« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -20%
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à ...
Voir le deal
47.99 €

Partagez
 

 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+4
Dyson R. Parr
Aguistin R. Marban
Adele B. Atkins
Helios Bolt
8 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Sloan Fyresciell
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sloan Fyresciell

| Avatar : King Tom Hiddleston

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle TZhEXCT
• Franchement Slo', on a pas besoin de se retrouver dans un parking glauque pour que tu m'annonces que tu me prends comme ton témoin de mariage !
• Ssssssh discrétion Al' discrétion !

♨️

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle CEitjtJ
• Sloan ? Tu m'écoutes ? Lui là ... je peux le tuer quand tu veux !
• Hum oui oui Dew' ... oui oui


| Conte : Le Hobbit
| Dans le monde des contes, je suis : : Smaug le magnifique

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle IHTcal4

| Cadavres : 255



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Dim 6 Jan 2019 - 20:42

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1546772667-reboot-gif-2
Carlisle Loth Evil

We cheat Death from his rightful victory. No one can defeat us
We are glad to plunge feet first into hell in the knowledge that we will rise.

Fiche Technique.


    ♠️ Surnom(s) → Carlie pour une poignée d'intimes, Monsieur Evil pour tous les autres.
    ♠️ Age → 39 ans

    ♠️ Occupation / Emploi → Pharmacien, officiellement. Gérant d'une mafia internationale, officieusement.

    ♠️ Votre personnage est-il tiré d'un conte ? : Un conte et une légende.
    ♠️ Si oui, lequel et qui est-il dedans ? : La Belle et la Bête et les Légendes Arthuriennes :escrime:

Vous.


    Caractère → Carlisle n’est pas vraiment le genre de personne que l’on apprécie. En fait, Carlisle est assez rapidement accusé d’être un être exécrable. Est-ce que c’est justifié ? Probablement. Mais dans le fond, il s’en contre-fiche. Carlisle n’est pas du genre ‘sociable’, bien que certaines personnes aient du mal à comprendre ce désir. Quand on voit la stupidité dont les gens font preuves au quotidien, il est normal, voir vital, de vouloir à tout prix éviter le maximum de personne, non ? Pourquoi s’amuser à perdre son temps avec de telles personnes, Carlisle ne le comprend pas, et il ne fait aucun effort dans ce sens. Ce qui fait de lui une personne cynique, ironique, piquante et parfois beaucoup trop directe. Carlisle est rapidement exaspéré par les personnes qui l’entourent, qu’il juge toujours trop lente, trop bête, trop subjugué par sa personne.
    Car oui, Carlisle est beau. Carlisle est beau à en tomber à la renverse et il fait tout pour que cela reste le cas. Il prend très soin de son corps, pratique diverses sports et fait très attention à ce qu’il mange. Vous ne le verrez jamais affalé dans un fast food à manger des hamburgers, ça c’est une chose certaine. Cette classe innée qui émane de lui a tendance à fasciner les gens et bien que cela le flatte, il aimerait beaucoup que cela ne les rende pas si lent à réagir lorsqu’il demande quelque chose à ses collègues. C’est aussi pour cela qu’il s’est lancé dans le business de sa sœur. Au moins, dans cet univers, non seulement la beauté est une donnée normative mais en plus, on ne perd pas de temps. Tout se passe rapidement, de la main à la main, en silence généralement. Parfait.
    Car il n’y a rien que Carlisle déteste plus que les bavardages mondains et vains qu’il doit subir lorsqu’il joue au conservatoire. Qu’est-ce ce qu’on ne subirait par passion, n’est-ce pas ? Il arrive cependant que l’un de ses interlocuteurs se montre assez cultivé pour éveiller en lui un soupçon d’intérêt, et Carlisle se révèle alors d’une culture fine et diversifiée. Carlisle sait énormément de choses, particulièrement sur les femmes. Quand on grandit avec deux sœurs, le choix n’est pas vraiment de mise. Pas qu’il s’en plaigne, cependant.
    Carlisle adore ses sœurs. Elles sont les deux seules personnes qu’il aime au monde, car Carlisle ne sait pas aimer. Il n’aime que lui, et n’a jamais montrer de l’intérêt pour qui que ce soit hormis ses sœurs. Carlisle les admire beaucoup, et s’il se montre froid avec le reste du monde, il sait se montrer très affectueux avec elles. Au point, par exemple, de créer de nombreuses crèmes pour estomper les cicatrices ou encore des anesthésiants canins puissants quand le travail à la pharmacie n’est pas trop dense.
    Carlisle a aussi une fâcheuse tendance vouloir tout contrôler, chose que ses sœurs savent assez utiliser à leur avantage, pour le rendre dingue. Car Carlisle n’est pas très patient. Il ne supporte pas que les choses ne se passent pas comme prévu. De fait, il est susceptible et très très colérique. C’est un compétiteur né. Seul homme de la famille, il a donc très à cœur de se distinguer de ses illustres sœurs. Du reste, il n’est cependant pas très différent de ses sœurs, puisqu’il s’est lui aussi engagé dans une distorsion plus ou moins légal de son métier. Jamais il ne s’abaisserait à dealer mais ses produits sont assez… Reconnus dans certains milieux. Cosmétiques surtout. Il est très discret concernant les affaires de ses sœurs, et puisqu’il se révèle être un menteur très doué, il n’a aucun mal à mentir à la face des autorités pour les protéger.

    Une Particularité ? → Carlisle se teint les cheveux. Pas qu’il ait honte de sa rousseur mais c’est un moyen comme un autre de se distinguer. Parfois, quand l’envie lui prend, il laisse sa véritable couleur reprendre le dessus, mais dès qu’un concert se profile, il engage aussitôt Evanora pour lui refaire une couleur.
    Carlisle est très sensible à l’art, et même si il le cache très bien, ce n’est pas rare qu’il pleure devant un tableau ou en jouant de l’orgue.
    L’orgue… Ne vous aventurez jamais à traiter cet instrument d’obsolète ou de dépassé. Carlisle serait bien capable de vous giflez. Carlisle voue une adoration à l’orgue, qu’il joue avec talent et assiduité. Des critiques ont soulignés que parfois, Carlisle semblait se « fondre dans la musique que les hauts cylindres produisaient ». Carlisle en a ri avec mélancolie.
    Carlisle a une très légère cicatrice à l’arcade sourcilière, qui se perd dans ses sourcils parfaitement dessiné. Elle se voit à peine, mais ça le rend assez impoli de le lui faire remarquer. Et cela a une forte tendance à influer sur son humeur de la journée.


Votre Vie dans le monde des contes.


    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1546772669-reboot-gif-1
    Rien qu'un bâtard de plus.

    Pour qu'un héros naisse, un autre doit se placer en travers de son chemin. Pour chaque âme pure, une âme impure se doit d'exister. Pourtant, il existe pour chacun la possibilité de faire le choix de changer sa destinée. Pour une poignée de miséreux pourtant, il n'existe d'autres choix que d'embrasser le chemin des ténèbres.

    Loth naquit sans nom et sans fortune. Sa mère, une servante au château des Pendragon, lui donna naissance dans l'arrière court, sans soutien ni assistance. Elle ne vécut guère que quelques jours après la naissance de son fils, un orphelin de plus dans ce royaume. Pourtant, cet orphelin avait quelque chose que tous les autres n'avait pas et ce fut ce qui lui permit de survivre malgré sa piètre naissance. Du sang royal coulait dans ses veines. Fils de Vortigern Pendragon, bâtard né dans le foin et la fange. Cela aurait pu lui coûter la vie, mais Uther Pendragon ne l'entendit pas ainsi. Depuis des années, Vortigern et sa femme, la douce Madeleine de France, tentaient de concevoir un héritier, en vain. Un fils, même de sang impur, demeurait un fils, et Uther le reconnu comme son neveu, l'introduisant à la cour comme un membre légitime de sa famille. Mais la Princesse, aveuglée par la douleur, répandit bien vite la rumeur de l'infidélité de son mari, ce qu'elle paya lourdement. Mais le mal était fait, et Loth grandit au sein de la cour comme le Bâtard d'un Prince qui ne serait jamais Roi.

    Naquit alors son jeune cousin, aux cheveux d'or et au regard de ciel, Adam Pendragon, fils légitime d'un Roi légitime. Fils aimé de tous, préféré même de la Princesse Madeleine à ce fils qu'elle ne parvenait pas même à regarder dans les yeux. Loth du s'agenouiller devant le nouveau Roi en devenir et à cet instant, il su, du haut de ses 6 ans, que jamais, il ne serait aimé comme son cousin l'était. Et jamais il ne serait à la hauteur pour qui que ce soit. Envahit par la rage et la peine, Loth se perdit dans les ouvrages et dans les Arts, dans la littérature et la musique. Il y découvrit l'univers des Chevaliers et leur légende, et quand il fut en âge, il demanda à son maître d'arme de le former pour devenir le meilleur de tous les chevaliers que la Bretagne eue connu. Lorsqu'il l'annonça à son père, celui-ci eue un rire sec, et coupant, avant de se détourner et de disparaître dans les couloirs du haut château.

    Dès lors Loth mit toute son énergie dans sa nouvelle vocation. En quelques années, il devint l'un des plus prometteur bretteur et un jeune homme fort cultivé, mais cela ne suffit pas à trouver grâce aux yeux de son père. Raillé par beaucoup, il dut se faire une place au sein de la cour, et il n'était pas rare de le voir coloré de bleu aux couleurs passés, ou de sang au coin des lèvres. Cela adoucit le coeur de la Princesse Madeleine qui, peu à peu, se prit d'affection pour ce jeune homme aux airs guindés. Elle lui apprit la poésie et la musique, ce qui déplut au Prince, mais il n'en dit mot. Si elle voulait s'éprendre de ce bâtard, fort bien lui fasse, tant qu'elle lui donnait un héritier digne de ce nom.

    Arriva le jour de ces dix ans. Depuis des années désormais, la communauté des Mages et le Royaume d'Uther vivaient en paix et, en souvenirs du geste de paix qu'avait fait son propre paix avant lui, Vortigern offrit son bâtard en cadeau au Roi des Mages, pour que celui-ci apprenne à leur côté l'art ancestrâle qu'il avait lui même apprit. Plus qu'un cadeau, Vortigern se débarassa d'un fardeau et Loth fut exhiler, dans un pays lointain, très loin des siens, et de tout ce qu'il avait un jour pu considérer comme sa maison.

    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1546806146-loth-morgane

    Emmené au pays des Mages, on lui promit de lui enseigner la magie, si il s'en rendait digne. Aussi Loth accepta-t-il d'être à nouveau traité comme un moins que rien. De chevalier prometteur, il redevint un simple garçon de tâches, aidant les Mages quand ceux-ci faisaient appel à lui, ou demeurant un simple spectateur la moitié du temps. Cependant, Loth n'était pas dénué d'oeil, et il apprit rapidement par coeur la moindre potion, le moindre ingrédient, le moindre mot en langues étranges. Et un beau jour, Loth rencontra une jeune femme à la fougue aussi vive que la flamme qui dévorait son âme.

    Les femmes étaient rares au pays des Mages. Quelques Sorcières erraient sur les Landes, mais aucune ne ressemblait à Morgane. Pour cause, Morgane était une fée. Fuyant son peuple, elle s'était réfugié en ce monde pour apprendre toujours plus sur le pouvoir, la magie et tout ce qu'elle pouvait promettre. Si elle prit Loth pour un rival en premier lieu, elle s'apperçut dès le premier sort qu'il était loin de l'être, et ils devinrent aussi bizarrement que rapidement très proches. Lui désireux de reconnaissance, elle avide de pouvoir. Chacun ayant une place à trouver. Chacun ayant un rang à conquérir.

    Morgane entreprit d'apprendre à Loth les rudiments de la Magie Noire, une magie assez puissante pour faire plier même son père devant lui, et lui baiser les pieds. Et si Loth en fut ravie, ce ne fut guère le cas de Merlin. Car Merlin, à l'instar de Morgane, avait vu dans l'âme du jeune homme, et sa soif de reconnaissance, son désir de vengeance, offrait aux Forces du Mal le plus doux des refuges. Un risque bien trop grand, alors même que des tensions se faisaient sentir au sein de sa communauté. D'un sortilège, il enferma la magie de Loth en son sein, ne l'autorisant à en jaillir que lorsque son âme serait purifié de toute cette haine qu'il pouvait ressentir. Loth ne put jamais faire de magie. Et il perdit ainsi le seul moyen à sa disposition pour faire ployer son père.

    Le temps passa, et si la magie ne parut jamais aux mains de Loth, Morgane elle ne fit que gagner en puissance. Loth, son seul ami, son admirateur, son chevalier noir, la protégea toute son adolescence mais la guerre, que tous avait pressentit dans l'air, finit par embraser le monde, et rien ne fut plus jamais pareil. Une nuit, dans la noirceur d'une lune voilée, une voix le tira du sommeil, le hâtant de se réveiller. Mordred avait tuer le Roi des Mages, et si il ne se hâtait pas, il serait probablement le prochain, tuer pour l'exemple. Du regard, Loth chercha Morgane, endormie non loin de lui, mais elle avait déjà disparue au profit de la Nuit. Mais la silhouette qu'il entrevue dans l'ombre lui glaça le sang. Adam le serra dans ses bras avec une telle candeur qu'il se sentit brûler en tout point. Non seulement son père n'avait pas juger bon de venir le rechercher, mais c'était en plus à son cousin cadet et à un chevalier quelconque qu'on avait confier telle tâche! Il aurait probablement préféré mourir. Il fut contraint à revenir à Camelot.

    L'ambiance y était aussi épaisse que la pois que l'on faisait chauffer en prévision d'une attaque. Si la Princesse Madeleine l'acceuillit avec candeur, ce ne fut pas le cas du Prince, qui le jaugea comme un vulgaire manant. Il le questionna sur ses capacités acquises, mais en constatant son échec, il se contenta d'un rictus, avant de se détourner, laissant place à une petite fille, à peine âgée de quelques années. Sa soeur cadette, Catelyn. On avait pas jugé bon de le prévenir.

    Pourtant entre eux, naquit une tendresse aussi étrange, que brusque. Loth adorait sa petite soeur, tout autant qu'elle le préférait à Adam, le première en ce cas. Loth trouva enfin en la Cour une raison de rester, quand bien même le temps leur était compté.

    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Ggg

    Les Mages corrompus marchèrent sur Camelot, juchés sur les hauts Oliphants qu'il n'avait aperçut que dans les sombres ouvrages. La bataille faisait rage, et, tout autour de lui, Loth ne pouvait que constater l'étendu de l'horreur que constituait la guerre. Les cris fusaient de toute part, sans qu'il fusse capable de déterminer si il s'agissait de voix amies ou ennemies. Le fil de son épée lacérait, coupait, fendait, réduisait en charpie les chairs et les armures, sans qu'une once de pitié ne le traverse. Si il haïssait ce château, il se devait de protéger Camelot. Pour l'honneur. Pour Catelyn. Pour lui. Avec une hargne sans faille, Loth s'abîma dans la bataille, sans jamais faillir, quand bien même les Oliphants atteignirent les ponts, et les réduisirent en éclats de pierre. Les chances de vaincre s'amenuisaient. L'angoisse et le doute se lisaient sur le visage des chevaliers. Loth lui même se prit à douter, l'espèce d'un instant, avant d'haranguer ses camarades d'infortune, les sommant de faire honneur à leur Cité, à la belle Camelot, et au Roi Uther à qui ils avaient jurer allégeance! D'un seul homme, ils se ruèrent sur les barbares qui envahissaient déjà leur rue, si nombreux et pourtant si peu comparé aux hordes que transportaient ces Oliphants... L'espoir était-il permit? Il n'y eue aucune hésitation, aucune reddition, aucune pitié. Et soudain, la guerre fut terminé. Le dôme flamboyant qui couronnait l'une des montures, symbole inhérent à l'utilisation d'une source de magie, s'éteignit et les immenses créatures se retournèrent contre leurs maîtres. Les hordes de sauvage furent décimées avant même de fouler Camelot du pied. La bataille était terminée. Uther avait vaincu. Camelot avait gagné.

    Lorsqu'il rejoignit la Cour, encore sali de sang et de poussière, ce fut dans l'angoisse, mais dès qu'il aperçut Madeleine et Catelyn, le soulagement le terrassa. Sa soeur fut effrayé par le sang, Madeleine s'inquiéta que ce ne fusse le sien, mais il les rassura, tendrement pour sa soeur, avec le respect que l'on doit à une princesse pour la seconde. Il n'eut cependant pas le temps de demander après son père, Vortigern apparaissant derrière elles, l'air tourmenté. Loth eue l'audace de songer qu'il s'inquiétait peut-être pour lui, mais il fut vite détrompé. D'un regard bref, il constata qu'il n'avait pas péri dans la bataille, avant de se retirer.

    Il ne fallut pas plus d'un jour pour que la haine et l'ambition qui dévorait Vortigern ne reprenne le dessus. Loth s'était établit dans les appartements royaux où, entouré de Catelyn et de Madeleine, il jouait aux échecs avec sa jeune soeur, sous le regard aimant de celle qu'il aurait aimé avoir pour mère. Cet instant de paix aurait pu durer toujours, mais si la bataille était terminé, les heures sombres, elles, ne l'étaient guère. Vortigern apparut au sein de la pièce, pâle comme un mort, et le visage résolu, si bien que Catelyn, effrayée de son apparence, se réfugia dans les bras de Loth. Il exigea que Madeleine le suive et, lorsque Loth se redressa pour lui demander si tout allait bien, Vortigern tendit la main, et lui agrippa la nuque.

    -Es-tu mon fils?

    -... Je le suis, Père.

    -Alors reste ici, et couche la petite.

    Ce fût la première fois que Vortigern le nomma comme son fils. Ce fût également la dernière fois qu'il vit Madeleine. Il fit comme son père le lui avait demander, couchant Catelyn et la bordant avec douceur, avec un amour qu'il n'avait jamais reçu ni ressenti pour quiconque. Lorsque cela fut fait, il revint au salon, où l'attendait Vortigern, une tâche rouge sur le côté.

    -Es-tu mon fils, Loth?

    -Je... Le suis, Père.

    -Te battras-tu à mes côtés?

    -Me battre? Mais la guerre est termi...

    Il ne put guère finir sa phrase car la lame de l'épée que tenait Vortigern frôla sa gorge, l'empêchant de parler.

    -La guerre ne sera terminé que lorsque je serais Roi. Es-tu avec ou contre moi?

    Loth aurait voulu avoir le courage nécessaire, mais l'ambition de son père coulait dans ses veines. Il aurait tout fait pour être enfin reconnu comme son fils, comme légitime. Même si cela impliquait de tuer celui qui, au fond, avait été un vrai père pour lui.

    Il entra dans le château de nuit, où le chaos faisait déjà rage. Il n'y avait aucune torche mais des flammes éclairaient les éboulis et les cadavres, comme dans un cauchemar. Loth avançait lentement, comme si sa conscience le suppliait de revenir en arrière mais Vortigern avait été très clair. Si il ne le suivait pas, il le tuerait. Et Loth ne voulait pas mourir.

    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Tumblr_olplxyg0ia1qif97jo2_250

    La bataille fut inégale, atroce. Les guerriers blessés et épuisés n'eurent aucune chance. L'armée de Vortigern traversa le château comme un château de sable et toute opposition fut réduite à néant. Il ne resta bientôt plus rien à sauver parmi les vestiges, et plus d'hommes à guérir parmi les survivants. Lui qui avait apprit à devenir un chevalier mourait de honte d'agir en tel lâche, et prit d'un élan d'insurrection, Loth résolu soudainement de tuer son propre père avant que Camelot ne chute. Mu d'une émotion jamais ressenti encore, une soif de justice plus grande encore que son ambition, Loth traversa le château à sa recherche, mais arriva trop tard. Quand il le trouva enfin sur les berges, ce fût pour voir Ygern tomber dans l'eau et ne jamais en ressortir. Quand il parvint à s'approcher suffisamment, ce fût pour voir Uther mettre fin à ses jours. Quand il avisa enfin son cousin, inconscient sur le sol du ponton, ce fut pour voir un sourire sur le visage de son père. Un sourire triomphant, quoi qu'agacé, jamais pleinement satisfait.

    -Prends le petit. Que chacun voit que je suis le Roi légitime.

    La froideur de son ton donna à Loth l'envie de hurler de colère, de honte et de douleur. Ne venait-il pas d'assassiner sa propre famille? N'avait-il donc aucun coeur... Dans son regard, Loth su. Vortigern n'avait nulle famille. Juste une soif intarissable de pouvoir. Et si il était un obstacle alors... Il ne verrait pas le jour. Ce fut lui qui porta Adam derrière Vortigern, inconscient mais encore vivant, préserver du mal qui le rongerait au réveil. Un instant, Loth se mit à prier qu'il ne reprenne pas conscience, qu'il n'ai pas à pleurer la peur de la mort et celles de ses parents. Nul enfant, fusse-t-il adolescent, ne méritait tel outrage. Et tandis qu'il priait, une silhouette aux contours bleus attira son oeil. Il la reconnu sans mal. Et il la pria aussitôt de lui venir en aide.

    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Ff865cfbd47a487a83bf0c6ef458d8a4

    Ce qu'il arriva vraiment, Loth ne le sut jamais. Un voile tomba sur sa mémoire et tout souvenir de Camelot lui fit enlever, les bons, comme les mauvais. Le château entier fut emporté, soufflé par un vent de magie qui les mena droit à Brocéliandre, où tout être se fit affubler d'une malédiction pour purger leurs péchés. Loth fut ainsi changé en un être fait de métal et d'ivoire, un orgue immense que tous surnommèrent Maestro Forte. Privé de parole, contrairement à ses congénères, il ne pouvait que jouer, à longueur de journée. Peut-être était-ce là un moyen d'expier un péché oublié? Toujours était-il que la Bête qui demeurait Maître de ses lieux semblait apprécié sa musique, puisqu'il vint de nombreuses heures l'écouter jouer, créer, sublimer. Le monde n'était rien sans musique, et la musique était tout pour Maestro Forte. Au point même que ces malheureux camarades d'infortunes finirent par avoir peur de lui, tant il sembla prendre plaisir à jouer toute la journée. Si eux subissaient cette malédiction, Forte lui s'en accoutumait. Pourquoi combattre l'inéluctable? Malheureusement, les choses ne furent pas aussi simple, et le bonheur, il aurait du le savoir, était une chose étrange et ténu. Un jour, une silhouette encapuchonnée de bleu surgit dans la pièce où il jouait, comme échappée d'une ombre. Elle ne dit rien, pas le moindre mot, se contentant de l'observer alors que lui jouait docilement un air sinistre. Elle eue un rictus, une sorte de sourire et, soudain, elle apposa ses doigts sur les touches, sans les enfoncer, non, juste en les... Frôlant. Les touchants. Et sans que Maestro Forte ne le comprenne, son corps de métal se mit à fondre, provoquant en lui la plus infinie des douleurs. Tout son corps se mit à brûler, à ployer, à se torde et à agoniser, sans qu'aucune miséricorde ne lui soit apporté mais... après un temps, il parvint enfin à rouvrir les yeux et à constater, à son grand étonnement qu'il... Possédait désormais un corps humain. Un corps pourvu de mains, de quatre doigts, de jambes et d'un torse. D'un coeur et d'une tête. Et si il lui fallut du temps pour le réaliser, elle ne lui en laissa cependant pas le temps. Dans une brume, elle les enveloppa et il fut soudain transporter bien plus loin à l'est, quelque part où Maestro Forte n'était jamais allé. Loin, bien loin de la muraille qui protégeait le Château de Brocéliandre. Et avant que Forte ne puisse s'en rendre compte, une brume verte s'empara de lui et il s'évanouit dans l'air...

    Votre Vie à Storybrooke.


    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Tumblr_n4utligfBr1t1y0g7o3_250


    Il y a quelque chose avec les familles parfaites. Quelque chose, toujours. Un petit truc qui cloche, quand on s'approche un peu trop près des photos en papier glacé qui sont affichés partout dans le séjour. Un sourire figé, un bras qu'on cache dans le dos ou sous un gilet alors qu'il fait quarante degré, un espace entre les épaules des deux protagonistes. Il y a toujours quelque chose. Il suffit de regarder de plus près. Mais personne n'a voulu regardé de plus près alors ils n'ont rien dit. C'était comme ça, fin de l'histoire.

    Carlisle était le seul garçon. Il aurait pu en profiter ou au contraire, en souffrir. Ce fût tout le contraire. Son amour pour ses soeurs fit rayonner son enfance de mille feux. Jamais un cri ou des pleurs pour éviter de jouer à Papa-Maman avec les poupées d'Avie et Indy. Jamais une excuse pour ne pas sortir courir dans le jardin comme des fous, à rouler dans l'herbe et à jouer au loup. Jamais une leçon de rater, pour pouvoir jouer tous les morceaux de piano, aux représentations de ses soeurs. Jamais, jamais. Parce que Carlisle aimait ses soeurs. Parce qu'il était terriblement fier de prendre leurs mains sur le chemin de l'école. Parce qu'il aimait filer en douce dans les couloirs pour venir dormir sous le lit d'Indy, après avoir parler des heures. Parce qu'il adorait les voir sourire, rire, être heureuse. ça devenait plus difficile avec le temps. Avec Mère qui devenait plus... Irritable. Un jour, Père était parti de la maison, depuis Mère prenait des cachets. Plein de cachets. Carlisle croyait que les médicaments servaient à soigner. Pas à rendre malade. Mais Mère se rendait malade. Et avec elle, ce fût toute la maison. Carlisle dû se montrer plus prudent. Être plus silencieux lorsqu'il dormait sous le lit d'Indy. Être plus attentif quand les bruits de pas allaient vers la chambre de ses soeurs. Être plus rapide quand elles commençaient à crier. Carlisle était rapide. Le plus rapide de l'école. Mais il n'était pas plus rapide que Mère.

    Un matin, Indiana se leva avec un oeil au beurre noir. Elle fit comme si ce n'était pas grave. Un autre jour, Avie eut mal au poignet pour la semaine. Carlisle ne comprit pas pourquoi lui, ne recevait pas de coups. Pourquoi quand c'était lui qui faisait une bêtise, ce n'était pas lui qui subissait les conséquences. Ce n'était pas juste. Mais Mère l'ignorait. C'était tout ce qu'elle faisait. Elle l'ignorait, lui qui ressemblait tellement à son père. Elle disait ça comme une insulte. Carlisle ne se rappelait plus de ce à quoi ressemblait son père. Il était partie. Et maintenant Avie et Indy avaient mal.

    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Tumblr_mvln94zwzm1rytwo9o1_500

    Plus elles devenaient grandes, plus fort Mère frappait. Comment personne n'avait rien pu voir? Etaient-ils tous aveugles? Ou tout simplement lâches? Des enfants turbulents, sans doute. Un frère inconscient de sa propre force. Foutaises. Le monde était sombre et lâche, et puérile. Ils étaient seuls. Ils devraient faire avec. Carlisle devint plus fort. Pour elles. Assez pour repousser Mère lorsqu'elle les plaquait contre un mur. Assez pour pouvoir tenir devant elles et prendre les coups à leur place. Assez pour hurler plus fort qu'elle et la faire taire. Un soir, il la rejeta si fort en arrière qu'elle tomba sur le sol. Il saignait déjà, son sang coulant sur son oeil mais il ne prit pas la peine de vérifier si elle respirait encore. Dans le fond, il n'en avait déjà plus rien à faire. Il prit la main d'Indiana assise par-terre, attrapa Avie par les épaules et les emmena dans sa chambre. Mère frappa longuement contre la porte qu'il avait verrouiller. Carlisle n'ouvrit jamais. Le lendemain, Carlisle fit déménager son lit dans la chambre de ses soeurs, ainsi qu'une partie de ses affaires. Sa chambre devint la salle de piano, et Mère n'osa plus jamais venir les frapper dans cette pièce. Elle y parvenait, encore, au détour d'un couloir, mais dès qu'une de ses soeurs criait, Carlisle courait à son secours. Le fils qu'elle avait tant négligé devint l'ultime rempart au sein des murs. Et son règne de terreur fût un peu moins dur à supporter.

    Carlisle devint peu à peu le gérant du manoir familial. Mère devenant de plus en plus dépendante des médicaments, ils manquèrent par deux fois de subir le joug des huissiers et Carlisle prit les choses en mains. Tandis qu'Indy devenait la leadeur d'un groupe de rock, et qu'Avie prenait sa propre personne pour une tête à coiffée sur laquelle tester toutes les colorations, Carlisle plongea dans les affres du légal, de l'argent et des factures, chose qui, contre toute attentes, lui plût. Il avait l'impression de lire la partition de leur manoir, de leur vie. Or tout ce qui était musique était plaisir aux yeux de Carlisle. Ses dons pour le piano se révélèrent bientôt universel dans le monde musical et son ancienne chambre vit fleurir une guitare, une violon, une basse, une batterie, des platines et même un violoncelle. Sa dernière acquisition fût un orgue cuivré pour lequel Carlisle eut une profonde fascination, qui tourna assez vite à la passion. Si Evanora lui fit clairement comprendre que le son, trop grave, ne lui plaisait pas tellement, Carlisle lui, voua un amour dévorant pour l'instrument. Et puis, cela faisait mal au crâne de Mère, ce qui n'était pas négligeable.

    Carlisle s'inscrit à la faculté de médecine. Un chemin tout tracé, d'après Mère, puisque leur Père était un médecin. Peut-être. Carlisle n'avait jamais rien voulu savoir de lui, hormis le montant de la pension qu'il versait chaque mois. Pour lui, ce n'était qu'un lâche de plus. Il était le seul père que ses soeurs aient jamais connus. Ils n'avaient pas besoin de lui. En réalité, ils n'avaient besoin de personne.

    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Tumblr_n147obbIBZ1qzub73o4_250

    Il lui fallut moins de trois mois pour échanger les cachets de Mère. Deux de plus pour la rendre accro. Et au bout de six mois, elle fût internée. Démence précoce. Mélange de médicaments et d'alcool. Tragique. Personne ne vint lui rendre visite, et le problème se régla tout seul. Carlisle versa le montant de l'internat tous les mois, et ils ne parlèrent plus jamais d'elle. C'était tellement plus simple quand ils se débrouillaient seuls. Tellement, tellement plus simple.

    Le temps passa. Carlisle termina ses études, décrocha son diplôme avec brio. Avie ouvrit sa boutique, Indy se maria. Carlisle n'aimait pas son mari, mais elle semblait heureuse alors il ne dit rien, et Avie et Carlisle continuèrent à vivre dans le manoir familial. Carlisle devint pharmacien. Mère vieillit, seule. Et pendant un temps, il sembla que la normalité pouvait être de mise chez eux. Ce fût de courte durée.
    Evanora pleurait à chaude larmes. Sa main serrée autour de celle d'Indy, encore inconsciente. L'odeur de chaire brûlée lui donnait envie de vomir. Tout avait brûlé. Il ne restait rien. Indy s'en était sortie de justesse et Carlisle sentit les larmes silencieuses rouler encore une fois sur ses joues. Indiana. Sa chérie, Indy... Reliée à toutes ces horreurs qui sauvaient pourtant des vies. Sortie d'affaire, d'après les médecins. Carlisle avait hoché la tête, simplement. Puis il avait exigé de rester pour la nuit. Ils avaient tentés de les en empêcher mais Avie et lui était devenus fous. Ils avaient cédés et maintenant, ils étaient là. Entre les bips incessants et les pleurs d'Avie. Comment est-ce que cela avait pu arriver? Comment, pourquoi? Carlisle sentait son coeur se rompre à mesure que la fréquence cardiaque de sa soeur marquait le tempo. Ses neveux étaient morts. Son beau-frère était mort. Sa soeur était là, et la maison était en cendres. Incendie, probablement spontané selon la police. Carlisle serra les dents. Il en aurait le coeur net.

    Indiana rentra au manoir. Sa souffrance était immense, aussi profonde que le gouffre qui se creusait sur son visage. Carlisle prit congé. Les intentions de sa soeur avait été très claires, à l'hôpital. On lui recommandait la plus grande prudence. Carlisle installa son lit dans la pièce la plus proche, et Avie dormit avec lui quelques temps. Le manoir sembla se recroqueviller sur lui même, mais Carlisle eut à coeur de prendre des habitudes digne de leur rang. Indy réapprit à marcher, lentement. Douloureusement. Carlisle lui apporta chaque jours des anti-douleurs et il la porta jusqu'à la salle à manger, où il exigeait que les repas aient lieux. Il poussa son fauteuil jusqu'à la salle de musique où il apprit à ses soeurs à jouer du piano. Peu à peu, Indy parvint à se déplacer seule et Carlisle et Avie l’emmenèrent se promener dans les jardins, puis plus loin. Elle vint le voir monter à cheval, reprendre le saut d'obstacle. Il les invita au conservatoire pour un concert. Ce ne fût pas facile et Indiana ne vint qu'au second. Il reprit le travail. Et un jour, une enveloppe de kraft fût déposer sur son bureau, à la pharmacie.

    Le son des basses étaient bien trop fort à son goût, mal réglé, fade. Une discothèque à la manque, comme toujours. Carlisle détestait ce genre d'endroit. Tout semblait tellement... Fade. Tout simplement. Aucun raffinement, aucune esthétique. Rien que la fade existence de cette vermine humaine, grouillant pour un peu d'alcool, de sexe et quelques secondes de fausse liberté. Carlisle en eut un rictus mauvais. Tout cela l'écoeurait mais ce n'était rien comparé à la femme qui se pencha à son oreille pour lui hurler quelque chose. Grande, mais bouffie, trop maquillée et vulgaire. Peut-être avait-il le regard quelque peu biaisé. Peut-être n'était-elle pas si... Immonde. Pourtant, c'était ce qu'il ressentait, à l'instant où il se pencha vers elle, lui renversant la tête en arrière pour l'embrasser à pleine bouche. Immonde. Répugnante et immonde. Le gémissement qu'elle poussa lui arracha un rire froid, et il dût se contrôler pour ne pas lui casser le bras qu'elle passa autour de lui. Il bouillonnait de rage, de haine et d'envie de violence. Sa main dans ses cheveux blonds fût peut-être trop agressive, lui arrachant quelques touffes de cette espèce de paille, l'embrassant plus profondément encore. Cela lui plût apparemment. Tant mieux.

    Accrochée à son bras, titubant faussement, elle se mit à rire dans la ruelle, et Carlisle la colla un peu plus à elle, alors qu'il approchait enfin de sa voiture. Ne se doutait-elle de rien? N'avait-elle pas de soupçon? Lui semblait-il anodin qu'il soit garé si loin de toute civilisation? Si loin de tout? Le blason de marque de sa voiture sembla lui faire tout oublié. Vénale. Oh combien Carlisle la haïssait. L'attrapant par le bras, à l'instant où sa propre main frôlait son coffre, Carlisle la plaqua contre lui, la menant dans un profond baiser, prenant son menton entre ses doigts pour maintenir le contact quand la douleur de la piqûre se fit sentir. Un léger sursaut, un recul. Un regard interrogateur et puis, la peur. La peur quand les jambes deviennent molles. La peur quand la gorge se sert. La peur quand les yeux se figent. La peur. La si belle peur. Elle glissa sur ses talons et Carlisle la rattrapa sans l'ombre d'un effort, la relevant pour la porter tout en continuant à marcher.

    -Ne t'en fais pas, marmonna-t-il en poussant du pieds la seringue vide, qui roula lentement jusqu'au bout du pont. Je n'ai aucune intention libidineuse à ton encontre. Je ne vais rien te faire, tu vas tout faire toute seule. Ou plutôt, non, tu ne vas rien faire non plus. C'est un paralysant très puissant. Tu devrais couler vite. L'eau va entrer dans tes poumons et si on te retrouve un jour, tu auras tous les symptômes d'une crise cardiaque. Si on te retrouve bien sûr, ajouta-t-il avec un sourire tranchant. Ce qui n'est pas encore certain.

    Arrivé au bord du pont, Carlisle monta lentement sur le rebord, fermant un instant les yeux pour savourer l'air frais de la nuit, tandis que la blonde respirait de plus en plus fort, ses yeux se mouillant de larmes. Carlisle lui sourit.

    -Au fait, tu n'as pas voulu savoir avant, mais je m'appelle Carlisle. Je suis le frère d'Indiana.

    Et sans l'ombre d'une hésitation, Carlisle précipita la responsable de l'incendie dans le fleuve. Il ne prit même pas la peine de la regarder mourir, décrochant simplement son téléphone pour appeler Louis, son garde du corps. Louis l'avait aidé dans son enquête visant à démasquer le responsable de l'incendie, volant et scannant le dossier de la police pour lui. Carlisle lui était extrêmement reconnaissant. Cela méritait une franche augmentation. Lorsqu'il revint près de la voiture, Louis sortit de l'habitacle, des vêtements propres posés sur son bras. Carlisle se déshabilla sans un mot et Louis se chargea de brûler les vêtements de son patron avant d'en jeter les cendres.

    -Ton salaire sera doublé et la voiture est à toi. Ramène moi juste au manoir, s'il te plait, Louis.


    Votre vie après la malédiction.


    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle ColorfulTartGerenuk-small

    Carlisle ne remit jamais les pieds au Château d'Adam Pendragon. Par culpabilité peut-être, parce qu'il rejetait tout ce qui avait pu faire de lui le bâtard immonde d'un roi fou. Il était l'homme qu'il avait choisi d'être en ce monde, un homme fait de contrôle et de pouvoir. Un homme fort et sûr de lu, certain de comment le monde devait tourner, et comment il se devait d'être pour le faire tourner ainsi. Jusqu'à l'arrivé d'un certain rouquin dans sa vie...

    Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Giphy

©️️ CREDIT



Administration


Célébrité de votre Avatar : Toujours Sexy Tom Hiddleston Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1644659130
Est-ce un poste vacant ? : Nope Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 2852471132

Multicompte ? : J, E, R, M & B! Bientôt...

Entre nous


Pseudo / Prénom : Jay
Votre avis sur le forum : Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3960642323
Comment l’avez vous découvert : :lou:

Si vous deviez choisir entre héros, vilain, magique, prince(sse), contes de fées, Roi Lion, Ancien animal, rebelle, ou wonderland pour votre team vous choisiriez quoi ? : Vilain, toujours! Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 2659421215

Le mot de la fin : Merci d'avoir accepté que je reboot Carlisle Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 675216545

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Tumblr_n5jmz8srG71qeidy7o2_250Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Tumblr_n5jmz8srG71qeidy7o3_250

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Que les apparences soient belles car on ne juge que par elles.
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83243-desolation-comes-upon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89855-galerie-d-art-bugada-fire-centre-ville


Invité
Invité

Anonymous



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Dim 6 Jan 2019 - 20:50

YAAAAAAH enfin enfin enfin ENFIN Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264
Mon amour pour ce perso perdure toujours et à jamais, blblblblbllllllll Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 675216545
J'ai tellement hâte de lire ce rebootage Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3109594688 Ca promet Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264


Sloan Fyresciell
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sloan Fyresciell

| Avatar : King Tom Hiddleston

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle TZhEXCT
• Franchement Slo', on a pas besoin de se retrouver dans un parking glauque pour que tu m'annonces que tu me prends comme ton témoin de mariage !
• Ssssssh discrétion Al' discrétion !

♨️

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle CEitjtJ
• Sloan ? Tu m'écoutes ? Lui là ... je peux le tuer quand tu veux !
• Hum oui oui Dew' ... oui oui


| Conte : Le Hobbit
| Dans le monde des contes, je suis : : Smaug le magnifique

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle IHTcal4

| Cadavres : 255



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Dim 6 Jan 2019 - 20:58

Tu en connais pourtant l'histoire Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 453450723 Mais ravie que le côté salopard médiéval de Carlie-Couverture te plaise Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 453450723

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Que les apparences soient belles car on ne juge que par elles.
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83243-desolation-comes-upon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89855-galerie-d-art-bugada-fire-centre-ville


Helios Bolt
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Helios Bolt

| Avatar : Max Riemelt

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Giphy

*Pourquoi je pense à elle moi ?*

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 190826095728855009

*Mais c'est qu'elle mordrait !!!*

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 190826095728735458

*...*


Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 190826095323124508



| Conte : Fairy Tail
| Dans le monde des contes, je suis : : Laxus Dreyar

| Cadavres : 187



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Dim 6 Jan 2019 - 22:49

Bon courage pour la rédaction de ton reboot Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 675216545

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
we are
alive


Adele B. Atkins
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Adele B. Atkins

| Avatar : Bryce Dallas Howard.

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Arthur-adele01

YOU'RE JUST A MAN
WITH SOME
BROKEN BONES

Voyageur égaré, j'ai traversé l'orage. Le vent s'est levé j'ai pu tourner la page. Tu m'as dit cette victoire ne s'ra pas la dernière, suis une étoile, un phare, une terre...

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Chris-adele


| Conte : Le monde de Nemo.
| Dans le monde des contes, je suis : : Dory.

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 086e

| Cadavres : 85



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Lun 7 Jan 2019 - 0:14

J'ai beau connaître une partie... blblblblblblblbllblblbllllll Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 675216545 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 675216545 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 675216545
Il est tellement sexy en époque médiévale, je crois que je m'en remet pas #décès *bave* Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3641168666

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Please go slowly I can feel you move my way
All the darkness will fade away
Until the light of day you're my stars tonight


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76146-finding-someon


Aguistin R. Marban
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aguistin R. Marban

| Avatar : Andrew Scott

| Conte : Folklore européen ۩๑ L'étrange Noël de Mr Jack
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Porte-Parole de Madame La Mort & sa personnification ☘ La muse d'Egdar Allan Poe ☘ Le porteur de poisse ☘

| Cadavres : 1958



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Lun 7 Jan 2019 - 2:19

Ouuuuuh Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3109594688 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3109594688 Il est enfin là le reboot Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1574146564 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1574146564

J'ai hâte de le lire entièrement Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3641168666 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3641168666 Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3641168666

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80489-pornography-of-the-de


Dyson R. Parr
« Cours Dydy, cours ! »

Dyson R. Parr

|  Crédits : Eilyam
|  Avatar : Tom Holland

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Sans_t15

|  Métier : Aventurier, super-héros, en contrat de libraire chez Alexis et vendeur de chocolat chez Aster... et surfeur parfois

|  Conte : Les Indestructibles
|  Dans le monde des contes, je suis : Dashiell Robert "Dash" Parr

La coalition se forme pour trouver à Aster son véritable amour
Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle CAFL

|  Autres Personnalités : Icare J. Skellington - Léon Adonis - Ahsoka Tano

|  Statut Social : Célibataire

| Cadavres : 7303



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Lun 7 Jan 2019 - 6:06 « Cours Dydy, cours ! »

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264 TE VOILAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264 enfin officiellement je veux dire Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1688994477

bonjour mon petit Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 4049562214 (non c'est pas Dyson qui dit ça Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3392629739 faut lire avec la voix de Theseus Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 3392629739 )

Bon courage pour ta fiiiiiche Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 675216545

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Signature-Dyson
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91249-termine-de-retour-en- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91319-dyson-walters-fleche-parr-dyson-parr-dashiell-parr-tu-m-as-connu-sous-quel-nom#1316130 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91319-dyson-walters-fleche-parr-dyson-parr-dashiell-parr-tu-m-as-connu-sous-quel-nom#1316130


Alexis Rice
«Les Gaulois boivent…Et les Romains trinquent ! »

Alexis Rice

| Avatar : Jean-Baptiste Maunier

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Alexis10


| Conte : Astérix le gaulois
| Dans le monde des contes, je suis : : Astérix

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle Generation-Kuzco-1

| Cadavres : 1652



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Lun 7 Jan 2019 - 17:36 «Les Gaulois boivent…Et les Romains trinquent ! »

Re- :welcome: !

Bon reboot de perso' !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Alexias Who cares baby, I think I wanna marry you.


Sloan Fyresciell
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sloan Fyresciell

| Avatar : King Tom Hiddleston

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle TZhEXCT
• Franchement Slo', on a pas besoin de se retrouver dans un parking glauque pour que tu m'annonces que tu me prends comme ton témoin de mariage !
• Ssssssh discrétion Al' discrétion !

♨️

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle CEitjtJ
• Sloan ? Tu m'écoutes ? Lui là ... je peux le tuer quand tu veux !
• Hum oui oui Dew' ... oui oui


| Conte : Le Hobbit
| Dans le monde des contes, je suis : : Smaug le magnifique

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle IHTcal4

| Cadavres : 255



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Mar 8 Jan 2019 - 13:58

Vous êtes tous trop mignon Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 283248815 (Dis sous Carlie ça fait peur Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 453450723 )
J'espère que ça va vous plaire Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264
Merci à tous pour votre enthousiasme Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 242150264

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Que les apparences soient belles car on ne juge que par elles.
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83243-desolation-comes-upon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89855-galerie-d-art-bugada-fire-centre-ville


Sloan Fyresciell
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sloan Fyresciell

| Avatar : King Tom Hiddleston

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle TZhEXCT
• Franchement Slo', on a pas besoin de se retrouver dans un parking glauque pour que tu m'annonces que tu me prends comme ton témoin de mariage !
• Ssssssh discrétion Al' discrétion !

♨️

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle CEitjtJ
• Sloan ? Tu m'écoutes ? Lui là ... je peux le tuer quand tu veux !
• Hum oui oui Dew' ... oui oui


| Conte : Le Hobbit
| Dans le monde des contes, je suis : : Smaug le magnifique

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle IHTcal4

| Cadavres : 255



Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________ Mer 16 Jan 2019 - 15:07

La fiche du petite Carlito-Couverture est finie, elle attends désormais ses par-ooops la validation par son chef de contes et un membre du staff Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle 1375884928

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Que les apparences soient belles car on ne juge que par elles.
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83243-desolation-comes-upon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89855-galerie-d-art-bugada-fire-centre-ville


Contenu sponsorisé




Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle _



________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Young man came from hunting faint, tired and weary } Carlisle





Disney Asylum Rpg :: ➸ Bienvenue à Storybrooke :: ♥ Présentation :: ➹ Persos validés