LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Evènement #112 : Practically Imperfect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1532

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 1 Aoû 2019 - 4:44

L

 a peur, est le sentiment le plus désagréable a ressentir, après l'amour. Ce sentiment était dévastateur. Mais la peur et l'amour étaient  un match parfait. La preuve j'avais peur de dire tout ce que j'avais sur le coeur a Lucy.  Même si j'étais un être a part, qui découvrait encore les sentiments humains.  J'étais toujours hanté par mes craintes passées. Mais le sortillège de la sorcière m'avait reservé , la présence de Karen. Enfin présence était un grand mot, on pourrait dire un clone physiquement. Et je savais que ce n'était pas ce fantome , non plus.   Même si ce n'était pas ma peur, mais bien un fragment de celle-ci.  Devant moi , j'hallucinais , il avait trop de noms pour la décrire symboliquement donc, on va résumé par son prenom Karen.  J'aurais pu réagir fortement. Et etre envahi par  un tourbillon d'émotions. J'aurais pu même tenter des rapprochements. Après tout, elle était mon premier amour. Mais je restais de marbre a l'écouter me traitrer traitre et de menteur. Des mots qui décrivaient très mal a ma personne. Une paire de lunettes que je ne portais pas. 

Oui Karen avait cette manie de m'insulter, me crier dessus. Mais venant de sa part, je m'attendais a une scène plus mélodrame. Et peut-etre même des coups..La mage avait l'habitude de punir ses constellations. Karen me disait ensuite que j'étais un chien , bon a rien. Elle me disait exactement ses mots avec un mauvais sourire qui se dessinait  sur ses lèvres "tu te voiles la face, menteur. Tu n'es rien, rien qu'un petit chien chien, bon à rien."  Donc ca me confirmait que c'était un imposteur 

Parce que la vraie savait que j'étais un homme lion. Donc un minou et mes oreilles le prouvait. Et ensuite, elle savait que je n'étais pas un toutou docile. Parce que j'avais du mal a lui obéir et je lui tenais tete souvent. La preuve, je l avais longuement bouder. Meme si j'aurais pu l'etre pour Lucy. Etre cet etre obéissant, pret a lui servir mon coeur, mon ame et mon coeur.  Si elle me montrait un signe d'amour.Mais pour l'instant, je n'étais pas le toutou de personne. J'étais un esprit indépendant..Un esprit libre. Et l'armure en était la preuve.. C'était ce qu'elle symbolisait. 

Donc Rowena n'était pas une magicienne douée. Pourquoi ?  Parce que sa mise en scène ne fonctionnait pas avec moi. La preuve quand je lui avouais que je n'étais pas un toutou, ni d'elle..ni de Karen et ni meme de Lucy.  Karen disparaissait de vue dans un éclat lumineux. Elle venait de recevoir un amas en plein corps. Si ca aurait été la vraie Karen, j'aurais pu  pleurer ma vie, croyant que je l'avais tuée pour une troisième fois.  Mais etre acteur c'était toute ma vie. J'étais le métier que je convoitais. Donc je savais reconnaitre un mauvais jeu..   Rowena  avait dénichée son talent dans une boite de cereales.  Quand Karen avait  disparue , le chat que je n'aimais pas malgré son magnifique pelage.  Ces temps ci , j avais un probleme avec certains chats. Il était a mes pieds.. Il me disiat : élu de la lumière 1 - Rowena la mocheté 0.  Il croyait  quoi le chat que j'allais échoué ?  Leo Lionstar n'aime pas les défaites ! Le dévisageant, je lui disais :  Cette sorcière est une mauvaise comédienne.. Par contre, si elle a envie de jouer une figurante juste pour sa beauté. Je peux contacter mon agente..  Le chat me disait : "Ce n'était pas Rowena mais son sortilège obscur. elle teste ta loyauté à la lumière et t'as l'air plutôt sur le bon chemin Il se moque de moi ce mini tigre.  Etre loyal a la lumière, je l avais été toute ma vie sauf une fois..  Mais est-ce que je le serais toujours ?Après tout après un certain temps, une étoile se meurt...   J'ai toujours été loyal a la lumière, sauf une fois quand j'ai été victime d'une malediction.  Noukia me retournait le dos  juste repartir avant de sauter sur l'épaule de Nina.  Je soupirais, secouant la tete.  Puis je continuais la route avec les autres... J'avais temoin de certaines choses et de d autres non.   Mais je soutenais Violette de coeur dans sa perte du pinceau. Après tout c'était mon amie.. 

Une amie , donc  j'allais etre  séparé car  le sol se cèdait sous nos pieds. On chutait, très longtemps.  On se trouvait prisonnier de l'élément de Juvia. Mais le groupe se séparait entre deux..  Bizarrement , les hommes étaient avec les hommes.. Et les femmes, avec les femmes .  Je me  retrouvais  avec un ami , pu ami jusqu' a qu'on met un terme notre querelle.   Je me trouvais aussi avec mon agent de probation. On était  separer des femmes.. C'est dommage ! Mais c'est pas grave , parce que dans cet immense bassin..On avait été  emportés dans un immense tourbillon et très vite on retrouvait au fond de l'eau.  Mais pas de panique, on se  retrouvait dans un monde semblable a la petite sirène. On n'était pas en train de se noyer, non plus.  Sans doute a cause de la magie particulière de ce monde. On aurait pu patauger longtemps mais  une divine créature hippocampe venait a ma rencontre. Enfin du divertissement.. du vrai .. Du divertissement féminin. Oui le manque se faisait sentir. On était en plein milieu d'un paysage qui me plaisait. Un paradis luxueux et océanique. On allait vivre un petit moment royal.  Parce que derrière nous,  il avait un Palais.. "qui êtes-vous ?" Disait la femme cheval des mers. Le poisson chat de tes reves, ma jolie, en vrai on est les elus de la lumière, ta peut-etre entendu parler de nous.  La drague m'aidait a me motiver.. a mener cette quête. Ca me boostait ! L'hypocampe nous regardait   quelques instants  et elle  partait dans l'autre sens avant d'aller chercher sa reine. Voyant celle -ci nous faire face , elle  nous regardait "oh vous devez être les amis de Nina." Et moi je la  reluquais.. Elle se présentait,  Je m'appelle Calissa, bienvenue à Océana, mon royaume. Vous vous trouvez sous les terres de Castlerock. Ici, nous sommes à l'abri de la magie de Rowena.  Nous vous attendions, venez."Sécurité ou pas,  Océana me plaisait deja au moindres au regard.  Et mes compagnons de route venait de me perdre.. Je me souciais guère d'eux , mais mon attention était centré sur ses créatures et ce chateau.  Et je perdais le but de la quete..  Au sein du palais d'Océana nous étions  accueillis donc par la princesse  et par des poissons divers et variés. "Je vous présente ma fille, Merlia." Soudainement mon coeur, palpitant de désir.. on aurait dit une Lucy en mode sirène. Elle était blonde , elle portait du rose et elle était une princesse.  Et ce moment là dans ma tête j'entendais un petit crabe imaginaire me chanter.. cette chanson Il fallait qu'on fasse plus connaissance elle et moi.. Parce que pas question que je quitte Océana sans un baiser de sirène. 

code by Silver Lungs

Angelika B. Beresford


« Je ne suis pas la baby-sitter
de la princesse crachouille ! »


Angelika B. Beresford


╰☆╮ Avatar : Katheryn Winnick

Ѽ Conte(s) : Bernard & Bianca
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miss Bianca

✓ Métier : Pédiatre, pédo-psychiatre, écrivain
☞ Surnom : Angel / Angie / Lady B.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5604

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas la baby-sitterde la princesse crachouille ! »


________________________________________ Jeu 1 Aoû 2019 - 14:02


Dans la grotte abndonnée, coquillages et miroirs!
L'escape room de la mort !

Emportée par le tourbillon, je ne pouvais guère distinguer quoique soit au alentours. Mes compagnons semblaient tout comme moi en très fâcheuse posture. Je me rassurais alors en me disant qu’au moins tous semblaient savoir nager. J’espérais alors que cela serait suffisant pour qu’ils survivent à cette épreuve ! Bientôt, j’aperçus un nouveau personnage parmi nous. Topsy, la cousine de Meredith, que j’avais déjà eu l’occasion de rencontrer en de maintes reprises en compagnie de ma collègue. Bien évidemment, je laisserais le badinage pour plus tard mais il me tardait de l’interroger sur sa présence en ces lieux.

D’ailleurs, les choses se firent bien plus inquiétantes au fur et à mesure de l’avancée de notre course folle dans les rapides. Un tourbillon nous avait emporté dans son sillage, mais fort heureusement Nina était parvenue grâce à sa magie à nous en écarter. Cependant, notre groupe avait été partagé en deux. D’un côté, les filles et de l’autre les garçons. De cela, je n’en pris conscience qu’au moment où les choses semblèrent enfin se calmer. Je constatais alors que nous nous étions retrouvés dans une grotte. Remontant vers la rive, je ne pouvais empêcher la colère s’emparer de moi. Une fois de plus, les choses s’étaient liguées contre nous. Une fois de plus, nous nous retrouvions éloignés de ce maudit château de Rowena. Je n’avais aucune envie de perdre du temps, pas maintenant que je savais que deux des personnes auxquelles je tenais se retrouvaient sous son emprise.

« C’est pas vrai… comme si c’était le moment ! »

Furieuse, je balançais un grand coup de pied dans un caillou situé en face de moi. Puis, tout en serrant les poings, je fermais les yeux et tentais de retrouver mon calme. J’entendis alors les voix de Nina et de Topsy s’élever derrière moi.

"Topsy ! Je suis contente de te voir malgré cette ...ambiance."


"Nina, je suis heureuse de te savoir vivante, tu sais, ta mère n'a jamais cessé de te chercher."

Cela m’aida quelque peu à me calmer et je me tournais vers mes comparses, bien décidée et reprendre le dessus sur les sentiments qui m’animaient en cet instant.

"Est-ce que tout le monde va bien ?"

Je m’étais adressée non seulement aux deux membres de la famille de Meredith mais également à cette chère Violette qui avait été emportée avec nous.

"Oui, on va bien.", répondirent en cœur les deux cousines.

De son côté, Violette approuva d’un hochement de tête. Cependant, elle finit par remarquer qu’elle n’avait plus le pinceau en sa possession.

"Merde j'ai encore perdu le pinceau. Faut vraiment que je me le fasse greffer !!!"


En réalité, la jeune femme était bien plus intriguée par la présence de Topsy à nos côtés.

"Qui êtes-vous ?!", lui demanda-t-elle alors.

"Je m'appelle Tatiana Antanasia Cositori Topotrepolovsky mais vous pouvez m'appeler Topsy.", lança-t-elle alors de son gros accent indéfinissable. "je suis la cousine de Mary Poppins et aussi la nièce de l'idiote sorcière noire."

« Et que faites-vous ici Topsy ? », demandais-je intriguée

"J'ai reçu la visite d'une charmante boule de lumière blanche. Rowena m'est tombée dessus quand je suis arrivée à Castlerock et me voilà ici, elle m'a pris mes pouvoirs."

Décidemment, cela en faisait du monde à Castle Rock ces jours-ci ! A croire que le but était de rassembler toute la famille en un seul lieu… que c’était charmant de sa part

"Vous parlez d'une belle réunion de famille !", dis-je avec une légère ironie dans la voix. "Je suis navrée que vous vous soyez retrouvée ici mais vous pourrez certainement être d'un grand secours !"

J’avais ajouté cette phrase en lui souriant, espérant que cela chasserait le peu de courtoisie dont j’avais fait preuve dans ma phrase précédente.

"Bon eh bien mesdames, il s'agirait maintenant de trouver un moyen de sortir d'ici ! Est-ce que vous avez une idée ?"

Inspectant toute la grotte du regard, je cherchais une quelconque ouverture dans la roche où un éclat de lumière qui nous aurait permit d’espérer une quelconque sortie. Il n’y avait cependant rien. Comment allions-nous faire pour nous tirer de ce mauvais pas ? Pendant ce temps, Nina s’était approchée de l’eau tout en l’inspectant. Elle finit par nous faire part de ses introspections.

"Les filles, c'est pas normal. Normalement la grotte des sirènes n'est pas si claire habituellement."


Je jetais un œil dans sa direction, fronçant les sourcils à ses premières affirmations.

« Mais de… de quoi est-ce que tu parles au juste ? »

La jeune femme ne prit cependant pas la peine de me répondre. Elle préféra tourner son attention en direction de sa cousine.

"Cousine Topsy, tu connais la légende des trois sirènes ?"


"Oui, bien sûr. Elle se transmet dans la famille.", répondit-elle simplement

"Je vous en prie, ne faites pas tant de mystères racontez-nous tout !", lui lançais-je un peu irritée par la situation.

"Si la légende dit vrai, les trois sirènes ont laissé sous l'eau, la possibilité de sortir de la grotte.", lança alors Nina

"un parchemin ancestral expliquant le chemin à suivre pour atteindre les hauteurs"

"Mais ? Il y a toujours un mais dans les histoires"


"Mais personne n'a jamais trouvé ce parchemin. On ignore même si les trois sirènes ancestrales ont existé."


"Et vous dites qu'il devrait se trouver au fond de l'eau ?"

Je m’étais alors approchée de l’eau, me demandant s’il était possible d’apporter un quelconque crédit à cette histoire. Les deux femmes omniscientes ou presque approuvèrent à l’unisson d’un hochement de tête.

"Tu veux plonger ?!"

"Ma foi si nous n'avons pas d'autres options. Après tout maintenant, nous n'avons pas vraiment besoin de nous mouiller la nuque !"

"Ok. On peut toujours tenter en effet. Qui ne tente rien n'a rien !"

"Les sirènes sont méchantes ou gentille dans votre monde ?!"
, demanda si justement la jeune super-héroïne.

"Les sirènes sont gentilles dans notre monde, elles font partie de la famille ancestrale de castlerock. enfin c'est ce qui se dit, mais on n'a rien à craindre. Seulement peut être...les profondeurs de cette grotte."

"Allons-y ! », déclara Topsy avant de se jeter à l’eau.

"Laisse-moi y aller... après tout ma disparition ne dérangera pas grand monde !"
, dis-je en espérant que cela dissuaderait Violette de nous suivre.

"Quoi ? Tu dis n'importe quoi Angel ! Allons-y ensemble !!", répondit Violette en plaçant sa main dans la mienne.

Nina se joignit alors à notre petit cortège en me tenant la main et nous sautions toutes trois dans l’eau. Une fois sous l’eau, Nina nous fit signe de la suivre. Nous y retrouvions Topsy en train de chercher quelque chose, mais que souhaitait-elle retrouver au fond des eaux ? Je l’ignorais mais à la voir, il s’agissait d’une pierre. Puis après quelques minutes de recherches infructueuses, elle nous invita à remonter à la surface. Elle nous invita alors à partager ses réflexions et également l’objet qu’elle convoitait tant. Cela me surpris grandement. Honnêtement, n’aurait-elle pas pu le faire avant ?

"La légende dit que le parchemin est rangé dans les profondeurs de la caverne, là où est posé la toute première pierre coquillage."

"Comment On reconnaît la première pierre ?"
, demanda Violette intéressée

"N'y aurait-il qu'une pierre en forme de coquillage ?"

"On parle d'une pierre formée par la reine des sirènes elle-même grâce à la mérilia, c'est une forte magie océane. C'est une pierre d'une blancheur éclatante qui est formée de plusieurs coquillages minuscules."

"Donc ça brille ? Ça devrait pas être trop dur à trouver !"


"Tres bien dans ce cas réesseyons de la trouver ! Ce sera plus facile maintenant que nous avons toutes les informations nécessaires ! Vous êtes prêtes mesdames ?"

"Oui ! Allons-y ! »

Nous replongions alors dans les eaux profondes de la grotte, bien résolue à n’en remonter qu’une fois que nous serions en possession de la pierre-coquillage. Une fois de plus, ce fut grâce à Violette que cet exploit pu être accomplit.

"C'est du bon travail, Violette ! »

"Travail d'équipe ! On peut être fière de nous !", déclara-t-elle en souriant.

Nous avions donc le parchemin en notre possession et Nina l’ouvrit immédiatement après avoir demandé en avoir demandé l’accord de Violette.

"Si les trois sirènes ancestrales ont vécues ici, le reste de la légende dit sans doute vraie..."

"Je l'espère en tout cas, il faut que nous sortions au plus vite d'ici !"

Nina leva alors son regard vers le plafond de la grotte avant d’attribuer un regard à Violette et moi.

"La légende énonce le fait que les trois sirènes ancestrales avaient la capacité de devenir humaine et qu'elles ont créé une sortie quelque part dans la grotte. Le parchemin doit nous mener à cette sortie."

Ne pouvant rien y voir, Nina se rendit prêt de l’eau et plongea le parchemin dans cette dernière. Elle le reposa alors à terre et nous pouvions constater que des inscriptions y étaient à présent annotées.

"ça, c'est une autre histoire...il me faut du temps pour traduire ça. Topsy, tu saurais le faire plus vite que moi ? »


"Oui mais ça va me prendre plusieurs minutes.", déclara alors sa cousine.

"Faites de votre mieux Topsy !"


J’avais déclaré cette phrase aussi calme que possible, ne pouvant m’empêcher de bouillonner toujours intérieurement d’impatience. Topsy s’assit alors en tailleur et s’approcha du parchemin.

"C'est du langage océanique, le peuple des sirènes parlent ainsi. mais je crois que je peux réussir à le déchiffrer."
elle se tourna alors vers la fille de Meredith "Ta mère aurait été encore plus rapide. Notre Mary Poppins sait tout."

"Pour ouvrir la porte vers le monde d'en haut..."

Elle continua alors à traduire le texte alors que Violette curieuse observait la scène toute proche d’elle. M’apprêtant à me joindre au groupe, je vis cependant Nina se tourner vers l’eau. La jeune femme semblait pensive et malheureuse et je me persuadais que j’étais la plus à même à la consoler dans sa situation difficile. Je m’assis alors à côté de la demoiselle.

"Est-ce que tu vas bien ?"

"J'ai sentie la présence de ma mère, sous l'eau."

Un peu étonnée, je fronçais à nouveau les sourcils, ne comprenant pas réellement où elle voulait en venir.

"Tu dois certainement te tromper... à moins que cela soit un mauvais coup de Rowena !"


J’avais encore en mémoire ma rencontre avec cette diabolique sorcière qui n’avais pas hésité à prendre son identité pour mieux me duper. Cependant, je songeais un instant qu’il pouvait peut-être s’agir d’autre chose. Après tout, certaines légendes prétendaient qu’il était possible de communiquer à distance à l’aide de l’eau. Et si…

"Peut-être est-elle capable de nous observer de là où elle se trouve ?"

Nina semblait alors se souvenir de quelque chose de précieux pour elle.

"Si Rowena est assez stupide pour avoir enfermer ma mère dans mon ancienne chambre alors on a peut-être la possibilité de pouvoir utiliser la magie des doubles miroirs pour pouvoir contacter ma mère. Ses pouvoirs sont amoindris au sein de ma chambre mais le miroir n'a jamais été atteint par son sortilège, il appartenait à Morgane."

"Par double miroir tu veux dire... si nous même en possédons c'est cela ? Ou une surface réfléchissante suffit ?"

"Est-ce que tu as un poudrier ?"

Repensant soudainement avoir emporté mon sac à main, en plus de celui de Meredith qui avait disparu, je regardais aux alentours et retrouvait échoué sur la berge mon joli sac à main. Mon arme à feu et ma trousse à pharmacie avaient sans doute du prendre un sacré coup mais mon poudrier était toujours utilisable.

"J'en ai peut-être un !" annonçais-je avant de récupérer mon sac et de revenir le tendre à Nina "Le voici !"

La demoiselle saisit alors le sac et finit par déclarer.

"Je crois qu'on a peut trouver un moyen de contacter ma mère et de connaître les actions de Rowena avant même qu'elle ne tente quoi que ce soit."

Fermant les yeux, elle se concentra sur le miroir. Peut-être essayait-elle de créer un certain contact télépathique avec ce dernier ? Tout heureuse, elle finit par déclarer.

"Ca a fonctionné !",
elle finit alors par me montrer l’objet "Je crois que finalement, elle nous a sous-estimé."

Je la regardais alors tout en souriant. Elle semblait très fatiguée mais n’avait pas perdu une miette de la confiance qu’elle avait placée en nous.

"Au moins, on sait que ta mère est encore en vie... c'est une bonne chose !"


En était-il de même pour Balthazar ?

Puis, la voix tonitruante de Topsy s’éleva alors.

"Topsy est la meilleure, j'ai déchiffré le message !"


Le choses semblaient enfin se débloquer pour nous.
acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
L'amour sera le seul moteur de mes combats

Si vous êtes responsable de leur emprisonnement
et que vous n'avez pas peur alors c'est que vous ne comprenez rien !
           

Meredith P. Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Meredith P. Newton


╰☆╮ Avatar : Emily Blunt

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mary Poppins

✓ Métier : Conservatrice adjointe du Musée
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 ZiyIy4g

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1902

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Ven 2 Aoû 2019 - 23:57




PRACTICALLY IMPERFECT
Nina, Meredith & le reste des gens
Les reflets des miroirs choisiront…

Ils choisiront leur camp au moment venu..

Quand le bien et le mal connaîtront la bataille finale.

Rowena tourne la clé dans la serrure de la chambre. Je me précipite sur le lit alors que le miroir reprend une teinte ordinaire. Elle ignore le cadeau de Morgane. Elle ignore que ce dit miroir pourrait finalement être un atout à mes fameux guerriers de la lumière. Parfois finalement, il suffit de comprendre que l’on n’est pas seul pour réaliser que finalement tout est fait pour que le bien l’emporte toujours. Elle pousse la porte et remplie la pièce de son aura obscure.

« Tu es si prévisible Mary Poppins, c’est presque d’un ennui sans bornes. »

Un léger sourire né sur mon visage.

« Je suis peut être affaiblie très chère tante mais j’ai compris une chose que toi tu ignores, tant que je ne cesserais d’y croire, la magie sera toujours de mon côté, la magie parmi tant d’autres choses. Tu m’as peut être privé des mes pouvoirs élémentaires mais je possède apparement ce que tu désires mais le problème c’est qu’il faudra me tuer pour l’obtenir et tu sais que si tu me tues, tu va y perdre la vie derrière. Ils arrivent Rowena. »

« MENSONGE ! »

Elle lève la main et me prive d’air mais je tente néanmoins de garder un semblant de sourire même si pour le coup, je sais qu’il vaut mieux que je la joue fine et que je ne dévoile notre secret pour l’instant, surtout pas à cette imbécile de première catégorie.

« Je suis la seule qui gagnera ! C’est moi qui aurait dû acquérir les pouvoirs de nos ancêtres et non une sale gamine hybride dans ton genre. »

Elle me libère de son emprise et je reprends enfin ma respiration.

« Alors c’est ça en fait ? Tu es jalouse de moi parce qu’on m’a donné des pouvoirs qui ne me revenaient pas ? »


« Ta sale traitresse de mère a tout manigancé. »

Ma mère. Calista. Ma mère. J’avais pu voir très rapidement où se trouvait les filles à travers le miroir. Elle les avaient envoyées dans la grotte des sirènes. Mais où étaient les garçons ? Je ne quitte pas ma tante des yeux.

« Tu sais pertinemment que ma mère n’était pour rien dans ce que je suis devenue. Elle t’a donné ses pouvoirs pour que je survive. Elle l’a fait parce qu’elle m’aimait et si j’ai obtenue ses pouvoirs ancestraux dont j’ignore la provenance, c’est que j’en étais digne ! Les sages n’auraient pas fait l’erreur de me donner ces fameux pouvoirs s’il n’était écrit que je devrais en faire usage. Oncle Albert ne s’est jamais trompé. »

Je connaissais l’histoire de notre famille. Maman m’avait parlé de ces fameux pouvoirs ancestraux. Ils n’étaient certes pas très puissant mais ils agissaient en cas de grande nécessité et avec les élus, il se multiplierait et sans doute que la grande bataille serait gagnante pour nous. Mon appel n’avait pas passé les effluves de ce tableau. Mon appel à l’aide n’avait pas créé cette boule de lumière. C’était elle. Ce n’était pas uniquement ses pouvoirs qu’elle détenait dans ce médaillon mais aussi son âme féérique. Ma mère avait donné toute sa part de vie féérique à ma tante pour pouvoir me sauver. N’y a t’il pas plus grand acte d’amour ?

Elle m’agrippe par le menton et me crache au visage.

« Je te détruirais et je détruirais tous tes guerriers un par un. Ce n’est qu’une question de temps. Ils finiront pas tomber dans mon piège. »

Elle me relâche et se dirige vers la porte, les sourcils froncés, le regard noir. Je passe machinalement une mèche de cheveux derrière mon oreille.

« Tu n’as pas encore compris que tous tes stratagèmes ne pourront pas les tromper ? Ils savent qui tu es Rowena et ils sauront contrer tous tes sortilèges. Topsy est avec eux et Nina te connaît mieux que quiconque très chère. Alors prépares toi parce qu’au moment où ils reviendront et qu’ils ouvriront les portes du donjon, la grande bataille commencera et à ta place, je m’enfuirais très loin parce qu’il en sera fini de toi avant que tu es le temps de dire supercalifragilisticexpialidocious. »

Et sur ces mots, elle vint à fermer la porte. J’entendais sa voix à travers la porte, elle parlait à ses fichus sbires.

« Surveillez la porte bande d’incapables ! »


Me levant, je vins à me réinstaller en face du miroir qui me fit à nouveau voir Topsy, Angelika, Violette et ma douce Nina.

« Meredith ! Bonté divine ! Tu vas bien ? »

« On fait aller. Je me sens affaiblie parce que cette espèce de sorcière de seconde zone m’a volée l’entièreté de mes pouvoirs élémentaires mais je survis on va dire. »

Je pose mon regard sur Violette.

« Bonjour Violette. »

« Bonjour Meredith ! Je ne pensais pas que vous vous souviendriez de moi !! »

« Je n’oublie jamais personne. » répondis-je avec un sourire avant de reprendre « Rowena ignore que je peux vous contacter grâce au miroir de Morgane. »

« Oui ! On a trouvé le parchemin ! »

« Et je l’ai enfin traduit ! »

Un grand sourire né sur mes lèvres.

« Bien joué cousine. Méfiez vous de Rowena, elle n'en a pas terminé. Je crois bien qu'elle est encore plus en rogne que jamais. »

« D'abord, on quitte cette grotte et ensuite, on trouve le moyen de te rejoindre. On va venir vous chercher et ensuite on détruira cette maudite dévoreuse d'âme tous ensembles. »

« Brisez son médaillon et toute la magie de ma mère sera libérée, brisez le médaillon et on retrouve nos pouvoirs. Brise le médaillon et ma mère reviendra. C'est elle la Reine Calie. »


Ma mère était morte dans le passé. J’étais adolescente, elle était morte dans mes bras mais je me souvenais de ces derniers mots. Castlerock. La féérie ne meurt jamais. Elle avait « vendue » son âme féérique pour moi alors je savais pertinemment qui avait permis à mon appel d’atteindre les élus de la lumière. Et à présent, il fallait tout faire pour qu’ils puissent revenir au château. Ma mère avait toujours été rattachée à Castlerock, son âme féérique avait fusionnée avec ce monde par le passé et il est vrai que l’âme d’une fée ne meurt jamais. Elle était prisonnière des chaines obscures de ma tante.

« Meredith c'est la reine de votre monde ??! » demande Violette, un peu perdue.

Je fais un petit signe négatif de la tête.

« Ma mère, Calista, la soeur de Rowena est l'âme féérique de ce monde. Elle en est la reine et vous êtes ses élus. »

Et c’est ainsi que toute l’histoire commence enfin à prendre du sens.

⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I know it now
i'm not perfect, i'm just human.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_

Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5694

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Dim 4 Aoû 2019 - 1:18

MISSION : Practically Imperfect
ft. beaucoup de monde


Séparées des garçons, les filles étaient tombées dans une magnifique grotte qui ne semblait contenir aucune sortie de secours. Mais le quatuor de choc s’était affairé à trouver un moyen de sortir…d’après une légende qui n’était peut-être même pas réel. Mais il fallait essayer. Cela ne leur couterait rien. Ils trouvèrent alors un parchemin, celui qui les conduirait à la sortie une fois déchiffré. Chose qui fut finalement faite grâce à Topsy qui comprenait la langue des océans apparemment. Entre temps, ils purent également parler à Meredith, et apprendre que la reine Callie était toujours vivante mais également que c’était elle qui avait fait appel à eux. Les élus de la lumières étaient en quelques sortes les élus de la reine. Mais cela laissait Violette réellement perplexe. Après tout, elle ne connaissait même pas Callie, ni même l’existence de ce monde avant d’y avoir mis les pieds.

« Mais comment elle nous connaît ??? Je connais juste Meredith moi. Et encore. Je l'ai croisé qu'une seule fois ! Alors...pourquoi nous ?! »
« Je crois que pour le coup, ça va bien plus loin qu’une simple connaissance Violette. »
répondit Nina en la regardant
« Qu’est-ce que tu entends par là ? » demanda Violette en arquant un sourcil.
« Les pouvoirs ancestraux que détient Meredith ne fonctionneront que lors de la bataille finale contre Rowena… » commença Nina en regarda Topsy puis en reposant son regard sur Violette tout en s’approchant d’elle. « …vous êtes sa seule possibilité à réussir. Callista vous a choisi parce que avez tous un atout important pour que la lumière triomphe sur les ténèbres mais si on sort pas d’ici, ce ne sera plus d’aucune utilité. »
« Un atout particulier ? Mais de quoi parlait-elle ? Qu’est-ce qui pourrait nous aider à vaincre cette sorcière ? » demanda Angelika
« Je suppose que… » commença Nina en tendant de faire de la lumière avec ses mains, en vain. « Je suppose que vous avez tous des atouts qui font de vous des personnes à part et que cette particularité vous permet justement de pouvoir être les héritiers de la prophétesse de la lumière et d’user de la magie ancestrale accompagné de ma mère pour la vaincre pour de bon. »

Si c’était le cas, Violette comprenait mieux pourquoi elle était là. Après tout, elle avait sauvé plusieurs mondes et elle était une super-héroïne avec des dons. Elle se retrouvait parfaitement dans la description que faisait Nina.

« D’accord. Je comprends un peu mieux. Mais tu as raison ! Sortons d’ici ! » répondit Violette avant de se retourner vers Topsy. « Que dit exactement le parchemin ? » lui demanda-t-elle d’une voix commune avec Nina, qui était déjà en train de grimper sur des grosses pierres.
« Qu’il faut suivre les quatre lunes et qu’on pourra atteindre la sortie de la grotte. »
« Les quatre lunes ? » s’interrogea Violette en fronçant les sourcils. « La lune c’est dans le ciel. Il faudrait donc regarder en hauteur ? »

Nina continuait à essayer de grimper sur les grosses pierres et Topsy la suivait. Mais elle s’arrêta lorsqu’elle entendit une remarque plutôt pertinente.

« Et si les quatre lunes étaient gravées dans la pierre ? » fit remarquer Angelika.
« Angelika a raison ! Le parchemin se trouvait sous une pierre coquillage et les trois sirènes ont utilisé des pierres de lunes pour mener au passage vers la surface. » expliqua Topsy qui s’était retourné vers les filles.
« Ca me semble trop facile… »
« C’est bien aussi quand c’est simple hein ! »
« De quoi pourrait-il s’agir d’autres alors ? Elles doivent bien se trouver quelque part ! »


C’était un peu la panique à bord. Personne ne savait vraiment où chercher et donc comment sortir d’ici. Mais la panique fut d’autant plus grande lorsque la caverne trembla. D’abord une petite secousse, puis une deuxième plus grande. Les secousses devenaient de plus en plus fortes, à tel point que des pierres commencèrent à tomber.

« Merde ! Attention !! »

Sans plus attendre, Violette créea un champ de force assez grande pour englober tout le monde. Dans leur bouclier, il ne craignait plus grand-chose…Sauf si la grotte leur tombait dessus.

« Topsy ! » cria Nina

Toujours concentrée, Violette s’autorisa à baisser les yeux pour observer la scène. Topsy venait de chuter et de se cogner la tête. Désormais inconsciente, Angelika s’était rapproché d’elle, sans doute pour analyser son état. La jeune héroïne aurait bien voulu aider mais elle était déjà bien occupée. Alors elle laissa Nina et Angelika faire tandis qu’elle recentrer toute son attention sur son champ de force protecteur. Mais cela ne l’empêchait pas d’écouter les conversations qui se faisaient derrière elle.

« C’est Rowena, elle utilise la magie des profondeurs, l’océan arc-en-ciel lutte contre elle mais on ne peut pas rester là indéfiniment, on va mourir sinon. »

Violette ne pouvait pas être plus d’accord avec elle qu’à ce moment-là. Les pierres chutaient toujours et si ça continuait comme cela, le plafond s’écroulerait aussi. Soudain, le regard de Violette se posa vers les profondeurs de la grotte, vers l’eau. Une ombre géante sembla se rapprocher de la surface de l’eau. Angelika semblait l’avoir remarqué aussi.

« Je crois que ça va aller pour elle ! Merci beaucoup Violette ! » commença-t-elle avant de continuer : « Qu’est-ce que c’est ça ? »

Angelika s’était rapproché, allant jusqu’au bord du bouclier protecteur…peut-être pour voir de plus près ou pour continuer à chercher ces fameuses pierres ou tout simplement son sac. Nina, elle, semblait être resté au sol, auprès de Topsy, en essayant de la réveiller, en vain. Violette reposa son regard sur l’ombre qui ne tarda pas à dévoiler son vrai visage. A la surface de l’eau un bébé pieuvre fit son apparition. Il n’adressa aucun mot. Mais avec ses tentacules il retint le plafond de la grotte et toutes les pierres qui menaçaient de tomber. Le champ de force de Violette n’avait donc plus aucune utilité grâce à l’aide apportée par cette mignonne créature. Angelika sortit alors de son sac une trousse à pharmacie. Et de cette trousse elle sortit des sels qu’elle tenta de faire respirer à Topsy pour qu’elle se réveille. Violette regarda avec étonnement cette scène assez étrange avant de se retourner vers la pieuvre.

« Merci beaucoup ! »


Topsy se réveilla enfin. Les sels avaient sans doute fait leur effet.

« Oh mais que s’est-il passé ? »
« La grotte s’est mise à s’effondrer et vous vous êtes évanouie. Comment vous sentez-vous ? »
questionna Angelika qui était toujours auprès de Nina et Topsy.
« Je crois que ça va. » répondit-elle avant de lever le regard vers la pieuvre avant de lui sourire. « Eh bien, tu as bien grandi Pepper. »
« Vous le connaissez ? »
« Je m’appelle Pepper »
commença la pieuvre avec une voix d’enfant avant de s’approcher et regarder le quatuor de fille. « …et Topsy m’a sauvé la vie quand j’étais encore petit. »
« Et bien…nous te remercions Pepper. Sans toi nous n’aurions peut-être pas survécu à cette chute de pierres. Est-ce que tu peux nous aider à nous échapper ? »


Aussitôt demandé, aussitôt fait ! C’était sans doute la devise de la pieuvre. En effet, Pepper regarda en hauteur puis avec ses tentacules il prit chacune des filles par la taille avant de les poser sur sa tête. Après une balade à dos d’éléphant, elle avait la chance de voyager à dos/tête de pieuvre !

« Accrochez-vous bien, je vais vous conduire jusqu’aux pierres de lunes. »

Il était mignon lui. A quoi pouvait-on s’accrocher ? Violette décida de se coller dans son intégralité à la pieuvre.

« Prenez votre respiration »

Tout le monde s’installa convenablement et prit une grande inspiration. Une fois fait, la pieuvre plongea sous l’eau. Il descendit dans les profondeurs pour prendre de l’élan et également prendre son appui. Il sauta le plus haut possible, se retrouvant hors de l’eau. Il s’accrocha alors aux parroirs de la grotte. Il utilisa deux tentacules pour tenir les filles. Angel et Violette d’un côté, Nina et Topsy de l’autre. Puis Pepper commença à grimper le long de la paroi.

« Allez Pepper, tu peux le faire. » encouragea Nina.

La pieuvre grimpa plusieurs minutes et les déposa devant un grand mur totalement blanc qui se trouvait dans la grotte. Dans le mur qui dénotait totalement avec le reste se trouvait une porte. Violette fronça les sourcils. Elle ne s’attendait pas du tout à ça.

« Entrez à l’intérieur et mettez au bon endroit les quatre pierres de lune, vous pourrez ensuite sortir. » expliqua-t-il tout en leur adressant un grand sourire.
« Quelle pierre de lune ??? On a rien nous ! »
« Entrez à l’intérieur, vous les trouverez et il faudra juste faire le bon choix. »
« Bon je crois que nous n’avons pas d’autres choix ! »
renchérit Angelika

Le quatuor se prépara alors mentalement à entrer dans l’inconnu. Ce fut Angelika qui poussa la porte. Au même moment où la porte s’ouvrit, la pieuvre se laissa tomber dans l’eau. Ok, il n’y avait plus aucun moyen de revenir en arrière. Violette suivit le petit groupe mais se fit brusquement arrêter par Angelika qui … Et heureusement que la jeune héroïne n’avait pas plus avancé parce qu’après un court rebord, c’était totalement le vide. Sérieusement ! Ils étaient dans la merde, d’autant plus qu’ils n’avaient plus le pinceau en leur possession. Devant eux, juste avant le vide il y avait d’énorme pierre, de soleil, de lune, d’étoile.

« Faites attention à vous ! »

La patience de Violette commençait à prendre la fuite. Il y avait trop de rebondissement et là, elle ne voyait pas comment ils allaient se sortir du pétrin.

« Non mais c’est du délire là ! On fait comment là ?! »
« Les quatre pierre de lune ont été choisie par les trois sirènes légendaires. »
expliqua Topsy
« La sortie est de l’autre côté. » fit remarquer Nina

Elles étaient bien mignonnes dans leur famille mais la petite explication de Topsy ne faisait pas avancer la situation et avant d’atteindre la sortie, il y avait un énorme vide et aucun pinceau ! Juste des pierres qu’il fallait choisir et bien imbriquer ensemble pour construire un pont.

« Ils veulent notre mort ! » soupira Violette choquée avant de se frapper le front avec sa main. « Pierre de lune qu’ils ont dit ? Donc ça doit être juste les pierres avec une lune dessus sur lesquels on doit marcher, non ? »
« Mais comment s’assurer que l’on puisse traverser sans que le pont s’effondre ? » se questionna Angelika avant de se tourner vers Violette. « C’est bien ce qu’il semblerait…qu’en pensez-vous mesdames ? »

Topsy prit une pierre avec une lune dessus et la jeta dans le vide. Sans attendre la pierre tomba dans le vide. Violette ne put s’empêcher un petit cri d’effroi en voyant la scène.

« AAAAAH ! Non c’est pas du tout ça ! Merde ! »
« Oui donc à moins de voler je vois difficilement comment nous pourrions y arriver ! »


C’était totalement flippant.

« Et si….et s’il suffisait juste de puiser la lumière ? Je sais c’est complètement idiot mais… » commença Nina. « …vous êtes les élus de la lumière. »
« Mais on ne peut pas créer de la lumière à la demande ! »
« Et j’ai plus mon pinceau…enfin le pinceau »
rappela Violette
« Je ne crois pas que Nina voit ça comme ça. Vous avez vaincu vos plus grandes peurs grâce à la lumière. Vous saurez faire le bon choix. » expliqua Topsy en se tournant vers Angelika. « Croyez en vous. »

Violette était un peu perplexe, contrairement à Angelika qui se rapprocha des pierres.

« Croire en nous pour faire le bon choix…ça parait tellement facile dis comme ça ! »

Angelika ramassa alors une pierre après quelques minutes de réflexion qu’elle lança dans le vide. Violette croisa les doigts tout en regardant attentivement la pierre. Cette dernière se mit à valdinguer de gauche à droite comme si elle était instable. Cela dura plusieurs minutes avant de chuter….un peu ! Mais la pierre finit par remonter avant de se stabiliser.

« YOUHOU !!! Bravoooo !! » s’exclama Violette en adressant un grand sourire à Angel’
« Merci…il faut également que tu en choisisse une. »

Une grande lumière blanche entoura alors la pierre qu’avait déposée Angelika avant qu’un pont ne se dessina pour rejoindre la première pierre. Mais comble de l’étrangeté de ce monde, une sirène fit son apparition devant Angelika.

« Bravo. Vous avez fait le bon choix. Soyez récompensée. »

Une toute petite pierre de lune bleue apparut dans la main d’Angie. La sirène se tourna alors vers Violette qui n’avait même pas commencé à chercher.

« Choisissez bien. »


Violette déglutina doucement. Elle flippait de se tromper. Elle n’avait pas le droit à l’erreur. Tout le monde avait trouvé une pierre. Topsy et Nina avaient réussi et elles avaient elles aussi été récompensées. Une pierre émeraude pour Topsy et une pierre orange pour Nina. Les grosses pierres lancées dans le vide avait permis au pont de se construire mais il manquait une partie, la dernière pour arriver à cette fameuse sortie. Violette décida de fermer les yeux. Cela lui permettait de se concentrer. Elle arrivait mieux à mettre les sons de côté, notamment la discussion entre la sirène et Angelika qui la remerciait et qui demandait gentiment la dernière pierre. Mais non, ça ne marchait pas comme ça. Violette se laissa guider par son intuition.

« Je….je vous remercie ! Il nous en reste à avoir une, c’est bien cela. Pourquoi ne pas toutes nous les donner directement ? »
« Les pierres de lune vous sont attribuées et liées à jamais. Elles vous permettront de lutter au moment venu. »
« C’est celle-là ! »


Ouvrant de nouveau les yeux, elle posa son regard sur une pierre bien en particulier. Elle la ramassa rapidement. D’un point de vue extérieur on aurait pu penser qu’elle l’avait choisi au hasard mais non, elle savait que c’était celle-ci. Alors Violette prit de l’élan et jeta la pierre vers la dernière pierre mise par Nina ou Topsy. La pierre ricocha et fit exactement comme celle d’Angie. Mais fort heureusement elle finit par se stabiliser. Le pont finit alors par se construire entièrement. La sirène sourit en regardant Violette.

« Bravo jeune héroïne, vous avez fait le bon choix »

Une pierre verte fit son apparition dans la main de Violette alors qu’un sourire s’afficha sur son visage. Et au même moment, la sirène disparut.

« On forme vraiment une bonne équipe les filles ! »

« Oh que oui ! » ajouta Topsy et Nina en cœur.
« Félicitations à toutes et maintenant partons rejoindre cette maudite forteresse ! » termina Angelika.


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Ben Ranger


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Ben Ranger


╰☆╮ Avatar : Alex O'loughlin

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blade Ranger

✓ Métier : Homme à tout faire et garagiste au black
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 Badge10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1370

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Dim 4 Aoû 2019 - 16:22


Pratically Imperfect Mission




Un soucis, sur un soucis… repoudrait d’un peu de connerie. Ils étaient dans l’eau … avec une sirène … non … deux sirènes … et un espèce d’hippocampe… Ils avaient fini par tomber dans l’eau. Au départ, Ben n’avait pas voulu se séparer des jeunes femmes … mais il n’en avait pas vraiment eu le choix.

Il se retrouvait a garder sa respiration difficilement alors que l’eau l’avait engouffré. Ouvrant les yeux et faisant sa tête de poisson dans l’eau. Il ne savait pas comment faire et quoi faire. Il porta ses yeux vers Léo, qui avait l’air d’être bien. Puis vers le deuxième jeune. Au début, il resta immobile, et Blade se demandait s’il allait bien. Il avait les yeux fermé. Blade avait l’impression qu’il essayait de reprendre son calme. Il le laissa mais garder un oeil sur lui. Le petit se mit à nager, comme un poisson dans l’eau. Il sourit malgré lui. Le petit posa les yeux autour de lui. Il lui avait fallu du temps, Mais Blade savait qu’il vérifier que tout le monde allait bien… peut être n’était il pas un si petit con que ce qu’il pensait.

Il se laissa donc porter dans le monde des sirènes… Sally allait le tuer … Réellement, il venait de tomber sur Barbie le secret des sirènes … Elle allait lui faire un malaise dans les bras, en exagérant ses actions. Il laissa Léo commençait la discussion … Ben commençait à en avoir rien le bol…. Il voulait retrouver les filles, trouver la petasse, faire de la purée, secouer la prochaine reine en lui montrant comment portéger son royaume drastiquement … Il s’avança doucement vers la reine.

- Vous n’auriez pas vu nos amis ? Deux blondes et une brune ?

Parce que d’abord, évitons d’oublier que les jeunes femmes pouvaient être en train de se noyer quelque part … Et il n’avait pas le temps à perdre avec des femmes poissons dont il ne pourrait aider sans tuer Rowena … et surtout il venait de se faire la promesse de protéger Nina … et comment on protège quelqu’un que l’on a pas avec nous ? On ne peut pas … voilà en effet. La reine se tourna vers lui. Il se méfiait un peu des femmes qui semblaient pas du tout méchantes.

- Elles sont dans la grotte des trois sirènes ancestrales.

Blade pinça ses lèvres en regardant la jeune reine. Il en avait des choses à dire, mais il ne pouvait le dire …

- Et … pourriez vous nous dire comment les rejoindre ? On doit détruire une méchante reine tous ensemble …

Il en aurait bu la tasse en rigolant s’il n’avait pas été un tout petit peu moins … stressé … Il ne pouvait rire de la situation quand il ne pouvait mettre la main sur les jeunes femmes. Même s’il savait que les jeunes femmes étaient compétentes … cela ne changeait pas le fait qu’il s’inquiéter. D’ailleurs, il laissa ses yeux se posaient sur les deux garçons. Il s’inquiétait aussi pour eux. Pour le moment, il voudrait bien retrouver tout le monde. Merlia, celle que Ben voyait comme la princesse, sourit à Ben.

- La grotte des sirènes ancestrales n’est pas accessible depuis Océana.

Son envie était de hurler qu’il s’en fichait que ce n’était pas accessible, fallait trouver un moyen, et faire de la dynamite pour aller les chercher… mais son instinct lui disait de ne pas braquer la royauté … Il pinça à nouveau ses lèvres d’une manière embêter … Il réfléchissait à tout allure dans l’océan.

- Alors, comment on peut s’y rendre ? Je ne connais pas vraiment bien mes camarades, mais on a besoin d’être les cinq ou six lumières, j’en sais rien pour botter les fesses de la méchante reine, et Nina est blessée. Je m’inquiète pour elles…

Il regarda un instant Léo et reprit.

- et je ne m’inquiète pas parce que ce sont des femmes, elles sont toutes aussi compétentes que les hommes, même plus pour certaines. Mais mon caractère veut que je dois les protéger et se retrouver au fin fond de l’océan sans les avoir me stresse …

Il posa les yeux sur la jeune femme, si elles ne les aidait pas, qu’elles les renvoie d’où ils venaient, ils se débrouilleraient pour retrouver ses camarades… Au diable la diplomatie quand il savait que Rowena pouvait lire dans les peurs des gens. Et il n’était peut être pas le plus intelligent, mais il avait remarqué que la peur des autres les tétanise … quand sa peur à lui le mets dans une colère noire. Et que l’image de son commandant était toujours gravé en lui. Calissa avant de regarder Ben.

- Vous allez vous retrouver, pas d’inquiétude. Vous connaissez Nina, non ? Elle s’en sort toujours
- Non, je ne la connais pas. Et elle est blessée donc…

Il se mit à tapoter sa main contre sa cuisine.

- On fait quoi alors ?

Parce qu’il n’avait pas réellement envie de mourir ici … surtout si la jeune femme ne l’aidait pas …. Et il n’avait pas envie de mourir ici … vraiment pas.

- Venez avec moi.

Calissa nagea jusqu’à une salle un peu plus sombre que les autres. Ben vérifiait qu’il n’y avait pas d’ennemis caché derrière un mur, près à le tuer. Avait il confiance ? Non. Quand elle posa la main sur la poignée, tout s’illumina d’un coup avant qu’elle ne pousse la porte.

- Rowena a plus de difficulté à lutter contre la magie océan et la magie lunaire.

Devant eux, se trouvait pleins d’armes créés à partir de matériaux de l’océan.

- Tous nos plus grands guerriers ont lutté avec ces armes contre des forces bien plus obscures que Rowena par le passé. Leurs armes ne les ont jamais abandonnées. Faites le bon choix.

Pougni… avec un arsenal comme ça…. POURQUOI ILS N AVAIENT PAS ENCORE TUER LA SORCIERE ? Non parce que ça commence à lui courir sur le haricot de devoir supporter leur « Rowena c’est la méchante de l’histoire ». Pour se rendre compte que la méchante c’est qu’une petite merde comparer aux autres … alors pourquoi ils ne l’avaient pas encore battu …

Devant lui se trouvait un arc avec des flèches entièrement bleu, une épée, un lasso, deux haches, un boomerang, deux pistolets, toutes les armes son enchantées, remplies de Mérilia. La magie de la reine Calissa, origine de la magie océan.

Il regarda les armes et soupira… devoir choisir des armes… Il sentit son arme, noyer, dans sa poche … elle ne pourrait pas être utiliser à nouveau … alors il posa les mains sur les pistolets. Les prenant doucement dans ses mains. Il aimait ce genre d’armes … Un amas bleuté entoure entièrement Blade avant de disparaitre. Les pistolets dans ses mains, il les soupesa. Il savait où les ranger dans ses vêtements, là où il ne pouvait pas les perdre. Il sentirait les armes contre ses hanches, et cette sensation le calmera certainement.

Callissa sourit.

- Vous avez fait le bon choix.

Aussi, pensa-t-il, que les pistolets étaient le seul choix logique pour lui. La jeune reine s’approcha de lui, et leva ses deux mains devant elle.

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 909548_1324805897843_fullEvènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 Maxresdefault

- Ne bougez pas.

Il haussa les sourcils … si … Il allait bien évidement bouger, il n’avait pas envie de se prendre une boule de lumière ou autre connerie. Quelque chose de très fort sortit de ses mains. L’arme se mit soudainement très fortement et à nouveau se stopper.

- Votre armes est renforcé par la magie que je crée. La magie profonde de l’océan arc-en-ciel.

Quand elle finit sa phrase, un petit poisson arc-en-ciel apparu … Le poisson regardait la reine.

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 ObedientDimwittedFirebelliedtoad-small

- Callissa ! Tu m’as appelé ?

Blade n’avait pas du tout entendu un appel, mais voir le poisson lui fit naître un très grand sourire. C’était l’histoire préféré de sa petite fille. Le poisson arc-en-ciel était tellement mignon. Callissa se mit à parler aux poissons alors que Ben était toujours en train de l’observer avec de grands yeux.

- Oui. Ces jeunes gens sont des amis de Nina, et ils ont été amenés ici par le tourbillon néfaste de Rowena. Ils doivent absolument retrouver leurs amies, tu peux les conduire jusqu’à la rive du bord des sirènes ?

Arc-en-ciel sourit.

- Oui bien sur.

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 SnoopyFinishedAfricanjacana-small

Blade laissa le temps que les autres choisissent leurs armes tranquillement. La reine continua de les renforcées avec de la magie de l’océan. Revenu à l’entre du chateau, elle se mit à regarde Ben.

- Vous semblez tenir à Nina autant qu’à votre enfant…

Blade n’était pas sur de cela, mais il savait qu’il n’abandonnerait pas Nina, ça c’était sur et certains … La reine prit un coquillage sur sa couronne et la mit dans sa main. Elle le remplit de magie et le tendit à Ben.

- Au moment venu, donnez le à Nina. C’est un protection.

Elle s’approcha des autres alors que Ben prit le petit coquillage dans sa main. Fermant ses doigts autour.

- Bonne chance.

Merlia fit un bisou sur la joue de Léo et les regarda partir. Elle était encore à côté de sa mère, qui faisait des signes.

- Faites attention à vous

Blade sourit doucement. Ce n’était plus de la chance dont ils avaient besoin … mais d’un miracle. Il répondit simplement en leur faisant un coucou de la main, les armes bien rangé dans sa poche, le coquillage dans la main.


Codage par Libella

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
______Oh dear we are in trouble


Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 Chrisb10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82670-life-doesn-t-always-g http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82685-i-will-protect-you-liens-de-blades#1112569 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82684-je-m-appelle-ranger-blade-ranger-rps-de-ben#1112563

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1532

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Mar 6 Aoû 2019 - 5:35

D

un baiser d'encouragement de la princesse. Ceux qui me connaissait  savait que j'aurais désirer une conclusion. C'était une signature a mes aventures. Et le genre non humain me plaisait énormément. J'aurais voulu visiter le chateau. La chambre de la Princesse ! J aurais pu devenir Roi d'Océana, une nuit. Mais non, notre passage au royaume fut rapide. Trop rapide. J'aurais aimer un séjour plus long sous l'océan.  Mais il fallait rejoindre les filles de notre groupe. Donc une arme, car on avait eu l honneur de choisir un objet dans l armurerie royale. J'avais choisis le lasso. Parce que ca me rappelait le fouet de ma maitresse.  Mais aussi parce qu'en lion, le lasso était pour moi, une ficelle avec laquelle, j aurais du plaisir.  La preuve, depuis que celui-ci était dans mes mains. Je m'amusais a fouetter tout ce qui se trouvait sur mon passage sauf les personnes par risque de faire du mal.  Meme, si ca aurait pu etre amusant de pincer les fesses de  Ben.  Puis l'heure du départ arrivait, un poison arc-en -ciel nous guidait jusqu'a la surface.  Plus précisément, sur la rive des sirènes.

 D'un sourire , le poison coloré, nous disait : n'oubliez pas, n'arrêtez pas de croire, c'est ce qui vous aidera. Et polochon arc en ciel retournait   au fond de l'eau, nous laissant seuls sur la rive.Et face de nous se trouvait une forêt.  On etait sur une ile .  Une fois sortie de l'eau.  La forêt ou on avait échouer, avait apportait un  choix a faire, soit  de se perdre ou suivre le chemin. Logiquement, moi je suivais le seniter.  N'aimant pas me rebeller.  Tout allait bien jusqu'a l'arrivée de trois géants. Un pour chacun de nous.   J'aurais pu les butter les trois, mais mes compagnons avaient le droit de se faire plaisir.  Et se défouler.. Ses créatures étaient de feuilles et de bois.  Quelqu'un a envie de faire un feu de forêt nous pour en débarasser ? Non !  Je regardais mes compagnons de route :  -  Occupez-vous chacun de votre géant..Moi je prend le plus gros, le plus moche et le plus agressif. Il me fallait un adversaire a ma taille et tous exprimait de la colere sur le visage. Leurs yeux rouges nous fixaient.   Mon adversaire disait : "Vous intrus ! Déguerpir d'ici ou nous vous écraaaaaser !"   Amusé. Des menaces de ce genre , j en avais recu souvent. Donc je moquais d'un rire léger. Et s'illumait mes poings .L'un des ogres  ouvrait  sa gueule et une énorme boule d'ombre électrique venait me frapper de plein fouet. 

Projeter par arrière.  J'atterissais durement au sol, avant de me relever. Je lui disais : J'ai vu des adversaires beaucoup plus coriaces que toi.  De mon lasso, je donnais un coup pour lui enrouler les pieds et je tirais sur le corde pour le faire trébucher. Il tombait . De mon attaque a deux mains. Un cercle magique se dessinait sur le sol . Je lui lancais un lion lumineux et enflammé disant ma phrase magique : Regulus donne moi ta force. Je venais de le vaincre il commencait a se  décomposer mais.. Soudainement  il ressuscitait, et  il commencait a  devenir plus gros. Et autour de lui  une aura très noire l entourait , tandis que je voyais  non loin Rowena avec un grand sourire "attaque petit matou."  Ah ses femmes toujours en train de vouloir soumettre les hommes.  Elle  va rire avant de lancer plus de puissance sur le géant pour ensuite disparaître dans un nuage de fumée noire.Le géant se relèvait et en tirant sur le lasso, et me  faisait  chuter en me  menacait d'à nouveau me frapper. 

il ouvrait  la gueule pour cracher sa lumière noire, bien plus puissante du coup. Au moment, ou l'attaque allait me toucher. Je roulais sur le coté et je lancais une mes attaques lumineuses. Et un combat digne de l'arc eclipse, et pour ceux qui ne sont pas connaisseurs de fairy tail. Imaginez vous une scène de stars ou  lumières et tenebres s affrontent.  Mais chaque fois, que je l'atteignais et qu'il crevait. Il se reformait.. pourquoi ?  Pour jouer avec ma patience. Mais pauvre de lui, j etais de tempérament calme et sur de moi. Il essayait peut-etre de me persuader de retrousser chemin et retrouver la princesse. Bonne idee ! Il me touchait aussi , mais chaque fois je me relevais comme un guerrier. Comme Wolverine dans l'affrontement final. Parce que je me regnerais chaque fois.  Mais je ne pouvais pas abandonner mes amis a leurs sorts. Pour terminer le combat, j'utilisais  le lasso et l'attrapant au cou, et je réussissais à le tuer définitivement,  parce que j'avais atteint le monstre  directement par la mérilia et il etait épuisé par les attaques.  Vainqueur , je me retournais vers mes compagnons de route . Besoin d'aide ? 

code by Silver Lungs

Angelika B. Beresford


« Je ne suis pas la baby-sitter
de la princesse crachouille ! »


Angelika B. Beresford


╰☆╮ Avatar : Katheryn Winnick

Ѽ Conte(s) : Bernard & Bianca
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miss Bianca

✓ Métier : Pédiatre, pédo-psychiatre, écrivain
☞ Surnom : Angel / Angie / Lady B.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5604

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas la baby-sitterde la princesse crachouille ! »


________________________________________ Mar 6 Aoû 2019 - 20:27


C'est qui ces deux gugus ?
On va vous faire mordre la poussière !

Notre travail d’équipe des plus efficaces nous avait permis de parvenir de l’autre côté du pont. J’étais très fière de voir jusqu’où nous pouvions aller en demeurant unies comme les 4 doigts d’une main. Cependant, je craignais de voir ce qui nous attendrait désormais. Nous avions dû faire face à tant d’épreuve avant de parvenir jusqu’ici. Toutefois, mes compagnes se contentaient de se réjouir de ce qui nous arrivait. Particulièrement Violette qui ne cachait pas sa joie.

"Yes !!! Enfin sorties !!"

Je laissais alors un sourire apparaître sur mes lèvres. La porte à peine poussée, je me rendais compte que nous nous trouvions dans une forêt très dense, à milles lieues de ressembler à l’endroit que nous venions tous juste de quitter.

"Il faut que nous avancions à présent. Mais comment savoir dans quelle direction se trouvent les garçons et le château de Rowena ! »

Je remarquais soudainement que les pierres que nous avions récupérées brillaient de milles feux. Déjà surprise par ce phénomène, je le fus d’autant plus lorsque je vis la mienne se changer en une belle épée Moyenâgeuse. Les pierres transformées en armes ? Voilà qui était bien pratique ! Je me tournais vers mes camarades pour savoir en quoi leurs pierres avaient bien pu se changer. Nina avait un arc et des flèches alors que Topsy, fidèle à elle-même, se retrouvait avec une massue.

"Il faudra que je remercie Calissa !"

"C'est... c'est incroyable Mais qui est Calissa ?"

"Calissa est la reine d'Océana, le royaume des sirènes. L'ennemie numéro 2 de Rowena, elle est l'héritière de la magie océane, c'est un cadeau de sa part."

Nina avait alors pris la parole, resserrant sa poigne sur l’arc qu’elle tenait à la main. Je prêtais finalement plus attention à Violette qui tenait une lance à la main. Une arme bien pratique lorsque l’on veut attaquer son ennemi à distance. Dans un monde remplit de magie, c’était un choix que l’on pouvait qualifier d’ingénieux. Je finis par prêter plus attention au problème qui nous concernait actuellement.

"Je comprends mieux à présent... mais cela ne nous dit toujours pas dans quelle direction nous devons partir !"

Je vis alors surgir de derrière un buisson, un adorable petit garçon aux cheveux d’un brun profond qui contrastait avec ses yeux magnifiquement bleus. Il lança alors de sa petite voix fluette.

"Bonjour ! Venez, je vais vous aider à rejoindre la rive des sirènes. Je m'appelle Marcelino Pan Y Vino"


Topsy et Nina lui sourire avant de suivre le petit garçon. J’en fis bientôt de même non sans laisser un léger rictus apparaître sur mes lèvres. Avions-nous bien conscience des risques que nous prenions à faire ainsi confiance à tous les gens que nous croisions par miracle sur notre route ?

N’ajoutant pas un mot, je me mis en chemin aux côtés des trois autres filles du groupe. Violette s’inquiétait alors au sujet de son arme.

"C’est super les armes et tout. Mais je suis incapable de m'en servir. Une lance ! J'ai jamais fait de javelot"


"Je t'avoue volontiers que mon non plus... les seules passes à l'épée que j'ai faites c'était avec les enfants perdus !"


J’avais lancé cette phrase nostalgique, en me remémorant les frimousse de Ringo et de Plume que ne n’étais pas prête d’oublier.

"Les pierres lunaires sont liées à nous Violette »
la rassura alors Nina « Tu réussiras à t'en servir en te servant de ton instinct. Cela fonctionne ainsi."

"Euuuuh....ok. Suivre son instinct. Je prends note!" ajouta Violette avant de se tourner dans ma direction "Ah les enfants perdus...ça va ils ne te manquent pas trop ??!"

Je me rendis alors compte que ma phrase était bien maladroite car Violette devait également regretter leur absence, et celle de Peter encore plus ! C’est pourquoi je n’ajoutais rien, de peur de retourner le couteau dans la plaie. Nous continuions notre chemin jusqu’à ce que ce dernier croise la route de deux nouveaux personnages que je n’avais encore jamais vu, pas plus dans les dessins animés qu’affectionnait ma Katelyn.

"Nina, Topsy, Rowena a convoqué Praxina et Mephisto. Je pensais qu'ils avaient été renvoyés de Castlerock."
, annonça le petit garçon.

"Les deux gamins. Je ne pensais pas vous revoir de ci-tôt. »


"C'est qui ceux-là ? Qu'avons-nous à craindre d'eux ?"

J’avais prononcé cette phrase sur un ton légèrement agacé. Je n’aimais pas comprendre tout ce qui pouvait se passer autour de moi, d’autant plus dans ce genre de circonstances.

"Oh regarde Mephisto, la folle dingue nous fait acte de présence, c'est tellement mignon. C'est qui tes petites copines ?"
, déclara la sorcière.

"Je crois qu'on va pouvoir tester nos instincts là. Ils m'ont pas l'air très sympa !"

Cette phrase avait été lancé par Violette tandis qu’elle était occupée à les dévisager.

"Praxina et Mephisto sont deux sbires de Rowena » répondit alors Nina « ils tirent leur puissance magique de leur lien et connaissant Rowena, elle a dû augmenter leurs pouvoirs."

"Sais-tu quelle sorte de pouvoirs magiques ils ont réellement ?", murmurais- je à notre jeune guide.

« Ils ont une magie opposée à Morgane. Ils utilisent les cristaux obscurs. »

A vrai dire ma question était idiote. Je n’avais aucune connaissance en magie puisque je détestais cela. Elle ne m’avait jamais apportée que des malheurs. Le mieux était donc de se préparer à l’attaque à laquelle nous devrions bientôt faire face.

"Eh bien j'imagine que de toutes manière, on y coupera pas ! », soupirais-je en braquant mon épée devant moi "La manière forte ou la manière douce ? On vous laisse le choix des armes !"

« Haha, elles sont rigolotes les petites. Elles pensent vraiment nous avoir avec leurs armes. », ria Mephisto.

« Mephisto, elles ont de la Merilia. »

J’ignorais ce qu’était réellement de la Marilia. S’agissait-il des armes que la reine des sirènes nous avait confié ? Je n’eux pas eu le temps de répondre à cette question puisque les jumeaux se préparaient déjà au combat.

« Cristal destruction. »

A ces mots, ils firent apparaître un cercle lumineux qui contenaient d’énormes cristaux de couleur noire. Pendant ce temps, Violette se préparait déjà au combat. Elle refusait cependant d’attaquer en premier, obéissant certainement à une règle qu’elle s’était fixée. J’était quant à moi beaucoup moins patiente. Mon expérience m’avait prouvé que pour éviter de subir trop de dégâts, il valait mieux être celui qui se lance en premier. Je me tournais alors vers Nina.

"Ton arc nous serait bien utile à une telle portée, est-ce que tu crois que tu pourrais tener de les blesser ?"

« Oui je peux. », affirma-t-elle alors.

Sortant une de ses flèches de son carquois, elle bandit son arc et tira en visant du mieux qu’elle pouvait. Le bout de sa flèche s’illumina alors et elle finit par blesser Praxina à l’épaule, ce qui n’était pas un mauvais début.

« Bien joué, Nina ! »

Cependant, j’avais sans doute parler un peu trop vite ! Les deux jumeaux ne tardèrent alors pas à riposter.

« Cristal brisos ! », lancèrent-ils brusquement.

Ils lancèrent alors une attaque de cristaux qui me toucha de plein fouet. Projetée dans les airs, je retombais rapidement sur le sol. Il me fallut un petit moment avant de retrouver mes esprits. Je n’entendais alors que la voix de Violette.

"Angel !!! On touche pas à mes amis !!", lança-t-elle avec une fureur perceptible.

A ces mots, la jeune héroïne leur lança un champ de force en pleine tête. C’était sans doute un moyen pour elle de les surprendre, eux qui devaient plus s’attendre à un jet de lance.

« Tu crois vraiment que tu peux me détruire Nina ? », lança alors Praxina

« on parie ?! »

« Nos armes sont plus puissantes lorsqu’elles fonctionnent ensemble. Il faut qu’on les attaque toutes ensembles. », lança Tospy très déterminée.

Durant ce moment je m’étais relevée et prête à donner à nouveau des ordres pour assurer ce combat. Je proposais alors un plan d’attaque à mes coéquipières.

"Je crois que tu as raison... Violette et Nina couvrez-nous ! Topsy suis-moi ! »

Nina lança alors toutes les flèches qu’elle pouvait sur nos adversaires. Bientôt Violette l’imita en leur lançant la lance qu’elle tenait entre ses mains. Nous attention qu’une fenêtre s’ouvre pour attaquer les jumeaux. Sans hésitation, Topsy et moi nous nous jetions sur eux avec un grand courage. Topsy levant sa massue au-dessus d’elle créa une onde de choc qui vint frapper Méphisto. J’achevais alors sa jumelle en lui donnant un grand coup d’épée. La cousine avait raison, toutes nos armes créant des ondes de choc, nous arrivions bien vite à mettre les jumeaux à terre. Une fois de plus, c’est ensemble que nous avions atteint notre objectif.

"Un bon travail d'équipe, les filles ! Vous êtes formidables !"


« Allons-y vite ! »

« Vos amis ne sont pas loin. », annonça le petit garçon qui avait alors reprit ses fonctions.

"Très bien, conduis nous là-bas. J'ai hâte de les retrouver !"

Marcelino nous sourit alors et nous conduisit jusqu’à la rive des sirènes, là où nous retrouvions les garçons aux prises avec des ogres menaçants.
acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
L'amour sera le seul moteur de mes combats

Si vous êtes responsable de leur emprisonnement
et que vous n'avez pas peur alors c'est que vous ne comprenez rien !
           

Jude Happer


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 373

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 8 Aoû 2019 - 22:59

Practically Imperfect

L'eau. Elle se rapprochait de plus en plus et j'étais incapable de faire le moindre geste. Je tombais dedans dans un gros bruit , coulant presque, figé par l'horreur. Les souvenirs remontant encore une fois à la surface. Je fermais les yeux et pris une profonde inspiration. Elle n'avait pas toujours été mon ennemi. Il fut un temps où je l'adorais, il fallait que je me souvienne. Je n'avais pas le choix. Je ne pouvais pas sortir, je ne voyais aucune rive et j'étais beaucoup trop ébranlé pour sortir mes ailes. Je pris donc sur moi et commençais à nager, la sensation de liberté s'infiltra presque aussitôt en moi. J'étais de retour à la maison. Un sourire s'étira sur mes lèvres alors que je faisais quelques brasses avant de regarder autour de moi pour voir si Leo ou Ben s'en sortaient. Ils avaient l'air de se débrouiller alors je pouvais tranquillement renouer avec ma vieille amie.

L'arrivée d'une sirène me tira de ma rêverie et je suivis le mouvement sans vraiment comprendre tout ce qui se passait. J'avais un peu oublié la raison de notre présence et je m'en fichais un peu pour être honnête. Instinctivement, je pris l'arc et les flèches quand on me demanda de choisir une arme. C'était celle qui me correspondait le mieux. Je ne savais absolument pas m'en servir mais j'avais l'intuition que le moment venu, je ne serais pas totalement démuni. Ce fut sans doute la seule chose que je compris réellement de mon voyage sous l'eau. Je n'écoutais pas franchement non plus pour être honnête. Je préférais largement retrouver toutes les sensations que j'avais perdu en me privant de natation. Encore un truc que ce fumier m'avait retiré.

Je me retrouvais avec les gars sur la terre ferme bien trop vite à mon goût. Pour me retrouver face à un espèce d'ogre trop moche. J'haussais un sourcil blasé et je déployais mes ailes avec un sourire en coin pour lui faire face. C'était trop cool de voler à nouveau. Il allait falloir que je le fasse plus souvent. Je fis quelques looping avant de tirer une flèche en direction d'un œil de l'ogre. Mon tir fit mouche et mon sourire s'agrandit. Oh ! Il avait mal le gros bébé. Il faisait des grands moulinets des bras et faillit même m'en foutre un coup. Je fronçais les sourcils et me reculais vivement avant de viser le deuxième œil. Saleté ! Il allait voir ! Mais pas de bol ! La flèche se perdit au loin et je me pris un coup de griffe dans la jambe qui me fis perdre légèrement l'équilibre dans mon vol. Je serrais les dents sous la douleur avant de lâcher une flopée de jurons fleuris.

"Saloperie de troll de sa mère. Espèce d'enfoiré, tu vas voir abruti."

Je bandais mon arc une nouvelle fois prêt à retirer lorsque la voix de Nina se fit entendre.

"Une flèche dans sa bouche !"

Je la cherchais du regard avant de la voir dans la forêt avec les filles. On les avait retrouvé finalement. Je hochais la tête avant d'esquiver le gros machin qui me menaçait d'une grosse boule noire de lumière qu'il semblait avoir formé avec sa gueule. Trop dégueu. Je bandais mon arc et tirais dans sa bouche. La flèche le traversa et l'orgre disparu dans un grand éclat de lumière. Encore de la lumière. Toujours de la lumière. Mais j'esquissais un sourire satisfait avant de voler en direction des filles et de me poser devant elle avec classe. Si Natsu m'avait vu, il aurait été fier de moi. C'était obligé. Nina me sourit. C'était la première fois je crois bien. D'habitude, elle me collait des baffes.

"Bien joué ! Il faut que...oh par dios mio !"

Je me retournais pour voir ce qui l'avait choqué à ce point là. Ce que je vis me décrocha la mâchoire. Ben n'avait même pas été fichu de battre son ogre tout seul mais en plus l'autre grognasse de Rowena l'avait transformé en gros truc avec des yeux rouges. Il était électrique et des boules de lumière noire tombaient de partout. Ça rigolait plus.

"Tuer ! détruire vous !"

J'haussais un sourcil blasé.

"On dit vous détruire ! Apprend à parler correctement s'te plaît."

Nan mais sérieux ! C'était quoi ces machins qui savaient pas parler ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

Nina Finley-Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Nina Finley-Newton


╰☆╮ Avatar : Virginia Gardner

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nina, l'hybride mi-fée, mi-humaine. Fille de Mary Poppins et de Bert. Censée ne pas posséder de pouvoirs mais qui se révèle avoir acquis des capacités familiales.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 8 Aoû 2019 - 23:42




PRACTICALLY IMPERFECT
Nina, Meredith & le reste des gens
Meredith.

Rowena ouvre la porte. Un grand sourire éclaire son visage. Je la regarde sans dire mot. Elle s’approche de la fenêtre alors que je reste là, assise sur le lit. Elle approche finalement du miroir de Morgane. Je respire profondément avant qu’un sourire ne naisse sur mon visage tandis que mon « clone » assise sur le lit prend l’apparence de l’enchanteresse. Rowena furieuse change littéralement de couleur, passant d’une teinte de peau ordinaire à des yeux assombris par la haine et une peau verte craquelée tandis que je réussis à m’échapper de la chambre.

Je cours dans les couloirs, tenant ma robe pour ne pas chuter. Je n’arrivais pas à croire que l’enchantement de Morgane ait pu fonctionner. Quand Rowena l’a frappée du sortilège obscure, elle n’a pas disparue, elle a simplement changé de « lieu ». Elle a traversé son miroir pour me rejoindre sans que personne n’en sache rien et à présent, j’étais enfin libre de cette chambre mais étais-je apte à contrer les sortilèges des tours ? Je ne m’arrêtais pas de courir, Morgane apparue à mes côtés « continue de courir Mary Poppins, ne t’arrêtes pas. Continue, cours aussi loin que tu le peux, je vais tenter de les retenir. » Elle pose ses deux mains sur le sol « Vague d’enchantement Castlerock ! » sous la secousse de son sortilège, je m’arrête et me retourne pour me rendre compte qu’elle avait envoyé valser plus loin ceux qui me poursuivaient « COURS ! » m’hurlait-elle avant que je ne reprenne ma course tandis qu’elle se battait désormais contre Rowena qui parvint à prendre l’avantage sur Morgane en la piégeant dans un sphère d’obscurité, la privant tout bonnement de lumière et donc de l’essence même de son pouvoir.

Je ne me rendis compte que trop tard que j’étais sous l’influence d’un sortilège de confusion venant de ma charmante tante. Le château ne me laisserait pas sortir. J’avais l’impression d’être dans un labyrinthe, chaque couloirs, chaque recoins me ramenaient toujours au même point. Ce n’est que trop tard que je vins à me retrouver devant Rowena qui grâce à son sortilège me frappa de plein fouet, me faisant chuter dans les escaliers.

Nina.

Nous étions parvenues à sortir de la grotte. Nous étions désormais dans la forêt et grâce à la magie de Calissa et aux pierres de lunes, nous voilà munies d’armes appartenant aux femmes de la légion guerrière d’Océana. J’avais hérité de l’arc. Aucune flèche de lumière ne loupait sa cible. C’est en équipe que nous pûmes stopper les jumeaux maléfiques, les piégeant dans leur propre magie avant de retrouver les garçons. Alors que Jude venait de se débarrasser de son ogre, celui de Ben prenait beaucoup trop d’ampleur à mon goût, ce n’était vraiment pas bon. L’aura rouge obscurcie qui émanait de lui n’était pas tout bonnement pas de bonne augure. Approchant de Ben, je me mis rapidement à sa hauteur.

« Il faut qu’on l’attaque tous ensembles, en même temps ! » hurlais-je en bandant mon arc.

L’une de ses boules de lumières sombres me frappa à l’épaule, me faisant soudainement regretter la tranquillité de la vie dans ce fichu château avant que je ne me reprenne. On était tous en position.

« Maintenant ! »

Toutes nos attaques le frappèrent d’un seul coup et le monstre se décomposa dans une intense onde de lumière, ce qui nous fit voler plusieurs mètres plus loin. Retombant lourdement sur le sol, je finis par me relever, époussetant mes vêtements et récupérant mon arc avant de m’assurer que tout le monde allait bien.

« Tout le monde va bien ? » demandais-je alors.

Alors qu’ils s’apprêtaient à me répondre, la silhouette plus ou moins transparente de Morgane apparue devant nous, elle était très faible, cela se voyait.

« Nina…Tatiana…Mary, elle…Elle a pu s’échapper mais elle l’a rattrapée…Ses pouvoirs m’affaiblissent. Retrouvez Albert, il vous aidera… »

La silhouette commençait déjà à disparaître.

« Albert…Retrouvez Albert. Vite. »

Et elle finit par disparaître.

« Bon eh bien… » commençais-je avant que Topsy ne reprenne « Si on allait rendre une petite visite à ce bon vieux Oncle Albert ? »
⇜ code by bat'phanie ⇝

Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5694

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Ven 9 Aoû 2019 - 23:26

MISSION : Practically Imperfect
ft. beaucoup de monde


Que de rebondissement dans cette aventure. Elle était haute en couleur et Violette avait l’impression qu’elle ne prendrait jamais fin…ou en tout cas qu’ils n’arriveraient jamais à Meredith. C’était quelque peu décourageant. Mais la brunette ne voulait pas se laisser abattre ; elle était bien plus forte que ça. Alors après les ogres que les garçons combattaient et l’apparition de Morgane qui indiquait qu’il leur fallait une aide supplémentaire, Violette était remontée à bloc. Elle était prête à avancer, à réussir…Tout en y mettant une certaine réticence. Après tout, ce cher Albert, elle ne le connaissait pas. Etait-il sûr ? Evidemment, Violette préféra demander confirmation auprès de Nina et Topsy.

« On peut lui faire confiance à ce Albert ? »

La question s’accompagnait d’une petite moue interrogatrice tandis qu’elle posait son index sur le menton.

« Oncle Albert est une personne de confiance. Par contre…il est atteint d’un mal…peu commun. » répondit Nina tout en lui souriant.

Il n’en fallait pas plus pour attiser la curiosité de l’héroïne.

« Quel est ce mal ? » demanda Violette tout en fronçant les sourcils ; bien qu’au fond d’elle elle espérait ne pas avoir posé une question trop indiscrète.
« Comme vous le savez, nous sommes tous des magiciens dans la famille et Albert est atteint depuis de longues années du mal du rire. Vous…verrez par vous-même. »

Alors là. Violette ne s’attendait pas du tout à ça. Elle était même surprise par cette révélation et cela se lisait directement sur son visage : elle avait les yeux ronds.

« Euuuh…whoua…d’accord. Allons-y alors. »

D’un côté Violette avait hâte de voir ça ; d’un côté elle trouvait cela totalement étrange. Le petit groupe, enfin réuni, fit marche arrière pour aller dans une nouvelle direction. De l’autre côté de la forêt, il y avait un village. Et c’était apparemment ce village qui était leur destination. La particularité de ce village était qu’il semblait être entouré d’un bouclier et il semblait permanent et puissant ; plus que ceux de Violette. D’après Nina, ce bouclier permettait de protéger le village de la magie de Rowena et ce bouclier avait comme créateur le fameux Albert. Mais pas le temps de bavarder, il y avait plus important à faire que de s’extasier devant un bouclier. Après tout, Violette en faisait elle aussi !

Le petit groupe entra donc dans le village ; ils marchèrent quelques instants avant de se retrouver devant une petite maison dont l’extérieur était fort agréable à regarder. Cela donnait envie de visiter l’intérieur, tout en espérant que ce soit tout aussi joli dedans. A première vue, cela ressemblait à une boutique. Il y avait même une pancarte qui en indiquait le nom : Albert, photographie et sourire.

« Il est ici » expliqua Nina
« Surtout, ne riez pas d’accord ? » ajouta Topsy
« Et si c’est plus fort que nous ? Non pas que je sois mal polie hein. Mais on dit bien que le rire est communicatif ! »
« Alors attendez-vous à connaître un sacré moment communicatif alors ! »
termina Nina toujours en souriant.

Violette ne put s’empêcher d’avoir un sourire amusé. Mais au fond d’elle, elle stressait légèrement à l’idée de voir cet homme. La situation lui paraissait bien trop étrange. Topsy, elle, semblait déjà savoir ce qui l’attendait chez Albert puisqu’elle venait de pousser un soupir qui en disait long. Cette dernière poussa également la porte pour que tout le monde puisse entrer.

La boutique était plutôt charmante. Il y avait plein d’appareils photos, relativement anciens. Il y avait également de très vieilles photos dont une de Meredith. Ce qui fit tilter Violette c’est qu’il n’y avait aucune photo raté et surtout tout le monde souriait dessus. C’était vraiment du bon travail ; même si en réalité elle ne s’y connaissait pas du tout en photographie.

La brunette allait faire un commentaire sur le travail d’Albert mais elle n’eut même pas l’occasion de sortir un son. Elle avait seulement ouvert la bouche et ce fut un rire qui se fit entendre. Ce rire ne venait pas d’elle non. Il était plutôt masculin mais assez fort. Violette remarqua alors qu’elle n’avait pas suivi le petit groupe qui était parti à l’arrière-boutique afin d’accéder à la maison. Après avoir rattrapé son retard, Violette découvrit l’origine du rire : Albert.

« Oh bon sang… » soupira Topsy.

Et il y avait de quoi soupirer. Il riait aux éclats et on ne savait même pas pourquoi ! Le pire n’était même pas le fou rire mais plutôt la position dans laquelle il se trouvait. A la rigueur, ça c’était marrant ! En effet Albert était au plafond, tout en rigolant. C’était carrément gênant. Y avait-il une raison à son fou rire ?

« Mais pourquoi rit-il autant ?! » demanda Violette en levant les yeux au ciel tout en passant une main derrière sa tête, l’air gênée.
« Depuis plusieurs années, mon père est atteint d’un mal qu’on appelle le mal du rire. Dans le monde réel, beaucoup sont atteint de maladies telles que l’Alzheimer ou d’autre chose, chez nous, dans notre famille plus exactement, c’est le mal du rire. Il ne peut s’empêcher de rire. » expliqua Topsy après s’être tourné vers Violette.
« Mais c’est bon de rire ! » énonça Albert en continuant de rire.
« C’est….légèrement flippant ! »
« Et tant qu’il est comme ça, il ne peut pas beaucoup nous aider. Oncle Albert fait nous monter. »
« Pourquoi vous ne riez pas ? Il faut rire. »
« Le mal du rire est contagieux. C’est pour cela qu’il faut tout tenter pour ne pas rire et surtout essayer de l’empêcher de rire. »
ajouta Nina.
« L’empêcher de rire. Ca me semble pas évident ! Quelqu’un a une idée ?? Personnellement je pense qu’il faut éviter de le regarder. Comme ça on rigolera pas ! »

Topsy rejoignit son père au plafond, rendant la scène encore plus wtf !

« Papa, on a besoin de ton aide. Cesse de rire, essaie de contrôler le mal. Mary Poppins a besoin de toi. Rowena… »

Et le rire se stoppa, brusquement. Albert perdit rapidement son sourire et petit à petit il redescendait sur le sol.

« Oh non » répondit-il en commençant à pleurer. « Cette petite peste est revenue. Quel malheur, quel malheur. »

Violette ne pouvait qu’être surprise de ce qui venait de se passer. Le comportement d’Albert venait de totalement changer en quelques secondes….Elle qui croyait que cela allait être difficile, elle se trompait !

« J’ai rien dit. C’était plus facile que je ne le pensais ! »
« Le rire le fait monter et la tristesse le fait descendre. Topsy sait y faire avec son père. » expliqua Nina. « Il est souvent difficile de trouver une histoire assez triste pour briser le mal. »
« Mais quand ça parle de Rowena… »
termina Violette en faisant une petite moue.

Albert, qui s’était retrouvé assis par terre, se releva et sécha ses larmes. Il pointa alors une table où du thé et des gâteaux les attendaient comme si finalement il avait déjà prévu l’arrivé de quelqu’un.

« Venez, je crois qu’il est temps que vous sachiez tout pour réussir à l’avoir à son propre jeu. »


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Contenu sponsorisé







Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 3 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 3 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evènement #112 : Practically Imperfect





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Le Musée