LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

River Frost


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6343

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Ven 4 Jan 2019 - 23:32


Perdus sur la toile

River Frost & cinq autres bugs
‘’I stand around at the digital land and no matter what I see
Everything is comin' at me in a digital reality
The whole thing's technological
It's taking me inside
A World Wide Web collectable’’


River venait d’atterrir sur la barre de contrôle d’un ordinateur qui n’était visiblement pas le sien. Tout d’abord, en se retournant, il sursauta devant un Freddy Mercury géant, mais aussi, la musique qui jouait n’avait rien du métal qu’il écoutait normalement. Il ne comprenait vraiment pas ce qui se passait, mais il ne paniquait plus. Il avait les pieds bien posés sur un sol qui, à défaut d’être réel, semblait solide. Il ne tombait plus, tout allait bien. Alors qu’une femme à l’air beaucoup trop enjoué se présenta comme étant Honey Lemon (tiens c’était pas la fille que Mich essayait de choper, ça?) le Frost tiqua sur son apparence plutôt… dessinée. Elle ressemblait encore à une femme, mais elle n’était plus humaine. Le mage de glace baissa alors le regard et il constata que son apparence aussi avait changée. Il avait reprit le corps de son monde d’origine, celui d’avant la malédiction. Même si elle ne changeait pas beaucoup de son apparence de Storybrooke, cette apparence le secoua violement, le replongeant dans ses souvenirs. Il se revoyait à Fiore, avec ses amis. Avec Natsu… Natsu, ou Edan, comme il se faisait appeler dans ce monde. Edan… Il devait absolument sortir de là. Il devait le retrouver et lui présenter ses excuses pour la crise qu’il venait de piquer. Le glaçon jeta donc un coup d’œil aux alentour pour tenter de trouver la sortie, mais il n’en vit aucune. Par contre, il remarqua ses partenaires d’infortune : Deux très jolies filles, un gars à l’air mi-intello mi-viking, et… « Une tortue? Non mais c’est quoi ce bordel? », s’exclama-t-il sans retenue. Il s’avéra alors que ce ‘’bordel’’ c’était Michel-Ange. En voyant sa tête toute verte entrer dans sa carapace, le combattant ne put s’empêcher d’éclater de rire. « Oh putain!!! Mich-Mich!!! C’est vraiment toi? Wow! Alors là, si je m’attendais à ça! J’ai pas fini de me foutre de ta gueule!!! », ajouta-t-il tout en riant.

Une fois le choc passé, tout le monde s’accorda pour aller voir sur Google s’ils n’y trouverait pas une solution pour sortir de là, et accessoirement pour soigner l’intelligence artificielle à la voix suave. Ce fut donc debout sur une planche de surf que River se rendit jusqu’au petit bonhomme mauve qui s’avéra être Google. Il devait vraiment être d’une patience sainte, ce petit bonhomme, avec tous les idiots qui cherchent des conneries sur internet… Après plusieurs malentendus, Google dirigea le petit groupe vers leur potentielle solution. En chemin, on les intercepta pour enlever les deux princesses.
« Quoi? Mais pour qui ils se prennent eux? On va devoir aller les chercher! », cria le combattant alors que son surf l’emmenait déjà bien loin des deux jeunes femmes. Détrompez-vous, ce n’était en rien un relent d’altruisme qui poussait le Frost à agir de la sorte. Ce n’était en fait que pour le bien être de ses yeux qui se plaisaient à reluquer les deux sœurs trop sexy.

Lorsque les surfs s’arrêtèrent finalement, propulsant le petit groupe dans une sorte d’hôpital, River se réceptionna avec un pied et un genoux par terre. Son poing frappa le sol pour plus d’équilibre. Il n’avait pas perdu ses réflexes du temps où il se nommait Grey Fullbuster. Il se releva et c’est à ce moment qu’un grand sarrau blanc apparu sur lui, recouvrant son torse nu. Il remarqua aussi un badge semblable à ceux des médecins épinglé à ce sarrau. On pouvait y lire ‘’River Frost – Infirmier’’. Certes, c’était bien son métier, mais il était en congé ce jour-là. Il n’avait aucune envie de rapporter du travail à la maison, ou à l’ordinateur ou… Peu importe… Levant un sourcil, il regarda autour de lui pour comprendre où ils avaient atterri. Le mage vit alors une ribambelle de petits bonshommes à la peau bleue qui commençaient à harceler Mich-Mich en lui posant un tas de questions sur ses relations sexuelles. Les mains dans ses poches, l’infirmier pouffa de rire.
« Allez, petite tortue, répond! Tu utilise souvent des sextoys? Et tu te protège? », se plu-il a ajouter juste pour rendre son ami encore plus mal à l’aise. Et tous les petits bonshommes qui ne faisaient que répéter qu’il avait un cancer. « Ah non… on est tombé sur CE genre de site… », soupira-t-il avant de rouler des yeux. Combien de patients arrivaient chaque jour à l’hôpital en pensant, non, en étant convaincu d’avoir un cancer parce que ‘’c’est Doctissimo qui l’a dit’’. « Honey! Tu ne consulte pas vraiment ce genre de site, rassure-moi. Si tu as des symptômes qui t’inquiètent, la prochaine fois, appelle-moi. Sérieux, c’est juste de la merde qu’on trouve là-dessus. », dit-il, complètement découragé. Comment une fille qui avait l’air de s’y connaitre en informatique et qui, selon Mich-Mich, était plutôt intelligente, pouvait aller sur ce genre de site stupide. « Euh... on est pas sur mon ordinateur, en fait. Nous sommes sur internet. Je crois que nous avons quitté mon ordinateur quand le virus nous a si gentiment expulsé. Elle ne voulait pas de nous trop près. En fait maintenant que j'y pense, elle a été super maligne. », répondit-elle en clignant des yeux. Ce fut au tour du combattant de cligner des yeux. Comment pouvaient-ils être sur Internet sans être sur un ordinateur? Honey coupa le flot de ses pensées en ajoutant : « Je suis docteur en astrophysique et en chimie, j'ai étudié un peu de médecine. Je ne consulte jamais les forums de néophytes ! » Elle semblait enthousiaste en déclamant ses titres et domaines d’études. L’infirmier ne put s’empêcher de sourire à son tour. « Excellente décision! Mich! Elle est bien, celle-là! Tu la garde! », déclara-t-il tout en lançant un clin d’œil à la jolie blonde.

River tenta alors de s’approcher du petit couple et du viking, lorsqu’il fut intercepté par une dame.
« Bonjour docteur, hier j'avais une boule sous l'aisselle gauche, mais aujourd'hui elle a disparu. Est ce que c'est grave ? Non parce que j'ai commencé à être vegan il y a trois semaines, alors je me demandais si c'était pas lié. » Plantée devant lui, elle insistait pour avoir une réponse. Surpris, River leva les mains devant lui et les secoua tout en reculant. « Je... Je ne suis pas docteur... Je suis infirmier... Mais ça ressemble à un petit kyste sébacé, rien de dangereux. Et ça n'a rien à voir avec le régime alimentaire, seulement avec pilosité. », dit-il dans l’espoir que la réponse soit assez satisfaisante pour que la dame le laisse tranquille. Malheureusement pour lui, la dame ne fit que hurler. « OH MON DIEU! C’EST UN CANCER! JE LE SAVAIS! » « Non non non non… J’ai dit que ce n’était rien de dangereux. C’est un bouton… Eh merde… », tenta de rectifier le mage de glace tout en secouant ses mains devant lui. Il s’éloigna à reculons, tout en gardant la femme hystérique dans son champs de vision. Lorsqu’il se retourna enfin, une adolescente se tenait devant lui. « J'ai fait des choses avec une courgette. Est-ce que je peux tomber enceinte d'un hybride mi courgette mi humain ? », lui demanda-t-elle très sérieusement. River secoua la tête. C’était elle qui devait être à moitié courgette pour ce poser ce genre de questions. Les gens sur ce site étaient tous dingues! « Non mais c'est quoi cette question? Si t'es assez grande pour te planter des légumes dans le vagin, tu dois savoir comment on fait les bébés! », dit-il, de plus en plus excédé.

River s’adressa au reste du groupe.
« On s'en va d'ici ! Ya que des tarés sur ce site! », déclara-t-il avant de tourner les talons pour partir par où ils étaient arrivés. Malheureusement, il n’avait pas fait trois pas qu’il se heurta contre une grande pancarte qui venait d’apparaitre devant lui. Sur la pancarte tenue par un petit bonhomme vert, on pouvait lire ‘’10 façons de se débarrasser des hémorroïdes, la 6ème va vous étonner!’’. Le petit bonhomme avait lu la pancarte à haute voix, avec une voix frénétique et désagréable à souhait, avant de commencer à dire « CLIQUE CLIQUE CLIQUE CLIQUE… » et ce, sans s’arrêter! Le Frost serra les poings et la mâchoire. Si seulement il avait eu sa magie, il aurait congelé tous ces petits bonshommes plus qu’énervants. Il se contenta, pour le moment, de contourner la pancarte. « Venez! Il faut sortir si on veut retrouver les deux princesses! », dit-il sur un ton empreint de colère. Mich et Honey se tenaient par la main et ils essayaient tant bien que mal de rejoindre le combattant, mais la foule des petits docteurs à la peau bleue et des idiots qui visitaient le site les empêchaient d’avancer. « Mais par où on commence pour les chercher ? Internet c'est tellement grand ! », demanda alors Honey. Le mage se fraya un chemin jusqu’au petit groupe. « On commence par sortir d’ici, on verra ensuite. Suivez-moi! », trancha-t-il. Puis, il dégagea un chemin en balançant son poing à tous les petits bonhommes qui s’approchaient d’eux. Ils étaient très mince et beaucoup plus petits qu’eux, un peu plus grands que Google, mais tout de même. Pour le combattant, c’était un véritable jeu d’enfant de les envoyer valser un peu partout. Il prenait un plaisir fou à défouler sa colère sur les tous petits docteurs. « C’est pas un peu extrême, autant de violence? », demanda Honey tout e s’inquiétant du bien-être des mini-docteur que le glaçon frappait sans relâche. « Écoute, beauté, si tu veux rester ici jusqu'à la fin des temps, c'est ton affaire. Moi, je sors et je vais retrouver la rouquine et sa sœur. », pesta-t-il d’une voix colérique. Elle accepta finalement de le suivre malgré ses méthodes plutôt barbares. « On te suit... euh... c'est quoi ton prénom ? » « River! Allez! Je vous ouvre le chemin! », répondit-il tout en frappant à gauche et à droite, dégageant petit à petit l’accès à la sortie.

Le petit groupe réussit enfin à sortir du pseudo site médical et River pu se débarrasser de son sarrau blanc. De retour sur leurs planches de surf, ils ne mirent pas beaucoup de temps avant de se retrouver au point de départ : la file pour aller voir Google. La file avança plutôt rapidement. En même temps, avec le petit bonhomme violet qui passait son temps à compléter les phrases des autres, c’était normal que les gens ne s’attardent pas. Arrivés devant Google, celui-ci reconnu aussitôt le groupe.
« Ah, vous revoilà ! Je note que vous n'êtes plus autant qu'avant. Que puis-je pour vous ? Attendez, ne répondez pas, je vais regarder votre historique ! », dit-il aussitôt. River qui était prêt à hurler sa recherche pour aller plus vite, se retrouva pris au dépourvu. « Quoi? Mon… mon… mon historique? Mais… », bredouilla le glaçon. Comment Honey pouvait-elle avoir accès à son historique de navigation sur son ordinateur à elle. C’est là qu’il comprit ce qu’elle avait essayé de lui expliquer plus tôt. Ils n’étaient plus sur son ordinateur. S’il avait été leur point d’entrée, ils étaient maintenant au cœur même d’Internet. Le Frost observa, complètement impuissant, le petit bonhomme mauve qui tournait frénétiquement les pages d’un document, qui s’avérait être son historique de navigation, avec un air TRÈS intéressé au visage. « Ce sera plutôt PornHub ou YouPorn cette fois ? Je ne juge pas vous pouvez y aller en groupe c'est pas interdit. », demanda Google en relevant les yeux vers lui. C’était pour ce genre de chose qu’il fallait toujours penser à effacer son historique. TOUJOURS! Passant sa main dans ses cheveux ébène, le démon de glace répondit rapidement. « Non non, c'est pas... Quoi que c'est très tentant ça... Non! On cherche deux filles. Une blonde et une rousse. On cherche deux filles sexy! », répondit-il, luttant contre ses envies de visiter les deux sites proposés en étant, cette fois, au cœur de l’action. Après tout, si Edan lui avait formellement interdit de coucher avec quelqu’un d’autre, lorsque le glaçon lui avait demandé sa permission pour aller sur des sites porno, le dragon lui avait simplement répondu que ‘’tant que ça reste sur Internet, ça va.’’ Et devinez quoi? Ils étaient sur Internet… River se mordit la lèvre en pensant à toutes les possibilités qui s’offraient à lui, mais il fut coupé par Google. « Ah bah si vous avez changé de bord, j'ai ce qu'il vous faut ! », dit-il aussitôt. « Quoi? Non, je n’ai pas changé de bord. J’ai toujours été bi… C’est juste que, bah, je préfère regarder… » Mais il n’eut jamais le temps de terminer sa phrase. Les surfs étaient apparu sous leur pieds et les emmenaient vers un autre site, et River avait la forte impression que les termes utilisés pour faire sa recherche ne les conduiraient pas aux deux filles disparues.

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Elsa Adargsen


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elsa Adargsen


╰☆╮ Avatar : Georgina Haig

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Elsa d'Arendelle

✓ Métier : Créatrice de mode
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 52

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 5 Jan 2019 - 17:20

Perdus sur la toile
Elsa & plein de monde
••••

Elsa était une femme qui préférait les choses simples, tangibles. Alors une aventure sur, enfin non, dans Internet, ce n'était vraiment pas quelque chose qu'elle appréciait particulièrement. Encore moins quand elle se rendit compte que comme les autres, elle avait une apparence tirée du dessin animé. Disney avait vraiment eu un don pour coller autant que possible à la réalité notamment avec les costumes, mais pour l'histoire, on repassait. C'était donc une femme avec une tresse et une superbe robe bleue qui surfait sur les données du web, suivant les autres alors qu'ils rencontraient Google.

Elsa eut un sourire en voyant sa sœur s'énerver alors qu'elle tentait d'avoir accès à la fonction recherche. Google était plus sympa quand ils n'avaient pas affaire à un système qui faisait les questions et les réponses... Un léger gloussement lui échappa quand il fut question des bonhommes de neige. Certes, Anna n'avait pas passé sa vie à lui en demander, mais la souveraine pouvait témoigner qu'enfant, Anna avait vraiment adoré leurs parties de jeu et les bonhommes de neige qu'Elsa créait alors pour elle. Mais bon, ce temps-là était révolu depuis bien longtemps et elle ne voulait pas appesantir dessus. Au moins, le moteur de recherche ne leur avait pas sorti "Je veux écouter Libérée, Délivrée"... C'était toujours ça de pris.

Puis ils reprirent leur route et Elsa se laissa distancer légèrement par les autres. Elle avait beau s'améliorer, la jeune femme n'était toujours pas à l'aise avec les gens qu'elle ne connaissait pas. Aussi était-elle bien contente malgré tout de savoir qu'Anna était avec elle. Certes, elle aurait préféré que sa sœur reste bien tranquillement avec Matthew, mais la blonde aurait menti si elle avait prétendu que la présence de la rouquine ne la réconfortait pas. Et le fait qu'Anna la rejoigne lui fit d'autant plus chaud au cœur quand trois individus les encerclèrent en les poussant pour rejoindre un autre site.

- Ils nous prennent pour les versions Disney... Tu crois que si on accepte de les aider avec ces tests, on pourra repartir ? Demanda-t-elle à sa sœur, un peu inquiète de cet enlèvement.

"Ça ira plus vite que si on essaye de leur faire comprendre par a+b qu'ils se sont trompés de version de nous." Répondit Anna.

Ce n'était pas faux après tout. Et de toute façon, c'était trop tard. Le voyage vers cet autre site n'avait pas pris très longtemps. Ils arrivèrent dans une foule compacte qui se serrait vers le centre, qui semblait être le bureau principal. Elsa serra la main de sa sœur dans la sienne. Elle était légèrement agoraphobe, le fait de cacher ses pouvoirs l'ayant poussé à se cacher de tout le monde et même si ça Storybrooke ça passait, là pour le coup, elle n'allait pas bien du tout. Et même si elle n'avait plus de pouvoir, sa peur de faire quelque chose de mal ne la quittait pas du tout.

- Mais qu'est-ce qu'on va faire ici ? S'enquit-elle, légèrement paniquée.

« Eh bien tu vas travailler, le test "Quel personnage de La Reine des Neiges" es-tu est encore très populaire malgré les années qui passent. Ensuite, on ira au shooting pour les photos promotionnelles de La Reine de Neiges 2. Comme d'hab quoi. Y a pas que le cœur d'Anna qui a gelé on dirait... » Répondit Stacey, récoltant par-là un regard noir d'Elsa.

- Un vaste programme... Les insultes en font aussi parties ? Répliqua-t-elle avec sarcasme.

Non mais ! Elle commençait à l'agacer celle-là avec ses remarques stupides. De toute façon, avec une personne qui était incapable de reconnaître les membres de leur site, on ne pouvait pas non plus s'attendre à grand-chose d'autre... Stacey ignora sa remarque mais une autre personne elle, ne l'avait pas raté.

"Eh bien, je ne sais pas si votre cerveau est gelé, mais vous m'avez l'air en pleine possession de vos moyens." Dit Belle avec un clin d’œil avant de replonger le nez dans son livre.

Elsa lui adressa un petit sourire avant de se rendre compte qu'ils les avaient amenées à l'intérieur des studios, où Blanche-Neige déclamait son texte d'une voix qui fit légèrement grimacer Elsa. La vraie version, la blonde ne la connaissait pas, mais celle de Disney, avec cette voix haut perchée, vraiment, c'était dur à supporter !

- C'est ça que vous voulez qu'on fasse ? Demanda-t-elle en désignant Blanche-Neige.

« Elle comprend vite, mais faut lui expliquer longtemps ! C'est bon Bob, je les ai ramenées, on peut réactiver la page Reine des Neiges ! » Répondit Stacey récoltant un regard noir d'Elsa alors que Bob commençait ses manipulations.

- Et on s'étonne que Disney n'ait plus autant de succès qu'avant... Avec des employés pareils, c'est sûr que la magie fait rêver. Railla-t-elle l'autre femme qui avait mis un casque pour rester en contact avec le reste de l'équipe.

« Maintenant chut, concentration ! Mandy de Philadelphie vient de lancer le test La Reine des Neiges, le suspense est à son comble » Fit la pétasse après avoir sorti sa tablette et consulter les requêtes.

Il ne fallut même pas deux minutes pour que le test soit effectué, du moins ce fut ce qu'Elsa déduisit quand Stacey la poussa derrière un rideau rouge.

« Résultats dans 3...2...1 ! A toi ! »

Le rideau se leva, laissant apparaître Elsa et le texte commença à défiler.

- Bravo Mandy ! Nous allons être les meilleures amies du monde ! Commença-t-elle à lire avant de s'interrompre. Meilleures amies ? Non impossible ma meilleure amie, c'est ma sœur. Disons juste que toi et moi Mandy, nous avons des points communs. Continua-t-elle. Tout comme moi la reine d'Arendelle, tu es une personne réservée, peureuse - Peureuse ? Ah je voudrais vous y voir vous, jeune enfant avec des pouvoirs très puissants et blessant votre sœur. C'est sûr que là, peureuse prend un tout autre sens. Ne les écoute pas Mandy, tu n'es certainement pas peureuse, mais prudente. Un peu trop prudente peut-être, mais bon, ça arrive - et tu as peu confiance en toi. Mais tu es également forte et très protectrice envers tes proches.

Hors de question de lire les commentaires tels qu'ils étaient. Parce qu'ils ne reflétaient absolument pas la réalité. Elsa n'était pas peureuse. Elle avait peur de ses pouvoirs et de ses réactions lorsqu'elle était dans la foule, mais à part ça... De toute façon ça l'amusait de rendre Stacey chèvre.

Stacey avait du se frapper le front avec le revers de sa main en tombant à genoux et en disant : « Mais pourquoi les princesses font toujours les divas et s'en tiennent pas au texte ?????? » Puis son regard se porta avec anxiété sur un écran indiquant l'activité de la petite fille sur le site.

- Les princesses, je ne sais pas, mais les reines ne prennent d'ordres de personne chère Stacey. D'ailleurs, vous êtes certaine d'être sur le bon site ? Stacey, c'est pas le nom d'une des soeurs de Barbie normalement ? Rétorqua Elsa, piquée au vif.

"Oh pardon, c'est vrai que ce qu'il y a écrit ça donne teeeelleeement envie." Rajouta Anna presque au même moment.

Elsa sourit à sa sœur puis regarda elle aussi l'écran avec l'activité de Mandy et le plateau relâcha son souffle. Et des confettis se mirent à tomber du plafond quand l'enfant lui mit un Like. Bah voilà ! Comme quoi l'originalité, ça payait toujours ! C'était donc la fête dans les studios, même si manifestement, Stacey n'arrivait pas à comprendre ce succès. Ceci dit, la fête tourna court quand la vraie Elsa et la vraie Anna du site débarquèrent.

Ooups ?


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I promess
I'll try
everything to be a better sister


Code by Beylin
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80502-let-it-snow-terminee

Honey Lemon


« Don't be Evil »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4165

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Don't be Evil »


________________________________________ Sam 5 Jan 2019 - 20:33

Honey avait le pressentiment que la nouvelle recherche lancée par River ne les mènerait pas du tout là où ils souhaitaient se rendre. Avec une requête pareille, a jeune femme pouvait assez facilement deviner vers quel type de site ils se dirigeaient et elle n'avait absolument pas envie d'aller là-bas - surtout si jamais c'était le genre de truc que Michel-Ange connaissait et s'il avait un historique sur le thème. C'était typiquement le genre de choses que Honey estimait ne pas devoir savoir. Jamais. A aucun prétexte.
Malheureusement, les surfs qu'ils chevauchaient n'avaient pas l'air équipés de système de freinage - ni de quelle qu'autre option, à bien y réfléchir. Alors ils avançaient irrémédiablement dans le couloir de navigation attribué à leur requête et semblaient même gagner en vitesse. Et si c'était quelque chose que d'ordinaire Honey recherchait volontiers, pour cette fois elle s'en serait passée. Chaque kilomètre heure gagné était autant de temps de réflexion pour son cerveau qui, bien que génial, n'était pas aussi rapide qu'une connexion internet. Sans compter qu'elle était incapable d'expliquer ce gain de vitesse sensible soudain.
Que faire ? Bien que brillante, Honey n'en avait pas la moindre idée. Tout naturellement, la blondinette se tourna vers ses comparses d'aventure :
- Je sais pas ce que vous en pensez, s'écria la jeune femme, mais j'ai comme l'impression qu'on se dirige pas du tout vers Anna et Elsa. Si quelqu'un a une idée pour nous éviter cette perte de temps, je crois que c'est le moment qu'il parle !
- Hey! J'essayais juste d'aider, moi ! s'écria River qui semblait mal prendre la remarque de Honey.
Celle-ci en était bien désolée : son intention n'avait jamais été de le pointer du doigt mais de faire fonctionner les cerveaux de tout le monde - rapidement, si possible.
- Et puis, voir des filles sexys, c'est jamais une perte de temps, ajouta le personnage d'animé.
Honey préféra ignorer ce point. De toute façon, elle n'était pas certaine que son opinion sur la question soit réellement pertinente.
Quant à River, il commençait à se fâcher. L'opération "collaborons rapidement pour trouver une solution" était un pur et simple échec.
- Et puis, avant de critiquer, attends de voir où on s'en va. Si ça se trouve, ma description était assez précise pour nous conduire aux filles...
La scientifique resta un temps sans rien dire, la mine désolée et la bouche bée. Elle se savait meilleure avec la science que les humains, mais pour le coup, elle se trouvait carrément nulle avec eux. C'était presque une première.
- Mais j'ai jamais dit le contraire ! signifia-t-elle finalement d'une petite voix horriblement gênée. J'espérais seulement qu'un brainstorming tous ensemble m'aiderait à réfléchir parce que je n'ai pas la moindre idée de ce qu'on doit faire et... disons que ça m'arrive assez rarement.
Ce n'était pas quelque chose de si facile à avouer que ça. Honey détacha son regard de River pour le reporter devant elle et noter qu'ils continuaient à prendre de la vitesse, tant et si bien qu'elle n'avait pas pu lire le dernier panneau d'indications.
- Réfléchis, Honey, réfléchis, marmonna-t-elle entre ses dents.
C'est à cet instant que le convoi en croisa un autre, à l'intersection entre deux couloirs de navigation. Il y avait un feu de signalisation, mais la jeune femme était trop occupée à penser pour y prêter attention. Elle entendit cependant très distinctement le coup de sifflet qui suivit. L'instant d'après, les surfs pillèrent si violemment que le quatuor se renversa vers l'avant. Puisqu'ils ouvraient la marche, River et Honey furent violemment percutés respectivement par Théodore et Michel-Ange. Quand ils relevèrent la tête, un autre bonhomme bleu, cette fois en tenue de policier, les toisait d'un air sévère.
- Ah bah ça fait plus trop les malins, on dirait ! s'exclama le petit policier d'internet. Ici c'est limité à 40 mégabits par seconde, vous étiez presque à 50. Alors oui, je sais, les jeunes de nos jours veulent tout tout de suite, refusent d'attendre... Je connais la chanson, merci bien et je la sens bien votre impatience à ce que la requête n'aboutisse. Ca n'empêche que c'est 40 mégabits par seconde, pas 50.
Honey papillonna des yeux avant d'adresser un sourire désolé à l'agent. Il ne sembla pas s'en apercevoir, trop absorbé qu'il était avec un scanner qu'il venait de sortir pour les analyser, manifestement.
- Voyons voir c'qu'on a là... Théodore H. Folmeiner, Michel-Ange Turtles, River Frost et Honey Lemon qui s'en vont gaiement vers un site pour adultes...
- C'est pas ce que vous croyez, monsieur l'agent ! tenta de l'interrompre la jeune femme en enviant la carapace de Michel-Ange, tellement pratique pour disparaitre et ne pas affronter cette situation si gênante.
- Oh mais moi je ne crois rien, je constate. Et généralement, je juge pas... trop. Vous allez où bon vous semble tant que vous respectez les limitations de vitesse.
C'était le moment où jamais de saisir la perche tendue. Tant pis pour cette histoire de vitesse qui augmentait sans qu'ils ne sachent réellement pourquoi. Honey se lança avant qu'il ne soit trop tard :
- Et si je vous disais qu'à l'origine nos deux amies, l'une rousse, l'autre blonde, ont disparu mais que Google a mal compris la requête à cause d'un adjectif épithète qui a perturbé son algorithme ? Si on promet de ne pas dépasser la vitesse, vous nous pourriez nous aider ?
Honey lui offrit son plus beau sourire mais cela ne suffit pas à dérider l'agent. Cependant, dans un marmonnement, il accepta d'écouter leur signalement, du moins le début dudit signalement, avant de réaiguiller leurs surfs sur un autre canal.
- Je vous envoie aux objets perdus, j'suis sûre qu'elles y sont ! cria l'agent alors que le quatuor décollait une nouvelle fois.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Anna D'Arendelle


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Anna D'Arendelle


Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 378254admin

╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 480751anna

☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1251

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Dim 6 Jan 2019 - 16:39





Perdus sur la toile

I wish i was not a Disney princess

Finalement, peut-être que l’arrivée des vrais « nous » du site allait montrer à Stacey et ses acolytes, qu’ils s’étaient bel et bien plantés de personnes. D’ailleurs, je me demandais ce qu’elles avaient fichus pendant tout ce temps. Mais, c’était pas vraiment le moment de s’interroger. L’ennuie, c’est qu’elles avaient pas l’air commode ces versions digitales. Mais honnêtement, vu l’endroit dans lequel on vivait, c’était pas ça qui allait nous faire peur :

« Wesh, elles nous volent not’ travail ! S’écria la version du site d’Elsa en préparant ses mains pour faire de la magie. C’est MON like, pas le tien, la moche ! On va voir, si le froid c’est le prix de vot’ libertée.»

Tandis-que j’étais en train de me dire, que pour des copies digitales sur un site Disney, elles n’avaient pas grand-chose de ressemblant avec nous -si ce n’est l’apparence- l’autre moi, se mit en position de combat. Avait-elle aussi, l’habitude de se battre ? C’était ce que j’étais prête à vérifier lorsque ma sœur décida de prendre la parole :

« Que voulez-vous, les gens likent les originelles pas les copies disgracieuses...Cela dit, nous n’avons jamais voulu venir. Alors on va repartir tout de suite, gardez le like en historique, je m’en fiche personnellement. »


« Bon si c’est MON like, Ok pour moi. Maintenant partez. »

C’était aussi facile que ça ? Wow eh bah comme dit le dicton « il en faut vraiment peut pour être heureux. » Je pensais pas que ce serait aussi facile. Peut-être que c’était à cause de la vie à Storybrooke. En même temps, RIEN n’était jamais simple dans cette ville, il pouvait nous arriver une tuile à tout moment. Même en allant chercher ses croissants le matin, c’est pour dire… Mais comme elles semblaient dans de meilleures disposition, peut-être était-ce le bon moment, afin de grappiller une ou deux infos concernant la manière dont on pourrait éventuellement rejoindre le groupe. Parce que mine de rien, j’avais pas spécialement envie de m’attarder ici plus longtemps. Les princesses me filaient de l’urticaire -façon de parler.

- A tous hasard tentais-je vous ne sauriez pas comment réussir à retrouver nos amis ? On a été séparé quand les cast members d’ici, ont pas su faire la différence entre vous et nous.


Les nous du site se regardèrent un instant, avant d’avoir ce qui semblerait un éclair de génie, vu la lueur qui passa dans leurs yeux. Mais, je sais pas pourquoi le petit sourire en coin qu’elles affichaient toutes les deux me disait que la suite des évènements n’allait pas, mas alors pas DU TOUT me plaire. Simple intuition, mais je préférais écouter mes intuitions. Nos doubles, elles s’occupèrent de nous entraîner vers...Je ne sais pas trop où, toute histoire de « like » semblant totalement oubliés :

« On en a absolument aucune idée »
dit Elsa 2.0

« Mais quand on ne sait pas quoi faire qu’est qu’on fait ? »
Continua Anna 2.0

...On utilise un moteur de recherche ? Bah quoi, l’espoir fait vivre. Et de l’espoir, j’en avais besoin alors que nous étions en train de nous faire kidnapper par nos versions Disney et entraîné je ne sais où. Je m’attendais au pire, lorsqu’Elsa bis ouvrit une porte, donnant sur une pièce avec mon pire cauchemar AKA, d’autres princesses Disney.

« UNE REUNION DE PRINCESSES ! » S’exclamèrent les deux autres nous.

Heure du décès, j’en savais foutrement rien mais clairement, j’allais mourir si je restait ici plus longtemps. Comment dire...Disney, avait le dont pour faire une version édulcoré du rôle de princesse. Et en plus...La plupart du temps, Disney avait également le dont de toute nous faire passer pour une bande de cruche, ne se souciant que de froufrou et trouver l’amour avec un grand A. Il y en avait qui échappaient à la règle, genre Mulan, Belle ou Merida -même si Hope avait pas non plus grand-chose à voir avec sa version dessin animé- néanmoins, j’avais qu’une envie fuir, loin très loin et ne jamais revenir.

Heureusement, dans mon « malheur » j’aperçus une figure familière, enfin...Aussi familière qu’elle puisse l’être en mode digitale. Celle d’Anya l’air autant ravis que moi si ce n’est plus d’être ici, avec une pancarte sur laquelle était écrite « I AM NOT A DISNEY PRINCESS. » Néanmoins, je préférais largement l’air mécontent d’Anya et sa volonté de se tenir à l’écart, au restant des princesses. C’est donc plus volontiers vers le canapé où elle était assise que je me dirigeais

« Pourquoi subitement je vois double ? C’est parce qu’ils vont bientôt sortir le 2ème film qu’ils se seraient dit que ce serait cool d’avoir 2 PNJ pour le prix d’un ? »


« Si j’étais toi, je ferais attention avec elle, depuis que Disney a racheté la Fox elle nous a rejoint et elle a pas l’air contente d’être là du tout. »
Dit la Anna 2.0

- On se demande pourquoi marmonnais-je

Si elle était un tant soit peu comme la « vrai » Anya, on avait une opinion commune sur l’idée d’être une princesse. Et c’était d’ailleurs pour ça, que je m’étais dirigé vers elle.

- Je ne suis pas un « PNJ » dis-je en mimant des guillemets avec mes doigts. Par un malheureux concours de circonstances on a été séparé de nos amis, et prise pour les versions d’ici. Et pour être franche ajoutais-je de manière à ce que seule Anastasia puisse entendre les « réunions de princesses » c’est pas trop mon truc.

Euphémisme du siècle. Ça nous arrivait, souvent avec Anya d’ailleurs de discuter de ça, et nos points de vus étaient grosso modo les mêmes, les vécus divergeaient juste. Elle, elle avait perdu la mémoire pendant toute une partie de sa vie, alors après avoir vécus simplement, se retrouver à remplir des devoirs « royaux » il y avait de quoi, pas forcément avoir envie. Quant à moi, j’avais simplement jamais aimé la fonction. Petite, j’avais toujours dit que je voulais être un chevalier. Partir à l’aventure, secourir des gens. Ça, c’était fait pour moi.

« Et si t’es pas un PNJ, t’es quoi ? Un admin ? Un fonda ? Un virus ?! »

- Un utilisateur digitalisé à cause d’un virus.

Afin d’éviter tout quiproquo à l’avenir, la vérité semblait ce qu’il y avait de mieux. Sans compter, que je voyais pas pourquoi quelqu’un s’amuserait à prendre mon apparence. Je voulais bien que Disney soit populaire, mais à un moment fallait arrêter avant que ça ne devienne trop bizarre.

« Eh les princesses, c’est possible ce qu’elle raconte ? »
Demanda Anastasia à la cantonade.

Évidemment, tout le monde se regarda l’air surprit tandis-que je priais mentalement pour qu’on n’ait pas encore plus d’ennuis.

« Peut-être qu’avec une imprimante 3D… » Commença Anna 2.0 « On devrait aller sur eBay »

« Je crois que ce qu’elles cherchent d’abord, c’est retrouver leurs ami. Ebay ça peut attendre. »

Effectivement, ça pouvait attendre. La priorité c’était de sortir d’ici et de retrouver le restant du groupe. Non parce que internet ça avait l’air super chouette, mais j’avais pas spécialement envie d’y rester ad vitam aeternam quoi. Donc si on pouvait de nouveau être avec les autres afin de continuer à chercher une solution pour dégommer le virus informatique grâce à qui, nous avions tous été envoyé ici moi j’étais absolument pas contre. J’étais même à 100 % partante.

« Ah vous êtes venu avec des copies de Kristoff et Olaf ? »


Pas vraiment non. Kristoff on s’était revu une fois, quand je lui avait fait comprendre que je l’aimais bien mais pas de la manière dont lui le voudrait et Olaf, je savais de source sur qu’il nous avait pas accompagné étant donné que je ne savais pas DU TOUT où ils se trouvait, On était entré dans la sixième année suivant le levé de la malédiction, et toujours aucune trace de lui. C’en était déprimant. Mais lui, je lui en voulait pas contrairement à Jack.

- Malheureusement, Kristoff et Olaf sont restés là où on était, c’est...D’autres amis. Et on aurait VRAIMENT besoin de les retrouver. On était en route pour un site indiqué par Google afin de se débarrasser d’un virus informatique.

Je pouvais pas leur dire, comment était la réalité à Storybrooke. A savoir, qu’en plus de ne pas savoir où se trouvait Olaf, Kristoff et moi on était pas ensemble. J’étais pas sur de comment, ça allait être accueillit. Donc dans le doute, mieux valait s’en tenir au strict minimum. J’avais parlé de dire la vérité, pas de raconter ma vie en long en large et en travers en entrant dans les détails.

« Oh mais dans ce cas c’est très simple ! » S’exclama Belle « Pourquoi ne pas aller demander à Google ce qu’indique l’historique de recherche de vos amis ! Ensuite il suffit de demander à aller sur le même site. »

Effectivement, dit de cette manière, ça avait l’air simple comme bonjour. Mais entre ce qui était dit et la réalisation, rien ne se passait jamais comme on l’aurait voulut. Puisque que quelqu’un était en train de tourner la clé dans la serrure de la porte, nous enfermant dans la salle des princesses. Non mais en même temps, QUI ne prends pas la clé de ce genre de truc ? Je sais pas moi, ça me semblerait logique d’avoir la clé avec soit. Mais non. Pour un peu, je me serais tapé le front avec le plat de main, tellement ça me semblait absurde.

- Je suppose qu’il n’y a pas d’autres sortie

Mon double me regarda l’air désolé, puis décida d’aller tester la porte histoire de voir si c’était bien fermé. Je lui aurait volontiers dit de pas perdre son temps, parce que généralement quand on fermait une porte à clé, il y avait pas trop de moyen de sortir. -exception fait du crochetage de serrure et du défonçage de porte- De toute façon comme je m’en doutais, la porte était bel et bien fermée et il était donc impossible de sortir.

« Euh pourquoi on est enfermée ? » demanda naïvement Anna 2.0

« Deux fois, plus de tests La Reine des Neiges en simultanée, vous croyez réellement qu’on va laisser passer une chance pareille ? »
répondit Stacey

Et moi, j’allais sûrement pas laisser passer la chance, de lui exprimer clairement ma façon de penser. Et ce ne serait pas fait autour d’une tasse de chocolat de manière diplomate. Ils connaissaient pas le code du travail sur Internet ? On pouvait trouver de tout, j’étais certaine qu’on pouvait trouver des services d’avocat en ligne. Ça, ou j’allais m’occuper moi même de faire comprendre aux princesse qu’il fallait pas dire « amen » à tout ce qu’on leur demandait de faire -enfin obliger serait un meilleur verbe que demander- en tout cas, ça faisait naître en moi, une indignation telle que je n’en avais plus connus depuis l’époque où mes parents avaient décidé qu’au cas où Elsa, arriverait jamais à maîtriser ses pouvoirs, je ferais une super candidate au poste de souveraine d’Arendelle. Cette bonne blague. Comme si moi, qui avait déjà pas hyper envie d’être une princesse, avait en plus envie de se taper le boulot d’une reine.

- Attendez vous les laissez VRAIMENT vous traiter comme ça ? Dis-je en me tournant vers les princesses

« Le site a changé d’admin depuis quelques semaines, ça doit être pour ça. Mais je pense que quand le nouvel admin verra les premiers Kpis qui seront excellent, ce sera plus relax pour tout le monde. En attendant, il faut vous ramener chez Google. Une idée ? »

Si elles acceptaient, de se laisser faire sans rien dire je pouvais rien pour elles. Tant pis, si elles voulaient rester toute leur vie à faire des test à la con. C’était leur problème.

- Défoncer la porte ?
Proposais-je

C’était peut-être une technique de bourrin, mais au moins je savais qu’elle serait efficace. On était suffisamment, pour pouvoir le faire sans trop de soucis. Encore, faudrait-il qu’elles restent pas là à se tourner les pouces pendant qu’on ferait le boulot avec Elsa.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Great clouds roll over the hills
But if you close your eyes, does it almost feel like nothing changed at all ? And if you close your eyes, does it almost feel like you've been here before ? How am I gonna be an optimist about this?


Michel-Ange Turtles


« Pas de main,
pas d'arlequin ! »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Maire de Storybrooke
Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 Maire

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2312

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Pas de main,pas d'arlequin ! »


________________________________________ Lun 7 Jan 2019 - 8:36


Ici ça fait peuuuuuur






Regardant autour de lui comme un nouveau né, Michel-Ange observa le tunnel de navigation. Ses grands yeux se posèrent sur le trafic à de multiples reprises. Il n’y en avait vraiment pas beaucoup. Passant sa main à quatre doigt sous son menton d’un air rêveur, il se demanda s’ils attaquaient Pizza Hut ou Domino’s Pizza, quelles en seraient les conséquences… Ca devait être le Paradis, ce genre d’endroit. Que des Pizzas. Et Honey avec lui. Il pouvait resté ici pour l’éternité, si ses amis le rejoignait. Finalement, le petit groupe arriva à destination. Face à eux, de vieilles grilles en ferrailles, imposantes et rouillées leur faisaient face. De chaque côté, un pilier en marbre était dressé, l’une à l’effigie de Bill Gates, l’autre à effigie de Steve Jobs. Un courant d’air passa devant les grilles et ces dernières se mirent alors à grincer. Sursautant face à ce spectacle macabre, Michel-Ange prit son courage à deux mains et se ratatina discrètement derrière Honey. Par dessus l’épaule de cette dernière, Michel-Ange pouvait lire « Objets trouvés – Cimetière du Net »

« Si y’a un problème, je te couvre ! »
dit-il confiant.

Gardant une main sur l’épaule de Honey en guise de bouclier humain face aux fantômes, une de ces grandes phobies, il mit sa deuxième main sur son nunchakus. Prêt à briser la couenne de n’importe quel fantôme, même gentil. Même Casper. Honey poussa la porte un peu plus convaincu que lui. Ces dernières grincèrent dans un bruit glaçant. Michel-Ange lui, s’arrangea pour être situer au milieu du groupe, de tel sorte que si jamais on attaquait l’arrière garde, il ne prenne pas le premier.

« Je suis vraiment pas sûre qu’Anna et Elsa soient ici, mais puisqu’on y est, autant vérifier. »


Passant les grilles, le spectacle était à la fois magnifique et désolant. Plusieurs objets étranges étaient entreposés ça et là. Des vieux panneaux, anciennes enseignes des géants d’internet étaient également là. Un énorme logo « MySpace » était couché sur le côté, grésillant. Sur sa gauche, un autre logo « Skyblog » grésillait lui aussi de rouge. Un message était marqué dessous : « Toi oci vien fer un skyblog pour comenté té ami ». Se serrant un peu contre Honey, pas pour en profiter mais bien par crainte, Michel-Ange regarda à gauche et à droite très rapidement. Enjambant un vieux panneau publicitaire « Itineris devient Wanadoo ! Dix heures d’internet par mois ! », Michel-Ange remarqua que sur sa droite, plusieurs tombes étaient aussi visible. Plus ou moins entretenus, on pouvait lire « CaraMail », « Copains d’avant »…

« On pourrait aussi plus avancer du tout ! Ca fait peur ! Oh, MySpace ! On dirait qu’on est dans une sorte de vieux cimetière du web… Du moment qu’on va pas sur le darknet avec des pédophiles déguisés en inspecteur gadget moi ça me va... »


« Anna ? Elsa ? »


Devant la tombe « MSN Messenger », Michel-Ange lâcha Honey pour effectuer un petit salue militaire, en signe de respect envers cet ancien géant du Web. En guise de remerciement, la tombe se mit légèrement à vibrer, comme un vieux wizz  d’outretombe. Portant une main à son coeur, Michel-Ange hésita à pleurer. Puis il se décida à faire comme Honey. Cherchez les deux sœurs.

« Anna ? Elsa ? Honey ? Ah, non t’es là. »


La peur de la voir disparaître faisait qu’il la cherchait tout le temps des yeux. Soudain, Michel-Ange tourna la tête. Il lui avait semblé entendre des branches qui craquent. Comme si quelqu’un était en train de s’approcher d’eux à pas feutrés. La tortue se colla alors à Honey. Mais vraiment très collé. Ses mains passèrent même autour de sa taille, et il commença légèrement à trembler.

« Tu as entendu ? »


« Oui j’ai entendu. C’était quoi d’après vous ? »


Elle semblait s’adresser à tout le monde. Mais Michel-Ange ne fit pas attention aux autres. Dans son fort intérieur, il espéra même que si un monstre attaquait, il serait le dernier à être mangé.

« C’est peut être Wanadoo… Ou pire, le Minitel... »


A dix mètres d’eux, le bruit s’intensifia, et deux yeux jaunes apparurent des ténèbres. Si Michel-Ange avait pu se cacher DANS Honey, il l’aurait fait. Les pupilles le fixèrent d’un air intense.

« Honey…. Tu te rappelles quand je te disais que j’étais courageux…. Bah j’ai menti. »


Ils allaient mourir, c’était certain. Autant avouer tous ses pêchés avant de trépasser.

« C’est pas grave. Moi aussi j’ai vécu des expériences plus rassurantes que celles-ci. »


Soudain, un aboiement se fit entendre à l’endroit où se situaient les yeux. Les yeux de Michel-Ange s’écarquillèrent et il se détacha de Honey d’un geste électrique. Il avait compris. Toute trace de peur ou de crainte disparurent, il avait compris.

« OH MON DIEU C’EST LYCOS !!! Un des tous premiers moteurs de recherche !!! Tu lui demandes d’aller chercher, il rapporte ! On peut retrouver Elsa et Anna avec lui !! »


De manière énergique, il tapa sur ses genoux.

« ICI LYCOS ! »


Le chien lui sauta littéralement dessus. Tout le monde l’avait peut être oublié, mais pas le jeune Michmich qui était en lui. Lui faisant plein de caresse, un truc se passa entre eux. Intérieurement, il prit la décision de le ramener hors d’ici. Après tout, il avait toujours voulu un chien. Et ce superbe labrador noir qui rapporte plein de truc cool avait sa place dans la coloc et à la Mairie. Le caressant, trop content de s’être fait un ami, il dit à Honey.

« Il a été abandonné au profit de Yahoo puis de Google. Mais il était très performant. Faut voir ce que ça a donné d’ailleurs... »


Leur dernière recherche google lui était encore resté en travers de la gorge. Honey s’accroupit pour caresser la tête de Lycos qui lui léchouilla la main.

« Il est troooooooooooop mignon !! Ca n’a jamais existé sur Terre 2. Ou alors il y a au moins 70ans ! »


Ignorant la remarque qui le fit sentir très vieux, Michel-Ange répondit :

« Le meilleur moteur de recherche du monde... Bien, y’a rien ici. On emmène Lycos. »


Il avait dit ça d’un air sûr de lui, confiant et serein. Michel-Ange le Maire Super Dirigeant et Confiant était de retour. Ce groupe avait besoin d’un meneur, et ça serait lui. C’était certains. Marchant fièrement avec Lycos et Honey, il bomba le torse pour se donner un air important.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

       

Stupid Dog, Stupid Boy!
 
“Lycos n'est pas idiot. Ce sont ceux qui le pensent qui le sont.”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Théodore H. Folmeiner


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Théodore H. Folmeiner


╰☆╮ Avatar : Sam Claflin

Ѽ Conte(s) : Dragons
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Harold le fils du chef viking

✓ Métier : Chef viking /Colonel dans l'US FORCE & Ingénieure aéronautique et PDG de la société Airgoon & Instructeur de vol
Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 1dLaZuV

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1112

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 7 Jan 2019 - 23:44



❝Perdus sur la toile❞
Théodore & pleins de gens


Théodore n’avait rien dit depuis le début de l’aventure, et pour ceux le connaissant, cela n’avait rien d’étonnant. Pas forcément bavard, tout dépendant de la situation, il préférait analyser et débattre intérieurement plutôt que d’adresser la parole à des inconnus. Où très connu pour le cas de Michel Ange. Il s’était retenu de se jeter sur lui pour lui en coller une, comme il l’aurait fait à l’appartement pour lui avoir envoyé ce stupide message. Déjà que la blague en elle même était naze, en plus, elle contenait une chose qui l’avait envoyé dans les limbes de son ordinateur. Et puis, le voir paniquer, lui avait fait comprendre que ce n’était pas le moment pour l’engueuler, les cours de Candice sur l’appréhension du genre humain lui servait enfin. Il n’était pas doué avec les autres, il préférait rester en compagnie de dragons, reptiles où autre animal à écaille plutôt que d’offrir le plaisir d’une conversation. Il s’améliorait cependant, faisant des efforts depuis des années, poussés par Jamie et maintenant Candice à s’ouvrir plus au monde qui l’entourait. Or, là, il n’en avait pas envie, observant plutôt les alentours. De plus, le passage dans doctissimo l’avait assez chamboulé. Dès que les petits bonhommes en blouse blanche s’étaient approchés de lui, une angoisse sans précédent l’avait saisi. Il n’aimait pas les soignants, il n’aimait pas le milieu hospitalier pour y passer la moitié de son temps et malheureusement il était soumis à une paranoïa aiguë concernant les maladies. Là aussi, il s’était amélioré. Il n’hurlait plus à la moindre occasion qu’une pandémie allait se déclencher si Jamie ne faisait pas la vaisselle. Il ne criait plus sur Michel-Ange quand ce dernier avait le genou écorché et qu’il ne s’était pas désinfecté, et il avait arrêté de penser qu’il allait mourir à chaque fois qu’il attrapait la grippe. Alors qu’à côté de ça, Monsieur s’amusait à se taillader pour faire un costume. Un vrai paradoxe ce garçon. Néanmoins, dans l’antre des maladies imaginaires, le cerveau bien trop fertile du jeune homme s’était mit à marcher à toute vitesse. Et si le virus qui les avait amené ici, allait aussi les infecter et faire des réactions étranges avec leurs tissus biologiques ? Comme dans ce film d’horreur, Robot, avec ce virus venu de l’espace infectant les intelligences artificielles pour les pousser à dominer le monde et à se greffer des parties d’êtres humains sur leurs corps robotiques. Il lui avait fallu une bonne dose de discussions internes, entre l’intello et le viking pour qu’il arrive à se calmer, qu’il n’allait pas attraper le cancer des ongles de pieds juste en surfant sur le net. Heureusement que la voix de Livio avait aussi résonné dans son esprit, le médecin ayant joué un rôle assez important dans la gestion de sa peur des hopitaux. Il le soignait depuis assez longtemps maintenant pour savoir comment faire avec lui, l’apaiser, et la mémoire de Théodore avait ressorti les mots qu’il lui disait lors de ses séances pour pouvoir avancer plus rapidement.

Cependant, la suite n’était pas des meilleures augures pour l’ancien viking qui avait d’ailleurs retrouvé son apparence originel, aimant particulièrement sa veste en fourrure. Si les maladies étaient une chose qui l'effrayait assez comme ça, que dire des rapports humains, et surtout des rapports sexuels. Encore plus complexe, il n’était pas vraiment effrayé par, mais considérant tout simple que le sexe n’était qu’une distraction dont il ne pouvait pas se permettre. A chaque fois cela avait été un désastre et il en avait plus que marre de subir les affres de son corps. La décision qu’il avait prise était radicale, mais il espérait qu’elle marcherait. Néanmoins, il ne l’avait pas encore faite, alors aller se balader dans un site pour adulte ne lui convenait guère. Pas qu’il n’aurait pu y résister, plutôt que son esprit aurait enregistré les images qu’il aurait vu, les décortiquant, les analysant, pour les reproduire dans la création de fantasme avec une certaine blonde, et ça, c’était hors de question. Déja qu’il ne comprenait pas pourquoi il réagissait à l’instinct avec elle, il ne manquerait plus que ça … même si le ver était déjà dans la pomme, pauvre petit viking. Heureusement pour lui, et sans doute aussi pour Honey, n’aimant pas tellement qu’une demoiselle tombe sur ce genre de chose, la police les stoppèrent dans leurs élans. C’est vrai qu’il avait senti la vitesse augmenter, mais il ne s’en était pas préoccupé. Il retrouvait légèrement les sensations qu’il avait quand il volait avec Krokmou, et rien que pour ça, il appréciait de se retrouver prisonnier du réseau. Il hocha la tête derrière Honey, appuyant ses dires. Finalement, il remarqua que les canaux étaient changés et son soulagement fut grand, un fin sourire apparut sur son visage. Mais il ne dura pas, le perdant bien rapidement en voyant l’entrée du cimetière. Intello ou non, Théodore était avant tout un viking, et même si la malédiction de Régina avait réussi à dissocier les deux personnalités, il ne restait pas moins qu’il avait été élevé dans tout un tas de légendes dont les morts avaient une place de choix dans le respect des anciens. Déglutissant, il essaya de faire le moins de bruits possibles, contrairement à son colocataire. “Mort virtuelle ou mort réelle, cela ne se fait pas.” Il avait murmuré dans sa barbe, regardant les noms écrits sur les tombes. Oh qu’il était loin le temps où il avait eu un myspace où un blog sur la construction de maquettes d’avions. Quand il entendit le bruit étrange, un frisson parcourra sa peau pixelisée. Il fallait sortir d’ici. C’était clair comme de l’eau de roche que les soeurs d’Arendelle n’étaient pas là.

S’approchant de Michel-Ange et Honey, il fit une petite moue sceptique en entendant son ami prononcer le verbe emmener. "Effectivement Lycos peut être un bon moyen pour récupérer Anna et Elsa mais je ne suis pas certain que le sortir de cet endroit soit une bonne idée ... cela va avoir de graves répercussions vous savez ..." Après tout, ce chien faisait parti intégrante de l’endroit, étant sans doute une ligne de code. Que pourrait il se passer s’ils le sortaient des grilles de l’endroit où on l’avait mit. S’il était là, c’était pour une bonne raison. " Du genre ? Faire caca sur ton lit?” Clignant plusieurs fois des paupières, Théo’ fit comme s’il n’avait rien entendu, préférant se tourner vers Honey qui caressait toujours le chien. “A quel genre de répercussions penses tu ?” "Je ne sais pas trop,peut être réveillé d'anciens virus où réveiller des trackers espions qui ne seront pas nos amis ... Même si dans cet environnement personne ne l'est vraiment" A vrai dire, il ne savait pas trop. Lycos se trouvait quand même dans un endroit abandonné, il pouvait contenir encore certaines choses en lui. “Ce n'est pas très logique, je pense. Un ancien moteur de recherche n'a rien de similaire à un virus. Je pense qu'il a été oublié à cause de son obsolescence, pas de sa dangerosité. Comme c'est le cas pour les autres choses.” Certes, la jeune femme avait raison, ce n’était pas un virus, mais il pouvait peut être en contenir. Il allait rajouter autre chose quand le débat s'emballa comme un disque rayé, tout le monde parlant en même temps.. “Personnellement, j'aime pas les chiens, alors vous le gardez ou vous le laissez ici, mais s'il vient me traîner dans les pattes, je vais m'arranger pour qu'il ne soit plus seulement "oublié " "Il est pas plein de virus. PAS plus que Google qui vend tes données à ta mère pour savoir ce qu'il faut t’acheter à manger le soir banane et puis River bien parlé !."Mich... Tu sais que ma mère est morte alors ferme ta gueule, tu ne sais même plus ce qui se dit..." Croisant les bras sur sa poitrine, Théodore secoua la tête, sentant la moutarde lui monter au nez. Au moins la phrase qu’il avait balancé avec sa froideur habituelle avait eu le don de faire taire tout le monde, Honey le regardant d’un air désolé. Se tournant, marchant vers les tombes, il reprit son propos. "On ne sait jamais ce qu'il peut encore receler... de plus regarde... on a failli se faire arrêter pour excès de vitesse alors si on le prend cela pourrait s apparenter à du vol... ou même pire... À de la profanation de tombes"" En fait le problème il est la ! T es superstitieux !" “Comme si tu ne l’avais jamais remarqué idiot ! Tu crois que c’est Lalie qui fait brûler de la sauge dans l’appartement ?” Il avait parlé un petit peu plus fort qu’il ne l’aurait voulu. Mettant les mains dans ses poches, il poussa un grand soupir, tandis que Michel Ange se tournait vers Honey, qui était assez dubitative face à la tournure de la discussion. “S’il reste, moi aussi !” Le chien, qui visiblement avait comprit que l’on parlait de lui, faisait des grands yeux tristes, suppliant de devenir amis avec cette bande d’inconnu. Théodore aurait bien voulu le prendre aussi, son coeur étant plus réceptif aux suppliques d’animaux qu’à ceux des humains, mais il ne pouvait pas s’empêcher de penser que c’était mal, pour un tas de raisons illogique, ce qui l’énervait encore plus. "On touche pas aux morts c'est comme ça ! Moi je ne suis pas d'accord mais venez pas vous plaindre si le complot nous tombe dessus" Puis après tout, ils faisaient ce qu’ils voulaient, il n’y avait pas de chef pour décider qui devait faire quoi. Théo’ se fichait bien de commander, ayant assez à faire avec son clan à Storybrook. Il n’avait juste pas envie que quelque chose de mal arrive à Michel-Ange et sa copine, mais ils étaient assez grands pour prendre leurs décisions eux même. “Ça va ta gagné. Je le ramène.”

La tortue attrapa le chien par le collier pour le poser là ou il l’avait trouvé, le laissant disparaître dans les ombres, avant de revenir tout en boudant. Poussant un soupir, il donna une petite tape amical dans le dos de son ami. "Ecoute, si tu veux un chien on en prendra un en rentrant ! Après tout je ne t ai pas encore offert de cadeau pour ta victoire et on sait que tout bon président à un chien ! Et Lalie à Godzilla, tu as bien le droit d’avoir ton animal." Voyant qu’Honey s’approchait de lui, Théodore se décala un peu, pour leur donner plus d’intimité, détournant même le regard. “Mich! Comment tu t'écrase devant l'échantillon de viking??? Je t'ai pas élevé comme ça ! Faut te battre mon gars…” Lentement, Théo tourna la tête vers River, lui lança un regard noir alors que sa voix glacée résonna dans le cimetière.“Un soucis le nudiste ?” "Bon, encore un viking qui me déteste... C'est rien contre toi, j'essayais juste d'aider Mich-Mich. Alors tu descend de tes grands dragons..." Levant un sourcil, assez étonné, la curiosité l’emporta sur son égo’. “Quel autre viking ?” Cependant, Michel-Ange choisit ce moment pour faire sa Drama Queen, croisant les bras, et regardant tout le monde. " Honey elle me comprend ELLE c’est pour ça que je l'aime." Un silence s’installa, alors que la tortue se rendit compte de ce qu’elle venait de dire, devenant aussi rouge qu’une tomate, tout en s’adressant à River. " Je suis un homme libre je fais ce que je veux nah.” Puis sans laisser le temps de réponse, il enchaîna avec Théo’, qui le fixait, sans aucunes émotions sur son visage. “Te fatigue pas j'ai compris. Le chien c'est une métaphore. C'est moi que River veut tuer et c'est moi que tu veux abandonner." Pour toute chose, le viking poussa un énorme soupir, tout en ébouriffant ses cheveux. Heureusement Honey était là, toujours entrain de le réconforter, la tête sur son épaule. “Je suis vraiment désolée que tu sois triste. J'aimais bien aussi ce petit chien.” Se détachant de son compagnon, elle prit une inspiration pour parler aux deux autres. “Je crois qu'avec toute cette discussion globalement stérile, si Anna et Elsa avaient été là, elles nous auraient entendu et seraient venues.” “Je voudrais bien aider, mais on critique toujours mes idées…” Tendant la nuque pour voir derrière la jeune femme, Théo’ hocha la tête sans se soucier de ce qu’avait dit River. Le cimetière n’était pas si grand que ça, et avec le raffut qu’ils avaient fait .. “On devrait y aller, internet est grand et assez peu aimable, faudrait pas qu'il arrive une tuile aux filles.” Ça c’était sûr … avec tous les pervers qui rodaient sur le net, il ne manquerait plus qu’ils soient pris en chasse par un détraqué sexuel, ou un détraqué tout court. “Hum ..il faudrait peut être faire des associations comme Google pour les trouver. Il a pu se baser sur ce qu'elles aiment où ce qu'elles avaient en tête pour les faire bouger ?" “Oh oui ! c’est très intelligemment pensé ! Bravo Théo’!” Honey fut prit d’un véritable enthousiasme sincère à la suite de la proposition du jeune homme, qui lui fit juste un petit sourire, peu à l’aise avec les démonstrations de ce genre, contrairement au viking en lui, tandis que Michel-Ange avait les yeux humides, digne d’un chien battu au moment où les grilles du cimetière se referment dans un bruit sourd.


©️ Pando


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Broken Mirror ☾ Shadows of heart
It's that daily routine, but ya'll knew that. Step up in the building asking "who dat? It don't matter what you doin' 'cause we do laps That's new facts ! We get in without an invitation. Sound travels and the ground shakes. Our society has got us on the wild chase with the loud bass. We're moving at our pace.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79369-on-est-des-vik http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79377-trois-millenaires-de-traditions-balayes-en-une-seconde-grace-a-qui-a-bibi-theo-le-viking#959776 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey

River Frost


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6343

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Mer 9 Jan 2019 - 2:29


Perdus sur la toile

River Frost & cinq autres bugs
‘’I'm going digital
Completely digital
Now I'm invincible
Let's all get digital’’


Dans le cimetière du web, River avait exploré, mais sans plus, sachant que tous les souvenirs qu’il pouvait avoir des choses se trouvant là lui venaient de souvenirs induits par la malédiction. Dans son monde, Internet n’existait pas, tout simplement parce que ce n’était pas utile. On communiquait par lacrimas et c’était bien plus efficace. Jamais, à Fiore, on avait vu une lacrima avec des bugs ou qui perdait le signal. On avait donc introduit le concept d’Internet dans son esprit avec la malédiction. Il se souvenait d’avoir utilisé MSN, notamment pour discuter avec Aguistin ou pour draguer sa sœur, mais dans les faits, il ne l’avait jamais réellement utilisé. La plateforme de clavardage était morte avant la malédiction. Alors ce pauvre MSN, que le Frost salua solennellement en compagnie de Mich-Mich, il ne l’avait jamais vraiment connu. Tout comme ce cher CaraMail, paix à son âme, pour lequel il se souvenait avoir développé une addiction. Cette malédiction rendait les choses tellement étranges. Elle lui avait donné des souvenirs, lesquels avaient induits des sentiments, alors que tout était faux.

Errant toujours dans le cimetière, qui s’apparentait plus à un dépotoir qu’à un véritable cimetière (quand il raconterait ça à Agui…), un chien vint les rejoindre. Lycos qu’il s’appelait. La malédiction ne l’avait pas gratifié d’un quelconque souvenir de ce cabot, alors River n’avait pas les même sentiments à son égard que Mich. Lui, il en faisait peut-être un peu trop. Il était prêt à rester sur place avec le chien plutôt que de l’abandonner là. Il le voulait tellement que même le combattant, qui pourtant n’aimait pas les chiens, ne s’y opposa pas. Ce fut le viking qui décida de mettre son veto. Et la tortue qui s’écrasait devant lui… Comment pouvait-il se laisser faire de la sorte. Évidemment, ne contrôlant pas son impulsivité, le Frost avait insulté Théo qui avait répliqué au quart de tour. Et un autre viking sur sa liste d’ennemis… Pourquoi pas? Mais lorsqu’il en fit le commentaire à Théodore, celui-ci se calma, lui demandant tout simplement de quel viking il parlait. Pris au dépourvu, le mage de glace se calma aussi.
« Heu… Bah… Krane… Je ne peux pas croire qu’il ne t’a jamais parlé de moi. Il me déteste tellement, je suis certain qu’il se lève la nuit juste pour me détester. Et c’est réciproque, crois-moi… Et Brunhildr… On s’entendait bien quand on se voyait pour baiser, mais depuis qu’elle est avec l’autre gars, l’anglais, c’est plus pareil. En fait, je crois qu’elle n’a pas apprécié que je débarque chez elle tout nu… Mais bon… Moi, je préfère les dragons… Ils ont un caractère plus féroce que les vikings, mais au lit, c’est vraiment incroyable! », ajouta-t-il, le sourire aux lèvres. C’était bien River, ça. Depuis qu’il avait sacrifié sa lumière à un démon, trois mois plus tôt, il ne contrôlait plus du tout ses émotions. Il passait d’un extrême à l’autre en une fraction de seconde. « Les affaires de sexe ne m’intéressent pas et je préfère me faire ma propre opinion sur les personnes cités, même si je n'apprécie guère le genre humain. » Sa voix était plutôt neutre, son regard scannant le brun de la tête au pied. « Quand à Bru, elle est assez grande pour choisir son partenaire. Je n'ai à m'en mêler que si cela met le clan en danger. » Théo poussa un long soupire. A vrai dire, ce n'était pas la jeune femme qui posait des problèmes, mais plutôt son frère. Il appréciait Krane, mais ce dernier avait beaucoup de mal à se fondre dans la société du 21e Siècle, et c'était lui qui disait ça. « Moi aussi je préfère les dragons, or je pense que nous ne parlons pas forcément de la même chose. », ajouta-t-il. Le glaçon leva un sourcil. « Comment ça, on ne parle pas de la même chose? Un dragon, c’est un dragon, il ne doit pas en exister des milliers… Bon, en même temps, j’en n’ai jamais vu en vrai, seulement le fils d’un dragon. Ce qui fait de lui un demi-dragon… », ajouta-t-il, songeur. Puis, il se mis à rire. « Mais je ne te conseille pas de l’appeler demi-dragon parce que, crois-moi, sa moitié dragon va te déchiqueter! » Finalement, l'exhibitionniste s'avéra être plus intéressant que Théodore l’avait prévu. « Bien sur que si, il en existe des milliers. Je n'en ai recensé que 248 espèces, mais je suis persuadé qu'il y en a bien plus. » Il lèva la tête, assez fier de son exploit. « Mon clan était chasseur de dragon, mais je n'ai jamais apprécié ça, alors j'ai fais changé trois millénaires de traditions. » River ouvrit de grands yeux. Un autre chasseur de dragon se trouvait à Storybrooke. Edan allait être fou de joie. Le viking se pencha vers lui, comme si c'était un secret. « Il se trouve que je parle aux dragons, ce qui s'avère pratique en temps de guerre, alors ne t'en fait pas, je sais comment faire avec eux. On ne m'appelle pas Maître Dragon pour rien. » Wais, bah le combattant aussi savait parler au dragons. Et il savait faire bien plus que leur parler aussi… Époussetant sa veste en fourrure, Théo esquissa enfin un sourire. « Mais pour revenir à ta phrase, on ne parle pas de la même chose car tu parles de sexe, et d'humain tandis que moi je te parle de créatures légendaires. » Le mage de glace sourit de plus belle. « Ça parait que tu n’as jamais couché avec un dragon. ÇA, c’est légendaire! Et puis, ici, tout le monde est humain. Même les tortues… Alors ça ne change pas grand-chose. Mais il faudrait vraiment que tu rencontre mon copain, Edan, fils d’Igneel, roi des dragons de feu. », lui dit-il fièrement, se gardant bien de lui expliquer qu’il maitrisait la magie anti-dragon. Puis, il tendit la main au viking. « Au fait, moi c’est River Frost. », dit-il en espérant que Théo accepte de le revoir lorsqu’ils seraient de retour à Storybrooke. Si Edan pouvait le rencontrer, ils pourraient parler de dragons ensemble, et il serait heureux. Et c’est tout ce que River voulait, rendre son amour heureux. Théo accepta sa poignée de main. « Oui je sais. Le policier l'a dit tout à l'heure, pas besoin que je me représente. », ajouta-t-il sans aucune méchanceté, tout simplement pragmatique. Le démon de glace, n’ayant plus aucun filtre émotionnel, le fusilla du regard et partie rejoindre Honey et Michel-Ange.

River savait très bien, au fond de lui, que le viking n’avait qu’énoncé un fait, mais c’était plus fort que lui. Il n’arrivait tout simplement pas à gérer les émotions pêle-mêle qui se bousculaient en lui depuis son sacrifice. Il avait sacrifié sa lumière, tout ce qui faisait de lui quelqu’un de bien. Il avait renoncé à sa bonté, son empathie et sa bienveillance, dans l’espoir de pouvoir tuer le démon qui les avait tous enfermé. Mais au final, il n’avait rien pu faire. Il avait perdu sa lumière, il avait blessé presque mortellement l’amour de sa vie, et le démon était parti tranquillement. Depuis, Edan avait été soigné et il allait beaucoup mieux, surtout considérant le fait que sa coupure à l’artère fémorale lui avait fait frôler la mort. Il avait essayé d’aider le Frost à retrouver sa lumière, mais les progrès n’étaient pas aussi considérables que pour lui. Il avait du réapprendre à reconnaitre les émotions des autres, mais même s’il les reconnaissait, il n’en avait rien à foutre. Edan devait constamment rappeler au glaçon les conséquences de ses actes. Sans bonté ni bienveillance, il était devenu totalement égoïste. Le dragon devait donc toujours relier ces conséquences à River.
« Si tu cri après la serveuse, ca va lui faire de la peine. » Cette explication ne suffisait pas pour le mage de glace. « Si tu cri après la serveuse, il se peut qu’elle se venge en crachant dans ta bouffe avant de te l’apporter. » Là, le combattant arrivait à comprendre. Son amour lui avait dit de toujours essayer de trouver les conséquence que ses actes pourraient avoir sur lui. Si, du point de vu comportemental, ce conseil l’avait aidé à se calmer et à penser avant d’agir, à l’intérieur, rien n’était réglé. Il n’avait plus la bonté pour se tempérer ou l’empathie pour se gérer. Ses émotions étaient donc en constante ébullition et elles se manifestaient un peu n’importe comment sans qu’il n’arrive à les maitriser. C’était le chaos dans sa tête.

Mich-Mich pleurnichait et voir cette espèce de tortue géante en train de chialer pour un petit chien, ça lui donnait envie de rire. Mais rire de son ami, ce n’était pas une bonne idée. Il pourrait se fâcher et s’en prendre à River, qui n’avait pas ses pouvoirs pour se défendre. Ou encore, on pourrait décider de l’abandonner au beau milieu d’Internet et il moisirait là jusqu’à la fin des temps. Donc, rire de Mich qui pleure, c’est non. Le Frost passa donc son chemin, ne sachant pas quoi faire pour le réconforter, Edan ne lui avait pas encore enseigné ce bout de l’empathie, et n’étant même pas certain qu’il aie envie de le réconforter. Il se dirigeait vers la porte du cimetière lorsqu’il entendit la discussion entre Theo et Honey. C’est fou ce qu’ils en avaient, de bonnes idées, les cerveaux. Lui, on critiquait tout ce qu’il disait. De neutre, le mage de glace était passé à la colère en quelques secondes. Les mains dans les poches, il sortit donc du cimetière. Il fut rapidement rejoint par la jolie blonde qui avait décidé de marcher avec lui en tête du troupeau. Ils erraient dans un tunnel désert, sans le moindre signe de leur planche de surf nulle part. À chaque dizaine de pas qu’ils faisaient, un panneau apparaissaient devant eux, tous plus louche les uns que les autres. River venait tout juste de s’écraser contre une publicité de pilules amaigrissantes ‘’Perdez 47 kilos en deux heures ou vous serez remboursés!’’. Clairement, les cachets devaient venir avec une tronçonneuse pour se couper en deux. Les voilà les 47 kilos de perdus… Plutôt que de le contourner, comme il l’avait fait pour les autres, le Frost avait tout bonnement passé ses nerfs sur le panneau et il était littéralement passé au travers. Non mais, il y avait des limites à lui barrer la route sans arrêt!

Honey avait attendu qu’il se calme pour s’adresser à River.
« Tu sais, je n'ai jamais dit que toutes tes idées étaient mauvaises, j'ai simplement voulu faire remarquer que les filles sexy c'est sans doute très bien quand on aime ça mais que... disons que ce n'était pas la priorité absolue du moment, tu vois ? Je voulais pas te vexer. », lui dit-elle calmement. Le Frost tourna la tête vers la jeune femme qui le regardait avec de grands yeux derrière ses lunettes. La correction de ses verres rendait ses yeux encore plus grands, si c’était possible. Le mage prit une grande inspiration avant de parler, comme le lui avait conseillé son amour. « Tu ne m'as pas vexé. J'essaie juste d'aider. Je ne voulais pas nous emmener sur des sites... enfin, tu vois. C'est juste que je ne réfléchi pas bien quand je suis en colère, alors j'ai dis la première chose qui m'est venu à l'esprit. Je déteste rester à attendre, impuissant... », répondit-il en espérant qu’elle comprendrait comment il se sentait. L’empathie avait l’air d’une chose innée chez la jeune femme et il l’enviait presque de ne pas avoir à se poser toutes ces questions qui tournaient dans sa tête. Elle comprenait, tout simplement. Lui, il ne comprenait plus… « Moi non plus je n'aime pas ça... Et je le suis doublement : pour trouver Anna et Elsa et pour corriger le programme d'A.S.T.R.I.D. » Sur ces mots, Honey pressa sa main sur l’épaule nue de River, dans un geste de réconfort. Par contre, le combattant, maintenant dénué de ses sentiments de bonté et de bienveillance, prit ce geste pour une attaque et il réagit instinctivement. Il agrippa le poignet de la blonde pour le tordre, mais le lâcha avant de lui faire mal. « Désolé... C'est... Merde! C'est tellement moi, ça. Je suis un gars d'action. Mon corps réagis plus vite que mon esprit... Alors trouver des bugs et des princesses... Je suis bon à rien dans ce genre de situations... » Il avait tout de suite pensé à présenter des excuses à la jeune femme qui se frottait le poignet en lui faisant des gros yeux. S’il faisait mal à Honey, Mich allait le détester et si Mich le détestait, Théo le détesterait aussi. Et tout ce beau monde l’abandonnerait. C’était sa phobie, de se faire abandonner. Il avait réagit sous l’impulsivité. Il ne restait plus que ça, en lui. L’impulsivité, l’instinct… et les ombres… Si elle avait eu l’air surpris par son geste de défense, Honey se remis à lui parler doucement. « Essaie de considérer tout cela comme de l'action cérébrale ? », lui avait-elle proposé. Le combattant serra les poings. « De l'action cérébrale... Tu me prend pour un gamin? Je suis pas un idiot, j'ai fais des études. Je n’ai peut-être pas trois doctorats, mais j'ai une tête sur les épaules. Je suis pas un genre de brute épaisse. Juste... Impulsif... Je ne voulais pas vous faire un coup fourré, tout à l'heure, j'essayais vraiment de retrouver les filles. J'essaie de réfléchir, mais je ne vois pas comment faire pour les retrouver. Je ne connais même pas leur conte. Ou presque pas... » Alors qu’il avait commencé sa réponse empreint de colère, il était devenu triste en constatant ce que son impulsivité lui faisait faire. La fin de sa réponse était calme et rationnelle. Trois émotions dans l’espace de quelques phases, voila ce qu’était devenu River. Il ne gérait plus rien. Ses émotions semblaient avoir leur vie propre et elles sortaient à tour de rôle lorsqu’elles le voulaient. Et plus il essayait de reprendre le dessus sur lui-même, pire c’était. Il se mettait rapidement en colère, car il s’agissait là de l’émotion la plus primale qui existait. Elle était donc la plus forte, dans son esprit. Il essayait d’analyser chaque situation et de les décortiquer pour ne pas réagir méchamment. Mais le temps qu’il pense à tous ça, la vie continuait et les situations changeait. Il n’arrivait plus à suivre, alors il se fâchait. Encore et encore… Honey comprenait. Elle ne se fâchait pas. Elle était patiente avec lui et il l’appréciait, même s’il ne savait pas vraiment comment le lui dire. « Tout le monde sait que tu voulais bien faire ! Comme je dis toujours, il faut être kantien : ce sont les intentions qui comptent pas les conséquences car on ne peut jamais parfaitement les prévoir. Et tes intentions étaient nobles, personne ne dit le contraire. », dit-elle avant de marquer une petite pause. River se sentait apaisé par ses paroles. Elle comprenait… « Je crois que la première question à se poser c'est : sont-elles parties de leur plein gré ou pas ? C'est une question fermée qui admet seulement deux réponses : oui et non. Je connais Anna, je ne l'imagine pas se dire qu'aller faire du shopping sur Amazon est plus important que corriger A.S.T.R.I.D. Qu'est ce qu'elle t'inspire, cette réflexion ? », lui demanda-t-elle. Le combattant sentit une petite chaleur à l’intérieur de lui. Malgré tout, malgré sa bourde, ses excès de colère, sa prise au poignet… Malgré tout, elle voulait connaitre son opinion. Elle le considérait… « Heu… Je… Je ne connais pas Elsa. Mais Anna ne serait pas partie comme ça… », répondit-il calmement tout en fixant le sol. Il ne connaissait pas beaucoup la rouquine, mais elle avait un tempérament de feu, comme son dragon. Elle n’aurait pas fuit devant les problèmes. « Hum, pour moi elles ne sont pas partie de leurs pleins gré. Je ne les connais que vaguement mais cela m'étonnerait grandement que dans une situation pareille, elles désertent. », réfléchit-elle avec lui. Ils étaient d’accord sur ce point. « Honey… », commença le glaçon, sans trop savoir quoi dire ensuite. ‘’Remercie les gens, quand ils sont gentils avec toi. Tout le monde aime recevoir des remerciements. Ils auront envie d’être gentils avec toi à nouveau, et ils ne t’abandonneront pas…’’ Voilà ce qu’Edan lui avait conseillé. River offrit à Honey un sourire sincère. « Merci… »

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Théodore H. Folmeiner


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Théodore H. Folmeiner


╰☆╮ Avatar : Sam Claflin

Ѽ Conte(s) : Dragons
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Harold le fils du chef viking

✓ Métier : Chef viking /Colonel dans l'US FORCE & Ingénieure aéronautique et PDG de la société Airgoon & Instructeur de vol
Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 1dLaZuV

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1112

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 9 Jan 2019 - 13:41



❝Perdus sur la toile❞
Théodore & pleins de gens


“C'est exactement ce que je me disais !” Forcément, entre gens intelligents, ils arrivaient à se comprendre. Certes la blonde était peut être un peu trop enjoué pour lui, mais il l’aimait bien. Enfin Michel-Ange avait trouvé une jeune femme digne de lui, et pour ça, Théodore était content. Regardant étrangement la main qu’elle lui tendait, comme si cette dernière était un micro, il préféra plutôt se concentrer sur ses paroles plutôt que sur ses actes. “Du coup, qui a pu les enlever ? Et pourquoi ?” Toujours aussi stoïque, un petit mouvement des épaules montra qu’il était vivant. "Je ne pense pas non plus qu'on les a enlevé. Si tu veux mon avis c'est un mauvais concours de circonstance. Elles ont dû penser à quelque chose qui a fait croire à Google qu'elles cherchaient un truc en particulier et elles ont été séparé. C'est Anna qui lui parlait, alors il a dû analyser aussi son esprit, voir même son historique.” Pour lui, l’hypothèse de l’enlèvement n’était pas à exclure, mais il n’était pas en haut de sa liste de suggestion. Après tout, ils venaient tous d’arriver dans ce monde, et à moins que cela ne soit du au complot illuminati, il n’y avait pas de raisons pour que les princesses soient kidnappés. On en voulait à Honey, pas aux soeurs d’Arendelle. “Tu penses à une redirection automatique ?” Il hocha simplement la tête, passant une main dans ses cheveux bien ébouriffés. “OK... Google est notre ami, on va lui demander s'il a son historique ?” Le silence se fit dans le groupe pendant quelques instants, Théo’ fixant les lignes de 0 et de 1 sous ses pieds, avant que ses yeux ne s’écarquillent, signe qu’une idée venait de passer à travers ses neurones."Oui ! J'ajouterai même, historique depuis notre arrivée, car on pourrait se replacer au moment où nous avons été séparés et prendre la même direction qu'elles !" “Bril-lant, absolument bril-lant.” Enfin il répondit au sourire d’Honey par une légère moue, remontant sur sa planche de surf pour repartir vers Google. Le trafic était de plus en plus dense, mais cela ne dérangeait pas le jeune homme, dans un paradoxe que seul lui pouvait comprendre, alors qu’il détestait en général la foule. Sans doute ne voyait il pas les autres algorithmes comme des personnes même si elles en avaient l’air, peut être plus comme des dragons, son esprit lui faisant remémorer des courses épiques qu’il avait instauré après la guerre. Rapidement, mais dans la légalité, ils arrivèrent enfin au niveau du moteur de recherche, après avoir attendu un certain nombre de temps à faire la queue.

S’avançant, tirant sur sa veste pour se donner du courage, Théo' parla d'une voix forte et claire, sans ambiguïté. "Ok Google. Donne nous l'historique du groupe de personnes qui sont Théodore Folmeiner, Michel Ange Turtle, Honey Lemon, River Frost, Anna et Elsa d'Arendelle depuis ces trois dernières heures." Google, pas le moins du monde surpris, réhaussa ses lunettes. “Ca en fait du monde ! Nous allons commencer par ordre alphabétique : Anna d'Arendelle.” Comme il s’y attendait, il commençait par la jeune femme qu’il cherchait, tout ça était de bonne augure. “Très bien je vous écoute” Le petit bonhomme tourna rapidement les pages de son cahier avant de se stopper net, ayant sans doute trouvé ce qu’il cherchait. Encore une fois, il rajusta ses lunettes, faisant bouger ses sourcils d’une drôle de façon, un air curieux sur son visage. “Voyons voir ce que nous avons là... Hm... Pas très original tout ça…” “Pas besoin de commentaires, nous voulons juste les sites.”. “Ce matin à 8h37 et 4 secondes, Anna d'Arendelle a écouté…” Google prit un air de suspense avant de leur envoyer un regard blasé. “Mouais c'est pas très très orignal mais bon 6 824 248 vues sur YouTube, on ne peut pas lutter. Il s'agit bien sûr de You're a mean on, Mr Grinch, la reprise de Lindsey Stirling feat Sabrina Carpenter. Ca vous intéresse?” “Non vous pouvez continuer Merci”. “Deux minutes plus tard, la demoiselle s'est connectée à... Oh non, ça aussi c'est d'un banal !-Y a plus aucune originalité : je vous le donne en mille : Instagram. Tentés ?” "Non." “Peu après neuf heures, Anna d'Arendelle était sur le site d'une pâtisserie chocolaterie de New-York... Hum, je vois qu'ils font d'excellents cookies. Oh... y a dix pour cent de remise si on commande avant midi ! Ça vous laisse encore un peu le temps !” Google avait dit ça tout en regardant sa montre, ne s’apercevant pas du tout que la patience du viking commençait à s’effriter dangereusement. D’un naturel assez patient, surtout avec les hurluberlus qu’il avait l’habitude de gérer, il n’appréciait guère la façon de parler du logiciel. Anna pouvait faire ce qu’elle voulait, cela ne le regardait pas, ne l'intéressait pas. Il voulait uniquement les faits, du concret, pour pouvoir la retrouver. Croisant les bras sur sa poitrine, son pied cognant contre le sol, il ajouta d’une voix beaucoup plus froide que précédemment. "Evitez de faire des blabla inutiles et dites moi simplement dans l'ordre d'une liste tous les sites. Je ne vous le répéterai pas une troisième fois ...Merci." Ce n’était pas compliqué de tout balancer, sans rien dire ? Honey suggéra alors en levant le doigt. “Peut-être qu'on pourrait commencer à rebours ? De la visite la plus récente à la plus ancienne ?” “Bonne suggestion, ça prendra un peu moins de temps j'espère”. En réalité non, Google commençant à s'intéresser à la jeune femme. “Oh mais certainement Honey Lemon ! Ensuite nous pourrons consulter le site de la MIT, j'y ai vu un article fas-ci-nant sur l'optogénétique, je suis sûr que ça vous plaira !” “Une autre fois peut-être Google”. Poussant un soupir, il remercia intérieurement la jeune femme qui refusa d’aller sur le site. Lui aussi était intéressé par cet article, allant régulièrement consulter les sources de robotiques du MIT, mais ce n’était tout simplement pas le moment. “Très bien. Depuis un certain temps maintenant l'internaute Anna d'Arendelle est sur le site... Oh tiens, c'est une coïncidence amusante !” Encore avec ce ton de suspense … décidément … il n’y avait pas la fibre pour que Google rame ainsi en faisant des commentaires aussi déplacés que parasites ? "Et qu'est ce qui est amusant ?" “Anna d'Arendelle se trouve sur le site ohmydisney.com. Mais ça vous auriez aussi pu le savoir en activant la fonctionnalité géolocalisation, je ne comprends pas pourquoi vous me posez la question. Avant cela... Tiens c'est étrange, avant cela elle était en cours de chargement vers doctissimo.fr mais elle a dû changer d'avis. C'est vrai, les princesses ça a plus la côte que le cancer.” Théo se racla la gorge, un peu gêné, de légères couleurs rouges se dessinant sur ses joues, trahissant ainsi son air placide."Je n'aime pas cette fonction … je l'ai bloqué grâce à un logiciel de mon invention sur tous mes ordinateurs.... Bref, ce n'est pas le moment de discuter. On y va ! Merci Google !" Levant le pouce pour lui donner un like, il sauta sur la planche de surf qui apparut devant lui, imité par ses camarades pour aller dans ce site, tandis que le petit bonhomme leur fit des signes d'au revoir de la main, dans un entrain fort sympathique.


©️ Pando


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Broken Mirror ☾ Shadows of heart
It's that daily routine, but ya'll knew that. Step up in the building asking "who dat? It don't matter what you doin' 'cause we do laps That's new facts ! We get in without an invitation. Sound travels and the ground shakes. Our society has got us on the wild chase with the loud bass. We're moving at our pace.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79369-on-est-des-vik http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79377-trois-millenaires-de-traditions-balayes-en-une-seconde-grace-a-qui-a-bibi-theo-le-viking#959776 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey

Elsa Adargsen


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elsa Adargsen


╰☆╮ Avatar : Georgina Haig

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Elsa d'Arendelle

✓ Métier : Créatrice de mode
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 52

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 9 Jan 2019 - 22:50

Perdus sur la toile
Elsa & plein de monde
••••

Tomber de Charybde en Scylla... L'expression prenait tout son sens aux yeux de la blonde. Non seulement sa sœur et elle avaient été kidnappées par l'équipe du site Disney, mais en plus de cela, elles avaient dû faire face à leurs doubles numériques. Et pour le coup, il n'y avait pas de quoi se vanter. L'Anna 2.0 était encore plus bagarreuse que sa sœur quant à l'autre Elsa... Ciel ! Ce langage ! Ah non, ça n'allait pas du tout. Elsa n'aurait jamais parlé de la sorte, elle était souveraine d'un pays, elle avait été élevée en conséquence ! Et on laissait des gens comme ça se faire passer pour des souverains ? Cela ne l'étonnait plus du coup que des prompteurs soient là pour que les doublures puissent débiter leurs textes...

Et pour finir, Anna et elle avaient été enfermées dans une pièce avec les autres princesses, de Disney ou non, par cette folle de Stacey. Pour le coup, Elsa se demanda durant quelques secondes si c'était à cause d'elle qu'elles se retrouvaient dans cette galère - après tout, elle n'avait pas été des plus sympathique avec la sœur de Barbie... Mais en fait cela ne semblait pas entrer en ligne de compte puisque Stacey leur expliqua qu'elle ne comptait pas se passer de la chance d'avoir deux Elsa et deux Anna. Bah voyons... Comme si elles allaient se laisser faire bien gentiment. Quoi que... Si le pire qui pouvait être fait était un conseil de princesse, effectivement, peut-être qu'elles ne parviendraient pas à sortir avant un moment. Ce qui n'était pas dans les projets d'Elsa. La souveraine profita d'avoir retrouver sa tresse pour en prendre l'une des épingles. Essayer par tous les moyens de défoncer la porte, c'était bien, mais ça ne fonctionnait pas... La blonde et Belle avaient regardé s'il n'y avait pas d'autre issue, mais la porte était leur seule chance et il était temps de tenter autre chose comme méthode.

- Personne ne sait forcer une serrure par hasard ? Demanda-t-elle en montrant l'épingle.

La rousse Mérida s'avança aussitôt qu'elle eut aperçue l'épingle et prit celle-ci. Elle s'excita sur la porte - il n'y avait pas d'autre mot pour décrire ce qu'elle faisait - pour finir par casser l'épingle et la rendre à Elsa. Si la rousse semblait véritablement frustrée, la blonde elle était plus désespérée qu'autre chose.

- Personne n'a un moyen pour envoyer un message à quelqu'un à l'extérieur ? Les questionna-t-elle par la suite, tout en contemplant son épingle inutile.

Il y eut un gros silence et tout le monde se regarda. Apparemment non, personne. Heureusement ou non, un bruit de clé insérée dans la serrure se fit entendre. Puis le bruit de déverrouillage de la porte. Par prudence, Elsa s'écarta de la porte tandis que sa sœur se mettait en position de combat. Quant aux autres princesses... Elles brandirent ce qui leur passait sous la main. Une poêle, un arc, une épée, un soulier de verre... Et Blanche-Neige eut des oiseaux qui vinrent se poser sur ses bras. Quant à Elsa 2.0, elle préparait ses mains pour utiliser la magie et Anna 2.0 était également prête pour le combat. La porte s'ouvrit pour leur dévoiler...

"Ah bah merci pour l'accueil, la prochaine fois j'vous laisse vous débrouiller toutes seules."

- Deborah ? S'enthousiasma Elsa.

Mais la petite femme, qui tenait toujours les clés à la main, n'était pas son amie. Vous aviez déjà entendu parler du Deus Ex Machina ? D'une situation si désespérée que vous pensiez ne jamais réussir à vous en sortir ? Et que tout d'un coup, une intervention providentielle se produisait ? Bah là c'était pareil. Mais en version "Dégoût Ex Machina".

"Dégoût. C'est bien t'avais trois lettres de juste, Elsa 1.0." Lui répondit l'émotion après avoir haussé un sourcil.

- Navrée. J'aurais dû me douter que tu n'étais pas la mienne, elle est plus... Sarcastique que toi. Répondit Elsa.

"Me chercher pas Blondie c'est pas parce que je suis une suite harmonieuse de 0 et de 1 que je peux pas te faire du mal. Maintenant, on pourrait peut-être y aller avant le shooting Frozen 2, sauf si y a des intéressées..."

Ce n'était peut-être pas la vraie, mais un sourire joua sur les lèvres de la blonde à cette réponse. Celle-ci était très fidèle à l'originale en tout cas...

"Non merci." Répondit Anna qui semblait tout aussi ravie qu'elle de ce coup de main inattendu.

"En avant camarades !" Fit Dégoût en prenant la tête du convoi. "Et on peut savoir ce que des doublons font par ici ?"

- Un accident. Nous avons été digitalisé en arrivant ici, mais en réalité, nous sommes de chair et d'os. Expliqua Elsa tout en faisant attention à ce qu'il se passait autour d'elles, notamment les panneaux de signalisation menant vers les tests qui apparaissaient au fur et à mesure de leur progression.

"Si on voulait faire de l'esprit on pourrait dire que vous vous êtes littéralement perdus sur la toile. Vous êtes venues toutes seules ?"

C'était si joliment résumé... Cependant c'était moins sympa de le vivre que de juste le raconter...

- Sans même faire de l'esprit, on est perdu sur la toile... Y a quatre autres personnes à qui s'est arrivé également. On a été séparé d'eux quand Stacey et ses copains nous ont entraîné sur ce site.

"Je vais vous raccompagner vers la page d'accueil, ensuite faudra aller chez Google pour demander à localiser leurs recherches. C'est quel genre d'accident qui vous a amené ici ? D'habitude on voit seulement défiler les avatars des internautes, pas les internautes eux-mêmes." Déclara Dégoût après avoir réfléchi un instant en se tapotant le menton du doigt.

- Merci. Dit-elle avec un sourire. Un flash de lumière m'a aveuglé et je suis tombée. Je ne sais pas si ça a été semblable pour les autres. Raconta-t-elle avant de se tourner vers Anna pour savoir pour elle ce qu'il s'était passé.

"La même." Répondit Anna "J'étais en train d'écouter de la musique quand une lumière verte m'a aveuglée et on je me suis retrouvée avec d'autres personnes à l'intérieur de l'ordinateur de Honey."

- Est-ce qu'on a besoin de repartir sur la page d'accueil pour faire une recherche ? Demanda soudain Elsa qui se disait que si elle pouvait faire une recherche rapidement, elles pourraient peut-être situer les autres et savoir s'ils n'étaient pas trop loin d'elles. Parce que continuer à sortir du site, si les autres arrivaient, ça n'allait pas être simple de parvenir à se retrouver...

"C'est bizarre votre histoire..." Reprit Dégoût qui se tapota encore le menton l'air songeur mais qui ne dit plus rien à ce sujet. "Pour faire une recherche, il faut demander à Google. Toujours. Ou à Bing, ou Yahoo, mais j'aime moins. Ou Lycos mais ça marche plus depuis des années. Il faut littéralement leur demander. Je sais pas comment ça se passe dans votre monde mais ici c'est comme ça. Je peux vous renseigner sur OhMyDisney parce que j'en fais partie mais si vous voulez aller lire le Figaro faut d'abord sortir d'ici. Littéralement." Expliqua-t-elle ensuite.

- Mince... J'aurais trouvé ça plus pratique d'essayer de voir leur historique ici, parce que s'ils ont eu la même idée et qu'on se déplace, on risque de se louper... Soupira la blonde.

"C'est bête h..." Commença Dégoût avant de pousser les sœurs d'Arendelle qui atterrirent contre une corbeille.

- Mais qu'est-ce qu'il te prend ?! S'insurga la reine avant de voir que Stacey et les deux autres étaient en train de surfer sur le site.

Quant à Dégout , celle-ci lui fit un sourire : "Surtout me dis pas merci."

- Oups... Dit-elle plus bas. On va réussir à passer sans qu'elle nous voit ?

"Ouais c'est bon, elle vient d'aller aux critiques de film. Je pense qu'elle en a pour un moment." Répondit Dégoût qui observait la progression de leurs kidnappeurs.

- Dépêchons-nous malgré tout. Intima Elsa, qui préférait être prudente malgré tout.

"Eh bah voilà, tout droit, on surfe et go sur Google. Je vous accompagnerais bien mais;.." Elle sembla réfléchir sur sa venue pour le reste de l'aventure ou non et annonça finalement : "Oh peu importe, je vous accompagne pas, voilà."

- Dommage, ça aurait été sans doute plus drôle avec toi. Mais merci. La remercia-t-elle sincèrement.

Dégoût hocha la tête et repartit, toujours avec son air de personne en pleine réflexion. Quant à Elsa, elle pourrait taquiner son amie sur sa version dessin animé !


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I promess
I'll try
everything to be a better sister


Code by Beylin
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80502-let-it-snow-terminee

Honey Lemon


« Don't be Evil »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4165

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Don't be Evil »


________________________________________ Jeu 10 Jan 2019 - 8:39

A ce moment critique de la mission, il me paraît important, sinon capital de clarifier un point : Honey Lemon ne possède, à ce jour, que deux doctorats (le premier en chimie, le second en astrophysique) et non trois comme l'a injustement énoncé River il n'y a pas si longtemps. C'était une rectification qui avait brûlé la langue de Honey. Par chance, elle avait évité, et cela, même si elle n'aimait pas qu'on lui attribut des mérites qui n'étaient pas siens. La jeune femme savait qu'on pouvait lui en attribuer bon nombre mais elle estimait que ce n'était pas une raison pour lui en attribuer plus que de raison. Elle n'avait, après tout, que 187 points de QI.
Ce n'était pas eux qui l'aidaient à gérer les situations purement sociales et c'était probablement pour cela qu'en dépit de sa grande bienveillance, elle n'avait trouvé aussi facilement ses mots face à River que s'il lui avait posé une question de physique quantique. Néanmoins, elle constatait amplement ses efforts - et ses luttes - et considérait cette interaction comme étant une réussite.
Toutefois, la vraie réussite de la journée serait de corriger le programme qui donnait vie à A.S.T.R.I.D. et ils n'avaient pas pris un bon départ pour ce faire. Pourtant, et comme chacun sait, quand on sait ce qu'on cherche, c'est plutôt facile de naviguer efficacement sur internet.
Il ne fallut d'ailleurs que quelques instants au quatuor pour avoir le site ohmydisney.com en ligne de mire. Honey souriait, ravie.
De son point de vue, elle n'avait que trop peu souligné la gêne que cette situation lui procurait. Qu'elle se perde dans les méandres d'internet ou de son ordinateur, c'était une chose, mais y entrainer trois inconnus, une amie et un Michel-Ange en était une autre ! Le virus d'A.S.T.R.I.D. était son problème, pas le leur et pourtant, ils se sentaient concernés. Mieux : ils souhaitaient aider et proposaient des idées. Honey en avait chaud au cœur et sentait que son système parasympathique était prêt à ouvrir les vannes de ses canaux lacrymaux si elle pensait trop à ce fait. Alors elle n'y pensait pas - pour le moment.
Ce à quoi elle pensait, en revanche, c'était qu'ils n'avaient pas encore avancé d'un iota sur la question. Heureusement, ils venaient de se garer aux portes du site Disney et aperçurent très vite Anna et Elsa, en pleine forme.
- ANNA ! ELSA ! s'écria Honey en sautant de son surf pour les étreindre l'une après l'autre.
Si Anna sembla apprécier l'attention et y répondit volontairement, l'étreinte d'Elsa fut plus rigide. Honey nota qu'elle n'était peut-être pas aussi tactile qu'elle. Replaçant une mèche derrière la branche de ses lunettes :
- Oh c'que je sus contente de voir que vous allez bien ! Et je suis aussi vraiment, vraiment désolée qu'on vous ait... perdu. Personne n'a remarqué avant que nous n'atterrissions sur notre premier site internet - Doctissimo, une immense perte de temps, précisa rapidement la jeune femme. Ensuite ça a été compliqué de vous trouvez, je crois que nous avons joué de malchance... Mais assez parler de nous, que vous est-il arrivé exactement ?
Honey portait naturellement un intérêt sincère à la réponse mais sa curiosité scientifique était également à l'œuvre : après tout, ce n'était pas donné à tout le monde de se balader DANS internet.
- On a été comme qui dirait "kidnappées" par des cast members de ohmydisney. Au début il nous ont pris pour les versions du site, mais quand ils se sont rendus compte qu'on était pas elles, ils n'ont pas vraiment voulu qu'on reparte. Ça ferait plus de test "La Reine des neiges" en simultanée.
Face à cette histoire rocambolesque, Honey cligna plusieurs fois des yeux. Finalement elle commenta :
- Y a vraiment des malades sur internet... Comment vous avez fait pour leur échapper ?
- Dégoût. Ou du moins la version du site est venue nous filer un coup de main pour s'échapper.
Honey opina. Ce n'était pas plus bizarre que de parler à Google qui était en fait un universitaire violet à cheval sur la politesse.
- C'est gentil à elle ! s'exclama la chimiste. Mais je ne la vois pas, c'est dommage, on ne pourra pas la remercier.
Ceci étant dit, Honey n'eut guère le temps de se morfondre à cette idée. De l'autre côté de l'arcade qui constituait l'entrée du site, elle s'aperçut soudain que trois personnages couraient vers eux, l'air mécontent.
- Dis-moi, ce serait pas vos cast members, à tous hasard ? s'enquit la jeune femme en pointant les trois individus.
- A toutes les unités, j'ai les doublons princesse en visuel, je répète, j'ai les doublons en visuel ! purent-ils tous entendre la femme crier dans un talkie walkie.
- Laisse, je crois que j'ai la réponse, reprit simplement Honey à l'intention d'Anna.
C'était peut-être le moment de s'enfuir, si les gérants du site web étaient aussi fous que ce qu'Anna avait raconté, d'autant qu'ils se rapprochaient de plus en plus. En fin de compte, seule l'arcade les séparait. Stacey s'apprêtait à la franchir quand un de ses collègues la retint par la manche :
- Non, Stacey, n'y va pas ! s'écria-t-il [faut lire la phrase en la surjouant comme dans les mauvais soaps qui passent l'après-midi]. Elles sont en dehors du site ! Si le site tombe en panne, que le serveur doit être rebooté et que tu es dehors, ton morceau de code pourrait être effacé à tout jamais ! On a déjà tenté notre vie pour les ramener une fois dans la journée... Ne tentons pas le diable ! s'exclama-t-il, théâtral avec la main sur le cœur.
- Oh... Tu as raison, Ryan ! s'écria l'intéressée en reculant à une distance acceptable. Alors... Tout est fini...
Stacey renifla avec dédain avant de tourner les talons. Elle fit trois pas avant de se retourner pour toiser la princesse et la reine et promettre que ce n'était que partie remise. Une nouvelle fois, Honey resta prodigieusement interloquée par ce comportement.
- O... K... Je propose que nous n'essayons pas de comprendre comment ces personnages sont codés, ils le sont visiblement avec les pieds. Et si nous nous occupions de rentrer chez nous ? Pour ce faire, il faut trouver l'origine du problème. Comme j'ai cru le comprendre plus tôt, aucun de vous n'est informaticien alors je suggère d'aller sur Wikipédia, ils ont des tonnes d'articles, y en aura forcément un capable de nous enseigner rapidement les différents types de virus et de nous donner un début de piste. Ou chez Wikipédia, en fait, du coup, puisqu'on est DANS internet pour une fois. Qui est pour ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Contenu sponsorisé







Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe] - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evénement #103 : Perdus sur la toile [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes