PETER PAN
MAI 2019
de NAT


MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Les Dernières Forces Mystiques ☆ Evénement #110
Une mission de Dyson - Depuis le 8 juin 2019
La suite de Magic League sur Disney Rpg ! Une aventure de Super Héros !

Partagez
 

 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71
✯ Les étoiles : 6418


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 8 Oct 2018 - 15:06





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    Une fois le plan bien établi, ils furent de nouveau séparés. Robin fit équipe avec Evelyn qui fut très rapidement pris à part par Shuri et les docs pour faire des examens, vu qu'apparemment elle avait atteint un stade jamais atteint auparavant avec le costume. N'étant clairement pas utile pour ce genre de truc, lui et le langage scientifique ça faisait deux, le brun se concentra plutôt sur le fait d'établir un plan pour parvenir à l'accélérateur de la façon la plus simple possible. Et pour ça, il était rejoint par Nick Fury. L'ex-patron du SHIELD était un grand stratège, on ne pouvait pas le nier. Un grand manipulateur aussi d'après les films qu'il avait pu voir dans son monde. Mais bon, ça, ce n'était pas forcément vrai ici.

    "Le risque, c'est que Gorilla City est proche du Wakanda, et donc dans la zone de surveillance de Brainiac. "

    - Mais ce vaisseau peut se camoufler non ? Déjà, on peut essayer de compter là-dessus pour s'approcher un maximum. Puis Evelyn et moi irons activer l'accélérateur. Une petite équipe sera moins repérable que tout un régiment.

    "Vous devriez emmener docteur Pym ou docteur Wells, qui sauront facilement mettre en route l'accélérateur." Précisa tout de même Fury

    "Pas besoin, La Guêpe peut savoir tout ce qu'il y a à savoir." Leur dit Shuri qui venait d'apparaître avec un sourire tout en désignant Evelyn qui était à ses côtés.

    - Tout va bien ? Demanda-t-il à sa coéquipière, sachant qu'elle venait d'être examinée.

    « Oui merci » Répondit-elle avec un air décidé, en mode « finissons en » puis elle enchaîna par rapport à ce que venait d'annoncer Shuri. « Effectivement mes capacités me permettent d’emmagasiner une certaine quantité d’informations qui peuvent être utiles à la remise en route de l’accélérateur... au besoin je peux encore prendre quelques minutes pour me documenter si vous avez un ordinateur » Dit-elle tout en tendant sa main, comme s'il s'agissait d'une prise USB qu'il n'y avait plus qu'à connecter !

    - Tu te connectes en touchant simplement un ordinateur ? Lui demanda-t-il avant de se tourner vers Fury. Vous voyez, c'est réglé. Une équipe réduite.

    Sans doute qu'il aurait dû faire plus attention au choix de ses mots. Parce que peut-être qu'ils auraient pu éviter ce qui eut la bonne idée de prendre leur vaisseau comme aire d'atterrissage. C'était gros et vachement lourd ! Ça avait même réussi à ébranler le vaisseau qui était tout de même une machine wakandaise donc très résistante.

    - Restez à l'intérieur, je vais voir ce qu'il se passe. Indiqua-t-il aux autres.

    Tandis que Robin se dirigeait vers le sas de sortie, Evelyn s’approcha des postes de commandements et posa sa main sur l’ordinateur de direction... Puisqu'il s'agissait d'un vaisseau du Wakanda, il était paramétré pour calculer les masses et définir ce qui pouvait les atteindre et la jeune femme comptait se servir de ces avantages.

    « Robin, tu m’entends ? »

    - Evelyn ? Qu'est-ce qu'il y a ? Demanda-t-il en s'arrêtant alors qu'il venait d'atteindre la porte.

    « Il faut que tu sois très prudent... Il semblerait que Doomsday soit de retour mais j’ai l’impression qu’il a évolué... que sa mort l’a rendu plus puissant. Sa masse est plus élevée et je détecte des quantités assez impressionnantes de kryptonites... ce n’est pas à cela que Superman est sensible ? Tu as la même sensibilité ? » Elle semblait inquiète. « Tu veux que je vienne t’aider ? »

    - Normalement mon costume me protégera. Du moins si c'est de la kryptonite verte. Je vais voir ce que je peux essayer de faire. Peut-être qu'il faudra nous séparer... Si je vois que je n'arrive à rien, je tâcherai de l'éloigner du vaisseau pour que tu puisses aller t'occuper de l'accélérateur.

    Mieux valait en sacrifier un que toute l'équipe alors que les autres auraient sans doute plus de chance de parvenir à leurs fins. Robin sortit donc et le monstre qui l'attendait dépassait ce qu'il avait imaginé. Ils étaient vraiment dans la merde... D'autant que ce salaud avait des flammes vertes à la place des yeux ! Pas besoin d'être un Géo pour comprendre qu'il avait un lance-flamme kryptonienne à la place des globes oculaires tout à chacun possédait... Un cri de rage fut son seul avertissement. Robin se prit de plein fouet une volée de flammes. Et lui qui avait pensé qu'il serait protégé... Manifestement pas assez puisque la kryptonite l'affaiblit rapidement et qu'il en perdit l'équilibre, tombant dans le vide.

    - Merde. Dit-il en haletant à cause de la douleur. Evelyn ! Mon costume ne me protège pas autant que prévu. Est-ce que tu peux voir avec Shuri si elle a une arme assez longue et capable d'exploser ? Demanda-t-il tout en essayant de voler pour rejoindre le vaisseau.

    Mais aucune réponse. À la place, il entendait des mouvements et des bruits indistincts. Evelyn ne lui répondait pas et il ne l'entendit pas non plus transmettre sa demande à Shuri.

    - Evelyn ? Il se passe quoi là haut ? Demanda-t-il, très inquiet.

    Soudain, la porte du vaisseau s'ouvrit et Evelyn en sauta, tête la première, bras et jambes collés au corps. Il lui sembla qu'elle activa quelque chose sur son costume mais le plus impressionnant, c'était qu'elle se dirigeait droit sur lui en chute libre. D'ailleurs, plus elle se rapprochait, plus il la voyait grossir. Ce qu'il pensait être une illusion d'optique qui n'en était pas vraiment une... Il y eut un boum et Robin se sentit tomber sur un truc qui n'était autre que la main d'Evelyn. Elle était à présent aussi grande qu'un immeuble et venait de le récupérer au creux de sa main.

    « Tout va bien... Je viens juste te donner un coup de... main »

    Au son de sa voix, Evelyn semblait toute fière d'avoir réussi à faire un jeu de mots. Et pour ce qu'il connaissait d'elle, il devait bien admettre qu'il y avait de quoi se réjouir.

    - Sympa... Dit-il doucement, complètement ahuri. Merci. Tu voudrais pas attraper Doomsday et lui donner une pichenette pour le faire dégager du vaisseau ? Avec cette taille, tu pourrais le mettre ko facilement je pense...

    Elle déposa Robin à l’intérieur avec la porte toujours ouverte puis elle monta sur le vaisseau en disant « Je m’en occupe ! »

    Sa voix était plus lente et grave que d'ordinaire, mais vu la taille qu'elle faisait, c'était sans doute normal. Un autre BOOM se fit entendre et le vaisseau devint plus léger. Retrouvant ses pouvoirs, Robin en profita pour s'envoler et rejoindre sa co-équipière qui tenait Doomsday dans sa main serrée pour ne pas qu'il puisse s'enfuir.

    - Eh bah.... Je crois que pour se débarrasser des nuisibles, mieux vaut demander aux femmes !

    Sérieux, elles étaient carrément plus douées que les hommes à ce petit jeu-là !

    « Qu’est ce que j’en fais ? Je le tue ? » Demanda-t-elle avec comme un doute dans la voix.

    Sans doute qu'elle était comme lui à se demander s'il ne reviendra pas plus fort s'ils le tuaient dès à présent...

    - Assomme-le. Je ne sais pas s'il ne reviendra pas encore plus puissant si on le tue maintenant. Faudrait qu'on puisse le garder inconscient durant un long moment... Dit-il tout en réfléchissant. Tu crois que tu pourrais le garder comme ça le temps qu'on aille mettre en route l'accélérateur ?

    L'idée ne manquait pas de piquant. Mais c'était sans compter sur leur prisonnier. Celui-ci était entrain de prendre des forces et ses yeux ainsi que sa bouche luisaient d'une lumière verte de plus en plus brillante. Et trois rayons bien plus puissants que les précédents jaillir droit sur Robin. Au même moment, un chemin de glace se créa autour de vaisseau, un homme entièrement fait de glace venant à la rescousse : il s'agissait d'Alfred ! Qui réussit à geler entièrement les puissants rayons de kryptonite.

    Robin n'attendit pas plus longtemps. Grâce à sa vision laser, il sculpta la glace pour en faire une lance qu'il se dépêcha d'attraper. Puis rassemblant ses forces, il se lança à pleine vitesse vers Doomsday et lui planta la lance de glace en plein dans le cœur fait de kryptonite. Le monstre hurla tandis que la mort s'emparait de lui, Robin ayant trouvé son talon d'Achille. Le brun s'inquiéta quand les yeux et la bouche de Doomsday brillèrent de plus en plus intensément.

    Avant qu'une très puissante explosion ne se produise.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 Magic_League_3_BANN5

Evelyn Nichols


« Dernière force. Dernière chance. »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 586
✯ Les étoiles : 709


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Lun 8 Oct 2018 - 23:38


« Magic League 3 : La chute des Héros »


Lorsqu'Evelyn avait reprit ses esprits après l'explosion, elle avait pu immédiatement constater que quelque chose n'allait pas. Le décor autour d'elle était de nouveau étrange, savant mélange de lenteur, de silence, de couleur et de lumière qui rendait le spectacle aussi époustoufflant qu'effrayant. Elle comprit alors rapidement qu'elle était de retour dans cet étrange univers qu'était l'infiniment petit, à la merci de toute particule qui la trimbalait d'un endroit à un autre, la menant un peu plus loin, proche du néant. Instinctivement, la jeune femme porta sa main à sa ceinture et baissa la tête pour constater avec soulagement que son costume était toujours intact et que le système qui lui permettait de changer de taille fonctionnait toujours. Elle l'activa et grandit brusquement pour se trouver devant une fenêtre qui donnait vue sur une forêt, à perte de vue. A première vue, elle se trouvait dans une tour.

- Faites attentions aux énergies.

Avec un sursaut, Evelyn se tourna en direction de la voix pour se trouver de nouveau face à face avec l'Autre Guêpe, celle qui l'avait déjà sauvé et qui gardait toujours autant jalousement son identité cachée. Le seule indice que l'ancien robot pouvait avoir était ce nom "Justice League" inscrit sur le mur derrière l'Autre Guêpe. L'endroit semblait aussi désert que saccagée. L'inconnue s'avança vers elle tout en poursuivant :

- Concentre les dans la machine, elle deviendra un canon lorsque vous activerez le tout.

EVE ouvrit la bouche pour amorcer un dialogue mais avant qu'elle ne puisse produire le moindre son, l'autre avait activé de nouveau sa ceinture et elle s'était remit à rapetisser pour rejoindre l'infiniment petit...

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle était au sol, allongée dans une forêt, près de Robin qui semblait mal en point. Tout cela n'était donc qu'un rêve ? Elle refusait d'y croire et elle se sentait de plus en plus frustrée à l'idée de ne pas pouvoir éclaircir un peu plus ce mystère. Elle avait horreur de chercher sans trouver, cela lui donnait généralement la furieuse envie de tout détruire... sauf que là, tout était déjà détruit.

- Est-ce que ça va ? Où est Alfred ?! Et le vaisseau ??

TOut en l'aidant à se relever, elle avait regardé autour d'elle pour trouver la carcasse du moyen de transport un peu plus loin, près des architectures de la ville de Gorilla City.

- Allez, debout ! Il faut qu'on aille les aider.
- Attends, laisse-moi voir les dégâts déjà.

Il se relevea difficilement, grimaçant à chaque mouvement.

- J'ai l'impression d'être en état de marche... Allons-y

Il amorça un départ et EVE posa l'un des bras de l'homme sur son épaule.

- Appuie-toi sur moi, je vais t'aider... Je peux diminuer le poids de la gravité sur mon corps, cela m'empêchera de ressentir la douleur de devoir te porter.

Elle avait sourit sympathiquement et le duo avait fini par arriver devant le vaisseau.Il fallait bien avouer que le Wakanda mériatait sa réputation : l'objet semblait encore en état de marche et à l'intérieur, tout le monde avait l'air d'aller bien. OMEGA prit alors la parole en premier :

- Vous êtes proche de l'accélérateur de particules. Celui-ci dégage une importante chaleur depuis l'explosion de kryptonite.
- Qui d'Evelyn ou moi sera en état de supporter la chaleur ?

Les paroles de l'Autre Guêpe lui revint en mémoire mais la jeune femme préféra se taire, ne sachant que faire de ces informations pour le moment :

- Vous pouvez y aller ensemble. Vous pourrez tous deux supporter la chaleur, mais aucun de vous ne pourra y faire quelque chose, seul.
- Bon, bah déjà on sait qu'on doit être tous les deux. On ferait bien de ne pas perdre plus de temps

D'un geste doux, Evelyn posa le bout des doigts sur le bras de l'homme :

- Attends... il faut que je vous dise quelque chose...

Elle prit une profonde inspiration avant de se lancer dans son récit :

- Je viens de faire un second voyage dans l’infiniment petit... et comme le premier... j’ai rencontré quelqu’un en costume de Guêpe qui semble vouloir nous aider... Je crois... je crois que c’est la femme du docteur Pym, j’ai pu voir où elle vivait et elle avait une grande bannière de la justice league derrière elle... elle m’a dit de faire attention aux énergies, de les concentrer vers la machine et que cela nous permettra de créer un canon lorsque nous activerons le tout...

Tout cela semblait très confus, même pour elle. Elle avait oublié de précisé que la seconde fois, elle l'avait croisé sous sa talle normale, après avoir rapetissé jusque l'infiniment petit mais c'était surtout parce qu'elle ignorait ce qu'elle devait faire de cette information pour le moment.

- Comment veux-tu procéder alors ?
- Tu ne m’as pas l’air d’être un scientifique dans la mesure où tu n’étais pas avec nous à storybrooke alors... je vais essayer de faire simple...

Elle tenta d'expliquer la suite le plus clairement possible, en faisant des grands gestes pour illustrer le propos :

- L’énergie est une matière extrêmement complexe et volage... on ne peut pas la transporter sur une grande distance sans avoir le bon matériel ni les bons... « conduits ». Comme nous pouvons tous les deux tenir sa chaleur, je te propose qu’on la transporte par de plus courts canaux... un peu comme si on reflétait la lumière...

Comme pour donner un exemple, elle se plaça sous une lampe du vaisseau, la manchette en metal de son costume sous le faisceau. Avec lenteur, elle dirigea la lumière qui se refletait dedans sur la surface lisse d'un ordinateur, un peu plus loin, qui lui-même répercuta le rayon sur le mur. Mais alors que sa démonstration prenait fin, Hank prit la parole, faisant sursauter à son tour la jeune femme qui nel'avait pas entendu arriver :

- Ma femme est morte, mademoiselle Nichols.

Evelyn se sentit rougir face à l'aplomb de l'homme. Elle savait ce qu'il pouvait ressentir. Si elle-même entendait un jour l'éventualité que son Wilson puisse être vivant par la bouche d'un parfait inconnu, elle réagirait sans doute de la même façon, sans doute après tant d'années de deuil...

- Je sais... je suis désolée de vous faire entendre cela, j’aurai aimé être plus discrète mais ce n’est pas dans mon code malheureusement... docteur Pym, j’ai besoin de savoir... comment est morte votre femme?

Elle avait dit cela avec toute la gêne du monde, n'affectionnant pas spécialement ces moments bourrés d'émotions pendant lesquels elle ne savait pas quoi faire. Il suffisait de voir comment elle avait réagir face aux déclarations de Jefferson... Malheureusement, savoir était désormais de vitale importance. Dans sa base de données, OMEGA n'avait enregistré que la donnée suivante : "morte au court d'un combat". Il n'y avait rien de plus précis, elle ignorait si quelqu'un l'avait véritablement vu mourir ou elle avait simplement disparue. Pour toute réponse, Hank baissa les yeux vers son costume.

- Elle est morte, c'est tout ce qu'il y a à savoir.

Il s'éloigna à l'intérieur du vaisseau avec son chagrin et tout le monde jugea bon de lui laisser de l'intimité. Sans doute pour détendre l'atmosphère, Alfred décida de recentrer le sujet :

- Je vous accompagne. Je crois que ma nouvelle condition me rend assez résistant à la chaleur.

Robin croisa alors son regard en hochant la tête :

- Je ne sais pas si la morte de l'ancienne Guêpe est importante. En tout cas, pour l'accélérateur, tu me dis ce que tu veux que je fasse parce que tu l'as parfaitement compris, je n'ai rien d'un scientifique.

Après un denrier regard vers le couloir où avait disparu Pym, EVE soupira :

- Bon... allons-y...

Gorilla City était complétement vide. Il n'y avait pas de doute que les habitants simiesques avaient du quitter l'endroit lorsque la zone était devenue dangereuse. L'équipe avait alors avancé sans mal vers un bâtiment en bois qui abritait l'accélérateur de particules. Evelyn tenta alors de l'activer sans grand succès. Avec une moue déçue, elle précisa aux deux autres, touchant l'objet en divers endroits :

- Il surchauffe... c'est pour cela que nous n'arrivons pas à l'allumer, il est devenu beaucoup trop instable à cause de l'explosion d'énergie kryptonite... malheureusement, ce genre d'objet peut avoir une absorption d'énergie assez puissante et l'explosion a du avoir une portée assez grande pour l'atteindre... il faudrait pouvoir le refroidir de façon homogène et adiabatique...

Comme d'un seule homme, Robin et Alfred se mirent au travail, le premier à l'aide de son souffle givrant, le second grâce à sa faculté sur la glace. A mesure que leur travail avançait, Evelyn parvenait, à sa grande surprise, à ressentir l'énergie particulière que dégageait l'accélérateur de particules. C'était la seconde fois qu'elle ressentait quelque chose de similaire et elle en avait désormais une nouvelle preuve : il lui semblait que chacun de ses voyages vers l'infiniment petit la rendait plus sensibles aux énergies.

- Continuez, je reviens tout de suite.

Les énergies devenant de plus en plus forte, Evelyn s'était mise en quête d'objets réfléchissant suffisamment grands pour mettre en pratique la suite de son plan. Elle avait alors déployé ses ailes et avait trouvé son bonheur plusieurs mettre plus loin, dans le terrain vague de la ville : des plaques de métal dans un terrain vague contenant plusieurs matériaux de construction. La jeune femme revint alors avec plusieurs d'entres elles et Robin stoppa son souffle quelques instants pour l'aider à souder les différentes parties, formant un paravent circulaire que la jeune femme plaça de façon opaque autour de la machine pour forcer l'énergie à se replier sur elle-même. Elle laissa en revanche suffisamment d'espace sur le dessus pour laisser l'énergie s'échapper, se souvenant du fait que cela serait bientôt un canon.

L’accélérateur fini alors par s'allumer, déployant ses antennes, levées vers le ciel. EVE ne put s’empêcher d'avoir un petit cri de victoire, accompagné d'un sautillement et d'un rire cristallin. Il ne restait à présent plus qu'à attendre la phase finale du plan : avoir tous les accélérateurs déployées. Pour toute réponse à cette pensée qu'elle croyait pourtant solitaire, elle entendit alors la voit de la Guêpe dans son esprit :

- Faites attention toutefois. Brainiac prévoit tout.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Chris L. Brooke


« Dernière force. Dernière chance. »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : ℓε мση∂ε ∂ε ηεмσ & ∂σяү ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, ℓα тσятυε ℓα ρℓυs яαρι∂ε ∂υ cσυяαηт εsт αυsтяαℓιεη ♒

✓ Métier : αηcιεη мιℓιтαιяε. ρσℓιcιεя ∂ε sтσяүвяσσкε ♒
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 Y0l2

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3061
✯ Les étoiles : 17785


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mar 9 Oct 2018 - 17:10

тнe prιce oғ ғreedoм ιѕ нιgн. ιт alwayѕ нaѕ вeen. and ιт'ѕ a prιce ι'м wιllιng тo pay.


Un lourd silence régnait dans l'avion, Chris avait la détermination gonflé à bloc. Cette envie de vouloir sauver le monde ou se qui voulaient se sacrifier grossissait en lui. Sûrement à cause de la nouvelle bague qu'il avait autour du doigt. Être un Blue Lantern était une première pour lui. Les pouvoirs étaient le même mais la puissance, non. Était-ce plus facile d'avoir de la volonté pour Chris ou de l'espoir ? Il se posait encore la question mais là, il devait tenir bon pour sauver Dyson et tout les autres. Althea avait le droit de voir avec qui son nouveau papa était. James aimait beaucoup parler avec Dyson parce que les deux étaient fan de comics. James avait même dit que si il devait travailler pendant l'été, il travaillerait dans les restaurant de Dyson. Cela arrangeait Chris dans un sens et le soulageait. Il ne pensait pas que son fils accepterait quelqu'un après la mort de sa mère, comme quoi. Enfin là n'était pas le problème, il devait se concentrer sur la mission, le plan de Killer Frost. Libérer une énergie massive et destructrice pour détruire Brainiac. Voilà pourquoi ils étaient séparés en plusieurs équipes, tous devaient trouver les accélérateurs de particules. Mais il y avait toujours quelque chose qui se déroulait mal depuis son arrivé, comme maintenant. Chris vit le regard préoccupé de Stark.

« Nous avons perdus contact avec le quartier Général de l'Armée Rebelle. »

Il n'eut pas le temps de répondre que Tony contacta Bruce qui annonça la même chose à son tour. Tout les deux avaient perdus toutes traces de communication avec l'Armée Rebelle. Il frappa violemment sur le tableau de bord de l'avion. Devaient-ils faire demi tour ? Le regard de Chris se posa directement sur Dyson avant qu'il n'entende un grésillement raisonner dans l'avion.

« Captain, une communication vous est adressé. » annonça OMEGA.

« Captain, vous m'entendez ?! »

Il entendit des explosions en fond, des cris et des bruits qu'il ne pouvait pas définir mais ce fût surtout la voix de Hiro qui rappela Chris à l'ordre. C'est vrai que le jeune adolescent était encore là bas avec son frère. Le blond déglutit avant de rapidement répondre à l'appel.

« Hiro qu'est ce qui se passe ?! » demanda Chris.

« Il y a des explosions partout et des éclairs, j'ai eu du mal à vous contacter ! »

«S'ils sont en danger on doit y aller. Même si ce n'est pas pour combattre, on évacue et on repart. »

Chris se tourna vers Stark qui proposait déjà un plan et heureusement Chris avait le même en tête. Il s'apprêtait à dire à OMEGA que le plan allait être un peu chamboulé et qu'elle devait prévenir les autres équipes mais une autre explosion se fit entendre de l'autre côté de la communication. Le blond se mordit nerveusement la lèvre inférieur.

« Tadashi et moi on va mettre le maximum de personne à l’abri, faites vite ! »

Il hocha vivement la tête avant de faire signe à Tony de faire changer de direction à l'avion tout en disant au frères Hamada de tenir bon le temps que les renforts arrivent. Le voyage fût rapidement, Tony avait conduis comme un chef jusqu'à Manhattan là ou se trouvait le repère de l'armée Rebelle. Ils n'étaient pas encore posé dans le repère que la pauvre Go Go mit son casque sur sa tête pour finalement se tourner vers Chris.

« Demande leur ou ils sont. »


Chris appuya alors directement sur son oreille communiquant avec Hiro qui heureusement répondait rapidement. L'avion se posait doucement tandis que l'adolescent venait de lui dire qu'il était avec un petit groupe dans l'aile médicale. Le leader l'annonça à tous les autres qui semblaient presque soulagés de savoir cette nouvelle. L'avion s'ouvrit alors et un rire hystérique se fit entendre de loin. Rire qui tendit immédiatement Monsieur Indestructible.

« Cette voix. »

Robert se mit à côté de Go Go prêt à foncer. Il n'avait vraiment pas l'air tranquille. Mais ce n'était pas le moment pour perdre du temps. Ils avaient des choses plus importante à faire que d'engager un nouveau combat. Chris partit alors en courant avec Max en direction de l'aile médicale et rapidement ils trouvèrent le petit groupe dans une salle. Hiro et Tadashi se tenaient devant le petit groupe et ils essayaient de les rassurer un maximum. Go Go fonça rapidement vers Tadashi pour le prendre dans ses bras alors que Max lui s'était rapproché de Hiro sûrement pour s'assurer qu'il allait bien. Il vit même l'ancien robot scanner tout les autres avant de s'approcher de son créateur. Tadashi lâcha doucement Go Go et se tourna vers Max un peu perdu.

« Max.. Baymax ?! Ça alors ! »


Hiro lâcha un petit rire à la remarque de son frère avant de pointer son index sur le ventre de Max tout en haussant les épaules.

« Il a plus l'aspect marshmallow qui rassure tout le monde, désolé grand frère. »

Chris regarda autour de lui, comptant le nombre de survivant qu'il y avait dans la salle avant de se tourner vers le couloir.

« Je veux pas tout gâcher mais on doit filer. On a pas le temps pour un autre combat et d'ailleurs vous avez vu qui c'était ? »

Chris fronça les sourcils en regardant l'état des blessés. Ils y avaient dans un sale état c'est sûr. Chris fit alors apparaitre une petite plateforme bleu devant les blessés et il attendit que ces derniers monte dessus malheureusement, ils n'eurent pas le temps de filer en douce. Il vit Max retirer rapidement sa main du mur tandis que des lianes électriques vont recouvrir tous les murs de l'endroit. Un nouveau rire retentit, plus proche cette fois-ci. Syndrome, celui était là quand Dyson s'était fait transpercé. Le regard de Chris s'assombrit.

« Vous partez déjà ? Alors que je viens cherche mon cher Hamada ! »


Chris entendit Robert siffler entre ses dents le nom du super vilain. Il ne manquait plus que lui, cela allait être une perte de temps. Le blond fit quand même signe aux blessés de monter discrètement sur la plateforme tandis que Syndrome reprit la parole.

« Et non content d'avoir deux Hamada pour le prix d'un, j'ai mon cher pire ennemi aussi ! »

C'était français ce qu'il venait de dire ? Sûrement pas.. Après tout Syndrome n'était qu'un gamin mais bon. Les phrases c'était quelque chose de super important chez les méchants non ? Chris sentit alors un courant d'air à côté de lui et il vit Robert courir rapidement vers Syndrome.

« GEO MAINTENANT ! » lâcha t-il dans son oreillette.

Apparemment lui et Géo avaient prévus quelque chose et cela fit sourire Chris. Géo pensait vraiment à tout, c'était assez surprenant. Il vit alors des radiations anti mutation frapper l'endroit qui booste les pouvoirs de Monsieur Indestructible. Oui, Captain ne savait pas pourquoi mais ces radiations avaient un effet contraire sur lui et sa famille. Les yeux de Robert prirent alors une couleur rouge et il sauta pour frapper le sol du bâtiment qui se mit à trembler immédiatement. Les débris se détachèrent du sol pour frapper Syndrome. Chris afficha un petit sourire quand il vit le côté protecteur de Tadashi prendre le dessus. Il ne pût s'empêcher de penser un peu à James et Althéa. Pour rassurer Tadashi, il fit apparaitre un mur bleu devant le petit groupe de Rebelle avant de s'envoler grâce à ses pouvoirs. Il alla rapidement vers Syndrome pour le frapper directement sur le visage avant de faire apparaître des chaines bleus autour de son corps. Chris prit un air agacé et sans attendre il rapprocha doucement Syndrome des murs électriques qu'il avait créé il y a peu de temps. Les cheveux roux de Syndrome étaient à deux doigts de toucher les étincelles.

« Content de te revoir Syndrome. Alors tu nous laisse partir ? Ou je laisse Mr Indestructible s'occuper de toi. Je pense qu'il va se faire un malin plaisir de le faire. »

« J'ai beaucoup entendu parler de toi, Captain Galaxy. »


Le rire de Syndrome l'inquiéta légèrement. Un méchant qui rit voulait toujours dire qu'il avait un tour dans son sac. Chris n'eut pas le temps de dire quelque chose que Syndrome referma son poing et active manifestement un mécanisme. Les éclairs sur le mur se levèrent et vont contourner Syndrome pour venir s'écraser violemment contre Chris qui recula de quelques mètres. Sa concentration lâcha et le mur qu'il avait créé disparût. Syndrome profita de ce moment pour former un dôme électrique autour du petit groupe. Sauf Mr Indestructible. Chris serra violemment sa mâchoire avant de se redresser rapidement. Il jeta un regard à Robert pour lui faire comprendre qu'il avait besoin de lui. Ils devaient mettre Syndrome K.O, ils n'avaient pas le choix. Le leader fit apparaitre une main à côté de celle de Syndrome pour essayait d'attraper son gant tout en faisant signe à Robert de l'occuper pour qu'il puisse y parvenir. Robert essaya alors de l'attraper. Il réussit et le plaqua contre le mur qui trembla sous le choc mais Syndrome s'esquiva rapidement et envoie valser Mr Indestructible sans gêne. Go Go s'avança alors vers Tadashi pour écouter ce qu'il avait à dire.

« Ne t'approche pas des murs Hiro. Ni aucun de vous. Il ne faut pas.. Les toucher. »


Tadashi avait l'air d'en savoir quelque chose, après tout il avait disparût pendant un bon moment. Mais cela ne semblait pas vouloir arrêter Go Go qui secoua négativement la tête.

« Ou au contraire, il faut foncer. »

Sans attendre elle bougea rapidement son bras pour lancer son disque qu'elle avait sur son costume. Le disque passa à travers le mur et se colla au dos de Syndrome. Une lumière rouge clignota sur le disque et il explosa rapidement. Sonné, le rouquin dût envoyé à l'autre bout de la pièce. Toujours conscient, il se protégea derrière sa foudre en fermant son poing le temps qu'il reprenne ses esprit. Mais cette fois ci, ce fût Max qui passa à l'action. Il toucha alors le sol et ses yeux prirent une couleur mauve tandis que son pouvoir s'étendit sur la technologie qui se trouvait dans les alentours donc celle de Syndrome. Peu de temps après l'électricité autour de Syndrome s’éteint et les gants s'illuminèrent en violet grâce à Baymax. Hiro ouvrit alors sa bouche à cause de la scène qu'il venait de voir. Il semblait être surpris parce qu'il venait de voir et cela se confirma quand il bondit sur place.

« La vache, Max ! Badass ! »

Le jeune Hamada afficha un grand sourire avant de tapoter gentiment le dos de son frère pour lui faire comprendre que tout allait bien. Chris hocha la tête remerciant tout ce qui venait de l'aider avant de tourner son visage vers Syndrome qui ne semblait plus trop sur de lui pour le coup. Le leader fonça rapidement vers le roux et le plaqua contre le mur, retirant ses gants sans hésiter. Cette fois ci il fit apparaître des liens pour fort autour du vilain pour finalement se tourner vers Robert.

« Je te laisse l'attacher pour ne pas qu'il s'enfuit quand on partira. »


Le Blue Lantern marcha alors tranquillement vers le reste de son équipe, il entendit Robert frapper violemment Syndrome avant de l'attacher à une poutre de métal. Il n'eut pas le temps de dire quelque chose que Hiro se plaça devant Max , Go Go et Tadashi tout en croisant ses bras contre son torse.

« Dire que tu ne voulais pas de moi. Regarde. On enfin ils t'ont sauvés la vie ! »


Chris entendit son oreillette grésiller puis la voix de Dyson le rappeler à l'ordre.

« J'espère que vous allez bien, il faut qu'on se dépêche. Je crois que Galactus va bientôt détruire la Terre. »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Perfect paradise, tearin' at the seams - it's been a difficult year And terrors don’t prey on innocent victims. It’s been a loveless year, I'm a man of three fears: Integrity, faith and crocodile tears.

Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 2q3dmzc

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4545
✯ Les étoiles : 11796


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Mer 10 Oct 2018 - 4:58



POURQUOI TU AS DÉCIDÉ DE TE MANIFESTER DÉJÀ ?
Sincèrement, je sens que notre petit duo va très mal finir...

Feat. Tous les tarés qui ont signés pour cette mission suicidaire tant attendu.. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 2750729395 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 675216545

.




Accompagnée de Kara, tout comme moi assignée au groupe désigné pour s’occuper d’allumer l’accélérateur de particule de Neu Berlin dans le nord de l’Allemagne, j’attends patiemment que notre moyen de transport arrive à destination pour me mettre au travail. Fait étrange, lorsque je me trouvais en compagnie de la jeune femme, il m’arrivait de ressentir une certaine gène à son égard. Un certain remord aussi, qui sans que je n’en connaisse la raison exacte, me laissait à penser que je m’étais mal conduite envers elle. Pire encore, que je lui avais fait du mal. Quoi que ce dernier point était d’avantage… une certitude. Et avoir conscience que je n’étais pas réellement responsable de mes actes, que les souffrances que je lui avais visiblement infligées n’étaient pas volontaires n’avait rien d’un soulagement. Bien au contraire.

Tout cela, avait donné naissance à une réaction tout à fait prévisible. Celle de garder mes distances par rapport à elle. Heureusement pour moi, le fait que je n’étais pas d’humeur à parler de mes problèmes ou du petit « incident » qui avait eu lieu un peu plus tôt m’avait permis jusque là, de rester tranquille dans mon coin. Personne n’était venu m’interroger sur mon étrange apparence, ou sur les pouvoirs qui c’était manifesté à la suite de ce changement et personne, ne m’avait demandé si tout allait bien ou si j’avais envie de parler. Ce qui me convenait parfaitement.
Malheureusement comme toujours, les choses finissaient inévitablement par changer. En l’occurrence là, j’avais du me taper la conversation avec un imbécile une fois arrivée à destination.

Mais revenons un peu en arrière. D’après ce que j’avais pu comprendre, Neu Berlin était une ville fantôme, anciennement créer sous le règne du Joker et dirigée par un certain Crâne Rouge, dont le but était supposément de faire revivre le règne nazi. Une idée super originale donc, qui n’était pas du tout prévisible vu la description que l’on avait vaguement faite du crâne rouge en question. Et cette ville avait était laissée à l’abandon, suite aux violents combat qui avaient détruit le centre de la ville et quelque part dans ses ruines, étaient sensé se trouver un accélérateur de particule encore intact mais éteint. Accélérateur de particules que Kara était visiblement en mesure de rallumer, puisqu’elle avait déjà manipulé la machine en question. Ou l’une de ses copies. Tout ça pour dire, qu’en apparence, tout avait l’air d’être d’une simplicité sans nom. Ce qui voulait forcément dire, que quelque chose allait mal tourner. Et je n’avais même pas besoin de me baser sur ma mauvaise impression, pour en avoir la certitude.

« La machine se trouve au nord de votre position » Nous indique OMEGA une fois hors du vaisseau.

- C’est noté. Je réponds prête à suivre Kara qui connaissait sans doute le terrain bien mieux que moi, lorsque soudain, le ciel s’illumine de rouge. Sans surprise, c’était une mauvaise nouvelle. Cela voulait dire, que Galactus n’allait pas tarder à agir ce qui ne nous laissait que très peu de temps avant de mettre notre plan à exécution. Bien qu’en réalité, j’avais toujours un peu de mal avec celui-ci. Ne pas connaître tous les tenants et aboutissant d’un plan tel que celui-la ne me plaisait pas du tout. Mais puisque je n’avais pas été capable de poser les bonnes questions avant, ce n’était pas non plus, comme si j’avais un autre choix que de faire avec.

Toujours sous ma nouvelle apparence, j’aide la jeune Walters à déplacer les débris à l’aide de la télékinésie. Puis, lorsque la jeune femme se met au travaille, j’en profite pour observer un peu plus longuement les aspects visible de ma nouvelle apparence. J’avais l’impression, que ma peau était devenue légèrement plus blanche suite à la transformation. Au touché, j’avais aussi pu constater qu’elle était gelée (sans doute dû à l’aura qui se dégageait de moi) quand à mes cheveux, eux, étrangement, il était aussi bouillant que de la lave en fusion. Observation qui n’avait pas pu aller plus loin, puisqu’une fois l’accélérateur allumé, la machine à relâché une vague d’énergie qui nous emporté et fait basculer dans un nouvel endroit. Un endroit qui ne m’était pas inconnu. J’étais de retour à l’Asile d’Arkham ( Arkham Asylum d’après la plaque).

Seulement cette fois, je n’étais pas seule. Il y avait Kara certes, mais à ce moment-là, ce n’était pas vers elle que mon regard était tourné. Mais bien sue la créature installée devant la porte, Venom. Non, ce n’était pas lui. Ou pas réellement. Était-ce une illusion ? Où était-ce réellement le corps la créature que l’on appelait Venom, mais sans qu’il ne soit aux commandes ? Non c'était forcément autre chose, j'en avais l'intuition.

- C’est une blague ? Je demande sans surprise, presque irritée, les sourcils froncés avant de reprendre. Forcément. La première fois n’avait pas suffit, fallait en plus en rajouter une couche pour bien me faire comprendre que j’ai définitivement ma place au sein d’un asile psychiatrique. C’est quoi l’histoire ? J’ai une place d’office à l’Asile d’Arkham c’est ça ?

Pour le coup, il y avait peu de chance que la personne visée par la sélection du lieu soit Kara. De nous deux, j’étais sans le moindre doute, celle qui avait le plus de problème à régler. Et qui accessoirement, pouvait aussi perdre l’esprit. Et comme si le choix du lieu en question ne suffisait pas à me mettre en joie, l’esprit de la blonde avait choisi de se manifester une nouvelle fois à mes côtés (cette fois de façon à être bien visible aux yeux de tous, vu la réaction de la jeune Walters) pour rajouter une nouvelle couche.

« Il est amusant de constater que tu sembles avoir un lien particulier avec cet endroit Ioueseni. Est-ce en rapport avec ce personnage que tu sembles incarner ? Cette Harley Quinn ? Ou bien est-ce lié à ta propre folie et à la nécessité de te faire interner ? »

Ce a quoi j’ai aussitôt répondu par un aimable :

- Va te faire foutre. Ce qui m’a donné l’étrange sensation de m’insulter moi-même. C’est en parti pour cette raison, que je me suis reprise peu après. Tu sais quoi ? Qui que tu sois, si tu t'ennuies, va donc t’occuper de Venom - ou qui qu’il soit - et fou moi la paix. J'ai d’autres choses plus urgentes à faire que de t'écouter parler. Comme protéger les innocents, sauver le monde… Tu sais, ces trucs que font généralement les monstres de mon espèce.

C’est ce moment là, que choisie Venom pour nous adresser la parôle. Avec une voix différente de la sienne tout du moins, une voix plus grave. Sans doute celle de Brainiac. Oui, c’est ça, celle de Brainiac.

« Superman a tué le Joker, et Harley Quinn ère depuis, tombées dans les abysses les plus profonds de sa folie, en pensant son Monsieur J. encore en vit. »

Notre interlocuteur se retourne mais comme je l’avais senti, ce n’était pas réellement la créature que j’avais rencontré un peu avant qui nous faisait face. C’était en réalité Brainiac qui se servait de l’image de Venom pour communiquer avec nous. Vraiment très original.

- Super. Je place avant que l’esprit ne commente à son tour.

« Cette créature semble tout aussi stupide que les autres. Pourtant, les êtres du genre de cette créature, se décrivent toujours de la même façon. Comme étant des êtres supérieurs dont l’intellect surpassent largement celui de ses ennemis. S’ils jugent digne d’appeler les personnes qui leur font face, ennemi. Alors pourquoi, continuent-ils encore et toujours de faire les mêmes erreurs ? Ne sont-ils pas assez évoluer pour comprendre, qu’ouvrir la bouche les mènera à leur perte ? »

Termine l’esprit de la blonde inexpressive, la tête légèrement penchée sur le côté, les bras croiser contre sa poitrine. Pour le coup, j’étais d’accord avec elle. Il passait leur temps à se venter d’être plus intelligent que nous et pourtant, il finissait toujours par se trahir comme des cons. A croire qu’il avait pas lu la plus importante des règles qui disait « fais ce que tu as à faire, et ferme ta gueule ». Fallait pourtant pas être un surdoué pour savoir que l’ouvrir, c’était prendre le risque de se trahir. Mais ça, Brainiac n’avait pas l’air de s’en inquiéter. Puisqu’il avait choisie de nous ignorer toutes les deux, pour pouvoir continuer sa petite histoire.

« Ça a commencé par la destruction de Krypton. Puis du monde des Symbiotes. Et finalement, la recette a fait chuter un monde. Il existe un millier de façon de détruire une planète. J'ai choisi la plus facile pour cette Terre. »

A l’entendre, il n’en était pas à son premier coup d’essai. Wow super impressionnant. Il y avait des gens qui devait bosser toute leur vie et qui essayait de d’avoir une belle vie. Et puis, il y avait des enfoirés qui semait le chaos, détruisait des villes et des planètes, ou qui voulait se la jouer maître du monde tout ça, parce qu’il en avait le pouvoir ou parce qu’ils étaient en manque de reconnaissance. C’était pathétique. Il était pathétique.

« Vous êtes nombreux à avoir une maigre connexion avec mon univers d'origine. » Reprend l’image de Venom en s’approchant de moi, son regard planté dans le mien. « Evelyn et l'image de son double, Kara et l'image de son costume, Chris et la disparition des Green Lantern, Robin et ce Superman avec qui Venom l'a confondu, Jefferson qui est connecté à ce même Venom... toi, qui commence à partager les divagations d'une autre Harley Quinn. »

- Je suis hantée connard. Je précise sans détourner le regard un seul instant. Mon problème n'a rien à voir avec la mort de l'autre balai à brosse aux cheveux vert et au sourire dessiné avec du rouge à lèvre c'est clair ? Et puis, ça veut dire quoi exactement ? Que parce que j’ai tendance à perdre la tête, je suis en quelque sorte connectée à cette autre Harley Quinn c’est ça ? Génial, vraiment. Du coup si un jour je la croise, on pourra se tailler les veines ensembles et s’auto proclamer sœurs de sang pendant l’une de nos crises de folie. Je suis certaine que l’on va bien s’amuser toutes les deux.

« Vous pensez que Superman m'a vaincu ? » Reprend alors l’image de Venom. « Je ne serais pas là si j'avais perdu. Vous êtes aussi insignifiants qu'ignorants dans cet univers. Voici donc une généreuse mise en garde, n'essayez pas de m'arrêtez, votre plan échouera. Pire, il me permettra de repartir avec bien plus d'avantages que ce que je peux en tirer seul. »

- Et blablablablabla. Ça va, épargnez-nous le couplet du " je suis tout puissant, je sais tout, je vois tout etc" on connaît. Je reprends aussitôt. Vous n’êtes pas vraiment le premier à rappliquer quelque part et à être assez intelligent, pour avoir un plan qui tient la route, et plusieurs coups d’avance sur ses adversaires. Comme si c’était si extraordinaire venant de la part d’un type qui veut détruire le monde..

« Pourquoi alimenter une conversation aussi inutile, alors que la créature qui nous fais face est aussi inintéressante que celle-la, Ioueseni ? N’avais-tu rien d’autres de plus urgent à faire ? Comme sauver un monde ? Protéger des innocents ? »

Si je me suicidais là, maintenant, est-ce que ça la ferait disparaître ? Juste pour savoir…

« Lorsque Superman a tué le Joker, il n'y a pas que Harley Quinn qui a sombré. »

- Et alors quoi ? Il avait des fans parce qu'il était taré c'est ça ? Et après sa disparition, ils ont tous sombré dans une dépression effroyable et on commencé à semer le chaos en son nom ? Ou alors, il avait un frère ou une sœur non évoqué dans le script de base qui à tenter de faire péter la planète ensuite ? Hé ! Ducon, c'est pas parce que c'est arrivé dans un autre monde que les faits vont se reproduire de façon similaire ici. Ce matin en me levant, j'avais 87% de chance, d'avoir droit à une journée de merde. Bon pas de chance, différents facteurs font que ma journée fait partie des versions pourrie que j'ai pu entrevoir brièvement un peu plus tôt. Mais il y avait quand même 13% de chance que ma journée soit sympa. J'aurais bien aimé me retrouver seule à la maison des toons, à lire un bon livre sur le canapé, la tête en bas sans personne pour m'emmerder d'ailleurs. C'était l'une des possibilités qui me plaisait le plus. Mais ça a foiré vu que je suis là. Tout ça pour dire, que même si vous étiez déjà au courant pour le plan de Killer Frost, on trouvera quand même le moyen de vous foutre une méchante raclée. C'est clair ?



.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Dyson L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Oswald, le lapin chanceux
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Gérant et serveur du Comics Burger ✗ Leader des Avengers ✗ Adjoint du maire
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 Weqp

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 17005
✯ Les étoiles : 0


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mer 10 Oct 2018 - 19:44


THOR ! Calme toi bordel !



L'anxiété, l'inquiétude rongeaient mes tripes. Chaque seconde qu'on perdait résonnait dans ma tête comme une chance en moins pour que le plan de Killer Frost ne soit fait à temps. Mourir... je l'avais avoué à Chris uniquement, lorsque j'étais en train de m'approcher d'elle. Je ne veux pas mourir. Ça semble évident pour vous tous. Et pourtant, c'est bien plus important, comme sentiment, lorsqu'on savait qu'on devait y laisser sa vie, et la mort tenait de la phobie -ironique, pour le Gardien de la Guerre de sa famille, n'est-ce pas ?-.

Mais surtout... la tristesse que j'avais vu sur le visage de Kara m'avait serré le cœur. Pire, le regard noir que m'avait adressé Chris, jamais personne ne m'avait regardé comme ça avant. Ça m'avait vraiment fait de la peine, et c'était peu dire. Je me rendais compte que si je devais mourir, je sauverai peut être le monde, mais je n'aurais jamais rien accompli de bien avant ça. Et Chris, seule personne qui ait bien voulu me rendre heureux, je ne l'aurais que tourmenté depuis qu'il m'ait connu.

Alors, lorsque le ciel virait au rouge, signe que Galactus était en train de charger sa puissance pour détruire la Terre, alors que notre plan n'était pas encore achevé, pas du tout puisque nous étions encore à Manhattan pour sauver le groupe en danger de l'Armée Rebelle, mon inquiétude redoublait.

Je sais où est Loki, s'écria Thor en sortant du vaisseau que nous devions garder pour évacuer les victimes Ce que l'homme nu au bras d'acier a décrit est une salle cachée d'Asgard, mais je peux y entrer.

J'haussai les sourcils.

Ne me dites pas que vous comptez aller sur Asgard ! Je me positionnais devant lui, extrêmement sérieux. Nous avons été déjà détourné de notre objectif trop longtemps, si lui aussi s'y mettait... On pourra arrêter Loki quand Brianiac et son armée seront hors d'état de nuire !

Son allure ne changeait pas pour autant. Loki ne se laissera pas avoir. Il faut l'arrêter maintenant. Son poignet faisait alors tourner Mjolnir à toute vitesse.

Thor, non !

Il ne m'écoutait pas, s'élançant alors à toute vitesse dans le ciel. Il fallait que je le retienne : si on commençait à s'éparpiller dans des endroits qui ne nous sont pas utiles, Brainiac nous aura encore plus facilement. Je levais alors mes bras pour attraper son bras avec mes toiles.

Pire idée.

Voici donc comment je me suis fait traîner dans le ciel, plus rapidement que le son, comme un maître traîné par son chien trop excité. Si, heureusement, le voyage ne dura que quelques secondes, la chute n'avait rien d'heureuse.
Thor repéra rapidement la salle cachée des trésors d'Asgard, pour y entrer aussitôt en fracassant le plafond. Il retomba sur ses deux pieds, dans un tremblement notable, tandis que je m'écrasais derrière lui. Il était bon, au moins, de retrouver la résistance de Spiderman, même dans ce nouveau costume.

Loki, traître ! Il est temps pour toi de payer pour tes crimes !

Loki était là, un peu plus loin, l'attendant presque (ou surement), tranquillement et nonchalant, debout. Traître ? Moi ? Quelle ironie ! Fit-il sur un air faussement outré.

Je savais que ça ne servait à rien d'être ici, et qu'on devrait repartir pour se concentrer sur le plan, mais même moi je ne pus m'empêcher de serrer la mâchoire. Je détestais cet être répugnant jusqu'au plus profond de mon être. Dès qu'il parlait, c'était suffisant pour avoir envie de le frapper.

Tu t'es allié aux ennemis de ce monde, Asgard doit protéger la Terre, pas aider à sa destruction ! Tu as tout d'un traître !

Loki leva l'index. Ce n'est pas exactement la vérité et, tu sais à quel point j'aime quand les choses sont claires entre nous... Il fit alors quelques pas, un sourire odieux tiré sur son visage de tête à claque. Il n'a jamais été question de protéger la Terre. La condition était... De survivre.

Tu es une honte à la mémoire de mère ! Et à celle de père qui est au bord de la mort à cause de cet alien, que TU aides ! Comment comptes-tu survivre quand il détruira le monde ?

Une honte, une honte... Voilà un bien grand mot pour désigner ce sentiment si... Comment dit-on déjà... Désagréable ? Invraisemblable ? répondit-il après avoir roulé les yeux. L'air de réfléchir, il continuait encore et toujours de sourire, ce qui, même pour moi, m'était insupportable. Thor, mon cher frère... Tu oublies un détail : ce monde n'est pas le seul qui nous est accessible.

Je jetais un coup d'oeil à Thor, j'aurai beaucoup de mal à le retenir. Le blond avait un regard noir, observant son frère brun avec une colère remarquable.

Père ne nous a jamais éduqué comme ça ! Hurla-t-il.

Ce que Loki s'empressa de commenter : Père ne m'a pas éduqué, nuance.

Tu l'as été autant que moi, ne sois pas égoïste !

Moi, égoïste ? Rappelle-moi qui est le préféré des deux ? Dit-il en se tapotant le menton avec son index. Je te donne la réponse parce que tu es un peu plus lent que la moyenne quand il s'agit de réfléchir : toi.

Je ne te laisserai pas salir la mémoire de notre père plus longtemps Loki. Ton voyage s'arrête ici ! Tu peux encore te rendre.

Hmmm.... non. Il haussa les épaules pour toute résistance à la menace. Mais tout ne s’arrête pas ici. Tu es toujours trop aveuglé par ton allégeance pour voir plus loin que tes muscles.

Ca suffit !

De nouveau, il se mit à tourner le marteau dans sa main. Thor ça ne sert à rien ! Criai-je alors. Ça aussi, ça ne servait à rien, puisqu'il ne m'écouta pas. Il envoya alors une salve de foudre vers son frère. Ce dernier esquiva habilement et simplement en se dirigeant sur le côté, avant de pointer son sceptre dans la direction du blond.  Ne m’oblige pas à te botter les fesses, Thor. 

Je vais t'enfermer dans les prisons d'Asgard et tu ne reverras plus jamais la lumière du jour ! S'écria Thor avant de voler, tout droit, marteau en avant, vers lui.

Je voulus courir pour essayer de me battre, moi aussi, pour calmer Thor. Loki ne nous suivrait pas si on partait. L'envie de l'abattre ne manquait pas, mais notre réelle priorité était plus urgente.
Je n'eus cependant pas le loisir d'interrompre le combat, puisque je me fis tiré en arrière par la jambe, pour m'expulser de l'autre côté de la salle. Venom prenant la peine de s'occuper à ce que je ne m'ennuie pas, manifestement.

Lorsque Venom sauta pour s'abattre sur moi, j'eus simplement le temps de mettre mes mains devant moi, en évitant ses crocs gigantesque, pour maintenir sa gueule ouverte et éloignée.
Plus loin dans la salle, je vis Thor s'écraser contre le mur : il a traversé l'image de Loki qui disparut aussi, effacée dans les airs. Celle-ci n'était qu'une illusion comme il passait son temps à en faire, ce qui n'avait pas simplement pour conséquence d'esquiver les attaques, mais aussi d'agacer encore plus son adversaire.

Arrête ça ! Cria-t-il d'ailleurs de rage. Il fit alors un tour sur lui même avant de lancer Mjolnir, qui tourna dans la pièce en spirale grandissante, dans le but de toucher Loki qu'importe où son vrai corps se trouvait.

Si Loki se fit donc percuter par le marteau, l'alien qui m'attaquait aussi. Venom me lâcha, alors éjecté plus loin, frappant le mur dans sa chute. Je tirais immédiatement autant de toile que nécessaire pour bloquer ses mouvements en l'attachant au mur.

Thor, lui, s'était approché de Loki, pour venir l'attraper au cou une fois son sceptre jeté plus loin. Le traître porta alors sa main sur le poignet qui le tenait. S'il n'avait plus son air aussi certain que quelques instants plus tôt, il souriait tout de même, toujours.

Tu ne ferais pas ça, les super héros ne tuent pas leur demi frère... mais si tu voulais juste accorder un peu de valeur à ce que je te dis, je te promet que nous en sortirons gagnant tous les deux.

Thor allait répondre, mais n'en eut pas le temps. Venom se libéra aussitôt de ses toiles pour me percuter violemment, faisant tomber la pierre de l'espace que je gardais dans l'impact. Les puissantes mains du monstre lacérèrent la peau de mon avant bras gauche, mais je pus me défaire de son emprise avec un puissant coup de pied, cette fois-ci bien plus libre de mes mouvements que tout à l'heure. Je me précipitais alors vers la pierre pour la ramasser, mais alors que je fermais mon poing dessus, Venom attrapa ma jambe encore une fois.

Le contact simultané eut pour effet d'activer la pierre, qui ouvrit un portail. Si celui-ci menait vers Terre-3, c'était pourtant du vide qui se présenta. La salle dans laquelle nous étions, souterraine, répondit alors comme un avion pressurisé : des vents violents venait nous aspirer à l'intérieur du portail, que je traversais en premier, suivi de près par Venom, puis, quelques secondes après, par Loki, qui échappait à l'emprise de Thor, bien que celui-ci s'élança pour suivre aussitôt.

Dans la chute, je pus tirer une toile vers un gratte ciel pour me rattraper : nous étions tomber au dessus d'une ville en ruine de Terre-3. Finalement debout sur le sol, Venom s'écrasa plus loin. Le plus important : le portail était toujours ouvert, nous devions y retourner, le plus vite possible.

Mais les ennuis n'étaient pas finis : alors que Venom se relevait aussitôt, Loki, lui, qui s'est fait rattraper par Thor dans sa chute, avait désormais son sceptre à porter de main lorsqu'ils gagnèrent le sol.

Venom, pour changer, a foncé vers moi. J'ai tiré une toile sur un réverbère qui tenait encore dans les ruines de la ville, pour m'y lancer et sauter par dessus Venom pour atteindre son dos. Tirant alors une toile sur celui-ci, je l'attirais à moi avant de frapper assez violemment au niveau de ce qui devait être sa colonne vertébrale. Il traversa alors un mur du building à côté de nous, assez fragilisé pour le plafond lui tombe dessus.

Thor, c'est maintenant !

Je tirai une toile au plus haut que je pus, pour, petit à petit, pouvoir m'éjecter dans le portail. Laisser Venom ici m'allait très bien. Loki aussi, je m'en fichais, nous avions un autre objectif. Proche du portail, je m'arrêtais cependant sur le rebord du toit du gratte-ciel, constatant que le blond ne m'avait pas suivi, toujours en train de combattre contre son demi-frère.

TH...

J'avais sous estimé la vivacité de Venom, qui traversa le sol derrière moi pour m'attraper violemment. Aspiré par le portail, nous le traversions au lieu de tomber dans le vide. Je ne pouvais qu'espérer que Thor viendrait rapidement avant que la porte ne se referme, puisque j'allais rapidement perdre contrôle sur celui-ci : le symbiote semblait contagieux, puisque je sentais déjà un morceau de lui recouvrir mon crâne, se répandant rapidement sur mon corps, prêt à m'engloutir comme la personne que cachait Venom.

NON !

Essayer de me débarrasser de ça était inutile. Très vite, toute ma tête sombra dans cette structure biologique, tandis que je basculais dans l'obscurité.

Dans le vide dans lequel j'étais plongé, plusieurs têtes me venaient à l'esprit, comme des images qui se connectaient à mon esprit. D'abord, Venom. Ensuite, le visage d'un autre Spiderman, dans un costume rouge, ressemblant au premier que j'ai porté en Russie dans mon monde. Le troisième ressemblait à un autre Spiderman, d'un costume légèrement différent. Une autre, blanche, portaient une capuche à son costume.

Étais-je en train de me perdre dans une nouvelle existence ? Il était certain que tous ces visages étranges étaient une réponse. Laquelle, je ne savais pas. Je ne voulais pas être ici, j'avais besoin de regagner mon existence.

Me soigner. J'avais le pouvoir de me soigner. Me concentrant, réunissant toutes les forces que pouvait offrir mon costume, je respirais du mieux que je pouvais. De nouveau, je sentais l'encre bouillir dans mes veines, dans ma tête, dans mon corps entier. D'un élan de rage, qui nécessitait bien plus d'efforts que lorsque je me soignais habituellement, je laissais alors mon sang particulier libérer tout l'encre à travers les pores de ma peau. Le nuage noir explosa alors tout autour de moi, chassant le symbiote qui m'envahissait, me remettant un pied dans ma propre réalité.

Autour de moi, Venom n'était plus là. Il n'y avait que Thor, qui avait du choisir entre rester avec Loki pour l'arrêter, mais prendre le risque de ne plus pouvoir rentrer si le portail, ou laisser Loki là-bas pour rentrer. Loki était donc dans un autre univers, ce qui n'avait pas l'air de le plaire.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
if you let this universe wins
YOU'LL LET YOURSELF LOSE
(c) princessecapricieuse

Evelyn Nichols


« Dernière force. Dernière chance. »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 586
✯ Les étoiles : 709


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Mer 10 Oct 2018 - 22:50


« Magic League 3 : La chute des Héros »


Ils étaient toujours en train d'attendre que les autres placent enfin leur canon lorsque soudain, une voix féminine, grave et qui lui était parfaitement étrangère vint à ses oreilles :

- Si tu cherche des réponses, reviens dans cet univers inaccessible par le commun des mortels.

Il n'y avait rien à faire de plus dans ce monde que d'attendre que la coordination se mette enfin en place. S'il y avait bien un moment qu'elle pouvait choisir pour se désolidariser du groupe, c'était bien celui-ci. Sans rien dire de plus à ses coéquipiers, elle avait activé son rétrecisseur avec la rapidité d'une balle sortant d'un revolver et reparti instantanément pour le monde de l'infiniment petit, bien décidé à en finir une bonne fois pour toute avec tous ces mystères.

si ses deux premiers voyages lui avaient paru désarçonnant, ce n'était pourtant pas le cas de celui-ci qui commençait pourtant de la même façon. Mais pour la première fois, une voix la guidait dans l'infiniment petit, cette même voix grave qui répétait à intervalle régulier pour l'aider dans sa quête "Par ici"... "Par ici". Au bout du chemin, elle ne trouva rien d'autre que du blanc, un immense vortex blanc, sans aucun relief et au silence assourdissant. Une femme lui apparau alors, le visage bienveillant et Evelyn s'approcha d'elle à grands pas.

- Sais-tu où nous sommes ?

Sa voix était calme et incroyabelement apaisante, on voyait qu'elle portait en elle toute la sagesse et la sérenité de la terre, comment sa voix aurait-elle pu en être différente ? Evelyn se contenta d'observer autour d'elle une nouvelle fois avant d'hausser les épaules en proposant une théorie :

- Au commencement de tout être et toute chose ?

La femme eût un sourire :

- Tu es très intelligente.

A son tour, elle s'approcha et lui fit un signe qui signifiait clairement qu'elle l'invita à s'asseoir. EVE se contenta de la regarder surprise, se demandant bien où elle pouvait s'asseoir au milieu de tout ce rien mais la femme insista et la scientifique pu alors observer qu'une table et deux chaises venaient d'apparaître. La table était dressée pour prendre le thé à deux... ou un tisane, allez savoir. Tout en servant les tasses, l'étrange inconnue repris :

- Pas tout à fait. Nous sommes proche du fil des temps. Tu dois sans doute savoir qu'il n'est pas possible de voyager dans le temps. Observer son passé en revanche, est faisable en trouvant les bons endroits.
- En vérité c’est possible... mais que pour certains individus d’une autre espèce... nous en avons deux ou trois chez nous... ils sont pas tous gentils. Quel est l’interêt d’observer son passé sans pouvoir y retourner ? J’ai mes souvenirs pour ça...

Elle pencha la tête à droite, les sourcils légèrement froncés, intriguée à l'idée que ce voyage puisse réellement lui servir.

- Oh, votre monde doit être fascinant. Bien que j'aime à croire que celui-ci l'est tout autant.

Elle gardait toujours son sourire et sa courtoisie était ans limite.

- Observer le passé permet de mieux comprendre le présent. Il y a tant à voir pour pouvoir avancer. Comprendre nos erreurs ou observer ce qui nous a échapper. Ou alors... laisser des messages pour ceux qui, viendront ou sont venus découvrir le fil des temps.

Ces révélations lui firent l'effet d'un électrochoc et EVE s'anima soudainement, ses fesses se rapprochant du bord de sa chaise, ses yeux désormais grands ouverts et le ton de sa voix sembla plus dynamique :

- Laisser des messages... comme l’autre Guêpe que j’ai eu l’occasion de rencontrer deux fois ? Un message peut être visible ? Je l’ai entendu dans ma tête aussi... Qui est-elle ? Et pourquoi m'aide-t-elle ?
- Quelqu'un pour qui vous comptez beaucoup, certainement. La question est si elle vous a laissé un message hier, ou si elle le fera demain. Si ces messages vous ont été utiles, vous devriez plutôt aller de l'avant, et observer... quelqu'un d'autre.

Elle réfléchit un instant, mais aucun nom ne lui vint soudainement. Il y avait bien des personnes à qui elle pensait, des personnes qui lui étaient chères mais ce n'était pas spécialement pour autant qu'elle avait envie de connaître leur passé...

- Quelqu'un d'autre ?

Le ton invitait l'inconnu à lui faire une suggestion. Puis brusquement, elle réagit qu'elle n'avait pas fait preuve de la politesse la plus élémentaire. C'était souvent quelque chose qu'elle oubliait quand elle avait l'impression qu'il y avait plus urgent ou important mais à présent, elle se rendait compte que de déclinait l'identité de l'inconnu était peut-être quelque chose de judicieux :

- Mais... Exusez-moi... qui êtes-vous ?
- Je suis une assez ancienne personne pour qu'on en oublie le nom. J'ai à veiller sur certaines choses. Comme cet endroit. Ou toi, mademoiselle Nichols. Nous voulons tous que ce monde ne disparaisse pas. Les noms de Milton Fine et Dax-Ur doivent sûrement t'être familier ?

Une fois de plus, cela eut l'effet d'un shot d'adrénaline. Evelyn hocha vigoureusement la tête :

- Oui ! Et si je désirais en savoir plus sur eux, comment je devrais procéder ?

Pour toute réponse, le blanc vira au noir puis des points blancs apparurent ici et là, comme des étoiles... à dire vrai cela semblait être des étoiles. Puis les planètes se dessinèrent et le soleil... devant elles, on pouvait voir la Terre, immense. La sage reprit alors la parole :

- Nous ne pouvons pas observer la globalité du fil des temps. Tu peux observer uniquement ceux qui sont liés à ton existence. Mais tu es spéciale, mademoiselle Nichols. D'une certaine façon, tu t'es liée au passé de Brainiac, et à ces deux personnes.

Un zoom se fit brusquement tandis que la Terre tournait et les Etats-Unis devinrent plus précis.

- Le passé de Brainiac se trouve sur Terre-3, mais Terre-2 possède ses points communs. Monsieur Fine vivait également chez nous.

Une fois de plus, le décor se modifia et Evelyn observa quelqu'un dans un bureau informatique. C'était Milton Fine, à n'en pas douter. Un homme avec un QI plus élevé que la moyenne, qui possède un prix nobel de la science... Il a mené de nombreux projets et est un grand atout pour l'avancée scientifique du monde. Nouveau changement de décor et elle découvrait à présent la même ville, mais depuis la rue, à l'époque de la domination du Joker. A cette époque, il cherchait à kidnapper les scientifiques et Milton ne put y échapper. On l'isola alors dans les sous-sols de Central City mais quelques mois plus tard, Magic League allait le libérer. Le temps passa encore et Evelyn comprit que Monsieur Fine était désormais replié à New York, caché à la vue de tous, très affaibli par malnutrition et n'osant que trop peu sortir de peur de subir les foudres de Brainiac.

Puis les images qui défilèrent sous les yeux de l'ancien robot lui donna l'impression qu'elle s'éloignait de la terre. Elle parcouru l'univers bien plus vite qu'elle ne l'avait jamais fait lorsqu'elle n'était alors qu'un robot et retrouva les débris de la planète Krypton. En remontant le temps, la blonde pu voir la planète se reconstituer jusqu'à lui montrer un laboratoire. A l'intérieur, Dax-Ur, une grande personnalité savante qui était à l'origine d'inventions révolutionnaires kryptoniennes. Le scientifique avait eu une femme dont il avait divorcé et un fils. Les deux avaient connu une fin tragique lorsque Brainiac avait détruit Krypton, ne laissant aucun survivant.

Le décor redevint alors blanc et l'inconnu senti nécessaire d'expliciter ce qu'Evelyn avait vu et cru comprendre :

- Dans l'univers de Terre-3, la personnalité de Brainiac a fusionné avec celle de Milton Fine et Dax-Ur, ce qui a eu pour effet de les tuer, et d’adsorber leurs intellects. Si je t'ai fait venir ici, Evelyn Nichols, c'est pour te montrer la solution : tu peux séparer Brainiac de ces deux esprits, pour l'affaiblir. En retrouvant le Milton Fine de ce monde, et quelqu'un pour remplacer Dax-Ur. Le candidat idéal pour cela serait quelqu'un qui partage le même ADN... son fils. Dans l'univers de Terre-3, il n'a pas connu la mort, car Brainiac a miniaturisé la capitale de la planète pour la collecter. Il se trouve dans son vaisseau aujourd'hui. Si tu réussis à le réunis avec Milton Fine, l'énergie de leurs esprits peut contrer l'esprit de Brainiac en créant une force contraire.
- Il faut donc que je trouve Milton qui se cache quelque part sur Terre 2 et... que j’aille de nouveau dans le vaisseau de Brainiac voler la capitale.

La femme but une gorgée de sa tasse alors qu'Evelyn n'avait pas touché à la sienne et leva le bras pour édévoiler une montre à son poignet dont les aiguilles tournaient à toute vitesse :

- Vous devriez faire vite. Brainiac est puissant.

Elle se leva et la blonde l'imita.

- N'oublie pas, Evelyn Nichols. Quelqu'un qui voyage dans l’infiniment petit tient à toi. Ne l'oublie jamais.
- Je ne l'oublierai pas.

Elle ne savait pas quoi faire de cette information et elle ne parvenait pas à deviner qui pouvait autant tenir à elle en costume de Guêpe mais elle préféra conserver cette information précieusement, l'inconnue avait l'air de savoir de quoi elle parlait. Elle s'apprêtait à réactiver son grossisseur lorsqu'elle se stoppa net dans son action, une question lui étant venue brusquement :

- Et comment je vous retrouve, si... si j’ai besoin de vous parler ?

La femme leva d'abord la tête, comme si elle attendait à ce qu'on entende quelque chose mais comme rien ne vint elle reprit alors la parole :

- Quelque chose me dit que vous serez bien indiquée. Nous nous reverrons, c'est certain.

Après un salut d'un signe de tête elle réactiva l'objet à sa ceinture et regagna en masse à une vitesse impressionnante. Sa taille normale reprise, elle activa son oreille et précisa à l'intention de tous, un sourire mutin au coin des lèvres :

- Les gars... Je sais comment affaiblir Brainiac.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 2q3dmzc

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4545
✯ Les étoiles : 11796


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Jeu 11 Oct 2018 - 13:12



POURQUOI TU AS DÉCIDÉ DE TE MANIFESTER DÉJÀ ?
Sincèrement, je sens que notre petit duo va très mal finir...

Feat. Tous les tarés qui ont signés pour cette mission suicidaire tant attendu.. [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 2750729395 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 242150264 [FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 675216545

.




« Tout est clair pour moi, Miss Quinn. Si vous pensez réellement que tout l'es pour vous... » Répond l’image de Venom utilisée par Brainiac après ma réplique, avant de disparaître avec la vision d’Arkham.

Et après cette blague particulièrement drôle, nous nous sommes retrouvées toutes les trois devant l’accélérateur de particule. Toutes les trois puisque l’esprit de la jeune femme blonde, avait visiblement décidé de nous tenir compagnie. Ou plutôt de révéler aux autres son existence, tout en me pourrissant un peu plus la journée encore. En temps normal, savoir qu’elle était là, à tout heure du jour et de la nuit était déjà pesant en soi. Elle n’était peut être pas visible, mais je ressentais sa présence à chaque seconde et même maintenant que je m’étais à peu près habituée à sa compagnie, sa présence me portait encore sur les nerfs. Me stressait. Me gênait. Mais maintenant qu’elle avait décidé de rester visible, ce n’était pas seulement sa présence qu’elle révélait aux autres. Elle pouvait aussi parler, agir et surtout parler. Ce qu’elle s’était enfin décidée à faire après tout ce temps et ce meurt…. Ces meurtres ? Parce qu’elle m’avait souvent tuée en plus ?! D’accord. Tout ça pour dire, qu’elle avait attendu tout ce temps pour se manifester à nouveau et ouvrir la bouche. Elle en tout cas, elle savait bien choisir ses moments.

Toujours devant l’accélérateur de particule allumé, les antennes de l’appareil commencent à se déployer alors que la machine, semble se charger de l’énergie qu’elle génère. Mon regard bloqué sur la machine, je me remémore ce que Brainiac sous la forme de Venom m’avait dit. Selon moi, il était fort possible qu’il soit au courant pour le plan de Killer Frost. Elle pouvait travailler avec lui, ou il pouvait avoir un espion dans nos rangs voir même, un espion extérieur ou détenir un pouvoir lui permettant de voir nos avancées. Mais ses mots ne laissaient que peu de place au doute. Il connaissait déjà nos mouvements et il était persuadé, que nous allions lui donner un avantage considérable. Et avec la machine qui fonctionnait à plein régime, comme si quelqu’un avait finalisé le travail pour nous… c’était à croire, qu’on voulait vraiment nous pousser dans cette direction. Mon mauvais pressentiment grandissait de minute en minute. Et je n’étais visiblement pas la seule à le sentir.

« Ses révélations étaient intentionnelles. A aucun moment, il n’a semblé en dire plus qu’il ne le souhaitait. Il a gardé le contrôle jusqu’au bout. Que ce soit pour vous manipuler, vous faire douter ou nous énoncer des faits, cet être savait ce qu’il faisait. Il n’y a aucun doute quand au faits, qu’il joue avec vous et tente de vous conduire dans la direction qu’il a choisie. Si ce n'est pas déjà le cas. Mais je ne t’apprends rien Ioueseni, n’est-ce pas ? »

- Non. Je réponds après lui avoir adressé un rapide coup d’œil. Mais alors que je vais pour ouvrir la bouche et reprendre la parole, la voix d’Evelyn se manifeste dans nos oreillettes. Elle nous explique que pour affaiblir Brainiac, nous devons mettre la main sur deux personnes. L’une d’elles, Milton Fine, se cacherait apparemment à New York et Ô joie, c’était à nous d’aller le chercher. Heureusement que nous n’avions pas le mal des transport sinon, nous aurions vécu la pire journée de notre existence. Sans doute. Non, quelque chose me disais que j'avais déjà vécu pire…

Nous nous retrouvons une nouvelle fois dans le vaisseau en direction de New York cette fois. Une fois sur place, nous trouvons l’appartement de Milton Fine dans un immeuble à l’écart de la ville. Dans un immeuble sale et poussiéreux. A première vu, plus personne n’osait sortir avec tout ce qui se passait dehors. C’était compréhensible quelque part, on ne pouvait pas leur en vouloir. Et une fois arrivées devant la porte de l’inconnu que nous sommes venues chercher, je tape à la porte mais personne ne répond. Pourtant, il y avait clairement du bruit dans la pièce voisine, Milton Fine était bien là. Mais d’après mon ressenti, il n’était pas seul. Chose que l’esprit a aussitôt confirmé après avoir fait un rapide tour de l’autre côté de la porte.

« L’homme pour lequel vous avez fait tout ce chemin n’est pas seul. Le garçon aux ailes de métal ce trouve à ses côtés. » Annonce l’esprit avec un ton neutre, le visage inexpressif.

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle avait fait ça. Pourquoi elle s’était donnée la peine de se rendre de l’autre côté pour ensuite nous donner l’identité de la personne qui retenait Milton Fine prisonnier. Mais après l’avoir remercier d’un signe de la tête, je me suis tournée vers Kara pour lui demander de se tenir prête. Cette fois, il n’était pas question de jouer la discrétion. Cette fois, j’allais foncer dans le tas et plume de métal avait intérêt à bien s’accrocher s’il voulait me tenir tête.

Sans bouger de ma place, je détruits la porte et m’avance en compagnie de Kara dans le bureau ou est retenu Milton Fine. L’esprit apparaît peut après à mes côtés et je commence à l’attention de crâne de piaf :

- Deux choix sont possibles. Soit on vous dégage par la force, soit vous dégagez de vous-même. Alors, on dit choix numéro 1 ? Je demande au blond à la coiffure déplorable avant qui tente de m’attaquer à l’aide de ses plumes de métal. Plume que je stop en plein vol avant de les renvoyer dans sa direction tout en prenant soin, qu’aucune d’elles ne touche l’homme que nous sommes venu chercher. Suite à quoi, je demande à Kara de protéger Fine avant que le vent ne commence à se lever dans la pièce. De plus en plus fort, de plus en plus violent, celui-ci emporte finalement l’ennemi qui s’écrase contre le mur temporairement sonné. Pendant ce temps, les soldats de notre groupe en profitent pour récupérer Milton Fine et je dresse un mur de glace, pour bloquer tête de piaf dans le bureau. Il y avait peu de chance qu’il ne revienne pas nous emmerder plus tard mais en attendant, il allait nous foutre la paix.

Une fois hors de l’appartement, nous retrouvons un Milton Fine partagé entre le soulagement et la peur. Pour essayer de paraître moins effrayante, je remplace ma nouvelle apparence par une illusion reproduisant celle que j’aborde d’habitude et je m’approche de l’homme, les deux mains levé à hauteur de mon visage, pour lui faire signe qu’il ne risque rien avec moi.

- Tout va bien, je ne vous veux aucun mal. Je commence d’un ton neutre. Ecoutez Monsieur Fine, je suis tout à fait consciente que la situation de notre rencontre n’est pas idéale. Mais nous avons besoin de vous. Je sais que je n’ai pas le droit de vous demandez ça, pas après ce que vous avez traversé, mais vous pourriez être la clé qui nous permettra de mettre fin à ce cauchemar.

Malgré mes paroles, une idée me vint à l’esprit. Et si Brainiac parlait de ses deux personnes lorsqu’il disait que notre plan lui permettrait de repartir avec bien plus d’avantage qu’il ne pouvait en tirer seul ? Ce serait quand même étrange. Après tout, il avait déjà Mr Fine et Dax-Ur entre ses mains non ? Quelque chose devait encore m’échapper…

« Je ne veux pas avoir à le combattre ! » Répond l’homme affolé.

Personne ne le voulait se battre. Mais parfois, on n’avait pas d’autre choix que de combattre.

- Je comprends monsieur Fine. Et je déteste moi aussi cette idée, mais à l’heure actuelle, votre aide et notre seule chance de pouvoir atteindre notre ennemi. J’aimerai qu’il y ait une autre solution je vous assure, mais si elle existe, nous ne l’avons pas encore trouvée. Tout ce que je peux vous promettre, c’est que je ferais tout mon possible pour vous protéger. Je suis vraiment désolé.

Je termine alors que le vaisseau se dirige vers notre prochaine destination. A savoir, les villes miniatures du vaisseau de Brainiac.



.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Robin Locksley


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robin Locksley


╰☆╮ Avatar : Henry Cavill

Ѽ Conte(s) : Robin des Bois/OUAT
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Robin des Bois

✓ Métier : Videur à la Maison Rose
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 Oq10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 71
✯ Les étoiles : 6418


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 11 Oct 2018 - 23:52





« La Chute des Héros »
« Magic League 3 »


    Suivant les ordres d'Evelyn, Alfred, Robin et elle avaient fabriqué un canon qu'ils utiliseraient contre Brainiac une fois tous les accélérateurs activés. C'était bien, ils avaient un plan qui devenait de plus en plus concret au fil des minutes. C'était bien mieux que la situation au départ ou que ce plan stupide de sacrifice qu'avaient imaginé Dyson et les autres anciens prisonniers. Le brun allait faire une remarque à Evelyn quand il la vit soudainement disparaître devant lui. Profondément inquiet parce que ne comprenant pas, l'ancien voleur repartit rapidement vers le vaisseau pour essayer de la retrouver. Mais la jeune femme réapparut toute seule et avec de nouveaux éléments pour améliorer leur plan. Milton Fine et le fils de Dax-Ur. Peut-être que s'il n'avait pas été dans la ville miniaturisée, il n'y aurait pas pensé... Mais Robin savait parfaitement comment aller à Kandor sans passer par la case vaisseau. Ce qui n'était pas plus mal parce que sérieux, aller dans la gueule du loup c'était clairement pas son truc. Il l'avait trop fait avec le Shérif de Nottingham... Puis avec Regina d'ailleurs.

    - Y a un autre moyen que d'aller dans le vaisseau. La Tour. Au Wakanda. C'est comme ça que je suis allé à Kandor. Doit y avoir un passage. Informa-t-il tout le monde tout en souriant à Evelyn.

    "J'ai eu le temps d'y réfléchir. Le multivers a plusieurs fréquence. La technologie de Brainiac vibre donc différemment que cet univers-ci, puisqu'il vient de Terre-3. D'où les anomalies, la connexion avec des endroits différents." Intervint Alfred.

    Ce qui expliquait comment il avait pu basculer aussi facilement dans cette autre dimension. Ou cet autre monde ? Bref. Sans plus attendre, le trio prit le vaisseau et après s'être assuré qu'il serait indétectable, ils prirent la direction du Wakanda pour rejoindre les tours qu'ils avaient exploré précédemment.

    - Je vais y aller seul, j'ai déjà un contact là-bas, je crois que si j'amenais une autre personne, ça ruinerait tout. Comment je fais pour revenir ici ? Décida-t-il après y avoir songé durant le voyage.

    Mais c'était vrai, il avait un contact et ça aurait été stupide d'effrayé de nouveau la femme qu'il avait rencontré.

    "Et bien... entrez, et pensez au même endroit ?" Répondit Alfred en haussant les épaules.

    - Vous avez pas l'air très sûr... Si j'y vais mais qu'on reste bloquer, ça va être drôle tiens... D'ailleurs, on sait à quoi ressemble ce gosse ?

    "M'est avis qu'ils se connaissent tous. Des années enfermés dans la même ville et dans une boule à neige, ça doit rapprocher, qu'importe le nombre de prisonniers. Demandez à votre contact, je paris qu'il connaîtra."

    - Très bien. Bon... Croisez les doigts que j'arrive à revenir avec le gamin.

    Sur ces mots, Robin les salua et pénétra dans la tour. En se concentrant comme le lui avait indiqué Alfred, le brun atterrit à Kandor, mais cette fois, il portait son costume. Bien. C'était mieux que la dernière fois ! Sans perdre plus de temps, l'ancien voleur partit chez la jeune femme qu'il avait rencontré la veille. Il ne mit pas longtemps à retrouver sa maison, étant très observateur - un talent très utile pour se repérer à Sherwood notamment...

    - Dites... J'ai peut-être une solution pour guérir votre fille. Il faut sortir d'ici et je connais un moyen. Mais avant de partir, je dois trouver un gamin qui s'appelle Dax-Ur... Vous le connaissez ? Demanda-t-il après s'être assuré qu'il ne la surprenait pas.

    "Pourquoi... pourquoi vous recherchez un criminel ?" Le questionna-t-elle en fronçant les sourcils.

    - Parce qu'il peut nous aider à mettre fin à la guerre... Je savais pas que c'était un criminel. Il a fait quoi ? Répondit-il de façon très honnête.

    "Dax-Ur était une enflure." Lui apprit-elle alors qu'il avait toujours cru qu'il s'agissait d'un grand scientifique qui n'avait agi que pour le bien de la planète."Il exploitait des ressources nocives, n'avait aucun scrupule pour exploiter les plus faibles aussi. Brainiac l'a tué, Son fils a profité de sa mort pour faire pire que lui. L'horreur est génétique, il s'empire manifestement au fil des générations. Il a volé et agressé. Il est en prison, et lorsque Kandor a été prise par Brainiac, il a été décidé qu'il ne sortirait pas. L'isolement de la capitale est déjà... difficile. Libérer des criminels pouvait provoquer encore plus de troubles." Elle eut un soupir, comme si elle hésitait à l'aider. "Il s'appelle Jax-Ur si vous le cherchez dans la prison de la ville. Mais en quoi quelqu'un comme lui peut aider ?"

    - Je ne sais pas trop. Mais l'information me vient d'une personne en qui j'ai toute confiance. Si elle dit qu'il peut nous aider, c'est que c'est vrai. Je vais aller le chercher. C'est par où la prison ?

    "A la limite ouest de Kandor, collée au dôme. Faites attention, Kandor et surement tout l'univers a déjà beaucoup souffert à cause de Brainiac."

    - Je sais... On cherche à mettre un terme à tout ça. Est-ce que vous viendrez avec moi dans mon monde ? J'espère qu'on pourra soigner votre enfant... Fit-il, soucieux en regardant l'enfant.

    "J'aimerais beaucoup..." Répondit-elle tout en laissant l'espoir transparaître sur son visage.

    - On va se dépêcher de finir cette guerre. Et je reviendrais vous chercher, je vous le promets.

    "Bonne chance, Superman." dit-elle avec un sourire.

    Robin lui rendit son sourire et lui fit un clin d’œil avant de partir avec sa super vitesse vers la prison. Qui n'était pas franchement surveillée. Les gens avaient dû en avoir assez de passer du temps ici, ce qui se comprenait parfaitement. En tout cas, cela lui laissait le champ libre et le brun en profita pour aller dans le quartier administratif pour trouver le numéro de la cellule de sa cible, suite à quoi il alla là-bas rapidement. Il y trouva Jax Ur étendu sur son lit, mais parfaitement éveillé.

    - C'était quoi votre crime pour être enfermé ici ?

    "J'en ai tabassé plus d'un. Et le votre, c'est cette tenue ? C'est quoi cette cape ?"

    - Juste comme ça, moi je ne suis pas derrière les barreaux, je suis libre. Contrairement à vous. Quoique... Suivant votre nom, on pourrait peut-être s'arranger.

    "Et il veut quoi, l'homme surprise ?"

    - Réponds à la question et on pourra discuter.

    "Jax, la fierté du type qui s'est fait aspirer par l'assassin de Krypton. Vous voulez un autographe ?"

    - Nan. Un coup de main. Contre l'assassin de Krypton.

    "Et pourquoi moi ?" Dit-il en rigolant.

    - Parait que votre présence ne plait pas à Brainiac. Et tout ce qui ne lui plait pas me plait à moi. Vous nous aidez à le combattre ou vous préférez rester ici ?

    Hors de question de dire que c'était pour une fusion pour affaiblir Brainiac. Le mec ne viendra sûrement pas dans ces conditions...

    "Oooh, Brainiac aurait peur de moi ? Quel honneur. Je gagne quoi à vous aider ?"

    - Je sais pas, vengeance, liberté pour vous et Kandor... C'est pas suffisant ?

    "Kandor n'est pas vraiment la plus accueillante pour moi. C'est pas ce que je voudrais venger en premier, personnellement." Il leva les bras, semblant montrer sa cellule puis ajouta après un temps de pause : "La vengeance... vous êtes plus interessant qu'un héros traditionnel. Certains disent que la vengeance n'est pas une justice."

    - Et certains n'ont jamais été dans les situations adéquates pour se rendre compte que la justice va parfois de paire avec la vengeance. Dit-il en haussant les épaules. Alors, c'est oui ou c'est non ?

    Lui savait que justice et vengeance, parfois ça se complétait parfaitement, n'en déplaise aux bons samaritains...

    "Et après la guerre ? Vous avez oublié les promesses sur le long terme." Demanda-t-il en se levant du lit pour lui faire face.

    - On verra bien. Si ça se trouve, on risque de mourir ou bien la Terre sera détruite. Je ne peux rien promette sur le long terme. On ne sait pas de quoi le futur sera fait.

    Y avait pas plus honnête comme réponse, mais cela ne plut pas à Jax parce que celui-ci se ferma brusquement.

    "Ça marche pas comme ça. Je n'aurais plus de prisons, un endroit confortable où loger et où on ne viendra pas m'embêter pour de nouveau purger une peine."

    - Ouais, normalement ça marche pas comme ça. Mais normalement je ne serais pas là à discuter avec vous. Il n'y aurait pas de guerre et on vivra tous tranquille. La vie est injuste. Puis franchement... Si une fois la bataille terminée, vous disparaissez du paysage, qui s'en souciera ? Répondit-il tout en regardant l'homme en face de lui avec surprise.

    Mais bordel, quand on était un criminel, on ne pensait qu'à une chose, s'échapper ! Alors pourquoi cet idiot ne l'avait pas fait lui ?

    "Parfait." Dit-il en reculant. "Je suppose que du coup, vous avez de quoi ouvrir ces barreaux ?"

    Parfois, les actes étaient plus parlant que des mots... Sans rien répondre, Robin tordit tout simplement les barreaux de façon à ce qu'il y ait une large ouverture pour que le mec puisse sortir.

    "Et bah. J'suis partant pour votre drogue." Dit-il en sortant de sa cellule. "Brainiac nous a offert un moyen e s'échapper si on pouvait sortir des cellules. Une sortie du dôme, pour prendre une taille normale. C'est à nos risques et périls, on peut soit mourir, soit convaincre le big Brainiac qu'on est avec eux. Un jeu tordu." Expliqua-t-il en se mettant à marcher. "Et une sortie idéale."

    Robin le suivit donc, tout en prévenant la League qu'il avait trouvé Jax-Ur et que celui-ci était partant pour les aider. Il demanda également au groupe d'Harley de prendre leur cible et de l'amener en mode furtif aux Wakanda. Plus proche, ils pourraient mieux affaiblir Brainiac.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 Magic_League_3_BANN5

Kara L. Walters


« Dernière force. Dernière chance. »


Kara L. Walters


╰☆╮ Avatar : Melissa Benoist & Odette Annable (Lucy)

Ѽ Conte(s) : Les toons et la folie de son intrigue.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kara, l'une des deux filles d'Hortensia + Lucy, la deuxième fille d'Hortensia, sorcière noire qui vit dans la tête de Kara...C'est très long à expliquer.

✓ Métier : Journaliste
[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 2qk731e

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1480
✯ Les étoiles : 1697


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Ven 12 Oct 2018 - 20:54

Be a heroine !
Powergirl et les bras cassés
Je ne vais pas vous résumer l’aventure avec Mina parce que je suis en train de regarder Jurassic World Fallen Kingdom et en plus, j’ai plus ou moins réchappée à un accident de la route ce matin donc… Bref, c’est toute l’histoire de Milton Fine, si vous avez pas suivi dans le post de Mina, c’est pas mon problème. On repart donc dans l’avion, Milton assez faible suite au kidnapping mais surtout super effrayé. Robin nous indique de venir dans le vaisseau de Brainiac, en passant par la tour posée à côté du Wakanda. L’avion fuse à grande vitesse jusqu’en Afrique pour se poser à côté de celui qu’avaient Robin et Evelyn. Je souris à Evelyn lorsque mon regard se pose sur elle.

Milton toujours effrayé, ne veut pas y aller. Je m’approche de Milton et lui souris « Milton, vous ne risquez rien avec nous. Est-ce-que vous n’avez jamais voulu être un héros ? Vous pourriez l’être en nous aidant. Vous êtes notre seul espoir. » « Ce type a les moyens d’exploser la Terre ! Qui me dit que vous avez les moyens de l’arrêter grâce à moi ? » dit-il avec inquiétude « Et qui vous dis que nous ne les avons pas ? » je soupire « je peux pas non plus vous vendre tout de suite notre réussite, mais c’est ensembles que nous pourrons vaincre. En s’alliant, on devient plus fort. » Il finit par nous suivre tout de même hésitant et peureux « on veille sur vous Milton » lui dis-je simplement en l’accompagnant dans la tour « concentre toi sur Robin, les vibrations spéciales de l’infrastructure devraient ensuite vous y faire basculer, juste tient bien Milton dans le processus. » me demande Alfred.

J’attrape le poignet de Milton et me concentre avant qu’on ne tombe tous les deux devant Robin et Jax Ur. OMEGA prends la parole « Brainiac connecte régulièrement sa conscience et son intellect à des cables. C'est la meilleure façon d'accomplir votre tache. » « Bon…par quoi on commence alors ? On déconnecte tous les câbles ? On les connecte ensemble ? » Jax prends la parole « Faites ce que vous avez à faire, que je fasse ce que vous voulez de moi. » On se rend donc la salle principale à vitesse phénoménale, tenant Milton par le poignet et Robin s’occupant de Jax. On se retrouve donc dans la salle principale devant un siège high tech avec son casque et ses tentacules technologiques. Pas de Brainiac à l’horizon.

Jax reprends « Et maintenant quoi ? » tandis que Milton tremble après l’effet de la super-vitesse « Bah maintenant fusion. » Jax ne semble pas vraiment comprendre mais alors qu’on s’approche du siège pour les préparatifs, quelqu’un entre. LE Brainiac « Oooh, que c’est ingénieux ! » fait-il ironique. Il lance ses tentacules de son propre costume sur nous. Fronçant les sourcils, j’utilise mon souffle glacé sur Brainiac. Il est figé. Une demi seconde avant de détruire la glace. Il nous attrape Robin et moi à la tête avant de nous fracasser au sol.

Sonnée, je réussis néanmoins à me relever avant de regarder Brainiac, furieuse tandis que mes yeux virent au vert « Alors là, t’aurais pas dû ! » Usant de ma télékinésie, je prends le contrôle des cables et les envoient sur Brainiac pour le maintenir attachés tandis que je demande à Robin de s’occuper de connecter Jax et Fine avant de m’approcher de Brainiac et de lui mettre un coup de tête avec toute la force de Supergirl. Je frappe Brainiac qui bouge à peine, à part la tête qui part en arrière puis il part en arrière « J’ai aussi du sang kryptonien, mademoiselle Walters. » Il me regarde et m’expulse au loin en tirant des rayons lasers sur moi avant que je ne retombe lourdement sur les fesses.

Il se libère de ses liens vu que j’en perds le contrôle « Mais le cerveau d'une race bien supérieure. Merci, vous m'offrez la chance de détruire ma force contraire si facilement ! » Il action son siège qui tient Jax et Milton, ce qui leur décharge une puissante énergie électrique dans leur corps, avant de lever deux tentacules métalliques qui leur transperce le crâne, les tuant immédiatement avant que l’énergie libérer ne créer une explosion.

Oups…


COM

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un grand pouvoir
implique de grandes responsabilités.

Jefferson T. Hatters


« You Are Not Alone »


Jefferson T. Hatters


╰☆╮ Avatar : Sebastian Sexy Stan

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le beau gosse à la tête coupée

✓ Métier : Pablo Escobar / Hipster / Richou / Chapelier / Gérant d'un concept store "Le Chat-peau-thé"
Mad Love forever ♥

☞ Surnom : Chess / Chesstilly
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3641
✯ Les étoiles : 13943


[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Sam 13 Oct 2018 - 1:41




La chute des héros } avec tous pleins de gens méga cool !



Parfois, Jefferson regrette de parler. Oui, parfois il se dit qu’il aurait du fermer sa gueule. Ces petits moments de doute et de regrets étaient rare, mais ils existaient, comme actuellement. Il aurait du réfléchir avant de parler… c’était évident que Thor irait chercher son frère sans demander l’avis de personne. Au final c’était lui le plus sage, alors que pourtant, il avait eu de nombreuses occasions pour faire son rebelle. Mais là, il soupira, un long soupir de déprime en pensant à l'atterrissage que Dyson allait faire. Il avait mal pour lui .. vraiment .. Ecoutant d’une oreille discrète le reste de l’équipage qui était resté avec lui dans l’avion, il comprit qu’il ne restait plus qu’un seul accélérateur de particules à enclenché. Faisant une petite moue, il espérait vraiment que le plan allait marcher .. il se voyait quand même très mal annoncer la mort de Dyson aux jumeaux … Ils n’avaient pas tout régler sur leur propre famille pour rajouter encore des couches et des couches. Puis devoir gérer aussi la tristesse de Chris … bizarrement à cette idée Jefferson n’était pas forcément enchanté …pas du tout même ... A une époque certainement, il aurait souhaité cette souffrance, il lui envoyé bien parfois Aguistin dans les pattes pour attirer sur lui toute la poisse du monde. Mais aujourd’hui ? Maintenant ? L’aurait il fait ? Le voulait il ? Non. Chris avait été là pour lui, à des moments cruciaux, de doutes, de craintes, et s’il y avait bien une chose que Jefferson retenait c’était ça. Donc définitivement non, Dyson n’avait pas intérêt à mourir. Passant une main sur son visage, il fit une petite moue embêtée quand le captain revint de sa mission éclair et non prévue. Devait il lui dire, au fait ton cheri vient de se faire emporter dans l’espace par une furie et on sait pas s’il est vivant ? Oui … mais il n’avait pas forcément envie de se prendre toute la froideur et le mépris dont le policier faisait preuve à son égard. Il y avait des choses qui évoluaient, d’autres non. Il laissa le soin à d’autres de les avertir mais heureusement la voix du concerné résonna dans leurs oreillettes. "Allez-y dès que vous le pouvez, je vous rejoindrai."“Yep Chef !” “Fais attention à toi Dyson.” Bien entendu, c’était à eux de s’occuper du dernier accélérateur, et c’était logique. Faisant craquer sa nuque, il écouta attentivement les instructions. Tous les autres accélérateurs étaient allumés, prêt à être utiliser, et le leur n’attendait que ça, en plein milieu de l’Amérique du Sud. Un petit sourire traversa son visage quand Tony leur expliqua qu’ils allaient donc en Amazonie, dans un ancien repaire de l’armée Rebelle détruit par un certain Crâne Rouge. Rien que le nom le fit frissonner … crâne rouge … avait il vraiment un crâne rouge ou était ce une métaphore ? Il avait bien voulu demander mais ils arrivèrent sur site, et le temps pressé. Gardant sa question pour une prochaine fois, il suivit Shuri qui ouvrit la marche en rentrant dans le bunker. L’accélérateur était là, présent, n’attendant qu’eux, entouré en plus par des murs épais qui allaient retenir l’énergie et même la rabattre dessus! Que le peuple demandait il de mieux ? Jefferson suivit à la lettre les ordres de la jeune femme qui savait quoi faire. Une antenne immense se deploya rapidement, détruisant le plafond dans un grand boum pour se pointer vers le ciel, le fameux canon. Jeff se décala d’un pas, évitant la chute de plusieurs morceaux, les plafonds et lui n’étant pas forcément très amis sur cette Terre.


“Bon, et maintenant on fait quoi ? Un monopoly ?”
T’Challa esquissa un sourire à la demande, alors que Shuri activa son oreillette pour demander de plus amples informations. Comme à son habitude, Jeff qui ne pouvait rester en place commença à tourner en rond, observant les lieux qui n’avaient rien de rassurant. “Ils réunissent tous le monde dans le vaisseau de Brainiac, on est presque bon !” Il tendit un pouce victorieux vers la jeune femme, tout en secouant ses cheveux. Allez cette mission était presque finie, ils étaient sur le point de gagner, parce que de toute façon Jeff n’envisageait pas d’autres options, et il avait hâte de rentrer. Les jumeaux lui manquait affreusement, il avait une sorte d’angoisse dans la poitrine depuis que Max était arrivé. Et si eux aussi arrivaient à venir ici ? Ils en étaient bien capable, il le savait, et c’était ça qu’il craignait. Il y avait des choses qu’il ne pouvait pas faire en leur présence, et se sacrifier s’il le fallait en faisait parti. Heureusement, une énorme explosion le sortit de ses pensées qui tournoyaient dans son esprit. Explosion au niveau du vaisseau de Brainiac … “Pourquoi je le sens pas ?” Parce que ce n’était pas forcément le plan … ça devait aider. Le silence était pesant, trop lourd pour le chapelier qui se voyait dans l’obligation de faire du bruit alors que son regard croisait celui de Chris, inquiet et la voix de Géo’ ne les rassura pas du tout … bien au contraire. "Brainiac a vu le coup venir. Milton Fine et Jax Ur sont morts. Nous n'avons plus beaucoup de temps, il faut doubler la puissance des canons et nous préparer à la guerre". C’était plus fort que lui, il devait commenter, comme pour exorciser le stress qui le prenait, préférant montrer un visage comique, ironique, que peureux. “Comme c'est bizarre ... on s'y attendait pas du tout …J’espère que vous ne leurs avez pas dit qu’ils ne risquent rien pour les faire venir … leurs fantômes vont vouloir qu’on les rembourse ..” En même temps, Chris jura violemment, avant de se tourner vers le petit groupe. “Vous avez entendu ce qu'il a dit. Des vies sont en jeu et le notre aussi. Alors on se dépêche !” Jeff allait sortir du bunker vu que Chris avait dit de se bouger quand la voix de Killer résonna dans leurs oreillettes. "Gay Captain, vous vous souvenez quand vous avez calmer les énergies primordiales pour que la Terre n'explose pas ?"Oui je m'en souviens mais je n'étais pas seul a ce moment là, Frost.” Forcément, il ne lui en fallait pas plus pour éclater de rire au surnom que Lisa lui avait donné, alors que le dudit Captain restait sérieux, très sérieux. Essayant de se reprendre en se mordant la lèvre, il fallait qu’il mette son grain de sel. "Pourtant Gay Captain à plutôt tendance à déchaîner les énergies qu'à les calmer"Et il savait de quoi il parlait ! Killer comprit son sous entendu, ils avaient pu entendre un petit ricanement mais elle se reprit très vite, ce qui n’était pas le cas du chapelier, qui continuait dans sa lignée."Déchaîner, pas tellement. Aujourd'hui oui. Il faudra que vous fassiez l'inverse." "Et ces énergies là ? On les affole comment ? Parce que je veux bien encore montrer mon corps mais j'suis pas sur que ça soit totalement efficace" "Calme toi, Winter Sex, j'ai pas envie qu'on m'explose la gueule c'est sérieux." Il pencha la tête sur le côté, et voyait de quoi elle voulait parler, à la vue de la tête de leur leader … pourtant, à force de le côtoyer, il devait bien savoir comment il était, que sous ce mur d’humour se dissimulait de grosses angoisses. Soufflant, se pinçant le nez pour se censurer, il fit un petit geste de la main avant de se retourner, allant à nouveau vers l’accélérateur, alors que la voix tendu de Chris résonna. “Et explique moi comment faire sans que ça nous explose a la gueule.” "Avec le pouvoir des Lantern, mais aussi celui de Bast, vous pourrez les dechainer." Il ne comprenait pas forcément tout à cette histoire d’énergie, mais il se tourna quand T’Challa prit la parole. "Nous sommes reliés aux énergies du Wakanda, elles sont proches de celles enfouies dans ce monde." "Ça vous fatiguera, tant pis c'est important. Il faudra les contenir pour qu'elles traversent uniquement les canons et qu'elles ne détruisent pas la planète avant que Galactus ne le fasse." “T’en fait pas Killy, je suis endurant !” Il l’avait murmuré, avant de se rendre compte qu’il avait parlé dans son oreillette, à nouveau. Il haussa les épaules, avant de trouver les boucles de sa veste très intéressante. “Contenir l'énergie alors qu'on doit la déchaîner. Ton plan est aussi tordu que toi.. vraiment..”"Faut croire. Tant mieux, Brainiac est le maître des tordus." De toute façon, qu’est ce qui n’était pas étrange ici .. "Maître des tordus, maître des tordus, ça reste encore à prouver ... et si on lui latte bien la gueule ça prouvera qu'il était tout simplement le maître des cons oui !" Jefferson fit une petite pause, une petite grimace comme s’il réfléchissait avant de reprendre. "Comment on met ça en application ?"

Chris hocha la tête au propos de Killer, il savait qu’elle n’avait pas forcément tort. Se déplaçant, il vint se placer entre T’Challa et Jefferson, les regardant chacun à leur tour. “Mettez vous un peu plus loin pour que l'énergie frappe a un endroit différent. Et quand je donne le signale vous donnez tout ce que vous avez. Ca marche ?” En temps normal, Jefferson aurait posé de nombreuses questions, sa soif de savoir n’étant pas étanché. Certains zones d’ombres étaient présentes, et ça l’énervait légèrement. Or visiblement, ils n’avaient plus le temps, tout partait en vrille, et ils devaient agir, immédiatement. Retenant sa respiration alors que Chris faisait apparaître un marteau piqueur, bleu puis vert. “Ecartez vous.” Il relâcha l’air alors qu’il avait reculé d’un pas, ses yeux fixés sur l’engin. Fini les bêtises, il allait se concentrer, comme quand il combattait, c’était essentiel, vital même et il saoulerait de questions Chris après. Oui, il allait faire ça. S’il réussisait à faire son truc des énergies, il pourrait lui en demander plus, le questionner pendant un long moment sur tout ce qu’il ne savait pas. Rapidement l’ancien green lantern réduisit le sol en miette, creusant toujours plus profond alors que Jeff faisait l'équilibriste avec ses bras pour ne pas se retrouver nez au sol. Quelques minutes après, le trio atteint les basses couches. Ils étaient comme au bord d’une immense étendue, sur la grève, les pieds dans l’eau. Or ce n’était pas de l’eau, mais une lumière verte, chaude, agréable. Jeff aurait pu s’y perdre dedans, s’y allonger pour souffler un peu. “Bon c'est beau a voir mais cette énergie est dangereuse. Faites très attention à vous. Il faut déchaîner votre pouvoir mais tout en faisant attention. Je vais vous aider mais je vais surtout essayer de contenir l'énergie.” C’est la voix de Chris qui le sortit de la rêverie dans laquelle il était rentré quand il avait touché la fameuse énergie. “Il faut que nous pensions à Bast !” Passant une main dans ses cheveux, les mettant en arrière, il fit quelques petits mouvements avant d’être enfin totalement à sa tâche. Ses yeux fixèrent un point, en plein milieu du lac, et son esprit ne pensa qu’à ça, à la maîtrise de l’énergie. Il pouvait le faire, il devait le faire. Sa respiration prit rapidement le même rythme que celle de T’Challa, longue, profonde. La couleur mauve de leurs yeux s'intensifient, le bras métallique de Jeff luisant aussi de cette belle couleur. Puis, petit à petit, le violet se changea pour du vert, le même vert que le fameux lac. La première étape était franchie, ils étaient connectés avec l’énergie. Maintenant il fallait la contrôler. Se concentrant encore plus, il imagina alors les flots se déchaîner et cela arriva quelques minutes après. La lumière du lac devint de plus en plus forte alors que l’endroit commençait à trembler. Chris commença à canaliser la puissance que faisait ressortir Jeff et T’Challa pour l’amener là ou elle devait être or cela tout ne se passa pas forcément comme prévu, la puissance devenant beaucoup trop forte. Chris hurla de douleur, comme si tous ses muscles se déchiraient un à un. A ce son, Jeff était bien tenté d’arrêter, de tout stopper, or il ne le fit pas, pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il savait que le policier ne lui aurait pas pardonné de tout arrêter juste pour lui, il connaissait bien trop son côté sauveur du monde, je passe après tous les pauvres innocents qu’il pouvait voir venir sa réaction à des kilomètres. Puis ensuite, parce qu’il se connaissait lui, et il savait très bien que s’il perdait le fil de sa concentration maintenant, jamais il ne pourrait le retrouver et le tenir aussi fermement que maintenant. Tant pis. Il n’aimait pas ça, vraiment pas du tout mais il ne lâcherait pas. Il irait le voir après, quand tout serait terminé, s’ils s’en sortaient ... Heureusement d’ailleurs, car une lueur rouge envahit d’un coup l’endroit, pour essayer de calmer l’endroit. Jeff le sentit, et il fronça les sourcils, contrariés. Fermant les yeux, il redoubla d’attention. Déchainer les passions, c’était son job, il avait l’habitude d’arranger les foules, d’être le chef des révolutions, alors il ferait sortir de ses gonds cette énergie, quoi qu’il lui en coûte. Il commençait à sentir sa propre énergie partir, alors que les cris de Chris redoublaient d’intensité. "Le dernier toutou de Brainiac est de sorti. Apocalypse est en train de nous survoler pour vous arrêter. J'y vais." Jeff grogna de colère … décidément ils n’auraient jamais la paix … La rage qui bouillait dans ses veines depuis des années lui donnèrent la force mentale nécessaire. Petit à petit, ils reprirent la main, contrôlant à nouveau quasiment totalement les énergies qui se déchainèrent. Les courants d’air étaient violents, le sol tremblait, les murs bougeaient, la pression se faisait forte et Chris contenait toujours le tout. "Les accélérateurs de particules se chargent de plus en plus, il faut en..." La voix de Géo’ se coupa en pleine phrase, remplacé par des bruits étranges, couverts par de nombreux grésillements, puis le silence…. "Et merde." La voix de Tony Stark éclata dans leurs oreillettes, tremblante, laissant devenir que rien de bon n’était arrivé ….




(c) chaotic evil

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Your Heart
IN MY HEAD
Au creux de tes rêves c'est notre avenir que j'aperçois

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79170-termine-pourquoi-un-c http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79263-amis-ennemis-tapis-qui-suis-je-pour-juger-le-chapelier-bien-sur#955250 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79345-auto-biographie-d-un-chapelier#958033

Contenu sponsorisé







[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros - Page 6 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 6 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

[FE] Evénement #99 : Magic League 3, La Chute des Héros





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes :: Terre-2