LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Meredith P. Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Meredith P. Newton


╰☆╮ Avatar : Emily Blunt

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mary Poppins

✓ Métier : Conservatrice adjointe du Musée
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 ZiyIy4g

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1902

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Sam 20 Juil 2019 - 11:37


La mélodie de la Lune
meredith & les autres

Je vais pas tout vous résumer, il suffit de lire les post précédents pour comprendre où je veux en venir. Nous étions à présent séparer en deux groupes, un pour lutter contre Lullaby et l’autre comme Delmachinchose. Leo venait de détruire le livre de Lullaby duquel était finalement ressorti deux cristaux, un blanc et un noir. Le démon semble finalement véritablement affaibli mais toujours vivant. Je pose mon regard sur Dellora puis sur Lullaby, à nouveau sur Dellora et puis à nouveau sur Lullaby avant de reprendre la parole « Et si les cristaux étaient utiles pour nous permettre de récupérer ce fichu livre et de détruire cet abruti au passage ? » Je m’approche de Léo et lui demande de me donner les pierres, il accepte. Je lui souris et pose mon regard sur Lullaby « mes lacrymas…elles sont à moi…donnez les moi… »

Je lève les yeux au ciel.

« Là, je commence sérieusement à en avoir plus que marre. » je n’en pouvais plus d’être bien élevée. Je pose mon sac sur le sol, l’ouvre et en sors un arc et des flèches. Bandant l’arc, je vise Lullaby avant de tirer plusieurs flèches à une vitesse folle « j’ai peut être perdue une partie de mes pouvoirs mais je commence à en avoir ras les parapluies de me faire malmener par des démons de seconde zone ! » Il reçoit les flèches mais ça ne semble pas l’arrêter. Il continue à ramper et tend Le Bras en avant « Donnez moi, mes lacrimas… » Je pose mon regard sur les cristaux et regarde finalement le démon dans les yeux « tu les veux ? » je tente de les rapprocher l’un de l’autre, pour voir si ça avait une raisonnante quelconque.

Cela ne produit aucun effet mais Lullaby s’approche dangereusement. Plus il s’approche, plus les cristaux brillent « Donne les moi…Mon coeur…Ma magie… » je pose à nouveau mon regard sur les cristaux « Oh c’est comme ça que ça marche alors ? Tu n’es rien sans ta magie n’est-ce-pas ? » « Tu n’as pas le droit…Donne les moi…. » il essaie de m’agripper mais ses mouvements sont lents et manquent de force. Je commence à m’énerver « Et toi ? Que crois-tu avoir le droit de faire ? Penses-tu réellement que tu remettras la main là-dessus ? Pour sauver notre monde, j’ai sacrifié une partie de mes pouvoirs qui me reviendra, je le sais. Mais la chose que tu dois savoir, c’est que Mary Poppins ne cède jamais face à un démon, encore moins un démon qui menace son monde. Tu vois, tu m’impressionnais avant mais maintenant, ta magie étant réunie entre mes mains, tu n’est plus grand chose. » « Je vais…te tuer… » les cristaux brillent un peu plus lorsqu’il s’approche.

Il réussit même à se lever. Près des lacrimas, il semble reprendre des forces. Je lève le regard vers le démon avant de le porter sur les cristaux « et ça fait quoi si on détruit ta précieuse magie ? » je me recule un peu. Il fait un pas tremblant vers moi et essaie de me frapper mais ses mouvements sont encore trop incertains « tu n’oserais pas… » « Tu doutes de moi ? » je regarde les deux pierres avant de prendre mon parapluie « peut être qu’il n’a plus le don de la parole pour l’instant mais son bec m’est encore très utile. » je lève mon parapluie, prête à frapper ses précieuses pierres. Lullaby tombe à genou et commence à implorer « Non non non…ne fais pas ça…je t’en supplie… » je passe plusieurs minutes, mon parapluie levé, prête à briser les pierres « je n’ai pas fais tout ça pour rien. Et si c’est le seul moyen pour que notre monde soit protégé de toi, alors je le ferais. » « Non non…c’est promis…je n’attaquerais plus ton monde…plus jamais… » « Je sais que tu mens ! » j’abaisse mon parapluie au même moment et brise la pierre noire.

Elle se fissure et aussitôt Lullaby s’écroule au sol. La pierre fini par éclater en petites particules de lumière. Lullaby éclate en un millier de particules de lumière à son tour. j’approche mon parapluie de mon visage « promis, je te revaudrais ça. » mon regard va sur les autres « enfin bref… » je possédais toujours la pierre blanche.
(c) princessecapricieuse

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I know it now
i'm not perfect, i'm just human.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_

Ebenezer B. McDuck


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Ebenezer B. McDuck


╰☆╮ Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

Ѽ Conte(s) : Intrigue Toon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

✓ Métier : Banquier, Homme d'affaires, Chasseur de trésor
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 FnBf6YH

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 515

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 21 Juil 2019 - 20:10


La vie n'est qu'un jeu de hasard !
Et parfois elle vous plaque au sol...

Depuis que nous nous étions retrouvés face aux démons, je n’avais pas pu agir ! Il était peut-être temps que je me remette au travail !

Repensant à ce qui venait de se passer, je saisis la pierre qui nous restais et me dirigeais vers les deux combattants de Déliora.

"Est-ce que tu pense qu'on pourrait se servir de ceci ?"
, demandais-je alors au glaçon

'C'est la lacrima de magie de Lullaby. Ça contient tous ses pouvoirs. Je ne sais pas comment utiliser ça, par contre.''


"Mmmh Miss newton est parvenue a détruire Lullaby en détruisant la pierre... peut-être que dans ce cas ce sera la même chose ?"

Sortant l’épée dissimulée à l’intérieur de mon épée, je la levais au-dessus de la pierre bien résolu à la détruire elle aussi !

"De toutes manières, nous devons tout essayer !"

Je frappais alors de toutes mes forces. Mais contrairement à mes espérances, il ne se passa rien ! La pierre se fissura et finit par éclater en particule de lumière.

De rage, j’envoyais ma canne sur le sol, si déçu que mon idée n’ait pas marché. Je me sentais tellement démuni face à cette situation et je détestais ça !

"Tout ces efforts en vain... c'est vraiment navrant !", lançais-je à River avant de réfléchir quelques instants "Et si vous essayez de le brûler ou de lui trancher la tête ?"

''Peu importe ce qu'on fait, ses plaies se referment trop vite. », soupira le jeune homme « Edan l'a brûlé. C'est ce qui lui a troué le ventre, mais ça s'est refermé. Et j'ai bien essayé de creuser sa chair avec mes sabres de glace, mais c'est la même chose. Il guéri plus vite qu'on ne le blesse...''.

"Tu crois qu'il serait possible de créer une brèche assez longtemps pour que l'un de nous puisse s'engouffrer à l'intérieur et en ressortir ?"

River me regarda alors tout en ouvrant de grands yeux.

''S'y... S'y engouffrer? Tu veux dire... À l'intérieur de Deliora?''


"Eh bien il nous faut à tout prix récupérer ce livre, non ? » dis-je en haussant les épaules « Et si vous ne pouvez maintenir une brèche éternellement, la seule manière serait de rentrer et de sortir."

Bien sûr, j’ignorais ce que je pouvais dire… l’idée semblait bien ridicule mais aucun de mes compagnons ne semblait pressé de m’aider.

"Bien sûr si vous avez une meilleure solution, je suis preneur !", dis-je en passant une main sur mon visage.

''Je... Non... Je n'ai pas de meilleure solution. On peut toujours essayer. Mais qui va vouloir... Heu... Entrer?''


Je laissais un sourire apparaître alors sur mes lèvres. Tout comme je l’avais expliqué à River auparavant, si l’on proposait une idée, c’était à nous de la mettre en pratique !

"Je vais le faire !", j’avançais vers Déliora tout en déclarant "Blesse-le suffisamment pour ouvrir une grand brèche.... et une fois que j'aurais récupérer le livre, je sortirais en lui tranchant l'estomac avec mon épée. Tu penses pouvoir le faire ?"

''Je suis partant! Ice-make, Ice Bringer! »

Après ces quelques paroles, le jeune homme se rapprocha avec deux sabres qu’il venait de faire apparaître. Il commença à trancher le ventre de Déliora mais rien n’y faisait ! Le temps dont nous disposions n’était pas suffisant pour passer.

''Saleté de démon de merde!!! Mais tu vas t'ouvrir?''

M’y mettant également, je commençais à trancher avec mon épée, mais rien n’y faisait ! Il devait pourtant bien y avoir une solution, non ? Je finis par observer le petit bol dans lequel nous avions récolter les larmes de pluie. Et si la magie de ses dernières suffisait à l’affaiblir suffisamment pour lui retirer sa capacité de régénération ? Peut-être qu’en lui faisant boire le breuvage, nous y parviendrons sans difficulté ?

"Je... je crois que j'ai une idée ! Allons récolter encore quelques larmes de pluie pour l’affaiblir…On peut toujours essayer !"
"Est-ce que tu crois que tu pourras le maintenir en l'état pendant quelques minutes ?"


''Oui... Je vais essayer...'', déclara River.

Il recouvrit ensuite le monstre de glace. Puis, au moment de repartir en direction du temple, je pensais finalement qu’un peu de magie ne serait pas de trop. Je me tournais vers le glaçon.

"Réctification… j'aurais certainement besoin de tes services pour m'amener en haut. Ton copain est assez fort pour maintenir Déliora en sommeil ? »

''Edan? C'est le meilleur!'', dit-il souriant en se tournant vers son petit-ami ''Ne fais pas tout flamber.''

''Si je reviens et qu'il est blessé, je te tiendrai pour responsable!'', ajouta-t-il en se tournant vers le lion ''Allez, on y va Eby!''

De ce simple mot d’ordres, nous partions à la cueillette de larmes de pluie. Jamais de ma vie je ne courus aussi vite, il fallait à tout prix économiser du temps ! C’est pourquoi, dès notre arrivée, je m’adressais au mage toujours en courant.

"un escalier nous serait bien utile. C'est dans tes cordes, non ?"

''Absolument! Ice-make, escalier de glace!''

Il fabriqua alors son escalier et sans attendre, nous repartions tous deux jusqu’à la pièce pour y recueillir encore le précieux liquide.

"Allez vas-y petite lune, laisse-toi traire !"


River se tenait alors juste derrière moi, ne s’approchant cependant guère du toit.

''Fais attention à ne pas trop t'exposer. Les gouttes de lune peuvent causer l'amnésie.''

"Eh bien si cela peut me permettre d'oublier la laideur de Déliora, je ne serais pas contre !"

Je lui adressais alors un clin d’œil toute en m’éloignant. Quelques minutes plus tard, le bol était plein et nous étions prêts à repartir ! Puis, après plus de 20 minutes d’absence nous parvenions à rejoindre nos amis… et Déliora qui s’était relevé de son sommeil et menaçait à nouveau notre équipe ! Furieux contre ce démon, mais encore plus contre moi-même, j’évitais tout juste de balancer ce fichu bol sur le sol ! Nous n’avions quand même pas fait tout ça pour rien !

"Oh c'est pas vrai ça va pas recommencer !"

"Le plus grand combat de ma vie... Le plus grand, mais pas le dernier..."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           

River Frost


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6344

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Lun 22 Juil 2019 - 5:17


La Mélodie de la Lune

Les livres de Zeref #2
‘’I am a fighter and I
I ain't goin' stop
There is no turning back
I've had enough’’


River et Ebenezer n’étaient partis que depuis vingt minutes, vingt-cinq tout au plus. Mais lorsque les deux hommes revinrent avec le bol rempli de gouttes de lune, Deliora s’était réveillé. Le Frost n’arrivait pas à y croire. Comment pouvait-il être encore debout après avoir reçu l’attaque la plus forte que possédait son dragon? Il aurait du être sonné pour encore un bon moment. La puissance de Deliora était bien supérieure à ce qu’il aurait pu imaginer. Il se régénérait à une vitesse folle et malgré la puissance des mages de cette équipe, ils n’arrivaient pas à en venir à bout. Meredith avait perdu une grande partie de son essence magique à cause des gouttes de lune. Edan était à bout de souffle, car il avait tout donné lors de sa dernière attaque. Lui-même commençait à s’affaiblir à force d’invoquer sans cesse sa glace. Leo semblait toujours en état de combattre, mais s’il continuait à enchainer les attaques comme il le faisait, il épuiserait bientôt sa réserve de magie. Plue était en plein traumatisme. Quand à Ebenezer, il était probablement plus moins vulnérable de tous avec ses ressources et ses idées infinies. L’équipe avait un genoux par terre, alors que Deliora, lui, se relevait sans cesse.

D’un rapide coups d’œil, River s’assura que son amour n’était pas blessé. Il semblait tout aussi bien que lorsqu’il l’avait laissé pour suivre Ebenezer. Déjà, le soulagement lui enleva un poids des épaules. Certes, il n’appréciait pas de voir son dragon se blesser, mais il n’aurait jamais accepté que ce soit ce démon en particulier qui lui fasse du mal. Ce démon qui avait déjà tué tous ceux à qui le mage de glace tenait. Jamais il ne pourrait vivre en sachant que Deliora avait tué l’amour de sa vie. Il préférait mourir que de laisser ce scénario se produire. Dans le meilleur des mondes, il préférerait détruire le démon qui avait hanté toute sa vie, mais voilà, il ne savait plus quoi faire.

River regardait Deliora tenter d’attaquer une nouvelle fois les membres de sa petite guilde de fortune, membres qui esquivèrent avec aisance les coups qui arrivaient trop lentement. Ils étaient devant une impasse. Deliora était trop lent pour arriver à leur faire réellement du mal, mais trop résistant pour se laisser mortellement blesser. Le groupe finirait par se fatiguer s’il continuait comme ça. Par contre, s’ils arrêtaient de combattre, le démon pourrait sortir de la grotte et aller attaquer le village. Le Frost s’était juré de ne plus jamais laisser Deliora détruire d’autres vies comme il avait détruit la sienne. Il ne pouvait donc pas le laisser. Encore une fois, une seule solution s’imposait à son esprit : La glace absolue. Personne n’avait réussi à tuer ce démon avant, alors pourquoi devait-il avoir espoir que leur petit groupe y arriverait? Le mage de glace n’était pas le porteur d’espoir. Il n’était pas la lumière dans l’obscurité, comme Leo. Il n’était pas le feu salvateur qui réchauffe et purifie, comme Edan. Il était le froid, la glace, la mort lente et douce, celle qui vous prend dans un sommeil éternel sans aucune chance d’y échapper. Il était l’hiver qui ne fini jamais, le blizzard qui vous aveugle. Il était les ténèbres qui vous enveloppe, le frisson qui s’insinue. Le désespoir de l’hiver…

River passait son regard de Deliora à Edan tout en se demandant ce qu’il devait faire. Devait-il se sacrifier pour enfermer le démon, sachant que l’amour de sa vie se laisserait mourir d’avoir perdu son partenaire? Devait-il vivre pour Edan, sachant que le monstre de ses cauchemars serait libre de détruire la vie de millier d’enfants comme lui? Il aimerait tellement avoir la conviction de son dragon et savoir au plus profond de son âme qu’ils allaient réussir.

Deliora dansait sans relâche avec Edan et Leo, attaquant l’un et l’autre sans jamais arriver à les toucher. Le pauvre River regardait la scène avec toute l’impuissance du monde. Le plan d’Ebenezer était parfait et il ne pouvait que fonctionner. Utiliser les gouttes de lune pour réduire la capacité de régénération du démon, permettant au groupe de creuser son abdomen pour en extraire le livre.
« Il doit bien y avoir une façon de lui faire boire le contenu du bol… », réfléchit-il tout haut. Pour ce faire, ils devaient immobiliser Deliora juste quelques secondes. C’est alors qu’une idée germa dans la tête du glaçon. Il leva les yeux vers le plafond de la grotte. On y voyait plusieurs stalactites et de gros amas rocheux. S’approchant des trois autres membres du groupe qui ne se battaient pas, il sourit pour la première fois. « Je crois que j’ai une idée. », leur dit-il tout bas pour éviter que le démon n’entende son plan. « Regardez le plafond de la grotte. Si on arrive à faire tomber assez de grosses roches sur Deliora, ça devrait l’immobiliser pour quelques instant. Ça nous laisserait le temps de… Heu… Meredith? Tu n’aurais pas une bouteille de plastique dans ton sac, ou quelque chose du genre? », demanda-t-il. Il attendit que la nounou lui sorte ce dont ils auraient besoin, avant de poursuivre. « Si on transfère les gouttes dans une bouteille, quelqu’un pourrait courir vers Deliora sans risquer d’en renverser et, au dernier moment, lui envoyer tout le contenu de la bouteille dans la bouche. Avec une bouteille de plastique, ce serait pratique puisqu’on peut la presser pour faire sortir le liquide plus vite. Vous comprenez? », demanda-t-il pour s’assurer que tout le monde suivait son idée.

River jeta un rapide coup d’œil à ses deux amis de la guilde qui esquivaient les attaques du démon tout en retenant son attention sur eux. Il revint alors à son idée.
« Plue, tu cours vite. Je suis certain que tu y arriverais si on te confie la bouteille. D’ailleurs, Ebenezer, si tu pouvais… Si vous pouviez transférer les gouttes de lune dans la bouteille, ce serait gentil. Puisque c’est dangereux pour nous d’y toucher… », demanda le Frost. Il était passé au vouvoiement avec le vieil homme, car celui-ci méritait tout son respect. S’il avait possédé une quelconque forme de magie, il aurait même pu le reconnaitre comme chef de la guilde. N’ayant plus Maitre Makarov pour le guider, il avait décidé que cet homme serait son Maitre jusqu’à ce que la guilde en choisisse un officiellement. Avec un sourire poli au vieil homme, le mage poursuivit son idée. « Donc, on donne la bouteille à Plue. Leo, Edan et moi, on va lancer nos sort sur le plafond de la grotte pour en détacher de gros morceau de roche. Meredith, s’il te reste assez de puissance magique, tu devras déplacer les rocher pour dégager la bouche de Deliora, pour permettre à Plue de s’y rendre et d’y vider la bouteille. » Il soupira. « C’est un essaie qu’on va faire. On ne sait pas si les gouttes de lune auront un réel effet sur le démon. Mais on doit tout essayer… Donc, quand Axel aura rempli sa mission, il faudra dégager son abdomen, du côté gauche, sous la cage thoracique. » Il pointa l’emplacement sur son propre corps. Si le démon était constitué anatomiquement sur le même modèle que les humains, c’est à cet endroit que devrait se trouver son estomac. « Une fois le flan dégagé, M. McDuck, vous pourrez aller trancher la chair avec votre épée. Si tout fonctionne comme prévu, vous serez capable de récupérer le livre avant que la plaie ne se referme. Il faudra agir vite, car j’ignore combien de temps nous auront avec si peu de gouttes de lune. D’ailleurs, j’ignore si tout cela va fonctionner, mais je refuse d’abandonner. Si on agit tous ensemble… », commença-t-il avant de s’interrompre. Il n’avait pas le courage de se lancer dans un discours d’espoir auquel il croyait à peine. Néanmoins, il se força à sourire. « On doit essayer… Vous êtes d’accord? », demanda-t-il finalement.

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Axel Oswald


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Axel Oswald


╰☆╮ Avatar : Matthew Gray Gubler

Ѽ Conte(s) : La reine des neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Olaf

✓ Métier : Vendeur de glace
Parce qu après un Je t aime... ON NE FAIT PAS S ECROULER LES CAVERNES !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3126

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Lun 22 Juil 2019 - 20:13

La mélodie de la lune
Ou comment être lost in the sky
Olaf n’avait pas vraiment suivit la baston … sauf peut être la discussion des deux garçons, Léo et River, qui avaient eu le don de lui faire perdre son sang froid….il tapotait donc ses mains contre la roche pour montrer son mécontentement. River avait dit qu’il n’allait pas pleurer … il l’avait promis … Mais Olaf savait bien que, loin de mentir, l’homme sous estimait le coeur d’Olaf. C’était un coeur dans lequel tout le monde pouvait avoir une centième chance, et cela sans l’ombre d’un doute. C’était un coeur pur qui voulait aimer, qui voulait sauver et protéger. Un coeur pur qui ne voulait que le bien autour de lui … pourquoi était il ici ? Pourquoi avait il suivit cet oiseau dans la forêt ? Alors même que les soeurs MacKenzie lui avaient demandés de les attendre ? Parce qu’il était décousu et déconnecté. Parce qu’il était un imbécile profond … mais il n’aurait voulu se trouver nul part ailleurs. Pour essayer d’aider. De sauver.

Mais sauver la vie des deux démons n’étaient pas dans les missions des autres. Oui. Tout le groupe sous estimait l’impact qu’aura la mort des deux démons sur le coeur d’Olaf. Le petit groupe pensait qu’il serait heureux. Et il allait l’être en sachant qu’il a protégé les habitants du villages. En sachant qu’il avait réussi à protéger Storybrooke … mais ce n’était pas vraiment le cas.

Quand Mary Poppins éclata l’espère de crystal noir avec le bec de son parapluie, c’est en Olaf que quelque chose se brisa. River ne pourrait pas tenir sa promesse, la promesse qu’il ne pleurera pas… parce qu’il était déjà trop tard. Lullaby avait disparu, et Olaf avait des larmes qui coulaient le long de ses joues. Il posa un regard sur River et sur les autres combattants. Et il regarda la lune, ou en tout cas là où il pensait que la lune pouvait se trouver. Et il implora la lune. Il implora la lune de ne pas en vouloir à Lullaby et Deliora et de les accepter chez elle, dans son coeur. Il implora la lune de faire attention à ses amis. Il implora la lune de guérir les blessures du passé de River, et lui demanda, totalement égoïstement si une fois que tout ça serait fait … si la lune pourrait soigner les blessures qu’il avait dans son coeur aussi. Parce que maintenant, il savait que l’image de la mort de Lullaby était marqué au fer rouge sous sa rétine.

Alors qu’il essayait de donner des informations aux combattants ... qui était plus des cris comme « attention » que de véritables indications, il vit Ebenezer et River partirent. Pour où ? Pour quoi ? Il n’était pas sur d’avoir suivi cette information là, mais il savait qu’il n’était pas en train de fuir, ce qui était suffisant.

Olaf attendu alors, et les deux hommes reviennent plus tard. Les larmes avaient fini de couler… Puis Olaf ne voulait pas que River comprenne qu’il avait déjà loupé sa promesse. Il ne voulait pas que River se sente coupable alors que c’était juste lui qui était un petit peu trop sensible à la mort de tous les êtres sur Terre. Comme il l’avait déjà pensé, il était triste des fois de manger des carottes … alors imaginez de tuer un démon … Personne ne pouvait l’imaginer … C’est pour cela qu’il ne fit pas vraiment étonné quand River lui propose d’être le coureur …. Il regardait la bouteille d’eau … et le monstre, puis River… Avait il envie de le faire ? Non. Absolument pas … devait il le faire ? Oui, absolument. Il prit la bouteille avec les gouttes de lune en tremblant. Courir. Il savait courir. Il le pouvait quand il le voulait…. Parce que petit on le coursait beaucoup pour l’embêter, et qu’il avait du apprendre à être plus rapide. Courir.

Il ne dit rien. Juste la bouteille dans ses mains devrait être un indicateur sur le fait qu’il acceptait son travaiL.. Juste ça devrait suffire non ? River posa sa main sur son épaule.

- ça va aller, Plue… je sais que tu peux le faire.

Puis, River retourna rejoindre Léo et Edan. Olaf le regarda partir … en essayant tant bien que mal de calquer sa respiration sur les pas du jeune mage … Se préparant à sauter dans la gueule d’un monstre pour le tuer … psychologiquement parlant, il n’était pas prêt… mais il n’avait pas le choix d’être prêt. Arrivé près de Léo et Edan, River leur dit :

- OK les gars, visez le plafond !

Les trois se mettent à esquiver les attaques de Deliora tout en lançant leurs sorts vers le plafond de la grotte. Olaf se mit à courir dans le tas. Il regardait River d’un coin de l’oeil. Il avait besoin d’un tremplin comme tout à l’heure … Sinon, il n’arriverait jamais à la tête… au buste tout au plus … et il n’était pas sur de vouloir grimper sur une montagne mouvante comme s’il était une mouche sur l’oeil d’un cheval. Les rochers commencent à tomber sur Deliora. Puis, c’est tout le plafond qui fini par s’écrouler sur le démon… Déliora bouge sous les débris et il tente de se sortir de là. Il lance même un rayon d’énergie vert qui pulvérise les rochers qui lui couvraient le visage. River fabriqua un pont de glace pour qu’il puisse se rendre jusqu’à la bouche du démon. Il continua de lancer des rayons d’énergie.

Olaf se mit à courir pour la troisième fois d’affilé… Il n’avait jamais fait autant de course à la suite … Et loin d’être le plus rapide, il n’était pas flash McQueen, il pouvait se défendre et avait du souffle. Pouvoir parler sans s’arrêter permettait de faire de l’endurance malgré ce que l’on pouvait penser. Il couru donc sur le pont que venait de lui faire River, évitant les quelques cailloux qui tombaient. Arrivé sous la gueule du monstre, Olaf mit la bouteille sous son menton pour faire un petit peu d’escalade. Réussissant à monter sur le visage de Deliora. D’ici le démon, et peut être Edan, pourrait entendre ce que disait Olaf.

- Je suis désolé …

Il ouvrit la bouteille, et il s’apprêtait à y déverser le contenu quand un rayon d’énergie sorti de sa gueule, Olaf reprit la bouteille contre son coeur dans un geste pratiquement mécanique. Pliant le coude pour se donner un coup de poing sur le torse… Il avait pensé à protéger la bouteille, mais il oublia, encore une fois, qu’il pouvait ressentir la douleur ET que la douleur ça faisait mal. Son coude se prit une partie du rayon d’énergie. Tout le monde cette fois ci pu entendre un cri de douleur venant de l’âme même d’Olaf. Il hurla alors que la brulure était déjà suintant. Des petits bouts de chair était pendant … Olaf avait l’impression qu’on venait de lui brûler tout le corps au chalumeau… Cependant la douleur ne lui fait pas oublier son objectif. D’une main de maître, il passa la bouteille dans son deuxième bras et renversa le liquide dans la bouche du démon. S’écroulant sur le côté de son visage alors qu’il avait l’impression que de la sueur tombé sur ses yeux pour l’aveugler. Olaf pu voir cependant que Deliora ouvrit sa bouche pour lancer d’autres rayons, mais rien ne sortait. Le bras était immobile dans sa pliure étrange. Il voulu essayer de le déplier, inconscient de ce qu’il pouvait se passer plus bas, vers le ventre de Deliora. Rêver d’un bisou magique tout de suite. Les bisous magiques que l’on donne à un enfant quand il se fait mal. Il voulait qu’on lui en donne un parce que des larmes coulaient le long de ses joues sous le coup de la douleur, et il ne pouvait rien y faire … Il entendit River crier.

- Plue ! Reviens ici ! Meredith, c’est à toi !

Il avait l’impression que cela faisait déjà plusieurs minutes que la douleur lui avait pris Le Bras, mais il ne s’était en réalité dérouler que quelques secondes. Olaf essaya de passer par un coin du visage du démon pour partir, pour tout compte fait se laisser tomber en rouler bouler dans les cailloux. Heureusement, il n’y avait pas d’eau en bas, juste le pont de glace. Son bras douloureux, lui donnait des raisons de pleurer de douleur…

Il observa alors ce qu’il se passait, voulant assumer ses actes jusqu’au bout. S’il devait être un meurtrier il devait savoir ce qu’il avait fait. Meredith avait tout de suite accepté l’ordre de River. Elle usa de sa télékinésie pour dégager un passage. Elle usa de pas mal de ses forces restants pour se faire. Elle finit par tomber à genou, puisant dans son énergie.

Ebenezer releva sa manche tout en se préparant à entrer dans le monstre.

- Bon, cette fois, c’est la bonne !Et tu as de la chance mon mignon, tu vas avoir le droit à une bonne dégustation de canard relevé… bien piquante !

Il braqua devant lui son épée.

- Retenez-le de toutes vos forces Meredith !

Il va foncé alors jusque dans le ventre de la bête… L’épée trancha comme du beurre dans le démon. Olaf observait encore la scène comme un enfant de 8 ans devant un film d’horreur. Hypnotisé par les actions qui s’enchainent, mais cependant prêt à vomir son déjeuner… Ebenezer récupéra le livre alors que les plaies du monstre ne se refermer pas. Il ressorti du buste tout triomphant.

- Et voilà où mène un bon travail d’équipe !

Les gens pouvaient dire ce qu’ils veulent … Olaf se sentait comme un meurtrier … avec les mains pleins de sang. La douleur avait fini par naître que la retranscription de ce qu’il était. Une petite boule de douleur et de souffrance. Corporel et mental. Il ne voulait pas voir la suite. Il ne voulait pas…. Être l’artisan de la perte d’une âme sur cette Terre. River vint voir le chercher sur le pont de glace en voyant qu’il était blessé. Olaf remarqua qu’il n’avait pas vraiment bouger en réalité. L’hypnose, il l’avait pensé. River l’emmena plus loin. Il l’aida à s’assoir et même à l’adosser à la paroi de la grotte

- Laisse moi regarder ta blessure.

River regarda la blessure et déglutit difficilement. Il avait rarement vu ce genre de blessure, aussi profonde et localisée. Malgré tout, il décida de sourire… mais c’était trop tard, Olaf l’avait vu. Mais il ne dit rien. Coincé dans sa culpabilité.

- Ce n’est qu’une petite écorchure de rien du tout. Tu seras remis sur pieds en moins de deux. Ne bouge pas, je reviens. Mais avant, je vais t’emprunter ça.

Il déchire le bas de son t-shirt en une longe bande de tissus. Cela faisait le troisième t-shirt de cette histoire … Mais il ne dit rien sur cela. Il s’excusera auprès de Mary Poppins quand il la croiserais … S’il ne tombait pas dans les pommes avant. Il était à des années lumières alors que la douleur lui arrachait une grimace à chaque déplacement de l’air sur sa blessure.

- Je préfère quand tu ne mens pas.

River perdit son sourire et baissa la tête.

- D’accord, je ne vais pas te mentir. Je ne suis pas médecin, seulement infirmier. Je vais tout faire pour que ta blessure ne s’infecte pas et quand on rentrera à Storybrooke, je vais te conduire à l’hôpital. Pour le moment, fais moi confiance, je vais t’aider.

Il partit vers la chute d’eau qui coulait dans la grotte et il mouilla le tissu. Il revient e s’accroupit à côté d’Olaf.

- Je vais nettoyer ça. Ça va peut être faire mal. Mais tu es plus fort que tu ne le crois, Plue.

Olaf sourit faiblement à nouveau. Son sourire était bloqué entre la culpabilité et la douleur. Il ne sentait presque pas la douleur, en ne sentant que cela ... Mais son cerveau avait fait un break système ne voulant pas faire de redémarrage pour le moment.

- Je ne suis pas si fort mais tu sais quand je te demandais de pas mentir… je voulais que tu continues de sourire.

Il pleurait de douleur encore et regarda son coude doucement. Un sourire pouvait faire partir la douleur, un bisou magique aussi, mais il savait que personne ne lui prodiguera ce genre de soin ...

- Je vais avoir une cicatrice ?

River s’appliquait à nettoyer la brulure e plus doucement possible. Il s’arrête souvent pour soulager la douleur avec un peu de froid émanant de sa main. Il recommença à sourire quand Olaf lui demanda.

- Ne te sous-estime pas. Tu as été plus courageux que tu ne l’aurais jamais cru, aujourd’hui. Pas vrai ? On a tous une force cachée qu’on ne soupçonne pas même pas.

Olaf savait courir, le courage c’était autre chose … Puis River se mit à déchirer un autre bout de t-shirt pour faire un bandage sec… Ne pourrait il pas lui demander de l’enlever cela serait plus simple ? Puis il pensa passer son t-shirt sur sa plaie et oublia ce moyen tout de suite.

- Une cicatrice ? On appelle ça une blessure de guerre. Une cicatrice, ça fait de toi une victime. Une blessure de guerre, ça veut dire que tu t’es battu. Et si j’étais toi, je serais fier de cette blessure de guerre, parce que tu t’es battu comme un chef et tu as vaincu.

Olaf sourit à nouveau. Un sourire un peu plus complet que les autres qu’il avait pu faire. Il pensa que cette cicatrice, ou blessure de guerre qu’importe, était surtout la preuve de son meurtre.

- Merci River.

River lui fit un nouveau sourire qui réchauffa son coeur. Il ébouriffa même ses cheveux … Ce geste, Olaf l’aimait parce que c’était le geste des gens qui n’aimaient pas trop les câlins, mais qui voulait tout de même montrer un peu d’amour à une autre personne.

- Si tu as mal, appelle-moi. Je viendrais mettre un peu de froid sur ta brûlure. Tu as assuré, Plue.

River se leva pour aller rejoindre les autres. Plue, Olaf, Axel, qu’importe son nom, était devenu un meurtrier. Il avait tué une âme…. Olaf attendit que River se soit éloigné. Il ne voulait pas être courageux, il ne voulait pas assumer ce qu’il se passait. Il se tourna dos à la scène et se mit sur le flanc contre le sol. Du côté de son coude non blessé. Il passa son main difficilement contre ses oreilles, et il se mit à pleurer doucement. Il ne voulait pas que River le voit. Il ne voulait pas qu’il pense ne pas avoir réussi sa promesse. Mais il ne pouvait pas voir… Il ne pouvait pas voir la conséquence des actes de personnes mal intentionnés. Il ne pouvait pas voir, et il ne le voulait pas. Il voulait s’enfuir et se cacher dans les bras de quelqu’un qui le laisserait pleurer jusqu’à ce que son t-shirt devienne une éponge et que les larmes d’Axel creusent des traces dans ses joues ….

Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Je ne veux pas vivre dans un monde,
où être gentil est une faiblesse
~K. Reeves


Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 Aishaa10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82404-je-m-appelle-olaf-et- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82475-les-amis-sont-la-seule-chose-dont-j-ai-besoin-liens-d-olaf http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82477-ou-suis-je-je-l-ignore-mais-j-y-suis-bien-rps-d-olaf

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1532

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Mer 24 Juil 2019 - 3:55

La Mélodie de la Lune 
 
 

 
Acolyte et esprit combatif, étaient les parfaits mots pour décrire cette fin de quête. Que ca soit dans le monde du manga ou dans la réalité, j'étais dans l'ombre des héros. Là comme soutien, Je combattais a leurs cotés, sans plus. Mais je n'avais pas de moments glorieux.Ce moment ou tu te glissais dans la peau du justicier. Celui qui ne partageait ses mérites, avec ses compagnons.  Je faisais qu'aider , pendant que les héros achevaient les tâches.  Ma tête me disait que je valais mieux . Mais mon coeur qui avait le contrôle sur mon esprit ,  se contentait en silence de ce statut , car un jour je serais le héro de mon propre arc. 


Lullaby détruit et Deliora affaiblit sous la montagne de rochers. Son corps était inerte. Et ne bougeait pas même pas une corne. Ni même le bout d'une griffre.  J'aurais pu en profiter pour demander le grimoire au vieil homme, qui s'était salit les mains pour nous. Et j'aurais pu briller . Avoir ma  situation glorieuse pour moi , et seulement moi .  Mais non ! Mon coeur était noble.   

Malgré les traits caractéristiques de  mon signe. Celui ci  appréciait d'etre sous les projecteurs.  Ambitieux.  Aimant qu'on flatte son égocentrisme.  J'aurais pu devenir le héro. Le Roi de la situation !  Mais le Roi que je voulais être , faisait passer son peule avant sa personne. Mais ce peuple n'était pas le village, que s'affectionnait particulièrement. Parce que je me sentais proche d'eux par rapport a mon prenom a deux syllabe et leurs différences. Mais aussi a cause d'Hara, la démone qui m'attendait pour qu'on écrive une nuit ensemble.

Détrompez vous. Ce n'était pas VOUS.  Mais lui ,  ce être au coeur d'or , qui pleurait dans un coin. PLUE ! Souvenez vous au début de l'aventure , qui était ma priorité ? Mes frères mages ? La femme ?  Non c'était l'esprit céleste. Au fil de l'histoire, il était devenu un fils. Il avait réveillé mon instinct paternel. Il m'avait offert ma couronne perdue.   J'étais Roi du Zodiaque.  C'était un titre , encore glorieux qu'être un héro . Des héros régnaient a travers Storybrooke, mais j'étais le seul a posséder le Trone des douze.  Et même , Plue n'était pas signes du Zodiaque.  Il était celui qu'il m'avait couronner en ce jour.  Il était le droit bas. Comme dirait mon ami Ali , il serait  le Vizir.   Donc le démon, n'était pas ma tache inachevée. 

Mais celle de Natsu , car dans cette histoire, comme dans ma propre histoire avec Karen. Il était l'incarnation de Lucy. Il était celui qui devait boucler l'arc . Il était le pansement du passé de Grey. Il était le soutien émotionnellement , pour le mage glace puisse faire son deuil de sa mère adoptive et  son ami. (que la joueuse va pleurée longtemps, Léon) .  Grey était la clé du constellationniste Natsu .  Et c'est ensemble , dans les bras l'un de l'autre qui changeront peut-etre la loi du destin. Espérant  que ca ramera les sacrifices a la vie.  Mais on verra !  Ensemble , ils rentrons a la Guilde mais cet épreuve les aura rapprocher encore plus.  Ils seront lier a la vie.. Et peut-etre qu'un jour, eux aussi ils auront un contrat..de mariage. 

 M'approchant de Natsu de ma démarche hautaine pour m'imposer, ouvertement et devant tout le monde parce que je n'avais rien a cacher et parce que je tenais sincerement a qui le rôle principal de cette pièce.  Parce que pour moi c'était symbolique .Je lui disais :  - Il faut qu'on parle en privé.  Il se retournait vers moi, surpris. -  ha pourquoi  moi?  Remontant ma paire de lunette sur mon nez.  D'un mouvement de main, je donnais des coups vers le bas sur me veston.  C'était ma facon de lui démontrer que c'était sérieux !  Parce que j'ai une faveur a te demander.   Vu que c'était une demande, on s'éloignait du groupe et la constellation toujours en pleurs. Mais je devais régler la question du monstre avant . Dans notre petit coin intime. L'un en face de l'autre. Quelques centimètres nous séparaient pour qu'on se touche. 

Calme, sérieux et déterminé a ma cause.Natsu croisait ses doigts . C est quoi ta faveur loke?  Tout le monde connaissait mon histoire avec Karen. La découverte de ma véritable nature. Et le jour de ma disparition et Lucy qui avait été ma sauveuse. Tu te souviens de ce que Lucy a fait pour moi dans le passé avec Karen pour que je cicatrice mon passé ? Je voudrais que tu fasses la meme chose pour Grey . Je voudrais que tu sois sa Lucy


Décroisant les bras étonné par ma demande.  " tu veux que je détruis cet enfoiré?" En parlant de Deliora.  Me faisant  un sourire  déterminé Je vais être celui qui l aura libéré de ce cauchemar...bon où le bouquin pour que je le crame et qu il n en reste rien.  Emballé par ma cause. J'en étais content. Parce que cette histoire allait, sans doute les rapprocher.  Et parce que je voyais en Deliora..un peu de Karen.   Donc ce n'était pas seulement l'histoire de Grey mais aussi la mienne. Tu as tout compris, ce rôle t'appartient Natsu. Parce que Lucy m'a apprisse  quelque chose l'amo.. Toussant, pour camoufler cet amour inaccessible jusqu' a j'arrive a la faire craquer de mes charmes . Parce que personne ne résiste a Leo Lionstar. En tout cas pas une femme. Mais craignant que cet amour aussi que cet amour me serait interdit, par lui , par le Roi Celeste qui devait veiller sur moi du ciel  et par Karen. Ce n'était pas le moment de tout déballer.  L amitié intime , je corrigeais peut guérir n'importe quel maux de l'ame .Il me disait et  me regardait  tout con l amoquoi?   Je lui disais : -  Laisse, un jour j'aurais peut-etre ta permission, tu le seras un jour. .Je  pointais le bouquin entre les mains du vieil.  Pour conclure notre discussion, il me disait : C est ça la guilde . Il s'éloignait pour aller voir le grand-pere pour lui demander  le livre .  Parlant un peu plus fort : Je compte sur toi..et surtout depeche toi qu'on en finisse parce que j'ai vraiment hâte de prendre du bon temps,  au village.  Parce que cette aventure m'a épuisé.  Et.. la note finale de cette mélodie était :  ouais ouais je sais.  Il savait que j'avais envie de baiser, relaxer.. me faire dorloter. Enfin de faire ma vie de lion. Ca allait peut-etre le motiver encore plus a s'enflammer. 

Souci du démon réglé. Je pouvais m'occuper de mon bébé.  Essayant de surmonter son deuil.  Il me faisait penser a mon ami Ali qui s'était épris d'une démone.  Mais lui il avait réussi a la sauvée , parce que contrairement a ceux-ci , elle avait une humanité.  Elle était un être avec des sentiments comme les esprits, ou meme ses démons dans le village.  Mais je n'étais pas la personne idéale pour communiquer sur l'humanité, le droit de vie,  la mort et tous les émotions relient a la situation.   Mais j'avais quelques idées pour lui remonter le moral et l'aider a surmonter ces tenebres.  D'abord j'allais voir meredith . Malgré notre liaison amoureuse, non concluante. Elle était gentille et serviable.  Pour ma petite faveur , un jour je lui prendrais service a mon tour.  Je lui demandais si elle ne pouvait pas me fournir des bricoles pour enfants. Papiers, crayons , perles et ficelles.  Avec tout ca, on allait pouvoir s'occuper, un petit temps. 

Éloigner de tous.  Plue devait rester dos a la scène. Je m'approchais donc de face. M’accroupissant a ses cotés, comme première approche. Déposant mes accessoires a bricolage devant lui.  Papa et bébé allaient passer du temps ensemble. En position foetale, était le bonhomme de neige .  Dos a la scene de combat. Sur le flanc de son bras non blessé, car il avait le coude abimé par la créature qui faisait des arcs en ciel avec sa bouche.  Essayant de se boucher les oreilles. Brisant le bruit de ses pleurs silencieux.  - Plue, c'est Leo..ca va aller ma petite constellation? Plue avait la main collée contre son oreille. Entendant ma voix de maniere diffuse. Continuant de  sangloter. 

- Faut pas que River me voit. Il doit pas me voir pleurer. Il doit.   Qu'est-ce que le mage de glace avait -encore fait-  il avait traumatisé une constellation avec une autre de ses âneries?  Plue avait fait une promesse a River. Celle de ne pas pleurer la mort des démons. Quel idiot ! Comment pouvait-il oser lui demander une telle chose ?  Poings serrés. Je repensais a Bélier. A l'époque, Karen lui demandait souvent de ne pas pleurnicher. De se plaindre de ce qu'elle subissait.  Mais pour la constellation du chiot, je devais garder mon tempérament froid.  Parce que je devais régler cette situation entre adultes.  Et la constellation enfant, n'avait pas a etre témoin, de ma discussion sérieuse avec mon frère mage.  Et jamais , une constellation n'allait se priver de ses sentiments, sous les indications d'un mage. 

Pour le rassurer mais aussi , trouver une excuse au comportement de mon frère  - Si tu as le droit de pleurer, tu sais River dit des bétises, il veut paraitre invincible, mais pleurer ce n'est pas une faiblesse. Les constellations ont le droit d exprimer leurs émotions. Remarquant ton bobo. - Ta envie de me montrer ton bobo ? Plue secouait negativement la tete. Et me donnait des explications.  - River m a fait un calin en promettant que je ne pleurais pas... il voulait etre gentil je ne veux pas qu il remarque qu il n a pas tenu sa promesse. Il souffre deja assez comme ça !  Au moins l anti-social des émotions , avait eu bon coeur et il avait veiller a la blessure de la constellation. Meme si je ne faisais pas de soucis. Il allait guerir tout seul non ?  Il avait le meme don que moi non.  Chaque maux se cicatrisait avec le temps.  Toujours le coude plié, mais voyant qu'il souffrait, mais souriait malgré la situation.  Lui donnant une caresse sur la tête. Et pour réconforter son mal. - Ne t inquiète Plue, tu te souviens quand j'étais blessé ? Toi aussi tu guériras avec le temps.  Je lui disais avec une voix moelleuse.  Changeant d'idée il me disait - Tu peux le voir mais pas sur que tu en es envie. Il n' est pas beau.  Je lui disais dans mon langage de dragueur : - Tu sais même si une femme est laide, je lui ferais l'amour et elle se sentira belle. Donc laisse moi , faire l'amour a ton bobo..il sera beau.  Sortant un crayon jaune dans de la boite de feutres. En haut de sa blessure, délicatement , ne mettant pas de pression contre la mine. Je dessinais un soleil pour que sa plaie rayonne de guérison.  - Voilaaa , tu vois maintenant ton bobo est aussi beau que moi.  L'étoile regardait sa blessure avec un sourire, sans doute content du résultat.  Et  Tu sais briser des promesses tout le monde le fait. Mais si tu as envie de te faire pardonner de l'avoir trahis, on peut lui fabriquer une surprise. Tu lui donneras pour t'excuser

. Plue papillona des yeux en disant : - une surprise ? il se relevait  doucement et prit deux millemes de secondes pour regarder le mage de glace,  derriere lui avant de s interesser de nouveau a moi.  - je veux bien, mais je ne sais pas dessiner. Dessiner n'était pas un talent donné a tout le monde.  Moi j'adorais dessiner. Etre tatoueur aurait été une bonne option pour un métier convenable.  Mais je préférais etre acteur et barmaid dans un bar et le club connu du sorcier de Brooklyn  pour l ambiance festive.  Mais quand j'avais l'occassion de faire ''boby painting'' sur des femmes j'en profitais pour dessiner. Parce que cette activité était une sensation excitante, que je conseillais a tous les adaptes de sexe. 


Pour l'encourager, je lui disais :  -C'est pas grave..tu peux faire des gribouillis. Mon projet était qu'il nous fasse un joli dessin d'enfants pour qu'on l'encadre pour mettre dans  le salon de la Guilde, par la suite. Mais il ne semblait pas motivé...Pourquoi ? Je ne savais pas mais les   gribouillis ne faisait pas plaisir... Il le savait personne  n en voulait dans les faux souvenirs de Plue. Mais il faisait un effort..  Il prenait  d abord le crayon rouge...puis pensait  au sang. Puis le vert et il pensait  a la  lumiere de Deliora. Il finissait  avec le bleu , puis  le jaune pour son oncle glacier  et  son papa , moi pour mon coté regulus.  Mais voyant que certaines couleurs semblaient le terrifier, observant les expressions de son visage, je lui disais :  Cesse j ai peut etre une meilleure amie idee que le dessin

L'art était une passion et les artistes, était un atout pour un séducteur.  Quand les femmes n'approuvaient pas les peintures érotiques, on se mettait dans mon lit  et je resortais mon kit de fabrication de bijoux.  On se faisait des créations personnalisés.  Et meme temps, je pouvais leur offrir un souvenir de moi, et elle de même. D'ou la raison pourquoi Hara avait un de mes bracelets autour de son poignet en m'attendant.  Mais les privilégées, avaient le droit a un anneau de mes oreilles..Peut-etre qu'Hara une boucle d'oreille après son baiser. Jacqueline en avait eu une..Emaline non elle avait une de mes paires de lunettes. Et Lucy aurait le droit a tout le kit Loki. Elle pourrait se fringuer comme moi, avec mes accessoires.  J'adorais partager ma passion pour la mode avec les femmes. 

- On va faire des bracelets d'amitié,  on va en fabriquer pour tout le monde. Meme pour les démons si tu en envies, meme si pour eux j'ai une idée a te proposer. 


Plue  papillonetait encore  des yeux. Ne comprenant pas ce qu on pouvait  faire avec de la ficelle et des perles de couleurs.  Mais il semblait culpabiliser pour les autres. 
Tu es sur qu on devrait pas les aider ?  Se retournant vers River et les autres puis il se corrigeait en disant : au faites non  tu devrais..  Il se sentait exclu du groupe des héros. Pourquoi ? Parce qu'il était une constellation. Il était destiné a etre un acolyte.  - Les aider ? Ils peuvent se débrouiller sans moi . C est toi ma prioriété . Grey et Natsu me connaissent bien ,  ils le savent que je ferais toujours passer les gens comme moi avant tout..

Plue ne disait  rien sur la replique  "comme moi" pensant que je  parlais  des gens qui n ont pas envie de faire du mal.  Apres tout j'avais  defendu des fleurs non ? Des fleurs toujours aux cotés de la constellation. Donc je reprenais possession, de ma possession, en les mettant sur mes genoux.  Plue hochait la tete.  Lui donnant des ficelles que je coupais avec ma lumière. Et le bol de perles étaient entre nous deux. - Fait comme moi   Je lui enseignais l'art de la création artisanale, et bijoutière. 

Plue suivait mes mouvements et quand il avait de la difficulté , je le guidais en l'aidant avec mes mains et des directives.  Il était mon mini-moi .  Il fesait  pareil. Je me sentais comme le Papa qui montrait a rugir a ses bébés minous.  Au fond de lui , Plue n'était pas  sur que ça plairait a River. Ce que je me foutais complétement. Il allait porter porter notre bracelet de l'amitié , sinon je lui attachait ses bijoux de famille  avec , comme ca il le  portera notre bijou fièrement. Lui qui aimait tant montrer son organe. Plue  se concentrait  sur la ficelle qui passait  dans un trou cela lui faisait oublier le demon derriere ,meme s il avait conscience de son trepas futur  et sa douleur qui restait tout de meme une des nombreuses raisons de ses vieilles larmes. 

Pour discuter, mais surtout pour garder l'attention de Plue sur moi et non sur le combat en arrière plan.  Je lui proposais mon idée pour qu'il puisse faire son deuil pour les démons. Je lui confiais des anecdotes ma vie passée. Pas si passée que cela , parce que dans mon coeur cela restera toujours frais, car on ne se remet jamais de la perte de notre premier amour. Meme si on avait un pansement sur notre coeur.  Et qu'on vivait chaque jour ,  vivre un amour dans deux endroits différents ,  a milles et une lumière de distance.
 
Tu sais moi aussi j'ai perdue une personne cher a mon coeur, et pour certaines personnes elle avait vraiment un caractere démoniaque, ce n'était pas la plus gentille.Elle a fait du mal , a une amie et a moi, mais je l aimais. Comme tu aimes ses démons. Mais elle est morte, mais en sa memoire, elle a une pierre tombale. Donc si tu veux a notre retour a storybrooke on pourrait trouver des gros cailloux, ecrit leurs noms dessus.. On pourrait les entreposer dans un endroit special, que je te monterais mais il faut garder l endroit secret , seule Lucy connait ce lieu secret.  

Je parlais du lieu, le fantome de Karen était entreposée. Il n avait peut-etre pas de corps, car celui-ci reposait en paix a la pointe rocheuse d'une cascade. Mais partout, ou je serais, elle aura son endroit, a elle.  Parce que je la  voulais encore proche de moi.. Elle était mon refuge spirituelle quand j'avais envie de pleurée ma vie, dans les moments difficiles de ma vie.   Ce refuge apaisait mon âme. 


 Tu crois qu ils me pardonneront si je fais ça ?  


Pour le rasssurer, ne sachant pas si Karen m' avait pardonnée. Elle était ma tache inachevée. Mais si elle m'aimait , comme je l'aimais.  Son âme avait trouvée la paix. Et elle avait rejoint les étoiles. 

- Oui je suis sur 


Plue sourirait  et continuait  a faire ses perles,  meme s il savait que ça n apaisera pas totalement son coeur.  Mais je ne pouvais lui offrir comme réponse, car seule Karen aurait cette reponse. Sinon il avait les êtres relier a la mort a Storybrooke qui pourraient aussi. Mais je ne voulais pas culpabiliser encore plus.. ni j'apprenais que Karen... Et si elle n aurait  pas été en paix elle m'aurait hanté, pas seulement dans mes pensées , dans mes cauchemars. Elle serait la a coté de moi, en train de faire des bracelets d amitiés avec nous.  Parce qu'un fantome ne vous guide jamais.. C'était un peu la meme théorie que le Quarine de mon ami Ali. 

De mon coté, pendant que Plue faisait des bracelets a la Guilde de la lune.  Moi je fabriquais des présents a Hara et Lucy.  Décidément ma constellationniste aura pleins de cadeaux en entrant, des engrenages, une fleur et un bracelet.  J'étais peut-etre un peu trop dépendant de ma maitresse.  Curieux, je pointais la création de Plue :  Il est qui celui la ?  Il avait fait six bracelets dans le désordre. Pas de logique. Pleins de couleurs, sauf un rouge et vert.  A ma question, il souriait : Pour le parapluie... 

Je me mettais a rire , mais je trouvais cette révélation mignonne -  Il est chanceux, ce monsieur parapluie.Regarde moi j en est fait pour Lucy .  Celui -ci était aux couleurs du Lolu : Rose bonbon et vert fluo .Au fond de moi , j'espérais voir son dévouement a notre maitresse . - Tu as envie de lui en faire toi aussi ? Mais il me disait non, préférant en plaisir au groupe de tueurs de demons, pour le moment. Il continuait ses bracelets en souriant.  Froncant les sourcils sceptique.  Il aura dut choisir Lucy, au lieu des autres..  Mais est-ce que ca voulait dire qu'il n'était pas  Plue ? Non ! Peut-etre qu'il ne voulait pas que je sois jaloux .. Pensant qu'elle était mienne


Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'amour a tellement de visages, a toi d'ouvrir tes yeux.  

Edan Sparkles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1398

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mer 24 Juil 2019 - 19:42

La mélodie de la lune
Fête de la musique mortelle



Leo avait prit à part le dragon et lui explique ce qu'il devait faire. L'esprit céleste voulait lui laisser la place sous les projecteurs sous les yeux de Grey. Le chasseur de dragon avait comprit grâce aux explications de Leo et il décida d'aller voir Eby qui tenait dans ses mains le livre de Deliora. Edan marchant vers le canard, regarda en souriant son amour, puis arriver devant l'homme, le dragon lui demanda si il pouvait avoir le livre. Eby le lui donna de bonne grâce, Edan le remercie. Il revient vers le mage de glace avec entre ses bras le livre du cauchemar de son amour, le dragon le regarde: " je n'ai jamais tué, mais cette fois-ci, je veux être ta lumière, laisse moi effacer pour toujours ton cauchemar"

Le dragon voulait vraiment être le sauveur celui qui allait le libérer de la terreur qu'il traîne depuis son enfance. River regarde le livre, puis regarde le mage de feu dans les yeux. "Tu n'es pas obligé de faire ça, mon amour. Tu n'as jamais tué personne. Je ne voudrais pas que... Que mon cauchemar devienne le tient." Natsu n'avait pas réellement conscience du bien et du mal, c'est pour cela qu'il n'avait pas été atteins par le Nirvana dans leur monde. Le dragon ne se sentait pas obligé de faire ça, il le voulait du plus profond de son coeur. Il sourit pour rassurer son mage de glace " Je ferais tout pour toi et je veux te revoir sourire, car tu as le droit au bonheur." Oui River avait le droit de vivre sans ses démons d'enfances, vivre en sachant que son démon ne ferait plus de mal à personne et qu'il aura eu sa vengeance. L'infirmier sourit. "C'est toi mon bonheur." Il lui prend sa main pour la poser sur le dessus du livre et il recule d'un pas. "Vas-y bébé! Réduis le en cendre!"

Edan avait bien sûr attendu l'approbation du glaçon, au cas où River revient sur sa décision et ne souhaite pas que le chasseur de dragon ne tue. Si c'était le cas, le dragon aurait resserrer son emprise sur le livre. Le mage de feu attendait que River soit à une distance raisonnable, ne voulant pas le blesser. Il jette un dernier regard vers le démon, puis vers son amoureux. Il capte son regard glaciale, ne voulant pas détourner son regard de braise, le regard de River lui donnait encore plus de courage. Et il fini par utiliser sa magie pour faire apparaître des flammes dans ses mains. Le livre commence à brûler et l'odeur de papier brûler se fait sentir. Ça réveille Deliora qui se mets à hurler de douleur. Le chasseur de dragon entendait les cris beaucoup plus fort que les autres, Natsu baissa sa tête pour ne pas faire attention aux cris.

Le livre fini par disparaître, laissant place à deux petites lacrimas, une blanche et une noire, comme pour Lullaby. Deliora gémit et essaie de sortir de sous le tas de roches, sans y arriver. Edan ramasse les deux lacrimas et il en tend une au mage de glace. " Ensemble ? " Le chasseur de dragon voulait donner la chance à Grey de rendre les coups à Deliora. Le mage de glace prend la lacrima blanche et il la regarde un instant. "C'est toute la magie de Deliora que je tiens dans ma main. Et tu tiens sa vie... C'est tellement étrange." " ça va aller ?" demanda le mage de feu, quand il le vois regarder la lacrima blanche. "Je...vais te libérer." Il sers son poing où se trouve la lacrima noire et Natsu se retourne vers Déliora. " Tu ne fera plus de mal à personne et tu ne seras plus le geôlier de Grey" Quand Natsu se tourne vers Deliora, Grey glisse subtilement la lacrima blanche dans sa poche et il en créé une copie en glace. Le mage de glace place la copie de glace par terre et il pose mon pied dessus. "Allez! C'est le moment de le détruire. Ensemble..."

Dans son poing fermé, Natsu utilisa sa magie, ce qu'il en reste pour devenir le feu salvateur de son flocon. Il regarda son poing enflammé . Grey sourit et, au moment où son amour enflamme son poing, s'écrase la copie de glace de la lacrima blanche avec son pied. Dans la main du dragon, la lacrima noire se fissure, arrachant un autre cri à Deliora. Grey se retourne vers le démon. "Sayonara, Deliora..." La lacrimas dans la main d'Edan, éclate en particule de lumière et Deliora fait la même chose. Voilà...Le cauchemar de son amour finit en éclat pour de bon. N'ayant plus de magie , Edan met un genoux à terre. " tu es libérer flocon. Je suis content." sa tête tourne légèrement, son souffle est lent, c'était le prix à donner pour être le feu salvateur.

Grey se mets à genoux à côté de son dragon et il le soutiens. "Bébé... Ça va aller?" il le serre dans ses bras. "Merci mon amour..." Sentant les bras froid dans son dos, Edan met ses bras autour de son amour. " Je ferai tout pour toi. je t'aime"
Le mage de glace regarde le tas de roches ou se trouvait Deliora et il souris. "Je t'aime, Natsu..." Natsu le regarde surpris par les trois mots que River a prononcé, des petites larmes apparaissent, c'était la première fois qui les entendaient, c'était magnifique. " Je t'aime Grey et je suis heureux que tu t'es libérer de ta malédiction. " Il lui souris et l'embrasse. "J'ai un peu trop forcé je crois"

River essuie les larmes qui coulent avec mon pouce sur les joues chaude de son dragon. "C'est toi qui m'as libéré. C'est grâce à toi..." Le glaçon prolonge le baiser d'Edan. Quand il lui dis qu'il a trop forcé, il l'aide à s'asseoir par terre. "Je vais te trouver du feu. Ne bouge pas..." River se retourne vers les autres pour demander du feu, mais il est coupé dans mon élan. La grotte se met à trembler. Le reste du plafond commence à s'écrouler. Le chasseur de dragon regarde le plafond et essaye de se lever, mais il ne pouvait pas, à cause de sa fatigue.

"Merde! Ça va s'écrouler! Ice-make, bouclier de glace!" le mage de glace place un dôme de glace pour les protéger alors que toute la grotte s'effondre sur eux. Il le maintiens pendant plusieurs minutes. Puis, il tombe à genoux. Il épuise ses dernières forces magiques et le bouclier disparaît.

" GREYYYY" allongé à cause des rochers de la grotte au-dessus de lui, Edan essaye d'aller vers River. " Grey ça va ? Grey." Le mage de glace est couché sur le ventre et il tends sa main vers le dragon. "Je suis là... Je... Je crois que ça va. Je suis désolé, je n'ai pas pu tenir plus longtemps." Le dragon prend sa main et la serre pour finir par l'embrasser. " Ne t'excuse pas, tu as utilisé ta magie à de nombreuse reprise. C'est normal...que tu t'épuise." Edan essaye de se mettre à genoux le dos courber, il essaye de mettre la tête du glaçon sur ses genoux et caresse ses cheveux. " on va s'en sortir, tu verras."

River demanda ''Comment vont les autres? Tout le monde va bien?''. Edan retourne sa tête, mais ne vois personne. " Je ne vois rien". Étrange puisque le chasseur de dragon avait pourtant une meilleur vue que la plupart du commun des mortels. " Hé ho vous m'entendez ? Plue, Leo, Meredith, Papy ?" Pour le papy ce n'était pas un manque de respect pour le mage de feu, c'est le contraire, pour lui c'était une marque de respect, puiqu'il appelle Makarov comme ça. Edan attendit qu'on le lui réponde tout en serrant la main de River et lui caressant les cheveux.


acidbrain


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

Ebenezer B. McDuck


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Ebenezer B. McDuck


╰☆╮ Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

Ѽ Conte(s) : Intrigue Toon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

✓ Métier : Banquier, Homme d'affaires, Chasseur de trésor
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 FnBf6YH

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 515

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 25 Juil 2019 - 15:56


Le Glaçon joue les infirmiers !
C'est bien joli tout ça mais il faudrait songer à bouger !

La grotte venait de s’effondrer et je n’eus que le temps de jeter un œil vers mes compagnons avant de me retrouver à mon tour ensevelis sous les décombre. Fort heureusement, le Glaçon avait eu le temps de former une barrière protectrice qui a défaut d’autres choses, nous avait au moins permit de rester en vie. Enfermé dans un trou qui n’était pas plus grand qu’une baignoire, j’observais les alentours, plongé dans la pénombre. Laissant à mes yeux le temps de s’habituer à la faiblesse de la lumière, je regardais mon propre corps afin de vérifier que tout était en état de marche. Je constatais alors que la manche de mon manteau avait été déchirée et que j’avais une égratignure tout le long de l’avant-bras. Quoi de plus naturel dans le fond ? J’avais eu le malheur de chuter sur un rocher pointu et mon bras avait supporter le choc pour ma tête. Tiens d’ailleurs ma tête parlons-en. Je ressentais une légère migraine depuis quelques instants sans vraiment savoir ce qui c’était produit. Je l’avais certainement cognée quelque part en arrivant dans cette galerie… en tout cas, elle était encore entière et c’est tout ce qui comptait à mes yeux !

Tentant de me relever, je finissais à genoux et saisis ma canne dans mes mains. Parmi toutes les options magnifiques dont elle était dotée, elle pouvait s’habiller d’une fine couche d’acier qui la rendait incroyablement solide. Je me mis alors à taper la roche située devant moi dans l’espoir qu’elle céderait sous les coups que je lui faisais subir. Fort heureusement, ce fut le cas et je débouchais très bientôt sur une autre galerie où je pouvais voir River et Edan. Même si la situation était incertaine, je savais au moins que ces deux-là avaient survécus. Poursuivant mon travail, je finis par creuser une brèche assez grande pour me permettre de m’y engouffrer entièrement. Ce fut le sourire aux lèvres que je retrouvais mes compagnons.

"Vous allez bien tout les deux ?", je posais alors une main réconfortante sur l’épaule de River "Ça va aller ? Tu tiens le coup ?"

"Ça va... On va bien." dit-il avant de rire. "C'était peut-être pas une si bonne idée que ça de détruire le plafond..."

"Ne sois pas si dur avec toi-même. Le plan n'était pas si mauvais et tu as eu le bon réflexe de nous protéger avec ton bouclier !", j’avais prononcé ces mots avec une douceur peut commune.

"Et vous ? Vous n'êtes pas blessé ?", me retourna-t-il alors la question.

Je ne pris pas le temps de répondre, après tout mon état n’était pas ce qui me préoccupait le plus en cet instant.

"Tout ce qui nous reste à faire maintenant c'est retrouver les autres et sortir au plus vite. La quantité d'air n'est pas illimité !"


Il est vrai que même si nos amis avaient survécu pas miracle à cette chute de pierres, il y avait un second problème qui risquait de se poser. Comment pouvait-on les retrouver avant qu’ils ne finissent par mourir asphyxiés ? Cependant River était lui bien plus préoccupé par mon état.

"Merde! Vous êtes blessé! »

Puis sentant une goutte couler le long de mon visage, je la relevais vers ma tête et constatait alors que je saignais un peu. Le coup que j’avais pris avait donc été plus fort que ce que j’imaginais ! Sortant un mouchoir de la poche de mon manteau, je le portais à ma blessure dans l’espoir que le sang arrêterait vite de s’écouler.

"Je ne suis pas à l'article de la mort tu sais !"

Je bougeais alors mon bras pour lui prouver qu’il y avait eu beaucoup plus de peur que de mal !

« Attendez, je vais vous aider."

« Tu n'as vraiment pas besoin de..."

Mais je n’eux pas le temps de terminer ma phrase que déjà River s’empara de mon bras ce qui provoqua chez moi un bref mouvement de recul. Je n’aimais pas du tout que l’on me touche sans ma permission.

"Allez! Il doit bien me rester un peu de magie quelque part!"

Il lui fallut beaucoup de temps et d’énervement pour obtenir enfin de la glace qu’il appliqua ensuite sur mon bras.

Je devais bien admettre que cette sensation m’apportait un soulagement bienvenu.

"Je... je te remercie, mais rassure-toi, j'ai vu bien que ça dans ma vie !"

Il n’était pas rare que dans les aventures que j’avais traversés jeune, je marche durant des jours avec un cheville fracturée ou que je remette en place une épaule déboîtée. Alors paniquer pour une simple égratignure, ce n’était pas du tout le genre de la maison ! Mais je n’avais pas le temps de répliquer que River, porté par un grand élan de générosité, rejoignit son cher et tendre dragon.

"Je t'emprunte ça, bébé."

Il avait dit cela tout en arrachant une bande de son T-shirt en lambeau et était revenu vers moi pour faire un bandage sur ma blessure enflée. D’ordinaire, j’aurais certes lancé des remarques acerbes sur le fait qu’il aurait mieux fait de s’occuper de son état de santé à lui ! Je détestais que l’on me prenne en pitié ou que l’on me couve comme une mère poule. Mais River y mettait tant d’entrain que je ne voulais surtout pas lui faire de la peine en refusant son aide.

"C'est décidé, je ne sors plus de la guilde sans une trousse de premiers soins
.", finit-il par lancer.

"C'est certain qu'une trousse à pharmacie c'est toujours utile... surtout pour des casse-cous pour nous.", lui répondis-je en un clin d’œil. "Bon c'est bien joli tout ça mais je te rappelle que pendant que tu soigne mes petits bobos nos amis sont peut-être en danger de mort. Il faut les retrouver !"

Je m’étais emporté, furieux de notre propre impuissance ! Cela commençait à bien faire !

"Je sais... Je fais seulement ce que je peux."

Devait-il réellement porté tous les malheurs du monde sur son dos ? N’avait-il pas compris que ce n’était pas à lui que je m’adressais mais à tous les trois en général ?

« Rassure-toi, tu en as déjà fait beaucoup ! »

« Et votre tête ? Vous avez des vertiges ou des nausées ?"

" Non regarde ça a pratiquement arrêté de saigner !", dis-je en regardant les gouttes de sang qui avaient séché sur mon mouchoir.

"Tu as fait tout ce que tu as pu... Il est temps d'en faire de même !"

Je me préparais alors à repartir à l’assaut avec ma canne bien levée devant moi. Le jeune Glaçon m’interrompit avec une remarque qui me surprit beaucoup.

"Ça ne serait pas plus simple d'aller vers le haut? On sortirait de ces galeries."

"Mais si on creuse du dessus on ne risque pas de voir ton bouclier s'effondrer ?", répondis-je en ouvrant de grands yeux

"Mon bouclier s'est déjà effondré. Je n'ai pas pu le maintenir plus de quelques secondes. J'ai seulement pu empêcher que l'éboulement nous écrase."

"Et si l'on perse la croûte ? Tu n'as pas peur que cela finisse par s'écraser ?"

"Ah oui... Je n'avais pas pensé à ça... Pardon..."

Je levais alors un instant les yeux au ciel… ah l’ignorance de la jeunesse ! Je le regardais alors venir à mes côtés et commencer à essayer de dégager les pierres avec ses mains

"Creusons par là alors."

Avec la fatigue, le jeune homme n’était pas des plus efficaces. Je devais d’ailleurs l’arrêter avant qu’il ne se fasse du mal à lui-même. Je me plaçais alors au-devant, l’écartant avec toute la « douceur » dont j’étais capable.

"Laisse-moi faire le gros du travail, gamin ! Si tu tiens vraiment à m'aider tu feras les finitions !"

Après tout, s’il tenait à tout prix à participer, autant ne pas le vexer en le freinant dans ces initiatives.

Puis à force de creuser, nous arrivions vers la galerie où se trouvait Meredith. Je sentis alors mon cœur faire un soubresaut dans ma poitrine. C’est que je l’appréciais à sa juste valeur, notre chère Mary Poppins !

« Miss Newton ! », avais-je lancer tout en poursuivant mon travail.

Nous finissions par nous retrouver tous à ses côtés.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           

Meredith P. Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Meredith P. Newton


╰☆╮ Avatar : Emily Blunt

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mary Poppins

✓ Métier : Conservatrice adjointe du Musée
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 ZiyIy4g

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1902

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 25 Juil 2019 - 23:45


A la façon Poppins
On bouge, on bouge les copains.

Me retrouver sous des éboulements, c’est pas vraiment ce que j’avais prévu au programme mais apparemment, ça me tombait quand même dessus et je dois avouer que j’étais heureuse de m’en sortir sans trop de bobos grâce au bouclier de River, qui n’avait pas tenu longtemps certes mais qui nous avait permis d’être en vie. J’étais salement amochée mais au moins, j’étais vivante, dans un espace restreint mais en un seul morceau. Rapidement, une voix familière parvint jusqu’à mes oreilles.

« Miss Newton ! » avais-je entendu.

Mes oreilles faisaient un bourdonnement incessant mais ça semblait être apte à passer si je me concentrais un peu. J’étais épuisée, mes pouvoirs avaient perdu de leur puissance si je peux dire ça comme ça et là, tout de suite, je voulais juste dormir, longtemps. Bien longtemps.

« Je suis là. »
énonçais-je simplement.

Ebenezer réussit à arriver jusqu’à moi et se précipite vers moi « Mademoiselle Newton, est-ce-que tout va bien ? » Je pose mon regard sur l’ancien canard, ainsi que sur les garçons restés dans le tunnel « Je crois qu’il y a plus de peur que de mal. J’ai mal aux côtés et ma tête tourne un peu mais ça va… »

River passe sa tête par le trou creusé par Eb’.

« Quand on sortira d’ici, je vais vérifier tes blessures. Mais tu n’as rien de cassé ? Tu peux te déplacer ? » « Je crois que j’ai pris un choc à l’épaule, j’ai une intense douleur quand j’appuie dessus mais appart ça, je crois que oui, je peux me déplacer. »

Eb’ m’aide à me relever « Faites attention à vous quand vous vous lèverez. Ne faites pas de gestes imprudent ! » Je lui souris, pour le rassurer. Il était clair que j’allais faire attention. « M. McDuck, vous me laissez la place ? Je vais lui faire une écharpe pour qu’elle n’endommage pas plus son épaule. » Eb’ s’écarte et laisse passer River. Ce dernier s’approche de moi « Heu…s’il te reste un peu de magie, tu pourrais sortir de ton sac un grand morceau de tissu pour que je puisse te faire une attelle convenable ? » me demanda t’il finalement en tâtant mon épaule, doucement.

« Je suis fatiguée… » énonçais-je, en attrapant néanmoins mon sac, l’ouvrant pour en sortir ce que venais de demander River « voilà. »

« Je comprends. Edan et moi, on n’a presque plus d’énergie magique non plus » dit-il en bougeant mon épaule, en essayant de ne pas me faire mal « Je ne pense pas que ce soit fracturé. C’est probablement une foulure ou une déchirure du ligament. Dès qu’on rentre à Storybrooke, c’est l’hôpital direct. Pour vous aussi M. McDuck. Et je vais sûrement y aller aussi. » Eb’ lève les yeux au ciel tandis que River bande mon bras contre ma poitrine pour empêcher mon épaule de bouger « Voilà, tu n’as pas mal comme ça ? » « ça va, au moins ça me maintiens bien. » dis-je avec un sourire.

River sourit, satisfait de son travail dans une situation si inconfortable « Bon ! Il faudrait sortir de ces petites galeries. Il y a encore Léo et Axel a retrouver. » « Allons vite les retrouver alors ! » énonçais-je, convaincue mais douloureuse.

Eb’ approuve d’un mouvement de la tête « vous avez raison. Il n’y a pas une seconde à perdre ! » « Bon…Heu…Par où on creuse maintenant ? » Ebenezer pointe la direction en face de lui « Et si on essayait par là ? Mon instinct me dit que c’est la bonne direction. » « Je vous suis ! » Eb’ se mets à creuser mais cela ne semble mener à rien. Je me mords la lèvre inférieure mais ne dis rien « Il faut croire qu’on ne peut pas gagner à tous les coups ! Retournons sur nos pas et prenons un autre chemin ! » énonce t’il en haussant les épaules « on va les trouver, retournons sur nos pas oui. » Une fois de retour au point de départ, Eb’ soupire « Bon et bien voyons si vous avez plus d’imagination que moi…qui est-ce-qui s’y colle ? » Edan lève une main « Attendez ! Ne faites plus de bruit. » Il tend l’oreille et se met à renifler l’air « j’entend des voix. C’est Leo ! Oui ! Et je le sens aussi. Par là ! » il pointe une direction légère plus à droite de là où on avait creusé plus tôt « LEO ! PLUE ! ON ARRIVE ! » il tente de gratter la pierre avec ses mains mais il laisse rapidement tombé, à bout de souffle.

Eb’ se saisit de sa canne « Bon et bien commençons à creuser ! » Il se met à creuser dans la roche, espérant que cette fois, ce soit la bonne « Je crois en toi Eb’ » Le petit tunnel débouche finalement sur un autre alcôve dans lequel se trouvent Axel et Leo. Edan lève le point « Ah ! Je savais ! Le flair des dragons, ça ne se trompe jamais ! » Eby sourit tout en se massant l’épaule « Eh bien au moins l’équipe est au complet à présent ! »

Oui…

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I know it now
i'm not perfect, i'm just human.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_

Axel Oswald


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Axel Oswald


╰☆╮ Avatar : Matthew Gray Gubler

Ѽ Conte(s) : La reine des neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Olaf

✓ Métier : Vendeur de glace
Parce qu après un Je t aime... ON NE FAIT PAS S ECROULER LES CAVERNES !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3126

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Ven 26 Juil 2019 - 20:03

La mélodie de la lune
Ou comment être lost in the sky
Peut être auraient ils dû prêter attention à ce qu’il se passait derrière eux… Peut être … mais Olaf ne le pouvait pas. Il préférait, et de loin, faire attention à rentrer les perles dans le fils, que d’entendre les cris … mais il les entendait toujours… les cris de douleur d’un monstre qui ne « devait » mériter que cela … Olaf n’en avait pas envie… il n’avait pas envie d’entendre ça. Alors il fermait les yeux pour ne plus à avoir à attendre. C’était pas logique pour vous ? Pour lui, ça fonctionnait. Il fermait les yeux. Ne voyant plus Léo, ni la grotte… S’imaginant dans les bras de quelqu’un qui lui voulait que du bien… Il écarta les sœurs Mackenzie de son esprit, elles allaient le tuer… Anna ? Anna ne serait elle pas deçu de savoir que son bonhomme de neige était devenu un meurtrier ? Il ne voyait personne le reprendre dans ses bras après ça.

Puis… Le plafond s’écroula. Il entendit simplement les cris et les appels… puis … plus rien… Léo était au dessus de lui… avait il sauter pour le protéger ? Si c’était le cas, il était puni de câlin ! Il regardait autour de lui… Ne préférant pas observer le sang qui coulait … Ils étaient enfermés… dans la roche.  Olaf regarda Léo… il ne devait pas se sacrifier pour lui.. Il méritait de ne pas avoir de câlins… parce que personne ne devait mourir pour lui …

Puis, Olaf sentit le sang. Quelques gouttes tombèrent d’une plaie… Qu’importe où elle était, et qu’elle ne soit pas profonde est terrifiante….lui, ça le terrifiait. Il écarquilla les yeux par peur et par panique … Il voulait se réveiller de ce cauchemar tout de suite ! Léo tendant de le rassurer, malgré son piteux état.

- Ne t’inquiète pas Plue. Ne soit pas terrifié par le sang. Bientôt mes plaies se refermeront. Je possède une magie guérisseuse, et on va sortir d’ici … j’ai promis à Lucy.

Plue/Axel/Olaf, qu’importe comme on l’appelait posa les yeux sur lui alors qu’il avait peur. Et il le regarda droit dans les yeux.

- Mais tu as mal et tu saigne. Je veux pas que tu es mal et que tu saigne. Le sang doit rester à l’intérieur des gens parce que c’est leur vie, tu peux mourir tout de même. Alors oui je m’inquiète tu as pas le droit de mourir encore moins pour moi !

Et des larmes se remirent à perler. Il en avait marre de pleurer, mais Léo venait de littéralement mettre sa vie en danger pour lui … qui était qu’un insignifiant bonhomme de neige pas fichu de sauver et aider les gens…

- C’est mon devoir Plue, de veiller sur les êtres comme nous. Souvent toi, je suis le Roi du Zodiaque. Et je me suis promis que je te ramènerais sain et sauf à Lucy. Donc ne pleure pas.

Il essuya les larmes d’un revers de sa manche poussiéreuse de veston. Il ne savait toujours pas qui était Lucy et pourquoi elle voulait le voir, mais ce qui était sûr, c’est qu’il allait lui faire un très gros calin !

- La vie ce n’est pas le sang Plue… Une vie … c’est ton âme. Ne t’inquiète pas pour le sang… C’est juste une conséquence de la malédiction, avant mes blessures étaient des trous de lumières….

Olaf le regarda de ses grands yeux ouverts d ‘enfants écoutant un parent lui dire que la lune ne le suit pas dans la nuit, mais que c’est lui qui bouge.

- La malédiction m’a rendu humain, je peux mourir alors je veux que personne de mes amis ne meurt ! C’est tout …
- je suis ton ami, et je ne mourrais pas Plue. Ne t’inquiète pas. Si on est pris ici… Lucy viendra nous sauver, donc tiens bon, Lucy n’abandonnera jamais ses amis.

Olaf lui fit un tendre sourire, et de sa main libre, celle qui était coincé avec le coude en feu, il lui tendit un bracelet de perle, avec des petites perles jaune et violettes foncés. c'était le cadeau fait que pour lui... Chaque personne avait son bracelet et ses couleurs ... sans rouge sang et vert méchant... Léo prit le bracelet bicolor et le colla à l'emplacement de son coeur avant de le faire glisser à son poignet qui était déjà bien garni de bracelets différents, dont ceux qu'il venait de faire à l'instant.

- merci Plue, je le garderais toujours avec moi. Parce que tu as une place importante dans mon coeur.

Il lui sourit doucement mais alors qu’Olaf était en train de reprendre un semblant, très semblant, de contenance … parce que le sang et les blessures, et les éboulements, tout ça … Cela commencer à être un tout petit peu trop pour notre petit bonhomme en guimauve. C’était trop avant … et maintenant c’était pire… et HEURESEUMENT qu’il n’avait pas entendu les échanges des « je t’aime » des deux mages… Il aurait fini par croire au malheur… Ce qui n’était pas encore le cas.

Il entendu un bruit derrière lui, et se retourna pour voir Ebenezer et tout le monde… Il était heureux de les voir … dans de telles circonstances un peu moins, mais heureux tout de même. La première chose que fit Olaf en voyant River fut de l’appeler en parlant fort.

- Il est blessé !!! Faut le soigner vite vite.

Même si la plaie n'était peut être rien, avoir vu du sang c'était suffisant. Très suffisant pour notre Olaf. River prit la place d'Eby et se faufilla par le tunnel pour les rejoindre. On tenait difficilement à trois dans la petite alcôve où ils se trouvaient, mais River se tortilla pour entrer avec eux.

- Leo est blessé? Montre-moi ça! Et toi Plue? Tu vas bien?

Olaf  regarda sa main, il ne l’avait pas bougé depuis que le plafond s’était éffondré... Pas cassé ni même en sang, mais coincé sous des gravats… pendant que River s'occupait de Léo, il se demandait s’il pouvait la sortir de là. Dans sa main, il tenait encore un des bracelets, et il ne comptait pas le lâcher. Il ne voulait pas… parce que … Il ne savait pas lui…parce qu’il était en train de faire une crise de panique et que dans sa tête en coton, ce bracelet était la seule raison pour eux de survivre ?  

- Je ... je vais bien ! Comment on sort d'ici ?

River posa une main dans le cou de Leo et il examina la blessure. Olaf ne pourrait jamais faire ça … surtout en sachant que c’était de sa faute. Mais, même s’il se sentait coupable, et en panique, c’était le feu de la punition qui virevoltait dans ses yeux. Puni de câlin !

- Comment tu te sens? Tu as mal à la tête? Des vertiges? Des nausées?

River n’avait pas répondu à la question du bonhomme de neige, mais il était a des années lumières de lui en vouloir. Sa main toujours coincée, il essayait de la dégager avec des petits mouvements qu’il cachait des garçons. Une main, pas blessé, ne devait pas les empêcher de se soigner… Jamais … Même si son coude lui lançait toujours des piqures de rappel… Quelque chose du genre, « hé, souviens toi que c’est moi qui te fait le plus souffrir là »… Léo répondit alors

- Je me sens comme d'habitude....je vais dire j ai envie de vomir.. donc si j'étais toi je ne resterais pas proche..
 
Olaf commença à froncer les sourcils … toujours avoir envie de vomir … C’était bon pour personne … jamais… Il ne comprenait pas, mais cela semblait être un commentaire normal… ou Pas … surtout que River parla de commotion cérébrale et que ça avait l’air d’être grave !
 
- Bon, tu as peut-être une commotion cérébrale. Regarde-moi.

River observa les yeux du Lion… Olaf implorait à nouveau la lune…Pour que Léo n’aie rien…

- Tu n'as pas de petit vaisseaux éclatés et tes pupilles semblent réagir. Tu devrais t'en sortir
- Je sais que je vais survivre, et devine quoi ? J’ai réussi à sauver les fleurs.
 
Olaf les regarda... attendit trois secondes pour être sur que les deux hommes vont bien, puis dire d'une toute petite voix.
 
- Je suis coincé...

River se tourna vers Axel. Olaf baissa la tête désolée pour montrer par son regard la zone de contact entre sa main et la pierre…

- Tu es coincé? Attend, je vais essayer...

River mit sa main sur les gravats qui le bloquent et se concentra. Mais rien ne se passe. Étourdi, il retira sa main et reprit son souffle.

- C’est bien le moment de manquer de magie...
- Désolé …

Il s’en voulait d’être la source de la frustration du mage … comme il s’en voulait d’absolument tout dernièrement … Il se retient de pleurer de peu … Très peu… parce qu’il avait déjà assez pleurer … Et aussi parce que le touché des perles contre ses doigts le détendait. River regarda Léo…

- Penses-tu que tu serais capable de le décoincer ? Je n’ai plus de force moi …

Olaf regarda Léo et se souvient tout d’un coup de pourquoi il n’avait pas prévenu Léo avant …

- Mais … il est blessé …

Axel ne voulait pas blesser son ami alors qu’il l’était déjà … Faiblement, le temps qu’il se régénère correctement, Léo tendit la main vers la roche et lança un rayon sur les roches Il ferait les yeux face à la clarté … Ce qui n’était pas du tout normal. La magie ne fit rien.

- ne t’inquiète pas Plue…

Il ne s’inquiétait pas du tout … non … absolument pas ! River se mit à sourire soudainement et se tournait vers le tunnel, ou il est vrai devait attendre les autres personnes de leur petit groupe…

- Est-ce que quelqu’un pourrait me donner la pelle que Meredith a sortie tout à l’heure ?

Quelqu’un lui passa… Olaf ne pourrait dire qui .. et la donna à Léo.

- je crois que ça pourrait aider.

Olaf s’inquiétait toujours de l’état de Léo … et de celui de River … et il essayait de se dire que si River avait le temps de prendre du temps sur sa main … alors c’était que personne n’était gravement blessé à l’extérieur … même si les petites blessures pour les uns sont des grandes pour les autres … il se laissait aller à cette idée que se prendre une grotte sur la tête, on ne pouvait avoir qu’un blessé et un coincé. Léo se mit à utiliser la pelle pour essayer de libérer la main d’Olaf. Il réussi assez pour briser les gravats pour passer la main d’Axel. D’un coup rapide, il ramena sa main vers le commun des mortels. Et d’un coup, il tendit sa main avec le bracelet à River.

- Pour toi !

Sa main était rouge mais ce n’était pas grave. River regarda Olaf surpris… Il prit le bracelet.

- Tu … tu as fait ça … pour moi ?

Olaf aurait voulu lui dire que « Bien sur ». Celui dans sa main c’était celui de River. Mais le sourire de River l’en empêcha… Et Olaf sourit encore plus quand le garçon le prit dans ses bras. C’est bon, il pouvait mourir un paix … même s’il n’était pas sur de le mériter … il était heureux … parce que River lui faisait un câlin. Et on arrêtait de comprendre les choses quand on avait le droit à un câlin.

- Merci Plue! Je l’adore !

Il mit le bracelet. Olaf avait fait un câlin à un bras, mais il avait été heureux. Et il sourit alors. Un sourire qu’il n’avait plus fait depuis la mort de Lullaby …. Ce qui était étrange quand on connaissait le phénomène calinclysimique qu’était Olaf. Il n’avait pas réussi à faire de grand sourire, que des sourires simples ou pire des sourires faibles… Il était heureux et ça il n’avait pas envie de perdre ce sentiment qu’il venait de retrouver. Alors il savait que dés qu’il verrait un des bracelets, celui de River était avec deux bleus différents un foncé et un très clair, il allait sourire.

- Je suis content alors.

River ne pouvait pas deviner que c’était Olaf le plus content des deux dans cette histoire. Parce qu’il avait donné un peu de joie, pour la deuxième fois en quelques temps et cela le rendait heureux.

- Bon, il faut sortir de cette montagne, maintenant. M. McDuck dit que c’est risqué de creuser vers le haut … parce qu’on risque un autre éboulement. Et on est tous, soit blessé, soit affaibli par le manque de magie. Ou même les deux… Alors si vous avez des suggestions, je suis preneur. On n’a pas fait tout ce chemin pour crever ici.

Olaf regarda un instant les parois qui l’entourer…

- Et si on fait un trou pour que tout le monde passe, une par une ? Comme un petit tunnel étroit ? Ou on appelle à l’aide les gens du village ? Ou bien les gens avec qui vous vous êtes battu tout à l’heure ?

River regarda Olaf et sourit encore une fois. Olaf était trop heureux. Parce qu’au début, River il lui souriait moins, et maintenant c’était presque un automatisme, et ça le rendait tout fière de lui.

- Le village et le temple sont trop loin pour qu’on nous entende appeler à l’aide. Et puis, on est littéralement sous une montagne… mais on peut continuer à creuser tout droit. On va bien déboucher quelque part.

Olaf se releva alors avec le peu de place qu’il avait et prit la pelle des mains de Léo en souriant. Puis, il bomba le torse, comme un enfant prés à en découdre avec des cailloux. Il remarqua que Léo, quoi qu’ayant toujours ses fleurs à proximité de lui semblait … somnoler ? Dormait-il debout ? C’était une possibilité. Olaf s’inquiétait encore de son état, alors d’un geste doux, la pelle dans une main, et la main de Léo dans l’autre, il avança pour sortir du petit trou dans lequel ils avaient atterris.

Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Je ne veux pas vivre dans un monde,
où être gentil est une faiblesse
~K. Reeves


Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 Aishaa10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82404-je-m-appelle-olaf-et- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82475-les-amis-sont-la-seule-chose-dont-j-ai-besoin-liens-d-olaf http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82477-ou-suis-je-je-l-ignore-mais-j-y-suis-bien-rps-d-olaf

River Frost


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6344

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Sam 27 Juil 2019 - 3:26


La Mélodie de la Lune

Les livres de Zeref #2
‘’Every day I'm just surviving
Keep climbing the mountain
Even when I feel like dying
Keep climbing the mountain’’


Lorsqu’Edan avait détruit le livre de Deliora, River avait récupéré sa lacrima de magie. Il n’avait pas pris le temps de penser aux possibles conséquences de son geste. En voyant les lacrimas de Lullaby, une idée avait germée dans son esprit. Certains chasseurs de dragons n’avaient pas été élevés par un véritable dragon, comme Natsu l’avait été. Il avait appris sa magie d’Igneel, le roi des dragons de feu. Tout comme Wendy et Gajeel, leur magie venait directement des dragons qui leur avait enseigné. Par contre, tous les chasseurs de dragons n’avaient pas eu cette opportunité. Certains avaient reçu leur magie anti-dragon par l’implantation d’une lacrima de magie draconnique. Laxus, le chasseur de dragon de foudre, avait une lacrima en lui, implantée et fusionnée à son âme. En voyant que les démons de Zeref étaient fait de deux lacrimas, soit une lacrima de vie et une lacrima de magie, le Frost avait aussitôt pensé aux chasseurs de dragons. La magie anti-dragon était particulièrement puissante. S’il arrivait à se faire implanter une lacrima de magie démoniaque, peut-être serait-il plus fort. Il serait assez fort pour protéger ceux qu’il aimait. Malheureusement, il se voyait mal tenter d’expliquer aux autres que, pour gagner en puissance, il voulait garder la lacrima du démon qui tentait de les tuer. Il ne savait pas comment son amoureux allait réagir et il ne voulait pas risquer de perdre sa seule chance d’avoir une lacrima. Ce n’était pas le moment de débattre du sujet, alors le glaçon avait tout bonnement glissé la lacrima de magie dans la poche de son pantalon et en avait crée une autre de glace pour ne pas éveiller les soupçons. Il lui expliquerait tout plus tard. Deliora, le démon qui l’avait tant fait souffrir serait celui qui le rendrait plus fort que jamais.

***

Ensevelis sous des tonnes de roches, le petit groupe se retrouvait piégé au cœur de la montagne. Fairy Tail était reconnue pour détruire quelque chose à chacune de ses missions, mais une montagne, c’était une première. Ils avaient détruit des bâtiments, des ponts, et plusieurs infrastructures dans différents villages. Une montagne… Mais les voila bien avancés, maintenant que la montagne s’était vengée des attaques qu’elle avait subie. Tout le monde avait été blessé, ou presque. Edan et River se trouvait au point le plus solide du bouclier de glace. Ils avaient donc subi moins de dégâts que les autres. Par contre, ils étaient particulièrement affaiblis, Edan par sa dernière attaque sur Deliora, et River par son bouclier. Ainsi vidé de sa magie et de son énergie, le pauvre glaçon se sentait particulièrement inutile. Il aurait voulu geler les rochers qui les recouvraient pour ensuite les faire exploser en millier de petit gravas insignifiants. Après tout, s’attaquer au plafond de la grotte pour ensevelir Deliora, c’était son idée. C’était donc sa faute s’ils étaient pris au piège dans ce tombeau. Il devait trouver une solution.

River regardait Axel qui creusait à une seule main, car son autre bras était blessé. Son coude était gravement brûlé et sa main avait été écrasée. Malgré tout, il gardait le sourire et il creusait pour sortir tout le monde de cet impasse.
« Tu veux que je prenne le relais, Plue? Tu es blessé toi aussi. », demanda-t-il doucement. Axel remua la tête négativement. « Tu es épuisé aussi, je peux creuser encore un peu. Ne t’en fais pas. Si j’y arrive plus je te le dirai. », lui répondit le bonhomme de neige. Même avec des cloques à la main, il aiderait tout le monde. Le Frost le regarda avec un petit sourire. Il était fort et courageux, le petit. Dans un geste machinal, le glaçon porta sa main à son bracelet de petites billes bleues et le tourna lentement sur son poignet. Il était épuisé, oui, mais il ne voulait pas rester derrière à ne rien faire. Il commença donc une chaine de travaille, passant derrière lui les pierres que Plue retirait.

Après avoir avancé d’environ un mètre, Axel poussa un petit cri qu’il tenta d’étouffer, probablement pour ne pas que l’on s’inquiète pour lui. River s’approcha et regarda par-dessus l’épaule du pauvre petit. La brûlure lui avait causé plusieurs cloques sur la peau et l’une d’elles venait d’éclater, ce qui était plutôt douloureux. Le Frost en savait quelque chose, lui qui avait une profonde cicatrice de brûlure sur toute la moitié de son dos. Il avait dû passer à l’hôpital pour se faire soigner et, depuis, il gardait toujours un tube d’onguent dans sa chambre, juste au cas où son bébé dragon venait à s’enflammer pendant son sommeil et le brûlait sans le vouloir. Il savait donc à quel point le pauvre Plue devait souffrir.
« Attends… Donne-moi ça, je vais continuer au peu. Je me sens en pleine forme! », mentit-il tout en attrapant la pelle. Il se recula pour le laisser sortir de l’étroit tunnel. Ceci fait, le glaçon s’y engouffra pour continuer le travail qu’Axel avait si bien commencé.

River creusa pendant de longues minutes. Il se sentait faible et, plus le temps passait, plus son état se détériorait. Chaque coup de pelle lui donnait des vertiges et même des haut-le-cœur. Sa vision même commençait à s’embrouiller, mais il était orgueilleux. Il ne voulait pas arrêter. Soudainement, en plantant la pelle entre deux roches, celle-ci passa tout droit, s’enfonçant jusqu’à la poignée. River tira un bon coup sur le manche et le trou qu’elle laissa permit à la lumière de la lune de s’engouffrer dans le tunnel. La lueur violette donnait à l’endroit restreint un air plutôt lugubre. Le Frost ignora la lueur. Tout ce qu’il voyait, c’était l’occasion de sortir de là. Délaissant la pelle, il se mis à pousser les pierres avec ses mains jusqu’à créer une ouverture assez grande pour s’y faufiler.

Une fois à l’extérieur, River se laissa tomber sur le dos dans la végétation de la forêt qui poussait à flan de montagne. Il garda tout de même un œil sur l’ouverture pour s’assurer que tout le monde arrivait à sortir. Étendu sur le dos, les bras en croix, il avait l’impression de respirer pour la première fois depuis que la montagne s’était écroulée sur eux. Fort heureusement, il n’avait pas paniqué, trop épuisé pour même penser à sa claustrophobie. Il restait étendu là, à observer la lune violette dans le ciel. Puis, il réalisa ce qui clochait dans ce paysage.
« On ne peut pas rentrer au village maintenant… », soupira-t-il. « La lune est toujours violette et les gouttes tombent encore. Ça pourrait être dangereux pour le village. On doit régler ça avant de penser à rentrer. » Oui, il l’avait dit. Oui, il avait l’intention de le faire. Mais pour l’heure, il restait étendu, trop épuisé pour bouger. Il s’autorisa même à fermer les yeux un instant, juste un petit instant. De toute façon, il était vidé de sa magie et de son énergie. Il ne pouvait rien faire. La lune serait donc le problème de quelqu’un d’autre. Il en avait assez fait.

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Contenu sponsorisé







Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE] - Page 5 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 5 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Évènement #111: La Mélodie de la Lune [FE]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes