LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3407

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Ven 21 Sep 2018 - 20:49

вεωαяε мү ρσωεя, gяεεη ℓαηтεяη's ℓιgнт!


Evelyn était venu apporter des nouvelles. Il ne dirait pas des bonnes, ni des mauvaises. Tout ce qu'il savait, c'était que la Magic League allait enfin avoir de l'aide. C'était ce qu'il attendait depuis le début parce qu'il n'avait pas l'impression d'arrivé à gérer correctement les choses. Chris venait d'avoir une petite bouffé d'espoir, il se sentait plus léger et peut être qu'il pourrait maintenant utiliser correctement son pouvoir de Green Lantern parce que ses pensées ne bavaient plus sur sa concentration. Le fait de savoir que Dyson était vivant, le fait de savoir que des renforts étaient là c'était suffisant pour lui. Suffisant jusqu'au moment ou… Il entendit quelque chose s'écraser au sol. Le Green Lantern crispa tout ses muscles tandis qu'il se tourna vers le petit cratère qui venait de se former. Kara était là, inconsciente ou peut être… Le Leader poussa alors tout ceux qui s'étaient mit devant elle avant de se mettre à genoux devant sa personne. Il baissa son visage et rapprocha son oreille de la bouche de la jeune Walters. Le souffle était là mais très faible. Il serra violemment sa mâchoire tandis que ses yeux examiner rapidement le corps de la jeune femme. Faites qu'elle s'en remette, voilà à quoi il pensait actuellement. Il fit apparaître une civière verte grâce à sa bague et il mit Kara dessus sans trop de difficulté avant de se mordre la lèvre inférieur.

« J'espère que tu vas te réveiller.. Je t'en prie. »

Green Captain était prêt à tout pour sauver la jeune femme, pour sauver toute son équipe. Il n'oubliait personne. Mais alors qu'il s'apprêtait à l'emmener dans un endroit plus calme, il vit Kara lévité tout en étant entouré d'un aura rouge. Chris ne mit pas beaucoup de temps à comprendre d'où venait cette magie. Power Girl se retrouva à la verticale et il décida enfin de tourner la tête vers Scarlet Witch qui était en train de bouger ses doigts de façon plutôt gracieuse. Kara se retrouva devant Wanda et la sorcière n'attendit pas une seconde de plus pour plonger sa magie dans la tête de la jeune Walters. Chris fronça les sourcils avant de se rapprocher rapidement de Scarlet Witch.

« Je peux savoir ce que tu fais. »

« Elle a vu l'intérieur du vaisseau, elle sait des choses importantes. »

Chris haussa les sourcils comprenant parfaitement ce que Wanda était en train de faire. Elle ne soignait pas, elle était en train de fouiller dans la mémoire de Kara. Il finit alors par se mettre devant la sorcière tout en hochant doucement la tête.

« Et qu'est ce que tu vois d'autres ? »

Elle resta silencieuse avant de froncer des sourcils

« Beaucoup de souffrance... ou de noirceur. » Et son expression changea pour de la surprise. « Stark... » Son air de surprise prit un peu plus d'ampleur avant qu'elle ne jette un regard à Chris. Elle ne dit rien sur le moment préférant se tourner vers Star Killer. « Tu as dit qu'il n'était plus dans le vaisseau. »

Chris lança alors un regard noir à Star Killer, tout ce qu'il avait annoncé plutôt était faux ? Devait-il douter de lui. Oui, de toute façon il n'avait pas confiance en cet homme et il ne l'aura sûrement jamais. Mais c'était Star Killer qui lui avait annoncé que Dyson était encore en vie et si.. Non non Chris ce n'était pas le moment de se prendre la tête sur ce genre de chose. Il se sortit rapidement de ses pensées quand il entendit les respirations saccadés de la jeune femme. En voyant son état, il compris rapidement. James faisait souvent des crises d'angoisse après la mort de sa mère. Il n'arrivait jamais à respirer et il pleurait sans s'arrêter. Wanda faisait exactement la même chose alors Chris décida de laisser son côté prosecteur prendre le dessus. Il posa alors délicatement sa main sur l'épaule de la jeune femme. Il encra son regard dans celui de cette dernière.

« Wanda écoute moi. Calme toi. Je suis là, respire calmement s'il te plait. »


Il essaya alors de respirer en même temps elle. Inspire puis expire. Il le faisait de plus en plus doucement et plus calmement voulant que la sorcière fasse la même chose que lui.

« Inspire doucement puis expire.. Concentre toi sur ma voix et quand tu pourras parler dis moi ce qui se passe. Allez calme toi. »

« C'est lui. Là où Thanos l'a transpercé. Il souffre. » Elle ne se calmait pas, bien au contraire. Comme si elle ne pouvait pas gérer cette émotion.

Chris comprit directement ce qu'elle essayait de lui dire. Ce n'était sa crise d'angoisse à elle mais celle de Dyson. Son petit ami était en train de paniqué, de souffrir et il n'était même pas à côté de lui pour apporter son aide. Si Chris c'était sentit impuissant quand Dyson s'était prit l'épée dans le ventre, là il se sentait encore moins utile. Il sentit les larmes monter mais il respira un bon coup essayant de la chasser. Il n'y avait rien de pire comme sensation que de savoir que quelqu'un n'allait pas bien alors que cette dernière était loin de vous. Chris avait mal au cœur, Chris avait envie de partir le retrouver, Chris.. Il déglutit difficilement, tant pis pour le self contrôle.

« Il est ou ? Wanda, il est ou ?! »

« Il... il était là. » elle leva la tête. « Il nous a vu. Il t'a vu. Il n'a pas pu venir. Il... a été reprit. »

Reprit.. Non, c'est pas vrai. Chris lâcha alors la jeune femme alors qu'il avait cette étrange impression que tout lâchait autour de lui. Il avait envie de hurler et de se laissait tomber par terre mais il ne le fit pas. Sa réaction fût bien plus violente. Il jeta un regard noir à Peter avant de marcher rapidement vers lui pour finalement lui coller son poing en pleine figure. Oui, le self contrôle était partie depuis un moment maintenant.

« Tu le savais avoue le ! Toi qui travaille pour les méchant. Tu le savais ? »

Il se tourna alors vers Wanda.

« Il faut y aller ! On doit le sauver. Les sauver. »

« HEY ! Du calme, j'ai juste vu l'évasion, j'ai pas vu où il était, je sais pas ce qu'il a fichu depuis ! Je prends énormément de risques en étant avec vous. » lâcha Peter.

Wanda avait l'air terrifiée. « Brainiac. Brainiac est avec lui. » Elle resta silencieuse un moment alors que des larmes coulaient sur ses joues. « Il joue de lui, de ses faiblesses. Il lui ment pour mieux le détruire. » Elle poussa un hurlement de terreur tombant en arrière tout comme Kara qui ne flottait plus dans les airs. « Il m'a trouvé, Brainiac m'a bloqué. »

Chris n'écoutait plus vraiment Peter. Il avait essayé de le ramener sur le droit chemin et maintenant ce dernier jouait double jeu. Non son attention était rivé sur Wanda qui était terrifiée mais surtout que venait d'annoncer quelque chose de terrifiant. Brainiac, le cerveau de l'équipe des méchants. Celui qui pouvait aspirer facilement un monde comme si ce dernier n'était qu'une boule de poussière. Le Green Lantern fronça les sourcils tandis qu'une larme perla sur sa joue, une seule mais une seule de trop. Dyson.. il était en train de le briser. Une aura verte parcourut alors son corps.

« Si personne ne veut y aller, j'y vais et seul. On ne va pas le laisser se faire torturer, encore ! »

Il croyait qu'il allait pouvoir se rapprocher du vaisseau et rapidement mais une lueur rouge entoura sa lumière verte. Il comprit rapidement ce qui était en train de se passer et il poussa un long soupir, tournant son visage vers les autres.

« Non ! Tu es inconscient ? Le corps de Mini-Walters ne te suffit pas ? On ne pas y aller juste parce que la folie des grandeurs t'y pousse. » cria alors Wanda

« Elle a raison, Chris. Foncer tête baissée n'est pas la solution contre l'être le plus intelligent qui soit. »

« Il vous verra arriver à des kilomètres, c'est mort. » termina alors Peter.

Chris ne bougea pas. Il n'y arrivait pas. Pourtant il était prêt à s'envoler et à venir au secours de Dyson ou du moins essayait. Il ne voulait plus avoir la sensation de n'avoir rien fait. Il voulait se battre pour ce qu'il aimait. Il voulait que Dyson voit Althéa pour la première fois. Il allait tellement aimer cette petite. Ils se ressemblaient les deux au niveau du caractère. Le besoin des autres avant le leurs. Le Green Lantern lança alors un regard noir à tout ce qui l'empêchait de voler. Son aura verte disparût alors tandis qu'il poussa un cri de rage laissant échapper le peu d'espoir qu'il avait en lui. Cette torture ne pouvait plus durer.

« Je vous jure, si il ne survit pas. Je vous tuerai, tous les trois et sans hésitation. »


Lisa posa alors sa main sur l'épaule du leader et le força à aller plus loin avec elle. Chris jeta un dernier regard à toutes les personnes qui étaient présente. Elles semblaient toutes surprise de voir Chris dans cet état là et ce fût sûrement ses regards qui rappela Chris à l'ordre. Ne pas perdre pied.

« Bon, tu te rappelle de notre discussion concernant Léa ? Moi, je n'ai plus de famille, mais toi oui alors tu ne peux pas te permettre de perdre le contrôle alors que tu es à la tête de ton équipe. Tu dois retourner auprès de ta famille, tu as promis de surveiller ma sœur, alors tu garde la tête haute, ok ? »

Perdre les pédales ne lui arrivait pas souvent parce qu'il n'aimait pas ça. La part d'ombre en Chris ne devait pas ressortir de cette façon. il préférait être l'homme silencieux et sans émotion apparente. Mais savoir que beaucoup de personnes souffraient autour de lui. Kara qui était inconsciente sur le sol alors qu'elle venait de tous les sauver. Jefferson qui avait été embraqué là dedans alors que ce dernier avait beaucoup plus grave à régler et Dyson. Chris n'était qu'un égoïste et il ne s'en rendait compte que maintenant. Son regard se posa alors sur Killer Frost qui essayait de remettre le leader sur le droit chemin. Le Green Lantern posa délicatement sa main sur celle de la jeune femme avant d'afficher un petit sourire désolé. Finit d'être égoïste et de pleurer, ce n'était pas le moment.

« Désolé. Tu as raison. Alors cherchons une solution tous ensemble. Merci Lisa. »

« Me remercies pas, ils vont croire que je suis gentille. » elle afficha un petit sourire complice et à la fois amusé.

« Je peux y aller, je suis encore de son côté officiellement. Préparer le terrain pour vous permettre de venir. » Peter jeta un regard rancunier à Chris. « Mais vous devez avoir confiance en moi. C'est le cas ? »

Chris se sentait un petit peu mieux. Parce qu'il venait de craquer et que Lisa avait accouru ? Oui, c'était ça. Il n'avait jamais craqué devant personne sauf sa sœur jumelle. Candice était la seule à comprendre ce dernier et à savoir à quel point il n'était pas si neutre que ça. Chris marcha alors à côté de Killer Frost, la tête haute. Il ne voulait plus parler de ce qu'il venait de se passer. Et il espérait ne plus perdre son sang froid. Il était le leader, il avait été choisi pour reprendre le flambeau le temps que Dyson ne soit pas là et il devait honoré son petit ami. Il tourna alors son visage en direction de Star Killer. Chris le fixa longuement avant de tendre sa main en direction de ce dernier. Quand il ouvrit sa main, on pouvait clairement voir une oreillette.

« Pour communiquer si jamais tu en as besoin. Et, je fais confiance au petit garçon qui a été orphelin et qui se nomme Peter Quill. Pas à Star Killer. »

Star Killer prit l'oreillette alors que sa mâchoire c'était crispé, ne supportant sûrement pas ce que Chris venait de lui dire. Il n'y avait que la vérité qui blessait. C'était un fait. Mais Peter tourna rapidement la page vu qu'il montra une grande tour métallique en face d'eux.

« Entrez dans un de ces machins, quand je serai prêt, je viendrai vous chercher là. » puis avant de partir il lança un regard à Captain. « Va falloir se faire à celui que je suis. L'orphelin a disparu depuis longtemps. »

Chris pensait vraiment ce qu'il venait de dire. Jouer double jeux n'était pas un concept qui le rassurait ou qu'il appréciait mais sur ce coup, il voulait bien lui faire confiance. Peter (qui d'ailleurs serrait sa mâchoire à cause de ce que Chris venait de lui dire) était la seule porte d'entrée pour notre chère Magic League. Au grand moyen, les grands remèdes. C'était ce que Chris pensait en tout cas. Son regard se posa finalement sur une des installations alien, une grande tour métallique pour être plus exact et il hocha doucement la tête. Chris se tourna alors vers le reste de l'équipe avant de respirer un bon coup.

« Vous êtes prêt ? »

Peter disparût rapidement alors que M'Baku s'avança rapidement vers le leader de l'équipe.

« Les Jabari protégeront le royaume en vous attendant. Et nous protégerons aussi Power Girl.»

Peter toucha à la machine qu'il avait sur son bras avant de disparaître dans un flash bleu, encore une fois. Chris fixa M'Baku et il hocha délicatement la tête remerciant chacun des guerriers qui restaient ici pour protéger le royaume. Il se tourna alors vers la tour prêt à s'aventurer dans un endroit qu'il ne connaissait pas. Tout ce qu'il venait de l'espace n'avait pas l'air très accueillant pour lui et son équipe mais pour une fois, il allait suivre les ordres de Peter et voir si il pouvait vraiment lui faire confiance. Le groupe se déplaça vers la fameuse tour. Captain resta silencieux pendant la marche mais cela ne dura pas longtemps vu que Shuri se rapprocha de sa personne.

« Nous avons essayé de comprendre ces bâtiments extraterrestres. Après tout, notre vibranium est d'origine alien aussi. Mais il a été impossible de l'étudier de loin, nos radars n'arrivaient pas à les trouver. Comme si tout ça n'était pas vraiment là, que ça vibrait à une fréquence imperceptible à un puissant radar. »

Il fronça les sourcils, la science n'était que du bla bla dans une langue qui ne connaissait pas mais ce que venait de dire Shuri était étonnamment compréhensif et pourtant il aurait tellement aimé ne pas comprendre ce qu'elle venait de dire. Le leader se racla nerveusement la gorge avant de s'arrêter devant cette tour.

« Je le sens vraiment mal.. Préparez vous à toutes éventualités. Sortez vos armes et surtout restez vigilent. »

Lisa hocha rapidement la tête alors qu'elle soutenait le regard de Chris. Elle avait sentie la nervosité du Green Lantern mais apparemment elle avait confiance en lui vu qu'elle marcha à la même hauteur que ce dernier. Ils étaient partis sur de mauvais termes les deux mais tout avait l'air de changer maintenant et Chris ne pût s'empêcher de sourire. Il était content de savoir que Lisa n'était pas si mauvaise que ça, bien au contraire. Une fois à l'intérieur il vit un grand pilier de lumière qui dominait le centre de cette tour et autour un escalier qui semblait aller jusqu'en haut. Green Captain fit alors signe à l'équipe qu'il fallait monter ses escaliers et tout le monde se mit en marche sans poser de questions. Le silence régnait, ils avaient sûrement tous peur que quelque chose leur tombe sur la tête. C'était le ressenti de Chris en tout cas. Le leader ralentit alors doucement la marche quand il fût prit de vertiges. Il avait chaud et ne se sentait étrangement pas bien. Il avançait dans un décor qui ne suivait pas. A vrai dire le Green Lantern ne comprenait pas ce qui était en train de se passer, il ne se sentait pas au bon endroit. Une sensation qu'il avait du mal à décrire. La lumière du pilier central se baissa doucement avant qu'il ne se retrouve finalement dans le noir. Il regardait autour de lui mais cela ne servait à rien. Il ne voyait rien, ne sentait rien. Chris entendit simplement une voix.
[color:0d83=#goldenrod]
«Alors, quelque part dans les mystères de l'existence, un Green Lantern est réveillé. Hélas, contre la menace qui s'annonce, la magie de l'espoir de cet anneau ne sera pas suffisant. Tu auras besoin de plus de pouvoir Christopher. »

Il ne semblait pas connaitre cette voix mais celui qui parlait, connaissait très bien Chris. Il l'avait même appelé par son prénom. Captain fronça alors les sourcils essayant de prendre un peu ses repaires chose qu'il n'arrivait pas à faire.

« Qui es-tu ? »


« Je suis ici pour te guider. Te rendre plus fort pour affronter les forces obscures qui vont se dresser sur ton chemin, et celui de ton équipe. Es-tu prêt à devenir plus fort pour sauver ce monde et les tiens ? »


Chris essaya de trouver un appuis pour s'aider à rester debout mais il ne trouva rien. C'était le noir complet, le vide même. Il ne comprenait rien de ce qui était en train de se passer. Cette voix lui parla de puissance pour vaincre les forces obscures. Cela ressemblait à un discours des gardiens des Green Lantern mais alors pourquoi il ne les voyait pas ? Cela ne pouvait pas être eux. Il passa alors son doigt sur sa bague par habitude et pour être sûr que cette dernière était encore là.

« Plus fort ? Mais je croyais que le pouvoir des Green Lantern était la chose qui devait protéger le monde. Et vous me dites qu'il y a plus puissant ? Je ne comprends rien.. Vous êtes un de ses gardiens de Oa ? »

« Tu apprendras qu'il y a des forces bien au-delà de tout ce que tu connais. Et la plupart d'entre elles sont obscures. Il te faut une force égale pour affronter ces obstacles. »

Cette voix était calme et paisible et d'ailleurs c'était la seule source de confort que Chris ressentait dans cet endroit sombre. Oui la seule. Il fixait alors devant lui ne sachant pas ou regarder avant de voir une lumière apparaître devant lui, chaude et apaisante. Cette lumière prit alors rapidement forme, la forme d'un anneau. Similaire au siens et d'ailleurs le Captain se sentit même obligé de repasser son doigts sur son index pour voir si il avait toujours le siens, oui il était là. L'anneau qui se trouvait devant lui était jaune et cet anneau finit par projeter une image qui donna forme à.. Lui mais en costume jaune que cet anneau lui donnerait. Chris fixa alors longuement cette image.

« Tends la main, et ce pouvoir sera tiens ! »


La voix lui demanda de tendre la main et il la leva légèrement avant de la baisser rapidement pour la coller contre sa cuisse. Chris ne connaissait pas bien les comics et il parlait rarement avec son fils. Mais quand James lui parlait plus de trente minutes dans la journée c'était pour raconter les aventures des comics qu'il lisait. James était fan des super-héros, des Green Lantern en passant. Il savait qu'il y avait plusieurs couleurs pour plusieurs émotions. Il ne connaissait pas tout. Chris savait que vert signifié le courage, rouge la colère et jaune.. la peur. C'était les seuls couleurs qu'il connaissait mais c'était assez suffisant. Nourrir sa peur pour gagner en puissance.. Ce n'était pas ce qu'il voulait.. ce serait si simplement et si mauvais à la fois. Le Green Lantern fronça les sourcils avant de serrer violemment son poing tandis que sa bague se mit à briller de mille feu. Le vert se faisant plus voir que le jaune.

« Je ne laisserai pas la peur guider mes gestes. Les gardiens de Oa m'ont choisis en tant que Green Lantern. Les protecteurs de cette Terre étaient les Green Lantern et sûrement pas les Yellow Lantern. Je n'en veux pas de ton pouvoir facile. Le courage et non la peur. »

Il respira un bon coup avant de sourire tout en fixant son anneau vert. Il se souvenait parfaitement des paroles des gardiens et sous cet élan de courage et d'espoir, il finit par dire la phrase des Green Lantern. Telle était la devise de la Police de l'Espace. Telle était la devise des Green Lantern.

« En plein jour ou dans la nuit noire, nul mal n'échappe à mon regard. Que ceux qui devant le mal se prosterne, craignent la lumière des Green Lantern ! »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 22 Sep 2018 - 12:32





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    La situation était carrément critique... Entre les météorites, l'apparition d'un vaisseau pour les emmener au Wakanda, Kara qui jouait - littéralement - la fille de l'air en se barrant et en coupant les ponts avec Chris qui était tout de même leur chef de groupe, il y avait de quoi péter un plomb. Avec tout ça, les gens semblaient avoir oublié que Venom l'avait appelé Clark. Or d'après OMEGA, Clark Kent n'avait jamais existé puisque Krypton n'avait été détruite que 5 mois plutôt. Donc pas d'évasion pour le dernier fils de Krypton. Entre ça, le lavage de cerveau de Venom avait apparemment subi et la découverte que depuis l'attaque du-dit Venom le Winter Soldier n'existait plus, Superman en venait à se demander si Brainiac n'avait pas fait un truc à leur ordinateur pour le dérégler. Non parce que se dire que l'autre avait peut-être implanté une puce ou une connerie du genre pour faire disparaître les héros de la surface du globe et de l'univers, c'était vraiment terrifiant !

    Tout comme ce qui les attendait au Wakanda. Les tours sombres lui faisaient présager de très mauvaises choses mais Robin ne put se concentrer là-dessus, préférant rester près de Chris qui était carrément entrain de craquer. Le brun le comprenait, Regina aurait été à la place de Dyson et lui à la place de Chris, il n'était pas certain qu'il aurait réagi en se maîtrisant aussi bien. Cependant, ils avaient besoin que leur chef reste lucide. Heureusement pour eux, Killer Frost sembla trouver les mots pour le calmer. Et cela ne faisait que rajouter au surnaturel de la situation : des héros bien vivants mais qui n'existaient pas d'après OMEGA, le Wakanda et la Terre attaqués, des méchants qui aidaient des héros et inversement... Il serait en plein trip que cela ne l'aurait qu'à moitié surpris. Malheureusement il avait l'impression que tout ceci était bel et bien réel et qu'ils n'étaient pas au bout de leurs surprises... Ou de leurs efforts.

    Superman entra à la suite de Chris dans la tour et obéit quand leur leader leur demanda de grimper dans les étages. Et soudain, tout devint obscur autour de Robin et celui-ci se sentit tomber. En plus, impossible de voler car il le sentait, il n'avait plus son costume. C'était très perturbant de sentir le vide sous lui, l'attraction qui le faisait tomber irrémédiablement et savoir que son costume avait soudainement disparu alors que personne ne l'avait touché... Une lumière apparut soudain et Robin atterrit lourdement sur le sol sans pourtant ne ressentir aucune douleur. Bizarre... Comme tout le reste. En se relevant, il put voir qu'il était face à une tour très impressionnante.

    En regardant autour de lui, l'ancien voleur aperçut la ville qu'il trouva elle aussi très impressionnante. Quant au ciel, il était d'un grand bleu, sans nuage mais il y avait quelque chose d'étrange. Comme une touche métallique... Quant à lui, maintenant qu'il n'avait plus son costume, il portait une chemin et un pantalon de lin blanc. Malgré le risque, Robin décida d'explorer la ville. Il n'y avait pas âme qui vive et c'était parfaitement étrange. En passant plus près de la tour, il remarqua le mot "Kandor" gravé dans celle-ci. Et il pâlit, craignant de comprendre... Avant de partir de Storybrooke, Robin avait fait des recherches. Il aurait été complètement idiot de se présenter sans en savoir un minimum sur leur ennemi. Et Brainiac, du moins dans les comics, avait miniaturisé des villes. Dont Kandor qui avait été une cité kryptonienne, siège notamment des habitations de la famille El...

    Malgré le silence angoissant, Robin marcha dans les rues sans croiser personne. Suivant un cours d'eau, il continua son exploration jusqu'à rencontrer quelqu'un. Sa surprise était telle qu'il se stoppa, incrédule. Quant à la personne en face de lui, elle portait une capuche et il ne pouvait rien voir d'elle, en dehors du fait qu'elle était entrain de remplir une gourde grâce au cours d'eau. Quand elle le vit, ou du moins l'entendit parce qu'il venait de marcher sur une vieille branche, la personne se mit à courir loin de lui.

    - Hé ! Attends !! Lui cria Robin avant de se lancer à sa poursuite.

    Une course-poursuite s'ensuivit, mais rapidement Robin gagna du terrain. Jusqu'à ce que la silhouette ne trébuche et ne finisse au sol, sa gourde se vidant de l'eau qu'elle avait eu du mal à récupérer.

    "Non, s'il vous plait, laissez moi partir je vous en prie..."

    La voix était clairement féminine et totalement apeurée. Robin n'était pas de ceux qui faisaient du mal aux femmes, mais il savait que cela arrivait. Plutôt que de continuer à l'effrayer, il récupéra la gourde, la ferma et la fit glisser vers la femme. Puis il s'accroupit et lui sourit gentiment.

    - Je ne vous veux pas de mal. Je suis un étranger ici et je ne sais pas comment j'ai atterri dans ce pays. Je ne sais même pas où nous sommes ! Mentit-il un peu sur la fin, mais bon, c'était pour la bonne cause. Je m'appelle Robin. Se présenta-t-il.

    Il regarda la femme soupeser sa gourde d'un air désespéré. La gourde devait être à moitié vide à présent, si ça n'était pas complètement.

    "Ma fille est malade et je ne sais pas quoi faire..." Dit-elle avec difficulté.

    Ah les gens en détresse... Ils étaient la plus grande faiblesse de Robin. Surtout les femmes. Car il ne concevait déjà pas qu'on s’entre-tue, alors qu'on fasse du mal aux femmes ou aux enfants le dépassait complètement.

    - Attendez-moi ici, je vais aller chercher de l'eau et je vous accompagnerai. Je ne suis pas médecin, mais je pourrais peut-être vous aider un peu à faire d'autres tâches pour que vous vous occupiez seulement de votre fille...

    Parfois, ça suffisait. En tout cas, il se revoyait dans le même état que la femme quand Marianne était tombée malade. Il savait ce que ça faisait que de se sentir inutile... Quand la femme hocha la tête, Robin récupéra la gourde et fila vers le cours d'eau. Il accomplit sa tâche le plus rapidement possible et rejoignit la jeune femme qui n'avait pas bougé de l'endroit où elle était tombée. L'ancien voleur l'aida à se relever puis la suivit à travers les rues blanches. Mais s'il avait tout d'abord cru que la ville était déserte, il se rendit vite compte que ça n'était pas le cas. Les gens étaient là, chez eux. En témoignait un volet qui se ferma à leur approche. Finalement, ils arrivèrent à destination et le brun vit une petite fille d'environ 3/4 ans toussant et manifestement atteinte de la fièvre dans un petit lit. Le reste était assez étroit et dénotait de la difficulté des temps qui courraient. Rien qu'il n'ait pas déjà connu dans son ancienne vie...

    - Il n'y a pas de médecin pour aider votre fille ? Lui demanda Robin à qui tout ceci rappelait douloureusement Marianne.

    "Il n'y a plus personne pour aider qui que ce soit ici, depuis que Krypton a été détruite... On est livré à nous même mais... D'où venez vous ?"

    - Ah ? Mais pourquoi, on est sur une colonie de Krypton ici ? Désolé, mais je débarque un peu, je ne connais pas grand-chose... Fit-il, un peu gêné. Je viens de la Terre. Et quelque chose me dit que je n'y suis plus du tout depuis que je suis apparu dans cette ville...

    "Kandor était la capitale de Krypton, et puis un jour la ville s'est retrouvée isolée... Le monde s'est retrouvé détruit. Nous ne savons plus où nous sommes, mais tout est devenu chaotique." Lui raconta-t-elle alors qu'elle semblait surprise. "La Terre ? Pourquoi venir depuis la Terre ?"

    Ah, les premières différences entre ce qu'il avait lu et ce qu'il vivait surgissait. Il n'avait pas compris que Kandor était la capitale de Krypton, jusqu'elle était une ville très importante...

    - Ah bon ? Je croyais que la capitale de Krypton s'appelait Krypton en fait... Mais si Krypton, la planète a été détruite, comment c'est possible que Kandor soit toujours debout ? La questionna-t-il. Ah mais je n'ai pas voulu venir. J'ai atterri ici sans savoir comment alors que j'étais dans une tour.

    "Vous... Vous savez ce qu'il se passe, dehors ?" Lui demanda-t-elle après avoir paru hésitante un instant, comme elle-même ne savait pas ce que sa ville était devenue !

    - Pas vraiment... Je sais juste que Krypton n'existe plus et qu'un type qui s'appelle Brainiac essaye de conquérir la Terre. Ou toutes les planètes, je n'ai pas vraiment compris son but.

    "Mais... Où sommes nous alors ?" Le questionna-t-elle, inquiète.

    - Bah. Vous m'avez dit qu'on était à Kandor et j'ai vu ce nom dans la ville. C'était pas ça ? Je débarque moi, je suis pas d'ici mais vous si ! D'ailleurs, vous m'avez toujours pas dit votre nom... Répondit-il, perplexe dans un premier temps.

    Les habitants ne semblaient rien savoir de leur situation... Comme si... Comme s'ils vivaient sous une cloche. Mais alors... Il était dans une ville miniaturisée ?!

    "Mais... si Krypton n'existe plus... alors où Kandor peut-elle exister ?" Répliqua-t-elle avant de réfléchir et d'hésiter "C'est dangereux, de donner son identité..."

    - J'aurais pas dû vous donner la mienne alors ? Et pourquoi ça serait dangereux... Chez moi, les gens se présentent sans problème...

    "Je ne parlai pas de vous..." Fit-elle en secouant la tête. "Mais ces dernières années, c'est dur de savoir qui est bon. Les Yellow Lantern n'ont rien fait pour nous aider."

    - Les Yellow Lantern ? Je connaissais les Green, pas les Yellow... Questionna-t-il tout en la regardant avec incompréhension. Quant à elle, elle fronça les sourcils, comme s'il venait de dire qu'il ne connaissait pas la pluie !

    "Mais d'où venez vous ? Les Green Lantern n'existent plus depuis des milliers d'années, certains disent qu'ils ne sont qu'une légende."

    - Je vous l'ai dit, je viens de la Terre, on est pas très au courant de ces choses-là...Vous pouvez m'expliquer ?

    "Les Yellow Lantern sont les protecteurs des étoiles depuis toujours mais... ils ont retourné leurs vestes il y a plusieurs décennies. Brainiac a fait ça à Krypton ? Ils l'ont soutenu, c'est certain..."

    - Ah bon ? Sur Terre, on sait juste que les Green Lantern sont apparus dans les années 90 pour disparaître en 1999. Vous pensez qu'il est possible que les Yellow Lantern soient en fait des Green qui ont eu un lavage de cerveau ? Quant à Krypton... De ce que je sais, elle a été détruite y a 5 mois et personne n'a soutenu Brainiac. Mais j'avoue qu'on a pas eu plus de détails.

    C'était trop bizarre. Chris était pourtant un Green Lantern non ? Alors c'était quoi ces conneries sur les Yellow ? Manifestement, il y avait quelque chose qui le dépassait complètement et c'était aussi l'avis de la femme puisqu'elle le regarda comme s'il racontait n'importe quoi !

    "Krypton a été détruite il y a 30 ans !"

    Sérieux ? Mais c'était il y a 5 mois seulement pourtant ! C'était d'ailleurs pour ça qu'il n'y avait jamais eu de Superman à Terre-2, il n'avait pas été obligé d'être séparé de ses parents ! Or s'il la croyait, alors l'histoire qu'il connaissait aurait dû se produire, ce qui n'était clairement pas le cas...

    - C'est pas les infos que j'ai. On est en quelle année ?

    Mais elle n'eut pas le temps de lui répondre. Un courant électrique lui traversa le corps et Robin quitta le petit appartement.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Magic_League_3_BANN5

H-Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


H-Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Fv8w

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4627

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Sam 22 Sep 2018 - 14:53



COMMENT CA J'AI PAS DROIT A UN MASSAGE ?
Mais ça sert à quoi les asiles si c'est pas pour se relaxer avec des drogues et des électrochoc hein ? C'est nul !

Feat. Tous les tarés qui ont signés pour cette mission suicidaire tant attendu. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 2750729395 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 675216545

.




L’obscurité encore.

La blague était bonne, n’est-ce pas ? Ces derniers temps, j’avais l’impression d’y avoir droit de plus en plus souvent. A Gravity Falls par exemple, avant que mon esprit ne s’égare complètement et qu’un trou noir ne remplace mes derniers instants passé là-bas. Et lorsque je fermais les yeux. Vous me direz, être dans le noir avec les yeux fermés, ce n’était pas non plus anormal. C’était même logique.

Mais lorsqu’à ce moment-là, tout ce qui vous entoure disparaît complètement (et je ne parle pas du visuel, mais d’un silence total malgré les bruit environnent) pour n’être seulement entourée que d’obscurité et de silence… C’était quand même plus étrange. D’autant plus que dans ses moments-là, j’étais persuadée que même la fin du monde ne pourrait pas me déranger. Même si je venais à peine de fermer les yeux et que je n’étais pas encore endormi. Sauf que là, je ne dormais pas. Tout du moins, je n’en avais pas l’impression. Mais si c’était le cas, ça expliquerait sans doute pourquoi j’avais la désagréable sensation d’avoir le nombril à l’air. Et que je portais une veste. Ce n’était pas difficile à comprendre, mon costume avait changé. Et pour être franche, je n’étais pas certaine que cela me convienne vraiment.

- C’est une blague ? Je demande légèrement irrité alors qu’un vent léger me caresse et que le décor commence à prendre forme autour de moi. J’étais devant un portail en fer portant en majuscule le nom Arkham asylum. Traduction, j’étais juste en face d’un asile psychiatrique. Super ! Tout a fait le genre d’endroit où je rêvais de passer mes vacances. D’accord, je n’étais pas en vacance et j’étais folle (j’avais assez de souvenir de mes pertes de contrôle pour en avoir conscience) mais ce n’était pas une raison pour que mon chemin se termine ici. Enfin ce termine… Vous m’avez comprise. Disons que je n’étais pas particulièrement pressée de terminer dans un asile et que même en rêve ou victime d'une hallucination, il y avait quand même mieux comme destination à visiter. Comme un manoir hanté par exemple. Ou une bibliothèque. Ça c’était bien, une bibliothèque.

Mon regard se promène autour de moi. Il faisait nuit et on pouvait distinguer malgré la faible luminosité, un décor plus poussé. L’asile n’était pas la seule chose à avoir prit forme, il y avait aussi au loin, une ville. Tout cela ne venait sans doute pas de ma mémoire, je n’avais pas le souvenir d’être venue ici un jour. Ce qui voulait sans doute dire… oh et puis merde. De toute façon, je découvrirais bien assez tôt dans quelle merde je m’étais encore fourré.

Après avoir contrôlé les alentours, une énième fois, histoire d’être certaine de ne pas avoir de mauvaise surprise plus tard, j’avance prudemment en direction de l’asile. Irrité par le cuir coloré dans lequel se trouvaient mes couettes, je pousse un grognement avant de balancer le tout en arrière. Ces trucs étaient insupportables à taper sans cesse contre mes épaules. Et ce costume.. J’avais horreur du string qui dépassait. Une fois à l’intérieur, je récupère le maillet et le balance sur mon épaule. A tous les coups, ça allait encore être ma fête.

Prudente, j’étudie mon environnement du regard avant de commencer à pousser un peu plus les recherches. A premier vu, il n’y avait personne. Le hall d'entrée était vide, il n'y avait personne dans les couloirs que je venais de traverser, et les cellules sous mes yeux étaient toutes ouvertes. Seulement, quelque chose clochait. Quelque chose me disait, que je n’étais pas seule. Impression qui c’est très vite confirmé puisqu'un sifflement est parvenu à mes oreilles. Je n’étais pas seule et visiblement, la personne qui sifflotait une musique n’était pas plus dérangée que ça, par le désordre environnant. Ça ne m’aurait pas étonné d'ailleurs, qu'elle en soit responsable.

Les sourcils froncés - chose qui ne pouvait pas se voir à cause du masque en latex noir sur mes yeux -, j’avance en silence en direction du sifflement prête à me défendre en cas d’attaque. La trace de l’inconnu était facile à suivre. Sur le sol se trouvaient des traces de sang. Certaines étaient encore fraîche alors que d’autres au contraire, avait séché depuis longtemps. Et après une courte progression dans les couloirs, je me retrouve face à un type. Aux cheveux vert et au sourire dessiné avec du rouge à lèvre. Celui-ci après avoir remarqué ma présence commence alors en chantant.

« Harley Quinn »

Je me sens partir lentement tendis qu’il continue en chantant.

« Harley Quinn... amoureuse d'un peu de fou, amoureuse d'un peu de flou. »

J’essaie de retrouver mes esprits, mais c’est comme lutter contre le vent. J’ai l’impression que l’on me tire en arrière, comme si quelque chose, essayait de refaire surface. Et tendis que je lutte pour ne pas perdre le contrôle, l’inconnu aux cheveux verts et au sourire dessiné au rouge à lèvre continue.

« Te revoilà à Arkham ? Manque... d'ambition ! »

- LA FERME ! J’hurle à son attention avant d’entendre une détonation et de ressentir, la douleur d’une balle me traversant le corps. En lutte contre moi-même, je tombe à genoux sur le sol, les deux mains de part et d’autre de ma tête luttant de toute mes forces, pour ne pas laisser mes démons refaire surface. Et avec elle, la folie qui m’habitait depuis très longtemps.

« Les habitants de ce monde croient qu'ils sont seuls ! »

Je l’entends rire à gorge déployée avant qu’il ne reprenne à mon attention.

« Pensais-tu être toute seule ? »

Une nouvelle fois, j’entends une détonation. Mais cette fois, même si je sais qu’il m’a a nouveau tiré dessus, je ne ressens rien. Trop faible pour lutter, je laisse la folie s’emparer de moi. Et lorsque j’ouvre les yeux, sans surprise, je ne suis plus tout à fait la même.

« La question à se poser est la suivante : Suis-je la copie ou est-ce la copie de mon original ? Harley Quinn êtes vous une copie ? »

- Hé mais c’est quoi cette douleur toute naze ? J’ai absolument rien sentie.

Je proteste indigné n’ayant pas écouté un traître mot de ce qu’il venait de dire, tendis que je me relève lentement avant de me dépoussiérer le costume et de récupérer mon maillet au sol. Et puis, ce n’était pas comme si j’en avais quelque chose à faire hein ? Moi, j’avais bien plus important en tête. Un massage. Tonic, vivifiant et 100% électrique. Dites, vous croyez qu’ils avaient des chaises électriques dans le coin ? Des instruments de tortures ? Des drogues hallucinogènes ? DES EXPLOSIFS ?!!!

Pendant ce temps, le clown rie avant de continuer ses interrogations existentielles sans me calculer non plus.

« Où alors, les deux mondes sont des copies ! Brainiac est tout seul lui ! HA ! Il est sa propre copie. »

Je balance ma tête et arrière et pousse un soupire d’ennuie. Blablabla et blablabla… il parlait trop. Je redresse la tête et commence à regarder mes ongles en baillant de temps à autre jusqu’à ce que je finisse juste par oublier la présence du clown qui continue de parler. Suite à quoi, je suis à deux doigt de m’endormir lorsque je relève la tête somnolente, pour m'obliger à rester éveiller et que mon regard tombe sur lui. C'était qui lui au faite ? Un employé de l'asile ? Son visage ne me disait absolument rien. Tant pis. Sinon, il savait ou trouver les trucs mortellement drôle planqué par les docteurs ? Ils étaient chiants ceux la, à garder tous les trucs amusants pour eux. Quel sale bande d’égoïste. Heureusement pour moi, il était tous mort. Sauf lui. C'était qui déjà ? Oh et puis on s'en fou..

- Dite, vous auriez pas des explosifs sur vous par hasard ? Je commence à l'attention de l'inconnu au cheveux vert curieuse. Vous avez l'air taré, et j'aime pas le café. Du coup, faut bien ça pour que je reste éveillée et puis, qui n'aime pas les explosions ? Tout le monde AIME les explosions ! Ah ah !

HJ: J'ai oublié de préciser que dans ce post, c'est un autre Joker a qui mon personnage fait face. Voilà voilà [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 3392629739

.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Jefferson T. Hatters


« Si on schtroumpfait ? »


Jefferson T. Hatters


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3823

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Dim 23 Sep 2018 - 3:30


Magic League III

The Winter Soldier & Captain America & The Wasp & Superman & Supergirl & Spiderman!



Dans une certaine bonté, Jefferson avait réussi à remonter avec le groupe grâce à l’aide dudit groupe. Comment, il n’avait pas fait très attention, toujours absorbé par la nouvelle couleur que les rainures de son bras affichaient. Mais il était en haut, Darkseid n’était plus là, et il n’y avait que peu de dégâts dans les troupes. C’était bien. Au moins la chute du vilain pas beau avait permis de leur donner un peu d’air. “Bien entendu, la beauté à triomphé sur la mocheté !” Passant une main dans ses cheveux mi long, les décoiffant encore plus qu’ils ne l’étaient déja, il fit quelques pas vers Killer Frost et Wanda. “Regardez moi ça !” Faisant bouger les muscles de son bras métallique, ce dernier renvoya une magnifique couleur prune. “J’ai tellement encore plus la classe maintenant !” Ou comment renforcer encore un peu plus l’égo’ du chapelier, ce qui n’était en soi pas difficile. Mais il du arrêter de faire son petit manège aux deux filles qui gloussaient car le chef leur ordonna de sortir de la grotte, on ne sait jamais, que Darkseid revienne. Alors, Jefferson obéit tranquillement, prenant le rythme de la marche. Shuri, qui avait entendu le vantard, attendit qu’il arrive à son niveau, à la tête du groupe pour exprimer son admiration. Elle le regardait avec intensité, voulant passer sa main sur le bras qui reflétait la puissance des rois, mais ne voulant croiser son regard. "Quel honneur !" Jefferson eut un sourire vraiment très fier. Il était comme ça, faire ce qu’il disait. Il avait dit qu’il aspirait la chose que Thanos voulait, il l’avait fait. Il doutait sur beaucoup de choses, mais sur les exploits qui pourrait le glorifier, ça, il ne doutait pas. "Faites en bon usage, vous devez prendre conscience de la valeur d'un tel don !""Toujours ! Comme je vous ai dit j'ai un autre don donc je sais ce que ça représente !” Il se pencha vers Shuri pour essayer qu’elle ne soit la seule qu’a attendre, mais Jefferson, même en murmurant parlait assez fort, avec trop d'enthousiasme, Okoye et Chris écoutant attentivement. “D’accord il n’a pas marché avec Darkseid parce que malheureusement il faut croire que je ne me suis pas assez entraîné et j’en suis désolé ... Mais il marchait très bien et il était très reconnu par les plus grands sorciers !” Il n’avait jamais comprit pourquoi les autres ne pouvaient pas utiliser cette magie si particulière. Certes il ne pouvait pas faire apparaître des objets, lancer des boules de feu, mais c’était toujours vers lui que Rumpl’ et Regina se tournaient pour voyager. “ Bon en général, c’était pour me mêler de chose qui ne me regarde pas .. " Jeff rigola avant de reprendre un peu plus sérieusement " J'ai comme une sorte de clairvoyance ! Enfin cela fait parti du package de ma magie ! Mon 'don' me permet d’aller dans les mondes qui ont besoin de moi, en quelques sortes ! Je suis un voyageur … un hyperactif qui ne sait pas rester en place !” Et ça se voyait, car même en marchant, il faisait des petits pas sur le côté, revenant, zigzagant de ci de là. “Ok je fais mon méa culpa c'était pas toujours pour sauver la veuve et l'orphelin parce que j'aime bien me faire passer avant ! Mais il se trouve qu'en général ça finissait toujours comme ça !" Et il lui fit un petit clin d'oeil à Shuri qui l’observait attentivement, étonné par ce drôle de personnage alors que Chris leva les yeux au ciel, ne se privant pas pour lui envoyer un regard de jugement. Le regard bleu du leader croisa celui qui aurait du être bleu du chapelier, mais dont la prunelle était maintenant d’un beau violet, comme le foulard qu’il portait à son habitude. “Un soucis mon Captain’ ? Dois je demander à mon avocat de venir me défendre devant tant d’accusations de votre part ? Il se trouve que j’ai rencontré une très belle panthère dans la source, qui se fera une joie de venir vous expliquer que les apparences sont plus que trompeuses !” Bien entendu, Jeff avait sorti son ton d'humoriste, se retenant de rire lui même à ses propres vannes, une partie de son cerveau comprenant parfaitement le regard de je-te-juge de Chris. Ce dernier poussa un long soupir quand il entendit tout le discours de Jefferson. Il montra alors le visage du chapelier du doigt. "Alors je sais que tu aimes le violet mais sur les yeux c’est perturbant. Je parle pas d'apparence, je veux juste du silence" Son sourcil droit se leva en guise d’interrogation, alors que son sourire se transforma en une sorte d’inquiétude. “Euh … t’es sur que Darkseid t’as pas cogné trop fort ? Non parce que je veux pas dire, mais j’ai les yeux bleus, bleus Océan ... jusqu’à preuve du contraire !” Chris poussa un nouveau soupir avant de faire apparaître un miroir juste devant le visage de Jeff. L’attrapant rapidement, le chapelier émit un petit cri, avant de se retourner vers le reste du groupe, qui n’en avait strictement rien à faire. “OMG MAIS CE SWAG !!! J’ai les yeux violets !” Toute l’inquiétude qu’il avait pu avoir quand Chris lui avait dit s’envola comme neige au soleil alors qu’il se regardait attentivement. Rendant vite fait le miroir au blond qui était totalement dépité par ce comportement, il préféra aller rejoindre Midnight pour s’extasier sur son nouveau regard. “Franchement si c’est pas bien ça ! Même plus besoin d’acheter des lentilles pour changer mes yeux ! Bon pas que je le fasse parce que j’aime mon regard bleu, mais c’est vraiment trop cool ! Tu crois qu’en plus de la couleur ça m’apporte des pouvoirs ? Enfin à part celui d’éclairer les gens comme Cheshire ! Il va tellement être jaloux quand je vais lui raconter ! “ "C'est une couleur intéressante oui. Enfin. Tant que le pouvoir en question n'est pas d'attirer les moustiques ou de se transformer en marmelade, pourquoi pas ? Si ça arrive, je serais curieuse de savoir ce que c'est.. ” Jeff était enthousiaste, c’était clair, et il s'esclaffa à ce que la jeune femme sortait. ‘Tu seras la première à savoir !” Se transformer en marmelade, ça c’était du pouvoir, pour le coup il aurait bien voulu tester pour voir, s’il pouvait se manger lui même. “La panthère elle aurait pu me le dire quand même ! Parce que bon c’est bien jolie, t’as des nouveaux pouvoirs blabalbalba protège les et donne les au roi, mais si tu sais pas quoi en faire c’est un peu balo !” "C'est vrai. Quoi qu'en même temps, s'ils devaient à chaque fois nous fournir une notice avec, ou nous soûler avec des explications interminable pour nous expliquer les choses, on aurait le temps de mourir 100 fois. Cette méthode et stupide - et j'en sais quelque chose - mais au moins, on a pas des envies de suicide au bout de 5 minutes. C'est mieux que rien. ” "Hum t'as pas tord ! Surtout qui lit les petites lettres en bas des contrats ? Personne ! Et je suis bien placé pour le savoir vu que c'est moi qui les rédigeaient avant !" Il gloussa de rire en se souvenant de toutes les arnaques qu'il avait pu faire. D'accord un contrat était un contrat, mais il ne pouvait pas s'en empêcher, il était taquin de nature !

Quelques minutes après que la discussion fut finit, un bruit assourdissant retentit, et une chose s’écrasa non loin de là. Peu enclin à y aller, parce que même s’il avait des tendances suicidaires, là, il n’avait pas envie de bouger, s’étant assis sur un rocher, Jefferson préféra être spectateur qu’acteur. Puis, il essayait aussi de se reposer, de récupérer un peu, d’avoir servi à nouveau de boule de chantier pour rénover le plafond de la grotte de cérémonie. Il avait beau à avoir le sérum de Géo’et maintenant le pouvoir des rois, il ne fallait pas non plus exagérer. Il entendait vaguement la conversation, se contentant d’observer les mouvements de chacun. Il savait analyser les comportements, les gestes, les mimiques sans parfois écouter. Il avait développé chacun de ses sens à part, pour ne pas être tributaire d’un seul, et ça lui servait beaucoup. Voulant être le meilleur dans tous les domaines, il avait choisi de les entraîner séparément pour être le plus excellent des voleurs, celui à qui on confiait des missions périlleuses, et il avait plutôt bien réussi dans ce domaine. Son regard passait rapidement de Wanda à Chris, tous les deux soumis à de fortes émotions s’il s’en fiait aux muscles qui bougeaient sur leur visage. Alors quand la voix du blond tonna, il n’en fut qu'à moitié surpris. Par contre, quand ce dernier colla son poing à Star Killer, là, une pointe d’étonnement le saisit. Il connaissait Chris, depuis longtemps, depuis très longtemps, et il savait que la patience était chez lui une grande qualité. Combien de fois l’aurait il tabassé, assomé, tué même s’il perdait pied comme ça. Jefferson estimait qu’en plus, son niveau de pénibilité était bien supérieur à celui de Peter. Il avait fallu quasiment une décennie pour que Chris fasse le même geste qu’il avait fait avec l’agent double, une décennie pour qu’il l’étrangle à tel point que son foulard en fut arraché alors que le but du chapelier était clairement de le pousser à ça le plus rapidement possible. Jouant avec un caillou qu’il avait ramassé sur le sol, son attention fut focalisé par les gestes de Killer Frost. Qu’est ce qui pouvait bien mettre le policier dans un état pareil, lui rappelant un peu son propre comportement quelques jours auparavant. Se levant enfin après que Chris ai donné quelque chose à Peter, il s’étira comme les félins qu’il adorait, restant toujours silencieux. Même si le débit de paroles de Jefferson était impression, coulant quasiment sans arrêt, il savait très bien quand ouvrir les vannes de quand les fermer. La plupart du temps, il savait qu’il irritait les individus et son coté provocateur se régalait, mais là, ce n’était clairement pas le moment de lancer une petite vanne. Son regard croisa celui de Robin, et il lui fit une petite moue en haussant les sourcils. Sa curiosité naturelle l’aurait bien poussé à demander plus amples détails, mais si c’était pour que Chris lui cri dessus comme il venait de le faire avec Wanda ce n’était pas la peine. La marche reprit pour quelques instants et dieu merci Shuri parla, entraînant avec elle le chef. A ce qu’il dit, Jefferson ne put que ricaner. “Ah .. et si on en a plus on fait comment ? Non parce que je veux bien que mon corps soit une arme, qu’il me reste allez à tout casser trois grenades et mes poignards, mais j’suis pas sur d’aller bien loin … Malheureusement si mon dos à survécu à la poigne de Darkseid, ce n’est pas le cas de mes armes, elles sont pas aussi résistantes, et quand même je pèse mon poids ! Tout en muscles je vous rassure !” Il avait passé la main sur son ventre, comme pour bien montrer que le gras n’avait pas sa place dans ce costume. Chris lança un regard froid en direction de Jefferson alors qu'on pouvait clairement voir sa mâchoire se serrer sous l'agacement. “C'était une façon de parler. Et ton bras va te servir. Fais avec ce que tu as le temps qu'on te retrouve des armes.” Voila pourquoi déja il n’avait pas voulu d’autres info’, parce qu’il savait que quand Chris utilisait un ton comme ça, il se sentait presque obligé de répondre en le provoquant, certainement son coté maso. Il se mordit fermement la lèvre du bas mais c’était bien trop fort et tant pis pour les conséquences. “Ah parceque tu sais manier les doubles degrés des phrases ? C’est étonnant de ta part !” Il aurait pu en rajouter tellement plus qu’il s’étonnait de s’être modéré dans ses propres, peut être qu’une petite lumière dans sa conscience lui disait que Chris souffrait, qu’il n’avait pas à en faire davantage. Le blond aurait pu répondre, il l’aurait fait certainement si Lisa ne lui avait pas saisi son poignet en métal pour l’entraîner plus loin, mettant de la distance entre les deux hommes. “Quoi ?” Comme un enfant puni, tirant la langue à la blanche qui repartait à la hauteur du leader, il fit exprès de traîner des pieds derrière le groupe. Ce n’était pas aujourd’hui qu’il arrêterait d’emmerder le policier, même si ce dernier avait des soucis. Il ne l’avait pas fait avant, il ne l’avait pas fait quand Candice lui avait dit de lever le pied, il ne le ferait pas maintenant, jamais même. Heureusement, l’entrée de la tour était là, et ils devaient tous se concentrer sur ce nouvel obstacle. L'intérieur du bâtiment était tout aussi accueillant que l’extérieur, et il fit un sourire ravie quand il vu le pilier de lumière “Merveilleux, on pourrait en faire un haut lieu de la culture …” Son ton était acide, montrant à quel point il aimait cet endroit. Suivant Chris, sans rien dire cette fois, qui leur ordonnait de monter les escaliers, et surtout de se taire, sans doute avertissement pour lui, Jeff soupira en faisant un drôle de bruit avec ses lèvres. Il n’avait même pas parlé ! A croire que lui aussi entendait des voix ! L’atmosphère était pesante et il préférait milles fois le décor de la grotte que celui ci. Il allait se pencher vers Robin pour lui faire part d’une remarque quand la lumière tomba d’un coup. Forcément, parce qu’un post dans une chute de Jefferson n’est pas un post réussi, ce dernier posa le pied sur une plaque qui n’en était pas une. Il tomba dans ce trou, passant au travers du sol, et d’un plafond, pour atterrir sur un sol dur et froid.

“Vraiment .. vous avez trop vu Alice tomber dans les trous du lapin … on fait pas tous ça au pays des merveilles !” Se relevant en se massant le bas du dos, il se mit immédiatement sur ses gardes, levant la tête pour voir où il était arrivé. C’était une pièce, immense, avec une hauteur sous plafond à en faire rougir Versailles. Mais ce qui le fit tilter, fut toutes les tables mortuaires dont la luminosité les dévoiler une par une. “Tss… de très bon goût … Je ne suis pas Mary vous savez … personnellement je préférais les choses plus vivantes …” Car sur ces tables qui s’alignaient maintenant par dizaines, se trouvaient des cadavres, à différents stades. Pas forcément rassuré par l’endroit, lui qui avait encore quelques griefs contre la mort à résoudre, il essaya de trouver une sortie. Longeant le mur, il tourna en rond plusieurs fois, son cerveau ne voulant pas penser qu’il était enfermé, prisonnier, avec des squelettes. Soufflant plusieurs fois, passant une main sur son visage, il préféra parler, pour tromper son esprit. “Bon les mecs ou les nanas, là je sais pas, vous êtes pas assez reconnaissable, mais je vous aime bien, sauf que c’est pas l’heure pour boire le thé ensemble !” Levant la tête, il remarqua que l’issue par laquelle il était rentrée n’était plus là, alors que la luminosité baissait de plus en plus. “La pénombre c’est pas ça qui va me faire peur … j’ai souvent les rideaux tirés chez moi, parfois j’ai même l’impression que je suis un vampire, ou que j’en ai les gênes !” Tout en faisant son monologue, Jeff ne restait pas statique, allant dans les diagonales, passant entre les tables. Puis il se stoppa, fixant le mur en face de lui. Quelque chose venait de bouger. S’y précipitant, il remarqua qu’un sorte d’ombre s’amusait à filer sur les murs pour le rendre fou. Il éclata de rire à cette pensée, c’était bête, il l’était déja. Etait ce son rire qui eut un effet sur l’ombre ? Peut être, ou peut être pas ? En tout cas, elle passa d’une 2D à une 3D, il en était sur. S’approchant, distinguant malgré la pénombre des contours d’une chose qui ressemblait à un humain, il tendit la main avant de la retenir brutalement quand il l’entendit rire. "Ah c'est drôle ... franchement bravo la mise en scène … on voit le budget là !" Une voix féminine résonna fortement dans la pièce, provoquant un soupir chez l'intéressé. "Et qui prétends tu être toi ?" “En plus hors sujet !” Il avait murmuré pour lui même avant de se mettre sur le mur opposé de la chose. " Je ne prêtent être que moi même” Et c’était déja bien assez ! Le chapelier était un être compliqué, pas tout seul dans sa tête et dans son personnalité, il n’avait pas besoin de dire qu’il était quelqu’un d’autre, il s’aimait très bien comme il était. "Tout le monde finit par changer, se perdre... nous ne pouvons être soi même que pour peu de temps." Sortant la pierre qu’il avait mise dans sa poche, il s’amusa à la lancer en l’air avant de répondre. "Le changement n'est que la continuité du temps ! Nous ne pouvons rester figé comme ce caillou, les choses évoluent, se transforme, les relations se modifient, passant d’un extrême à l’autre, se créent, se terminent … Mais cela ne veut pas dire que nous perdons notre plussoyance" La voix resta silencieuse pendant quelques instants, avant de reprendre sur un ton un peu plus ferme. "C'est comme ça que tu relativise la mort ?" Forcément, il avait senti que le sujet allait arriver sur la table et il n’avait pas tellement envie d’en parler. “Si je refuse d’aller parler pendant des heures à une personne que l’on nomme psy’ c’est pour de bonnes raisons … et Terre 1 ou Terre 2 c’est pareil !” Se faisant glisser le long du mur, il entendit la voix lui répéter la même question "Ça n'a rien avoir avec la mort ! On parlait bien des vivants tout à l’heure !" Se stoppant dans sa phrase, se taisant alors qu’il allait dire restons sur ce sujet, il avait comprit que ça ne serait pas le cas, quand quatre cadavre prirent plus d’intensité lumineuse, comme un signe l’obligeant à bien répondre à la question. " Quant à la relativisation de la mort, je la côtoie souvent … j'ai mon pass pour les enfers ! Je suis plutôt serein de ce côté là ! " Enfin, ça c’était avant, de retrouver les jumeaux, avant d’apprendre que ses fils avaient survécus à la tragédie. Parce qu’en vérité, il était seul depuis la mort de Priscillia, il avait reprit cette vieille habitude de s’enfermer dans sa propre solitude, de se mettre des murs autour de lui pour rester comme ça. Alors mourir, ne pas mourir, il s’en fichait vraiment. Sauf que maintenant, il hésitait quand même sur ce sujet. Enfin il savait que les jumeaux se débrouilleraient très bien sans lui, étant donné qu’ils avaient grandi sans lui. Rien qu'à cette pensée, la plutôt bonne humeur du chapelier s’envola, faisant tomber le masque qu’il avait mis avec les autres. Posant sa tête sur ses genoux, il se massa les tempes. Il ne devait pas céder si facilement aux sirènes du désespoir. C’était un piège, son instinct le lui disait. S’il était là, dans cette pièce, séparé des autres, il y avait une raison et son sentiment se renforça quand la voix ricanna, lui posant une autre question "Etes vous en revanche... à l'aise avec la mort de vos proches ?" Il voyait à des kilomètres à la ronde où la voix voulait en venir, et il n’avait pas du tout, mais alors pas du tout envie de parler de Priscillia, sachant particulièrement l’état dans lequel cela le mettait. Levant la tête, un sourire narcissique se dessinant sur son visage alors qu’il cognait doucement sa tête contre le mur."Pourquoi parler des autres alors que l'on peut parler de moi ? " Heureusement qu’il était bon comédien, la voix semblait s’en contenter quand elle reprit, ne continuant pas sur le chemin qu'elle avait pris. "Pour profiter de votre présence ici, de plus en plus eu de gens viennent ici... " Se levant pour se dégourdir les jambes, il ne fit pas attention à la dernier partie de la phrase, il n’avait pas vraiment envie de s’éterniser dans cet endroit. "Et si j'ai envie de profiter de votre présence ? Pouvez vous sortir de votre ombre ? Je suis sur que vous êtes ravissante et c'est toujours mieux de parler en face à face" Son ton était séducteur, enjôleur, et il crut un instant que ça allait marcher car la luminosité augmenta considérablement. Pas forcément comme il avait l’habitude de le faire en appuyant sur un bouton, mais les petites flammes vertes dans chaque oeil des crânes présents dans la pièce faisait aussi l’affaire. Cependant, la forme humaine avait disparu au moment même où la luminosité quoi que lugubre était apparue. "Fais attention aux réalités que tu suis, et surtout à celles que tu crois vraies." “Hum on enclenche une discussion sur les réalités ? Personnellement ça me va parfaitement ! Quelles théories voulaient vous qu’on aborde ? Celle de l’époché au transcendantal de Husserl ? Ou bien la perception au monde vécu dans lequel la vision n'est pas une opération intellectuelle culminant dans une connaissance scientifique en gestation comme la si bien décrit mon ami Merlau Ponty ? “ Cependant, Jefferson n’eut pas le temps d’en dire plus que la pièce fut plonger dans le noir, et quelques instants après, le groupe était là. Clignant des yeux, il ne comprit pas réellement ce qui s’était passé, avant qu’une voix, encore une autre, résonna d’en haut. "SORTEZ DE LA !" Iron Man ! Grâce aux jumeaux, Jefferson n’était pas totalement idiot et il savait que l’homme en armure devant lui était Tony Stark. Il n’avait jamais voulu regarder les films, parce qu’après tout, un homme beau, riche, et intelligent, il en voyait tous les jours dans son miroir, mais il le connaissait surtout parce qu’il avait déjà accompagné Dereck et Duncan à quelques conventions pour les geeks sans vie … "Cette technologie vient d'un lieu inconnu, nous n'avons jamais réussi à analyser sa provenance !" Croisant les bras autour de sa poitrine, Jefferson comprit que chaque personne du groupe avait été dans un lieu de la technologie en question qui faisait écho à leurs propres peurs, leurs propres angoisses. “ Oh c'est quand même vraiment dommage que ça se soit terminé ! J'avais engagé une conversation très intéressante sur Husserl avec la Mort et j’aurais bien voulu la continuer !” Voyant que personne n'avait l'air de connaître l’auteur en question, il leva les yeux avant de rajouter , dépité "Franchement ! Ne pas connaître Husserl ! Encore Merlau Ponty bon, je veux bien mais Husserl ! C’est un auteur majeur sur l'étude de l'analyse des structures des faits de la conscience et de l'existence !” Sauf que Jefferson avait eu plus d’une trentaine d’années devant lui pour lire tous les livres de philosophie, de sociologie et d’autres matières assez compliqués à comprendre, ce qui n’était pas le cas de tout le monde. Puis la conscience de l’existence, la consistance même parfois de la réalité, il n’y avait bien qu’un wonderlanien pour être aussi enthousiasmé par ce domaine. "Star Killer m'a dit où vous trouver. On ne peut plus pénétrer dans le vaisseau, Brainiac a isolé toutes les issues." Son regard se porta sur Chris qui hocha la tête, l’inquiétude se lisant clairement sur son visage. “Il faut sortir d’ici !” Bon visiblement, il le fallait vraiment et le chapelier était un peu dessus. Tout ça pour ne même pas profiter plus longtemps de ces tours … "Mais il va envoyer une lourde offensive contre le Wakanda. Il faut se préparer au combat, mais restez vigilent, son armée peut nous donner une chance de l'atteindre." Tout en marchant, il répondit à l’homme qui passa au dessus de sa tête en volant “C'est pas comme si on s'était déjà préparé a ça ! Hein ...! Je savais pas qu’il y avait une guerre … vous me l’apprenez là ! Quelle bonne surprise !” Son ton caustique était activé, il avait besoin d'extérioriser, et il en avait la possibilité ! “Pour le tourisme j'ai dit que je reviendrais quand ce qui gâche le paysage sera enlevé ! Parce que franchement payer aussi cher pour voir ça … c’est du service de base qualité !” Et en parlant des choses qu’il montrait avec sa main, c’est à dire les tours dans lesquelles ils se trouvaient, Stark répondit. "Dans ce cas, éloignons nous de ces choses là, on ne sait pas où elles vous emmènent..." Au tac o tac, il lui répondit sur un ton un peu plus enjoué. “J'aime bien l'inconnu ! Sinon je ne serais pas venu ici,!” Il ricanna doucement avant de se taire, voyant que Iron Man prenait la tête du groupe pour les faire sortir de là, sans qu’ils ne retombent plus dans les antres de leurs consciences …


codage by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Your Heart
IN MY HEAD
Au creux de tes rêves c'est notre avenir que j'aperçois

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 18190

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Dim 23 Sep 2018 - 11:05


Last beating of the heart



J'étais tombé en sentant mes jambes lâcher. Cet endroit... Brainiac savait, il avait fait exprès. Il aurait pu m'emmener n'importe où dans son vaisseau. Dans la cellule dans laquelle j'avais été pendant une semaine avec les autres, dans ses quartiers, dans son poste de pilotage, devant son trône technologique... ce vaisseau pouvait abriter la population d'une petite planète, les endroits dans lesquels Thor et moi aurions pu atterrir étaient incomptables.

Mais il avait choisi cet endroit... Ma respiration s'accéléra beaucoup trop. Encore. Encore... Mon cœur s'emballait, je perdais pied à nouveau, et ça me terrifiait bien trop. Une nouvelle crise d'angoisse alors que cette scène repassait en boucle dans mes souvenirs, devant moi. Parce que j'étais là où Thanos m'avait... Je pouvais voir les traces de mon sang sur le sol. La cellule de Tadashi Hamada, où Chris et moi avons rencontré Brainiac et son équipe.

Les mains tenant ma tête, j'avais l'impression de devenir fou. Je voulais hurler tout en voulant ne faire aucun bruit, courir tout en restant immobile. Chris ! Chris était là, ils étaient là, je devrais pas être ici, je voulais pas être ici. Ça y est ? J'avais perdu toutes mes chances de le retrouver ?

Relevez-vous, nous sommes dans son vaisseau, nous n'avons pas de temps à perdre ! Pressa Thor en venant me secouer les épaules.

Mauvaise idée, il me brusquait et ça empirait mon état. J'essayais de me souvenir de la voix de Pepper, qui avait réussi à me calmer plus tôt. Mais à chaque fois que j'essayais, je me revoyais dire à Chris, sur un ton suppliant, que je ne voulais pas mourir alors que je me sentais partir.

Qu'est-ce que...

Thor recula, tandis qu'une aura rouge m'était rentré dans la tête pour quelques instants, que je ne pus pas remarquer. Dommage, il m'aurait été rassurant de savoir que Scarlet Witch avait réussi à m'atteindre pour parler à Chris et la Magic League. Je savais que Thor avait raison. On y était, je devais me ressaisir, avant qu'il ne soit trop tard. Les larmes qui coulaient sur mon visage n'annonçaient rien de bien positif là-dessus.

Il est en vie, mais inconscient, il risque de nous handicaper, j'ai besoin de ton aide !

Pardon ? J'essayais de reprendre conscience de ce qu'il se passait autour de moi. Une crise d'angoisse était aussi horrible que je me trouvais idiot d'en faire. Idiot et inutile. Et malgré ça, c'était... si dur de me calmer. Trop dur. J'essayais d'ouvrir les yeux pour me concentrer sur Thor. Il était accroupi à côté de quelqu'un, allongé à même le sol.

Tadashi... parvins-je à articuler en comprenant qui était l'homme inconscient. 4 ans qu'il était là, 4 ans et demi, à souffrir de tortures et de souffrances au delà de ce qu'on pouvait imaginer. Je devais me relever, Tadashi avait vécu bien pire que tout ce que j'avais pu connaitre.

La salle s'ouvrit, et, encore une fois, mon cœur manqua un battement. Je savais qui approchait... Il n'était pas venu nous voir pendant la semaine où nous étions captifs avant que je réussisse à fuir. J'ai principalement vu Loki me torturer, parfois Ultron venait aussi, ou Apocalypse. Thanos (heureusement pour moi), ne s'était pas montré... Brainiac non plus.

Et pourtant le voilà.

Ton intellect est bien loin du mien, mais il est pourtant affligeant de voir qu'il est assez inférieur pour croire pouvoir me fuir.

La combinaison alien de Brainiac était accompagnée de tentacules technologiques qui faisaient quasiment parti de lui. L'une d'entre elles s'enroula autour de moi, pour venir serrer mon crâne, alors que je hurlais de douleur.

Il n'y a personne pour toi dans ce monde. Il n'y a plus personne, il n'y aura plus personne, siffla Brainiac. Tu attends cet homme qui est venu avec toi quand je t'ai fait venir. Le Green Lantern. Crois-tu vraiment qu'il tient à toi comme il a pu tenir à toi un jour, après tous ces mois d'absence ? Il rigolait, tandis que je voulus hurler, bien qu'aucun son ne sortait de ma gorge.

Je ne pouvais pas le croire, c'était absurde. Et pourtant, dans cet état ridiculement faible, la crainte qu'il ait raison grandissait rapidement, comme si ses mots étaient autant de couteaux qui continuaient la torture que je subissais la semaine dernière.

Laisse moi te débarrasser des yeux intrus de ton esprit, fit-il en bloquant, d'un courant électrique, la présence de la Sorcière Rouge, sans savoir de quoi il parlait.

Le Green Lantern n'est qu'un homme de plus sur cette Terre à craindre l'ombre de mon arrivée. Il est venu m'arrêter, un ridicule élan héroïque, typique de l'Histoire depuis la nuit des temps. Faible, prévisible. Pour ce qu'il en est de toi...

Il serra l'emprise, menaçant de briser une fois de plus les os de mon torse. Tu n'es qu'une victime de plus à sauver de ma domination. Son histoire romantique avec Jefferson Hatters n'a prévu aucune place pour toi. Cesse de lutter, je vais détruire la Terre et tout ce que tu pouvais espérer chez toi ne t'es plus accessible. Tu sais que je vais gagner, à quoi bon te battre pour un espoir vain ?

J'eus l'impression d'entendre mon cœur tomber. Chris était avec Jefferson, que je connaissais pour être assez proche de Derek et Duncan. J'avais laissé Chris pendant cinq mois, n'était-ce pas évident que ça se finisse comme ça ? Non, j'avais vraiment cru pouvoir le retrouver, lui et cette vie si idéal que j'avais connu après la dernière mission de la Magic League. Mais je l'avais abandonné finalement, c'était sans doute une bonne chose qu'il soit allé de l'avant.

Une bonne chose pour lui... C'était le premier à me donner assez d'espoir pour continuer et qui voulait bien m'aimer sans me tuer ou se jouer de moi, Chris était sans doute la personne qu'on ne voudrait pas perdre. Mais s'il m'avait perdu, ce n'était plus qu'un retour des choses.

Au fond, je savais de toutes façons que je n'allais jamais retrouver Storybrooke. Ni la ville, ni ma vie. Revoir Chris avant que Brainiac ne mette un terme à mon existence avait été un magnifique espoir.

Rien de ce que vous pourrez me dire me dissuadera d'aller au bout des choses. Vous êtes bien plus faible d'esprit que ce qu'il parait, si vous pensez que je ne serai pas capable de vous détruire, malgré ce qu'il m'en coûtera.

Qu'allait-il faire ? Rire et m'électrocuter ? Je n'en avais plus rien à faire, avec toutes les douleurs, physiques mais surtout mentales, que j'avais connu ces derniers mois jusqu'à cet instant précis.

Thor ne lui en laissa pas l'occasion. Lorsque Mjöllnir s'écrasa sur la visage de Brainiac, l'emprise se desserra enfin, me laissant tomber sur le sol.

Dépêche toi ! Me cria-t-il alors qu'il souleva le corps de Tadashi pour le mettre sur son épaule.

Je me retournais, fébrile, pour prendre le bouclier, le cœur serré en pensant à Chris... Je pris une grande inspiration, avant de courir vers Thor, tandis que Brainiac hurla de rage. Il s'approcha et pris le marteau dans ses mains, à la plus grande surprise de Thor (et de la mienne). Impossible...

Lorsque tu vas mourir, tu regretteras d'avoir cru être un Dieu, Thor.

Le corps du blond fut alors recouvert d'étincelles électriques. Je ne suis pas un dieu, je suis le Prince d'Asgard !

Il leva la main, et je dus me tourner, fermant les yeux, à cause de la lumière : De puissants et remarquables éclairs sortirent du bras de Thor pour venir frapper Brainiac de plein fouet, faisant léviter Mjöllnir jusqu'à sa main, avant d'ouvrir la cellule avec.

Il fallait bien que je sois content de vous avoir rencontré, au bout d'un moment, avouai-je, essuyant mon visage humide à cause des larmes avant de courir avec lui dans les couloirs du vaisseau.

Je pus guider le prince plus facilement, maintenant que je reconnaissais les couloirs de ce secteur du vaisseau. Je ne pouvais pas m'empêcher de tourner régulièrement un regard inquiet vers Tadashi, que Thor trimbalait brusquement, craignant qu'il ne le blesse davantage qu'il ne l'était déjà.

Fort heureusement, nous avions pu trouver ma cellule au bout de quelques minutes. Brainiac avait été bien sonné par les puissantes foudres de Thor, mais sa rage se ressentait dans tout le vaisseau : il tremblait, et certaines portes se fermaient d'elles-même, tentant de nous arrêter le temps que l’extraterrestre reprenne conscience.

Je fus soulagé de voir qu'ils allaient bien, malgré le dernier combat contre Thanos. Ils étaient blessés, mais vivants : Livewire, Magneto, Le Joker, Nick Fury, le roi T'Challa, et Bruce Wayne.

Mutants, il est temps pour vous de retrouver vos pouvoirs ! S'annonça Thor en laissant échapper une salve d'éclairs.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.
En ligne

Kara L. Walters


« Love it Light ! »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist

Ѽ Conte(s) : Les Toons.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara la gentille & Lucy la méchante

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1543

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Dim 23 Sep 2018 - 23:51

Be a heroine !
Powergirl et les bras cassés
Parfois, on ne sait jamais trop si on va mourir, après un choc pareil, après avoir servie de bouclier humain pour dévier le laser, j’ai perdu connaissance. Je suis tombée sur la terre, telle une fusée, à grande vitesse. Une bourdonnement me faisait guise d’écho. Mon esprit était dans sa quasi entièreté, tout ce qu’il y a de plus brumeux. J’étais inconsciente mais mon esprit ne l’était pas. « Ne t’inquiètes pas petite soeur, on est pas morte. » je tourne le regard et le pose sur ma soeur qui a changée de tenue depuis la dernière fois alors qu’elle s’approche de moi « c’est fou le nombre de fois où tu joues à la casse cou et où il faut que je répare tout derrière toi. » elle me souris alors que je passe machinalement une mèche de mes cheveux derrière mon oreille « Tu veux dire que tu es tout le temps là ? Tu observes tout ce que je fais ? » elle me fait un signe positif de la tête « Ouais, et puis dès fois, je prends le contrôle. J’avoue que c’est amusant, comme dans le vaisseau quand j’ai tout fait pété. » elle ris « mais heureusement que t’es là soeurette parce que sinon ce serait la cata. »

« Sympa tes nouvelles fringues. » « Sympa le nouveau costume, plus sexy. » je baisse le regard et me souvient pourquoi je me trouvais ici. J’étais inconsciente suite à mon héroisme. « Oh merci, c’est tout le travail de Géo ça. Bon…il faut que je me réveille pas vrai ? » elle pose mon regard sur moi et me souris « Oui, il serait temps que tu te réveilles, ils ont besoin de Power Girl dans son entièreté, montre leur ce que tu vaux petite soeur. » Mes yeux s’ouvrent alors que je me trouve dans un bâtiment en bois, couchée sur un lit, un linge froid sur le front. Mon regard se perd à regarder autour de moi. Je suis entourée de wakandais « Où…Où suis-je ? » dis-je en me relevant doucement tout en tenant le linge froid sur mon front qui me faisais étonnement du bien, un grand bonhomme du nom de M’Baku s’approche de moi avant de prendre la parole « Vous êtes chez les Jabari, nous sommes les derniers protecteurs du pays. »

Avant que je ne dise quoi que ce soit, il me tend un verre d’un jus de fruit à la couleur bizarre « l’odeur est bizarre aussi… » mais vu le regard du monsieur, ça semblait mieux que je bois alors je m’exécute. Un peu fort mais trop bon. Un peu comme le liquide chelou qui change de couleur quand Mary Poppins en verse dans les cuillères de Jane et Michael. Je le bois d’une traite tandis qu’il reprends la parole « Vos amis se préparent à sauver votre père. » Je me lève, me préparant à les rejoindre avant d’être arrêtée par M’Baku « Attendez, y aller maintenant compromettra leur discrétion et les mettra en danger. » il hausse les épaules « Nous aurons peut être besoin de votre aide. » Je me mords la lèvre inférieure mais repense à ce que m’a dit Lucy et fais un signe approbatif de la tête. Mais avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, on entends d’énormes bruits venant du ciel.

Je ne tarde pas à sortir du « chalet », bah c’est en bois, c’est pas un château hein. Je remarque rapidement qu’on se trouve dans les montagnes. Levant la tête vers le ciel, mon regard se surprends à voir des créatures aliens tomber du ciel. Depuis le vaisseau de Brainiac. Ils tombent sur le dôme protecteur…

BOUM.

Le dôme protecteur disparaît et les créatures se mettent à envahir le Wakanda. Souhaitant aller protéger le royaume, je comprends rapidement qu’il faut protéger les montagnes, des créatures tombent par centaines. Usant de ma super rapidité, je me débarrasse très rapidement des créatures avec l’aide des Jabari et nettoie les montagnes de toute trace extraterrestre avant que M’Baku ne dise aux Jabari d’aller protéger le royaume. Je ne tarde pas à m’envoler et atterris sur le sol wakandais avant de me battre contre les créatures extraterrestres pour les empêcher d’attraper les wakandais qui se cachent encore. Utilisant mon souffle gelé, j’en gèle une bonne partie, en réduit en cendres d’autres grâce à ma vision thermique, en frappe plus d’un grâce à ma super force et les envoient dire bonjour aux oiseaux. Alors que je prends mon envol pour en attaquer de nouveau grâce à ma vision thermique, je perçois rapidement le reste du groupe qui se joint à la fête, Chris en tête qui utilise sa magie de Green Lantern pour en envoyer plus d’un aux pelottes.

Unifiant toutes nos forces, ma vision laser, mon souffle gelé, nos différentes magies, nos différents pouvoirs, on arrive à détruire les dernières créatures alors que je repose mes deux pieds sur le sol. « Quelle équipe ! » il me lance un regard qui veut dire « mais t’es tarée d’être partie toute seule ! », je me mords la lèvre inférieure « et je suis désolée pour tout à l’heure mais je vais bien, c’est l’essentiel. Promis, je ne désobéirais plus. » dis-je en croisant les doigts derrière mon dos.

Mon regard se lève vers le palais royal alors que la silhouette d’un mutan ailé sort à toute vitesse du bâtiment avant de prendre son envol tout aussi rapidement.


COM

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je n'ai jamais été humaine
je n'étais pas une enfant...j'étais un lapin.

Chris L. Brooke


« Toon pour un
et un pour toons ! »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3407

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Lun 24 Sep 2018 - 18:50

үσυ'яε ωяιтιηg ℓιηεs αвσυт мε; яσмαηтιc ρσεтяү.


Ils n'avaient pas de repos, pas de temps de pause. L'équipe venait de sortir de la tour des enfers. Voilà comment le leader allait la nommer. La tour qui mettait au défis tout ceux qui y mettaient le pied dedans. Il avait fait la rencontre des Yellow Lantern et il ne savait pas si cela était une bonne chose. Dans les comics de son fils, ils étaient méchant et ils n'annonçaient rien de bon. Cela voulait dire que Terre 2 connaissait différent Lantern ? Pourquoi avoir parlait que des verts à Chris alors ? Il avait tellement de question en tête mais malheureusement il n'avait pas le temps de chercher des réponses. La guerre continuait et des milliers d'extraterrestres fusaient vers le royaume avec également Angel qui sortait du palais. Il n'y avait pas assez avec des aliens zombies apparemment. Chris s'était mit en position d'attaque, prêt à en remettre une couche avec toute son équipe mais deux éclairs tomba devant la Magic League avant de foncer vers l'amas de monstres dans une explosion d'éclairs. Le Green Lantern reconnaissait parfaitement Livewire, une ancienne ennemi et .. cheveux blond et un marteau en main. Il se rappelait de son nom, il l'avait sur le bout de la langue. Thor, un dieu nordique. Un sourire satisfait s'afficha sur le visage Chris avant qu'il ne voit Angel foncer droit sur lui. Son réflexe aurait été de faire apparaitre un mur juste devant lui mais quelqu'un d'autre tomba du ciel. Chris reconnut rapidement son bouclier dans la main de l'homme qui venait de faire son entrée. L'agent du SHIELD fonça vers Angel pour le frapper violemment et l'envoyer loin. Et ce fût à ce moment là que Chris reconnut l'agent. Dyson.. C'était Dyson dans la tenue du SHIELD avec son bouclier en main. Son cœur se serra, il mourrait d'envie de l'embrasser mais il y avait encore tellement d'ennemis autour d'eux. Magneto fit aussi son entrée, se posant sur terre avec Dyson qui devait sûrement voler grâce au bouclier et au pouvoir du mutant. Dyson lança le bouclier qui frappa le visage de Angel tandis que le reste de l'équipe fit son entrée: Joker, Nick Fury, Bruce Wayne, T'Challa. Tous étaient sur la même plaque de métal et une fois descendu de cette dernière, Magneto prit les plateformes pour les déformer et attacher Angel.

Le calme s'installa depuis que Thor et Levewire avaient fait leurs entrées d'ailleurs. Etrange.. Chris ne comprenait pas vraiment pas pourquoi mais ce n'était pas le plus important pour le moment. Dyson était là, il ne rêvait pas au moins ? Il vit son partenaire ranger le bouclier sur son dos avant de s'approcher de Angel qui était attaché (merci Magneto). Le vrai leader de Magic League frappa le mutant ailé au visage.

« C'est pour ce que vous nous avez fait il y a 5 mois ! »

Au début Dyson ne semblait pas l'avoir vu, il ne pouvait pas lui en vouloir, il se passait tellement de choses que même Chris avait du mal à se dire que son petit ami était en train de discuter avec Jefferson. Il ne se demandait même pas comment ces deux là se connaissaient, cela importait peu. Le Green Lantern s'apprêtait à dire ou faire quelque chose pour que Dyson le remarque mais il n'avait pas eut besoin vu que Dyson se tourna. Un lourd silence s'installa alors qu'ils ne se lâchaient plus des yeux. Sans plus attendre, Chris courût vers Dyson et inversement. Il ne fallut que quelques secondes avant que le blond ne le prenne dans ses bras. Il le serra de toute ses forces et il huma doucement son odeur tandis que sa gorge se serrer. Chris enfouit son visage dans son cou voulant cacher son visage à ce moment là.

« Dyson.. Mon dieu tu es vivant.. C'est bien toi.. »

Il embrassa tendrement le cou de ce dernier avant de se décoller légèrement de son petit ami pour pouvoir observer son visage. Il passa sa main dans les cheveux brun de ce dernier avant de lâcher un petit rire.

« Le bouclier te va vraiment bien. »
il marqua un petit temps de pause. « Tu m'as manqué. »

« Chris, je veux plus te perdre »

Il vit les larmes de Dyson et surtout il sentit ses muscles tendu. Il allait le venger, c'est sur. Il ne savait pas comment mais il le ferait. Sa main passa délicatement le long du dos de son petit ami essayant de le calmer comme il le pouvait. Mais Chris savait que cela allait être difficile après ce qu'il venait de vivre. Captain se décolla finalement de ce dernier avant d'afficher un petit sourire tout en collant son nez contre celui de Dyson.

« Dois-je te rappeler que c'est moi qui t'ai perdu ? Mais te voilà c'est le plus important, vraiment. Je reste avec toi, promis. »


« Je.. » il avait l'air hésitant comme si il ne savait plus quoi dire mais ce moment d'égarement ne dura pas si longtemps vu que Dyson se rapprocha du visage de Chris pour l'embrasser longuement. « Merci. » Le brun passa ensuite à un autre sujet. « On doit se dépêcher, faire quelque chose rapidement, trouver un plan et agir. »

Ce baiser, il avait l'impression que cela faisait des siècles qu'il n'y avait pas eut le droit. En temps normal Dyson laissait toujours un léger goût sucré sur les lèvres de Chris mais là rien.. Cela faisait combien de temps qu'il n'avait pas mangé ou même dormi ? Le visage de Chris se ferma à cause de l'inquiétude. Il venait à peine de revenir et il parlait déjà d'un plan. Il reconnaissait bien là l'homme pour qu'il il était tombé amoureux. Chris secoua négativement la tête de poser sa main sur la joue de Dyson avant de regarder tout le monde.

« Il se fait tard et les ennemis ne sont plus là pour le moment. »
Il ne disait pas la fin de sa phrase parce qu'elle n'était pas difficile à comprendre. Il sous-entendait que tout le monde avait besoin de repos. Son regard se posa sur celui de Dyson. « Toi, tu vas me faire plaisir de dormir et de manger un peu. On discutera d'un plan si tu veux aussi mais ce soir, repos. Cela ne sert à rien d'attaquer alors qu'on est tous épuisé. »

« Chris j'ai pas besoin de dormir, pas maintenant que vous êtes là. » répondit Dyson même si il semblait touché par ce que Chris venait de dire.

Le Green Lantern fronça les sourcils en entendant la réponse de son amant. Bizarrement il se doutait de ce qu'il allait répondre et ce fût d'ailleurs pour cela qu'il décrocha le bouclier du dos de Dyson pour l'accrocher sur le siens tout en en respirant un bon coup montrant qu'il n'était pas prêt de prendre une autre décision.

« Je ne changerai pas d'avis et on doit écouter les ordres du leader alors chut et du repos ce soir. »
Il prit délicatement la main de Dyson dans la siennes tout en souriant. « Pour nous ? »

Discuter avec Chris était quelque chose d'impossible quand il avait une idée en tête. Il était très têtu surtout quand il savait que au fond, il avait raison. Et sur ce coup, il était sur de lui à 100%. La fatigue pouvait faire échouer une mission et ce n'était pas son but. La Magic League devait sauver Terre 2 et Chris devait s'assurer que Dyson aille mieux. Il fût soulager de voir que son petit ami ne le contredis pas. Le mot nous l'avait sûrement détendu un peu. Le Green Lantern pouvait clairement deviner ce que le brun était en train de vivre en ce moment. Il s'était fait torturé physiquement et mentalement. Le Leader de la League continuait de fixer longuement son petit ami, inquiet. Il espérait juste que Dyson allait se confier un peu ce soir, il aimerait. Mais ses pensées s'arrêtèrent net quand il entendit du bruit dans le ciel. Chris fronça les sourcils alors qu'il vit clairement des vaisseaux, de très grands vaisseaux.

« Je ne veux pas casser l'ambiance nuptiale, mais voilà nos renforts. » Tony se tourna vers Bruce Wayne. « J'ai pris les commandes de l'Armée Rebelle quand vous dormiez. »

Captain avait finalement lâché Dyson pour le laissait tranquille. Après tout, il avait une fille à enlacer et ce fût ce qu'il fit. Les Walters étaient de nouveau réuni et il était bien contrent que Kara soit de nouveau sur pied. L'attention de Chris fût de nouveau attiré par la voix de Tony, laissant un peu d'intimité à Dyson qui retrouvait ses proches, sa famille et ses amis. Il hocha doucement la tête montrant que le plan de Iron Man était une bonne idée.

« On vous emmène dans nos locaux, cachés sous l’île de Manhattan. On plongera au milieu de l'océan Atlantique pour ne pas se faire repérer par Brainiac. » Tony lança un regard rassurant à Chris lui faisant bien comprendre qu'il parlait de Dyson surtout. « Et vous pourrez reprendre vos forces. »

« Merci, Stark. Rien de très voyant, c'est parfait. »

«  Il fait de très sérieuses crises d'angoisse quand il dort, faites attention. » Lui annonça discrètement le playboy.

Il haussa les sourcils quand il apprit que son petit ami faisait des crises d'angoisses. Chris se souvenait parfaitement de Wanda qui s'était mise à faire une crise devant tout le monde avant d'annoncer que ce n'était pas la sienne. Chris se souvenait parfaitement du moment ou il avait su que Dyson faisait des crises alors que lui ne pouvait rien faire mais maintenant cela pouvait changer. Chris remercia une nouvelle fois le playboy avant de se rapprocher de Dyson. Il posa délicatement sa main sur le bas du dos du brun.

« Tout vas bien ? On peut monter sur les vaisseaux, c'est bon ? »

« Oui, ça ira, je vais bien. »


hris afficha un petit sourire quand il comprit que Dyson irait bien. Pourquoi cela n'irait après tout ? Il serait entouré d'amis, d'alliés et Chris serait là pour lui si jamais cela n'allait pas. La Magic League embarqua alors dans le vaisseau Wakandais laissant les avions de L'armée Rebelle aux autres passagers. Le trajet paressait si long et si calme à la fois. Captain était resté à côté de Dyson ne voulant pas que ce dernier reste seul. Cela n'avait pas empêché à Chris de faire son travail de leader. Il avait posé de nombreuses questions à Tony. Que c'était-il passé tout ce temps par exemple, est ce que Brainiac avait parlé un peu de son plan. Après toutes les questions qu'il se posait et qu'il posait, ils étaient enfin arrivés à destination dans d'imposants garages sous marins qui devaient appartenir à l'armée des rebelles. Alors comme ça c'était Tony Stark maintenant le chef.. Pourquoi pas. Tout le monde avait prit des ascenseurs qui menait aux chambres et le playboy laissa le choix de chambre et du partenaire à tout le monde. Le policier posa son regard sur Stark.

« Profitez des prochaines heures pour vous reposer, j'ai mis la pression à la cuisine pour vous faire à manger. Si vous voulez voir Manhattan, c'est en haut, faites gaffe par contre. » annonça Stark à tout le monde.

« Reposez vous bien, vous aussi. »

Un petit sourire se dessina sur le visage de Chris qui finit par ouvrir la porte d'une chambre tout en faisant signe avec sa tête à Dyson d'y entrer. Une fois que le brun fût à l'intérieur, il le suivit fermant la porte à clé juste derrière lui. Un lourd silence s'installa avant que Chris se s'assoit au bord du lit tandis qu'il se frottait nerveusement les mains.

« Tu sais, Wanda t'a sentit tout à l'heure dans le vaisseau de Brainiac. Tu faisais une crise, je l'ai vu parce qu'elle en faisait une elle aussi. Je te vengerai.. Je dois réagir, pas comme la dernière fois. »


« Je suis vraiment désolé. Tu ne peux pas savoir à quel point je m'en veux, de ne pas avoir été là pendant des mois. J'ai vraiment essayé de revenir et... » annonça t-il un peu honteux.

Avoir une petite discussion avec lui maintenant était pour Chris la meilleure des solutions. Il voulait juste savoir si Dyson lui ne voulait parce qu'il n'avait pas été le plus brave le jour ou… Le jour Dyson s'était fait empaler par Thanos. Le blond afficha une petite moue faisant signe à Dyson de venir s'asseoir à côté de lui sur le lit et une fois fait, il pencha légèrement la tête sur le côté/

« Et quoi ? »

« Brainiac m'a fait croire que tu étais avec quelqu'un d'autre. Et... c'est stupide mais comme je n'étais plus là, je me disais que... J'ai du te faire souffrir en partant alors que tu aies rencontré quelqu'un c'était une possibilité mais ça m'a vraiment rendu triste. » Dyson afficha une moue honteuse avant de lever la tête vers Chris. « Je me rends compte que c'était stupide, mais ça m'a rappelé que je t'ai laissé pendant 5 mois et que ça a du être dur pour toi, je suis vraiment désolé. »

Chris fronça les sourcils un peu surpris à cause de l'annonce qu'il venait de faire.

« J'étais avec quelqu'un ? Il raconte vraiment n'importe quoi. J'ai passé 5 mois à te chercher. Tu m'as horriblement manqué et ça a du être plus dur pour toi que pour moi. Regarde tu es mort de fatigue. Et ce n'est pas stupide. Tu n'es pas stupide »

Son agacement pouvait se faire clairement entendre. Ce n'était pas contre Dyson au contraire mais contre Brainiac, comment avait-il osé dire ce genre de chose ? Chris n'avait rien fait pendant cinq mois à part espérer sa venue et d'ailleurs maintenant son petit ami était devant lui mais son inquiétude n'était pas tombé. Dyson était épuisé et il souffrait. Le blond se mordit nerveusement la lèvre inférieur alors que sa main passa délicatement sur le bras de son partenaire avant de venir se loger à la racine des cheveux brun de ce dernier. Les yeux bleus de Chris se posèrent sur le visage épuisé de Dyson avant qu'il ne dépose tendrement ses lèvres sur celle de son petit ami, une première fois. Court mais tendre. Le corps du Green Lantern frissonna et ce fût à ce moment là qu'il décida de l'embrasser une nouvelle fois, un baiser bien plus langoureux cette fois. Profitant de chaque instants, de chacun de ses touchés. Il sentit clairement les bras de Dyson s'enrouler autour de son corps avant de sentir que ce dernier le tiré avec lui dans le lit. Une fois allongé, Chris se décolla doucement de ses lèvres en affichant un petit sourire.

« Je ne suis pas fatigué, enfin je... j'avais juste besoin de te retrouver. C'était juste de toi que j'avais besoin. »

Le sourire de Chris disparut petit à petit alors qu'il essayait de se rassurer sur le sujet de Dyson. Le blond était là maintenant alors il devrait se reposer. Une petite moue s'afficha sur le visage du Captain tandis que sa jambe se posa délicatement sur celles de Dyson lui faisant bien comprendre qu'il ne partirait pas. Ses bras entourèrent le corps de son petit ami alors qu'il enfouit son visage dans le cou brûlant de son partenaire. Chris était si bien à ce moment là oubliant pourquoi il était sur Terre 2 et toutes les inquiétudes qu'il avait pour cette mission. Il embrassa délicatement la peau du cou de Dyson, une fois, puis deux, puis trois et même une dizaine de fois avant de murmurer contre sa peau.

« Je suis là. Et j'ai besoin de toi. J'ai même... »


Non ne le dit pas Chris. Penser au sexe dans des moments comme ça. C'est juste que c'était rare que son corps accepte d'être dans cet état là. Mais il préférait rassurer et câliner Dyson pour l'aider à s'endormir alors il ne dit rien, se contentant de sourire tendrement.

« Chris... arrête moi si tu ne veux pas. »

Le brun passa alors ses mains sous le haut de Chris avant de lui retirer. Le leader haussa les sourcils légèrement surpris du geste que son partenaire venait de faire alors lui aussi en avait autant envie. Chris afficha un petit sourire, étrangement il oubliait sa peur de le faire pour la première fois avec un homme. Parce que oui Dyson était sa première fois. Il fit basculer son partenaire sur le lit alors que le corps de Chris se tenait juste au dessus. Il se rapprocha doucement du visage de son petit ami et il frotta encore une fois son nez contre celui de son partenaire. Après ça, ses lèvres dévoraient encore et encore celle de Dyson, ses mains retiraient les couches de vêtements qui étaient en trop rendant le frottement de leurs peaux bien plus agréable. Dans la pénombre de la chambre on pouvait clairement apercevoir deux ombres qui s'enlaçaient et se retrouvaient tout en murmurant leurs prénoms et de doux je t'aime.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
La rose et l'armure - Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé j'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé. Alors j'ai mis la route en pause à ses cotés me suis posé puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevé.

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 599

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 24 Sep 2018 - 23:56


« Magic League 3 : La chute des Héros »


Evelyn avait suivi son guide en direction de sa chambre suivi de la jeune Kara qui devait avoir reçu une chambre non loin de la sienne. Maintenant qu'elle était éveillée, il lui semblait bien moins évident de la regarder, comme si l'idée de lui parler sembler la gêner. La jeune femme semblait vaillante et pleine de vie mais elle avait pris quelques risques inconsidérés jusqu'alors, sans doute dû à son jeune âge. Evelyn avait du mal avec le jeune âge... excepté peut-être celui de sa fille... et encore, cela dépendait des moments. Mais il fallait bien avouer qu'Iris n'agissait pas non plus comme un bambin normal.

Pendant le silence qui l'avait accompagné jusqu'à son dortoir, elle n'avait pu s'empêcher de penser aux nouvelles recrues qu'ils avaient récupérer sur leur route et plus particulièrement à ce Tadashi qu'ils n'avaient pu réveiller et qui était désormais entre les mains des médecins au centre de soin. Le guide leur avait montré leur chambre respective et Evelyn s'était dirigé vers la gauche, sans cérémonie avant de pénétrer dans la pièce. Ce n'était que lorsqu'elle s'apprêtait à refermer la porte qu'elle s'était stoppée net dans son élan, son regard croisant celui de Kara, dans la chambre d'en face. Un peu maladroitement, elle finit par bredouiller :

- Euh... ça va ?


Il y avait certes mieux come entrée en matière mais c'est tout ce que la blonde avait dans son arsenal. La jeune fille ne sembla pas s'en formaliser et se contenta d'hausser les épaules avec un léger sourire :

- On fait aller. Je suis encore un peu chamboulée par tout ça mais ça va. Disons que c’est pas tous les jours que je dévie un laser en servant de bouclier humain.

Elle eût un rire nerveux auquel Evelyn resta insensible, sans doute dans l'incompréhension du côté drôle de ce qu'elle venait de lui dire.

- J’ai entendu dire que c’est toi qui m’a trouvée quand je suis tombée de là-haut, je crois qu’il faut que je te dise merci.

Elle haussa les épaules pour lui faire comprendre que ce n'était rien, qu'elle n'avait fait que son devoir, ne pouvant pourtant pas s'empêcher de préciser avec le ton le plus sérieux du monde :

- Tu n'as pas à me remercier. C'est normal de ne pas laisser tomber son équipe... mais à tout bien préciser, j'aurai préféré te trouver avant que tu n'atteigne le sol... tu aurais eu moins mal...
- Je suis une Walters, j'ai la tête dure.

Elle éclata d'un rit franc et sincère qu'Evelyn tenta de suivre bien qu'en son fort intérieur, elle ne pouvait s'empêcher de penser que son côté têtu ne lui éviterai jamais un traumatisme crânien. Mais l'ancien robot avait l'étrange impression que plus qu'une expression, la phrase était une véritable construction humoristique dont elle ne devait pas percevoir toutes les ficelles et à laquelle elle risquait de faire perdre un certain rythme avec sa précision et un manque de rire. Un silence légèrement gênant s'installa avant qu'elle ne lui précise, bien malgré elle :

- Tu... tu es contente que de revoir ton père ? Après tous ces moments de silence, cela doit faire du bien... non ? Il t'a beaucoup manqué ?

Kara passe machinalement sa main dans sa chevelure avant de reprendre :

- Oh oui, je suis très contente de le revoir, il m'a tellement manqué. J'ai tellement eu peur qu'il ne se réveille jamais. Ce temps sans lui m'a paru tellement long. Oh bien sûr, j'allais le voir le plus souvent possible. Puis, il est le seul qui arrive à m'aider à gérer Lucy.
- Lucy ?
- Ah oui c'est vrai que... Lucy, c'est ma sœur. En fait, ma mère était une sorcière noire, une folle furieuse dans le genre. Ma sœur étant dotée de télékinésie, elle l'a jetée dans le Vésuve quand elle était bébé, donc ça l'a tuée mais pour sauver son âme, Nicholas, le fils du Sorcier a enfermée son âme dans mon corps. J'ai grandis en partageant mon corps et mon esprit avec ma sœur sans le savoir jusqu'au jour où le Savant Fou a fait une expérience sur moi qui a réveillée Lucy. C'est de là que me viennent mes pouvoirs télékinésiques. La cohabitation avec ma sœur est par moment compliqué... mais quand papa n'est pas loin, je sais que j'arrive à gérer.

Elle se mordit la lèvre avant de poursuivre :

- En bref...je vis avec ma soeur, dans ma tête si on peut dire ça comme ça. D'ailleurs, quand j'étais inconsciente, j'ai eu le temps de parler avec elle. Enfin bref... comme je l'ai dit, c'est...compliqué.
- D'accord !

Elle avait chantonné son "d'accord", d'une façon pas du tout adéquate à la situation. Un véritable d'accord d'entendement, comme si la jeune femme venait de lui dire de penser à prendre du pain avant de rentrer à la maison. Mais EVE ne l'avait pas fait méchamment, bien au contraire. Kara lui avait dit que cela était compliqué et la scientifique avait appris que bien souvent, lorsque les gens disaient cela, c'est qu'ils n'avaient pas envie de s'épancher plus sur les détails de leur vie par crainte d'être incompris, par honte pou parce que le souvenir était trop douleur. Le d'accord était là bien plus pour signifier que pour une fois - rare fois - elle avait compris ce que la convention sociale attendait d'elle : ne pas devenir trop curieuse, changer de sujet ou abandonner la conversation. Et comme à son habitude, Evelyn avait choisi la façon de faire la plus radicale : elle s'était reculée, prête à refermer violemment la porte de sa chambre sur la conversation. Pourtant, une ultime question qui lui brûlait les lèvres l'avait stoppé net à mi-chemin de son mouvement :

- Kara ?

Elle hésita un instant, se mordant la lèvre à son tour avant de poursuivre :

- Tu... tu l'aurais vécu comment si tu avais appris que ton papa était parti pour toujours ? Tu aurai pu survivre sans lui ?

La demoiselle, qui avait amorcé un pas vers sa chambre, se tourna pour lui faire face de nouveau. Ses pupilles passèrent alors du vert au bleu pendant quelques secondes et Evelyn se demanda si cela était du à Lucy. Mais avant qu'elle puisse lui poser la question, Kara avait repris d'une voix douce :

- Je ne sais pas... je pense que j'aurais tenté de vivre avec. Après, j'ai mes frères et soeurs, ils auraient été là pour moi mais je ne sais pas, je crois que s'il était véritablement parti, une part de moi serait morte avec lui. C'est con mais pendant ses mois de coma, j'ai su qu'il se réveillerait, j'en étais certaine au fond de moi.

Elle inspira grandement avant de poursuvre :

- Je pense que j'aurais pu survivre sans lui. après tout, toutes les personnes qui s'en vont ne partent jamais réellement, elles sont toujours là, dans nos souvenirs, dans nos coeurs, dans notre vie. elles restent là tant qu'on pense à elles, les personnes qu'on a aimé un jour ne partent jamais, pas tant qu'on vit pour s'en rappeler.

La blonde se contenta d'hocher la tête maladroitement et referma la porte avec douceur tandis que Kara la saluait :

- A tout à l'heure, Eve !


Après cette discussion qui l'avait quelque peu déstabilisée, Evelyn entra dans sa chambre et s'effondra sur son lit, toujours vêtue de sa combinaison de guêpe, les bras étendus à la vertical, les yeux rivés vers le plafond. Ce que lui avait dit Kara l'avait profondément blessé. Elle savait que la jeune femme ne l'avait pas fait exprès, elle n'avait d'ailleurs fait que répondre à ses questions. C'était de la faute d'Evelyn et uniquement la sienne si elle était désormais si mal. Il était parfois difficile d'être confronté à la réponse des questions qu'on posaient, surtout quand la vérité en ressortait. Kara avait vécu l'absence de son père comme un manque puissant et profond... mais elle avait toujours pu garder l'espoir que cela se résolve... Iris n'en aurait jamais l'occasion... est-elle destinée à errer dans la solitude et la douleur ? Et voilà qu'elle était désormais la plus horrible des mères qui pouvait exister : elle-même avait abandonné sa fille... elle avait beau être avec Wilson et Evelyn avait beau avoir confiance dans cet autre Wall-E, elle ne pouvait s'empêcher de penser à l'idée qu'Iris soit peut-être d'ores et déjà orpheline... Elle aurait tant voulu que sa fille vive avec son père plutôt qu'avec un souvenir de lui... mais la vie en avait décidé autrement et à présent, tout reposait sur elle.

Cette pensée lui avait mit un stress supplémentaire, un stress qu'elle n'aurait jamais pensé avoir. Les responsabilités, les missions, tout cela avait toujours fait partie de son quotidien, c'était pourtant ce qu'elle gérait le plus. Alors pourquoi tout cela devenait soudainement insurmontable ? Sans doute parce qu'il n'était plus là et qu'il était le seul qui lui avait toujours fait croire en un avenir parfait... Il fallait pourtant continuer... pour Iris, pour Honey, pour ses amis... pour Wilson... le nouveau... Torturée par ses pensées, elle s'était brusquement relevée pour s'asseoir au bord de son lit, sa tête entre les mains. Seule le bruit de la porte qui s'ouvrait l'avait déconcentré, lui faisait brusquement relever la tête. Hank se tenait dans l'embrasure de la porte et l'observait avec un sourire :

- Si ma femme avait vu ce que vous avez fait de son costume, elle serait vraiment fière.

Evelyn constata qu'elle ne l'avait même pas entendu frappé, bien qu'elle était persuadée qu'il l'avait fait. Le docteur Pym était bien trop poli pour entrer dans la chambre d'une femme comme ça. Déglutissant et se raclant la gorge, elle tenta de se redonner une contenance, tout en restant pourtant assise sur le lit :

- J’espère... et j’espère que vous en être fier aussi...

- Très. J'ai l'impression que vous faites revivre sa mémoire. Je vous en remercie, Fanny Evelyn. (oui oui Cyril a bien dit Fanny dans les instructions, je voulais le laisser pour me donner l'impression pendant deux secondes d'être aussi cool et canon qu'Evelyn, en costume de Guêpe de surcroît et parlant à Hank Pym [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 3109594688)

Un peu gênée, elle se contenta d'un sourire timide, les joues légèrement rosies et d'un faible sourire :

- Je pense que je m’amuserai bien plus à ce jeu si... si j’étais sûre de revoir ma fille... elle me manque vous savez ? Et je ne sais même pas comment je me suis retrouvée ici.. Vous avez une idée ?

Il soupira.

- Brainiac est puissant. Vous avez du remarquer les vortex que Thanos peut ouvrir à sa guise, nous ne comprenons que très peu de choses sur leurs pouvoirs, leurs origines, leurs technologies. C'est là toute son avance : puissant, oui, mais surtout inconnu.
- Mais pourquoi que nous deux ? Nous étions dans une pièce pleine de monde... la puissance du vortex aurait du en aspirer plus...

Hank eut un air songeur et Evelyn le laissa parvenir à ses conclusions.

- Peut-être que nous trouverions des réponses si nous savions d'où vient Brainiac. Votre intelligence artificielle ne nous aide pas, il n'aurait absolument aucune origine dans notre univers, c'est problématique.

Ce nouveau problème à résoudre la galvanisa, la poussa à se remettre debout. Elle était déjà parvenu à la fin de son raisonnement lorsque ses genoux se déplièrent et elle haussa les épaules, comme si elle allait énoncer le fait le plus simple du monde :

- Alors s’il n’a aucune origine dans notre univers, nous devrions lui en trouver une ailleurs... dans... un autre univers... nous savons déjà ouvrir des vortex d’un monde à l’autre apparemment... il suffirait de déterminer si Terre-1 et Terre-2 sont séparées d’un monde ou d’un univers... si nos deux terres sont dans deux univers différents alors nous avons déjà la capacité de mélanger les ensembles... il ne nous manquera que sa provenance et la partie sera remise à zéro.
- Je pense que si nous réussissons à comprendre comment Thanos ouvre ces vortex... nous aurions une très bonne pîste de recherche.

Elle se mit à réflechir, évoluant dans la pièces à grand pas. C'était toujours à ce moment-là qu'il manquait un tableau blanc. Le monde manquait de tableau blanc. Comment avait-on pu oublier les tableaux blancs ? Pourtant l'homme le plus primitif avait comprit la nécessité d'écrire sur les murs pour libérer son esprit ! Le tableau blanc devait être disponible dans toutes les pièces et pourtant... ilfallait là se résoudre à s'exprimer qu'à l'aide de grands gestes...

- Leur technologie ne doit pas être bien différente de la nôtre. Peut importe ce qu’ils font en somme. Et ce qu’il font c’est... creuser des trous, ouvrir des brèches... comme nous. Quand on utilise une perceuse, peu importe le modèle, elle fera toujours des trous ! En revanche... la puissance de l’engin permettra de dire si elle creusera des trous dans du bois ou dans de la roche... si l’on part de ce postulat... la seule chose qui nous manque... c’est l’énergie nécessaire et celle-ci... nous la trouveront qu’avec eux...


Elle avait fini sa tirade en pointant du doigt la fenêtre pour lui figurer les vaisseaux qui attendaient dehors, en suspension dans les airs.

- Très exact. Peut-être que nous avons un moyen de savoir d'où vient une énergie pareil.

Il lui lança un nouveau sourire :

- Vous êtes excellente, Terre-2 a peut être une avancée scientifique par rapport à votre monde, mais il nous manque quelqu'un comme vous ici.

Il s'approcha d'elle pour lui montrer son habillement :

- Je crois que vous êtes prête pour la botte secrète de ce costume.

***

Après avoir pris une bonne douche chaude qui l'avait libéré de tous ses doutes et l'avait pousser à vouloir avancer pour retrouver sa fille, elle s'était vêtue du survêtement qu'on lui avait prêté et qui était nettement plus confortable à porter en plus de sentir le propre. Elle s'était alors diriger dans l'immense cantine où le reste de l'équipe se massait déjà pour manger.C'était à cet instant qu'elle prenait conscience de toute l'ampleur de l'armée. Ils étaient tellement que la cantine était bien plus un réfectoire qu'une simple cantine. Evelyn se servit généreusement en moussaka et sauta presque de joie en apercevant de la tarte à la citrouille pour le dessert et se dirigea vers le morceau de la large table prise par son groupe où il restait encore de la place. Elle fut bientôt rejoint par Killer Frost qui entama la conversation presque instantanément :

- L'année dernière, quand nous étions en train de dominer le monde, nous nous sommes interessés au couple Pym. Ant Man et la Guêpe. Votre costume est puissant. Dangereux, mais vous êtes plus forte que n'importe qui ici.

Evelyn haussa alors les sourcils, légèrement surprise par sa façon de l'aborder plutôt cavalière mais surtout par ce qu'elle venait de lui dire sur la force de son costume. C'était insensé. Elle était l'une des dernières à rejoindre le groupe et bien plus malgré elle que par volonté propre... dans la hiérarchie militaire ce n'était pas spécialement à ce genre de recrue qu'on confiait l'arme lourde :

- Ben pourquoi me l’avoir donner si c’est le plus puissant? C’est Chris le chef... ou Dyson maintenant qu’il est là... un des deux en tout cas mais pas moi...


De sa fourchette Lisa pointa la poitrine d'Evelyn puis... son entre-cuisse avant de préciser :

- Chris est pas équipé au niveau de la poitine et un peu trop au niveau de l'entre-jambe, ça posait problème j'imagine.
- Ooh...

La blonde resta légèrement bouche-bée, naïvement surprise de la réponse. Pourquoi fallait-il toujours que ce soit un problème de carrosserie ? Ca n'avait encore moins de sens dit comme ça... Killer Frost se contenta de faire un clin d'oeil à Chris et Evelyn lui fait un signe de la main amical accompagné d'un sourire gêné avant de reposer son attention sur son interlocutrice qui prit une gorgée d'eau :

- Nous n'avons pas pu tout savoir sur le domaine que touchait ces costumes, l'univers de l’infiniment petit. Mais je suis certaine que le Docteur Pym ne vous dit pas tout.
- Et vous pensez que ça devrait nous inquiéter le fait qu’il ne dise pas tout ?

Elle était sceptique. Elle n'était pas une véritable adepte de la vérité absolue. Elle était plutôt même douée pour garderles secrets, sa plus grande mission avait d'ailleurs était top-secret. Elle ne l'avait jamais dévoilée, pas même à Wall-E lorsqu'il le lui avait demandé. Et puis, la discretion de Pym était tout à son honneur : l'ex méchante venait de lui avouer que les mystères de son costume n'avaient encore jamais été percés à jour... le voilà le fameux avantage qu'ils cherchaient... Lisa en avait profité pour avaler une boucher avant de reprendre :

- Je ne pense pas que ça devrait nous inquiéter. Ou un peu, il doit y avoir un danger mortel, ce genre de truc typique des histoires de héros, mais votre espèce, celle des super-héros, finit toujours par survivre à ces conneries dans les films. Mais je pense surtout que ça veut dire qu'il y a tout un univers exploitable aux possibilités remarquables.
- Je ne suis pas un super héros... et on ne survit pas toujours non ... mais je ferai de mon mieux pour exploiter toutes ces possibilités... surtout si nos ennemis ne connaissent pas grand chose à la technologie de ce costume... au moins un avantage que nous avons sur eux.
- Tant mieux. Soyez plus maligne que Brainiac. Ca a l'air impossible mais... on dirait que c'est possible pour vous.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

H-Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


H-Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Fv8w

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4627

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Mer 26 Sep 2018 - 4:25



COMMENT CA J'AI PAS DROIT A UN MASSAGE ?
Pffff. T'as vu ça Jeff ? Tous des rabat-joie dans le coin. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 4037676933 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 1325677926

Feat. Tous les tarés qui ont signés pour cette mission suicidaire tant attendu. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 2750729395 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 675216545

.




Hé ! Mais c’était quoi ces conneries hein ? Non seulement je m’étais retrouvé coincée dans un asile et j’avais même pas pu avoir mon massage parce que le gardien était complètement stupide, mais en plus, ils voulaient tous aller dormir alors qu’on avait même pas commencé à faire la fête ? Mais c’était quoi cette équipe hein ? En plus, ma chambre, elle était toute pourrie. J’avais fouillé tous les recoins à la recherche d’un truc amusant, à faire, mais y avait rien du tout. Vous m’entendez ? RIEN DU TOUT.

Et puis, j’avais pas envie de rester là moi hein ? Non non non monsieur. Alors je suis sortie de la chambre sur la pointe des pieds en refermant la porte trèèès doucement, avant de laisser échapper un rire victorieux dans le couloir et de commencer à regarder les deux côtés du couloir. Alors je commençais par quel côté ? La droite, ou la gauche ? En pleine réflexion,je suis restée silencieuse un doigt sur la bouche. Jusqu’à ce que j’en ai marre et que je décide de ressusciter la reine que j’avais déjà décapité une centaine de fois, pour décider des choses à ma place. Mais comme elle m’irritait, j’ai finalement décidé de la balancer dans un volcan et d’utiliser une simple comptine pour choisir. Et au final, j’étais toujours au même point. Assise dans le couloir, à balancer une lame que j’avais trouvé dans le mur d’en face, après l’avoir enchanté pour être sur, que la lame s'enfoncerait bien dans le mur. Parce que sinon, c'était pas drôle.

- Pfffff. Je commence démotivée avant de penser à un truc suuuper amusant. Si ça se trouve, ils avaient des trucs super fun planqué dans le coin ?! Remontée à bloc, je me lève d’un bon et regarde de droit à gauche avant de dire. Même pas peur vieille bique, les portes, j’vais toutes me les faire. Ah ah !

Et c’est comme ça, que j’ai commencé à fouiller dans le coin, parce que ça ne pouvait pas juste être un endroit tout naze. C’était sous terre donc forcément, y avait des trucs mortellement amusant planqué quelque part. Et il me restait juste à découvrir où… Excitée, je sautille et chatonne dans le couloir en ouvrant les portes à la volée. Armée de mini caméra que j’avais trouvé sur un lit, sans surveillance, j’examine chaque pièce avant de pousser un soupire de mécontentement et de refermer les portes, boudeuse. Jusqu’à ce qu’une porte s’ouvre et que je me retrouve nez à nez avec une inconnue qui pousse un petit crie, surprise.

- Euuuuh… Mais c’était pas ce que j’avais demandé hein ? Et ils sont où les trucs marrant que j’avais demandé ? Je commence avec une petite voix, déçue alors que la jeune femme resserre son emprise sur la serviette autour de sa taille. Et là, je réalise une chose. Que je la connaissais pas. Et si je la connaissais pas, ça voulait dire, qu’elle venait forcément d’ici ! Et si elle venait forcément d’ici, ça voulait dire que..

- Ah ah ! Crotte de bique, j’ai enfin trouvé ! Je m’exclame triomphante avant de m’approcher de l’inconnue et de lui adresser mon expression la plus innocente. Même le chat potté il était pas aussi doué que moi, j’vous ferais dire ! Suite à quoi, je lui demande avec une petite voix mielleuse. Dites, vous habitez ici hein ? Donc vous savez où se trouvent les trucs amusants ? Hein ? HEIN ? Je dis en haussant légèrement le ton, pleine d’espoir, avant de reprendre en essayant de rester calme. Du coup, vous sauriez pas où je peux trouver un lance flamme ? J’en ai besoin pour faire griller mon pop corn.

Bon, il me fallait aussi des graines de maïs pour que ce soit la vérité, mais elle allait bien me dire ou en trouver un hein ? Hein ? Le maïs, c’était qu’un détail après tout. Trois fois rien. Si j’en avais pas, c’était pas grave, tout le monde savait ça. Le pop corn, on pouvait en avoir sans maïs, juste avec un lance flamme. Et le premier qui oserait dire le contraire, j’allais l’ouvrir de haut en bas avant de tout donner au boucher du coin !

Visiblement, elle savait pas. Affichant une moue déçue sur mon visage, je reprends alors après un court instant de réflexion.

- Et sinon, vous croyez qu’avec un lance roquette on peut faire griller des toasts ? Où ce serait mieux d’utiliser un lance grenade ? Moi la dernière fois, j’ai tenté de couper mes tartines avec une tronçonneuse parce que c’était beaucoup plus amusant, mais les toons qui habite avec moi, mon privé de mon jouet. QUEL BANDE DE RABAT-JOIE ! Un jour, je vais tous les faire cramer. Ah ah !

Et ce jour, je l’imaginais déjà moi ! Oh comme ça allait être beau ! On se rassemblerait tous autour de la maison, à faire griller des mashmallows et à discuter de tout et de rien, pendant que les habitants hurleraient à la mort avant de mourir dans d’atroce souffrance. Mais si je voulais le faire, j’avais intérêt à le faire dans le dos de moustique. Parce que j’étais sure, que c’était le genre emmerdeur, tout comme moi avant. Pffff.

- Oh je sais ! Dite, vous auriez pas une petite bombe, toute gentille, toute minuscule dans le coin par hasard ? C’est pour un ami… Je demande feignant l’innocence jusqu’à ce que la jeune femme décide de faire demi tour et de partir rapidement dans l’autre sens. Alors que je lui cours après derrière et que j’hurle pour qu’elle m’entende. ET DE L’ACIDE, VOUS EN AVEZ DE L’ACIDE ? OOOOH ET UNE CHAISE ELECTRIQUE ALORS ? J’AI PAS EU DROIT À MON MASSAGE À L’ASILE D’ARKHAM MOI !!

Boudeuse et déçue, je reprends ma fouille du couloir lorsque je tombe enfin sur un visage amical. Jeff était entrain de faire un truc super chiant ! Bien plus chiant que les deux autres d’a côté, qui avait m ême pas prit la peine d’installer un caméra pour me donner la vidéo que je puisse la mettre sur internet, j’en étais sur ! Dépitée, je m’approche de lui et du truc chiant qu’il lit avant de m’effondrer sur son lit découragée.

- Pffff. Y a rien de drôle à faire ici, j’m’ennuie.. Je commence à l’attention de Jeff qui après m’avoir vu entrer, m’adresse un grand sourire et reprends. « Tiens, tiens, comme c’est étonnant ! » Et ça voulait dire quoi ça hein ? Bien sur, que c’était étonnant d’abord ! Si encore y avait des endroits ou je pouvais exprimer mon art, j’y serais hein ? Mais c’était tout naze ici, il se passait absolument rien. ET LES DEUX D’A COTE QUI PENSAIT MEME PAS AU PETIT CAMARADE POUR LES RAGOTS, QUEL BANDE DE SALE ÉGOÏSTES ! Eux, ils méritaient bien une petite boite surprise tiens !

Je reprends cependant très vite.

- Non seulement y’a même pas eu de mort mais en plus, j’ai même pas eu le droit à mon massage parce que le gardien était complètement stupide. Et puis mon explosion. Je reprend sur un ton larmoyant. J’ai même pas eu droit à une toute petite explosion, C’EST UN SCANDALE ! J’hausse le ton énervée avant de reprendre indignée. Pffff. Heureusement que t’es la toi hein ? Toi au moins, TU SERS À QUELQUE CHOSE ! J’hurle irritée à l’attention des autres (surtout aux deux bruyant d’a côté) alors que mon copain Jeff se lance à son tour. « Bien sur, je sers toujours sauf que visiblement on l'oublie ! Que des incultes t'façon ! » J’acquiesce d’un signe de la tête une moue déçu affichée sur mon visage avant qu’il ne reprenne après avoir poussé un soupire et esquissé une petite moue aussi. « Oh c'est dommage que tu n'ai pas été là, mais au tout début j'ai fais une explosion ! J'ai pensé à toi d'ailleurs ! J'ai enfoncé une de mes grenades dans la bouche d'un monstre gluant et noir bien deguelasse. Il a fait ... » La, Jeff pose son livre sur ses jambes et mime l’explosion avec ses mains. Avec un regain d’intérêt je m’exclame.

- Ah ah ! Touché ! Avant de reprendre dégoûtée. Pffff. Et moi, j’ai juste eu droit à un piaf à la con même pas doué pour les rencard en plus. C’est nul ! Je reprends boudeuse, les bras croisés contre ma poitrine pendant que Jeff réajuste son sous pull noir.

« Je vais te faire un cadeau ! » M’annonce t-il alors qu’il se dirige vers la ceinture de son costume. Excitée, je tape dans mes mains silencieuses avant qu’il ne revienne avec une grenade. UNE GRENADE !!!! Oooooh, Jeff savait vraiment parler aux femmes. Pourquoi l’autre aveugle de captain bourrique ne voyait pas qu’il était parfait hein ? Oui je suis pas censée le savoir et alors ? On vous a pas prévenu que j’avais 1/4 de Deadpool dans mon cocktail hein ? Mais vous êtes vraiment nul en faite ! Non j’avais aucun respect. Et je pouvais même fouiller dans vos sous vêtement sans éprouver la moindre gêne non plus. Intrusive jusqu’au bout. Comment ça, si je l’avais déjà fait ? Peut-être. Mais j’avouerais pas avoir mis les affaires dans la chambre de moustique en vente sur internet, parce qu’il avait aucune preuve c’était moi. Et si je le savais, c’était juste parce que j’avais vu ses affaires sur internet, pas parce que j’étais responsable de la vente. Et maintenant, chuuuuuuut ! Taisez-vous sinon, il va grogner moustique. Zou !

- Ooooooh merci merci MERCI !!!! Je reprends folle de joie avant de sauter des les bras de mon copain Jeff, fournisseur officiel des trucs sympa à Storybrooke et aussi, hors de Storybrooke. Suite à quoi, Jeff reprend d’un ton légèrement autoritaire. « Il ne m'en reste que deux, j'en garde une pour moi, et je t'en donne une ! MAIS tu l'a fais pas exploser maintenant d'accord ? »

- Ooooh bon d’accord. Je reprends déçu avant de me stopper net, en pleine réflexion. Hmmmmm. Songeuse, un doigt sur la bouche, je reste un moment immobile avant de relever la tête et de récupérer une petite boite accrochée sur l’un de mes bracelets. Après tout, je ne pouvais quand même pas le laisser sans rien pour se défendre hein ? Il lui FALLAIT une boite surprise. Tiens, cadeaux. Je lui tend la breloque avant de reprendre joyeuse.

- J’AD-ORE les boites surprises. Avec elles, ont sais jamais sur quoi on va tomber. Explosive, incendiaire, glacée… Et en plus, elle son super stylée ! Je dis à mon coapin Jeff, avant que mon visage ne se décompose aussitôt et que je reprenne.

- Oooooh maintenant, j’ai envie de savoir ce que c’est. Dit, tu crois que tu vas avoir droit à quoi toi ? Je demande avec un regard et une petite voix triste qui se transforme presque aussi vite en enthousiasme. Oh je sais ! Dit donc, ça te dirait d’aller faire cramer des trucs ? Ch’ui sure qu’ils ont des allumettes dans l’coin.

C’était une obligation même ! Mais dans tout ça, Jeff avait pas eu le temps de me répondre, du coup, il le faisait après.

« Oh les surprises ! Je suis pas forcément fan, j'ai eu ma dose de surprise aujourd'hui, on va garder ça pour demain ! » Jeff m’adresse un petit clin d’œil auquel je répond avec un signe de la tête lorsqu’il reprends après avoir rangé la petite breloque dans l’une des poches de son pantalon, un sourcil arqué, tenté par ma proposition. « Et bien pourquoi pas ! On pourra toujours accuser Darkseid ou Brainiac hein ! Enfin non on va les accuser, parce que nous on va dire qu'on cherchait juste à améliorer la puissance de nos armes et que PAF comme les chocapics les deux sont venus mettre le feu à nos joujous ! » Et c’était une super idée ! Jusqu’à ce que je me rende compte que les billes à ma ceinture étaient détachables et que je commence.

- Hééé ! Mais j’ai pas envie de jouer aux billes moi ! C’est quoi ça ? Je fais rouler la petite bille entre mes doigts lorsque mon copain Jeff tente une proposition.

« La bille ? Je ne sais pas trop, c'est peut être un truc paralysant ? Ou au non, c'est pas un gaz ? »

- Tu crois ? Je demande pleine d’espoir à Jefferson alors que mon intérêt devient plus visible a chaque seconde qui passe. Ça me disait absolument rien. Ou pas grand chose. Mais il avait sans doute raison hein ? Non ! Il avait raison même ! Je le sentais, c’était certain, c’était ENFIN CE QUE JE CHERCHAIS !! Enfin, juste pour les 3 prochaines minutes hein ? Parce que j’étais une femme active, vous savez ? Mais pour les prochaines minutes, c’était tout ce que je voulais. Et comme j’étais curieuse, il fallait que j’essaie.

- Allez hop ! Je dis alors que je laisse tomber la bille par terre avant de l’écraser avec mon pied. Jeff et moi, on se penche et on inspire profondément pour essayer de respirer un maximum de gaz, mais au final, il ne se passait absolument rien. C’ETAIT QUOI CETTE ARNAQUE ?!

« Huuum Protoxyde d'azote c'est fou quand même ce qu'on peut faire avec un seul composé ! » M’informe Jeff avant d’en respirer une nouvelle bouffée.

- MAIS JE SENS RIEN ! Je me plains outrée après avoir respirer une nouvelle fois le gaz à plein poumon. POURQUOI CA MARCHE PAS ? Je demande à haute voix vexée.

Jusqu’à ce que j’en respire une dernière bouffée et que je continue.

- Hé ! Mais c’est pas juste ! C’est quoi ce truc tout pourri d’abord hein ? J'croyais qu'ils étaient sérieux moi, dans cette magic truc queen machin chose oooh et puis ZUT ! Cette fois, mon ton se fait plus menaçant, la colère est parfaitement visible sur mon visage. ATTENDEZ QUE J’LE TROUVE MOI, LE GROS NUL QUI C’EST OCCUPE DES ARMES. J’VAIS LUI FAIRE UNE EPILATION FAÇON RAPE A FROMAGE MOI, VOUS ALLEZ VOIR. D’autant plus, qu’il était cruel avec ça ! Parce qu’il avait donné de faux espoirs à une pauvre et faible femme comme moi. C’était impardonnable ! Et interdit par la lois en plus ! C'était obligé même que je gagne !

« Oh justement c'est parce que Géo' ne te connaissait pas avant qu'il a fait ça, j'suis sur que s'il t'avait directement rencontré, il t'aurait fait un truc d'EN-FER ! Il est très bon le gars ! »

C’était qui ça Géo ? Un bouquin de géographie ? Il pouvait pas avoir un nom courant comme tout le monde non ? Pfff.

« Oh Harlinaaaaa je sais ! » Reprend Jeff enthousiaste. « Souviens toi, on avait parlé y à un moment de ça, au manoir, des expérimentations de drogues que je faisais sur toi ! Je pense avoir trouvé quelque chose qui pourrait avoir un petit effet ! »

- On tu crois ? Je demande avec un regain d’espoir tandis que mon copain Jeff s’avance vers la table de chevet pour y récupérer un poignard ranger à l’intérieur, avant de tendre une de ses mains vers moi.

« Le bras qu'on m'a greffé n'est pas seulement super classe, il produit aussi constamment une drogue de synthèse qui, techniquement, tue environ un cocaïnomane toutes les minutes s'ils pouvaient la sniffer. Alors combiné, à mon sang, qui je pense produits aussi naturellement de la drogue, et au fait qu'il y en a tout le temps, peut être que ça pourrait te faire dresser les poils de la nuque si tu vois ce que je veux dire ! » Incertaine, je regarde Jeff relever les manches de son col roulé et appuyer la lame fronde sur une veine saillante au creux de son coude avant d’y faire une petite entaille. « Je t’en prie, sers toi ! » Me dit-il avec un petit rire malsain.

Euh… j’étais pas très sur là quand même. Y avait pas un autre moyen d’avoir la drogue ? Parce que j’étais pas un vampire hein ? Ni un damné ! Et puis en plus, si ça se trouve, y aurait des effets secondaires super bizarre. Peut être même… mortelle ?! SUPER !!!!

- Ah ah ! Si je crève d’une overdose, c’est que t’auras réussi ton défi Jeffy ! Je lance excitée à Jefferson - non gênée par mes propos puisque la mort ne déclenchait chez moi que curiosité quand à la façon de mourir et des rires parfois hystérique - avant de porter mes lèvres à son bras pour y boire un peu de son sang.

Sauf qu’encore une fois…

- MAIS C’EST NUL ! Je m’étais exclamée courroucée avant de laisser planer un petit temps de pause. Attends, je crois que je sens un truc… Ah non, c’est juste la musique dans ma tête qui reprend. J’annonce sérieuse avant de dire. SI J’CHOPE L’ENFOIRE QUI M’A DONNE DE FAUX ESPOIR, J’VAIS L’SAIGNER ET ENSUITE, J’VAIS LUI FAIRE UN GOMMAGE À L’ACIDE. Le ton de ma voix s’adoucie légèrement tandis que je continue. Tout le monde aime les trucs gratuits hein ? Et puis c’est si gentiment offert...

Réplique qui me semblait familière en partie, après l’avoir dite. Et à laquelle Jeff avait répondu presque aussitôt.

« Oh celui qui a besoin d'un gommage c'est Venom le monstre gluant, alors lui honnêtement, tu aurais vu sa gueule t'aurais crié tellement qu'il était laid, vraiment même un cadavre en putréfraction est plus sympa ! »


PLUS TARD

Pour me remonter le moral, Jeff et moi on était parti à la recherche des trucs mortellement dangereux et donc forcément amusant, que les égoïstes et rabat-joie du coin avait planqué dans les parages. Mais à chaque fois qu’on voulait faire un truc amusant (j’avais même prêté pour l’occasion mon adorable et gentille petite batte renommée « Bat-boom » ou « Bam-bat » j’étais pas encore sure à Jeff) mais y avait toujours un emmerdeur pour se mettre en travers de notre route. Tout ça parce qu’on étaient enthousiaste et super excitée ! Moi je m’en serais bien débarrassée hein ? Surtout que j’avais trouvé des endroits qui m’inspirait assez, pour que je sorte mon marteau ou que je décroche une petite boite surprise de l’un de mes bracelets, pour que j’en fasse des œuvres d’art. Enfin, des brouillons. Mais encore et toujours, il y avait forcément un barbare dans le coin pour nous empêcher de s’amuser un peu ! On avait même pas pu participer à l’élaboration des plats, tout ça parce que balancer une boite surprise dans la pièce réfrigéré n’était pas une façon convenable de faire chauffer les aliments. Qu’est-ce qu’ils en savaient d’abord hein ? Ils avaient déjà essayé peut-être ? Parce que si ça se trouve, ça marchait très bien d’abord ! Et puis, pourquoi ils nous harcelaient comme ça ? Ils étaient où les poulets quand on avait besoin d’eux ? Encore à se taper des donuts je pari ? Quelle honte !


En tout cas, voilà que je me retrouve assise à une table, boudeuse, à regarder sans grande envie la nourriture qui se trouve dans mon assiette. Ça avait l’air super hein ? Mais en faite… non. J’étais certaine que j’aurais pu faire mieux. Beaucoup mieux même.

Je pousse un soupire lorsque je sens une présence approcher, présence qui s’installe à côté de moi. Je continue à déplacer ma fourchette sans envie dans mon assiette lorsque la personne commence.

« Bonjour ? Je ne sais pas si tu te souviens de moi, à Storybrooke ou à Gravity Falls... ou en Russie ? Enfin, même avant, ça fait longtemps qu'on se connait, mais je ne suis pas certain que tu te souvienne de tout ça. »

- Hé ! C'est privé j'te ferais dire ! Et si j'ai pas pu marquer mon nom sur la table, c'est seulement parce qu'ils ont pas voulut me prêter un chalumeau pour le faire. Quelle bande de radin. Je termine dégoûtée alors que je dépose ma fourchette dans l’assiette. Tout à coup, les chosent commence à se remettre en place dans mon esprit. Il était un toon, je le sentais. Gravity falls… Alors ça voulais dire que…

- Ah ah ! Cette fois, je tourne un regard mauvais vers Dyson avant de reprendre. C'est toi le gros naze vachement impoli qui m'a collé un blanc à Gravity falls avant de réalisé que j'étais là. DIT DONC MOUSTIQUE, ON T'AS JAMAIS APPRIS LES BONNES MANIÈRES ? Je demande les sourcils froncés, irritée avant de reprendre. Toute façon , pourquoi tu crois que je suis là d’abord hein ? T'as pas remarqué que J'AVAIS UN PETIT PROBLÈME ? Pffff. T'es vraiment naze ! Si c'était pas pour toi, je serais même pas là d'abord ! J'ai des vacances à prendre, moi MONSIEUR ! Et j'ai même pas eu le droit de jouer avec la chaise électrique tout à l'heure. Vexée, je termine. C’est vraiment les pires vacances de ma vie…

Oui j’avais des petits problèmes et alors ? C’était pas grand-chose, trois fois rien. Et si tu comprenais rien cette fois non plus, alors p’tête que je ferais mieux de t’arracher les yeux et les oreilles hein ? Toute façon, ça te servait pas à grand-chose durant la première mission en Russie. Ah ah !
« Euh et bien... je suis... désolé ? J'suis pas vraiment dans la période "Living my best life" de mon existence mais... on essaiera de rattraper ce qui t'a déçu. Je voulais juste dire merci d'être venue. »

- ET ALORS ? Chui morte y a 3 jours défenestré et poignardée par un esprit qui veut même pas s’expliquer et j’ai complètement perdu l’esprit ha, TU CROIS QUE JE VAIS BIEN ? Hein ? Je demande les sourcils froncés avant de terminer. SI TU ABANDONNES ET QUE JE SUIS VENUE ET ACCEPTE DE PERDRE L’ESPRIT POUR RIEN, JE TE FRACASSE MOI MÊME LA TÈTE CONTRE UN MUR POUR EN FAIRE DE LA SOUPE DE BACON C’EST CLAIR ? Voilà voilà. Je termine en lui pinçant joyeusement la joue. Comme ça, il était prévenu. Un seul faux pas et bam ! Le maillet lui referait le portrait. HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

« J'abandonnerai pas d'accord, je suis très reconnaissant que tu sois venu jusqu'ici, vraiment. » Répond moustique après avoir regardé autour de lui pour s’excuser du regard auprès des autres qui regardait tous dans notre direction. Oh ça va hein ? J’avais pas crié, juste donné mon opinion. Bande de rabat-joie !

- Ouais. Je reprends boudeuse en jouant avec la nourriture dans mon assiette à l’aide de ma fourchette. C’est ce qu’on verra moustique...


DANS LA CHAMBRE.

Après ma conversation avec moustique, j’ai été renvoyée dans ma chambre. Soit disons que je faisais peur au autres et que je ferais bien mieux de me reposer. Parce qu’il était HORS DE QUESTION qu’on me dise ce que je devais faire, j’avais écrasé mon maillet sur la tête de la personne qui avait fait ça. Mais une bande de barbare m’avait ramené dans ma chambre de force et j’en avais profité pour tous les droguer avec du gaz hilarant avant de déposer une petite boite surprise derrière moi. J’étais même aller me planquer et me boucher les oreilles prête à l’entendre exploser, mais il j’avais même pas entendu les cries paniqué. Pourquoi il fallait toujours que les emmerdeurs survivent ? Parce que j’en étais sûre, ils avaient survécus. LES SAUVAGES.

« Voilà une vieille amie que je suis content de revoir ! Je savais que ma chère Wanda ne me décevrait pas, et irait recruter les plus intéressants ! »

- Vire de là le clown ! Je réponds d’un ton sec encore dégoûté que son double ne m’ait pas donné l’emplacement de la chaise électrique de l’asile ou on se trouvait. Si t’es pas là pour me dire où trouvez les trucs amusants, comme l’autre empaffé de clown à l’asile d’Arkham, TU DÉGAGES !

Le clown aux cheveux vert et au sourire dessiné au rouge à lèvre feint grossièrement d’être choqué avant de demander.

« Un autre clown ? Je suis vexé, tu es partie en voir un autre pour t'amuser ? Pffff, moi qui venait te dire où est-ce qu'ils cachent leurs armes... »


- Hé ! T’es peut-être fou, mais je suis pas stupide hein ? Tu veux quoi en échange ? Je demande soupçonneuse alors que je clown tourne la tête boudeur, vexé. Je récupère lentement une de mes boites surprises accrochée à l’un de mes bracelets lorsque l’intrus relève subitement la tête, un grand sourire sur ses lèvres.

« Le gaz fonctionne enfin sur toi ! Arkham n'existe pas, ça c'est de l'hallucination ! C'est un asile pour super-villain, y en avait pas ici avant moi, personne n'a eu le temps d'en construire pour me faire plaisir ! »

- Oh ! Je relève la tête heureuse jusqu’à ce que la réalité me revienne en pleine figure et que je récupère une bille accrochée à ma ceinture pour l’écraser sous mon pied. Oooooh mais j’en ai plus et CE TRUC MARCHE PAS ! Je m’exclame en colère, alors qu’un gaz opaque nous recouvre le clown et moi. J’en respire plusieurs grandes bouffées mais toujours rien. Par contre, la musique elle, était toujours là. Ils n’étaient pas au courant qu’il y avait des heures pour déranger les gens là-haut ?

- QUELLE BANDE D’INCAPABLE. Je reprends avec un ton mauvais. Le centre de vacance pour fou déséquilibré et mortellement drôle, c’est le PREMIER TRUC qui faut faire D’ABORD § Tout le monde sait ça ! Je termine boudeuse alors que je croise les bras contre ma poitrine.

« Bien sûr, mais que veux-tu, le monde perd son sens des priorités. » Répond le clown en hochant la tête. Puis il reprend après avoir ricaner. « Faisons un marché, tu me dis où tu as trouvé un faux Arkham, et moi je te dis où trouver des nouveaux jouets. »

- Même pas en rêve Green Day. Je reprends avec un rictus mauvais. J’ai tout ce qu’il me faut pour m’amuser ici. HAHAHAHAHA..

Oh que non, j’avais pas abandonné l’idée de trouver les jouets qu’ils avaient planqués ici d’abord ! Et j’en avais rien à faire des vies humaines perdues, et des autres mondes, tout le monde savait ça ! Mais j’aimais pas qu’on me prenne pour une idiote. Et lui, il était carrément en train de le faire.

Le clown un air vexé reprend. « Fut un temps, tu étais bien contente de t'amuser avec moi. Moi qui voulais te montrer toutes les armes secrètes d'ici... il m'a fallut une demie-heure avant de les trouver ! »

Oui, bein j’me souvenais aaabsolument pas de lui. Pas du tout même. S’il était si bien que ça, je devrais m’en souvenir non ? Oui bon, j’étais amnésique et alors ? C’était pas une raison ! En plus, j’étais certaine que je m’étais pas autant amusée qu’il le prétendait. Il tentait encore, de me prendre pour une idiote. Je pouvais les trouver toute seule les armes hein ? Et c’était pas un pauvre clown débile qui allait me faire croire le contraire.

- Oooooh pauvre petit clown triste, la vilaine Harley n'est pas aussi stupide que tu le voudrais hein ? Je demande boudeuse avant de reprendre. Dommage pour toi. Je claque mes jambes avec mes mains et reprends. Puis de tout façon, j'me souviens même pas d'ta tête. Tu devais pas être si extraordinaire que ça j'imagine.. Je termine en détournant la tête du clown l'air déçue.


.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Dyson L. Walters


◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader de la Magic League ✗ Adjoint du maire ✗ Scénariste pour le cinéma
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 18190

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans : ◊ Un génie, milliardaire, play-boy et philanthrope. ◊


________________________________________ Mer 26 Sep 2018 - 23:15


Home, let me come home



Légèrement essoufflé mais le corps transi de plaisir, je m'allongeais près de lui, le visage tourné vers le sien. Pour la première fois en cinq mois, ça y est, je me sentais bien. Je n'avais plus l'impression de devoir courir, et combattre l'existence pour retrouver la vie que j'avais avant que tout ça ne commence. Et, être avec lui, dans ses bras, avait chassé l'impression que j'avais d'être perpétuellement entouré de problèmes. Pendant cet instant, il n'y avait plus que nous, sa voix et ses bras. Par tous les esprits de Wasteland, ça faisait le plus grand des biens. Je passais une main sur sa joue, mon regard plongé dans ses yeux.

Tu es très beau comme ça. Il y a une raison particulière pour ce changement ? Je croyais que tu y tenais à cette barbe.

Un petit sourire se dessina sur son visage, tandis qu'il prit ma main pour en embrasser tendrement le dos. Et bien.. je me supportais plus on va dire. Mais je vais laissé repousser ma fi.. oh d'ailleurs Dyson j'ai adopté une petite fille. C'est une longue histoire mais elle s'appelle Althea.

Agréablement très surpris, j'eus un grand sourire attendri à ce qu'il m'annonçait. Chris, c'est merveilleux ! Je suis tellement content, je voulais pas que... enfin je veux dire, tu sais... Tu as beaucoup souffert ces derniers mois ? J'avais pas pu m'empêcher. J'étais rongé par une culpabilité intense, et un air triste avait remplacé mon sourire.

Et à ma surprise, Chris lâcha un petit rire à ma réaction, encrant son regard dans le mien avec importance. Ce n'est de ta faute. Alors arrête de te torturer s'il te plait. J'aurai du agir.

J'hochais la tête négativement. Dis pas ça, on sait ce qu'il s'est passé, il était rapide. Je soupirais. Je savais que Chris me disait que je n'y était pour rien mais j'avais vraiment beaucoup de regrets quant à ce qu'il c'était passé. J'aurai pas du répondre à l'appel d'OMEGA ce soir là. Je voulais tellement rester avec toi.

Chris posa un index sur mes lèvres. Écoute. J'aurai répondu a l'appel moi aussi a ta place. On venait de sortir d'un merdier sans nom et je ne t'en ai jamais voulu. J'aurai fais pareil même si ce soir j'aurai aimé qu'on ait notre soirée.

Je crois que je le savais, qu'il m'aurait dit ces paroles sincères pour tenter de détruire les regrets qui me pesaient. Sincèrement, je me sentais toujours mal d'être parti, mais c'était indéniable, il savait me faire sentir mieux. Je pris sa main pour y déposer un baiser. Ta famille va bien ? J'avais besoin de lui, et j'étais avec lui. Il ne me manquait plus qu'il parle de Storybrooke, la ville me manquait cruellement. Et j'ai eu l'occasion de beaucoup m'attacher aux Brooke avant de disparaître.

Chris se colla davantage contre moi, tandis que je laissais aventurer une main sur sa peau en l'écoutant, songeur. James reste James. Il aime vraiment Althea, dès le début. Il dort avec elle et lui parle même de comics. Ils sont adorable. Ça ressemble vraiment a une petite famille.

J'essayais de cacher la légère tristesse qui me montait. Ce qu'il racontait était vraiment attendrissant, et j'en étais sincèrement content. Mais j'aurais tellement adoré être là pour le voir aussi. Avais-je une chance de faire parti de sa famille ?

Brooke, je... Nous avons sursauté lorsque Stark entra soudainement dans la chambre, nous forçant à remonter le drap jusqu'au cou. Wow, j'aurais du frapper, excusez moi. Il recula alors immédiatement dans le couloir avant de reprendre. Je pense que vous seriez intéressé de savoir que vous avez un passager clandestin actuellement au chevet de son frère dans l'aile médicale.

Chris se racla la gorge, tandis que je retenais un petit rire. Il se pencha pour m'embrasser tendrement avant de se rhabiller, ce que je fis également. J'arrive monsieur Stark. Il se tourna vers moi pour rajouter : Il doit parler de Hiro. Tu viens ? Tu es plus doué que moi avec les enfants...

J'eus cependant un air surpris. Clandestin ? Tu lui as dit non pour venir et il a du se faufiler quand même ? Comment il a réussi sans qu'on ne le remarque ?

Pardon.. je lui ai formellement interdit de venir pourtant, répondit-il avec une mouse désolée particulièrement mignonne.

Stark nous emmena dans l'aile médicale de l'Armée, un grand complexe comparable à un petit hôpital. Et, comme attendu, un jeune garçon se trouvait au chevet de Tadashi Hamada. Le jeune Hiro, assis sur une chaise à côté du lit, en train de lui parler. Tu te souviens quand tu m'avais dit d'arrêter le combat de robot ? Je n'aurais pas du t'écouter Tadashi. On en serait pas là.. J'aurai du te sauver.

C'est Chris qui s'était avancé, doucement, le premier vers le jeune garçon, en posant une main délicate, paternelle, sur son épaule. Hiro sursauta. Hiro je t'avais dis quoi ? C'est dangereux ici..

Je rajoutais alors, sur un ton calme. Je comprends pourquoi tu es venu. J'aurais surement voulu faire la même chose à ta place. Mais tu as pris des risques considérables en venant sans le dire, les choses auraient pu vraiment mal tourner, tu sais.

L'ancien étudiant de San Fransokyo poussa un long soupir avant de se tourner vers nous. Je sais me débrouiller seul. La preuve. Et puis j'avais besoin de venir.. En parlant, sur une expression qui trahissait ses craintes, il posa sa main sur celle de Tadashi. Vous pensez qu'on reviendra a Storybrooke vivant ?

J'eus du mal à retenir la triste expression de mon visage. Cette question, je me l'étais posé sans cesse ces cinq derniers mois. Je ne voulais pas qu'Hiro se la pose, même si ce n'est qu'une fois, ou qu'un jour. Hiro, promis, tu retourneras à Storybrooke avec Tadashi, en vie, en bonne santé. C'est un miracle de le retrouver non ? Les miracles ne peuvent pas s'effondrer aussi facilement.

Le jeune garçon afficha simplement un petit sourire en me fixant, sourire que je lui rendis. Au plaisir de vous revoir avec nous Dyson. Je sentis la main délicate de Chris caresser mon dos. Maintenant, tu nous ecoutera si tu veux rentrer a la maison. Okay ? Lui demanda-t-il.

L'asiatique hocha la tête pour toute réponse. On va te laisser tranquille Hiro.

Je hochais la tête, sur un dernier regard rassurant envers Hiro, avant de quitter la pièce avec Chris, Stark nous ayant déjà laissé depuis quelques minutes pour aller avertir Go Go de la présence du jeune garçon.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Amoureux perdus - Si les lourdeurs du coeur sont celles qui nous tueront, alors, mon amour, je n'ai pas de chance de survie. Mon cœur est rempli de souffrances : celles du passé, et celles causées à l'idée de te perdre.
En ligne

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 3 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 3 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2