PETER PAN
MAI 2019
de NAT


MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Les Dernières Forces Mystiques ☆ Evénement #110
Une mission de Dyson - Depuis le 8 juin 2019
La suite de Magic League sur Disney Rpg ! Une aventure de Super Héros !

Partagez
 

 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Kara L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1480
✯ Les étoiles : 1697


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mer 26 Sep 2018 - 23:30

Be a heroine !
Powergirl et les bras cassés
Après le combat mené contre les créatures de Brainiac, je dois avouer que j’étais heureuse de revoir toute l’équipe et surtout qu’ils aillent tous bien. Quand le combat fut terminé, je me jeta presque dans les bras de mon père, contente qu’il soit en vie. J’avais envie de pleurer mais je me retins. Je dois avouer que pendant un moment, j’ai cru que je ne le reverrais pas et là…pendant un petit instant, je croyais rêver mais non, il était bien là. Je lui souris. Je lui souris juste. Puis nous nous retrouvâmes bientôt dans le repère sous marin de l’Armée Rebelle. Après quelques blablas, ils nous montrent nos chambres. Il en vint ensuite une discussion avec Eve, je commençais vraiment à l’apprécier, elle semblait différente de nous et c’est ça qui me plaisait chez elle et elle semblait bienveillante aussi, c’est assez rare, je dois dire.

Alors que je m’en vais pour fermer la porte de ma chambre, histoire de prendre un peu de repos parce que même si j’ai dodoter un bon moment quand j’ai perdu connaissance, je dois avouer que j’avais envie d’être un peu seule mais non, il fallait que l’électricienne se ramène « Oh Blondie ! Il paraît que t’as jouée les héroïnes ! » J’hausse les sourcils avant de les froncer « Qu’est-ce-que tu veux Livewire ? Tu sais, l’électricité fonctionne très bien chez moi, j’ai pas besoin de tes services. » elle me regarde « ah ah, c’est fou ce que t’es marrante Powernunuche. » Je me retiens de lui mettre mon poing dans la gueule alors qu’elle reprends la parole « C’est bon, je viens en amie. J’te signale, si t’as pas encore suivie, en même temps, t’es blonde, il te faut sans doute un peu de temps pour comprendre… ON EST DANS LA MÊME EQUIPE ! »

« Oh tu sais, je suis pas sourde hein donc t’es pas obligée de gueuler. » Un éclair circule entre ses doigts alors que je lève le regard vers elle « Tu sais que même après tout ce temps, je te trouve encore plus déprimante que précédemment. » je lève les yeux au ciel « et toi toujours aussi humoristique…t’as été recalée à l’école du rire non ? » Elle soupire et s’approche de moi avant de poser sa main sur mon épaule et de m’envoyer une décharge « Aïe mais t’es malade ?! » « Oh ça va chochotte, c’était pas non plus une grosse décharge, Je savais pas que t’étais si sensible, c’est bon à savoir. » elle me fait un sourire faux, je lui tire la langue avant de tourner les talons pour claquer la porte sur son nez. J’entends un léger « Héroïne de pacotille » auquel je réponds un « sale conne » avant de me diriger vers mon lit pour dormir un peu.

J’étais épuisée et lorsque ma tête touche l’oreiller, je ferme rapidement les yeux et me laisse emporter dans le monde des rêves. Faisant à nouveau des cauchemars, je me réveille en sursaut alors qu’il est l’heure d’aller dîner. je respire profondément et me lève avant de me rendre à la cantine pour rejoindre les autres. Mon regard se pose sur Livewire qui lève son verre à ma santé, je ne réponds rien quand je l’a vois rire en coeur avec ses acolytes. La décharge ambulante à beau être de notre côté, elle me sort par tous les orifices (et je me rends soudainement compte que cette phrase est absolument dégueulasse mais je la laisse quand même). Je m’assieds à une table libre et regarde mon assiette sans toucher au repas, je n’avais tout bonnement pas faim. Papa ne tarde pas à me rejoindre « Alors ? Tu vas bien Kara ? » j’hausse les épaules et lui fais un léger sourire « oui ça va, je pense pas recommencer à la jouer bouclier humain avant longtemps mais ça va. Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te revoir. » Il me sourit en retour « Oui et bien je t'interdis de le refaire. Chris est le chef de la Magic League alors prends cet ordre comme celui de ton père. » il reprends ensuite « Je suis heureux aussi. Tout va bien à Storybrooke ? »

je regarde la table avec une moue de gamine qu’on engueule avant de relever le regard avec un léger sourire « promis, je désobéirais plus ! Ouais, à peu près on va dire. Tout n'est jamais parfait à Storybrooke, Barry n'est pas au mieux de sa forme. Oli', Cait' et Sarah savaient que tu allais te réveiller. Et moi, j'ai refait le portrait d'une de mes rivales mais je t'assures qu'à par ça tout va bien. Ah et si tu es toujours en vie, c'est en partie grâce à Regina, sa magie a permis de...te maintenir dans le coma on va dire. elle s'inquiète beaucoup pour toi. » « Soreth m'a dit pour Regina. C'est compliqué, mon esprit était ailleurs, on a pu discuter... mais j'aurais préféré rentrer vraiment. » Il me sourit « Mais je suis vraiment content que tu te porte bien. » « J'ai la tête dure, on est têtu chez les Walters, on se laisse difficilement abattre. » je lui fais un clin d’oeil avant de reprendre la parole « t'as vu, Géo m'a fait un nouveau costume, je le trouve encore mieux que celui d'avant. »

« J'ai vu ça ! Il te va super bien ! C'est bien de revoir la Magic League aussi forte ! » dit-il sur un ton fier alors qu’un nouveau sourire né sur mon visage. J’étais tellement heureuse de retrouver papa, tellement.

Je termine de manger le peu que j’avais envie de manger avant de retourner dans ma chambre. Mais encore une fois alors que j’ai envie de rentrer tranquille dans ma chambre , c’est une manie de me faire suer -ouais mon grand père il dit ça au lieu de dire faire chier- quand je veux être tranquille. Voilà que c’est Thor qui vient me parler « Je viens exprimer mes hommages pour votre planète détruite, kryptonienne. Soyez assurée que ce Brainiac le paiera ! » je tourne mon regard vers lui avant de me mordre la lèvre. Je sais que je ressemble à Supergirl mais quand même…allait jusqu’à me croire être elle ? « Alors c'est vrai que je lui ressemble tant que ça ? C'est fou… » dis-je avant de reprendre plus sérieusement « Thor c'est ça ? Vous faites erreur, je ne suis pas Powergirl. Mais c’est très gentil de votre part. » Il fronce les sourcils « N'êtes-vous pas une kryptonnienne protectrice de la Terre ? » Pfiou mais c’est si compliqué que ça de comprendre ? « En fait...Supergirl est bien mon héroine préférée et il semble qu'elle me convienne bien mais en fait, je m'appelle bien Kara mais je suis une toon. » Si là, il ne comprends pas, je ne cherche plus à comprendre hein. « Je n'ai absolument rien compris, mais si vous pouvez transmettre mes hommages à vos amis kryptonniens, je vous en serais reconnaissant. »

Je fais un sourire faussement gêné avant de reprendre la parole « bah...euhm...je n'hésiterais pas à leur dire alors. » « Parfait. Je vous promets également que justice soit faite avec mon frère qui a osé trahir Asgard en s'alliant avec ce monstre. » « hum hum… » dis-je simplement avant de lui faire un sourire et tourne les talons avant de fermer la porte derrière moi et me laisse glisser le long de la porte avant d’ajouter « si y’en a encore un qui vient me taper la causette maintenant, je jure que j’en fais de la chaire à Brainiac ! »

Voilà.


COM

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un grand pouvoir
implique de grandes responsabilités.

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71
✯ Les étoiles : 6418


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 27 Sep 2018 - 11:24





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    Peut-être que les choses s'arrangeaient au final... Au moins un minimum. Robin était revenu à lui, ramener par Stark s'il avait bien suivi. En fait, peu lui importait de savoir comment il était revenu ici, sa vision, si s'en était bien une, le préoccupait plus que le reste. Avait-il réellement été sur Kandor ? Ou était-ce une simple illusion ? Et dans ce cas, dans quel but lui montrer ceci ? C'était franchement perturbant. Et peut-être qu'il ne fallait pas voir plus loin que ça... En tout cas, ils étaient maintenant tous réunis et c'était tant mieux. Stark les emporta dans les profondeurs sous-marine, dans la base de l'Armée Rebelle. Qui était normalement dirigée par celui qui aurait dû être Batman. C'était assez troublant de côtoyer des gens aussi emblématiques dans son monde alors qu'ici, ils n'étaient qu'eux, sans toutes les particularités que les Storybrookiens leur connaissaient.

    Une fois qu'ils furent répartis dans leur chambre, Robin se rafraîchit et en ressorti. Il entendait bien trop de choses ici, notamment un certain couple qui venait de se retrouver mais aussi Jefferson et Harley. Cette fille était franchement frappée, pire encore que le Chapelier. Mais dans le même temps, ce n'était peut-être pas plus mal : Jefferson et Harley étaient deux personnes totalement imprévisibles. Un atout très précieux donc car ils étaient parfaitement incontrôlables et qu'en plus de ça, ils résistaient aux drogues et sans doute à la torture aussi. Des gens donc que Brainiac auraient du mal à retourner contre eux, c'était tant mieux. Bras croisés, Robin s'était adossé au mur et attendait Jefferson qui n'aillait sans doute pas tarder.

    - Tu es si méchant avec Venom... Je suis sûr que tu pourrais l'aider toi... Autant que tu aides Harley. Je savais pas que tu continuais ton trafic à Storybrooke. Dit-il avec un sourire en coin.

    Jefferson trouva Robin contre le mur, et une petite moue mesquine se dessina sur son visage. "Ouuuh, ne compares pas Harley à Venom, elle risquerait de mal le prendre, et je suis pas sur que même avec ton costume tu puisses l'arrêter." Le chapelier gloussa avant de se rapprocher du brun, hochant la tête, avec des étincelles de malice dans ses yeux violets. "Si tu savais ! Storybrook, Pff mon gars Storybrook c'est tellement rien !" Il passa sa main métallique devant le visage de Robin avant de la lever vers le ciel et de le suivre avec ses yeux. "Le monde, Robin, j'ai conquis le monde !" Rentrant dans sa chambre, il l'invita d'un signe de la tête. "Je suis à la tête d'un cartel de drogue au Mexique ! Escobar, c'est moi !" Il se jeta sur le lit tout en ricanant. "Ces minables pensent connaître la drogue alors qu'ils ne la supportent pas, c'est pathétique. Forcément quand je suis arrivé sur le marché, je les ai écrasé comme de vulgaires insectes. La merveilleuse bat des records j'en suis moi même surpris !" Se relevant, il poussa un petit soupir. "Sinon je suis un chapelier adulé dans toutes les plus grandes maisons de coutures. OH !" Le visage de Jeff s'éclaira, puis il fronça les sourcils, mettant le doigt sur sa bouche. "Je me disais bien que j'avais un truc à faire pendant ce sauvetage improvisé ! J'avais la fashion week de Paris ! Mince ! Bon c'est pas grave, après tous, les stars se font désirés n'est ce pas !" Il poussa un soupir avant de passer sa main normale dans ses cheveux. "Et toi ? La vie avec Madame Gina n'est pas trop difficile ? Tu peux faire ce que tu veux où elle s'amuse à t'attacher sur une chaise pour te séquestrer ?" Bien entendu, la phrase était à double sens, emplie d'humour et de malice comme Jefferson.

    - Merci de l'avertissement, quoi que je ne la comparais pas vraiment. C'est juste que je sais que tout ce qui touche à l'esprit, en général, t'es plutôt doué avec ça. Précisa Robin. Les gens se pensent souvent taillés pour un boulot alors qu'en réalité, ils n'ont pas les épaules. Dit-il en haussant les épaules. Donc les problèmes de drogue en ville sont de ton fait... Regina le sait ? Demanda-t-il avec un sourire. Tu fais la Fashion Week toi ? S'étonna-t-il.

    "Et comment ! Berlin, Paris, Tokyo, New York ! Les plus grands, je travailles avec Lagarfeld et Rihanna est ma copine !"

    - T'as moyen d'avoir des places pour un vieux copain ? S'enquit-il avant d'éclater de rire.

    "Bien sur ! Je vous mettrais dans les VIP !"

    - On a testé le lit, pas être attaché sur une chaise, je crois qu'elle a trop peur de perdre le contrôle. Répliqua-t-il avec un regard malicieux. Mais de façon générale, je fais ce que je veux. On essaye de discuter régulièrement de tout ce qui va ou ne va pas entre nous et ça aide. Pour combien de temps je ne sais pas mais en tout cas, elle ne m'a pas encore grillé la figure, donc c'est plutôt une bonne nouvelle. Je crois.

    "Effectivement tu es un petit chanceux ! Mais c'est bien, que vous vous soyez trouvé, elle le mérite !" C'est vrai qu'au final, il n'avait jamais réellement accepté ce qu'il lui avait fait pour Daniel. Lui qui mettait l'amour sur un piédestal, même maintenant, alors qu'il avait beau dire le contraire, son coté romantique était toujours présent. "Ecoute c'est vrai, on c'est parlé pendant l'aventure dans le 4e royaume, et je peux t'assurer qu'il y a quelques mois avant je n'aurais pas eu cette discussion mais nous avons réussis à passer outre nos griefs, et même si certaines blessures sont toujours présentes, notre relation est plus apaisée. Je pense que tu lui apportes beaucoup, une solidité, une stabilité dont elle avait besoin. C'est cool !"

    - C'est sympa mec, je pense que ça pourra intéresser Regina d'aller là-bas. Dit-il avec sincérité. Elle ne m'a pas trop parlé de cette aventure. Faut dire qu'il y a eu le truc avec Dyson peu de temps après son retour donc bon... En tout cas, même si je ne sais pas ce qu'il y a eu entre vous, je suis content de voir que ça s'arrange. T'es mon pote et elle ma femme, du coup j'apprécie grandement de savoir que vous n'allez pas vous mettre sur la gueule à la moindre rencontre. Plaisanta-t-il. Merci Jeff', vraiment.

    "Ouais, parfois il faut expurger les choses pour avancer dans la vie !" Il va hocher la tête sur de lui .. "Oh ... bah il s'est passé beaucoup de chose à vrai dire, je t'avouerai que je suis pas vraiment revenu comme je suis parti ... " Son regard va s'assombrir et il va secoua la tête, il n'a pas envie d'y penser. "Il vaut mieux qu'elle te dise elle même ce qui s'est passé ! Mais tu verras, y a des passages drôles !" Sa main passa automatiquement sur son cou, recouvert par son col roulé avant de ricaner. "Bon mon cher Robin, que dirais tu d'aller manger un petit bout, passer à travers les plafonds ça creuse et pas que le sol !"

    Après avoir acquiescé, Robin suivit son ami jusqu'à la cantine. Là il se servirent et prirent place, passant un bon moment. Ça faisait du bien de se poser et de savoir que pour au moins une nuit les ennuis étaient à l'extérieur et qu'ils avaient la possibilité de se reposer. Alors qu'il en était à la fin du repas, une femme s'approcha de lui et prit place à ses côtés.

    "Bonjour ? Je suis le docteur Snow, mais vous pouvez m'appeler Caitlyn. Vous êtes un nouveau membre c'est ça ?"

    - Effectivement. Je suis Robin, alias Superman. Se présenta-t-il

    "Dyson nous a expliqué que beaucoup de notre monde se retrouve dans des histoires dans le votre et je pensais à ce que Venom vous a dit. Il vous a appelé Clark. Ça veut dire quelque chose pour vous ?"

    - Je pense qu'il m'a confondu avec Clark Kent. Répondit-il en secouant la tête. C'est lui le vrai Superman normalement. De ce que je sais de son histoire, c'est le dernier enfant de Krypton, mais bon, vu que Krypton a disparu y a 5 mois, ça ne s'est visiblement pas passer comme ça...

    Elle fronça les sourcils. "Le vrai Superman ? Nous en avons jamais eu ici."

    - Moi je ne suis pas un vrai super-héros. Dit-il avec un sourire. Lui, dans les histoire qu'on connait chez nous, l'était vraiment.

    "Comment a-t-il pu vous confondre avec un homme qui n'a jamais existé ?" Demanda-t-elle, songeuse.

    - Oh, je pense qu'il a existé. Qu'il existe toujours même. Je pense que Venom et le Clark qui a été son compagnon viennent soit d'une autre planète, soit d'un autre monde et qu'ils ont été attaqués par Brainiac.

    "Je ne vous suis pas. Son compagnon ? Si Superman est un héros, pourquoi serait-il ami avec Venom qui... je ne sais pas vraiment de quelle origine il est. Et avec toutes les attaques extraterrestres de ces derniers mois, on s'y perd."

    - Venom a parlé d'un lavage de cerveau. Vu ce qui est arrivé au Winter Soldier, j'ai tendance à la croire. Ça veut donc dire que Venom n'était sans doute pas maléfique à la base et que c'est Brainiac qui l'a rendu comme ça. Leur amitié, si elle existe, pourrait dater d'avant le moment où il est devenu Venom. Bien sur, ce ne sont que des hypothèses...

    "Si votre théorie se confirme, il faudrait simplement savoir quel est ce monde pour trouver des potentielles faiblesses de Brainiac." Vu l'expression qu'elle aborda soudainement, une idée venait de lui traverser l'esprit. "Storybrooke ! Notre monde n'a pas subit la malédiction, mais quasiment tous les autres oui. Votre ville concentre des centaines de monde, la probabilité pour y trouver les origines de Brainiac sont fortes ! Après tout, les intelligences artificielles ne le répertorient pas ici, et les seuls voyages entre monde possible se sont effectués depuis le vôtre."

    - J'y ai pensé en étant engagé pour cette mission. Brainiac, de ce que j'ai pu trouvé, viendrait de Kandor, une ville de Krypton. Les versions différent ensuite sur ce qu'il est réellement, mais toutes se regroupent pour dire que c'est une intelligence artificielle justement. C'est peut-être pour ça qu'il n'est pas censé exister.

    "Très bien, merci beaucoup. Je parlerai à mes collègues et je demanderai à l'Armée de nous amener à Central City. Pendant votre combat contre Brainiac, nous irons enquêter à Storybrooke. On m'a dit que vous êtes mariée à celle qui est à l'origine de la ville, elle pourra sans doute nous aider !" Fit-elle avec un sourire.

    - Vous trouverez Regina à la Maire ou au Roni's Bar qu'elle dirige. Lui précisa-t-il.

    "Je note ! Nous reviendrons vite pour vous donner les faiblesses de l'ennemi. Merci, cette discussion va peut être beaucoup nous aider !"

    - Mais je vous en prie. Sourit-il.

    Puis Robin se leva pour sortir de la cantine, quand il croisa Dyson.

    "Bonjour Robin. Je vous remercie vraiment d'être venu ici, pour nous aider, moi et Terre-2. Je suis désolé cependant, je ne voulais pas vous éloigner de votre famille."

    - Ne me remerciez, nous n'avons pas passé beaucoup de temps ensemble mais avec Regina oui. Ma femme voulait venir, Géo l'en a empêché et moi je suis venu à sa place. En tout cas, je suis content de savoir que vous allez bien à présent. Il faudrait peut-être penser à insonoriser les chambres par contre... Dit-il avec un sourire en coin et un regard malicieux.

    "Euh... désolé pour ça." Lui répondit le jeune avec le visage complètement en feu, ne sachant plus où se mettre.

    - Vous en faites pas, je sais ce que ça fait que de retrouver sa moitié après une longue absence. Mais Regina a l'avantage d'avoir sa magie pour tout insonoriser quand il le faut. Robin haussa les épaules en répondant.

    "Ça c'est pratique." Dit Dyson avec un petit rire, toutefois encore gêné, n'ayant pas pensé qu'on allait les entendre.

    - Je ne vous le fais pas dire ! En tout cas, ça fait plaisir de vous revoir.

    "Le plaisir est partagé, sincèrement."

    - Allons nous reposer pour botter des culs demain. fit Robin en levant son verre vide.

    "Alors ça, volontiers." Lui répondit Dyson en l'imitant.

    Les deux se séparèrent sur ces bonnes paroles et Robin retourna dans sa chambre pour savourer un repos bien mérité. Du moins c'était ce qu'il croyait. Cela ne devait pas faire très longtemps qu'il s'était endormi quand un cauchemar était venu le visiter. Cauchemar ou vision ? Il ne savait pas trop. Quoi qu'il en soit, le brun n'avait pas franchement apprécié. Pour se remettre, il décida d'aller prendre une douche bien chaude pour faire passer les frissons qui le traversaient encore. Sous l'eau, il se mit à repenser à son rêve pour ne pas l'oublier.

    Ça avait pourtant bien commencer. Il s'était rêvé sur Krypton. Mais le rêve sympathique avait tourné au cauchemar quand il avait assisté à la destruction de Krypton et qu'il avait vu des Yellow Lantern qui observaient tranquillement alors que la planète mourrait. C'était eux les protecteurs de l'univers ?!! Puis il s'était retrouvé sur Kandor et avait revécu ce qu'il avait vu quand il était entré dans la tour.

    Tout ceci n'avait aucun sens. Et puisqu'il n'allait pas réussi à se rendormir, Robin décida d'aller s'entraîner. Heureusement qu'il était un lève-tôt, son travail de docker en Europe lui avait donné l'habitude de peur dormir... Dans la salle d'entraînement, il retrouva un homme, Robert Parr. Les deux ayant une super force, ils furent ravis de s'entraîner ensemble sans craindre de se blesser ! Et franchement, pour décompresser, taper sur quelqu'un qu'on ne craignait pas de blesser, ça faisait du bien !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 Magic_League_3_BANN5

Chris L. Brooke


« Dernière force. Dernière chance. »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3061
✯ Les étoiles : 17785


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Jeu 27 Sep 2018 - 16:10

вεωαяε мү ρσωεя, gяεεη ℓαηтεяη's ℓιgнт!


Chris s'était rapidement endormi, c'était rare venant du policier qui avait toujours l'habitude de se prendre la tête et de ne dormir que quatre ou trois heures. Mais Dyson était là, il sentait la chaleur de son corps, il l'entendait respirer et il sentait même la main de ce dernier sur son torse. Dans des moments comme celui-ci, il ne pouvait que dormir et faire de beaux rêves. Et en parlant de rêve.. Chris était dans l'espace, il volait rapidement avec son poing droit devant lui, digne d'une posture de Superman. Il était entouré de Lantern, de Yellow Lantern plus précisément. Ses yeux se posèrent sur sa bague qui était elle aussi jaune. Le corps des Yellow Lantern traversait l'espace sans dire un mot en direction d'une planète. De Krypton plus exactement. Une fois arrivé à destination Chris vit un vaisseau sur cette planète, énorme, dominant avec ses tentacules qui étaient en train d'attaquer la planète qui était encore habitée. Une fois sur Krypton, l'armée des Yellow Lantern donna un coup de pouce à ce vaisseau et Chris aussi.. Aidant à la destruction de cette planète, tuez des centaines d'innocents jusqu'au moment ou un Yellow Lantern montra à Chris le palais de la capitale du doigt. Là ou le vaisseau venait de partir, il se dirigea alors vers la piste de décollage. Chris vit une femme prêt d'une petite fille qui n'avait qu'une dizaine d'années et qui avait l'air apeuré à cause de ce qui était en train de se passer. Il n'eut pas de mal à comprendre que la femme à côté d'elle était sa mère. Et il entendit la conversation entres les deux.

« Kara, tu dois partir, tu dois protéger ton cousin. Kal n'est qu'un bébé, il aura besoin de toi pour grandir, pour lui rappeler d'où il vient. »

« Je peux pas partir sans toi maman ! » annonça la petite fille tout en secouant négativement la tête.

La mère hurla de terreur en voyant Chris et elle décida alors de prendre Kara dans ses bras pour la mettre dans un petit vaisseau avant de le fermer malgré les pleures de la petite. La capsule démarra et il la suivit du regard avant de le reposer sur la mère tout en fronçant les sourcils. Il s'avança doucement et calmement vers cette dernière avant de faire apparaître une épée jaune qui transperçant le ventre de la mère de Kara. Après ça Chris s'envola et partit à la poursuite de la capsule de Kara qui suivait de très prêt celle de Kal. Une fois dans l'espace, il fit apparaitre une arme assez puissante pour tirer sur le moteur de la capsule de Kara qui dériva à cause du choc. Une fois fait, il retourna sur Kyrpton. Brainiac l'avait entièrement détruite et la planète finit par exploser sous ses yeux alors que le vaisseau de Kara partait dans un nuage rouge, la laissant pour morte alors qu'elle avait survécu. Puis il entendit soudainement une voix familière, un cri même. Chris se réveilla en sursaut à cause de l'horrible cauchemar qui venait de faire, enfin il semblait si réel. Mais là n'était pas le soucis pour le moment. Dyson était assis sur le lit et il commençait à faire une crise d'angoisse, comme celle avec Wanda. Le leader se mordit la lèvre, inquiet. Chris s'assit à son tour sur le lit avant de passer délicatement sa main sur le dos de Dyson avant de venir s'asseoir en face de lui tout en gardant son calme. Il avait calmé son fils, James tellement de fois et il savait que paniquer ne servait à rien. Il souleva délicatement le visage de son petite ami.

« Dyson regarde moi. Écoute ma voix s'il te plaît. Tu m'entends hein ? Je veux que tu essaye de respirer calmement. Essaye s'il te plaît. »

« Il est là, il va nous tuer. » répéta plusieurs fois Dyson tout en s'accrochant à Chris.

Chris n'était pas trop paniqué à l'idée que son petit ami fasse une crise, dans le sens ou il savait les gérer mais là.. Après ce qu'il venait de lui dire. Chris fronça les sourcils, est ce que son rêve était lié à sa venue ? Et pourquoi les Yellow Lantern ne le lâchait pas ? Ce n'était pas vraiment le moment de se prendre la tête. Il préféra ignorer la mise en garde de Dyson, voulant que ce dernier se calme avant de parler. Chris se rapprocha un peu plus de Dyson avant d'appliquer quelques astuces qu'il avait appris avec James. Il massa délicatement les épaules de son petit ami alors qu'il faisait entendre sa respiration calme et ordonné.

« Dyson écoute moi s'il te plaît. Respire comme je le fais. Tu peux y arriver, j'ai confiance en toi. Allez mon cœur. »

Puis à son plus grand bonheur, il vit Dyson se calmer petit à petit devant et regagner ses repaire. Il ne faisait jamais de crise d'angoisse lui mais il savait que cela avait fait beaucoup de mal à James et il ne veut pas que son partenaire en souffre. Il afficha un petit sourire.

« Chris.. » Dyson marqua un temps de pause pour reprendre entièrement ses repères. « Je... Chris.» Il serra la main de Chris dans la sienne. « Pardon de t'avoir réveillé. » disait-il un peu honteux.

Il serra un peu plus la main de son compagnon alors que son pouce caressait le dos de cette dernière. Son regard était doux et on pouvait clairement voir l'amour qu'il avait pour Dyson à ce moment là. Il secoua négativement la tête avant de venir embrasser tendrement les lèvres du brun.

« T'excuse pas, tu m'as sauvé d'un mauvais rêve. »
Puis son sourire se noya repensant à ce dernier et à sa rencontre avec un Yellow Lantern. Il serra un peu plus la main de Dyson. « Les Green Lantern ont disparût comment ? » Il se racla la gorge avant secouer négativement la tête. « Oublie ce que je viens de dire, désolé. Tu vas mieux ? »

« Oui, je vais mieux, mais pourquoi la question sur les Lantern ? » Dyson souriait tendrement mais il semblait intrigué par la question de Chris. « Tu as rêvé de quoi ? On a demandé à ceux qui était là en 99, personne ne sait comment ils ont disparu, du jour au lendemain, ils n'étaient plus là. »

Il écoutait attentivement la réponse de Dyson et cela ne le rassurait pas vraiment. Disparaitre sans laisser de traces ce n'était pas vraiment possible. Et si ils étaient toujours là ? Et si ils étaient tous devenu des Yellow Lantern. Chris ne savait pas et cette histoire commençait à l'inquiéter. Mais est ce que c'était le moment d'embêter Dyson avec son rêve… horrible. Il avait tué des innocents dedans et la mère de Kara.. Il passa sa main dans ses cheveux.

« Je.. Je crois que je me fais des films. » Lâcha t-il dans un petit rire nerveux. « Mais.. Krypton a été détruite quand ? »

« Le soir où on a rencontré Brainiac, toi et moi, Star Killer nous a dit qu'il a assisté, impuissant, à la destruction de Krypton peu de temps avant. Des débris de la planète se sont même approchés de l'atmosphère terrestre pour tourner en orbite autour, puisque Géo a pu récupérer des matériaux kryptonniens. » Inquiet, il posa sa main sur le front de Chris. « Qu'est-ce que tu as vu ? Tu m'inquiète... »

Chris n'arrivait pas à faire la liaison. Qu'avait t'il loupé ? Il avait toujours la crainte de voir un anneau jaune à la place du vert. Mais quand il jeta un regard dessus, il vit la bague verte autour de son doigt. Alors pourquoi avait-il l'impression de passer à côté de quelque chose. Il jeta un regard perdu à Dyson sortant doucement de ses pensées et de ses inquiétudes. Il allait en parler à Dyson tant pis. Il fixa alors un peu plus sa main avec sa bague.

« Dyson.. Dans mon cauchemar j'étais un Yellow Lantern. J'ai tué des krypotoniens et aussi la mère de Kara. J'ai aidé Brainiac et ça semblait si réel.. »

« Chris, c'était un mauvais rêve, tu n'as rien fait de tout ça, les Yellow Lantern n'existent pas ici, et tu ne deviendras jamais comme ça. Ne laisse pas Brainiac t'angoisser d'accord ? » il posa délicatement ses mains sur les joues du blond.

Il repoussa les mains de Dyson ne voulant pas entendre ce qu'il venait de lui dire.. Comment pouvait-il croire que ce n'était pas réel alors que… Chris fronça les sourcils alors qu'il jouait nerveusement avec son anneau.

« Tu ne comprends pas ! Juste avant de te revoir on est rentré dans une tour et dedans.. J'avais le choix de prendre l'anneau jaune, je me suis vue dans cette tenue jaune et ce rêve était tellement réel. Je pense qu'ils existent. Et personne s'est demandé comment les Green Lantern ont disparus ?! Thanos m'a dit que tous les méchants avaient tués les GL. Il y a un truc qui m'échappe c'est pas possible.. »

Dyson fronça les sourcils inquiet alors qu'il semblait prendre l'histoire un peu plus au sérieux. « L'anneau jaune ? Attends, tu sais qui te l'a proposé ? »

Il avait réussi à capter l'attention de Dyson cette fois ci et heureusement. Ce rêve l'inquiétait et il savait qu'entendre le mot Krypton le ferait vite paniqué alors autant se vider un peu la tête avec son petit ami. Il ne voulait pas que les autres soit au courant de l'anneau mais aussi de son rêve. Comment avoir confiance en lui après ça ? Mais Chris ne voudra jamais être un Yellow Lantern, jamais. Le blond haussa simplement les épaules.

« Je ne sais pas du tout. Il faisait trop sombre. J'entendais juste une voix et je voyais l'anneau. Dyson ce n'est pas une coïncidence pas vrai ? »

« D'abord, la simple présence de Brainiac et de son équipe fait bugger OMEGA qui est formelle, dans l'ancienne comme dans l'actuelle version, sur leur non-existence. Ensuite, on m'a dit que Venom a confondu Robin et Kara par les Superman et Supergirl des comics, qui n'existent pourtant pas non plus. Suite à son combat contre Venom, Jefferson n'est plus reconnu par OMEGA. Après, on nous parle de dates différentes concernant la destruction de Krypton et maintenant des Yellow Lantern alors qu'il n'y a que les verts qui ont vu le jour. » il était songeur et inquiet. « Quelque chose se prépare. Brainiac dit vouloir détruire la Terre après avoir accumulé son savoir mais ça ne peut pas être juste ça. Il a une origine bien trop mystérieuse pour que ça soit son unique but. C'est pour ça qu'il est aussi fort, on ne connait absolument rien sur lui et l'étrange réalité qui tourne autour de lui. »Dyson baissa ses yeux vers l'anneau. « Et si tu rendais visite au Gardien. Il t'a nommé Green Lantern, il pourra répondre à tes questions non ? »

Tout ce que Dyson venait de dire ne le rassurait pas, pas du tout même. Il fixa son anneau pendant un long moment alors que son cœur se faisait lourd. Il avait déjà songé de rendre visite au Gardien, il avait tellement de question à lui poser et tellement d'inquiétude à gérer. Il se mordit nerveusement la lèvre inférieur avant de pousser un petit soupir. Chris passa délicatement sa main sur l'avant bras de son amant.

« Je comptais m'y rendre et je pense que c'est une urgence maintenant. Surtout après le rêve que je viens de faire.. Je devrais y aller maintenant tu ne penses pas ? Je ne veux pas être un danger pour vous, on a assez à gérer. Et je serais plus tranquille une fois que le Gardien aura répondu à mes questions. »

« Je suis certain que tu ne seras pas un danger Chris. Je... tu ne veux pas qu'on y aille ensemble plutôt ? » Une lueur d'inquiétude apparût sur le visage de Dyson.

Il haussa les sourcils à la demande de Dyson. C'était vrai que ce dernier venait de sortir d'un long moment de torture et que cela faisait plusieurs mois qu'ils avaient été séparés. Un petit sourire se dessina sur son visage tandis que ses doigts passèrent délicatement dans les cheveux brun de son compagnon. Il enfouit son visage dedans humant doucement son odeur pour finalement embrasser tendrement le front de ce dernier. Puis il descendit doucement son visage embrassant langoureusement son petit ami.

« Je veux bien que tu viennes avec moi mais qui surveillera la League, Dyson ? »

A vrai dire son inquiétude c'était complètement enlever depuis le baiser qu'il venait d'échanger avec lui. Il ne pouvait pas s'empêcher de laisser sa main se balader sous le t-shirt de son petit ami profitant de la chaleur de son corps et de la douceur de sa peau. Une véritable torture maintenant depuis qu'il avait goûté à son corps mais Chris essaya de garder son sérieux et son contrôle attendant la réponse de Dyson.

« Demain, on réunira tout le monde. Tous les soldats, les scientifiques, les héros, et on déterminera un plan d'action précis pour chaque groupe qu'on va constituer. Et on partira que quand tout le monde sera sûr de ce qu'il fait, d'accord ? »
Dyson frémissait sous chaque touchés de Chris alors qu'il entoura ses bras autour du blond.

Attendre n'était pas vraiment dans ses habitudes, il n'aimait pas attendre surtout quand il avait cette étrange sensation que cette chose devait être faite maintenant mais c'était vrai ce que Dyson disait. Prendre des décisions sans le reste du groupe n'était pas une bonne idée. Le brun était vraiment un meilleur leader que lui, il ne fallait pas dire. Chris souriait alors contre les lèvres de ce dernier avant qu'il ne morde la lèvre inférieur de Dyson tout en hochant doucement la tête.

« Tu as raison. On verra ça demain avec toute la League. »

Il força le brun à s'allonger avec lui tandis qu'il soulevait doucement le haut de son partenaire laissant son torse à la vue de tous. Chris embrassa tendrement les lèvres de Dyson tandis que son autre main se baladait sur le torse du brun. Il continuait de dévorer les lèvres de ce dernier avant que son autre main descendre de l'autre côté de ligne. La laissant se poser délicatement sur le fessier de son compagnon. Tandis que le corps de Dyson accompagnait tous ses gestes.

« Tu dois te reposer maintenant.. »

« A vos ordres, Captain. » Murmura Dyson.

Il respira calmement pour essayé de garder le contrôle tandis qu'il baissa doucement le t-shirt de Dyson tout en raclant doucement sa gorge.

« Allez dors. Je te surveille, promis.. »


Dyson afficha un petit sourire attendrit et sans discuter il attendit que Chris s'allonge pour poser sa tête sur son épaule et un bras au dessus de son torse. Le blond caressa délicatement le bras de son compagnon du bout de ses doigts et les deux se laissèrent bercer par le silence et la fatigue avant de se rendormir.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Perfect paradise, tearin' at the seams - it's been a difficult year And terrors don’t prey on innocent victims. It’s been a loveless year, I'm a man of three fears: Integrity, faith and crocodile tears.

Jefferson T. Hatters


« You Are Not Alone »


Jefferson T. Hatters


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3641
✯ Les étoiles : 13943


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Ven 28 Sep 2018 - 3:02




La chute des héros } avec tous pleins de gens méga cool !

Honnêtement, ça ne serait que mentir de dire que Jefferson n’était pas heureux de revoir Dyson. Après tout, il le considérait comme un ami, une personne fort sympathique et agréable à écouter. Puis surtout, les jumeaux l'appréciait vraiment, c’était d’ailleurs pour eux qu’il avait commencé à le fréquenter, et c’était aussi pour eux, qu’il avait accepté la proposition de Chris. Dans un coin de sa tête, lors de sa discussion avec le leader, les voix de Dereck et Duncan résonnaient fortement, un cri de détresse qu’il ne pouvait ignorer. Les jumeaux étaient assez perturbés en ce moment pour ne pas avoir une nouvelle mort à gérer. Alors il avait accepté. Est ce qu’il regrettait ? Non, bien sur que non, l’aventure coulait dans son sang, et pouvoir sentir l’adrénaline dans ses veines était une chose qu’il appréciait trop, mais il y avait bien quelque chose, dont il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus, une petite pointe d’amertume, de tristesse, de déception. Enfin il avait une idée, et rien que d’y penser son corps entier était pris de frisson. Il laissa tomber le livre qu’il avait trouvé sur son visage tout en réprimant un sanglot. Pourquoi diable le destin s’amusait il ainsi avec lui ? Ne pouvait il pas avoir deux minutes de paix, même dans un monde différent ?

Quelques heures avant


Jefferson, en bon curieux qu’il était, n’avait pas pu résister à fouiller dans tous les pièces du couloir dès qu’ils étaient arrivés. Pour le moment, il était encore bien trop sous la ferveur des combats et sa discussion avec la mort pour arriver à décompresser. Alors il était en quête de quelque chose de sympa, comme de la musique. Il avait envie de se détendre, et rien que de mieux qu’un bon morceau de musique pour évacuer les idées de sa tête trop pleine. “Qu’est ce que vous cherchez ?” Cette voix l’avait arrêté nette alors qu’il était entrain de crocheter une serrure très habilement. Ses yeux s’était écarquillés au possible et il avait secoué rapidement la tête. “Je peux vous aider peut être ?” Ce n’était pas possible, il avait du halluciner comme dans la forêt du 4e royaume. Cette voix … celle qu’il ne pourrait jamais oublier de toute sa vie, qui était gravé dans sa mémoire auditive était à nouveau présente. Doucement, il se retourna avec une angoisse grandissante de seconde en seconde. Quand son regard rentra en contact avec la silhouette, le poignard qu’il tenait dans sa main tomba sur le sol, alors que sa bouche s’ouvrit en forme de o. Tous ses muscles se tendirent, les events de son bras métalliques se fermaient alors que la lumière se fit beaucoup plus foncés. Il perdait petit à petit toutes les couleurs que son visage avait, devenant plus pâle que la mort. “Que …” Les mots ne voulaient sortir, ils étaient bloqués dans sa gorge alors que ses yeux se remplissaient de larmes. “Priscillia !” "Oh." La rousse devant lui abordait un air assez gênée, ne sachant pas trop quoi faire .. "Je suis vraiment navrée, vous me confondez avec quelqu'un d'autre."Ce qu’elle disait rentrait dans ses oreilles pour se plaquer au fer rouge dans son esprit. "Je m'appelle Pepper." Il cligna plusieurs fois des yeux, choqué, déboussolé, totalement perdu. Elle avait la voix de Priscillia, elle avait le corps de Prsicillia, elle avait même son odeur, mais ce n’était pas elle. Il s’était rapproché, un peu vivement pour lui attraper le bras, pour voir si elle était bien réelle, peut être qu’elle ne se souvenait pas, peut être que c’était la même chose que les jumeaux. “Pepper …” Ce nom, si proche du sien et si éloigné en même temps. Le regard qu’elle lui portait était le même que sa femme lui faisait quand elle était inquiète, quand il se lançait dans des plans infaisables avec un aplomb démesuré. “Je ..” Et il s’effondra au sol, c’était trop pour lui. En la voyant comme ça, vivante et bien en chaire, il avait eu un espoir fugace d’avoir enfin sa fin heureuse, il avait eu l’impression qu’elle était là, qu’elle pourrait revenir avec lui, qu’ils formeraient une famille avec les jumeaux. Dereck et Duncan … il avait beau leur dire que leur mère n’était plus là, ils s’obstinaient à croire qu’ils pourraient la revoir. Et là, le destin lui mettait cette femme, identique à la sienne, devant son nez, comme pour le faire souffrir encore un peu plus. Assis sur le sol comme un enfant sans repère, le visage dans ses mains, il sentit qu’elle se baissait pour se mettre à son niveau, posant une main sur son épaule. Ce contact l’électrisa, son corps n’ayant en rien oublié l’amour charnel qu’il lui portait. "Ce n'est pas grave de se tromper, ne vous mettez pas dans cet état. Je suis certaine que cette Priscillia pense à vous, de là où elle est aujourd'hui.” “Elle est morte … par ma faute … pour me sauver …et ” "Dans ce cas vous pouvez être fier. Parce que je suis certaine qu'elle est fière elle aussi. C'était une héroïne, et regardez vous. Vous êtes un héros." Mais pourquoi, pourquoi fallait il qu’il passe par là ? Dans le 4e royaume, ce n’était que des illusions, de la magie faisant rendre ses souvenirs vivants mais là, sur cette Terre 2, il y avait bien une Priscillia, dont la vie était totalement différente. Rien que cette idée le faisait souffrir le martyr, bien plus encore que ce que Venom lui avait fait. Il n’était pas un héros, il n’avait pas la carrure de Chris, il n’était qu’une feuille se baladant grâce au vent, allant de ci et de là, mais il n’avait pas la force de répliquer, alors qu’il sentait sa main dans son dos, essayer de l’apaiser. “Vous, vous êtes son clone … identique, parfaite beauté sans défaut …” Les mots étaient hachés, son coeur parlait à la place de sa tête. Pepper lui releva la tête, pour pouvoir ancrer son regard dans le sien. "Je suis désolée de réveiller ces souvenirs. Mais je vous en prie, relevez vous. Sans aucun doute, elle est heureuse de savoir ce que vous faites maintenant." Il était pitoyable, toujours, il se faisait pité dans ces moments là. Il essayait pourtant de se contrôler. Heureusement que le bras de Géo’ lui fournissant une forte dose de drogue, au moins il ne perdrait pas totalement la face. La crise n’était pas loin, il la sentait, l’aura qu’elle amenait avec elle apparaissait lentement dans son esprit mais là, devant elle, il ne voulait pas, il ne pouvait pas. Pour Priscilla, il avait changé. Il avait arrêté ses affaires, il avait mis sa magie de coté dès qu’elle avait émis l'hypothèse de fonder une famille, il s’était calmé, très légèrement mais quand même. Alors si Pepper lui disait de se lever, il le ferait, car pour lui, ce n’était pas elle qui disait ça … “Ce .. ce n’est pas de votre faute si je n’ai jamais fait mon deuil, que je n'ai jamais accepté sa mort !” Il tira le sous pull sous sa combinaison pour essuyer ses yeux tout mouillés. “Oh non, je pense qu’elle m’aurait enguelé de savoir que j’ai laissé mes fils pour aller faire mes petites aventures. Enfin, au moins elle aurait soufflé en sachant que les jumeaux ne sont pas avec moi …” Il eut une sorte de rictus avant de retomber dans la tristesse. Oh oui, si elle avait été là, elle lui aurait hurlé dessus, qu’il n’était qu’un irresponsable de se mettre autant en danger, surtout maintenant que Ninon n’était plus là. "Jefferson, je pourrai mettre ma main à couper que vos fils sont incroyablement fiers aussi. D'accord ?" “Sans doute …” Il n’était pas très convaincue, même si les jumeaux lui répétaient sans arrêt combien il l’admirait. Mais il ne pouvait pas y croire, pas après ce qu’il avait fait, pas après les avoir abandonné. Regardant enfin la rousse dans les yeux, il déglutit, serrant fermement ses poings, à s’en faire blanchir les jointures. Il avait enfin de se jeter sur elle, de l’enlacer pour ne plus jamais la lacher, mettre sa tête contre sa poitrine pour entendre son coeur battre d’amour pour lui. Il voulait passer sa main dans ses longs cheveux de feu qu’il aimait, lui faire des tresses, lui faire des coiffures extraordinaires pour assortir des chapeaux, lui faire des baisers dans le cou, retracer la ligne de sa mâchoire, lui faire l’amour, juste l’amour, chose qu’il n’avait plus refait depuis la conception des jumeaux. Heureusement, ou malheureusement pour lui, Tony arriva derrière Pepper, un air interrogateur sur le visage. "Reposez-vous. Mais souvenez-vous, votre femme, vos enfants, ils sont tous fiers, qu'importe où il se trouvent." Quand elle posa son bras sur celui de Tony, tout l’immeuble put entendre le bruit de la plaie du coeur de Jeff se réouvrit dans un son bien dégueulasse. “Prenez soin d’elle ! Que je n’apprenne jamais qu’il lui est arrivé quelque chose de mal, sinon je reviens par n’importe quel moyen pour vous faire la peau !” Et sur cette charmante menace, devant une Pepper qui souriait tendrement et un Tony encore plus étonné qu’avant, Jefferson prit la direction de sa chambre …

Dans le fil normal du temps


Reprenant la lecture de son livre en poussant un énorme soupir, il se mordit la lèvre à s’en faire saigner. Il se retenait d’hurler, de tout casser dans la pièce, de saccager la base, de partir loin d’ici, de fuir cette réalité. Mais pourquoi le faisait il déja ? Peut être parce qu’il avait promis à Chris d’être un bon soldat. Merde. Il lança violemment le livre qu’il tenait contre le mur, énervé contre lui même. Il n’aurait jamais dû venir, et tant pis pour Dyson, tant pis pour les jumeaux. Il leur aurait dit que le père de James s’en sortait très bien pour sauver son petit ami, et qu’il n’avait pas besoin de lui. Une bouffée de colère l’envahit et il se prit la tête entre les mains avant d’essayer de se calmer. Non il ne devait pas craquer maintenant, ce n’était pas le moment. S’il avait dit ça aux jumeaux, ils auraient été tristes, et cette perspective le calma un peu. Il ne devait penser qu’à eux, qu’à les rendre fier comme Pepper lui avait dit quelques heures avant. Il décida d’aller prendre une douche froide, qui lui ferait le plus grand bien. Il ne savait pas combien de temps il était resté sous l’eau, mais il se sentait un peu mieux. Il ramassa son livre, dont il s'excusa de lui avoir fait subir ça, pour pouvoir lire à nouveau calmement. Mais le destin, voyant que Jefferson souffrait assez comme ça, lui amena du divertissement en la personne de Midnight qui était revenue en Harlina de son passage dans la tour noire. Elle était divertissante et lui en était très reconnaissant, de chasser au loin ses démons. Or toutes les bonnes choses ont une fin, et les soldats de l’armée, face à deux monstres comme Harlina et Jefferson, décidèrent de sonner la fin de la récréation en utilisant les grands moyens et les grandes menaces. Il était entrain de retourner dans sa chambre, puni comme un enfant quand il croisa la route de Robin, qui l’attendait en réalité. La discussion qu’il eut avec lui, fut aussi bénéfique que la sortie de route avec Harlina. Ainsi, il arriva au repas plutôt serein. La salle était très grande et il y avait beaucoup de monde. Il aurait pu aller ailleurs, faire connaissance avec des soldats, mais il se rapprocha de son groupe, alors que Wanda et Killier lui faisait un signe de la main. Il s’était assis en face d’Evelyn, s’il avait bien saisi le nom qu’elle avait donné quand ils s’étaient vu pour la première fois sur le plateau du Wakanda. Lui envoyant un petit sourire, il commença à manger son dessert, qu’il avait prit en premier parce que Jeff était comme ça. Cependant, son regard était constamment tourné vers une autre personne. Pepper venait de rentrer dans la cantine en lui faisant un petit geste de la main et son coeur se serra alors qu’il portait son attention sur sa tarte au citron. "Ça ne va pas, n'est-ce pas ?" Levant la tête, il la pencha sur le coté alors qu’il l’a regarda étrangement. “Oui ? Pourquoi ça n’irait pas !” "Votre phrase c'est pas logique... je ne peux pas constater que ça ne va pas, vous ne pouvez pas me confirmer que ça ne va pas avant de m'exclamer le contraire..." Il éclata de rire tout en jouant avec sa cuillère. “Chère Evelyn, je ne suis pas connu pour ma grande logique ! Et je peux tout à fait vous dire que ça ne va pas alors que tout vas bien tandis que tout irait bien alors que j’irais mal !” Prenant une part de sa tarte, il savoura le goût alors que la jeune femme d’en face cligna plusieurs fois des yeux, totalement impassible , comme si son cerveau essayait de décrypter ce qu’il avait entendu. "Je n'ai pas tout compris... je suis plutôt réputé pour ma logique et mon empathie atrophiée de mon côté" Elle haussa les épaules avant de lui sourire sympathiquement après tout, ils faisaient connaissance. “Oh c’est marrant parfois on me dit ça aussi ! Que j’ai pas d’empathie !” Son regard coula vers Chris dans un petit sourire narquois. “Enfin en général, on dit surtout que je suis fou, mais ça c’est une autre chose !” Evelyn secoua la tête de gauche à droite de façon sûre d'elle en disant "Vous n'êtes pas fou ! Vous avez juste une façon différente de penser... Une façon fausse mais une façon quand même" Cette fois, le rire était sincère, tout comme le sourire qu’il lui rendit. Evelyn était drôle, il aimait bien ce qu’elle disait, enfin ça c’était avant qu’elle pose la question fatidique. "Vous connaissez Mademoiselle Potts ? “Oui … enfin non !” Le silence s’était fait à leur table, et le regard encore plus surpris d’Evelyn le poussa à le dire, de toute façon, … “C’est ma femme.” Il serra fermement un peu trop violemment la cuillère dans sa main métallique, cette dernière la broyant littéralement. “Enfin non, elle est juste le sosie de ma femme, Priscilla, même corps, même regard, même magnificence sans doute même caractère mais pas même vie étant donné qu'elle est vivante ...” Il lança un autre regard, alors qu’elle mangeait tranquillement avec son compagnon. “La vie est décidément une sacrée salope … mais je commence à y être habitué !” Bien entendu, cette nouvelle lança un froid plus polaire que si Killer avait parlé. C’est Chris qui prit la parole affichant une petite moue avant de sourire tendrement. “Jeff n'oublie pas les bons côtés de la vie. Rare peut être mais tu as eu des cadeaux de la vie. Deux plus précisément.” Jefferson poussa un soupir tout en secouant sa cuillière compressée sans rien lui répondre. Evelyn le regardait d'un air triste et sans doute gêné. Restant silencieuse un moment, elle reprit, le visage un peu moins impassible qu'avant. "Vous connaissez Wilson ? Le nouveau qui est arrivé chez nous après que les dieux l'ont ramené de son monde désolé..." elle va avoir un moment d'hésitation avant de lui dire "il cherche des copains... je crois... et je pense que vous avez au moins un point commun..." Jefferson leva un sourcil, intrigué par ce qu’elle venait de dire. Il avait bien entendu parlé de ce qui s’était passé, mais il n’avait pas trop suivit la chose, étant à l’autre bout du monde à ce moment là. “Wilson ? Pourquoi ? Lui aussi sa femme est morte ? C'est bien si on est assez nombreux on pourra former un club” Son ton n’était pas méchant, même s’il était empli d’un fort cynisme.La jeune femme dodelina de la tête, comme si elle n’était pas sure des paroles qu’elle allait prononcer par la suite. "Je crois bien oui... mais je pense que ce n'était pas sa femme enfin... qu'ils n'étaient pas mariés... il ne veut pas trop m'en parler... je crois que ça lui fait mal... et c'est moi qui lui ressemble" A nouveau, elle haussa les épaules toujours le visage impassible mais son regard ne trompait pas, elle se demandait si elle était la personne la plus apte à donner des conseils. “Pepper m’a dit tout à l’heure qu’elle était désolée, mais ça sert à rien, ce n’est ni à elle, ni à toi d’avoir quelconques remords ou autres tous sentiments de ce genre à avoir. Il suffit juste de nous contrôler, de stopper ce sentiment qui fait battre notre coeur en permanence.” Son ton était professoral, comme s’il disait une vérité absolue. Vérité tellement plus facile à dire qu’a faire. “Mais la théorie c’est jolie, ça fait bien dans les livres quand c’est calligraphié mais la réalité est tellement plus complexe. C’est pour ça que j’ai décidé de ne plus aimer, ça sert à rien, c’est bon pour les contes de fées pas pour notre monde. Je le dirais à ton Wilson, ça l’aidera peut être ! Moi depuis que je fais cette technique je n’ai vraiment plus aucun soucis !” "Oui dis lui ça..." Elle coule un regard dans le vide en se mordant la lèvre inférieur. Son ton était plutôt bas et sa voix légèrement éraillée comme si elle était pas du tout sûr de vouloir qu'il lui dise ça, on voit qu'elle réfléchit, qu'elle est un peu perdue mais elle se reprends "C'est pas mon Wilson tu sais ? Le mien est mort, comme ta femme... mais je ne suis pas d'accord... l'amour c'est la valeur en plus, ce qui fait le plus mal et ce qui nous fait avancer aussi ce qui nous fait nous sentir vivant en sommes…” Jeff l’a regarda avec une forte intensité, comme si un infime lien était déja là, entre eux. “ Si Wall-E n'avait pas eu tout cet amour en lui, il serait resté un robot et on aurait jamais sauvé la terre tu sais... Il faut que tu gardes espoir. Elle n'aurait peut-être pas le visage de Pepper mais ça sera peut-être mieux comme ça... " Sentant qu’elle lui tapotait la main, il eut un petit sourire alors que différentes possibilités de phrases passaient dans son esprit. il se mordit la lèvre, retenant sa respiration. Il allait dire des trucs méchants, cassants, parce qu’il était comme un animal blessé prit au piège, il savait qu’elle avait raison or il ne voulait pas le dire parce qu’il avait rangé au fin fond d’un placard ces idées. Ayant quand même un minimum de savoir vivre, il souffla juste avant d’ajouter. “Ouais … l’amour … c’est des conneries … et puis ….”

Sa voix n’était qu’une murmure alors qu’il se levait un peu brusquement de sa chaise, faisant le tour de la table, se mettant juste à côté d’Evie et de Killer. “Elle était la seule dans les univers entiers à bénéficier de mon amour et ça reste comme ça ! Elle était unique et c’est pour ça que je l’aime. Les autres, maintenant, je m’en fiche, ils ne sont rien, que du simple divertissement !” Lui aussi dodelina de la tête avant de faire une moue et de prendre la direction du self. Le brouhaha de la cantine apaisa le feu dans son esprit pour quelques petites secondes. Il ferma les yeux, s'appuyant sur la barrière des plateaux pour se ressaisir. Il fallait juste qu’il pense à autre chose, qu’il soit attiré par un autre domaine, un autre sujet, et son peu de concentration ferait le reste. Il aurait tout le temps de penser à Priscilla et Pepper quand il se retrouverait seul dans sa chambre. Finalement le repas c’était mieux passé que le début. Les conversations avaient changées, Jeff avait usé de son humour désarmant et parfois vraiment nul, mais l’essentiel était là, la froideur qu’avait amené sa discussion avec Evelyn avait disparu. Il avait d’ailleurs fait un geste amical à la jeune femme quand elle était partie se coucher. Au final, il avait fait ce qu’il avait pensé quand il s’était servi son plat, aller discuter avec d’autres personnes que son groupe. Les soldats étaient sympa, et il avait l’impression d’entendre les gars de Wonderland, une certaine nostalgie l’étreignant. Le pays des merveilles lui manquait, malgré toutes les tortures et les souffrances qu’il avait pu avoir, il aurait donné cher pour y retourner maintenant. Se levant de sa chaise en s’étirant, il envoya un petit sourire à Dyson qui arriva vers lui. “Alors comme ça maintenant tu tombes du ciel ? J’avoue que c’était vraiment très classe comme entrée !” Le jeune homme de quand même trois cent ans rigola tout en répondant au check que le chapelier avait lancé. “Dommage que le reseau est vraiment pourri ici parce que j’aurais bien envoyé un petit selfie de nous deux à Dereck et Duncan ! Parce qu’ils n’ont pas arrêtés de me répéter depuis que j’étais rentré HAAAAN DYSON EST DANS LE COMA PARCE QUE THANOS EST MECHANT ET QU’IL VA ATTAQUER TOUS LES MONDES ET VA LE SAUVER PAPA !” Il imitait les jumeaux avec sa propre voix, pas besoin de les changer au fond c’était la même, un peu plus grave sans doute. “Donc bon, je ne peux rien leur refuser et malgré la crise de filiation que l’on traverse !” Jefferson fit une petite moue en soufflant, la situation n’était pas simple c’était sur, mais qu’est ce qui était simple avec les Hatters ? “Les jumeaux , ils vont bien ?” “Toujours !” Il ne voulait pas dire j’espère, parce qu’il n’avait pas à espérer. Les jumeaux allaient bien, point. Puis, il remarqua l’air interrogateur de Dyson qui se gratta la tête . “Comment ça Papa ?” “Ah oui c’est vrai que t’es pas au courant du coup ! C’est vraiment une longue story bro ! J’te raconterais ça autour d’une tasse de thé en rentrant mais c’est coooompliquéééé .. bon l’essentiel à comprendre c’est que je suis leur père, leur vrai de vrai paternel. En fait quand tu regardes bien c’est vraiment pas con … y a une certaine ressemblance de physique et de caractère.” Le brun rigola doucement, reprenant son air de mélancolie. “Je suis vraiment désolé que tu aies quitté la ville pour tout ça alors que tu as tes soucis à gérer" "Oh ne t’en fait pas j'ai l'habitude de partir puis les jumeaux sont avec Ninon, ils ne craignent rien. La ville aura disparu que le manoir sera toujours debout" Ça c’était sur, il connaissait la puissance de Ninon, elle avait déjà sauvé les jumeaux une fois, c’était clair que si elle avait à les sauver une deuxième fois, elle le ferait sans hésiter, se sacrifiant sans doute. “Je vous promets que tu rentreras vite pour ta famille." Levant les yeux au ciel, Jeff prit un air blasé, alors qu’il croisait ses bras sur sa poitrine. "Ah Dyson, ne fait pas des promesses que tu ne pourras pas tenir !" Lui tapotant l’épaule tout en souriant, il continua. "On sait tous les deux comment se déroule une guerre, surtout pour sauver un monde alors pas besoin de ses grands discours avec moi !"Or le toon était têtue, et un dialogue de sourd était engagé. "Je tiendrai cette promesse, même si tu n'y crois pas." Il va sourire. "J'y croirai pour deux." "Juste je te rappelle que moi c'est Jefferson hein ! Pas Chris ! Les promesses pour deux c'est pas avec moi qui faut les faire !" Il hocha la tête, sur de ses propres, vu qu’il avait raison. “Je fais des promesses à mes amis aussi. Tu es mon ami." dit-il en partant. Jefferson mit sa main métallique autour de sa bouche comme un mégaphone. “Mais oui Dydy ! Toi aussi t’es mon ami ! On se comprends entre riches !” Il éclata de rire alors qu’il le voyait secouer la tête.

T’challa qui était aussi resté pour discuter avec Shuri et Okoye, regarda l’étrangement phénomène qu’était le chapelier. Les filles lui avaient racontés ce qu’il avait fait, et son étonnement avait été grand. Il ne les avait d’ailleurs pas cru, pas avant de voir le bras et les yeux de ce soldat de l’hiver. “Jefferson !” Le concerné se retourna, alors qu’il était dans l'encadrement de l’arche de la cantine. Levant un sourcil, il fit demi tour pour aller vers celui qui l’appela, et qui lui tendit maintenant un verre de rhum. "Un homme qui est si peu optimiste quant à sa survie a besoin d'un remontant." Cette fois, il leva son deuxième sourcil encore plus étonné, acceptant tout de même le verre. "Pas optimiste, Très optimiste, ce n'est qu'une réalité de la vision ! Quant à ma survie vous savez, j'ai passé un stade ou je n'y pense même plus !" Sentant l’odeur du rhum, il fit une petite moue. C’était sur que si on lui avait proposé un bon rail de coke, il l’aurait prit avec enthousiasme. L’alcool, ce n’était pas son dada, mais en bon gentlemen, il savait être courtois et passa outre ce petit désagrément, n’étant pas un grand fan de rhum. “Passé ce stade, ça veut dire que vous avez assez vécu pour avoir de bons espoirs de survie. Mais il doit vous rester bien des souffrances, on le voit facilement dans votre regard." Faisant des bulles dans son verre, il haussa les épaules après avoir bu une gorgée."Oh ça arrive hein ! On a tous quelques petites douleurs par ci par là qui ne veulent pas nous quitter, un lumbago, des traces d’entorses, des cicatrices qui ne partent pas !” "Si Bast vous a fait confiance, les votres doivent être remarquablement héroïques." Il faillit s’étouffer avec la deuxième gorgé de rhum qu’il était entrain de boire. S’essuyant les quelques gouttes qui perlaient avec sa main, il secoua la tête. "Il n'y a rien d'héroïque dans ce que je fais..." Parce que parfois, avec certaines personnes, Jefferson arrivait à faire craquer son masque d’égocentrisme et de narcissisme. Non il n’était pas un héros, il ne le serait certainement jamais, il n’était pas uniquement du côté du bien, il n’était pas seulement du côté du mal. Il n’avait jamais vu la vie tout en blanc ou tout en noir, ou tout en rouge dans son cas, la vie était pour lui un camaïeu de couleur se mélangeant. Il était tout le temps à la limite, sur cette frontière invisible, dansant comme un funambule. Regardant son verre, faisant bouger les glaçons, il reprit. "Vous en êtes certainement plus un que moi, T"Challa c'est ça ?! J'ai commis des exactions dont vous n'avez même pas idée ! Comme je l'ai dit à votre amie Shuri, je ne suis certainement pas le bon samaritain que vous attendiez !"Les héros ne sont pas toujours ceux que nous attendons. Bast ne se trompe jamais, ça c'est certain.""Bast a du simplement sentir que j'adorais les chats et les félins !" Il gloussa de rire, pouffant même alors que ses yeux croisèrent le regard de T’Challa qui n’était pas du tout convaincu par ce qu’il lui disait. "Le pouvoir que vous avez reçu n'est donné qu'aux nobles âmes. Vous ne le savez pas, mais vous êtes un héros, ce n'est pas à douter." “Oui oui bien sur, comme la marmotte .. "Il aurait pu continuer pendant longtemps à aller contre le roi du Wakanda mais il décida de laisser couler, de profiter des compliments qu’on lui faisait. Pour une fois que quelqu’un d’autres que les jumeaux et Candice le brossait dans le sens du poil, il n’allait pas s’en priver. D’ailleurs, T’Challa soupira en finissant son verre d’une traite. "Vous les américains, vous n'êtes pas aussi accessible que l'image que vous renvoyez." "Mais je ne suis pas américain ! Ne m'insultez pas !" Jefferson prit un air outré, faux semblant qu’il était facile de deviner à son grand sourire, qui s’élargit encore plus quand T’Challa avoua en allant se chercher du rhum. "C'est pour ça qu'il est si difficile de flirter avec vous ?" Le ton était léger, amusé même alors que le chapelier bougeait sa bouche en différente mimique. “Hum, sans doute parce qu'en général on ne me parle pas de mes souffrances quand je flirte !"Croisant les bras autour de sa poitrine, il fit mine de réfléchir avant de s’exclamer ! "Ah non en fait si, je crois que visiblement les bad boys torturés ça plait !" Son esprit s’amusait à lui envoyer des images d’une certaine soirée avec en fond, la voix de Candice lui hurlant des bêtises du genre tu vas finir avec Chris . Secouant la tête, faisant tomber ses mèches devant, il ne se départit pas de son sourire. “Je dirai plutôt que c’est l’homme qu’il y a sous les cicatrices qui plaît !” "Tellement flatteur ..." Jeff laissa quelques secondes avant de répondre, s’imprégnant des compliments que T’Challa lui faisait comme une éponge. "J'aime bien ça ! J’aime beaucoup ça même !" Buvant une autre gorgée du rhum, qui ne lui faisait pas plus d’effet que ça, vu que la drogue de son bras était beaucoup plus puissante, il reprit avec plus d’entrain. "Et sinon dans la vie, vous faites quoi ? Roi il me semble ? Ça va c’est pas trop dur ?" Cette fois, ce fut au tour de T’Challa de rigoler et d’utiliser un peu le cynisme. "C'était le projet. J'ai eu... une complication." Il tapota son torse, à l’endroit ou Thanos l’avait tué. Jefferson ne comprit pas réellement la chose, mais il comprit assez de chose pour savoir qu’il avait eu un empêchement de taille. "Oh ... malheureusement ça arrive ça ! Je compatis ! Y a vraiment toujours des abrutis jaloux pour mettre des grains de sables dans l'engrenage ..." "Je vengerai l'honneur du Wakanda. Et Bast n'a laissé aucun doute là-dessus, je le ferai avec vous." "Et bien si c'est une histoire de vengeance, je vous suis ! Ça me connait, je mange souvent les plats très froids !" Son sourire faisait concurrence à celui du Cheshire, n’étant en rien rassurant, dévoilant le léger sadisme qui ornait les bords de la personnalité du chapelier. Posant son verre sur la table, il fit un salut militaire avec son bras métallique au Roi du Wakanda . “Sur ce mon cher T’Challa, il est l’heure !” Et comme un ninja, Jefferson sortit rapidement du champ de vision du roi, presque en gloussant comme un gamin. Il avait bien vu la lueur de fascination dans son regard qu’il provoquait et ça lui plaisait, grandement. Or ce n’était pas une lueur qui l'intéressait, mais le feu, un brasier énorme. Ses oreilles voulaient entendre ces charmants compliments et il préférait faire languir pour en avoir d’autres que de passer directement à l’acte. Killer lui avait dit au repas qu’il lui fallait du divertissement, qu’il se change les idées, qu’il se fasse plaisir, il avait comprit le sous entendu qu’elle lui faisait mais malheureusement l’occasion ne s’était pas présentée. Or ce conseil était vrai. Depuis son aventure dans le 4e royaume, il n’avait rien fait, Candice ayant bien trop peur de lui faire mal à cause de l’état dans lequelle elle l’avait vu, en plus de le punir de la frayeur qu’elle lui avait causé. C’est vrai qu’il n’avait pas forcément la tête à ça depuis un mois, mais maintenant que l’opportunité était là, il ne cracherait pas dessus. Puis, un roi, franchement, comment refuser ?. Il avait dit à Chris qu’il ne prenait que les meilleurs …et c’est ce qu’il allait faire. Allant dans sa chambre en chantonnant, il parla tout seul, pour changer, pariant sur les chances que T’Challa avait de le suivre. Non, il était seul dans le couloir. Haussant les épaules,il reprit son livre avant de se jeter sur le lit sans aucunes grâces. Le temps passa, le sommeil ne venait pas, enfin Jeff ne voulant dormir pour faire des cauchemars comme à son habitude, avait presque fini son livre quand des coups violents résonnèrent dans sa chambre. "N'ai-je donc aucune chance de vous intéresser ?" Son sourire s’étira, alors qu’il alla nonchalamment ouvrir la porte vu que visiblement T’Challa n’avait pas tester d’appuyer sur la poignée avant de cogner la porte. “Qui a dit que vous n’aviez pas de chance ?” “Mais vous ! Vous êtes partis sans un regard !” Se mordant la lèvre pour ne pas rire, il ferma la porte en la verrouillant pour pas qu’on le dérange. “Et alors ? Partir ne veut pas dire non, la preuve, regardez où vous êtes et avec qui surtout !” Le roi regarda effectivement l’intérieur de la pièce, comme s’il comprenait enfin que Jeff l’avait accepté, ce dernier, flegmatique, langoureux, dans son boxer, les bras croisés, un sourire assez moqueur collé sur ce trop beau visage. “C’est vrai qu’il m’arrive d’être plus direct mais souvent j’aime bien prendre mon temps, puis les compliments, vraiment c’est mon point faible ! J’y suis trop sensible !” "Vous êtes ... totalement insaisissable ! unique dans votre genre !" "Et encore, vous n'avez rien vu, je peux vous faire mon CV si ça vous intéresse, Bast a du voir que j'avais l'habitude de travailler avec la royauté " T’Challa, poussé par l’alcool et son désir, se jetta sur lui pour l’embrasser et le faire taire, ce qu’il n’arriva pas, même pendant leur amusement, Jefferson parla, entre deux borborygmes de plaisir. T’Challa n’avait jamais vu une personne aussi bavarde que le chapelier, mais ça ne faisait que renforcer l’attrait qu’il avait pour lui.



(c) chaotic evil


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Your Heart
IN MY HEAD
Au creux de tes rêves c'est notre avenir que j'aperçois

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79345-auto-biographie-d-un-chapelier#958033

Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 2q3dmzc

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4545
✯ Les étoiles : 11796


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Ven 28 Sep 2018 - 19:16



PARFOIS JE REGARDE OU JE SUIS ET..
Je me dis que j'ai du faire chier un sacré paquet de monde pour en être arrivé là.. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 4037676933 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 1325677926

Feat. Tous les tarés qui ont signés pour cette mission suicidaire tant attendu.. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 2750729395 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 675216545

.




Le réveille avait été compliqué.

J’étais en mesure de me souvenir de ce qui c’était passé en grande partie la veille. De mon changement brusque, passant de la méfiance à la folie en un claquement de doigt. Je me souvenais aussi de ma rencontre avec un psychopathe aux cheveux vert, de mes divagations et mes délires à propos d’une chaise électrique et de l’idée de faire brûler la maison des toons qui m’accueillait. Je me souvenais de ma rencontre avec une jeune femme aux cheveux roux, de ma conversation avec Jefferson et de mon comportement face à Luky ou Dyson, alors qu’il c’était adressé à moi à table. Sans oublier la tentative de meurtre sur des innocents planqués ici et de ma rencontre avec un autre psychopathe aux cheveux vert qui avait visiblement dans l’idée de folie rimait avec débilité. Et après, plus rien. Le trou noir. Je n’avais pas besoin de me souvenir pour savoir, que j’avais tenté de rester éveillée. C’était une chose qui arrivait fréquemment quand j’étais dans cet état là, comme si je ne voulais pas changer. Comme si je ne voulais pas être remplacée. Mais à chaque fois, quelque chose se passait et je me retrouvais allongée quelque part, sans le moindre souvenir.

Et aujourd’hui ne faisait évidemment pas exception à la règle. A la seule différence que cette fois, j’avais l’étrange impression de mettre ennuyée à mourir. Comme si j’avais été en compagnie d’un emmerdeur toute la nuit. Ce qui une fois encore en le pensant juste, me paraissant vrai. Sauf qu’il n’y avait personne à mes côtés dans le lit. Soit la personne c’était tirée très vite – mais j’étais certaine qu’il ne s’était rien passé à ce niveau là cette nuit- soit… C’était lié à se sentiment dérangeant d’être constamment observée. Et puisque a présent le mystère sur la première présence que j’avais été capable de ressentir sans savoir à quoi elle correspondait était à présent élucidé, ça ne pouvait être lié qu’à cette autre étrange et dérangeante sensation qu’il m’était impossible de décrire. Il y avait quelque chose d’autre et ce quelque chose, avait l’air d’être aussi agréable à supporter qu’un nettoyage de l’estomac avec de la javel.

Installée sur le bord du lit, encore légèrement dans les vapes, je fais craquer ma nuque avant de m’attacher les cheveux et de me rendre dans la salle de bain. Ce matin la, j’avais une mine affreuse. A croire que j’avais passé ma nuit debout. Alors pour me rafraîchir un peu, j’ouvre le robinet d’eau froide et me passe de l’eau sur le visage. La sensation de fraîcheur me fait du bien. Puis je me rends compte que du sang commence à couler dans le lavabo. Quelques goûtes pour commencer, puis le flot devient constant avant de devenir plus important. A ce moment la, j’étais incapable de réfléchir. Dans mon esprit, je saignais. C’était vrai. Mais c’était aussi faux. Ce résonnement n’avait aucun sens. Puis j’ai levé les yeux et lorsque j’ai vu mon reflet dans le miroir, j’ai compris. Mon reflet était celui d’une personne qui avait été torturée. Elle était couverte de sang et saignait abondamment. Bloquée, mon regard est resté braqué sur cette vision d’horreur, jusqu’à ce que tout redevienne normal. L’image était partie aussi vite qu’elle était venu. Sur le coup, j’ai pensé que ça devait être lié à la fatigue. Mais ça ne me paraissait pas crédible, c’était faux. Je me suis alors dit que la vision pouvait venir de l’autre. Après tout depuis qu’elle s’était manifestée ou avait refait surface, il lui arrivait parfois de me graver des images morbides dans l’esprit. Rendant plus difficile encore, le fait de garder le contrôle sur mon côté bestiale et dangereux. Elle aimait me provoquer. Mais il avait bien fallut que je me rende à l’évidence, ça n’avait rien à voir avec ça. En revanche, une certitude c’était insinué comme souvent en moi. La certitude que cette vision était liée à mes pertes de contrôle. A ces moment ou je perdais l’esprit. Depuis longtemps déjà, c’était comme si cette autre personne, cette fille à l’esprit dérangé qui se manifestait assez souvent d’ailleurs, n’était pas moi. Tout en l’étant. Oui, tout ça était compliqué. On sait.

La journée commençait avec une réunion pour discuter du plan à venir. Puisqu’il s’agissait de frapper à plusieurs endroits tout en étant efficace, plusieurs petits groupes avaient été formés pour effectuer différent type de mission.

La première mission tournait autour de Chris et d’un entretien avec ce qu’ils avaient appelés les Gardiens. Visiblement, il avait quelques vérité à découvrir, de notamment à propos de la disparition des Green Lantern et sans doute aussi à propos de l’existence des mêmes lantern mais en jaune. Et puis il avait aussi donné comme raison qu’il pourrait peut-être avec un peu de chance, découvrir des potentiels points faible à nos ennemis. Pour cette mission, Captain harcèlement était accompagné de Dyson, Géo – Qui a eu la chance de ne pas me croiser hier -, Killer Frost, M. Indestructible, le taré au sourire dessiné avec du rouge à lèvre et un certain Nick Fury.

Le mélange n’était pas mauvais en lui-même. La tête, la puissance, la force, les ressources et le psychopathe parce qu’il avait visiblement quelque chose pour Lucky. Un dérangé dans l’équipe n’était pas forcément l’idée du siècle notamment, parce qu’il avait d’après ce que j’avais compris déjà était notre ennemi - je savais que c’était vrai, je pouvais dire que je l’avais déjà rencontré, tout en étant incapable de reconnaître son visage ou quoi que ce soit prouvant que mon impression était justifiée – mais le groupe semblait prêt à accepter sa présence. Il n’y avait pas grand-chose d’autre à dire.

Une second groupe avait été ensuite formé. Celui-ci était composé de Robin, de Kara la fille de Lucky, d’Evelyn – que j’avais la certitude d’avoir déjà rencontré sans pour autant être capable de la reconnaître -, de Tony Stark, de Samuel Wilson, du dieu qui n’est pas un dieu Thor, du roi T’Challa, de sa sœur Shuri, d’Okoye et de Go go. Visiblement ce groupe considéré comme le plus gros et le plus important (il était composé aussi de nombreux soldat de l’Armée Rebelle et du SHIELD) devait s’approcher des points forts de nos ennemis.

Le reste de l’Armée Rebelle devait escorter Caitlyn (qui ressemblait à Killer Frost qui elle-même ressemblait à Helce sous sa forme humaine), Cisco et une type qui étrangement éveillait en moi des envies de meurtres et de câlin du nom d’Alfred à Central City pour traverser le portail et se rendre à Sotrybrooke afin d’y effectuer des recherches sur Brainiac suite aux théories de la veille.

Et enfin, une certaine Maria Hill et une type du nom de Bruce Wayne avait décidé de s’inspirer d’une équipe du nom de Suicide Squad (HAHAHA sans rire, comme si la réputation que je semblait avoir suffisait pas) pour créer un dernier groupe d’action.
D’après ce qu’il avait été dit, l’équipe Suicide Squad était un projet que le gouvernement avait dans les années 90 avec quelques criminels (Wow merci pour l’étiquette, j’apprécie). Ils avaient donc décidé de mettre ensemble, ceux qui avaient la meilleure réputation de tout le groupe. A savoir Jefferson (lui aussi été gâté niveau réputation), Livewire (que j’avais aussi rencontré, sans aucun doute mais comme les autres, je ne la reconnaissais pas), de Scarlet Witch et de Magnéto. Sans oublier moi. Parce que forcément, avec mes pertes de contrôles j’avais visiblement une place toute désignée dans la team. HAHAHA.

Après l’élaboration des groupes, le cas d’Hiro avait été abordé. Celui-ci avait l’âme d’un battant, mais les autres avaient raison, c’était beaucoup trop dangereux, même pour des gens suréquipé et parfois surentraîné comme nous. Alors pour sa protection il lui a été demandé de rester en retrait, et de veiller sur celui qui semblait être son frère, Tadashi.

Après quoi, il avait été mentionné que chaque groupe aurait un talkie walkie en cas d’urgence. Et que plus important encore, chaque groupe devait être revenu au QG de l’Armée des Rebelles dans les 36 heures (ils en avaient de l’espoir dit donc !), sauf en cas d’urgence (ce qui allait forcément arriver). Traduction, si vous êtres pas là après 36 heures et que vous êtes dans la merde (cas d’urgence c’est pareil) talkie walkie. Génial, merci de la précision.

Le but de chacun des groupes avait été évoqué. Puis et venu le tour du notre. Visiblement, la Suicide Squad avait pour but d’aller à Washington car d’après les explications, Braigniac avait une emprise sur toutes les grandes capitales du monde et que les états unis étaient connus pour être une grande puissance mondiale. Ce qui voulait dire, qu’il avait forcément une présence dans sa capitale.

Pour arrondir les angles, il y en avait même un qui avait tenté de rendre le nom du groupe moins explicite en nous balançant qu’on était pas des soldats qu’on envoyaient à la mort parce qu’on étaient dispensable, mais plutôt qu’on était une team punch mais qui devait agir discrètement. Sauf qu’ils avaient visiblement pas assez bien compris les choses. Quand je perdais l’esprit, j’étais tout sauf DISCRÈTE. Bien tenté, mais ça péchait quand même pas mal de ce côté la mon grand.

Pour en revenir au but de notre mission, nous devions libérer Washington et éloigner toute l’emprise de Brainiac sur la grande ville pour récolter des informations. Le plan était donc simple. Embarquer dans un vaisseau dirigé par l’agent Hill et Bruce Wayne et nous poser à l’écart de la ville assiéger pour commencer notre mission.

Et c’est comme ça qu’avec les autres membres du groupe, je me suis retrouvée dans un autre vaisseau en direction d’un endroit que je n’avais jamais visité avant. Et que je ne visiterais sans doute jamais suite à cette mission d'autant plus que j’ai pu remarquer une fois sur place, que celui-ci était vraiment envahi. Et pas qu’un peu. Des vaisseaux extraterrestres, des soldats de tout espèces : humains ou aliens grouillaient dans tout les coins. Ils étaient absolument partout.

- Ah tiens. Une mission suicide, quelle agréable surprise. Tu l’avais vu venir toi ? Je demande avec un rictus à Jefferson avant de lui adresser un coup d'oeil furtif.

Pendant que mon regard se porte fréquemment sur les environs pour vérifier que personne n’a encore remarqué notre présence (chose qui serait miraculeuse en soi, ça ne m’aurait pas étonné qu’on soit déjà au courant de notre présence mais qu’on nous fasse croire que ce n’était pas le cas, pour nous diriger vers un piège) Bruce Wayne nous montre - après l’avoir étudié en vol - l’écran d’une tablette sur laquelle se trouve un chemin tracé en rouge sur un schéma de la ville.

« Le chemin le plus sûr pour atteindre la Maison Blanche sans alerter toute l'Armée de Brainiac. Il y aura quelques soldats, mais agissez rapidement et proprement et ça devrait le faire. Le plus dangereux sera une fois que nous atteindrons la Maison présidentielle, c'est elle qui est le plus gardé. Toutes vos armes ont été équipées de silencieux, la discrétion est la première condition. »

Je pousse un soupire et croise les bras contre ma poitrine. Heureusement pour mes compagnons et pour moi-même, que j’avais retrouvés mes esprits. Sinon, nous serions sans doute tous déjà mort. Ou juste eux. Puisque visiblement, j’étais incapable de mourir définitivement.

Puis la mission a débuté. La Suicide Squad a suivit l’itinéraire schématisé par Wayne et nous avons rencontré sur notre route une vingtaine de soldat. Des soldats qui n’ont pas eu le temps de signaler notre présence, tant nous étions en alerte et réactif. Cependant, il y avait une certaine tension dans le groupe, notamment parce que deux des membres ne pouvait pas se supporter. A savoir Scarlet Witch et… son père Magneto. J’avais l’impression d’être la baby sitter de deux gosses boudeur. C’était super agréable. Et je n’étais probablement pas la seule à ressentir ça. J’en arrivais même à espérer ne plus rien ressentir très vite, comme il m’arrivait parfois. Sauf que forcément, la tension était toujours là une fois arrivée à la maison blanche et que moi, je n’étais toujours pas débarrassée de mon humanité. Bon.

De toute façon, ils étaient tout de même efficaces, je ne demandais pas plus. Mais là, être efficace ne suffirait pas. Il allait falloir être très intelligent et super efficace. Puisqu’un énorme monstre était posté devant la Maison Blanche et attendait patiemment que des suicidaires dans notre genre, débarque pour tenter leur chance. Ils avaient de drôle de chien de garde dans le coin. En tout cas, les choses promettaient d’être intéressante. Restait à voir comment on allait passer outre le chien de garde. ENSEMBLE.

Hj : Oui, il est rapide et il n'y a pas beaucoup de description d'action, mais je me pardonne et ferais mieux la prochaine fois. Comme ça, Fanny aura toutes les infos pour son post. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 3392629739 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 1842657549

Et et je rajoute le lien du monstre vu que j'ai plus les options pour éditer ma réponse, encore. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 4226291177 https://i.pinimg.com/originals/fa/0c/5f/fa0c5f95180e4932902ba850d66e5bd1.jpg Oui en effet, c'est DOOMSDAY. TADA [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 3392629739



.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Evelyn Nichols


« Dernière force. Dernière chance. »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 586
✯ Les étoiles : 709


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Sam 29 Sep 2018 - 0:25


« Magic League 3 : La chute des Héros »


Evelyn avait embarqué à bord du vaisseau qu'on lui avait assigné avec ses nouveaux compagnons de mission: Robin, Kara, Tony Stark, Samuel Wilson, T'Challa, Shuri, Okoye, Go Go et Thor pour les plus connus d'entre eux. Il y avait également de nombreux soldats de l'Armée Rebelle et des agents du SHIELD et il ne fallait pas être un grand mathématicien pour comprendre que leur groupe était sans doute le plus gros de tous les commandos envoyés en missions parallèles. La taille de leur équipage était proportionnelle au danger qu'ils allaient courir et la bataille qu'ils allaient mener: s'approcher des points forts de l'armée ennemie et notamment Asgard, prise en otage par l'armée de Brainiac. Comme on pouvait s'y attendre, c'était le dieu au marteau qui avait insisté pour former ce bataillon :

- Loki a trahit Asgard, et le Tesseract est désormais en possession de nos ennemis. Je sais que mon stupide frère m'a vu tout à l'heure, je suis donc certain qu'il s'attend à ce que je le contacte. C'est justement ce que je veux faire et il me répondra désormais.

Il avait levé son marteau et Evelyn l'avait observé sans dire un mot, les bras croisés :

- Je demande donc votre assistance, Asgard est surveillée par Brainiac. Nous devons nous y rendre.

Après un regard vers les storybrookiens qu'ils l'accompagnait, elle avait fini par répondre par la positive d'un hochement de tête et d'une simple phrase :

- C'est quand vous voulez...


Et c'était ainsi qu'ils étaient arrivés à borde de ce vaisseau qui semblait si précieux aux yeux de Stark. Elle l'avait entendu dire à Thor, avec le ton légèrement tendu :

- Essayez de ne pas détruire celui-là s'il vous plait.

Evelyn n'avait pas réagit à ce qu'elle venait d'entendre, refusant de prendre partie pour l'un des deux hommes dans cette gueguerre qui la dépassait. Il fallait bien qu'elle s'avoue qu'elle n'était pas bien plus délicate que Thor mais qu'elle ne pouvait aussi que comprendre l'agacement de celui qui aurait pu/avait été Ironman. Elle s'était contentée d'aller s'asseoir, attendant que le voyage vers le lieu de combat se termine, réfléchissant à ce qu'elle avait appris 'Asgard. Malheureusement pour elle, il n'y avait pas grand chose à en dire, OMEGA n'avait récolté aucune donnée, tout comme l'habitat primitif de Brainiac et Thanos. Il fallait donc accepter de se laisser surprendre.

Et surprise, elle avait pu l'être dès que l'avion s'était approché d'Asgard. Un coude sur le siège du pilote, l'autre sur celui du co-pilote, elle avait observé avec une certaine appréhension le spectacle qui lui apparaissait dans le cockpit: au loin, une île mystique semblait apparaître. Il n'y avait aucune raison normale à ce qu'elle puisse être à cet endroit, ce qui rendait la scène plus perturbante. Le vaisseau semblait avoir alors brusquement franchi une barrière invisible car dès qu'il fut à une certaine distance de l'île, des avions asgardiens arrivèrent à leur rencontre pour lancer les hostilités. Sans attendre une minute de plus, toutes les personnes qui avait une certaines habilité pour le vo furent demandé sur le pont de lancement : Robin, Kara, Tony, Samuel, Thor... et bien sûr elle. Après un dernier regard pour ses camarades, tous s'étaient lancés à l'assaut mais ils furent forcés de constater rapidement que tout ceci était vain : comme l'hydre de lerne à qui les tête repoussaient de façon exponentielle, dès qu'un vaisseau asgardien était mis hors d'état de nuire, un nouveau se présentait à eux, en plus des postes de tir fixes sur Asgard qui tiraient des salves de munitions de façon automatique. Oui, l'habitat de Thor était aux mains de Brainiac, cela ne faisait lus aucun doute.

Se stabilisant dans les airs à l'aide de ses grandes ailes de Guêpe, Evelyn se demandait désormais comment gagner ce combat perdu d'avance. Il faillit sans aucun doute désarmer les postes de commandes et empêcher de nouveaux vaisseaux d'affluer en leur compagnie mais comment faire ? Ses yeux virevoltèrent sur tout ce que sa vision lui permettait de voir à cette distance jusqu'à ce qu'elle vit un énorme vaisseau en forme de crâne flotter derrière le palais d'Asgard. Ses étranges tentacules semblaient bien implantées dans le sol et elle comprit vite que c'était cette chose qui contrôlait le tout. Connectant son micro à ceux capable de recevoir une connexion comme Stark, elle lui précisa, sans avoir besoin de retirer son casque :

- Nous n'y arriverons pas comme ça... Le jeu est biaisé et nous risquons de perdre nos forces bien avant eux. Prévenez les autres, continuez de vous battre pour faire diversion, je vais tenter de m’infiltrer là-bas. C'est ce vaisseau qui fait office de tour de contrôle. Si je parviens à la désactiver, nous aurons un avantage considérable.

Elle attendit d'avoir le go de Stark avant de réduire sa taille et de s'élancer droit vers le crâne métallique. Durant le trajet, changer sa taille l'aider à se propulser, sautant par moment sur les parois des vaisseaux ennemis qui s'élevaient de l'île pour gagner du terrain. Lorsqu'elle fut suffisamment proche du lieu, elle garda sa forme miniature et s'engouffra dans les conduits. Malheureusement, cette tour de contrôle semblait doté d'une intelligence suffisamment élevée pour la détecter et se défendre contre elle. Des fils chargés d’électricités lui fusèrent alors dessus à une vitesse impressionnante et Evelyn tenta pendant quelques minutes des les éviter en voletant toujours plus vers l'intérieur du vaisseau. Malheureusement, elle constata rapidement que le crâne prenait de la vitesse et que bientôt, elle serait beaucoup trop épuisée pour continuer à lutter de la sorte. Tentant le tout pour le tout, elle rebroussa chemin en directement des fils, les obligeants à la suivre. Le plan était plutôt simple en soit : obliger deux d'entre eux à se toucher pour provoquer un court-circuit. Malheureusement pour elle, son plan se fit au détriment de sa propre santé. Elle parvint à éviter de justesse l'assaut mortel mais l'arc électrique causé par le court-circuit la toucha de plein fouet, la foudroyant sur place. La Guêpe s'effondra au sol, incapable de bouger pendant les premières secondes, complètement sonnée pour les suivantes. Lorsqu'elle reprit enfin consistance, elle décida de sortir des conduits au plus vite, titubant légèrement à chacun de ses pas, la douleur de l'électricité dans son corps étant encore suffisamment vivace pour continuer à l'empêcher d'agir correctement pendant plusieurs minutes.

Ce fut son point de gravité qui l'alarma en premier. Constatant qu'il ne cessait de gagner en poids, elle comprit rapidement que son court-circuit avait coupé tous les moteurs et les commandes du vaisseau qui descendait désormais en chute libre, droit sur Asgard. Il fallait agir et très vite. Elle s'était alors mise à courir mais observa rapidement qu'elle ne serait jamais assez rapide pour atteindre les postes de commandements. Après une seconde d’hésitation, elle posa alors enfin sa main sur la paroi du vaisseau et réitéra l'expérience de ce qu'elle avait fait avec OMEGA.

Les codes du crâne étaient pourtant bien plus complexe, inconnus pour la plupart. Evelyn tentait de déambuler parmi les lignes de codes, attentive à tout et stressée à l'idée de ne pas trouver de porte de sortie convaincante. Si elle ne parvenait pas rapidement à dompter cette technologie inconnue, ils s'écraseraient au sol et il ne resterait sans doute pas grand chose de sa miniature corpulence.
Au bout de quelques minutes pourtant, elle fut forcée de constater qu'elle ressentait une présence autour d'elle, elle n'était pas seule dans ce système, comme si quelqu'un d'autre était relié à ce réseau. Creusant cette piste, elle se retrouva bien rapidement face à l'esprit de Brainiac. Elle était désormais connecter à l'esprit de ce puissant alien et toute la douleur qu'elle en éprouva lui fit comprendre l'importance d'agir au plus vite. La base d'OMEGA prenait déjà une place considérable sur sa mémoire mais ce n'était rien face à ce qu'elle commençait à emmagasiner de l'alien. Bien plus que des souvenirs, elle constatait au fur et à mesure que tout cela relevait des incohérences comparer à ce qu'OMEGA lui avait fournie. Des incohérences chronologique qui la faisait tiquer et qui l'épuisait considérablement. Sentant le danger s'immiscer, elle décida de ne se concentrer que sur le plus important avant de se déconnecter du vaisseau en forme de crâne.

Elle continuait à avancer dans le conduit, la main posée sur la paroi tandis qu'elle se concentrer à récupérer les plus grosses des incohérences après les avoir triés de façon mémorielle. Elle récupéra aussi les données sur la provenance de cette alien, trésor inestimable s'il en avait suite à la conversation qu'elle avait eu avec Hank. Si elle parvenait à comprendre son origine, ils auraient désormais la clé pour les combattre. A bout de souffle et de force, elle utilisa ses dernières ressources pour se connecter au transmetteur du réseau. Remettant en route les systèmes, le vaisseau se stabilisa dans les airs et récupéra son altitude tandis qu'elle envoyait tout ce qu'elle savait du vaisseau de Brainiac en direction du vaisseau de Stark pour qu'ils puissent continuer sans elle. Oui... continuer sans elle, qui était à bout de souffle, à court d'énergie.

Elle avait l'impression que son crâne allait exploser, comme parcouru de milliers d'arcs électriques. Elle sentait la douleur et la fatigue... cette douleur qu'elle avait déjà ressenti une fois, dans ce mode étrange qui l'avait fait devenir enfant. Elle ne se sentit pas tomber de la bouche d'aération, bien que sa main se posa sur son grossisseur par réflexe, lui redonnant sa taille normale et lui évitant une chute mortelle dans le couleur du vaisseau. Elle se retira alors de l'esprit de Brainiac et de celui du vaisseau avec une difficulté incommensurable, elle sentit que son nez saignait abondamment, que la douleur était désormais sans appel et elle perdit connaissance, seule, dans ce vaisseau ennemi.

.
..
...
.
..
...
.
..
--- MESSAGE TRANSFERE ---


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71
✯ Les étoiles : 6418


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 29 Sep 2018 - 17:12





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    Le lendemain, les chefs les avaient séparés en deux équipes et Robin s'était retrouvé avec Stark, Thor, Evelyn, Kara et d'autres qu'il ne connaissait pas, même pas de visage. Ensemble, ils avaient pris un vaisseau direction Asgard qui semblait être la cible des attaques de Brainiac grâce à la complicité de Loki. Superman n'était pas un expert, mais il y avait quand même un souci à toute cette histoire... Ils divisaient leur puissance et ça, il n'était pas certain que ça soit la meilleure des idées, puisqu'ils ne connaissaient pas les forces ennemies. Quand il dirigeait les Joyeux Compagnons dans la Forêt Enchantée, s'il n'était pas certain des forces engagées, il évitait toujours de diviser le groupe. Cela leur avait bien servi puisqu'ils ne s'étaient jamais fait prendre... Mais bon, il n'était pas à la tête de toute cette équipe et surtout, c'était la première fois qu'il venait ici donc certaines choses pouvaient lui échapper.

    Une fois arrivés sur Asgard, ils se séparèrent pour s'en prendre aux vaisseaux Asgardiens jusqu'à ce qu'Evelyn ne se mette en route pour désactiver le vaisseau principal qui contrôlait tout, enfin de ce qu'il pouvait voir dans ce bordel. Quand la jeune femme eut terminé son oeuvre, Robin prit le temps d'utiliser sa vision à rayon X pour vérifier qu'il n'y avait pas d'autres ennemies. Mais à part trouver tous les habitants d'Asgard dans leur maison complètement terrifiés, il ne voyait rien de plus. Thor qui s'était rapproché de lui sembla faire le même constat et en sembla particulièrement surpris.

    "Brainiac est forcément ici !"

    Et sur ces mots, cet imbécile de tête brûlée se mit en tête d'aller vers le palais. Robin n'eut pas l'occasion de l'arrêter car un message d'OMEGA le retint.

    "Message reçu. Dysfonctionnement système."

    Robin fronça les sourcils car ce message semblait être adressé à toute la Magic League, même à ceux qui n'étaient pas avec eux. C'était très étrange. Et surtout inquiétant. Robin ne mit pas longtemps à se décider ceci dit. Plutôt que de foncer tête baissée avec Thor, il le laissa partir, ne manquant pas de voir que Le Faucon et Go Go y allaient également. Autant pour le blond, il s'en fichait pas mal parce que peut-être que ça lui ferait rentrer un peu de plomb dans la cervelle, autant ça l'emmerdait de voir le gamin et le Faucon se précipiter dans ce qui pouvait parfaitement être un piège.

    - OMEGA, quel est le dysfonctionnement dont tu nous parles ?

    "Incohérence des données. Mise à jour impos. Mise à. Mise à jour impossible. Tentative d'intrusion détectée. Tentative d'intrusion détectée."

    - Qui ? Brainiac ?

    La voix d'OMEGA changea alors. Elle devint plus grave. C'était toujours une voix de machine, mais plus la voix féminine et amicale de leur chère OMEGA.

    "Il est épatant de constater l'entêtement de votre population à comprendre. Vous voulez des réponses ? Vous êtes condamnés. Je détruirai votre planète, ou Dormammu détruira votre univers. Il n'y a pas d'issu."

    - Et on peut savoir ce qui vous pousse à nous détruire ? Robin resta calme en apparence, mais en vrai, il était juste très énervé par ces méthodes qu'il détestait tout particulièrement.

    "Ne le prenez pas personnellement. C'est par intérêt personnel. J'aurais volontiers laissé Dormammu annihiler toute l'existence, s'il ne menaçait pas ma propriété. C'est une course, et vous en êtes les dommages collatéraux. "

    - Ah. C'est pour sauvé Kandor que vous voulez exterminer tout le reste de l'univers ? Nous contacter pour avoir de l'aide n'était pas une solution viable n'est-ce pas ? Fit-il, plein de sarcasme.

    Un rire lui répondit. Puis, une projection sortit de l’œil droit du vaisseau-crâne. Un écran s'afficha alors dans les airs, montrant des débris d'une planète détruite dans l'espace. Et, juste devant ce qui aurait pu être la caméra, un morceau d'infrastructure passa et Robin ne manqua pas de le reconnaître puisque les lettres KAND y étaient gravées.

    "Voici l'état actuel de Kandor."

    - Je ne parle pas de ça. Mais de ceux que j'ai croisé.

    "Vous n'avez aucune idée de ceux que vous avez croisé. Ni de l'endroit où vous étiez. Ce qui reflète bien votre population. Ne rien savoir en ayant tout à porter de main."

    - N'est-ce pas très ironique de me balancer ça alors que vous avez toutes les cartes en main pour monter une résistance contre Dormammu mais que vous avez préféré suivre ses ordres ? Vous êtes un lâche. Et un bel hypocrite en plus de ça.

    De nouveau un rire retentit.

    "Je ne travaille pas pour Dormammu. L'ironie viendrait de votre part."

    L'écran afficha alors quelque chose de parfaitement nouveau, du moins pour lui. Un costume bleu avec le symbole de l'espoir, le S kryptonien se faire piétiner. Un regard à Kara ne manqua pas de lui assurer qu'il s'agissait bien de son costume à elle. Manifestement, un portail avait été ouvert assez longtemps pour que l'ancienne équipe ait vu ces images.

    - Vous n'êtes pas très intéressant pour un super-vilain. Vous ne racontez rien, vous vous cachez... C'est à se demander s'il existe véritablement un Brainiac. Tança Robin histoire de faire oublier ces images aux autres mais surtout pour ramener l'intérêt de Brainiac sur lui.

    "Je ne vous souhaite pas de vous retrouver face au regard de Dormammu. Votre esprit ne résisterait pas."

    Il ne parlait pas de Dormammu lui, mais bon, Brainiac semblait absolument vouloir lui faire peur avec ce type-là, comme s'ils n'avaient déjà pas bien assez à faire avec ceux présents, il fallait en plus se préoccuper du maître du royaume des Ténèbres... En tout cas, Brainiac semblait vouloir montrer sa présence puisque le Faucon traversa une fenêtre du palais, propulsé par ce qu'il se passait à l'intérieur. Aucun doute, un combat s'y déroulait.

    - Peut-être... En attendant, vous semblez avoir un certain contrôle sur cet environnement... Mais vos appareils ont été désactivés. Donc qu'avez-vous mis en place pour que le groupe dans le palais soit attaqué ?

    Mais aucune réponse. Manifestement, la communication était terminée.

    - Crétin arrogant de machine de merde... Grommela Robin avant d'essayer de contacter les autres pour leur dire de se rendre au palais en renfort.

    Lui-même s'y précipita et fit face à un spectacle inattendu. Odin était assis sur son trône, un casque sur la tête et les yeux luisant d'une lumière violette. Des tentacules étaient reliées au casque et attaquaient les autres. Une tentacule avait le Marteau de Thor -d'ailleurs c'était censé être impossible ça ? - et une autre étouffait Go Go. Robin ne prit pas le temps de réfléchir pour une fois. Il arma son regard avec ses rayons laser.

    "Ne faites pas ça, c'est mon père !" Cria Thor mais l'attaque était déjà en marche, il n'aurait pas pu arrêter.

    Des lasers violets sortirent des yeux d'Odin et vinrent percuter les siens.

    - SORTEZ DE LÀ !!!!!!!!!!!!! Hurla-t-il aux autres, peu certain de les voir survivre s'il perdait le contrôle.

    Et Odin avait bien l'intention que ça arrive... Robin arrivait à garder les rayons violets au même niveau que les siens, ils étaient apparemment de force égale. Mais Odin était vicieux puisqu'il balança le Marteau de Thor sur Robin qui en perdit sa concentration. Le Marteau dans le ventre ne lui avait pas fait du bien, de même que les rayons qu'il se prit par la suite. Heureusement, ce n'était pas eux les plus dévastateurs...

    - Merde. Dit Robin en se relevant. Comment ça c'est votre père ? Demanda-t-il à Thor.

    "C'est Odin, roi d'Asgard, mon père. Brainiac le contrôle avec cette machine démoniaque !"

    Chouette. Voilà pourquoi il pouvait soulever le Marteau de Thor, c'était Odin qui l'avait donné à Thor !

    - Il faut trouver la source d'alimentation de ce casque. Il ne devait pas être relié au vaisseau principal, mais il a besoin d'énergie pour fonctionner... Prévint-il les autres.

    Mais à peine avait-il fini sa phrase qu'une tentacule lui saisit la tête. Robin eut bien du mal, il dut y aller avec toute sa super force mais il finit par échapper à l'étreinte de la tentacule. Mais peut-être qu'il aurait mieux fait d'y rester... Car quand Odin se leva de son trône, Asgard toute entière trembla.

    Robin : 85%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 Magic_League_3_BANN5

Kara L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1480
✯ Les étoiles : 1697


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Dim 30 Sep 2018 - 9:43

Be a heroine !
Powergirl et les bras cassés
Je ne vais pas encore tout vous expliquer ce qu’il sait passé avant parce que je pense que vous l’avez déjà lu plus d’une fois dans les post précédents et ça risquerait de faire redondant et j’ai pas envie d’être redondante. Donc Superman est parti dans le palais tandis que moi je reste toujours dans les airs, encore confuse d’avoir revu cette image. Le « S » de mon costume se faire piétiner. Cette image, je l’avais déjà vu dans l’un des portails que j’avais malencontreusement ouvert la dernière fois. « Walters, ça veut dire quoi ? » ça c’est Stark qui parle du costume. Je tourne le regard vers lui avant de reprendre la parole « la dernière fois quand j’ai bidouillé la machine pour les portails, j’ai ouvert un portail quelques secondes qui m’a montré cette image mais j’en sais rien, je sais pas pourquoi… Je sais pas ce que ça veut dire mais je compte bien le découvrir. »

« Qu’est-ce-que vous avez vu dans les autres portails qui se sont ouverts ? » « Je… Je me souviens d’avoir vu le bras d’Ultron…et je crois aussi de l’espace mais c’est assez flou… » répondis-je avant que Stark ne reprenne « Et quelques semaines plus tard, Ultron faisait parti de l’équipe de Brainiac. Ce que vous avez du voir, c’était à l’instant présent. Votre costume de l’époque était le seul qui existait ? » « Oui, mon costume était le seul existant…à ce moment là en tout cas. » C’était à rien n’y comprendre et je dois avouer que ça commençait à me faire paniquer tout ça, en tout cas, ça ne me disait rien qui vaille et puis…pourquoi mon costume ? « L’équipe de Brainiac qui récoltait Ultron pour le restaurer, une vue de l’espace, probablement celle de son vaisseau…et votre costume. Brainiac a un temps d’avance, depuis…allez savoir quand. » « Brainiac semble avoir un esprit puissant…Aurait-il pu me montrer ces images ? » je me mords la lèvre en pensant à Lucy « Je veux dire…aurait-il pu agir sur le portail pour me montrer ces images ? Mais…pourquoi mon costume ? »

Le vent fait se lever ma chevelure et je frissonne légèrement « Je préférerais croire que vous avez observé quelque chose qu’il ne voulait pas. Vous vous êtes peu être approché des origines de Brainiac. » Mes yeux virent au vert « Non Lucy…C’est pas le moment. » C’est ma soeur qui prends le contrôle, repoussant mon esprit dans le fond de ma conscience « C’est pour cela qu’il aurait détruit le costume de ma soeur ? Parce qu’il sait qu’elle a vu quelque chose qui pourrait le mettre dans l’embarras ? » « Vous l’aviez sur vous, votre costume, ce n’était pas le votre de toute évidence. » dit-il intrigué avant de reprendre « Ou celui de…votre soeur. » Un léger sourire né sur mon visage « Pardon, je ne me suis pas présentée, je m’appelle Lucy et je suis la soeur de Kara. Brainiac semble avoir des problèmes avec les kryptoniens…et si tout venait de là ? » Je reprends le contrôle, repoussant Lucy « Elle m’énerve quand elle fait ça. »

Je tente de prendre contact avec Evelyn grâce à mon oreillette « Evelyn ? Est-ce-que tu as trouvé quelque chose dans le vaisseau qui relie Brainiac aux kryptoniens ? » Pas de réponse. Shuri qui se trouve dans l’avion avec Okoye et T’Challa nous contacte via l’oreillette « le message d’OMEGA qui a été piraté par Brainiac, il vient du vaisseau. C’est elle qui l’a envoyé. » Oh non, c’est pas bon signe ça. Je tourne le regard vers Stark « Si Evelyn ne réponds pas, c’est que quelque chose cloche…Il faut y aller. » je me mords la lèvre et regarde Stark avant de partir en volant, direction le vaisseau de Brainiac. Arrivée devant le vaisseau, je tente d’utiliser ma vision à rayon-X mais rien n’y fait, il semble impénétrable. Je n’arrive pas à voir à l’intérieur ni à savoir comment va Evelyn.

La super-force semblait ne pas être la meilleure solution, je ne pouvais pas briser le vaisseau, il semblait immunisé contre ça aussi, sauf si j’arrivais à la fragiliser… Je vole autour du vaisseau tout en usant de mon souffle givrant mais ça ne semble pas fonctionner. Ça le fragilise mais il est toujours sur « pied », c’est une façon de parler vu que c’est un vaisseau hein. Dernière solution. Je me retourne et vole à vitesse maximale pour faire le tour du monde. 3 millions de km/h, tour du monde en une minute et demi. Asgard apparaît rapidement dans mon champ de vision tout comme le vaisseau, levant le poing, je frappe le vaisseau de plein fouet et crée un immense trou. BAM comme on dit. Toujours en vol, je reste devant le trou et souris avant de souffler sur mes ongles, fière de moi « Nah ». Non mais désolée, j’avais trop envie de le faire hein.

Entrant dans le vaisseau, je retrouve très rapidement Evelyn sur le sol, ma vision rayon-X me permet de rapidement comprendre qu’elle saigne du nez. Je vole jusqu’à elle avant de poser mes deux pieds sur le sol et prends le pouls de l’ancienne robot. Elle respire mais est inconsciente, pouls très faible. Je la prends dans mes bras avant de voler en dehors du vaisseau pour la ramener dans le notre avant de la poser sur un « sofa » enfin un truc où elle serait pas mal quoi « On est quittes comme ça. » dis-je en murmurant avant de lever le regard quand Okoye me fait signe de venir « Vous aimeriez peut être voir ça. » je rejoins donc Okoye, ainsi que Stark et T’Challa en laissant Shuri s’occuper d’Evelyn « Qu’est-ce-qui se passe ? » « Votre IA a réussi à afficher le message d’Evelyn dans un langage plus compréhensible. Et pourtant, ça ne veut toujours rien dire. »

Milton Fine, né sur Terre, Etats-Unis, 1962. Né sur Kandor, capitale de Krypton, 1902, Coluan né en 578. Détruit Krypton en 1990, se rend sur Krypton en 2014. Localisation inconnue de 1983 à 1985. Localisation inconnue de 2010 à 2015, se rend sur Terre en 2014, détruit Krypton en 2018, tente de détruire la Terre en 2010. Inconnu sur Terre jusqu’en 2018, chassé de la Terre en 2010, présent sur Terre en 2014.

« C’est un historique, c’est une sorte d’historique biographique. enfin ça en a tout l’air en tout cas. Quand j’écris un article sur une personne, je fais toujours un historique biographique. » je me mords la lèvre inférieure « je crois que c’est l’historique biographique de Brainiac mais c’est du grand n’importe quoi…rien ne correspond à rien, tout se contredit… » Je regarde l’historique avant de reprendre « Ah moins que…Milton Fine soit né sur Terre-1 et Brainiac sur Krypton de Terre-2… »

Vous avez 4h.


COM

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un grand pouvoir
implique de grandes responsabilités.

Jefferson T. Hatters


« You Are Not Alone »


Jefferson T. Hatters


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3641
✯ Les étoiles : 13943


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Lun 1 Oct 2018 - 0:32




La chute des héros } avec tous pleins de gens méga cool !




Les groupes avaient été formés, personne n’avait eu son mot à dire sur les équipes et c’était bien fort dommage car Jeff avait des trucs à dire, comme d’habitude. Déja c’était comme cette idée de faire un groupe de criminels ? Parce qu’il n’y avait pas de criminels, alors c’était débile ! Le seul vrai criminel était dans le groupe de Chris, mais ça visiblement c’était pour respecter la parité de “chaque groupe à son taré”. Le leur était assez chargé mine de rien, mais tant pis, plus on est de fou et plus on rit. Il avait fait une petite moue désolée à T’Challa quand son nom avait été annoncé dans le fameux Suicide Squad. Déja parce que ça confirmait bien ce qu’il lui avait dit hier, même si le roi avait hochait la tête négativement en levant les yeux au ciel, peu content de ce choix. Puis ensuite parce qu’une équipe avec le mot suicide dedans correspondait assez bien à Jefferson. “Honnêtement je ne sais pas du tout pourquoi ils nous ont choisi !” Il s’était penché vers Midnight mais avait parlé un peu plus fort .. oups .. et sa phrase n’avait fait rire que la principale concernée, Killer Frost et T’Challa. Le reste des membres lui avait envoyé un regard noir, de faire un très d’humour dans une situation pareille. Mais ce n’était pas de sa faute, il avait envie de détendre l’ambiance. Et son envie s’accentue pendant le trajet, alors que personne ne parlait, pire torture pour le chapelier. Forcément il s’était mit à discuter tout seul, d’abord dans sa tête et puis à haute voix alors que la tension dans le vaisseau se faisait toujours plus forte. Heureusement, ou malheureusement cela dépendait de comment voir la situation, ils arrivèrent rapidement sur place, un plan établi. Jeff avait levé les yeux au ciel. Vraiment ? Pourquoi avoir fait un plan pour eux alors qu’Omega et Géo savaient parfaitement qu’ils n’étaient pas du genre à respecter les plans. Quand à la discrétion, c’était risible, et il ne se gêne pas pour ricaner. Cependant, même s’il se moquait, Jefferson pouvait être capable d’une grande aptitude de ninja, son passé d’apprenti de Rumpl’ en tant que voleur de haut rang aidant surement. Regardant la ville d’un air déterminé, le groupe s’élança sur l’itinéraire où quelques soldats les attendaient. Ce n’était rien, et en silence, car oui ils en étaient capable, surtout Jeff, les assassinats se multiplièrent. Rapide et efficace, la route derrière la Suicide Squad était rempli de cadavres. “C’est trop facile !” Mitraillette sur l’épaule, Jeff avait ralenti le pas quand ils arrivèrent devant la Maison Blanche où un énorme monstre faisait la garde. "Doomsday..." Scarlet Witch détermina l’identité du toutou de Brainiac avant même qu’il eut posé sa question. “Et bien et bien, c’est de la belle bête que nous avons là !” Le monstre était giganteste et scruté les environs attentivement. C’était sur que s’il voyait le groupe, tout Washington le saura. Alors Scarlet Witch poussa un long soupir. “Je comptais l'utiliser contre Brainiac mais... tant pis." Levant un sourcil d’étonnement, il l’a regarda s’accroupir en fermant les yeux, et respirer très lentement. Une lumière rouge envahit ses mains mais aussi tout l’espace autour d’elle à une vitesse fulgurante. Clignant des yeux, Jeff voyait tout en rouge, et ça l'intéressait grandement. Regardant les personnes autour de lui, même de son groupe, il tiqua. Ils étaient immobiles… Il comprit alors qu’elle était entrain de manipuler les esprits présents sur un large périmètre. Il était encore conscient de qui il était et d’ou il était, sans doute protéger grâce à son sérum mais surtout grâce au fait qu’il était un véritable wonderlanien qui s'ignorait. Le fait aussi que sa mémoire était entourée par une barrière rajouté une couche à sa protection contre Wanda. Il fixa la jeune femme alors que quasiment toute la ville était recouvert de cette lumière rouge. Elle bougeait les mains un peu plus lentement, elle s’économisait… et c’était normal à la vue de l’énorme quantité de magie qu’elle était entrain de faire. Puis soudain, en un battement de paupière, le décor changea radicalement.

A la place de la grande ville de Washington, lui, Wanda et Magneto se trouvait dans un immense champ de … colza … totalement désert … enfin pas totalement étant donné que la créature était juste en face du trio. "Personne ne s'est rendu compte de sa disparition. J'ai laissé les autres s'occuper de la Maison Blanche." “Donc en gros c’est à nous trois de nous occuper du chien ?” Oh pas que Jefferson doutait de ses propres capacités de combat, bien au contraire, mais il voyait bien qu’il y avait un léger soucis entre les deux autres, et que niveau coordination ça pourrait faire défaut. Forcément ni le père, ni la fille ne prit lui tend de lui répondre, alors qu’en face Doomsday grognait. “Très bien très bien je me concentre !” Parce que Jeff pouvait être efficace, surtout quand il se fixait des objectifs, il laissa tomber les sourires et les petites vannes pour redevenir le soldat qu’il avait été jadis. Ok ils devaient éliminer la bestiole, très bien, ils allaient le faire, ils n’échoueraient pas. Les yeux fermés, il évacua toutes pensées parasites, alors qu’une seule chose résonnait dans son crâne, la voix de Mirana. Elle ne voulait pas être déçue par lui, et au grand jamais le chapelier n’aurait fait quelque chose déplaisait à la reine blanche, à sa souveraine. Quand il rouvrit les yeux alors que le monstre grognait, tapant du pied commes les taureaux, le marrant styliste n’était plus là. Il avait disparu pour laisser place au Jefferson combattant, au Jefferson guerrier et sans pitié. Son regard était dur, tous ses sens en alerte. Doomsday après avoir hurlé un cri vrillant les tympans décida de foncer droit sur eux. Tandis que Scarlet fit bouger ses mains avec rapidité, enveloppant le monstre de sa magie rouge, Jefferson s’avança d’un pas décidé, sortant deux énormes mitrailleuses de son dos arrosant la bête sans limite qui hurla de douleur même si sa peau ne laissait rien filtrer. Continuant de s'avançant tout en le mitraillant, Jeff remarqua une chose, les pics rocheux sur son corps devenaient de plus en plus grands alors qu’il le voyait bouger de plus en plus. Se stoppant, il regarda Scarlet se faire frapper d’un violent coup tandis que le monstre s’était libéré. Hurlant pour attirer son attention, le monstre fixa Jeff qui esquiva son bras gigantesque tout en reprenant de le canarder. Doom hurla encore plus fort et les pics rocheux ayant sans doute atteint leurs tailles maximums furent expulsés. Déviant sur le coté pour ne pas s’en prendre eux, il hocha la tête positivement quand il les vu entouré d’un halo rouge. Violemment la jeune femme les renvoya à l’expéditeur mais la peau carapacé de la bête n’en laissa filtrer que quelques uns. Rapidement Wanda bougea sa main, laissant échapper un filet de magie qui attrapa son pied, lançant la bête dans les airs. Analysant rapidement la trajectoire, Doomsday devait lui tomber dessus d’en environ quinze secondes. Avec une rapidité extrême, Jeff se recula, laissant la bête arriver à son niveau avant de prendre de l’élan et de sauter pour grimper par son coté. Avec la gravité et le poid de Jeff, Doom’ tomba, et il en profita au moment même où ils touchaient le sol pour lui donner un magistral coup de poing dans le visage avec son bras métallique. Il allait continuer de le frapper brutalement quand il entendit la voix de Magneto lui parler. "Ne le prenez pas personnellement. Mais accrochez vous bien." S’aggripant au monstre, ne sachant pas forcément ce que l’autre allait lui faire, il ne fit aucuns commentaires, juste une grimace de contrariété. Quelques secondes après, il était dans les airs, Magneto ayant prit possession de son bras. Vraiment, il n’aimait pas du tout cette idée de ne plus avoir le contrôle sur sa prothèse, surtout qu’ils montaient de plus en plus haut et que le monstre s’agitait de plus en plus. Il arriva à esquiver les coups de tête mais il sentit assez durement le coup de poing dans son ventre. “Dépêche toi bordel !” Il avait hurlé, aussi fort qu’il l’avait pu en espérant que le plan de Magneto n’était pas en carton. Puis d’un coup, il sentit à nouveau son bras se détendre, mais cela voulait dire une chose … que plus personnes ne les maintenaient dans les airs … Et comme à son habitude, Jeff chuta en hurlant tout l’air dans ses poumons. Heureusement cette fois ci, Scarlet l’attrapa avec sa magie avant qu’il n’atteigne le sol et le traverse. Sur ses deux pieds, Jeff se remit immédiatement à l’attaque alors que Magneto qui n’en avait pas fini leva la main vers la grange qui se trouvait à côté d’eux pour en manipuler les poutre métalliques, et les poser à la verticale Forcément ce qui devait arriver arriva, Doomsday s’empala dessus et Wanda utilisa sa magie pour l’enfoncer un peu plus, pour bien faire en sorte que toutes les poutres ressortent d’un côté comme de l’autre. Il était mort ? Non, le combat aurait été beaucoup trop simple pour le MJ sadique que nous avons et je cite “il respire encore ce batard.” Jefferson rechargea ses armes en s’approchant alors que Magneto manipuler une autre barre de métal pour essayer de frapper la bête avec or cette dernière l’attrapa quand elle s'abattit sur sa tête. Renversement de situation. Magneto se reçut la barre en pleine tête, étant déstabilisé. Puis Doomsday arriva à se relever de son supplice, s'extirpant des barres de métal, ayant d’énormes trous dans son corps suintant de sang. Magneto se releva alors que Wanda et Jeff lui lançaient un regard un peu inquiet mais il leur fit un signe de la tête, tout allait bien, d’ailleurs il reprit immédiatement le contrôle des barres de métal mais c’était trop tard …

Jeff fit un bond en arrière, assez loin de Magneto quand ce dernier se fit attraper par le monstre à une vitesse fulgurante malgré ses blessures. Ok, c’était un petit peu plus compliqué que prévu mais il ne lâchait rien, et Doom non plus, n’avait pas l’intention de lâcher l’homme qu’il tenait dans sa main, commençant à lui écraser le crâne. Allait il l’aider ? Il hésita quelques instants, n’ayant pas envie de prendre des risques incommensurables, mais le regard de Wanda lui fit pousser un soupir. Ces yeux … au fond, il y avait la même lumière d’inquiétude que les jumeaux avaient eu quand il avait été mal au point au 4e royaume, et il ne pouvait pas ne rien faire. S’approchant en ninja, levant la main vers Wanda, signe qu’il était prêt à passer à l’action, il dégoupilla une grenade qu’il jetta avec une grande précision au niveau du cou du monstre. L’explosion ne se fit pas attendre et Scarlet Witch s’activa avec sa magie pour contenir les flammes sur le monstre. Mais Doom n’avait pas dit son dernier mot, et il sorti en beuglant quelques sonorités que le chapelier, par expérience plaçait sur l’échelle de la douleur. Le monstre attrapa Magneto et le lança avec virulence sur sa fille qui firent un roulé boulé spectaculaire. Forcément, il était le suivant sur la liste, il avait commencé à reculer tout en le mitraillant mais rien n’y fit, Doomsday lui sauta dessus, l'aplatissement comme une crêpe au sol. C’était mal connaître le chapelier pour penser qu’il allait se laisser faire comme ça. Remuant comme une anguille malgré sa reprise de souffle difficile, il gigota dans tous les sens, donnant des coups de pieds. Cependant cela ne servait à rien, car le monstre appuya de plus en plus fort sur sa poitrine, et Jeff était persuadé d’avoir entendu son plexus solaire se fissurer. Il devait agir, vite, s’il ne voulait pas finir en fusion avec le sol. Plissant les yeux, il observa Doom’ pour essayer de trouver un point faible et vu comment il était près c’était le seul moment où … Bingo ! Il l’avait vu, une très légère cicatrice, qui devait dater vu la blancheur des traits au niveau de son téton gauche. Passant son bras normal le long de son corps, il attrapa le poignard qui était rangé dans son étui, au niveau de sa ceinture. Dans un mouvement habile de doigts, il s’en saisit et rapide comme l’éclair, il le planta dans la cicatrice qu’il avait repéré plutôt. Le monstre hurla, se levant aussitôt du corps de Jeff qui prit une grand inspiration, tout en se relevant. Il écarta les jambes et se laissa tomber sur le monstre, tout en sortant son deuxième poignard. Là, dans un geste sauvage, il enfonça les deux poignards simultanément dans les deux yeux du monstre. C’était mou, et il appuya encore plus fortement dans un cri de rage, alors que du sang lui giclait sur le visage. Cette fois, la douleur était telle que Doomsday n’y résista pas, s’effondrant en arrière, avec toujours, à califourchon, le soldat de l’hiver. "Maintenant il faut le tuer." Wanda s’était écriée cette phrase tout en utilisant sa magie, Jeff se sentant tomber sur le côté. Le corps évanoui du monstre tremblait, et il se releva bien vite, prêt à terminer sa mission. La sorcière était entrain de retirer tous les morceaux rocheux de son corps dans un bain de sang, pour les mettres au niveau de sa cicatrice. “Je ne pourrais pas y arriver seule !” Jeff se synchronisa avec Magneto, et les deux hommes se jetèrent sur l’amas de pics. Le bras métallique du chapelier luisa d’une forte lumière violette au moment où il poussait dessus. Dans un cri de communion, la sorcière, le mentaliste et le soldat firent passer les roches à travers le corps de Doomsday, dans une explosion d’organes et de tissus vitaux, le découpant en deux, enfin mort ! Se relevant, enlevant délicatement les bouts de son bras, s’essuyant légèrement le visage, Jeff eut enfin un sourire sympa. “On est vraiment efficace comme bouchers !” Wanda eut un petit sourire alors que Magneto leva les yeux au ciel. Puis une voix resonna dans les oreillettes, celle de Bruce Wayne "Les gars vous êtes là ? On a des informations, si vous tuez Doomsday, on est vraiment mal,, alors ne le tuez surtout pas !" Le trio se regarda avec des gros yeux et Jeff se pinça l’arrête du nez. "Hum fallait le dire avant ça ! Comme si on allait pas tuer … Allo on est dans la team suicide squad ! pas la team des bisounours ..""Quoi ? Non ! Il devient de plus en plus fort à chaque mort !" Ok … là ils étaient mal, alors qu’ils reculèrent instinctivement du cadavre ... "Bon bah, on va le brûler et éparpiller ses cendres pour pas qu'il revienne, c'est comme ça qu'on fait dans les films non ?" Bruce ne répondit pas, alors que Jeff sortit un zippo de sa poche. Regardant Wanda qui reprenait son souffle, il s’amusa à l’allumer et à l’éteindre, regardant la flamme avec envie."Bon ce barbecue géant ? Qui a ramené les saucisses à griller ? Parce que j’ai une faim de loup ! "




(c) chaotic evil

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Your Heart
IN MY HEAD
Au creux de tes rêves c'est notre avenir que j'aperçois

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79345-auto-biographie-d-un-chapelier#958033

Chris L. Brooke


« Dernière force. Dernière chance. »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3061
✯ Les étoiles : 17785


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mar 2 Oct 2018 - 0:08

One day we'll reveal the truth.

And if you're still breathing, you're the lucky ones. 'Cause most of us are heaving through corrupted lungs.

Le lendemain la décision avait été prise, le choix de Dyson avait été plus judicieux que le siens enfin sûrement. Chris n'aimait être à la tête d'une équipe, il savait toujours comment cela finissait. Dans un bain de sang et de pleure. Il avait vu beaucoup trop de sang et de mort et c'était une des raisons pour laquelle il avait arrêté l'armée. Il n'avait pas resigner. La plus grosse raison était bien sûr, James et la décès de sa femme. Trois groupes de fait et bien sûr et heureusement Dyson était dans le siens. Il pouvait le surveiller et le protéger. Il pouvait.. et si il ne pouvait rien faire comme la dernière fois ? Son cœur se serra tandis qu'il monta silencieusement dans l'avion. Savoir que Killer Frost et le Joker étaient là ne le rassurait pas plus que ça. Ils avaient été des ennemis lors de l'ancienne mission. Une fois que l'avion partit en direction du Gardien, le visage de Chris se crispa ne sachant plus vraiment quoi dire, ni pensée. Pourquoi les Yellow Lantern faisaient leurs apparitions maintenant. Parce que Chris avait affreusement peur ces temps ci ? Peut être. Il sentit soudainement une main rassurante sur son épaule, une mains qu'il connaissait parfaitement. Les pensées noirs quittèrent son esprit tandis qu'il posa son regard inquiet sur celui de Dyson. Un petit sourire forcé apparût sur son visage tandis qu'il haussa les épaules. Il n'était pas convaincu.

« Chris, souviens toi, tu ne céderas jamais à quelque chose d'aussi sombre d'un anneau de la peur. »

« Mais tout le monde à peur, sans exception. Je serai plus tranquille quand le Gardien nous apportera des réponses parce que.. Je ne comprends plus rien Dyson. Vraiment. »

« Voilà. C'est toi qui m'a appris que même si on a peur, elle ne déformera jamais nos vies. Parce qu'on est pas seul. »

Un léger sourire apparût sur le visage de Chris. Il ne pensait pas que son petit ami allait le citer dans un moment comme ça. Et si pour une fois il se laissait ronger par ses pensées les plus sombres ? Cela faisait tellement d'années qu'il se retenait. Qu'il donnait une image de lui qui était totalement fausse. Il avait tellement de chose à régler et pourtant le voilà sur une autre Terre à se persuader qu'il n'avait pas peur alors que c'était entièrement faux. C'était avec la gorge serré qu'il répondit enfin à Dyson.

« Le voyage va être long ? »


Il vit la moue de son partenaire mais il ne dit rien. Que pouvait-il faire ? Lui remonter le moral et lui dire que tout allait bien alors que ce n'était pas vrai. Il se contenta alors de passer délicatement sa main sur le dos de Dyson tout en restant silencieux. Il n'avait qu'une seule chose en tête et ce n'était pas contre le brun bien au contraire. Chris voulait simplement être sur de ne pas être un danger pour tout le monde. Pour son partenaire mais aussi sa famille.

« Non, nous sommes arrivés au lieu que vous nous avez indiqué. »

La voix de Fury raisonna dans l'avion ce qui surpris un peu Chris qui était encore perdu dans ses pensées. Il fronça les sourcils et tourna son visage vers le hublot de l'avion pour voir cette terre qui ne lui était pas inconnu. La porte du vaisseau s'ouvrit et un lourd silence s'installa.

« Vous êtes le Green Lantern, vous êtes le seul digne de leur parler. »


Le blond hocha la tête après les dires de Nick. Il descendit avec le cœur lourd de cette avion lançant un dernier regard inquiet à Dyson avant de finalement tourner le dos à toute son équipe marchant sur cette terre. Il ne savait pas comment l'appeler mais Chris décida de s'arrêter au beau milieu de nulle part alors qu'il fixait sa bague encore une fois.

« Je suis perdu. Suis-je vraiment digne de ce pouvoir ? J'ai besoin de réponse ! »

Chris s'attendait à ne pas voir de changement malgré ses supplications. Il s'attendait à finir seul dans cet endroit comme seul réponse ses doutes et ses inquiétudes mais il fût surpris de voir l'endroit autour de lui s'illuminer en vert. Les yeux bleu de Chris prenait le temps de regarder correctement autour de lui. Il reconnaissait parfaitement l'endroit. Il avait rencontré le Gardien dans cet endroit cela voulait dire qu'il était là et sa présence se confirma quand il entendit la voix de ce dernier.

« Nombreux ont été les Lantern qui ont douté, par le passé, de leur dignité à porter cet anneau. Sais-tu ce que la magie des Green Lantern représente, Christopher ? »

« Je ne sais pas.. Je dirais l'espoir parce que tout le monde compte sur mes pouvoirs pour les sortir de cette catastrophe. Je ne doute pas des pouvoir mais de moi. J'ai fais un rêve horrible.. Remplie de peurs, de cris et de pleures. »

« L'espoir, »
confirma-t-il, mais également et surtout la volonté. « N'oublie jamais cela. Quelle est ta plus forte volonté ? »

Chris serra violemment sa mâchoire. Cela n'éclairait pas vraiment sa lanterne pour le coup. Il n'avait pas les réponses qu'il souhaitait. Il se retrouvait encore avec ce cauchemar qui tournait en boucle dans sa tête. C'était lui qui avait planté une épée dans le ventre de la mère de Kara Zor El, c'était lui qui avait tué des innocent et aider Brainiac pourtant.. Chris ne ferait jamais ça. Même si le gardien ne rassurait pas ses peurs, il répondit quand même à ce dernier.

« Ma famille, mes amis. Des réponses simples et logique comme vous allez me dire. Mais je croyais que les Green Lantern étaient les seuls à posséder un pouvoir aussi grand. »

« Les Green Lantern sont les seuls à tirer leur pouvoir de cette force, en effet. Quelle est ta crainte ? »


Ses craintes ? Le blond baissa son regard vers sa main alors qu'il la serra de plus en plus. Comment pourrait-il définir ce qu'il avait vu ? Le Gardien allait-il le croire ? Ou ignorer sa question continuant des lui cacher des choses. Chris avait l'impression de ne savoir que la moitié de l'histoire sur les Lantern alors l'ancien militaire ne passa pas par quatre chemins.

« Les Yellow Lantern. Existent-ils ? »


« Il n'y a rien de tel qui existe, d'où te vient cette idée ? »
annonça t-il après quelques secondes d’hésitation.

Le Gardien eut un court temps d'hésitation. Assez pour que l'inquiétude de Chris n'explose. Il fronça ses sourcils tandis que ses muscles se crispèrent. Il était à deux doigts de craquer. Mais pas devant le Gardien. Il devait garder son sang froid. Il respira un bon coup. Après tout, il n'avait peut être pas compris le sens de sa question et Chris devait beaucoup à ce gardien alors il se contenta de lever sa main qui était muni de sa bague avant de projeter la même bague que la sienne mais en jaune avec un symbole différent sur celui de l'anneau jaune.

« Quelqu'un m'a proposé d'enfilé un anneau dans ce genre. Un anneau plus puissant que celui que j'ai actuellement. J'ai refusé bien sûr mais après ça j'ai fais un cauchemar. Je faisais partit de l'armée des Yellow Lantern qui ont aidés Brainiac à éliminer Krypton. »


« C'est impossible, » dit-il en fronçant les sourcils, véritablement surpris. «Les tourments sont une chose typique pour des héros tels que les Green Lantern. Le précédent propriétaire de cette bague en avait également. Mais des Lantern jaunes... ça n'existe pas. » il réfléchit, troublé. « Il y a bien trop de dangers pour prendre ce temps de réflexion et de questions un temps de pause.  Trouves les réponses qu'il te faut, au bon endroit. Elles ne se trouveront pas sur Terre. »

La réaction du Gardien n'était pas ce qu'il attendait. Mais alors pas du tout. Même si ce dernier ne connaissait pas les Yellow Lantern, le blond comptait sur sa sagesse pour trouver une réponse à ses questions. Chris avait plutôt l'impression que ce dernier évité le sujet. Il fronça les sourcils perdu de voir le Gardien réagir de la telle sorte. Il avait promis à Dyson que tout irait pour le mieux après mais à vrai dire, ce n'était pas le cas. La gorge nouée, il vit une lumière verte l'entourer alors qu'une autre était partie vers la direction de l'avion et de son équipe. Le Gardien était en train de lui dire que la solution n'était pas ici mais alors ou ? La lumière verte disparût rapidement alors que Chris se retrouva à côté de son équipe. Equipe qui devait normalement être à côté de l'avion mais ce dernier n'y était plus. Ils étaient tous en haut d'une étrange tour avec plusieurs sièges vide en hauteur. La vue était impressionnante, il voyait des montagne au loin mais aussi une ville au pied de cette tour.

« Ou somme nous.. » Il se tourna finalement vers Dyson. « Il m'a dit qu'il n'avait pas les réponses et que je devais les chercher mais les réponses ne se trouvent pas sur Terre.. » Chris était en train de réfléchir comme il pouvait.

« Dites moi que je rêve. » pouffa Killer Frost qui semblait amusait de la situation. 

« Par les esprits perdus de Wasteland... » lâcha Dyson alors qu'il fixait les sièges vides.

« Et bien vous aurez beaucoup de mal à rentrer chez vous maintenant. » dit Killer alors qu'elle tourna son visage vers Chris.

« Tu connais cet endroit ? » Demanda Dyson surpris.

« Pitié, la culture ne t'es pas réservée. Tu as bien vu le bureau de mon frère l'année dernière. »
elle leva les yeux au ciel.

« Ah oui, y avait des comics partout. »
Dyson se tourna vers Chris. « Chris, si les réponses ne sont pas sur Terre, alors cet endroit ressemble vachement à... une autre planète. Ce doit être Oa, la planète Green Lantern. »

Chris regardait partout autour de lui. Cela ressemblait à la Terre mais en même temps il y avait quelque chose de différent, de pas normal. Le ciel n'avait rien d'un ciel basique et ces lueurs vertes qui éclairent les horizons un peu partout. A vrai dire, Chris ne comprit la chose que quand il entendit la discussion entre Dyson et Frost. Les sourcils du blond se levèrent tandis qu'il regardait partout autour de lui. Les Green Lantern avaient donc une planète ? Voilà pourquoi les sièges étaient vide, cela expliquait beaucoup de chose. Un regard triste se fit alors voir sur son visage et Captain fit alors apparaitre une aura verte autour de lui tandis qu'il s'envola doucement vers le haut pour pouvoir mieux voir les horizons.

« Cette planète semble morte.. Et grande. Dyson, tu t'y connais bien en comics. Par ou on devrait commencer ? » Chris marqua un petit temps de pause. « James m'avait dit que les GL fonctionnaient avec de l'énergie. Il doit y avoir une source d'énergie quelque part ? »

«  Peut être qu'il y en a juste là ? On est bien arrivé ici pour une bonne raison. » Dyson regardait autour de lui, cherchant la réponse lui aussi.

« Il faut poser des questions pour avoir des réponses. J'ai un ami qui aimait poser des questions pour donner des réponses. Enfin, ça c'est dans les histoires... » lâcha le Joker en ricannant.

Pour la première fois de sa vie, le blond était complètement largué et encore plus quand le Joker ouvrit sa bouche. Il se demandait d'ailleurs pourquoi il était venu dans cette équipe celui là. Chris se reposa doucement sur le sol alors qu'il commençait à perdre patience. Il y avait tellement de choses à explorer. Ils en avaient pour des jours et des jours. Le Green Lantern finit alors par croiser ses bras contre son torse.

« Je ne fais que ça, poser des questions. Je veux juste savoir si les Yellow Lantern existe ! Si le Gardien n'a pas put me donner ma réponse. Qui le pourra sur cette planète déserte. »

Après avoir vider un peu de frustration qu'il gardait en lui, il se sentait plus soulagé. Mais juste à peine et le soulagement ne dura pas longtemps. A la surprise de Chris le sol s'illumina ainsi que sa bague. Le blond fixait cette lumière verte, un peu perdu tandis qu'il jeta un regard inquiet à toute son équipe. Il venait de faire quelque chose sans vraiment le vouloir. En espérant que ce soit une bonne chose et non une mauvaise. Par réflexe il fit apparaître une bulle autour de l'équipe.

« Personne ne bouge ! »


« Je ne pense pas qu'il y ait un danger. Le Joker avait surement raison : tu as posé une question, et on t'a montré la réponse. » Dyson montra la bague. «Elle doit être là-dedans. »

« C'est quand même bizarre ce qui vient de se passer ! Il y a personne sur cette planète. Puis je me méfie de vos comics. »


Chris était un peu sur les nerfs, il ne fallait pas lui en vouloir. Il fit alors disparaitre la bulle de protection avant de lever sa main devant son visage. Il fixa longuement cette dernière. Comment cette dernière pouvait-elle lui donner une réponse. Le blond se mordit nerveusement la lèvre inférieur.

« D'accord mais comment cette bague peut me donner la réponse.. »

«  Il y a quelque chose que tu sais sur l'anneau ? » Un sourire amusé et attendrit se dessina sur le visage de Dyson.

La phrase de Dyson aida Chris, vraiment. Son sourcils crispait se détendait petit à petit alors qu'il se racla doucement la gorge. Il voulait que sa question soit la plus net possible. Il voulait cette réponse, elle serait sûrement l'explication à tout.

« Qu'est-il arrivait à l'ancien propriétaire de la bague ? »


Une lumière s'échappa de son anneau formant des lettres à l'aider d'une lumière verte. CHRISTOPHER BROOKE qui ne mit pas beaucoup de temps à se changer en ABIN SUR. Il ne connaissait pas ce personnage.. James ne lui avait dit sur ce dernier en tout cas.

« Oh mon... tu as l'anneau d'Abin Sur ! Chris, dans les histoires, c'est lui qui a donné son anneau à Hal Jordan, le premier Green Lantern terrien. » annonça Dyson sous le choc. «  OMEGA, si tu es là, tu peux nous dire si Hal Jordan existe ? »

« Affirmatif, Monsieur Jordan vit aux Etats-Unis. » répond-elle.

« Donc quelque chose a empêché Abin Sur de rencontrer Hal Jordan. »

Après le discours entre OMEGA et Dyson ils virent tous les lettres paner au dessus d'eux avant de s'illuminer pour finalement créer un cercle dans lequel on pouvait observer une scène comme dans une télévision. On pouvait voir un alien qui était en tenue de Green Lantern, c'était Abin Sur qui était dans son vaisseau, ils ne voyaient que Albin avant que ce dernier ne semble effrayé. D'un coup, tout le vaisseau s'illumina d'un éclat jaune qui semblait détruire le vaisseau. Puis la scène s'arrêta là.

« Qui a fait ça ? Qui a tué Abin Sur ?! »


Pas de réponse cette fois ci. Le calme plat et cela inquiéta le blond. Il aimerait vraiment savoir si les Yellow Lantern faisaient partis de ce monde et étrangement ce qu'il venait de voir lui donnait vraiment l'impression qu'il avait raison depuis le début. Un petit vaisseau fonça rapidement vers eux. Le sas s'ouvrit et Star Killer fit son apparition.

« Dépêchez vous, il arrive ! »


Chris n'avait pas eut le temps de poser sa question qu'une ombre recouvra la planète. Le Green Lantern pensa d'abord au vaisseau de Brainiac mais ce n'était pas le cas. Quelque chose de plus gros et de plus colossal, Galactus. Il tenait d'ailleurs entre ses mains une autre planète et il s'apprêtait à la fracasser contre Oa pour détruire cette planète sans pitié. Il n'allait plus rien resté des Green Lanterna après ce massacre sauf lui et le Gardien.

©️crack in time

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Perfect paradise, tearin' at the seams - it's been a difficult year And terrors don’t prey on innocent victims. It’s been a loveless year, I'm a man of three fears: Integrity, faith and crocodile tears.

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 4 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2