VALSE DE
L'HIVER

18.12.19
de Fanny


LA DERNIERE
SENTINELLE

15.01.20
de seb


EVERYTHING
is AWESOME

31.01.20
de Anya



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ EVERYTHING IS AWESOME
☆ Evénement #119 - Une mission de ANYA ☆


Partagez
 

 I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pitch K. Black



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Pitch K. Black


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE Generation-Magrathea-1

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 685

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 26 Mai 2019 - 21:59



❝I didn't miss you at all❞
Pitch & Nyx
Je remontais l’allée principale du cimetière d’un pas léger, j’avais une fois de plus terminer une journée de travail, il ne me restait plus qu’à ranger mes outils dans la cabane et je pourrais enfin rentrer chez moi pour me reposer, je n’avais rien de prévue de spécial, mais j’étais sur que je trouverais bien quelque chose à faire pour m’occuper. Ouvrant la porte de la cabane, j’y déposais mes outils à leur place habituelle, rangeais un peu ce qui était en désordre avant de fermer derrière moi, maintenant j’avais bel et bien terminer ma journée. Un miaulement attira mon attention, je baissais les yeux pour remarquer qu’Orion se trouvait près de la sortie du cimetière, se roulant dans la terre tel un cheval cherchant à se débarrasser de ses parasite; le voyant faire, je secouais la tête d’exaspération.”Tu va encore être couvert de terre et tu sais très bien comment ça se finit...”Malgré le nombre de fois où il avait dû subir un bain de force à cause de son pelage tout sale, Orion ne semblait pas avoir compris la leçon.”Je n’ai pas spécialement envie de te courir après pour rincer tout le savon.”Je pouvais compter sur les doigts de mes mains le nombre de fois où j’avais du le poursuivre dans toute la maison pour le récupérer et le rincer, la plupart du temps ça se finissait avec moi le récupérant avec mon sable noir, je n'étais pas fan de la méthode, mais c'était bien utile quand il s'amusait à grimper au meuble qui se trouvait en hauteur. Il se roula une dernière fois avant de se redresser sur ses pattes, me fixant du regard avant de miauler une fois de plus.

"Il est temps de rentrer."Annonçais-je, il cligna des yeux avant de courir dans ma direction, il fit un petit bond avant de me grimper dessus pour s'installer sur mes épaules, ignorant mes protestation et mes hissement de douleur."Je ne suis pas ton porteur personnelle tu sais."Je secouais la tête quand il se mit à simplement ronronner, je n'ajoutais rien de plus et commençait à marcher sur le chemin du retour. C'était la routine habituelle ces temps ci, se lever, aller travailler et rentrez à la maison, de temps en temps je rendais visite à ma fille à son travail ou chez elle, surtout depuis que notre relation c'était améliorer, je faisais mon possible pour lui rendre visite, après tout ce temps à la laisser de côté, il était temps que je rattrape tout ce temps perdu. Quand elle n'était pas occupé avec les affaires divines, Diane venait passez du temps avec moi ou je lui rendais visite et même si je devais parfois croiser la route d'Apollon, je faisais toujours mon possible pour rester civilisé quand il était présent. Bref, tout était tranquille à Storybrooke ces dernier temps, pas de kidnapping par des minions ou des aliens, pas d'expédition dans un autre monde ou sur une autre planète; ce qui était plutôt une bonne chose, mais je ne pouvais m'empêcher de penser que toute cette tranquillité allait forcément être perturbé un jour ou l'autre, la vie à Storybrooke était toujours mouvementé et quand il ne se passait rien, ça devenait inquiétant.

Malgré le manque d'aventure ou de catastrophe, ma vie n'était pas aussi tranquille que je le voulais, les minions, malgré le faite que j'ai eu une conversation avec Gru à se propos, continuais d'envahir ma maison sans la moindre invitation, la plupart du temps je les chassais au bout de plusieurs minutes car ils ne pouvaient s'empêcher de mettre la maison sans dessus dessous, mais si j'étais de bonne humeur je les laissais s'amuser tranquillement, même si je finissait quand même par les chasser à un moment donner. Le seul qui avait le privilège de rester le plus longtemps était Stuart, il pouvait être aussi fatiguant que les autres minions, mais il savait quand se calmer et me laisser tranquille, ce qui expliquait surement pourquoi je le laissais rester chez moi, il était une sorte de colocataire. Je ne comprenait pas pourquoi j'avais accepté sa présence chez moi ou dans ma vie, me faire des amis n'était pas mon fort et je n'étais pas forcément la meilleur personne avec qui passer du bon temps; pourtant, j'avais réussi à me faire un ami, voir même deux autres si je comptais Sasha et Charlie, je ne comprenais pas comment c'était arriver, j'avais d'ailleurs eu une conversation à ce sujet avec Sasha, elle même s'était fait un cercle d'ami ces dernière années sans comprendre comment c'était possible. "Peut être qu'on est pas si intolérable qu'on le pensait."Avait-elle finit par dire, ce qui nous avait fait réfléchir pendant plusieurs minutes avant qu'on ne change de sujet, ne cherchant pas plus loin à comprendre cette nouveauté.

Qu'est-ce qui t'arrive ?Demandais-je en entendant les grognements venant d'Orion alors qu'on se rapprochait de la maison, il n'agissait comme ça que si quelqu'un qu'il ne connaissait pas ou n'aimais pas se trouvais dans son territoire, hors seul Stuart était censé être présent à cette heure si et Orion aussi tolérait la présence du minion humain depuis plusieurs mois maintenant, donc quelqu'un d'autre était surement à l'intérieur. Ca ne pouvait ni être Maara, ni Diane car comme Stuart, Orion les appréciais, il ne restait plus que des inconnues.

"Calme toi, on va voir c'est qui."Je lui grattais l'arrière de l'oreille tout en m'avançant en direction du porche, sortant mes clés de ma poche, j'ouvris la porte d'entrées. Rapidement, Orion sauta de mes épaules et partie à toute vitesse en direction du salon, s'ensuivit une série de miaulement et de grognement surement contre la personne qui avait osé s'être introduit dans son territoire."Cesse donc ton cirque."Je retirais mes chaussures puis ma veste avant d'entrée à mon tour dans le salon où je trouvais sur le canapé Stuart en compagnie d'une jeune femme dont le visage m'était vaguement familier, ne l'avais-je pas déjà croiser en Irlande ? Probablement pas ou alors le monde était très petit et deux habitant de Storybrooke c'était retrouver au même moment au même endroit, c'était quand même une sacrée coïncidence. "Bello Pitch!"S'exclama Stuart en agitant la main, j'avais passer assez de temps à ses côté pour savoir qu'il me saluait.

"Bonsoir Stuart et bonsoir mademoiselle."Disais-je avec politesse, récupérant Orion qui continuais de grogner, lui grattant le crâne pour qu’il se calme.”Il n’est pas fan d’étranger, excusez le.” Orion finit par se détendre, je le reposais donc au sol et il se précipita vers son coussin pour s’y installer.”Vous êtes une amie de Stuart ?.”Demandais-je en reportant mon attention sur la demoiselle, j’espérais que ce n’était pas encore un minion humain, j’étais entourée de beaucoup trop de minion pour en supporter un de plus.”Voulez vous un thé ?”J’avais remarquer qu’aucune boisson ne semblait avoir été servi ou même un paquet de gâteau, pourtant ça ne faisait pas longtemps que j’avais fait une petite leçon d’étiquette à Stuart.”Ou même autre chose à boire ?”




© Pando





Nyx L. Hartwin



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Nyx L. Hartwin


I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE 8oe4

╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : The Guardians of Childhood
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nightlight

✓ Métier : Assistante de S.H. & Créatrice de Rêves
☞ Surnom : Le Lampadaire / La Luciole
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1269

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 10 Juin 2019 - 14:57


hello darkness, my old friend

I've come to talk with you again.

 

C'était le Grand Jour. Avec un grand G, et un grand J. Elle avait passé des semaines à préparer cette visite sans pour autant avoir la moindre idée de plan sur l'attitude à adopter ou la manière dont elle devait se présenter. Cela avait été plus facile avec Aster, plus naturel, mais lorsqu'il s'agissait du Croque Mitaine, on ne pouvait être à l'abri de quelques perturbations. Nyx avait pu l'observer dans le monde des contes et l'approcher plus près que quiconque, elle s'amusait même à penser que de par cette proximité forcée, ils étaient tous deux bien plus proches qu'ils ne l'admettraient jamais. Cependant les choses avaient changé, elle ne pouvait à présent le nier. Plus rien n'était comme avant et le Maître des Cauchemars ne se résumait plus seulement aux ténèbres qu'elle avait pu subir pendant des siècles, enfermée dans son coeur obscur et sans aucun espoir.

Elle en avait prit conscience il y a des mois à présent. Lors de son départ à Storybrooke, elle avait cherché à retrouver ce rôle qui était le sien, afin d'aider, de soutenir, de découvrir, d'émerveiller tout ceux qui pouvaient croiser sa route. Finalement, elle estimait avoir apprit plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer aux côtés de personnalités diverses et variées, parfois tourmentées, et si elle n'en donnait pas l'impression, elle avait véritablement grandit. Rien n'était tout noir ou tout blanc, le monde était un mélange de couleurs, de nuances, de dégradés sublimes et hypnotisants qu'elle aimait observer et devant lesquels elle restait époustouflée. Il y avait tant de choses magnifiques à vivre, à voir, à partager, comment pouvait-elle se contenter de juger sans chercher à comprendre ou à écouter ? Le monde évoluait, tout comme les hommes. Et cet homme plus que n'importe quel autre, finalement.

"Enchantée, je m'appelle Nyx !" articula-t-il avec une douceur prononcée afin de dissimuler son euphorie lorsque le dénommé Stuart vint lui ouvrir la porte, un sourire immense ornant ses lèvres. "Je viens pour Monsieur Black. Je sais qu'il n'est pas là, mais je peux attendre à l'intérieur... s'il vous plaît ?"

Elle avait mené quelques recherches avant de venir mettre les pieds dans la demeure du Croque Mitaine. D'après ses calculs, Pitch ne tarderait pas à rentrer de son travail. Elle avait trouvé plus aisée l'idée de se présenter avant que lui-même n'arrive, pour ne pas risquer de se retrouver mise à la porte en moins de deux secondes. Elle savait d'avance que dès le moment où il prendrait conscience de qui elle était, il se montrerait méfiant, encore davantage puisqu'elle venait chez lui. L'endroit n'était pas vraiment neutre mais elle estimait que c'était une façon de montrer qu'elle ne le craignait toujours pas que de se mettre ainsi en telle position de vulnérabilité en venant dans un lieu qui lui était inconnu. A vrai dire, elle était aussi curieuse de voir où il vivait maintenant qu'il était humain. Ses yeux se baladaient dans tous les recoins qui lui étaient visibles tandis qu'elle se laissait guider au salon, et elle pouvait déjà affirmer que l'endroit était bien plus agréable que la grotte froide et humide qu'ils avaient connu ensemble.

Pendant de longues minutes, elle avait tenté de mener une discussion banale sur le temps, la mairie, ou encore les enfants de l'orphelinat avec Stuart. Elle n'allait pas tout de suite évoquer la petite fille que Pitch connaissait et avait laissé en Irlande, ce serait bien trop prématuré, et ce n'était pas avec cet homme, aussi adorable et gentil soit-il, qu'elle comptait en discuter. Son impatience atteignait un tel niveau à mesure que les secondes s'écoulaient qu'elle tenait difficilement en place, assise sur le canapé, ses pieds tapant au sol de façon répétitive et frénétique. Elle ne cachait plus la blondeur de ses cheveux, estimant que c'était un détail dont elle ne devait plus s'inquiéter à présent, mais elle dut se retenir de ne pas se lever d'un bond lorsqu'elle entendit la porte d'entrée se fermer et marquer ainsi l'arrivée du propriétaire des lieux.

Ses lèvres étaient plissées pour dissimuler son sourire tandis que la stature du Croque Mitaine apparaissait enfin. A son regard, elle estima qu'il était en train de se demander si il ne l'avait pas déjà vu quelque part, mais cela ne la rendait pas le moins du monde anxieuse. Leurs routes s'étaient croisées en Irlande et il pouvait très bien s'en rappeler, même si elle avait tenté d'être aussi discrète que possible. Elle ne s'était pas attendue à le croiser en dehors de Storybrooke, mais leurs chemins étaient sans doute destinés à constamment se croiser. Ce n'était pas pour lui déplaire. Le revoir avait réveillé son âme de Gardienne, lui avait permit de rencontrer une petite fille mignonne au possible, jusqu'à ce qu'elle retombe ensuite sur Alexis et décide de retrouver cet endroit après des années d'absence. Nyx supposait que tout arrivait pour une raison et en fin de compte, c'était un peu grâce à Pitch qu'elle avait décidé de renouer avec les siens. Elle l'en remercierait un jour, peut-être.

"Bonjour Monsieur Black." prononça-t-elle avec toute la mesure dont elle était capable en un tel instant, son regard brillant se posant brièvement sur le chat qui l'accompagnait. "Je ne suis... pas vraiment une amie de Stuart, non. Je suis ici pour vous."

Un léger rire crispé lui échappa tandis qu'elle secouait quelque peu sa tête, réalisant l'absurdité d'une telle approche. Elle savait que ce ne serait pas aisé et que sa maladresse ne l'aiderait pas dans cette tâche. La subtilité n'avait jamais été une de ses qualités et en se rappelant la manière dont Aster avait finit par la reconnaître après qu'elle ait tenté de laisser paraître autant d'indices que possible, elle s'imaginait que le choc serait encore plus brutale pour Pitch.

"Un thé, ce serait parfait ! Vous en avez à la violette ? J'ai bien envie d'essayé, j'adore la violette. Mais ce n'est pas grave si vous n'en avez pas, j'aime le thé vert aussi, le noir, celui à l'orange, je ne suis pas difficile."

Comme à chaque fois qu'une situation lui échappait, ou plutôt même comme dans n'importe quelles autres circonstances, Nyx parlait énormément. Elle ne supportait pas les silences, les blancs, les moments qui laissaient place aux réflexions intérieures trop poussées et aux doutes. Elle avait besoin de combler tout cet espace qui l'entourait par des sons, quand ce n'était pas en donnant vie à ses dessins pour que des formes lumineuses lui tiennent compagnie. Son sac d'ailleurs serré contre elle sur ses genoux, elle finit par en décrisper ses mains pour le poser à ses pieds, frottant son jean de ses paumes pour tenter d'évacuer un peu de cette exaltation qui l'envahissait.

"Vous avez une très jolie maison. Et un très joli cimetière." poursuivit-elle pour faire preuve d'amabilité et de politesse, sans être persuadée que ce compliment soit des plus appropriés. "Aussi... joli un cimetière puisse-t-il être. Il est très fleuri. C'est... mieux qu'un cimetière qui ne le serait pas."

Elle se maudissait de s'embrouiller à une telle vitesse, son sourire ne la quittant pas mais se trouvant quelque peu embarrassée. Ce n'était jamais évident de se trouver dans une pièce avec quelqu'un qu'elle connaissait sans parvenir à le lui dire clairement. C'est bien pour cette raison qu'elle ne comptait pas faire face à Jack dans l'immédiat, elle n'était pas prête du tout pour une telle confrontation ! Même Sab et Tooth faisaient partie de ceux avec qui elle se montrait encore distante, pour l'instant, afin de faire son retour par étapes. Elle prenait son Temps. Elle essayait, en tout cas.

"J'espère que je ne vous dérange pas. Je ne savais pas trop comment m'y prendre, vous rendre visite m'a paru être plus... simple. Si vous avez autre chose à faire, je peux repasser plus tard." précisa-t-elle afin de ne pas le brusquer, ses yeux ne cessant de pétiller tandis qu'elle le dévisageait avec trop d'insistance.

Si elle parvenait à le reconnaître sans difficulté, non seulement grâce à ce qu'il dégageait mais par l'apparence de ses traits, il n'était pas surprenant que lui ne puisse pas deviner son identité avec autant d'aisance, puisqu'il ne l'avait connu que lorsqu'elle n'était que sous la forme d'une enfant faite d'énergie. Elle ne se lassait pour autant pas de le regarder, en était bien consciente que cela pouvait paraître... étrange.

"Oh ! Je ne me suis même pas présentée !" finit-elle par s'exclamer en se redressant d'un bond, tendant sa petite main en direction de l'homme. "Je m'appelle Nyx, Nyx Lux Hartwin. Nous nous connaissons à vrai dire, mais je ne vous en voudrai pas si vous ne vous rappelez pas de moi."

Autant tenter la manière directe, avec cet air mutin qui lui était propre et ce ton plein de bienveillance qu'elle n'avait encore jamais utilisé pour s'adresser à lui. Les choses avaient véritablement changé.

DESIGN ϟ  VOCIVUS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes, dans les moindres recoins de l'espace, dans le moindre rêve où tu t'attardes.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80962-nyx-remember-me-in-dr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80976-the_dreamcatcher#1023114

Pitch K. Black



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Pitch K. Black


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE Generation-Magrathea-1

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 685

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 23 Juin 2019 - 18:55



❝I didn't miss you at all❞
Pitch & Nyx
"Je ne suis pas certains d'avoir du thé à la violette, mais je peux toujours regarder."Avant même que je ne puisse me déplacer vers la cuisine pour aller ouvrir mes placards, Stuart bondis du sofa avec un grand sourire, s'exprimant dans son langage plus qu'étrange, nous informant surement qu'il irait voir lui même et peut être même qu'il penserais à faire le thé si il se souvenait de comment faire. Je reportais mon attention sur la jeune femme qui se trouvait dans mon salon, elle était apparemment venu me rendre visite, ça ne devait pas être une visite de la plus haute importance puis-ce qu'elle ne semblait pas être presser de me donner la moindre raison; je pouvais donc exclure toute urgence divine ou titanesque voir même extra-terrestre de mes hypothèses, ça tombait plutôt bien je n'étais pas forcément d'humeur pour gérer la moindre crise d'un titan cherchant à utiliser les habitants de la ville comme des pions ou une éventuelle apocalypse de plus.

"Merci, c'est un travail constant et il est rare que les gens s'attarde sur mon travail."Répondais-je avec un léger sourire courtois, cette jeune femme savait donc ce que c'était moi qui travaillais au cimetière et elle connaissait en plus mes horaire vu qu'elle avait su parfaitement quand se rendre chez moi pour me rendre visite, elle avait donc pris le temps de s'informer avant de venir, mais ça n'expliquais toujours pas la raison de sa venue. Je tournais la tête quand je remarquais du mouvement venant de la porte du salon, Stuart se trouvait au seuil, agitant une boite de thé dans sa main, plissant les yeux légèrement pour tenter de déchiffrer ce qu'il y avait d'écrit sur la boite, j'hochais la tête ensuite la tête."C'est bien ça."Informais-je le minion qui pivota sur lui même et se précipita une fois de plus dans la cuisine.

"Je crois que ça sera simplement du thé vert à la menthe, les courses n'ont pas encore été faite, j'espère que ça vous conviendra."Ma consommation de thé était assez importante, à chaque fois que je faisais les courses, je revenais souvent avec plusieurs boîte de parfum différent, les choix ici était assez restreint par rapport au nombre de différent type de thé que j'avais découvert lors de mon séjour en Europe et tout ce que j'avais embarqué avec moi pour mon voyage de retour avait déjà été entièrement consommé; il ne me restais plus qu'a attendre ma prochaine visite en Irlande pour faire le plein ou peut être que si je cherchais sur internet je trouverais une ville assez proche qui contenait au moins une boutique de thé. Gardant cette idée pour plus tard, je fus sortie de mes pensée par la jeune femme qui venait de reprendre la parole.

"Je n'avais rien de spécifique de prévu pour ce soir, alors votre présence ne me dérange pas plus que ça."Je fronçais légèrement les sourcils en la voyant me fixer avec autant d'insistance, je tournais la tête en direction du miroir qui se trouvait pas loin pour y croiser le regard de mon reflet, mais je n'avais rien sur le visage; alors pourquoi me fixait-elle autant ? Son comportement était décidément bien étrange, heureusement que j'étais patient, elle finirait surement bien par me dire ce qu'elle souhaitait et enfin j'arrêterais de me poser autant de question sur la raison de sa présence. Par chance, plus d'information furent donner quand elle se rendit enfin compte qu'elle n'avait pas eu le réflexe de se présenter et je tendais la main pour la lui serrer avant de m'arrêter juste avant qu'elles ne puissent se toucher, j'enregistrais enfin ce qu'elle venait de dire, Nyx Lux, j'aurais très bien pu ignorer ses deux prénom plus que spécial si nous n'avions pas été à Storybrooke et que son comportement n'avait pas été aussi étrange depuis le début de cette conversation.

"Toi."Sifflais-je entre mes dents les poings serrer, mes yeux prenant une teinte dorée, je n'attaquais pas, pas pour le moment en tout les cas.

Stuart choisit ce moment pour revenir dans la pièce, ignorant la tension qui régnait dans la pièce, il déposa le plateau sur la table basse, fier de lui avant de se redresser."Thé prêt !"S'exclama Stuart tout content, dévisageant tour à tour les deux autres personnes qui se trouvait dans la pièce, ses yeux s'attardent pendant quelque secondes sur la nouvelle couleur des yeux de son ami Pitch."Jolie yeux"Commenta-t-il avant de verser l'eau chaude dans les tasses sans comprendre la signification du changement de couleur. Je décidais d'ignorer Stuart pour le moment, foudroyant toujours du regard Nightlight, car c'était bel et bien Nightlight qui se trouvait devant moi, avec une apparence plus adulte.

"Qu'est-ce que tu vient faire ici ? Ne devrais tu pas être au côté de mon vieille ami ?"Depuis la levée de la malédiction, j'avais croisé au moins une fois tout les gardiens de l'homme de la lune, mais je n'avais pas encore eu l'occasion de croiser Nightlight, pourtant ça faisait plusieurs années maintenant, avait-elle attendue tout ce temps pour venir me voir ? Ou venait-elle tout simplement de débarquer; puis j'eu une illumination."C'est toi que j'ai croiser en Irlande, n'est-ce pas ? Que faisais tu la bas ? Tu m'espionnais ?."



© Pando





Nyx L. Hartwin



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Nyx L. Hartwin


I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE 8oe4

╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : The Guardians of Childhood
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nightlight

✓ Métier : Assistante de S.H. & Créatrice de Rêves
☞ Surnom : Le Lampadaire / La Luciole
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1269

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 25 Juil 2019 - 14:51


hello darkness, my old friend

I've come to talk with you again.

 

Nyx étudia avec une attention accrue et une curiosité certaine chaque changement subtil qui s'effectuait sur le visage de Pitch à mesure qu'il prenait conscience de l'identité de son invité. Le coin de ses lèvres se relevait tandis qu'elle ne pouvait s'empêcher de sourire stupidement, bien que le ton employé par le Croque Mitaine lorsqu'il eu la fameuse révélation n'ait rien d'aimable ou d'affectueux. Bien évidemment qu'elle s'était préparée à ce qu'il soit sur la défensive, méfiant et presque en colère. Ses yeux brillaient d'une teinte différente à présent, celle qu'elle lui connaissait bien et qui par le passé était le déclencheur de sa propre ferveur. Aujourd'hui, il s'agissait d'une sorte d'affrontement différent.

"Oui, c'est moi." répondit-elle simplement en contrôlant les tremblements d'excitation pouvant percer dans sa voix, sa tête ne se tournant même pas lorsque l'autre individu fit son retour à leur côté.

Les questions ne tardèrent pas à fuser et, toujours debout, les mains jointes devant elle, Nyx ne lâchait pas son ancien ennemi du regard, sa propre chevelure pétillant d'éclats lumineux comme signe de son agitation intérieure. Ses lèvres se plissèrent à l'évocation de MiM, tandis qu'elle secouait légèrement sa tête, subtilement.

"Il n'est pas là." fit-elle remarquer, une once de tristesse et de peine pouvant se faire entendre malgré elle. "J'ai tenté de le trouver après la levée de cette malédiction, mais il n'est nul part dans ce monde. Il a dû rester chez nous."

Elle avait eu du mal à l'accepter, restant à observer la lune qui éclairait le ciel nocturne chaque nuit lorsque ses souvenirs lui avaient été rendu. Elle avait espéré un signe, un appel, une aide, un soutien, une simple compagnie et... il ne s'était rien passé. Elle s'était faite à l'idée que le nuage violet n'avait pas emporté tout le monde. Elle espérait que tout se passait bien pour lui. Peut-être un jour pourrait-elle le croiser à nouveau. Elle ne voyait pas cette séparation comme une fatalité.

Ce qui était à faire remarquer, cependant, était la manière dont elle avait parlé de cette terre dont elle venait. Chez nous... Ce n'était pas une façon de présenter les choses qui lui était habituel. Par le passé, se débarrasser de Pitch et de la menace qu'il représentait était sa mission première, pour protéger ses amis, ainsi que les enfants, et plus que tout l'Espoir et même tout autre sentiments positifs qui pouvaient exister sur terre. Maintenant, elle admettait que cet univers qui les avait vu évoluer tous les deux était aussi sa "maison", d'une certaine façon. Elle ne le traitait plus tel un indésirable.

"Certaines choses n'ont pas changé à ce que je vois... Toujours aussi soupçonneux !" lâcha-t-elle plus jovialement cette fois, son sourire éclatant se révélant tandis qu'elle levait presque les yeux au ciel. "Je n'ai pas cherché à t'espionner, je serai terrible dans ce rôle là."

Sa main se porta à quelques unes de ses mèches blondes tirant sur le blanc lumineux alors qu'elle lui offrait un regard entendu, avant qu'elle ne se détourne finalement de lui, sans crainte aucune qu'il ne l'attaque par derrière, pour reprendre place sur le canapé et se placer face au thé gentiment préparé par Stuart.

"Merci beaucoup ! De la menthe, c'est parfait." dit-elle au jeune homme en portant ses doigts à la tasse brûlante. "Tu t'es franchement amélioré en matière d'accueil, je ne t'ai jamais connu aussi bon hôte."

Un rictus mutin se dessina sur sa bouche tandis qu'elle y portait la tasse en relevant ses yeux scintillant vers Pitch et qu'elle prenait une gorgée de son breuvage, qui vint embraser légèrement le bout de sa langue en lui arrachant une grimace. Nyx n'éprouvait aucune difficulté, ni le moindre malaise en évoquant des souvenirs communs d'une existence révolue. Même si ces nombreux siècles qu'ils avaient pu passer ensemble, elle bloquée dans le coeur gelé du Croque-Mitaine, ne faisait pas partie des meilleurs moments, elle adorait les histoires quelles qu'elles soient et les leurs plus que tout. Elle les chérissait, les merveilles, les joies et l'euphorie autant que les déceptions, les craintes et les douleurs qui y étaient rattachés, les entretenait en s'en rappelant souvent et en les mettant sur papiers sous formes de croquis pour être certaine de ne jamais oublier.

"C'était un hasard en Irlande."
confirma-t-elle en reposant délicatement sa tasse sur la table. "Vraiment. Je ne te mentirai pas. On a dépassé ce stade depuis longtemps, toi et moi."

Elle n'était pas douée pour ne pas dire la Vérité, dans tous les cas. Son honnêteté et sa transparence faisaient partie de ces nombreux signes distinctifs.

"J'étais aussi étonnée de te voir que tu as pu l'être toi-même en me reconnaissant chez toi ! Mais agréablement. J'ai quitté Storybrooke dès que ça a été possible, j'avais besoin de prendre de la distance, de me retrouver, j'ai énormément voyagé. Je pense que je m'étais perdue un petit peu et te croiser... ça m'a permit de revoir mes priorités." continua-t-elle avec un air songeur, la bouche plissé dans une expression rêveuse. "Oh ! Ne le prends pas mal, je ne dis pas ça parce que je compte te poignarder, du tout, ce n'est plus dans mes projets !"

Elle laissa échapper un rire cristallin, clairement amusée par cette remarque qui pouvait paraître pourtant déplacée, avant de se stopper net en réalisant que son humour était véritablement des plus discutables.

"Pardon." se rattrapa-t-elle immédiatement en replaçant une mèche de ses cheveux derrière son oreille. "Je veux juste dire que je n'ai plus de ressentiments à ton égard. Je t'ai vu là-bas et j'ai... j'ai rencontré la petite."

Cette fois, elle dégageait une pointe d'anxiété. Elle savait à quel point il pouvait être sanguin quand il s'y mettait, malgré son apparence de contrôle froid, son teint pâle et son calme qui pouvait presque être angoissant. Elle préférait mettre les choses au clair au plus vite pour ne pas attiser sa rage en faisant la moindre cachotterie à ce sujet.

"Je ne lui ai rien fais. Je ne compte pas te menacer par son biais. Tu me connais, Pitch, et tu sais très bien que ce n'est pas mon genre."

Elle faisait preuve d'un sérieux inhabituel cette fois, son ton ne laissant place à aucun débat concernant ses intentions. Elle aimait les enfants plus que tout au monde, elle les protégeait, elle les couvait, elle les adulait. Et si Pitch était capable d'aimer l'un de ses petits êtres, lui aussi, alors elle ne pouvait qu'admettre que sa cause n'était pas perdue.

DESIGN ϟ  VOCIVUS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes, dans les moindres recoins de l'espace, dans le moindre rêve où tu t'attardes.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80962-nyx-remember-me-in-dr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80976-the_dreamcatcher#1023114

Pitch K. Black



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Pitch K. Black


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE Generation-Magrathea-1

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 685

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 7 Aoû 2019 - 15:32



❝I didn't miss you at all❞
Pitch & Nyx
"Tant mieux."De toute façon, je savais déjà que l'homme de la lune n'était pas parmi nous, j'avais moi même poser un pied sur la lune il y a quelques années, seul le temple d'Artémis s'y trouvais, j'en avait déjà conclus à l'époque que MiM avait dû rester dans le monde des contes, se retrouvant encore plus seul que d'habitude car tout ses gardiens était ici et Nightlight aussi, ça aurait pu être amusant et une source de moquerie si malheureusement je n'avais pas fait partis de cette ville où tout le monde se trouvait; j'étais condamner à être en compagnie de cette troupe d'imbécile jusqu'à la fin des temps, mais aux moins leur chef n'était plus là, au moins je n'avais plus besoin de me sentir épier par lui à chaque fois que je mettait un pied dehors une fois la nuit tombée, même si à présent je ne sortais plus vraiment pour terroriser qui que ce soit.

"Ce n'est pas comme si je te faisais confiance."De plus, je n'étais pas certain si elle était au courant ou non qu'une trêve avait été établis, probablement pas, même si elle n'avais rien fait contre moi lorsque nous nous étions croiser en Irlande, mais ça ne voulais rien dire, peut être avait-elle attendu que nous soyons tout les deux de retour à Storybrooke pour attaquer sans avoir besoin de se cacher car nous étions entourée de magie et de personnage de contes. "Avec un peu de détermination, on est capable de tout."Je l'observais me tourner le dos alors que mes yeux reprirent une teinte normale, je ne baissais pas ma garde mais je me relaxer quand même un peu, juste un peu, laissant Stuart m'apporter une tasse de thé que j'acceptais avec un signe de la tête en guise de remerciement, il sautilla en direction d'un des fauteuil libre, sans se préoccuper de la tension qui régnait dans la pièce, Orion lui observait le tout en silence, même si de temps en temps, je pouvais l'entendre grogner, je m'avançais dans sa direction pour lui gratouiller la tête.

Je levais les yeux au ciel suite à sa remarque tout buvant une gorgée de thé brûlante, je savais parfaitement à quoi elle faisait allusion: nos années passées ensemble avec elle coincer dans mon cœur et moi dans un coma végétatif parce que je m'en étais pris à l'homme de la lune quand il était enfant, heureusement pour moi, j'avais fini par m'en sortir, même si ma joie n'avais été que de courte durée, au moins je n'était plus en sa compagnie. Je secouais légèrement la tête, c'était des souvenirs que je préférais ne pas ressasser, ça faisait parti du passé à présent, je préférais me concentrer sur l'avenir. "Si tu le dit."Je me décidais de lui accorder le bénéfice du doute, de toute façon je n'avais rien qui pourrait prouver qu'elle avait été présente pour autre chose que du tourisme.

M'éloignant d'Orion après une dernière gratouille, je pris place à mon tour sur un des sièges libre, déposant ma tasse chaude sur l'une des petites assiette qu'avait apporté Stuart sur le plateau, je relevais ensuite la tête pour jeter un regard non amusée en direction de Nightlight quand celle-ci se mis à rigoler de sa propre blague, j'avais moi même un sens de l'humour et je pouvais rigoler de certaine blague, mais il y avait certains sujet sur lesquelles je ne préférais pas plaisanter, même si ça faisait plusieurs années que c'était arriver.

"Oh et bien me voilà rassurer."Disais-je avec un sourire sans humour que je perdit bien vite à la mention de Siobhan, ma mâchoire se contracta."Vraiment ?"J'étais à deux doigts d'aller chercher mon téléphone pour contacter Moira pour savoir si Siobhan était disponible, mais je restais en place, me contentant de fixer la gardienne de l'enfance d'un regard noir."Puis-je savoir alors ce que tu as fait ?"Siobhan était bien la seule et unique enfant qui bénéficiait de ma protection, j'avais fait tout mon possible pour me débarrasser d'elle, mais elle était aussi tenace que les gardiens, je n'était en aucun cas devenue amical en sa présence, mais j'avais perdu un peu de ma dureté, je tolérer sa présence et ses appelle constant au téléphone pour prendre de mes nouvelles, j'avais aussi fait une apparition surprise pour son anniversaire, avant de revenir le lendemain à Storybrooke; je ne savais pas quand je la reverrais mais je préférais la savoir éloigner de moi, comme ça elle ne serait pas mêler au divers problèmes qu'avait cette ville.



© Pando





Nyx L. Hartwin



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Nyx L. Hartwin


I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE 8oe4

╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : The Guardians of Childhood
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nightlight

✓ Métier : Assistante de S.H. & Créatrice de Rêves
☞ Surnom : Le Lampadaire / La Luciole
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1269

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 9 Nov 2019 - 18:45


hello darkness, my old friend
I've come to talk with you again.

 

Evoquer la petite fille l'avait tendu à nouveau, elle l'avait remarqué immédiatement. C'était à vrai dire la réaction qu'elle attendait et l'observa la rassura presque. Après tout, si il n'était pas serein à l'idée qu'elle ait pu rencontrer sa protégée, c'était parce qu'il la considérait comme une potentielle menace. Elle n'allait pas le lui reprocher suite à tous les siècles d'affronts qu'ils avaient traversé l'un contre l'autre, et il y a quelques années elle aurait eu à n'en pas douter le même comportement. Cela dit, si il souhaitait protéger cette jeune enfant, si il s'inquiétait de son bien-être et de sa sécurité... C'était une bonne chose. Une très bonne chose, du point de vue de Nightlight. Il avait un coeur qui battait sous cette carcasse sombre et de l'affection à revendre, malgré les apparences qu'il se donnait et sa nature même. Cette constatation la fit sourire légèrement, tandis qu'elle était consciente de la particularité de cette relation. De ce qu'elle avait découvert en Irlande, après ses observations et ses discussions au sein de l'orphelinat et en compagnie de cette petite, il s'agissait bien de l'unique personne dont Pitch pouvait être "proche". C'était déjà ça aux yeux de la jeune femme. Elle ne s'attendait pas à ce que le Croque Mitaine devienne un bon samaritain prêt à aimer et à se dévouer à tous les petits êtres peuplant la planète, un seul suffisait.

"J'ai fais ce que je fais toujours." lui répondit-elle simplement en haussant les épaules, croisant ses jambes en prenant une nouvelle gorgée de son thé.

Bien évidemment qu'elle trouvait un minimum distrayant la façon dont il la regardait, comme si il était prêt à la recouvrir de ses ombres effrayantes au premier faux pas. Elle se savait innocente et rien de ce qu'elle avait pu faire n'avait représenté un danger, elle aurait été vexée qu'il puisse penser de la sorte, blessée même. La bienveillance était une de ses plus grande et belle qualité, et il ne pouvait le nier.

"Je suis allée rendre visite à ces enfants abandonnés pour leur apporter un peu de l'Amour qu'il leur manque, je les ai distrait, amusé, et je leur ai raconté des histoires." poursuivit-elle tout en posant sa tasse sur la table, et replaçant une mèche de ses cheveux brillants derrière son oreille.

Ses lèvres se plissèrent tandis que ses yeux pétillant se relevaient en direction de Pitch. Une certaine frustration pouvait se lire dans les plis au bord de ses yeux, légère et inoffensive, tandis que sa bouche se pinçait le temps d'une seconde.

"Tu ne lui a pas dépeint une très belle image de moi, d'ailleurs."
ajouta-t-elle avec une fausse mine boudeuse, avant de secouer la tête. "Oh et je le comprends bien sûr ! On a chacun notre propre vision de l'histoire après tout ! Et ce n'est pas parce que je lui ai raconté la mienne qu'elle m'apprécie davantage, elle a eu un véritable coup de coeur pour toi je crois."

Elle n'était pas jalouse, loin de là, chacun de ses mots transpirait de bonté et de compréhension. Elle était déjà tellement heureuse que Siobhan connaisse son existence ! Ce n'était la plupart du temps pas le cas des enfants, qui ne savait des Gardiens que l'histoire contée par le dessin-animé passé sur les grands écrans. C'était assez dommage d'après elle, non pas parce qu'elle recherchait la reconnaissance et qu'elle voulait que son récit soit connu, simplement parce qu'elle estimait leur univers tellement plus vaste et merveilleux que ce qui y était montré... D'un autre côté, cela lui donnait l'occasion de raconter des aventures inédites à tous ces bambins qu'elle avait pu croiser ou qu'elle rencontrait aujourd'hui. Et elle était une très bonne conteuse, même si elle ne s'en vantait pas.

"Ne sois pas si tendu, j'ai juste eu envie de faire sa connaissance." ajouta-t-elle en s'enfonçant davantage dans son siège. "En toute honnêteté, je me demandais ce qu'elle pouvait avoir de particulier pour parvenir à attirer ton attention."

C'était la vérité, elle n'avait pas tout de suite compris, tellement méfiante elle aussi dès qu'un sujet concernait ce maître des Cauchemars. Elle n'allait pas prétendre le contraire.

"J'ai eu peur, en fait. Je ne savais pas quelles étaient tes intentions mais il faut croire que j'ai mûri un petit peu puisqu'au lieu de m'imaginer que tu comptais la blesser sans chercher plus loin, j'ai préféré m'informer et... J'ai été très étonnée de me rendre compte qu'elle t'apprécie vraiment et que tu ne lui as fais aucun mal. C'est même plutôt le contraire."

Et elle avait apprit tellement plus depuis, comme cette relation avec la déesse de la Lune - quelle ironie quand on y pensait - mais elle n'allait pas tout déballer de la sorte. Pitch n'appréciait pas être épié et qu'elle se soit intéressée à sa vie, qu'elle ait ainsi été se lier à la petite Siobhan, il n'allait déjà pas aimer. Alors si en plus elle lui faisait un résumé détaillé de tout ce qu'elle avait entendu ou de tout ce qu'on lui avait raconté sur sa vie à Storybrooke... Elle était curieuse, elle n'y pouvait rien si elle avait eu envie d'en savoir le plus possible avant de lui rendre visite.

"Si je peux me permettre, je pense même que ton absence à ses côtés la rend malheureuse. Je pense même que des vacances à Storybrooke la comblerait... Mais ce n'est que mon avis." poursuivit la jeune femme en balayant cette remarque d'un geste évasif de la main. "Je ne suis pas venue pour te donner des conseils, c'est peut-être mon rôle en général mais je pense que nous n'en sommes pas là dans notre relation."

Elle ponctua sa phrase d'un rire jovial, puisqu'ils n'en étaient après tout qu'aux retrouvailles. Si elle commençait d'ors et déjà à s'imposer comme elle le faisait auprès de ses proches, envers qui elle était bien trop protectrice au point parfois d'en être agaçante, cela n'allait clairement pas arranger leur rapport.

"Je voulais quand même... Et bien que tu saches que je suis là. Pour t'informer et que tu n'en sois pas étonné le jour où tu l'aurai appris par quelqu'un d'autre. Puis pour... prendre un thé de temps en temps ?" tenta-t-elle, indécise, en se pinçant les lèvres à nouveau. "Je veux qu'on reparte sur de bonnes bases. On ne pourra pas oublier ce qui s'est passé entre nous, avant, et je ne veux pas oublier de toute manière. C'est ce qui m'a construit. Et je sais que j'ai changé, que tu as changé aussi, je l'ai vu grâce à cette adorable enfant... Et je ne vais pas t'en féliciter, même si je voulais te faire part de... mon admiration, en quelque sorte."

Elle ne savait pas s'y prendre. Ce n'était pas aisé non plus de complimenter quelqu'un qu'elle avait détesté, exécré et maudit pendant des siècles et des siècles. Elle n'avait en général pas la moindre difficulté mais elle était bien plus à l'aise avec ses amis ou des inconnus même. Elle avait tellement peur qu'il prenne mal n'importe laquelle de ses phrases ! Il ne la mettait pas en confiance non plus, avec son air taciturne et cette aura pleine de vigilance.

"En tout cas je pense qu'on peut... vivre en harmonie. Sans s'ignorer, parce que je n'ai pas changé sur tous les points et que c'est évident que si je te croise dans la rue, je serai obligéééée de venir te saluer. Et je parle toujours trop, aussi, alors je vais m'arrêter là pour l'instant histoire que tu... digères tout ça."

Elle manquait de souffle après avoir prononcé autant de mots en si peu de temps - à un tel point qu'elle en avait perdu le fil elle-même à un moment. Elle récupéra sa tasse pour la porter à ses lèvres, un sourire candide décorant son visage tandis qu'elle brillait toujours autant. C'était peut-être pour ça que le petit chat ne semblait pas la porter dans son coeur, il ne devait pas aimer toute cette lumière qu'elle dégageait. Ou alors il était sur la défensive à l'image de son maître. Un mélange des deux, sans doute.

DESIGN ϟ  VOCIVUS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes, dans les moindres recoins de l'espace, dans le moindre rêve où tu t'attardes.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80962-nyx-remember-me-in-dr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80976-the_dreamcatcher#1023114

Pitch K. Black



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Pitch K. Black


╰☆╮ Avatar : Jude Law

Ѽ Conte(s) : Les cinq légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

✓ Métier : Fossoyeur
I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE Generation-Magrathea-1

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 685

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 22 Déc 2019 - 21:44



❝I didn't miss you at all❞
Pitch & Nyx
J'observais son petit manège avec l'indifférence la plus total, son opinion sur ma façon de raconter notre histoire commune à Siobhan ne m'intéressait pas, par contre savoir que la gamine semblait toujours être de mon côté malgré le faite que Nyx lui est raconté sa version des choses m'amusait grandement, bien sur, je restait de marbre face à cette révélation, même si je sentais le coins de mes lèvres se hausser légèrement, je le cachais bien vite en buvant une autre gorgée de thé, au moins tous les gosses n'était pas forcément déterminé à soutenir ce cliché que tout les gentils devait absolument triompher des méchants et même si ce n'était qu'une seule enfant, qui avait été différente dès le départ; j'avais passé des jours à tenter de la repousser, pour qu'elle arrête de venir m’importuner à chaque fois que l'Orphelinat l'autoriser à sortir après l'école, mais elle s'était montré coriace, revenant à chaque fois, malgré le nombre de fois où j'avais passé mes nerfs sur elle, elle finissait toujours par revenir; ce que je ne comprenais pas, jusqu'au jour où Myra était venu m'expliquer qu'elle subissait bien pire avec les autres orphelines, que tout ce que je pouvais bien lui dire n'était rien comparer au cauchemars qu'elle subissait presque tout les jours.

"On essaie de faire en sorte qu'elle soit protégée, mais on n'est pas assez nombreuse dans le personnel pour que nous puissions toujours intervenir, alors on lui laisse un peu plus de liberté, un peu plus de temps pour s'amuser dehors et il semblerait qu'elle se soit attachée à vous et ne pas vouloir vous lâcher."M'avais expliquer Myra alors que nous étions là aussi autour d'une tasse de thé. Les jours qui avaient suivi cette conversation, j'avais laisser la gamine passer du temps en ma compagnie et bien malgré moi, je m'étais radoucit en sa présence et maintenant, on se contactais deux fois par semaine quand nous avions le temps, elle s'était fait une nouvelle amie récemment, une jeune fille de son âge qui restait à ses côté, les autres pestes avait finit par être adopter, ce qui m'avait fait lever les yeux au ciel quand Myra m'avait appris la nouvelle, j'étais persuader que les gamines avait fait en sorte de se comporter comme des petits ange lors des visites de future parents, alors qu'elles était toute aussi détestable des unes que les autres.

Je pouvais comprendre la méfiance de Nightlight, après tout, je n'étais pas connu pour être l'homme le plus sympathique avec les enfants, j'avais passé plus de temps à les terroriser qu'autre chose, mais depuis que j'étais arrivée à Storybrooke, depuis ma rencontre avec Diane et l'établissement de la trêve avec les gardiens, je ne faisais plus le mal, bien sur, je n'étais pas passer du côté des gentils, faisant soudainement plein de bonne actions, mais je n'avais plus non plus l'envie de pourrir la vie aux reste du monde, je vivais ma vie tranquillement et c'était tout, enfin aussi tranquillement que l'on pouvait la vivre à Storybrooke."Au cas où tu ne le saurais pas encore, une trêve à été établis il y a quelques années entre moi et tes petits camarade, alors oui, je ne lui est fait aucun mal, parce que ce n'est plus dans mes plans, mais aussi, je ne serais pas le premier à briser cette trêve."J'étais déterminé à respecter mon engagement, je ne serais pas le premier à attaquer.

"Storybrooke n'est pas l'endroit idéal pour des vacances."Cette ville était pleine de danger et il était n'étais pas question que Siobhan vienne y mettre les pieds, de plus, elle n'était pas censé savoir que tout ce que je lui avait raconté était réelle, je la connaissait assez pour savoir qu'elle raconterais le tout à n'importe qui et malgré le faite que les adultes auraient plutôt tendance à ignorer ce qu'elle aurait à dire sur une petite ville du Maine qui contenait plein de personnage de contes, nous n'étions jamais trop prudent.

"Et puis-je enfin savoir la raison de ta présence ?"Questionnais-je après avoir bu une autre gorgée de thé, que je manquais d'avaler de travers, elle allait rester définitivement en ville et elle souhaitait que l'on prenne le thé ensemble ? Étais-je tombé dans la quatrième dimension sans m'en rendre compte ? Je jetais un coup d’œil en direction d'Orion qui cligna des yeux en croisant mon regard puis je regardais Stuart qui lui ne semblait pas comprendre ce qui se passait sous ses yeux mais ça ne l’empêchait pas de sourire niaisement. Secouant la tête, je reportais mon attention sur Nyx qui continuait de parler encore et encore, tout ce bavardage ne m'avais pas manqué. Je ne comprenais pas pourquoi elle voulais absolument avoir une place dans ma vie, surtout après tout ce qui s'était passer entre nous, tout les autres gardiens jusqu'ici m'avait éviter comme la peste, mais elle, c'était différent et j'avais bien du mal à saisir le pourquoi.

"Il y a-t-il une raison en particulière qui expliquerait cette envie de forger un lien entre nous ? Car je doit avoué que je ne saisit pas pourquoi tu voudrais que l'on reparte sur de bonne base."Je ne refusais pas sa proposition, pas tout de suite en tout les cas, je voulais d'abord comprendre sa démarche avant de lui fournir une réponse. "J'ai beau avoir légèrement changé, je suis toujours ton plus grand ennemie."Je détournais le regard pour fixer le liquide dans ma tasse, mes sourcils se fronçant, j'étais définitivement confus et j'espérais bientôt y voir plus clair.



© Pando



Nyx L. Hartwin



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Nyx L. Hartwin


I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE 8oe4

╰☆╮ Avatar : Emilia Clarke

Ѽ Conte(s) : The Guardians of Childhood
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nightlight

✓ Métier : Assistante de S.H. & Créatrice de Rêves
☞ Surnom : Le Lampadaire / La Luciole
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1269

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mer 29 Jan 2020 - 16:30


hello darkness, my old friend
I've come to talk with you again.

 

La jeune femme esquissa une moue déçue, alors que le croque mitaine ne paraissait pas très enclin à inviter la petite dont il était pourtant proche à passer quelque temps ici.

"Non, tu ne l'es plus."
murmura-t-elle néanmoins en secouant sa tête de gauche à droite, consciente de l'accord passé entre ses anciens compagnon et le Maître des Cauchemars qu'il avait évoqué plus tôt. "Et si on devait parier, je dirai que le premier à la briser la trève sera probablement Jack." poursuivit-elle avec un léger rire, en se doutant que ça ne partirait pas d'une mauvaise intention mais d'une maladresse et d'un syndrome du Héros extrêmement développé. "Ou alors Santa, si il daigne revenir dans le coin."

Le concernant, ce serait forcément par erreur qu'il ferait n'importe quoi. Le Père Noël était en plus loin de s'améliorer avec les années, c'était même de pire en pire d'après les échos qu'elle avait pu avoir de part ses recherches. Elle ne s'attarda pas à ce sujet cependant, estimant que c'était loin d'intéresser son hôte et que ce n'était de toute manière pas une priorité actuellement. Même si elle souhaitait s'en rapprocher, d'une façon ou d'une autre, elle ne s'imaginait pas parler de choses aussi banales en sa compagnie.

"Je n'oublie pas tout ce qui nous a unit, nos conflits, nos désaccords et nos méthodes, loin d'être identiques. Tout comme je ne pardonnerai pas ce que tu as pu infliger à tant d'enfants dans notre monde en hantant leur nuit."
prit-elle la peine de préciser, d'un ton calme et pondéré, avec cette étincelle habituelle dans son regard. "Seulement, je ne vais pas te condamner pour des actes passés, dont tu as toi-même, je le pense, à présent conscience de la gravité."

Elle s'était redressée sur le fauteuil, observant du coin de l'oeil le petit chat qui la jugeait toujours dans son coin. Se trouver dans cette maison où elle était loin d'être la bienvenue aurait pu la gêner, la mettre mal à l'aise, l'agacer, et pourtant Nyx restait la même, si ce n'est qu'elle faisait preuve de plus de retenue par simple respect, sa nature amicale n'en étant pas amoindrie pour autant.

"Peut-être que l'on ne s'entendra pas et ce malgré nos efforts respectifs, après des siècles à se haïr je me doute que ce ne sera pas aisé et que nous aurons encore beaucoup de hauts et de bas."
estima-t-elle avec un sourire en coin au bout de ses lèvres. "Mais notre monde est inaccessible et plus rien ne sera jamais comme avant alors... Je ne sais pas, j'avais envie que tu saches que tu n'étais plus un paria pour moi ?"

Elle haussa un sourcil, incertaine de la manière de présenter les choses. Elle avait rencontré tant de personnalités différentes pendant ces voyages hors de Storybrooke, en tant qu'humaine, et elle se rappelait encore de cette vie solitaire qu'elle avait mené pendant la malédiction, sans personne pour l'aider et rien à quoi se raccrocher.

"Je pense que tu as bien assez souffert et que tu ne mérites pas d'être rejeté." finit par conclure la luciole dans un haussement évasif des épaules, sa bouche dessinée en un sourire courtois. "Et que tu devrais arrêter de te mettre toi-même des barrières, aussi. Comme tu le fais actuellement avec ce petit air fermé et ce regard."

Sa voix avait des intonations rieuses tandis qu'elle le désignait d'un geste vague de la main, dévoilant ses dents sans masquer le moins du monde sa gaieté. Il avait toujours eu cette image, cette façade inaccessible qui en faisait fuir plus d'un. Bien que la petite Siobhan ne s'était pas arrêtée à cette apparence, et c'était certainement la plus sage d'entre toutes pour avoir perçu quelque chose au-delà de l'attitude austère de Pitch.

"Le monde n'est pas sûr, tu le sais, ça ?"
l'interrogea-t-elle distraitement. "Je pense que l'endroit importe peu. Ici ou ailleurs, des dangers guettent continuellement et c'est mon... notre rôle, de protéger ces petits êtres. Enfin, pour toi, je dirais que c'est le tien concernant cet enfant qui t'apprécie tant."

Evidemment qu'elle faisait des tonnes d'allusion et voulait qu'il l'écoute un tant soit peu, elle trouvait tellement dommage qu'il se cherche des excuses pour garder cet enfant loin d'eux ! Elle avait l'esprit ouvert, adorait l'histoire de Black et des Gardiens, et était... terriblement seule.

"Ce que j'essaye de dire, c'est que Storybrooke n'est pas pire qu'un Orphelinat, loin de là. Et qu'ici, tu serai là, à ses côtés. Elle n'attend certainement que ça. Et tu pourrai même compter également sur moi pour la protéger." poursuivit-elle en baissant les yeux vers ses mains, se rendant compte que proposer ainsi son soutien ne serait pas forcément bien reçu par le croque-mitaine. "Tout du moins... ça ne me dérangerait pas sauf si tu t'y oppose, bien sûr, même si je ne peux pas non plus aller contre ma nature."

Elle se racla légèrement la gorge, relevant la tête en observant la pièce peu discrètement pour ne pas lui faire face directement.

"Le thé était très bon, en tout cas. Je ne manquerai pas de passer en prendre un autre, un autre jour... si tu le veux bien."

Est-ce qu'elle s'imposait dans sa vie ? A peine. Un tout petit peu. Si subtilement. Elle avait fait le premier pas et n'avait ni été mise à la porte, ni n'avait-elle été attaqué, c'était donc un très bon nouveau départ pour eux deux. Elle ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin.

DESIGN ϟ  VOCIVUS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes, dans les moindres recoins de l'espace, dans le moindre rêve où tu t'attardes.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80962-nyx-remember-me-in-dr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80976-the_dreamcatcher#1023114

Contenu sponsorisé








I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

I didn't miss you at all ► LAMPADAIRE





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations