« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
Voir le deal
65.97 €

Partagez
 

 [Fe] Evénement #105 : Civil War

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+4
Elena Atkins
Chris L. Brooke
Tadashi Hamada
Dyson R. Parr
8 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Ven 15 Fév 2019 - 23:53

«Terrors don't prey on innocent victims.»
☾ ☾ ☾ Les criminels & les civils


Chris avait vraiment l'impression d'être retourné sur Terre 2 quand le désespoir hantait cette planète. Quand l'espoir avait été rasé de cette Terre, quand tout allait mal. Le blond avait vraiment cette impression de déjà vu sauf que cette fois ci, il n'avait que ses poings, son arme et sa tenue de police pour apporter espoir à des personnes qui en avaient plus que besoin. Parler à des victimes semblait bien plus facilement quand il portait un costume et un masque. Aujourd'hui, il paniquait complètement. Sûrement parce qu'il savait que à Storybrooke il avait toute sa famille, qu'il avait plus de chance d'y rester, que tout le monde allait sûrement le détester et que Adèle n'était plus sous sa surveillance. Le policier devait penser à tellement de chose qu'il ne savait plus pat ou commencer. Heureusement pour lui, sa petite crise de panique se calma quand il entendit une voix masculine appelant les dernières personnes à se réunir dans le hall principal du centre commercial. Il fixa un moment l'enceinte qui se trouvait accroché sur le mur en face de lui avant de respirer un bon coup. Il regagna rapidement son sérieux et porta avec facilité le corps de son collègue qui était maintenant inconscient. Règle numéro une, il n'allait abandonner personne.

Règle numéro deux, toujours regarder derrière soit avant d'entamer une longue distance avec un blessé. Chris se sentait bien mieux en énumérant des règles dans sa tête et cela marchait parfaitement vu qu'il marchait rapidement vers le point de rendez vous sans faiblir. Essayant d'oublier le fait que Dyson avait continué son chemin seul, que Adèle avait disparût avec Citizen Cold. Il regagna rapidement le point de rendez-vous ou Wonder Woman s'y trouvait encore. Chris s'apprêtait à remercier la jeune femme mais cette dernière lui coupa la parole.

« Euuuh... je dois y aller, tu les gères ? Suuuper, à plus ! »

Et elle disparût aussi vite qu'elle était apparût tout à l'heure. Chris fronça les sourcils ne comprenant pas vraiment le comportement de cette dernière. Quelque chose était en train de se passer et le policier n'aimait pas vraiment ce sentiment qu'il avait depuis que Dyson avait disparût. Un soupir sortit alors de sa bouche tandis qu'il posa délicatement le corps de son collègue inconscient prêt du seul médecin de la salle. Il le remercia avant de se décaler sur le côté faisant signe aux policiers de venir le voir. Les trois policiers qui étaient sur les lieux se rapprochèrent alors de Chris.

« Je connais l'identité de notre fugitif, je ne sais pas si il est fautif mais j'aimerai qu'on l'attrape pour que je lui pose quelques questions. » annonça Chris tout en croisant ses bras contre son torse.

« Génial, on avance enfin ! Ces pauvres civils tremblent comme des feuilles.. J'en avais marre de pouvoir rien faire. »

Chris afficha un petit sourire s'apprêtant alors à décrire le physique de Star Killer sauf qu'il sentit quelque chose sur son dos avant de finalement se faire tirer brusquement vers le haut et à toute vitesse. Il se retrouva alors dans les échafaudages du plafond, juste en face de Spiderman.

« Attends, ne réunis pas tes hommes contre lui. »

Le blond soupira d'agacement avant de se recoiffer un minimum vu que ses cheveux étaient partis dans tous les sens. Il baissa ses yeux vérifiant que les policiers ne vise pas Dyson. Bien sûr qu'ils avaient l'arme pointé sur lui, c'était le protocole de sécurité et puis la surprise n'aidait pas. Chris se racla alors la gorge.

« Donnes-moi une seule bonne raison de ne pas foutre mon poing dans ta gueule, Dyson ? Tu t'es cassé pour enfilé ton costume et en plus maintenant tu me donnes des ordres alors que.. Mais putain il se passe quoi ?! » Il serra brusquement sa mâchoire avant d'attraper le tissu du costume de Spiderman. « Et elle est ou Adèle ?! »

« Je... » Le thon de Dyson était toujours triste. « Nous étions amis, une fois. C'est peut être fini mais... peut-être que c'est suffisant pour que tu ne me frappe pas ? »

Le blond fixa un moment le leader de la League avant de finalement lâcher son costume sans rien dire sur le coup. Dyson le faisait tourner en rond comment pouvait-il ne pas s'énerver après ça ? Le policier finit alors par se pencher pour faire signe à ses collègues que tout allait bien.

« Baissez vos armes, c'est un... allié. »

Les policiers hochèrent vivement leurs têtes avant de ranger leur armes pour finir par s'occuper des civils qui en avaient largement plus besoin que Chris actuellement.

« Pourquoi Star Killer est là ? »

« Je... ne sais pas. » dit-il, embêté. « S'il te plait, crois-moi. C'est la vérité. »

Il se retint de faire un commentaire sur le réponse de Dyson. Il savait pertinemment que ce dernier n'y était pour rien mais Chris n'était pas bête. Dyson lui cachait quelque chose, il n'avait pas répondu à sa question sur Adèle, cela voulait dire que l'adjoint savait très bien ou se trouvait sa belle-soeur. La colère monta un peu plus mais il la contenait comme il le pouvait.

« Hum et je suis censé dire quoi à ces pauvres innocents pendant que tu t'amuses à jouer au super-héros avec toute ton équipe ? Parce que à mon avis tu n'es pas seul dans ce combat. Adèle a du rejoindre tes rangs vu que tu as complètement ignoré ma question. » il marqua un petit temps de pause. « Alors pourquoi je n'ai pas le droit d'attraper Star Killer ? »

« Chris, tu as déjà oublié que sans lui on serait mort ? Il nous a aidé contre Brainiac, il a essayé de nous aider quand nous étions sur Oa et que Galactus était à deux doigts de détruire ce monde. Il a pris le risque de trahir Brainiac pour nous aider et c'est l'un des éléments indispensables qui nous a permit de nous en sortir. »

« J'ai l'air d'oublier ce genre de détail ? Tu sais quand je demande à mes hommes de l'attraper pour lui poser des questions, c'est pas pour rien. Je veux juste l'attraper et lui poser des questions. Qu'est ce que tu ne comprends pas dans cette phrase ? »

« Hier, je ne t'ai pas sermonné sur les armes pour rien. J'ai des sens développé avec ce costume Chris. Quand je suis intervenu pour arracher l'arme du gars qui la pointait sur Vision, c'est parce qu'il venait, à la seconde d'avant, de poser son doigt sur la gâchette pour appuyer dessus. Pour le simple délit de se tenir debout quand il le voulait au sol. C'est ça que je te demande, Chris. Aide moi, mais n'envoie pas tes hommes. Je t'en supplie. »

Chris se mordit alors discrètement la lèvre inférieur essayant de réfléchir à ce qu'il allait faire. Il faisait confiance à Dyson, comme depuis le début. Il n'aimait juste pas savoir que ce dernier lui cachait des choses. Le blond pensait pourtant être digne de confiance pour connaître ses plans. Mais il se contenta de prendre son talkie-walkie pour communiquer avec le reste de son équipe.

« Ici Brooke, ne bougez pas de votre position pour le moment. Changement de plan, surveillez les civils et prenez soin de l'agent Porter. »

« Bien reçu ! »

Chris accrocha le talkie-walkie à sa tenue avant de croiser ses bras contre son torse.

« Okay. Alors c'est quoi ton idée je t'écoute ? Peut être qu'on peut bosser ensemble au lieu de se prendre la tête. »

« "Merci... »dit-il sur un ton vraiment reconnaissant et soulagé.

Dyson baissa les yeux vers les policiers, et comme il vit que ces derniers n'étaient pas prêt de quitter les civils, il soupira de soulagement avant de remporter son attention sur Chris.

« Il a été localisé dans les locaux de livraisons. »
Dyson tendit sa main vers Chris. « Alors... si tu es d'accord pour être avec moi, allons-y. »

Le blond comprit rapidement que Spiderman voulait se déplacer avec sa toile. Il ne pût s'empêcher de fixer longuement la main du brun qui se trouvait en face de lui avant de passer sa main sur son visage. C'était vraiment humiliant pour un homme de sa trempe mais Chris réussit finalement par ravaler sa fierté. Il prit la main de Dyson.

« Tu ne parles à personne de ce qu'il va se passer. C'est la honte.. »

« Une fois que le dôme disparaîtra, je te promets que tu ne feras plus rien avec moi... »

Chris ne dit rien de plus, ce n'était son souhait, loin de là mais il ne voulait pas se prendre la tête sur ça maintenant. Il se contenta de serrer la main de son partenaire le laissant se déplacer jusqu'au local de livraison. Une fois arrivé, Spiderman le posa délicatement sur le sol et Chris le remercia en un hochement de tête. Le blond posa alors sa main sur la poignet de la porte qui rendait au local mais avant qu'il ne puisse appuyer dessus, la porte s'ouvrit brusquement laissant passer une Wonder Woman à toute vitesse qui semblait avoir été propulsé. Elle percuta Chris et Dyson de plein fouet. Le policier essaya de se rattraper comme il le pouvait mais son crâne tapa violemment contre le mur avant qu'il ne tombe au sol. Il afficha une petite grimace se frottant doucement le crâne avant de se relever difficilement.

« Rien de cassé ? » demanda t-il au deux super-héros tandis qu'il tendit sa main vers Spiderman, lui proposant son aide.

« Baissez vous ! »


La jeune femme prit appuis sur le sol avant de croiser ses bras devant son visage, entrechoquant ses bracelets qui lancèrent un champ de force suite à ce mouvement. Elle semblait attaquer une personne qui se trouvait dans le local de livraison et Chris comprit rapidement qu'il s'agissait tout simplement de Star Killer. Il poussa un long soupir.

« Je croyais avoir dit qu'on ne l'attaquait pas ! »

« Ouais, mais lui il a pas eu le mémo ! »

« Et ça vous étonne ? »
lâcha Chris. « Je pense que riposter n'est pas vraiment la solution. Faudrait peut être raisonner cette cervelle de petit-pois non ? » Il posa son regard sur Dyson. « Vas-y, tu es fort pour ça et clairement j'ai peu de chance de survivre face à ses armes. Ou tu me couvres, à voir.. »

Spiderman n'eut pas le temps de donner sa réponse qu'une onde de choc fonça vers eux, plaquant encore une fois l'équipe contre le mur. Chris poussa un cri de douleur quand sa tête se prit un coup pour la troisième fois depuis le début de cette journée. Décidément, ils voulaient tous sa mort aujourd'hui.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.


Lucy Wright
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 XqPb9

| Cadavres : 1117



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Sam 16 Fév 2019 - 23:35

CIVIL WAR
On m'a toujours traitée de criminelle mais on ne m'a jamais demandée mon avis.

Lucy & les autres ;
Après avoir aidé les habitants coincés sous le mur, plus d’une fois avec difficulté à cacher mon identité, je finis par demander à Elena d’être prudente et me rends dans le hall avec les citoyens restants, utilisant mes pouvoirs pour en porter certains qui ne pouvaient pas marcher seuls. Une fois dans le hall, je comprends rapidement que quelque chose cloche. Je comprends rapidement ce qui se passe en approchant des locaux de livraison. Comme je suis arrivée là ? J’en sais rien, j’ai juste arrêté de me poser la question. Mon regard se pose sur Wonder Woman, Spiderman et Chris qui ont des difficultés avec Star Killer. Au moment où j’arrive, je croise Adèle et lui sourit. Phoenix lui allait clairement au teint. Mais pas le temps de discuter, voilà que Star Killer recommence ses conneries et là, c’était clairement le moment d’être une héroïne. Ce n’était pas le moment de discuter, inconsciemment, j’en vains à veiller sur Adèle, elle était enceinte et même si elle avait clairement plus de capacités que moi avec les pouvoirs de Phoenix, je ne pouvais m’en empêcher, cherchez pas à comprendre.

Je regarde tout le monde avant de sourire « Tentons mes nouvelles capacités. » J’espérais que ça fonctionnerait. Posant mes mains sur les murs autour de nous, mon regard posé sur Star Killer, des tiges piquantes et râpeuses ne tardent pas à apparaître avant d’entourer Star Killer, l’entaillant comme si la plante étant vivante, même si tout venait de mon esprit. J’aimais cette capacité d’arriver à contrôler les plantes, mais encore plus, à les créer et les contrôler. Mais ce dernier était capable de se défendre et tenta d’utiliser son jet de lumière céleste contre moi mais par chance, j’avais de l’entrainement derrière moi et j’en vains à utiliser les tiges piquantes pour me protéger et le frapper au passage. Mon regard se pose sur Wonder Woman alors que levant les deux mains, j’augmente l’épaisseur des tiges « Wonder Woman, je vais avoir besoin de ton aide ! » Un sourire né sur mon visage alors qu’elle s’élance sur les tiges comme sur une planche de surf et se mets à frapper Star Killer « Tu sais… » elle donne un coup de bouclier « que tu… » elle lui donne un nouveau coup de bouclier sans qu’il ne puisse se défendre « fait flipper ? » elle semble très à l’aise sur les tiges, glissant véritablement comme sur une vague. Cette image me fait sourire.

Elle se met à glisser sur l’une et l’autre tige tout en revenant frapper Star Killer et manquant certains coups de ce dernier, elle se mets à hurler hyper excité « CA DECHIIIIIIIIRE ! » Wondy se mêlant à moi pour se battre enflamme les piques de mes tiges avant de les envoyer sur le vilain. Un sourire mauvais né sur mon visage « ça rose du paté ! » « WONDER WOMAN ! » Je venais soudainement d’avoir une idée. Je contrôlais les plantes, je pouvais en créer et je pouvais générer une puissante force botanique alors pourquoi m’en priver et le bouclier de Wonder Woman semblait un atout principal à la bagarre contre Star Killer. Je pose mes mains sur la plus grande tige et fait apparaître une énorme plante carnivore, bien plus grande que Star Killer « Accroches toi ! » je ferme les yeux et prends le contrôle téléphatiquement de la plante carnivore avant que cette dernière ne baisse sa « tête » sous Wondy pour la faire grimper, ouvrant les yeux, je ne perds pas le lien avec la plante avant de regarder la super héroïne « Quand elle te lâche, joue du bouclier ! » la plante se met soudainement à la soulever avant de la lâcher, pour lui donner de l’élan.

« JE VAIS LUI DECOLLER LES NARIIIIIINES ! » et elle fonce droit sur le méchant pour lui donner un énorme coup. Mais ce dernier se relève de ses douleurs avant d’utiliser son faisceau laser pour couper la plante carnivore, m’attaquant moi-même, brisant le lien télépathique. Je perds le contrôle sur les tiges qui finissent par disparaître. Lorsque je le vois mettre un coup intense à Wonder Woman, assez intense pour l’envoyer dans les vapes, je comprends rapidement que ça va être compliqué de le réduire au silence. Je me mets néanmoins à courir vers lui en me surélevant en faisant apparaître du lierre sous mes pieds, mais au moment où je me lance sur lui, il m’envoie un fumigène en pleine tête avant de me frapper de plein fouet, me faisant faire un vol plané avant que je ne retombe lourdement sur le sol. M’assommant légèrement, je me relève avec difficulté en voyant du sang couler le long de mon menton. Je n’avais pas pu éviter sa jolie droite. Il allait sentir ma gauche. Mais quoi que j’essaie, même les phéromones, ça ne semblait pas fonctionner sur lui. Furieuse, je me relève et me concentre de toutes mes forces, ouvrant grand les mains avant de faire trembler le sol sous ses pieds, je puisais dans l’énergie botanique qu’il y avait sous nos pieds, au moins brin d’herbe présent aux alentours mais au moment où une énorme plante grimpante commençait à lui entourer les pieds, il finit par s’écrier « Arrêtez ! Ne me forcez pas à tout anéantir ici ! » Je pose mon regard sur lui alors que je stoppe la montée de la plante grimpante avant qu’il ne tombe dans les pommes.

« Quelqu’un a compris ce qui vient de se passer ? » demandais-je tout en essuyant le sang qui coulait de ma lèvre inférieure.

b l a c k f i s h

panic!attack

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


Elena Atkins
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Elena Atkins

| Avatar : Emeraude Toubia

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Kyws



| Conte : Le Bossu de Notre Dame
| Dans le monde des contes, je suis : : La gitane qui embrase Paris

| Cadavres : 91



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Lun 18 Fév 2019 - 13:16

«La victoire au prix du sang des innocents n’est pas la victoire de la justice...»
☾ Civil War☾



Sans le montrer véritablement, Elena commençait à être mal à l'aise en compagnie de cet homme qui était censé être un inconnu. Dans la précipitation des choses, elle avait sorti son serpent, chose qu'elle n'aurait pas dû faire, sachant pertinemment qu'elle ne devrait le montre à personne. La jeune femme espérait qu'avec les événements, Tadashi oublierait ce détail afin qu'elle n'ait pas réellement à lui expliquer le péché qu'elle avait commis pour posséder ces pouvoirs...

Quoiqu'il en était pour le moment, ni lui, ni elle ne savait ce qu'ils devaient faire. Ils n'avaient désormais plus de trace du dite fugitif et ils n'avaient pas de quoi contacter autrui afin d'obtenir des informations. Elena ne savait même pas depuis combien de temps ils poursuivaient cet homme. Elle leva son bras afin de regarder sa montre et constata que ses aiguilles s'affolaient. Bien, elle ne pouvait même pas savoir l'heure dans ce dôme ! Les aiguilles tournaient désormais dans tout les sens à une vitesse vertigineuse, si maintenant même elles étaient sensibles ils risquaient de ne plus pouvoir faire grand chose ! D'un seul coup, celles-ci commencèrent à se stabiliser dans une direction, comme ci la montre elle-même était devenue une boussole, ce qui s'avéraient tout aussi étrange que précédemment. La gitane ne savait que faire, devait-elle suivre ces aiguilles, où était-ce encore une fois un simple piège ?

Mais s'il s'agissait là vraiment d'un piège, cela signifiait qu'ils pourraient sans doute trouver quelqu'un. La personne en face d'eux ne savait certainement pas qu'Elena pouvait utiliser la téléportation, certes elle ne la maîtrisait pas vraiment pour le moment mais cela leur permettrait au moins de fuir de quelques mètres... Empêchant une attaque surprise en tout cas... Elle s'élança alors avec Tadashi dans la direction indiquée. Ils suivirent tant bien que mal les aiguilles à travers les couloirs du centre commercial jusqu'à se retrouver à la sortie arrière. Elena hésita un instant avant d'ouvrir la porte pour sortir prudemment. Restant sur ses gardes, elle avança jusqu'au moment où elle percuta un mur invisible. Le dôme s'étendant sur une bonne partie de la ville, Elena se doutait qu'il ne devait pas s'arrêter derrière le centre commercial. La procureure tendit la main afin de tâter le mur et ressentit sous ses doigts une paroi métallique. Elle ne savait sans doute pas grand chose sur les technologies et autres objets futuristes mais elle avait vu plus d'un film dans sa vie, comme par exemple Titans. Ce genre de chose pouvait potentiellement cacher un vaisseau spatiale et en vu du contexte, cela était fort probable...

- C'est métallique... Serait-il possible que ce soit une sorte de...vaisseau ? J'avais cru voir des choses comme ça dans un film...
- Un vaisseau ? Possible. Mais ce serait étrange... pourquoi ici ? Et... pourquoi ?
- Le fugitif ? Cela pourrait être ce qui a créé le dôme ?
- Pas bête... il faudrait qu'on puisse... je sais pas, en tirer quelque chose ?

A force de toucher la surface de métal, la jeune femme constata que des petits éclats lumineux apparaissaient, comme ci l'invisibilité s'enlevait le temps d'une fraction de seconde. Elle réfléchit quelques instant à cette nouvelle information, et si elle envoyait quelque chose de plus lourd... cela pourrait-il entièrement briser la barrière d'invisibilité ? Possible. Mais pour cela il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir, il lui fallait tester son hypothèse. Elena regarda rapidement autour d'elle,à la recherche d'un objet plus conséquent qu'elle pourrait balancer contre la façade invisible. Son regard se posa sur un petit véhicule, transportant en temps normal des caisses. Elle monta dans ce dernier et démarra le contact avant de s'élancer à pleine vitesse vers le vaisseau, lorsqu'elle percuta celui-ci le champ d'invisibilité disparu face au choc. Elle releva la tête au bout de quelques secondes, sonnée par le contact brusque de véhicule contre ce qui se cachait sous l'invisibilité. Désormais, ils pouvaient clairement voir le vaisseau, ce dernier était penché et écrasé sur le nez de manière bancale sur la façade du centre commercial. Au vue de sa position, il avait du venir de l'autre côté, se frottant alors contre le toit à cause de la basse altitude et piquant ainsi du nez jusqu'à l'arrêt.

- Tadashi... saurais-tu comment on entre à l'intérieur de ça ?

L'asiatique se mit à faire le tour de l'engin, cherchant une quelconque porte.

- Cherche une poignée ou une fente, quelques sillons pour le forcer.


Elena s'exécuta sur ses mots, elle ne savait pas trop ce qu'elle devait chercher mais elle saurait sans doute reconnaître une poignée si elle en voyait une. Evidemment, Tadashi fut plus rapide pour trouver l'accès à l'arrière du nez et ils pénétrèrent à l'intérieure du vaisseau. Pour le moment, ils ne voyaient que de nombreuses armes ou explosifs, ainsi que des chaînes se trouvant à bord. Rien de bien particulier pour la bohémienne. Le jeune homme quant à lui saisit une chaîne afin de la soupeser, et la reposa presque aussitôt en soupirant. Elena le regarda faire d'un air interloqué; il secoua la tête.

- Mauvais souvenirs. Expliqua-t-il simplement.

Il prit alors une arme et en tendit une autre à la gitane.

- Je ne suis pas pour les armes à feu mais si on tombe sur lui, il faut qu'on se défende.


N'ajoutant rien de plus elle récupéra l'arme et continua son exploration. Cela était fascinant pour Elena, elle savait que ce n'était pas le moment de l'être mais elle n'était jamais entrée à bord d'un tel engin. Voir toutes ces technologies et cette avancée était vraiment très intéressante. Elle n'aimait pas beaucoup utiliser les objets modernes, seulement ceux qu'elle comprenait et trouvait utile mais cela ne l'empêché par d'admirer les belles choses. Qu'est ce que cela devait être de voyager dans l'espace ? Découvrir d'autre planète ? Elle était née dans une dimension et une époque où ce genre de chose n'était même pas pensable. Elle avait l'impression d'être une enfant découvrant pour la première fois un parc d'attraction. Sauf que là elle devait rester sérieuse, sa vie ainsi que celle d'une autre personne pouvait être en jeu. Au bout d'un moment, ils arrivèrent près d'une porte, Elena l'ouvrit lentement et tomba nez à nez avec une jeune femme à la peau rosée. La gitane se remarqua détailler l'être en face d'elle de manière surprise. Elle n'avait pas du tout la couleur de peaux des humains ! Serait-ce un extraterrestre ? Ouh, cette aventure commençait à devenir quelque peu palpitante. Bon. Elle devait vraiment se reprendre ce n'était pas le sujet.

- AAH AIDEZ MOI UNE VIOLEUSE BLANCHE ! Hurla-t-elle.
- Une quoi ? Mais calmez vous ! Nous ne vous voulons aucun mal !
- C'EST EXACTEMENT CE QUE DISENT LES VIOLEURS, VOUS LES BLANCS VOUS DEVEZ VRAIMENT ARRETER DE CROIRE QUE JE SUIS CONNE !

La bohémienne resta interdite un instant. Mais qu'est ce qu'elle voulait dire ? Pourquoi réagissait-elle ainsi ? Etait-elle donc vraiment sur le véhicule du fugitif ? Il gardait un otage ? De plus il avait l'air de l'avoir violé. Cet homme devait être pire que ce qu'elle ne pensait. Dès qu'elle lui mettrait la main dessus il passerait un sale quart d'heure peu importe qui il était.

- Si cela peut vous rassurer je suis la procureure de la ville. Je ne compte violer personne. Par contre j'aimerais savoir ce que vous faites ici ?
- Procureur, procureur, elle essaye de m'embrouiller en plus, vous allez pas me procurer, c'est déjà fait ET C'EST FINI, JE ME CASSE, MADAME !

Une voix se mit alors à retentir derrière le duo, ils se retournèrent doucement avant de se retrouver face à un raton laveur.

- Bereet mais pourquoi tu gueules comme ça on... WOW C'EST QUI CES TYPES ?

A ces côtés se trouvait un grand homme végétal, qui n'ajouta qu'une simple phrase dénuée de sens.

- Je s'appelle Groot.

Elena ne savait que penser de la situation, était-ce ce que l'on appelait une invasion extraterrestre ? Qu'étaient-ils venu faire ici ? Etaient-ils aussi des amis ou complices du fugitif ? Les avait-elle conduit directement dans la gueule du loup ? Pourtant ce raton laveur était si mignon, si Djalie avait pu parler cela aurait été génial. Elena. Concentration.

- Ça serait plutôt à nous de poser la question. Qui êtes vous ?


La bestiole rangea son arme sur son dos et tapota la jambe de l'adjoint à la justice.

- Ah la la, encore une maîtresse qu'il a pas respecté. C'est grave, tellement isolé qu'on t'avait même pas vu.


Une maîtresse ?! Elena avait déjà finit au bûcher pour ne pas avoir acceptée d'être la femme d'un homme de pouvoir, ce n'était pas pour se retrouver à la simple place de maîtresse. Mais où avaient-ils mis les pieds ? Il se tourna ensuite en direction de Tadashi pour ajouter:

- Je savais pas qu'il prenait des amants aussi d'ailleurs. Après ça se comprend, c'est vrai que t'es mignon.


La procureure jeta un regard complice en direction du jeune homme. Même lui se faisait prendre pour un amant.

- Alors maintenant, fini les maîtresses et les otages, j'sais pas ce qu'il a foutu Quill, mais son vaisseau s'est crashé, et quand on s'est réveillé il était plus dedans, alors il a du traverser le pare-brise, si tu regardes plus loin, y aura certainement son cadavre. Du coup nous on prend quelques affaires et on se casse de cette planète. Vous venez ? Annonça le raton laveur en posant ses pattes sur ses hanches.
- Je s'appelle Groot.
- Attendez, de quelle planète vous venez exactement? Et qui c'est, Quill ?
- Le blanc qui t'a violé, mon p'tit. Déclara-t-il avant de reprendre un air surpris. Tiens vous êtes tous les deux blancs d'ailleurs. Alors comme ça il couche aussi avec les gens qui lui ressemblent ? Bah dis donc.
- De un je ne suis pas sa maîtresse, de deux je suis la représentante de la justice de cette ville et de trois votre "chef" est sans doute le fugitif que nous comptons arrêter.
- ... Et personne ne m'a violé.
- Bah vous avez de la chance, parce qu'il a une sacrée b... Tenta de reprendre la femme à la peau rouge.
- WOOOOW. L'interrompit Rocket. On a compris.

La créature se retourna de nouveau vers Elena. Elle avait l'impression que cette discussion ne mènerait à rien. Personne n'avait l'air de s'écouter et de se comprendre, enchaînant quiproquo sur quiproquo.

- Alors, déjà c'est pas notre chef le Star Jambon-beurre. Et de deux, j'vous dis qu'il est mort. Si Killer a pas couché avec vous, qu'est-ce que vous fichez là ?

Oh tiens c'est vrai, qu'est ce qu'ils faisaient là ? Ils avaient détruit une partie du centre commercial et logeaient sans doute le fugitif mais ils devaient être venue pour faire parti d'une sorte de traite de blanches ?!

- Au risque de me répéter, je suis procureure. Ayant un terroriste qui se balade dans notre centre commercial après avoir créé un dôme, vous êtes aussi nos premiers suspects. Par conséquent vous risquez l'arrestation.
- Pourquoi vous le chercher si vous le croyez mort?
- Mais qu'est-ce que vous embrouillez vous ? C'est vous qui le cherchez alors qu'il est mort, nous on veut se casser. Si vous voulez pas venir, tant pis.

Il adressa un regard moqueur en direction d'Elena.

- En plus vous pensez pouvoir nous arrêter, elle est mignonne celle là. Les gars,
dit-il à ses compères. On est définitivement pas à Xandar. Ils sont habillés trop bizarrement, et eux se souviennent pas qu'on peut pas nous arrêter.

Rocket alla ramasser son sac plus loin, signe qu'ils étaient sur le point de repartir comme ils étaient venu. Elena ne savait pas vraiment quoi faire, devait-elle les laisser partir comme ça ou tenter de les arrêter. Etaient-ils bon ou méchant ? Mais comme ils avaient pu le souligner, était-elle seulement capable de les arrêter alors qu'ils semblaient clairement venir d'autres planètes. Ils pourraient peut être les annihiler avec des machines n'existant même pas sur Terre. Et puis, c'était quoi Xandar ? Leur monde à eux ? Que fichaient-ils là alors ?

- Bon et bah bonne chance avec votre dôme ou j'sais pas quoi les loosers. Si c'est le cadavre de Star Killer votre terroriste, bah vous pouvez abandonner hein, c'est lui qui gagnera. Ecrivez votre testament plutôt, vous gagnerez du temps. Il est balaise ce con.
- Je s'appelle Groot.

Bereet prit un air choquée face à la remarque, qui pour Elena ne semblait pas changer des précédentes.

- Groot ! Cette insulte n'était vraiment pas nécessaire !
- Je s'appelle...
- Non, mais arrête ça, on a compris, c'est qu'un con, pas besoin d'être aussi violent !
- ...Groot.
- Bon ça suffit, chiao.

Sur ces mots, il appuya sur un bouton et les trois énergumènes disparurent. Les coéquipiers restèrent un instant à fixer le vide, comme s'ils essayaient d'analyser ce qui avait pu se passer au cours de cette discussion.

- ... Je... n'ai aucune idée de ce qu'il vient de se passer.
- Je savais qu'il y avait des spécimens étranges à Storybrooke, mais je t'avoue que ceci dépasse l'entendement. En tout cas, ils sont liés de près ou de loin à notre fugitif... Mais pourquoi le croient-ils morts ? Ne pourraient-ils simplement pas descendre pour vérifier ?

Dans tout les cas, eux non plus n'avaient pas dû aller bien loin. Il était impossible de sortir de ce dôme, à moins qu'ils aient la solution à leur problème, ils allaient sans doute leur retomber dessus.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

- Mes amis nous avons couronné le mauvais fou, car le plus fou ici, c’est vous !-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79800-terminee-les-bannis-o


Tadashi Hamada
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Tadashi Hamada

| Avatar : Seo Kang Joon

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 500_30690_1531853647
• Ça fait vraiment du bien de boire ! Je crois que j'avais un peu soif ..

✈️

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Yldmkf9
• Alors ? Qu'est ce que tu en dis ?
• Tu as beaucoup progressé depuis que tu es rentré dans la police ! C'est très bien !




| Conte : Les Nouveaux Héros!
| Dans le monde des contes, je suis : : Tadashi Hamada

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 C6c

| Cadavres : 64



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Lun 18 Fév 2019 - 21:54

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 F1b6e3f52c694c96d8ec429706523c11[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Explosion_mode
Un sentiment de déjà-vu...


Pour une rencontre étrange… Cela avait été une rencontre étrange. Rapidement, il échangea un regard avec Elena, haussant les épaules dans un signe d’incompréhension totale. Rien que de resonger à cet arbre parlant et à ce… Raton-laveur, il sentait poindre un début de migraine. C’était vraiment à n’y rien comprendre, mais une chose était sûr, ils n’étaient pas les seuls à la recherche de son bourreau. Mais Tadashi ne parvenait pas vraiment à trouver qu’il s’agissait d’une bonne nouvelle… Il s’apprêtait à ouvrir la bouche, probablement pour dire quelque chose d’assez creux juste histoire de relancer la discussion, quand un bruit sourd et fort se mit à résonner, à l’extérieur du vaisseau. Par réflexe, il releva les bras, prenant son arme à deux mains, le rapprochant de lui. Il n’aimait pas spécialement les armes à feu, surtout depuis son séjour dans les geôles de Brainiac, mais si il croisait Star Killer, il préférait être apte à répliquer. Vite.

Après un rapide coup d’oeil vers Elena, ils s’extirpèrent du vaisseau, demeurant à couvert tant qu’ils n’identifièrent pas la source de ce tapage, mais lorsqu’ils furent assez près de ce qui ressemblait à une sorte de hall de triage de marchandise, ils aperçurent Poison Ivy, qui venait de se redresser, Spider Man, qui atterrit souplement sur le sol, et Star Killer, qui s’effondra beaucoup moins souplement la tête contre le bitume. Le bruit de sa chute résonna dans le hangar, et si Elena et Tadashi s’approchèrent, Tadashi lui, ne desserra pas ses doigts de la détente. Au contraire.

-Quelqu’un a comprit ce qui vient de se passer ? Demanda Poison Ivy, essuyant le sang qui coulait de sa lèvre, d’un geste absent.

Spiderman eue une sorte de petit geste, levant la main tout en bougeant tous ses doigts.

-On ne se frotte pas à Spiderman sans se frotter au venin de l’araignée ! Fit-il, presque fièrement.

Cela aurait pu faire rire Tadashi en temps normal, mais la proximité de celui qui l’avait torturé des mois entiers provoquait une sensation de pur mal-être en lui.

-Il y a… des… Gens ?.. Qui le recherche, réussit-il à articuler, après s’être raclé la gorge.

-Des gens ?

-Un… Raton-laveur, qui parle, dit-il, jetant un regard à Elena comme pour confirmer qu’il n’était pas encore devenu complètement fou. Un arbre, qui parle, aussi, et une… Femme ?

Spiderman eue une sorte de hoquet, comme surprit, ses yeux s’écarquillant sur son masque, avant de se tourner vers le corps inanimé.

-Rocket et Groot étaient avec toi, sérieusement ? Ils veulent quoi ? Ajouta-t-il, se tournant à nouveau vers Tadashi.

-Je… n’ai pas très bien comprit pour être honnête. Ils le cherchent. Vous êtes sûr qu’il est inconscient ? Il va pas se réveiller ou...

Sa présence physique suffisait à le rendre plus nerveux que jamais, ses doigts se serrant sur son arme, tout en sentant un frisson malsain lui lécher l’échine et faire trembler ses mains.

-Il est bien inconscient ! Eeeeet… Je vais l’emmener, m’assurer qu’il aille bien en lieu sur alors merci de votre aide tout le monde, salut, repos, tout va bien !

-Attend! fit-il, abasourdit par une telle… légerté soudain. Comment ça tout va bien?! Tu te moques de nous?! Rien ne va bien! Le centre commercial est détruit, l'homme qui m'a torturer pendant des mois est venu dans cet univers, on sait même pas pourquoi?! Non ça ne va pas bien c'est même tout l'inverse!

Comment pouvait-il prétendre que tout allait bien soudain ?! C’était… Incompréhensible. Injuste même ! Minimiser ainsi tout ce qui venait d’arriver…

-Oui, justement, c'est très mal, et maintenant, on peut tout cesser et faire en sorte que ça aille bien ! Promis !

Des promesses ? Etait-il vraiment en train de lui vendre des promesses ?! Est-ce qu’il était vraiment en train d’essayer de les convaincre d’arrêter tout ici ? Rentrez chez vous, et bonne soirée ? Aussi simplement ? Aussi… Bêtement ?

-…. Qu’est-ce que tu caches ? fit-il soudain, soupçonneux.

N’importe qui pouvait se trouver sous ce masque après tout. Un allié. Un complice…

-Mais rien, je veux la même chose que vous !

Il y eue un instant de flottement, une tension dans l’air. Puis brusquement, Tadashi releva son arme, la pointant directement sur Spiderman. Autour de lui, il y eue de nombreuses réactions, allant de la surprise, à la peur, l’agressivité, et le doute. Mais Tadashi ne s’en rendit pas compte. Tout ce qui comptait à cet instant, c’était de savoir que Star Killer n’allait pas s’enfuir sans affronté de conséquences.

-Tadashi, cette arme ne résoudra rien fit prudemment Spiderman. Ce n'est pas juste de vouloir sa mort, sans Peter, on n'aurait jamais été capable de te sauver.

-C'est n'importe quoi! explosa-t-il de colère. Il m'a torturé, exactement comme Brainiac et Thanos. Hors de question qu'il s'en aille comme si de rien n'était!

Entre ses doigts, l’arme se mit à trembler légèrement, tandis que la tension qu’il avait retenu depuis l’explosion près du cinéma se propageant peu à peu dans son corps, comme une onde dangereuse et destructrice.

-Il était de leur côté par force. Comme toi, Tadashi. Ils t'ont forcé à construire ces choses horribles, et lui à rendre service d'une autre façon. Ce qu'il a du te faire est horrible. Mais il a réussi à prendre le courage de se retourner contre eux et de nous aider. Ce ne sont pas des spéculations, il a combattu à nos côtés. Tu étais encore trop faible pour te rendre compte de tous les combats qui ont été menés à travers les galaxies des deux univers. Et si Peter était réellement un méchant, nous ne serions pas là actuellement. Nous serions tous morts dans les débris d'une Terre détruite par Galactus. Lorsque la Magic League a disparu avec mon coma, elle n'est pas revenue, quelque chose de plus grand a vu le jour. Les Avengers. Qui sont une réunion de héros de tous les horizons, déterminés à venger les victimes de crimes aussi graves en rétablissant la justice. Les Avengers, c'est autant les héros de ce monde que de Terre-2. Star Killer était un Avengers. C'est ainsi que la Guêpe nous a défini à l'aube de la guerre finale contre Brainiac. Sans Peter, tu n'aurais jamais revu ton frère, ajouta-t-il, d’un ton qui se voulait sans doute compatissant.

Cela n’eut cependant pas du tout l’effet escompté.

-Il m'a torturé de son plein gré! Ne prétend pas que c'est un héros alors qu'il m'a quasiment détruit! Et ne nous compare pas, nous n'avons rien à voir! Demande lui combien de fois il m'a broyé le cerveau à coup d'électrochocs! Demande lui combien de fois il m'a tirer dessus avec son arme ! Demande lui combien de fois j'ai demandé à ce qu'il me tue et combien de fois il a continué ! Demande lui! Ne prétend pas que c'est un héros !

Ses mains se mirent à tremblées, et sans qu’il ne s’en rende, des larmes se mirent à couler sur ses joues, qu’il effaça rageusement du plat de la main.

-Tu déteste peut être les héros qui t'ont sauvé, mais ce n'est pas grave. Avengers ou Magic League, on ne fait pas ça pour la reconnaissance. Tu as le droit de nous détester malgré tout. Qu'importe, nous, on agira toujours pour votre bien. Quand bien même vous nous détesterez.

Il eue un regard pour le policier à sa droite, et avant qu’aucun ne puisse réagir, il leva la main, tirant une toile qui fit s’élever le corps inconscient de Star Killer dans les airs, suivit de près par Spiderman, qui tira une autre toile. Et pendant un instant, Tadashi l’eut parfaitement dans sa ligne de mire. Pendant un instant, il hésita même à lui tirer dessus, malgré tous ses principes. Pendant une seconde…

-Putain de merde, cracha-t-il rageusement, jetant son arme sur le sol avant de donner un coup de pieds dans un débris, l’envoyer voler au loin, plaquant ses mains sur son visage.

On lui avait volé sa vie, on lui avait volé son innocence, on lui avait volé sa dignité, son intégrité, sa tranquillité. Et on venait de lui enlever sa vengeance légitime.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Boulevard of
Broken Dream
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81049-vois-les-choses-sous-


Dyson R. Parr
« Cours Dydy, cours ! »

Dyson R. Parr

|  Crédits : Eilyam
|  Avatar : Tom Holland

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Sans_t15

|  Métier : Aventurier, super-héros, en contrat de libraire chez Alexis et vendeur de chocolat chez Aster... et surfeur parfois

|  Conte : Les Indestructibles
|  Dans le monde des contes, je suis : Dashiell Robert "Dash" Parr

La coalition se forme pour trouver à Aster son véritable amour
[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 CAFL

|  Autres Personnalités : Icare J. Skellington - Léon Adonis - Ahsoka Tano

|  Statut Social : Célibataire

| Cadavres : 7303



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Mar 19 Fév 2019 - 21:02 « Cours Dydy, cours ! »


(CIVIL WAR)
TERRE-2
1988

Le jeune Peter ne faisait plus attention à la salle d'attente de l'hôpital dans laquelle il était vide, à cause de l'heure tardive dans la nuit. Assis, ses yeux se perdait dans les bobines de son walkman qu'il tenait dans la main, avec I'm not in love de 10cc dans les oreilles. Il restait comme ça, immobile, plus attentif à la musique qu'à autre chose, comme si elle lui permettait de se détacher du monde.

Il resta immobile aussi lorsque son grand-père sortit de la chambre pour s'approcher de lui et s'accroupir pour être à sa hauteur.

Peter, ta maman a demandé à te parler. Il observa l'enfant tristement pendant quelques secondes, mais celui-ci ne répondit rien, ne lui donna aucune réaction, les yeux toujours rivés sur son walkman. Finalement, il tendit les mains pour lui retirer son casque des oreilles. Tu viens ? Allez, enlève ça.

Il prit l'appareil dans ses mains, le tournant un instant pour essayer de le comprendre. Comment on fait pour éteindre ce machin là ? Lorsque finalement il y parvint, il le redonna au garçon, avant de passer une main sur son visage, cachant difficilement son air grave au vu des circonstances.

Il l'aida à se lever de sa chaise, mit le walkman de Peter dans son sac à dos, et accompagna Peter dans la chambre d'hôpital, regardant avec appréhension sa faible mère, maladivement blanche, chauve, sur son lit, avec les bruits réguliers de la magie qui écoutait son cœur et toute sa famille autour d'elle qui le regardait entrer.

Finalement à ses côtés, Peter tenta difficilement de sourire. Sa mère, elle, remarqua la tache rouge qui entourait l’œil gauche de son fils.

Tu t'es encore battu avec tes copains, mon cœur, dis moi la vérité. dit-elle comme elle le put de sa voix douloureuse. L'enfant baissa les yeux, honteux. Peter...

Ils ont tué un crapaud comme ça, pour s'amuser, confia-t-il finalement, les yeux toujours vers le sol, à coup de bâton en rigolant.

Sa mère l'observait, de haut en bas, avec le plaisir d'observer cet enfant qu'elle ne pouvait plus voir aussi souvent qu'avant la maladie. On croirait entendre ton père quand tu dis ça... C'est fou ce que tu lui ressemble... Plus elle parlait, plus sa voix trahissait son combat pour retenir ses larmes devant son fils. Et lui tu sais, c'était un ange. Un composé de pure lumière...

Mais le grand-père de Peter, qui le tenait par les épaules, décida de l'interrompre ici, s'adressant à elle d'une voix claire. Meredith, t'as un cadeau pour Peter je crois.

Ah oui, se souvint-elle, passant son regard de son père à Peter. Elle n'arrivait pas à faire de grands mouvements, mais fit de son mieux pour attraper le petit paquet sous ses doigts blancs ainsi que l'enveloppe qui était avec celui-ci. Tiens.

Pour l'aider, le grand-père le prit sur le lit, ouvrant de nouveau le sac du garçon pour le ranger à l'intérieur. Tiens, je te le mets là.

Meredith, de ses yeux creusés et sombres, continuait à regarder son enfant perdu, qui ne savait pas quoi faire face à sa mère qui se trouvait dans un état faible et totalement différent de la femme qu'elle avait toujours été auparavant. Tu l'ouvriras quand je serai plus là, d'accord ? lui indiqua-t-elle en essayant de sourire comme elle le pouvait. Peter se retenait de plus en plus, lui aussi, pour ne pas pleurer, les expressions de son visage le montrant également.

Ton grand-père va bien s'occuper de toi, rajouta-t-elle dans un murmure. Jusqu'à ce que ton père revienne te chercher. Elle laissa quelques secondes, alors que les larmes se faisaient plus nombreuses aux coins des yeux de Peter. Finalement, elle essaya de bouger un peu la main. Donne moi la main, demanda-t-elle.

Mais, le garçon, bouleversé par ce spectacle, en larmes de la voir ainsi, s'était contenté de se détourner d'elle. Peter..., l'appela-t-elle alors qu'elle faisait de son mieux pour lui tendre la sienne.

Peter, tu entends ?
Donne moi la main... implora-t-elle une dernière fois, avant que la sienne ne se pose définitivement alors que la machine retentit d'un seul et long BIP aigu qui indiquait que Meredith Quill venait de donner son dernier souffle.

Peter, terrifié par ce son, ouvrit ses yeux larmoyants et se tourna vers sa mère et l'écran qui n'indiquait plus qu'une ligne droite qui ne bougeait plus. Maman ! Terrifié, il se pencha vers elle, posa ses mains sur son coeur. Non ! Maman !

Son grand-père dut intervenir, le portant de force pour l'emmener devant la chambre, alors que Peter se débattait et criait en pleurant. Il le posa alors, les yeux rouges. Peter, il faut que tu restes ici, je t'en prie. Je reviens, dit-il simplement au garçon qui venait de s’effondrer en larme. Non...

Alors son grand-père entra de nouveau dans la chambre de sa fille, alors que le reste de la famille se laissait aux larmes à leur tour, quelques infirmiers rentrant également pour s'occuper de la défunte.

Peter, bouleversé, resta figé quelques instants... avant de courir. Il courut aussi vite qu'il le put, toujours en pleurant, en criant. Il sortit de l'hôpital, marchant sur l'herbe sèche et dans la nuit profonde. Finalement, il s’effondra, n'ayant plus la force pour avancer davantage, la tête hantée par les images de sa mère, blafarde, tuée par le cancer.

Et soudainement, la nuit s'illumina des lumières d'un vaisseau de criminels venus d'ailleurs.

MAMAN !

TERRE-1
2019

Peter se réveilla en sursaut, se heurtant très rapidement aux mains de Spiderman qui l'empêchait de tomber à la renverse en s'étant redressé aussi rapidement. Peter chercha son casque d'abord, inquiet de ne pas le sentir sur sa tête, avant de le voir sur la table d'à côté.

Spidey ! Comment on se retrouve ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

L’intéressé, naturellement, le regarda, surpris. Mal ? Tu as essayé de nous tuer alors que moi je te défends d'autre gens qui pensent que tuer c'est bien. Je peux savoir ce qu'il te pris ?

Mais Peter eut l'air perdu. Je... j'ai qu'un vague souvenir de ce moment là. J'ai l'impression que je te revois que maintenant. Et en forme, donc je suppose que tu t'es pas sacrifié contre Brainiac ?

Si, mais Ultraman a utilisé l'énergie du cadavre de Galactus pour me ramener à la vie, pour mieux me sacrifier plus tard. Il se tourna vers Vision. Tu peux lui faire un IRM, s'il te plait ?

Alors que l'homme artificiel s'approchait de lui, l'expression de l'ancien criminel céleste se marqua très vite d'une surprise mêlée d'une admiration. Alors ça, c'est la méga classe ! Vous l'avez construit ? En quoi ? C'est du plastique ?

Personne ne lui répondit, si ce n'est Vision qui venait de finir de scanner son cerveau. Monsieur Quill souffre des mêmes troubles du comportement qui a animé la foule peu après l'apparition du dôme.

Dyson haussa les sourcils. Permanent ?

Les effets sont déjà en train de partir.

Le héros-araignée soupira. Il croisa alors les bras, et se plaça face à Star Killer, très sérieux. Je veux que tu nous racontes absolument tout. De là-bas, à ici. De ce que tu as fais pour ce dôme et pour tout le reste.

Peter fut hésitant d'abord, mais ne mit pas très longtemps avant de tout dire, ce qui se résumait à un compte-rendu plus simple que ce qui était attendu. C'est simple. J'ai atterri sur Terre alors qu'il n'y avait plus personne. A part un type qui porte une cape, entouré d'autre types déguisés un peu comme vous parfois, mais eux, du genre maléfique. Pire que Brainiac. J'ai rapidement compris qu'ils cherchaient à s'assurer qu'ils n'avaient oublier personne, alors j'ai tout fait pour quitter ce monde ! Et la seule sortie que je connaissais, c'est Storybrooke.

Oui, on a finit par comprendre l'une des visions de Kara l'année dernière, Brainiac t'a envoyé ici récupérer la carcasse d'Ultron, pas cool, d'ailleurs.

Eeeet... Bah j'ai finit par réussir à activer la technologie de Star Labs avec mon vaisseau. Et ensuite, je me réveille face à toi qui m'empêche de m'éclater par terre, en me disant qu'avant ça j'ai essayé de vous buter. Niquel.

Dyson fronça les sourcils, et échangea un regard avec Géo. Beaucoup d'inconnus demeuraient dans cette histoire, mais le tout semblait dessiner la silhouette de la vérité, bien que celle-ci restait encore très incertaine. Il croisa les doigts. Je suppose que tu ne sais rien à propos du dôme, alors ? Econcernant Rocket, Groot et une femme, retrouvés dans ton vaisseau par deux civils ?

Peter réfléchit un instant. Uno, un dôme, j'ai jamais vu ça de ma vie, et je sais encore moins les faire. Dos... COMMENT CA ? ILS SONT ENCORE DANS MON VAISSEAU ? BORDEL, ON DOIT LES RETROUVER, CE SONT DES VOLEURS GALACTIQUES QUI M'ONT ATTAQUE SUR MON CHEMIN VERS LA TERRE-2 POUR ME VOLER !

Et bien d'après ceux qui les ont retrouvé, ils vous chercheraient. Mais ils les ont mal compris, puisqu'en réalité, ils sont plus là.

Bah oui, ils me fuient ces p'tits cons ! Si je les attrape, je les fourgue aux Xandariens. Anonymement, parce que techniquement, ils m'apprécient pas trop non plus.

Dyson soupira. Je pense qu'il y a d'autres priorités que de se rendre compte que tes anciens ennemis sont venus te voler en se faisant passer pour des victimes ? On s'en fiche de ça pour l'instant. On doit trouver une solution pour cette situation, et rapidement !


( Pando )

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Signature-Dyson
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91249-termine-de-retour-en- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91319-dyson-walters-fleche-parr-dyson-parr-dashiell-parr-tu-m-as-connu-sous-quel-nom#1316130 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91319-dyson-walters-fleche-parr-dyson-parr-dashiell-parr-tu-m-as-connu-sous-quel-nom#1316130


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Mar 19 Fév 2019 - 22:53

«Terrors don't prey on innocent victims.»
☾ ☾ ☾ Les criminels & les civils


Il afficha une petite grimace sur son visage tandis qu'il frotta le sommet de son crâne restant un moment assis contre le mur. Toutes ces conneries ce n'était plus pour son âge malheureusement. Il avait déjà subit beaucoup de coups et de blessures dans sa vie et aujourd'hui ce fût la troisième qu'il se prit un coup sur la tête. Chris poussa alors un long soupir constatant qu'il saignait encore un peu de la tête. Dire qu'il était allé chez le coiffeur hier. Mais ce n'était qu'un détail, comme beaucoup de chose. En attendant le blond se retrouvait seul en face du local de livraison. Les héros avaient disparût de la surface de la Terre. Dyson et Wonder Woman avaient préférés se charger de cette histoire entre partenaire en collant. Étrangement, plus la journée passé, plus il était en colère. Il allait vraiment finir par frapper Dyson si cette histoire ne finissait plus. Chris devait y mettre un terme, d'une façon ou d'une autre et tant pis si il se faisait passer pour le méchant. Il avait des ordres à suivre, il avait la paix à instaurer et des innocents à sauver. Le blond fronça alors les sourcils se levant difficilement avant de marcher avec détermination vers ses collègues. Si Dyson avait mit le grappin sur Quill, il savait parfaitement ou le trouver.

Chris finit alors par se retrouver face à ses collègues, ils étaient d'ailleurs en train de rassurer des civils. Un enfant pleurait même dans les bras d'un policier disant à ce dernier qu'il voulait sortir parce que sa petite sœur et sa mère étaient à l'extérieur. Une moue se dessina alors sur le visage du policier qui pensait au futur traumatisme des otages de ce dôme. Il sera automatiquement son poing avant de se tourner vers un de ses collègues, lui montrant son gilet par balles.

« J'ai besoin de ton gilet s'il te plaît et aussi de ton arme et de tes munitions. »

Son collègue le regarda étrangement mais il le fit sans poser de question et tant mieux. Chris était tellement noyé dans sa colère noir qu'il préférait se taire. Quand il rangea l'arme de son partenaire dans l'étui de sa ceinture, il entendait la voix de Dyson qui annonçait que les armes n'étaient pas toujours la solution. Chris était d'accord, il l'avait bien vu quand il avait fait la guerre mais parfois il fallait s'en servir. Pour se faire entendre, pour se défendre pour instaurer une justice et si Dyson ne pouvait pas comprendre ce genre de résonnement alors il ne pouvait plus rien pour lui. Chris commença alors à tourner le dos à son collègue, prêt à partir.

« Agent Brooke, vous avez besoin d'hommes pour aller avec vous ? »

« Non. J'y vais seul. L'endroit ou je vais doit rester secret pour certaines personnes. »


Le policier hocha alors la tête avant de tourner le dos aux innocents et aux blessés. Chris tourna finalement le dos à ses collègues et se dirigea directement vers le Comcis Burger qui avait subit pas mal de dommage. Il regarda autour de lui pour savoir si il était suivit ou non. La voix fût libre alors il fonça directement dans la cuisine, il déplaça une étagère. Chris resta un moment devant la porte secrète de ce restaurant, il respira un bon coup avant de l'ouvrir discrètement et de descendre sans faire de bruit. Le blond voulait juste savoir ce que Dyson avait derrière la tête. Une fois arrivé en bas, il se plaqua contre le mur essayant d'écouter pour voir si il entendait quelque chose. Effectivement, il entendit la voix de Dyson.

« Je pense qu'il y a d'autres priorités que de se rendre compte que tes anciens ennemis sont venus te voler en se faisant passer pour des victimes ? On s'en fiche de ça pour l'instant. On doit trouver une solution pour cette situation, et rapidement ! »


Mais de quoi parlait-il ? Chris aimerait bien le savoir mais il n'arriverait à rien en restant caché de cette façon. Le blond resta collé un moment contre le mur se mordant alors la lèvre inférieur tout en essayant de chercher une solution. Mais pourquoi diable se cachait-il d'ailleurs ? Il avait des choses à dire à Dyson et à Peter aussi. Le blond sortit alors de l'ombre, se retrouvant en face de Spiderman.

« Comme on se retrouve, Spiderman. Quelque chose à dire pour ta défense ? »

« Tu es venu ! » lâcha Dyson soulagé.

Chris haussa les sourcils ne comprenant pas vraiment la réaction de ce dernier.. Mais.. Il était en train de devenir dingue ce n'était pas possible. Il poussa un long soupir d'agacement avant de voir que Dyson se mit à hésiter, pourquoi ?.. Vision brisa alors le silence tout en brisant les inquiétudes du Leader.

« Il est venu seul. »


« Tu es venu seul ! Merci beaucoup. Vraiment. »

Le policier ouvrit la bouche voulant s'énerver contre Spiderman mais rien ne sortit, il se contenta juste de fixer Vision qui venait de mettre deux doigts sur sa tempe pour faire disparaître la seule porte d'accès pour venir dans la base secrète de la League. Chris comprit rapidement que Dyson avait simplement attendu sa venu, sinon il aurait ordonné à Vision de faire ça bien avant. Le blond était de plus en plus perplexe ne sachant pas quoi penser de cette situation..

« Captain Musclor ! Ca fait bizarre de vous voir en tenue de policer, j'ai l'impression de voir un acteur dans un ancien rôle en étant habitué de le voir dans son personnage le plus connu. Ca fait... bizarre, quoi. » lâcha Peter, cassant l'ambiance comme toujours.

Chris fixa un moment Star Killer avant de lever les yeux au ciel pour finalement reposer son attention sur Spiderman. Il s'avança vers ce dernier.

« Pourquoi tu m'attendais ? Tu sais d’où vient ce dôme ? »

« Tu pense toujours que ce qu'il se passe est de notre faute... Je t'attendais parce que je me suis dit que malgré tout, et malgré le fait que je n'ai plus envie de réunir la ligue, tu m'aiderais pour cette mission. Tu es bien venu mais c'était pour m'accuser... » Dyson s'éloigna un peu. « Je peux pas t'en vouloir, encore une fois j'ai été trop stupide. Toutes les fois où ma vie a foiré quand j'étais optimiste auraient du m'apprendre à ne plus l'être. J'ai pensé que c'était le cas mais manifestement y a encore du progrès. »

« Mais.. »

Ce fût le seul mot qui sortit de la bouche de Chris sur le coup. Pourquoi Dyson venait de s'emporter de cette façon ? Il voulait simplement avoir des informations sur la situation, rien de plus. Il pensait que Quil les aideraient à mieux comprendre la situation mais apparemment Chris n'avait pas utilisé la bonne intonation pour se faire comprendre. Il se mordit alors l'intérieur de la joue tandis que Peter brisa le silence.

« La dernière fois vous étiez hyper amoureux... le changement est brutal. Je vous ai aidé contre Brainiac pour que vous rentriez pour vivre votre vie, tout ça pour rompre ? Ça valait le coup. »

Le blond eut soudain enfin de cracher son venin sur Star Killer pour lui faire comprendre que ce n'était pas le moment de rappeler ce genre de chose et puis ces histoires ne le regardait pas. Le policier préféra chercher du regard Dyson qui était maintenant dos à Chris et aux côtés de Géo, devant l'ordinateur.

« Je ne sais rien du dôme. Je l'ai déjà dit une fois, alors j'imagine que ma parole ne suffira pas pour que tu me crois, mais je n'ai rien d'autre pour prouver que je n'ai pas fait ça ou que je ne l'encourage pas. Et ce qu'on essaye de faire ici, c'est de comprendre. On est juste malheureusement limité à rester dans cette pièce parce que tout le monde dehors veut tuer le nouveau venu en se disant qu'il est responsable et que son meurtre fera disparaitre le dome. Au passage, accuser l'étranger, c'est déjà de la xénophobie. Alors, tu n'as plus confiance en moi, ni en Peter qui, malgré tout ce que vous voulez tous croire, s'est bien retourné contre Brainiac pour nous il y a seulement quelques mois, donc pas assez longtemps et subtil pour oublier ce détail pourtant, mais je peux juste garantir que ni moi, ni Peter, ni Vision, ni les quelques abeilles du toit du restaurant, ne sommes responsables de ce dome ou n'en connaissons l'origine. Et j'avais vraiment espéré que tu sois là pour nous aider mais si tu es là pour accuser l'un d'entre nous, tu devrais aller aider tous ces gens qui sont pour le meurtre des étrangers et décidés à avoir la peau de Peter en leur disant où nous trouver pendant qu'on essayera de briser ce dome en se protégeant de vous. »

Les mots de Dyson était affreusement faux. Il en avait marre que ce dernier le perçoive de cette façon. Était-ce l'image qu'il dégageait aux autres ? Celui du mec qui ne vivait que pour les meurtres et les conflits ? Chris était pourtant contre ce genre de chose. Le policier finit par claquer alors sa langue contre son palais avant de se diriger rapidement vers Spiderman. Il attrapa ce dernier par l'épaule avant de le plaquer violemment contre le mur, montrant que cette fois-ci il avait atteint sa limite. Il n'était pas doué dans le social c'est vrai mais il était loin d'être le méchant, bordel.

« Alors écoute bien ce que je vais te dire, Walters. Je t'ai posé cette question par pur curiosité parce que j'allais vous proposer mon aide. Je voulais savoir si Quill en savait quelque chose sur ce foutu dôme et je voulais aussi m'assurer que personne ne le touche. Tu me traite comme un de ses criminels qu'on avait chassé à l'époque, ensemble. Et je dois le prendre comment ?! » Il lâcha finalement Dyson avant de lui tourner le dos. «Alors si tu n'arrives pas à digérer le fait que l'on soit plus ensemble, il ne fallait pas faire appel à moi pour te donner un coup de main. Je préfère quand même te rappeler que TU m'as largué et que ce n'est pas le moment de penser à ce genre de connerie. » Il jeta un regard à Peter lui faisant comprendre qu'il n'avait pas intérêt à faire un commentaire sur ce qu'il venait de se passer. « On bosse sur ce dôme du coup? »

Il vit bien la peine dans les yeux de Dyson, en même temps ce dernier l'avait cherché, Chris avait atteins sa limite. L'insulter d'incompétent, d'handicapé des sentiments et de sauvage, il voulait bien mais jamais il ne sera le méchant de l'histoire. Géo finit alors par se mettre entre lui et Dyson pour les séparer et Chris repoussa rapidement le bras de ce dernier avant de se reculer.

« On va tous se calmer, parce que le seul ici qui a une attitude correcte, c'est Vision. Parce que c'est un être artificiel, alors si vous voulez pas que je vous transforme tous en robot en changeant vos cellules - parce que je peux le faire - on va tous respirer un bon coup. Vous allez compter jusqu'à 10 - Quill, ça vaut pour toi aussi... »

« Hey j'ai rien fait moi ! »

« ...et on va reprendre ce qu'on doit faire ici. »

Géo croisa ses bras contre son torse avant de tapoter du pied sur le sol montrant qu'il ne racontait pas de salade. Chris leva les yeux au ciel avant de se mettre à respirer calmement comme le souhaitait Géo. Une fois fait, il se tourna vers ce dernier. Chris voulait une réponse de la part de Géo, les recherches avançaient-elles ?

« Les trois voleurs qui se sont infiltrés dans le vaisseau de Peter se sont téléportés. Et il n'y a plus aucune trace d'eux. Alors il est vrai que nos moyens de localisation sont défaillants à cause du dome, mais pour le moment ça laisse une possibilité qu'il y a une issue, et il faut trouver laquelle si c'est le cas. »


« Mais je croyais qu'on était coincé pour de bon dans ce dôme ? Pourquoi la téléportation marcherait avec eux ? » Chris passa sa main sur son menton réfléchissant vraiment à ce qu'il venait de dire. « On devrait retourner prêt du vaisseau, ils n'ont pas du se téléporter bien loin de ce dernier. »

« SORTEZ DE LA ! ON VEUT DES REPONSES ! ARRETEZ DE JOUER AVEC NOUS ! QU'EST-CE QUE VOUS NOUS FAITES ?! »

Chris fronça les sourcils tandis qu'il leva sa tête le haut des escaliers, ses cris provenaient bien de l'extérieur, il n'aimait pas ça. Vision alluma alors les caméras extérieurs sans attendre une seconde de plus et ils virent tous les civils qui se trouvaient dans le restaurant. Ils avaient suivis Chris ? Mais pourquoi.. Le blond se mit à alors à réfléchir.. Enfin les hurlements de Dyson l'en empêcha.

« C'EST PAS VRAI, tu es le seul policier compétent dans cette ville ou quoi ? Tes collègues ne servent vraiment à RIEN ! Hier, je les surprends en pleine séance de tir sur des innocents dans la rue, et aujourd'hui on leur donne UNE SEULE consigne TOUTE SIMPLE, juste de SURVEILLER les civils, ET MEME CA ILS SONT PAS FOUTU DE LE FAIRE CORRECTEMENT, SERIEUSEMENT ? Quand j'ai dis que l'idée d'Hadès était stupide, de supprimer la police pour la remplacer par des gardes olympiens, peut être que j'ai jugé trop vite finalement ! »
Il regarda alors sa montre. « Et il est que 11 heures alors ça m'étonnerait qu'ils les ont relaché pour manger un truc. »

Peter afficha un petit sourire, il semblait amusé de cette situation, comme toujours il fallait le dire. Quill regarda alors Géo.

« Niquel tes méthodes, on voit que compter jusqu'à 10 ça apaise vachement. »


Géo jeta un regard noir à Star Killer et ne prit pas la peine de répondre à cet imbécile, il avait bien raison. Dyson se tourna vers Vision pendant ce temps.

« Sors par l'arrière en passant au travers des murs, et attire leur attention plus loin. » ordonna t-il avant de porter son attention sur Chris cette fois. « Et quand ils seront éloignés, tu pourrais avoir une légère discussion avec tes collègues ? Et avant que tu ne me me plaque contre un mur en sortant que je cri à cause de notre rupture, non je n'ai rien critiqué de toi, c'est tes collègues que je trouve nuls, pas toi, ok ? »

« Tu as finis de tout critiquer ?! Ce serait moins le bordel si on avait un shérif tu ne penses pas ?! On est en sous-effectif et en plus je leurs fais confiance ! Il se passe quelque chose ! Quand j'y suis allé tout à l'heure pour te retrouver, ils étaient en train de s'occuper des civils. Je le jure. J'ai un mauvais pressentiment.. ALORS ARRETE DE ME PRENDRE LA TETE POUR DES CONNERIES PAREILLES ! »

Puis un silence s'installa finalement de l'autre côté du mur. Vision était pourtant encore parmi eux. D'ailleurs, il ralluma les caméras pour vérifier si tout allait bien dehors. Chris haussa les sourcils quand il remarqua que tous les civils venaient de disparaître en un claquement de doigt. Il se rapprocha rapidement de l'écran.

« Mais ou ils sont bordel ? Laissez moi sortir, je dois les sauver ! »

« S'ils seraient sortis, on les verrait encore sur nos caméras. » annonça Dyson tout en fronçant les sourcils avant de se tourner. « Où est Peter, bon sang ? » Dyson avait l'air inquiet. « Aucun d'entre eux ne peuvent fuir aussi vite, comment... »

« Euh... je ne crois pas qu'ils soient partis aussi vite. »
finit par dire Géo.

Il regarda alors sa montre et Dyson et Chris firent la même chose. Le blond ouvrit légèrement sa bouche quand il vit que sa montre affichait 18h. Le leader avait pourtant dit qu'il était à peine 11h, il y a quelques minutes de cela.

« Attendez, il était 11h y a à peine 1 minute. »

« Et nous avons dormi au plein milieu de notre conversation sans nous en rendre compte... »


Le policier vérifia une nouvelle fois sa montre et il se mordit nerveusement la lèvre inférieur. Dormir sans s'en rendre compte.. Possible mais qui était le fautif de cet acte. Il se tourna alors vers Dyson complètement perdu avant de fixer les caméras complètement perdu. Plus de civil, plus de Peter mais toujours ce foutu dôme. Retour à la case départ..

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.


Lucy Wright
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 XqPb9

| Cadavres : 1117



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Mer 20 Fév 2019 - 10:26

CIVIL WAR
On m'a toujours traitée de criminelle mais on ne m'a jamais demandée mon avis.

Lucy & les autres ;
Alors que le combat venait de se terminer et que Spiderman venait de partir, le décor autour de nous change soudainement. Comme si…Comme si tout se mettait subitement en place. Mon regard se pose sur les personnages présentes avec moi, Wonder Woman, Phoenix, Elena, Tadashi, Alfred… Je m’approche d’un carton qui vient de tomber avec pleins d’horloges à l’intérieur. Les locaux semblaient beaucoup plus sacagés qu’avant et les horloges qui n’étaient pas cassées indiquaient dix huit heures alors qu’il était clairement onze heures du matin quelques instants plus tôt. Je regarde tout le monde.

« C’est quoi ce bordel ? »

Je regarde autour de nous. Mes yeux bleus se perdent à contempler les locaux ravagés avant que je ne pose mon regard sur Alfred, sur Phoenix, sur Wonder Jez, sur Tadashi…

« Il faut qu’on sorte d’ici, il faut….Ouais, il faut qu’on sorte. »

Il ne fallait pas qu’ils sentent que je commençais légèrement à paniquer mais j’ai bien dit légèrement. MAIS POURQUOI LES HORLOGES INDIQUENT 18H PUTAIN ?! La voix de Dyson se fait entendre dans mon oreillette et dans celle d’Adèle, de Wondy et d’Alfred.

« Nous avons perdu Star Killer. Et euh…des gens. Et…du temps. Je n’explique rien de tout ça, les trois ont disparu en moins d’une fraction de seconde, quelque chose de plus rapide que les capteurs de Vision qui n’a rien à voir non plus. Isolez tout le monde à l’intérieur du centre commercial. Et je réunis les membres de la ligue à l’extérieur. Importance maximale. »

Je pose mon regard sur Alfred, Phoenix et Wondy.

« Vous avez entendu ? Il faut qu’on les regroupent tous dans le hall. »

Je quitte les locaux avec les autres avant de sceller les portes -sauf celle menant à l’intérieur du centre commercial- avec des lianes que je fais apparaître. Une chance que ce soit sacrément solide. Une fois fait, on se rends tous dans la hall avant que je ne comprenne que trop tard que quelque chose cloche. Aucuns civils. Juste les flics chargés de les surveiller, adossés au mur. Mais le hall, vide. Je m’approche des policiers.

« Mais…Qu’est-ce-qu’il s’est passé ? Vous étiez pas censés veiller sur les civils ?! » « Veiller sur qui ? » « Vous êtes sérieux là ? » « Hey, sous un autre ton je vous prie. Vous êtes qui, c’est quoi ces tenues ? »

Je pose mon regard sur le flic avant d’ouvrir la main et souffle sur lui une poudre rose, des phéromones. J’avais appris à gérer mes différentes capacités. Un léger sourire narquois naît sur mon visage.

« Je m’appelle Poison Ivy. Alors tu vas gentiment te calmer et nous parler d’accord ? On est là pour aider mais si tu joues avec nos nerfs, on sera pas là longtemps. »

Il ne réponds rien puisqu’il est sous mon contrôle. Je pose mon regard sur Alfred.

« J’adore mes capacités ! »

Je pose mon regard sur le flic.

« Fais la danse des canards. »

Citizen Cold me regarde en haussant un sourcil.

« Je vous demande un peu de sérieux, agent 018. » « Pardon mais c’était trop tentant. »

Je pose mon regard sur le flic en reprenant mon sérieux.

« Je crois qu’ils ne savent rien, ils ont l’air aussi perdus que nous. »

Je souris en approchant mon visage de celui du jeune flic.

« Sois gentil et montre moi le dernier endroit où tu as vu les civils. »

Il ne bouge pas. Il semble totalement perdu. Comme si, il n’y avait jamais eu de civils. Je brise mon emprise sur le flic avant de poser mon regard sur Citizen Cold.

« Je crois qu’on arrivera à rien…C’est comme si leur mémoire avait été effacée… Il faut retrouver Spiderman. »

Je me rapproche de Citizen Cold avant de poser mon regard sur Phoenix. Peut être que…

« Peut être que Phoenix peut faire quelque chose. » « Très bien. Allons dans le Q.G »

Après tout, avec ses nouvelles capacités, elle serait sans doute plus apte que nous à trouver ce que nous, nous ne pouvons pas voir. On se retourne et…plus de flics. Je pousse un soupir. La grande horloge du centre commercial annonce 19h30. Une heure trente d’écoulée en une seconde. Le temps de se retourner…

« Et si on se séparait ?! »

b l a c k f i s h

panic!attack

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


Elena Atkins
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Elena Atkins

| Avatar : Emeraude Toubia

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Kyws



| Conte : Le Bossu de Notre Dame
| Dans le monde des contes, je suis : : La gitane qui embrase Paris

| Cadavres : 91



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Jeu 21 Fév 2019 - 15:17

«La victoire au prix du sang des innocents n’est pas la victoire de la justice...»
☾ Civil War☾



Elena était désormais énervée. Pourquoi ? Pas toutes ces réactions. Les héros les prenaient de haut en pensant qu'ils n'étaient pas utiles pour la suite des choses et parlaient avec des préjugés. Ils s'étaient enfui en compagnie du fugitif sans une explication alors qu'elle était tout de même l'adjoint à la justice. Celle qui gère théoriquement ce genre de situation et elle se retrouvait bêtement dans l'incompréhension totale. Les civils avaient désormais disparu, ainsi que la police. Les laissant enfermé dans un centre commercial avec pour seule réponse la peur. Parce que oui, la jeune femme ne comprenait pas ce qu'elle vivait et cela commençait à lui faire peur. Tout le monde avait disparu comme ça et ils se trouvaient à jongler d'une seconde à l'autre dans le temps. Elle voyait Tadashi encore tout retournait de l'affrontement donc il avait fait face et elle comprenait son ressenti. Avoir la personne qu'on haïssait le plus aussi près de nous sans pouvoir réagir était l'un des sentiments les plus horrible que l'on pouvait avoir. La vengeance était parfois ce qui nous maintenait et ce qui nous restait après avoir été détruit. Enlever ce qui lui semblait être un droit pouvait être horrible.

La gitane avait toujours été une femme d'action, attendre ici sans rien faire risquait de la faire tourner chèvre. Elle avait besoin de sortir et trouver ces réponses. Elle réfléchit quelques instants ce qu'elle pourrait faire. Cette Poison Ivy avait bloqué toutes les issues, les condamnant à l'intérieur du bâtiment. Mais ce que ces héros ne savaient pas c'est qu'elle aussi avait des pouvoirs, et elle n'avait pas besoin de costume pour les utiliser. Evidemment, le choix était cornélien. Devait-elle vraiment utiliser encore une fois ces pouvoirs en compagnie de cet homme ? Elle qui essayait de le cacher le plus possible elle montrait pratiquement tout ces pouvoirs en l'espace de quelques heures à un seul homme. Malheureusement en ces temps ci, ce n'était pas le moment d'être égoïste. Elle allait devoir s'expliquer avec lui plus tard pour ce qu'il s'agissait de la source de ces dons. Pour l'heure, elle n'avait pas vraiment d'autres solutions. Elle lui prit la main, visualisa le devant du local de livraison où ils avaient découvert le vaisseau un peu plus tôt et signala:

- Tu ne parles de ça à personne.

Heureusement -ou malheureusement pour Tadashi- ils se téléportèrent sans encombre à l'arrière du centre commercial. Elena se félicita intérieurement d'avoir réussit à gérer sans encombre son atterrissage. Elle avait réussi à les faire apparaître directement les pieds sur le sol et cela était déjà un grand exploit de sa part. Bon. Maintenant qu'ils étaient sorti de la bâtisse, ils allaient devoir se rendre quelque part. Mais où ? Elena n'avait pas vraiment réfléchit à ce qu'ils devraient faire ensuite lorsqu'ils seraient sorti. Elle n'avait aucune idée d'où ils avaient pu partir. Le périmètre du dôme n'était certes pas énorme mais il allait bien falloir commencer par quelque part. C'est alors que les phares du vaisseau de Star Killer se mirent à s'allumer difficilement, comme ci quelqu'un essayait désormais de le rallumer. Cette fois-ci la bohémienne ne prévînt même pas son compagnon et les retéléporta à l'intérieur du vaisseau dont elle se souvenait.

Ils tombèrent nez-à-nez sur la silhouette de Star Killer. Lui était debout, immobile et dos à eux. Elena se rapprocha lentement de lui, pointant délicatement son arme dans sa direction.

- Plus un geste. Vous êtes en état d'arrestation.

Ce n'était peut-être pas la meilleure réplique qu'avait eu la jeune femme puisqu'il disparut aussitôt afin de réapparaître dans son propre dos. Elle tourna la tête dans sa direction et le vit à son tour pointer une arme sur elle. Il répéta alors méticuleusement ce qu'elle venait de dire. Par simple réflexe, elle invoqua son serpent qui ressorti de son tee-shirt afin de mordre violemment la main du fugitif. Celui-ci disparu de nouveau pour se retrouver à nouveau dans son dos. Elle rangea vivement son serpent lorsqu'elle comprit que le serpent rouge qu'il venait de se montrer allait faire la même chose que le sien. Elle se recula rapidement évitant ainsi la morsure.

- Quelque chose ne va pas. Il n'a pas l'air maître de lui même. Il me copie bêtement.


A cet instant, trois clones apparurent autour d'eux.

- Quelque chose ne va pas. Ils n'ont pas l'air maître d'eux même. Ils me copient bêtement.


Cette fois-ci Elena n'hésita pas et tira sur les quatre Star Killer présents. Ils se transformèrent d'un seul coup en nuage de feu, s'abattant sans ménagement sur les partenaires, si ce feu ne brûlait pas, il les envoya tout de même voltiger à l'autre bout du vaisseau, leurs entraînant de nouvelles douleurs. Un seul fugitif surgit face à elle, prononçant une phrase qu'elle n'avait pas entendu depuis des années. Une phrase qui lui fit froid dans le dos en se souvenant de qui l'avait prononcé, lui rappelant ainsi l'un des moments les plus terrible de se vie. L'accusation de sa race. Le bûcher.

- La prisonnière Esmeralda a été déclarée coupable du crime de sorcellerie. La sentence est la mort. L’heure est venue bohémienne, tu te trouves sur le bord de l’abysse…

N'attendant pas plus, elle saisit de nouveau Tadashi qui lâcha un petit "nooon" face à ce qui allait se passer et se retéléporta à l'extérieur. Cette fois, l'arrivée fut moins contrôlé et ils tombèrent lourdement sur le sol. La perturbation de cette phrase et la fatigue du sort utilisait l'empêché d'avoir une concentration assez efficace pour le faire correctement. Malheureusement pour eux, Star Killer les suivit à l'extérieur du vaisseau.

- Vous croyez vraiment être mieux que moi ?!
- Nous ne croyons rien. Mais pourquoi faites vous ça ?! Où sont passés tout le monde ?
- Vous allez mourir pour ce que vous avez fait ! Hurla-t-il d'une voix vacillante comme s'il avait été bouleversé.
- Mais qu'est-ce qu'on a fait ?! Reprenez vous bon sang


Tadashi ne se retînt pas plus longtemps et lui sauta dessus sans ménagement, essayant de le battre de nouveau. Star Killer attrapa alors l'asiatique au cou, le planquant ainsi au sol.

- Stop ! Elle va repointer son arme dessus. Vous allez devoir vous expliquer.


Le jeune homme disparut devant ses yeux dans un nuage de poussière rapide. Star Killer, quant à lui, se retrouva pour une énième fois dans son dos.

- TADASHI !

Elle se détourna vivement vers le fugitif.

- Qu'est ce que vous venez de faire ?!
- Je réalise la mission.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

- Mes amis nous avons couronné le mauvais fou, car le plus fou ici, c’est vous !-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79800-terminee-les-bannis-o


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Jeu 21 Fév 2019 - 21:38

«Terrors don't prey on innocent victims.»
☾ ☾ ☾ Les criminels & les civils


Chris avait beau essayé de chercher la cause du ce saut dans le temps, il ne trouvait rien. C'était quand même étrange que Star Killer ait disparût après tout ça. Il ne s'était donc pas endormie comme les autres dans cette pièce et comment Vision aurait pût s'endormir alors qu'il était simplement une machine. Le blond se posait énormément de question mais il n'osait plus dire ses doutes à Dyson vu les réactions que ce dernier avait depuis quelques temps. Le policier ne savait pas si c'était à cause de la rupture ou alors parce que Chris défendait une autre idée que lui mais cette situation l'agaçait plus que tout. Chris aurait aimé que les héros et la police puisse faire équipe pour maintenir l'ordre et la paix mais à partir du moment ou le leader ne pouvait pas se voir les flics, Chris savait que cette entente ne se ferait. Il était pourtant prêt à dire à ses hommes de suivre Spiderman si ces plans n'étaient pas dangereux pour la ville et les civils qui se trouvaient à l'intérieur. Le temps avait filé et Chris et Dyson s'étaient simplement prit la tête comme des gamins. Chris n'était pourtant pas de ce genre en temps normal. L'amour le rendait vraiment débile parfois. Il poussa alors un long soupir d'agacement avant de jeter une nouvelle fois un regard à sa montre. Il n'était plus 18h maintenant mais 19h30. Le blond tapota sur la vitre de sa montre avant de fixer le brun complètement perdu. Le pire était que Géo avait lui aussi disparût maintenant. Dyson avait l'air aussi inquiet que lui, il essayait de le cacher mais ni Chris et ni Dyson n'arrivait à gérer la situation actuel.

« S'il te plait Chris, pour de vrai cette fois-ci, est-ce que... tu peux aller voir les policiers ? Quelque chose se passe et ça nous échappe. »

« Bien sûr, mon équipe est toujours là pour aider. »

Il se sentait presque obligé de rappeler au leader de la League que les policiers avaient aussi leurs places dans ce merdier. Ce n'étaient pas pour rien qu'ils portaient une tenue et un gilet par balles. Chris jeta alors un dernier regard à Dyson avant d'appuyer sur le bouton de son talkie-walkie qui grésilla en suivant.

« Agent Montgomery, au rapport. Est-ce que vous êtes là ? »

Aucune réponse, juste le grésillement de son talkie-walkie. Il jeta alors un regard à Dyson se sentant presque gêné de cette situation. Lui qui comptait sur ses collègues pour donner une bonne image de la police, c'était un peu raté. Le blond allait devoir se débrouiller encore une fois. Retourner au hall pour informer la police que la League avait besoin d'eux mais la porte qui menait au hall était fermé. Chris donna un violent coup de pied dessus voulant vider sa colère sur quelque chose avant de rebrousser chemin pour faire un long détour. Chris sortit son arme de son étuis, juste pour être sur marmonnant aussi quelques insultes au passage. Le policier s'arrêta alors subitement quand il vit un homme allongeait sur le sol, un homme qui connaissait très bien. Tadashi. Chris fronça alors les sourcils et se rapprocha rapidement de ce dernier avant de s'accroupir vers lui.

« Tadashi Hamada, vous allez bien ? »

L'asiatique se redressa complètement perdu avant de se mettre à bégayer.

« El... Elena elle... où.. Et... »


« Elena ? L'avocate ? Je ne sais pas.. Mais est ce que tout vas bien ? Il s'est passé quelque chose ? »

Tadashi attrapa le bras de Chris, il avait l'air complètement perdu mais aussi très effrayé ce que le policier pouvait comprendre. Il allait essayé de le rassurer mais avec son passé, Chris n'était pas sur d'y arriver. Il allait tout de même le protéger de toute menace, c'était son métier après tout.

« Elle est.. avec lui... il faut... la protéger... il est dangereux! »

« Il ? Je peux savoir de qui vous parlez ? » demanda Chris.

« Ah, voilà enfin le Green Lantern. » lâcha Star Killer.

Le policier haussa les sourcils, son hypothèse était donc vrai ? Star Killer n'était peut être pas si innocent que ça. Il décida alors de se retourner prêt à parler avec lui mais Peter était déjà juste devant lui. Chris avait pourtant eut l'impression qu'une certaine distance les séparés quand ce dernier lui avait parlé. Il s'apprêtait à plaquer Quill au sol mais ce dernier le devança, il sortit un étrange appareil en forme de matraque dont le bout faisait de la lumière. Avec cette arme il frappa violemment Chris dans le torse. Il fit expulsé à quelques mètres derrière. La force de Star Killer n'avait pas été aussi forte dans ses souvenirs.. Chris afficha une petite grimace tout en posant sa main sur son torse. Il rouvrit difficilement les yeux essayant de ne pas s'évanouir sous la douleur. Il devait protéger Tadashi coûte que coûte. Son regard fût cependant vite attiré par la bague verte qui brillait à son doigt et sa tenue qui était de la même couleur. Chris reconnut rapidement le signe des Green Lantern sur son torse. Pourquoi était-il en Green Lantern ? La bague ne marchait pas ici pourtant. Le blond se releva alors difficilement cherchant son arme de service qui n'était plus là bien sûr.

«C'est quoi ce bordel, Quill?! Qu'est ce que tu as foutu encore ? »


Un spectre s'afficha à côté de Chris grâce à la bague affichant l'image d'un homme qu'il connaissait très bien. L'ancien Green Lantern qui avait été tué par un Yellow Lantern, Abin Sur. Chris fixa le spectre pendant un long moment, perdu. Mais la bague était censé ne pas fonctionner ici et ce dernier était censé être mort. Pourtant Abin Sur se tourna vers Chris pour lui donner un conseil.

« Fais attention à lui ! Ne le laisse pas te vaincre ou vous serez tous perdu ! »

Tous perdu ? Que voulait dire l'alien par là ? Et pourquoi Peter essaierait de le tuer ? Il ne comprenait plus rien mais ce dont il était sûr, c'était qu'il faisait bien plus confiance à Abin Sur que Star Killer actuellement. Peter était très violent et il agissait étrangement, cela ne lui rassemblait pas. Une mouche l'avait piqué ? Chris eut rapidement sa réponse quand il vit ce dernier lui foncer dessus tout en sortant un long couteau de sa poche. Le blond se mit directement devant Tadashi cherchant à le protéger avant d'essayer d'utiliser ses pouvoirs de Lantern même si il avait des doutes, essayant de faire apparaître son bouclier de Captain America devant eux. Tadashi lui finit par s'accroupir derrière Chris tandis qu'il sa tête entre ses mains.

« Tu as intérêt de marcher ! »

Il aurait du savoir que cette dernière ne marcherait pas, il avait pourtant eut espoir mais ce sentiment ne suffisait pas apparemment. Sa bague ne fit rien apparaître et Peter réussit à lui enfoncer toute la lame du couteau dans le torse avant de le retirer pour coller la lame sur le cou de Chris. Le policier posa une de ses mains sur sa blessure alors que le sang était en train de couler à flot.

« Peter.. qu'est ce que.. »


Chris allait mourir, il sentait la lame rentrer petit à petit dans sa peau mais heureusement pour lui, Tadashi se releva et tira sans hésitation sur la tête de Peter. Un jet de lumière s'écrasa sur le visage de ce dernier. Star Killer tomba sur le sol à cause du choc mais il finit par disparaître dans dans un flash bleu. Chris afficha un petit sourire à Tadashi avant de baisser son regard vers sa blessure. Sa tenue qui devait normalement être verte était recouverte de son sang à présent. Ce fût la dernière chose que Chris vit, il sentit ses jambes lâcher et il s'écroula sur le sol avant de perdre connaissance.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.


Adele B. Atkins
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Adele B. Atkins

| Avatar : Bryce Dallas Howard.

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Arthur-adele01

YOU'RE JUST A MAN
WITH SOME
BROKEN BONES

Voyageur égaré, j'ai traversé l'orage. Le vent s'est levé j'ai pu tourner la page. Tu m'as dit cette victoire ne s'ra pas la dernière, suis une étoile, un phare, une terre...

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 Chris-adele


| Conte : Le monde de Nemo.
| Dans le monde des contes, je suis : : Dory.

[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 086e

| Cadavres : 85



[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________ Ven 22 Fév 2019 - 21:13


And I've started feeling helpless, This war cannot be won.
And I'm used to seeing colours 'cause I thought you were the one.
- KALEIDOSCOPE -


Alors que Poison Ivy semblait sur le point de faire route à part, la petite voix d’Adèle résonna entre elles et Alfred tandis qu’elle appuyait chacun leur regard :

« On m’a toujours dit qu’il valait mieux rester uni dans des moments comme ceux là... Je ne crois pas en avoir déjà vécu mais ça serait plus sécuritaire, non ? Devriez nous pas retrouver Dyson et les autres avant de prendre une décision ? »

Ce serait plus judicieux de réfléchir tous ensemble plutôt que séparément de son point de vue mais… Elle n’était pas la seule à décider. À dire vrai, elle ne décidait de rien du tout : depuis qu’on l’avait fait ressortir du CEREBRO, elle se contentait de suivre en pilote semi-automatique ce qu’on lui disait de faire tout en cherchant à respirer le plus calmement possible. Elle revoyait le visage d’Arthur qui essayait de lui montrer comme faire, avec ses joues bleues à se tordre de rire, et cela lui donnait suffisamment de bien être pour continuer de rester debout malgré tout ce qu’il se passait.

Pourtant, son ventre commençait à dangereusement gargouiller entre les sensations douloureuses qui se répercutaient de plus en plus dans les os de son dos et de ses hanches.

« Donc, on reste ensemble. » Intervint Alfred en hochant la tête. « Vers le QG. »

Face aux portes de sortie closes dans le hall, l’homme jeta une salve glacée afin de les briser ; ils purent ainsi les franchir et sortir à leur tour du centre commercial où, visiblement, personne ne savait ce qu’il se passait. Dès qu’ils furent au Comics Burger – c’est à dire après de longues minutes de marches où mettre simplement un pied devant l’autre semblait un exploit dans l’état de fatigue de la jeune femme – ils retrouvèrent l’homme tout en rose et un Dyson plutôt… Inquiet.

« Dyson ! »

Adèle accéléra le pas à sa rencontre pour le prendre dans ses bras ; elle auriat du le secouer comme un prunier d’avoir voulu les laisser en arrière avec Chris mais elle ne pouvait pas. Elle était bien trop contente de voir qu’il allait bien.

« Comment tu vas ? Qu’est-ce qu’il… Y a ? »

Elle fronça les sourcils devant son expression tendue, le relâchant bien assez rapidement pour qu’il puisse lui répondre.

«  Géo n'est plus là... Les civils non plus. J'ai demandé à Chris d'aller voir les policiers pour savoir ce qu'il se passe. Je ne comprends pas ce que tout ça veut dire. »

Par réflexe, elle regarda par-dessus son épaule au cas où Christopher reviendrait, mais… A la place elle ne trouva que Vision, irrémédiablement neutre, en train de l’observer. Se mordant l’intérieur de la joue, elle secoua finalement la tête de droite à gauche d’un air désolé.

« Chris ? Mais on ne l’a pas vu avec les… Policiers ? » Elle attendit une approbation d’Alfred, lequel hocha la tête pour valider que ses souvenirs étaient exacts.

« Quoi ? Mais... que vous on dit les policiers ? »

« Ils… N’avaient pas l’air de savoir de quoi nous parlions, à propos de l’attentat. » Se mordant la lèvre inférieure, Adèle sentie une vague de panique lla gagner plus vite que de raison. « Où est Chris, Dyson ? Et Elena ? »

Et Tadashi ? Allait-il bien lui aussi ? L’homme devant elle avait un visage pâle, troublé, presque choqué. Il y avait quelque chose qui clochait. C’était la petite voix dans la tête du poisson chirurgien qui le lui soufflait et, quand on savait à quel point elle pouvait être silencieuse, autant l’écouter quand elle ouvrait la bouche !

« Ils ont vraiment disparus… » Pardon ? « Chris doit chercher les civils, je suis sûr que tout va bien. Et Elena est toujours dans le centre, vous les avez empêchés de sortir pour leur sécurité. Quant à nous... »

Leur tournant le dos, le leader de la Magic League se dirigea vers un tiroir dans lequel il prit une espèce d’arme épaisse prise dans un gros morceau de glace. Adèle n’avait jamais vu cette chose et, d’instinct, elle recula d’un pas. On n’était jamais trop prudente.

« Que fais-tu avec mon ancienne arme ? » Demanda Alfred, surpris.

Mais Dyson ne répondit pas immédiatement, tirant sur la glace avec son gant pour l’extraire de l’arme, il y parvint et reposa cette dernière sur le meuble. Faisant quelques pas, il s’accroupit pour poser la glace sur le sol et la fixa avec attention.

« On a créé cette arme à partir de la glace de Killer Frost. La glace revient toujours à sa propriétaire, ce qui est impossible, si elle est dans un autre monde. Alors je veux vérifier si... »

Aussi étonnant que cela puisse paraître… Le morceau se mit soudain à bouger légèrement, tremblant sur le sol, avant de se mettre à tourner en rond sans sembler avoir une direction bien précise. La rousse écarquilla les yeux.

« Je ne sais pas si nous sommes toujours à Storybrooke... » Relevant les yeux vers Adèle, il eut l’air encore plus inquiet que précédemment. Ce devait être vraiment grave dites-donc… « Adèle, peux-tu réutiliser le Cerebro ? Il faut retrouver Peter à tout prix, avant que les autres ne mettent la main sur lui. C'est... important. On peut tous mourir si on ne le retrouve pas. »

Le souffle de la jeune femme s’accéléra de manière singulière, trahissant l’angoisse sourde qui grimpait en elle de secondes en secondes. Elle commençait très sincèrement à paniquer et les constatations obscures du jeune homme ne l’aidaient pas du tout à se sentir rassurée. Où était Chris, bon sang ? Où était celui qui était capable de la rassurer face à ventes et marées quand Arthur n’était pas là ? Et lui, oh mon dieu… S’il était 19h30, il devait s’inquiéter depuis des heures !

A cette nouvelle constatation, elle se sentit encore plus inquiète et du se faire violence pour parvenir à parler convenablement.

« Qu’est-ce qu’il se passe, Dyson ? Qu’est-ce que ça signifie ?! Je… Oui, je peux mais… Dis-moi qu’ils ne sont pas en danger ?! »

« Tout ira bien, Adèle, d’accord ? »

Son ton qui se voulait rassurant eu l’effet escompté, son cœur cessa un peu de s’affoler. De paniqué, elle passa à quelque chose entre l’inquiétude et l’incompréhension angoissante.

« … Tu en es sur ? Parce que... dernièrement.... Ça n’a pas l’air d’aller bien du tout ...! »

« J’en suis sûr. » Absolu, maintenant ses positions. « Tout finira bien, je le sais ! »

Cet air si sûr de lui fini par provoquer un léger sourire un peu timide au bord des lèvres de l’agent 017. Mettant un peu d’ordre dans ses idées, se redressant en serrant un peu les pans de sa veste pour la refermer prudemment, elle fini par hocher la tête à son tour. Puisqu’il fallait s’y lancer…

« … Tu veux que je parte de nouveau à la recherche de Peter Quill ? »

« Oui, s’il te plaît. Il faut savoir où… Il s’est volatilisé avant que d’autres ne le fassent. »

« D’accord. » Se dirigeant vers la porte après avoir échangé un regard avec Alfred. « Mais, Dyson, si nous ne sommes plus à Storybrooke, alors où sommes-nous ? »

« Je ne sais pas. » S’eu le mérite d’être honnête. « Dans un entre-deux. Mais si nous n'agissons pas vite, nous finirons par nous trouver dans un endroit dans lequel nous ne voulons pas être. »

« Et qui serait ? »

« Un monde gouverné par quelqu'un qui veut tous nous sacrifier. »

Elle frissona en atteignant la porte, s’apprêtant à poser le pied sur la première marche. IL y avait quelque chose d’extrêmement lourd dans l’air, d’étouffant à vrai dire, et ce n’étaient pas les lianes de Poison Ivy cette fois. Adèle déglutit en observant ceux qu’elle laisait à l’étage, en particulier spiderman qui avait l’air à la fois complètement perdu et sûr de lui. Un étrange mélange qui se voulait rassurant mais qui ne pouvait s’empêcher de laisser une étrange impression à la rouquine. Elle ne connaissait pas Dyson plus que cela, juste ce qu’il fallait pour avoir envie de lui faire des câlins quand elle le voyait, mais… Elle eu d’un coup une crainte inexpliquée.

Comme un sixième sens qui lui soufflait de faire attention, sans aucune origine visible.

« Espérons que tu ais raison dans ce cas et que le retrouver nous permettra d’éviter ça. Et… Si tu vois Chris, dis-lui que je vais bien s’il te plaît. Il doit se faire un sang d’encre le connaissant. »

Descendant les escaliers, elle entendit Dyson lui promettre de le faire mais n’ajouta rien. Il n’y avait rien de plus à dire de toute manière : si elle ne faisait rien, ils risquaient quelque chose d’incompréhensible mais de très inquiétant. Ou comment la pousser à retourner dans cette étrange pièce sphérique une seconde fois, elle qui était persuadée de ne jamais y être venue avant d’avoir remis son casque de Phoenix.

Quelques secondes s’écoulèrent avant qu’elle ne se sente soudain très étrange – encore plus que d’ordinaire. Une sorte de flottement dans l’air, un souffle qui se coupe et un silence qui s’abat soudain comme une chape de plomb sur l’environnement. Se tournant vers Alfred, resté à la porte de CEREBRO, Adèle constata qu’il ne bougeait plus du tout. Et lorsqu’elle l’appela, il ne répondit pas. Figé. Lorsqu’elle s’approcha pour passer une main devant ses yeux, absolument rien ne se passa. Juste une statue sans réaction. Elle tendit la main vers le système d’activation de la porte mais ce dernier ne bougea pas non plus. Bloqué, lui aussi.

Qu’est-ce qu’il se passait ?!

« Mais pourquoi vous faites ça ? » Éclata la voix de Peter.

Faisant volte-face, Adèle se retrouva nez-à-nez avec un Peter Quill aussi effaré que dépassé.

« Vous êtes là ! » Elle tendit l’index vers lui dans une exclamation soulagée. « Tout le monde vous cherche partout ! »

« Bah moi j'suis là, vous arrêtez pas de m'envoyer ailleurs ! C'est épuisant ! »

« Pardon ?! » O_o

Qu’est-ce que c’était que ça encore ?! Il la prenait pour un jambon ou bien ? Elle ne l’avait envoyé nulle part, elle s’était contenté d’essayer de le retrouver et de le dire à ceux qui disaient vouloir l’aider ! Ah moins qu’il ne parle de leur séjour précédent sur une plan !te déserte ? Ou encore… Dans un vaisseau ? C’était à en perdre la boule !

« … Est-ce que vous pouvez m’expliquer ce qu’il se passe exactement ? J’ai du mal à suivre… »

« Moi, je veux juste fuir ! Mais vous voulez tous me tuer, quelle hospitalité, j'aurais dû venir sur votre Lune pour demander l'asile politique… »

L’inspiration que prit le poisson fut plus fort qu’elle ne l’aurait voulu mais, pour le coup, elle ne put s’empêcher de l’interrompre dans ses pérégrinations de victime apparente !

« Alors moi, je ne veux tuer personne, on va se calmer tout de suite monsieur le ronchon de service ! Ça fait des heures qu’on vous cherche et vous m’avez fait courir... oui, moi, courir ! Vous savez ce que c’est que de courir avec un ballon de 3kg dans le ventre ?! » Elle désigna, essoufflée, son ventre et repoussa quelques mèches rousses en arrière au passage. « Je n’ai pas l’intention de vous poursuivre indéfiniment mais il y a beaucoup de gens en danger par votre simple présence, et j’aimerais bien retrouver mes proches Moi aussi une fois sortie du dôme alors.... S’il vous plaît, arrêtez de courir. Parce que ce que vous avez ressenti en vous retrouvant seul... Je ne veux plus jamais voir quelqu’un ressentir ça. Et si vous continuez, c’est exactement ce qu’il va se passer ici aussi ! »

Peter paru perdu par sa tirade, se grattant l’arrière du crâne comme s’il réfléchissait un peu mieux maintenant.

« Pourquoi vous dites que vous courrez ? Je suis pas là ? »

« Apparemment non, vous disparaissez des qu’on vous trouve... et il s’écoule plusieurs heures en un instant. »

« Pfff c'est compliqué. On peut pas s'asseoir ? Je crois que je suis essouflé. »

A qui croyait-il si bien le dire ?! En le voyant glisser vers le sol, Adèle le rejoignit et prit appui sur ses genoux avant de s’aider du mur pour s’asseoir à son tour. Elle serait bien restée accroupie mais son corps en avait décidé autrement, aussi s’affala-t-elle dos à un mur dans le couloir qui menait au CEREBRO. Juste à côté de Peter Quill qui, si on en jugeait à son visage pâle, semblait ne pas aller très bien.

Peut-être que lui aussi avait des nausées ? Elle était experte dans le domaine maintenant ! Au pire elle lui dirait de mettre sa tête entre ses genoux s’il se sentait mal, ça aidait souvent à ne pas vomir.

« Moi je suis venu et je me cache juste ici parce que y’en a un qui a vraiment essayé de me tuer ! »

« De vous tuer ?! »

Dyson n’avait-il pas dit qu’ils cherchaient à aider le fugitif ? Pourquoi alors s’en prendre à lui ? C’était à n’y rien comprendre.

« Oui, et je me suis défendu. C'est pas très clair, c'est vous qui compliquez l'histoire ? Je comprends pas trop là, pourquoi il fait nuit déjà ? » Puis, dans un chuchotement de confidence, il ajouta : « Attention, y a des gens autour de nous mais ils ne bougent plus du tout ! »

Cela eu au moins le mérite de la faire sourire un peu.

« Attendez, déjà que j’ai des soucis de mémoire moi… » Adèle tapota son index contre s tempe, faisant des petits cercles. « Je sais et je ne comprend pas pourquoi... ça vous est déjà arrivé avant ? Et il faut nuit parce que... parce qu’il est 19h30 ! »

« Il est pas 19h30, il est que 11 heu.. » Un regard à sa montre, la réponse à sa question. « Putain ! Le temps passe beaucoup plus vite chez vous que chez moi ! »

« Ah donc c’est pas vous qui faites ça.... donc vous ne savez pas non plus pourquoi nous bougeons encore et pas eux ? »

Elle désigna le pauvre Alfred, figé toujours en direction du CEREBRO.

« Moi je me défends juste quand on m'attaque ! Vous êtes méchante avec moiii ! Vous pensez que je fais tout ! »

Est-ce qu’il venait de dire ça d’une voix horriblement criarde de gamin en train de couiner sur son sort ?! … Mais oui, oui, il venait bien de faire ça.

« Ça doit être vous qui faites ça, vous aimez venir dans ma tête donc ça doit être ça, je crois. »

Adèle leva les yeux au ciel.

«  C’est vous qui êtes arrivé sur la ville ! Cessez de faire l’enfant et réfléchissez en adulte là... » Répondit-elle, d’un tout quand même doux. « Je ne savais pas que j’étais capable de faire ça. »

Il y eu un étrange silence, durant lequel chacun fixa un point devant eux sans vraiment le voir. Puis la voix de Peter résonna de nouveau, d’un ton bien plus calme et soudainement bien plus triste aussi. Il avait ramené un genou vers lui et appuyait son menton dessus.

« Il a tué mon père, vous savez… »

« … Qui donc ? »


« Brainiac. Pourquoi vous voulez parler du meurtre de mon père vous ? C'est pas cool ça. Ah non attendez c'est moi qui ait commencé ? Pardon. Bah c'est Brainiac. Ma maman elle est morte quand j'étais petit, j'ai grandit avec des voyous dans l'espace et puis j'en suis devenu un, fatalement. Mais mon père devait venir ! Mais il l'a tué pour me forcer à le rejoindre. J'avais peur de mourir, donc j'ai écouté hein. Puis quand Spiderman est arrivé, j'ai décidé que c'était fini ça. Je me suis enfin retourner contre lui ! Bah vous savez quoi, j'aurais pas du, vous voulez tous me tuer maintenant. C'pas cool. Peut être que je devrais vous laisser faire, j'sais pas vraiment pour qui je veux rester en vie. Vous croyez que si je meurs, je pourrai tenir la main de ma mère ? J'ai pas eu le temps, j'étais trop bête pour ça, avant qu'elle meure. »

Peu à peu, son ton s’était mué en quelque chose de plus fluet et de plus aigu, tandis que son apparence avait lentement laissé l’adulte derrière eux pour ne plus être qu’[url= https://medias.spotern.com/spots/w640/5120-1532336916.jpg]un enfant[/url] aux cheveux roux flamboyants. Adèle, bien que surprise, ne put s’empêcher d’être profondément attristée par son histoire et attendrie par sa frimousse. Il avait l’air si triste et dépassé par tout ce qui lui arrivait… Quand on disait qu’en chaque homme un enfant sommeillait, ce n’était peut-être pas si faux.

Doucement, agréablement, elle glissa une main dans ses petites mèches rebelles et caressa sa tête malheureuse.


« Je crois que toutes les mamans savent que leur enfant a envie de tenir leur main, même s’il ne le fait pas. »

« Bah moi je l'ai même pas regardé, peut être que du coup elle était en colère contre moi en mourant. »

Le jeune Peter renifla, ce qui lui fit un nouveau pincement au cœur. Pourvu que jamais sa fille ne pense qu’elle était en colère contre elle… C’était si triste à voir. Si douloureux à constater.

« Ce serait étonnant. C’était votre mère pas votre juge. Il y a quelque chose de différent entre ce lien et celui avec les autres personnes… Si vous l’aimiez, elle le savait même lors de son… décès. Vous auriez voulu lui dire des choses sans doute mais on ne peut pas vous reprocher d’avoir été un enfant. » Elle laissa un silence encourageant, sa main fourrageant toujours ses cheveux. « Sauf que maintenant vous êtes... un adulte. Et un adulte qui essaye sans doute de faire au mieux pour être... à la hauteur de ce que vous pensez devoir être, non ? »

Il haussa les épaules et replia ses jambes contre son torse, les enserrant de ses bras. Une bulle de protection. Un isolement face au reste du monde.

« Ça change rien, tout le monde est méchant de toute façon. »

« Ça c’est uniquement parce que vous ne vous rendez pas compte que certaines personnes peuvent être vraiment là pour vous aider. »

Cette fois, le garçonnet releva les yeux vers elle avec toute l’attention dont il était capable.

« Vraiment … ? »

« Complètement. Je ne mettrais pas la vie de mon bébé en jeu si c’était pour vous attaquer et prendre des risques inconsidérés à des fins mortels. »

Il soutint son regard et, après quelques secondes, finit par se relever. Adèle le suivit des yeux, se demandant pourquoi il se plaçait soudain face au mur à leur droite. Est-ce qu’il avait vu quelque chose ?

« Vous avez vu les petits avions ? » Demanda-t-il.

Elle secoua prudemment la tête. Un battement de cils plus tard et voilà que Peter Quill était redevenu l’adulte qu’il était désormais. Toujours à la même place. Toujours face à ce mur. Mais elle su, instinctivement, que c’était sur elle qu’il était concentré et non par des choses imaginaires.

« J'adorais les avions en étant petit. Et puis j'ai oublié en grandissant, à force de vivre dans des vaisseaux. » Il poussa un soupir avant de tourner la tête vers Adèle. « Votre enfant… Il a beaucoup de chance. »

Elle voulu ouvrir la bouche pour lui répondre et le remercier mais… Les lumières grésillèrent et s’éclairèrent soudain bien plus violemment qu’avant. Toujours assise sur le sol, Adèle vit Alfred sursauter, la chercher à l’intérieur de CEREBRO puis se tourner pour enfin l’apercevoir ! Sans hésitation, l’air surpris, il se dirigea vers elle afin de l’aider à se relever.

« Alfred… » Déclara-t-elle, se hissant sur ses jambes. « … Je peux vraiment vous faire confiance ? »

« Mais bien sûr, pourquoi ? » Il haussa les sourcils, comme surpris qu’elle remette en doute sa parole précédente. « Que s’est-il passé ? »

Beaucoup de chose. Mais la plus importante de toute : elle savait de nouveau où se trouvait Peter Quill… Et pourquoi.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Please go slowly I can feel you move my way
All the darkness will fade away
Until the light of day you're my stars tonight


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76146-finding-someon


Contenu sponsorisé




[Fe] Evénement #105 : Civil War - Page 3 _



________________________________________

 Page 3 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

[Fe] Evénement #105 : Civil War





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial