« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

UP Toujours plus Haut ! - Saison #3 Participez à l'animation #1 de Disney Rpg
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe (25Go – 1 ...
Voir le deal
1 €

Partagez
 

 What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5559


What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________ Jeu 13 Sep 2018 - 23:09

Parfois, Honey était sidérée par la méchanceté des gens et les conséquences que ça pouvait avoir. En fait, c'était à cause de ça qu'elle se retrouvait dans un box des urgences, assise sur un lit d'examen, les jambes immobiles dans le vide et une sacrée migraine.
La jeune femme n'était pas tout à fait sûre de ce qui lui était arrivé. Tout ce dont elle se rappelait, c'était qu'un homme l'avait accostée pour lui demander une cigarette. Tout naturellement, l'astrophysicienne lui avait fait remarquer que les substances contenues dans une cigarette avaient des conséquences néfastes sur la santé à moyen et long terme - tout en prenant soin de préciser qu'elle ne fumait pas, pour cette raison - avant de proposer un bonbon acidulé, puisqu'elle en avait toujours dans son sac à main. La blondinette s'était félicitée de voir que l'homme acceptait et s'était empressée de se contorsionner vers l'arrière de son fauteuil roulant.
La seconde d'après, elle se retrouvait le nez contre le bitume, sentant un liquide chaud et épais couler le long de sa tempe.
Quelqu'un avait appelé la police et les urgences. Honey, elle, avait appelé Go Go qui était sans doute la seule capable de poser un diagnostic quant à l'état du fauteuil. Tandis qu'elle était transférée sur un brancard, son amie lui disait :
- T'inquiète, j'te répare ça en deux heures. Trois max si j'suis dérangée. Toi par contre ça prendra peut-être plus longtemps.
Honey avait écarquillé les yeux, se demandant si elle était dans un si mauvais état mais n'avait pas eu le temps de demander davantage de précisions.
Le médecin était un jeune homme au visage juvénile mais bienveillant qui se présenta ainsi :
- Bonjour je suis le docteur Shaun Murphy, interne en médecine et je vais vous faire passer un scanner.
- Moi c'est Honey Lemon, on y va quand vous voulez !
- C'est marrant, vous avez le nom d'un bonbon, commenta-t-il avec un sourire bienheureux.
Honey lui sourit puis fut emmenée par une infirmière pour le scanner. Elle avait déjà un très bon a priori sur ce docteur Murphy et se félicitait d'être tombée sur lui. Pour un peu, elle aurait été contente d'être aux urgences mais sa tête lui faisait horriblement mal, de même que l'idée qu'on ait abimé son bolide pour... la voler, apparemment. C'était tellement sordide !
Honey retourna dans son box en moins d'une demie heure, suivie de par le docteur Murphy qui souriait beaucoup mais parlait peu. Et quand il parlait, c'était avec une sincérité désarmante, comme s'il n'avait jamais appris à mentir.
- Vous avez de la chance, vous n'avez pas de commotion, malgré votre blessure à la tempe. Par contre je vais devoir vous faire des points de suture, il est possible, en fait il est même probable, que ce soit un peu douloureux.
Rares étaient ceux capables de parler de douleur d'un ton aussi décontracté. Cela inspirait instinctivement une grande confiance à Honey qui ne cilla, s'autorisant même à discuter avec le docteur Murphy.
- Ca fait longtemps que vous êtes paraplégique ? demanda-t-il après un moment.
- Quelques mois, depuis le printemps dernier.
- Ce n'est pas indiqué dans votre dossier. J'ai fini de vous recoudre. A présent je vais devoir aller vérifier pourquoi ce n'est pas dans votre dossier afin de déterminer si vous avez besoin de plus amples examens compte tenu de votre handicap. Je reviens. En attendant je crois que la police veut vous parler.
Cette information aussi fut donnée avec la plus grande nonchalance du monde. Puis Shaun Murphy tourna les talons sans demander son reste.
- La police ? Comment ça la police ? demanda Honey à la pièce vide.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Robyn W. Candy ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robyn W. Candy

| Avatar : Jennifer Lawrence.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun Tumblr_mla75qJF8s1s9j8ldo1_500

PANIQUEZ PAS J'VIENS JUSTE CHERCHER UN TRUC DANS MA BOITE MP
(Et ouais du coup j'en profite pour faire un tour et mâter les profils, z'allez faire quoi pour m'en empêcher hein ?)

| Conte : Les mondes de Ralph.
| Dans le monde des contes, je suis : : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun 908819teamewok

| Cadavres : 964


What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________ Dim 16 Sep 2018 - 21:39


ENH LE VILAIN MONSIEUR !

La fourchette couverte de pâtes dégoulinantes de fromage fondu n'était qu'à quelques milimètres de ma bouche lorsque mon portable se mit à sonner et à vombrir sur le plan de travail. Def Leppard braillait "Pour Some Sugar On Me" avec la férocité d'un marchand de poisson, sans respecter le rituel sacré du repas visant à faire taire les glapissements affamés de mon estomac souffrant de mal-nutrition. Ça faisait trois jours que je bossais quasi non-stop, sans avoir le temps de me nourir correctement. J'avais du sauter plus d'une fois le petit-déjeuner et le goûter. J'étais à deux doigts de rendre mon étoile de shérif et mon flingue, tant la situation devenait critique.

- Si j'ignore l'appel et que je nie avoir été contacté, ça fait de moi un monstre ?

La question fit sourire l'apollon (Pas le divin, mais tout aussi canon) assis sur la chaise de l'autre côté de la table. Il étira sa longue silhouette, les bras au dessus de la tête, avant de se lever pour aller chercher le téléphone et me le tendre. Je fis une moue de chien battu. À question bête, réponse bête.

- Tu voudrais pas être shérif à la place du shérif ?

Mon ton geignard m'auto donnait envie de me foutre des baffes. Monsieur le Beau Gosse, lui, se contenta de rire avant de se pencher pour m'embrasser. Et sur la bouche, s'il vous plaît. Pas une petite bise rapide du type "vieux potes", mais bel et bien un baiser qui me fit presque oublier la platrée de nouilles trop cuites que j'allais devoir délaisser. Je dis bien presque.

- Je préfère être dans son lit.

Mon sourcil gauche se releva et un sourire tout sauf innocent releva la comissure de mes lèvres. Bonne réponse. Excellente réponse, même. Très satisfaisante.

- Quand je rentre, t'as plutôt intérêt à y être, dans ce lit. Avec une platrée de pastas et rien d'autre.

- Uniquement si tu attrapes les méchants.

C'était grave de trouver ce type d'ultimatum sexy ?

- Trop trop trop facile.

Clin d'oeil de ma part. Il répondit de la même manière, tandis que je quittais mon siège pour aller chercher mon insigne et la ceinture qui accompagnait mon flingue, tout en décrochant.

- Yep, que ce qui se passe ?


----------------------------


Il ne me fallut pas longtemps pour débarquer à l'hôpital. Je garais ma voiture bonbec juste en bas du grand bâtiment blanc-gris, puis rejoignis les urgences en brandissant mon étoile dorée sous le nez de chaque personne qui aurait pu vouloir me poser des questions. J'arrivais donc rapidement auprès de la nouvelle victime de cette ville sans foi ni loi. Une infirmière me confirma sa présence dans un box tout juste quitté par un jeune médecin plus maigre que moi, et fit de même pour son nom. Comme ça, en la rejoignant, je connaissais déjà son identité et je perdais moins de temps pour passer aux choses sérieuses.

- Honey Lemon ? Je suis la shérif Candy. Je souhaite vous poser quelques questions concernant l'agression dont vous avez été victime un peu plus tôt dans la journée. Vous êtes en capacité de m'aider ?

Mieux valait poser la question. Ça serait dommage de la harceler alors qu'elle était réduite à l'état d'un légume suite à une très mauvaise chute sur la tête. Ça m'était arrivé une fois, et j'en entendais encore parler. Je n'avais pas vu qu'il bavait à cause du peu de lumière, ça peut arriver à tout le monde ce type d'erreur, bordel !

- Si c'est le cas, est-ce que vous pensez être capable de décrire votre agresseur ?

Que je puisse aller lui botter le cul et le foutre en taule, merci beaucoup de votre coopération.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I just want candy
Candy on the beach, there's nothing better, but i like candy when it's wrapped in a sweater. Some day soon i'll make you mine, then i'll have candy all the time.


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5559


What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________ Dim 16 Sep 2018 - 23:52

Honey Lemon ne manqua pas d'apercevoir l'insigne de la jeune femme, en plus de l'avoir entendue se présenter et de noter qu'elle aussi avait un nom de bonbon. Ca, c'était une coïncidence aussi amusante que plaisante !
Evidemment, avant de répondre aux questions (pourtant pertinentes) qu'elle lui posait au sujet de son agression, elle ne put s'empêcher de siffler en ajoutant :
- Waouuuh, trop la classe ! La shérif en personne qui fait le déplacement juste pour moi ! C'est tellement génial qu'on se rencontre ! En dépit des circonstances, je veux dire. Ca vous embêterait qu'on fasse un selfie après ?
La scientifique sourit de toutes ses dents. Des occasions comme ça, il ne s'en présentait pas 36 tous les jours ! Cependant, les deux femmes avaient d'autres priorités pour le moment et la chimiste reprit son sérieux.
- Je suis totalement en état de vous parler. La plaie est impressionnante mais pas très profonde. Je viens de passer un scanner qui vise à s'assurer que je n'avais pas d'hématome sous dural ni de commotion et les résultats sont négatifs. Par contre, je suis toujours paraplégique mais cette condition n'entrave en rien mes facultés mentales. D'ailleurs, j'ai 187 points de QI. Précisément, insista Honey, les yeux pétillants.
Elle gloussa, se rendant compte que la shérif n'était probablement pas venue pour ça. Après s'être raclée la gorge, la jeune femme prit :
- Approximativement la trentaine. De type caucasien. Le crâne rasé. Les bras tatoués de symboles dont je ne connais pas la signification tribale. Pas de signes physiques particuliers. Il sentait le tabac froid, c'est pour ça que je ne me suis pas méfiée quand il m'a demandé une cigarette. Naturellement, je ne fume pas alors je lui ai proposé un bonbon, il a accepté et... ensuite j'étais par terre, mon fauteuil abimé et ma tempe aussi, comme vous pouvez le voir vous-même.
Honey se mordit la lèvre, très embêtée par la dernière partie de l'histoire. Heureusement que Go Go ait pu intervenir rapidement, même si elle était encore coincée ici un petit moment.
- Vous voulez que je dessine un portrait robot ? offrit-elle soudainement.
La scientifique n'eut cependant pas le temps de s'y mettre car le docteur Murphy était de retour.
- J'ai trouvé le reste de votre dossier, annonça-t-il sans réellement calculer la shérif. Je pense que vous devriez rejoindre notre programme de rééducation pour les blessés de la colonne vertébrale. Vous avez environ 20 % de chances de remarcher, déclara-t-il aussi naturellement que s'il présentait la météo.
Honey écarquilla les yeux et sentit sa mâchoire inférieure s'affaisser sous le choc.
- Vous avez entendu ça ? demanda-t-elle à la shérif en présupposant qu'elle écoutait toujours la conversation. Remarcher. Waouh... mais c'est totalement... impossible, j'ai vu les radiographies, j'ai parlé à la femme qui m'a opérée.
- Eh bien elle s'est trompée. Ca arrive, crut-il bon de préciser sans se départir de son sourire.
Shaun Murphy remarqua alors le shérif Candy pour la première fois et tourna vers elle ce même sourire large et bienveillant.
- Bonjour, je suis le docteur Shaun Murphy, interne en médecine. Et vous n'êtes pas médecin, vous. Pourquoi êtes-vous là s'il vous plait ?
Il n'avait pas tendu sa main droite pour se présenter et ne l'avait pas non plus fait avec Honey plus tôt car il ne semblait pas à l'aise avec les contacts sociaux et physiques. Il semblait aussi doté d'une intelligence extraordinaire qui faisait que Honey l'adorait déjà.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Robyn W. Candy ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robyn W. Candy

| Avatar : Jennifer Lawrence.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun Tumblr_mla75qJF8s1s9j8ldo1_500

PANIQUEZ PAS J'VIENS JUSTE CHERCHER UN TRUC DANS MA BOITE MP
(Et ouais du coup j'en profite pour faire un tour et mâter les profils, z'allez faire quoi pour m'en empêcher hein ?)

| Conte : Les mondes de Ralph.
| Dans le monde des contes, je suis : : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun 908819teamewok

| Cadavres : 964


What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________ Lun 17 Sep 2018 - 15:04


ENH LE VILAIN MONSIEUR !

Je ne m'attendais à rien de plus qu'une coopération médiocre sans grand intérêt et quelques bafouillements peu compréhensibles une fois arrivée à l'étape "potrait robot". Je n'étais pas préparer à Mademoiselle "Je-parle-sans-m'arrêter" et sa description bien trop détaillée d'un agresseur qu'elle avait du cotoyer... deux minutes à tout casser. Si je n'avais pas été aussi pantoise face à son débit de parole, je l'aurai trouvé suspecte.

Ma bouche s'entrouvit pour répondre à ses questions de manière négative quand Docteur le Gringalet à l'allure de poussin tout juste sorti de son oeuf rejoignit notre joyeux duo bavard. Pas pour faire avancer l'enquête ou quoi que ce soit du même genre, non. Du tout. Mais plutôt pour annoncer à Blondie la Surexcitée qu'elle allait pouvoir remarcher.

J'avais l'étrange sensation d'être tombée dans un épisode ennuyeux de Grey's Anatomy.

- Alleluia mes frères et soeurs ! C'est un miracle !

Tout en levant les bras en l'air pour imiter un prêtre plus jeune, plus féminin et moins pédophile, je roulais des yeux, exaspérée par la scène dont j'étais témointe bien malgré moi. Et surtout par l'ignorance du docteur maigrelet. Il ne reconnaissait même pas la Shérif Candy quand elle lui faisait l'honneur de venir sur son lieu de travail ?

- Robyn Candy. La shérif de la ville. Ça vous dit quelque chose ? Je viens m'occuper du cas "agression d'handicapée."

Ou plutôt "ancienne handicapée", étant donné les nouvelles qu'il venait d'apporter à Honey. Je les aurai bien rangé dans la catégorie "bonnes", mais en me rendant compte du sacré numéro que c'était, j'avais un gros doute.

- Bordel, vous me rassurez pas. J'ai une étoile accrochée juste au niveau du sein droit, vous pouvez pas la manquer. Sauf si vous êtes du genre bigleux et peu observateur. Ce qui pose très légèrement problème quand on travaille dans le milieu hospitalier...

Mon timbre de voix se fit de plus en plus suspicieux au fur et à mesure que j'essayais de lui faire comprendre qu'il passait pour un médecin négligeant. Note à moi même: si je prennais une balle un jour, hors de question que ce soit lui qui m'opère. Je risquerai de finir avec un rein en moins ou un lifting non réclamé.

- OK. Vous me faîtes peur, alors arrêtez de me fixer avec vos petits yeux brillants d'ours en peluche. Mademoiselle Lemon. Revenons à votre cas. Déjà, merci pour les informations très très très détaillées concernant votre agresseur. On peut oublier le portrait robot, ça suffira. Et non, on fera pas de selfie. Ni maintenant, ni après, ni jamais. C'est bien compris ?

J'essayais de continuer à sourire vaillement pour passer pour une gentille shérif, mais ça n'était pas facile. L'idée même qu'elle veuille faire une photo avec moi me dégoûtait au possible. J'avais la gueule d'une star de cinéma forcée de se coltiner des fans et de poser avec ? Non. Exactement.

- Sinon. Votre agression a eu lieu où ? Les bas quartiers ? Le Rabbit Hole ? Une ruelle non loin de l'hopital psychiatrique ?

La question était tout à fait innocente. Voyons. Honey n'avait pas du tout l'air d'être sortie de chez les fous. Ni d'avoir été accompagnée par Shaun qui n'était pas un mouton.





ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5559


What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________ Lun 17 Sep 2018 - 23:55

- Oh, vous êtes croyante ? demande le docteur Murphy, avec une curiosité polie, lorsque la shérif parla de miracle.
Honey peut alors, sans trop se tromper, tirer deux conclusions qui lui paraissaient évidentes : le docteur Murphy était probablement quelque part sur le spectre autistique et la shérif allait vraisemblablement perdre patience rapidement. Ce serait, dans tous les cas, une étude de cas fa-sci-nante. La jeune femme aurait trépigné si elle avait pu. Elle se contenta donc d'imaginer la sensation du trépignement.
Très vite, cependant, la jeune femme se renfrogna, un peu choquée d'être simplement "le cas agression d'handicapée". C'était un peu vexant, mais il ne fallait peut-être pas en tenir rigueur à la jeune femme qui semblait sur les nerfs.
- Je suis désolé, s'excusa Shaun, je ne vais jamais au poste de police.
Honey aurait voulu lui crier de se taire, de peur que quelqu'un lui casse le nez, mais ce qui était dit était dit, pas moyen de le ravaler. Shaun aurait été capable d'en faire une brillante démonstration, d'ailleurs. En attendant, il ne se défaisait pas de son sourire de gentil (peut-être encore plus attendrissant que celui de Michel-Ange) et poursuivit :
- Je ne vois pas l'utilité de regarder votre sein droit, ni le gauche d'ailleurs, si vous n'y avez pas une pathologie médicale localisée. Mais si vous le souhaitez nous pouvons programmer un examen.
- Je crois qu'elle ne le souhaite pas, souffla Honey. Simple intuition.
Elle sourit ensuite au shérif. Mais encore une fois, ce fut difficile de le garder intact. Pas tellement à cause du selfie, d'ailleurs. Ce n'était pas la première fois qu'on lui répondait non. C'était justement que cette jeune femme avait quelque chose de négatif qui lui brisait le cœur. Comme si elle avait peur de sourire et de ne pas être sur la défensive tout le temps.
- Tant pis, conclut Honey en rangeant son téléphone dans la poche de son jean. Vous êtes quand même classe en shérif.
Un compliment, ça ne pouvait que lui faire plaisir, n'est-ce pas ?
La jeune femme était professionnelle, on ne pouvait pas le nier. Honey reprit son sérieux pour donner la réponse la plus précise possible.
- Je venais de sortir du Granny's mais je crois que j'avais déjà fait 10 ou 15 mètres, nota-t-elle, sérieux.
- D'après les statistiques, la plupart des agressions se produisent dans des milieux familiers, intervint Shaun en regardant juste au-dessus de la tête de Robyn car il était difficile pour lui de soutenir un regard.
Honey coula un regard désolé vers la shérif dans lequel elle espérait que la jeune femme lirait "ne le frappez pas s'il vous plait, ce n'est pas de sa faute".

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Robyn W. Candy ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Robyn W. Candy

| Avatar : Jennifer Lawrence.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun Tumblr_mla75qJF8s1s9j8ldo1_500

PANIQUEZ PAS J'VIENS JUSTE CHERCHER UN TRUC DANS MA BOITE MP
(Et ouais du coup j'en profite pour faire un tour et mâter les profils, z'allez faire quoi pour m'en empêcher hein ?)

| Conte : Les mondes de Ralph.
| Dans le monde des contes, je suis : : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun 908819teamewok

| Cadavres : 964


What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________ Mar 18 Sep 2018 - 19:53


ENH LE VILAIN MONSIEUR !


Il devait le faire exprès. À mettre un point d'honneur à me faire chier en balançant des phrases n'ayant rien à voir avec notre sujet du jour, aka Honey l'ex-handicap-woman. Sa façon de ne jamais me regarder droit dans les yeux, ses questions innocents balancées avec une désinvolture forcément trompeuse... Le petit Shaun mettait mes nerfs à rudes épreuves. Presque autant qu'un Hadès plus con que d'habitude ou un cake qui refuse de gonfler après être resté une heure dans le four.

Mais au lieu de lui faire cracher ses dents, je me contentais de visser sur mes lèvres un sourire forcé digne d'une caissière agacée par un client qui ne sait plus où il a foutu sa monnaie. Avec ce masque d'amabilité, je ne pouvais que gagner un Oscar. "La shérif qui sait faire semblant et dissimulant presque correctement ses envies d'étranglements." Bam ! Chef d'oeuvre instantané.

- C'est bon ? Je peux continuer à interroger madame ici présente sans qu'on me coupe la parole toutes les trentes secondes ? Si vous pensez être capable de faire mon travail mieux que moi, je vous en prie. Lâchez la médecine et engagez vous chez les flics. Visez même la place du shérif, sait-on jamais.

Toujours tout sourire, je fis un pas vers le médecin, en balançant la tête sur le côté pour tenter de capter son regard fuyant. J'avais beau me contorsionner dans tous les sens, il réussissait à m'éviter avec une facilité déconcertante. Hum hum... Pas du tout suspect...

- Donc. Honey. Que ce que vous faisiez chez Granny's ? Vous aviez envie d'un chocolat chaud ? De rendre hommage à cette bonne vieille mamie morte dans des circonstances plus qu'étranges ? Ou vous aviez rendez-vous avez quelqu'un, peut-être ? Un ami, un amant, un dealer ?

Tout en posant mes questions, je fis le tour du box aux murs blancs, observant le matériel avec la moue faussement intéressée d'un collectionneur dans un vide-grenier. Quel joli lit médical... N'importe quoi était une distraction bienvenue pour tourner le dos à Honey et Doc. Aussi bien parce qu'ils m'agacaient à un point inimaginables que pour cacher ma suspicition à leur égard.

- Comment vous avez fini handicapée des jambes ? Vous avez été victime d'un sale accident de voiture ? D'une vengeance qui a mal tourné ? D'un sale coup de pas de chance ? Ou alors vous êtes née comme ça ?

Je me retournais vers la blonde à lunettes, en m'appuyant contre un "mur" et en croisant les bras. La tête penchée sur le côté, gardant mon sourire de dégénéré, je pris le temps de longuement la dévisager. En envoyant, au passage, des signaux hostiles à Shaun pour qu'il la ferme.

- Mademoiselle Lemon, pour avoir un QI soit disant aussi développé, vous arrive-t-il de consommer des substances qu'on pourrait qualifier... d'illicites ?

Étrange était cette fille. Étrange était son histoire. Et étrange aussi était sa précision extrême quand il lui fallait décrire un homme qu'elle ne "connaissait pas". Pour moi, ça sentait bon l'affaire du dealeur de drogue qui tourne mal et envoie à terre une addicte incapable de payer sa dose de farine magique. Être aussi bavarde, c'était tout sauf normal.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I just want candy
Candy on the beach, there's nothing better, but i like candy when it's wrapped in a sweater. Some day soon i'll make you mine, then i'll have candy all the time.


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5559


What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________ Mar 18 Sep 2018 - 23:26

- Je ne vous coupe pas la parole toutes les trente secondes, fit remarquer Shaun. Si je l'avais fait, mes interventions auraient été plus régulières. Je ne pense pas non plus pouvoir faire mieux votre travail que vous car je n'ai pas les diplômes requis et je ne suis pas à l'aise avec les armes à feu.
Sa tête dodelinait pendant qu'il parlait en fixant le plafond tandis que celle de Honey (de tête) manqua d'atterrir au creux de sa main. Pas à cause de Shaun en lui même mais de la situation. Ca ne pouvait pas bien se finir, même si la shérif démontrait des trésors de patience et de bonne volonté.
Honey suivait donc la progression de cette situation avec un intérêt non dissimulé mais se garda de rire de la petite danse entre la shérif et le médecin, elle tâchant de capter son regard, lui le fuyant, ses mains de plus en plus serrées pour canaliser le stress que cette situation lui procurait.
La scientifique aurait voulu se lever pour lui faire un gros câlin mais ce n'était pas physiquement possible pour elle. Et d'ailleurs, même si ça l'avait été, il y avait fort à parier que Shaun Murphy n'était pas à l'aise avec le contact physique. Honey n'aurait, pour rien au monde, voulu lui imposer quelque chose qui lui demanderait à ce point de prendre sur lui.
Tout en continuant de suivre Robyn du regard, la scientifique continua aussi de répondre à ses questions :
- J'étais simplement venu boire un thé. Mais je suis désolée pour la propriétaire, j'ai entendu parler de son tragique sort. Je ne pense pas que ce soit lié, cependant, analysa Honey, au cas où. Il est fort probable que vous soyez arrivée à cette même conclusion.
- Et que vous n'exemplifiez de la sorte que pour aider la patiente à vous fournir la réponse adéquate, ajouta Shaun, le doigt levé.
La jeune femme lui sourit. Oui, c'était aussi ce qu'elle avait pensé. Ce à quoi elle n'avait pas pensé, c'était que la shérif l'interrogerait sur son handicap. Elle n'était pas certaine de la pertinence de cette question mais y répondit néanmoins :
- Vous avez entendu parler de Terre 2 ? commença-t-elle afin de savoir à quel point elle devait détailler son récit. Je suis née là-bas, à San Fransokyo et je suis venue chez vous pour rechercher de l'aide afin que mon monde ne soit pas détruit. Assez ironiquement, cela a détruit ma colonne vertébrale. Un immeuble s'est effondré sur moi pendant que j'essayais de sauver le monde. On m'a dit que je ne marcherai plus. C'était courant avril dernier.
- On a commis une erreur, intervint Shaun. Il y a une faible probabilité que vous puissiez remarcher après un programme de rééducation intensif.
Honey ne savait pas comment accueillir cette nouvelle alors elle fit comme elle avait fait quand on lui avait parlé de magie : elle mit l'information gênante de côté, se promettant de l'étudier plus tard.
- Ah et... Je n'ai jamais rien fait d'illicite. Vous pouvez demander un test sanguin si vous le souhaitez, ça ne me dérange pas. Le QI n'est pas lié à la consommation de substances illicites. L'intelligence est héréditaire à hauteur d'environ 75 %, il convient ensuite à l'individu de développer ce qu'il a reçu, malheureusement, l'environnement n'y est pas toujours favorable. En clair je suis très intelligente et c'est comme ça. Les substances illicites ne pourraient probablement qu'inhiber mes facultés, ce dont je n'ai pas envie. La drogue, c'est mal.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun _



________________________________________

 Page 1 sur 1

What doesn't kill you makes you stronger ►Robyn & Shaun





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ Médecine & Science :: ➹ L'hôpital