LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Evènement #112 : Practically Imperfect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Ben Ranger


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Ben Ranger


╰☆╮ Avatar : Alex O'loughlin

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blade Ranger

✓ Métier : Homme à tout faire et garagiste au black
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 Badge10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1370

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 19 Aoû 2019 - 15:04


Pratically Imperfect Mission




Pendant que Jude et Albert partirent faire les courses :

Ben était en face de la porte de Nina …elle lui proposa de rentrer en la coupant dans sa musique … Il ne voulait pas la déranger à nouveau … il ne pouvait deviner ce qu’il se passait dans sa tête … personne ne le pouvait malheureusement … Il rentra au départ silencieusement, fermant la porte derrière lui. Il faisait aussi en sorte de ne pas montrer toutes les armes cachés dans ses vêtements … 3 pistoles et un poignards … ça commençait à faire du monde sous sa jupe … mais ce n’était pas grave, il savait pouvoir sans servir si besoin… et même si égorger quelqu’un n’était pas la chose la plus mignonne à faire … Blade savait pouvoir le faire. Il regarda la jeune femme et sourit…

- Désolé de te déranger Nina…

Nina leva le regard vers lui et elle lui sourit.

- Entre je t’en pris, c’est une berceuse de mon enfance, je l’entends dans ma mémoire. Je crois que maman me l’a chantait quand j’étais bébé avant que … enfin avant tout ça.

Ben lui sourit … Se souvenant d’une nuit pleine d’innocente qu’il avait l’honneur de vivre avec Sally et sa mère … ce moment où Sally refusait de dormir parce que Ben était là … et que Illyana se mettait à chanter… Il sourit même si son coeur se teinta d’un sentiment de tristesse … Il voulait revoir sa fille, la prendre dans ses bras et lui dire qu’il l’aime … même si elle n’était pas son sang, cette fillette était sa raison de vivre avec son frère …

- C’est une très belle berceuse. La mère de Sally chantait aussi souvent, mais en arabe. Je ne sais même pas ce que signifiait les paroles. Sally la chante encore.

Il s’approcha doucement et se mit accouder à une table pour la regarder faire. Son sourire était bien réel malgré qu’il ne sourit pas souvent … mais il ne pouvait pas ne pas sourire à la jeune femme … parce qu’elle avait besoin de bon humeur et d’optimiste … pas d’un déprimé … Maru aurait su quoi dire … Maru le savait toujours.

- Je voulais savoir comment tu allais après ta blessure à la tête … je n’ai pas eu le temps de te le demander … Puis j’ai quelque chose pour toi.

Il lui tendit le présent de la reine des sirènes … dont il avait oublié le nom. Callista ou Calissa … de toute façon, il y avait trop de prénom pour se souvenir de tout le monde… il se souvenait de ses camarades de galère … mais c’était tout … Nina lui sourit doucement.

- ça va, je me sens mieux.

Elle regarda le collier et reprit.

- C’est de la mérilia, c’un cadeau de Callissa, n’est ce pas ?
- Ouais c’est ça… tu veux que je te le mette ?
- Oui, je veux bien s’il te plait

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 Image

Dit elle tout simplement avant de se retourner pour qu’il lui passe le collier. Il lui mit doucement en faisant semblant de gérer parfaitement … il ne mettait pas des colliers tous les jours à une femme … et pour le moment, sa fille était encore à être heureuse d’un collier de pâtes qui se passe par dessus la tête… Il profita de ce petit temps pour vérifier sa blessure sans lui dire … Il se recula content, qu’elle aille bien et d’avoir réussi.

- Et voilà, on est prêt à tout faire péter maintenant !
- Oui

Elle sourit avant de se retourner. Ben remarqua que le collier prit une couleur différente. Une teinte bleutée apparu avant de disparaître pour reprendre sa couleur principale.

- C’est normal, l’effet de la mérilia sur moi.

Ben n’était meme pas surpris… il avait rencontré des sirènes, après ce constat … il savait que Sally allait le tuer. Nina s’approcha de la fenêtre et observa certainement l’horizon… Ben ne savait pas ce qu’elle pouvait y voir mais, cela semblait la faire revenir à des plus obscures pensées.

- Je suis tellement inquiète pour ma mère. J’espère qu’elle va bien.
- Je suis sur qu’on la reverra plutôt que prévu. Essaie de te reposer le temps que le repas arriver… il faudra être en forme !

Il repartit dans sa chambre.

Le repas et l’arrivé de Meredith :

Ben avait mangé, même si le poisson n’était pas le mets le plus succulent à ses yeux. Mais il avait mangé, sans rien dire sauf un « merci » pour l’hospitalité de l’homme. Il avait déposé toutes ses armes, sauf un des pistolets aquatiques, dans sa chambre. Il s’était sentit plus légers… après il eu Meredith et tous les soucis et pensés qui pouvaient en découler… Ben ne connaissait pas la Mary qu’il essayait de sauver … alors il n’était pas encore sur que ce n’était pas un autre coup de l’autre … Il resta donc avec une distance de sécurité … La première chose qu’il fut quand tout le monde disparu, fut de vérifier à l’extérieur si personne n’était là, à attendre dans un coin noir … Il n’était pas d’humeur à jouer à cache-cache.

Une fois les environs vérifier, il prit une carafe d’eau et la remplit en l’apportant à Nina et sa mère. Elle faisait encore de la musique … Il ne dit rien. Il toqua à peine pour déposer l’eau. Il fit un sourire à Nina pour vérifier que tout allait réellement bien … Il fit un coup de tête entendu à Meredith et partit dans sa chambre.

Après tout ça :

Quand il rentra dans sa chambre, il senti un vent froid derrière lui et il tourna la tête alors pour tomber sur une femme qu’il n’avait jamais vu.
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 77d7496c68066df5b85880cf5c7e12c10acd2106

- Bonjour, Ben

Il soupira en levant les yeux au ciel… encore quelqu’un qu’il va devoir se souvenir parce qu’elle allait lui dire quelque chose d’important … L’armée était plus simple à vivre. Tu prends une arme, tu braques, tu tires, tu tues. Pas la peine de se souvenir que la magie de l’océan c’est de la mérilia et autre … Sa tête allait exploser. La jeune inconnue sourit alors qu’il essayait de ne pas paraître pour un rustre. Elle se releva et tenait un sceptre dans sa main.

- Je m’appelle Audrey, je suis la destinée de l’honneur et toi tu en es le Gardien …

Il fronça les sourcils …. Le gardien de quoi ? Il papillonna des yeux avant de s’accouder encore une fois à un meuble qui traine. Il se mit à croiser les bras sur sa poitrine.

- OK. … Destinée de l’honneur…

Il la montra.

- Gardien de l’honneur…

Puis il se montra ensuite.

- Cela consiste en quoi ? Je vous écoute.

Il posa la dernière arme qu’il avait a disposition à coté des deux autres et du poignards … Audreys se leva. Faisant trainer derrière elle sa traine, avant de se tourner pour regarder Ben de haut en bas avec un sourire. Ben avait envie de lui dire de pas se gêné surtout …

- Je vous explique l’idée. Mary Poppins est mourante, les pouvoirs ancestraux qu’elle a en elle sont en train de la détruire, Rowena en la privant de ses pouvoirs la rends vulnérable. Et si on ne fait rien, elle va mourir. Vous suivez jusque là.

Demanda t elle. Blade la regarda.

- Ouais, il faut donner une baffe à Rowena avant qu’il ne soit trop tard, c’est ça ? Mary Poppins ne peut pas mourir, Nina ne s’en remettra pas.

Il ne connaissait pas Mary pour être triste de sa mort … mais il appréciait assez Nina pour en avoir quelque chose à faire. Audrey sourit.

- ça va alors. Il y a une tête qui fonctionne dans ce beau visage.

Elle s’assit sur le lit … alors que Ben fronça les sourcils avec le compliment. Elle se mit les jambes croisées sur le lit et reprit.

- Mary Poppins est la nouvelle enchanteresse de Castlerock, quand elle va recevoir ses pouvoirs lors de la bataille finale, elle va libérer les pouvoirs ancestraux et à ce moment là, tous les gardiens vont obtenir leurs pouvoirs ancestraux.

Elle lui lança un bracelet qu’il rattrapa au vol… Un bracelet rose … Il fronça les sourcils doucement.
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 1566219695-capture-d-ecran-2019-08-19-a-14-26-43

- Tiens, t’en auras besoin. C’est de l’agathe. Ça te permettra de contrôler ton pouvoir de l’honneur lors du combat final. Ça va décupler ta force en autre.

Elle se mit à tourné autour de lui .. jouant avec son sceptre avant de le regarder dans les yeux … Il était encore sur le fait qu’elle lui parler de pouvoir, alors que ses pouvoirs n’étaient clairement pas ….propice au combat.

- A la fin du combat, si vous réussissez à vaincre Rowena, les pouvoirs ancestraux vont à nouveau se libérer et il faudra que vous vous serviez de votre unicité pour les enfermer dans les livre des destinées. La nouvelle enchanteresse devra le sceller à jamais et l'enfermer là où personne ne pourra le trouver. Vous devez avoir confiance les uns envers les autres, vous êtes plus forts ensembles. les pouvoirs ancestraux sont plus puissants si vous agissez ensembles.
- Pause. Je n’ai pas de pouvoir, ils ne peuvent être décupler… et donc, à la fin du combat, qu’on va gagner, on ne parle pas de « si » dans cette histoire, Mary devra les enfermer … si on arrive à être soudé.
- C’est dingue d'être aussi buté à penser que vous n'avez aucuns pouvoirs ! Puisque je te dis que tu en as mais tu n'en as même pas conscience et c'est ça le pire. T'es incapable de faire confiance ? Si je te dis que ton pouvoir va être décuplé, c'est le cas et si tu n'avais pas fait la sourde oreille, tu aurais compris que je parlais des pouvoirs ancestraux. Ton pouvoir ancestral de l'honneur va se décupler.

Il soupira doucement.

- Je ne crois pas les gens sur paroles, je l’avoue. Mais d’accord.

elle leva les yeux au ciel

- Le seul truc à retenir, c'est qu'une fois le combat gagné, vous devez lutter ensemble pour enfermer les pouvoirs ancestraux, y'a rien de plus à savoir en fait.
- Lutter ensemble, c’est quelque chose que je sais faire, pour ça vous n’avez pas à vous faire de soucis sur ça.

Elle fit un léger sourire.

- Bah tu vois quand tu veux.

Elle s’approche de lui.

- Je ne doute pas de votre réussite gardien mais surtout souviens toi, ne doutez jamais les uns des autres et lors du grand combat, ne laissez pas les apparences vous trompez. Je dois partir à présent. A très vite gardien.

Elle lui sourit et disparaît dans un intense éclat lumineux aussi rose que ses cheveux. Ben soupira. Il avait vraiment envie de repartir chez lui tout de suite … Il mit le bracelet enroulé autour de la dague, et prit toutes les armes pour les mettre sous l’oreille .. Oui … ça faisait beaucoup d’armes sous l’oreiller mais tant pis. Il voulait dormir un peu avec tous ses évènements… il espérait que Sally était bien … qu’elle avait quelqu’un avec elle … Il s’endormit en ne pensant qu’à sa petite fille … Si quelqu’un vient l’emmerder dans la nuit, il y a des fortes chances pour qu’il l’attaque vu son état … Il laissa son instinct et ses réflexes faire le reste pour cette nuit… Il pensa aussi à Audrey… Des pouvoirs …il aimerait bien voir ça …


Codage par Libella

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
______Oh dear we are in trouble


Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 Chrisb10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82670-life-doesn-t-always-g http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82685-i-will-protect-you-liens-de-blades#1112569 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82684-je-m-appelle-ranger-blade-ranger-rps-de-ben#1112563

Jude Happer


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 373

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Mar 20 Aoû 2019 - 21:10

Practically Imperfect

Meredith. Je ne la connaissais pas mais j'étais là à cause d'elle. Lorsqu'elle débarqua dans la cuisine se fut un choc pour tout le monde. Mais surtout pour mon estomac puisqu'il vit l'heure du repas reculer. Je laissais donc les personnes directement concernées s'occuper de la revenante tout en continuant à préparer le dîner. Du moins ce que je pouvais. Je n'allais pas dans sa chambre ni quoique ce soit. Qu'est-ce que ça m'aurait apporté de toute façon ? Qu'est-ce que j'aurais bien pu lui dire ? Je ne la connaissais ni d'Adam ni d'Eve. Donc, j'allais pas encombrer une chambre inutilement. J'étais donc le premier à table quand le repas fut annoncé. Poissooooooooooooooooooooooooon. Mon seul et unique amour à jamais. Oh j'aperçus les grimaces de non contentement de certains mais alors clairement, je m'en fichais ! Je pouvais bien manger leur part si y avait que ça. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas fait un tel festin.

Ce n'était pas que je ne mangeais pas à ma faim mais... Je pouvais simplement avaler mon poids même plus en nourriture. J'étais un estomac sur patte et j'avais appris à vivre sans être rassasié. A la fin du repas, je regagnais ma chambre heureux d'avoir bien mangé avant de me figer sur le seuil. Il y avait quelqu'un assis sur le rebord de la fenêtre. Une fille. Je reculais d'un pas en l'apercevant. Qu'est-ce que c'était que ça encore ? On pouvait pas juste me foutre la paix ? Juste cinq minutes de répit ? C'était vraiment TROP demander ? Sérieux, j'étais sûr que ceux qui était prisonnier au moins, ils étaient tranquilles. Pénards dans leurs cellules avec personne pour les emmerder.

"Salut, je m'appelle Celia. Je suis la destinée de la bravoure et toi tu es Jude, le Gardien."

Je relevais même pas ce qu'elle venait de dire. C'était quoi ces conneries encore ? C'était une blague d'Albert ? C'était pas drôle si c'était ça.

""Comment t'es rentrée dans ma chambre ? C'est le vieux fou qui t'as fait rentrer ?""

J'étais prudent sur les personnes que je laissais pénétrer mon espace vital et elle clairement ne faisait pas parti des gens que j'aurais laissé entrer comme ça.

"Hé calmos le chat, je suis rentrée comme je sortirais, grâce à la téléportation lumineuse. Tu verras ça en temps voulu. Et Albert n'est pas un vieux fou. Il est plutôt sympa même. J'aime bien ses gâteaux à la crème."

Si elle le disait... Elle se leva et me jeta un collier que j'attrapais au vol avec un air blasé. C'était encore un truc avec leur histoire de lumineux ou je savais pas quoi. Et si je lançais la poudre licorne sur la fille... ça faisait quoi ? C'était peut-être pas une bonne idée. Et en plus, je comprenais rien à rien donc j'avais besoin d'explication. C'était pas le moment de la paralyser ou je savais pas quoi.

"T'as capté ou pas qui je suis ? Et genre...qui tu es aussi ?"

Elle me prenait pour un con ou ça se passait comment ? Je posais les yeux sur le médaillon qu'elle venait de me filer, je préférais pas relever tout de suite sa question.

"Sympa le collier. Mais on se connait pas. J'accepte pas les cadeaux des inconnus comme ça moi."

J'esquissais un sourire narquois prêt à lui rendre son bien avant de revenir sur la question de toute à l'heure. A bien y réfléchir, j'avais pas totalement retenu le truc.

"Le truc de la bravoure là ? Je t'avoue j'écoutais pas. Mais j'ai cru que c'était une blague aussi."

Ils semblaient assez fort pour dire des trucs sans queue ni tête ici. C'était chelou. Et clairement, j'avais pas envie de me prendre la tête à essayer de comprendre un truc que j'aurai oublié le lendemain.

"Bon vu que t'es buté comme peut l'être mon frangin, je t'explique en gros l'idée. Ce médaillon que je t'ai donné, c'est une arme. Tu vois la petite pierre au centre ? En gros, lors du combat final, quand Mary Poppins va acquérir ses pouvoirs d'enchanteresse et donc libérer les pouvoirs ancestraux qui sont en train de la tuer, vous allez tous obtenir votre pouvoir. Toi, c'est la bravoure. En gros, ton médaillon, c'est ce qui va renfermer ton pouvoir et je te promets que ça vaut le détour. Ça va faire genre BOOM !"

Du blabla et encore du blabla. Je retenus juste Boom parce qu'elle fit le mot avec ses bras et c'était drôle. Pour le reste, elle se remit à parler et elle me perdit à nouveau. Pourquoi ça parlait autant les filles ? Elle s'appelait comment celle là déjà ? Celie ? Julia ? Bof. C'était pas important de toute façon.

"Le truc, c'est que nous, les destinées, on est là en gros pour vous expliquer le grosso modo de la chose mais on va pas vous tenir par la main. Je pense que t'es pas trop bête donc tu te doutes bien que Castlerock, c'est clairement pas tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Pour arrêter Rowena, vous devrez vous unifier. les pouvoirs ancestraux et accessoirement les pouvoirs d'enchanteresse de Mary Poppins ne pourront fonctionner que si vous apprenez à vous faire confiance. Et genre, si vous gagnez, les pouvoirs vont à nouveau être libérés. Le seul truc pas trop cool, c'est que faut que la nouvelle enchanteresse emprisonne les pouvoirs ancestraux dans le livre des destinées et qu'elle le scelle à jamais. Et si en même temps, vous pouvez briser la malédiction qui emprisonne Rowena, ce serait pas de refus. Enfin bref, t'as pigé la chose ?"

J'avais... pigé quelques mots. Et j'avais envie de dormir.

"Hun hun"

Hyper intéressant. Bon... j'avais pas tout écouté. C'était long en même temps. Beaucoup de mots les uns derrières les autres. Et pas beaucoup de pauses. Comment elle avait pour parler comme ça ? Elle respirait pas ? C'était un être bionique peut-être ? Je la fixais un peu blasé et pas hyper emballé par son histoire. En même temps, j'avais rien écouté ça aidait pas.

"Et en quoi ça me concerne ? Concrètement ? Je sais pas où vous avez vu que j'étais un lumineux ou je sais pas quoi. Je sais même pas pourquoi je suis là de base. Et là... concrètement... si je résume. Arrête moi si je me trompe. Tu me demandes de me battre avec un collier autour du cou qui va juste amplifier ma vitesse de vol pour un pays que je connais même pas et dont, honnêtement et sans offense, j'en ai rien à branler."

Je fis une pause. Dramatique. Ou pas. Mais j'avais besoin de respirer en fait. C'était juste un truc de gens normal. Pas comme elle.

"C'est bien de ça qu'il est question ?"

Je la fixais, j'étais pas sûr d'avoir compris moi même ce que je venais de dire. Mais bon... c'était pas bien grave. Elle leva les yeux au ciel et claqua des doigts.

"BOOM!"

Weeeeeshhhh !!!!! C'était quoi çaaaaaa ? C'était comme un truc puissant qui entra dans moi et pas ce que vous pensez tous, esprits pervers et mal placés. La petite pierre bleue du collier s'illumina et ce fut comme si une onde de choc me traversait. Je ressentis une grande puissance en moi comme jamais auparavant, c'était étrange et... grisant à la fois. Elle esquissa un sourire devant mon air ébahi.

"A pleine puissance, ça promet je te dis. Même si t'en a rien à secouer comme tu le dis, tu peux pas aller contre, t'as été choisi par Calista et ça, tu peux pas le renier. T'es peut être con comme tes pieds mais t'as du potentiel. Alors arrête de réfléchir bon sang et agis !"

Con comme mes pieds... Déjà... Je l'emmerdais ! Et ensuite... je réfléchissais si je voulais. C'était pas souvent que ça m'arrivait alors qu'elle me laisse un peu profiter ! Elle commença alors à me tourner autour et m'agita ses cartes sous le nez.C'était quoi ça encore ? J'haussais un sourcil alors qu'elle me montrait une carte avec un truc d'écrit dessus. Je déchiffrais mot par mot.

"Soyez prudent, ne vous fiez pas à la première apparence. C'est un conseil. Il ne faudrait pas te brûler les ailes avant de t'envoler."

Sans blague ? C'était quoi ce charabia ? Elle me sortit une seconde carte et cette fois-ci, il y avait un feu dessus. Ouai jusque là... feu, brûler les ailes... Je comprenais le lien. Mais pour le reste... Bof. Je verrais en temps voulu au pire.

"C'est bon, t'as pigé ?"

J'avais VRAIMENT l'impression qu'elle me prenait pour un con. Mais en même temps... J'avais rien compris en fait alors bon... C'était peut-être pas un mal.

"J'ai pigé que le feu ça brûle. Et je fais confiance à personne de toute façon..."

En gros... c'était ce que j'avais pigé des cartes. A savoir... pas grand chose d'utile. Je fronçais les sourcils alors qu'un truc me revenait en tête.

"Pourquoi la bravoure au fait ?"

Non parce que j'avais pas grand chose de brave en fait... Mais bon... Pourquoi pas hein. Elle haussa les épaules. Pas plus renseigné que moi visiblement.

"Parce que Callista a du voir en toi la puissance du pouvoir de la bravoure. Parce qu'au moment venu, tu sauras prouver que tu le gardien de la bravoure. Bref, retiens bien mon enseignement parce que je dois repartir. En espérant que t'agiras au lieu de rester au second plan. Salut le gardien."

Mouai... Ou pas. Elle me fit un clin d’œil et disparut dans un amas lumineux pourpre. Encore de la lumière. J'allais faire une allergie à force. Je restais un long moment à fixer l'endroit qu'elle avait quitté avant de pousser un profond soupir et de m'affaler sur mon lit. Ok. J'avais rien compris. Et j'avais gagné un collier moche. Mais puissant. Ça compensait. Peut-être...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

Angelika B. Beresford


« Je ne suis pas la baby-sitter
de la princesse crachouille ! »


Angelika B. Beresford


╰☆╮ Avatar : Katheryn Winnick

Ѽ Conte(s) : Bernard & Bianca
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miss Bianca

✓ Métier : Pédiatre, pédo-psychiatre, écrivain
☞ Surnom : Angel / Angie / Lady B.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5604

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas la baby-sitterde la princesse crachouille ! »


________________________________________ Jeu 22 Aoû 2019 - 11:17


La colère d'une petite souris
Qu'est-ce qu'on attend pour se bouger les miches ?

Sortant en trombe de la chambre, j’étais bien décidée à résoudre cette situation une bonne fois pour toutes. Je n’étais alors guidée que par une seule envie, libérer au plus vite les prisonniers de Rowena pour sauver Meredith ! Il s’agissait après tout de mon amie et j’en avais plus qu’assez d’entendre de la bouche de tout le monde que cette sorcière retenait Balthazar entre ses griffes. Attendre ne suffisait plus, il fallait que j’agisse enfin. Cependant, le destin semblant s’acharner contre ma volonté, je fus arrêté dans ma course par une jeune femme se tenant dans le hall d’entrée. Une apparition dont je me serais bien passée et à laquelle je ne prêtais qu’un regard dédaigneux et furtif.

"Oh tu dois être Angelika ! Je suis ravie de te rencontrer ! Je m'appelle Evie et je suis la Destinée de la Bienveillance.", dit-elle en souriant"

N’avait-elle donc pas compris que je ne désirais plus parler avec personne ? Plantant alors un regard empli de haine dans le sien, je m’adressais à elle d’un ton colérique.

"Ravie de vous rencontrer mais si vous permettez nous allons de suite abréger cette rencontre... j'ai des choses plus importantes à faire !"

Je me dirigeais alors vers la porte alors que cette arrogante Destinée ne se téléporte juste devant moi, les bras croisés devant elle et peut décidée à me laisser passer.

"Le problème, c'est que j'ai pas toute la nuit et que si je vous aide pas, Mary Poppins va mourir. C'est vous qui voyez."


"C'est étrange, moi ce que j'ai entendu c'est que si on ne libérait pas les prisonniers de Rowena, elle en mourra également !"

Et franchement, je préférais de loin commencer par me rassurer sur le sort de mes proches avant de répondre à une quelconque destinée me concernant. Saisissant mon sac que j’avais laissée à la porte, le sac de Mary Poppins ayant étrangement disparu.

"Donc si vous tenez tant à m'aider, venez avec moi ! Mais je ne resterais pas une minute de plus dans cette maison !"


Mon argumentation avait dû lui sembler convaincante puisque, malgré des yeux levés au ciel, elle avait fini par s’écarter pour me laisser le passage. En sortant, je trouvais un village silencieux ce qui n’était que normal à mes yeux, étant donnés l’heure tardive. C’est alors qu’Evie, bien résolue à me faire part de la raison de sa visite, m’interpella encore une fois.

"Bon ça va, on peut reprendre maintenant ?"

Je me voyais mal comment le lui refuser alors qu’elle avait été si coopérative avec moi. Je m’arrêtais donc un instant et me tournais dans sa direction pour écouter ce qu’elle était décidée à me dire.

"Bon très bien, dites-moi tout... c'est quoi exactement une destinée ?"

"En gros, nous sommes l'intermédiaire entre les gardiens et les pouvoirs ancestraux. Je suis la destinée du pouvoir ancestral de la Bienveillance et vous vous en êtes la gardienne.", dit-elle tout en souriant.

De mon côté, je ne pus que lever un sourcil perplexe, très étonné des propos qu’elle était en train de me tenir.

"J'en suis bien flattée mais je vois franchement pas ce que cela pourrait m'apporter !", lançais en un rictus mauvais."Votre pouvoir consiste en quoi exactement, affronté l'ennemie grâce "au pouvois de l'amour" ? J'ai une info pour vous... Bienveillance et Bagarre ça fait pas franchement bon ménage !"

Ne se démontant pas, elle répliqua en me lançant une bague que je rattrapais au vol.

"Tiens. c'est un réceptacle. Lors du combat final, quand Mary va recevoir ses pouvoirs d'enchanteresse, elle va libérer les pouvoirs ancestraux et vous allez tous recevoir le vôtre. Ce réceptacle, cette pierre, elle va te permettre d'augmenter ton pouvoir. c'est une protection. Tu comprends ?"

Passant sur le fait que je détestais que l’on me tutoie lorsqu’il s’agissait d’inconnus, je regardais non sans une certaine admiration la bague qu’elle m’avait tenue. C’était un bon catalyseur de ma colère après tout.

"Elle est jolie cette bague... mais je me pose toujours la question. C'est quoi exactement ce fameux pouvoir de Bisounours ?"

"Je t'explique. Il y a plusieurs milliers d'années, les Destinées ont été créés pour veiller sur les pouvoirs ancestraux, la foi, la bienveillance, l'espoir, l'honneur, la lumière, la bravoure, la ruse et la mémoire. Mais nous n'étions pas assez puissants pour pouvoir les conserver enfermés donc les pouvoirs ancestraux ont été enfermés dans le livre des destinées. Mais deux jeunes filles sont tombées sur ce livre, Rowena et Callista. Rowena voulait s'en servir pour obtenir le pouvoir, hélas par ce fait, elle a été maudite. Devenue sorcière noire, elle se nourrit des âmes des enfants hybrides. Callista quand à elle est devenue l'élève de l'Enchanteresse Morgane. La suite est plus compliqué...les pouvoirs ancestraux se sont échappés du livre et se sont retrouvés dans le coeur de Callista. Un coeur pur. Pour protéger Castlerock de Rowena, elle a transmis les pouvoirs ancestraux à Mary sans se soucier qu'ils risqueraient de la détruire. Tu suis ?"

"Donc vous voulez dire que chacune des personnes présentes ont reçus l'un des pouvoirs ancestraux, c'est ça ? C'est pour ça que nous avons été choisis entre tous... pour porter ces pouvoirs ?" Elle va alors s'arrêter brusquement "Je comprends à présent pourquoi il est plus que vital de délivrer également nos deux prisonniers... c'est eux qui ont les pouvoirs qu'ils nous manquent !"

C’était donc pour cette raison que l’on m’avait fait comprendre que la libération de Balthazar sauverait également la vie de Meredith ?

"Il y a un mais dans l'équation cependant..."


"Bien évidemment... il y en a toujours un ! Et c'est quoi cette fois-ci ?"

"Lorsque la bataille sera gagnée, les pouvoirs ancestraux vont à nouveau s'échapper, il faut que l'enchanteresse les emprisonnent à nouveau dans le livre des destinées et qu'elle le scelle à tout jamais avant de le cacher là où personne ne pourra jamais le trouver. Il ne faut pas qu'ils soient entre de mauvaises mains."


Mon cœur manqua un battement lorsque j’aperçus un éclat de lumière blanche émanant probablement de la chambre de Nina.

"Ce n'est plus qu'une question de temps. Les pouvoirs ancestraux sont en train de détruire chaque parcelle magique de Mary Poppins. Il faut que vous brisiez le médaillon de Rowena pour libérer Calista, elle est la seule à pouvoir donner ses pouvoirs d'enchanteresse à Mary. Quand cela sera fait, la bataille finale commencera et j'espère de tout mon coeur que vous saurez être unis car c'est uniquement grâce à cela que vous gagnerez. Les pouvoirs d'enchanteresse de Mary ne peuvent fonctionner que si vous avez confiance les uns envers les autres. Mais...ne vous fiez pas aux apparences, le plus grand combat ne sera pas contre Rowena mais contre un ennemi que vous avez chacun beaucoup plus proche que vous ne le croyez."

Il y avait tant de questions que j’aurais voulu lui poser à cet instant, mais elle me coupa immédiatement la parole.

"Je suis restée plus longtemps que je ne le devais. Je dois partir mais on se reverra vite. Bonne chance gardienne."


C’était à peine croyable ! J’avais enfin consenti à l’écouter et elle avait eu le culot d’écourter notre conversation ? Me laissant avec encore plus de questions qu’avant qu’elle n’apparaisse ?

"Et attendez une seconde vous ne pouvez pas partir comme ça ! C'est qui cet ennemi que nous devons combattre ? Dites-le-moi !"

De rage, j’envoyais un gros coup de pied dans un pauvre caillou innocent qui passait par là. Plus inquiète que jamais, je poursuivais ma route jusqu’aux abords du village jusqu’à ce que je freine dan mon élan. Soudainement, j’étais assaillie par le doute. Avais-je pris la bonne décision ? Ne commettais-je pas une bêtise en me risquant seule à l’extérieur ? Et si mon imprudence me poussait à faire capoter tout ce merveilleux plan ? C’est alors que je fus rejointe par un curieux petit bonhomme portant une casaque de mousquetaire du roi de France. Etrangement, il ne semblait pas faire partie de mes références audiovisuelles. Se grattant l’arrière de la tête, il m’adressa alors quelques mots.

"Tout va bien ? Je faisais ma promenade du soir et je vous ai entendu crier."
, commença-t-il "Au fait, je m'appelle Albert"

Avais-je donc été aussi indiscrète que cela ? Rougissant légèrement de ma propre colère, je lui répondis légèrement gênée.

"Je... je m'appelle Angelika ! Veuillez me pardonner, je ne voulais pas alerter tout le quartier !"


Je soupirais alors longuement et consentis enfin à me confier. J’ignorais pourquoi mais quelque chose en lui m’inspirait confiance.

"J'en ai juste par-dessus la tête de me voir aussi impuissante face au sort de mes proches... je voudrais tellement les aider !"

Il m’observa alors de la tête au pieds avant de reprendre son discours, très empathique.

"Vous savez, je me sens comme vous. Un peu comme la cinquième roue du carrosse qui ne sait pas comment agir pour aider ceux qui l'entourent. Beaucoup disent que c'est parce que je suis petit mais moi je sais que même si on est petit, on peut faire tout ce que font les autres. Je pense que vous êtes quelqu'un de judicieuse et de bienveillante. Vous allez trouver le moyen d'aider vos amis."


Ses paroles me touchèrent alors profondément parce que je savais ce qu’il pouvait ressentir. Combien de fois avais-je pu entendre la même sorte d’arguments blessants lorsque des gens voyaient ma nature originelle ?

"Non je vous le confirme, la taille n'a rien à voir avec la puissance de votre courage ou avec la grandeur de son cœur ! Il y a bien longtemps j'étais une souris et j'étais capable de réaliser tellement de prouesses... Mais quand on a le sang chaud, on ne résister longtemps à l'envie de foncer tête baissée vers le danger pour résoudre une situation épineuse ! Vous comprenez ?"

Mes premiers propos n’avaient pas manqué de le surprendre mais cela ne l’empêcha pas de finir par me sourire.

"Oui, je comprends totalement ! Vous avez tous les atouts d'une mousquetaire, permettez-moi de vous le dire !"


« Et bien si un jour je pense à me reconvertir, je songerais peut-être à embrasser la carrière. »

Je lui avais adresser ces mots, tout en sachant bien que cela ne se produirait jamais ! Nous fûmes alors arrêtés dans notre conversation par l’arrivée d’un cavalier qui arrivait à grand galop. Mon cœur manqua un battement lorsque je m’aperçus qu’il s’agissait de Shamus, l’aubergiste canidé pour lequel je m’étais prise d’affection.

"Rowena a détruit le village. Elle a ensorcelé les habitants, je ne reconnais plus personne. Nous avons pu fuir à tant."


Il me saisit alors dans ses bras et salua Albert avant de poursuivre sa route.

"Elle est furieuse, elle sent la bataille finale approcher."


Inquiète pour le village, je vis alors approcher de l’autre côté mes compagnons menés par Meredith toute fraichement vêtue d’une magnifique robe grise. J’étais ravie de savoir qu’elle se portait un peu mieux. Cependant ma joie ne fut que de courte durée car les mots qu’elle m’adressait alors me firent tressaillir.

"Angelika ! Ce n'est pas Shamus !"

Elle leva alors la main pour faire apparaître un cercle lumineux étrange. Elle lança alors une formule sur lui.

"Cristal Revelio !"


https://www.youtube.com/watch?v=8ZCGPAss8Gw&fbclid=IwAR334lzMPdbhr-tzIJZyZNN5viKI2XHDDKeT9zoYOqfi789qExDyAAZqMII

Je me retournais alors pour découvrir une figure cauchemardesque, un visage épouvantablement blafard avec des yeux jaune lumineux, une figure blasphématoire qui de plus portait une robe de religieuse. Tétanisée, je ne pouvais faire un mouvement tant la peur fut profonde.

"Valak est le démon des obscuro, c'est un monde pictural similaire à Castlerock. Rowena a dû le libérer de sa prison."

Le démon se contenta alors de me fixer de ses yeux cruel avant de déclarer.

"Tic tac."

Il disparut alors dans un écran de fumée noire. C’était donc cela les alliés de Rowena ? Je compris dès lors que notre bataille serait des plus délicates. Pour me rassurer quelque peu, je consentis enfin à passer la bague à mon doigt.

acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
L'amour sera le seul moteur de mes combats

Si vous êtes responsable de leur emprisonnement
et que vous n'avez pas peur alors c'est que vous ne comprenez rien !
           

Nina Finley-Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Nina Finley-Newton


╰☆╮ Avatar : Virginia Gardner

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nina, l'hybride mi-fée, mi-humaine. Fille de Mary Poppins et de Bert. Censée ne pas posséder de pouvoirs mais qui se révèle avoir acquis des capacités familiales.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 25

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Ven 23 Aoû 2019 - 16:47

♛ Practically Imperfect
Nina et les autres

▼▲▼

Maman avait fini par s’endormir. Je la retrouvais enfin et ce n’était pas ce que j’aurais pu imaginer. C’était tellement…je ne voulais pas qu’elle soit détruite. Rowena l’avait privé de sa magie primaire, la privant d’un moyen de protection, je savais pourquoi ma grand mère l’avait choisie pour conserver les pouvoirs ancestraux. Tant qu’elle possédait ses pouvoirs primaires, tant qu’elle possédait ce qui faisait d’elle Mary Poppins, les pouvoirs ancestraux ne pourraient avoir aucune emprise sur elle mais à présent, elle était affaiblie et petit à petit, ils prenaient le dessus sur ce qu’elle était. Assise sur les marches, je caresse Noukia entre les oreilles alors qu’il ronronne sur mes genoux. Je restais près de la porte, juste au cas où. Alors que je me pensais véritablement seule, une jeune fille vint s’installer à côté de moi. Posant mon regard sur elle, je ne dis rien pendant un temps.

« Bonjour Nina, je m’appelle Java. Je suis la destinée de la Lumière. »

Je pose soudainement un nouveau regard sur elle avant de lui sourire.

« Je me demandais quand j’allais recevoir la visite de ma destinée. Je sais depuis quelques temps maintenant que je suis la Gardienne de la lumière. »
« Oh alors, je n’ai pas besoin de tout t’expliquer n’est-ce-pas ? »

Elle sort de son sac, une couronne avec une toute petite pierre blanche en son centre.

« C’est un réceptacle. » me dit-elle alors que je prends la couronne dans mes mains « cette pierre qu’il y a au centre de la couronne va te permettre de centrer tout le pouvoir de la lumière pour pouvoir t’en servir au bon moment. »

Je me mords la lèvre inférieure.

« Pardon Java mais pour le coup, je t’avoue que je ne comprends pas tout. »

Noukia saute de mes genoux et s’étire avant de se rouler en boule contre ma jambe et s’endort. Par moment, il avait tout d’un véritable chat. Java reprend finalement la parole.

« Lors de la bataille finale, Rowena ne va pas être votre plus grande ennemie Nina, c’est vous. Rowena a réveillé les astres d’Obscuro, elle sait que la bataille finale est proche. Elle est en train de perdre la main alors elle puise dans des choses qu’elle ne contrôle pas. Castlerock court un grave danger, ta mère nous sauvera uniquement si vous luttez tous ensembles. Si vous êtes une véritable équipe. Votre unité fera votre force. Vous devez croire en vous et être capable de vaincre les astres d’Obscuro. Ils vont prendre votre apparence, ils vont vous pousser à lutter les uns contre les autres mais vous devrez lutter pour garder pied et puiser dans ce qui fait votre force. Vous êtes les gardiens, vous êtes tous bien plus forts que vous ne pouvez l’imaginer. »

Je ne quittais pas la couronne des yeux, passant mes doigts dessus avant de la passer sur ma tête. Elle était fine, se mêlant parfaitement à ma chevelure. Je pose mon regard sur Java.

« Je connais la légende d’Obscuro, c’est le monde sous les terres de Castlerock, un monde assombri par la haine de vos ancêtres, ceux qui ont mal tourné. » « Le monde des peintures n’est pas que dessin animé et bisounours Nina, c’est aussi un plus grand danger encore que la malédiction qui pèse sur les épaules de ta tante. Sauvez votre grand-mère et la grande bataille pourra débuter mais le voyage va être ardu. Soyez prêts à affronter vos plus grandes peurs. »

Elle commence à disparaître.

« La peinture est imagination, Obscuro ne peut vous atteindre si vous avez foi en vous et en la lumière. Ne l’oublie pas Nina, n’oublie surtout pas que ce ne sont que des images… Au revoir gardienne. »

Elle disparaît dans un éclat de lumière violet alors que je me relève et aperçoit ma mère dans le couloir. Ils étaient tous là et la seconde d’après, on se retrouvait à l’extérieur, courant derrière ma mère. Il faisait nuit. Ma mère avait puisé dans sa magie instable pour attaquer Valak, l’astre suprême d’Obscuro. Elle vint à chuter dans mes bras. L’aidant, nous finîmes sur le sol alors qu’elle reprenait un peu d’énergie. Je vins à lever le regard vers les autres.

« Je crois qu’on sait ce que l’on doit faire désormais. Valak n’est qu’un prémisse de ce qu’est Obscuro. Rowena s’attaque à une magie qu’elle ne connaît pas. Il faut qu’on aille au château et qu’on l’affronte. » énonçais-je avant que ma mère n’ajoute « et qu’on retrouve le livre des destinées. Il est avec ma mère…dans le médaillon de Rowena. » énonça t’elle finalement.

Levant le regard vers Violette, je pensais à ma mère. Il fallait qu’on soient discrets, on devait sauver Balthazar, Daemon et Morgane. On devait sauver le royaume mais on devait y aller à pied. Croisant le regard de Violette, je reprend la parole.

« Violette, penses-tu pouvoir déplacer ma mère dans un de tes champs de force, le temps qu’elle reprenne de l’énergie ? On ne peut pas rester ici, une seconde de plus, il faut qu’on avance. »

Non loin de nous se trouvaient Topsy et Albert. Ils s’approchèrent finalement.

« Nous allons tenter de vous trouvez des alliés. On se retrouve bientôt, c’est promis. Je serais plus utile ici. » énonça Topsy alors que je la prenais dans mes bras.

Et l’instant d’après, nous étions en route pour ce château dans lequel j’avais grandi en souhaitant pendant vingt ans…le fuir.


CODAGE PAR AMATIS


Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5694

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Sam 24 Aoû 2019 - 11:44

MISSION : Practically Imperfect
ft. beaucoup de monde


« Oui, bien sûr ! »

Evidemment que Violette avait accepté d’aider. Sa première mission ? Transporter Meredith dans un champ de force pour lui éviter de marcher. Il fallait avouer qu’elle était faible, qu’il ne fallait pas qu’elle s’épuise encore plus dans le trajet qui les attendait. Où se rendaient-ils ? Au château de Rowena. Cette nouvelle destination marquait clairement le début du combat final ! Et Violette espérait être pleinement en forme pour ce combat. Car malheureusement, elle n’avait pas pu se reposer cette nuit. En effet, ils étaient partis en pleine nuit, suivant Angie. D’ailleurs, la rencontre d’Angie avec cet être maléfique marquait également le début du combat final.

Toute la petite troupe marchait. Sauf Meredith qui lévitait dans un champ de force, aux côtés de Violette. Oui. Il fallait qu’elle reste le plus proche possible, cela lui permettrait d’économiser son énergie. Néanmoins ce qu’elle faisait là était totalement inédit. Se servir de ses champs de force comme brancard c’était une première. Nina venait de rejoindre Violette.

« Merci Violette. »
« Ne me remercie pas trop vite. Je ne sais pas combien de temps je tiendrais. Je t’avoue que c’est la première fois que je fais ça ! Mais je vais faire mon maximum pour tenir jusqu’à notre destination ! »


L’attention de Violette se fixa rapidement sur Meredith qui était en train de marmonner quelque chose, d’assez incompréhensible. Mais ses murmures semblaient être une sorte de formule magique puisque quelques secondes après, le bouclier de la jeune femme prit une teinte violette et cette dernière sentit également un afflux puissant d’énergie en elle. Meredith, quant à elle, était en train de sourire.

« J’essaie de t’aider »
« Mais…non !! Gardez votre énergie »
rétorqua assez brusquement Violette avant de reprendre plus calmement. « Enfin c’est gentil…mais je ne veux pas vous épuiser davantage ! »

La seule réponse qu’elle eut, ce fut un nouveau sourire de Meredith. Elle était têtue cette nounou. Et c’est avec une petite moue que Violette termina ce court échange. Et alors qu’ils étaient toujours en train d’avancer, toute la troupe fut soudainement entourée d’une intense fumée noire…une fumée qui donnait l’impression d’être aveugle. On y voyait plus rien…Violette plissa les yeux, essayant de voir ce qui se passait, de rester sur ses gardes. Mais aussi essayant tant bien que mal de garder sa concentration sur son champ de force pour pas faire tomber Meredith.

« Tout ça ne me dit rien de bon ! »
« Effectivement ! »
renchérit Nina

Et comme pour appuyer les paroles des deux jeunes femmes, des êtres tout de noir vêtu firent leur apparition devant le petit groupe.

« Sympa… »
« C’est le comité d’accueil ? »


Pourtant ils n’étaient même pas encore arrivés au château ! Cela promettait…

« Ce ne sont pas les obscuros. Rowena protège le château. Ce sont des sortilèges puissants mais pas impossible à briser. Utilisez les réceptables. »
« Les réceptacles ?! La pierre que la destinée nous a offert ? »
demanda Violette en arquant un sourcil, l’air interrogateur.
« No way. » glissa Jude

Malgré la fumée qui n’avait pas totalement disparu, Jude avait sans doute dû voir le regard noir, rempli d’éclair de Violette. Comme s’il avait le choix de toute façon ?? Il était lui aussi un gardien et les destinées avaient été très clair : il fallait combattre ensemble !

« Mais on ne peut pas…ils ne fonctionneront que lorsque nous serons tous réunis… »
« Faites moi confiance. Ou sinon, y’a le plan B. »
ajoute Meredith
« Par contre j’ai de la poudre magique je peux leur balancer dessus. » proposa tout de même Jude qui réussit alors à apaiser la petite colère de Violette. « Non ? »

Violette n’avait aucune idée de ce que cette poudre pouvait faire. Mais il fallait tenter. Ben, lui, avait froncé les sourcils tout en sortant une arme avec un bracelet enroulé dessus. Il passa le bracelet à son poignet. Pourquoi tout le monde avait des bijoux sauf Violette ? Obligé de mettre sa pierre contre sa poitrine !

« Ouais c’est ça. Essayons de lui balancer mon pouvoir de Bisounours. On va bien rire ! »
« Oui. Mais il nous manque les deux autres gardiens pour nous servir de nos nouveaux pouvoirs. »
expliqua Violette, quelque peu interloqué de ce que disait Angel avec son pouvoir de bisounours. « C’est quoi le plan B ?! »
« Vous allez aimer je pense. »
commença à expliquer Meredith dans un sourire, tout en regardant le groupe et en posant plus longuement son regard sur Violette. « Tu te sens d’attaque pour un champ de force ? »

Violette n’eut même pas le temps de répondre positivement à la question de Meredith que Ben se recula d’elle, tout comme Jude qui venait de déployer ses ailes pour s’envoler. Calme ! Violette n’était pas une bombe hein. Puis elle contrôlait plus au moins bien ses dons !

« Oui tentons ! » répondit Violette en essayant de faire abstraction du comportement de ses compagnons.
« Il faut que tu les attaques par le ciel, tu peux faire ça ? » demanda Meredith en s’adressant à Jude qui venait de s’élever doucement.
« Euuh….avec le collier magique ? »

Il était temps de faire quelque chose car les spectres noirs étaient en train de se réunir pour ne former plus qu’un seul et énorme spectre. Le danger était imminent, tout comme l’attaque de ces spectres. Il fallait qu’ils se dépêchent d’agir !

« Vos réceptacles sont rempli à faible dose de pouvoir, les destinées l’ont fit exprès mais ils ont assez de pouvoir pour attaquer. Mais je compte plutôt sur la poudre noire que t’as donné mon oncle. Il n’en faut que très peu pour le paralyser. »
« Aaaaaaaaaah ouiiiiiii ! »
acquiesça Jude tout en sortant un sachet de sa poche, sachet qu’il ouvrit rapidement. « Il m’a dit que ça se sniffait pas…J’ai obéi. »

Encore heureux ! C’était vraiment pas le moment de se droguer. Violette savait parfaitement le rapport qu’entretenait Jude avec la drogue. Ce dernier prit alors une pincée et survola le spectre géant avant de lui balançait la poudre…à faible dose. Est-ce que cela serait suffisant, vu la mini dose qu’il venait d’utiliser pour un monstre aussi géant que lui ?

« J’aurai été d’avis de leur balancer la sachet sur la tête mais il a dit qu’une pincée ça suffisait… »


Violette espérait profondément qu’Albert avait bien toute sa tête lorsqu’il avait donné ses instructions ou que Jude était bien clean lorsqu’il avait écouté le vieillard. Mais apparemment, les deux hommes ne s’étaient pas trompés ! Le spectre fut rapidement entouré d’éclairs, avant d’être apparemment paralysé. Top. Il ne pourrait plus bouger.

« Angelika ? Tu te sens d’attaque pour utiliser ta bague ? Juste un peu. Il n’en faudra pas plus. » demanda de nouveau Meredith

Un hochement positif de la tête et Angie utilisa la magie de sa bague. Violette n’avait pas trop compris ce que cela avait fait mais qu’importe. Ce qu’elle voyait là, c’était un travail d’équipe ! Et clairement, elle appréciait ça. Cela lui rappelait les missions à la Magic League ou les missions avec sa famille d’Indestructible. Bref, elle était fière d’eux ! Et maintenant c’était à elle de faire son entrée dans l’offensive.

« Maintenant ! Il est désorienté, ton champ de force va le pulvériser » expliqua Meredith qui s’était tourné vers Violette.
« C'est parti ! »

La brunette avait évidemment lâché sa concentration sur le champ de force de Meredith. Elle était de nouveau sur le sol et Violette avait le champ libre pour attaquer. Elle ferma les yeux, tendit ses deux bras et laissa toute son énergie monter en elle. Sentant sa puissance prête à être lâché, Violette ouvrit les yeux, serra les dents et en un mouvement de corps, elle déversa toute l’énergie qu’elle avait en elle pour créer un champ de force offensif qui se dirigeait tout droit vers le spectre. Et au moment où ça le toucha, le spectre explosa, le pulvérisant immédiatement.

Une fois le monstre disparut, Nina se tourna vers tout le groupe. Elle semblait fière de l’équipe mais également très inquiète.

« J’ai bien peur qu’on en soit qu’au début.. »
« Prions pour pouvoir arriver au château sans problèmes… »
ajouta Meredith tout en pointant le château au loin.

Ils n’étaient pas au bout de leur peine…

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1532

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Dim 25 Aoû 2019 - 4:55

L
e dénouement parfumait nos pas. Nous avons énormément d'alliés que je ne pouvais plus les compter sur mes deux mains. Nous étions armés, avec style. Nous , hydrides masculins, nous avons des armes marines.  Certains avaient d'autres petits artefacts. Et nous avions tous un bijou assortis avec notre valeur.  Renseigné sur l'histoire. Et on était pret a accomplir notre destiné, en tant que gardien. Destination , la forteresse de la sorcière.  Et Rowena, devait le sentir que le trepas de ses tenebres approchaient. Mais il ne faut pas jamais sous estimer les tenebres ! Ils se battent avec acharnement. Ils ont toujours un plan dans l'ombre pour te surprendre. Et ils ont une tonne d'alliés  !  D'ou que la sorcière commencait a deployer son artillerie de guerre. Un spectre et maintenant un tremblement de terre.  Elle nous envoyait encore des géants ? Ébranlé quelques secondes, mais me tenant fermement sur mes pieds. Je ne basculais pas.  Mais rien de surprenant expliquait cette secousse. Et ce n'était pas les sirenes qui s ennuyaient de nous.   Non devant nous il avait  une magnifique créature. Qu'on pouvait surnommée :  Demoiselle . 

 Physiquement ordinaire.  Meme si , moi je la trouvais legerement flippante.  A rester devant nous , sans réactions, sans paroles. Ca se sentait que c'était une dame en détresse.  Qui se portait volontaire pour etre gentleman et la raccompagnée chez elle ?  Moi bien sur . Et peut-etre Ben,  qui aimait bien jouer le chaperon pour tout le monde. Trainer dans les rues, durant cet ere tenebreuse. Ce n'était pas prudent.  Alors que je faisais les premiers pas vers elle.  Des premiers pas que je regrettais, car soudainement elle se métamorphosait en Dragon.  Calme de tempérament mais aussi habitude pour affronter des situations critiques.  Par réflexe de combattant, je mettais mes poings en avant.  Meme si j'avais cette envie d utiliser mon fouet pour me faire un rodéo a dos de dragon.  Et ce n'était pas mon premier dragon que je chevauchais, Meme si l'autre dragon concerné était au sens figuré.   Envie de prendre les devants pour affrontée la  Belle.  Mais un travail équipe est toujours plus efficace.  

Imposant Reptile ailé, ressemblant physiquement a un Dragon qu'on a l'habitude de voir dans nos classiques Disney.  Parce que des races de dragons, il a des tonnes. Je ne suis pas le plus qualifié en dragons. Peut-etre que Jude pourrait nous en dire plus sur le sujet. Mais il préférait lancer sa poussière magique.  Bel essais, mais ca ne fonctionnait pas ! "Ok si on en faisait un sac a main?" disait le chaperon avec un humour noir,  en  sortant  les armes de la reine des sirenes.  Cet homme avait des talents cachés, il savait faire de la mécanique, etre père, abattre des oiseaux sans technique feline,  expert en maniement d'armes ,  chaperon , ami et maintenant fabriquant de sacoches. Cet homme etait a marier. Il fallait que je l'apporte dans des bars et de grandes fetes avec moi. On devait le matcher.  Je ne comprenais pas pourquoi il ne n'était pas encore marier. Mais je soutiendrais Sally a son projet de maman.  Mais il n etait pas question, qu'on fasse des sacoches . 

Meme si l'idée était aguichante. Après tout c'était qui le garcon qui faisait des bracelets d'amitiés en plein combat démoniaque ?  Mais on ne pouvait pas, parce que sous cette apparence reptilienne se cachait une personne a aidée. Mais pour l'aider , il fallait combattre son coté tenebreux, pour qu'elle devienne lumière.  Mais la replique de Ben m'arrachait un leger sourire . Il avait aussi un talent pour  apaiser l ambiance trop sérieuse, car certains d entre nous semblaient en pleine réflexion.  Je n'étais pas devin mais celeste , donc aucun don pour lire leurs idees farfelues, comme le lancer du chat. Et non a la maltraitance feline. J'étais contre. Pour conclure avec l idee de Ben je disais : - Je ne crois pas que c est une bonne idee mais, si tu veux un sac a main crocodile  , je connais une boutique en ville  et je peux t obtenir des rabais, la vendeuse est une amie.  Magasiner avec des filles c'était une activité que j'appréciais faire. Je me portais toujours volontaire pour etre le porteur de paquets. Il ne fallait pas se laisser distraire par les sacoches.
 
Furax qu'apprendre qu on avait l'intention de transformer le Dragon en sac . Celui  crachait de nouveau  des flammes au moment même ou Noukia , qui etait peut-etre un telepathe a ses heures et refusait de finir en missile a Dragon,  se changeait en hippogriffe. On se croyait dans une scene du prisonnier Azkaban , le troisieme film d' Harry Potter.  Et ce mi cheval, mi aigle se faisait montée par sa maitresse pour prendre son envol, car celle ci s'était eclipsée de l'emprise Pompière de Ben qui nous servait de bouclier pour nous proteger. Parce qu'il n'était pas question qu'on devienne le barcecue. D'ou le pourquoi Jude s'eloignait des flammes. Parce que dans d'autres cultures, on mangeait du steak de chat.  Et moi j'étais un lion etoilé .  Et quelqu'un a deja vu du lion celeste  au menu ?   Durant son envol  Nina disait : faites nous confiance .Nina avait un plan et  hurlait  "il faut l'aveugler. Il ne peut plus attaquer s'il ne voit plus. Trouvez un moyen de l'aveugler." Et qui était l'expert en aveuglant ? Moi. Mais Jude prenait son arc a fleches et disait : "LES FILLES PERSONNE A UN MIROIR DE POCHE DANS SON SAC A MAIN ?''  C est quoi cette obsession pour les sacoches ? Des qu'on sort de ce tableau, je vous achete tous un sac. C etait peut-etre une technique aussi pour provoquer le dragon en duel. Je jetais un oeil , a la bourgeoise blonde. Elle devait avoir ca un miroir. Parce qu'entre Violette et elle. C'était la blonde, la plus coquette. 

 Sans vouloir te vexer mon amie héroine.  Jude marmonnait une parole indiscrete: si même ça elles ont pas on se demande à quoi elles servent Enfin une imbécillité qui méritait une petite claque. Mais je disais toujours a mon amie Belier. Les hommes sont des imbéciles. On peut lui pardonner cet égard de conduite.  Mais je ne l'avais pas entendu, heureusement et ce n'était pas mon devoir de le sermonner.   

Mais pourquoi il voulait un miroir ? A cet instant Ben proposait son poignard.  Donc d'une fléche de Jude qui ricochait sur ses écailles mais attirait le dragon vers nous, pour que celui s approche dangereusement de nous.  D'un rayon de regulus sur le Dragon que je faisais ricocher sur le poignard qui aveuglait le reptile.  Mais énerver, on se prenait une attaque de queue, qui nous balayait. Et une fois que tout le monde était sur ses pieds. Et remis de leur coup de queue.  On etait encerclé de flammes. On croyait dans une scène du Roi lion. Mais Nina était là dans le ciel. Du coup pour ceux qui ont une vue perçante, elle   arrachait son collier et le jetait à Ben « quand je te le dis, jette le sur le sol ! » Ben avait un talent d'attrapeur. De notre coté on pouvait constater que les flammes devenaient de plus en plus grandes et qu’elles se rapprochaient de vous. Ne vous inquietez pas , dans toutes les histoires , les héros s en sortent toujours, sauf quand l'auteur fait preuve de sadisme. Ben toujours se  mettait  entre les gens et les flammes pour essayer de nous proteger. Il méritait une claque. Le Kamikake d habitude c'est moi.  J'aurais pu le pousser mais mon attention se dérivait sur Jude qui déployait ses ailles .Sérieux ? 

Nina qui etait au dessus de nous,   regardait  Ben et lui disait  « jette le ! »Quand Ben s’exécutait  et  une puissante onde de choc bleu océan  nous faisaient traverser et détruisait les flammes. Cette scene était digne de celle de Scar, quand il traversait les flammes sans bruler sa crinière noire. Et la mienne n'avait pas cramer non plus.  Mais la créature reptilienne était encore là.. Et si on tentait de l'approvisionner pour qui devienne notre copain ? Cette idée était bisounours. Mais sous les écailles, c'était une femme.  Et selon le magazine Weekly Sorcerer , j'étais dans le top 10 donc peut-etre mon charme pourrait rompe le sortilège ? 

Je m'approchais doucement de la Belle bête tendant la main pour tenter de poser celle-ci sur son museau pour lui faire comprendre que je voulais etre son ami. Et que Ben disait juste des blagues. Personne ferait d'elle un sac a main.  Elle m'admirait.  Ses grands yeux étaient rivés sur la bague a mon doigt. ENFIN la bague offerte par la destinée de l'espoir. Parce que mes mains étaient décorés de nombreux anneaux.  Mais l'anneau de la destiné avait le don de toutes les soumettre. Un anneau pour les gouverner toutes. Mais non je rigole.  La Dragonne avait une attitude Lionne. Elle se couchait devant moi. Elle ne faisait aucune roulade. Et elle ne ronronnait pas. Mais elle était silencieuse, tranquille et docile.  J'étais devenu Leoo le Dragonnier. En plus je portais une armure . Je peux faire un rodéo la ? 

Non, parce que j'avais rompue la malédiction. Bete devenait Belle.  Toujours pres d'elle. Elle se présentait. Et encore un prenom de demoiselles a retenir. Je... je m’appelle Iris. Je... votre bague est identique à mon sceptre. Vous avez briser le sort qui me maintenait prisonnière sous cette forme.  Est-ce qu elle aura le droit a son petit numero de charme de Leo ?  Peut etre que oui..peut-etre que non. Elle avait des similitudes avec Lucy et bélier. Pourquoi il fallait toujours que je tombe sur des demoiselles qui avaient un style rosé et Barbie ? C'était les grands mysteres de la seduction. On commencait juste les présentations. Et je voulais lui poser des questions sur ce spectre identique.  Enchanté Iris, moi c'est Leooo. Je n'ai pas fait grand chose, la bague a fait toute seule. Mais si celle ci ..ta libérée de ton mauvais sort, j'en suis heureux. Sincerement désolé de t avoir prise pour une ennemie. Mais maintenant t es en sécurité, on est la pour t aider.  D'un sourire et d une parole :  Vous vous défendiez, c’est tout. Je crois qu’une aide de plus ne  serait  pas de trop non ? »  Elle avait raison.. Mais j'étais fier grace a elle, j avais un nouveau titre, a rajouter a mes titres. Leo le Dragonnier ca sonne bien ... Et ca flatte bien l'Ego. 


code by Silver Lungs

Iris


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Iris


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 536

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 25 Aoû 2019 - 23:56

♛ Practically Imperfect
Iris et les autres

▼▲▼

« Iris ! Cours ! » « Auriana non ! » « Cristal… »

Talia n’a pas le temps d’utiliser son pouvoir qu’Auriana se retrouve changer en un monstre dangereux et cruel. Le total opposé de ce que pouvait être la plus jeune de notre trio. Morgane nous avait appelé à l’aide, nous, les trois princesses ancestrales. Mais il faut croire qu’on arriverait pas à lutter contre Rowena seule. Morgane était prise au piège par une boule d’ombre, elle était privée de son énergie magique car elle n’avait plus de lumière et comment pouvoir l’aider si désormais on devait lutter contre un monstre qui s’avérait être notre meilleure amie ?

« Auriana, c’est nous. Souviens toi ! »

Elle tente de nous frapper avec sa queue immense, on saute sur le côté. Je retombe lourdement sur les fesses. Me relevant, je lève mon sceptre mais au même moment, Rowena apparaît derrière nous et corrompt Talia qui change littéralement de regard avant de devenir une réplique parfaite d’elle-même mais ses cheveux bleus sont devenus très sombres, ses vêtements également. Elle est comme hypnotisée par Rowena. Je me retrouve seule face à mes deux meilleures amies.

« Alors ça, c’est pas juste… » « Alors que vas-tu faire petite princesse ? Morgane pensait réellement que vous pourriez lutter contre moi ? Vous n’êtes que des débutantes ! » « Détrompes toi ! Cristal Solvenda ! »

Un amas de cristal énorme sort de terre avant de frapper Rowena de plein fouet, l’envoyer valser plusieurs mètres plus loin mais je ne peux hélas pas éviter son attaque retour qui me change l’instant d’après en dragon. Elle nous tenait désormais toutes trois sous son contrôle. Il fallait faire quelque chose. C’était sans compter sur une aide à venir qui était finalement celle que nous attendions depuis longtemps…

À la suite du combat.

J’avais retrouvé mon apparence mais désormais, il fallait retourner dans le château. Il fallait sauver mes amies et sauver également les deux autres gardiens ainsi que Morgane pour pouvoir détruire Rowena mais elle faisait désormais appel à un pouvoir bien trop puissant pour elle. Elle jouait véritablement avec le feu. Faire appel aux Obscuro, c’était littéralement passer un pacte avec ce qui pourrait s’apparenter au diable. Ils n’étaient fait que de ténèbres, aucunes lumières n’émanaient d’eux et la lumière était inefficace contre eux. Seule la magie sincère et fusionnel le pouvait fonctionner. Suivant les gardiens, nous arrivons devant les portes du chateau.

« C’est beaucoup trop simple… »

Effectivement, la seconde d’après, une intense onde de choc obscure nous traversa tous avant de nous propulser plusieurs mètres plus loin. Elle avait bien jouer son coup mais elle ne me connaissait pas. Fronçant les sourcils, je me relève et lève mon sceptre.

« Cristal Scala. »

Un escalier de cristal rose se créer soudainement devant nous, menant jusqu’à la plus haute tour du chateau. Je savais que son bouclier obscure n’atteignait pas la chambre de Nina étant donné qu’elle était privée de magie, c’est Meredith qui m’en avait parlé pendant le trajet. Je me tourne vers tout le monde.

« L’escalier va nous mener jusqu’à la chambre de Nina, on va pouvoir aller libérer vos amis et prendre Rowena et les sbires Obscuro par surprise. »


N’attendant pas plus, je commence à monter les marches de l’escalier.


CODAGE PAR AMATIS


Ben Ranger


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Ben Ranger


╰☆╮ Avatar : Alex O'loughlin

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blade Ranger

✓ Métier : Homme à tout faire et garagiste au black
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 Badge10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1370

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 26 Aoû 2019 - 23:50


Pratically Imperfect Mission




Tout le monde suivit la demoiselle apparu … cela ne servait à rien de revenir sur ce qu’il s’était passé avant … ni même d’essayer de comprendre … il ne comprenait pas et n’avait pas envie de faire un quelconque effort pour cela… Juste, il espérait que tout le monde soit OK, et que leur histoire de union fait la force ne ressemblera pas à un de ses films nanards ou tous les gentils finissent par tirer leur magie au même moment pour tuer le méchant …

Même s’il savait que c’était exactement cela qui allait se passer …. Putain de monde à paillette et de bracelet rose …. Ils finirent par arriver dans la chambre de Nina… un lit n’avait jamais été autant le bienvenue alors qu’un grand vide se fit sentir … Et Blade savait ne pas être le seul à le ressentir. Nina se tourna pour lui dire ce qu’il avait cru déjà comprendre

- La chambre bloque la magie.

Ben se mit à soupirer. Il n’était pas magique de son point de vue, qu’un hélicoptère … donc ça commencer à lui courir sur le haricot cette histoire …

- Alors sortons de la chambre ?
- Il me semble que nous n’avons pas d’autres choix.

Ben sourit à la jeune femme. Il n’était pas fatigué, mais il n’allait pas être méchant avec quiconque … même si, oui en effet, ils n’avaient pas le choix … et stagner ne lui disait rien … Encore moins dans une chambre servant de prison à la blonde depuis si longtemps. Il fit un regard vers elle alors que le petit répondit aussi.

- Et … c’est grave si on a pas de magie ? Si on en a pas ici, eux non plus. On leur casse la gueule à l’ancienne et basta.

Quoi que vulgaire, sa phrase avait du sens, et c’était pout cela que Blade avait pu répondre que « le petit n’a pas tord ». Avec un petit sourire, que le jeune ne rendit pas. Préférant marmonner dans sa barbe qu’il n’était pas petit. Et pourtant … Blade ne préféra pas répondre à nouveau. Il sourit juste. Le petit avait l’air d’être plus calme …

- Rowena n’est pas bête. Il faut se méfier de ses pièges

Retorqua Iris avant que Meredith n’ajoute

- La connaissant, le château doit en être truffé, encore plus si elle utilise les obscuros
- Alors comment peut-on faire pour la contourner ? Après tout, c’est vous les experts de la magie, mesdames.

La petite sourire était pleine de sagesse, et Ben se recula alors que les trois femmes de ce monde (Iris, Nina et Meredith) se regardent et finissent par dire qu’il fallait utiliser l’illusion. Blade ne connaissait cela que dans les séries télés, et encore … quand il les regardait. Nina ouvrit la porte.

- Iris, maman et moi, on s’occupe de l’illusion, il faut que vous avanciez, on se retrouve dès que qu’on s’est occupé ça.

Jude n’avait rien compris mais il avançait tout de même … Blade fit de même… il faisait confiance à Nina, et seulement à elle… parce que les autres ne lui avaient pas donner de raison de leur faire confiance … même pas un peu. Angelika toujours aussi étonnée

- Nina, qu’est ce que l’illusion exactement ?

Elle cherchait encore à comprendre ? Blade ne pouvait qu’admirer sa persévérance pour tout comprendre … Lui en était au stade où on lui disait de jeter quelque chose sur le sol, il le faisait. Nina regarda Angelika.

- Une capacité magique de Castlerock. C’est de ce monde que ma mère tient sa capacité à modifier la réalité des personnes. Alors on va le jouer à notre avantages.

Une fois tout le monde dehors, pour couper court à des explications qui seraient bien trop compliqué, la porte se ferma … la tête commença à leur tourner… D’un coup la réalité va se mettre à faire des sauts… comme des bugs, mais en plus réelle et plus épileptiques … Blade préférait même fermer les yeux que de voir les couleurs dansaient devant ses yeux. Les filles finirent par sortir et dirent ;

- Cristal Solvita.

Et la seconde d’après, tout devient normal. Plus rien ne venait troubler le regard … Blade finissait par haïr ce pays bien plus que ce qu’on pourrait le croire. Tout le monde finit par suivre le mouvement … Ils se retrouvent devant des armures qui semblaient inoffensives… Très vite cependant le petit groupe compris que Rowena avait encore emmerder le monde … c’était d’ailleurs pour cela que Nina dû dire

- Travail d’équipe obligatoire.

Ben sortit le poignard … doutant fortement qu’une balle dans la tête d’une armure vide puisse faire quoi que ce soit … Il finit par dire à voix haute, plus pour lui et pour donner une option qu’autre chose, qu’il serait bien déjà de les désarmer … peut être ? Ben fini par ne pas attendre les réponses des autres et à donner un coup de pied dans une des armures. Il la reposa et avec son poignard évita une épée qui allait le couper en deux. Il sourit en désarmant une des armures et en récupérant l’épée.

Il remarqua alors que la jeune souris fit pareil, récupérant une épée qui trainait sur le mur, elle se mit à combattre contre une armure … d’une manière qui ne laissait aucun doute sur sa capacité à taper des armures tueuses. Parfait.

Nina non plus n’avait pas besoin de lui, il la vit même passer par dessus le dos d’une armure dans une roulade parfaite. Ben ne pouvait qu’avouer que les jeunes femmes étaient doués… lui à l’épée … c’était pas trop son trip, mais il ne pouvait combattre des boites de conserver autrement …

Comme a son habitude , Leo faisait dans l'originalité et n'avait pas envie de suivre la mode des épées. Connaissant le garcon, Ben savait que le combat au corps a corps était sa force que durant le combat, on aurait le droit a des acrobaties aériennes. Qu'il allait se donner en spectacle. La preuve était devant nous, parce qu'il était deja monté sur l'estrade au milieu de la scène et accomplissait sa danse de constellation. Seulement pour capter l'attention des ennemis. Mais l'attention n'était pas une arme mais qu'une distraction efficace pour son plan germant. Parce qu' il n'avait pas besoin d’épées pour se défendre face a ses adversaires, connaissant ses habilités pour en avoir été un témoin par le passé. Un fouet était suffisant pour décrocher un bouclier au mur. Dans un bruit métallique, celui ci tombait sur le sol. Et d'un saut , il atterrissait dessus pour patiner . Se servant de son arme, tournoyant le fouet autour d'une cheville d'un chevalier pour le faire trébucher, pour que celui-ci entraine dans sa chute quelques autres adversaires. Pour s'imaginer la scène, imaginez vous des dominos tomber. Pour conclure, en mettant la touche finale, il prenait le bouclier entre ses mains et il fonçait dans le tas avec celui-ci, pour être a la fois protégé, mais aussi s'en servir comme objet attaquant. Et s' il perdait celui-ci, le mur était bien rempli pour quelques lancés de boucliers a travers la pièce.

Pendant ce temps là, Jude prit aussi une épée, c’était la mode tiens … et il essaya de taper dans le tas…. Il faisait des moulinets au dessus de sa tête comme dans les films … Ben se recula d’un mouvement rapide alors qu’il regardait le petit faire. Il lui dirait bien qu’une hélice ne tournait pas comme ça … Mais vu le caractère du petit, il était sur que ça ne passerait pas …

Le combat s’éternisait un peu … aussi essayer de se battre contre quelque chose d’immortel aurait dû être une blague à la société mais ce n’était pas vraiment le propos. Violette et Angelika frappèrent les armures en même temps, et tout s’arrêta. Ils finirent par entendre un rire mauvais et puis, plus rien …

Blade observa un instant les armures et ses camarades. Identifiant si tout le monde allait bien, avant de pousser un nouveau soupir. Il allait apprendre à cette sale gosse à l'emmerder. Il voulait voir Sally. C'était sa seule obsession et devoir se battre pour la retrouver le motiver certes ... si et seulement si il arrivait à comprendre ce qu'il se passait. Il était un hélicoptère dans son monde, la magie comme les animaux n'existaient pas ... et d'un coup son monde lui manqua beaucoup...


Codage par Libella

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
______Oh dear we are in trouble


Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 Chrisb10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82670-life-doesn-t-always-g http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82685-i-will-protect-you-liens-de-blades#1112569 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82684-je-m-appelle-ranger-blade-ranger-rps-de-ben#1112563

Jude Happer


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 373

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Mer 28 Aoû 2019 - 1:11

Practically Imperfect

Bon. Alors. Tout était parti en couille. Et j'avais pas tout suivi pour être honnête. C'était que après le coup du dragon ou des Obscuros ou je savais pas trop quoi, j'avais juste suivi le mouvement moi. J'agissais parce qu'on me le demandait. J'étais pas tellement impliqué et je comprenais clairement pas ce que je foutais là. J'étais encore hésitant sur la partie rêve du truc quand même. C'est que ça commençait à durer cette histoire. C'était peut-être un rêve plus long et plus chelou que les autres. Clairement si demain matin, je me réveillais dans mon lit, je pouvais me dire que c'était un rêve. C'était juste nul que je puisse pas sniffer la poudre de licorne. Parce que c'était trop badass quoi. Vous en aviez déjà vu avant vous ? Bah moi non plus. Et là, voilà que j'en avais en rêve et que je pouvais même pas consommer. Fin bref. C'était pas grave.

De toute façon, c'était la seule explication logique parce que clairement est-ce que j'aurai pu vraiment me battre contre une armée d'armure dans la vraie vie ? Non. Parce que la vraie vie, ça craignait carrément. Du coup, je m'étais fait plaisir. Genre Maximus dans Gladiator. Avec l'épée et tout, j'avais fait comme dans le film, des moulinets au dessus de ma tête avant de l'abattre sur les armures. J'en avais eu je crois. Mais j'étais pas sûr. De toute façon, j'ai pas compris comment on s'en est débarrassé pour de vrai. C'était Violette qui avait dû faire un truc. En tout cas, tout le monde semblait fatigué mais moi je pétais la forme. C'était trop cool. Je voulais encore jouer avec l'épée moi. Mais le vieux schnock grognon me la vola des mains en me traitant de danger public. Lui-même d'abord wesh ! Il se prenait pour qui ? J'allais lui faire "Tsss" de jugement s'il continuait.

Mais bon, c'était pas la peine de relever tout ce qu'il disait non plus. C'était pas pour ce que ça avait d'intéressant de toute façon. Et fallait qu'on avance. Dans un couloir. Interminable. Ok... C'était moi ou plus on avançait et plus il semblait se couloir ? C'était ennuyant. Un peu. Je commençais à regarder les portes autour de nous pour voir si c'était les mêmes qui revenaient tout le temps. Mais bon... comme toutes les portes se ressemblaient... Je pouvais pas dire. Je poussais un profond soupir blasé alors que Meredith semblait faire une découverte mémorable.

"Oh elle a pas osé..."

Très loquace comme remarque... Et à part ça ? Une petite explication ? Non ? Non. Bon.

"On va pas se la jouer Scooby hein ?"

Non mais lui sérieux... Et il se croyait drôle en plus le papy. Mais woooh, fallait redescendre. Les références à Scooby Doo c'était dépassé depuis au moins mille ans.

"J’ai l’impression d’être revenu dans le couloir de l’Olympe."

Et v'là que tout le monde y allait de son petit commentaire. Je posais un regard trop bizarre sur Violette mais de quoi elle causait sérieux ? Et le rapport avec l'Olympe ? Genre le truc avec les dieux et tout là ? Mouai bon... ça avançait pas notre problème hein.

"Si on ouvre une porte, ça fait quoi ?"

Je pouvais pas m'empêcher de me demander hein.

"Tu vois ce que c’est un trou noir ?"

Je tournais le regard vers Nina. Elle me prenait vraiment pour un demeuré. Depuis le tout début. Ok, j'avais pas science infuse mais quand même. J'étais pas teubé non plus. Je savais ce que c'était qu'un trou noir merci. C'était pas parce que j'avais pas passé mon bac que j'étais con.

"On va tous être inspirés dedans ?"

Mais... Angelika ! Bon, la question tombait presque peut-être sous le sens. Mais elle cassait mon effet sur la réponse hyper sarcastique que je voulais faire à Nina. Même si quand même, je me privais pas. En fait.

"Oui... je suis expert en trous... Noirs... ou pas."

J'esquissais un sourire narquois alors que Ben m'adressait un sourire amusé. Bon finalement... Il était peut-être pas si nul que ça. Violette me lança un regard noir et j'haussais un sourcil qui voulais clairement dire "Quoi qu'est-ce qu'y a ? T'as un problème ?"

"Non." Énonça Meredith "Si vous ouvrez la porte, vous aurez juste la malchance de tomber face à un obscuro. On est dans un de leur couloir sans fin. C’est un tour de Rowena."

"Ah... On est ouvre pas les portes alors. Mais du coup... ça sert à rien de marcher... puisque c'est sans fin... C'est pas que j'aime pas marcher pour rien... mais un peu..."

"Tout ce qui se trouve derrière les portes à été détruit par les Obscuro, ils ont avalé les couleurs et..." elle se tourna vers Violette. "Elmer. Je suis désolée Violette."

Ah... Bof. Il allait revenir non ? Et au pire... C'était pas vraiment réel donc...

"Quoiii ? Elmer ? On peut pas le laisser !!"

Trop de sentimentalisme... Je soupirais, on avait autre chose à faire. Et en plus... Il était déjà mort de ce que j'avais compris.

"Qu’on dit les Destinées ?"

Comme si j'avais écouté...

"Les Destinées ont dit un tas de blabla. Tu crois franchement que j'ai tout retenu ?"

Mais bien sûr, il y avait toujours des bons élèves dans les groupes. N'est-ce pas Blade...

"Ils ont dit qu'il fallait s'unir. Et qu'on avait des pouvoirs...."

Quel ringard... Et bien sûr comme toujours, Nina ramenait sa fraise. Je voulais clairement pas m'unir à eux moi. J'espérais que les mecs qu'on allait sauver serait plus cool.

"Nous sommes les gardiens des pouvoirs ancestraux, c’est ensembles qu’on doit lutter. Il faut qu’on se fasse confiance. Vous me faites confiance ? "

Comme si on avait le choix. Je levais les yeux au ciel avant de pousser un soupir et de hocher la tête malgré tout. Tout comme le reste de l'équipe.

"Tant que le petit ne touche plus a des épées je vous fait confiance. Ou Leo a des hélicoptères d'ailleurs..."

Mais... wesh !!! Il me cherchait vraiment en fait ???!!!

"Mais je suis plus grand que toi !!! Arrête de me traiter de petit à la fin !"

C'était casse-couille sérieux.

"Tout n est pas une question de taille physique"

"Pfff"

Je levais les yeux au ciel avant de reporter mon attention sur Nina qui nous demanda de fermer les yeux et d’imaginer le couloir qui ne s’allonge plus. D'imaginer un puissant amas magique émaner de nous. Quand on rouvrit les yeux, tout c'était arrêté et on pu recommencer à avancer jusqu'à une salle immense très sombre et on se retrouva rapidement face à une vingtaine d’énormes monstres vêtues de noir. Les Obscuro dont Valak se trouvaient juste là. Ok... on était pas dans la merde. Et obvious Meredith ne put s'empêcher son petit commentaire.

"Euh... c’était pas prévu ça !"

Sans blague !

"En même temps... y avait pas grand chose de prévu visiblement."

Ouai j'étais bougon à cause de l'autre tête de nœuds. Mais Angelika parla en même temps que moi et je lui adressait un sourire amusé. Presque complice.

"Ne t'inquiète pas, va ! Il y a beaucoup de choses qui n'étaient pas prévue et on s'en est toujours sortis !"

C'était bien, je me sentais moins seul d'un coup. Nina se recula.

"Cette fois, je crois qu’on est vraiment dans les ennuis..."

Ils en avaient encore beaucoup des réflexions comme ça ? Je levais les yeux au ciel avant d'ouvrir la bouche d'ébahissement quand Valak hurla et que toutes les ombres déversèrent sur nous une intense fumée noire.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

Angelika B. Beresford


« Je ne suis pas la baby-sitter
de la princesse crachouille ! »


Angelika B. Beresford


╰☆╮ Avatar : Katheryn Winnick

Ѽ Conte(s) : Bernard & Bianca
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miss Bianca

✓ Métier : Pédiatre, pédo-psychiatre, écrivain
☞ Surnom : Angel / Angie / Lady B.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5604

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas la baby-sitterde la princesse crachouille ! »


________________________________________ Mer 28 Aoû 2019 - 19:17


A deux on sera toujours plus fortes !
Qu'est-ce qu'on attend pour se bouger les miches ?

Après la bataille face aux Obscuros, nous nous retrouvions à nouveau séparés. Nina et moi nous nous trouvions alors dans la même salle. Quant aux autres et bien… il ne nous restait plus qu’à espérer qu’ils soient tous sains et saufs ! Détournant mes pensées de mes amis, je les tournais vers la réalité des lieux où nous nous trouvions. Dans un sens j’étais plutôt satisfaite de me retrouver ici avec Nina. D’une part, parce que cela me permettait de veiller sur elle en l’absence de Meredith. Et de l’autre, parce qu’étant une habituée des lieux, elle n’aurait aucune difficulté à me guider dans ce dédale de pièces. C’est pourquoi je me tournais tout naturellement vers elle.

"Où sommes-nous à présent ?"


"L’obscurité nous entoure. Je crois qu'on est dans la pièce des répliques. C'est une pièce close du château, personne n'y entre jamais."

"Et est-ce que tu sais ce qu'est cette salle des répliques ? A quoi sert-elle ?"

"Je crois que le premier roi de Castlerock y a enfermé la réplique de la couronne de l'enchanteresse noire. Une couronne qui une fois portée corrompt le coeur de ladite personne."


"En voilà un sort bien cruel pour une personne innocente. Mais ce ne serait qu'une légende... n'est-ce pas ?"

Même si cela pouvait paraître absurde, une partie de moi garder toujours une certaine réticence face aux pouvoirs que pouvait détenir un objet. Cela devait très certainement être lié à la haine profonde que je ressentais vis-à-vis de la magie. Ma petite protégée ne se décontenançant pas me lança avec une malice et une justesse que je ne connaissais que chez sa mère.

"N'êtes-vous pas tous des légendes ? Vous êtes tous des personnages qui n'existent que dans les histoires pour enfants. Castlerock n'échappe pas à la règle. Il y a bien sûr des légendes mais tu sais, toute légende s'appuie sur un fait réel."

Je me contentais alors de l’approuver en un sourire. La demoiselle se concentra et de la lumière émana de ses mains. L’obscurité disparut alors révélant une immense salle aux plafonds très hauts décorés de beaucoup de tableaux dont bon nombre d’entre elles semblaient être des répliques. Quant à la salle en elle-même, de nombreux objets étaient disséminés de droite et de gauche. Des objets qui à première vue avaient tout l’air d’être terriblement dangereux. La couronne trônant en son centre n’y faisait naturellement pas exception. Cette dernière avait été placée précieusement sous une vitre, certainement afin d’éviter d’être volée.

"Elle existe donc réellement ?", murmurais-je très étonnée.

Je m’approchais alors de la couronne, très curieuse de connaître la véritable nature de cet objet.

"Cette couronne aurait donc été transmise jusqu'à Rowena... aurait-elle subit cette malédiction ?"


"Fais attention, elle est...dangereuse."
, dit-elle sérieuse mais en s’approchant également "Je crois que Rowena a été maudite à la naissance, j'ignore si ça à un lien avec cette couronne mais si c'est le cas, ça explique peut-être comment elle a pu entrer en contact avec les Obscuro."

"Penses-tu qu'il serait possible d'utiliser cette couronne afin de détruire ou de diminuer le pouvoir des Obscuro ?"


"Que suggères-tu ?"

A cette question, je me contentais simplement d’hocher les épaules.

"Je l'ignore à vrai dire ! Mais si cette couronne possède un lien quelconque avec ces créatures alors peut-être que nous pourrions tourner cette influence à notre avantage ?"

Nina regarda alors autour d’elle, comme si elle craignait que quelqu’un puisse nous observer en cet instant.

« Ce n’est pas une mauvaise idée oui ! »

"Connais-tu certains autres de ces objets qui pourraient nous être utile ?"

En réponse à ma question, ma jeune guide se tourna en direction d’une autre vitrine où reposait une baguette qui forçait mon admiration.

"C'est la baguette d'Uma, la destinée de la foi. C'est pour ça que Violette ne possède qu'une pierre !"

Il était intéressant de noter que le sceptre ne possédait pas de pierre en son milieu. Le fait que la pierre de la brunette s’insérerait parfaitement à l’intérieur était plus qu’évident.

"Nous devons donc la ramener à Violette ! Notre arsenal sera ainsi complet !
", j’avais prononcé cette phrase avec tout le sérieux qui justifiait cette situation.

« Oui ! »

Nous saisissions alors les différents artefacts lorsque nous entendîmes soudainement des grognements. Je soupirais alors lourdement.

"Bien évidemment, c'était trop beau pour être vrai !"


Après tout, nous venions de dérober des trésors de notre sorcière mal-aimée, il était plus qu’évident qu’elle ne nous laisserait pas nous en tirer ainsi.

« Je n’aime pas ça...pas du tout... prends les artefacts Angelika. Il faut qu’on trouve la sortie de cet endroit ! », déclara Nina paniquée !

"Oui bien évidemment ! Mais comment s'échapper d'ici ?"

C’est alors que les portes s’ouvrirent dans un grand fracas sur un énorme monstre aux yeux rouges. Il devait bien mesurer le double de notre taille et son allure était des plus effrayantes !

« Pas par la porte, ça c’est sur... »


Cette fois-ci je me refusais à fuir une fois de plus, je levais donc ma bague devant moi espérant que son pouvoir suffirait à calmer le monstre. Malheureusement, ce ne fut pas le cas et ladite créature nous propulsa dans les airs avant de nous faire atterrir plusieurs mètres plus loin sur le sol. Nina se releva alors, fixant ses yeux sur ma bague.

« Mais pourquoi j’y ai pas pensé plus tôt ! »


"De quoi est-ce que tu parles, Nina ?"

« Donne-moi ta main. Je crois qu’à deux, on peut être plus forte. »

Croyant fermement aux vertus d’un bon travail d’équipe, je tendis en toute confiance ma main dans sa direction après m’être à mon tour relevée. La jeune femme releva alors en tout confiance ses yeux vers le monstre qui s’approchait dangereusement de nous. Un peu inquiète, je rabaissais mon regard pour voir ma bague briller de mille feux, imitant en cela la couronne de Nina ! C’est alors qu’une puissance onde de choc lumineuse émana de nous et frappa de plein fouet le monstre qui hurla de douleur et disparut. Nous étions à présent seules et pouvions savourer notre victoire en toute quiétude !

"Bravo partenaire, c'était de l'excellent travail d'équipe !"

« c’était trop bien ! », dit-elle avant de regarder les portes « Et en plus, il nous a ouvert la voie cet abruti. Allons retrouver nos amis ! »

Quittant la salle où nous nous trouvions, nous nous retrouvions dans une immense cour. Nina déclara alors.

« Je n’y comprends rien... on se retrouve dans la cour intérieure du château ? »

"Et aucun signe de nos amis ? Où peuvent-ils se trouver ?"

Refusant de paniquer, je me tournais vers mon acolyte, lui faisant la proposition la plus raisonnable de toutes.

"Nous devrions certainement commencer par fouiller les environs !"


Me regardant toute souriante, elle semblait approuver mon plan.

« Et si on commençait par là-haut ? »


Elle montra alors le sommet de la plus haute tour. Je souris légèrement à l’image éternel cliché des contes de fées où l’on y trouvait très souvent des princesses prisonnières de méchants dragons. Je chassais cette image des plus saugrenue de mon esprit et me contenta dès lors de lui rendre son sourire.

"Très bien dans ce cas, je te suis ! Après tout, tu connais cet endroit mieux que moi !"


« Allons-y ! »

Nous nous engouffrions alors dans le grand hall et nous nous retrouvions devant les escaliers menant à la tour. C’est alors que nous nous fîmes percutées par Violette et Meredith ! Le moins que l’on pouvait dire c’est que ces retrouvailles avaient été un véritable choc pour nous.
acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
L'amour sera le seul moteur de mes combats

Si vous êtes responsable de leur emprisonnement
et que vous n'avez pas peur alors c'est que vous ne comprenez rien !
           

Contenu sponsorisé







Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 5 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 5 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evènement #112 : Practically Imperfect





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Le Musée