MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA MELODIE
DE LA LUNE

JUIN 2019
de RIVER


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Mélodie de la Lune ☆ Evénement #111
Une mission de River - Depuis le 23 juin 2019
La suite des livres de Zeref, dans ce chapitre 2 !

Partagez
 

 Different but still the Same ⊚ OS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

S. & S. MacKenzie


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


S. & S. MacKenzie


╰☆╮ Avatar : Eleanor Tomlinson & Isolda Dychauk

Ѽ Conte(s) : Inventé ⊚
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Samhainn & Samhuinn

✓ Métier : Herboristes
Different but still the Same ⊚ OS Gawe

☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 918

Different but still the Same ⊚ OS _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 23 Juin 2019 - 15:23


Different but still the Same ⊚ OS Stci Different but still the Same ⊚ OS Akka


Different But Still The Same

1er Septembre, au soir


Le jour tant attendu était enfin arrivé. Les jumelles MacKenzie allait faire leur rentrée dans la célèbre école de sorcellerie du Royaume-Uni, Poudlard.
Elles avaient reçu leur lettre il y avait presque un an, et depuis elles trépignaient d’impatience. Enfin, les Sam allaient pouvoir apprendre ce pourquoi elles étaient nées, la magie.

Leur baguette, elles l’avaient déjà. Toutes les deux étaient faites de roseau et contenait une épine de monstre du Fleuve Blanc.
Comme tout jeune sorcier d’Écosse et d’Angleterre, elles avaient faire leurs emplettes sur le Chemin de Traverse. Fleury & Bott pour les livres de cours, Madame Guipure pour deux toutes nouvelles robes, Ollivander pour les deux baguettes et évidemment la Ménagerie Magique et Eeylops, au Royaume du Hibou.
C’était un fait connu, chaque sorcier devait avoir un animal de compagnie.

Tandis que Samhainn avait jeté son dévolu sur une magnifique chouette effraie qu’elle avait nommé Geal, sa sœur Samhuinn avait craqué sur un adorable petit furet couleur champagne, elle lui avait instinctivement donné le nom de Nosy.
Les deux jumelles avaient trouvé les compagnons idéaux, tous les quatre étaient plus complémentaires que le jour et la nuit. Ils étaient inséparables.

Ce soir-là était un soir particulier. Geal et Nosy n’étaient pas avec leur maîtresse. Car les sœurs MacKenzie allaient vivre le moment le plus important de toute leur enfance. Elles allaient être placées dans une des quatre maisons de Poudlard.
Au milieu de la centaine d’élèves, les rousses étaient collées l’une à l’autre. Elles se tenaient la main si fort que leurs doigts en étaient blanchis. L'excitation et l'anxiété se battaient en elles. Les noms défilaient, ainsi que les jeunes sorciers sous le Choixpeau. K, L...M. MacDonald, MacGregor...

- Samhainn MacKenzie !

Le cœur de ladite jeune fille fit un bond. Sa main écrasa un peu plus celle de sa sœur. Sa tête bourdonnait, elle avait chaud. Un nœud noué ses tripes. Samhuinn lui lâcha doucement les doigts et lui souffla de s'avancer. Les deux rousses se sourirent avant que Samhainn prenne son courage à deux mains. Elle s'avança doucement jusqu'au petit tabouret. Mon dieu ce qu'elle n'aimait pas être ainsi exposé à une foule. Maladroitement, elle s'assit. Ses battements de cœur résonnait jusque dans ses tempes, si cela continuait, le suspens allait la tuer.
Un immense frisson la parcourut quand le chapeau magique lui effleura la tête. Elle se tordait les doigts tandis que l'artefact marmonnait de manière inaudible.

- Poufsouffle ! Hurla alors la Choixpeau.

Un sourire fendit le visage de la petite écossaise. Elle sauta du tabouret et fit un clin d’œil à sa sœur. Les élèves de la maison jaune l'applaudissaient et lui faisait signe de les rejoindre. Jamais Samhainn connu pareille joie. Poufsouffle, la maison de la gentillesse et de la bienveillance. Qu'est-ce qui pourrait mieux convenir à Hain ? Samhainn remerciait ses nouveaux camarades. Oui, elle en était convaincue, elle et sa sœur allait passer une merveilleuse scolarité au sein de la maison du Blaireau.

- Samhuinn MacKenzie ! La voix de Minverva McGonagall résonna encore une fois.

Hain trépignait, elle se balançait d'un pied sur l'autre. Sa sœur courut presque jusqu'au tabouret, pressée de rejoindre sa jumelle. Dans quelques secondes, les Sam allaient être réunies et leur vie de sorcières allaient enfin commencer.
Le Choixpeau se mit à marmonner encore une fois. Samhuinn avait du mal à tenir en place sur le petit siège, vite qu'il rende son jugement. Hain fit un pas en avant, prête à se jeter dans les bras de sa sœur quand elle se dirigera vers les élèves de Poufsouffle.

- Serpentard !

A cet instant, les deux sœurs crurent mourir foudroyées. Elles mirent quelques secondes avant de réaliser ce qu'il venait de se passer. Les larmes montèrent aux yeux de Samhainn, tout son petit corps se mit à trembler et de gros sanglots s'échappèrent. Les élèves autour d'elle se pressèrent pour la réconforter, lui disant que même si elles n'étaient pas dans la même maison, elles se verraient quand même et qu'au final il était bénéfique d'être séparer de sa jumelle le temps des cours. Mais Hain n'écoutait pas, elle n'avait qu'une envie, courir jusqu'à sa sœur.

Samhuinn était toujours sur la petit estrade. Elle était incapable de bouger. Son regard restait figé sur sa jumelle. Pourquoi ? Pourquoi n'étaient-elles pas dans la même maison ? Pourquoi se retrouvait-elle chez les Serpents et non chez les Blaireaux ? Le Choixpeau pouvait-il se tromper ? Tant de questions tournaient dans la tête de la jeune rousse.

- Par-ci jeune fille, rejoignez votre maison. Lui fit gentiment la vieille professeur.

A contre cœur, Huin se détourna de sa sœur et rejoignit, ce qui à partir de maintenant, étaient les siens.
Elle se sentit seule au monde et les larmes vinrent à ses yeux bleus, mais personne ne la consola. De là où elles étaient, les Sam ne pouvaient pas se voir. Jamais elles n'avaient autant été séparées, jamais il y avait eu pareil fossé entre elles.
Leur monde venait d'être torpillé. Autour de chacune d'elles, le néant se formait. Le plus beau jour de leur enfance s'était transformé en pire jour de leur vie. Toutes deux souhaitèrent de revenir en arrière, avant de recevoir leur lettre, de tout recommencer ou de jamais n'aller à l'école. Mais tout cela était vain. Elles étaient dorénavant séparées.

2 Septembre, heure du déjeuner


Samhuinn était assise à une des quatre immenses tables de la Grande Salle. Son regard était figé sur la Grande Porte. Elle surveillait tous ceux qui la passait et sursautait à chaque tête rousse, croyant reconnaître sa sœur.

La jeune fille avait passé une soirée cauchemardesque. Après la Répartition, elle n'avait pas pu rejoindre sa sœur. Les jumelles s'étaient aperçu de loin et avaient chacune vu que l'autre pleurait.
Huin avait dîné entourée de ses camarades sans adresser un mot à un seul d'entre eux. Jamais elle ne s'était sentie aussi seule.
Les professeurs avaient ensuite envoyé tous les élèves dans leur dortoir respectif et les Sam n'avaient même pas pu se dire Bonne nuit. Jamais elles avaient dormi séparement, depuis leur naissance, les jumelles avaient partagé la même chambre.
Samhuinn avait passé une bonne partie de la nuit à pleurer en silence, pour éviter de se faire remarquer par les autres dès son premier jour. L'autre partie, elle l'avait passée à faire d'horribles cauchemars où elle voyait un affreux blaireau géant enlever Samhainn dans son terrier sombre.

Alors qu'elle se remémorait son cauchemar, Huin vit enfin sa sœur franchir la porte. D'un bond, elle se leva et courut vers elle. Chacune serra l'autre dans ses bras si fort que les rousse auraient pu s'étouffer. Elles s'étreignirent pendant un long moment, le temps de réaliser que l'autre était bien là.

- Question idiote mais comment tu vas ? Demanda Samhainn en se détachant de sa jumelle.

- Pas bien, je n'ai pas dormi de la nuit. Répondit Huin en amenant sa sœur jusqu'à la place qu'elle avait réservé pour elles.

- Moi non plus. Souffla Samhainn. Les autres sont gentils avec moi, mais je préférerais dormir dans la même pièce que toi.

Huin acquiesça en saisissant une cuisse de poulet dans un plat bien garni. Elle déposa la volaille dans l'assiette de sa sœur avant de se servir elle-même.
Les jeunes filles se mirent d'accord pour manger et discuter ensuite de leur problème. Les épreuves paraissent toujours moins importantes quand on a le ventre plein. Chacune mangea à sa faim. Samhuinn, comme à son habitude fini l'assiette de sa sœur.
Elles sortirent ensuite, pour une ballade digestive autour du parc. Les rousses restèrent quelques minutes silencieuses, en se tenant bras dessus, bras dessous. Puis elles décidèrent de s'asseoir près du lac. Il commençait à faire frais et les deux jumelles se serrèrent l'une contre l'autre.

- Comment l'on va faire ? On ne peut rien changer ? Commença Samhainn.

- Je ne pense pas qu'on puisse faire qu'on que ce soit. Huin prit une grande respiration. Je pense... Je pense qu'on doit accepter, on va s'y faire...

Elle essayait de se convaincre elle-même, en vain, des sanglots montèrent dans sa gorge et elle se jeta dans les bras de sa sœur, qui elle aussi éclata en pleures.
C'était sans doute l'obstacle le plus difficile de leur vie, la séparation. Et elles étaient certaines de ne jamais réussir à le surmonter.

30 Juin, 7 ans plus tard


Les sœurs MacKenzie se tenait par les épaules, leur deux têtes rousses collées l'une à l'autre. Leurs valises étaient à leurs pieds. Nosy gambadait aux alentours et Geal survolait les jeunes filles. Les quatre prunelles bleues des rousses se firent envahir par des larmes salées.

- Ce n'était pas si terrible que ça en fin de compte. Souffla Samhuinn en souriant.

Les Sam avaient le regard fixé sur le château. Elles étaient sur le pont de pierre, prête à quitter l'endroit pour toujours. Poudlard, la meilleure école de sorcellerie du monde. Qu'est-ce que cet endroit allait leur manquer !
Leur rentrée avait été difficile, brutale, mais au bout de quelques semaines, les rousses avaient pris leurs marques et avaient constaté qu'elles pouvaient très bien survivre en se voyant que quelques heures par jour.
Le reste de leur scolarité, 7 années entières, avait été un véritable épanouissement pour les deux rouquines. Entre les murs de ce château, elles avaient passé les meilleures années de leur enfance et surement de leur vie.
Ce lieu avait fait d'elles de véritables sorcières.
Elles avaient appris des sorts que même leur imagination ne pouvait pas concevoir, elles avaient appris à s'occuper de niffleurs, d'hippogriffes. Elles s'étaient faites des amis pour la vie. Des amis bien différents il était vrai, mais des amis fidèles.
Mais surtout, ce lieu avait fait d'elles des adultes indépendantes. Le plus grand apprentissage des jumelles était que la séparation n'était pas une perte, et que même différentes, elles restaient les même.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Chante-moi une chanson de deux filles qui sont parties...
Dis, est-ce que ces filles pourraient être nous ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82525-sing-me-a-song-of-two
 Page 1 sur 1

Different but still the Same ⊚ OS





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: Ϟ La Grande Régalade Rpgique :: ➹ What If