MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


TOP RP
Novembre 2019



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ MAGIC LEAGUE #6 Les ARENES du DERNIER MONDE !
☆ Evénement #116 - Une mission de CYRIL ☆


Partagez
 

 Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Queenie E. Scarletto



« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Queenie E. Scarletto


╰☆╮ Avatar : Amber Heard

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La meilleure, Titania Reine des Fées ✽

✓ Métier : Propriétaire du Fantasia et pâtissière par la même occasion → on est jamais mieux servi que par soi même ! ✽ "Ancienne" espionne détruisant des sectes & féministe engagée (présidente de l'association Console) ✽ Adjointe à l'éducation à la Mairie de Storybrook
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  7eXcbAX

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1762

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Dim 27 Jan 2019 - 4:19

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque

ou la personne qui l'utilise ? Question d'utilité publique !
Queenie & River & Edan



Quelle merveilleuse période que Noël ? L’ambiance, l’air, les chants, les amis, la féérie ! Qui n’aimait pas cette ambiance si chaleureuse ? Personne et surtout pas Queenie ! Elle aimait Noël, adorait même, pouvant dire vénérer cette fête depuis qu’elle était arrivée à Fairy Tail. Si petite elle faisait sa boudeuse, ne participant que de loin à cette fête qu’elle trouvait magnifique, elle s’était totalement libérée à l’âge adulte. Déja à Magnolia elle s’occupait de tout, prenant la chose plus qu’au sérieux. Elle avait donné ses disponisblités au prête de la cathédrale de Kandra pour la nettoyer, et l’aider à décorer cet édifice religieux magnifique. Dès le 1e Décembre, Erza revêtait des habits de lumière, illuminant sa personnalité et tout ce qu’elle pouvait toucher, réalisant une belle imitation de Midas. La moindre chose qu’elle touchait devenait Noël. Les fleurs, les murs, les portes, les coussins, les gens, les animaux, les décorations, la nourriture. Tout. Rien n'échappait à la frénésie dont elle pouvait faire preuve. La pâtisserie abordait une décoration chargée, à en faire pâlir d’envie Christmas Town, régalant les petits comme les adeptes. Même les gâteaux étaient bariolés de rouges et de verts, au saveur de pain d’épices, de mandarines et de toutes autres choses gourmandes qui embaumaient l’air et faisaient saliver les papilles. De la musique résonnait dans les lieux, dans sa voiture, dans ses appartements, partout où elle passait, pouvant faire croire au fait qu’elle n’était pas une fée en réalité mais bel et bien un lutin où la mère Noël à la vue de ses habits affriolants. Mais le pire dans tout cela était qu’au fur et à mesure que la date décisive approchait, Queenie était encore moins incontrôlable que d’habitude, si elle fut un jour contrôlable par qui que ce soit. C’était comme si elle se trouvait dans un état d’ébriété assez avancée, pompette, bien, joyeuse, rien ne pouvant la détourner de son objectif principal. Elle enchantait tout ce qui passait, et son commerce s’en ressentait fortement. La pâtisserie ne désemplissait pas, surtout depuis qu’elle avait lancé les commandes de bûches et d’autres gourmandises. De plus, tout le monde voulait voir les animations qu’elle faisait chaque jour. Des spectacles de marionnettes pour les petits, aux déguisements plus dénudés pour les plus grands. Bref, Queenie était totalement intenable et cela ne s’améliorait pas au fur et à mesure que les jours passaient. Elle avait même accepté que River ne vienne avec Aguistin passer une après midi dans la partie salon de thé, pour dire à quel point sa tolérance était grande et que son esprit était surtout occupé à autre chose. Elle préparait tout pour le soir du réveillon. Cette année, elle avait décidé d’un commun accord avec elle même que le reveillon de Noël se ferait à la nouvelle guilde. Edan et River avaient investi dans un bâtiment, ils n’avaient pas encore eu le temps de faire une crémaillère et quelle merveilleuse idée avait elle eu ? Au détour d’un repas à la dudit guilde ? Et si le réveillon de Noël servait ainsi d’inauguration à cette guilde 3.0 qui était en quelque sorte leur nouveau foyer, le lieu où ils se rassemblaient tous pour ressentir la chaleur de leurs liens ? Gabrielle avait approuvé immédiatement l’idée, tout comme Stella et Wendy. Les hommes avaient été un peu plus craintifs, se doutant bien que des choses monstrueuses allaient arriver, comme d’habitude. Même si certaines Noël ne se fêtaient pas ensemble, la configuration était toujours la même. Mais non, là, Queenie pensait encore naïvement que tout se passerait bien. Elle avait mit un point d’honneur avec Gabrielle à tout planifier, du repas au plan de table ainsi qu’aux jeux qu’ils allaient faire, tradition qu’elle voulait mettre à nouveau au goût du jour. Cela faisait maintenant plus de 5 ans jour pour jour qu’ils avaient quittés Fiore, et parfois, la nostalgie l'étreignant, même si en vérité, la vie d’ici n’était pas si différente de celle qu’elle pouvait avoir avant.

Ainsi, nous étions le 24 Décembre, le soleil déclinait à l’horizon de Storybrook et les derniers paresseux s’attelaient finalement à faire les cadeaux. D’autres, des plus poisseux, ne s’attendaient certainement pas à ceux que leurs plans soient totalement détruit, et enfin, les plus perfectionnistes, comme Queenie par exemple, regardait avec fierté les quatre bûches qu’elle avait fait pour l'occasion. Menthe chocolat pour River, Passion mange pour Gabrielle, Orange chocolat pour Edan et enfin, Fraise, Framboise Nougat pour elle même. Elle savait parfaitement que Stella avait les même goûts qu’Edan, que la fratrie de Gabrielle l’a suivrait, Wendy adorant le chocolat et que Gajeel malgré ses protestations, piquerait dans sa propre bûche. Qu’elles étaient belles n’empêche ! Glacé magnifiquement bien, avec des petits sujets en sucre à en faire pâlir le meilleur des pâtissiers. Une bouffée de narcissisme passa dans la gorge de la jeune femme qui se tenait devant ses réfrigérateurs, appareil photo en main. Elle les avait particulièrement réussi, sans doute parce qu’il s’agissait de faire plaisir à ses proches, et qu’elle ne lésinait jamais sur la somme de travail à faire quand il s’agissait d’eux. “Tu es prête Erza ?” Une autre jeune femme, d’un blond platine parfait, vêtue d’une robe bleue bustier fit son apparition dans la cuisine, mettant ses mains sur les hanches. “Oui oui !” Évasive, elle préférait encore vérifier ses bûches, ainsi que la liste qu’elles avaient faites avant de lever un sourcil face à la tête légèrement énervée de son amie. “C’est bon, voila, regarde, j’arrive.” Il fallait moins de temps pour dire Joyeux Noël pour que Queenie enclenche son pouvoir. Sachant pertinemment que Mira viendrait la chercher au dernier moment, elles se connaissaient bien pour savoir qu’elle travaillerait jusqu’à la dernière minute, elle avait mit sa tenue dans sa dimension de poche. Une lumière dorée l’illumina quelques secondes avant que sa robe rouge sang ne soit plaqué sur son corps, avec une permanente et un maquillage de circonstance. “Alors ?” “Sublime ! Si nous sortions je te dirais que tu aurais toutes tes chances !” Levant les yeux au ciel, Queenie préféra sortir les bûches du frais pour les mettre dans les emballages adéquats plutôt que de faire une quelconque remarque sur ça. “Tu as apporter tous les plats ?” “Bien sur, j’y suis allée cette après midi, il n’y aurait plus qu’à les réchauffer, comme ça personne ne se trouvera en cuisine !” Elle hocha la tête, un petit sourire entendu. Elle ne voulait surtout pas qu’une personne ou deux soient exclus du groupe juste pour faire la cuisine et pourtant Mavis savait comment elle aimait préparer des plats. “Bon, on y va ?” Mirajane hocha la tête en l’aidant à attraper une bûche. “J’ai fais les courses avant, notamment de liquide, l’on sait très bien que le sucré donne soif !” Pinçant ses lèvres, concentré sur le fait de ne pas faire tomber ses précieux desserts, elle ouvra la bouche une fois installé dans le grand 4*4. “Tu as pris du vin pour les plats ?” “Pour qui me prends tu ?” Bien sur, elle savait que Gabrielle ferait les choses dans les règles, elle aussi pouvait s’avérait maniaque quand elle s’y mettait, toujours soucieux de faire plaisir aux gens qu’elle aimait. Le chemin jusqu’à la guilde s'avèra sans encombre … enfin .. même si à un moment donné, son téléphone sonna, signifiant qu’elle avait un message, qui se répercute dans l’habitacle avec la voix robotique de son assistant personnel. “Passe une bonne soirée !” Elle put sentir le regard insistant de Mirajane quand celle si s’amusa à pianoter sur le tableau de bord, regard ainsi l’expéditeur. “Qu’il est attentionné Livio ! Un vrai gentlemen ! Tu penses qu’il est libre ? Ce soir ? Après le repas ?” Elle s’était entendu répondre un non sec et glacial suivit de toute une litanie d'excuse qui avait fait sourire son amie qui l’a connaissait trop bien. “Non non, il reste chez son frère ! Il est raisonnable tu sais, lui … il ne conduit pas une fois qu’il a bu !” Mira rigola, gloussa même avant de regarder par la fenêtre, se fichant particulièrement de s’attirer les foudres de son amie. “Oui oui, raisonnable … bien sur … c’est le mot que j’aurais dit pour le qualifié …” Si .. elle ne savait pas qui elle était, si elle ne la connaissait pas depuis ses années, cette remarque aurait pu passer mie de rien, Gabrielle ayant utilisé un ton très doux, même si les accents sarcastiques ressortaient. Or, Queenie savait qui elle était, et Mirajane ne disait jamais rien au hasard, même en sous entendu. Serrant fermement le volant, elle fit une embardée plutôt dangereuse avant de reprendre la route pour la guilde. “Aalalala Erza, je ne fais que constater tu sais, puis … si tu n’y vas pas, je ne vois pas pourquoi je m’en priverais !” Préférant se concentrer sur la route, elle ne répondit pas, faisant comme si elle n’avait pas entendu, claquant quand même sa langue sur son palais. “Tu as des nouvelles d’Happy ?” Voila, Queenie était douée pour plomber l’ambiance, et elle n’avait pas à regarder son amie pour savoir qu’elle avait baissé le regard sur le tableau de commande pour savoir que sa question l’a touchait. Très bien, elle s'octroyait quelques minutes de répit à son passage en cuisson. “Non … peut être que les exceeds n’ont pas été touché par cette magie ?” Elle soupira avant de prendre à gauche, se rapprochant de plus en plus du bâtiment. “Je ne vois pas pourquoi cela serait différent … bien au contraire … j’ai juste peur … qu’il se soit enfui … ailleurs, dans ce monde vaste … mais … il ne faut pas perdre espoir !” Son sourire s'agrandit un peu plus alors qu’elle se garait brusquement dans l’allée menant au grand bâtiment. “Hum ! Oui tu as raison ! Happy est là, comme les autres que nous n’avons pas retrouvé !” Gabrielle lui lança un regard enjoué avant de sortir de la voiture pour commencer à la décharger.

“Les Mères Noël sont arrivées” Poussant la porte d’un grand coup de pied peu délicat à la vue de la tenue qu’elle portait, Queenie afficha un énorme sourire en voyant tous ses amis, tout comme Gabrielle. “Regardez ce que l’on vous apporte !” Elles avaient les bras chargés de cadeaux, et comme à leurs habitudes, elles refusaient toutes les deux de se faire aider, Queenie déposant les bûches sur les grandes tables, Gabrielle tous les cadeaux qu’elles avaient fait sous l’énorme sapin qui trônait en plein milieu du hall. “J’espère que vous avez été sage ! Parce que le père Noêl ne reprend malheureusement pas les cadeaux !” Queenie rigola en claquant la bise à River et Edan, apprêté pour l'occasion, les dévisageant sans aucune gêne. “Vous êtes beaux ! Je suis fière de vous !” Il était rare qu’elle fasse des compliments, mais cette période était plus favorable à laisser son côté guimauve et adorable à reprendre le dessus. “Bien ! Vu que nous sommes tous là ! L’apéritif peut commencer !” Mirajane, aussi rapide qu’à son habitude, avait déja fait l’aller retour dans la cuisine pour amener des bouteilles d’alcool. “Oh oui oui Queenie à raison ! Et après je vous ferais mon cocktail spécial Fairy Tail ! Vous allez m’en dire des nouvelles !” Attrapant les bouteilles que son amie avait ramené, les posant sur la table, elle les déboucha sans pression, regardant River avec un grand sourire. “Ce soir, on laisse nos soucis de coté d’accord ! On ne pense qu’à nous ! Je compte sur toi pour faire appliquer le principe de plaisir avant tout ! Pas de disputes, pas de conflits, rien de tout ça ! Noël est propice au rassemblement et à l’amour ! Alors je veux ça ! Que des choses qui se rapprochent de ces thèmes !” Elle lui tendit une verre d’alcool italien, avec une petite olive sur le coté. “Voici un martini ! j’en suis fan, tu vas adorer !” Elle leva son verre, qui contenait un citron pour le coup sur le coté, devant celui de son très proche ami. “Tu ne peux pas savoir combien je suis heureuse de le faire parmi vous cette année !” Son sourire était éclatant, elle rayonnait de bonheur, heureuse d’être avec ceux qu’elle considérait comme sa famille. “Edan ! Ce soir tu n’es dispo’ pour personne ! Si ton bipper sonne pour une urgence je l’écrase ! C’est le reveilloooooon ! D’ailleurs Wendy, met de la musique s’il te plait ! Tu peux brancher mon téléphone au baffle !” Tellement innocente, elle haussa les épaules quand Mirajane proposa d’aider la jeune fille à installer la musique, ne se rendant pas compte que la démone allait s’amuser d’elle, bien trop confiante pour penser ça …même si au final elle faisait ça pour l’aider “Et c’est parti pour la fête !”

made by black arrow

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Unbreak my heart Sweet darling
Don't leave me in all this pain. Come back and bring back my smile. Come and take these tears away. I need your arms to hold me now. ✭ The nights are so unkind. Bring back those nights. When I held you beside me. Take back that said word good-bye. Bring back the joy to my life. Don't leave me here with these tears. Come and kiss this pain away. I can't forget the day you left ! Time is so unkind and life is so cruel without you here beside me.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81218-les-fleurs-ne-choisis http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81178-queen_of_fairy#1033989

Edan Sparkles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1265

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mar 19 Fév 2019 - 0:16

Est-ce le Bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ?
Faut être bourré pour que ce jeu devienne le pire d'entre tous


Le matin du réveillon de noël, Edan dormait encore dans le lit de River. Depuis qu'ils étaient ensemble chaque nuit, les deux amoureux changé de lit pour faire des folies et la nuit dernière, c'était dans la chambre du glaçon. Edan malgré l'heure tardive du matin, dormait encore paisiblement sans redouter que dans la soirée, ils allaient passer par quelques choses de diabolique. Le pompier senti de douce caresse passer sur tout son corps, réveillant de petites boules de chair sur la peau chaude du chasseur de dragon. Puis de petits bisous froids recouvre sa peau, Edan était conscient que c'était River qui tentait de le réveiller en douceur, mais aimant ce moment, Natsu fit semblant de dormir encore et pour son grand plaisir, Grey continue. Le mage de feu sourit , il attrape lentement son amour par le bras et le tire doucement vers lui, puis il ouvre ses yeux émeraude et les plonge dans le regard de Grey qui ressemble à la banquise recouverte de neige pure. " Bonjour Flocon. Je t'aime." Il dépose ses lèvres chaudes sur les lèvres froides de son chéri. " Je sais." Dit-il en caressant la joue de son amour.


River lui dit qu'il aimerait l'emmener quelque part, curieux, Edan voulait savoir où ils allaient, mais River ne dit rien malgré l'insistance du blond. Natsu se prépara donc en cinquième vitesse et sortit avec son amour. Il lui serra la main dans les rues enneigées. Les enfants faisaient des bonhomme de neige, pendants que les adultes s'affairaient aux derniers préparatifs qui sont la course des derniers cadeaux et des ingrédients de dernières minutes, car on avait oublié de le noter sur la liste. Les deux amoureux évitaient donc tous les endroits où pouvaient se trouver leurs camarades de Fairy Tail et c'est main dans la main que le joyeux petit couple se dirige vers la patinoire. Edan avait demandé un jour à River de lui apprendre à patiner et il était heureux que son amour ait repensé à sa demande. Edan s'assit sur le banc et se déchausse pour enfiler les patins. Tellement heureux, il se précipita sur la glace, déjà les premiers pas sur le plancher étaient difficile, ça se voyait qu'il tremblait et dès qu'il a mis un pied sur la glace, son pied glissa et Natsu se retrouva tête la première sur la glace. Il grogne, alors que River arrive près de lui pour le relever. Il lui explique et lui montre comment il faut se mouver sur la glace. Le dragon n'était plus aussi sûr de lui et de temps en temps, il se laisse glisser les jambes écartées raide comme un piqué. Le pauvre dragon était assez comique, a des moments, il faisait aller ses bras de haut en bas, comme pour s'envoler. " Attends...Ça va trop vite... Ne me lâche pas." Au moment où il dit ça, le revoilà qu'il tombe et qui dévale sur quelques mètres. Natsu s'énerva si bien que là où se trouvent ses mains de minies flaques d'eau commence à faire son apparition. "Je vais la faire fondre, cette satanée glace qui se moque de moi." Le dragon augmente sa chaleur à chaque fois qu'il s'énerve et peut s'enflammer à tout moment, Grey arriva en vitesse tout d'abord en rigolant, puis sentant la chaleur de son amour, il l'embrasse tout en le relevant. Le baiser de River eu l'effet escompter, Edan se calma.

Le mage de glace l'emmena hors de la piste puis il enlève les patins du dragon avant les siens. Puis tout les deux se re dirigent vers la guilde, mais avant Natsu voulut faire son grand gamin et lança de la neige dans la figure de River qui tentait de l'embrasser. Ils se sont très vite pris au jeu, en se balançant des boules-de-neige, mais très vite ce jeu enfantin fini par dégénérer et River arriva à matérialiser son bazooka de glace. " Eh Non, c'est à la loyale." Mais c'est peine perdue, le dragon se retrouve les quatre fers en l'air à moitié ensevelit de glace. Vous voulez un conseil ? Ne jamais faire de bataille de boules-de-neige avec un mage des glaces qui n'a jamais froid, vous êtes sur de perdre à tous les coups.

Après cette petite bataille, les deux amoureux reprirent une fois de plus leur chemin vers la guilde. Une fois à l'intérieur, les deux garçons vont dans la salle de bain. Edan enlève ses vêtements humides, pendant que River fait couler un bain tiède et une fois nu, le blond se met dans l'eau. River l'accompagne, il tire le dos de son amour pour que ce dernier s’appuie contre son torse. Doucement, les mains froides de River se posent sur les épaules du chasseur de dragon. Les mains de River font de léger mouvement, appuyant sur certains points. Le mage de glace offrait à son bébé dragon un massage. Edan fermait les yeux appréciant ce massage, il laissait échapper un petit gémissant. Il aimait ses petits moments détentes avec Grey, il prenait tellement soin de lui. Le temps tourne assez vite quand ils sont tous les deux. Trop vite au goût du chasseur de dragon. Mais ils ne pouvaient pas prendre leurs temps, sinon Erza va être en colère et quand elle est en colère, la reine des fées, peut devenir un monstre et mieux faut éviter cette transformation. Surtout que pendant plusieurs jours, voir même début décembre, Queenie c'est plier en quatre pour qu'on ait notre premier noël magnifique dans ce monde et le mot magnifique est seulement un petit adjectif.

C'est dans leurs costards, Edan portait une chemise blanche légèrement déboutonner, avec un deux-pièces à carreaux, c’était un jolismoking. Le chasseur de dragon était en dessous du gui et River l'ayant, remarquait, l'embrasse. " Hmmm...Grey ?" Edan recula doucement sa tête et regarda de haut en bas son amour. Son regard resta vers le bas et plus précisément sur le caleçon de l'infirmier. " Tu ferais mieux de mettre le pantalon avant qu'Erza arrive." Il étire un sourit en voyant l'expression de River qui découvre qu'il ne savait plus où il avait mis le bas. "Quoi? Eh merde! Où est-ce que je l'ai mis, encore?" Grey partit chercher le bas, pendant que Natsu se met au milieu de la grande salle pour attendre Erza et Mira. Le mage de glace arrive juste à temps, car Queenie débarque tout sourire. Elle les embrasse en leur disant qu'elle était fier d'eux, car ils se sont mis sur leur trente et un. Puis elle dit à Edan que si son bipeur sonne, elle le détruit. Évidemment, Edan n'était pas d'accord sur ça. " Attends, Queenie ! Tu sais que s'il arrive quoique ce soit au bipeur, je suis obligé de le repayer ? Et ça coûte une blinde, je n'ai pas les moyens d'en repayer un, ce n'est pas comme dans notre monde où on peut choisir des missions à X joyaux." Puis comme sur un air de défi, Natsu pointe son doigt vers elle. " Si tu le détruis, tu le repayes." Oups, peut-être qu'il ne fallait pas dire ça, pas aujourd'hui en tout cas. Mais vu que c'est bientôt Noël, Queenie ne dit rien sur la provocation du mage de feu.




acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

River Frost



« We run towards dangers, 'cause that's what heroes do »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6507

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « We run towards dangers, 'cause that's what heroes do »


________________________________________ Ven 22 Fév 2019 - 1:18


Le jeu du bâtonnet, quelle belle tradition

Queenie, Edan, River & Jude
‘’And then we go back, this is the moment
Tonight is the night, we’ll fight till it’s over
So we put our hands up like the ceiling can’t hold us
Like the ceiling can’t hold us’’


Ce matin du 24 décembre, River s’était réveillé de très bonne humeur. Tout d’abord, il avait dormi avec son dragon dans les bras, ce qui aidait grandement à lui donner le sourire dès le réveil. La veille au soir, ils avaient fait l’amour jusqu’à en être complètement rassasiés, sachant trop bien que le lendemain, le réveillon avec la guilde empêcherait tout rapprochement entre eux. L’autre raison de sa bonne humeur matinale était l’activité que le Frost avait prévu pour eux avant le fameux réveillon. Il avait décidé d’apprendre à son amour à patiner. Il ADORAIT patiner et la simple idée de combiner ses deux passions : Edan et le patin. Il était presque onze heure et le dragon dormait toujours. « Bébé? C’est l’heure de se lever… », dit-il doucement, mais il n’obtint aucune réponse de la part de son amour. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Il commença à passer un doigt sur le torse de Natsu, absorbé dans la contemplation des frissons qu’ils créait sur sa peau chaude. Puis, le glaçon vint déposer un baiser, suivi de plusieurs autres, se disant que le contact de ses lèvres froides réveillerait certainement sa belle au bois dormant. Comme prévu, le blond vint chercher son bras pour le tirer vers lui. Son regard émeraude était si beau que le mage de glace sentit son cœur manquer un battement. Un doux baiser plus tard, les deux garçons étaient enfin debout.

Un sac à dos sur l’épaule, et River avait refusé d’en révéler son contenu à Edan, les deux hommes marchaient main dans la main dans les rues bondées de Storybrooke.
« Pfff… Regarde tous ces gens courir à gauche et à droite comme s’ils venaient d’apprendre que c’était Noël ce soir. Moi, ça fait bien trois semaines que j’ai acheté tous mes cadeaux. », dit le glaçon, fièrement. En effet, il n’avait pas lésiné. Il avait acheté un petit quelque chose pour chacun des membres de la guilde, du moins, ceux qu’ils avaient pu retrouver. Et pour son bébé dragon, il avait deux cadeau : un qu’il allait lui offrir pendant le réveillon et l’autre, lorsqu’ils seraient seuls. Ils marchèrent donc tout en discutant, Salamander qui essayait de deviner le cadeau que son flocon allait lui offrir, mais ce dernier restait muet comme une tombe.

Finalement, lorsqu’ils arrivèrent à destination, Grey s’arrêta et laissa à son amour le loisir d’admirer la patinoire extérieure du village.
« C’est aujourd’hui que tu apprends à patiner, bébé! », s’exclama-t-il, trop heureux de se retrouver dans son élément. Il sortit alors du fameux sac à dos secret, deux paires de patins. Le sourire ne pouvait quitter ses lèvres. Gentiment, River aida son amoureux à enfiler et lacer ses patins qu’il essayait pour la première fois. Heureusement, il avait choisi la bonne taille lorsqu’il les avait acheté. Ceci fait, le glaçon enfila ses propre patins. Agile, il sauta sur la glace et commença par faire un tour rapide avant de revenir s’arrêter devant Edan. Il lui tendit les deux mains pour l’aider à tenir debout sur la glace. Mais Natsu étant Natsu, il préféra essayer seul et ce qui devait arriver arriva. Le pauvre dragon s’étala de tout son long sur la glace. Le Frost éclata de rire avant de l’aider à se relever. « Ce n’est pas si facile… Attend, je vais t’aider. », dit-il tout en riant. Il attrapa les mains de son étincelles et il l’aida à avancer. Le glaçon était parfaitement à son aise et il patinait à reculons devant son amour. Le dragon tenait à peine debout, il paniquait, se figeait. Et il tomba encore, glissant lentement un peu plus loin. Son éternel sourire aux lèvres, Grey se précipita vers lui et se mis à tourner autour du pauvre Bambi sur la glace. Ce fut seulement lorsqu’il vit la glace qui commençait à fondre qu’il décida de l’aider à se relever. Patiemment, il lui expliqua à nouveau la technique et, au bout de quelques heures, on pouvait dire qu’Edan se débrouillait plutôt bien. Le couple pouvait faire des tours de patinoire main dans la main sans déplorer d’incident.

Lorsqu’ils décidèrent de rentrer, River aida encore son amour avec ses patins avant d’enlever les siens. Alors qu’il s’affairait à les ranger dans le sac à dos, il vit Natsu, du coin de l’œil, qui s’amusait comme un gamin dans la neige. C’est fou ce qu’il pouvait l’aimer, son bébé dragon. Ils étaient prêts à rentrer et le Frost réclama un baiser pour bien conclure cette merveilleuse activité. Mais plutôt que les lèvres chaudes de son amour, ce fut une balle de neige qu’il embrassa. L’ancien rival se réveilla aussitôt à l’intérieur du mage de glace et il était prêt à en découdre. Il ne pouvait laisser passer cet affront. Il fit donc une plus grosse boule de neige et l’envoya à Edan. La bataille éclata, mais Grey y mit rapidement fin.
« BAZOOKA DE GLACE! », cria-t-il alors que son immense bazooka de glace, teinté de noir, se matérialisa dans ses mains. Il n’attendit pas une seconde avant de tirer sur son copain. Le dragon étant congelé, le bazooka disparu et le mage s’approcha de sa victime. Il l’attrapa par le menton pour le forcer à le regarder dans les yeux. Son visage était dure, tout comme sa voix. « Ne t’avise plus jamais de me défier sur mon propre terrain… Si je veux un baiser, tu me donnes un baiser. Compris, bébé dragon? », ordonna-t-il d’un air dominant. Il fit disparaitre la glace et releva son amour pour ensuite l’embrasser avec passion. « Voilà… C’est beaucoup mieux comme ça. », ajouta-t-il, son sourire revenu.

De retour à la guilde, la merveilleuse journée des deux amoureux était loin d’être terminée. Un bain ensemble et un long massage offert par River à son étincelle, c’était ce dont ils avaient besoin. Certes, le glaçon était beaucoup plus dans l’action, dans le physique, que dans le romantisme, mais tranquillement, il apprenait à prendre son temps. Il apprenait à faire de petits gestes tendres pour l’homme de sa vie. Ils restèrent un moment dans le bain, Edan dans les bras de son flocon. Même si le moment intime n’allait pas plus loin, Grey était bien. Lui qui se défendait bien d’être romantique, il commençait à apprécier ces moments à deux. Malheureusement, ils ne pouvaient pas s’éterniser, car les autres allaient finir par arriver à la guilde. À contrecœur, le Frost fut le premier à sortir de la baignoire.
« Je vais aller me préparer chez moi avant que les filles n’arrivent. On se retrouve en bas. Tu sais ce que je ressens pour toi. », lui dit-il avant de l’embrasser et de sortir, complètement nu, de l’appartement d’Edan pour rejoindre le sien.

Fin prêt, River attendit son amour près de l’énorme sapin de Noël qu’Erza avait insisté pour avoir. Il avait déjà déposé ses cadeaux sous l’arbre lorsqu’Edan descendit finalement dans la grande salle. Le regard de glace du mage s’illumina.
« Wow! Bébé, t’es trop beau! », s’exclama-t-il, impressionné par la classe de son copain. Comme le veut la tradition, le glaçon embrassa son amoureux sous le gui pendant qu’il le pouvait encore. C’est alors que le dragon lui fit remarquer son petit raté vestimentaire. Il n’avait plus de pantalon… Pressé par le temps alors que les filles pouvaient arriver d’une seconde à l’autre, le pauvre Frost se mit à chercher frénétiquement son vêtement. Dès qu’il le trouva, gisant avec les cadeaux, il l’enfila, complétant ainsi sa tenue. Juste à temps…

Erza, Mirajane et Wendy entrèrent les bras chargés de cadeau et de nourriture de toutes sortes. Les garçons, gentlemans, offrirent leur aide mais celle-ci fut refusée, comme d’habitude. Il ne faut pas chercher, ce sont les femmes qui mènent dans cette guilde. Néanmoins, River aida Mirajane à dresser la table sans lui demander son avis. La reine des fées leur demanda alors s’ils avaient été assez sage pour avoir droit à des cadeau. Le mage de glace tourna un visage angélique vers Titania.
« Voyons, Erza, tu nous connais. On n’est jamais sage. Et c’est comme ça que tu nous aime! », déclara-t-il avec un clin d’œil. Queenie complimenta les deux hommes, impressionnée, et Grey se dit qu’il avait eu de la chance qu’elle ne soit pas entrée une minute plus tôt. Évidemment, elle en profita pour faire la maman et mettre en garde le joli couple qu’elle ne voulait aucun écart de conduite. River se sentit aussitôt visé par le regard appuyé de la blonde. « Mais pourquoi tu m’accuse? J’ai rien fait! Moi aussi je l’aime, cette fête. Je ne viendrai certainement pas la gâcher. », répliqua-t-il, légèrement insulté par ses insinuations. Puis, sans avoir demandé quoi que ce soit, un martini arriva dans ses mains, gracieuseté de la reine des fées. Son sourire revint aussitôt et, devant le bonheur de la jeune femme, Grey ne put faire autrement que de la prendre dans ses bras pour lui donner un super bisou sur la joue. « C’est tellement bien qu’on puisse fêter tous ensemble cette année. Même s’il manque encore des gens. Elfman travaillait ce soir, Mira? », demanda alors le glaçon. La démone répondit par l’affirmative. Elfman assurait la sécurité lors d’événements spéciaux, comme la fête de Noël à la Pleine Lune. Quant à Lisanna, Grey savait qu’elle était de service à l’hôpital. La plus jeune des Strauss était infirmière, comme lui, mais dans le service de pédiatrie. Malheureusement, les hôpitaux ne ferment pas pour les fêtes.

Wendy et Mirajane s’occupèrent de la musique, laissant le trio infernal entre eux. Lucy ne pouvait pas être avec eux, puisqu’elle avait le devoir, en tant qu’héritière, de passer les fêtes avec sa famille.
« Tu ne bois rien, bébé dragon? J’ai vu une bouteille de Fireball sur la table, tu devrais aimer ça. Ça goûte les petits cœur à la cannelle, mais puissance mille! », proposa Grey avec juste assez d’ironie dans la voix pour que le surnom passe comme une insulte normale aux oreilles de la guerrière. Il attendit que le dragon revienne avec un verre avant de lever. Mira et Wendy gagnèrent finalement leur bataille contre la machine et la musique s’éleva dans la guilde. Elle rejoignirent le trio, un verre à la main. « Je lève mon verre à la guilde! À Fairy Tail qui a su survivre à travers toutes les épreuves et les malédictions! À Mavis, qui a créé plus qu’une guilde, mais une famille! Je lève mon verre à notre famille, nous cinq, sans oublier Lucy, Lisanna et Elfman. Joyeux Noël, Fairy Tail! »

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Jude Happer



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 345

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 22 Fév 2019 - 14:25

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ?

Les mains encore tremblantes, je tentais d'ouvrir le petit sachet que Caleb m'avait fourni avant de m'entraîner dans sa chambre. J'avais été d'accord sur le principe, j'avais cru un peu naïvement que j'étais prêt mais le simple contact de ses mains sur moi avait déclenché un tsunami d'émotions. A présent, il fallait que je me calme et que je chasse les images qui se bousculaient dans ma tête. J'entendais encore sa respiration contre mon oreille alors que je ne l'avais pas revu depuis des années, j'avais le souvenir de l'odeur de son parfum. Le parfum... Était-ce le même ? Non sans doute pas. Je devenais fou. Je réussis à ouvrir le sachet d'un geste un peu trop violent, répandant la moitié des pilules au sol. Je poussais un soupir désespéré avant de m'accroupir pour les ramasser, c'était finalement une bonne chose. Le geste machinal me changeait les idées et m'empêchait de trop penser. Je gardais un comprimé en main, le fixant un instant avant de l'avaler sans plus de cérémonie.

J'allais en avoir besoin, même si l'effet n'était pas immédiat, il agirait quand je passerais la porte de mon appartement. J'avais donc le temps de prendre une douche et de trouver un truc pas trop abîmé à me mettre. C'était un pari avec moi-même, il était temps que je rejoigne la Guilde, je n'avais plus vraiment l'excuse de la nouveauté et de la découverte du retour de mes souvenirs. J'avais suffisamment observé de loin, il était temps que je prenne le peu de courage qu'il me restait et que j'affronte enfin la réalité. Je m'étais assez caché, j'en avais assez de vivre reclus par peur de vivre. Cela ne pouvait pas me faire de mal, ils m'avaient connu, peut-être que je retrouverais un peu de celui que j'avais été à leur contact. La drogue m'aiderait à rester détendu en toute circonstance, je ne pouvais pas me permettre de jouer les chats sauvages. Il était important que je fasse bonne impression, la terreur du rejet me rongeait de l'intérieur mais c'était un pari à prendre.

Je me séchais rapidement les cheveux en sortant de la douche avant de m'arrêter devant mon placard à moitié vide. Je dénichais un jean noir sans trou et une chemise que j'avais laissé traîner là depuis un moment. Elle était un peu fripée mais avec ma veste par dessus, ça passerait sans problème. Et puis qu'est-ce que ça pouvait faire après tout ? Je faisais déjà un effort vestimentaire, j'aurais tout aussi bien pu mettre un tee-shirt trop grand pour moi. Ce qui constituait la grande majorité de ma garde robe d'ailleurs. Je poussais un soupir avant d'attraper la boîte de chocolats que j'avais acheté la veille. C'était pas ouf mais c'était mieux que d'arriver les mains vides. Je me roulais une cigarette tout en fermant la porte du taudis qui me servait d'appartement avant de descendre les escaliers quatre à quatre avant de me retrouver dans la rue.

Le vent froid du mois de décembre me fit relever le col de ma veste, je rentrais le cou dans les épaules et avançait dans la nuit, jusqu'au nouveau QG de la Guilde. L'angoisse me nouait l'estomac à mesure que j'avançais, allaient-ils me poser beaucoup de questions ou se contenteraient-ils de m'accueillir sans rien dire ? Voulaient-ils de moi à leurs côtés ? M'avaient-ils oublié ? Tant de questions qui me hantaient et que je n'arrivais pas à faire disparaître. Ce n'était plus le moment de faire machine arrière, pas alors que je m'arrêtais devant la porte et que des éclats de voix me parvenaient déjà. J'inspirais profondément avant de poser la main sur la poignée de la porte. Fallait-il que je sonne ? Je n'avais jamais eu besoin de le faire dans notre monde mais Natsu avait toujours été avec moi. Cette fois-ci, c'était différent. Pourtant, je rentrais à la maison en quelque sorte... J'inspirais profondément et tournais la poignée en poussant la lourde porte en bois.

Les odeurs et la chaleur de la pièce me saisirent aussitôt et je restais un moment immobile à contempler ce qui m'entourait. Je reconnus Grey, verre levé, qui terminait son discours de noël. Un frisson s'empara de moi alors que la porte claquait derrière moi en se refermant. Je sursautais légèrement avant de sourire gêné lorsque tous les regards se tournèrent vers moi. Oups. Je n'avais pas vraiment prévu d'entrer de cette façon mais après tout... maintenant que j'y étais. Ma main serrait compulsivement le paquet que je tenais, je desserrais légèrement mon étreinte avant de me rappeler ce qu'il contenait. Des chocolats écrasés, il y avait mieux comme cadeau de noël. Du regard, je cherchais Natsu ou du moins, celui que je savais être Natsu. J'avais suffisamment observé pour savoir reconnaître ceux que j'avais sous les yeux. Ce n'est quand le trouvant que j'avançais d'un pas, sortant de l'ombre de l'entrée pour afficher mon visage.

"Salut ! Je suis Happy."

J'esquissais un semblant de sourire hésitant, laissant mes paroles monter à leurs cerveaux, mes épaules retombant légèrement tandis que la pression en moi disparaissait. La suite, je n'avais aucun contrôle dessus, je ne pouvais qu'attendre leurs réactions. Mais la vitesse à laquelle Mira me sauta au cou, me surpris. Je me raidis sous son étreinte avant de me détendre légèrement, je n'étais pas en danger, c'était juste... une marque d'affection pure et sincère. L'une de celles qui ne faisaient pas de mal. Maladroitement, j'entourais son dos de mes bras et posais ma tête sur son épaule. Mon regard toujours rivé sur Natsu alors que je me laissais bercer par le câlin de Mira qui ne semblait pas décidée à me lâcher. C'était la première fois qu'on m'en faisait un vrai, un de ceux qui sont réconfortant. Même Tess n'avait jamais eu de tel geste d'affection à mon encontre. Tout ça... c'était nouveau.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

Queenie E. Scarletto



« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Queenie E. Scarletto


╰☆╮ Avatar : Amber Heard

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La meilleure, Titania Reine des Fées ✽

✓ Métier : Propriétaire du Fantasia et pâtissière par la même occasion → on est jamais mieux servi que par soi même ! ✽ "Ancienne" espionne détruisant des sectes & féministe engagée (présidente de l'association Console) ✽ Adjointe à l'éducation à la Mairie de Storybrook
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  7eXcbAX

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1762

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Sam 11 Mai 2019 - 13:34

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque

ou la personne qui l'utilise ? Question d'utilité publique !
Queenie & River & Edan & Jude



Queenie était dans une forme olympique pour ce premier Noël passait tout ensemble. En vérité, ce n’était pas vraiment le premier Noël, mais elle faisait comme si c’était le cas. Elle en avait déja passé avec Mirajane, ou River, ou même encore Edan, mais ensemble, c’était vraiment une première de chez première. Alors elle avait décidé de laisser son côté autoritaire au placard, mettant en avant la jeune femme raffiné et communicante qu’elle savait être. Elle parla donc à ses amis en arrivant, se montrant affable et enjouée. Noël était vraiment une période qui l’a transcendé. Elle aimait cette fête, elle aimait ses amis, et elle allait leur faire savoir. Ainsi elle fit la bise à toutes les personnes présentes, donnant un petit mot pour chacun. Elle haussa un sourcil à la remarque d’Edan. “Vraiment ?” Elle avait connu un Nastu beaucoup moins couard, qui se fichait totalement des sommes à payer quand cela servait ses intérêts. Et actuellement, cela servait effectivement les intérêts de la mage en armure. Rapidement, elle attrapa le biper que le jeune homme lui montra pour le jeter sur le sol, et le transpercer de l’une de ses épées qu’elle fit apparaître dans la seconde. “J’ai dit …” Rien qu’à ses deux mots, l’ancien chasseur de dragon se raidit, la regardant faire. “Que tu allais rester avec nous, alors tu resteras avec nous !” Gajeel, au loin, fit une sorte de célébration, approuvant les dires de Queenie, sans aucun doute pour ne pas subir ses foudres, tandis qu’elle posait une main sur l’épaule de son ami. “Natsu; J’ai juste envie …. que l’on soit comme avant … une famille …” Et elle ne mentait pas. La guilde, malgré tout. Malgré cette malédiction, malgré les nouveaux liens que cela avaient pu lui créer, restait son unique famille. Comme dans toutes les familles, il y avait des distensions, des querelles, des engueulades, mais tous les membres s’aimaient, et Noël était le moment pour le rappeler à certaines mémoires fragiles. River essayait de se disculper, comme d'habitude, mais cette fois, elle n’y fit pas attention, buvant d’une traite son verre d’alcool. “Oui, c’est vraiment très triste. Sheitan ne devait pas ouvrir, mais finalement il a pensé que cela pouvait être une bonne chose. Il m’a dit que ça avait rapport avec un événement antérieur de son monde.” Mirajane était arrivée à ses cotés, une coupe de champagne entre les mains, qu’elle termina aussi avec une rapidité folle tout en répondant à River. Queenie posa la main sur l’épaule de son amie. C’était vraiment dommage que la fratrie Strauss ne soit pas au complet, et elle hésita quelques secondes à appeler Livio pour voir s’il ne pouvait pas faire quelque chose avec son cousin, mais elle se ravisa. Elfman avait besoin d’argent, et il était assez grand pour prendre ses propres décisions. Elle soupira, observant les gens de la guilde autour d’elle, vu que ses amis s’étaient éparpillés. Il en manquait beaucoup, et malgré tous les efforts qu’elle avait déployé pour les retrouver, ils restaient invisibles. Elle s’était d’abord dit qu’ils n’avaient tout simplement pas envie d’être retrouvé. Storybrook pouvait être considéré comme une seconde chance que certains auraient saisies au bond, effaçant ainsi leur passé. Néanmoins, Erza savait que ce n’était pas la mentalité de Fairy Tail. Avec toutes les épreuves terribles qu’ils avaient traversés ensemble, ils étaient aussi liés que les doigts d’une main. Ils étaient les organes d’un corps humain, chacun ayant leur fonction bien précise pour que la machine marche à la perfection. Alors pourquoi par Zeref, il manquait encore des gens à l’appel ! Même si elle ne le disait pas, cela lui minait grandement le moral, car cela voulait dire qu’elle s’était trompée sur les personnes qu’elle estimait le plus. Elle ne pouvait l’accepter. Heureusement, River, arriva à la faire sortir de ses pensées. Elle regarda en sa direction, se rapprocha de lui et d’Edan, le sourire au lèvre. Non, elle ne devait pas penser au passé. Le passé était passé, et seul l’avenir comptait. Elle se devait d’assurer le bonheur et le confort aux membres présents, c’était tout ce qui comptait.

“River à totalement raison ! Je lève mon verre à nous ! Qui avons su, comme à notre habitude, traversé les plus grosses épreuves, même si je sens que l’avenir nous en réserve encore des belles.” Elle trinqua son verre contre celui des personnes présentes, un énorme sourire au lèvre. River avait raison. Mavis avait fondé plus qu’une guilde, mais une famille, pour ses oubliés, pour ses torturés, pour ses effacés. Elle les avait réuni, et ensemble il avait su être la guilde la plus puissante de Magnolia, et ce n’était pas une petite malédiction de rien du tout qui allait briser leur lien. Après tout, ils avaient survécu au passage de l’anima à Edolas, qui était un peu pareil, ils survivraient comme ils le faisaient actuellement, à ce que cette méchante sorcière avait voulu. Queenie, en bonne leadeuse, allait rajouter quelque chose, quand d’un coup, la porte du bâtiment abritant leur guilde s’ouvrit, laissant passer l’air froid de l’hiver de la région du Maine. Tout le monde sans exception se tourna sur ce qui avait provoqué cette interruption, prêt à intervenir en cas de danger, or il s’agit juste, d’un simple garçon. Les secondes se passèrent comme si elles avaient été au ralenti, jusqu’à ses mots. Salut je suis Happy. Mira fut la plus rapide à réagir, se jetant dans les bras de cet inconnu sans le moindre soupçon. Queenie quand à elle, l’observa de tout son être, le scannant sans aucune gêne, les bras croisés autour de sa poitrine. Elle avait déja vu ce garçon, roder autour de la pâtisserie sans véritablement sans préoccuper. S’il disait vrai cela ne l’étonnait guère, mais l’on n’était jamais vraiment prudent. Se rapprochant, laissant River et Edan sous le choc, elle continua de le dévisager, même si en réalité, il ne ressemblait vraiment plus au chat qu’il avait été avant, comme eux en vérité. Tout le monde avait subi des changements tant physiques que mentaux. Néanmoins, Queenie avait toujours ses six sens, supérieur à la moyenne. “Qui me dis que tu es le véritable Happy ? Et que tu ne fais pas ce stratagème pour infiltrer notre guilde de mages ?” Sa voix froide provoqua un frisson dans l’assemblée, mais elle ne pouvait pas céder immédiatement à l’émotion que cette retrouvaille lui provoquait. Et si jamais il s’agissait d’un espion ? Se faisant passer pour leur camarade ? Ils auraient l’air fin à devoir combattre ! Queenie ne voulait pas prendre ce risque. Gabrielle se recula légèrement, lançant un coup d’oeil à sa meilleure amie qui continuait de s’approcher. “Dois je répéter ma phrase ? Qu’est ce que nous prouve ton authenticité ?” Elle pensait bien entendu à son tatouage de guilde, mais encore là, Storybrook était passé sur cette chose. Cependant, même s’il avait disparu, devenant plus comme une tache de naissance, il était toujours présent, léger, gravé dans la peau. Certains, comme elle, avait remis de la couleur dessus. D’autre, comme Mira, l’avait laissé naturelle, plus authentique peut être. Mais Queenie aimait les tatouages, se servant de son corps comme d’un lieu d’expression. Ce n’était pas pour rien si elle avait les bras remplis de dessins, tous représentant quelque chose d’important à ses yeux. Finalement le jeune homme leur répondit, d’un ton mal assuré mais il prouva ses dires, et enfin, Titania s’autorisa à sourire. “Quel est ton nom dans ce monde ?” Elle finit même par s’approcher à quelques centimètres, l’enlaçant aussi, avec moins d’effusion que Gabrielle. Les autres s’approchaient aussi, maintenant que tout doute avait été levé. “Tu tombes vraiment très bien ! Restes fêter Noël avec nous ! Le traiteur a été généreux dans les proportions, il y aura assez !” Elle donna une tape dans son épaule avant de se diriger vers le buffet, allant se servir à boire, mais surtout donner un verre à Jude, qui était assailli de toute part. “Le cocktail fait par Gabrielle ! Un délice.” Lui tendant, elle fronça les sourcils, une pensée venant de lui traverser l’esprit. “Oh … nous n’avons pas de cadeaux pour toi !” Mordillant sa lèvre de gêne, elle se mit à réfléchir à une solution qu’elle pourrait appliquer maintenant. Happy n’avait pas été compté dans le lot parce qu’il n’était pas encore présent, mais maintenant qu’il était là, tout changeait. “Je sais ! Nous t’en offriront pour le nouvel an ! Je sais qu’il est de coutumes dans certains pays que d’échanger des présents aussi ce jour, alors c’est parfait.” Problème, solution, Queenie, Reine de l'efficacité. Contente de son idée, ne laissant pas le choix à l’ancien chat. Terminant son verre avec une rapidité hallucinante, elle passa entre ses amis. “Tu vas encore rouler sous la table.” Se retournant, elle secoua la tête face à Gajeel, habillé de son costume blanc. “Moi ? Rouler sous la table ? Ne nous confond pas s’il te plait.” Elle lui donna un coup d’épaule puissant, faisant rire narquoisement ce dernier. “Ma chère Queenie, rappelle moi comment c’est fini le dernier festival de jazz où nous sommes allés ensemble ?” Prenant une grande inspiration, elle fit une petite moue. “Et bien, nous avons été incapables de retrouver notre chambre d'hôtel et nous …” “C’était une question rhétorique Queen ! Je sais qu'on a finit par dormir dans la voiture !” “Ah … mais toi aussi tu n’étais pas très bien !” Pour toute réponse, la montagne explosa de rire avant de se diriger vers le buffet d’apéritif. “C’est vrai, et c’était très drôle !” Secouant ses longs cheveux blonds, elle préféra ne rien rajouter alors qu’il continuait de lui parler de ça. N’y faisant pas attention, elle se saisit d’une assiette pour mettre plusieurs petits fours dessus. Au moins, elle n’aurait pas à revenir au buffet toutes les cinq minutes.

“C’est quand même un vrai miracle de Noël que tu sois parmi nous Jude !”
S’incrustant dans la conversation comme elle savait si bien le faire, elle regarda le jeune homme en face d’elle. “Il se trouve qu’en plus, nous en avons discuté avec Gabrielle dans la voiture avant de venir.” L’autre blonde hocha de la tête, son sourire ne s’étant jamais fané depuis qu’Happy était arrivé. “Que deviens tu alors ?” Curieuse, elle l’écouta parler sans l’interrompre. Elle baissa son attention quand elle entendit la sonnerie caractéristique de son téléphone. Il était branché aux baffles, diffusant une douce ambiance féérique, et le bruit d’une enveloppe tombant dans une boite au lettre avait résonné dans toute la pièce. Allant le chercher, elle eut un petit sourire en voyant le sms. “Wendy ! Gajeel a une très bonne playlist aussi !” La jeune fille lui avait dit qu’elle voulait s’occuper de la musique tout au loin de la soirée. Queenie avait apprécié ce geste, lui faisant confiance sur ça. Alors vu qu’elle l’avait arrêté pour répondre, elle pouvait au moins lui donner quelques petites indications. Viktor ne connaissait pas vraiment le chemin jusqu’à la guilde. Foutu robe sans poche ! Même son armure avec un endroit pour ranger des choses importantes. Finalement elle arriva à le caler dans l’ouverture du coté de sa robe rouge, là où l’on pouvait lire les phrases qu’elle s’était faites tatouer. “Fais attention qu’il ne tombe pas ! Tu devrais plutôt le mettre dans ton soutien gorge !” Gabrielle gloussait, ce qui lui fit lever les yeux au ciel. “De un je n’en ai pas. De deux, il est bien coincé, il n’y a pas de risque.” “C’est ton prince charmant qui t’écrit ?” Pinçant ses lèvres, elle hésita à lui écraser le pied de son talon pointu, mais elle n’en fit rien, lui lançant juste un regard noir. “Non, étant donné que je n’en ai pas.” Visiblement, Mira n’était pas de cet avis, mais Erza s’en fichait, préférant continuer. “C’est Viktor. Il va certainement passer après le repas pour faire son père Noël. En plus Elfman a oublié ton cadeau, il pourra te le donner comme ça, vu qu’il se trouve à la pleine lune.” Croisant les bras sur sa poitrine, elle eut un petit sourire en voyant Mira applaudir, heureuse de savoir que Viktor passerait. Queenie se pencha vers Jude, pour lui expliquer. “Viktor est le petit frère que la malédiction m’a donné. Il se trouve qu’il est le vrai frère d’Aguistin, le meilleur ami de River.” Elle lança un regard à ce dernier, sa voix s’étant fait un peu plus froide en prononçant ce prénom tant décrié. “Comme quoi, cette malédiction outre le fait d’avoir créé des interconnexions entre différents mondes, a un sacré sens de l’humour.” Non, il ne fallait pas qu’elle commence à dire ce qu’elle pensait vraiment. “Et il est aussi le frère de Livio, l’ainé de la fratrie Marban ! Le prince charmant de Queenie !” “Mira !” Elle avait crié, écarquillant les yeux, l’attrapant cette fois par le bras. “Arrête de dire n’importe quoi ! Livio et moi … sommes … juste des … amis ! Nous faisons juste du sport ensemble !” Et Queenie s’enfonça un peu plus loin, ses joues prenant une jolie teinte rouge. “Du sport oui. C’est ce que je dis.” “Tu fais le perroquet maintenant ? C’est ce que je viens de dire ! Du sport ! Rien de plus.” Pourquoi faisait elle ces mimiques ? Il n’y avait rien de drôle dans la phrase qu’elle avait dit. Tout le monde pratiquait un sport. Elle ne voyait pas ce qui provoquait ce petit clin d’oeil. “Tu es impossible !” “N’ai je pas raison River ? Ils vont bien ensemble hein !” Queenie regarda River dans les yeux, lui intimant l’ordre de ne pas répondre. Lui non plus n’allait pas s’y mettre. Il ne devait pas rentrer dans le jeu de la démone. “Vous savez quoi ? Je pense qu’il est l’heure d’aller manger …. visiblement certains cerveaux se trouvent privé de sucres pour raconter des bêtises aussi énorme …”

made by black arrow

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Unbreak my heart Sweet darling
Don't leave me in all this pain. Come back and bring back my smile. Come and take these tears away. I need your arms to hold me now. ✭ The nights are so unkind. Bring back those nights. When I held you beside me. Take back that said word good-bye. Bring back the joy to my life. Don't leave me here with these tears. Come and kiss this pain away. I can't forget the day you left ! Time is so unkind and life is so cruel without you here beside me.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81218-les-fleurs-ne-choisis http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81178-queen_of_fairy#1033989

Edan Sparkles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1265

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Dim 21 Juil 2019 - 17:36

Est-ce le Bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ?
Faut être bourré pour que ce jeu devienne le pire d'entre tous


Natsu ne tenait réellement pas à sa vie, même le soir de noël. Il éleva la voix à propos de son bipeur que Erza voulait détruire si il sonnait. D'habitude le mage de feu s'en foutrait si son bipeur exploserait en mille morceaux, mais depuis qu'il a détruit quelque appareil de River, avec ses remontrances, le chasseur de dragons s'est un peu calmer. Alors là, Natsu menace Erza de payer son appareil si il est détruit. Il se fige de peur quand la reine des fées prit sa voix autoritaire, revêtis son armure et explosa le bipeur. Le blond n'avait pas broncher pour sauver le pauvre petit appareil qui était pourtant sans défense. Natsu ne dit rien, il déglutit difficilement comme si il venait de reprendre conscience du moment et les paroles de Titania résonna en lui, car pour le chasseur de dragon, Fairy Tail était importante à ses yeux et à son coeur. Dans les deux mondes, c'est grâce à elle qui a pu se reprendre et redevenir heureux. " Moi aussi, je veux qu'on redevienne une famille comme avant."

Cette malédiction lui a enlevé des choses importante comme à tout les membres ici présent, mais elle lui a donnée quelque chose d’inestimable, elle lui a donnée une personne à aimer. Mais cette relation, ils ont décidés de la vivre en secret et c'est mieux ainsi. Il regarda Grey qui l'interpella par son surnom, mais avec une intonation d'insulte, c'était leur signale pour leur dire de reprendre leur relation de rival comme avant. Le glaçon lui proposa un verre d'une bouteille de Fireball goût cannelle puissance mille. Bon fallait réagir très vite. " Bien sur que je vais boire un coup, tu crois quoi tête de glaçon. C'est noël après tout! " Salamander partit se servir d'un verre de la boisson que Grey lui a dit. Quelques secondes se sont écoulés lorsqu'il revient avec un verre à la main et Grey fait un petit discourt auquel Natsu était tout à fait d'accord, il lève également son verre en l'air. " YEAHHH A NOUS ! A FAIRY TAIL ! A MAVIS! ET JOYEUX NOEL !"

Mavis fondatrice de Fairy Tail, premier maître de la guilde, grâce à elle, ils se sont tous rencontrés après un événement terrible et si la guilde n'existait pas pour les recueillir et leur donner une deuxième chance, qui sait ce qu'ils seront devenu. Et même dans un autre monde, le premier maître veille sur eux et les réunis...enfin il manquait toujours des personnes, mais on pouvait dire que c'était mieux que rien. Non ce n'était pas mieux que rien, car Natsu avait du difficilement se faire à l'idée que certains membres n'étaient pas dans ce monde. Il lui a fallut du temps et le soutient de la guilde pour se sentir mieux et le soutient de Grey. Alors qu'il rigolait un peu avec tous les autres, la porte s'ouvre sur un jeune homme. Le silence se fit en un instant et l individu dit quelque chose, une chose totalement inattendu. Je suis Happy ! Natsu sous la surprise lâcha son verre qui tomba à terre et se brisa en morceaux. Il tremblait, il l'avait cherché partout dans la ville, même au delà des limites de la ville et il s'est finalement résigné. Et voilà qui débarque tout d'un coup et en plus le soir de noël. Ne se doutant pas d'un instant que l'individu aurait pu se faire passer par son compagnon ailée, Natsu se précipite vers lui pour faire un câlin, mais il s'arrête quand Erza demande qu'il prouve qu'il est Happy.
" Juste son nom prouve que c'est Happy Erza. Qui veux tu que se soit d'autre ? hein ?"

Natsu délaissa Grey, Erza, Mirajane, tous ceux qui sont présent ici. Il voulait rattraper le temps perdu avec son ancien partenaire de mission. Il voulait retrouver son lien d'avant. " Tu te met à côté de moi. On a besoin de se retrouver et de rattraper ses années perdues." Il n'y avait plus personne pour Natsu et lorsqu'il passa à côté de Grey il lâcha dans un murmure un désolé que seul lui pouvait entendre, même Gajeel n'aurait pas pu l'entendre.





acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

River Frost



« We run towards dangers, 'cause that's what heroes do »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6507

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « We run towards dangers, 'cause that's what heroes do »


________________________________________ Mar 13 Aoû 2019 - 19:10


Le jeu du bâtonnet, quelle belle tradition

Queenie, Edan, River & Jude
‘’It makes me ill
To see you give
Love and attention at his will
And you can't imagine how it makes me feel
To see you with him’’


La fête de Noël était particulière dans le cœur de River, d’abord, parce qu’elle se déroule en hiver, mais aussi, surtout, parce qu’elle permettait aux gens de se réunir. Même s’il s’éloignait de plus en plus de ses amis à cause des ténèbres qui grandissaient en lui, il avait toujours cet attachement à la guilde. Ses ombres avaient exacerbé sa jalousie, alors il évitait Lucy le plus possible, surtout lorsqu’elle était avec Natsu. Mais ce soir-là, elle était absente. Il n’y avait aucune ombre au tableau. Même si tous n’étaient pas présent, car Elfman et Lisanna travaillaient, Lucy et Levy étaient dans leurs famille, il pouvait sentir l’atmosphère de la guilde. Pour des raisons de persos joués, on fera comme si Gajeel et Wendy n’étaient pas là, même si on les avait cité dans les RP précédents. Avec Erza, Natsu, Mirajane et lui-même, il pouvait y avoir toute une ambiance. En plus, l’alcool se mettait de la partie. Cette soirée allait être démentielle.

River, plus jovial que jamais, avait levé son verre à ses amis, à la guilde, à Mavis. Tous trinquaient joyeusement. Alors que la gorgée d’alcool lui brûlait encore l’œsophage, la porte de la guilde s’ouvrit, laissant le froid de l’hiver s’engouffrer dans la chaleureuse bâtisse. Aussitôt, le Frost déposa son verre sur la table de bois et, avant même de s’en rendre compte, il avait retirer son veston et sa chemise qui gisaient on ne sait où. Il était prêt à défendre la guilde contre n’importe quel ennemi. Le jeune homme fit un pas dans la lumière, laissant au mage de glace le loisir de voir son visage. Il était jeune, tatoué, l’air un peu à l’ouest. Ses vêtements n’étaient pas du tout assortis à l’occasion qu’était Noël. Il avait l’air pauvre et laissé à lui-même. C’est alors qu’il se présenta comme étant Happy. Tout se déroula à une vitesse folle. Mirajane lui sauta au cou alors qu’Erza le menaçait, lui demandant de prouver ses dires. Rougissant, le jeune homme se mordit la lèvre. Il posa ses doigts sur la fermeture de son sweat et hésita un moment. Finalement, il se décida à l’enlever et il déploya ses ailes blanches. Le mage de glace ouvrit de grands yeux à la vue de ces ailes qu’il connaissait si bien.
« Happy… C’est… C’est vraiment toi… », souffla le glaçon, déconcerté de retrouver son ami en ce jour de fête.

Le bruit d’un verre qui se brise au sol fit sursauter River. Edan avait laissé tomber sa boisson en comprenant que son ami était revenu. Il se présenta comme étant Jude, dans ce monde, mais le Frost détestait utiliser les nouveaux noms pour s’adresser aux membres de la guilde. Il avait l’impression que ces noms d’emprunt mettaient de la distance entre eux. Avec un sourire bienveillant, il s’approcha de l’ancien exceed et lui tendit la main. Il la serra vigoureusement avant de carrément le serrer dans ses bras.
« Happy! Je suis tellement content que tu sois revenu! Entre, voyons! », l’invita-t-il. Lorsqu’il s’écarta pour laisser de l’espace au chat bleu, il vit la tête blonde de son amoureux passer juste devant lui pour serrer son ancien partenaire de mission dans ses bras. Malgré le sourire qu’il avait au visage, heureux de voir son bébé dragon retrouver son meilleur ami, une petite boule se formait dans l’estomac du glaçon, sans qu’il ne comprenne réellement pourquoi.

Erza proposa de se mettre à table, ce que River accepta aussitôt. Après tout, il était déjà tard. S’ils voulaient s’offrir leur cadeau à minuit, ils devaient manger, surtout sachant que les repas à la guilde pouvaient s’éterniser. Natsu sauta sur l’occasion pour inviter le nouvel arrivant à prendre place à ses côtés. Le Frost aurait bien voulu riposter que c’était à LUI de s’asseoir à côté de son dragon, mais la remarque n’aurait pas été très subtile. Lui qui aimait jouer dangereusement, il voulait profiter du repas pour glisser sa main sur la cuisse de son amoureux et la remonter doucement vers le fruit défendu, juste pour voir la tête de Natsu qui essaie de garder son calme. Malheureusement, Jude allait s’insinuer entre eux. Alors que son amour passa près de lui, le glaçon pu déceler un faible ‘’désolé’’. Certes, il était déçu de se retrouver ainsi séparer de son amoureux, mais bon, ce n’était qu’un repas.

River prit place à la table et commença à se servir dans la multitude de plat.
« Je sais que personne n’avait le temps de cuisiner, mais Erza, dis-moi que tu as fait ton gâteau glacé que j’aime tellement. Je t’en prie! », demanda-t-il après avoir rempli son assiette des succulentes bouchées du traiteur. Il jeta un coup d’œil à son amoureux dans l’espoir de lui envoyer un clin d’œil subtil, mais il ne croisa pas son regard. Le dragon l’ignorait totalement. Il ne semblait y en avoir que pour Happy. Même Mirajane semblait obnubilé par le retour de l’exceed, s’écriant à quel point Lisanna et Lucy seraient heureuses de le revoir. Peu à peu, le Frost perdait son sourire. La boule dans son ventre grandissait doucement, lui donnant même quelques haut-le-cœur. Chassant ses idées néfastes de son esprit, Grey se resservit un verre du fameux cocktail de Mirajane. Peut-être que l’alcool ferait passer son sentiment de… Il ne savait pas de quoi en fait. Il savait seulement qu’il n’était pas bien.

Lorsque Natsu et Happy cessèrent de monopoliser la conversation, River tenta de parler à son tour.
« Alors, Happy… Pourquoi tu as mis autant de temps à nous rejoindre? Tu voulais faire une entrée remarquée pour être le clou de la soirée de Noël? », demanda-t-il sans arrières pensées. Il ne remarqua même pas sur le coup que sa question pouvait avoir l’air sarcastique et déplacée. Ce ne fut que lorsqu’il reçu un coup de pied de la démone, sous la table, qu’il se ravisa. « Non non… Ne le prends pas mal, je suis content que tu sois là. Je me demandais seulement, pourquoi ce soir? Tu voulais un cadeau de Noël? », se reprit-il sans trop de succès. Mirajane se tourna alors vers le mage de glace. « Grey… Ce n’est pas gentil d’essayer de le prendre en défaut comme ça. C’est Happy, voyons… », lui dit-elle calmement, avec son éternel sourire bienveillant. Sous la table, le glaçon serra le point. « Je n’essaie pas de le prendre en défaut, mais je suis le seul à trouver ça un peu opportuniste de débarquer à la guilde comme ça, à Noël? Je veux dire, on dirait de la visite inattendue à l’heure du dîner. Et en plus, on est là à s’excuser de ne pas avoir de cadeaux pour lui. Que je sache, il n’a rien non plus pour nous… », s’exclama-t-il sur un ton qui sonna beaucoup plus dure que ce qu’il avait l’intention de faire. Il prit une longue gorgée de cocktail avant de déposer son verre avec une délicatesse qui n’avait rien de naturel. « C’est pas contre toi, Happy. Je pose seulement la question… », dit-il pour tenter de rattraper le coup. Rien à faire, la vision de son dragon qui n’avait d’yeux que pour l’exceed le rendait malade. Il ne devait pas être jaloux, il le savait. Après tout, la relation entre le chat et le dragon avait toujours été amicale, mais ce monde les avait tous changé. Si les deux rivaux avaient pu finir par tomber amoureux, peut-être que Natsu et Happy… Il du détourner le regard, tentant de cacher une expression de colère qui crispait son visage.

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Stella Eurfield



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Stella Eurfield


╰☆╮ Avatar : Alexis Ren

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucy Heartfilia

✓ Métier : Journaliste & Mascotte officieuse de la division 5 de l'US Army
Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  1566475879-teamv2

☞ Surnom : Stella, Lucy, Mel, Shé, ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 14 Aoû 2019 - 21:13



Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ?
Ft. Fairy Tail
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

La folie de la fête de noël s’était emparée du corps et de l’esprit de la reine des fées dès le premier décembre. Le Fantasia était plus festif que jamais et chaque jour la guilde abordait de nouvelles décorations de noël qui semblaient être apparues comme par magie à chaque fois -parce que quand diable Erza aurait-elle trouvé le temps de faire ça, de toute façon ? A croire qu’elle avait abandonné toute idée de dormir pendant cette période…Et encore. Même en renonçant au sommeil, la blonde n’était toujours pas capable d’expliquer comment elle arrivait à faire tout ça. Un soir elle était rentrée chez elle après avoir passée la journée à son bureau et elle avait retrouvé sa chambre décorée comme jamais elle ne l’avait été -et quand elle disait jamais, cela incluait ses années dans sa fausse famille immensément riche et pour laquelle les apparences comptaient plus que tout. Chaque jour un peu plus Erza se surpassait. Chaque jour un peu plus Lucy était impressionnée, bien qu’inquiète. Elle espérait qu’elle pourrait profiter de la fête sans se surmener. Malgré tout toute son euphorie était communicative. Et Lucy aurait aimer se sentir impatiente d’être à noël.

Mais Lucy était également Stella et pour elle le premier décembre n’avait pas été le début des réjouissances, bien au contraire. L’héritière des Eurfield avait par de rares moments certains devoirs. Et être présente à une fête de noël mondaine et particulièrement hypocrite en faisait partie. Dès le premier décembre, ses « parents » c’étaient assurés qu’elle n’oubliait pas ses obligations malgré la distance qui les séparaient. Jusqu’ici elle avait joué leur jeu. Parce qu’après tout elle ne se voyait pas leur expliquer qu’elle n’était pas vraiment leur fille et toutes les histoires de magie qui allait avec. La magie ici était un mythe et malgré tout…Elle avait beau savoir que ces souvenirs étaient des faux, elle n’arrivait pas à s’en détacher entièrement. Alors elle avait joué le jeu, longtemps. Parce qu’une petite partie de la Stella en elle les aimait tout de même comme ses parents. Cette année encore, cette petite partie d’elle-même avait failli l’emporter sur son envie de passer noël avec sa véritable famille.

Avant que tout le monde se retrouve à la guilde, elle avait déposé ses cadeaux pour chacun sous le sapin de noël magnifiquement décoré -elle n’avait même pas besoin de se demander par qui. Elle avait regardé la grande salle avec un pincement au cœur et était allée se préparée. Coiffée et maquillée elle enfila sa belle robe bleu nuit achetée spécialement pour l’occasion et avait pris la route peu après l’heure où les membres de la guilde étaient censés se retrouvés. Mais, décidément, elle ne pouvait pas faire une année encore. Elle avait atteint sa limite et avait fait demi-tour. Garée sur le petit parking de la guilde elle avait appelé ses parents -les parents de Stella- pour leur faire savoir qu’elle ne pourrait pas venir à cause de la neige. N’importe quelle excuse était bonne mais le fait de savoir que circuler était dangereux avait dissuadé les Eurflied qui s’étaient fait une raison.

Elle claqua la portière de sa voiture un peu malgré elle à cause du vent et se dépêcha de rejoindre l’intérieur. « Devinez qui a décidé de faire demi-tour en chemin ? » Demanda-t-elle joyeusement sans se rendre compte qu’elle arrivait au plus mauvais moment possible. Malgré la musique de fond qui animait la soirée, l’ambiance y était bien plus calme qu’elle ne l’aurait cru, voir même carrément déprimante lorsqu’elle voyait l’expression de certains visages. D’ailleurs, en s’approchant de la table, un peu perdue car elle n’avait pas entendu un seul mot de ce qui venait d’être dit, son regard s’arrêta, interrogatif, sur un jeune homme qu’elle n’avait jamais vu avant. Un simple nom soufflé par Mira à son oreille et elle lâchait sans s’en rendre compte ses clés de voiture, qui finirent leur course par terre sans qu’elle ne s’inquiète de leur sort outre mesure. « Happy ? » Demanda-t-elle bien que Mira venait déjà de le lui apprendre. Elle n’avait pas pu empêcher des larmes de joies de lui monter aux yeux. C’était lui, c’était vraiment lui. Il était revenu et pour elle cela suffisait pour faire de ce noël le meilleur de ceux qu’elle avait passé dans ce monde, loin de Fiore. Happy était revenu, et c’était le plus beau cadeau de noël qu’on aurait pu faire à la blonde. Large sourire dessiné sur ses lèvres, elle s’était approchée de lui et l’avait pris dans ses bras, laissant sans honte ses larmes de joies couler sur ses joues. « Bienvenu à la maison, Happy ! ». Elle n’avait absolument aucune idée de ce que River avait pu balancer quelques secondes plus tôt.
C’est ce qu’on appelle arriver comme un cheveu sur la soupe.

code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Les joies, et les peines ont les partages, jusqu'a un certain point, le bonheur d'un seul est celui de tous, la colére d'un seul est la colére de tous, et les larmes d'un seul sont celle de tous...C'est ça une guilde ! - c Solosand
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82716-en-cours-i-promised-t http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82773-stella-to-the-stars http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82865-where-re-all-stories-in-the-end-stella-lucy En ligne

Contenu sponsorisé








Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !  _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Est ce le bâtonnet qui est démoniaque ou la personne qui l'utilise ? } ft le trio magique !





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Fairy Tail