YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Événement #101 : La Maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage

Edan Sparkles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Événement #101 : La Maison - Page 7 181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1306

Événement #101 : La Maison - Page 7 _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 20 Déc 2018 - 19:42

No end-House
Souffrir / vivre ou mourir



Il sentait la lame lui entailler la peau , comme un couteau dans le beurre. La coupure fit une légère entaille, laissant un filet de sang couler. River entailla plus profondément la peau, jusqu'à entailler l'artère fémorale, l'une des principales du corps humain. Edan regarde son sang coulait sur le livre d'Ema. Au fur à mesure que le sang coulait et fut absorbé par les livre. La pièce commença à tournée comme les tasses tournantes, mais contrairement à ce manège, Edan n'était pas malade au point de vomir. Le froid fut la deuxième sensation qu'il avait éprouvé, il pensait que c'était River, son flocon, mais il n'était pas entrain de lui serrer la main. Non, ce n'était pas le froid qu'il aimait tellement ressentir, c'était le froid désagréable qui vous tendez les bras et qui vous enlace pour vous guidez lentement dans les bras de la mort. Puis la vision commença à se déformer et à devenir flou, sa respiration commença à se ralentir, ses paupières commençaient doucement à se fermer. Edan était devenu faible à cause de la perte de sang trop importante, un teint blafarde...Le blond commença alors à prononcer quelques mots à l'attention de son amour, comme pour lui avertir qu'il n'allait pas bien , mais il ne sut dire qu'un début d'une phrase avant de fermer les yeux et de tomber dans l'inconscience de la mort.


Le blond s'enfonça de plus en plus dans les limbes froides de la mort. Il n'entend rien malgré sa condition de chasseur de dragons. Ses sens sur développer n'exister plus. Ce qui se passe avec les autres, il ne savait rien. Il n'avait pas vu la lumière aveuglante, ni la transformation d'Ema en ange. Les première images qu'il avait vu, c'était le visage de River, puis à plusieurs reprises les lèvres froide de son amour sur ses lèvres chaudes. Il voulait mettre sa main pour le toucher, pour sentir la peau froide de son amour, il voulait être sur de ne pas rêver, ou alors que ce rêve dure pour l’éternité. Toujours dans un état second, Edan changea de comportement envers son amour. " Arrête de chialer ! C'est ta faute!" Puis il fondit également en larmes. "Ne m'oblige plus à faire ça." D'habitude le chasseur de dragon aurait sourit pour rassurer tout le monde. Le pompier sentit quelque chose de froid dans sa peau, il regarda l'endroit où River l'avait coupé. Il voyait de la glace prisonnière dans sa peau bloquant ainsi le sang de couler à flot de l'artère. Encore trop affaiblit, il ne réfléchissait pas trop à la conversation entre le glaçon et l'ange. River mit fin à la conversation, se releva et redressa Edan en disant qu'il devait le conduire à l’hôpital. " Hein... pourquoi ? " River rajouta qu'il allait le porter et arrêter une voiture, Edan redevient tout blanc. " Non pas de voiture." River redressa Edan et au moment où il allait le porter, le pompier refusa. " Non pas maintenant ....Je veux parler avec Ema." River n'insista pas, mais il n'était pas content , il désapprouver la décision de son amour.

Ema s'approche du mage de feu et s’accroupit. Elle passe doucement une main dans les cheveux blond parsemer de sang d'Edan et lui souris. C'était un souris calme, doux, sincère et chaleureux...Comme celui que Natsu faisait pour réconforter les gens qu'il aimait. Elle prend une autre plume de ses ailes et écrit un message de sang dans les airs. ''Tu vas mieux, onii-chan?''Quand le message disparaît, elle poursuit. ''Merci infiniment pour ton sacrifice. Avec ton sang, j'ai pu fabriquer ce corps. Je n'y serait jamais arrivée sans toi.'' Le pompier prit doucement la plume d'Ema pour écrire un message. " C'est grâce à mon sang que tu as ce corps ?" Le pauvre n'avait rien compris à la situation et son état n'arranger pas les choses. Ema répondit : "Oui... J'ai été créée directement sous ma forme Etherious. Je n'ai jamais eu d'autre apparence que la maison. Ton sang m'a permis de prendre une forme humaine" Il faut surpris par sa phrase. Son sang avait ce genre de pouvoir ? Il avait un sang magique alors, pour le dragon c'est trop la classe. Il écrivit alors : " C'est grâce à mon sang que tu as ce corps ?" Elle répondit aussitôt. ''Oui... J'ai été créée directement sous ma forme Etherious. Je n'ai jamais eu d'autre apparence que la maison. Ton sang m'a permis de prendre une forme humaine.'' Alors il l'a vraiment aidé à prendre une forme humaine, rien qu'avec son sang magique ? Edan ne put écrire que quelque mot. " ça te va bien." C'est vrai que la chevelure blonde et les longue ailes blanches, lui allait mieux que la baraque toute décrépit, à l'odeur renfermé, de fer et de rouille. Il renifla l'air, juste pour savoir si Ema avait garder son odeur. Elle avait une odeur de brise printanière, mais l'odeur du sang était toujours présente, mais beaucoup atténuer. C'était beaucoup plus agréable.

Elle rougit et se cache le visage avec ses mains avant de d'écrire sans regarder son frère. ''Merci... Ça me fait chaud au cœur. Je sais qu'on vient de se rencontrer, mais tu es mon frère et je t'aime.'' Edan ne put dire la même chose, il avait toujours du mal à accepter ce lien, mais rendre heureux les personnes, le rend également heureux. C'est alors qu'il offrit son sourire à Ema. Cette dernière lui sourit également. ''Grâce à ton sang, tu m'as permis de vivre, et grâce à mon sang, je t'ai sauvé. Papa serait fier de nous... J'espère vraiment que tu viendras me voir quand je partirai avec Ali.'' Elle lui laisse sa plume et se retourne pour aller voir Newt. Edan regarde la plume et tout bas il dit " une promesse est une promesse.", pendant que River retourne prêt de lui. Le glaçon le porte sur son dos et le chasseur de dragon s'accrocha à son cou et posa sa tête contre l'épaule de son amour. " Me lâche plus." Il déposa ses lèvres chaude et des larmes coulent le long de ses joues, mais il cachait son visage entre les omoplates du combattant. Grey marcha un moment avant de croiser enfin une route. Il déposa donc Edan au sol, le plus doucement possible, et il se rendit au milieu de la petite route de terre dans l’espoir d’y repérer une voiture. Pendant ce temps Edan commença un peu à somnoler, River le remarque et se dirige vers lui. Il le réveille doucement et lui parle pour l'empêcher de tomber dans l'inconscience. Edan regarda le véhicule faire un parfait dérapage devant River, ce dernier le le redressa et l'allonge à l'arrière du véhicule.

Une fois dans le 4x4, Natsu commença à se sentir mal à cause des vibrations du moteur, il aurait voulut être sur le ventre, tête contre la banquette. Il entendit Queenie demander ce qu'il s'est passé et River lui dit un mensonge se basant sur leur rivalité d'autre fois.Il devait aider son amour, même si il était faible. " je t'aurais éclater tête de glaçon, personne ne peux résister à mes attaques" C'était le retour de leur petite dispute, juste pour essayer de tenir éloigner Erza d'Ema. "Apparemment oui, moi je peux y résister. C'est toi qui ne résiste pas à mes projectiles de glace, Flame Brain!" Une petite veine se forma sur le front de Natsu et son état émotionnable changea passant à de la colère." Ah ouais ? Je te prend quand tu veux yeux cernés. Je vais te montrer de quoi.....burpp" Il allait vomir, il se plaignait de la conduite de River, mais celle de Queenie était pire. River en profita pour lancer: "T'as vraiment trop de classe, bébé dragon. J'aurais peut-être dû te laisser te vider de ton sang..." Le chasseur de dragon n'en pouvait plus et remua le couteau dans la plaie." Ferme-là c'est ta faute."


"Taisez vous !" Queenie avait hurlé dans l'habitacle de la voiture à en faire trembler les épaisses vitres. "Natsu ! Tu n'es pas en état de parler alors garde tes forces pour essayer de survivre ! Quand a toi Grey ... Tu arrêtes ton cinéma !" Ses yeux vairons lançaient des éclairs aux deux monstres qu'elle devait gérer. Edan essaye de se redresser, mais n'y arrive pas. Il tourna alors sa tête vers la conductrice et le copilote. " Je peux lui refaire le portrait dans n'importe quel état. Tu ne peux pas m'empêcher." Le mage de feu s'agitait. "Oh ? Es tu sur de ça ?" Alors qu'il allait répondre à Queenie, River s'en mêla. "Tu la ferme le lézard! Dans ton état, même Plue pourrait te casser la gueule!" Edan donna un faible coup dans le siège de River se souciant pas de l'aura maléfique qui commença à se faire ressentir dans l'habitacle. " tssss, Plue n'est même pas dans ce monde de toute façon " Ce fut la dernière phrase de trop. La veine sur sa tempe était visible tant elle battait fort. Ils ne voulaient pas se la fermer ? Très bien elle s'en chargerait. Elle pilla sèchement, appuyant fortement sur la pédale de frein. Le 4x4 fit une embardée, se stoppant violemment. "Un mot ... J'entends encore un mot de votre part et je termine le travail c'est compris ?" Erza ne rigolait pas, ayant fait apparaître dans chacune de ses mains une dague plus rapidement que d'habitude. Natsu était prit de panique et d'une voix tremblante." D’accord...d'accord, on a comprit." Grey ne dit plus rien et se cale dans son banc. Edan était toujours fatigué et sans dire quoique ce soit, il se mit à ronfler pour le reste du trajet qui ne dure pas longtemps et ils furent très vite devant les portes de l'hôpital.





acidbrain


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

Newt C. Stark


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Newt C. Stark


╰☆╮ Avatar : Kit Harington

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Cri-Kee, le générateur de chance !

✓ Métier : Photographe
Événement #101 : La Maison - Page 7 42447144_296761374484093_6443722524902555648_n

☞ Surnom : Le meilleur ami du grand gardien Mushu et de la grande sauveuse Mulan ! Comment ça c'est pas un surnom ? Mais siiii
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 620

Événement #101 : La Maison - Page 7 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 21 Déc 2018 - 23:07

THE BLOOD UNDER THIS ROOF
Newt avait regardé le groupe d'un oeil distant, un peu surpris mais tout de même très rassuré que ça ne se passe pas en guerre pour obtenir le corps corps d'Ema par vengeance et haine. Manifestement, les derniers sacrifices avaient été si éprouvants que les plus énervés semblaient même découragés, et l'occasion d'enfin pouvoir rentrer chez soi devait inciter à le faire plutôt que de s'attarder davantage sur celle qui les avait enfermé.

Le photographe avait regardé River et Edan partir, heureux pour ce premier qu'il soit amoureux et en couple, car convaincu que Edan l'aidera à surmonter les souffrances qui l'ont hanté. C'était à ça que servait le vrai amour, après tout. Si Newt avait cependant une lueur de tristesse dans le regard, ça n'avait rien à voir avec River et Edan, où l'histoire passée entre lui et River, mais plutôt avec Malachai, se sentant coupable de ne plus avoir en mémoire le plus beau jour de leur amitié. On dit que c'est en perdant ce qu'on a qu'on se rend compte à quel point on aimait. Si Newt avait déjà conscience d'être très attaché à Mushu, perdre ce simple jour montrait à quel point son importance était grande dans son coeur.

Ainsi, comme tout avait l'air de plus ou moins bien se passer, l'ancien criquet semblait prêt. Prêt à serrer la main de Stanford, encore là, et de retrouver son meilleur ami en quittant la forêt, il tiqua cependant lorsque le démon se retourna de nouveau vers lui. Son regard fut triste, mais celui du photographe resta méfiant, fermé, réservé et distant. Le démon prit une nouvelle plume de ses ailes, pour de nouveau écrire dans les airs en lettres rouges.

Newt, je suis tellement désolé de ce que tu as du subir. Je ne voulais pas te faire de la peine. Je n'avais tout simplement pas le choix.

Cependant, c'est bien à l'oral que Newt répondit, volontairement. Tu devras lire sur mes lèvres si tu n'entends pas... car je ne donnerai plus de sang, même juste une goute de plume pour te parler. Je trouve que tu en as assez eu. J'ai changé d'avis sur toi, je comprends que la prison s'appliquerait davantage pour ton père qui t'a crée comme une arme. Je ne regrette pas mon indulgence, mai sje n'ai pas fait ça pour obtenir ta gratitude.

La démone le dévisagea, incrédule, avant de plisser les yeux pour tenter d'y voir plus clair, mais finissant par baisser les bras, ne comprenant pas. Alors, soupirant, elle soupira pour lui tendre la plume dans un sourire timide. Newt, lui, se retourna pour regarder autour de lui, avant de se diriger vers un buisson sur lequel il avait repéré des baies d'hiver. Il en cueillit quelques unes, pour les écraser sur sa valise, prenant finalement la plume qu'on lui tendait pour écrire sur sa surface avec l'encre de fortune que faisait la chair écrasée de la baie.

Tu dois cesser de demander le sang de quelqu'un pour communiquer. Ca ne se fait pas. Beaucoup de personnes vivent très bien avec une surdité et un mutisme, ce n'est pas grave. Désormais que tu es à Storybrooke, le sang doit cesser, c'est la condition pour que tu puisse rester sans être rejetée.

Surprise, elle se munit d'une autre plume pour écrire dans les airs.

Mais je ne sais pas comment communiquer autrement. Mon père ne m'a jamais appris... Et comme je possède la magie du sang, c'est la solution la plus facile. Mais je comprends ce que tu dis, et je ne veux pas être rejeter. Je demanderai à Ali de m'apprendre un autre moyen... C'est promis.

Newt eut un mouvement de la tête, un bref hochement qui pouvait se faire comprendre, quelque soit la façon de s'exprimer. Qu'il en soit ainsi, finit alors Newt même si elle ne comprenant rien. L'anciencriquet se tourna alors vers le Prince des royaumes de sable. Tu devras apprendre à Ema de ne pas utiliser de sang à l'avenir.

Mais pour sa part... Newt reprit plume et malette pour écrire un dernier mot.

Très bien.
Adieu désormais, dans ce cas.

Car en effet, leurs chemins pouvaient se séparer, et il n'avait pas été question que ce soit le photographe qui reste pour la démone. Ce qu'il avait perdu, il devrait prendre le temps d'essayer de le reconstruire, et ce n'était pas ici, car ceux qui restaient devaient apprendre à faire de même, de leur côté.

Et finalement, le photographe se tourna alors pour rentrer. Sans regret, sans se retourner. Un jour, il reverrait Cassandre De Tremaine. Un jour, il reverrait River Frost. S'il espérait que de telles retrouvailles se passent bien, pour le moment, il était parti chercher Malakai, glisser sa main délicate dans la sienne, rassuré de l'avoir de nouveau près de lui, avant de déposer un baiser ses sur sa joue et de le prendre dans ses bras.
(c) AMIANTE

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Mysterious ways of the heart
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76168-a-million-dreams-are-

Stanford Pines


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Stanford Pines


╰☆╮ Avatar : Harrison Ford

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : the author of the journals !

✓ Métier : Investigateur et grand scientifique
Événement #101 : La Maison - Page 7 Mini_18090306090625847

☞ Surnom : Sixer / Ash'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 611

Événement #101 : La Maison - Page 7 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 22 Déc 2018 - 21:40





The Mystery House is open
Ft. de pauvres victimes d'un bâtiment vivant


J'avais l'impression de me trouver dans ces contes de fées dont j'avais dû approfondir les connaissances lorsque je sus d'où provenait le Sort Noir qui m'avait initialement conduit ici. La citrouille se transformait en carrosse... Et la Maison en Ange. Tel semblait avoir été le miracle d'Ema qui, timide, avait repris possession de son livre qu'elle serrait contre elle comme un trésor. J'aurais souhaité que tout se termine aussi simplement pour elle comme pour nous et que nous puissions tous rentrer chez nous, mais les cris et les plaintes de River en pleurs nous rappelaient brusquement que la situation était légèrement plus compliquée que cela. Nous avions tous dû faire notre propre sacrifice... Edan fût celui qui ne s'en était toujours pas remis. M'approchant de lui accompagné de l'ange, je proposai qu'il ne perde pas de temps à se rendre à l'hôpital. Edan était blessé mais surtout, je ne souhaitais pas que d'autres le soient. Heureusement, River semblait plus anéanti que fou de rage et même si sa magie était revenue, il ne se chargea pas de congeler qui que ce soit sur place. Je préférai rester sur mes gardes, néanmoins.

"Il perd beaucoup trop de sang..."

Constatai-je en m'abaissant à leur hauteur. Ali ne put le toucher et je ne m'y risquai pas non plus, me contentant d'observer, craintif. J'avais peur qu'il ne s'en sorte pas même si le sacrifice stipulait "à l'article de la mort" et non complètement mort. C'est sur cet espoir que je m'appuyais lorsqu'Ema joua de ses compétences magiques pour soigner Edan par un don de sang. Le jeune homme se réveilla alors et le couple reprenait leur amour drôlement partagé par des inquiétudes et plaintes. Je souris de les savoir tous les deux assez énergiques pour s'énerver et pour pleurer. C'était plutôt bon signe avec tout ce qu'il s'est passé même si le tableau ne le laisse pas paraître. Ema se retournait vers Ali pour lui parler. Elle semblait si timide avec tout le monde et pourtant si douce, comme un enfant qui découvrait le monde et ses couleurs... Des couleurs bien ternes, vu ce que l'on y trouvait. Avait-elle d'elle-même choisi la forêt pour se dissimuler des autres ?

Tandis qu'Aladdin découvrait son "grand amour" (Combien de temps allait durer celui-ci ? Il fallait se préparer à tout...) et que Cassandre reprenait son chemin accompagnée d'un inconnu sorti de nul part, je me rendis vers Newt... Celui qui de nous tous restait le plus à part. Son regard s'était éteint et scrutait le sol, la forêt, Edan avant d'en venir à moi, lorsque je m'approchai de lui. Mon regard ne trahissait rien quant à la tristesse que je lui portais. J'aurais souhaité lui partager cette peine par bien des moyens mais les mots ne sortirent pas tout de suite. Une seule question me passait par la tête alors que je me souvenais qu'il avait été le premier à choisir quel sacrifice il allait faire pour donner à Ema sa forme humaine. Face à lui, je baissais la tête sans le quitter des yeux.

"Je suis désolé que tu aies dû sacrifier ce qui te rendait heureux, Newt. Tu as décidé de perdre cette part de toi-même pour faire suivre les autres. Pourquoi... Pourquoi avoir choisi celui-ci ? Pourquoi pas un autre... ?
- Je ne sais pas... peut être que c'était égoïste. Je me serais trop perdu en sacrifiant autre chose."

Sa manière de se perdre était étrange car, pour moi, le sacrifice du bonheur, rien qu'à son nom, ne m'annonçait rien de bon. À ceux qui n'avaient pas trouver le bonheur, ils ne risquaient rien. Mais Newt semblait, avant de passer les portes de la Maison, être un garçon plutôt souriant et soucieux du monde, des autres. Photographe, il ne devait être que plus sensible face à ce qui donnait de la couleur à la vie. Faire ce sacrifice, c'était devenir daltonien.

"Tu te souviens la pièce où se trouvaient nos proches ?
Repris-je alors en observant, sans trop y prêter attention, les deux couples. Tu... Tu as dit que les personnes qui étaient attachées et qui ressemblaient fortement aux personnes que nous aimions n'étaient, en vérité, que des illusions. Je marquai une pause, pensif. Plus tard, la Maison nous confirma cette hypothèse. Elle expliqua également que nos blessures n'étaient pas réelles... Et n'auraient pas d'impact sur nous. Je pense qu'il en est de même pour les sacrifices... Je pense que ce que nous avons sacrifié nous pourrons le récupérer à un moment ou à un autre."

Je me basais sur mes espoirs mais également sur mes observations. Nous n'étions pas seuls dans cette histoire et même si c'est en tant que victimes d'une Maison de sacrifices que nous nous sommes rencontrés... Nous avons appris à nous entraider. Doucement et sûrement et peut-être pas par plaisir, mais c'est déjà un début. Il fallait dire, Ema n'avait pas pris les participants les plus ouverts d'esprits pour l'aider. Certains avaient déjà un passé, certains ne s'en souciaient pas et pour tous : nous n'avions pas choisis de souffrir physiquement et psychologiquement. Pourtant, les blessures physiques furent guéris. J'en attendais de même pour celles à échelle psychologiques.

"Les blessures qu'elle nous a infligé n'étaient pas réelles. Les sacrifices ne sont pas de son fait."
- Peut-être. Relançais-je alors. Mais je sais qu'ils ne sont pas irrémédiables. Je ne sais pas ce qu'on t'a appris dans ton monde ni même ce que tu représentes là-bas... Mais je suis certain que rien n'est totalement perdu même lorsqu'on pense que ça l'est. Je retrouverais mes connaissances si je me donne les moyens d'y parvenir. River retrouvera sa lumière par le biais d'Edan. Ali retrouvera l'amour... Si ce n'est déjà le cas. Cassandre redécouvrira l'espoir dans un moment où elle s'y attendra le moins. Et toi, Newt... Si tu as perdu un souvenir qui t'étais cher à tel point que tu sembles voir le monde grisé, je suis certain que cette personne, avec qui tu as partagé ce souvenir saura combler ce vide par bien d'autres que tu n'a tout simplement pas encore vécu..." Je soupirai, plongeant les mains dans mes poches. C'est souvent comme ça que ça se passe..."

Stanley et les enfants m'avaient appris qu'il n'était jamais trop tard. Après tout ce que j'avais vécu, et je pouvais dire en avoir vécu, c'est tout de même eux qui m'ont aidé dans les moments les plus critiques. Je partageai simplement ce que j'avais appris... Et fût soulagé de savoir que le sacrifice ne me l'avait pas retiré. Newt sembla réceptif à mes espoirs puisqu'après avoir réfléchi, sous les paroles lyriques d'Aladdin en fond, il sourit puis répondit :

"Merci Stanford. Ravi d'avoir fait votre connaissance.

-Moi de même... Je suis certain que nos chemins se recroiseront. Tu me trouveras un peu plus loin J'esquissais un grand geste vers le fin fond de la forêt. J'ai un laboratoire près des frontières de la ville. Et un hôtel, optionnellement, à la sortie des bois..."

Sur ces derniers mots, River vint rappeler que nous avions un mourant à amener à l'hôpital. Il n'y avait aucun moyen de transport pour les y conduire mais le garçon semblait être prêt à le porter à pieds s'il le fallait. J'allais de moi-même proposer les services d'Aladdin qui pouvait les téléporter jusqu'à là-bas mais le simple regard noir que portait River sur lui me faisait penser que l'idée n'était peut-être pas des meilleures. Je m'abstins pendant qu'Ema s'excusait et remerciait les autres, passant un à un avec sa plume qu'elle leur laissait comme un signe de gratitude, je supposais. Certains l'acceptaient, d'autres moins... Je compris que mon tour viendrait et lorsqu'il vînt finalement, je ne pus que sourire à l'ange malgré tout ce qu'elle avait pu faire. Je continuais intérieurement de me dire que le coupable de l'histoire était plus Zeref, craint par River et Edan, qu'Ema en particulier. Grâce à sa plume, elle nota dans les airs :

"Merci beaucoup, Stanford, pour ton sacrifice. De toute les connaissances que tu as, tu m'as sans doute donné celle qui me sera le plus utile pour comprendre les humains. Et puis, tu es très intelligent, tu pourras apprendre la psychologie à nouveau si tu le désires."

J'attrapai la plume pour lui répondre :

"Je suis certain que cette faculté te sera plus utile qu'à moi. Mais il est hors de question que nous te laissons seule dans ces bois. Tu rentres avec nous à l'hôtel."

Je ne songeais même pas à ce qu'il adviendrait si elle décidait de se prendre en charge seule, avec nos sacrifices. Certes, j'avais beaucoup appris par mes connaissances en psychologies mais jamais elle ne furent abouties tant que je n'en avais pas fait moi-même l'expérience. La théorie ne valait pas la pratique et c'est pourquoi elle avait besoin d'un entourage pour l'aider à passer ce pas. De plus, elle n'était plus un habitat à elle-même et avait besoin d'un toit pour se reposer. Je supposais qu'Ali avait déjà songé à cette idée mais je préférai concrétiser avec la jeune femme ses projets futurs dont son père devait sûrement faire l'objet.

"Oh mais bien sûr que je veux rentrer avec vous. Je ne veux plus rester seule. Si...
Elle recula, baissant la tête. Si vous voulez de moi, bien sûr."

Je souriais, reprenant doucement la plume de sa main pour à mon tour écrire :

"L'hôtel est ouvert à tout le monde - ou presque. Tu verras, c'est un endroit sécurisé où des personnes différentes peuvent se retrouver comme une vraie famille. Tu ne t'y sentiras pas de trop, je te le promets.
- Et mon livre? Il faut le protéger. Il sera en sécurité à l'hôtel?"

Je ris légèrement. Après avoir passé tant de mois quant au plan de ce bâtiment, j'espérais que tout ce qui y était caché soit effectivement en sécurité. Aladdin et moi nous étions préparés à toutes les éventualités et avons pris les meilleures mesures pour que l'hôtel soit des plus surveillé et des mieux protégé.

"Il le sera. Ce n'est pas la seule chose secrète qui y serait cachée... Mais le plus important est que le moins de personne ne connaisse son existence. Moins de personnes seront au courant des pouvoirs que confèrent ce livre, moins ils chercheront à s'en emparer."

La pointe de la plume se redressa. Je laissai le message disparaître sous l'acquiescement d'Ema, puis repris une autre phrase :

"Quant à ton père... ?"


Son visage, alors, s'assombrit. Elle leva une main pour demander la plume que je laissais dans sa paume.

"Je vais continuer à le chercher. Je dois le trouver. Il doit se sentir tellement seul sans moi et sans mes frères et soeurs. Mais je vais attendre un peu avant de repartir. Je veux rester avec Ali et toi. Je veux tout apprendre de ce monde."


Au fil de ses mots, un sourire se redessina sur ses lèvres. Je repris la plume, prêt à lui répondre, mais ses bras m'entourèrent avant pour me serrer contre elle, sans quoi j'en restai figé. Théoriquement, je... Non, je ne devinais décidément pas ce que je devais faire. Patientant qu'elle desserre son étreinte pour reprendre une mine enjouée face à moi, je replaçai mes lunettes sur mon nez en toussant. Oui, elle avait bien acquis des connaissances psychologiques... Sauf que ça n'avait pas forcément l'effet escompté sur moi. Je répondis d'un vague sourire.

"Nous t'aiderons à le retrouver."

River et Edan avaient pris la route alors que je ne m'en étais même pas aperçu. Allaient-ils réussir à atteindre l'hôpital ? Je m'en inquiétai assez pour être tenté de les retrouver. Newt repartit sur son propre chemin après un dernier mot pour Ema. Une tolérance... Mais non une gratitude. Je ne pouvais pas plus gratifier la jeune fille que lui car la seule chose qu'elle m'eût apportée c'était un nouveau mystère à percer. Ce Zeref. J'avais pour ambition de tout savoir de lui dans les prochains jours mais jusque-là, je savais que nous devions déjà nous rendre à l'hôtel pour que je fasse découvrir à Stanley la nouvelle arrivante. Allais-je lui expliquer toute l'histoire ? Pouvait-il savoir ce que cachait ce livre ? Je n'osais plus lui mentir à nouveau après tout ce que nous avions vécu, et pourtant, il y a quelques minutes encore, je demandais à Ema de ne parler à personne de l'existence du livre. Ce que je ne savais pas encore, c'est si mon frère allait faire partie du lot.

"Allez, les enfants. Dis-je en faisant un signe de main. Rentrons à l'hôtel..."




codage by jacks ღ


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    I should have known better

    Mais me voici à nouveau plongé dans le même cercle à chercher les mêmes coins inexistants pour sortir d'un problème trigonométrique dont les équations x ou y ne prennent un sens qu'avec 24 autres inconnues dont je cherche encore l'identité remarquable.©️endlesslove
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79365-ne-faites-confiance-a http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79451-o-il-y-a-peu-d-amis-sur-lesquels-je-peux-compter-o-stanford-pines#963477

Contenu sponsorisé







Événement #101 : La Maison - Page 7 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Événement #101 : La Maison





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place