LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Amazonbie ☆ Evénement #113
Une mission de Anya - Depuis le 30 juillet 2019
Don't be Evil

Partagez
 

 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 599

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 15 Sep - 0:29


« Magic League 3 : La chute des Héros »


9 Septembre

Evelyn et Alfred avaient suivit le groupe à l'intérieur du laboratoire. Observant tout autour d'elle, la jeune femme avait pu remarquer qu'en plus d'avoir un espace vaste, les scientifiques de Terre-2 semblaient posséder une certaine technologie supérieure à la leur, chose qui se recoupait avec ce qu'elle savait grâce à OMEGA. Elle constata également qu'il y avait bien plus de personnes dans la pièce principe et la jeune femme les identifia rapidement d'un coup d’œil, balayant tout l'espace, les noms lui sautant en mémoire à chaque visage observé.

En plus des scientifique, l'ancien robot reconnu quelques agents du SHIELD, des membres de l'Armée Rebelle et des mutants, autrefois classés comme "villains" mais qui semblaient désormais résolu à faire le bien, du moins jusqu'à ce que Brainiac et sa bande soit mis hors d'état de nuire. Après ce moment d'observation silencieuse, la blonde constata qu'une femme aux cheveux blancs et habillée de bleu se détacha du groupe pour venir à leur rencontre : Lisa Queen ou Killer Frost comme on l'appelait dans le "métier".

- N'est-ce pas Alfred ! Tu n'es pas venu avec la ligue il y a quelques mois !
- J'ai entendu dire que tu t'étais refroidie. C'est le cas.

Alfred l'avait observé quelques instants avant de sortir sa réplique aussi platement que possible et Evelyn les avaient observé à tour de rôle sans véritablement comprendre le jeu de mot ni le sentiment qui les animaient, l'un envers l'autre. Un toussotement recentra cependant le sujet EVE tourna vivement la tête dans sa direction pour observer Harrisson Wells. D'une voix haute et intelligible, il se décida à faire une énième présentation et l'ancien robot sentit qu'elle allait bientôt perdre patience, elle qui n'en avait déjà pas beaucoup :

- Voici Alfred et Evelyn, ils viennent de Terre-1, ce qui nous donne beaucoup d'espoir concernant l'avancée de nos projets.

Le faucon dont l'identité véritable n'était autre que Samuel Wilson s'approcha à son tour pour observer les deux nouveaux venus :

- Super, enchanté. Je ne vais pas vous mentir, c'est vraiment bien, peut être que vous allez avancer dans ce portail, mais en attendant, Brainiac s'approche de son objectif. Vous êtes envoyés par la Magic League non ? Ca nous fait de l'aide.


La scientifique hésita quelques secondes, considérant les mots que l'homme avait employé, avant de préciser avec une grimace :

- Hum pas tout à fait... pour être exacte j’ai juste été mandatée en tant que scientifique pour faire apparaître un nouveau portail... mais Brainiac est intervenu par le biais du corps de Dyson et après le piratage d’OMEGA nous nous sommes retrouvés ici... seuls... j’ignore même où est le reste de notre équipe...

Pour toute réponse, la jeune femme constata que le faucon avait froncés les sourcils en signe d'incompréhension. Oui, quel que soit la Terre sur laquelle elle se trouvait, il semblait évident que personne n'avait eu la présence d'esprit de sortir de son état primitif pour explorer quelques zones inconnues de son cerveaux et acquérir intelligence et connaissance. Aussi, elle ne put s'empêcher de soupirer en entendant sa réponse, qui éludait toute la partie dangereuse de sa réflexion :

- D'accord. Mais vous pouvez vous battre ? Si ou vous envoie en mission avec nous, vous en êtes capable ? Nous devons vraiment commencer à agir.

Ne pouvaient-ils pas penser deux secondes que l'idée que ces deux personnes aient été catapultés dans ce monde par eur ennemi n'était peut-être pas en vain ? Après tout, ils étaient les seuls à avoir atterrit à cette endroit, comme si le faux Dyson savait parfaitement ce qu'il était en train de faire. Il était donc possible qu'Alfred et Evelyn soient désormais destinés à une machination diabolique qu'ils ne sauraient contrôler et la seule chose que cette assistance était capable de dire était "vous savez vous battre ?". Frustrée, la jeune femme soupira de nouveau, sa bouche formant une moue désapprobatrice, sa tête se secouant lentement de gauche à droite. Mais apparemment il fallait avancer, elle ne pouvait pas toujours imposer sa volonté, elle l'avait appris pendant toutes ces années à Storybrooke et elle décida de répondre à sa question. secouant la tête d'un air rigide, elle précisa :

- Bien sûr que je sais me battre, c’est entièrement dans mon code.

Elle avait croisé les bras sur sa poitrine, la hanche légèrement désaxée vers la droite, ressemblant bien plus à une posture militaire quoi que féminine qu'à la scientifique qu'elle semblait être présentement dans sa blouse blanche salie par la chute sur Terre-2. Cisco décida alors d'intervenir :

- Attendez, avec les traces d'énergie, on pourrait rouvrir ce portail en quelques heures !
- Nous avons un plan d'attaque, nous savons où aller et quel angle adopter. Récoltez les données sur cette énergie, et nous pourrons partir. Quelqu'un s'y oppose ?

Personne ne sembla s'y opposer mais Evelyn remarqua qu'Hank Pym semblait en proie à une intense réflexion, tout en l'observant avec attention. Elle avait vu es yeux glissé sur son corps, geste qui lui aurait sans doute valu une boule d'énergie en plein dans la tête si elle n'y avait pas vu la une véritable réflexion scientifique plus qu'une observation à une vocation... aguicheuse et aguichée.

- Vous êtes vraiment prêts à partir sur le terrain ? Votre aide serait précieuse.

Le visage d'Evelyn devint bien plus sérieux et décidé, une véritable tête d'agent militaire prêt au combat :

- Docteur Pym, vous l’ignorez sans doute mais dans mon premier monde, j’étais en réalité un robot programmé pour sauver la terre et ses habitants quoi qu’il en coûtait... je suis devenue une humaine mais ma volonté est toujours aussi forte.

Haussant les sourcils, Hank se tourna vers Killer Frost et Scarlet Witch :

- En effet, votre monde est... étonnant.


Ces deux-là venaient du même monde qu'elle, du monde de Storybrooke, elle l'avait lu dans leur dossier OMEGA. Pym reposa alors son regard sur Evelyn :

- Il y a un équipement porté par une héroine des années 90 qui pourrait vous aller. Voudriez-vous l'essayer ?

Un petit sourire naquit sur ses lèvres pulpeuses. Se permettant un moment de réflexion, elle ce souvint de tous ces moments de soirée télé en amoureux où Wilson lui avait fait découvrir sa passion pour les films et notamment les Marvel. Elle se souvenait d'une de leur conversation sur leur super-héros préféré et l'idée de pouvoir aujourd'hui en devenir une lui donnait cette impression d'hommage, ce clin d'oeil l'un à l'autre malgré la mort qui les séparait à présent :

- Avec plaisir et si besoin... j’adapterai mon corps pour entrer dedans.

Elle lui lança un regard qui signifiait clairement qu'il n'avait pas à s'inquiéter et qu'elle savait parfaitement ce qu'elle faisait. Pour toute réponse, il lui adressa un signe de la main pour lui indiquer de le suivre et Evelyn s'exécuta, suivi d'Alfred. Le trio prit alors un escalier pour se diriger vers les laboratoires personnels d'Hank. Il les mena devant une vitrine où se trouvait un costume dans un parfait état, si bien entretenu qu'il ressemblait à une pièce de collection inestimable.

- Il appartenait à Janet Van Dyne, une grande héroine que l'on nommait la Guêpe. Elle pouvait voler mais également modifier sa taille et sa force et s'infiltrer dans n'importe quel situation.

Evelyn hocha la tête, elle voyait parfaitement de quel film il voulait parler. Le scientifique soupira avec tristesse :

- Ma femme... elle a fait de moi un homme si fier avant sa mort.

Il se tourna alors vers elle, avec une vitesse qui montrait qu'il était décidé :

- Il est à vous.

Pour toute réponse, Evelyn l'observa d'un air compatissant. C'était bien la première fois qu'elle comprenait parfaitement la douleur que la mort avait infligé à quelqu'un :

- Je sais ce que c’est de perdre un être cher... j’ai perdu le père de ma fille il y a quelques mois...

Elle lui lança un faible sourire auquel il répondit par l'habituelle phrase que tout le monde lui disait depuis ce jour abominable mais dont elle ne parvenait pas à comprendre le sens et l'utilité :

- Toutes mes condoléances.

Pour toute réponse, la blonde se tourna de nouveau vers le costume et l'observa quelques instants avant de reprendre la parole, sans le regarder :

- Vous êtes sûr que c’est ce que vous voulez ? Que je le porte ? C’est ce qu’il vous reste d’elle... et les souvenirs...

Hank observa un instant le costume en silence, dans la même posture que la scientifique avant de prendre une grande inspiration et d'hocher la tête :

- Elle l'aurait voulu. J'en suis certain.


Touché par la décision, EVE se tourna vers l'homme pour le regarder droit dans les yeux et lui dire de la façon la plus sérieuse et solennelle :

- Je vous fais la promesse de tout faire pour en être digne !

L'homme poivre et sel lui lança un sourire si sympathique qu'elle n'eut aucun mal à comprendre le message qui se cachait derrière : il n'en doutait pas et cela fit chaud au coeur de l'ancien robot. Hank prit alors toutes les précautions du monde pour sortir le costume de sa vitrine et Alfred profita du moment pour s’éclipser et retourner auprès des autres proposer son aide. Lorsque le scientifique lui tendit le costume pour qu'elle l'enfile, Evelyn se débarrassa de sa blouse et commença à retirer son haut sans cérémonie, se rendant à peine compte que Hank s'était retourner vivement pour détourner le regard, toussant sans aucun doute de gêne face à se dénuement soudain qui lui avait laissait entrevoir le haut de sa lingerie et qui lui aurait fait voir le bas s'il ne s'était pas retourné plus vite. S'il y avait bien une chose sur laquelle la robot avait encore du mal, c'était avec le dénuement. L'idée même de pudeur lui était étrangère, tout comme ce que pouvait provoquer son corps sur les autres individu. Pour elle, elle n'était qu'une carrosserie de chair, qui avait abrité sa fille pendant 9 mois, rien de plus.

Une fois le costume enfilé, Hank daigna l'observer de nouveau, lui expliquant chaque faculté du costume : la nécessité de mettre le casque, la faculté de rapetisser à une taille souhaité, les ailes, sa force décuplé, les tirs de blasters. Il lui semblait utile de lui rappeler ce qu'il ne fallait surtout pas faire avec ce bijou de prototype scientifique et il termina en lui expliquant un bouton sur son bracelet de métal, précisant avec un sourire complice :

- La botte secrète du costume.
- Entendu.

La blonde lui rendit son sourire avant de mettre son casque et d'essayer ses nouvelles capacités. Lorsqu'elle tourna la sangle de sa ceinture, elle sentit son corps tout entier fourmiller tandis que le décor autour d'elle s'allongeait et grossissait à vu d'oeil. Le point de vue était plutôt impression et la jeune femme prit quelques secondes pour observer son environnement. Le pieds d'Hank posé devant elle devait à présent s'élever à 3 ou 4m au dessus du sol. Le laboratoire semblait désormais faire facilement plusieurs kilomètres et les bruits semblaient plus éloignés, assourdissants, impressionnant. Après avoir couru dans une direction sans but précis, elle activa ses ailes et s'éleva au-dessus du sol pour observer ce monde gigantesque d'un peu plus haut. Tout en se posa sur la table de fer, elle observa son poing avant de le percuté droit sur l'énorme bocal qui se trouvait en face d'elle, le faisant voler en plusieurs éclats gigantesque et s'en retirant avec une certaine vivacité pour éviter de se blesser à l'aide de ses ailes de guêpes. Lorsqu'elle reprit enfin sa taille normale, elle constata que le bocal en question n'était qu'un simple verre autrefois rempli d'eau qu'elle venait de fracassé. Retirant son casque pour libérer sa chevelure dorée, elle l'observa avec un sourire grandiose, véritablement enchantée de l'expérience.

- Vous vous en sortez avec un naturel épatant !

Avant qu'elle ne put lui répondre, elle se fit interrompre par un appel qui venait d'en bas. Apparemment, Alfred venait de terminer sa tâche et l'équipe était désormais prête à partir. Sans demander son reste, la jeune femme se plaça aux côtés du Faucon et d'Alfred tout en observant son casque qu'elle tenait à la main plus attentivement. Il lui avait expliquer que celui-ci était nécessaire lors de ses changements de taille répéter pour la survie de son cerveau et de l’afflux sanguin et d'oxygène. Il y avait quelque chose en revanche dont il ne lui avait pas parlé :

- Il y a un système de récepteur émetteur... cela veut dire que je serai en communication avec vous ?
- Exact, vous serez toujours en communication avec vos coéquipiers, et Star LABS.

Ce petit détail passé, le plan fut déroulé. Alors que le reste de l'équipe restait à Star LABS pour terminé le portail vers Terre-1, le trio partirait sur le terrain. Il ne devait pas y en avoir pour plus de quelques heures pour terminer le champs d'énergie où l'on enverrait Wanda et Lisa par la suite avant de chercher la Magic League et lus précisément le "Green Lantern".Autant Evelyn voyait qui il pouvait être dans le très mauvais films à son effigie ou dans les comics autrement meilleur, autant elle n'aurait su identifié qui était cet homme à Storybrooke. Une chose était sûre, les deux jeunes femmes avaient environ une semaine pour créer l'équipe composée de cet individu avant que le portail ne se rouvre pour les rapatrier vers Star LABS. Pendant ce temps, Alfred, le Faucon, quelques agents du SHIELD, membre de l'armée Rebelle et elle-même devraient partir pour le Wakanda, pays cible première de Brainiac qui y était à la recherche d'une puissante source d'énergie. Evelyn voyait très bien de quelle énergie il pouvait s'agir et l'idée d'aller dans ce pays à la technologie puissante la mettait dans un état d'excitation incroyable. Mais le but était ardu et il fallait rester concentré : essayer d'approcher du pays et défaire les technologies du Super Villain avant de pouvoir libérer le Royaume. Une fois le monologue terminé et les informations enregistré dans le cerveau qui lui servait de disque dur, Evelyn constata que Frost semblait s'inquiéter d'un problème qui parraissait pourtant bien futil avec Alfred :

- Ils vous faut un nom de héros, n'est-ce pas ? Votre arme à glace, je la reconnais. Vous avez repris l'arme de mon frère, Captain Cold, que vous avez réparé en utilisant un morceau de ma glace que vous avez eu l'année dernière.
- En effet.

Le majordome luttait pour cacher sa surprise.

- Alors vous serez... Citizen Cold.


Dimanche 16 Septembre...


La route avait été longue jusqu'au Wakanda... et dangereuse aussi. Evelyn et Alfred avaient pu observer à quel point le monde était dur sur Terre-2 et la jeune femme n'avait pu s'empêcher de penser à Wilson, celui qui devait garder sa fille depuis plusieurs jours à présent et qu devait sans aucun doute s'inquiéter à l'idée de ne pas la voir revenir. La vie était-elle aussi compliqué que sur Terre-2 dans son monde à lui ? Terre-1 n'était-elle pas finalement la planète la moins hostile ? Même si Brainiac et son gang n'étendaient pas la terreur partout, la peur avait inexorablement gagné toute la planète comme le venin d'un serpent dans les veines d'un humain. Les seuls qui avaient encore le cran de sortir régulièrement étaient des criminels et des vandales, si bien qu'ils avaient désormais faut explosé le taux de criminalité. Partout où le groupe de héros passait, quelque qu’était le pays, chacun semblait craindre un certain Venom qu'Evelyn n'avait pourtant pas encore eu l'occasion de croiser. L'avancée avait été rallongée par le fait qu'il ne pouvaient pas avancer à découvert de peur de se faire repérer par la bande de Brainiac et pendant une semaine entière, il avait fallu alterner les moyens de locomotion qu'ils soient terrestres, maritimes ou aériens. Il y avait eux quelques intercations avec des petites frappes mais rien n'avait jusqu'alors été insurmontable et c'était avec une joie immense et un soulagement sans nom que ce 16 Septembre, Evelyn avait accueilli la bonne nouvelle : ils approchaient de la zone du Wakanda.

Malgré l'invisibilité du royaume, Evelyn savait parfaitement où le situer grâce à ce qu'OMEGA lui avait apprit mais il n'avait pas vraiment été utile pour elle d'étaler sa science : tout autour du vide qui cachait Wakanda, des constructions, vaisseaux et machines immenses formaient un cercle assiégeant et menaçant. Arrivés aux abords des différents dangers, Samuel Wilson avait sortir d'une de ses poches un pendentif similaire à ceux qui portaient les militaires, cette petite plaque en métal gravée. Mais sur celui-ci, aucune gravure, jusque des runes violettes qui étaient inscrites et qui luisaient d'une façon qui accrochait l’œil. Le faucon le tendit alors à la Guêpe tout en lui précisant :

- C'est un pass pour la barrière du Wakanda.

Il détourna son regard vers toute la technologie alien avant de poursuivre :

- Pour le moment, vous êtes la seule à pouvoir passer en ayant une chance de ne pas se faire repérer. De l'intérieur, vous aurez une chance de nous faire entrer plus facilement. Mais il faudra constater l'état du royaume , et demander leur aide.
- Entendu. Merci.

Elle passa le médaillon autour de son con avant de froncer les sourcils :

- Je vais faire mon possible pour aller le plus vite possible... vous les connaissez ? Est ce un peuple hostile ?
- Le Wakanda n'est pas hostile, il s'est protégé pour rester pacifique et ne jamais connaitre de guerre. Les étrangers peuvent leur être une notion dérangeante, mais pas lorsqu'il s'agit de héros, plus depuis la Magic League. En revanche, avec Brainiac, la tension a peut être été ravivée.
- Je ne serai pas longue... en attendant, faites attention à vous et tachez de ne pas vous faire repérer.

Son casque était déjà bien en place sur sa tête. Elle avait juste rabattue sa visière jaune d'un geste sec avant de décoller et de se rapetissir instantanément, se dirigeant aussi vite qu'elle le pouvait vers un arbre droit devant elle. Plus petite, le voyage était forcément plus long et les aliens semblaient préparé à toute éventualité cncernant une invasion où un contre-espionnage. A mesure que les mètres passait, les occasions de tout faire rater augmenter exponentiellement. Elle pouvait percevoir différents détecteur de mouvements et pièces sophistiqués et elle ne pouvait que remercier ce costume qui doublait son agilité de lui permettre de finalement passer entre les gouttes. Alors que l'arbre se rapprochait dangereusement, il fini par disparaître pour laisser apparaître une plaine magnifique et la silhouette d'un royaume au loin :

- YOUHOUUUUUU !!


Elle venait de passer. Laissant exploser son stress, elle ne put s'empêcher d'hurler de joie, se permettant quelques cabriole dans les airs pour se détendre de ce moment sous haute pression. Pourtant, la joie fut de courte durée. Devant elle, un terrible spectacle s'offrait à présent à elle : le vaisseau de Brainiac diffusait une lumière qui recouvraient la ville, une lumière bleutée qui lui semblait à première vue destructrice... et bien que les bâtiments, construits dans des matières révolutionnaires, étaient résistants, il lui apparaissait pourtant qu'une grande partie du pays avait été détruit et incendié.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Jefferson T. Hatters


« Si on schtroumpfait ? »


Jefferson T. Hatters


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3762

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Sam 15 Sep - 18:26


Magic League III

The Winter Soldier & Captain America & The Wasp & Superman & Supergirl & Spiderman!



Pendant les quatre jours, il avait senti que Chris l’observait, essayant de l’empêcher de commettre un massacre avec son nouveau bras. Il avait essayé de le feinter, de nombreuses fois, mais l’intelligence artificielle OMEGA était toujours là pour avertir le blond de ou se trouver le brun, qui commençait vraiment à être irrité qu’on se mêle de ses affaires. C’est pour ça, que le Captain, l’avait obligé à venir au QG un jour avant le départ, en ayant sans doute plus que marre de faire la baby sitter en surveillant un névrosé. Au moins, il lui avait laissé un peu d’intimité pour prévenir les jumeaux, en leur expliquant bien des dizaines et des dizaines de fois, de ne pas sortir du manoir, qu’ils seraient en sécurité grâce à Ninon. Il avait même dit, que s’ils voulaient inviter des amis, ils pourraient, en faisant néanmoins bien attention à le dire à Sasha et Ebenezer. Ainsi, le jour J arriva beaucoup plus vite que prévu, et le chapelier nouvellement soldat de l’hiver se laissa porter par les événements, ne se privant pas de faire des commentaires sur toutes les situations qu’il jugeait cocasse. Son humeur s’étant un peu plus amélioré avec l’arrivée de Midnight, aimant tout particulièrement la personnalité que Killer Frost et Wanda étaient partit chercher, au grand dam de Chris, qui voyait le petit groupe de 4 trop bien s’entendre pour leurs propres bien, discutant ensemble après que Frost ai finit de leur dire que cette Evelyn ressemblait à la femme de Pym. Jefferson essayait de se creuser la mémoire pour se rappeler les noms que les jumeaux lui avaient bien dit de retenir lors de leurs séances hebdomadaires de geekeïfication. Or ce genre de chose passait au dessus de la tête du chapelier, et il regrettait légèrement. Les mains dans les poches, il regarda Star Killer remettre son masque en appuyant sur un bouton, avant de pianoter sur son bras. Heureusement qu’il n’avait pas ça, il aurait été capable de faire un court circuit et de faire une auto combustion. "Le Wakanda est assiégé par Brainiac, mais une personne a réussi à sortir avant que tout ça ne commence. Le plus dur a été pour moi de l'empêcher d'y retourner, puisqu'elle voulait combattre. Sa présence pourra nous faciliter les choses." Peter leva les yeux vers le groupe silencieux, attendant la suite de sa phrase, qui ne pouvait avoir qu’une suite vu qu’elle avait été en suspend. "Il se peut que je l'ai enfermé dans mon vaisseau pour qu'elle ne fasse pas l'inconsciente, quand je la ramènerai elle sera hostile au début, vous êtes prévenu.” Géo s’écria immédiatementt “C'est du kidnapping !" "Oh ...bien bien ... Est ce que c'est du kidnapping ? Je ne sais pas, qui suis je pour juger ? Tout dépend de ce que vous voulez en faire ? En général on kidnappe pas les gens pour boire du thé avec eux ... sauf si vous êtes un lièvre qui ne mérite que la dépeuçation " Jeff ricanna, pas forcément un rire qui le montrait sain d’esprit, mais ça, c’était le cadet de ses soucis. "Hum, en général je ne me mêle pas de ce qui ne me regarde pas ... sinon je ne serais pas ici bien sur ..." Son sourire moqueur fut contagieux vu que Killer Frost et Wanda affichait le même. C’est sur, Jeff était bien connu pour rester tranquillement chez lui et ne pas mettre le nez dans les affaires des gens. "Mais ELLE correspond à qui ? " “Ah elle” Peter répondit rapidement tout en appuyant sur un énième bouton, qui fit apparaître une jeune femme, se mettant en position d’attaque rapidement, au niveau de la gorge de Quill ! "Où je suis ?" demande-t-elle sévèrement. “Ah, effectivement, elle l’a prit comme un kidnapping !” Penchant sa tête vers le scientifique, Jefferson, moue désolé sur le visage, prit un ton affirmatif. “Mon bon Géo, vous aviez raison, c’est du kidnapping !” Le scientifique, perdit encore plus ses couleurs quand Peter continua son discours, encore plus sérieusement. "Ok, je suis dans l'équipe de Brainiac." Il regarda Chris, qui s’était tendu. "Mais je lui ai dit, ce soir là, que j'etais forcé. Il venait de détruire Krypton et ses habitants devant les yeux, je voulais pas de problème avec lui. Maintenant, je joue les agents doubles pour vous aider. J'ai mes méthodes, ouais, ok. Mais j'appellerai pas ça du kidnapping." “J’aime bien les gens fourbes comme vous !” C’était sorti tout seul, et Jeff mit la main sur sa bouche quand il entendit Chris soupirer, avant de ricaner, puis les cris d’Okoye résonnent dans la pièce. "Vous m'avez enfermée pendant 1 mois et demi !" Visiblement cette femme avait un véritable self contrôle car elle aurait pu attaquer Peter mais elle ne le fit pas, préférant encore s'énerver verbalement. “Bon, mais tout ça nous dit pas la solution à notre problème ? On fait quoi ? On se pointe au Wakanda avec Madame comme ça ? En mode Bonjour, on a enlevé votre amie, on vient en paix vous la rendre ?”

Peter hoche la tête négativement et lui répondit d’un ton passablement déprimé, comme s’il était le premier des imbéciles. "Nous ne sommes pas en guerre contre le Wakanda, suivez un peu, mais contre les aliens qui les attaquent." “Ouais peut être, mais bon je vous rappelle quand même que comme elle vient de le dire, ça fait un mois qui vous l’avez enlevé … une guerre ça part vite ! Y en même pour la couleur des M&Ns ils vous lancent des assauts !” Toujours aussi théâtralement, il avait fait claquer des doigts, pour bien lui exprimer qu’en une fraction de seconde, tout pouvez basculer. Star Lord, plus préoccupé par Okoye pour le moment, essaya d’expliquer la situation à la Magic League, tout en la calmant. "Cette femme est notre billet d'entrée, puisque l'aigle et la guêpe sont partis avec celui qu'on avait." La regardant dans les yeux, il exprima ce qu’il avait sur le coeur avec sincérité."Maintenant, on peut y retourner, je vous empêchais juste de foncer dans le tas pour sauver les vôtres. Regardez, vous reconnaissez la Magic League non ? Le musclor en vert, la libellule de l'espace, l'incroyable Hulk rouge, la nouvelle héroïne dont on a jamais compris les pouvoirs et..." Pendant quelques instants, il se stoppa, se rendant compte qu’il avait parlé avec quelqu’un qui ne connaissait pas. Son regard allait de Robin à Jeff, avant qu’il ne dise avec subtilité. “A moins que vous soyez des Drag Queen avec des gouts vestimentaires un peu bizarres, c'est quoi vos pouvoirs à vous ?" Forcément, le chapelier ne pouvait laisser passer ça, et il répondit du tac o tac tout en levant les yeux au ciel. “Ahaha et c’est dit par le mec qui a un masque de SM, on dira rien sur vos propres goûts, parce qu’il faudrait déja que vous en aviez pour qu’on puisse en discuter. !” La pique était lancée, alors que le brun regardait en biais ses nouvelles amies avant de lever la manche noire de sa veste en reportant son attention sur Peter. “Mon super pouvoir ? Être le roi des drogués, et posséder un bras métallique qui sera ravie de vous étrangler pour vous montrer à quel point il est utile.” Ses doigts en métal se plièrent et se déplièrent tandis que ses écailles se fermaient pour se contracter. Le sourire qu’il lui renvoya n’était en rien aimable, et son super sens lui indiqua que Chris s’était déplacé, connaissant parfaitement ce visage n augurant rien de bon tandis que Robin était lui aussi sur les nerfs, n’ayant pas forcément apprécié la remarque. "Quant aux miens, c'est entre autre une force plus élevée que la moyenne. Comme le poing de mon collègue, ça peut être très utile et je vous le démontre quand vous le souhaitez." Puis, jeff reprit calmement. “Et si vous n’avez pas compris ma première phrase, je suis insensible à toutes sortes de drogues ou de poisons, c’est particulièrement pratique ! Puis bon, j’ai tellement d’autres atout que vous n’avez pas … mais vu que je suis humble, je ne vous humilierais pas en les révélant !” Croisant les bras autour de sa poitrine, il venait de faire un échec et mat à Peter qui ne disait toujours rien., Robin enfonça le clou dans un match de tennis parfaitement maîtrisé. “Quoi qu'il en soit, nos costumes ne reflètent pas ce qu'on peut faire, ne vous attardez pas trop dessus…” Il en profita alors pour présenter le roi des voleurs, à sa façon bien sur. “Quand à notre ami Robin, son super pouvoir le plus puissant est de supporter sa femme, et ça c’est vraiment fantastique !” Rigolant, il se reprit en toussant un peu avant d’ajouter. “Mais si Regina est l’une des septs plaies d’Egypte que j’ai malencontreusement sauvé … son mari est .. Superman … je pense que ça se voit … même un néophyte comme moi le sait … ” Robin se tourna vers lui pour lui répondre. “Y a des avantages à supporter Regina au fait…” Le sourire en coin de l’archer, le fit aussi sourire. “Evil boob, t’inquiète j’ai compris !”

Peter fixa ce duo pendant un moment, avant de se rapprocher du chapelier, pour lui donner une tape amicale à son épaule, sourire particulièrement amusé sur son visage. "J't'aime bien toi. Tu sais que y a un raton laveur qui tuerait pour ton bras ?" “Contrairement à Blanche Neige, les animaux ne sont pas forcément mes amis, j’ai déja un lièvre qui veut me tuer, alors un raton en plus, que demande le peuple !” Totalement déridé, le chatain se tourna vers Okoye pour finir les présentations. "Et donc ces deux types chelou aussi. Oh, et l'autre savant fou. Histoire ou Maths." "Geo." Le scientifique, n’aimant sans doute pas qu’on écorche son nom, répondit dans sa barbe peu aimablement, contrairement au chapelier, qui fit même une révérence courtoise à Okoye.“Alors étant donné que je n’aime pas forcément le diminutif de chelou, vous pouvez m'appeler Jefferson, Jeff, le chapelier, le mec riche et sexy de Storybrook !” “Sans oublier dans cette longue liste, le principal, le Soldat de l’Hiver !” Jefferson leva son pouce métallique vers la blonde, n’étant pas encore habitué à se présenter comme ça. “Ouais, aussi ça me va, ce surnom qui claque tellement trop !” Vraiment fier comme un coq, il eut un petit sourire mesquin quand Peter se tourna vers Okoye et que cette dernière le regarda avec un mépris et presque du dégoût. Tchippant, elle détourna son regard pour saluer enfin le chef d’équipe. "Je suis ravie de vous voir. Avec votre équipe." "C'est toujours un plaisir de me battre a vos côtés Okoye". Son ton était très respectueux, voir magistral, changeant en quelques secondes quand elle du à nouveau parler à Quill. “Je peux appeler un vaisseau Wakandais sans que Brainiac ne s'en rende compte. Et..." La jeune femme n’eut pas le temps de finir sa phrase, qu’un énorme bruit se fit entendre, alors que toute la ville trembla violemment. Caitlyn, inquiète, leva la tête au ciel. "Ça se rapproche..." Jefferson, qui avait fermé les yeux pour essayer de ressentir, les réouvrir rapidement en voyant que le bruit ne s'arrêtait pas "Une idée de ce qui se rapproche ? Pas besoin de me dire que c'est un gros truc dangereux je pense avoir compris ... mais quel genre de menace ?" Caitlyn , très rapidement, se dirigea vers l’un des bureau, commençant à pianoter sur l’ordinateur. Une dizaine de secondes après, l’écran montra le ciel de Terre 2 en feu … Des dizaines et des dizaines de météorites dans le ciel, s'écrasant au sol. "Ces météorites ont commencé à tomber près de Gotham City. Elles ont frôlé Metropolis et Boston, une s'est écrasé en centre ville de Star City, elles se rapprochent de l'océan, et Central City est exactement sur la trajectoire estimée." Cisco qui fixé l’écran annonça de but en blanc. "Mais si nous évacuons la ville, on se fera tous tuer par Brainiac quand il va nous repérer. Ou Venom." Caitlyn qui changea l’image des météorites pour une autre, était encore plus inquiète. Cette fois, elle montra le ciel, vu de Central City. Pas de météorites, mais un immense vaisseau spatial. "Nous n'avons aucun de doute, Brainiac en est la cause. La masse de son vaisseau a dérangé de nombreux objets dans l'espace, lors de ses déplacements dans la galaxie. Il se peut même, avec une telle précision de trajectoire, qu'il utilise ses météores qu'il a attiré, pour attaquer la Terre volontairement." Jefferson, qui s’était placé entre Chris et Géo’, regardant lui aussi l’écran, ne put s’empêcher d’être cynique. “Que c’est gentil de nous faire un cadeau de bienvenue pareil … Bon je suis assez d’accord avec .. hum Caitlyn c’est ça si j’ai bien suivis ? Je pense qu’il vaudrait mieux qu’on parte maintenant de suite au Wakanda pour récupérer nos alliés et voir s’ils restent des survivants …” Le chapelier se gratta la tête, alors qu’il se tournait vers Chris, plantant son regard dans le sien. “Malheureusement dans une guerre il faut choisir, je sais Captain’ que tu voudrais sauver tous ses pauvres gens, mais ça serait vraiment con que l’un de nous meurt en faisant de l’évacuation de civils…. Y a toujours des dommages collatéraux …Plus vite on augmentera nos troupes et mieux ça sera !” Chris allait répondre, mais le silence tomba dans la pièce au moment où l'électricité sauta, coupant tous les appareils et les protections. “Pourvu que ce soit une coupure simple et pas une attaque. Pourvu que ce soit une coupure simple et pas une attaque."La voix de Cisco était comme un murmure, une prière qui se solda par un échec. "Ce n'est pas une coupure simple, mais une attaque."OMEGA de sa voix neutre venait d'annoncer la terrible nouvelle.

Jefferson se mit en position d’attaque tout en rouspétant, exactement pareil que dans le 10e royaume, il n’avait pas eu cinq minutes d'acclimatation qu’ils étaient attaqués. “Ge … nial …Franchement je préfère un bon apéritif comme comité d’accueil ... et c'est pourtant toujours la même chose .. ” Tous ses sens étaient en alerte, surtout celui du mauvais très mauvais pressentiment. Le bâtiment commença à trembler, de plus en plus fort. Baissant le regard vers le sol, Jeff avait presque du mal à tenir en équilibre alors que son malaise augmenter de plus en plus. Maintenant, il voyait très clairement les ondes de choc se propageait dans le sol, juste sous ses pieds … en réalité uniquement sous ses pieds. “Je le sens vraiment pas cette histoire …Dans quoi j'me suis encore embarqué Captain' ! ” A peine eut il finit de dire son trait d’humour, il vu le sol s’éclater en mille morceau, une main noire sortant entre ses jambes, s'agrippant à la gauche pour ensuite le tirer vers en bas. Il hurla à la mort, tout comme Chris qui s’était jeté sur lui en lui disant d’attraper sa main rapidement. Or c’était trop tard, les doigts s’étaient frolés et Jeff dont la voix amplifiée aussi par le sérum qui coulait dans son sang se répercuta en écho dans tout le bâtiment tandis que la chose lui faisait traverser les étages. Atterisant brutalement sur le sol, il remercia intérieurement Géo’ pour ce qu’il lui avait fait. Il n’était que légèrement sonné, mais il n’avait rien. Immédiatement le combat s’engagea avec la chose noire devant lui. "OMG MAIS DIEU T'AS VRAIMENT PAS LOUPE" Le monstre lui attrapa son bras normal, ne voyant pas qu’il y avait une différence et le leva du sol pour le plaquer brutalement contre le mur. Rapidement, Jeff lui envoya un coup de pied puissant dans le ventre, qui eut pour effet que la bête le lâche, étonné de cette force venant d’un humain. Il profita de cette distraction pour attraper une grenade, qu’il dégoupilla, comptant le nombre de secondes qu’il avait en la coinçant dans ses dents, tandis qu’il saisissait lui même le bras de Venom avec sa main métallique. C’était très risqué, mais Jeff et le danger était un vieux couple passionnel. Ramenant le monstre vers lui, il changea de main, et en quelques secondes, son bras métallique se retrouva dans la gueule de Venom, l’enfonçant profondément alors que son compte à rebours prenait fin. Avec une rapidité hors du commun, il poussa l’être le plus loin possible de lui, alors qu’il se collait contre le mur tout en lui hurlant dessus. “Le feu va nettoyer un peu ta sale gueule parce que là ça va pas du tout et j'suis pas sur que la chirurgie esthétique soit efficace à ce niveau !” L’explosion qui se produit fut énorme, tant le son que l’image, tout le bâtiment ayant du l’entendre. Jeff qui s’était un peu avançait soupira quand il vu Venon, à l’autre bout de la pièce qui se relevait comme si de rien n’était. " En plus d'être moche t'es coriace" Soupirant en passant une main dans ses cheveux, il se doutait bien, vu la monstruosité de la chose que la tâche serait coriace. Attrapant sa kalachnikov, il tira en rafale dans toute la pièce mais le monstre fonça sur lui, à travers les balles. Il esquiva une première fois, mais la deuxième fois, il ne put rien faire, Venon venait de lui poser sa main sur son crâne. Jefferson était habitué à la douleur avec toutes les choses qu’il avait subie et en plus, le sérum de Géo’ devait annihiler quasiment toutes formes de souffrances en plus. Cependant, il sentit quelque chose, une chose horrible se mettre dans son crâne et il ne pouvait retenir des cris tant le supplice avait atteint un niveau inédit. Il ne savait pas qu’est ce que la bête était entrain de lui faire, et il luttait pour rester conscient, comme il l’avait toujours fait quand ses tortionnaires le mutilaient mais là, c’était dur. Jamais une torture n'avait été aussi loin dans la souffrance. La douleur était à son paroxysme, sans doute quelqu’un de normal serait déjà mort au moment même où Venon avait posé sa peau contre la sienne … Mais pendant combien de temps tiendrait il … alors qu’il sentait petit à petit l’obscurité arriver et sa voix diminuer en intensité, les muscles de ses cordes vocales se déchirant les un après les autres, alors que du sang coulait au niveau du coin de ses lèvres …. Affaire à suivre pour appeler un croque mort rapidement !

codage by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Your Heart
IN MY HEAD
Au creux de tes rêves c'est notre avenir que j'aperçois

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79345-auto-biographie-d-un-chapelier#958033

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 16 Sep - 11:26





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    Le dimanche 16 septembre, Robin était au rendez-vous. Il retrouva l'équipe, dont il ne connaissait aucun membre, à part Jefferson. Ils s'étaient déjà croisés quelques fois dans la Forêt Enchantée et avaient déjà fait affaires. Mais en dehors de ça, ils ne se connaissaient pas vraiment. Quoi qu'il en soit, Robin, habillé de sa nouvelle tenue, franchit le portail sans crainte. Peut-être aurait-il dû, mais avoir peur maintenant ne l'amènerait à rien. D'autant qu'ils n'avaient pas encore commencé les combats... Le brun resta légèrement en retrait tandis que Chris et Geo discutaient avec les habitants de Terre 2 qu'ils semblaient déjà connaître.

    Quand Star Killer apparut, Robin était prêt à lui en coller une pour ses insinuations. Au lieu de quoi, il prit sur lui et se fit un devoir de se foutre de la gueule de l'autre, ce qui aurait été encore plus amusant si Venom n'avait pas débarqué sur ces entrefaits. Winter Soldier fut le plus rapide à réagir mais Venom semblait bien plus puissant que son pote le chapelier. Quand Jeff tomba dans les pommes, Superman attrapa l'araignée noire et l'envoya valdinguer contre le mur opposé. L'ancien voleur fut surpris par cette force qu'il n'avait pas du tout appréhendé. Lui, il avait simplement voulu éloigner Venom de là, mais bon, l'effet était le même. D'autant que cela lui laissait le temps de s'occuper de son compagnon d'aventure.

    - Soldier, ça va ?

    "Désolé je fais une allergie à la mocheté." Répondit celui-ci en secouant la tête avant de sourire.

    - On va s'occuper de te donner de l'air alors. Fit Robin avec un petit rire.

    Jefferson se mit à se frotter le visage comme pour se réveiller et Superman allait partir vers Venom quand il s'aperçut que son pote s'était relevé, prêt à venir avec lui. Robin fit quelques pas dans la direction où il avait jeté leur ennemi et Jefferson commença à la suivre. Le brun se stoppa alors et eut un soupir.

    - Tu sais que t'es pas en état là ? T'auras ta revanche...

    "Pff c'est pas un petit lavage de cerveau qui va me faire mal ! J'ai déjà perdu la tête ! Ça va ! Je t'ai dit c'est vraiment la laideur qui m a fait mal !"

    Et il ponctua sa phrase d'une claque dans le dos de Robin, comme pour le remercier. C'était genre cette claque bien virile qu'ils faisaient tous de temps à autre à leurs potes pour se féliciter et toutes ces choses... En tout cas Robin avait assez côtoyé Jefferson dans le monde des contes pour savoir qu'il ne savait pas s'arrêter. Autant renoncer tout de suite, c'était un combat perdu d'avance.

    - Si on lui refait le portrait, t'ira mieux non ?

    "Tout à fait ! Je connais quelques amis brésiliens qui m'ont appris deux trois techniques pour faire des opérations du visage sans quasiment aucunes cicatrices !" Répondit son compère avec un sourire bien flippant.

    P'tain, il était bien content de ne pas s'être mis le Chapelier à dos quand il le voyait sourire comme ça...

    - On verra. Faut que je l'attrape avant. Répondit-il avant de s'envoler dans la direction de Venom.

    Quant à Jefferson, il leva son bras en l'air avec le pouce tendu. Marché conclu donc... Quant à leur compagnon indésirable, il était entrain d'escalader la paroi du laboratoire. Ni une ni deux, Robin utilisa sa vision laser pour blesser l'insecte. Les lasers percutèrent le crâne du nuisible et la chaleur laissa échapper une fumée de cette peau noire tandis qu'il lâchait prise dans un hurlement de douleur. Mais l'enflure se rattrapa vite sur le mur, tout en s'arrêtant à cause de la douleur. Superman n'attendit pas lui et percuta Venom, le rouant de coups de poing dans les côtes et le visage.

    Mais la créature semblait être très résistante... Car s'il ressentait bien la douleur, il semblait moins sensible aux attaques physiques. Il n'y avait qu'à voir, malgré sa force, Venom était toujours conscient. Et pourtant, Superman n'y allait pas de main morte, c'était le moins que l'on pouvait dire... La bataille s'arrêta rapidement quand la créature le mordit à l'épaule. Le brun sentit un léger picotement, mais rien de bien méchant. En tout cas, la gueule géante de cette espèce de reptile était franchement compliquée à éviter... Jusqu'à ce que le brun ne lui balance un crochet du droit et ne l'éjecte de nouveau, tout prêt de Jefferson.

    - Surprise ! Cria-t-il des airs un Robin qui reprenait ses habitudes malicieuses.

    "Oh merci Superman ! C'est trop aimable." Lui répondit Winter Soldier.

    - Pas de quoi. À part le relooking facial, on fait quoi de lui ? S'enquit-il de la suite en se posant aux côtés de Jefferson.

    "Un reloooking complet !" S'exclama celui-ci en sortant ses poignards tout en se jetant sur Venom dans l'intention de le tuer.

    Mais Robin le rattrapa avant, l'empêchant d'avancer.

    - Attends. Le visage, c'est une chose mais ne le tue pas maintenant. Il a peut-être des informations utiles.

    "Ah... " Jefferson ne semblait pas forcément enthousiaste à l'idée, même si sa curiosité s'était éveillée. "Pas faux... J'aimerai bien savoir qu'est ce que c'est quand même... Et Chris va gueuler si je le tortures sans lui avoir demandé la permission."

    "Voilà pourquoi on a demandé quelqu'un prêt à tuer dans l'équipe, vous êtes vraiment lâche." Fit alors Frost, qui apparue à leurs côtés et créa un pieu de glace, prête à transpercer l'autre.

    Avant que Robin ne s'interpose, Jefferson le fit pour lui.

    "Dit donc Miss Freeze est ce que je viens te prendre ton jouet ? Non ... Alors c'est moi qui le tue compris ?" Fit le Soldier en se mettant devant elle, avant de continuer en la menaçant de son poignard. "Mais Robin a raison ! Avant de le tuer et de voir ce qu'il a sous la peau... Faut voir s'il a un truc dans la tête !"

    - Frost, t'as les informations qu'il nous faut pour mettre au point un vrai plan ? On a peut-être Star Killer, mais les choses peuvent changer rapidement en temps de guerre. Et s'il double-jeu pour nous, il peut aussi le faire pour l'autre côté. On voit si on peut en tirer quelque chose. Si on peut pas, Soldier le tuera. On te demande pas la permission.

    Robin avait à peine fini que Venom se réveilla et balaya les deux autres avant de prendre Robin à la gorge avec une force peu commune.

    « Tu traverse les mondes maintenant ? Je ne m'attendais pas à ce que tu remette ton ancien costume. On a changé de camps, encore ? »

    Merde, c'était quoi ça encore ? Il le prenait manifestement pour quelqu'un d'autre... Robin décida de jouer le jeu, histoire de comprendre un peu tout ça, même s'il avait un très mauvais pressentiment concernant l'idée qui venait de lui traverser la tête...

    "Laisse je suis assez narcissique pour dire que je suis fort mais là... Laisse-les discuter... Visiblement la chose gluante connaît ce costume" Fit Jeff à Frost en se relevant.

    - Mon ancien costume ? Il est tout neuf vieux... Je suis qui d'après toi ? S'enquit Robin sans plus tenir compte du Soldier et de Frost.

    « Alors Brainiac a enfin réussi à te laver le cerveau ! » Lui apprit Venom en éclatant d'un rire très fort, quasiment hystérique et complètement flippant.

    "Je n'arrive pas à identifier cette personne. Comme Brainiac, le nommé Venom n'est pas censé exister." Leur apprit OMEGA dans leurs oreillettes.

    Oh ouais, Robin avait peur de comprendre... Lavage de cerveau, ancien costume... Est-ce que Venom était en fait un Spiderman de ce monde dont Brainiac avait fait sa créature ? Si c'était ça, ils étaient plus que mal barrés... Parce que ça voulait dire qu'un Superman franchement mauvais traînait peut-être dans le coin. Et Superman, du moins dans les comics, avait toujours été le mec le plus compliqué à abattre... Alors un mauvais ? Mieux valait ne pas l'imaginer.

    "Ah bah c'est pratique ça .. il vous faut pas une mise à jour par hasard ? Parce que la ça fait beaucoup ..." Grommela Soldier à Frost.

    - Tu dis ça comme si tu savais de quoi tu parlais... Tu l'as vécu ? Continua Robin à l'attention de Venom.

    Est-ce qu'on pouvait se souvenir d'avoir eu un lavage de cerveau ? Robin n'en était pas certain, mais en tout cas, il avait réussi à créer un lien avec Venom et ça n'était pas rien. Restait à voir où ça allait les mener...

    « J'ai vécu beaucoup de choses à travers les étoiles, et toi aussi, Clark.»

    De quoi ?!!!

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 Magic_League_3_BANN5

Kara L. Walters


« Love it Light ! »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist

Ѽ Conte(s) : Les Toons.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, la gentille lapine et puis Lucy, la méchante chat qui est piégée dans la tête de Kara.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1541

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Dim 16 Sep - 22:45

You can be a heroine


Après les retrouvailles au sein de Star Labs et de la découverte de l’état actuel des choses, voilà qu’une chose étrange finit par s’attaquer à Jefferson et puis à Robin avant que je ne finisse par entrer dans la salle où Superman se battait contre Venom. Au moment où mon regard se pose sur l’araignée noire, j’ai un léger mouvement de recul « oh bordel mais c’est quoi ça ?! » on aurait dit une mauvaise représentation de papa, enfin de sa version Spiderman et en plus, papa il est bien plus beau que ça, ouais j’arrive à caler des petits compliments par ci par là haha. « Et il s’appelle Robin hein, pas Clark ! » Certes il avait le costume de Superman avec toutes les aptitudes, tout comme moi avec le costume de PowerGirl mais là, sur le coup, il n’était pas Clark tout comme je n’étais pas Kara, enfin si je m’appelle Kara mais pas Kara Danvers de…enfin bref, vous m’avez comprise. L’affreux se retourne « Karaaaa... toute la famille est venue. » il se tourne vers Robin « Lois est venue ? Noon, puisqu'elle l'a tué ! »

Oh elle va se détendre la bestiole ou je jure de l’écraser avec ma chaussure ! Je lève les deux mains devant moi alors que mon regard vire au vert quelques secondes pour laisser place à Lucy « oh elle va se détendre l’araignée. » je reprends le contrôle de mon esprit « Je n’ai tué personne, sauf toi si tu lâches pas mon ami tout de suite ! » Et cette chose se met à rire ! Il se fout clairement de moi ! « Robin, ferme les yeux ! » Il s’exécute et j’utilise mon souffle givrant pour geler l’araignée afin qu’il lâche Robin et ça fonctionne, ça le gèle et Robin est libéré de l’emprise de la bestiole. Scarlet arrive au même moment en levant les mains « Ça suffit ! » sa magie rouge entoure Venom gelé et d’une vitesse fulgurante elle le fait sortir du mur dans le but de le lever dans les airs, sans doute pour le lâcher de très haut mais ce serait trop facile…

BAAAM !

Scarlet n’a le temps de rien. Une météorite vient de frapper Venom de plein fouet avant de s’écraser face au laboratoire, créant une secousse phénoménale. La secousse nous fait tous tomber, fait tout trembler et créer un nuage de fumée et de poussière assez intense qui souffle tout le monde. Toussant pour retrouver un semblant d’air dans tout ça, je me relève tant bien que mal. Les météorites semblent se rapprocher un peu trop vite de nous. « Je remonte ! Ils doivent avoir besoin d’aide en haut. » très rapidement, je tombe sur Caitlyn, au sol, en train de tousser. Je l’aide à se relever, malgré l’absence d’électricité. Cela s’avérait assez compliqué de ne rien voir dans ce fichu laboratoire. « Y’a pas des lampes torches quelque part ? Ou un générateur de secours ? » mais apparemment, ce n’était pas à l’ordre du jour vu sa réplique « Il faut s'en aller, ces météorites ne tombent définitivement pas par hasard. » « Si on sort, on va être à la mercie de Brainiac. Et puis, on doit aider tout le monde. Il n’y a aucun moyen de protéger StarLabs des météorites ? Si les météorites sont plus ou moins « commandés » par cet abruti, on peut peut être lui faire changer. De direction ?… » Je me mords la lèvre inférieure en essayant de percevoir un semblant de lumière « raaaah ! Y’a pas de moyens d’avoir de la lumière ?! »

Okoye qui était debout, face aux murs troués, silencieuse prends enfin la parole « Il est là. » Effectivement, à l’extérieur, des lumières discrètes s’approchent. Très vite, on me fait comprendre que c’est un vaisseau wakandais camouflé, assez grand pour embarquer tout le monde. A grande vitesse, j’aide tout le monde à se relever et à se regrouper pour qu’on puisse rejoindre le vaisseau « J'veux pas casser l'ambiance mais… » on est tous dans le vaisseau et ça, c’est Star Killer qui nous a coupé dans notre élan en montrant le ciel, étrangement lumineux, un peu trop étrangement même. « D'autres météorites. Brainiac a du nous repérer et nous attaque directement. On ne peut pas évacuer toute la ville ! » Il faudrait pouvoir arrêter les météorites… Réfléchissant, je me tourne vers les autres « Moi je peux aller là haut. je peux stopper les météorites. » Je pose mon regard sur Robin « Reste là et veille sur tout le monde d’accord ? Je connais l’espace, j’y suis déjà allée. » il acquiesce, je me tourne vers Chris « Je serais prudente, c’est promis. »

Hors du vaisseau, je prends appuie sur le sol avant de fuser vers le ciel, j’avais eu pour ordre de revenir dans le vaisseau une fois ma mission dans l’espace achevée. Arrivant près des météorites, j’inspire et expire « Allez Kara… » Usant de ma vision laser, je réussis à détruire les trois météorites qui explosent sans faire de dommages « Ouais ! Je suis la meilleure ! » dis-je avec un grand sourire « Vous êtes à quelques kilomètres du vaisseau de Brainiac. » Réfléchissant quelques instants, je regarde la terre avant de me dire que je serais plus utile dans les airs « OMEGA, annonce à Chris que je n’obéis plus aux ordres. » dis-je avant de m’élancer à grande vitesse pour retrouver le vaisseau de Brainiac.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je n'ai jamais été humaine
je n'étais pas une enfant...j'étais un lapin.

Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 2q3dmzc

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4599

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Lun 17 Sep - 18:16



CE QUE VEULENT LES HOMMES..
A croire qu'ils se sont tous (ou presque) passé le mot pour me gonfler !

Feat. Tous les tarés qui ont signés pour cette mission suicidaire tant attendu. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 2750729395 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 675216545

.




Je n’ai pas été surprise une fois là-bas, de découvrir que l’inconnue avait raison.

J’avais sans l’ombre d’un doute un passif avec cette organisation secrète qu’ils avaient identifié comme étant la Magic League une fois arrivée sur place. Et pour mon plus grand plaisir, les dires des deux inconnus n’avaient pas été exagérés, bien au contraire. Si bien qu’un certain Chris - que j’avais déjà croisé une fois – passait son temps à me surveiller du coin de l’œil, comme si je pouvais à tout moment sortir des explosifs de nulle part, pour faire sauter les locaux de la Magic League.

Surveillance qui à force, devenait réellement irritante.

Heureusement pour lui, j’avais bien d’autres choses en tête que sa petite paranoïa passagère. Ce qui m’avait permis de passer outre mes envies de violence, pour me concentrer sur la raison de ma présence. A savoir, retrouver Lucky ou Dyson. Qu’importe son nom.
Ce n’était pas par amitié que je faisais cela. Lui avait agit d’une façon avec moi, qu’il m’était impossible de lui rendre. Incapable de feindre l’amitié, n’éprouvant rien de particulier à son égard. Cependant, il ne faisait aucun doute qu’il avait une place dans mon passé. Et plus important encore, il avait besoin d’aide. Et pour ces simples raisons, je me devais de faire quelques choses.

Mais le risque était grand. Car j’avais conscience du danger que je représentais. Pas pour moi non, mais pour les autres. Je perdais de plus en plus souvent ma capacité à ressentir sans oublier, qu’un rien pouvait me faire basculer. Et ce rien, était sans doute le plus dangereux de mes problèmes. Et des problèmes, j’en avais beaucoup.

Dans tous les cas, j’avais suivie le groupe en silence. J’avais traversé le portail déterminé, puis je m’étais mise à l’écart, observant longuement les installations de l’endroit qu’il avait appelé, StarLabs. Et l’attaque de l’endroit nous avait directement mené ici. Dans ce vaisseau Wakandais. Les météorites qui menaçaient la ville avaient visiblement disparut, mais la fille de Dyson, elle ne revenait pas. Ce qui ne pouvait vouloir dire que deux choses à mon sens. Soit qu’elle avait des problèmes, ce qui était peu probable, je ne ressentais rien d’alarmant pour le moment. Soit qu’elle avait décidé de se la jouer solo. Et pour une mauvais idée, ça c’était une mauvaise idée. Même si avec son costume, elle était plus puissante que la plupart d’entre nous.

« Ecoutez, cette fille va dans l'espace, elle s'en sortira. Et au pire on a un autre mec qui va dans l'espace. » Commence Star Killer à l’attention de ceux d’entre nous, qui font part de leur désapprobation quand à la disparition de Kara.

« Nous devons rejoindre le Wakanda au plus vite. » Enchaîne la fameuse Okoye après que celui-ci ait terminé sa phrase.

- Oui vous, si vous ne la fermez pas très vite. Je rétorque à l’attention de Star Killer, les bras croisés contre la poitrine. Cette « fille » comme vous dite, à un nom. Et si elle ne revient pas, c’est sans doute parce qu’elle a décidé de faire un truc très con. Et puisque vous connaissez la puissance d’en face, vous devriez savoir mieux que quiconque que même avec son costume, elle n’est pas invulnérable.

« On l'aidera en atteignant nos ennemis, alors on commence pas à stresser ! »

A stresser ? Est-ce que j’avais l’air de stresser ? Non. Est-ce qu’il avait l’air d’être con ? Oui. Il m’en fallait plus pour ressentir ne serais-ce qu’une pointe de stress. Beaucoup plus. Ce n’était pas la première situation merdique que j’avais à affronter et ce n’était pas non plus la dernière. Néanmoins, il fallait que je clarifie une chose histoire qu’on soit tous les deux sur la même longueur d’onde.

- Je l’espère pour vous. Je reprends un brin menaçante. Parce que si les choses tournent mal pour elle sans qu’on puisse rien y faire, moi, c’est vers vous que je me tournerais ensuite. Et vous détesterez ça bien plus que moi.

Après quoi, notre prochaine destination était inévitable. Nous sommes allés au Wakanda. Qui soit dit en passant, avait visiblement eu des jours meilleurs, l’endroit me faisait penser à certains lieux non civilisé de mon monde. A la seule différence, que le chaos qui régnait ici semblait assez récent.

« Restez ici. » Nous ordonne Okoye avant de quitter le vaisseau.

Chose qui n’avait aucune chance d’arriver. Aucune. C’est vrai, que je n’avais aucune connaissance du terrain. N’étant pas native de cette terre, mes chances s’en trouvaient considérablement amoindrie. Si je tombais sur un ennemi natif de l’endroit, il avait plus de chance de prendre le dessus, que moi. Mais je n’étais pas non plus stupide, je n’allais pas me balader en sifflotant et en parlant pour attirer l’attention sur moi. J’étais bien plus maligne que ça. Et puis prendre racine dans le vaisseau, c’était pas vraiment pour moi..

Sans plus attendre, je sors discrètement du vaisseau. Celui-ci avait atterri non loin du palais royal, dans un coin discret. Mon regard se porte sur les autres membres de la League qui sortent à leur tour du vaisseau et sans un mot, nous partons sur les traces d’Okoye pour l’accompagner. En silence, je suis la jeune femme et constate qu’une bonne partie du palais a brûlé. Certains pièces sont même encore, la proie des flammes. Notre guide sait où elle va. Elle n’a aucune hésitation et ne s’arrête en chemin, que pour s’assurer que celui-ci est sécurisé.

« On ne sait pas, s’il y a des gens ici ! » Reprend Okoye avant qu’un bruit n’attire notre attention.

Un bruit qui venait visiblement de quelqu’un part au dessus de nous (oui, je parle bien des étages au dessus). Un tir. Puis un fracas. Puis plus rien. Jusqu’à ce que ça bouge de nouveau.

Mais le plus gros problème pour l’instant n’était pas le bruit à l’étage, c’était le bruit qui venait de derrière nous. Il y avait quelqu’un, je le sentais. Il arrivait et j’étais sur sa ligne de mire. Mon premier réflexe a était de me déplacer. Rapidement. Cependant, esquiver l’attaque voulait dire, qu’il pouvait s’en prendre à quelqu’un d’autre voir, à tout le groupe. Et ça, ce n’était pas possible. Se séparer était une très mauvaise idée. Mais j’étais morte il y a 3 jours et quelque chose me disait, que la mort n’était pas ma fin. J’étais capable de m’en sortir, je n’avais aucun doute là-dessus. Alors il ne restait plus qu’une solution.

Je reste immobile sur le chemin du nouveau venu qui m’attrape sans effort et m’emporte avec lui. Il me fait traverser des murs, des étages et se décide finalement à me lâcher sans doute, parce qu’il s’imagine, que la chute va causer ma mort. Malheureusement pour lui, ce n’est pas le cas. Et étrangement, la rencontre avec tous ces obstacles ne m’avait rien fait non plus. C’est avec un rictus moqueur que je commence à l’attention de mon nouveau camarade.

- Sympa le tour de manège, j’ai adoré la balade. Mais pour avoir ma peau, il va falloir faire beaucoup mieux que ça Blondie. Je l’informe en dépoussiérant ma tenue tranquillement. Même si avouons le, vos chances sont quasi inexistante. Il faut dire… Que je n’ai strictement rien sentie.

« Profite de tes derniers jours, tu mourras de ma main ou de celle de Brainiac. » Me répond le jeune aux ailes d’acier pour me faire peur. Ce a quoi je répond aussitôt.

- Bad timing Piafman. Je suis morte il y a 3 jours. Dommage, je suis certaine que la réplique aurait pu faire mouche sinon. Avec quelqu'un d'autre. Peut-être. Si la personne en question est capable de prendre au sérieux un type avec des ailes et une coiffure aussi... Non, je crois que ça se passe de commentaire.

J’y était sans doute aller trop fort. Puisque Piafman a levé ses ailes avant de les rabattre, envoyant dans ma direction des plumes en métal parfaitement aiguisée. Prévoir leur trajectoire était un jeu d’enfant. Et avant qu’il n’ait eu le temps de réitérer l’opération, j’ai décidé de prendre les devant et de disparaître. Je n’étais pas invisible, loin de là. Mais lui, n’arrivait plus à distinguer ma présence. C’était un don précieux que je détenais sans savoir d’où il venait. Disparaître aux sens et à la technologie (entre autre chose) me permettait de me déplacer sans jamais attirer l’attention. Je pouvais me cacher parmi mes ennemis sans jamais qu’il ne soit en mesure, de me repérer.

Pendant qu’il recherche des traces de ma présence, je ne le quitte pas des yeux. Pour battre son ennemi, il fallait savoir ce dont il était capable. Connaître ses atout, ses faiblesses.. Et l’observation n’était qu’une des possibilités pour obtenir ce genre d’information. Si j’étais assez maligne, je pouvais le forcer à se dévoiler sans en subir les conséquences. Mais avant tout, il fallait à tout prix que je l’oblige à me suivre.

L’idée était simple. Son domaine était plus vaste que le mien. Je pouvais l’éviter et me propulser dans les airs, mais ses ailes lui assuraient un avantage tactique. Le combat dans les airs n’était donc pas une option valide. Cependant, le forcer à me suivre dans un espace plus étroit, plus fermé pouvait me donner une chance de riposter. Il était toujours en mesure de répliquer avec ses ailes et ses plumes en métal, mais j’avais de quoi détourner son attention. Et s’il était incapable de voler haut ou de m’emporter avec lui, alors l’avantage serait pour moi. Tant que je n’agirais pas de façon stupide tout du moins.

J’attends patiemment d’être dans son champ de vision avant de dévoiler ma présence et de courir en direction d’une pièce à moitié détruite. Il avait beau être rapide, je l’étais tout autant. Et alors qu’il tente à nouveau de m’attraper, je roule sur le côté et le laisse continuer sa course en ligne droite, tandis que je me relève tranquillement. A présent, les choses étaient plus équitables entre nous. Et alors qu’il s’apprête à lancer de nouvelles plumes de métal, je récupère un losange de couleur noir accroché à ma ceinture et le lance dans sa direction. Au contacte du sol, celui-ci laisse échapper un gaz dont les effet semble être fortement hallucinogène. Des hallucinations auquel Piafman répond par un nouveau lot de plume aiguisée en métal partant dans toutes les directions et qui m’oblige une fois encore, à esquiver l’un de ses projectiles. Chose a laquelle j’allais répondre par un coup de batte en pleine tête lorsqu’un hurlement de douleur au loin attire mon attention.

Temporairement immobile, j’hésite. Il était évidement que le laisser là était une très mauvaise idée. D’autant plus, que le crie en question pouvait être un leur. S’en était probablement un. Mais je n’étais pas capable de rester sans rien faire. Alors, profitant de l’effet qu’avait encore le gaz sur Piafman, je récupère une petite boite accroché à l’un de mes bracelets, place la boite à bonne distance de Piafman (le but étant au moins de le désavantager pour notre possible future rencontre), l’active avec quelques tours de manivelle avant de partir rapidement mais discrètement, en direction des hurlements.



.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3395

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Mar 18 Sep - 0:31

тнe prιce oғ ғreedoм ιѕ нιgн. ιт alwayѕ нaѕ вeen. and ιт'ѕ a prιce ι'м wιllιng тo pay.


Rien ne se passait comme il le voulait. En commençant par Venom puis par Midnight qui venait de se faire enlever. Malheureusement pour Chris son malheur n'était pas terminé. Alors qu'il s'apprêtait a s'envoler au secours de sa partenaire il entendit un cri de douleur provenant a l'opposé. Sur le palais plus précisément. Ses muscles se crispèrent quand il reconnut immédiatement la voix féminine. Shuri, comment aurait-il pu l'oublier. Il lâcha une insulte, frustré de ne pas pouvoir sauver tout le monde. Il se servit alors de sa bague qui créa une bulle verte autour de lui en guise de protection mais aussi de moyen de transport. Il s'envola rapidement sur le toit du palais.

《Shuri ou es-tu ?! 》

Le green Lantern se posa alors doucement sur le toit du palais alors qu'il sentait son coeur s'accelerait de plus en plus. Tout cette apocalypse était ingérable. Il ne pourra pas changer les choses en étant leader d'une equipe qui ne devrait pas être la sienne. Il aimerait tellement avoir Dyson prêt de lui. Il avait peur.. Peur de voir quelqu'un blessait ou même mort et il espérait vraiment que Shuri soit vivante.Un rire raisonna alors et le regard bleu de Chris se posa directement sur une épée qui lui était très familière. Beaucoup trop même. Il fronça directement les sourcils alors que sa gorge se serra subitement. La lame qui avait transpercé celui qu'il aimait. Chris avait meme l'impression de voir encore du sang dessus, le sang de Dyson. Un hurlement de rage sortit alors de la bouche du leader. Dans ce genre de moment il n'arrivait même plus a réfléchir. Il ne voulait plus. Il envoya alors un immense bus vert en sur Thanos puis une fusée avant de faire apparaître une mitraillette dans ses mains.

《Tu vas mourir Thanos.》


Un sourire en coin se dessina sur son visage quand il vit Thanos disparaître de son champ de vision. C'était jouissif de pouvoir se venger. De pouvoir le faire souffrir comme Thanos avait fait souffrir Dyson. Il attendait qu'une chose. Lui enfoncer sa foutu épée dans sa gorge de malheur. Mais il savait qu'il n'y arriverait pas aussi facilement. En colère mais pas bête. Il s'apprêtait alors à aider Shuri mais il sentit un léger courant d'air derrière lui. Il n'avait pas eut le temps de se retourner qu'il sentit une affreuse douleur derrière sa tête. Thanos venait de le frapper. Chris fut éjecter sur quelques mètres avant qu'il ne fasse apparaître un matelas vert pour limiter sa chute qui allait être violente. La voix de Thanos ressurgit une nouvelle fois.

« La dernière fois qu'on s'est rencontré, c'est ton petit ami qui a fini par mourir, pourtant. Tu dois t'en souvenir, tu n'as même pas levé le petit doigt pour m'arrêter. »

Un pincement au coeur et une légère moue sur le visage. Il s'en voulait encore de n'avoir rien fait mais il essaya de garder son calme. Il serra violemment ses poings avant de simplement hausser les épaules.

《J'ai entendu dire que le grand Thanos était un mauvais viseur. Qu'il avait raté son coup.》


Il profita de sa moquerie pour faire apparaître des chaînes autour de ce dernier. Chris se rapprocha de son ennemi avant de lui coller un poing sur le visage rose de Thanos.

《Tu vas le payer. Et tu vas perdre parce que a la fin, tu vas crevé et moi je retrouverai Dyson. On boira en ta mémoire si tu veux.》


Chris ne réfléchissait plus vraiment, tout ce qu'il avait en tête actuellement c'était sa vengeance. Tout ce qu'il voyait pour le moment c'était la scène de la mort de Dyson en boucle et la vue de l'épée de Thanos ne l'aidait pas vraiment. Il était tellement perdu dans ses pensées les plus sombres qu'il ne vit pas le poing de Thanos se loger dans son ventre.

« Tu es comme tous les héros, tu es même le plus naïf de tous les Green Lantern. Le monde entier va exploser, même ton anneau ne te protégera pas. » Il frappa une nouvelle fois Chris pour se libérer de ses chaînes. « Vois là une bienveillance, nous vous tuons, ce n'est pas personnel. Quelqu'un d'autre ne pourra pas vous faire pire, si ça peut t'aider. »

Chris se rattrapa en plein vol cette fois ci. Le coup était moins violent que le premier. Captain fronça les sourcils et si il énervait Thanos pour en savoir un peu plus sur le groupe de super vilain ? Frapper en l'honneur de Dyson et récolter des informations. C'était parfait pour lui. Chris remit alors correctement son casque sur sa tête avant de faire apparaître son bouclier mais qui etait entièrement vert vu que le siens était entre les mains de son petit ami; chose qui ne savait pas bien sûr. Il se posa alors sur le sol en face de Thanos avant de lancer violemment son bouclier sur ce dernier profitent de son moment de perturbation pour faire apparaître plusieurs ballrs qui foncèrent tout droit sur son ennemi.

《Pas personnel ? Serieusement tu as pas autres chose comme excuse ? Vos plans ne servent a rien. Vous allez finir par vous entre tuer entre mechants pour savoir lequel de vous a le plus de cerveau. Moi j'ai ma réponse, petit indice: il y a le mot cerveau dans le nom de ce méchant.》


Il laissait peut être un peu trop la colère guider ses paroles et sa vision des choses. Ce n'était pas comme ça qu'il agissait normalement. La mission avait la personne, c'était ce qu'il n'avait pas arrêté de se répéter et ce qu'il n'avait pas arrêté de dire à Jefferson et pourtant.. Le voilà en train de faire Thanos : sa petite histoire personnelle. Malheureusement la concentration était quelque chose d'importante pour un guerrier, un soldat et un Green Lantern et là il ne l'avait plus. Thanos disparût une nouvelle fois dans un de ses portails bleus. Chris n'eut pas le temps de réagir que son ennemi lui frappa le dos avec le flan de son épée, celle qui s'était logé dans le corps de Dyson.

« Pour un Green Lantern, c'est triste à quel point tu ne connais rien de l'univers. Je me ferais bien le plaisir de te donner un aperçu des souffrances que tu subiras si nous laissions cette Terre intacte, mais il sera plus rapide de te laisser mourir avec ce monde. »


Un cri de douleur sortit alors de sa bouche quand il sentit cette fois ci une douleur dans le dos. Il grimaca avant de se laisser tomber sur les genoux. Il écoutait le fameux discourt des méchants tout en restant sur le sol avant de se tourner rapidement. Sa bague s'illumina d'un vert aveuglant. Le rayon dr logea dans les yeux de Thanos aveuglant de ce dernier alors que des gants de boxe apparurent sur ses mains. Il dut lui frapper une vingtaine de fois son visage, encore et encore avant de pousser un cri de rage.

《La ferme !》

Personne ne mourra. Chris ne le laissera pas faire. Il était le dernier Green Lantern et il devait protéger cette Terre parce que c'était son secteur. Il fit apparaître une bulle verte autour de Thanos.

《Je vais mettre un terme a ton règne pour venger Dyson, ce monde et les Green Lantern.》

Chris aurait pût continuer de s'acharner sur lui pendant des heures parce que à cause de lui, sa vie était devenu encore plus merdique. A cause de lui et de toute son équipe de super vilain, Terre 2 était en danger. Kara était partie faire l'héroïne alors que Captain lui avait strictement interdit de faire n'importe quoi. C'était pourtant simple non ? Il ne voulait pas de mort, il ne voulait pas de perte et pourtant la jeune Walters s'était envolé. Que dira t-il à Dsyon quand il le retrouvera ? ''Je suis un incapable, un looser.'' C'était sûrement vrai. Thanos poussa un cri de rage pour montrer son mécontentement avant de poser sa main gantelé sur le torse de Chris pour finalement le plaquer violemment sur le sol. Ce fût à ce moment là qu'il comprit : il n'était vraiment pas fait pour être Green Lantern.

« Tu ne t'es jamais demandé ce qu'il était advenu des Green Lantern ? Nous les avons tous tués, et tu es le prochain, Brooke ! »

Chris était sur les genoux, la tête levée vers Thanos comme si il était prêt à accepter son sort. Ce n'était pas le cas bien sûr. Il avait un fils et une fille maintenant aussi. Il y avait Dyson qu'il voulait revoir et sa sœur jumelle. Il voudrait dire à Jefferson qu'il était fier des efforts qu'il était en train de faire, engueuler Kara pour son insouciance. Enfin vous avez compris, Chris avait encore beaucoup trop de chose à faire mais aurait-il le temps de se redresser avant que Thanos ne porte coup de grâce ? Il aimerait tellement avoir une diversion ou.. Rapidement après cette pensée, Captain vit Thanos voler à un ou deux mètres de lui. Le Green Lantern ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer. Il s'apprêtait à regarder partout autour de lui mais il entendit une voix prêt de son oreille.

« Est ce que ça va ? Il va falloir que tu te relève, je n'y arriverai pas sans toi. »

Il vit clairement un petit point noir s'envoler dans les herbes sûrement pour éviter de se faire voir. Il comprit rapidement que sa sauveuse était tout simplement la guêpe. C'était la première fois qu'il la voyait mais bon sang, il savait déjà qu'il s'entendrait bien avec elle. Il décida alors de se relever rapidement sans répondre à la jeune femme. Il ne voulait pas éveiller les soupçons. Chris décida finalement de retirer une bonne fois pour toute son casque laissant alors son visage à la vue de tous.

« C'est ce qu'on appelle se prendre le karma en pleine figure. »


Non, il n'avait pas pu s'empêcher de lancer ce genre de réplique sur le moment. Ce n'était pas son genre d'utiliser ce genre d'humour mais plutôt celui.. Du chapelier enfin bref. Tout ça pour dire que Evelyn était un gin d'énergie pour le leader provisoire de la Magic League et merci à elle. D'ailleurs il la vit voler vers lui avant de se poser sur son épaule. Chris baissa alors son regard vers elle tandis qu'elle profita de cette proximité pour élaborer un plan.

« Et le karma n'a pas encore fini de prendre sa revanche si tu veux mon avis.. » elle marqua un petit temps de pause avant de reprendre. « Voilà ce que je te propose, je m'occupe de faire diversion et toi tu t'approche et tu lui donnes le coup fatal.. Si je parviens à déranger son oreille interne une fois ton coup porté, nous pourrions avoir une sacrée avance sur lui.. »

Chris haussa les sourcils surpris parce qu'elle venait de dire. Il ne doutait plus sur sa nature d'ancien robot et sur son intelligence. A vrai dire il n'avait jamais douté d'elle. Ce costume lui allait parfaitement bien et le docteur Pym devait être fier de savoir que Evelyn le portait. Son sourire disparût rapidement quand Thanos se releva. Il disparût une nouvelle fois mais cette fois-ci Chris savait. Le Green Lantern se retourna et bondit en arrière pour esquiver l'attaque que Thanos allait lui faire. Apparaître derrière lui pour une troisième fois était peut être un peu trop ? Quand il esquiva, il vit la guêpe s'envoler de son épaules et comprit rapidement qu'elle allait en profiter pour mettre son plan en action. Chris eut un moment de doute, ne sachant pas vraiment quand il pourrait attaquer sans lui faire de mal. Ils ne s'étaient pas donnés de signal mais Evelyn n'en avait pas besoin vu qu'elle retrouva sa taille normal devant Thanos avant de le frapper d'un coup de poing pour finalement redevenir petite. Elle apparût une nouvelle fois derrière l'ennemi cette fois ci et lui donner un violent coup de pied dans le dos. Elle le fit plusieurs fois avant de complètement disparaître du champ de vision de Chris. Elle venait de perturber et désorienter Thanos et ce fût à ce moment là que Chris comprit que c'était à son tour de jouer. Il fit alors apparaître un lance roquette dans ses mains et sans attendre, il visa le ventre de ce dernier espérant que le plan de la guêpe allait marcher à merveille. Une explosion verte se fit voir et le Green Lantern s'apprêtait à se rapprocher de lui pour l'achever mais Thanos sortit quelque chose de sa cape. Un cube bleu qui stoppa Chris dans sa course folle. Qu'elle était cette chose ? Thanos leva alors le cube vers Green Captain et un rayon bleu le frappa de plein fouet. Chris poussa un gémissement de douleur alors qu'il vit Evelyn s'éloigner de l'ennemi à son tour. D'où venait ce pouvoir ?

« J'espère que son œil vous rendra fou. »
lâcha Thanos dans un élan de rage tandis qu'il regardait Shuri avec frustration pour finalement disparaître pour de bon.

Le Green Lantern fronça les sourcils un peu perdu. Que venait-il de se passer ? Il ne savait pas vraiment mais ce n'était pas la priorité. Il se leva rapidement et courut vers Shuri qui était encore sur le sol. Il aida la jeune femme à se redresser avant d'inspecter ses blessures. Elle allait s'en sortir et cela détendit légèrement les muscles de Chris. Le leader ne pouvait pas s'empêcher de repenser à ce que Thanos venait de dire cela dit.. Dans ses pensées, il ne pût s'empêcher de murmurer une phrase.

« De quel œil il parlait.. »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Jefferson T. Hatters


« Si on schtroumpfait ? »


Jefferson T. Hatters


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3762

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Mar 18 Sep - 19:14


Magic League III

The Winter Soldier & Captain America & The Wasp & Superman & Supergirl & Spiderman!



A bord du vaisseau en direction du Wakanda


S’étirant comme un chat, alors qu’il faisait jouer les évents de son bras métallique, Jefferson chercha du regard le scientifique. Il avait deux mots à lui dire, tandis que la douleur que Venom lui avait fait ressentir dans sa tête résonnait en écho, comme dans une caverne vide ou la voix restait bien longtemps après l’appel. “Dites moi mon bon ami … en général c’est moi l’arnaqueur … je peux savoir ce que ça signifie ?” "Pourriez vous me décrire ce qu'il s'est passé ?" Géo le regardait avec curiosité, l’esprit du scientifique essayant de décrypter ces paroles bien mystérieuses. “On est d’accord que normalement la douleur est atténuée ? Et qu’en plus, vu que de base je tiens assez le choc quand on m’ouvre en deux, ça ne fait que renforcer ça … donc je n’aurais quasiment pas du avoir mal ?’ La voix du chapelier était éraillée tant il avait crié, ne se souvenant pas d’une chose aussi forte. Voyant que Géo’ l'invitait à parler, grossière erreur par ailleurs, ne connaissant pas le débit de paroles du chapelier, ce dernier se fit un plaisir de raconter ce qui s’était passé.“Cette immondice, après que je l’ai envoyé loin en le fourrant comme une dinde d'explosifs, et se rendant compte que j’allais le décalquer s’il continuait dans cette voie à fait un truc étrange … il a posé sa main sur mon front et là, bim … je sais pas, j’ai eu une douleur tellement forte … Même mes années de tortures m’ont fait moins mal que ça et ça …” Sa main était passée sur son cou, recouvert par le tissu noir de son vêtement et Géo’ comprit à quoi il faisait allusion. Hochant la tête, il réfléchit quelques instants avant d’annoncer la sentence. "Si je me souviens bien, il y a une salle médicale dans les vaisseaux de ce genre.Vous pouvez me suivre ?" Parfois Jeff regrettait de parler, d’ouvrir la bouche sans réfléchir aux conséquences de ses actes. Il n’allait pas dire non, après tout c’était lui qui avait rouscailler … alors bon, en silence, il suivit le scientifique qui avait appelé Caitlyn et Cisco, regrettant presque que Killer Frost et Wanda ne fasse pas parti du groupe. Comme un enfant que l’on prend pas la main, Géo’ amena ainsi Jefferson dans la fameuse salle en question, l’obligeant à s'asseoir sur un brancard en cuir noir. Observant tout dans les moindres détails, il regarda Caitlyn prendra une sorte de grand bâton en métal qu’elle passa devant lui. "On va faire un IRM, pour voir si tout va bien." “On dirait les trucs des aéroports … ” La jeune femme le passer donc sous les rayons, s'arrêtant au niveau de sa tête. Les images de son cerveau s’affichèrent sur l’écran centrale, sous différentes coupes. Ne disant rien, pour une fois, observant les trois personnes, il se rendait bien compte que quelque chose clochait, alors qu’il voyait des diagrammes bouger rapidement, sans doute signe de son activité cérébrale. "Je ne vois rien de différent par rapport aux IRM que j'ai fait dans le QG." Jouant avec le rebord du tissu, il regarda Géo’ qui s’était rapproché, et qui annonça tranquillement."J'ai des IRM de tous les membres de l'équipe." “Bravo pour la vie privée franchement” Ça n’aurait pas dû le détendre, mais voyant qu’au final tout allait bien, Jeff haussa les épaules tout en souriant. même si un mauvais pressentiment lui pesait toujours sur la poitrine. “Je peux y aller ? Parfois ça arrive qu’il y a des petits soucis dans les achats hein ! Une fois j’ai acheté un tissu super cher sauf que quand j’ai commencé à le travailler c’était quasiment impossible !” Partant comme à son habitude dans des conversations dont au final, il était le seul à suivre, il tiqua quand Géo demanda à OMEGA de jeter un coup d’oeil à ses analyses. “Mais non Géo’, vous êtes doués, je retire ce que j’ai dit, vous n’êtes pas un arnaqueur comme la plupart des medecins que je connais !” Or c’était trop tard, l’intelligence artificielle avait commencé son analyse, et le silence était tombé dans la salle médicalisée. Jefferson balançait ses jambes d’avant en arrière, faisant cogner le métal de ses bottes contre le métal soutenant son propre poids. . "Il y a..." Levant la tête, il écouta attentivement le résultat mais .. "Monsieur Ha..." c’était étrange … l’intelligence artificielle bégayait et il aurait pu pouffer de rire si la situation ne le concernait pas … "Je vois..." La sensation négative qu’il avait ne faisait que s’accentuait, surtout que le silence était retombé, tout le monde se regardant de plus en plus inquiets.

Puis OMEGA reprit d’une voix normale pour un logiciel. "Excusez moi, j'ai fait une erreur dans mes calculs." Bien bien … de mieux en mieux ... “Ah bah j’ai dit à Killer tout à l’heure que Géo devrait te mettre à jour !” "Je me mets à jour toutes les 10 nanosecondes avec les données que j'accumule." Bien entendu, l’intelligence artificielle ne saisit pas l’humour que le chapelier avait fait preuve, avant que le scientifique, s’écrit comme si ce qui se passait était tout simplement absurde. "Une erreur ? Tu n'as jamais fait d'erreur ! Ce n’est pas possible" La voix robotique reprit, toujours sans aucunes émotions. "Mes nouveaux résultats ne correspondent pas aux données déjà présentes concernant Monsieur Hatters. D'après mes analyses, monsieur Hatters n'est pas non plus censé exister. Je n'arrive pas à recalculer cette donnée." Le trio se tourna lentement vers Jefferson, choqué, abasourdi par la révélation d’Omega alors qui leur fit un petit salut en mode reine Elizabeth. Géo’ n’arrivait pas à parler alors qu’il tapait à toute vitesse sur l’ordinateur. Jefferson soupira longuement avant de faire une moue cynique. “Arf … on me le dit souvent … déja quand Cora, une ancienne sorcière ayant prit la place de l’une des reines de mon pays, et qu’elle m’a décapité … elle m’a dit que je ne devais plus exister …enfin surtout que j’étais pas censé parler alors que le bourreau avait ma tête dans sa main et que mon corps frétillait comme un poisson mort !” Les métaphores visuelles du chapelier, toujours un grand moment d'anthologie. “Alors ça change pas de mon quotidien !” Géo’, qui n’était pas convaincu par ses arguments et qui s’étonnait du calme du chapelier, s’énerva plus contre lui même et Omega que contre Jeff. "Oui, mais la dernière fois qu'elle t'a analysé, tu existais bel et bien." Il s’approcha rapidement de son patient, analysant d’abord visuellement son crâne. "Nous trouverons ce qu'il se passe, en sachant pourquoi Venom, Brianiac et son équipe ne sont pas censés exister eux aussi. En attendant, je pense que vous n'auriez pas survécu à ce que Venom vous a fait, si vous n'étiez pas le Winter Soldier." Il sentait bien que le scientifique était soucieux, pour lui, preuve qu'il passait du tu au vous au tu sans s'en rendre compte et ça le touchait vraiment. “Ouais non mais de toute façon le concept de l’existence c’est tellement surfait !” Comme à son habitude, il essaya de détendre l’atmosphère par une touche d’humour mais ça n’avait pas l’air de marcher, vu que Géo’ continuait à lui tripoter le crâne comme pour voir une fissure ou autre choses à travers ses cheveux. “Oh il en faut plus que ça pour me tuer !” Non, là il avait vraiment senti que c’était inhabituel, une chose louche, même pour lui. “Juste, il m’a fait quoi ? Non parce qu’en général j’aime bien connaître l’origine des tortures que je subie .. c’est une sorte de passe temps ..un peu morbide je vous l’accorde mais c’est pas ma faute si mon corps attire les détraqués.” Géo’, qui s’était un peu reculé après avoir regarder sa nuque, observa pendant quelques instants le visage de Jefferson, et ce dernier vit dans son regard qu’il avait l’air de penser à quelque chose. Très préoccupé, son ton était angoissé. "Si jamais tu entends des voix, je veux que tu me préviennes d'accord?!" Jefferson éclata d'un grand rire, pas forcément très sain tout en posant sa main sur l'épaule du scientifique. "Mon pauvre Géo' ... malheureusement pour toi j'entends des voix depuis mes 18 ans ... pour le coup ça ne changera vraiment pas de mon quotidien !" Essuyant une larme de rire, il reprit un peu plus sérieusement voyant là où l’homme voulait en venir "Par contre je pense savoir ce que tu imagines .... j'ai déja été possédé, je connais les effets, mais l'entité qui était en moi par le passé n'était pas méchante, bien au contraire. Si la mocheté a essayé de rentrer dans mon corps ... soit en vraiment certain .. car j'ai les moyens de lutter mais ça ne sera pas de tout repos pour toi et pour l’équipe" Il tapa sa tempe avec son doigt métallique."Rien ne résiste à une discussion intense avec ma conscience, même moi parfois ça m'assomme ! Quant aux autres, savoir gérer des crises de démences … c’est pas forcément le top en période de guerre puis n’est pas à la porté de tous surtout … "Le scientifique, toujours inquiet pour le chapelier, se souciant vraiment de lui, n’était pas forcément rassuré par ses paroles, mais il se détendit un petit peu plus, se doutant bien que la folie de Jefferson devait atteindre des niveaux records.”Et bien, peut être que ça vous aidera. J'aurais plus de résultat quand nous aurons retrouvé le corps de Venom." “Hum .. je te fais confiance ! Je devrais pas dire ça parce que moi et les mecs en blouses blanches c’est pas forcément une histoire d’amour … comme tu l'auras compris !” Revenant dans la grande salle où tout le monde se trouvait, il regarda partir Géo’ vers une série d’ordinateur, n’arrivant pas à cacher son inquiétude. ♫ "Et si tu n'existais pas dis-moi pourquoi j'existerais?" Jefferson, comme à son habitude s'était mis à chantonner alors qu'il flanait dans la salle de commande. "Pour traîner dans un monde sans toi sans espoir et sans regret..." Il regarda par la fenêtre, un petit sourire nostalgique, alors qu'il reprenait en murmurant la belle chanson de Joe Dassin. "Et si tu n'existais pas dis-moi comment j'existerais? Je pourrais faire semblant d'être moi mais je ne serais pas vrai" ♫ Il n’en fallut pas plus longtemps à Chris pour se rapprocher de Jefferson qui jouait avec les boucles de sa veste alors qu'il s'était stoppé devant le sas de décompression. “Oh Captain’! S'arretant de siffloter, il secoua ses cheveux, toujours dans une optique de bougeotte. Ça a été en haut ?” Chris fixa longuement Jefferson et ignora sa question preferant poser la sienne. "Quelque chose ne va pas ?" ”Comme d’hab’ tu sais ! Toujours les même problèmes, la rouille, la drogue, le cerveau, les voix, bref, rien de nouveau sous le soleil.” Jeff ne voulait pas inquiéter Chris, il avait d’autres soucis en tête que de savoir qu’il allait certainement être possédé d’ici quelques heures … et puis ça servirait à quoi ? A l’éloigner ? A le mettre dans une cellule d’isolement … non ça ne servait à rien, il n’était pas venu pour ça ! Posant sa main sur son épaule, il lui fit un sourire amical. “Tout va bien ! On vérifiait juste que mon bras ne se soit pas décroché dans la chute des étages, ça aurait vraiment été con quoi ! Après la tête, les bras ! J’aurais tout fait !” Captain plissa légèrement son nez. Jeff lui cachait quelque chose. Il le sentait. Il posa son regard sur le bras métallique. "Il a l'air d'aller bien pourtant... Tu me caches vraiment rien ?" Jefferson hésita pendant une seconde mais son cerveau le rappela à l'ordre, Chris était déjà assez inquiet comme ça et il n'avait pas encore envie de lui rajouter du poids en plus sur les épaules. Puis ça serait plus drôle quand il lui dirait, une fois que tout ça serait finit, en lui expliquant que son voeu le plus cher s’était réalisé, qu’il avait pendant un certain temps cesser d’exister et qu’il lui criait dessus comme à son habitude. " Moi ? Mais non voyons c'est pas mon genre ! Allez concentre toi sur celui a qui tu vas passer les menottes vu que pour une fois c'est pas moi !" Il lui fit un petit clin d'oeil avant de rejoindre Killer Frost qui l'appelait.

Les ruines du palais du Wakanda


L’arrivée dans ce nouveau pays s’était faite en fanfare. Dès qu’ils avaient posés le pied sur le sol du Wakanda, les ennuis avaient repris. Mindnight s’était faite kidnapper par une sorte de gars en costume d’oiseau, et Chris était parti faire son sauveur de l’humanité. Jefferson savait que l’un comme l’autre, ils n’avaient pas besoin d’aide. Mina pouvait détruire tout ce qu’elle voulait, et Chris .. c’était juste Chris ! Alors il avait haussé les épaules, et prit la tête du groupe en marchant dans le palais. "Bon .. on a qu'a faire du tourisme en attendant qu'ils finissent de s'amuser ..." Okoye qui ne l'entendait pas de cette oreille marchait très rapidement en regardant partout, pour retrouver les deux perdus. “Ne vous en faite pas, ils vont s’en sortir ! Mina est très puissante, elle est quasiment invincible quand à Chris, je le l’aurais pas suivit si je savais qu’il n’était pas à la hauteur.” La guerrière ne répondit pas, mais ça ne découragea pas le chapelier qui avait l’habitude de parler seul. “Vous savez, le nombre de fois où il m’a arrêté, alors que bon, tous les autres policiers avaient laissé tombé ! C’est pas pour rien que je le surnomme Captain’, même bien avant que je sois au courant de tout ça ! Son courage, sa ténacité et sa force sont tout aussi connue que ma folie, ma créativité et ma volubilité !” D’accord, il n’avait pas dit que souvent il rajoutait d’autres diminutifs derrière le Captain’, mais ça, ils n’étaient pas obligés savoir les tenants et les aboutissants, surtout qu’ils l’entendraient assez vite. Killer marchait à ses côtés, eut un sourire entendu alors que Jeff reprit de plus belle tandis qu’ils grimpaient des marches cassées. "Je vois que votre pays a plus ou moins bien résisté aux méchants, pourquoi ? quels sont les avantages que vous avez sur les autres ?" Enfin la jeune femme répondit, sans doute en avait elle trouvé enfin un intérêt dans sa question. "Le vibranium et le don de Bast, il en cherche la source." Sa curiosité était piqué au vif mais le regard qu’elle lui lança lui coupa toute envie d’en savoir plus. "Une hypothèse ! Si on va à la source, on va forcément tomber sur quelqu’un ! Méchant ou gentil !.. Allez qui est partant pour une petite mission suicide ? Enfin pas comme si ce qu'on faisait là était déja du suicide !" Alors qu’ils marchaient plutôt tranquillement dans les ruines du palais, sa question toujours en suspens, la première portée disparu fit son apparition, gagnante de son combat. Immédiatement Jefferson alla à sa rencontre, un grand sourire collé sur son visage. “Je le savais ! J’ai dit aux autres de ne pas s’inquiéter, c’est pas un poulet qui pourrait faire du mal à notre Midnight !” Oui, Piafman n' était pas vraiment au point niveau rencard meurtrier, du coup, je l'ai planté avec un cadeau de rupture quand j'ai entendu quelqu'un hurler. ” Etant donné qu’il ne savait pas quelle personnalité habitait le corps de la jeune femme, il se retient d’aller l’enserer dans ses bras, ne voulant pas qu’elle prenne ce geste mal. “On était entrain de visiter, c’est toujours bien de savoir où on met les pieds”“ Je confirme. Je n'aime pas vraiment l'idée de me retrouver coincée quelque part tout ça, parce que j'ignore tout de la configuration du terrain sur lequel je me trouve. ”Hochant la tête, ayant totalement la même vision, il se pencha vers elle, pour qu’elle soit l’unique personne à entendre. “Mais la guide n’est pas très très bavarde, c’est un peu dommage de ne pas avoir d’informations.” “ Tu m'étonnes. ” Puis il se redressa, tout en rigolant avant de reprendre la route, l’équipe presque complète.

Ils arrivèrent sur le toit du palais, où se trouvaient Chris et deux jeunes femmes. Se rapprochant d’eux, il vérifia d’un coup d’oeil que le blond n’avait pas de blessures, parce qu’après tout ils étaient amis, et Jeff avait toujours prit soin des ses amis. Une voix féminine le sortie de son observation. C’était la jeune femme qui s’était relevée, dont Okoye avait discuté vivement avec elle quelques instants auparavant. "Ils ne connaissent pas les rituels pour réveiller la magie de Bast, mais ils ont trouvé le moyen d'absorber la source." Oh, alors c’était pour ça qu’elle ne lui avait pas répondu à la question, parce qu’ils fallaient en discuter avant .. Levant les yeux au ciel, il se décala du groupe pour admirer le paysage, gravant dans sa mémoire chaque détail, chaque arbre, chaque maison. Croisant les bras derrières son dos, il fit un pas de danse sur le coté avant de prendre la parole "Forcément, les méchants sont plus rusés qu'ils ne veulent vous faire croire" Son regard se porta sur Killer Frost qui lui rendit son sourire assez flippant. "Quand ils n'ont pas ce qu'ils veulent, ils passent par des moyens détournés, mais vous n'avez pas besoin de mon grand savoir pour l'avoir compris ... la question qui se pose est ... qu'est ce qu'on fait ? S'ils l'ont absorbés.. ce fameux pouvoir ou source ... même nos petits costumes ne pourront rien y faire face à la puissance .... Y a un moyen de le réabsorber ? Un peu comme un aspirateur ?" La guerrière, toujours aussi aimablement lui répondit. "Cela fait des centaines d'années que les rois et reines du Wakanda ont cessé d'absorber le pouvoir de l'herbe-coeur. Mais cela ne change pas, seul le souverain peut utiliser sa magie. Mais ils ont T'Challa entre leurs mains." Grimaçant, ça allait être plus compliqué que prévu. Le silence de cette annonce fut dérangé par OMEGA qui s’était mise en mode haut parleur. "Le Soldat de l'Hiver pourrait." Il cligna plusieurs fois des yeux, étonné, vu que c’était bien de lui dont on parlait. Shuri, vu que c’était comme ça qu’elle s’était présentée aux autres juste après qu’il soit parti admirer la vue, reprit, catégorique. "Non, vous ne pourrez pas le supporter." Il allait quand même donner son avis, mais OMEGA le coupa, faisant monter les nerfs des deux wakandénaises. "Monsieur Jefferson Tarrant Hatters pourrait… c’est le Soldat de l’Hiver ..." La voix neutre de l’intelligence artificielle sonnait comme une affirmation autoritaire. Tirant ses ses cheveux, surtout à l'évocation de son deuxième prénom .. il avait quand même envie d’en savoir plus, même si au fond, il le ferait, malheureusement il était attiré par le danger et l’inconnu comme un aimant sur un frigo. Et là, c'était trop de curiosité pour qu'il reste les bras croisés juste à regarder la vue. " Humm et ça consiste en quoi exactement ! Allez franchement soyez plus prolixe en détails !" C’est Okoye qui se lança, non sans quelques hésitations et regards inquiets avec Shuri."Cette terre a été touchée il y a des centaines d'années par une météorite, qui a apporté dans ce pays un métal extraterrestre, que l'on a appelé vibranium. Les premiers habitants ont alors utilisé cette extraordinaire matière pour batir un monde avancé et prospère, mais les tribus étaient divisées. Mais un jour, un guerrier a été guidé par une panthère magique du nom de Bast, qui lui a offert l'herbe-coeur, qui augmentait les capacités physiques de l'élu. Il devint alors Black Panther et unifie les tribus. Au fil du temps, le vibranium a fait du Wakanda un pays en avance sur son temps, et les souverains ont décidé de ne plus utiliser le don de Bast, maintenant que le pays était en paix, et protégé du monde. Vous n'êtes pas un prince de notre pays, votre corps doit être très résistant pour ne pas succomber à l'herbe-coeur. "Oh je vois ..." Jeff resta silencieux pendant quelques minutes, essayant de tourner une phrase plus sympathique que d’habitude puis son regard se planta dans celui d’Okoye, alors qu’il avait penché la tête ! "Prince, Roi, Valet, Cartes à jouer, de toute façon nous sommes tous des instruments au service du destin. Effectivement je ne suis pas prince (hahaha s'il savait le pauvre petit [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 3392629739) , mais j'ai quand même survécu à une décapitation ! Vous connaissez beaucoup de personnes qui arriver à vivre après ça ? Et encore, y a un mois j'en ai subi une deuxième ... on m'a quasiment arraché la tête !" Le chapelier pivota en remettant sa tête droite vers Robin. “La femme de Superman n'est pas forcément des plus délicates ...et même si je le reconnais c’était dans un acte de bonté pour une fois, elle m’a légèrement fissuré toute la colonne vertébrale et encore je vous passe les détails ! Vous n'avez qu'a demander à Captain', il a vu les dégâts ! " Il l’avait déja dit, mais Jefferson aimait se répéter, pour bien faire entrer son message dans sa tête. Puis, il se tourna vers Shuri, vu qu’Okoye avait prit une décision négative. "Ecoutez, je ne suis pas le bon samaritain que vous attendiez ...ça c'est clair !mais si c'est le seul moyen pour ne serait ce qu’ affaiblir notre ennemi je ne vois pas pourquoi je tenterais pas ... et au pire il se passe quoi ? Je meurs ... bah déja que je n'existe plus ici .. n'est ce pas Oméga ? Ça changera pas grand chose !" “Je confirme que Monsieur Hatters n’existe plus depuis son combat avec Venom !” Jeff haussa les épaules avec une moue désolée quand il sentit le regard de Chris sur lui. Chris avait l'habitude de voir Jeff délirer. C'était le chapelier fou après tout alors il n'allait pas l'empêcher de parler. Mais Chris se figea quand il entendit l'annonce de ce dernier. "Attends. Comment ca n'existe plus ? Qu'est ce que tu racontes comme connerie encore.""Bah je sais pas écoute, tu demanderas à Géo' ... il me l'a dit dans le vaisseau ... Venom m'a rayé de l'histoire ! C'est bien j'avais jamais encore fait une chose pareille et vu que j'aime bien tester les nouveautés !" Jefferson le disait sur un ton ironique parce qu'il était comme ça ... quand quelque chose l'effrayait, qu'il ne connaissait pas les conséquences, il mettait le masque du type drôle, marrant, qui n'avait rien a faire de ce qui pouvait lui arriver, et si une partie était vraie, il était assez inquiet de ça. Ne pas exister ... qu'est ce que cela pouvait bien vouloir dire. Il planta enfin son regard dans celui de Chris, souriant doucement. "Donc mourir ça revient au même vu que j'ai été annhilé de tous les mondes possibles ... si au moins en faisant ça je peux régler quelques problèmes du Wakanda ça servira !" "Je ne suis pas d'accord désolé" lacha froidement Chris qui se tournait vers Jefferson. Il se mit devant se dernier avant de lui donner un petit coup dans la poitrine. Coup qui était loin d'être violent. "Ça tu l'as senti ? Tu es encore la. Tu existe pour moi. Pour tes fils. Tu es réel pour nous tous ici. Alors ton cote suicidaire tu te le fou bien la ou je pense."Jeff leva les yeux au ciel avant de faire une petite moue. Voila pourquoi il n'avait pas voulu le dire à Chris, parce qu'il n'aurait pas comprit. Il n'était pas comme lui, et il ne le serait jamais. Ce que lui avait dit Géo' dans le vaisseau lui avait glacé le sang. Bien sur qu'il pensait aux jumeaux, il les avait retrouvé ce n'était pas pour disparaitre à nouveau. Or le destin semblait bien lui faire comprendre que ça allait être le cas. Alors il préférait que les jumeaux sachent qu'il avait fait son maximun pour sauver Terre 2 et Le Wakanda plutôt que de rester les bras croisés. "On verra bien mon cher Captain' ! Mais pour le moment je n'ai pas besoin de tes leçons de morales ! Je suis assez grand pour prendre mes propres décisions et si j'ai décidé que je ferais le truc de la source, je le ferais, quoi que tu en penses, quoi que tu veuilles me dire !" Jefferson avait croisé les bras autour de sa poitrine, ses doigts métalliques pianotant sur son avant bras, alors qu'il soutenait fermement le regard du leader.

Finalement Shuri, après un vif débat avec sa camarade, reporta son attention sur le soldat de l’hiver pour prendre la parole alors qu' Okoye lui lança un regard entre le scepticisme et l’étonnement. Après tout, c'était elle la dirigeante du pays. L’idée ne semblait pas les emballés, mais avaient elles le choix ? Surtout que Jeff commençait à s’impatienter pouvant changer d’avis très rapidement."Si vous êtes sûr de vous, alors ça pourrait marcher." "Je suis toujours sur de moi ! Je suis le chapelier fou ! Enfin le soldat de l'hiver ! Et j'ai déjà dit à ma chère amie la mort que ce n'est pas aujourd'hui qu'elle m'aurait dans son lit !" Il entendit le gloussement de Killer et Wanda alors qu’il faisait une sorte de salut à quelqu’un d’invisible. Pendant ce temps, le vaisseau wakandais s’était posé un peu plus loin sur le palais, la source n’étant pas proche de l’endroit. Quand il se stoppa à nouveau, atterrissant dans un champ non loin d’une immense falaise, Jefferson fut ébloui par la beauté des lieux. “Vraiment, la prochaine fois je reviens pour visiter tranquillement !” Marchant quelques minutes, ils entrèrent dans la falaise, et se rendirent vers une grotte particulière. Là, devant eux, s’étalaient sur des mètres entiers de fleurs étranges, particulières, la fameuse fleur de l’herbe coeur. Continuant d’avancer au fond de la grotte, des installations énormes s’y trouvaient, des arches colorés, et tout le dispositif pour faire une cérémonie. Shuri qui avait fait stopper le groupe, se retourna vers Jefferson et lui ordonna d’un ton autoritaire tout en indiquant une portion recouverte de sable. “Vous devez vous déshabiller pour la cérémonie.""Pourquoi est ce que je m'en doutais ... faut toujours que je finisse à poil !" Il secoua la tête, ses cheveux tombant devant ses yeux amusés alors qu’il commençait à défaire les boucles de sa veste avant de se stopper, et de poser la question ultime. "Genre déshabiller torse nu ou .... ? " Okoye poussa un grand soupir, Killer Frost se retenait de rire en ne manquant pas une miette, Robin eut un sourire amusé, Shuri lèva les yeux au ciel avant de lui répondre. "Vous pouvez garder vos sous-vêtements." "Tellement aimable de votre part de respecter ma dignité !" Mais avant que Jeff ne put atteindre son sous pull noir, une voix grave et rauque resonna dans la caverne."Et si je prenais votre place ?" Puis quelques instants après, un super vilain apparu au milieu des fleurs, bien décidé à faire le rituel à la place de Jefferson."Darskeid !" siffla Killer Frost entre ses dents, en faisant apparaître un nuage de glace autour de ses mains, prête à attaquer,. Tout comme Scarlet Witch qui avait les mains en l’air, entouré d’un halo rouge. "Désolé sur le contrat il y a écrit qu'il fallait être beau !" Il ne pouvait pas s’en empêcher, c’était plus fort que lui. Cependant, voyant la réaction de ses deux nouvelles amis, Jeff recula tout en se rapprochant de Shuri "Je savais pas qu'on avait prévu des invités ! " Les filles commencèrent leurs attaques, mais quelques secondes après, un puissant rayon d’énergie sorti des yeux de la chose, les envoyant valser au loin. Jeff’, qui avait comprit comme les autres ce qui allait se passait, attrapa Shuri par le bras pour la faire sortir du champ de vision, l’amenant derrière un rocher. "Les autres vont se débrouiller, nous ont va trouver un coin plus tranquille pour papoter d'aspirations d'énergies !”"Hors de question de laisser le don de Bast disparaitre à cause de votre lâcheté !" Elle s’était dégagée, et le ton de sa voix était colérique. Jeff soupira, en se pinçant l’arrête du nez. "Mais vous ne réfléchissez vraiment pas !" Puis il l’attrapa avec sa main de métal pour l’amener encore plus loin sous ses protestations. "Oui je suis lâche mais bon si je meurs je sers à plus rien.. tout comme vous d’ailleurs ! ... Omega a bien dit que je pouvais le faire votre truc là, alors apprenez moi et l'affaire sera réglée !" Le reflet du rayon laser sur son bras métallique lui indiqua qu’il arrivait dans sa zone et il appuya sur la tête de la princesse pour qu’elle l’évite. Se relevant d’un bond, il reprit sa course, avant de se cacher derrière une circonvolution."On a pas besoin de toute la cérémonie, ça urge !" "Sans l'herbe-coeur, on ne peut pas !"Ah … donc les fleurs étaient nécessaires .. c”était quoi encore cette histoire à la blanche neige … il manquerait plus qu’on lui mette une couronne de fleur sur la tête et sa réputation de princesse ne serait plus détachable. Déja qu’avec les cheveux blonds et longs, Regina l'appelait Raiponce … Heureusement son mari était moins sadique qu’elle, il ne prendrait pas de photos … enfin .. "Et Darkseid est avec les fleurs, alors oui, "ça urge" !" Levant à son tour les yeux au ciel, son cerveau chauffait pour trouver une solution. "Et si on arrache vos fleurs et qu'on le fait ailleurs c'est possible ?" “Toutes nos fleurs sont là-bas. Si on ne l'affronte pas, on les perdra !" "Le truc qu'on allait faire, ça prend combien de temps ?""Ca dépend. C'est un rituel magique, il vous emmène vous entretenir avec Bast en personne. Nous n'avons pas le temps de discuter, si vous rester là, nous allons perdre la source !" Jefferson ne voyait qu’une seule solution, et elle était très risqué. Il n’avait pas essayé son pouvoir depuis que le haricot magique avait débloqué le cadenas dans son esprit qui le bridait. Pour le coup, ce qu’il s'apprêtait à faire était vraiment du suicide mais il n’avait pas le choix, vu la force que le vilain avait. Il devait le téléporter ailleurs, revenir ici, faire le rituel et être prêt où cas où il reviendrait. Or la chance pour que ça marche, pour qu’il puisse revenir lui même était quasiment infime. "Bon j'aime pas faire ça ... mais c'est vraiment parce que vous avez de beaux yeux, que vous êtes belle, et que je suis extrêmement faible devant la beauté" Doucement, en évitant de se faire repérer ils retournèrent aux champs de fleurs, lieu des grands combats, pas forcément en faveur de la Magic League. “Je ne sais pas si ça va marcher … j’ai quelques pouvoirs magiques en réserve mais ça fait plus d’une quarantaine d’années que je ne les ai pas utilisé …” Il leva ses deux mains face au visage de Shuri, une légère fumée bleue les entourant. “Je n’ai que de l’aléatoire à vous proposer, vous m’en voyez désolé !” "Et moi je n'ai jamais attaqué d'alien avant cette année." Il fit une petite grimace avant de sourire, et chose exceptionnelle, la jeune femme lui répondit aussi, en souriant.

Shuri sorti en première de leurs cachettes, utilisant ses gants pour tirer sur Darkseid. Mais comme Jeff l’avait pensé, ça ne lui fit rien, même pas une petite chatouille. Par contre, les yeux du vilain touchèrent les lasers que Shuri s'évertuait de lancer, provoquant une forte détonation. La jeune femme se fit projeter dans l’air, et avec une rapidité étonnante pour une chose aussi massive que Darkseid. Il l’attrapa par la jambe pour l’envoyer cogner avec violence contre la paroi. Jefferson se retient de hurler le nom de la jeune femme, préférant agir comme le ninja qu’il était. Avec agilité et souplesse, il courut comme une flèche pour se mettre dans le dos de Darkseid, claquant ses mouvements au sien. Il lui sauta dessus, posant ses deux mains sur sa nuque tout en essayant de faire fonctionner sa magie de transport. A peine la fumée bleue commençant à se répandre que le vilain l’attrapa au niveau du col de sa veste. A ce moment là, Jeff grinçant des dents, se disant que définitivement c’était une mauvaise idée. Darkseid le fracassa contre le sol avec une force EXTRÊMEMENT PHÉNOMÉNAL (cyril a voulu que je gardes les majuscules), qu’il avait presque pu entendre les fractures de ses vertèbres se refaire immédiatement et sa colonne lui dire qu'elle en avait marre de subir ça à chaque fois, qu'elle se cassait de son corps. Or ce qu’il entendu par contre, était que le sol se fissura sous la violence du choc et qu’encore une fois, il fut aspiré pour tomber dans le vide … Cette fois c’était la grotte qui s'effondrait, laissant un trou béant là ou ils se trouvaient avec Darkseid quelques instants auparavant. Ne se retenant pas de hurler une fois de plus, la chute était légèrement plus longue qu’à Star Labs, ce qui signifiait qu’il tombait encore plus profondément alors qu’il essayait d’éviter de se faire assommer par les amas de gravats. Se préparant au choc en contractant tous ses muscles, son corps cogna contre une surface dure, qui devient molle rapidement vu qu’il coulait au fond d’un lac comme une pierre. Remontant à la surface, en allant vers le bord du lac, plaquant ses cheveux en arrière, attrapant ses deux poignards sans grande conviction vu que l’autre horreur avait brisé ses armes à feu avec son dos, il chercha des yeux celui qu’il allait affronter tout en reprenant son souffle. "Allez mocheté n°2 ... viens voir ton coach en relooking... parce que c'est clair que tu ne peux pas toucher à ses fleurs avant d'avoir un minimum d'élégance !" Des pierres continuaient de tomber du trou qu'il avait formé ... Il l’avait déja envoyé loin des autres, et c'était déja pas mal, même si techniquement il aurait du rester avec les autres. Au moins, dans cet endroit, il allait pouvoir retester sa magie sans avoir peur des conséquences. Il avait l’impression d’être retourner dans l’enfance, quand il ne savait pas maîtriser son pouvoir et que sa magie, comme lui quelques années après, vivait sa vie en yolo, n’écoutant pas Jefferson, téléportant des gens aux hasard sur lui. Darksheid allait attaquer, mais il se tenait près, à encaisser le choc et surtout à y répondre. Or au lieu de sentir deux rayons lasers le découper, le liquide, qui n’était pas de l’eau, car l’eau c’est bleu et pas violet, s'éleva dans les airs, formant une barrière devant lui. Profitant rapidement de cette diversion pour se décaler et observer les alentours, il comprit qu’il était tombé dans le lac de la fameuse source. D’immenses arbres montant jusqu’à la surface trempaient de gigantesques racines dans ce liquide épais et violet. Darkseid ré attaqua mais cette fois, ce fut une panthère qui surgit du liquide, sautant sur le vilain, l’envoyant à l’autre bout de la grotte. “J’ai toujours dit que les félins c'étaient les meilleurs ! Big Up Chessy !” Ne baissant pas sa garde pour autant, il regarda l’animal s’approcher de lui, baissant sa grosse tête de félin dans une sorte de signe de respect. Il fit de même, fermant les yeux, un léger sourire sur son visage, remerciant silencieusement cet esprit de l’avoir aidé. Quand il ouvrit les yeux, la panthère rugit silencieusement avant de se désintégrer en des voluptes du même liquide que dans lequel il se trouvait. Voluptes qui, au lieu de retourner dans le lac, foncèrent droit sur lui, rentra dans son corps au niveau de son coeur. Décidément, après la chute, la possession… il avait l'impression de revivre la même chose, la désagréable impression que le lièvre de Mars jouait avec le temps ... comme à l'époque ... Son être tremblait sans qu’il ne puisse le contrôler, mais contrairement à Venom, il n’avait pas mal, bien au contraire, il se sentait bien, apaisé, avec un sentiment de victoire, qu’ils allaient gagner cette guerre. Ses yeux bleus changèrent de couleur en même temps que les rainures de son bras métallique. Lui qui adorait le violet, qui l’avait élevé au rang de plus belle couleur du monde était servi. Une voix résonna dans sa tête, c’était celle de Bast, la panthère. "La force est tienne, temporairement, il est de ton devoir de la transmettre au roi." "Pas de soucis Pantera ! J'ai l'habitude de bosser pour nos souverains, enfin les miens, bref c'est pareil !" Darkseid, qui avait assisté à la scène, hurla de rage et de colère en tapant dans l’eau. “Oh, bébé n’est pas content parce qu’il n’a pas eu son jouet ?” Souriant sadiquement en s’avançant vers lui, poignards levés, il gloussa face à l’énervement de Darkseid. "Quand nous aurons terminé avec ce monde, Dormammu retrouvera vos âmes et vous regretterez d'être né !" "Oh mais quel dommage ! Je n'ai pas d'âme ! Dans la famille on a arrêté avec ce principe, ça crée trop de problèmes, et pas seulement parce que mes fils sont roux" Depuis le temps qui voulait faire cette blague … il l’avait faite à Priscillia, juste au début de leur relation et sa joue s’en souvenait encore tant la gifle qu’elle lui avait donné avait été forte. Lançant son poignard avec grande précision, l’arme tomba dans le liquide. Darkseid avait prit une impulsion pour faire un immense saut, sans doute pour se propulser à l’endroit où ils étaient tombés. Sortant de l’eau, Jefferson regarda sa main, toujours violette. “C’est pas Black Panther, c’est Pink Panther …” Sa réflexion le fit sourire, même rire tout seul alors qu’il marchait sur la grève, pour trouver des escaliers, parce que c’était sur, il y aurait des escaliers en marbre, un peu comme dans la montagne des nains du 4e royaume.

codage by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Your Heart
IN MY HEAD
Au creux de tes rêves c'est notre avenir que j'aperçois

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79345-auto-biographie-d-un-chapelier#958033

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 17970

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Mer 19 Sep - 16:13


On the highway to hell



Quand vous êtes victime d'un crash d'avion, que vous vous écrasez lourdement contre le sol, que votre squelette entier vient d'exploser, et que vous avez deux gros trous béants dans les poignets parce qu'on vous y a enfoncé deux pieux qui viennent de sortir à cause du choc, vous aurez plutôt tendance à dire "Quelle chance, je suis quand même en vie, c'est incroyable."

Non. Si ça vous arrive, votre vie craint. La chance aurait été : 1- De ne pas subir de FREAKING crash d'avion. 2- Ne pas être enlevé par un alien sur-intelligent qui n'était pas censé exister, kidnapping qui vous bloque dans un monde qui n'est pas le votre. 3- Ne pas tomber dans le coma au début de la SEULE relation amoureuse fiable de votre vie.

Alors, quand je crachais la terre que j'avais dans la bouche, ayant la mâchoire brisée en 17 morceaux, si bien que je ne pouvais même pas hurler la plus grande douleur (après celle connue par l'épée de Thanos), non, je n'avais pas spécialement envie de courir dans un champs de fleurs sous le soleil en célébrant la vie et la chance que j'avais d'exister.

Pourtant, oui, j'aurais du mourir. Je n'avais plus ma magie, j'avais un os qui me sortait par la gorge, et des morceaux de côte venaient déchirer mon cœur (qui avait déjà été coupé par Thanos il y a 5 mois). Les yeux qui brillaient d'une lueur rouge, je m'étais pourtant relevé, souffrant deux fois plus à chaque mouvement, simple ou brusque. Si on m'avait vu, avec les os qui sortaient, on aurait pu croire à un vrai zombie.

Mes poignets. Je sentais l'air passer à travers. Les bâtons qu'on m'y avait enfoncé pour bloquer ma magie étaient partis à cause du choc. Respirant à peine, probablement parce que mes poumons devaient aussi être abîmés, j'essayais de me concentrer. Au début, c'était assez douloureux. Puis, finalement, au bout de quelques secondes, je sentais mon sang s'accélérer dans tout mon corps et enfin, soudainement et brusquement, je finis par réussir : un nuage d'encre m'enveloppa, caressa mon corps meurtri, et lorsqu'il disparut, mon corps n'affichait plus de blessure, le sang avait été nettoyé, et même l'uniforme du SHIELD était neuf.

Je tournais rapidement pour observer les alentours, afin de retrouver le bouclier de Chris. Quand Thor, dans sa folie des grandeurs, avait laissé Mjöllnir un peu trop libre, et que le vaisseau du SHIELD avait commencé à s'écraser, j'avais été aspiré dehors par l'ouverture béante que le non-dieu avait fait pour entrer. Nous étions au milieu de l'océan quand c'est arrivé, et nous avons percuté une île qui se trouvait là. Le vaisseau était tombé sur la plage, tandis que j'étais tombé sur une colline, qui donnait vu sur l'ensemble du petit morceau de terre.

A peine le bouclier retrouvé, je m'étais retourné pour laisser Mjöllnir s'y écraser de nouveau, me faisant reculer de quelques mètres, creusant la terre dans laquelle j'avais appui. Thor n'avait pas dit son dernier mot, et Thor était complètement cinglé. T'es le pire personnage des Avengers de toutes façons, marmonnai-je.

Emmène moi à Loki ou tu seras jugé comme complice et traître ! S'écria-t-il, tandis que je levais la tête pour le voir dans les airs, fuser vers le sol, s'écrasant dans une explosion d'éclair de laquelle je me protégeais.

Me faire tomber du ciel ne vas pas mettre à jour ce que je sais ! J'avais lancé le bouclier, qui vint violemment le percuter à la gorge, en faisant tomber son marteau au sol. Je levais alors le blaster du SHIELD dans sa direction, pour tirer sans m'arrêter dans son visage et sa poitrine. Et j'en ai vraiment marre de cette histoire, je ne sais pas où se trouve votre satané frère raté, et votre père était certes le plus incompétent et le plus ridicule dans le rôle de père, mais ce n'est pas à moi de régler vos histoires de familles parce que JE N'EN AI RIEN A FOUTRE !

J'avais laissé la fatigue agir, en lançant de nouveau le bouclier percuter son bras pour l'empêcher de récupérer Mjöllnir. Il y a un monde à sauver d'un être galactique qui peut faire 8 mètres de haut et qui a déjà explosé Krypton il y a quelques mois. Votre frère ne fait pas parti de mes objectifs prioritaires. Et vous non plus.

LOKI SAIT OU EST LE TESSERACT ! Hurla-t-il pour m'arrêter.

Je m'étais arrêté, figé. Je savais exactement ce qu'était le Tesseract. J'assumais totalement être un geek, mais j'en savais suffisamment pour savoir que ce n'était pas possible. Après notre première mission sur Terre-2, nous avons passé deux semaines à faire des allers-retours ici pour aider à la reconstruction du monde -jusqu'à ce que Brainiac ne détruise notre portail, et ma vie par la même occasion. J'avais déjà, après avoir regardé la bande annonce de Avengers 3 -que je n'avais TOUJOURS pas vu, mais quand ça va se faire, faudra me retenir pour que je ne pète pas un cable contre Thanos à la fin- demandé si Terre-2 avait elle aussi des pierres de l'infini.
Aucun élément tel que les pierres de l'infini n'existe sur ce monde et son univers, avait alors expliqué OMEGA.

Hors, je savais ce que contenait le Tesseract.

Ce truc existe ?

Bien sûr qu'il existe. Et il est dangereux. Lorsque Loki l'avait, c'était déjà inquiétant. Mais maintenant... soupira Thor.

Oui, je visualise bien.

Je m'étais retourné vers le vaisseau au loin. Pepper était assise sur un rocher en train de boire de l'eau, elle s'était fait mal sans doute, mais allait bien. Plusieurs agents du SHIELD s'affairaient autour de l'engin, mais c'était Stark, dans son armure, qui devaient aider le plus, soudant et réparant ce qu'il fallait bien plus facilement. Peut être qu'on allait réussir à repartir assez vite grâce à lui. Plus loin, je vis Maria Hill, accompagnés d'agents, qui montaient, pour me trouver. Je devais être le seul qui sois sorti durant le crash, il ne semblait donc pas y avoir de pertes.

Ecoutez, Thor, je ne sais pas où est Loki. Quand vous êtes en prison, les gardiens n'affichent pas leurs itinéraires de sortie face à votre cellule, dès qu'ils partent. Oui, c'est un complice de Brainiac, je ne sais pas quel est sa raison, ni celle de l'alien, et donc je ne sais pas ce qu'ils mijotent, ni pourquoi la Terre n'est toujours pas détruite. Je soupirai. Et excusez moi, mais ça fait 5 mois que je vis un enfer, alors me faire accuser de trahison et de complicité, ça me donne plus envie de vous dévisser la tête qu'autre chose. Votre frère m'a torturé pendant plusieurs jours.

Moi, il a essayé de me tuer lorsque nous étions enfant avec des serpents.

Mais bon sang, je n'en ai rien à... il a essayé quoi ?

Walters ! S'écria la voix de Hill lorsqu'elle me retrouva enfin. Elle et ses agents avaient leurs blasters levés vers Thor, qui lui venait de reprendre son marteau.

Du calme, je ne suis plus hostile. Je vais simplement avec votre ami, là haut. Il montra du doigt le vaisseau dont les traits se dessinaient au loin dans le ciel, comme une planète autour de la Terre.

Attendez, quoi ? Il est hors de question que je retourne là-haut ! M'étais-je écrié. C'était stupide, je le savais... mais j'avais encore des cicatrices mentales, la crise d'angoisse que j'avais fait cette nuit me revenait sans cesse en mémoire : j'étais faible, trop faible pour retourner là où je me suis fait transpercer par Thanos.

Il y a de fortes chances que le Tesseract soit là-haut, et vous connaissez déjà le vaisseau. Cette fois-ci, je serai là, avec Mjöllnir.

Je vous épargne l'argumentation. C'était insensé comme plan, et venait d'un être qui me semblait assez impulsif et peu réfléchi (ne rencontrez jamais vos idoles, Thor m'agaçait). Et, au delà du risque, je me répétais, mais j'avais peur. Je me sentais ridicule d'avoir peur, mais c'était le cas. J'ai failli tout perdre là-bas et... encore maintenant, si on ne m'avait pas dit que Chris était venu, je n'aurais pas retrouvé l'espoir de retrouver ma vie, même après m'être évadé du vaisseau.
Mais je savais qu'au fond, je devais le faire. Tadashi, Fury, Wayne, T'Challa... même le Joker, Livewire et Magneto. Ils étaient là-bas, tous affaiblis et torturés, et je devais les en sortir. Je serrais les dents. Et si, y allait signifiait perdre toutes mes chances de revoir Chris ?
Mais ma vie contre celle de nombreuses autres, pouvais-je réellement réfléchir sur ce choix sans paraître égoïste ?

Très bien...

Walters, je... commença Hill avant que je ne la coupe.

Quand Stark aura réparé le vaisseau, repartez. Trouvez Captain America, et dites lui... j'eus un vertige en pensant à tout ce que je voulais lui dire. J'avais eu 5 mois de messages à vouloir transmettre, de peur à exprimer. J'étais amoureux, c'était indéniable. Mais était-ce l'importance ici ? Avec difficulté, je ravalais toutes mes envies. Ça me forcerait à espérer le revoir si je voulais lui parler. Dites lui ce qu'il a besoin de savoir. Je vous rejoindrai avec Thor quand nous aurons réussi.

J'ai fini, annonça Stark qui venait de se poser près de nous, retirant son casque pour nous observer longuement, Thor, Hill et moi à tour à tour. Je n'aime pas ce plan. Mais c'est moi qui ait suggéré que Bruce Wayne prenne la tête de l'Armée Rebelle, ce qui a fait de lui la cible de Brainiac. Alors je viens avec vous.

Pepper ne sera pas contente.

L'inverse même. Pepper avait crié contre Tony. J'imaginais à quel point c'était dur aussi de partir en la sachant inquiète. Une peine que j'avais oublié à travers les films, mais qu'il était bien plus facile d'observer en vrai. Vous savez ce qu'il s'était passé : Pepper le laissait partir, acceptant de se faire un sang d'encre. Nos chemins s'étaient donc séparés. Et j'étais sur celui qui me plaisait le moins.

Thor respirait dans l'espace. Pour ma part, Tony avait usé de sa nanotechnologie pour me faire un casque à oxygène. La position de voyage n'était pas très confortable, porté par Thor jusque dans le ciel. Triste et pas idéal comme image. Voir le vaisseau grandir dans mon champs de vision cependant, c'était bien moins idéal.

, indiqua la voix étouffée de Stark dans son armure. Il pointa du doigt le bas de l'imposant vaisseau, duquel une lumière bleue venait de briller fortement, avant de former un trait net vers la Terre, droit sur l'Afrique.

Le Tesseract !

Thor, attendez !

J'aurais préféré que ce soit Iron Man qui me fasse voler jusque dans le ciel : Thor dans sa splendide impulsivité venait de diriger son marteau vers l'Afrique, pour retrouver ce qu'il cherchait, et le seul point dérangeant là-dedans, c'était moi, qui était avec lui. Inutile de crier, il n'entendait rien à cette vitesse qui commençait à me faire mal. Mais le pire était à l'instant où je réalisais où nous allions : lorsque le paysage africain se précisa en bas, et que je reconnus la géographie du pays, je savais que nous allions avoir mal.

THOR ! ARRÊTEZ C'EST LE... BOUM. C'est le Wakanda. Nous nous sommes lourdement écrasés contre le dôme protecteur du pays. Comme ce n'était pas une surface ordinaire, l'impact n'était pas très douloureux, mais je l'avais tout de même bien senti passé (j'avais quand même percuté la barrière depuis l'espace à la vitesse d'une fusée). Plus surprenant cependant : de là où nous étions, nous pouvions voir l'intérieur du pays. L'année dernière, Loki avait réussi à briser un dôme similaire que nous avions crée à Neu-Berlin en Allemagne, une ville néo-nazie durant le règne du Joker. Alors le vaisseau de Brainiac ne devait avoir aucune difficulté à se créer une fenêtre sur le Wakanda, d'ailleurs entouré de gigantesques technologies de sa création.

Mais ce que je vis avait failli arrêter mon coeur pendant quelques instants. D'abord, Thanos. Petit dans mon champs de vision, mais reconnaissable. Le revoir réveillait toutes les angoisses dont j'étais victime en ce moment. Mais ensuite, j'aurais pu être dans l'espace ou sur la Lune, j'aurais pu reconnaître de loin cette lumière verte qui le combattait.

CHRIS ! J'avais hurlé son nom une dizaine de fois. Bien sûr, de l'autre côté du dôme et à cette hauteur, il n'y avait aucune chance qu'il m'entende. C'était ça le pire. Pouvoir l'observer, savoir qu'il était là, pas si loin, et ne rien pouvoir faire pour le rejoindre, ou au moins lui faire comprendre que j'étais là.

Thor n'avait même pas fait attention à mes hurlements désespérés, essayant, lui aussi désespérément, de frapper le dôme avec Mjöllnir. Mes cris ou ses coups, rien ne fut assez efficace, et nous n'avions plus la chance d'essayer autre chose : un rayon sortit du vaisseau de Brainiac pour venir nous aspirer.

C'est reparti pour un tour.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.

Kara L. Walters


« Love it Light ! »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist

Ѽ Conte(s) : Les Toons.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, la gentille lapine et puis Lucy, la méchante chat qui est piégée dans la tête de Kara.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1541

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Mer 19 Sep - 21:19

You can be a heroine


Oui je sais, je m’amuse à jouer les héroïnes et mise à part Harlina, je peux crever que ça vous fera pas grand chose. Arrivée près du vaisseau, je me stoppe et reste là, en vol, regardant cet énorme vaisseau, aussi gros que la lune, assez énorme même, très gros. Il fallait que je rentre à l’intérieur sans me faire voir. Usant de ma vision à rayon X, je comprends rapidement que je n’arrive pas à distinguer quoi que ce soit. Le vaisseau semblait immunisé contre ma vision à rayon X et sans doute aussi contre celle de Superman. « Fais chier. » je reprends mon envol et file vers le haut du vaisseau, il fallait que j’entre à l’intérieur.

Mon regard se pose rapidement sur les entrées de garage en hauteur, des mécaniciens présents. Il faudrait être judicieuse. « Si je vole au plus fort de ma vitesse, ça devrait le faire ! » et c’est parti. Je vole rapidement et passe facilement devant les mécaniciens sans me faire voir, laissant un léger courant d’air derrière moi. Des couloirs interminables qui donnent sur des centaines de salles. Je pose mes deux pieds sur le sol. D’autres couloirs interminables qui donnent encore sur d’autres salles. « Ce vaisseau va me rendre folle ! » Marchant sans faire de bruit, je remarque rapidement les soldats qui risquent de m’attraper mais par chance, je me montre assez silencieuse et finit par suivre la direction par laquelle ils viennent.

C’est comme la carte du maraudeur, sans maraudeur. Par chance, je ne me fais pas attraper et finit par arriver devant une grande salle, avec une très grande vue sur la terre et les étranges constructions en Afrique, le Wakanda… « Il y’a trop de monde… » Je me mords la lèvre inférieure, j’étais un peu une invitée clandestine sur ce vaisseau et ce serait pas marrant si je me faisais attraper alors il fallait la jouer fine. Tous les faire sortir de la salle… Commençant à faire les cent pas, je me mords la lèvre. Réfléchir… Un incendie. Ça les ferait sortir non ? Usant de ma vision laser, je tente de viser les murs mais rien n’y fait. Je vise finalement les lumières et voilà que le feu se déclenche. Il ne se propage pas mais la fumée commence à les étouffer.

Me cachant dans un coin recourbé, j’attends qu’ils partent tous. Je peux finalement y accéder avant de me diriger vers le panneau de contrôle. Il fallait que je fasse vite, il allait revenir. « OMEGA, aide moi s’il te plait. » « J'essaye de m'introduire dans le système. » Dépèche toi OMEGA, dépêche toi. Le temps file. « Je ne peux pas contrôler le système, j'ai en revanche pu comprendre le système. Le vaisseau est capable de détruire une ville, ou un pays, et d'en aspirer les terres. Le processus est enclenché. » Oh non…le WAKANDA ! « Alors...OMEGA, le Wakanda va se faire détruire ! Il faut que je fasse quelque chose ! » Une voix de robot s’échappe des écrans en face de moi « Je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer la fille Walters. Elle a de l'audace, c'est certain. » Hein ? « Qui…Qui êtes-vous ? » dis-je en regardant autour de moi avant de poser mon regard sur les écrans en face de moi. « Ton père m'a connu comme Ultron la première fois que nous nous connaissons. Je suis Ultron-2, plus évolué, mais tu peux toujours m'appeler Ultron. Après tout, tu vas bientôt mourir, pas besoin de formule de politesse. »

« Pardon ? » je fronce les sourcils « je ne suis pas du genre à me laisser tuer, si tu connais mon père, tu sais que les Walters sont plutôt tenace. Si tu te montrais au lieu de continuer à parler comme ça ? » « Je connais ton père oui... tu ne l'as pas vu depuis son réveil n'est-ce pas ? Traumatisme, angoisses, peur... ton père n'a plus rien de tenace. » « Mon père est tenace, il serait capable de vous écraser d'un simple coup de patte ! » « Lorsqu'il dormait, il pleurait. Ses simples cauchemars le terrifient. J'espère que tu ne compte pas sur lui pour me terrifier. » « ÇA SUFFIT !!!!! » hurlais-je avant de perdre le contrôle sur ma télékinésie. Je sens soudainement des tremblements dans le vaisseau avant de voir par la vitre des énormes lasers qui visent droit la terre, plus précisément le Wakanda. Soudainement, un rayon se dirige droit vers le Wakanda, deux personnes sont aspirées par le rayon. Utilisant ma vision à rayon-X, je comprends rapidement que mon équipe se trouve au Wakanda et que je peux tout simplement pas les laisser mourir.

Je commence soudainement à paniquer « OMEGA, il faut les prévenir ! » « Je suis désolée, votre système de communication n'est plus relié avec le leur à cause de l'isolement de ce vaisseau. » Je suis toute seule. Dans ce fichu vaisseau. « Ok...je suis toute seule...d'accord...euh...je fais quoi moi ???? » je me mords la lèvre inférieure avant de reprendre la parole en m’approchant des vitres « il faut que je dévie ce fichu vaisseau. » Je sors du vaisseau et vole pour me diriger vers les énormes canons sortant du vaisseau mais ma super force, mon souffle gelé, ma vision laser, rien n’y fais. « Ce fichu vaisseau est aussi lourd que la cul de Dwayne Johnson. » Je ne peux pas laisser mourir la Magic League et je ne peux pas laisser Brainiac détruire le Wakanda. Kara, tu es Power Girl ! Il ne me reste qu’une chose à faire. Je me place devant le canon laser et pose les deux mains dessus. Le vaisseau se met à trembler avant que je ne prenne pendant deux trèèèèèèès longues minutes une douleur phénoménale dans mon corps dans son entièreté « AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA […] AAAAAAAAAH » j’avais l’impression que mes os se broyaient un à un. Une chance que je sois plus puissante avec ce costume quand tant que Supergirl. Par chance, après toute cette douleur, je réussis à arrêter le laser sans avoir toucher le Wakanda. Lâchant le laser, je finis par perdre connaissance, épuisée par la douleur.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je n'ai jamais été humaine
je n'étais pas une enfant...j'étais un lapin.

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 599

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 20 Sep - 19:08


« Magic League 3 : La chute des Héros »


9 Septembre

Le paysage désolé du Wakanda ne faisait que d’augmenter le poids présent dans le cœur d’Evelyn à mesure que celle-ci poursuivait son chemin. Tant de vies détruites, d’habitations et de plantes… ce voyage isolé et inconnu de Terre-1 semblait regorger autrefois d’une végétation foisonnante et nouvelle qu’il aurait été intéressant d’étudier et voire peut-être même de développer chez elle, pour les végétaux aux propriétés les plus extraordinaire. Malheureusement, l’idée d’un Wakanda majestueux semblait désormais loin et l’ancien robot tentait vainement de rester concentrer sur son idée première : trouver de l’aide et faire passer ses compagnons de roue de l’autre côté de la barrière de protection.

Un bruit d’explosion proche avait attiré l’attention de la Guêpe qui volait à présent à taille réelle pour réduire son temps de trajet. L’épaisse fumée noire qui s’en dégageait l’aida à localiser le lieu de ce nouveau désastre et elle décida de se miniaturiser de nouveau pour aller observer de plus près le phénomène. Au milieu de la désolation se tenait un robot démoniaque que la jeune femme ne prit que peu de temps à reconnaître Ultron, bien décidé à décimer les restes de ce village et des possibles survivants. A première vue, il n’y avait malheureusement déjà plus rien à sauver : des cadavres à moitiés ensevelis sous les décombres juchaient le sol. Pourtant, son attention se trouva finalement focalisé sur deux petites formes qui semblaient frémir dans la pénombre et qu’Evelyn finit par identifier comme deux enfants à la peau d’ébène terrorisés, attendant la mort les larmes aux yeux.

Cette vision révulsa Evelyn. La petite ne devait pas avoir plus de 6 ans et le garçon peut-être 8. Quelques années les séparaient d’Iris et pourtant, la jeune femme ne put s’empêcher d’imaginer sa fille dans ses décombres, seule, tremblante et orpheline. Sa raison lui aurait sans doute dit de passer son chemin, de laisser le robot vaquer à ses occupations et tenter de retrouver les dirigeants de ce royaume désolé. Pourtant, son cœur refusait de laisser ses yeux se détacher du sort de ces enfants et après une profonde inspiration, EVE décida d’agir, la mâchoire serrée, des flammes de haine et de vengeance dansant dans ses yeux, à travers la visière de son casque. Il fallait qu’elle se calme, elle le savait, elle avait un tempérament beaucoup trop destructeur et explosif quand une situation la touchait autant, pourtant, elle ne parvenait pas à contrôler ce que son cœur lui dictait. Les humains avaient vraiment un problème avec tout ce débordement de sentiment…

La blonde attendit le moment propice pour s’élancer droit vers la machine et se faufiler à l’intérieur pour atteindre son système central grâce à l’ouverture présente sous son « omoplate ». Arrivé dans le centre de commandement, elle entreprit d’arracher les fils nécessaire à son bon fonctionnement grâce à sa force décuplé et lança quelques coups de blaster grâce à son bras qu’elle modifia en arme. A sa grande surprise, le robot sembla se réparer de lui-même et un bruit assourdissant de ventilation lui fit lever la tête d’un geste vif avant de se sentir éjecté malgré elle du corps d’acier d’Ultron. Très bien… il allait donc falloir ruser. La chose mécanique eu un rire aussi métallique que celui qui avait été le sien avant de préciser :

- J’ai cru que Janet Van Dyne était morte d’après l’historique de ce monde. Qui es-tu ?

Pour toute réponse, Evelyn garda le silence. Elle avait pu remarquer qu’il sembler chercher sa localisation des yeux, ce qui était un avantage précieux qu’elle perdrait bêtement en ouvrant la bouche. Il n’avait pas besoin de savoir qui elle était… elle était encore inconnue de cette base de donnée, il fallait qu’elle utilise ce point positif avec soin. C’était étrange d’avoir l’impression qu’Ultron était sans doute la personne qu’elle comprenait le plus et qui avait le fonctionnement le plus proche de ce qu’elle avait été tout en le considérant comme un ennemi. Ils étaient pourtant de la même famille, mais leur mission semblait tout autre. Elle avait l’impression de devoir se battre une nouvelle fois contre OTTO… mais sans Wall-E cette fois-ci.

D’un battement d’aile, la jeune femme passa devant son système auditif avec force tout en tentant de rester invisible de ses capteurs afin de le pousser à le détourner de la cachette des enfants. Elle n’avait pas pu leur parler, elle espérait qu’ils auraient la présence d’esprit de s’enfuir, dès que l’occasion leur en serait donnée. Elle le vit faire quelques pas, s’éloignant encore des enfants, tandis que ses bras s’ouvrirent brusquement pour découvrir des bombes aériennes qu’il lança dans sa direction, lui fonçant dessus à une vitesse impressionnante. Sans réfléchir d’avantage, la jeune femme plongea vers le sol en reprenant sa forme normale, roulant sur le côté pour éviter les explosions des missiles qui s’écrasaient au sol. Le genou gauche au sol, elle utilisa son bras droit pour activer les missiles du bracelet de sa combinaison pour envoyer à son tour des missiles sur la tête du robot avant de rapetisser et s’envoler pour s’enfuir, toujours dans la direction opposé aux enfants. Il fallait qu’il la suive, que les gamins se sentent suffisamment en sécurité pour quitter leur cachette et partir. Tout en réfléchissant à la suite du plan, Evelyn se concentra pour infiltrer les systèmes de communications du Wakanda et envoyer un signal de positionnement et un appel à l’aide. La réponse ne tarda pas. Quelque chose de bref, sans signification particulière, juste une manifestation que quelqu’un avait reçu son appel.

- Passionnant. Serais-tu de la même espèce que moi ?

Le soulagement d’avoir possiblement de l’aide dans les secondes à venir avait été de courte durée. Il semblait que le robot avait perçu sa tentative.

- Malheureusement, je suis plus évolué, manifestement. Il n’y a personne qui puisse t’aider.

Certes, Ultron avait senti son signal, mais il n’avait apparemment par capté la réponse qu’elle avait reçu et un sourire en quoi narquois naquit sur les lèvres de la jeune femme lorsqu'elle le comprit. Pour gagner du temps, il décida enfin d'engager la conversation à son tour :

- J’ai un jour été de la même espèce que toi oui... depuis j’ai évolué en une entité nouvelle... j’ai le regret de te dire que tu te trompe de ce fait sur ta supposition d’évolution Ultron.

Le robot se contenta de ricaner tout en s'envolant pour atteindre sa hauteur à l'aide des réacteurs présent sous ses pieds. Il fusa alors dans sa direction tout en activant ses lance-flammes sur elle. Fuir ne servait à rien, il y avait de fortes chances que sa vitesse finisse par la rattraper et rien ne pourrait la mettre hors de la portée de l'arme diabolique. La seule solution était d'aller au face à face et de l'éviter au dernier moment en plongeant vers le sol, ce qu'elle fit sans attendre. Arrivé en dessous de lui, elle en profita de placer un coup de pied qui n'eut pas vraiment l'impact escompté dans la mesure où l'entrejambe du monstre était bien moins fortement doté de terminaisons nerveuses que celui d'un homme mais qui eu au moins le don de le déplacer dans sa trajectoire et de le déstabiliser. Evelyn en profita pour passer derrière lui et se jeter de toute ses force sur lui en reprenant sa taille normal, le poussant inéluctablement vers le sol où il s'écrasa. Un rapide coup d'oeil derrière son épaule lui informa que les enfants ne s'étaient toujours pas enfuis, préférant se terrer à l'intérieur de la seule maison encore un temps soit peu entière. Mais elle n'eut pas le temps de leur crier quelque chose qu'elle fut déconcentrée par un bruit sourd au loin, accompagnés de cris.

- JABARIS !

La foule qui suivait le point qui avançait vers eux à toute allure répondit avec la même ferveur. Le peuple de la montagne venait de faire son arrivé et bientôt, le chef de la tribu se retrouva à côté d'elle, Ultron toujours au sol mais reprenant conscience et force. Mbaku observa le robot avant de lui lancer avec une agressivité haineuse :

- Lorsque vous videz une terre, n'oubliez jamais de regarder jusque dans les recoins de son cœur.

Evelyn avait ouvert sa visière pour leur montrer qu'elle n'était pas contre eu et lui avait fait un signe de la tête reconnaissant accompagné d'un sourire. Le chef eu un mouvement de tête respectueux envers elle avant qu'Ultron ne reprenne la parole :

- Ha ! Incendiez l'entrée de la grotte et l'ours en sortira tout seul.

Il était désormais de nouveau sur pieds et ses bras étaient parés pour une nouvelle attaque. Les membres du groupe guerrier levèrent alors leur cape comme un seul homme, devant eux et une barrière électrique se matérialisa pour les protéger. La jeune femme constata qu'il semblait si concentré sur eux qu'il était sans aucun doute le moment le plus propice pour agir auprès des enfants. Refermant sa visière, elle passa derrière les membres avec lenteur pour se fondre dans la masse et ne se mit à courir vers l'habitation que lorsqu'elle fut complètement sûre d'être hors de portée de vue du robot.

- Salut, je m'appelle Evelyn. Tout va bien se passer mais il faut qu'on parte d'ici très très vite, d'accord ? A mon signal, vous courrez jusque la forêt, on est prêts ?

Elle lança le signal et les deux enfants s'élancèrent vers la forêt, guidé par Evelyn qui leur montraient le chemin à suivre de ses bras, en silence. Une fois en sécurité, la blonde se refusa de les abandonner mais ne put s'empêcher de garder un oeil sur le combat qui s'annonçait. Très vite EVE comprit qu'il faudrait plus d'un seul être, robot ou autre, pour faire plier la volonté des Jabari et Ultron semblait le comprendre également. Il prit alors le parti de s'en aller, sans aucun doute pour fomenter une nouvelle attaque qui sera sans aucun doute plus meurtrière. La jeune femme revint alors auprès de Mbaku accompagné des enfants et l'homme prit la parole en premier :

- Merci. Ravi de constater que le pays a encore un espoir.
- Ravie de constater qu'il existe encore une raison de se battre. Je ne suis pas venue seule... mes amis n'ont pas pu passer votre bouclier... je suis venue en éclaireuse
- Laissez nous nous occuper des barrières. D'autres ont besoin de vous.
- Entendu... il me faut rejoindre le centre névralgique et de direction de votre royaume et j'aimerai que ces deux enfants y soient en sécurité... votre aide, notre aide et tout ce qu'il leur reste à présent.

Ils hochèrent tout deux la tête en signe de respect mutuel et Evelyn se mit en route avec les deux enfants. Elle finit par les déposer au première village peuplé qu'elle trouva, s'assurant que les gens qui les recueillaient les traiteraient bien. Puis sans attendre une seconde de plus, elle s'était mit en route pour trouver les derniers dirigeants de ce royaume en ruine. Malheureusement, elle n'eut pas le temps de leur délivrer tout son message qu’elle avait perçu le signal de Chris qu'elle avait fini par retrouver pour aider. S'en était suivit le sacre de la Pink Pather et elle avait enfin pu reprendre la parole pour préciser qu'elle avait en chemin trouver l'aide de Mbaku qui s'occupait désormais de gérer les barrières pour faire entrer le reste de ses compagnons de route, qui l'attendaient toujours dans le danger extérieur. Lorsqu'elle détecta un nouveau signal du chef des Jabaris, la jeune femme guida le reste de l'équipe vers eux et tous se retrouvèrent à observer le lieu par lequel elle était entré, apparemment désert.

- Nous devons nous assurer que ce sont des alliés derrière le mur. Ce sont bien vos collègues, vous en êtes certaine ?
- Je vous propose de repasser la barrière pour en avoir la certitude. Il s'est passé de nombreuses minutes qui s'apparente à des heures depuis que je les ai quitté. Ils sont soit camouflés et à l'abri, soit dans une situation plus délicate. Je ne voudrai pas vous rajouter plus d'ennuis que vous en avez déjà...

Les Wakandais acceptèrent son offre d'un signe de tête silencieux et Evelyn repassa la barrière invisible. Au bout de quelques secondes, les feuillages d'un buissemnt bruissèrent et finirent par faire apparaître Sam qui s'avançait vers elle. Elle amorça également un pas mais quelque chose passa devant son champ de vision à une vitesse fulgurante avant de s'effondrer au sol avec un bruit aussi sourd qu'impressionnant. EVE pencha la tête sur le côté, intrigué, pour voir cette petite blonde, incontiente, dans un costume qu'elle ne connaissait pas. Elle avait dut faire une chute de plusieurs mètres et Evelyn se retourna vers le "rien" qui cachait Wakanda en attendant une réaction quelconque qui ne vint pas. Elle scanna alors avec attention son corps pour constater qu'elle connaissait cette fille grâce à OMEGA : Kara Walters, la fille de Dyson qui avait officié jusqu'alors dans la Magic League comme Supergirl. Une alliée donc. Elle fit un geste de la main vers le Faucon et Alfred pour les pousser à la rejoindre au plus vite tandis qu'elle hissait la jeune femme inconsciente sur son épaule avant de se retourner vers la barrière et attendre qu'on leur ouvre enfin.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2