MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour. ♛ Apo le Beau Blond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Robyn W. Candy


«Muerte, la mort!
Né l'oubliez yamais!
Pitis voyous!»


avatar




╰☆╮ Avatar : Jennifer Lawrence.

Ѽ Conte(s) : Les mondes de Ralph.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux.

✓ Métier : Pâtissière de l'extrême & Shérif à batte badass !


☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2245
✯ Les étoiles : 26138




Actuellement dans : «Muerte, la mort!Né l'oubliez yamais!Pitis voyous!»


________________________________________ Lun 20 Aoû 2018 - 16:45


People who love to eat are
always the best people

Il faisait dans la pièce une chaleur abominable. Ma peau semblait dégager une odeur de poulet grillé et j'avais beau attacher ma tignasse épaisse en chignon, des mèches trouvaient toujours le moyen de se coller à mon front poisseux. Un peu à la manière du moustique englué dans de la sève façon Jurassic Park. C'était désagréable au possible et surtout ça me faisait bien comprendre à quel point j'étais dégoulinante de sueur. Tout simplement répugnant. Je devais avoir l'air de la grosse limace à lunettes dans le Pixar avec les monstres.

En même temps, quelle idée j'avais eu aussi, de relancer les fours et réouvrir ma pâtisserie alors que la météo annonçait une journée de canicule suffocante et difficile à supporter ? Je m'étais dit que ça ne serait rien, que jamais ça ne pourrait être pire que le soleil de Nouvelle-Zélande et son manque de vent. Que ce que j'avais eu tord. Jamais je n'avais été aussi idiote.

Les portes de ma boutique étaient grandes ouvertes, mais aucun courant d'air ne pointait le bout de son nez frisquet pour rafraîchir la température qui régnait dans l'atmosphère. Je me retrouvais à devoir agiter une assiette en papier devant mon visage pour pouvoir respirer juste assez afin de survivre. Ce qui faisait rire les clients à chaque fois qu'ils venaient chercher un cupcake ou une tarte aux fruits, en me demandant pourquoi je n'avais tout simplement pas pensé à installer la clim'. Très bonne question, vraiment. Peut-être parce que, dans le Maine, on était pas supposés mourir juste en essayant de survivre dans un environnement digne du désert ou de l'Enfer ? Foutu réchauffement climatique.

J'étais occupée à tenter de sauver le glaçage d'un éclair à l'ananas quand une vision divine apparue dans mon champs de vision. Et pour le coup, je n'exagérais même pas. Un Apollon sauvage et toujours aussi blond était présent, dans ma boutique. Grand, musclé, divin. La température augmenta tout à coup de quelques degrés de plus. Ça venait de lui ou de moi ?

- Non mais je rêve! Que ce que tu fais là ?

Le glaçage pourrait attendre. Le sourire aux lèvres, je m'essuyais les mains avec un torchon, que je balançais ensuite sur mon épaule pour pouvoir m'appuyer contre le comptoir sur lequel se trouvait ma caisse enregistreuse. Je pris le temps de l'observer quelques secondes de plus, pour pouvoir enregistrer avec le plus de précision possible cet instant dans ma mémoire. Le meilleur des dieux qui vient dans ma pâtisserie ? C'était un souvenir à garder précieusement jusqu'à la fin de ma vie.

- Je suis à la fois surprise et super contente de te voir. J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on s'est pas revu.

Il y avait bien eu son Summer Break, mais je l'avais juste entraperçu. De loin. Avant de repartir au plus vite parce que moi, les fêtes à la piscine, j'étais pas super fan.

À cette pensée, je me rendis compte d'un petit détail qui pourrait potentiellement causer un léger malaise. J'étais en maillot de bain. Deux pièces, rouge et bleu, digne d'une pin-up. Il faisait si chaud dans la boutique que j'avais très vite envoyé balader mes fringues pour finir avec le moins de couches de tissus possible. Si ça n'était pas gênant avec les petites mamies, ça pouvait l'être avec Apollon. Même si, dans mes souvenirs, il n'était pas prude. Moi, par contre, je l'étais un peu plus.

- Je suis désolée que tu doives voir... ça.

D'un geste de la main circulaire, je blâmais ma tenue. Qui me paru tout à coup très peu appropriée pour vendre des gâteaux. Que ce qui m'avait faire croire que ça serait cool de se trimbaler en bikini sur mon lieu de travail, déjà ?

- En fait je m'attendais pas à ce que quelqu'un que je connaisse et qui soit, en plus de ça, un dieu, passe par là.

Je toussotais pour tenter de dissimuler ma gêne et surtout relancer la conversation sur autre chose. Ça serait trop dommage que ma peau nue fasse fuir Apollon. Et si ça arrivait, j'avais la triste certitude que je ne le verrai jamais plus.

- Mais... Euh... Que ce que tu viens faire ici, en fait ? La faim t'as mené jusqu'à ma pâtisserie ? Il est arrivé quelque chose ?

Le plus discrètement possible, je récupérais le torchon utilisé un peu plus tôt, pour me cacher subtilement derrière. Il était minuscule donc impossible de dissimuler mes cuisses, mais c'était déjà ça de pris. Ou alors ça me donnait juste l'air encore plus ridicule.

- Attends ! Avant ça, est-ce que ça te dirait un donut ? J'ai accepté de "prendre sous mon aile" un stagiaire en pâtisserie et il a passé la nuit à préparer une centaine de donuts. Ce que je trouve très con, parce qu'il vaut mieux les préparer au fur et à mesure, pour éviter qu'ils deviennent trop sec ou que le glaçage partent en vrille. Du coup je me retrouve avec un tas de gâteaux pas bien préparés et que je pourrai jamais vendre parce que c'est pas assez frais à mon goût et que j'aime pas arnaquer la clientèle. Je sais que ça sonne comme si j'essayais de te refiler de la merde, mais c'est pas le cas. J'ai préparé la pâte moi-même, donc c'est forcément bon. On a qu'à dire que c'est une dégustation. Et que ça permet d'avoir un goûter gratis.

Pour le faire céder plus facilement à l'appel du beignet, j'allais chercher une boîte en carton rose que j'ouvris pour lui dévoiler six donuts ronds d'une étrange couleur verte fluo. Je ne savais pas ce qu'avait foutu le stagiaire avec son glaçage, ni où il était passé depuis la nuit dernière, mais je ne comptais pas écrire une bonne appréciation dans son rapport. Il aurait au moins pu venir me filer un coup de main aujourd'hui et éviter de donner à ses donuts un air grotesque qui fait penser à un petit visage monstrueux.

- Tu trouves pas que les pépites de chocolat donnent l'impression qu'ils ont des yeux ? Et les vermicelles font comme des dents, c'est marrant. Mais pas du tout dans le thème de la saison.

Je me penchais un peu plus en avant, pour observer les détails des gâteaux. Ils avaient un petit quelque chose de perturbant. Peut être leur côté Halloween ou de personnages cartoonesques. À moins que ça soit juste la chaleur et la présence d'Apollon qui me montaient à la tête. Tout le monde sait bien que l'abus de présence divine est mauvaise pour la santé.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I just want candy
Candy on the beach, there's nothing better, but i like candy when it's wrapped in a sweater. Some day soon i'll make you mine, then i'll have candy all the time.

Phoebus Light


« You Are Not Alone »


avatar




╰☆╮ Avatar : Alexander Skarsgård

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Apollon, dieu de la divination, des arts, de la lumière.



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3539
✯ Les étoiles : 4605




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Jeu 23 Aoû 2018 - 19:07



Un donut pour la route, qu'elle disait...
La prochaine fois je me contenterai d'une tarte.


Il ne s'était pas préparé à un tel accueil. Pour tout dire, il n'avait même rien anticipé en réalité. Il était au courant que Mademoiselle Candy était de retour en ville, il l'avait aperçu à la fête qui avait eu lieu plus tôt ce mois-ci. Les événements qui s'étaient enchaînés l'avaient quelque peu empêché de pouvoir aller la saluer comme il se devait, les jours suivant n'étant pas non plus été des plus calmes. Mais après tout, « tout vient à point qui sait attendre ». Et même si Apollon n'était pas un modèle de patience, il avait bien dû en faire preuve avant de trouver le temps de remettre les pieds dans cette pâtisserie.

« J'étais dans le coin, j'allais quand même pas passer à côté sans rentrer ! »

Elle avait raison : ça faisait une éternité. Il ne pouvait pas prétendre l'avoir énormément côtoyée, leurs chemins avaient tendance à se croiser à des moments plutôt apocalyptiques ou sur des planètes inconnues. Cela dit, depuis qu'ils avaient passés un mois à vivre côte à côte en tant que gamins, il estimait qu'ils étaient un petit peu plus proches. Sans oublier qu'il l'avait aidé à ramener sa voiture super stylée. Forcément, ça créé des liens.

« Si j'avais su que c'était la journée maillots je me serai habillé différemment. » articula-t-il avec un sourire, relativement flatté par la surprise de la patronne des lieux.

Il s'était rapproché du comptoir, n'ayant pas l'indélicatesse de la détailler mais ne pouvant pas non plus passer à côté de sa tenue de travail particulière. Il avait l'air bête maintenant face à elle, avec son tee-shirt et son jean. Les températures caniculaires de Storybrooke ne le perturbaient pas vraiment d'un côté. Et il restait canon peu importe ce qu'il portait de toute façon.

« Mais t'excuse pas, le look vintage te va super bien. »

C'est qu'elle manquait clairement de confiance en elle la petite ! Il était certain que la plupart de ses clients devaient être satisfaits d'avoir le droit d'être servi par une blonde aussi... il n'allait pas penser sexy, Cassandre s'en vexerait, mais elle n'avait rien à envier à personne. Robyn savait comment s'y prendre en considérant sa présence comme exceptionnelle. Elle voulait le faire rougir ? Elle allait finir par y arriver si elle continuait comme ça !

Il secoua la tête de gauche à droite, peu étonné qu'elle s'imagine qu'une nouvelle catastrophe ait pu avoir lieu. Heureusement qu'il fallait pas forcément que la fin du monde soit proche pour qu'il vienne la voir, ce serait déplacé de sa part.

« Pas de nouvelles attaques en vue, ni de disparitions louches. Lily est revenue d'ailleurs, mais tu dois être au courant. »

Il n'était pas le plus à jour sur les relations qu'entretenaient tout le monde avec tout le monde, déjà qu'il avait parfois du mal à savoir comment se portaient les siennes. Au moins, si ce n'était pas le cas, elle le savait maintenant. Il hésita concernant l'amazone, il avait cru comprendre qu'elle n'était pas certaine de garder son job. Et Robyn était bien shérif, non ? Peut-être que ça ne le regardait pas. Les aventuriers avaient besoin d'encore un peu de temps pour se remettre de leurs émotions, chose toute naturelle. Le Gardien n'avait plus vraiment l'espoir que tout puisse reprendre un cours normal. Ça n'allait faire qu'empirer, c'était une certitude.

Il était sur le point de réclamer de quoi nourrir un régiment – raison principale de sa venue – mais elle le devança comme si elle était capable de lire dans ses pensées. Les yeux d'Apollon s'ouvrirent en grand, pétillant de bonheur à l'évocation de donuts. Certes, qu'ils aient été faits par un stagiaire, ça enlevait un peu de prestige. Rien ne lui assurait que ce serait d'aussi bonne qualité que si la réputée Candy s'en était chargée elle-même. Elle le mit immédiatement en confiance, si elle s'était occupée de la base, ça ne pouvait qu'être délicieux. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire bien trop grand alors qu'elle sortait comme par magie les gâteaux de nulle part (non, d'accord, c'était juste que la boîte était planquée avant). Il devait ressembler à un gamin de cinq ans prêt à déguster son gâteau d'anniversaire à l'effigie de Spiderman. Et c'était gratuit en plus ? Il devrait penser à passer toutes les semaines si il avait le droit à ce traitement de faveur à chaque fois.

« Peut-être qu'il a voulu faire un thème The Mask ? » supposa le dieu à la vision de l'aspect discutable des donuts.

Il savait étaler sa culture quand ça s'avérait nécessaire, et surtout quand il avait une référence à placer. En y regardant de plus près, sa tête penchée face à celle de la pâtissière, il ne pouvait qu'approuver que leurs aspects laissaient penser à des petits têtes.

« Ils m'angoissent un petit peu. » murmura-t-il en relevant légèrement les yeux vers Robyn.

Son expression inquiète disparue bien rapidement au profit d'un air ravi et détendu. C'était conceptuel comme apparence, mais ça ne voulait pas dire que ce n'était pas comestible. Au contraire, ils allaient être bien moins effrayant une fois dans son estomac et il ne comptait pas perdre de temps. Sa main alla attraper l'un d'eux, avec son assurance habituelle et un faux air de professionnel. C'était le moment de savoir si le stagiaire avait du talent ou était juste dérangé.

« Je parie que ça vaut p... AGGGGEUUUH !!! »

Il s'était brusquement interrompu et avait lâché le gâteau en moins d'une seconde, secouant sa main dans tous les sens et jetant un coup de pied dans cette chose agressive. Il avait laissé échapper un mélange entre le cri de pucelle et le grognement viril, ce qui donnait un résultat assez étrange, en fait. Ses sourcils s'étaient froncés, une grimace se dessinant sur ses traits, mélange d'étonnement et de douleur feinte. Il exagérait. Il avait presque rien senti. Mais quand même.

« Il m'a mordu ce con !! »

Il usait de son ton plaintif, toujours digne d'un véritable gosse, alors qu'il se mettait à souffler frénétiquement sur le doigts que le donut avait prit pour cible. Il n'avait peut-être pas de plaies, mais la marque des dents étaient bel et bien visible tout autour de son index. Dans toute son exagération, le dieu avait tendu son bras en direction de la jeune femme, les yeux baignés d'une lueur de tristesse et de déceptions intenses.

« Regarde. Il m'a attaqué je te jure. »

Il agissait souvent comme ça avec Didi, pour attirer la pitié et la compassion. Se faire mordre par de la nourriture ça arrivait pas tous les jours et y'avait de quoi trouver ça super vexant. Même si il voulait bien admettre avoir une apparence comestible, enfin façon de parler.

« Mais attends... un donut vient d'essayer de me bouffer ? »

Maintenant, il était plus que perplexe. Vivre à Storybrooke – ou encore pire, être divin – avait tendance à vous habituer à vivre des situations particulières et bizarres qui n'auraient pu arriver nulle part ailleurs. Ce qui faisait que sur le coup, il avait même pas trouvé ça tordu. Mais quand on y réfléchissait un peu, ça avait rien de normal. Encore moins les petits gargouillements sadiques qu'il entendait maintenant. Ses yeux se baissèrent vers le sol alors que le machin vert était en train de bondir sur place en se tournant vers lui d'un air des plus agressifs. Ou alors il hallucinait ?

« Tu l'as trouvé où ton stagiaire ? A l'asile ? » s'étonna-t-il en tournant sa tête vers la boîte rose. « Ils sont partis où ? »

Il avait attrapé le paquet, le soulevant pour regarder en-dessous, le retournant dans tous les sols, plutôt paniqué en faisant un tour sur lui-même après ça. Ils étaient plus dans leur boîte en tout cas, c'était un fait, ils avaient dû profiter de leur distraction pour s'échapper ces chenapans.

« Ok, ok. Tout va bien. Ils peuvent pas être loin. »

Il s'était redressé de toute sa stature, avec classe, forcément, même si là il était un peu paumé. Il préférait les grosses cibles, les petits machins qui pouvaient se cacher partout c'était plus difficile à atteindre. Et le bruit de la porte s'ouvrant ne le rassura en rien. Ils allaient pas se balader en ville quand même ces cons ?

« Mademoiselle Candy, je pense qu'une affaire des plus... euh... donutiques nous attend. Je sais, ça se dit pas, mais je savais pas comment appeler ça. Sherlock il a vachement plus la classe quand il se lance dans une enquête. »

Il esquissa une moue, déçu de pas avoir trouvé mieux pour lancer le truc. C'était digne d'un film à bas budget ce qu'il venait de sortir comme réplique, pas d'un blockbuster. Cela dit, pour augmenter le niveau de la scène, il avait quand même appelé l'Eclair dans sa main. Question de principe et pour montrer que c'était lui le plus badass dans cette histoire. Même si c'était abusé pour s'en prendre à des donuts de faire appel à une arme divine, soyons honnêtes.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

this is a mad world
Je comprends rien à ce qui se passe non plus Merida,
mais quelque chose me dit qu'il y a un truc qui cloche.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14039-apollon-c-est-pas-une http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14980-avez-vous-deja-vu-un-mec-grand
 Page 1 sur 1

Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour. ♛ Apo le Beau Blond





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives