. Sans cet objet, votre accord avec lui ne peut être maintenu, mademoiselle Keats."

Le type, Cobblepot, a un nez si pointu et recourbé qu'Eurus se demande s'il est le résultat d'une opération chirurgicale ratée. Elle le fixe, intriguée. Cela fait deux fois qu'elle le rencontre et elle ne peut s'empêcher de le dévisager à chaque fois. Il y a quelque chose d'accrocheur dans son visage blafard et anguleux. Ses cheveux noirs sont plaqués sur son front par une trop grande dose de gel.

Leurs yeux se scrutent mutuellement. Deux prédateurs qui se toisent, cherchant à définir lequel va devenir la proie. La jeune femme sait qu'elle ne le sera pas, même si elle est actuellement en position de faiblesse.

"Un jour, tu ne seras plus le sous-fifre de quelqu'un." estime-t-elle sans aucun à-propos.

Elle l'a bien observé. Il porte un costume impeccable, une cravate correctement nouée ainsi qu'un gilet brodé élégant. Il soigne son apparence. Pourtant, il est suffisamment intelligent pour savoir que son physique ingrat lui octroie sans cesse le second rôle dans le monde des affaires souterraines de Storybrooke. Elle sent qu'il a de l'ambition. Ca se voit dans sa façon de parler et de bouger. Ses yeux pétillent. Un sourire torve arque les minces commissures de ses lèvres. Malgré tout, il est un peu décontenancé par sa répartie.

"Vous... vous ne semblez pas inquiétée par votre situation."

Eurus jette un regard désabusé au malabar qui est à deux doigts de couper son index et son majeur dans une tenaille. Elle est assise à une table, dans l'arrière-salle de Chez Copain, le bar situé à la lisière de la ville. Elle repose ensuite les yeux sur son interlocuteur.

"Je sais que c'est du bluff. Vous n'allez pas me priver de mes doigts parce que sans eux, je ne pourrais pas récupérer le fameux objet pour ton boss. Ca fait des mois que vous cherchez un moyen d'y arriver. Toujours en vain. Falcon sait que je suis la solution. Il m'a vue à l'oeuvre quand je suis entrée par effraction chez lui."

Elle tapote de sa main libre la table en acajou. Puis, elle ajoute, incisive :

"Et encore, il n'a pas tout vu de mes talents."

Elle perçoit un frémissement de la part de son interlocuteur. Il est séduit. C'est si facile. Le boucher s'impatiente à côté, serrant son poignet, prêt à refermer la tenaille. Eurus se raidit en voyant Cobblepot faire un signe à son acolyte. Elle sent la lame frôler ses doigts... avant de s'éloigner.

"Dernier avertissement." précise Cobblepot d'un ton sirupeux avec un agaçant petit sourire. "La prochaine fois..."

"Il n'y aura pas de prochaine fois."
coupe-t-elle en se levant d'un bond. "Je suis une pro. Falcon devrait savoir que les meilleures choses prennent du temps."

Elle attrape son cocktail et le vide d'un trait avant de reposer le verre. Puis, elle adresse un sourire nonchalant à son interlocuteur.

"Je ne vous la ferai pas à l'envers."

"C'est naturel de nourrir quelques inquiétudes."
fait Cobblepot, faussement contrit. "Passez une bonne journée !"

Elle lui renvoit la politesse avant de tourner les talons.

***

Quelques minutes plus tard...

Elle marche dans la rue, son cerveau fonctionnant à plein régime. Un moyen... elle doit absolument trouver un moyen de pénétrer à l'endroit convoîté par Falcon. Cela fait des jours qu'elle y réfléchit. Ses sbires lui ont fourni les plans. Elle a fait du repérage. Le seul moyen de récupérer l'objet est de passer par un conduit d'aération de trente centimètres carrés de largeur. Autrement dit : impossible. Elle a songé à utiliser un drone mais elle n'en a trouvé aucun qui soit suffisamment silencieux. Frank lui a traversé l'esprit quelques secondes, mais son chien n'a clairement pas le niveau adéquat.

En tous cas, le temps presse. Tout en déambulant dans la rue, elle frotte nerveusement les doigts qu'elle a failli perdre si stupidement. Elle doit se montrer plus prudente.

Subitement, une femme passe près d'elle en courant, menaçant de l'emporter au passage. Elle se retourne, offusquée, et constate alors qu'elle course un homme sur lequel elle se jette pour le plaquer au sol. Puis, munie d'un bâton, elle le maîtrise rapidement. Eurus écarquille les yeux. Le service de police s'est sacrément amélioré dans le coin, ces derniers temps. En conséquence, il faut qu'elle fasse plus attention. Elle se remet à marcher quand elle aperçoit une boule de poils -un croisement entre une chauve-souris et un lapin- trottinant sur ses pattes arrière.

Une idée lui traverse alors l'esprit : utiliser un animal dans le conduit d'aération ? Envisageable. Cette bestiole serait-elle suffisamment intelligente pour agir en toute discrétion ? Puisqu'elle ne ressemble à aucune espèce animale connue, autant faire le test. Profitant que le chauve-lapin trottine juste à côté d'elle, elle se penche et l'attrape pour le ranger dans son sac à main. Hop, ni vu ni connu ! Après quoi, elle reprend tranquillement son chemin, tout en plaquant la main contre le sac qui gesticule un peu trop.

"Toi et moi, on va devenir super-copains." murmure-t-elle, pleine de projets.
[/color]
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Some things must stay hidden


Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79373-eurus-she-s-like-the- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90873-eurus-anyway-the-wind-blows


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Rey200

| Cadavres : 5988



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Sam 1 Sep 2018 - 10:55





« Je me suis perdue... »
« ...et toi t'es morte... ! »



    Ca faisait maintenant trois semaines. Trois longues semaines que je la voyais. Elle passait son temps à marcher, tenant son bâton dans les mains et elle me jetait des petits coups d'oeils discrets quand elle pensait que je l'observais. Mais à dire vrai, je ne la regardais pas. Il m'arrivait parfois par le plus grand des hasards de poser mon regard sur elle, mais c'était vraiment du au hasard. Je n'aimais pas cette fille. Qui plus est, quand elle courait elle ne regardait pas devant elle et elle bousculait plein de passants. Il y avait même cette fois où elle avait failli se prendre un poteau électrique.

    Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait ça. Elle était « fan » comme elle le disait. Elle trouvait qu'une fille avec un bâton ça avait quelque chose de classe. Pour moi un baton c'était une arme. C'est tout. Il pouvait aussi être un ami précieux qui pouvait nous sortir de mauvaises situations. Car combiné à notre force, les coups qui pouvaient émaner de lui amplifiaient la douleur chez notre adversaire. Mais un bâton était en aucun cas un objet de mode. Cette fille était juste dingue et cherchait un prétexte pour m'imiter. Voilà qu'elle s'était une nouvelle fois mise à la poursuite de quelqu'un, manquant de renverser une jeune femme et se jetant sur l'homme qui fut rapidement plaqué au sol. A quoi lui avait servis le bâton si ce n'était qu'à la ralentir, car elle courait en le tenant de la mauvaise des manières. Il fallait qu'il accompagne notre bras et non qu'il se retrouve porté comme elle le faisait. Elle ne savait pas manier son bâton.

    « Je comprend que tu sois énervée, mais je suppose qu'elle cherche juste à être ton amie. » prononça une voix d'homme à côté de moi.

    Je tournais la tête pour l'observer, mais j'étais toujours aussi énervée par la jeune femme. Il se contenta de me sourire comme il avait si souvent l'habitude de le faire. Ca m'énervait ça aussi !

    « Elle m'imite. C'est irrespectueux ! »

    « Va lui dire. » ajouta t'il.

    « Je compte bien le faire ! »

    Il pensait quoi ? Que j'allais la laisser continuer longtemps à faire semblant d'être moi ? Ils embauchaient vraiment n'importe qui dans la police. Faudrait que j'en touche deux mots à Robyn quand elle voudra bien me dire qu'elle est de retour en ville. Car en tant qu'amie, j'étais la dernière au courant... Tandis que j'allais rejoindre la jeune policière, je m'étais stoppé, ne croyant pas ce que mes yeux me montraient.

    « Non mais je rêve ! » m'exclamais-je un peu trop fortement, même si la femme en question, qui venait de mettre mon Michoko dans son sac à main, ne pouvait pas m'avoir entendu.

    « Attends. » me stoppa Cookie, en m'agrippant le bras.

    Je comptais bien me défaire de lui pour aller régler son compte à cette sale voleuse !

    « Observe la. Regarde. Elle fait comme si de rien était. »

    « Et alors ? »

    « Tu as encore beaucoup de choses à apprendre, ma gazelle. » dit-il avec son méchant petit sourire en coin.

    Je m'étais détaché de lui, prête à rejoindre la jeune femme, mais ça m'intriguait la raison qui avait poussé Cookie à me retenir. Du coup, sans perdre la femme du regard, j'avais attendu que Cookie me dise ce qu'il voulait me dire.

    « Si tu te précipites sur elle, tu auras le dessus, c'est sûr. Mais demande toi plutôt pourquoi elle a pris le petit dans son sac. C'est quelque chose qu'elle fait fréquemment ? Elle veut juste une compagnie ou elle a une mauvaise idée derrière la tête ? Tu vois ? Il faut apprendre à connaître ton ennemi. Ca sera ta leçon du jour. »

    « Pourquoi apprendre à connaître mon ennemi, vue que je sais déjà tout ce qu'il y a à savoir sur elle ? »

    « Vraiment ? » dit-il surpris. « Tu veux dire que tu sais que c'est une créature d'Hadès ? »

    Je le regardais à mon tour d'un air surpris.

    « Ou une puissante sorcière. Voir peut-être la membre d'une secte des Michoko ? »

    « C'est n'importe quoi. »

    « Surement. Mais si tu fonces toujours tête baissée, tu te feras souvent avoir. »

    « Alors je dois faire quoi ? La laisser partir avec ? »

    « Exactement. Mais suis la. Tente de savoir qui elle est, où elle vie, et pourquoi elle a fait ça. Et là tu sauras qui est ton ennemi. Ne te précipite pas. »

    Il passa un bras autour de mes épaules pour m'amener vers lui et me faire une bise sur le front. J'aimais pas quand il avait raison et encore moins quand il faisait ça ! Je me détachais de lui et secouais la tête avant de me diriger vers la jeune femme qui avait continué son chemin. Mais au lieu de me jeter sur elle, j'avais simplement pris la décision - par moi même - de la suivre, pour voir où elle allait. Ca avait duré quelque minutes avant qu'elle se stop devant une maison. Je ne savais pas si j'avais zappé le mot « discret » ou si Cookie avait simplement oublié de me préciser de l'être. Quoi qu'il en soit, je me trouvais juste derrière la jeune femme, à quelque pas. Un peu beaucoup trop près pour que ma présence soit simplement du au hasard. Du coup, je fis la seule chose qui me paru censée...

    « Je me suis perdu. » mentis-je - mal. « A dire vrai je vous ai vue prendre l'animal dans votre sac. J'en cherche un moi aussi. » - très mal. « Vous comptez en faire quoi, vous ? »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


Eurus J. Holmes
« Good and bad are fairytales. »

Eurus J. Holmes

| Avatar : Keira Knightley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 9xl7

Nul ne peut atteindre l'aube sans
passer par le chemin de la nuit.

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN MVyUygr


Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Eurus_10



| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Eurus, la soeur de Sherlock

| Cadavres : 1102



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Sam 8 Sep 2018 - 16:10 « Good and bad are fairytales. »


Everyone has a Cobblepot!

Eurus était suivie. Elle s'en était aperçue à la minute même où la filature avait commencé. Elle avait entendu des pas derrière elle, bien que discrets et légers. Une démarche énergique et cadencée. Elle avait à faire à un sportif.

Loin d'être inquiétée, elle avait maintenu une allure tranquille de promenade. Ce n'était pas la première fois qu'on la suivait, et ce ne serait pas la dernière. La curiosité l'envahissait. Pourquoi ? Qui cela pouvait-il bien être ? Et surtout, par qui était-il envoyé ? Ce n'était pas un sbire de Cobblepot, puisqu'il venait de s'entretenir avec elle. L'affaire était réglée pour le moment. Eurus chercha dans sa mémoire si elle avait autre chose sur le feu. Rien ne lui vint. Ses souvenirs lui faisaient défaut depuis quelques temps. Et dire qu'avant, tout était correctement rangé dans sa tête. Dès qu'elle cherchait le moindre renseignement, elle le trouvait. Désormais, ce n'était plus si simple. Tout avait changé depuis le 21 juin 2017. Même si, à bien y réfléchir, cela datait de plus longtemps que ça.

Tandis qu'elle marchait d'un pas désinvolte, elle jetait de furtifs coups d'oeil dans les rétroviseurs des voitures garées sur le trottoir, afin de découvrir qui était le suiveur. La silhouette était élancée, dépourvue de courbes inhérentes à une femme. Pourtant, c'en était une. Eurus en eut la confirmation lorsqu'elle sentit sa présence toute proche et qu'elle lui parla. Son parfum était discret et lui évoqua une fleur sauvage.

Tranquillement, la jeune femme pivota sur elle-même pour détailler son interlocutrice qui se perdait en explications douteuses.

Si c'est la première fois que tu suis quelqu'un et que tu veux en faire ton métier, un conseil : change de boulot, songea-t-elle.

Il en fallut de peu pour qu'elle se retienne de prononcer cette phrase. Elle se retint pour une bonne raison : elle préférait s'amuser d'abord. Il était clair que cette fille souhaitait récupérer l'animal qu'elle avait dans son sac et que c'était là sa motivation de la suivre. C'en était presque... décevant. Eurus s'attendait à quelque chose de plus trépidant.

"Vous comptez en faire quoi, vous ?"

"L'ouvrir de haut en bas, le vider de ses viscères et le manger."
répliqua-t-elle du tac-au-tac. "J'ai jamais bouffé une chauve-souris poilue. Ca doit avoir le même goût que le cochon d'inde."

Elle resta parfaitement impassible même si l'expression de la fille était comique au possible. Elle avait l'air tellement horrifié !

"Ok, en plus de ne pas savoir faire une filature correctement, tu gobes tout ce qu'on te dit." reprit-elle avec un soupir exaspéré.

Exaspérée, elle souleva le rabat de son sac et la petite tête de l'étrange bestiole en émergea en gazouillant. Elle avait trouvé le paquet de Skittles dans la poche intérieure et portait chaque bonbon coloré à sa bouche avec application. En plus d'être juste de la bonne taille pour le job, elle savait effectuer des gestes précis. Eurus pensa que c'était véritablement son jour de chance. Voyant la fille s'approcher du sac, elle l'éloigna brusquement d'un coup de bandoulière, l'envoyant dans son dos tout en lui décochant un regard acéré. Elle réfléchit rapidement, évaluant ses chances selon les probabilités dont elle disposait. S'enfuir aurait été absurde. Marchander aussi. Mieux valait fixer un prix, mais sans l'acheter pour autant. Apparemment, la nana y était attaché.

"Je ne veux pas lui faire de mal. Je veux seulement te l'emprunter. Tu veux combien pour que je le loue une journée ?"

Son prix serait le sien. Eurus pouvait promettre n'importe quoi, puisqu'elle réglait rarement ses dettes, de toutes façons. Elle fit mine de s'impatienter, haussant les épaules tout en maintenant son sac bandoulière dans son dos. La bestiole émettait toujours de petits sons inarticulés tout en suçotant les bonbons.

"Tu peux dire à ton père de s'en aller, je ne suis pas une criminelle de haut niveau qui va te vider de ton sang pour te laisser les tripes à l'air dans le caniveau."

Comme elle ne semblait pas comprendre, Eurus indiqua le grand type très mal caché à l'angle de la rue, du bout du menton, avant de lui adresser un grand signe de la main. Il était plutôt pas mal, en fait.

"Joignez-vous à nous !" proposa-t-elle avec un grand sourire.

Il répondit à son sourire, sembla hésiter, puis effectua un pas vers elles. Tandis qu'il approchait, Eurus ajouta à l'adresse de la fille, à voix basse :

"Il n'est pas un peu trop jeune et trop bronzé pour être ton papa ? Ca serait pas plutôt ton petit copain ? En tous cas si c'est pas le tien, ça sera le mien."

Son ton était assuré et elle haussa les sourcils sans se départir de son sourire tandis qu'elle fixait l'athlète, tout en passant une main dans ses cheveux courts. Lui au moins savait filer quelqu'un, car au cas où il aurait marché dans les pas de la fille, elle ne l'avait pas remarqué, contrairement à elle. Beaucoup de talent. Ca lui plaisait énormément. Tout en la laissant méfiante. Elle détacha son regard à regret du bel étalon à la crinière impressionnante pour le poser sur la fille.

"Tu as un nom, l'allumette ?"
demanda-t-elle. "Et lui, il en a un aussi, je suppose ?"
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Some things must stay hidden


Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79373-eurus-she-s-like-the- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90873-eurus-anyway-the-wind-blows


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Rey200

| Cadavres : 5988



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Lun 10 Sep 2018 - 12:36





« Je me suis perdue... »
« ...et toi t'es morte... ! »



    « Tu manques d'entrainement. » lui répondit Cookie en nous rejoignant.

    « Je ne suis pas une allumette ! » m'indignais-je avant de me rendre compte que Cookie n'était pas tourné vers la jeune femme, vers moi.

    Se pourrait-il qu'il me parlait ? Qu'il avait insinué que c'était moi qui manquait d'entrainement ?

    « Quand tu es énervée, tu n'es pas discrète. La prochaine fois faudra faire gaffe à ce détail. Mieux vaut toujours garder son sang froid. »

    Je lui adressais un regard tellement noir, que je du me retenir à ne pas quitter la scène. Mais Michoko était toujours dans le sac de la... de la... elle ressemblait aussi à une allumette ! J'avais très bien compris l'insulte et j'aurais pu lui retourner. Mais je n'allais pas rentrer dans son jeu.

    « Il est ni à louer, ni à vendre ! » dis-je catégorique.

    « Cookie. » répondit mon sois disant ami, en tendant sa main en direction de la jeune femme avant de la serrer chaleureusement.

    « Tu te fiches de moi ?! » lui demandais-je en grinçant des dents.

    Il me regarda en faisant mine de ne pas comprendre.

    « Je me montre simplement polis. » dit-il en affichant un petit sourire en coin.

    « Ce n'est pas drôle. Toute cette situation n'est pas amusante. Rend moi Michoko et j'oublie ce qui vient de se passer. » ajoutais-je d'un ton menaçant à l'encontre de la jeune femme en forme d'allumette.

    Cookie récupéra Machin, sans que la fille dise quoi que ce soit. Il le posa sur sa main, et Michoko continua à grignoter les bonbons qu'il avait trouvé dans le sac de la femme.

    « Si tu nous disais ce que tu veux en faire ? Réellement. On pourrait peut-être trouver un compromis. »

    Je le fusillais une nouvelle fois du regard. Il n'allait pas copiner avec elle tout de même ?

    « Et je ne suis pas son copain. Elle ne voulait pas. C'est une longue histoire. » ajouta t'il, tandis que je prenais un air indigné. « Tu as le temps ? »

    Mais il était sérieux ?!! Et toujours avec ce ridicule petit sourire !

    « Ramène Michoko à la maison. » dis-je en faisant volte face pour m'en aller.

    Maintenant qu'il était dans les bras de Cookie, il ne risquait plus rien. Elle n'avait rien de divin. C'était une simple voleuse. Je n'avais pas besoin de rester. Et puis Cookie serait sans doute très content de rester en tête à tête avec cette... allumette !

    « Tu ne veux pas savoir quelles étaient ses intentions ? » demanda t'il tandis que je me tournais pour lui faire face.

    Même si à dire vrai, je ne voulais absolument pas savoir ce qu'elle avait derrière la tête !

    « Imagine qu'on ne sache pas et qu'on s'en aille. Elle va tenter de le récupérer, ou alors d'en récupérer un autre. »

    « Il est unique. » dis-je catégorique.

    « Sauf si elle sait comment le rendre multiple. »

    Est ce que ce matin en se réveillant, Cookie s'était dit que ça serait bien de perdre une amie ? Avait-il envie que je ne lui adresse plus jamais la parole ?

    « Elle va tenter d'attraper un autre animal dans son genre. En sachant pourquoi elle fait ça, tu prends les devant et préserve ses futures victimes de kidnapping. »

    Dans un sens, il n'avait pas tord. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Car elle ne serait pas forcée de parler. Et je n'avais pas envie d'utiliser des moyens bien trop radicaux. Cela dit oui, on ne pouvait pas la laisser kidnapper d'autres animaux sans défense.

    « On la ramène à la police. » dis-je sûre de moi.

    Cookie caressa le haut du crâne de Michoko, approuvant mes dires. Ca y est, il redevenait enfin celui que je connaissais ! Quant à moi, j'avais saisi le bras de la jeune femme, me doutant qu'elle se laisserait faire, car elle ne faisait pas le poids face à nous deux.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


Eurus J. Holmes
« Good and bad are fairytales. »

Eurus J. Holmes

| Avatar : Keira Knightley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 9xl7

Nul ne peut atteindre l'aube sans
passer par le chemin de la nuit.

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN MVyUygr


Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Eurus_10



| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Eurus, la soeur de Sherlock

| Cadavres : 1102



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Lun 17 Sep 2018 - 16:14 « Good and bad are fairytales. »


Everyone has a Cobblepot!

Le grand monsieur à la peau bronzée évoquait à Eurus un sacré morceau de chocolat. Avait-il été sculpté dedans ? D'ailleurs, elle était persuadée qu'il avait une tablette de chocolat en dessous de sa chemise trop couvrante. Pas étonnant quand on s'appelle Cookie, on est forcément chocolaté, et fort comme le cacao. C'était sûrement son surnom. Quoique... à Storybrooke, la jeune femme avait déjà croisé des gens portant des prénoms encore plus ridicules.

En tous cas, il était beaucoup plus cool que l'Allumette. Cette dernière se ridait chaque minute davantage à force de faire sa tête des mauvais jours. Cookie apprit à Eurus qu'ils avaient failli être ensemble, mais qu'elle avait refusé. La jeune femme se retint de dire qu'il l'avait échappé belle. Cette fille-là était bien trop coincée pour quelqu'un comme lui. Elle avait laissé l'homme récupérer la bestiole, même si elle gardait un oeil vigilant dessus.

Unique. Multiple ?
Ces deux petits mots retinrent toute son attention. Elle observa ses deux acolytes tour à tour d'un oeil perçant.

"On la ramène à la police." décida l'Allumette.

Eurus jeta un regard à Cookie et remarqua qu'il semblait approuver. Elle plissa des yeux. Espèce de traître... D'accord, ils ne se connaissaient que depuis deux minutes, mais ce n'était pas ainsi qu'il allait s'attirer ses faveurs ! L'Allumette la saisit par le bras et la tira énergiquement de côté pour l'entraîner à sa suite. Evidemment, l'esprit d'Eurus avait déjà trouvé plusieurs plans de secours intitulés rigoureusement A, B et C. Elle hésita afin de se donner une expression déroutée, puis choisit le plan A. S'il ne fonctionnait pas, elle passerait au suivant. Elle faisait toujours de cette façon.

"On se calme, Julie Lescaut !"

Comme elle s'y attendait, cette phrase laissa ses interlocteurs indécis, ce qui lui donna le temps de soupirer et de déclarer avec une hésitation savamment dosée :

"Techniquement, je n'ai rien fait de répréhensible. Cette pauvre petite créature était livrée à elle-même dans la jungle urbaine."

Elle tendit le bras vers la bestiole qui sembla comprendre qu'on parlait d'elle puisqu'elle tourna la tête vers la jeune femme et la pencha ensuite pour se laisser caresser, tout en laissant échapper une sorte de ronronnement. Eurus lui tapota doucement le crâne avec un petit sourire, fascinée, et poursuivit avec davantage d'assurance :

"Je ne pouvais pas savoir qu'elle appartenait à quelqu'un."

Elle leva un regard profondément sincère en direction de Cookie, qui tenait toujours la créature dans sa main.

"Vous allez m'emmener en prison pour avoir secouru un animal ?"

Elle écarquilla les yeux, mélange d'angoisse et d'injustice.

"Lâche-moi, s'il te plaît." dit-elle à l'Allumette tout en libérant son bras. "Je vais vous montrer que je dis la vérité."

Elle fit pivoter son sac bandoulière sur sa hanche et fouilla dedans. Elle sortit une carte de son portefeuille qu'elle montra à Cookie, puis furtivement à l'Allumette. Il s'agissait d'une carte précisant qu'elle travaillait au refuge de Storybrooke.

"Les animaux en souffrance ou en danger, c'est ma priorité absolue."
assura-t-elle, le visage intransigeant. "Je suis vegan et je possède un carlin qui s'appelle Frank. Je l'ai trouvé dans une poubelle. Il était mort de faim et tremblait de froid. Sans moi, il serait mort. J'ai l'habitude de secourir les petites bêtes abandonnées. Je voulais faire pareil avec... Michoko."

Sympa, le prénom. Cookie, Michoko... Il ne manquait plus que l'Allumette lui apprenne qu'elle s'appelait Sugar ou Barbiepapa et elle risquait d'éclater de rire. Ils sortaient tous du conte Charlotte aux Fraises ?

"Faites-moi un procès pour avoir voulu faire mon devoir. Le devoir de tout être humain normalement constitué."

Elle croisa les bras et les jaugea tour à tour d'un air hautain, nullement amusée. Enrober les mensonges de vérité, c'était sa spécialité. De cette façon, elle se montrait encore plus convaincante.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Some things must stay hidden


Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79373-eurus-she-s-like-the- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90873-eurus-anyway-the-wind-blows


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Rey200

| Cadavres : 5988



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Jeu 11 Oct 2018 - 11:36





« Je me suis perdue... »
« ...et toi t'es morte... ! »



    Je tournais la tête vers Cookie. Est ce qu'il pensait comme moi ? La réaction de la jeune femme ne laissait pas paraître le moindre doute. Elle se fichait de nous. Elle avait volé délibérément Michoko et elle avait un plan le concernant. Si on la laissait dans la nature, elle ferait de même avec le premier compagnon venu. Il n'était pas question de la laisser s'en sortir comme ça. Elle donnait une très mauvaise image des habitants de Storybrooke ! J'allais lui dire ce que je comptais faire, mais Cookie me coupa la parole.

    « On devrait la mettre à l'épreuve. » dit-il.

    J'allais répondre que j'étais d'accord. Qu'il fallait la faire enfermer. Mais je m'étais vite rendu compte que ce n'était pas ce qu'il avait dit. Pourquoi il n'était pas du même avis que moi ? Tournant la tête une nouvelle fois dans sa direction, il m'adressa un petit sourire.

    « On lui fait passer un test afin de nous assurer qu'elle n'est pas un danger pour les adorables petit Michoko. » ajouta t'il.

    J'hésitais. Est ce qu'il était sérieux ? La mettre à l'épreuve ? A moins que c'était une ruse. Dans le sens où il lui dirait de nous suivre et qu'au lieu de la conduire dans un stade ou autre, là où elle serait mise à l'épreuve - d'ailleurs quel genre d'épreuve ? - on la conduirait au poste de police. Est ce que je devais rentrer dans son jeu ? J'allais le faire, mais je sentais d'ici que Cookie était réellement sérieux. Que la seule chose qu'il comptait faire, était de la mettre à l'épreuve. A quoi bon lutter ? Je me contenais de soupirer avant de regarder la voleuse.

    « D'accord. On te met à l'épreuve. » annonçais-je avant de me rendre compte que je n'avais aucune idée du genre d'épreuves qu'il fallait lui proposer.

    J'allais ouvrir une nouvelle fois la bouche, mais Cookie me coupa. Encore.

    « Je pense qu'il faut miser sur sa façon de traiter les autres. Comme par exemple cette vieille dame là bas, dont le porte monnaie dépasse du sac à main. »

    Il adressa un signe de la main en direction de la vieille dame qui s'approchait d'un passage pour piéton. Puis, il regarda la voleuse avec un petit sourire. Pourquoi il lui souriait à elle ?

    « Tu veux qu'elle fasse quoi avec cette vieille dame ? »

    « Qu'elle l'aide à traverser. C'est tout. »

    Il cherchait à faire quoi ou à prouver quoi avec tout ça ?

    « Tu n'as pas l'air satisfaite de ma proposition. »

    « Je pensais que tu allais proposer une véritable épreuve. » dis-je déçue.

    « Tout ne se règle pas toujours avec les muscles. »

    Il passa un bras autour de mes épaules, mais je me dégageais rapidement, me rapprochant de la femme pour être éloigné de Cookie. Michoko leva la tête pour nous observer tous les trois à tour de rôle.

    « Propose une épreuve que tu juges efficace. »

    C'était une question piège ? Je regardais vers la femme qui était désormais trop proche, avant de fixer Michoko quelque instants.

    « Elle va s'occuper de Michoko pour le restant de la journée et on la surveillera. »

    Cookie ne semblait pas très convaincu par mon idée. Il pensait sans doute qu'on allait s'ennuyer. Et alors ? J'attendais juste qu'elle renonce et qu'on puisse l'amener au poste.

    « Il n'aime pas qu'on le bouscule. Il ne doit surtout pas être mouillé. Il ne faut pas le prendre par les poils dans le dos, il n'aime pas ça. Il ne faut pas le nourir après minuit. »

    Les consignes étaient donnés, et tandis que j'allais les poursuivre, je sentis le regard de Cookie se poser sur moi. J'avais parlé de minuit ?

    « J'ai dit une journée entière. Elle devra passer une journée entière avec. Mieux vaut qu'elle sache pour le minuit passé. »

    Une journée entière ? Vraiment ? J'avais pas les idées très claires. Je m'étais contenté de poursuivre en lui indiquant la rue face à nous. C'était par là qu'on allait se rendre. A elle de voir ce qu'elle voulait faire pour Michoko. Et j'espérais pour elle qu'elle le prendrait dans ses bras pour pas qu'il se fatigue à marcher... Quant à moi, j'avais observé une nouvelle fois Cookie qui me regardait avec un regard que je n'aimais pas. J'avais toujours l'impression que quand il me regardait comme ça, il se fichait de moi.

    « Je ne suis pas une allumette... » bredouillais-je.

    « T'es pas non plus la plus costaud qui soit... » répondit-il tandis que je le fusillais du regard.

    « Toi avance. » dis-je catégorique à la brindille.

    Car elle aussi elle avait un physique comme le miens... alors hein !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


Eurus J. Holmes
« Good and bad are fairytales. »

Eurus J. Holmes

| Avatar : Keira Knightley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 9xl7

Nul ne peut atteindre l'aube sans
passer par le chemin de la nuit.

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN MVyUygr


Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Eurus_10



| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Eurus, la soeur de Sherlock

| Cadavres : 1102



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Jeu 11 Oct 2018 - 15:17 « Good and bad are fairytales. »


I solemny swear that I am up to no good.

Elle était plutôt mignonne, l'Allumette, à tenter de faire sa loi. C'était évident qu'elle tentait de jouer à la dure mais qu'elle avait un coeur tendre, au fond. Eurus n'était pratiquement jamais surprise par les gens, hormis quelques exceptions. Pour faire le travail qu'elle faisait, il fallait connaître le genre humain comme sa poche. Chaque alternative, anticiper chaque pensée et réaction pour en sortir toujours gagnant. C'était une prérogative.

Cookie avait l'air de correspondre au profil du bon gars protecteur et loyal. Autrement dit, ces deux-là faisaient la paire. L'Allumette avait été drôlement idiote de refuser ses avances. Mais Eurus n'allait pas juger. Après tout, ce n'était pas ses affaires.

Elle haussa un sourcil lorsque l'homme mentionna une mise à l'épreuve. S'occuper de Michoko durant toute une journée ? Un mince sourire arqua ses lèvres à cette pensée. C'était bien plus que ce qu'elle espérait. Décidément, embobiner les gens devenait trop facile. Elle déchanta très vite en constatant qu'ils semblaient décidés à l'accompagner.

"Vous allez me suivre à la trace pendant 24H, c'est ça ?" fit-elle en roulant des yeux.

Ne pas le mouiller. Ne pas le nourrir après minuit. Ne pas l'attraper par les poils du dos.

La jeune femme enregistra scrupuleusement ces informations pendant qu'elle se penchait pour prendre le petit animal dans ses bras. Elle eut une expression agréablement surprise en constatant que la chauve-souris mutante lui tendait grand les pattes en gazouillant.

"Les animaux m'adorent." dit-elle avec suffisance.

De quoi agacer davantage l'Allumette. Elle commença à caresser la tête de la créature avec douceur et cette dernière se lova contre elle. Eurus réfléchit rapidement puis braqua un regard perçant sur les deux imbéciles.

"J'accepte la mise à l'épreuve. J'accepte aussi que vous me pistiez vu qu'apparemment vous ne pouvez plus vous passer de moi. Je fais cet effet-là souvent, je comprends."
déclara-t-elle, faussement modeste.

Ce jour-là, elle avait décidé d'incarner une véritable pimbêche. C'était amusant, parfois.

"En retour, je veux que vous n'interveniez à aucun moment. Je pense surtout à toi."
reprit-elle en enfonçant son index contre l'épaule de la jeune femme. "Je promets que je ne ferai rien susceptible de mettre en danger la vie de Michoko. Je ne supporte pas que l'on maltraite les animaux."

S'il y avait bien quelque chose de vrai la concernant, c'était cette information. Elle fixa l'Allumette pendant quelques instants puis se dessina un visage plus ouvert.

"Bien. Je vais commencer par emmener cette petite boule de poils à la piscine. On va se détendre un peu dans un bain à bulles et ensuite on avisera."

Elle gratta Michoko sous le menton et il poussa un petit pépiement joyeux. Après quoi, elle leva les yeux vers la Brindille et son sourire s'élargit.

"Je plaisante ! J'ai compris qu'il ne fallait pas le mouiller. Ca signifie qu'il se lave comme les chats ?"

Elle posa de nouveau le regard sur la chauve-souris mutante qui resta indécise, comme si elle semblait gênée à l'idée de répondre. Eurus la trouvait adorable. Elle aimait ce qui sortait de l'ordinaire.

"Tu t'entendrais super bien avec Frank."

Elle continua de le caresser pensivement, pendant que son cerveau s'activait. Elle fomentait un plan qui nécessitait toute sa concentration. Elle élimina plusieurs variables, réajusta ses calculs. Au bout d'une minute -alors qu'elle sentait les deux imbéciles s'impatienter- elle lança sans détour :

"On va se faire une journée cool. Mais ce soir... ça va être la fiesta. Je veux votre parole que vous me suivrez et m'obéirez sans faire d'histoire et sans poser de question. En retour, je vous garantis que Michoko sera au centre de l'attention. Je ne le lâcherai pas d'un poil."

Elle fixa Cookie, car elle sentait qu'il était la figure d'autorité de leur "couple". L'Allumette suivrait. C'était ce qu'elle faisait depuis le début. Il l'observa quelques secondes, le visage très sérieux, et finalement déclara :

"Ca marche."

L'Allumette parut outrée, ce qui agrandit le sourire d'Eurus. Ils allaient drôlement bien s'amuser...


Quelques heures plus tard...

Tous les quatre se trouvaient dans une voiture banalisée, garée au coin d'une rue, à plusieurs mètres d'une imposante demeure. La nuit était tombée depuis longtemps. Ils avaient passé une journée plutôt interminable, du moins du point de vue d'Eurus. L'Allumette -prénommée Nora- avait surveillé ses moindres faits et gestes. Pourtant, elle n'avait oeuvré que pour le bien-être de Michoko : Pour commencer, ils s'étaient fait faire un massage thaïlandais dans le meilleur salon de Storybrooke. La chauve-souris mutante avait entonné une chanson pendant que la masseuse enlevait les nombreux noeuds, d'après elle, que la créature avait dans le dos. Eurus avait trouvé plutôt agréable de partager ce moment avec le beau Cookie qui avait dévoilé sa musculature pour se faire masser sur la table juste à côté de la sienne. Seule Nora n'avait pas voulu participer, préférant les surveiller, les bras croisés. Quelle rabat-joie !

Ensuite, Eurus avait emmené tout le groupe chez un glacier. Michoko avait escaladé sa coupe de crème glacée et était tombé dedans. Il avait fallu l'essuyer soigneusement et depuis, il dispensait une forte odeur de fraise et de chocolat. Comme il grelottait, Eurus avait poursuivi la journée en les emmenant faire du shopping. Elle avait commencé par acheter un plaid bleu pâle dans lequel elle emmitouffla la créature qu'elle garda dans les bras.

Le soir venu, ils avaient mangé dans un bon restaurant mexicain, et Eurus avait souligné à Cookie que certains prétendaient que la nourriture épicée est aphrodisiaque. Il avait ri ; elle avait fait un clin d'oeil. Il lui avait semblé que Nora boudait. Elle avait haussé les épaules.

Ensuite, elle avait dévoilé son plan. Pas l'entiéreté, juste le principal. Ce qui les amenait jusqu'à cette demeure luxueuse dont les vitres obscures stipulaient qu'elle était inoccupée pour le moment.

"Il ne faut jamais se fier aux apparences. Il y a un système de sécurité très sophistiqué. Le moindre mouvement déclenche une alarme. C'est pour ça que Michoko est indispensable."

Elle tourna la tête vers la créature sur les genoux de Nora et lui tendit le pouce. Michoko leva le sien en guise de réponse.

"Il est ok pour le faire. C'est très simple : il va passer par le conduit d'aération et pénétrer dans le bureau pour récupérer un objet. Cet objet."

Rapidement, Eurus sortit son téléphone, fit défiler quelques photos et leur montra un stylo-plume d'apparence coûteuse mais néanmoins ordinaire.

"Mais -il y a toujours un mais- le conduit d'aération n'est accessible que depuis le jardin de la propriété. Il va donc falloir qu'on entre avec lui pour le hisser à bonne hauteur. C'est là que l'un de vous va intervenir."

Elle distribua des oreillettes à chacun, sauf à Michoko même s'il tendit la patte.

"C'est plus discret que des talkies-walkies. Et l'on pourra dialoguer en toute discrétion. Il faut que quelqu'un reste dans la voiture pour prévenir si jamais des personnes rentrent dans la maison pendant notre manoeuvre."

Elle évolua rapidement ses deux comparses du regard, même si elle avait déjà fait son choix depuis longtemps. C'est toujours sympa de laisser du suspense.

"Je prends Cookie avec moi. Toi, tu risques de tout faire foirer. Tu es trop stressée." dit-elle à Nora avec désinvolture.

De plus, Cookie était capable d'allonger n'importe qui avec sa force brute. Ce serait toujours utile au cas où. Michoko trépignait d'impatience. Il essayait tant bien que mal d'ouvrir la portière. Eurus tapota des doigts contre le volant et esquissa une moue. Elle voyait bien que les deux autres n'étaient pas emballés. Il manquait l'argument convaincant.

"Ce stylo-plume, l'enflure qui habite là-bas me l'a volé. J'y tiens énormément. Personne ne peut le rapporter hormis Michoko. Il n'y a que lui qui puisse passer par le conduit. Ca fait des semaines que je réfléchis à comment entrer. C'est la seule alternative possible. S'il vous plaît... c'est mon seul espoir."

Elle ouvrit de grands yeux de chien battu, espérant les attendrir. Souvent, ça fonctionnait.

"Ce stylo appartenait à mon père. Il est mort quand j'avais dix ans et tout ce qui lui appartenait à brûlé dans l'incendie avec lui... tout excepté le stylo."

Les épaules basses, elle pencha la tête en se mordant les lèvres pour se retenir de pleurer. Michoko, sentant son chagrin, stoppa son occupation pour escalader les genoux de Nora et venir lui tapoter la jambe avec empathie. Eurus lui adressa un sourire mouillé à travers quelques mèches de cheveux, puis risqua un regard incertain vers Nora.

"Cette maison est celle de mon oncle. Il considère que tout est à lui. Je le déteste."
marmonna-t-elle entre ses dents.

Honnêtement, elle méritait un Oscar. Par moments, elle s'épatait elle-même de trouver des pirouettes scénaristiques aussi pointues.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Some things must stay hidden


Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79373-eurus-she-s-like-the- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90873-eurus-anyway-the-wind-blows


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Rey200

| Cadavres : 5988



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Jeu 11 Oct 2018 - 20:04





« Je me suis perdue... »
« ...et toi t'es morte... ! »



    « Tu es capable de te téléporter. Il te suffit d'entrer, de prendre l'objet et de ressortir. Alors pourquoi tout ce jeu ? » demandais-je à Cookie d'un ton un peu énervé.

    On se tenait à l'écart, à quelque pas de la voiture banalisé et également de la jeune femme qui se tenait dedans. Michoko était resté avec elle. J'aurai pu suivre son plan, mais il n'en était pas question. Qui sait si ce qu'elle disait était vrai. Elle semblait jouer la comédie. Cookie était le seul qui buvait ses paroles et se laisser totalement submerger car le gout mielleux de son histoire.

    « Laissons la jouer comme elle l'entend. On avisera ensuite. » répondit-il en voulant retourner vers le groupe.

    Je l'avais retenu par le bras.

    « Non, non, non ! » marmonnais-je entre mes dents. « On va pas faire ce qu'elle veut. Il faut déjà se renseigner sur qui habite dans cette maison. »

    « Y'a moins d'une minute tu voulais que je me téléporte dedans. »

    Pourquoi il me faisait ce sourire là ?!

    « C'était pour ne pas prendre de risques. Ensuite, on se serait renseigné sur qui habite ici. »

    « Dans les deux cas on aurait eu l'objet en main. Allez, viens, laisse toi guider pour une fois. »

    « Mais non ! » ripostais-je, mais Cookie était déjà revenu vers Eurus.

    C'était quoi comme nom ça ?

    « Tu restes dans la voiture. » dis-je à l'intention de Cookie en arrivant à proximité d'eux.

    Je n'étais toujours pas fan de l'idée. Mais si il voulait qu'on fasse cela, très bien. Cela dit, ça serait lui qui se la jouerait bouche trou à attendre dans la voiture !

    « Toi tu viens avec moi. Je ne reste pas loin de Michoko. »

    Voilà la véritable raison qui me poussait à suivre la jeune femme. Car si il y avait une mission pour mon ami à deux pattes, je serais le plus proche possible de lui.

    « On entre comment ? » demandais-je en observant le grand portail au loin et les murets tout autour.

    J'avais la sensation qu'on allait devoir escalader. C'est pas que ça me dérangeait, car pas plus tard que cette semaine, c'était au programme d'entrainement qu'on effectuait avec Cookie. La chose qui me gênait là, c'était que j'allais devoir l'aider. Comme si se la farcir, ça ne suffisait pas.

    « Allez, et ne traîne pas. » dis-je en me dirigeant vers le muret le plus proche.

    Une fois sur place, je pris Michoko dans mes bras et je du me mettre sur la pointe des pieds pour l'aider à passer le mur. Il avait grimper les derniers centimètres, puis il s'était assis en haut, nous attendons. Vue son regard, la voie était libre. Il ne me restait plus qu'à me mettre en position pour que la femme puisse poser son pied sur mes mains et grimper. Elle ne devait pas être doué en escalade...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


Eurus J. Holmes
« Good and bad are fairytales. »

Eurus J. Holmes

| Avatar : Keira Knightley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 9xl7

Nul ne peut atteindre l'aube sans
passer par le chemin de la nuit.

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN MVyUygr


Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Eurus_10



| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Eurus, la soeur de Sherlock

| Cadavres : 1102



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Mer 17 Oct 2018 - 14:16 « Good and bad are fairytales. »


I solemny swear that I am up to no good.

Tout se déroulait à merveille. L'Allumette était tombée dans le piège. Elle était si psychorigide qu'elle ne pouvait envisager l'idée de laisser son cher Cookie en la compagnie d'Eurus. Cette dernière avait parfaitement anticipé qu'elle viendrait avec elle. C'était beaucoup trop drôle de manipuler les gens sans même qu'ils s'en aperçoivent ! Elle en retirait une satisfaction particulière, comme un secret qui n'appartenait qu'à elle.

L'arnaqueuse avait grimpé rapidement en haut du muret. Elle avait toujours été agile, au grand dam de ses frères qui étaient d'un naturel plus pantouflard. Elle baissa les yeux vers Nora et émit un soupir à mi-chemin entre la moquerie et l'exaspération.

"Je suis déjà là. Mais c'est très aimable à toi d'avoir voulu me faire la courte échelle. Tu es quelqu'un de très dévoué." glissa-t-elle à la jeune femme en contrebas.

Le ton de sa voix était narquois, mais elle lui tendit tout de même la main pour l'aider à la rejoindre en haut du mur. Elle se laissa ensuite tomber souplement en bas, après avoir récupéré Michoko. Ce dernier était à la fois surexcité et enthousiaste, un joli mélange de graine de voyou. Eurus lui tapota la tête et adressa un bref regard à Nora.

"Suis-moi."

Elle se faufila ensuite entre les ombres, dans les ténèbres environnantes puis se stoppa une fois arrivée devant le conduit d'aération, qui se découpait à un mètre quatre-vingt de hauteur dans la paroi extérieure de la demeure. Très professionnelle, Eurus sortit un petit tournevis cruciforme de la poche intérieure de son blouson en cuir noir et entreprit d'ouvrir la grille. Elle ôta les différentes vis puis souleva la grille à l'aide d'un canif, qu'elle posa ensuite sans un bruit au sol. Après quoi, elle récupéra Michoko et le hissa au bord du conduit. Ce dernier masqua difficilement une grimace d'effroi tandis qu'il observait la bouche obscure qui s'offrait à lui.

"Michoko, regarde-moi." dit la jeune Holmes d'une voix ferme mais douce.

La créature pivota vers elle en joignant les pattes, les oreilles basses et l'air angoissé. Eurus la fixa sans ciller.

"Tu es un battant. Tu es un super héros. Les super héros n'ont pas peur du noir. Et puis regarde. Il n'y a aucune raison d'avoir peur."

Joignant le geste à la parole, elle sortit une petite lampe de sa veste, qu'elle posa sur la tête de Michoko et l'accrocha à l'aide d'une lanière ajustée.

"Je l'ai confectionnée exprès pour toi."

La créature laissa échapper un sifflement aigu : elle avait l'air d'apprécier. Eurus alluma la lampe frontale de la bestiole et lui adressa un sourire.

"Tu te souviens ? C'est la première à droite, ensuite tout droit et une fois à gauche. Tu récupères le stylo et tu reviens. On sera là."

Michoko hocha la tête, adressa un regard exalté à Nora, piailla un coup et leur tourna le dos pour trottiner dans les ténèbres du conduit.

Eurus attendit qu'il ait disparu pour attraper l'Allumette par le bras.

"On s'arrache." murmura-t-elle à son oreille.

Elle voulut l'entraîner à sa suite mais sentit bientôt une résistance. Elle roula des yeux. Tout compte fait, elle aurait dû se faire accompagner de Cookie.

"On ne peut pas rester ici. On est trop à découvert. Il faut qu'on se trouve une planque tranquille dans laquelle on pourra attendre."

A cet instant, du mouvement se fit entendre à quelques mètres. Eurus agrippa davantage l'Allumette par le bras et la força à bouger. Elle jeta des coups d'oeils de tous côtés. Elle savait ce qu'elle cherchait et ne tarda pas à le trouver : une cabane de jardinage un peu à l'écart, qui offrait une vue parfaite sur le réduit et donc le retour de Michoko. Elle avait excellement bien travaillé la dynamique de la propriété afin de ne pas se laisser surprendre par quoi que ce soit.

Elle crocheta rapidement la serrure et poussa Nora à l'intérieur. L'exiguité de l'habitacle ne leur permettait pas beaucoup de liberté de mouvements mais au moins, elles pouvaient surveiller le retour de Michoko depuis la petite lucarne de la porte.

"C'est plutôt serré." fit remarquer inutilement Eurus alors qu'elle se rapprochait de l'Allumette plus que de raison.

Après tout, elle n'y pouvait rien si tout un assortiment d'outils de jardinage l'obligeait à venir vers elle.

A travers la lucarne, elle aperçut bientôt un gardien faire sa ronde de nuit. Elle lança alors un regard éloquent à Nora. Elles avaient eu chaud. Cependant, ce fut autre chose qui accapara toute son attention. Elle l'observa avec intensité et finalement chuchota en tiquant :

"Tu devrais te maquiller."

Etait-ce une remarque ou un simple conseil ? Eurus laissait le libre doute à Nora. Décidément, elle aimait beaucoup la taquiner.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Some things must stay hidden


Never forget what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79373-eurus-she-s-like-the- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90873-eurus-anyway-the-wind-blows


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN Rey200

| Cadavres : 5988



Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________ Mer 24 Oct 2018 - 15:25





« Je me suis perdue... »
« ...et toi t'es morte... ! »




    Elle était proche. Elle était beaucoup trop proche de moi. Mais surtout, elle était insolente. J'avais très mal pris le fait qu'elle dise que je devrais me maquiller. Parce qu'à dire vrai, c'était pas la première fois qu'on me le disait. Encore quand c'était arrivé par le passé, je n'avais pas compris de suite, mais là je voyais très bien l'allusion. Elle me trouvait fade. C'était l'expression qui revenait souvent dans les magazines de mode : "Si vous vous trouvez fade, songez à la crème de nuit." Ca enchainait ensuite sur divers articles parlant de maquillage et crèmes.

    Il y en avait de toutes les sortes. Il m'était arrivé une fois - une seule et unique fois - de me rendre dans un magasin de beauté, afin de voir ce qui s'y trouvait. Je l'avais fuis quand une jeune femme s'était approché de moi et avait insisté pour me maquiller, mais aussi pour me parfurmer avec le nouveau Joy. Si ils avaient un nouveau Joy chez eux, tant mieux. Mais je ne comptais pas être son bêta testeur. Avant de sortir, j'avais pu remarquer qu'il y avait quantité de produits de toute sorte. Des lotion maquillant, des crèmes gommantes, des crèmes régénérantes de jour, comme de nuit. Des masques purifiants. Des sérum éclaircissant anti-tâches... Pourquoi on avait tellement besoin d'entretenir sa peau ? De là où je venais, on se contenait de passer de l'eau dessus, et certaines plantes, afin de la rendre plus douce. On n'allait pas jusqu'à passer des heures à se tamponner des crèmes sur tout le corps. Peut-être qu'Eurus était ce genre de filles, mais pas moi. Sa remarque était déplacé. Et si elle me trouvait moche, c'était son problème !

    « Ne te tiens pas si près... » murmurais-je pour pas que le gardien nous entende, avant de la repousser légèrement.

    Au lieu de me laisser faire, elle se colla d'avantage tout contre moi. Son visage passa une fraction de seconde devant la petite ouverture vitrée, si bien qu'elle ne pu plus faire marche arrière et décida de s'avancer totalement, afin de ne pas être découverte pas l'homme qui marchait au dehors. Désormais on était plus proche que jamais. Je n'aimais pas ça.

    « Tu caches un teint pâle sous ton maquillage. Je préfère rester moi même, qu'importe ce qu'en pensent les autres. » marmonnais-je.

    Oui, j'étais vexé. Je l'étais même beaucoup. Mais comme ce n'était qu'une voleuse de Michoko, et que je ne la connaissais pas vraiment, ça m'importait peu ce qu'elle pouvait penser. Tout ce qui comptait pour moi, c'était qu'on sorte d'ici au plus vite. Une fois que mon compagnon à deux pattes aura fini sa petite affaire, on lui confiera l'objet et on rentrera chez nous. Cookie aura qu'à rester avec elle, si c'est vraiment ce qu'il souhaite. Ca m'importait peu de toute façon...

    « C'est pas vraiment à toi ce stylo, n'est ce pas ? » demandais-je intriguée.

    Je savais que ce n'était pas le siens. Je me doutais qu'elle nous manipulait. Je n'arrivais pas à comprendre comment Cookie pouvait passer à côté de ça. A moins qu'il me testait. Qu'il voulait juste savoir jusqu'où je serais capable de me faire avoir. Ce n'était pas gentil de sa part, si tel était le cas. Quoi qu'il en soit, si il voulait que j'aille jusqu'au bout, j'irais. Que ce soit pour un exercice, un test ou n'importe quoi d'autre. Mais qu'il n'allait pas croire que je ne lui en voudrais pas de me faire endurer ça. Si c'était le prix à payer quand on disait à quelqu'un qu'on ne voulait pas sortir avec lui, c'était vraiment... pas gentil.

    « Michoko est la seule personne qui ne m'a jamais abandonné. Si il lui arrive quoi que ce soit par ta faute, j'espère que tu es aussi douée pour te cacher que tu l'imagines. »

    Robyn ne me donnait plus de nouvelles. Cookie se comportait d'une manière différente depuis que je lui avais dit non. Elliot était pris... mais ça, c'était une autre histoire. Tony passait tout son temps en cuisine et se contentait de me cuisiner des plats. Il n'y avait que Michoko qui était toujours avec moi, depuis le tout premier jour où on s'était rencontré. Que ce soit dans les bons ou les mauvais moments. Je n'avais plus ma mère. Je ne connaissais pas mon père. Il y avait un Titan qui disait que je pouvais compter sur lui, mais qui ne venait pas me voir pour autant. Et Michoko. Juste Michoko. Je ne la laisserais pas lui faire le moindre mal. Il comptait sur moi autant que je comptais sur lui.

    « Tu n'es pas toute seule. Tu ne regardes juste pas ce que tu as sous les yeux. » murmura Eurus, avant d'approcher sa main de ma joue.

    Le contact de sa peau tout contre la mienne était bizarre. C'était bien trop chaleureux pour lui ressembler. Elle était une voleuse. Une méchante. Une pas gentille. Elle m'utilisait, comme elle utilisait Michoko. Elle manipulait Cookie, ou ils me manipulaient tous les deux. Mais ça ne l'empêcha pas de poser ses lèvres tout contre les miennes. J'ouvris de grand yeux. De très grands yeux. Mon coeur battait un peu trop fort.

    « Qu... quoi ? » marmonnais-je avant de sentir Michoko venait s'asseoir sur mon ventre.

    D'ordinaire il dormait dans un petit panier aux pieds de mon lit. Mais là, il avait du se réveiller avant moi. On avait passé une journée des plus éprouvantes. Du moins une nuit. Quand on était rentré, on s'était de suite mis au lit. La jeune femme du nom d'Eurus avait été raccompagné par Cookie. J'avais préféré rentrer seule. Elle avait eu son stylo. Que ce soit le siens ou pas, ça m'importait peu. Dès que le gardien avait quitté le jardin, on était sortit. J'avais du la pousser un peu pour passer, car elle me collait toujours autant. Michoko avait réussi sa mission. Tout ça avait été des plus faciles. Sans doute parce qu'on n'avait pas remarqué une caméra avait tout filmé. Mais ça, ça serait pour une autre aventure... en tout cas j'étais rentré chez moi après lui avoir dit tout ça. Le reste, ça n'était pas arrivé. Ca n'aurait même du jamais arrivé. Et ça ne l'était pas... du moins pas en réel. Juste dans un rêve... ou plutôt un cauchemars qui venait de mettre fin à ma nuit. Michoko m'observait. J'en avais profité pour reprendre mon souffle et lui caresser le haut du crâne.

    « Plus jamais on sort le soir. » lui dis-je.

    C'était clair. Ce genre de sortit c'était juste perturbant. Elle s'était un peu trop collé à moi, d'où toutes ces choses que j'avais imaginé et qui auraient pu arriver. Cette fille était bizarre. Bien trop bizarre pour moi. Plus question de la revoir. Plus jamais ! Il y aura bien quelqu'un d'autre pour s'occuper de son cas et l'arrêter. Mais dans tous les cas, ça ne sera pas moi.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


Contenu sponsorisé




Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Everyone has a Cobblepot ✯ NORA & MACHIN





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours