LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eris Morgana


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eris Morgana


╰☆╮ Avatar : Astrid Berges-Frisbey

Ѽ Conte(s) : Légendes Arthuriennes / La Belle aux Bois Dormants
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morgane / Maléfique

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 258

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 13 Mai 2019 - 17:40


Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 435853638






L’hiver était reparti. Pas l’hiver simple, comme il se faisait habituellement, non. L’hiver plus long déclenchée par un événement inconnu de la famille divine. Passant de sa démarche gracieuse et impériale au milieu des serres, Eris constata qu’aucunes des plantes n’avaient souffert durant cet hiver prolongée. Soupirant, et rassurée, elle passa une main sur sa joue, et un sourire enfantin apparut sur ses douces lèvres. Au moins, même si cela lui avait coûté beaucoup en énergie et en temps, elle avait sauvé ses protégées. Le teint encore pâle, et quelques cernes sous les yeux, elle décida tout de même d’aller faire un tour pour prendre l’air. Ca lui ferait du bien.
Réajustant sa robe à fleur, elle hota ses bottes de travail pour prendre une paire bien plus classe et légèrement plus sombre. Alors qu’elle allait sortir, elle se saisit d’un petit chapeau de paille, pour bien aller avec son style décontractée.
Marchant gracieusement, elle avança dans la rue, d’une démarche bizarrement joyeuse. Même si elle était Maléfique, sa nature de Fée avait tendance à ressortir un peu plus au début de printemps. Bien évidemment, si un malandrin la poussait, elle pouvait très bien lui arracher le coeur. Printemps ou pas printemps.
Flânant sans vraiment réfléchir où elle allait, son sac à main sur le côté, son regard se posa sur les vitrines, sans qu’elle se décide à y rentrer. C’était dans son caractère et sa nature. Si elle s’était fixer pour objectif de prendre l’air, alors elle prendrait simplement l’air.
Une fois arrivée sur la Grande Place, elle manqua de percuter un jeune homme qui semblait vouloir rentrer dans la mairie. Au moment où son buste la percuta, cette dernière bien plus fluette tomba en arrière. Ecarquillant les yeux, elle ferma les yeux en attendant l’impact du goudron sur son coccyx. Mais rien ne vint. A la place, ce furent les mains du jeune homme qu’elles sentirent à l’endroit même où elle devait tombés. Ce dernier rougit jusqu’aux oreilles et la redressa avec une force qui n’avait rien de naturelle. Faignant la surprise, Eris rejeta ses cheveux en arrière et déclara d’une voix totalement neutre :

« Merci, Monsieur le Maire. »


Michel-Ange rougit, passa sa main derrière sa nuque et commença à ranger rapidement ses dossiers qui étaient par terre. Une fois cela fait, il releva la tête, ayant visiblement retrouvé du courage. Eris, elle, resta droite comme un i, neutre. Un léger sourire mauvais apparut sur ses lèvres quand il détourna la tête. En fait, c’était un vrai coup de chance. Elle prenait un réel plaisir à torturer ce jeune homme si timide et ayant qu’une maigre confiance en lui.

« C’est… C’est rien ! Tout va bien ! Les dossiers sont là, et vous allez bien ! Je ne vous connais pas d’ailleurs… Désolé, je peux pas connaître tous les citoyens de la ville… C’est une erreur… Euh ?... »


Eris croisa les bras, et sourit à nouveau. Elle allait le taquiner un peu. La faille était trop belle pour ne pas être exploitée. Posant un doigt, sur sa poitrine athlétique, elle déclara d’un ton doux et charmeur, chantante :

« Eris, Eris Morgana... Je suis l’Horticultrice de Storybrooke. »


Quand elle eut poser son doigt sur sa poitrine, Michel-Ange rougit. Il n’y avait plus que ses deux yeux verts qui n’étaient pas rouge. Riant d’un petit rire cristallin, elle le laissa dans sa honte, le coeur remplit d’une joie nouvelle. Le simple fait de la faire souffrir mentalement lui plaisait.

« Ah… Euh… Et bien enchanté ! Je suis Michel-Ange Turtles, le Maire de la Ville, mais je l’ai déjà dit. J’espère que votre commerce fonctionne. »


Il s’était reculé, par instinct. Cela voulait simplement dire qu’il était soit homo, soit qu’il avait déjà quelqu’un. Eris pencha pour la deuxième option. Un embarras pareil, ça n’avait pas vraiment de secret.

« Ca fonctionne même très bien, Monsieur le Maire… Il faudra que vous passiez me voir, un de ces quatre... »


Lui faisant un léger clin d’oeil, Eris comprit que cela faisait trop pour lui. Mais, l’impensable se produisit. Son cou se releva un peu, et il vit quelque chose qui sembla l’horrifier derrière lui. Abandonnant toute bienséance, il lui tapota maladroitement l’épaule et déclara à la va-vite :

« Oh ! Super ! Bon, bonne journée hein ! J’ai du travail ! Beaucoup de travail ! »


Puis, reprenant ses dossiers, il se mit à courir à une vitesse assez impressionnante. Fronçant les sourcils, elle se demanda quelle magie pouvait lui donner une pareille forme. Eris allait retourner à sa marche, quand elle tomba nez à nez avec une autre personne. Une femme cette fois-ci. Ne bougeant pas d’un pouce, Eris estima qu’avec elle, l’hypocrisie et son faux-air de petite fille en danger ne marcherait pas. Révélant un sourire aussi mauvais que les dents acérés du Dragon qu’elle était autrefois, elle déclara d’un air calculateur et mauvais :

« C’était donc vous qu’il fuyait. Je suis déçue. Je venais juste de commencer à m’amuser. Vous m’avez volé ma proie. »


Un éclair jaune passa dans les yeux d’Eris, et un silence s’installa.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

     

...Dracarys...
 
“Ne chatouille pas le ventre du Dragon qui dort...”

H-Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


H-Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] Fv8w

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4634

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Mer 22 Mai 2019 - 7:38



Un duo improbable
Non sans rire, j'y avais JAMAIS pensé. Alors je me rattrape maintenant. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2154116789 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 3109594688

Feat. Un dragon déguisé en mouton Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 332879724 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2852471132

.




« Sa présence te manque-t-elle ? »

Demandai-je à la jeune femme alors que je m’avançai vers elle d’un pas lent. Celle-ci de dos, contemplait la silhouette flottant sur l’eau, silencieuse. Ce n’est qu’une fois arrivée à sa hauteur qu’elle prit la peine de me répondre.

« Ce n’était qu’une petite idiote sans cervelle. » Commença là brune dont l’apparence physique était presque identique à celle de Midnight. « Son entêtement à vouloir protéger cette stupide bande de primate sans cervelle et à se faire des « amies », l’a menée à sa perte. Elle n’a eu que ce qu’elle méritait. »

Malgré le contrôle qu’elle avait sur elle-même, Enyo semblait avoir du mal à dissimuler la colère qui l’habitait. Elle qui pourtant avait l’habitude de critiquer la plupart des choix et décision de la jeune femme - la trouvant tout aussi ridicule que pathétique – ne semblait pas être capable d’apprécier le cadeau que les derniers événements lui avait apporté. Vivre dans l’ombre d’une autre l’avait pourtant rendu amère. Obligée de partager son corps avec la représentation de tout ce qu’elle ne supportait pas, reléguée au rôle peu flatteur d’un monstre sans âme ni conscience, Enyo avait longtemps porté le nom de Darkness avant de choisir sa propre identité. Celle-ci assumait pleinement ce qu’elle était devenue. Non, elle n’avait aucune empathie pour les autres. Oui, elle n’hésiterait pas à anéantir tout ce qui se trouverait sur son chemin pour préserver sa liberté s’il le fallait. Et non, elle n’avait jamais eu aucune hésitation à faire ce qu’elle jugeait nécessaire quitte à faire du mal à Midnight. Cependant, Enyo s’était révélée protectrice envers cette dernière. Et bien qu’elle n’ait eu de cesse de clamer que chacun de ses agissements servait uniquement ces propres intérêts, j’avais pu constater par moi-même, que ce n’était pas toujours l’unique raison qui la pousser à agir.

Bien que Mina l’insupportait au plus haut point, la rendant souvent détestable à ses yeux, Enyo avait fini par s’y habituer. L’une ne pouvait aller sans l’autre. Et son absence lui pesait bien plus qu’elle ne pouvait l’accepter.

« Il faudra du temps. Je ne renierais le passé qui à fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui, mais je peux lui offrir une nouvelle vie. Elle ne sera ni l’enfant du passé, ni l’héroïne torturé de tes souvenirs, ni la jeune femme anéantie d'aujourd’hui. Elle sera autre chose. Différente. »

Enyo garda le silence. Immobile, son regard n’avait pas quitté la silhouette de celle avec qui elle partageait sa vie depuis si longtemps. Je pris sur moi de ne pas insister. J’adressai alors un dernier regard à la silhouette endormi de Midnight avant de reprendre à l’attention d’Enyo.

« Peut-être les choses seront-elle différentes cette fois. »

J’effectuai un demi tour avant de m’éloigner d’elle, la laissant seule. Elle n’avait jamais été le monstre qu’elle prétendait être. Pas pour moi.

****

L’enveloppe charnelle était étroite. Fragile. Difficile à prendre en main. Mais depuis que j’avais été obligée d’en endosser une, l’existence ainsi que la manœuvre d’une telle création avait prit tout son sens. Donner vie était une chose. Comprendre sa création en était une autre.

J’observai son reflet dans le miroir. Le souvenir de notre première confrontation, lorsque j’avais copié sa propre apparence pour l’approcher, modifia aussitôt celle qu’elle abordait actuellement, pour devenir plus proche de celle de son enfance. Ainsi, ses cheveux bouclés changèrent pour un blond doré et la ses pupilles prirent une couleur bleu glacé. A la vu de cette apparence, quelque chose d’humain s’insinua en moi. Une bouffée de ce qu’ils appelaient nostalgie et qui, sans réellement y penser, me fît caresser la joue de la jeune femme avec douceur. Elle était celle que j’avais choisie. Tant de bonté et de bienveillance envers ses proches comme ceux qui la retenaient prisonnière m’avait touché. Elle m’avait donné envie d’en apprendre plus sur ma création, moi qui m’étais pourtant promis de ne plus jamais aller à l’encontre des règles, comme ce fut le cas autrefois, j’avais bravé mes propres lois pour appartenir à leur monde. A son monde. J’avais fait d’elle une part de moi. Son existence me permettait de comprendre ce qui autrefois n’avait aucune importance à mes yeux. Je n’existais pas pour aimer, mais pour veiller. Protéger. Je veillai à ce que jamais rien ne perturbe l’équilibre, que l’ordre soit toujours maintenu. Chaos n’avais pas pour habitude de respecter les règles, il bravait toujours mon autorité pour corrompre et détruire ce qui avait été construit. Mener nos mondes à la destruction semblait d’ailleurs être l’un de ses passes temps favoris. Bien que sa moitié humaine elle, semblait d’avantage intéressé à l’idée de semer la chaos dans l’existence de la mienne (Midnight quoi.).

- Tu es différente. Je lançai à l’esprit de la posté dans mon dos inexpressive. Es-tu sur que c’est ce que tu désires ? Il te suffirait de lâcher prise pour obtenir un nouveau départ toi aussi.

Je me tournai pour faire face à l’esprit de la première élu du Chaos. Son expression était fermée, comme toujours. Cela faisait déjà bien longtemps que tout ce qui avait fait d’elle un être humain l’avait quitté. Elle était devenue ce que j’avais été il y a longtemps. Sans âme, incapable de ressentir ou éprouver quoi que ce soit.

« Je sais pourquoi tu l’as mise sur mon chemin. » Annonça la jeune femme inexpressive.

- Je ne décide pas de vos existences, vous le faites. Certaines choses doivent arriver, mais ce sont vos actes, vos choix qui régissent vos existences. Vous êtes maître de vos destinées. Je répondis calmement à la jeune femme.

« Pourtant tu as décidé du sien je me trompe ? Sait-elle ce qui l’attend ? Que sa destinée n’était pas de vivre comme tu l’as décidé, mais de mourir jeune ? » Questionna l’esprit. « Ce passé qui l’a tant fait souffrir, tu en es seul responsable. Ce sont tes décisions qui l’ont menée à sa perte. Chacune des personnes qu’elle a rencontré suite à sa renaissance, celles qui l’on fait souffrir, celle qui l’a détruite… Toutes n’étaient que les conséquences de tes propres actes. »

Je ne répondis pas à ses accusations. L’esprit continua à me fixer quelques instants avant de tourner les talons et dire à voix haute.

« J'ai fais mon choix. » Annonça t-elle en quittant la chambre, me laissant seul avec moi-même, perturbée après ses paroles par ce que les êtres vivants appelait remord.

****

« C’était donc vous qu’il fuyait. Je suis déçue. Je venais juste de commencer à m’amuser. Vous m’avez volé ma proie. »

Je venais de me faire accoster par une inconnue dont le comportement me rappelait étrangement celui des enfants du chaos.

« Oooh… Pauvre petite fille, tu es déçue ? » Lança Enyo qui venait d’apparaître à mes côtés, comme elle avait l’habitude de le faire avec Midnight. Celle-ci détailla la nouvelle venu de la tête au pied un rictus aux lèvres avant de reprendre « J’aime lorsque les insectes se prennent pour des dieux. Et les proies pour des prédateurs. Ça n’en rend le jeu que plus… excitant. » Termina-t-elle avec un sourire carnassier alors qu’elle s’arrêtait à son niveau.

- Fuyait ? J’imagine qu’une telle réaction était prévisible après tout. Je commençai ignorant complètement la jeune femme avant de reporter mon attention sur elle. M’avez-vous abordée dans l’espoir que je remplace ce jeune homme avec qui vous étiez entrain de vous amusez ?

« Oh que oui. » Affirma Enyo tendis qu’elle tournait autour de l’inconnue un sourire mauvais accroché aux lèvres. « Ils ont toujours aimé marquer leur territoire. Montrer qu’ils étaient dangereux, supérieur. Celle-ci n’a même pas prit la peine de cacher sa véritable nature pour t’aborder. Qui plus est, elle n’a pas hésité une seule seconde à te monter qu’elle n’était pas qu’une simple humaine. Elle ne te laissera pas partir, ça, tu peux en être sûr.. »

Enyo semblait apprécier la situation dans laquelle je me trouvais. Sans doute avait-elle envie de jouer au jeu de la jeune femme à ma place. Après tout, je savais qu’elle avait pour habitude de se jouer des prédateurs. Préparant le terrain en se glissant dans la peau de la victime idéal, avant de finalement retourner la vapeur et de faire du chasseur, la véritable victime de l’histoire. Espéreront que les choses n'aient pas besoin d'en arriver là cette fois.

Hj : De base je voulais faire plus long mais comment dire... J'ai l'impression que c'est pas mal long quand même pour un premier post. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 1139808870 Du coup, je me suis arrêtée là. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2852471132

Je te présente donc l'entité à qui Mina est liée et la fameuse Enyo - qu'Eris ne peut pas voir - dont tu as entendu parler dans le rp avec Michmich. J'espère que ça te vas, même si au final, elle ne rencontrera pas Mina. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 1139808870 La prochaine fois.. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2154116789 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 435853638


.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Eris Morgana


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eris Morgana


╰☆╮ Avatar : Astrid Berges-Frisbey

Ѽ Conte(s) : Légendes Arthuriennes / La Belle aux Bois Dormants
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morgane / Maléfique

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 258

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 23 Mai 2019 - 17:54


Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 435853638






L’éclair passa, et l’orage à l’intérieure de l’ancienne Fée se calma instantanément. L’avantage de ce monde, c’était qu’il avait considérablement limité ses pouvoirs. Et que ces accès de véritable colère n’était plus très visible. Clignant des yeux, elle les referma d’un air assez suspicieux. Sentant que quelque chose planait aux alentours, sans arriver à en déterminer véritablement la cause. Son regard balaya la ruelle d’un air gracieux. Rien. Il n’y avait que cette femme qui semblait des plus étranges qu’il soit. Mais ce n’était pas ça qui l’inquiétait le plus, en réalité. C’était sa réaction. Placide. Comme si son caractère et son tempérament impérial n’avait aucun effet sur elle. Ca, c’était vraiment étrange. Qu’avez vous donc connu de si mauvais, jolie demoiselle, pour que ce regard de Dragon ne vous fasse absolument, aucun effet.

« Non. »


Elle rebalaya la ruelle. Oubliant peu à peu la présence qu’elle avait effleurer un court instant, avant de ne plus y penser. Désormais, son esprit était concentré uniquement sur Mina. L’observant d’un œil un peu inquisiteur, son visage juvénile sembla jurer avec sa posture et sa façon de parler. Finalement, elle poursuivit :

« C’était métaphorique. Je ne suis pas spécialement une chasseresse. »


En réalité et dans les faits, si. Lorsqu’elle se métamorphosait sous sa forme de Dragonne dans le monde des contes, tout devenait alors bien plus simple. Sa puissance et sa représentation de la Nature à son état le plus brut était ce qu’elle préférait. Chasser pour se nourrir. Se nourrir pour survivre. Ainsi étaient les lois de son monde. Ici, tout était bien plus simple. Mais la simplicité offrait quelque chose d’assez complexe. C’était un paradoxe. Le corps droit, le nez légèrement levé, les bras le long de ses hanches, ses yeux se portèrent rapidement sur les atours féminins de la personne en face d’elle. Très joli minois. Un sourire enfantin apparut alors sur les lèvres de Maléfique. Ce dernier allait parfaitement avec l’apparence de petite fille innocente qu’elle avait toujours eu, et qui avait été si redoutable.

« Je ne suis pas spécifiquement méchante, et je n’ai aucun intérêt de maltraiter quelqu’un en plein milieu de la journée. Sauf que ce jeune homme avait l’air parfait pour déroger à la règle. Mais il vous a fui. Pourtant, il y avait quelque chose d’étrange qui émanait de lui, et qui me fait dire qu’il n’avait pas spécialement envie de vous croiser. Maintenant, ce petit quelque chose me fait demander simplement… Pourquoi ? »

C’était étrange, de voir une silhouette, un corps et un visage de jeune femme aussi tendre et gentil cracher autant de paroles de manière pernicieuse et acide. Elle savait que cela faisait aussi son charme, alors elle entretenait le style. Être redoutée, elle adorait ça. Mais quelque chose lui dit au fond d’elle, qu’avec la personne en face, il n’y aurait rien de tout cela.

« Vous alliez à la Mairie ? Je compte m’inscrire au bureau des plaintes de la ville. Le froid hivernal des dieux a détruit une bonne partie de ma serre. Et comme ce sont un peu comme mes enfants, je suis assez remontée… »


Cette fois-ci, elle se fit plus chaleureuse. Plus douce, plus…. Gentille. Faire croire qu’on était méchant, froid et cruel, puis relâché l’emprise avait toujours été une de ses spécialités. Vous insériez le doute chez votre interlocuteur, et il se remettait immédiatement en question. Il se disait « Me serais-je trompée sur son compte ? » et de cette question naissait toujours une certaine fragilité. Et cette fragilité, était facile à exploitée.

« J’aime beaucoup votre haut. Il est simple, mais il vous colle parfaitement au corps. »


Elle lui offrit un très léger clin d’oeil pour la mettre en confiance, et lui accorda un petit sourire en coin ravageur. Son corps, en revanche, ne bougea pas d’un pouce. On aurait pu croire qu’elle avait affaire à un arbre, bien décidé à rester en travers de sa route. D’ailleurs, même si elle était petite et fluette, son charisme faisait qu’en général, les gens autour d’elle surestimait la place qu’elle pouvait prendre. Plissant à nouveau des yeux, une question intérieure la frappa. Elle avait le comportement étrange de quelqu’un, qui a bien évidemment quelque chose à cacher.

HJ : T’inquiète ca me va très bien!:sadique : j’espère que ça te perturbe pas trop le style de jeu de Maléfique, qui est assez différent de Michmich Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 453450723




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

     

...Dracarys...
 
“Ne chatouille pas le ventre du Dragon qui dort...”

H-Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


H-Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] Fv8w

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4634

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Dim 9 Juin 2019 - 21:06



Un duo improbable
Non sans rire, j'y avais JAMAIS pensé. Alors je me rattrape maintenant. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2154116789 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 3109594688

Feat. Un dragon déguisé en mouton Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 332879724 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2852471132

.





« Non. »

L’on avait pour habitude de dire, que chaque être vivant était différent. Unique. Complexe. Toutefois, leur mode de fonctionnement était bien moins difficile qu’ils ne voulaient le faire croire et la plupart des êtres qui peuplaient ce monde, partageaient les mêmes mécaniques de fonctionnement. Des mécaniques que je connaissais par cœur, pour les avoir observée inlassablement tandis que je veillais sur mes propres créations. Toutefois, étudier le comportement et les différentes réactions d’une personne sous cet angle avait quelque chose de curieux. Car je n’avais pas pour habitude de côtoyer les êtres vivants et que trouver refuge en l’un d’eux (même s’il ne s’agissait que d’un infime fragment de ce que j’étais), m’avait donné la dérangeante sensation d’être plus limité que je ne l’avais jamais été.
Ce qui, sur bien des aspects, était réellement le cas.

Néanmoins, ce désagrément m’avait offert la possibilité, d’expérimenter les choses sous un angle neuf. Perturbant toutefois, car le corps de Midnight réagissait étrangement au contacte de la jeune femme. Chose qui, même j’en connaissais la raison, m’était impossible de comprendre.

« Intéressant… »

J’observai l’inconnue alors que celle-ci scrutait les alentours. Rare étaient les personnes capables de ressentir la présence d’Enyo mais celle-ci, semblait faire partie des quelques exceptions. Une observation qui intrigua un tantinet la principale concernée puisque celle-ci annonça sans quitter l’inconnue des yeux, un rictus accroché au coin des lèvres.

« Les misérables créatures qui croisent habituellement ma route sont d’une banalité affligeante. Tout juste bonne à me divertir l’espace d’un instant. Mais elle… je suis certaine qu’avec elle, le jeu pourrait devenir légèrement plus distrayant. »

Je penchai légèrement la tête sur le côté à cette remarque, les deux femmes dans mon champ de vision, lorsque la jeune inconnue reprit.

« C’était métaphorique. Je ne suis pas spécialement une chasseresse. » Je fronçai les sourcils alors que quelque chose que Midnight identifiait comme son « instinct d’ombre » me souffla qu’elle ne disait pas l’entière vérité. Cacher une vérité ou n’en révéler qu’une partie était un autre point commun des êtres vivants. Toutefois, l’expérimenter personnellement avait quelque chose de déstabilisant. Car c’était la première fois que je découvrais quelque chose de cette façon, moi qui pourtant savais déjà tout.

« Je ne suis pas spécifiquement méchante, et je n’ai aucun intérêt de maltraiter quelqu’un en plein milieu de la journée. Sauf que ce jeune homme avait l’air parfait pour déroger à la règle. Mais il vous a fui. Pourtant, il y avait quelque chose d’étrange qui émanait de lui, et qui me fait dire qu’il n’avait pas spécialement envie de vous croiser. Maintenant, ce petit quelque chose me fait demander simplement… Pourquoi ? »

Les êtres vivants posaient beaucoup de question. Des questions dont ils ne voulaient pas toujours connaître les réponses. Comportement, dont je ne comprenais toujours pas la raison. Toutefois, l’inconnue ne semblait pas être de ces êtres, qui posaient des questions en espérant que la réponse serait différente de ce qu’elle devait être.

- Les êtres vivants ont tendance à fuir ce qu’ils ne comprennent pas. Où ne contrôle pas. Toutefois, il est possible que celui-ci ait décidé de fuir une situation gênante. Bien que je crois pouvoir dire, que les choses ne se sont pas très bien passées pour lui la dernière fois. J’annonçai inexpressive. Après quoi, Enyo enchaîna :

« Ce misérable insecte est toujours en vie. A mon sens, les choses se sont un peu trop bien passées pour lui. Une erreur que je ne manquerais pas de rectifier le moment venu. »

Sur bien des points, Enyo était comparable aux enfants du chaos. Son existence était issue d’une puissance neutre mais son vécu l’avait rendue dangereuse. Dangereuse au point, d’avoir le pouvoir nécessaire pour détruire l’ordre établi et nous faire sombrer dans le chaos. Cependant, celle-ci s’était révélée être un mal nécessaire. Un mal qui avait curieusement permit de maintenir l’équilibre lorsque celui-ci avait été menacé. Enyo était dangereuse. Mais elle ne l’était pas toujours sans raison.

« Vous alliez à la Mairie ? Je compte m’inscrire au bureau des plaintes de la ville. Le froid hivernal des dieux a détruit une bonne partie de ma serre. Et comme ce sont un peu comme mes enfants, je suis assez remontée… »

- Je l’ignore. Je répondis en toute franchise. Ce lieu m’est encore inconnu. De ce fait, j’ai ressenti le curieux besoin de le découvrir.

Je pris un petit temps de pause avant de reprendre, une pointe de ce que je supposais être de la compassion dans la voix.

- Je suis désolée pour elles. Je sais ce que cela fait, de voir mourir ses enfants sans jamais pouvoir rien y changer. La nature est forte. Elle survivra toujours, qu’importe les mauvais traitements qui lui seront infligé.

« Blablabla.. » Reprit Enyo feignant de bailler. « Touchantes ces paroles, vraiment. Il manquait plus que le violon et on était en plein mélodrame. Eurk. » Elle attendit un instant avec de reprendre à mon attention. « Finalement, je me suis peut-être trompée sur son compte. Elle a l’air bien plus stupide que je ne le pensais. »


« J’aime beaucoup votre haut. » Je regardai quelques secondes le débardeur rouge et la veste noir que je portai, avant de reporter mon attention sur l’inconnue pendant qu’elle continuait :

« Il est simple, mais il vous colle parfaitement au corps. »

- Je ne comprends pas. Je répond les sourcils une nouvelle fois légèrement froncés. Certaines phrases pouvaient avoir plusieurs significations. Laquelle devais-je attribuer à celle-la ? Etais-ce ce qu’ils avaient pour habitude d’appeler un compliment ? Ou bien étais-ce plutôt ce qu’ils appelait une tentative d’approche ? Je ne comprenais pas…

« Il n’y a rien à comprendre. Elle t’observes, t’étudies, voit comment tu réagit et jusques ou tu es sensible à son charme et à ses de manipulations. Elle cherche à comprendre ce qu’il y a d’étrange chez toi, ce que tu caches. Elle ne sait sans doute pas encore dans quelle catégorie te placer, j’imagine que les autres ont peur d’elle. Nous non. »


Hj : Non au contraire, j'aime beaucoup Eris. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2727069659 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 4049562214 Par contre, je suis tellement pas satisfaite de ma réponse ! Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 3213561239 Je m'efforcerais de faire mieux à la prochaine. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 3392629739 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 563794906

.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Eris Morgana


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eris Morgana


╰☆╮ Avatar : Astrid Berges-Frisbey

Ѽ Conte(s) : Légendes Arthuriennes / La Belle aux Bois Dormants
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morgane / Maléfique

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 258

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 14 Juin 2019 - 9:44


Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 435853638






Les bras le long du corps, Eris resta de marbre face aux paroles de la jeune femme. Un léger sourire enfantin et jovial apparut sur son petit visage d’ange. Comme un voile parfait, personne ne pouvait se doutait qu’à l’intérieur, se cachait la redoutable Maléfique. Levant ses yeux à droite, puis à gauche, elle essaya de chercher ce qu’elle avait senti avant autour de la jeune femme. Ca ressemblait à un poison atmosphérique. Son regard revint finalement vers la jeune femme, à laquelle elle souriait encore.

« Oh. »


C’était assez simple, mais sa remarque sur ses enfants l’avaient particulièrement touchée. Qui était cette jeune femme ? Comment pouvait-elle comprendre ce qu’elle ressentait ? C’était plutôt rare, d’habitude, d’avoir affaire à ce genre de personne. En règle générale, les gens se contentait de lui jeter un regard doux, mais qui se voulait sincèrement méprisable. Peu de gens accordait de valeur aux plantes et à la vie de manière générale. Mais à ce point, c’était assez bizarre.

« Qui êtes vous, au juste ? »


Chassez le naturel il revient au galop. Elle avait dit ça en levant légèrement le nez d’un air hautain et impérial, comme si la réponse devait découler d’un ordre. Rebaissant un peu son petit nez, son air s’adoucit et l’éclair maléfique dans ses yeux qui était passé disparu aussi vite qu’il était apparu.

« Je veux dire, vous avez l’air assez perdu. Avez vous besoin d’aide ? »


Elle avait dans ce regard, cette détresse étrange d’une âme tourmentée. Aidez ces dernières n’étaient pas du tout la grande passion d’Eris, mais aujourd’hui, elle n’avait pas grand-chose à faire, étant donné son congé. Et quelque chose l’intriguait. C’était une de ces personnes qui avaient beaucoup à cacher, elle le savait. Ce n’était pas une personne lambda qui s’amusait de la vie dans son quotidien le plus strict. Non, il y avait autre chose. De la détresse, certaine. De la curiosité, comme un nouveau né, mais étrangement peu d’émotions. Maléfique fronça les sourcils et se contenta de poursuivre.

« Je vous parle de vos vêtements, de la façon dont vous êtes habillés. Vous avez du goût. C’est ça que cela signifie. »


Elle avait hausser un peu plus les sourcils cette fois-ci. La phrase précédente avait été d’une évidence sans nom, mais elle avait du quand même s’expliquer. Plusieurs types de personnes répondaient à ces critères. Les enfants qui découvraient la langue, les amnésiques, et les fous. Penchant la tête un peu sur le côté, elle se demanda de quelle catégorie cette demoiselle pouvait faire partie. Certainement des fous. Mais ça, ça ne surprenait pas beaucoup Eris. Cette ville était un repère de névrosés. Elle même en était une. Les sains d’esprits étaient plutôt rare dans cette ville.

« Vous avez besoin d’aide ? Vous avez l’air quelque peu perdu ? Oh, je me présente, Eris Morgana. »


Elle tendit une main, gracieuse, divine et élégante vers Midnight. C’était sa façon à elle de dire bonjour. Bien qu’elle n’appréciait pas beaucoup les contacts physiques, elle espéra intimement qu’elle arriverait à en percevoir un peu plus sur le poison ambiant qu’elle pouvait sentir autour d’elle. C’était plus un ressenti qu’autres choses, mais peut être qu’elle arriverait à mieux percevoir les choses à son contact.

« Je suis l’Horticultrice principale de la ville, mais ça, vous vous en seriez doutée. Je peux vous accompagner si vous voulez. Faire un bout de chemin ensemble, c’est toujours mieux que seul. »


Son sourire se décocha que d’un seul côté, dans un coin de ses jolies lèvres. Elle avait dit ça d’un ton un peu imposant, et en règle générale, elle savait imposer les choses uniquement grâce à la parole. C’était sa marque de fabrique. Ca, et donnait des maléfices plus mauvais que la mort elle même. Mais pour l’instant, la petite boule d’amour perdue en face d’elle n’avait pas tellement besoin d’un maléfice.Elle ne lui avait rien fait, premièrement, et de plus, elle semblait assez maudite. Oui. C’était ça. Elle avait le même regard que ses victimes. Voilà ce qui l’avait intrigué chez elle.


HJ : mais noooon c'était très bien !! Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 1617451880 Moi j'adore Enyo j'ai envie de lui foutre des baffes Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 920691004 j'aime bien tes introspections !!! :D


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

     

...Dracarys...
 
“Ne chatouille pas le ventre du Dragon qui dort...”

H-Midnight A. Storm


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


H-Midnight A. Storm


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown (U-X01]/ Katerina M. Valeriùs/ Ioueseni/ Punch/ Midnight A. Storm/ Mina & Alessa /Capucine/ Harleen-Maxine H. Withers aka. Max

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] Fv8w

☞ Surnom : Kath/Kitty Kat/Most Wanted
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4634

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Mar 13 Aoû 2019 - 20:49



Un duo improbable
Non sans rire, j'y avais JAMAIS pensé. Alors je me rattrape maintenant. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2154116789 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 3109594688

Feat. [color=#660000] Un dragon déguisé en mouton Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 332879724 Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 2852471132

.




L’un des traits commun propre à tous les êtres vivants, était qu’ils avaient la possibilité d’agir sur l’image qu’il renvoyait aux autres, de façon à dissimuler ce qu’ils ne voulaient pas dévoiler d’eux-mêmes. Toutefois, bien que certain être vivant excellait dans l’art de la dissimulation, il arrivait que ceux-ci laisse entrevoir une faille. Aussi infime et éphémère soit-elle.

Et le comportement de la jeune femme qui me faisait face, en était le parfait exemple.

- Ce n’est pas à moi que vous devriez poser la question. Déclarai-je après qu’elle m’ait proposé son aide d’un ton neutre. Je comprendre que les êtres vivants utilisent ce genre de procéder pour diverse raison. Après tout, celui-ci peut agir comme un bouclier, une protection. Comme il peut servir de façade pour cacher une vérité ou une faiblesse que l’on ne souhaite pas dévoiler. Voir même duper ou manipuler ceux qui nous entoure. Toutefois, porter un masque aussi longtemps peut parfois nous faire oublier qui nous sommes vraiment. Savez-vous qui vous êtes ?

Je n’attendais pas de réponse de sa part, celle-ci ne m’était pas destinée. Aussi, je la laissai m’éclairer sur ses précédent propos, m’expliquant seulement qu’elle appréciait ma façon de m’habiller. Une autre chose avec les êtres vivants, était que beaucoup d’entre eux avaient ce qu’ils appelaient leur propre « style ». Ce n’était pas mon cas certes. Porter du tissu – ou tout autre matière couvrante – n’était qu’une façon comme une autre pour moi de m’intégrer à ce monde et de couvrir ce corps qui n’était pas le mien. Toutefois, je pris note de son compliment d’un hochement de tête avant de la remercier pour ses paroles. Je n’avais pas pour habitude d’user des formules de politesse, mais il me paraissait logique de les utiliser.

Suite à quoi, l’inconnue se présenta en tant qu’Eris Morgana. Ayant conscience de l’origine de cet endroit, je savais qu’il était possible que l’identité donnée par celle-ci ne soit pas l’original. Quelque chose que Mina avait pour habitude d’identifier comme étant son « instinct d’ombre » confirma d’ailleurs cette supposition. Mais je la laissai toutefois continuer.

« Je suis l’Horticultrice principale de la ville, mais ça, vous vous en seriez doutée. Je peux vous accompagner si vous voulez. Faire un bout de chemin ensemble, c’est toujours mieux que seul. »

Certains être vivant ne proposait pas leur aide sans raison. Enyo semblait croire qu’il en était de même pour la jeune femme.

- Souhaitez-vous obtenir quelque chose de cette façon ? Je demande impassible alors que je penche légèrement la tête sur le côté. J’ai à de très nombreuse reprise pu constater, que les êtres vivants ne proposait pas toujours leur aide ou service son raison. Est-ce votre cas ?

Mon intention n’était en aucun cas de la juger, seulement d’apprendre.

Enyo qui avait continué d’observer la jeune femme avec attention, s’était remise à lui tourner autour avec un rictus aux lèvres. Il n’était pas difficile de deviner les pensées qui lui traversaient l’esprit. Cependant, après un tour silencieux, Enyo s’arrêta à côté de la jeune femme et reporta de nouveau son regard sur elle. Examinant son profil quelques instants, un nouveau sourire mauvais se dessina sur ses lèvres avant qu’elle ne commence.

« C’était intelligent de sa part. Te proposer son aide dans le but de te faire croire que le choix t’appartient alors qu’elle te bloque consciemment le passage pour que tu ne puisses pas partir.. » Son sourire s’agrandit. « Je suis curieuse de voir ce qu’elle serait prête à faire pour savoir qui tu es. Pas toi ? »

- Que voulez vous vraiment ?

Les êtres vivants cherchaient tous quelques choses. Parfois, ils n’en avaient seulement pas conscience…

.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Forever Together
You've met with a terrible fate, haven't you ? ∞ Sign by Grey Wind. Didi & Unknown -non trouvé-
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Eris Morgana


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eris Morgana


╰☆╮ Avatar : Astrid Berges-Frisbey

Ѽ Conte(s) : Légendes Arthuriennes / La Belle aux Bois Dormants
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Morgane / Maléfique

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 258

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 2 Sep 2019 - 18:33


Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien. Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] 435853638






La question de la jeune femme eut le mérite de lui faire hausser un sourcil. D’abord, un silence de marbre s’installa. Puis, après de longues secondes de réflexion, un sourire carnassier apparut sur les lèvres d’Eris. Cette tête d’ange, comme elle avait toujours eut, accoutré d’un sourire pareil était parfois perturbant.

« Bien sûr que je sais qui je suis. Et il faudrait mieux pour vous que vous ne rencontriez jamais cette personne. Au risque de perdre… Quelques plumes. »


Le regard assez glacial, les yeux assassins, elle fixa son interlocutrice comme un prédateur regarde un proie. Le regard droit, sans jamais la quitter des yeux. L’air environnant s’alourdit étrangement et Eris resta un court instant ainsi. Finalement, elle prit un ton plus doux, l’air redevint légèrement normal, même si une certaine forme de lourdeur persista. Enfin, un petit sourire plus simple apparut.

« Les êtres, comme vous appelez, ne font effectivement jamais rien sans raison. Cependant il arrive parfois de tomber sur de gentilles personnes qui ne veulent que bavarder, apprendre à se connaître pour augmenter leurs relations. C’est peut être mon cas. Mais cette idée ne me plaît plus autant qu’au départ, étant donné votre distance immédiate envers moi. »

Le nez légèrement en l’air, le regard un peu hautain, elle lui fit clairement payé ainsi son manque de courtoisie. Si elle détestait bien quelque chose dans tous les mondes réunis, c’était cela. Certains s’étaient retrouvé changés en corbeau pour bien moins que ça. Cette femme pouvait prier les dieux de ne pas avoir été à Camelot, sur son terrain de jeu. Elle n’en aurait fait littéralement qu’une seule bouchée sous sa forme de dragonne.

« Ce que je veux vraiment ? Beaucoup de chose, mais actuellement une seule. Vous connaître. Enfin, tout est relatif. J’en sais déjà beaucoup. J’en devine également un petit peu, mais quelque chose d’étrange semble me perturber. »


Son regard se fit un peu plus pénétrant, mais beaucoup moins froid qu’avant. Restant planter devant elle, elle la fixa. Leurs regards se croisèrent et il pouvait y lire une absence d’émotion assez troublante. Même elle qui était la Reine de ce genre de chose n’était pas capable d’un tel exploit. Soit elle était meilleure manipulatrice, soit elle ne ressentait pas les choses comme les autres. Elle opta pour la deuxième option, étant donné son penchant pour appeler les autres « les êtres vivants ». Seuls ceux qui ne l’étaient pas les appelé comme cela.

« Après, si ma présence ne vous convient pas, je peux simplement passer mon chemin. Nous ferons comme si nous ne sommes jamais rencontré. La vie est faites d’inconnues que nous ne maîtrisons pas. Peut être que ce connaître est une erreur, peut être que l’inverse en est une plus grande encore. »


Faisant un geste de la main d’un air las et négligé, elle soupira et tourna la tête sur la côté, observant la rue de manière insignifiante. A vrai dire, elle commençait un peu à s’ennuyer. Cette personne ne semblait pas trop ressentir d’émotions. C’était beaucoup plus difficile à torturer. Finalement, elle reporta son attention sur elle et poursuivit :

« Nous ferons comme bon vous semblera. Mais je suis curieux sur vos origines. J’ai beaucoup voyagé, dans des mondes différents, et c’est bien la première fois que je rencontre une personne aussi…. Comment dire. Surprenante. »


Chaque ton était mesuré. Chaque octave de sa voix, chaque rythme de phrase. Elle ressemblait beaucoup à Severus Rogue dans sa façon de parler. C’était un constat qu’elle avait remarqué en regardant Harry Potter, un soir d’hiver où elle s’ennuyait. Attendant sa réponse avec impatience, un léger sourire en coin malicieux apparut sur ses lèvres…



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

     

...Dracarys...
 
“Ne chatouille pas le ventre du Dragon qui dort...”

Contenu sponsorisé







Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Nous faisons le mal, mais nous le faisons bien [Mina]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place