MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 мonѕтer don'т ѕleep υnder yoυr вed тнey ѕleep ιnѕιde yoυr нead •--» Theo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nathan S. RedHood


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾


☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 928
✯ Les étoiles : 10911




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 11 Sep 2018 - 23:04

ωεℓℓ ι'vε нεαя∂ тнεяε ωαs α sεcяεт cнσя∂ вυт үσυ ∂ση'т яεαℓℓү cαяε ғσя мυsιc, ∂σ үσυ?


Nathan aimait la forêt au petit matin pour beaucoup de raisons. Commençons pour le calme qui régnait paisiblement dans ces lieux. Pas un bruit, pas de chant d'oiseaux enfin par encore. Il n'avait pas de chance de croiser un habitant du village normalement. Donc pas de Samuel qui allait lui prendre la tête à faire des réflexions sur tout et rien. Parfois le loup le laissait tranquille quand Nate traînait dans la forêt. Le monstre ne disait rien, il se contentait de se reposer ou bien de contempler ce qui était en train de se passer autour de lui. Ce n'était pas plus mal vous allez me dire. Alors oui le coréen allait souvent dans la forêt vers cinq heures du matin. Une toile de peinture sur son dos et les autres outils dont il avait besoin. Peindre la nature, tout ce qu'il se passait autour de lui était un moment de détente. Pas de migraine, pas d'envie de meurtre ou de loup qui prenait un malin plaisir à lui faire sa fête. Juste lui et sa toile. Il marchait facilement dans les petites routes de la forêt, il n'avait pas peur de se perdre. C'était la surprise à chaque fois. Combien de temps allait-il remettre pour retrouver son chemin quand il voudra partir. L'aventure et l'inconnu. Rien de mieux pour le médecin. Le coréen entendit alors quelque chose craquer non loin de lui. Par réflexe il s'arrêta brusquement priant pour une fois que Sam soit avec lui aujourd'hui. Il n'allait pas mentir, se défendre sans le loup lui était impossible. Il avait du muscle, il faisait de la boxe mais cela ne valait pas la puissance et la taille de Sam.

Ses muscles se décrispèrent quand il vit le cerf qui se tenait juste devant lui. L'animal fixait longuement le jeune homme, prêt à partir quand Nathan fera un pas de plus dans sa direction mais.. Quand le coréen croisait un animal, Sam prenait toujours le dessus et calmait la bête. Nathan ne savait pas vraiment comment Samuel était capable d'une chose pareille mais ce n'était pas la première fois qu'il voyait ou caressait un cerf. Les yeux de l'asiatique prirent alors une couleur or et à ce moment là, le cerf semblait un peu moins méfiant. Nate s'avança alors doucement dans la direction du gibier et une fois devant le cerf, il tendit doucement sa main dans sa direction. L'animal hésita quelques secondes avant de délicatement frôler son museau humide contre la main chaude de Nathan qui souriait tendrement. Grâce à Samuel il avait l'impression de comprendre les émotions des animaux de la forêt. Il regardait dans les yeux du roi de la forêt et compris rapidement que ce dernier voulait tout simplement protéger sa famille. Nate regarda autour de lui et vit rapidement une biche avec trois petits. La main du jeune homme passa délicatement sur les bois du cerf lui faisant comprendre qu'il ne voulait pas les blesser et le cerf le crut sur parole. Après ce magnifique spectacle, il décida de s'installer ici. La famille du cerf lui tiendra compagnie comme ça. Tu commences à comprendre les animaux et d'ailleurs à les préférer aux êtres humains. Ce fût la seule réflexion que Nathan avait entendu de la part de Sam depuis ce matin. Et à vrai dire ce n'était pas vraiment une réflexion mais une constatation. Un sourire se dessina alors sur le visage du coréen qui finit par s'asseoir sur un tronc d'arbre qui était coupé depuis un moment déjà.

Il prit le temps de caler correctement sa toile de peinture alors qu'il sentit rapidement quelque chose lui monter sur la jambe. Il baissa le regard et vit un hérisson s'installer tranquillement sur la jambe du médecin. Comme un chat qui venait s'endormir sur les jambes de son maître. Nathan le fixa longuement avant de tout simplement se remettre à sourire. Le cerf n'était pas loin lui aussi et un renard était venu se montrer lui aussi. Des lapins et des écureuils. Non, Nathan n'avait pas le même don que Blanche Neige ou Cendrillon avec les animaux. Tout ça c'était grâce à Samuel. Pour une fois que ce loup avait du bon dans sa vie.

« Vous voulez que je vous peigne ? Ça ne me dérange pas. »

Le vent se mit alors à souffler dans le feuillage des arbres tandis que Nathan mit le premier coup de pinceau sur sa toile tout en chantonnant. Les animaux prirent alors place à côté de Nathan regardant ce qu'il était en train de faire. Les chantonnements de Nate devinrent alors des sifflements tandis que les oiseaux se mirent à faire les back. Ne pas oublier que Nathan était avant le petit chaperon rouge qui était un enfant proche de la nature. Avec Samuel qui protégeait les animaux de la forêt, le résultat ne pouvait que donner ça. Un petit groupe d'animaux autour de lui et des oiseaux qui chantaient. Tu t'en sors bien RedHood. Heureusement qu'on s'entend bien sur ça toi et moi. Peut être pour ça qu'on ne fait plus qu'un. Nathan se contenta de hausser les épaules ne sachant pas quoi répondre. Il continua de peindre le hérisson qu'il était en train de faire sur son tableau avant que le vent ne s'arrête subitement de souffler. Les oiseaux ne chantaient et tous les animaux redressèrent leurs têtes en même temps. Nate fronça les sourcils et se leva brusquement.

« Sam, tu sens ça ? »

Le loup ne répondit pas à sa question et se contenta de grogner. Ils n'étaient pas seuls dans la forêt. Une présence humaine était en train de se promener dans la forêt. Surprenant sachant l'heure qu'il était actuellement. Le coréen sentit alors une douleur atroce dans son estomac comprenant que Samuel voulait prendre sa place. Nathan posa rapidement sa main sur son ventre tout en secouant négativement la tête.

« Sam, non ! Attends de voir qui c'est.. » le coréen poussa un petit cri de douleur avant de se plier en deux. Et quand il se redressa ce n'était plus sa voix qui sortit de sa bouche. « La ferme, c'est un chasseur j'en suis sûr ! Je vais lui arracher la tête ! »

Le coréen secoua son visage pour essayait de calmer le monstre qui sommeillait en lui. Il sentait son estomac se tordre dans tous le sens et son petit déjeuner qui menaçait de sortir d'une minute à l'autre. Il prit alors appuis contre l'arbre le plus proche et quand il releva son visage vers sa main, il vit les griffes qui avaient prit le dessus. Il n'avait plus d'ongles et il sentait les os de ses mains se modifier. Les craquements pouvaient s'entendre. Nate mordit violemment son haut pour évitait de hurler alors que les animaux fixaient le coréen. On dirait qu'ils attendaient la venue de Samuel.

« Stop.. j'ai mal. »


La transformation était un supplice pour lui à chaque fois. Il se laissa alors tomber sur le sol tandis qu'il fixait le ciel. Ciel qui commençait à se voiler, l'orage n'allait pas tarder à arriver. Son dos craqua violemment et cette fois ci le jeune homme hurla à pleins poumon trop dur de se retenir et tant pis pour l'homme qui marchait la forêt. Les larmes perlaient le long de ses joues tandis qu'il se roulait en boule essayant de calmer un peu la douleur. Nathan n'avait plus le droit de faire demi-tour. Sam voulait prendre le dessus et le petit chaperon rouge ne pouvait pas gagner ce combat. Le coréen se leva difficilement du sol prenant le temps de retirer tout ses vêtements pour ne pas les déchirer mettant aussi ses affaires de peinture à l’abri car la pluie commençait à tomber. Après avoir tout mit de côté, il tomba par terre ne supportant plus ses propres os. Il vit son reflet dans une petite flaque d'eau et son visage changea doucement avant de laisser place au visage du monstre. Nathan n'était plus. Samuel avait prit le dessus. Il poussa un grognement avant de bondir dans un arbre pour se cacher. Le loup suivit alors l'homme qui marchait vers les affaires de peinture de Nate. Samuel ne connaissait pas cette homme mais il savait qu'il n'allait pas l'aimer. Ses yeux dorés fixaient longuement l'inconnu avant qu'il ne descende brusquement de l'arbre. Sam se tenait à quatre pattes devant l'inconnu. Sa taille était déjà surprenante comme ça mais quand il se mit sur ses deux pattes arrière il faisait plus de deux trois mètres cinquante. Il montra alors ses dents tandis que l'orage grondait.

« Qui es-tu inconnu et que veux-tu ? »
demanda t-il avec sa voix grave tout droit sortit des enfers. « Réponds vite si tu ne veux pas que je te dévore. »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Everything is red
The world is covered by our trails; Scars we cover up with paint.

Théodore H. Folmeiner


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Sam Claflin

Ѽ Conte(s) : Dragons
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Harold le fils du chef viking

✓ Métier : Chef viking /Colonel dans l'US FORCE & Ingénieure mécanique aéronautique & Géographe & Instructeur de vol depuis Avril 2015 & Patron de la société de modélisme aéronautique Airgoon
La solitude de l âme est inévitable ...

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 774
✯ Les étoiles : 3622




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 22 Sep 2018 - 14:23


Monster don't sleep under your bed ! They sleep inside your head !
Théo l'intello + Harald le viking & Nate le peintre + Sam le loup




Théodore avait besoin d’évacuer son esprit de toutes les choses encombrantes qu’un jeune homme de son âge avait. Le travail, les amis, la famille, les amours. Mais lui, ne voulait en avoir qu’une seule, celle de son travail. Le reste il s’en fichait, n’étant qu’une perte de temps à ses yeux. Il acceptait de temps en temps de sortir avec Michel Ange, même si c’était plutôt ce dernier qui venait à son appartement parce qu’il appréciait grandement la tortue ninja. Il n’allait que chez Jamie pour discuter voyages et jeux vidéos parce que ce dernier était comme frère. Il restait des nuits à la ferme car Krane, Bru, et Tooth’ étaient sa famille, qu’ils étaient son clan, qu’il était leur chef et qu’il estimait avoir un devoir avec eux. Quand à Astrid … il ne voulait tout simplement plus la voir, et elle était la principale raison qui faisait qu’il courrait comme un dératé en faisant son footing à 5h du matin. Il avait cru que ça serait possible, comme à Berk mais non, tout était différent ici. Il l’avait aimé, c’était un fait implacable comme il aimait à les répertorier. Elle avait même été son premier amour, sa première relation sexuelle. Elle lui avait fait découvrir son corps, lui montrant qu’il n’y avait pas que les dragons dans la vie. Alors forcément, dès que la malédiction s’était brisé, ils s’étaient tournés autour. Mais Théodore n’était pas Harald … il avait des trucs en plus, son asociabilité augmenté, sa timidité envers les femmes, sa phobie du contact avec un autre humain, des tonnes de tics et de tocs qui faisaient de lui quelqu’un d’étrange, de rejetté par la société. Puis, ce qui le cloué au pilori, sa double personnalité. Ce choc de ces deux caractères que la malédiction avait renforcé à l’extrême. Harald était bien présent, le chef guerrier qu’il avait été pendant qu’il menait la campagne contre Drago était là, dans un coin de sa tête, à se moquer quasiment en permanence du Théodore surdoué, génie scientifique de son époque. C’était ça qu’Astrid aimait, dans une pointe de sadisme, elle voulait être quotidiennement avec Harald, trouvant le Théodore fade et insipide. Elle n’avait pas compris la souffrance du jeune homme, s’en amusant comme si de rien était. Faire sortir Harald de la boîte dans laquelle il était enfermé n’était pas de tout repos, et Théo’ n’aimait pas ça. Il n’avait rien à faire à Storybrook, et la ville n’était pas un repère de viking. Il ne pouvait décemment pas le laisser prendre le dessus sur lui. Or Astrid s’évertuait à le faire, ne se rendant pas compte des conséquences. Il avait prit une décision, de rompre, c’était mieux pour tout le monde. Elle l’avait mal prit bien sur, mais il n’en pouvait plus. Leur relation était toxique, et ça ne l’aidait pas à avoir plus confiance dans le genre humain. Maintenant qu’il était seul, il pourrait tout mieux gérer et tout irait bien dans le meilleur des mondes … enfin ce qu’il croyait.

Sautant par dessus des racines, enlevant des branches avec son bras sur son chemin, Théodore se défoulait. Il courait sans regarder le chemin, sans destination précise. Il avait la désagréable impression d’être revenu des années auparavant, quand il fuyait l’agitation de Berk et des responsabilités qui lui prenait la tête. Au moins, là, son esprit en permanence entrain de chauffer pouvait se refroidir. Il ne pensait à rien, se laissant guider par les bruits de la nature qu’il vénérait. Puis un hurlement, à en faire trembler la forêt retentit. Théo’ s'arrêta net, alors qu’il sentit le viking s’agiter en lui. Ce n’était pas normal, ce n’était pas un cri humain qui venait de s'élever. Il aurait du faire demi tour, mais sa curiosité était bien plus forte. Il prit la direction du bruit, courant assez rapidement. Après tout, peut être que quelqu’un était en danger et même s’il n’avait pas pour habitude de se mêler des affaires des autres, il ne pouvait pas laisser le mal gagner. Rapidement, il fut dans la zone car le silence régna comme si les animaux, la nature savait de quoi il en ressortait. Prudemment, il s’avança, alors que le viking dans sa tête lui donnait plus ample informations, le mettant sur ses gardes. Devant lui, il y avait un chevalet et une toile. Il y avait bien eu quelqu’un ici, et à la vue de la peinture, la personne n’était pas partie depuis longtemps. Est ce que c’était elle qui avait poussé ce cri là ? Regardant autour de lui, il remarqua alors de traces dans la terre fraîche, qui n’avait rien avoir avec un être humain. Instinctivement, le viking déja sur ses gardes préféra prendre le relais sur son caractère doux et pacifiste. Il n’aimait pas ça, il y avait quelque chose d’étrange. Quelques minutes après, Théo’ remercia Harald intérieurement d’être là quand il tomba nez à nez avec une créature monstrueuse. Il aurait très certainement paniqué et hurlé si le viking n’avait pas été là. Se mettant immédiatement en position de combat quand le loup se mit sur ses deux pattes, il soutient le regard de la bête. “Je peux te demander là même chose !” Son ton était froid, dur, et il essayait d’analyser dans ses souvenirs qu’est ce qu’il pouvait avoir devant lui. “Tu vas me dévorer comme tu as fait avec la personne ici présente ? Hahah laisse moi rire !Les vikings ne se laissent pas manger aussi facilement !” Il commença alors à tourner en même temps que le loup, pour ne pas perdre le contact visuel. “Décidément, les monstres ne sont pas contrôlés dans cette ville …” Comment une créature pareille pouvait elle exister ? Cependant, voir un loup de cette taille lui donnait espoir. S’il y avait des créatures magiques, cela voudrait dire que les dragons pourraient tout à fait faire leurs apparitions, mais là, il avait autre chose à penser. Il savait très bien qu’il n’était pas de taille à l’affronter à main nu. Certes sa force était plus importante que n’importe quel humain, et il était beaucoup plus résistant, mais face à une chose pareille, rendre les coups seraient quasiment impossible. Il ne pourrait faire qu’esquiver et se défendre, or Harald attaquait toujours. Fuir ? Oui, il aurait aussi pu fuir et chercher de l’aide, mais cela voulait dire que si la personne propriétaire avait une chance d’être sauvé, il la réduisait quasiment au néant.

“As tu tué le peintre ?” Bon, s’il lui répondait que oui, il pourrait peut être partir. S’il disait non, il resterait. Mais l’intello apeuré dans le coin de sa tête lui disait que c’était stupide de lui poser une question pareille, qu’il n’allait pas lui répondre. Plus il l’observait, et plus il avait l’étrange sensation de l’avoir déja vu, d’en avoir déja entendu parler. L’orage grondait, et un éclair zebra le ciel de la forêt, tandis que les yeux du rouquin s'écarquillent de plus en plus. “Tu …” Sautant sur le coté tout en roulant pour éviter une attaque du loup, il s’écria violemment. “Tu est Fenrir !” Bien entendu, avec l'adrénaline, Harald aux commandes, et Théo’ cherchant dans les archives de sa mémoire, la seule explication logique à ce qu’il voyait était le recours aux mythes et légendes de sa religion. Cependant, ce que signifiait sa présence ici, paniqua totalement le jeune homme. “Si tu es libre … ça veut dire que le Ragnarok approche ! Comment as tu fait pour te libérer de ta prison ! Les Ases t’ont attachés avec Gleipnir, le ruban des Elfes noirs !” Ne se préoccupant plus du tout du loup, tournant en rond en s’attrapant les cheveux, il avait la voix noué par l’angoisse. “Il faut que je prévienne Eulalie ! Elle est une valkyrie, c’est la seule qui pourra dire à Odin que la fin a commencé.” S’il y avait bien une chose qui rassemblait le caractère du rouquin, était le point de consensus de l’importance de la mythologie. C’était ça qui l’unifiait. Regardant le sol, il attrapa une branche qui avait du tomber quand le vent s’était levé pour la pointer devant le loup. “Je n’ai pas peur de toi Fenrir, fils de Loki et Angeborda ! Messager du malheur, annonciateur de l’apocalypse !” Le pire dans tout ça, c’est que Théo’ était on ne peut plus sérieux, toute sa détermination se lisait sur son visage, sur ce regard émeraude glaçant alors qu’une voix douce mais ferme résonnait comme un appel à la guerre dans sa tête. “Ou sont tes complices ? Ou est le géant du feu Surt ?!” Reculant comme s’il s’attendait à voir le fameux géant à sortir de derrière les bois, il plissa les yeux quand la voix féminine lui indiqua qu’il était seul mais il n’était pas vraiment rassuré. Puis de toute façon, il ne croirait pas à ce que le loup dirait. “ J’ai protégé les miens de nombreux dangers, je les protégerais aussi ici de ton fléau ! Les dieux t’ont attachés plusieurs fois, et je ferais tout pour que tu ne causes pas la fin du monde.” Théo’ était parti loin dans son délire, ne pouvant imaginer que ce qu’il avait en face de lui n’était pas le loup prophétique. Il aurait fallu un miracle pour le faire changer d’avis …


∞everleigh

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Play with the Devil
✠ Undo these chains, my friend i'll show you the rage I've hidden... Perish the Sacrament .. Step inside, see the devil in i, too many times, we've let it come to this ! You and I, wrong or right, traded a lie for the leverage. In between the lens and light ...You're not what you seem !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79369-on-est-des-vik http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79377-trois-millenaires-de-traditions-balayes-en-une-seconde-grace-a-qui-a-bibi-theo-le-viking#959776 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79400-les-aventures-de-theodore-le-viking#960840
 Page 1 sur 1

мonѕтer don'т ѕleep υnder yoυr вed тнey ѕleep ιnѕιde yoυr нead •--» Theo





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt