YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Banquier vous dites ? ✮ Eby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lucy Wright


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : Jessica Chastain

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucile MacBernik

✓ Métier : Avocate ✗ Dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
Banquier vous dites ? ✮ Eby Tumblr_ozlywfW9211vv5ly8o6_400

☞ Surnom : Gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1958

Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Mer 19 Juin 2019 - 10:44

If you think a princess can do what I did, you’re incorrect. I’m getting it, you don’t think much of me, but what if every single one of your ill-informed unsophisticated opinions about me were wrong? (@mollybloom // beerus)
Banquier vous dites ?
☆ Lucy & Ebenezer ☆

L’horloge murale indiquait 22h45, la partie jouait depuis plus de quatre heures maintenant et tout fonctionnait plutôt bien. J’avais plusieurs millions qui circulait sur la table. Baby D. prenait le pourcentage que je lui indiquais sur la somme totale, me permettant ainsi d’assurer mes arrières. Je restais là, adossée contre le mur, un verre de champagne à la main, le regard rivé sur les différents joueurs. J’avais pris des trucs pour rester éveillée, j’étais de plus en plus fatiguée mais quand les parties étaient aussi longues, il fallait que je reste éveillée alors c’était la seule solution. Seules les filles étaient au courant de ça, personne d’autre ne le savait.

Je savais que j’étais dans l’illégalité totale mais je suis avocate alors je savais bien comment assurer mes arrières, je gérais tout correctement, enfin c’est en tout cas, ce que je croyais jusqu’à cet instant précis où est entrée dans mon penthouse, un nouveau joueur, qui m’était totalement inconnu, je le savais juste banquier mais j’ignorais qu’il était le mien, celui qui s’occupait de mes finances. Il voulait jouer. Il déposa la somme de la cave qui montait à cent milles dollars et ainsi, il pouvait entrer dans la partie suivante.

Entrant son nom dans le tableau, je ne compris pas encore dans quelle merde je me mettais. Alors qu’il attendait, je souris au nouvel arrivant « vous voulez boire quelque chose ? » demandais-je finalement.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'océan rappelle toujours son pirate
LE PASSÉ REVIENT TOUJOURS. L'ÂME DU PIRATE JAMAIS NE MEURT. MAIS NOUS, UNE FAMILLE ? ⊹ CODE BY LIZZOU







Ebenezer B. McDuck


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Ebenezer B. McDuck


╰☆╮ Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

Ѽ Conte(s) : Intrigue Toon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

✓ Métier : Banquier, Homme d'affaires, Chasseur de trésor
Banquier vous dites ? ✮ Eby FnBf6YH

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 515

Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 21 Juin 2019 - 20:23


Il n'y a pas de fumée sans feu !
Je te prendrais la main dans le cas, pirate !

S’il est une chose à laquelle je tenais plus que tout dans cette ville c’était ma chère petite banque. Vaisseau amiral de toutes mes activités économiques, elle était la source même de mes richesses cumulées dans la ville de Storybrooke. C’était grâce à elle que je commençais à me faire une petite réputation dans cette cité ainsi que dans le reste des Etats-Unis. Il fallait donc qu’elle soit impeccable et que chacun de mes clients soient irréprochables. Très souvent, ils faisaient l’objet d’une étude approfondie avant même que leur compte soient ouverts. Une bande d’experts étaient spécialement formés pour cela et je m’en remettais également et secrètement à ma gouvernante. Ayant été agent secrète avant d’entrer à mon service, elle savait mieux que personne détecter le grain de sable qui risquait de menacer tout le mécanisme. Bien sûr, n’étant pas à irresponsable, je n’utilisais ces compétences que dans les cas qui me semblaient réellement inquiétants. Cela ne s’était produit qu’une ou deux fois depuis l’ouverture de mon établissement mais cette fois-ci l’affaire semblait être trop corsée pour que je me prive de ses remarquables talents de limier.

Assis à mon bureau les jambes croisées, mordant mon pouce de manière nerveuse, j’attendais son verdict implacable. Finissant par poser le dossier sur mon bureau, elle soupira légèrement.

« Vous avez raison, cette rentrée d’argent ne me fit rien qui vaille. Cette cliente cache forcément quelque chose de louche ! »

Reprenant le dossier entre mes mains, je feuilletais lentement les pages de ce dernier tout en faisant attention aux informations les plus importantes. Lucy Wright, avocate, cliente depuis la période de malédiction… ses rentrées d’argent ordinaire à cette période avaient augmenté de manière drastique depuis que le temps avait repris son cours normal.

« Je vous remercier, Mamie Baba ! C’est bien ce que je pensais ! D’après les informations que l’on m’a transmis, elle tiendrait un tripot de jeu clandestin en ville »

« Qu’allez-vous faire de son cas, monsieur ? »

« Je compte bien découvrir si ces rumeurs sont correctes. Si elle tient tant à garder son secret je suppose qu’un entretien à la banque ne servirait à rien. Il faut la confondre sur le terrain. »


A ces mots, je me levais de ma place et me dirigeais vers la commode du salon. J’ouvrais alors un tiroir et cherchais une grosse paire de lunette opaques. Elle complèterait à merveilles ma chevelure teinte en brun foncé pour cette occasion spéciale. Puis me tournant vers ma gouvernante, je lui lançais un sac à main qui y traînait qu’elle rattrapa avec une facilité déconcertante.

« Prête à retourner sur le terrain, agent 22 ? »

« Je vous remercie de l’invitation, monsieur, mais je me dois de décliner. Si jamais cela tourne mal qui veillerait sur Webbigail ? »

Bien évidemment, j’étais tellement excité à l’idée de vivre une belle aventure que j’en oubliais presque que ma gouvernante devait rester à la maison et en vie pour s’occuper de sa petite-fille.

« Bien sûr, je comprends votre point de vue. Dans ce cas je m’y rendrais seul ! »

« Et si les choses tournent mal… »

« Je ferais appel à vous, je vous le promets ! »

La conversation finirait donc là et je sortir, armé de ma canne qui m’avait été bien utile pour me sortir de bien des déboires passés ainsi que de micro-espions dissimulés dans mes boutons de manchettes. Si je devais obtenir des confessions, autant le faire avec classe.

D’un pas assuré, je me rendais à l’adresse que l’un de mes experts qui l’avait suivie depuis le tribunal. Elle semblait s’y rendre chaque soir avec insistance et selon certains dires. Il n’y a pas de fumée sans feu dit-on ? C’était donc de là que le brasier devait provenir… un brasier qui risquait bien de terminer en bucher en cette belle soirée d’été. J’avais préparé le terrain en amont et était donc prêt à faire face à tous les scénarii possibles.

Le simple fait de pénétrer dans cet endroit fut un véritable cauchemar pour moi. Jamais je n’avais imaginé cela et au vu des millions qui s’échangeait sur la table les personnes présentes étaient véritablement de gros joueurs. La simple vision de tout cet argent me donnait véritablement un haut le cœur. Comment des personnes pouvaient-elles être folles au point de confier une chose si précieuse que des billets vers au simple fruit du hasard ? Mais tout cela n’était rien en comparaison de l’énergumène qui m’extirpa sans vergogne 100'000 dollars pour une mise de départ. Savait-il seulement combien d’entreprises j’aurais pu acheter avec une somme pareille ? Espérons que cette opération en valait vraiment la peine.

Faisant grise mine, je finis par découvrir la rouquine que je recherchais. Masquant mon ressentiment envers ce lieu, je m’approchais d’elle l’air avenant. Elle me proposa alors de boire quelque chose et un sourire amical apparut sur mes lèvres.

« Oooh oui quelque chose de bien fort s’il vous plait ! Un whisky pur malte ferait bien mon affaire ! »

Etant donné la montagne d’argent qui circulait j’aurais sans doute pu demander quelque chose de plus classe ainsi qu’une belle assiette de caviar mais je m’y renonçais. Après tout, c’était de l’argent en moins qui rentrerait dans ma banque. Même si je ne désirais en aucun cas que de l’argent aussi sal puisse salir ma réputation.

« En fait je ne me suis pas encore présenté, Archibald Glomgold. » avais-je lancé bien heureux de pouvoir salir la réputation de mon éternel rival « Et vous, comment vous appelez-vous ? »

Puis, me rendant compte que ma main tremblait quelque peu, j’affichais un petit sourire attristé.

« Je vous prie de me pardonner si je semble aussi nerveux. Il y a si longtemps que je n’ai plus joué au poker. Et pourtant je me livrais à de telles partie dans notre monde originelle. Avez-vous déjà entendu parler du Trèfle à quatre feuilles ? C’était un établissement irlandais tellement inoubliable. Je suis heureux de retrouver cette ambiance si particulière des tables de jeux. Est-ce vous que je dois remercier pour ceci ? »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           

Lucy Wright


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : Jessica Chastain

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucile MacBernik

✓ Métier : Avocate ✗ Dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
Banquier vous dites ? ✮ Eby Tumblr_ozlywfW9211vv5ly8o6_400

☞ Surnom : Gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1958

Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Dim 23 Juin 2019 - 20:47

If you think a princess can do what I did, you’re incorrect. I’m getting it, you don’t think much of me, but what if every single one of your ill-informed unsophisticated opinions about me were wrong? (@mollybloom // beerus)
Banquier vous dites ?
☆ Lucy & Ebenezer ☆

Mes talons claquant sur le sol, je me dirige vers le bar pour faire servir un verre à notre nouvel invité. Si seulement, je savais qui il est vraiment. Si seulement, je savait que j’allais me mettre dans la « merde » concrètement. Passant une mèche rousse derrière mon oreille, je pose mon regard sur le nouveau joueur avant de lui tendre son verre « Enchantée de vous rencontrer Monsieur Glomgold. » énonçais-je avant qu’il ne prenne son verre et que je ne boive pour ma peine une gorgée de mon verre de champagne. Perchée sur mes talons d’une bonne dizaine de centimètres, je ne quitte pas le nouveau venu des yeux. Je l’avais déjà vu en ville, ça c’était plus que certain mais je n’arrivais pas à savoir s’il était sincère ou non. Après tout, ici, certains peuvent bien mentir. Bon, je vérifie toujours les origines de mes clients, leurs casiers judiciaires entre autre. Mais pour le coup, étant à moitié droguée pour rester éveillée, je ne fis plus attention à mes soupçons que ça.

« Je m’appelle Lucy Wright. » dis-je avec un sourire « mais vous pouvez m’appeler Lucy. » dis-je finalement. J’écoutais attentivement ce qu’il m’énonçait.Il avait donc peur de jouer ? Un léger sourire naquit sur mes lèvres mais là, d’où je viens, je ne pouvais pas avoir entendu parler de ce lieu étant donné qu’avant la malédiction, je n’étais qu’une épouse pirate sans réel avenir avant d’arriver dans la forêt enchantée « Eh bien, là d’où je viens, enfin avant la malédiction, je ne connaissais pas grand chose en dehors des rives de mon île et puis, il était sans doute trop tard quand je suis arrivée dans la Forêt Enchantée. » expliquais-je « mais ça devait être envié si vous en parlez avec autant de plaisir. » dis-je finalement. Terminant mon verre, je m’en fis resservir un avant de poser mon regard sur l’homme aux cheveux grisonnant « Exact. Je suis la tenancière de ce lieu que vous appréciez déjà. » énonçais-je avec un nouveau sourire « oh bien sûr, je surveille les parties et je m’occupe des caves mais je ne joue pas. Je n’ai jamais apprécié jouer. » dis-je avec un sourire « J’adore le Poker, c’est un jeu de stratégie. » terminais-je.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'océan rappelle toujours son pirate
LE PASSÉ REVIENT TOUJOURS. L'ÂME DU PIRATE JAMAIS NE MEURT. MAIS NOUS, UNE FAMILLE ? ⊹ CODE BY LIZZOU







Ebenezer B. McDuck


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Ebenezer B. McDuck


╰☆╮ Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

Ѽ Conte(s) : Intrigue Toon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

✓ Métier : Banquier, Homme d'affaires, Chasseur de trésor
Banquier vous dites ? ✮ Eby FnBf6YH

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 515

Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 24 Juil 2019 - 18:24


Il n'y a pas de fumée sans feu !
Je te prendrais la main dans le cas, pirate !

Je m’étais discrètement incrusté dans les lieux, sans éveiller les soupçons de personne ! J’espérais ainsi prendre la jeune Lucy Wright entre mes filets. L’idée de démasquer un escroc professionnel me grisais mais je tâchais de ne rien faire paraître. D’ailleurs, je m’aperçus bien vite qu’elle ne serait pas la seule à devoir un jour me rendre des comptes car parmi les clients se trouvaient deux autres personnes qui avaient empruntés de l’argent chez nous. A croire que le jeu faisait partie des plaisirs coupables des habitants de cette ville. Je prendrais également du temps pour analyser leur dossier une fois que je retournerais à la banque. Mais je n’en ferais pas une priorité, après tout le gros poisson se trouvait juste devant moi et il aurait très malpoli de ma part de ne pas prendre soin de la dame en premier !

Elle m’avait donc servi ma boisson que je buvais à petites gorgées. Je me devais de garder les idées claires car une parole maladroite ou un geste déplacé aurait m’attirer bien des ennuis. Ce n’est pas que je craignais une bonne vieille bagarre. Encore aujourd’hui j’étais aussi fort et malin que je l’étais à mes 30 ans. Cependant, je me doutais bien que les gardiens de cette entre de débauche ne me ferait pas de cadeaux et pourrait m’attirer bien des ennuis. Cependant, champion de la manipulation toute catégorie, je jouais à la perfection le rôle de Glomgold et poursuivais cette passionnante discussion avec la rouquine.

« Je suis enchanté de faire votre connaissance, chère Lucy ! Et puisque vous me permettez de vous appeler par votre prénom, je serais Archibald ou Archie pour vous ! »


Allait-elle organiser des recherches sur mon compte ? C’était bien possible mais si tel était le cas, elle tomberait immédiatement sur l’identité de mon plus grand rival et l’idée que je puisse lui attirer des ennuis ne faisait que rendre ma supercherie que plus amusante encore !

« Il est si dommage que vous n’ayez pas quitter les rives de votre île ! N’avez-vous donc jamais eu l’occasion de voyager auparavant ? De risquer l’aventure ? »

Je lui laissais prendre le temps de la réponse. Après tout, connaître ses ennemis est aussi capital que d’oser les affronter. C’est ainsi que l’on remporte les plus belles victoires !

« Quoiqu’il en soit, j’imagine que vous ne devez profiter que d’avantage que cette vie que vous avez actuellement. Organisez-vous donc ce genre de parties tous les soirs ? »

Je souris à l’évocation du jeu de poker. C’était un jeu de stratégie certes, aussi intéressant et risqué que celui que nous livrions actuellement… sauf que de cela, elle n’en avait aucunement conscience ! Je laissais alors un rictus amusé apparaître sur mes lèvres.

« Vous aimez le poker mais n’y jouer pas ? N’est-ce pas un peu dommage de ne pas prendre de risques lorsque l’on est une femme à poigne telle que vous ? »

Puis, buvant encore une gorgée de whisky, je finis par me convaincre que ces allégations auraient tout aussi bien pu être portée à mon propos. Mon instinct de défi reprit alors le dessus !

« Est-ce que vous seriez prête à faire une petite entorse au règlement et venir disputer une petite partie en ma compagnie ? Je suis sûr que j’aurais beaucoup à apprendre de vous et ainsi vous pourrez satisfaire le manque de votre subconscient ! »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           

Lucy Wright


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : Jessica Chastain

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucile MacBernik

✓ Métier : Avocate ✗ Dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
Banquier vous dites ? ✮ Eby Tumblr_ozlywfW9211vv5ly8o6_400

☞ Surnom : Gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1958

Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Jeu 1 Aoû 2019 - 13:42



banquier vous dites ?

ebenezer et lucy

◊ ◊ ◊

Ma pauvre Lucy, si seulement tu savais où tu mets les pieds. Il était clair que j’allais très rapidement m’en mordre les doigts et pourtant, je me sentais plutôt bien en sa compagnie. Etrange quand on sait qu’il allait me porter préjudice dans peu de temps. Peu de personnes étaient informées de mes parties de poker. Je prenais un gros pourcentage sur les recettes et j’avais mis très vite, même un peu trop vite les pieds dans l’illégalité mais j’adorais ça parce que j’avais aussi un pied dans la légalité de part mon job d’avocate. Rusée et maligne, voilà deux de mes principaux traits de caractère. Et il allait vite comprendre qu’on ne me fait pas tourner la tête si vite qu’il ne l’imagine.

« Eh bien enchantée Archie. » énonçais-je avec un sourire alors que je faisais un signe de la main à Boppie. Elle allait rechercher son identité sur le net parce que je ne me laissais clairement pas avoir sans un minimum d’informations.

Ramenant mon regard sur mon invité du jour, je lui souris une nouvelle fois. Il se pensait malin n’est-ce-pas ? Je le demeurais tout autant. N’es-pas pirate qui veut, croyez moi. Nous en vînmes finalement à parler de l’impact du poker dans notre monde d’origine bien que pour ma part, je n’ai jamais quitté les rives de l’Ile de la Tortue et que je suis sans doute arrivée bien trop tard dans la forêt enchantée pour voir ça de mes propres yeux. Je bois une gorgée de champagne avant de lever le regard vers Archie.

« Hélas non. J’en ai bien sûr eu la possibilité une fois, j’aurais pu vivre la grande aventure avec l’homme que j’aimais mais je suis restée sur cette île parce que j’y étais engagée auprès de mon futur mari et pourtant, il est clair que je voulais voir le monde. Puis, un jour, nous avons quitté l’île et nous sommes arrivés dans la Forêt Enchantée… »
énonçais-je.

Un léger sourire naquit sur mes lèvres.

« Oui, je profite de cette nouvelle vie que la malédiction m’a offerte. » énonçais-je avec un grand sourire « tous les mardis soirs et tous les jeudi soirs et parfois le week end. »

Joue la maligne Lucy, rusée. Je vins à lui expliquer que j’étais la tenancière des parties mais que je ne jouais pas, je n’avais jamais véritablement apprécié jouer au poker et pourtant, je demeurais l’une des meilleures joueuses parce que je connaissais tous les secrets du poker. Passant machinalement ma langue sur mes dents du haut, je reprends finalement la parole.

« Vous avez sans doute raison mais disons que…je trouve plus judicieux de garder un oeil sur mes joueurs. Après tout, j’ai plusieurs millions qui changent de main tous les quart d’heures. » énonçais-je.

J’allais d’erreurs en erreurs actuellement mais le pire, c’est que j’allais accepter de jouer contre lui. Je pose mon verre de champagne terminé sur un plateau avant de poser mon regard sur Archie.

« Hum… Pourquoi pas après tout. Mais je vous préviens, vous risquez de vous mordre les doigts. » énonçais-je avec un sourire alors que l’on s’installait à une table et que tout le monde se mettait autour de nous. Tous les joueurs voulaient voir la partie. Après tout, la tenancière de leur maison de jeu préférée qui jouait à son tour. Ils voulaient tous voir ça.

(c) oxymort


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'océan rappelle toujours son pirate
LE PASSÉ REVIENT TOUJOURS. L'ÂME DU PIRATE JAMAIS NE MEURT. MAIS NOUS, UNE FAMILLE ? ⊹ CODE BY LIZZOU







Ebenezer B. McDuck


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Ebenezer B. McDuck


╰☆╮ Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

Ѽ Conte(s) : Intrigue Toon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

✓ Métier : Banquier, Homme d'affaires, Chasseur de trésor
Banquier vous dites ? ✮ Eby FnBf6YH

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 515

Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 14 Sep 2019 - 22:14


Il n'y a pas de fumée sans feu !
Je te prendrais la main dans le cas, pirate !

J’étais un peu désolé pour elle en sachant la vie difficile qu’elle avait dû mener sur son île d’origine. Il est vrai que beaucoup de ces sociétés étaient encore archaïques et se basait trop souvent sur le principe du mari au travail et de la femme à la maison ! Cependant, il y avait quelques exceptions comme ma très chère Goldie qui était parvenue à se construire une vie de rêve et bien loin de l’influence que les hommes auraient pu avoir sur elle ! D’ailleurs, ce tripot clandestin me faisait beaucoup penser à elle. Ce n’était sûrement pas pour rien que je m’étais résolu à livrer cette bataille autour d’un véritable bras de faire. N’en avais-je pas mener un contre la fameuse Etoile du Klondkie lorsqu’elle m’avait menacée de me voler ma concession ? Certes aujourd’hui ce n’était pas le même cas de figure. C’était moi qui tentais de voler son gagne-pain à une cliente très maligne et débrouillarde. Sauf que contrairement à moi, elle l’avait acquis d’une manière véritablement malhonnête ! J’étais prêt à tout pour lui en faire payer le prix. Revenant sur ses premiers propos, je lui adressais un sourire à la fois compatissant et complice.

« La position de la femme est bien souvent délicate dans notre société ! Et je vous avouerais que j’ai toujours pensé que le mariage a une fâcheuse tendance à nous asservir. Ce n’est pas pour rien si j’ai toujours refusé de m’y soumettre ! Mais aujourd’hui vous n’avez plus ce genre de problèmes, n’est-ce pas ? Vous semblez être une femme d’affaire accomplie… même si beaucoup de genre auraient tendance à critiquer votre manière de vous être enrichie ! »

Des millions avait-elle dit ? Cela ne m’étonnait nullement… cela ne servait en fait qu’à confirmer ce que les comptes me disaient. Son revenu était-il encore justifié par un autre apport ? Je l’ignorais mais j’avais toutes les cartes en main pour mettre à jour celui-ci, c’était déjà bien satisfaisant pour une première descente ! La rouquine finit par craquer et accepta cependant mon petit défi. Voilà qui ne rendraient les choses que plus palpitantes encore ! Je me sentais prêt à me livrer dans la bataille. Tout en m’asseyant à la table où nous ne nous trouvions que tous les deux, je ne prêtais pas même attention aux curieux qui s’étaient amassé autour de nous. A vrai dire, je n’étais envahi que pas l’excitation du moment et je me sentais prêt à avancer mes pions dans cette guerre qui ne pouvait se solder que par une victoire écrasante de ma part !

« Vous êtes prête ? », demandais-je en ne pouvant dissimuler ma joie « D’ailleurs avant que nous commencions, je souhaiterais savoir ! Quelle somme seriez-vous prête à miser dans une partie livrer contre moi ? Quelle mise de départ semble pour vous acceptable ? »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           

Lucy Wright


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : Jessica Chastain

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucile MacBernik

✓ Métier : Avocate ✗ Dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
Banquier vous dites ? ✮ Eby Tumblr_ozlywfW9211vv5ly8o6_400

☞ Surnom : Gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1958

Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Lun 23 Sep 2019 - 19:00



banquier vous dites ?

ebenezer et lucy

◊ ◊ ◊

Oh si seulement je savais dans quelle merde j’étais en train de mettre les pieds. Et les deux qui plus est. Terminant mon verre, j’écoutais avec attention ce que m’énonçait mon invité. J’étais d’accord avec lui, enfin plus ou moins. Après tout, je demeurais veuve depuis bien longtemps maintenant, me complaisant aux parties de jambes en l’air avec le père de ma fille aînée parce que oui j’avais eu une fille avec Jack Sparrow. Mais ça, c’est une autre histoire.

« Je suis veuve depuis plus de trente ans, disons que je prends ce que le seigneur a la gentillesse de m’offrir et puis, je me moque bien de ce que les gens peuvent penser. Je suis intelligente, et le poker est un jeu intriguant. J’ai simplement monté une affaire de plusieurs millions de dollars en partie grâce, voir presque en quasi totalité à mon intelligence. Je suis riche maintenant, c’est le plus important non ? Et je ne suis plus au service de personne. » ajoutais-je.

Oui peut être que ça faisait un peu pêteuse, c’était fort probable même mais je m’en moquais parce que c’était la stricte vérité. Il voulait à présent jouer une partie de poker contre moi. Grand bien lui fasse mais j’espérais sincèrement qu’il accepterait d’être dépouillé. Même si je joue rarement, on ne m’appelle pas la Princesse du Poker pour rien. Une fois installés à la table, tout le monde se met en place, la croupière également. Je lui fais un sourire. B. Était fille de magistrat et très douée de ses mains en plus d’avoir été gâtée par la vie.

« Toujours prête très cher. » lui dis-je avec un sourire avant de reprendre « 250000$, ça vous convient ? » dis-je avec un sourire devant les exclamations de certains et les sourires d’autres, tandis que je le regardais, un sourire victorieux sur les lèvres.

(c) oxymort


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


L'océan rappelle toujours son pirate
LE PASSÉ REVIENT TOUJOURS. L'ÂME DU PIRATE JAMAIS NE MEURT. MAIS NOUS, UNE FAMILLE ? ⊹ CODE BY LIZZOU







Contenu sponsorisé







Banquier vous dites ? ✮ Eby _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Banquier vous dites ? ✮ Eby





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations