MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


TOP RP
- bientôt -



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Link Swordkeeper


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Link Swordkeeper


╰☆╮ Avatar : aυѕтιn вυтler

Ѽ Conte(s) : тнe legend oғ zelda вreaтн oғ тнe wιld
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lιnĸ le porтeυr de la laмe pυrιғιcaтrιce

✓ Métier : /
La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon Tumblr_o8rtjwGajJ1u6i0ico2_540

☞ Surnom : lιnĸ
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 114

La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 5 Avr 2019 - 15:31

you're a king and I'm a lionheart
Howling ghost they reappear in mountains that are stacked with fear. In the sea that's painted black,Creatures lurk below the deck.

Le réveil fût plus compliqué qu'il ne le pensait, il avait été dans le coma un bon moment et pourtant cela ne l'avait pas empêché de dormir comme un bébé toute la nuit. A vrai dire, Link préférait dormir et oublier ce cauchemar plutôt que de vivre une heure de plus dans cette ville qui n'était pas la sienne. Ou était passé la magnifique montagne Lanelle ? Le désert aride de Gerudo, le rocher en forme d'oiseau ou habitaient les piafs et le magnifique château d'Hyrule. Toutes ses belles bâtisses avaient tout simplement disparût pour laisser place à.. ce genre de ville. Il n'y avait que des maisons un peu partout, des personnes qu'il ne connaissait plus. Le piafs n'étaient plus des oiseaux, ils étaient devenus des hommes tout comme les zoras. La différence physique entre chaque peuple n'existait plus, ils se ressemblaient tous maintenant. Mipha et Sidon étaient.. Ils avaient perdus leurs charmes, tout comme lui d'ailleurs. Il se redressa alors difficilement sur son lit avant de pousser un long soupir. Link vivait chez la princesse depuis son réveil, parce que c'était le souhait de cette dernière et qu'il pouvait au moins continuer son travail de chevalier servant malgré ce monde étrange. L'elfe n'avait plus son épée non plus et aujourd'hui c'était ce qu'il comptait faire, retrouver la lame purificatrice avec l'aide de son ami, Sidon. Le prince avait peut être changé de physique mais il restait le même. Il souriait tout le temps et suivait Link avait beaucoup de plaisir.

Un petit sourire se dessina alors sur le visage du chevalier quand il pensa à la tête d'imbécile du prince Zora. Beaucoup de choses avaient changés c'est vrai mais ses amis étaient toujours là, fidèles à eux même. C'était grâce à ça que Link regagnait doucement du courage et qu'il ne faisait plus très attention au changement. Il sortit enfin de son lit, traînant un peu des pieds et se dirigea directement vers la salle de bain afin de fixer son reflet. Il afficha une petite moue avant d'entrer dans la douche et une fois celle-ci terminée, il enfila un pantalon beige et un pull bleu. Link mit directement la capuche sur sa tête avant de descendre les escaliers. Ces derniers grinçaient à chaque pas qu'il faisait, annonçant son arrivé à la princesse. Sauf que cette dernière n'était pas chez elle. Zelda devait être en cours, il tomba néanmoins sur un mot qu'elle lui avait laissé sur la table de la cuisine. Sans poser de questions, Link le prit et se mit à le lire.

Bonjour, Link. J'espère que tu t'es bien reposé. Je sais que tu ne connais pas bien la ville alors j'ai demandé à quelqu'un de t’accompagner jusqu'au domaine des zoras. Il passe vers 11h à la maison, alors tiens-toi prêt! On se revoit ce soir.

L'hylien fronça les sourcils avant de redresser son visage pour regarder l'heure qu'il était. 11H03, cette personne était légèrement en retard mais ce n'était pas plus mal, le blond avait le temps de se réveiller correctement. Il poussa un long soupir avant d'entendre toquer à la porte. Link sursauta légèrement avant de se diriger directement vers la porte pour finalement l'ouvrir. Il tomba nez à nez avec un ami de longue date. Daruk. Le goron afficha un immense sourire avant de poser sa main sur l'épaule de l'elfe qui afficha une petite grimace. La poigne de son ami n'avait pas changé au moins, il faisait toujours aussi mal.

« Salut, p'tit gars ! La princesse m'a demandé de veiller sur le toi le temps du trajet. Tu sais, ça ne me dérange pas du tout ! Après je dois allé voir Revali et c'est sur le chemin alors ne t'en fais pas pour moi. »


Link afficha un petit sourire avant de hocher doucement la tête. Il leva son index faisant comprendre au goron de l'attendre ici quelques secondes. Daruk hocha simplement la tête avant de prendre appuis contre le mur de la maison. L'hylien courut rapidement à travers la maison pour récupérer quelque chose qui allait sûrement lui être utile. La tablette Sheikah se trouvait sur sa table de nuit, il la prit et la rangea dans la grande poche de son sweat avant de rejoindre Daruk qui attendait sagement dehors. Link sortit enfin de la maison et mit un peu de temps à réussir à fermer la maison à clé. A Hyrule, personne n'avait besoin de clé, il trouvait cela ridicule de s'embêter à faire ce genre de chose mais Zelda lui avait demandé alors, il avait prit le temps de fermer la porte d'entrée à clé avant de ranger la clé dans sa poche de pantalon.

« La princesse est vraiment gentil de te prendre en collocation, ça doit pas être facile pour toi. »
il marqua un petit temps de pause. « Tu sais on attendait tous ton réveil, Link. Ce n'est pas parce que le monde autour de nous à changé que notre mission n'existe plus. Hier, Urbosa s'est occupé de quatre yigas. Ils sont parmi nous, cela veut dire que.. »

La mâchoire de Link se crispa tandis qu'il serra immédiatement ses deux poings, comprenant parfaitement ce que Daruk voulait lui faire comprendre. Ganon était là quelque part, faible peut être mais il était là. Le Fléau devait sûrement trouver une solution pour gagner en puissance et pouvoir régner en maître. Le chevalier releva son visage vers Daruk qui lui regardait Link avec inquiétude. Link savait à ce moment là que le goron n'avait pas peur de Ganon, il s'inquiétait pour Link et sa santé. L'hylien haussa les sourcils, surpris en voyant ce genre d'expression sur un homme aussi grand et fort que lui, il afficha alors un petit sourire pour rassurer son ami et posa délicatement sa main sur le bras de ce dernier. Daruk afficha alors un rictus à son tour avant de tapoter gentiment le dos de Link.

« Tu as raison, p'tit gars. Je m'inquiète trop alors que tu es l'homme le plus fort de notre équipe ! »

Le porteur de l'épée haussa une nouvelle fois ses sourcils avant de lever ses mains en signe d'innocence tandis qu'il secoua négativement la tête, montrant qu'il n'était pas d'accord avec les dires de Daruk mais le goron s'en fichait. Après tout, il était aussi têtu qu'une mule ce Daruk. Les deux amis continuaient de longer la plage avant de tomber sur plusieurs maisons qui se tenaient au bord de l'eau. Link reconnaissait alors l'endroit, il jeta un petit regard surpris à son ami.

« Tu as vu, ce n'est pas si loin de chez toi. La princesse voulait rester prêt de nous, au cas où, en attendant ton réveil. »


Le vent frais souffla alors dans la capuche de Link, qui la fit tomber. Ses cheveux se mirent alors à flotter dans les airs tandis que l'hylien affichait une petite moue, se rendant compte à quel point il avait de la chance d'avoir des amis aussi fort et fidèle qu'eux. Link n'eut pas le temps de remercier Drauk qu'il sentit quelque chose se jeter sur lui, d'ailleurs l'elfe tomba en arrière sur le sable poussant un petit gémissement de douleur tandis que Daruk riait à gorge déployée. Que venait-il de se passer ? Le chevalier rouvrit doucement ses yeux et tomba nez à nez sur le visage souriant de Sidon qui semblait plus qu'heureux de le voir.

« Je sais que Link est entre de bonnes mains maintenant, je vous laisse les gars. J'espère que vos recherches vous ferons trouver l'épée de légende. »

Le blond remercia Daruk avec un signe de la main avant de regarder le Goron quitter la plage sans rien dire. Après ça, Link posa directement son regard sur celui de Sidon qui n'avait pas arrêté de sourire. Il entendit même la voix des autres Zoras qui semblaient heureux de revoir l'hylien. Link se sentait à sa place dans ce peuple mais bon sang, il était affreusement gêné actuellement. Les joues de l'hylien se mirent à rougir tandis qu'il posa doucement ses mains sur le torse de Sidon pour lui faire comprendre de se relever. Après tout, il devait saluer tout le peuple Zora et réfléchir à un plan pour trouver son épée.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
BLOOMING STAR
Do you remember when we learned how to fly? We'd play make believe, We were young and had time on our side ▬ Just remember that you're still alive !

Sidon Dorephan Jr.


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Sidon Dorephan Jr.


╰☆╮ Avatar : Chris Hemsworth

Ѽ Conte(s) : The Legend Of Zelda : Breath of the Wild
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Prince Sidon du peuple Zora

✓ Métier : Prince... ou Professeur de Surf le reste du temps
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 97

La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 22 Mai 2019 - 12:36

Des étoiles dans nos yeux
Sidon & Link
"Tu seras pour moi unique au monde.
Je serai pour toi unique au monde"
Lorsque Sidon sortit de l'eau, les pieds s'enfonçant dans l'agréable sable humide, il trouva sa grande sœur face à lui, qui l'attendait une serviette à la main, alors qu'elle avait un sourire amusé, et qu'elle levait les yeux au ciel.

Si tu continues de te baigner nu, sans même un caleçon, dans la mer dès le matin, tu vas finir par tomber malade, grand bêta ! Fit-elle sur un ton qui se partageait entre la morale et l'amusement.

Nous nous baignions toujours ainsi à la cité autrefois ! S'exclama Sidon dans sa joie éternelle en prenant la serviette que lui avait apporté sa sœur, la passant sur son corps avant de l'entourer autour de ses hanches.

Nous ne sommes plus tout à fait pareil, voyons ! Sauf si... tu souhaitais que Link te vois ainsi, petit frère, rajouta-t-elle sur un ton faussement innocent.

Sidon haussa les sourcils, piqué au vif, le teint soudainement éclairci. Link est arrivé ? C'est vrai ? Où est-il ? Mais en voyant le regard moqueur de Mipha, il comprit rapidement que ce n'était pas vrai. Quoi ? Pourquoi donc dis-tu ça ?

La princesse leva encore une fois les yeux vers le ciel. Oublie donc ça, il faut que tu te prépare, il compte sur toi pour la quête de l'épée aujourd'hui.

Oui. Il avait une quête avec Link, et ces journées étaient naturellement celles que Sidon préférait, dans cette étrange vie qu'était Storybrooke et le royaume humain. Depuis qu'il était réveillé, ça lui faisait beaucoup de bien. Il avait finit de se lever en passant un long moment devant l'horizon en prenant le temps d'espérer qu'il reverrait la couleur des yeux du chevalier, qu'il avait contemplé pendant longtemps depuis qu'il n'est qu'un Zora de la taille d'un petit dauphin.

Alors oui. A Storybrooke, tous les hyliens s'activaient depuis le lever de la malédiction, de façon organisée et très précise, pour retrouver ce qu'il est impératif de retrouver, se préparer pour ce qui est censé arriver pour eux, et tout faire pour que le futur d'Hyrule, même s'il se trouvait à Storybrooke, n'allait pas se perdre dans les ténèbres redoutées de Ganon - ou pire. Et oui. Si Sidon retrouvait Link ce jour là, c'était pour une quête importante pour le héros qui allait affronter le Fléau de front au péril de sa vie. Et oui. Sidon avait conscience de tout ça, et le prenait très sincèrement au sérieux. Mais même, il passait du temps avec son héros, et il en profitait avec un grand bonheur.

J'espère que tu es habillé, petit prince, ton chevalier est arrivé, fit la voix de Mipha derrière la porte.

La princesse entendit simplement Sidon rire de joie, avant de sortir après un rapide baiser sur le front de sa sœur, en courant vers la plage. Il s'était habillé aussi simplement que d'habitude dans ce monde. Une chemise en lin blanche pour le haut, sur un pantalon de la même matière et couleur qui caressait ses pieds habituellement nus.

Ses pieds soulevant le sable qui lui passait entre les doigts avec une douceur agréable, Sidon se précipitait sur la plage, son sourire grandissant lorsqu'il reconnu plus loin les cheveux dorés de l'elfe, sur lequel il se précipita si rapidement pour le porter dans ses bras, avec son éternel rire franc, qu'ils en basculaient tous les deux, sous le rire de Daruk et les sourires des Zoras derrière eux.

Excuse moi, dit-il avec le même sourire en s'éloignant du pauvre héros, se relevant en lui tendant la main pour l'aider à faire de même. Merci Daruk, passez une bonne journée ! Sidon leva sa main pour saluer le Prodige Goron qui le lui rendit avant de tourner les talons et de s'éloigner.

Quand Sidon et Link se mirent à marcher vers la bâtiment Zora, le prince plongea ses mains dans les poches de son pantalons, mais garda son regard pendant un long instant vers le visage du blond. Ce n'est qu'au bout d'un moment qu'il cessa de sourire simplement en rompant le silence et commencer à parler.

J'ai décidé de reprendre les premières idées des Prodiges ! Fit-il de sa voix enjouée, espérant faire plaisir à Link avec des idées qui pourraient être bonnes. Quand tu dormais encore, certains ont commencé à chercher ton épée, avec des idées qui ont été abandonnées lorsqu'elles ont été vérifiées en vain. Mais à l'époque, personne ne t'avais toi !

Puisqu'ils arrivaient devant la table où Sidon avait posé ses plans, celui-ci effleura du doigt l'image de la lame purificatrice qu'il avait dessiné pendant des jours entiers afin de soigner le moindre des détails, en se basant sur les simples souvenirs qu'il avait d'elles quand il observait Link la tenir fièrement à Hyrule. Personne n'est capable de s'emparer de l'épée, sinon son élu. Alors peut-être que nous aurions une meilleure chance, si c'est toi qui explore ces endroits.

Il fouilla dans les papiers sur lesquels il écrivait tant, avant de sortir une petite feuille, et un plus grand parchemin. La forêt est en tête de liste, parce que tout le monde s'est dit naturellement que si chacun d'entre nous a cherché un endroit qui ressemblait à notre foyer, la forêt serait le plus appropriée pour le refuge des korogus, dans lequel l'Arbre Mojo se trouvait. Il réfléchit un instant, marquant une pause avant de reprendre. On n'est pas sûr pour Mojo, s'il est toujours un arbre, ou un humain aujourd'hui mais regarde !

Il ouvrit alors le parchemin, pour dévoiler un dessin immense de la forêt vu du dessus. C'est magnifique hein ! C'est Revali qui l'a dessiné. Pour pouvoir mieux identifier les coins les plus reculés et savoir où l'épée serait si elle repose là où tu l'avais trouvé la première fois. On pourrait l'explorer tous les deux ! Nota-t-il sur une pointe d'excitation en croisant de nouveau le regard de Link avec les yeux pleins d'étoiles.

Sinon... Il sortit la petite feuille, sur laquelle était écrite toutes les premières pistes. Comme l’Épée a ses origines dans le Temple du Temps, ils ont pensé à l'Eglise de Storybrooke qui est la chose qui se rapproche le plus du Temple.

Avec un grand sourire, il se tourna complètement vers Link, pour le regarder droit dans les yeux avec son optimisme habituel. Qu'en penses-tu Link ? Ton intuition te guide vers laquelle de ces idées ?
(c) princessecapricieuse

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


On ne voit bien qu'avec le coeur

Link Swordkeeper


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Link Swordkeeper


╰☆╮ Avatar : aυѕтιn вυтler

Ѽ Conte(s) : тнe legend oғ zelda вreaтн oғ тнe wιld
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lιnĸ le porтeυr de la laмe pυrιғιcaтrιce

✓ Métier : /
La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon Tumblr_o8rtjwGajJ1u6i0ico2_540

☞ Surnom : lιnĸ
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 114

La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 24 Aoû 2019 - 18:20

you're a king and I'm a lionheart
Howling ghost they reappear in mountains that are stacked with fear. In the sea that's painted black,Creatures lurk below the deck.

Chercher cette épée en compagnie de Sidon n'était vraiment pas une mauvaise idée. Il était tellement de bonne humeur, il voyait toujours le bon côté des choses. C'est vrai que Link n'était pas du genre à baisser les bras mais avec tout ce qu'il s'était passé, il avait du mal à se dire que l'épée se trouvait dans les parages. Cette dernière était peut être resté à Hyrule alors que Ganon lui était sûrement caché à... Non, le blond ne voulait pas penser à ce genre d'option. Si le fléau devait faire partie de ce monde, l'épée aussi sinon ce monde brûlera dans le chaos. Une petite moue se dessina sur le visage du chevalier tandis que Sidon était en train d'étaler les documents devant son visage. Link avait du mal à se remettre de ce coma, manier l'épée était toujours son point fort mais il manquait de rapidité par rapport à avant. Sa vie lui manquait terriblement, même si ils avaient l'air de perdre la guerre contre Ganon, il voulait retourner à Hyrule. Link voulait simplement rentrer chez lui. Son regard se posa finalement sur le corps humain de Sidon. C'était étrange de le voir avec un visage aussi... Enfin de ne plus voir ce requin marteau rouge qu'il avait toujours apprécié. Il avait du mal à s'y faire c'est vrai mais il ne pût s'empêcher de sourire. Malgré le changement radical de son apparence, Sidon restait le même. Toujours aussi énergétique, grand, fort et souriant. Link arrivait même à reconnaître ses expressions à travers ce nouveau corps.

L'hylien afficha un petit sourire qui se noya rapidement dans une expression sérieuse qu'il se força à prendre quand le zora lui posa cette question. L'église ou la forêt. Le blond baissa son visage vers le plan que Revali avait dessiné, c'était un bon artiste. Il devrait pensé à lui dire plus tard même si il se doutait que ce dernier allait l'ignorer ou lui faire comprendre qu'il était meilleur dans tout. Link se mordit alors la lèvre inférieur sentant toute la pression du monde sur ses épaules. Sidon ne pensait pas à mal, jamais. Mais cette question fît battre le cœur de Link de façon désordonné. Il en avait mal à la poitrine. Link eut envie de hausser les épaules quand les yeux bleus de Sidon se posèrent sur lui mais le héros ne pouvait pas se permettre ce genre de comportement. Être faible ne devait pas faire partie de ses habitudes. Le blond posa dans un premier temps sa main sur le plan de l'église avant de poser l'autre sur celle de la forêt avant de finalement retirer ses mains pour signer afin que le jeune zora comprenne ce que l'elfe sous-entendait par là.

Allons dans l'église dans un premier temps. Je pense qu'on ne trouvera pas l'épée dedans mais elle a sûrement des indices à nous donner.


Sidon fixa un moment Link avant d'afficher un immense sourire qui montra pratiquement toutes ses dents. Apparemment ce dernier approuvé complètement son plan. Pas étonnant, Sidon était toujours d'accord avec Link depuis qu'ils étaient petits d'ailleurs. L'elfe afficha un petit sourire à son tour avant de finalement plier soigneusement les plans pour les mettre dans son sac. Daruk et Zelda faisaient confiance à Sidon alors bien sûr que le héros allait en profiter pour partir en aventure. Il en avait marre d'être inutile. Marre de passer ses journées dans un lit. Comme si il n'avait pas assez dormi. Link finit par mettre sa capuche sur la tête avant de regarder fièrement le Zora qui semblait surpris de le voir déjà prêt. Sidon ne prit qu'une dizaine de minutes pour remplir son sac de survie. Des bouteilles d'eau, de la nourriture et tout ce qu'il fallait pour eux. Et ce fût à cette matinée chaude de l'été que leur aventure commença. Ils marchèrent les deux côte à côte. Beaucoup de regards se posèrent sur Sidon. Pourquoi ? Les réponses étaient simple, déjà il faisait plus de deux mètres de haut et puis Sidon avait un charisme incroyable. Tout le monde bavait devant lui, tout le monde l'aimait mais lui ne se souciait pas de tout le monde. Juste de Link. Le chevalier rougit légèrement avant de baisser son visage afin de fixer ses bottes. Il en avait de la chance.

Le chemin fût long jusqu'à l'église vu que Link ne savait toujours pas prendre des passages piétons correctement et qu'il ne comprenait rien au feu rouge. Heureusement que Sidon avait l'habitude lui. Sinon le héros se serait fait écrasé et plus d'une fois. Une fois devant le bâtiment sacré, l'elfe releva son visage baissant sa capuche tout en scrutant une gargouille qui donnait l'impression de le surveiller. Cet endroit était sûrement magique. Le chevalier respira un bon coup avant de se tapoter les joues poussant finalement la porte qui se trouvait devant lui suivit rapidement par Sidon. Dès qu'il entra dans l'église, il sentit une force mystique se balader dans ses lieux. Quelqu'un gardait cet endroit. Un esprit bon et juste. Link fronça les sourcils avant de se tourner vers Sidon, lui faisant comprendre que quelque chose se tenait en ces lieux.

Il voulait avancer rapidement par curiosité mais ses années de chevalier servant lui avait fait comprendre que la précipitation ne servait souvent à rien. Link serra machinalement le haut de Sidon pour lui dire qu'il n'avait pas le droit de s'éloigner de lui. Subitement la tablette Sheikah se mit à sonner, de plus en plus fort ce qui fit sursauter notre héros. Link prit rapidement la machine avant de lire ce qu'il y avait marqué dessus. Un sanctuaire se tenait à proximité. Un sanctuaire ?... Le blond montra directement la tablette à Sidon qui avait l'air aussi surpris que lui. Plus Link avançait dans l'église et plus le détecteur bipait. Puis Link s'arrêta finalement devant l'autel de l'église, qui ne ressemblait en rien à un sanctuaire.

Je ne comprends pas. La tablette me dit que j'ai trouvé le sanctuaire de la renaissance.


Le blond gonfla ses joues, légèrement agacé. Il n'abandonna pas pour autant. Link toucha toutes les pierres de l'autel avant qu'une ne finisse par s'enfoncer tout en brillant en bleu. L'autel se recula et laissa place à un passage avec des escaliers. Link afficha un petit sourire avant de descendre rapidement pour rejoindre ce fameux sanctuaire. L'endroit était magnifique. Sombre mais magnifique. Des constellations brillaient d'une lueur bleu et Sidon et Link finirent par s'arrêter devant un petit bassin d'eau qui marqua la fin du sanctuaire. Il n'y avait pas grand chose dedans mais assez pour faire comprendre à Link qu'ils étaient au bon endroit. Une voix mystérieuse finit par retentir dans la pièce.

« Bonjour héros de la prophétie. Tu dois être ici à la recherche de réponses. Hélas je ne peux t'en donner. Juste une phrase que je ne cesse de répéter dans la tête pour ne pas l'oublier lors de ta venue. Dirige toi vers la forêt maudite et suis la chaleur. »

Link haussa les sourcils avant de se tourner brusquement vers Sidon, sortant rapidement la carte de la forêt de Storybrooke que Revali avait prit le temps de faire. Il montra directement une zone de la forêt, là ou les arbres s’entassaient. Là ou la lumière se faisait rare. Link montra plusieurs fois cette zone avant de sourire. Il en était sûr, l'épée était là. Au fond de la forêt de Storybrooke.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
BLOOMING STAR
Do you remember when we learned how to fly? We'd play make believe, We were young and had time on our side ▬ Just remember that you're still alive !

Sidon Dorephan Jr.


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Sidon Dorephan Jr.


╰☆╮ Avatar : Chris Hemsworth

Ѽ Conte(s) : The Legend Of Zelda : Breath of the Wild
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Prince Sidon du peuple Zora

✓ Métier : Prince... ou Professeur de Surf le reste du temps
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 97

La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 25 Sep 2019 - 19:37

Des étoiles dans nos yeux
Sidon & Link
"Tu seras pour moi unique au monde.
Je serai pour toi unique au monde"
~~~~ ~~~~
~~~~


Des les premiers mois de son existence, le Prince avait été un nageur hors-pair, comme bien sûr tout les membres de son espèce, mais encore plus par son sang royal. En revanche, le petit Sidon haut comme trois pommes avait mis bien plus longtemps à pouvoir marcher correctement, ce qui l’obligeait donc à se déplacer essentiellement dans l’eau jusqu’à ce qu’il ne soit plus à l’aise. On aurait pu en effet croire qu’il évitait la terre pour ne pas trop marcher puisqu’il avait du mal et y était encore maladroit à cette tâche, mais au contraire : le petit zora princier était affreusement dissipé et trop excité, si bien que dès qu’il avait de l’énergie à revendre, ce qui était bien souvent le cas, il pouvait se retrouver sur pied, en train d’essayer de courir et de s’emmêler la jambe droite avec sa jambe gauche, puisqu’il ne savait pas encore les aligner correctement.

Un jour précisément, cette excitation de la part du petit prince dont la maladresse ne le freinait aucunement avait grandement fatigué son précepteur qui n’avait pas pu l’arrêter, puisque Sidon courait tout droit vers la salle du trône où était assis son père. Le sourire aux lèvres qui montait presque jusqu’aux oreilles montraient ses quelques petites dents pointues qui commençaient à sortir de ses gencives toutes jeunes, et témoignait de son humeur. Sidon avait appris quelque chose qu’il avait hâte de crier à son papa.

Papa ! L’épée elle a parlé au chevalier ! Cri-t-il aussitôt qu’il fut entré dans la salle sans introduire le sujet d’aucune mesure, avant de se faufiler, entre toutes ses chutes, jusqu’à ses grandes jambes qu’il escalada sans difficulté en à peine quelques secondes, dans le but de s’asseoir sur les cuisses du roi, en sautillant, pour le regarder dans les yeux avec ce sourire qui l’attendrissait tant.

Mais, aussi attendrit pouvait-il être, le roi semblait confus, regardant d’abord son fils, puis son précepteur essoufflé qui l’avait enfin rattrapé, débarquant devant eux seulement maintenant. Le Prince Sidon vient d’entendre de la part des messagers hyliens qui parcourent tout le continent, que la Lame Purificatrice a élu un héros, expliqua-t-il à son roi pour corriger la formulation naïve de l’enfant.

Sidon agitait ses petits pieds. Tu as entendu papa ? L’épée elle a dit au chevalier qu’il pouvait la prendre ! Comment une épée peut parler papa ? Interrogea Sidon avec un débit de parole fou. Le roi s’esclaffa bruyamment en tapotant la petite tête rouge du prince .

Une épée aussi mystique peut parler de plusieurs façons, mon fils. Il n’y a pas que des mots, parfois, on peut aussi parler avec le cœur ! C’est ce que ce chevalier a du ressentir, tu comprends ?

Sidon le regardait avec de grands yeux curieux, admiratifs, pleins de rêves et d’étoiles, alors qu’il formait un petit O avec sa bouche.

De quel chevalier s’agit-il ? Demanda alors Dorephan au professeur royal. Celui-ci répondit avec un sourire.

Il s’agit de Sir Link, l’ami de votre fille. Il devrait rapidement rencontrer tous les villages d’Hyrule, vous aurez l’occasion de le rencontrer avec l’Epée, Votre Majesté.

Sidon s’agita si bien, qu’il parvint à se tenir debout sur les jambes de son père. Ce n’était rien, puisque la croissance royale de Sidon n’avait pas encore démarré, et que le roi, lui, était déjà un géant. Je vais voir le chevalier papa ? Je vais le voir en vrai avec son épée ?

~~~~ ~~~~
~~~~


Pas une seule fois, Sidon n’avait cessé de sourire. Aussi longtemps connaissait-il Link, jamais le chevalier n’avait eu le temps où l’occasion de vivre l’une de ses aventures avec lui. Si certains auraient pu être jaloux, Sidon a simplement toujours été envieux et admiratifs de ceux avec qui le blond partageait ses quêtes, comme la princesse du continent, ou surtout sa grande sœur, Mipha. Depuis son réveil à Storybrooke, mais surtout, depuis toujours, depuis qu’il l’ait rencontré avec admiration alors qu’il n’était qu’un tout petit poisson sur pied, c’était la première fois que Sidon partait accomplir une quête aux côtés du chevalier qu’il avait toujours admiré, depuis sa plus tendre enfance.

Alors, même si les enjeux étaient importants (il en avait parfaitement conscience, les prenait avec sérieux, et ne les minimisaient absolument pas), il y avait tout de même de quoi sourire, avec toute la jovialité dont le Prince avait fait preuve toute sa vie, même dans ses propres aventures qui l’ont mené jusque dans les entrailles d’un Octorok géant.

En entrant dans l’église, ses grands yeux curieux, qu’il n’avait pas perdu avec l’âge ou le changement de corps, observaient tout le décor, du plafond jusqu’aux vitraux. Lui aussi, il sentait l’importance et la valeur de cet endroit, et s’il n’était pas destiné à leur quête, alors au moins cette église devait accueillir celle de quelqu’un d’autre, puisque ce temple n’avait rien d’anodin. Mais il croisa le regard de Link, qui, en fronçant les sourcils avec sérieux (ce qui faisait sourire tendrement Sidon qui le trouvait parfaitement légendaire lorsqu’il arborait cet air magnifique), devait aussi sentir qu’ils étaient près de quelque chose. Alors Sidon savait qu’ils étaient sur une piste. Aies confiance en tes instincts. La tablette a toujours répondu à tes attentes parce que tu en es digne, lui dit-il, lorsque Link lui avait signé ce que la tablette lui indiquait curieusement.

Et comme pour confirmer ses dires, l’escalier qui s’était formé à son contact les menait vers l’architecture si typique des sanctuaires anciens d’Hyrule. Jamais Sidon n’en avait pénétré un, puisqu’il n’a jamais été choisi par les Sheikah pour porter leurs insignes. Il se rappelait encore les épreuves que Mipha avait dû passer pour se montrer digne, et les trois sanctuaires qu’elle avait dû trouver, au prix de combat, de rapidité et de réflexion. Sidon avait tout observé de loin, et il avait tendu ses jambes pour essayer de voir l’intérieur des sanctuaires quand elle entrait dedans – en vain -, toujours curieux de savoir à quoi ça ressemblait.

Te souviens-tu d’un endroit similaire, dans notre monde, Link ?demanda-t-il avec grande curiosité plutôt que par réel besoin de le savoir, puisque qu’importe la réponse, ils étaient bien sur la bonne voie.

Mais Link ne répondit pas. Sidon le regarda étrangement, alors qu’il semblait écouter quelqu’un que Sidon n’entendait pas. Oh ! Était-ce la fameuse voix mystérieuse dont Mipha lui avait parlé, celle qui guidait les héros à travers les épreuves des anciens ? Sidon ne pouvait pas l’entendre, mais il pu déduire que c’était bien ce que Link avait entendu, puisqu’il semblait avoir de nouvelles indications, lui montrant la forêt reculée de la ville sur les plans dessinés par Revali. Un sourire fier s’afficha sur le visage de Sidon.

La forêt ! C’était donc bien cela ! De la carte, il remonta son regard sur le visage de Link avec un air plein d’espoir. Tu vois, nous avons un esprit vif pour ces énigmes ! C’est certain Link, nous allons retrouver ta grande amie qu’est la Lame Purificatrice !

Il fit alors aussitôt demi-tour, se forçant à ne pas courir trop vite, alors qu’il prenait conscience que déjà en marchant il faisait de plus grands pas que les autres, et que s’il courrait à cause de son éternelle excitation, le pauvre héros n’arriverait certainement pas à suivre.

Ils se dirigèrent alors normalement vers la forêt, mais non sans une détermination certaine, qui les motivait entièrement. C’était compréhensible : Sidon le voyait bien, depuis son réveil, que Link était perdu ici, et il n’avait même pas son équipement de prédilection pour le permettre d’y trouver quelques repères. Alors maintenant que, pour la première fois, ils avaient une indication précieuse quant à la direction à suivre vers son épée, Link ne pouvait être que motivé. Et si Link pouvait être heureux, cela faisait tout le bonheur de Sidon, qui avait dédié toute son existence à son bien-être, depuis la levée de la malédiction où Link avait été retrouvé encore dans le coma.

Suivre la carte de Revali n’était pas une épreuve trop compliquée. En effet, l’archer était un très bon cartographe, et qu’il s’agissait en plus des alentours du village Piaf dans ce monde, il y avait là le maximum de détail. Il n’avait certes pas tout exploré, mais tout ce qui était important d’indiquer s’y trouvait. Alors ils trouvèrent rapidement la voix vers les mystérieux recoins jamais visité d’une forêt trop dense pour les rayons du soleil, et trop reculée pour être innocente : cette forêt, magique, devait receler de nombres de secrets, mais aussi de surprises.

Nous devons être tout proche, murmura Sidon à l’évidence qui se présentait alors que le soleil n’était même plus assez fort pour percer les épais feuillages des arbres qui bouchaient la vue du ciel. La tablette Sheikah indique-t-elle la direction précise que nous devons prendre ? Autrement, il serait difficile de trouver le bon angle du chemin vers l’indication entendue par le chevalier, dans un bout de la forêt aussi sombre.

Mais c’est la nature elle-même qui répondit à sa question. Car soudainement, une brume blanche tout aussi épaisse que la forêt semblait surgir de nulle part, pour envahir tout l’espace. D’abord le sol, qu’il fut impossible de voir désormais, mais finalement, tout leur champ de vision était plongé dans cette brume qui venait d’étouffer tout le décor à plus de quelques centimètres.

Si Sidon savait ce dont il s’agissait grâce à l’enseignement de son précepteur, Link devait le savoir encore mieux, pour l’avoir traversé. C’est la fameuse forêt que tu as dû traverser pour atteindre l’Epée, n’est-ce pas ? Sidon avait du mal à le dire en retenant son excitation. Encore une fois, il vivait les grandes aventures du chevalier qu’il chérissait le plus dans sa vie, et malgré les dangers que cette forêt présentait à cause de son système de protection, il en était tout heureux.

Mais ils se rendirent bien compte que les choses étaient différentes, à Storybrooke. En effet, la stratégie indiquée par Link semblait simple, en premier lieu. Il fit plisser les yeux à Sidon pour qu’il distingue, plus loin, qu’une torche s’était allumée, et que c’était tout un chemin de faible lumière, perçant doucement la brume, qu’il fallait suivre sans se tromper d’angle de direction, aux risques de s’étouffer dans le brouillard et de se réveiller à son point de départ.

Mais alors qu’ils commencèrent à marcher, la torche qu’ils avaient vue au loin disparut. Elle finit par réapparaitre, un peu plus proche d’eux, mais la lumière de la flamme semblait montrer… les contours d’une silhouette, qui devait tenir la torche d’une main ferme.

Sidon fronça les sourcils, et sortit son trident de son attache dans le dos, pour le tenir à la défensive. Nous ne sommes pas seuls, mon chevalier. Cette forêt semble habitée par bien plus hostiles que les adorables korogus…

(c) princessecapricieuse

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


On ne voit bien qu'avec le coeur

Link Swordkeeper


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Link Swordkeeper


╰☆╮ Avatar : aυѕтιn вυтler

Ѽ Conte(s) : тнe legend oғ zelda вreaтн oғ тнe wιld
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lιnĸ le porтeυr de la laмe pυrιғιcaтrιce

✓ Métier : /
La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon Tumblr_o8rtjwGajJ1u6i0ico2_540

☞ Surnom : lιnĸ
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 114

La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 5 Nov 2019 - 15:18





you're a king and i'm a lionheart

howling ghost they reappear in mountains that are stacked with fear. in the sea that's painted black,creatures lurk below the deck.

Retrouver son épée était pour lui la chose la plus importante actuellement. Qu'était le héros sans son épée de légende ? Qu'était un chevalier sans son arme de prédilection ? Rien du tout, il n'y avait pas à dire. Link ne servait pas à grand chose depuis son réveil. Il était aussi perdu qu'un Korogu sans sa noix. Il se sentait si nul et si impuissant, heureusement pour lui Sidon était une bouffé de chaleur pour lui. Son sourire et sa bonne humeur arrivait à faire tenir Link. Parfois l'elfe fixait le zora quand ce dernier avait le dos tourné et il ne pouvait pas s'empêcher de sourire comme un imbécile. C'était débile comme comportement non ? Et pourtant Link l'avait toujours eut à son égard, depuis le début. Il avait toujours connu Sidon, depuis sa naissance. Il l'avait vu grandir à une vitesse surnaturelle. Il l'avait vu apprendre à nager avec sa grande-soeur, apprendre à parler et à tenir une arme. Link avait vu Sidon devenir un grand prince que tout le monde respectait chez les zoras. Le héros se rappelait parfaitement de lui quand il n'était qu'un petit tétard, il avait encore du mal à se dire qu'il était devenu si grand et si fort. Pourtant Sidon marchait devant lui tout en essayant de lire la carte même avec ce corps différent, les mimiques du zora restaient les mêmes. Ce monde n'était peut-être pas si terrible que ça enfin il n'en était pas encore si sûr. Link se le demandait encore...

Mais là n'était pas le sujet actuellement. Ils étaient en train de marcher depuis un moment dans la forêt de cette nouvelle ville que Link connaissait à peine. La carte de Revali était très clair et il remercierait le piaf plus tard pour son travail. Ce dernier allait sûrement se jetter des fleurs en disant qu'il savait qu'il était le meilleur. Link se fichait, il savait que son ami avait besoin d'entendre ce genre de mot. Revali doutait beaucoup de lui. Plus ils s'enfonçaient dans la forêt, moins il y avait de lumière. Quand Link regardait au dessus de sa tête, il ne voyait qu'une épaisse couche de feuille qui ne laissait passer ni soleil, ni bruit. L'endroit était devenu étrangement silencieux et cela lui rappelait... Des souvenirs assez étrange. L'épée était donc là, dans cette forêt maudite. La même qu'il y avait à Hyrule. Le blond se tourna vers Sidon quand ce dernier lui adressa la parole. Le chevalier s'empressa de décrocher la tablette de sa ceinture avant de la lever vers son visage. Il ouvrit l'option de la carte et Link ne fût pas surpris que rien ne soit affiché. Pas de carte, juste une image qui semblait flou et plein de pixel. Il n'y avait pas à dire, ils étaient au bon endroit.

Une brume épaisse prit place dans la forêt, comme par magie. Les arbres avaient maintenant un aspect assez inquiétant. Comme si ils les observaient, comme si ils étaient prêt à tout pour défendre la forêt. Link poussa un petit soupir, il savait ce qui allait suivre. Ce n'était pas la première fois qu'il faisait tout ce chemin pour l'épée de légende. Alors que Sidon semblait tout excité, Link fût soudainement prit d'une immense inquiétude. Et si l'épée ne reconnaissait plus Link, si elle pensait que ce n'était plus lui le héros. Après tout, il avait failli à sa mission. Le royaume avait péris et Ganon était toujours en liberté. D'ailleurs pendant que lui et Sidon cherchaient l'épée. Les autres se démenaient pour trouver une trace du Fléau.

Link essaya de calmer son inquiétude, que pouvait-il faire de plus ? Il expliqua à son ami comment traverser la forêt sans retourner à la case départ. Les flammes étaient le secret et ce n'était pas difficile à le savoir quand une torche s'alluma un peu plus loin. Link afficha un petit sourire à son ami tandis qu'ils marchaient prudemment vers cette dernière. Malheureusement tout ne se passa pas comme la première fois vu que quelqu'un avait rammassé la torche avant eux. Le héros hocha doucement la tête quand Sidon annonça qu'ils n'étaient pas seuls. Sidon demanda dans un premier temps à la personne de se montrer afin de déterminer si c'était un ennemi ou non. Mais la silhouette ne bougea pas, alors Link décida de se rapprocher prudemment. Il ne fit que quelques pas avant que la silhouette de se mette à rire. Un rire qu'il reconnaissait parfaitement. L'inconnu sortit de l'ombre et Link ne fit pas surpris de voir un Yiga qui se tenait en face d'eux, la torche en main.

« Bien le bonjour, vous pensez qu'on se fera avoir une deuxième fois ? Le maitre Kohga sera fier de nous. Tu n'arrêtera plus le seigneur Ganon sans cette épée. »

Un nouveau rire retentit tandis que d'autres Yigas apparurent autour d'eux. Ils avaient des arces, des boomerang, des épées et eux... Ils n'avaient seulement qu'un trident. Link ne servait décidemment à rien, c'était assez frustrant. Tous les ennemis se jettèrent sur eux et Sidon se défendit extrêment bien mais il n'était pas au maximum de sa concentration. Le zora voulait aussi protéger Link. L'elfe s'agaça rapidement à ne rien faire. Il finit alors par se servir de ses poings et ses pieds. Il se battit comme son père lui avait appris quand il était gamin. Avec leur travail d'équipe, beaucoup de Yiga prirent la fuite, il ne restait que le concerné. Celui qui tenait la torche. Link se tourna vers Sidon avant de lui signer son plan.

« Il s'intéresse surtout à moi alors laisse-le s'approcher de moi. Le plus possible, il a vu que je n'avais pas d'arme alors il n'hésitera pas à s'approcher. Puis dès qu'il est à ta porté, je veux que tu le plante avec tont trident. »
Il n'attendit pas l'avis de Sidon. Link savait que le zora ne serait pas d'accord avec son plan. Servir d'appât n'était pas une de ses meilleures idées mais il n'avait pas le choix. Le Yiga se mit à rire une nouvelle fois.

« Je me demande à quoi ressemble ta voix, héros. Je vais te découper en morceaux et je pourrais t'entendre crier au moins ! »

Link garda son air impassible et fixa le Yiga sans bouger, ce qui agaça bien sûr son adversaire. Le Yiga fonça vers Link tout en brandissant la torche vers lui. Sans surprise, Sidon planta l'ennemi au bon moment et ce dernier poussa un petit cris de douleur tandis que Link arracha la torche de sa main. Il s'éloigna, laissant le Yiga tomber sur le sol avant de se tourner vers le Zora. Il afficha un immense sourire tout en tapotant délicatement le dos de son partenaire. Link hocha doucement la tête pour le remercier avant de brandir la torche vers la forêt. Les braises vollaient dans une direction et l'elfe la suivait sans poser de question. Il marchait silencieusement avant d'afficher une petite moue. Il tendit gentiment la toche à Sidon. Le zora récupéra la source de lumière alors que Link s'arrêta quelques instants pour signer une nouvelle fois.

« Tu penses que l'épée va me reconnaître ? J'ai échoué la première fois, Ganon est toujours libre et je n'ai pas su protéger Hyrule. J'ai été dans le coma pendant des années et là je n'ai pas été capable de te défendre. »


L'elfe haussa les épaules tout en continuant de marcher. Parler de ses doutes à Sidon n'avait jamais été très difficile, sa relation avec lui était spéciale. Mais Link n'avait pas besoin d'entendre les paroles de son ami, il savait que ce dernier allait lui dire qu'il était parfait. Link doutait juste un peu, cela arrivait de temps en temps. Mais il se reprit rapidement, il n'avait pas le temps de se lamenter. Il avait une mission à remplir et puis ils n'eurent pas le temps de continuer leur discussion vu qu'ils entrèrent finalement dans la forêt des Korogus. La lumière du soleil brûla presque ses rétines mais la chaleur qui caressait ses joues arrivait à le rassurer et à le faire sourire. Link fixa un long moment le grand arbre qui se trouvait un peu plus loin, l'arbre Mojo. Le blond respira un bon coup avant de voir un Korogu descendre des arbres.

« Bonjour héro, bonjour prince Zora. On est content de vous voir, enfin. L'épée est là et elle vous attends ! »

Link se tourna vers Sidon, hésitant comme souvent. Mais il baissa la capuche qu'il avait mise sur sa tête et il afficha un petit sourire. Cette fois-ci il ne signa pas, il prit tout simplement la parole.

« Si l'épée ne me reconnais pas. Je ferai tout pour redevenir le héros que tu as toujours connu. Après tout, je ne dois pas décevoir mon plus grand fan. »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
BLOOMING STAR
Do you remember when we learned how to fly? We'd play make believe, We were young and had time on our side ▬ Just remember that you're still alive !

Contenu sponsorisé







La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle ➹ Sidon





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La plage