LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Evènement #112 : Practically Imperfect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Rowena Darkcastillo


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Rowena Darkcastillo


╰☆╮ Avatar : Famke Janssen

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins Legends
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La Sorcière Noire, dévoreuse du pouvoir des hybrides.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 29 Aoû 2019 - 22:03

♛ Practically Imperfect
Rowena en guest

▼▲▼

Je m’assois sur le lit, dans cette chambre si lumineuse par le passé quand je n’étais pas encore l’enfant du diable, la diabolique, celle que tout le monde redoute. A une époque, j’étais l’héritière du trône de Castlerock, étant la plus âgée. Tout comme ma soeur cadette, je possédais des pouvoirs. Mais bien contre mon gré, ces fameux pouvoirs demeuraient obscurs. Très vite, ma famille déclara que j’étais l’enfant maudite dont parlait les Destinées dans leur livre, cette enfant qui par l’avenir devrait se nourrir des âmes hybrides afin de survivre. Dans leur regard, j’étais un monstre. Mais il était hors de question que je demeure seule, sans rien faire. J’attrape la photo posée sur la table de chevet, une photo à laquelle je tiens particulièrement, une photo qui réchauffe mon coeur endolori par la haine et la douleur.

Une photo de ma soeur et moi quand nous étions encore deux enfants innocentes. Qui aurait pu imaginer qu’un avenir comme celui-là se dessinerait pour nous deux ? Elle…Callista. Elle était si belle, si audacieuse, si douce avec tout le monde. Une véritable âme lumineuse. C’était sûr qu’elle serait celle qu’il choisirait mais moi ? Moi dans tout ça, je n’étais rien de plus qu’une tâche d’encre qu’on enlève difficilement d’un pantalon. J’étais la cinquième roue du carrosse, celle à qui on ne fait pas réellement attention parce qu’on a peur d’elle. Et pourtant, je cherchais juste un peu d’amour, c’est tout. Je voulais qu’on m’aime pour ce que je suis au fond de moi et non qu’on me craigne à cause de cette maudite prédiction.

Une nuit, je me suis emparée du livre des Destinées, je l’ai ouvert et j’ai lu la prédiction. Elles parlaient d’une couronne maudissant celle qui la porte mais lui procurant des pouvoirs qu’encore personne n’a pu posséder depuis la nuit des temps au sein du monde qu’est Castlerock. Mais personne n’a jamais su où elle se trouvait. Vous connaissez la suite. Albert lègue les pouvoirs de ma mère à ma soeur Callista, me maudissant. Je devins comme ils m’avaient toujours vu. Ce monstre à la peau blanche craquelée, aux cheveux filasses et aux yeux jaunes digne de la plus grande vipère du royaume. Oui j’étais devenue un monstre. Leur monstre, le pire cauchemar de leur histoire.

Pendant un temps, j’ai vécu recluse dans une maison en plein coeur de la forêt d’émeraude, cette fameuse pierre censée repousser les mauvais esprits. La blague. Je me nourrissais d’esprit aventureux souhaitant me battre. Un jour, je suis sortie de ma tanière et j’ai tenté de prendre le dessus sur ma si douce petite soeur qui avait mis au monde une hybride. Elle était tombée amoureuse de son abruti d’humain. Elle avait en elle les pouvoirs ancestraux, je le savais, je l’avais toujours su mais je ne pouvais l’atteindre. Elle choisit de me léguer ses pouvoirs. J’allais entrer dans son jeu. Laisser sa fille tranquille. Jusqu’au jour béni. Ce jour où elle aussi vint à accoucher d’une enfant hybride.

Ce que Mary Poppins ignorait, c’est que sa propre mère avait user du peu de magie qu’elle possédait pour laisser son esprit magique intacte et ainsi reprends vie ici à Castlerock, se liant au coeur même de notre monde. Il ne me fallut que peu de temps pour arriver à bout de ma soeur et l’emprisonner dans la dimension soeur. Elle était seule désormais et il ne me restait plus qu’une chose à faire. Enlever l’enfant chérie de ma nièce. Ce fut un travail plus simple que je ne l’imaginais. Elle avait utilisé toute sa magie pour pouvoir la protéger de moi.

Ayant jouer sur sa mémoire, j’avais utilisé l’un de nos pouvoirs familiaux et était revenu à Castlerock avant de prendre le pouvoir. C’est ainsi que je devins celle que je suis aujourd’hui. Mais j’ignorais que les Destinées avaient semés leur artefacts et que huit gardiens auraient le pouvoir de me détruire. Huit gardiens…Dont une se trouvait ici même au sein du château dans cette chambre dans laquelle je la retenais prisonnière. Jouissant de ma réussite et me nourrissant des âmes hybrides errantes, c’est à la rupture de la malédiction au sein de Storybrooke que je compris qu’il était temps d’agir.

Practically Imperfect

Ma petite nièce ayant fait ami-ami avec un métamorphe, elle pu s’échapper du château. Je savais que ce n’était plus qu’une question de temps avant que le plan des Destinées ne se déroule et que la bataille finale finisse par avoir lieu. Elle avait appelé sa mère à l’aide et comme je m’en doutais, les Gardiens suivirent bien rapidement le mouvement. Cependant j’ignorais à cet instant que ma soeur en était à l’origine. Elle agissait depuis sa prison. Je sentais que je perdais en magie, tout semblait me glisser entre les doigts. Nina. Le Métamorphe. Benjamin. Daemon. Ils s’étaient tous enfuis.

Le dernier moyen pour moi de pouvoir les vaincre demeurait faire appel aux forces supérieures. Il fallait que je frappe fort, il fallait que j’accède aux forces obscures. Les Obscuros. Les âmes assombris de tous les ancêtres de Castlerock. Des êtres démoniaques, mangeurs d’hommes, mangeurs d’âmes et rempli de pouvoirs destructeurs. C’était le seul moyen pour moi de pouvoir gagner lors de la bataille finale. Je devais empêcher la fusion. Ils ne devaient pas fusionner, Mary Poppins ne devait pas acquérir ses pouvoirs d’Enchanteresse sinon j’allais mourir et la balance intérieure de Castlerock ne posséderait plus la lumière et l’ombre. S’ils me tuent, Castlerock est perdue.

Note de la joueuse : Rowena a apparemment oublié qu’Angelika et Nina ont trouvé la couronne et sans nul doute l’arme fatale. Je dis ça, je dis rien…


CODAGE PAR AMATIS


Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5694

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Sam 31 Aoû 2019 - 12:23

MISSION : Practically Imperfect
ft. beaucoup de monde


Impossible d’avancer plusieurs dizaines de mètre sans avoir une nouvelle compagnie. Après s’être arrivé dans une grande salle assez sombre, le petit groupe s’était retrouvé face à une dizaines d’être noirs. Et ils bloquaient clairement l’accès à la suite. D’ailleurs, ils furent encore plus embêtants lorsqu’ils laissèrent de la fumée noire envahir toute la pièce. Par instinct, Violette se cacha les yeux avec sa main. Et lorsqu’elle l’enleva, Violette n’était plus du tout dans la grande salle d’avant. Outch. Il y avait un problème. Encore un changement d’endroit sans le vouloir. La brune tourna la tête à gauche, à droite. C’était comme si elle se trouvait dans une cave désormais. Mais pas n’importe quelle cave ! A regarder plus précisément, Violette pouvait apercevoir des tombes, des caveaux. Ils étaient dans les catacombes du château. Malgré l’obscurité beaucoup plus prononcé que dans la grande salle, Violette pouvait facilement se rendre compte que le groupe avait été une fois de plus séparé. Et clairement, elle espérait ne pas s’être retrouvée seule dans cet endroit glauque ! Mais en tournant la tête une nouvelle fois sur la droite, Violette aperçut Meredith en plissant les yeux. La brune ne put s’empêcher de laisser s’échapper un soupir de soulagement, ravie de constater qu’elle n’était pas seule mais qu’en plus, elle était bien accompagné.

« Mais où est-ce qu’on est ? Comment on est arrivé là ? » soupira Violette avant de continuer. « Merde. On est plus au complet. Meredith, tu en sais un peu plus ?? »
« C’est les Obscuros. »
répondit-elle tout simplement avant de s’approcher de l’un des caveaux. « C’est le cimetière des ancêtres. Les Obscuro sont tous enterrés ici. Je ne comprends pas pourquoi on est arrivées là. »
« Tu veux dire que nos ennemis du moment sont enterrés ici ?? Espérons qu’ils ne reviennent pas en Zombie ! »


L’expert en zombie c’était clairement Dash, pas elle ! Violette s’était rapprochée prudemment de Meredith et du caveau qu’elle observait.

« Il y a de tout ici Violette mais pas de zombie, t’inquiète pas. »
« Vu tout ce qu’il y a dans ton monde, je m’attendais à tout ! »


Un sourire de Meredith puis cette dernière poussa la porte du caveau. Sérieusement ?? Elles étaient obligées de rentrer dedans ? C’était beaucoup trop glauque et effrayant ! Mais Violette n’allait pas rester là, toute seule à rien faire. Alors elle suivit prudemment Meredith, qui semblait savoir ce qu’il fallait faire. Dans le caveau, les deux femmes se retrouvèrent entouré de cercueils, posé les uns à côté des autres. Beurk.

« C’est glauque…mais si on est là, c’est sûrement pour une raison. »
« Glauque. Totalement d’accord avec toi. En tout cas j’aimerais bien savoir la raison de notre présence ici. Et surtout, où sont les autres. J’espère qu’ils vont bien ! »
« Je crois que si on est dans le caveau des obscuros, ce n’est pas pour rien. Il doit y avoir un moyen de les arrêter et de désarmer Rowena de sa seule arme plus puissante. »

« Oh ! » commença Violette avec une mine plus radieuse, voire presque lumineuse, comme si elle commençait enfin à comprendre. « Du genre, les détruire du fond de leurs entrailles ?! »

En soit, c’était une excellent idée. Détruire la source de l’arme de Rowena avant même qu’elle puisse s’en servir. Cela éviterait un combat final des plus dangereux. Même si Violette était convaincue que la sorcière avait plus d’un tour dans son sac !

« Je pense qu’on peut trouver une solution. Je crois qu’on peut trouver un moyen de les arrêter avant même qu’ils ne s’en rendent compte. »

Cela semblait très simple, vu comme ça. Encore fallait-il trouver ce fameux moyen de les arrêter car pour l’instant, il n’y avait rien autour d’elle, mis à part des morts. Mais peut-être que Violette avait pensé un peu trop vite car les bougies du caveau s’allumèrent d’un seul coup, laissant apparaître face à elles une femme qui semblait peu commode. Violette aurait dû préciser que dans les zombies, elle comptait aussi les fantômes ! Car clairement, c’était à ça que la femme ressemblait. Quoi qu’il en soit, Violette était paniquée et quelque peu dégoûtée de l’apparence et de la présence de cette femme dans cet endroit glauque.

« Profanatrices !! »
« On profane rien du tout !! »


Violette avait rassemblé son courage pour tenir tête à cette nouvelle venue. Mais après tout c’était vrai ! Elles n’avaient rien saccagé, rien fait. Donc c’était pas juste de la laisser les traiter de profanatrices. Meredith se plaça alors devant Violette, comme pour la protéger.

« Violette…pour le coup…je crois qu’on devrait se méfier. »
« Oui…elle fait carrément flipper ! »


Une fois encore, heureusement que Violette ne s’était pas retrouvée seule face à cette apparition. La femme blanchâtre s’était rapprochée un peu d’elles avant de s’arrêter pour lever son voile et dévoiler ainsi son visage. Le cri d’effroi que Violette poussa aurait pu faire partir cette femme. Mais non. Cette dernière attaqua celle qui était la plus proche, donc Meredith. Elle fut propulsée contre le mur d’en face, d’un simple geste de la main. Ok. Elle était totalement flippante et carrément puissante. Violette suivit du regard cette attaque, fixant alors l’endroit où était lourdement retombé Meredith. Elle était choquée de ce qui venait de se passer tout en espérant profondément que Meredith n’était pas blessée.

« MEREDITH !!! »
« Aie. Bordel. Ma tête. »


Malheureusement Violette n’eut pas réellement le temps de s’intéresser plus au cas de sa coéquipière du moment car la dame blanche était toujours face à elle, et il n’y avait plus aucun rempart. En plus, elle souriait. C’était un sourire diabolique, celui qui montre l’envie de tuer.

« Profanatrice ! Tuer la profanatrice ! »

La dame blanche leva sa main vers Violette, prête sans doute à en finir. Et clairement la brune était totalement effrayée par ce démon. Mais la voix de Meredith la ramena à la raison.

« VIOLETTE SON COLLIER ! ATTRAPE SON COLLIER ! »
« QUOIIII ??! Et toucher ce truc !! Raaaaaah…si ça peut nous aider ! »


Tout en affichant une mine de dégoût, Violette tendit une main plus rapide vers la dame blanche, posant sa main sur son collier. Elle ferma les yeux pour éviter de regarder ce qu’elle venait de faire, tellement elle trouvait ça dégoutant de la toucher. Une fois la main bien sur son collier, Violette ne laissa pas le temps à la dame blanche de réaliser une quelconque action. Un champ de force émana de Violette et propulsa le démon plus loin sur le sol. Malheureusement cette dernière n’avait pas été pulvérisée comme le monstre de la dernière fois. Non. Là, la dame blanche s’était relevée plus en colère que jamais. Au même moment, Meredith se releva et attrapa la main de Violette.

« Viens ! »

Elles sortirent immédiatement du caveau, laissant la dame blanche derrière. Elles commencèrent à courir dans les catacombes, cherchant une sortie. Et c’était clairement à ce moment là que Violette remarqua qu’elle avait toujours sa fichue robe d’époque. Autant dire que ça les ralentissait et que la dame blanche n’en n’avaient pas fini avec elles puisqu’elle les suivait ! Le pire, c’était qu’elles tournaient en rond dans ces catacombes. C’était horrible.

« Merde ! Fais chier ! »

Elles s’arrêtèrent. Violette déglutina longuement, encore apeurée par la situation.

« Violette, utilise ta pierre. On va se battre ensemble ! »

Hochant la tête, elle laissa glisser sa main dans son soutien-gorge pour en sortir la fameuse pierre.

« Comment je l’utilise ??? Je lui lance dessus ?! »
« Fais-moi confiance. Imagine juste qu’un éclair lumineux la traverse. »


Meredith avait fermé ses yeux. Mais c’était trop dur pour Violette. Elle voyait la dame blanche courir comme une folle dingue dans leur direction, prête à les tuer.

« On va mourir, on va mourir, on va mouriiiiiiir ! »

Dash, sors de ce corps ! Mais Violette avait envie de faire confiance à Meredith. Alors elle ferma à son tour les yeux. Elle essaya dans un premier temps d’oublier le visage de l’horrible dame blanche, afin de se concentrer uniquement sur la pierre et sur l’éclair lumineux qui la traverse. Elle imagina également l’éclair lumineux qui traverse la dame blanche. Et tout en pensant à cette scène, Violette sentit un puissant amas lumineux la traverser. Elle ouvrit les yeux à ce moment-là, pouvant ainsi remarquer que cette lumière blanche existait réellement et qu’elle venait de toucher le démon en pleine poitrine. La dame blanche s’évapora dans un amas tout aussi lumineux.

« Tu vois. Il ne fallait pas paniquer. » commenta Meredith tout en souriant.
« Heureusement que tu étais là surtout. » répondit Violette en lui rendant son sourire. « Joli travail en duo en tout cas ! »
« Heureusement que tu me fais confiance. »
continua-t-elle avant de rajouter toujours en gardant son sourire. « Viens, il faut qu’on retourne au château. On a ce qui peut nous aider contre les obscuros. Le médaillon de la mariée. Il est important. »
« Oh c’est vrai ! J’avais totalement oublié que j’avais ça dans les mains. » expliqua Violette tout en levant le collier. « En quoi est-il important ? » demanda-t-elle toute curieuse avant de rajouter. « Mais oui, allons-y. Je ne veux pas rester une minute de plus dans cet endroit glauque ! »
« Tu verras. On va pouvoir lutter contre les obscuros en partie grâce à ça. Mais il nous faut l’autre artefact. »


Violette tentait de suivre et de tout comprendre. Elle hocha simplement la tête et le duo se mit à courir de nouveau, le plus vite possible. Rapidement elles se retrouvèrent dans le château. Mais elles ne retrouvèrent pas seulement le château ! En effet, dans leur folle course, elles manquèrent de peu de faire une grande bousculade avec Nina et Angel. Et à première vue, l’endroit d’où elle venait fut plus rempli de trésor que celui de Meredith et Violette. En effet, les deux blondes avaient désormais une couronne en leur possession mais également une baguette. Il s’agissait sans doute des derniers artefacts dont Meredith avait parlé. Néanmoins, le groupe n’était toujours pas au complet. Une fois de plus, il manquait les garçons…Où est-ce qu’ils étaient ?!


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1532

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Dim 1 Sep 2019 - 11:28

U
   Une fumée obscure nous avait tous enveloppée . Même ma lumiere n aura pas pu dissiper ce nuage.  Mais ce brouillard tenebreux, n avait rien de bon !   On se trouvait encore séparé malgré nous. Mais qui j'allais me retrouver ? Avec Ben ! Comment je le savais  ? Malgré la pénombre de l'endroit ou nous étions. J'avais été attentif au bruit du chargement de ses fusils. Il se la jouait encore mercenaire de l'Apocalypse.  Nous étions dans une pièce sombre.  Essayant d'allumer ma main. Celle-ci s'illuminait légérement. Mais ce n'était pas normale qu'elle soit aussi faible. Intérieurement ca m'énervait, car  j'avais l'impression d etre un patin. Une marionnette de la sorcière.  Avec le peu de lumière nous avions. On pouvait percevoir que nous étions pas le chateau, mais ailleurs. Dans une maison. Enfin pour moi ca ressemblait plus a  une cabane.  La particularité de cet endroit était son odeur.  Ca empestait !   Mais ce parfum m'était inconnnu. Enfin presque ..  

Une main devant mon nez . Brisant le silence, avec des  bruits de gorge, qui pouvait indiquer a Ben que je me retenais de vomir.  J'avancais difficilement dans la pièce, car celle-ci était encombré par des meubles.  Je m'approchais de la cheminée pour trouver tenter d'y allumer un feu, pour y voir plus clair. Mais mon regard se sentait interpellé par un objet posé sur celle-ci  , de ma main qui était mon nez quelques intants plus tot,  mes doigts s'approchaient de celui-ci .  L'objet était une fiole !  N'aimant le silence, je décidais de faire causette avec Ben.   C'est quoi cette odeur d'après toi  ?  Mon ami me disait  : - La mort .  Pointait du menton,  un tas de petits corps empiler l'un par dessus les autres juste a coté de moi.   C'était des enfants !  Je vous laisse imaginer cette horrible scène.  Sursautant.  Horrifié par la vue. Paralysé, je ne savais pas comment réagir . Encore une fois je faisais proche d'impuissance.  Il était trop tard .  Mais je n'avais plus envie de m'attarder ici, surtout depuis cette découverte.  - Trouvons la porte de sortie et  partons !   

Du coté de Ben , ce n'était pas la premiere fois qu'il était témoin. Il semblait indifférent mais on pouvait lire de la colère dans ses yeux. Il disait d'une voix frustrée : - J espere que c est un illusion pour le bien de la tete a claque.   Je gardais le silence pour ne pas decevoir mon ami, car je ne crois pas que c'était une illusion, mais la vérité..  Cette scène avait refroidit l'ambiance entre Ben et moi. On ne discutait pas beaucoup !  Prenant la fiole dans mes mains que je rangeais a ma ceinture , et que Ben cherchait la porte.  Rejoignant mon ami. Ayant trouver la porte de la maison.  Mais soudainement, une créature.. Un Obscuros apparaissait devant nous . Celui ci  nous disaient des mots :  cruels. mauviettes. tuer les intrus 

Des mots qui ne m'atteignaient pas, car tout le monde sait que l'homme lion est gentil  et courageux.  Par contre tuer les intrus, c'était une phrase qui faisait légérement peur.  Parce qu'il semblait parler a quelqu'un d autres.  Est-ce que les enfants allaient revenir a la vie ? Et essayer de nous tuer ?  Si c'était le cas !  Castrer moi toute suite, je ne voudrais jamais d'enfants. Je serais traumatiser a vie.  Mais heureusement, ce n'était pas le cas ! On nous a épargné une scène d'horreur.  L'Obscurios parle juste a la troisième personne, comme Juvia. Mais il voulait quand meme nous tuer. Je n'étais pas ma première menace de mort. Et personne avait réussi a me tuer. Donc on pouvait en conclure, que la scène s'enchaine avec un combat.    

D'une valse combattive souple et legère je combattais le monstre au fouet. Tandis d'une danse terminator, Ben déchargeait ses chargeurs sur notre adversaire.  Notre ennemi, déployait ses attaques pour que le combat dure plus longtemps.  Mais dans un moment d'inattention, l ennemi avait réussi a agripper le soldat pour le plaquer a un mur et  lui avait  acérer un coup de griffre .Blessant , ainsi Ben.  Mais mon ami n'avait eu  aucune réaction . Aucun cri. Aucune larme. Ni aucun trait de visage crispé sous la douleur.  Mon ami semblait insensible a la douleur.  Effet de l'Adrénaline ?  Peut-etre ! Je ne connaissais pas tous les secrets de mon ami. Mais il allait devoir me donner une explication.  

Ripostant de mon arme pour dégager mon caramade. Ainsi lui venir a son secours. Mais le monstre avait fait prisonnier mon fouet dans sa main. Tenant la ficelle fermement et tirait sur celui ci pour m'attirer vers lui. Tirant de mon bout sur l'autre extrémité. Mes pieds glissaient sur le sol.  Mais Ben avait eu l'idée d'utiliser son poignard et lui enfoncer dans l'épaule pour nous dégager tous les deux.  De cette manière je pourrais ravoir la maitrise de mon fouet.  Et Ben pourrait ravoir sa liberté.  Revenu cote a cote, prêt a l'affronter ensemble. L ennemi s approchait vers nous.  Son bracelet et ma bague déployaient soudainement une puissante lumière . On se mettait a courir vers lui.  C'était le moment de donner le choc final, et de deux coups de poings.  Le monstre était détruit..

Maintenant on pouvait sortir de la cabane, qui se trouvait dans la foret , non loin du chateau se rendre au chateau et essayer de rejoindre les autres.  Parce que la fameuse Fiole sur la cheminée  avait un role a jouer.. Mais là en ce moment, moi ce qui m'inquiétait c'était la blessure de mon ami ... Il me devait des explications et on devait le soigner.  
                                                                                                                             

code by Silver Lungs

Jude Happer


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 373

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 2 Sep 2019 - 0:22

Practically Imperfect

La solitude. Il était isolé à nouveau et à enfermé dans une pièce sombre. Iris apparut à côté de moi, bien humaine. Je la fixais surpris alors qu'elle me tirait la langue. Je haussais un sourcil avant d'esquisser un sourire narquois et de commencer à explorer la pièce. Il y avait pleins de tableaux de portraits obscurs et... moches. Je sursautais un peu alors que la gamine s'approchait de moi pour les observer aussi et qu'elle se mit à parler. Non mais... sérieux ? Fallait qu'elle mette une clochette autour du cou quoi. Que je l'entende arriver au moins. C'était flippant.

"J’ai entendue cette histoire... c’est les ancêtres des Obscuros. C’était des gens comme Rowena mais qui ont épousé l’obscurité. On dit que leur âme sont retenues là dedans."

"Ah"

Ce fut tout ce que je fus capable de dire. Je m'en foutais un peu fait. Mais bon... j'allais pas la contrarier. Atta atta... Mais... si leur âme est dedans... si on crame les tableaux, on détruit leurs âmes non ? J'allais lui dire le truc le plus intelligent que j'avais sorti depuis longtemps lorsque la lumière s'alluma d'un coup et qu'une mocheté apparut juste devant nous. Je poussais le cri le moins viril du monde en m'éloignant d'un bon. C'était QUOI çaaaaaaa ? C'était moche, c'était pourri et ça faisait putain de peur. Je reculais d'un pas alors qu'elle nous faisait un grand sourire mauvais et commençait à parler d'une voix décharnée.

"Voleurs ! Voleurs ! Vous allez mourir !"

Ok... trop flippant. Vraiment trop flippant. Encore plus quand elle vomit un truc noir et gluant qui bougea vers nous. Je hurlais encore plus fort. Mais putaiiiiiin c'était un cauchemar. Voilà que je me retrouvais dans un film d'horreur maintenant !!! Je gémis de terreur alors que Iris se tournait vers moi pour me parler.

"Il faut qu’on se débarrasse d’elle pour retrouver les autres."

Sans blaaaaague !!! Mais j'étais incapable de battre ça moi. J'inspirais profondément avant de laisser mes ailes se déployer en tremblant. Iris commençait déjà à fighter le truc. Je me plaçais en hauteur et jetais un peu de poudre sur la mocheté, ce qui l'immobilisa quelques secondes me permettant et permettant à Iris de lui envoyer un coup bien senti. Ce n'était pas suffisant hélas. Le truc poussa un cri énervé et se jeta sur nous à une vitesse qui me laissait perplexe. Malgré les flèches que je lui balançais dans la tronche. C'était agile mine de rien... Je frissonnais de dégoût alors qu'on se faisait expulser tous les deux à l'autre bout de la pièce. Ok... On prenait autant de coup qu'on en donnait... C'était génial.

"Il faut qu’on utilise la lumière. Utilise ton artefact."

Je la fixais bouche bée. Mais je savais pas comment ça marchait ce marchait ce machin moi !!! Mais visiblement, ça savait marcher tout seul puisque la baguette d'Iris s'illumina et mon médaillon fit pareil. Ooook... Bon... ben... allons-y alors. J'imaginais une flèche de lumière et à ce moment là, l'Obscuro disparut. Je poussais un soupir de soulagement, me reposant un peu sur mes lauriers, je devais bien l'avouer. Mais en fait... j'eus pas vraiment le temps de me poser puisque Iris se rappela à mon bon souvenir.

"On doit retrouver les autres. Viens."

Je la suivais donc vers la sortie de la pièce avant d'apercevoir un miroir. Je tendis la main vers lui et l'attrapais au passage. On couru tous les deux dans le château à la recherche des autres. On descendit dans les cachots et on retrouva tout le monde. Et ils semblaient tous avoir subit des trucs chelous.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

Ben Ranger


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Ben Ranger


╰☆╮ Avatar : Alex O'loughlin

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blade Ranger

✓ Métier : Homme à tout faire et garagiste au black
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 Badge10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1370

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 2 Sep 2019 - 22:35


Pratically Imperfect Mission




Ils s’étaient battu contre un truc. C’était la seule chose qu’il avait noté… Il aurait peut être pu sentir sa blessure si elle n’avait pas été dans une zone dure de son corps …dans un muscle quoi. Un tendon ou un os sectionné, il aurait pu le sentir … parce qu’il aurait du mal à se mouvoir … mais là … c’était un peu comme si la tôle de sa voiture avait été un peu froissé. Cela ne lui faisait pas mal. Il vérifia que tout le monde va bien d’un regard simple. Analysant leur manière de respirer ou bien de se tenir … en général ça avait l’air d’aller, même s’il ne savait pas si un traumatisme n’allait pas leur rester de toute cette histoire. Ils étaient tous en bas des escaliers … Ben désirait finir cette histoire rapidement pour se débarrasser de ça et retrouver voir sa fille … Il en avait un peu marre d’attendre pour faire la peau à une sorcière … et la visite de l’obscuros l’avait juste rendu grognon. Nina va ensuite poser son regard sur Angelika.

- Angelika, il nous reste une seule chose à faire.
- Ah oui ? Quoi ?

Elle avait regardé Nina interloquée avant de parler avec un peu d’appréhension. Meredith regarda encore Angelika.

- Il attends qu’on aille lui ouvrir les portes. Allez-y ! Grimpez, je m’occupe de vos arrières !

Elle dit cela au même où Rowena apparu dans la pièce. Elle cria un « maintenant ! ». La seconde d’après, Meredith rajouta simplement un :

- C’est entre toi et moi tantine !

Et les deux disparurent dans une puissante lumière blanche. Ben observa cela en fronçant les sourcils. C’est entre elles ? Il allait lui en foutre une de la part de chaque membre de cette équipe… elle disait que c’était entre elles alors qu’elle l’avait demandé de l’aide. C’était entre eux tous ? Et cette putain d’histoire de confiance mutuelle, d’aide et de pouvoir commun … elle le mettait où dans son histoire. Il perdait encore un peu de sang, mais il ne sentait rien qu’une tranquille colère qui commençait à menacer. Comme les orages qu’il observait à l’époque … annonçant souvent un incendie. Nina se mit pousser les personnes devant elle, alors que Ben fermait la marche. Il essayait tranquillement de calmer la colère qui grondait en lui. Angelika suivait les autres de Nina sans hésiter … Ben ne savait plus si c’était une bonne idée de faire confiance à la Mary Poppins, et aux autres ainsi …

Il ne pouvait le dire en des termes oraux, et audibles, mais avoir vu le cadavre de ses enfants ne rajouter qu’un peu plus de colère dans sa tête … et il n’avait plus envie que de faire la peau à Rowena, mais à tous ses sbires. Une fois arrivé en haut, ils faisaient face à des cellules. Rapidement, Ben comprit qu’un des autres élus été là … et quelqu’un de leur monde, pas comme Nina. Il devait l’avouer, il l’avait oublier celui là depuis le temps. Angelika trouva la cellule et remarqua, en plus de l’homme, que le parapluie et le sac y étaient aussi. Alors que Ben commençait vraiment que toute cette histoire partait trop loin pour garder son self contrôle.

C’était à ce moment là qu’il vit la jeune femme passait par la fenêtre… Il parlait de Meredith … Celle qui avait dit que c’était entre elle et la moche. Il allait trouvé les destinées et leur dire d’aller voir la Mary Poppins avant de venir le voir lui pour des questions d’unités débiles et de pouvoir. Alors qu’il faisait ce constat. Angelika regarda les affaires dans la cellule.

- Nina… Il faut les récupérer ! Ouvrez-la vite !

Disait elle alors qu’elle regardait inquiète à l’intérieur de la cellule. L’inquiétude de la blonde avait au moins le mérite de calmer la petite colère qu’il avait ressenti et de s’occuper d’une chose à la fois. Nina s’approcha de la porte de la cellule.

- Cristal Lumina

La porte disparu l’instant d’après… Mais Ben ne bougea même pas quand la suite arriva … C’était tellement logique que ça arrive, qu’il se demandait comment les autres n’avaient pas pu le voir venir … Balthazar disparait l’instant d’après dans un nuage de fumée noire. Une voix se fit entendre.

- Si seulement c’était si simple.

Meredith se releva, et Ben lui proposa sa main pour l’aider … elle ne pouvait le deviner mais ce geste l’aidait à calmer sa colère… Ben avait eu besoin de sentir la peau de la jeune femme, de prouver qu’elle était humaine … et ainsi de prouver qu’elle avait des lacunes, et certainement des difficultés pour faire confiance aussi, malgré tout. Elle était une hybride et toute cette connerie … mais elle était aussi humaine de bien des manières …. Elle posa le regard sur Rowena qui avait popper aussi pas loin. Elle se mit à parler

- Ne le touche pas ! Je te l’interdit !

Rowena est porche de Ben. Son médaillon aussi est très proche … assez pour que Ben essaie … Essaie juste, parce qu’il avait peu d’espoir dans cette histoire … Il sortit le poignard doucement et essaya de découper le collier avec. Au même moment, une puissante onde négative les souffla et ils se retrouvèrent balayer sur le sol. Jude se mit à ronchonner quand il fut propulsé au sol. Ben ne pouvait qu’admettre que sa frustration était partagé. L’inconnu nommait Blathazar réapparu derrière Rowena. Il faisait un grand sourire … Ben n’était pas sur que l’homme soit vraiment un ami dans cette histoire … L’inconnu semblait perdu et dérouté … Il restait derrière sans rien faire, sans comprendre. Bien venu au club. Angelika finit par s’écrier

- espèce de sale sorcière.

Ben approuva à nouveau …. Alors qu’il se releva essuyant d’un revers de la main la saleté … et remarqua enfin qu’il avait du sang… oups.



Codage par Libella

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
______Oh dear we are in trouble


Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 Chrisb10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82670-life-doesn-t-always-g http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82685-i-will-protect-you-liens-de-blades#1112569 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82684-je-m-appelle-ranger-blade-ranger-rps-de-ben#1112563

Angelika B. Beresford


« Je ne suis pas la baby-sitter
de la princesse crachouille ! »


Angelika B. Beresford


╰☆╮ Avatar : Katheryn Winnick

Ѽ Conte(s) : Bernard & Bianca
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miss Bianca

✓ Métier : Pédiatre, pédo-psychiatre, écrivain
☞ Surnom : Angel / Angie / Lady B.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5604

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas la baby-sitterde la princesse crachouille ! »


________________________________________ Mer 4 Sep 2019 - 0:10


It's the final battle !
Rowena 0, les amis de la nounou 7 ?

C’était là, le moment auquel nous nous étions préparés durant toute notre aventure à Castlerock ! Nous allions enfin affrontés Rowena et ses sbires, unis comme les 7 doigts de la main… ou presque ! Devant son armée, je voyais l’affreuse sorcière se réjouir de la bataille qu’elle nous ferait subir bientôt.

"On va trouver un endroit plus propice."
, dit-elle en jubilant.

Nous disparaissions alors tous pour réapparaître au milieu d’un champs tout proche du château. Des flammes s’élevaient alors tout autour de nous. Avait-elle donc peur de d’abimer sa modeste propriété ? Afin de prouver que j’étais prête, j’utilisais la bonne vieille méthode d’intimidation de l’adversaire. Me moquant ouvertement du nombre de fois où la sorcière disparaissait et réapparaissait, je lui adressais les mots suivants.

"Tellement cliché Rowena. »

C’était Topsy qui venait de nous adresser ces mots, elle était enfin arrivée, accompagnée d’Albert, de Shamus et de nos autres alliés.

"Alors cette fois ça y est, on y est ! Tu ne vas plus t'enfuir ?"


« Je vais apprécier dévorer ton âme petite souris.", déclara-t-elle en prenant une apparence, en tous points hideuse.

"Si tu veux... mais d'abord laisse-moi le plaisir de te régler ton compte... vois ça comme une dernière volonté !"


"Rends-toi à l'évidence Rowena, tu as déjà perdu. On a les artefacts.", ajouta Nina

Nous vîmes alors tous les objets que nous avions récolter s’illuminer. Quant aux alliés qui faisaient partie de notre armée, ils apparurent tous à nos côtés. Les obscuros contre les destinées, voilà un combat qui promettait du lourd. J’étais prête à faire payer à Rowena les enlèvements de mes proches. Mais je ne m’attendais certes pas à ce que ces derniers adoptent nos apparences personnelles de manière plus que parfaite. Très surprise, je tentais tout de même de conserver ma contenance.

"Ce sont... c'est vraiment nous ?", dis-je en finissant par ricaner "J'ai vraiment l'air si squelettique en vrai ?"

C’est alors que Nina se dirigea vers moi tout en partageant son point de vue sur cette étrange métamorphose.

"Elle essaie de tester nos limites. Pour Castlerock et les destinées, nous sommes notre plus grand ennemi. Elle veut nous monter les uns contre les autres."


"Comment pourrait-elle espérer y parvenir ? Nous sommes tous unis il me semble, non ?"


"Elle ne croit pas à cette possibilité."


"Et bien elle va être bien servie, c'est moi qui te le dis !"

Les destinée, prêtes à passer à l’attaque, prononcèrent une formule magique dont elles avaient le secret.

"Cristal fusion."


Un puissant bouclier d’énergie lumineuse de toutes les couleurs apparut et vint frapper Rowena et ses sbires avant de nous pousser à fusionner avec elles. Nous étions devenus nos destinées ! J’avais ainsi revêtu un nouveau costume bleu qui me saillait à merveilles. Mes camarades avaient également tous un nouveau costume… Leo, Nina, Ben, Violette et bien sûr notre Meredith.

"Non ça ne peut pas !", hurla alors la sorcière.

Pourtant, elle ne pouvait que se rendre à l’évidence. Abattre une équipe telle que la nôtre ne serait pas des plus évidents pour elle !

"Alors tu disais quoi à propos de nous battre facilement déjà ?", lançais-je alors moqueuse

"Tuuuuuuuuez les !",
déclara-t-elle en lançant les obcurs sur nous.

De partout s’élançait des monstres à notre effigie ce qui était plutôt perturbant ! Mais le plus malaisant pour moi fut de voir les obscuros prendre la forme de mon amie Meredith. Il cherchait avant tout à me déstabiliser pour que j’hésite à la frapper mais je savais où se trouvait la véritable nurse que nous venions sauver. Elle était juste à mes côtés et je ne craignais donc pas de lui faire du mal. Me tournant vers notre demoiselle en détresse du jour, je lançais

"Dis, tu m'en voudras beaucoup si j'abime leurs jolis minois ?"


"Tant que tu me tapes pas moi, ça me convient.", elle me sourit avant de taper un obscuro ressemblant à sa fille "je reconnais quand même ma fille !"

"J'espère que j'aurais la même chance que toi... Pardonne-moi si ce n'est pas le cas !"


Un seule question restait en suspens, savoir comment frapper ces monstres avec mes nouveaux pouvoirs. Ne sachant pas véritablement comment m’adresser à ma destinée, je posais ma question de vive voix.

"Bien... et maintenant comment je l'utilise mon pouvoir de Bisounours ?"

"Puise en toi."


Les obscuros sous forme de Meredith s’adressèrent alors à moi.

"Alors souris verte, tu ne tapes pas ?"


Elle va regarder sa destinée et lui demander

"Vous allez voir ce qu'elle va vous mettre la souris verte !"


Poussant ma main devant moi, j’espérais que ma bague me serait d’une grande utilité dans mon combat. Je tentais alors de me concentrer et avancer les mains vers l'avant en espérant que ça produira quelque chose ! Ma bague s’illumina alors fortement et j’aperçus une grande énergie s’emparer de moi et sortir de mes mains pour envoyer une puissance onde de choc sur mes ennemis. Ces derniers, surpris, furent projeter dans les aires pour finirent leur course quelques mètres plus loin.

D’ailleurs mes pouvoirs allaient bien au-delà de ça puisque je pouvais également créer des boucliers afin de me protéger de leur potentielle attaque. Poursuivant mes attaques, je me mis à chantonner pour me moquer de ces obscuros.

"C'est le morceau de sucre..."


« Qui aide la médecine à couler ! »

Je réalisais bien vite qu’il s’agissait de la voix de Meredith et nous rîmes de bon cœur à cette communion commune qui prouvait une fois de plus notre bonne entente.

La nounou envoya à son tour une grande onde de choc sur les fausses Nina. Elle finit par commettre l’écart d’envoyer un rayon sur sa fille.

"Pardon chérie. Désolée.", elle murmura alors "ne te fis pas aux apparences, elle a plus d'un tour dans son sac ma tante."

"Pourquoi tu vas m'annoncer que tu fais partie des obscuros c'est ça ?", dis-je dans un rictus

C’est alors que Meredith reçu une puissante décharge d’énergie obscure. Voyant cette scène, je lançais dans un cri.

"Meredith... est-ce que tu vas bien ?"

Mon amie me répondit presque aussitôt, me rassurant alors grandement sur son état !

"Décharge obscure, mes pouvoirs sont lumineux, cette...fille de pute sait où frapper. mais ça va. attention Angie !"


C’était Rowena qui me menaçait et je n’eus aucune difficulté à la contrer avant de l’envoyer valser bien plus loin que les obscuros.

« Ca c’est pour mes amis que tu as blessés »
, répondis-je fièrement.
acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
L'amour sera le seul moteur de mes combats

Si vous êtes responsable de leur emprisonnement
et que vous n'avez pas peur alors c'est que vous ne comprenez rien !
           

Meredith P. Newton


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Meredith P. Newton


╰☆╮ Avatar : Emily Blunt

Ѽ Conte(s) : Mary Poppins
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mary Poppins

✓ Métier : Conservatrice adjointe du Musée
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 ZiyIy4g

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1902

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 5 Sep 2019 - 9:53

♛ Practically Imperfect
Rowena en guest

▼▲▼

La bataille finale. Elle avait débuté. Nous luttions tous désormais pour notre propre survie. Ils avaient tous fusionnés avec leurs destinées. Même Nina. Moi j’avais acquis mes pouvoirs d’enchanteresse. Luttant aux côtés d’Angelika, lorsqu’elle envoya valser Rowena plus loin, un petit sourire naquit sur mes lèvres.

« Bien vu ! » énonçais-je à l’ancienne souris.

Alors que Rowena se relevait, c’était à moi de jouer. Puisant dans mon énergie qui était revenue après l’attaque d’Angie, je vins à envoyer un puissant amas lumineux sur ma tante, la faisant reculer de plusieurs mètres. Je me rendais compte que ça faisait disparaître petit à petit les Obscuros. Mais regardant autour de moi, je remarquais bien vite qu’il n’y avait pas Valak, le « chef ». L’Obscuro le plus puissant. Où était-il ? Mais très vite, mes pensées se dirigèrent sur le médaillon de Rowena.

« Mary…entends mon appel. Libère moi. »

Mes yeux virèrent au gris cendrés alors qu’un aura lumineuse m’entourait soudainement. Tout le monde se stoppa et Topsy prit la parole.

« Elle utilise la magie ancestrale du coeur de Castlerock. Elle est en train de puiser dans l’énergie renfermée dans la caveau des Obscuro. »

Les artefacts récupérés dans les différents endroits où nous nous étions trouvés prirent soudainement une couleur très lumineuse.

« Elle détruit l’obscurité de l’intérieur. Elle crée une faille dans la dimension prison. » ajouta Albert.

Rowena commençait à se rendre compte de ce qui se passait.

« Non, non, ça ne peut pas. Elle ne peut pas. »

L’onde de choc qu’elle envoya sur moi se répercuta sur elle. Mes compagnons de combats se prirent plusieurs coups avant que les obscuros disparaissent. Levant les deux mains devant moi, Rowena se voyait contrainte de coopérer. Elle ne pouvait pas lutter contre les pouvoirs ancestraux du coeur même du royaume. Elle tentait de se débattre mais en vain. Mon regard gris cendré posé sur elle, je reprends la parole.

« Je ne la tiendrais pas indéfiniment. Détruisez son médaillon et libérer ma mère. »

En peu de temps de combat, nous avions déjà connu des pertes, il était temps qu’on mette toutes les chances de notre côté. Alors que je tenais Rowena, le sol trembla sous nos pieds avant qu’une brèche ne s’ouvre. Plus vite qu’on n’aurait pu l’imaginer, Callissa, Merlia et bon nombres de soldats volontaires d’Océana vinrent nous aider dans le combat. Un sourire naquit sur le visage de la Reine des Sirènes.

« Je me suis dit qu’un peu d’aide ne serait pas de refus. » énonça t’elle. Levant les deux mains, elle offrit de la Mérilia à toutes les armes des combattants qui m’accompagnait et les pouvoirs des gardiens devinrent plus forts. Grâce aux bijoux qu’ils portaient, enchantés par la Mérilia, les combattants à nageoires purent avoir des jambes, tout comme Merlia et sa mère. Une fois les deux pieds sur le sol, la brèche se referma et mon regard se posa sur Violette alors que mes mains se resserraient sur l’emprise que j’avais sur Rowena tandis qu’ils étaient tous prêts à se battre contre Valak qui saurait là dès que ma mère serait libérée, je le sentais.

« Violette, utilise ton pouvoir ancestral pour envoyer une flèche lumineuse sur Rowena, il faut briser le médaillon, tu peux le faire. J’ai foi en toi. » lui dis-je avec un sourire.

Ben l’avait ébréché quelques temps plus tôt alors il suffisait juste qu’on frappe au bon endroit.


CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I know it now
i'm not perfect, i'm just human.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_

Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5694

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Sam 7 Sep 2019 - 0:13

MISSION : Practically Imperfect
ft. beaucoup de monde


Cette nouvelle tenue lui allait comme un gant. Néanmoins, elle préférait largement son costume des Indestructibles. Après tout, ils étaient faits avec des matières hyper agréables à porter et surtout il n’y avait aucune cape. Interdit les capes. C’était Edna qui l’avait dit ! Et les Indestructibles suivaient tout le temps ses conseils sur leurs tenues. Quoi qu’il en soit, la fusion avec sa destinée était loin d’être le premier de ses soucis. Non, Violette se tenait face à des doublons de plusieurs personnes du petit groupe. Plusieurs Jude, plusieurs Léo, plusieurs Nina, plusieurs Meredith, plusieurs Ben, plusieurs Angel…mais surtout plusieurs Violette. C’était perturbant, étrange. Et il était impossible que Violette reste sans rien faire. Néanmoins, la brunette avait son petit crédo, elle n’attaquait jamais la première. Pour qu’elle attaque, il fallait soit que l’ennemi l’attaque ou attaque un de ses proches. Et lorsque Meredith, Nina et Angel commencèrent à attaquer, Violette fut obligée d’en faire autant…d’autant plus que les monstres attaquaient avec une certaine rage et une certaine violence. Il était certain que la brunette s’en sortirait avec quelques blessures. Le combat faisait rage et cela ne semblait être que le début. Et ça même si les obscuros venaient tous de disparaître.

Ce n’était qu’une étape intermédiaire. Après l’apparition de nombreux alliés, Meredith tenait Rowena en joute. La prochaine étape était celle du médaillon. Il fallait le briser pour affaiblir encore plus Rowena et avoir plus de chance de sortir victorieux de la guerre. Mais la jeune héroïne ne pensait pas que ce serait à elle de briser le médaillon ! Elle revint rapidement sur terre lorsque Meredith fit référence à elle.

« Une flèche ???! Mais j’ai jamais fait de tir à l’arc de ma vie ! Et…j’ai même pas d’arc en fait ! » soupira Violette en haussant les épaules.
« Pas besoin d’arc. Utilise tes pouvoirs. Visualise une flèche lumineuse. » expliqua Nina.
« Oh !!! Mais oui ! L’imagination !! »

Un sourire aux lèvres, Violette leva les yeux au ciel. La brune savait pourtant le pouvoir immense qu’avait l’imagination. Elle l’avait parfaitement vu à Neverland et elle le voyait encore ici. Alors, il fallait qu’elle s’exécute. Tout en fermant les yeux, Violette imagina l’arc. Mais pour qu’il soit encore plus visible dans son esprit, Violette le mima. Elle mima le fait d’arquer son arc avec une flèche, tendant la corde. Les doigts sur le fil dans son esprit, Violette ouvrit les yeux. Elle pouvait facilement remarquer qu’elle n’avait absolument rien dans les mains. Mais elle n’avait pas levé ses paupières pour cela. Non, c’était simplement pour ajuster son viseur, pour qu’elle touche sa cible : le médaillon de Rowena. Une fois la cible verrouillée, Violette referma les yeux, se revoyant avec son arc et sa flèche. Et elle lâcha la corde, relâchant la flèche qui fusa droit sur le médaillon.

Ouvrant les yeux, Vi’ put remarquer que sa flèche avait frappé Rowena de plein fouet, sur le médaillon. Un grand silence plana sur tout le monde à ce moment-là. C’était comme si le temps s’était figé avec cette action. Plus personne ne bougeait. Le médaillon se brisa en mille morceaux. Et une source extrêmement lumineuse, bien plus forte que tout ce qu’ils avaient vu jusqu’à maintenant, se libéra au même moment où le médaillon se brisa. Quelques secondes plus tard, une jeune femme fit son apparition. Cette dernière adressa un grand sourire à tout le monde. Elle semblait heureuse d’être là. Est-ce qu’elle venait réellement de sortir du médaillon ?!

« Comme c’est bon d’être libre ! » commença-t-elle avant de regarder tout le monde, les uns après les autres. « Je savais que vous réussiriez. » continua-t-elle avant de se retourner vers la brunette. « Merci Violette. »
« Tout le plaisir est pour moi… »

A vrai dire Violette n’était pas bien sûre de l’identité de la personne à qui elle s’adressait. Aussi, elle ne préféra pas évoquer de prénom dans sa remarque. Peut-être qu’elle déclinerait son identité en temps voulu. Mais apparemment, ce n’était pas le bon moment, car Meredith venait de relâcher son emprise sur la sorcière. Rowena venait de s’entourer de noir avant de devenir immense et imposante. C’était un peu comme une géante Rowena. Violette leva la tête en l’air, observant l’amplitude qu’avait pris la sorcière. Cela risquait de rendre le combat quelque peu compliqué.

« Comme Mary purgeait dans la magie lumineuse du cœur même du royaume, ma soeur purge dans le cœur sombre. Celui des Obscuros. Méfiez-vous ! » expliqua la nouvelle venue qui n’était autre que Callista.

Mais pas le temps d’en demander plus et d’en savoir plus. Comme si l’énorme Rowena ne suffisait pas, d’autres personnes se mêlèrent à la foule. A première vue, Violette avait reconnu des alliés, des personnes qui avaient aidé le groupe lors de leur périple. Mais à mieux y voir, ils ne semblaient plus du tout être dans leur camp. En effet, ils semblaient vouloir en découdre. Sans même s’y attendre, Violette se prit un coup de poing en plein ventre. Le souffle coupé, la tête baissée, Violette ne s’y était pas du tout attendu. Mais il n’en fallait pas plus pour qu’elle réplique, une fois les esprits revenus. Sa rage d’en découdre et de rendre la pareille augmenta lorsqu’elle remarqua qu’il s’agissait d’un de ses premiers ennemis qu’elle avait vu dans le château. Une des créatures que Rowena avait appelée lorsque Violette était arrivée dans le château. Enfin ils allaient pouvoir se battre et en finir une bonne fois pour toute. Cette fois la jeune femme ne se sauverait pas. Elle savait qu’elle était plus forte et surtout qu’elle n’était pas seule.

Alors que la créature allait remettre ça, en direction du visage cette fois-ci, Violette leva le bras, comme pour se protéger. Et la protection fut beaucoup plus importante qu’elle ne l’aurait imaginé puisqu’un bouclier de lumière la séparait du poing de son ennemi. Elle profita de ce bouclier pour s’en servir comme arme. En effet, la jeune femme laissa émaner d’elle un puissant champ de force qui renvoya son bouclier comme une onde de choc en plein sur l’horrible sbire de Rowena. K.O. technique. Mais à peine avait-elle fini avec un, qu’elle enchaînait avec un autre. Autant dire que c’était un marathon. Heureusement que les pouvoirs des destinées étaient en eux. Ils aidaient grandement au combat.

Ayant beaucoup aimé le coup de la flèche lumineuse, Violette l’utilisa sur l’un de ses derniers ennemis de combat, le loup-garou qu’elle avait côtoyé au début, qui avait voulu la manger toute cru. Fort heureusement, Violette avait réussi à triompher du combat, malgré un coup de griffe bien placé sur le bras. Au final, elle avait gagné. Il avait perdu. Il avait été réduit à néant par la flèche lumineuse. Et quelques secondes après sa disparition, ce fut quelqu’un de bien connu qui fit son apparition : Valak. Le chef des Obscuros. Il venait d’apparaître au-dessus d’eux. Il semblait avoir gagné en puissance, peut-être grâce à la géante Rowena ? En tout cas il semblait plus dangereux que jamais. Et pour couronner le tout, au même moment, la couronne de Meredith lui tombait des mains. Le combat semblait bien loin d’être fini…


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Leo Lionstar


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Leo Lionstar


╰☆╮ Avatar : Rob Raco

Ѽ Conte(s) : Fairy Taill
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Loke

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 190909024920325047

☞ Surnom : Minou
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1532

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 9 Sep 2019 - 0:50

N

ous avions tous fusionnés avec notre Destiné. Certains auront cette sensation  de puissance dans leurs veines,  mais pour moi c'était différent . C'était un va et un vient !  Parce que je savais que ce n'était pas a mon plein potentiel.  Comme je le savais, la tournure des combats.  Pour certaines personnes ce phénomène surnaturel ,pourrait paraitre impressionnant  mais pour moi il était superficiel, car j'avais l'habitude a ce fonctionnement magique.  La fusion n'était pas un nouveau né.  Tout simplement parce que je possèdais deja cette  capacité de partager un fragment de ma magie avec ma constellationniste, depuis jadis.  Pour l'apparence physique, ce n'était pas ma première évolution.  Vous avez été temoin de l'une d'entre elles, tout le long de la quête.  Enfin une partie parce que je n'avais pas déployé tout mon arsenal magique contre la sorcière et son armée. Il fallait que tout le monde y laisse sa trace , mais si j'aurais écouté ma tête, ce combat ne serait pas éternisé. Et si j'aurais écouté mon coeur, mon chemin aurait été différent. 

 Physiquement a croquer, comme toujours. Cette femme et moi, nous avions fait un bébé.  D'une méthode étrangère, a la conception des astres.  C'était ma quatrième évolution.  Et tout le monde pouvait remarquer, que c'était moi. Comme je pouvais savoir, qui était qui.. Parce que nous avions tous une touche personnelle.  Et moi c'était mon costume, avait cette touche céleste.  Un mélange Éclipse et Destiné.  Habit ébène délavé avec des couleurs supernova.  Des lacrimas sur mon épaule droite. Et un demi masque, style homme d'opéra qui venait symboliser le mystère de mes identités et mes statuts. Celui ci secrétait de la poussière étoilée dans l'ambiance.  Ma destiné m'avait offert son visage rond,sa chevelure brune éclaircie qui était un mixe entre les nuances halloween colorés de ma crinière.  Parce que parfois j'étais roux.. et parfois noir.  Parfois j'avais même des oreilles de chats.  Pour conclure, elle m'avait offert un mariage pour la couleur de mes prunelles.  Un bleu clair, presque gris souris.  Pour résumé, cette forme me plaisait grave, dommage que c'était temporaire ! Je ne dirais pas jamais non, a une nouvelle tenue stylé dans ma garde de robe. 

Mais pendant que j'étais fringué différament, on en profitait pour me voler mon apparence. Enfin mes nombreuses apparences. Je saignais des yeux ! Certes c'était agréable de se voir. Et si mes groupies étaient présentes, leurs petits coeurs auraient fondues de désirs. Malheureusement, personne n'était là pour me siffler ou avoir des petits coeurs dans les yeux.   Mais c'était intolérable. Cette sorcière avait violée d un sortilège  mon droit d'etre unique . Parce qu'il avait qu'un seul Leo du Lion, et c'était moi peu importe le nom qu'on me donnait dans ce monde.  Mais ça c'était une autre histoire...  

Froisé dans mon orgueil. Je me mettais en action, et je combattais mes doublons.   Parce que pour le moment, Rowena et Valak version finale petite sirène ne m'importait peu..Pourquoi ? Parce que l'homme lion est connu pour penser a son évolution avant tout.. Mon évolution , je ne voulais pas la  partager avec des clones. Je voulais etre l' unique esprit du lion.  Mais soudainement... 

Je me sentais interpellé par un artefact. ce n'était pas ma clé relié a ma constellationniste. Parce que le contact avait été coupé au moment, ou le tableau m'avait pris en otage. J'entendais une voix, qui disait mon prénom. Vous pouvez vous imaginer a ce moment là une scène semblable a Frodon Saquet et l'anneau de Sauron.  Sensible a la détresse aux  objets magiques. D'un cercle magique, je repoussais mes sosies d'un tourbillon de vent grace a ma bague argentée. Pourquoi ? Parce que j'avais envie de ventiler, me battre contre moi-meme m'agacait. Et un seul Leo c'était suffisant a tolérer , surtout en matière de combat.  Parce que j'étais un guerrier accomplit, mais je me battais avec acharnement pour mes causes. Donc les envoyer se promener était la meilleure méthode pour venir a bout de moi-meme.  Surtout qu'il n'avait pas assez de femmes présentes pour divertir tous ses hommes lions.  Pendant que moi ,  mon  attention était portée sur cette couronne. Une couronne qui avait glissée des mains de mon amie Violette.   

Mon amie durant son combat, n avait pas pu la récupérer.  Je me précipitais envers elle, dans une cascade, plutot une glissade pour éviter tout attaque de nos ennemis. Au sol, tenant la couronne dans une poignée . Mais au contact du bijou, une fléche obscure venait percuté mon épaule.  Elle me transperçait, avant de s'évaporer. Je grincais des dents..mon visage se crispait un cours instant. Mais ce n'était pas la première fois qu'une arme magique me pénétrait la chair.  Et cette blessure était superficielle. Elle allait guérir..ne laissant aucune trace de mon vécu avec cette couronne. 

Enfin d'habitude c'est ce qui se produisait mais cette fois ci.. Non pas panique a un moment du recit, Callista allait évacuer la noirceur de mon organisme, avant que je devienne ce que mes copains ont déjà connu. Une version sombre !  Une version de Leo du Lion que vous n avez pas envie de connaître.  Cette plaie était empoisonnée , elle était un fragment de la noirceur de Rowena . Ces tenebres  essayait de briser mon bouclier , mon coeur pour s'emparer de ma lumière. Et pas seulement celle de la Destiné, mais celle de l'étoile que j'étais..  Elle voulait m'epuisée. Elle voulait me vider et me dévorer ! 

Caressant mon entaille du bout des doigts. Je fermais quelques secondes, les paupières pour me concentrer sur ma lutte intérieure. Mais l'arrivée de Meredith, interrompait ce moment et la blessure passait au second plan.  D'une main, elle m'aidait a me remettre sur mes pieds.  Debout,  la Pretesse me murmurait son plan. "Léo, il faut que tu joues les appats, il faut que tu occupes Rowena, tu comprends ?"  Comprendre , oui . La flèche ne m'avait pas rendu handicapé du cerveau.  Elle avait un plan, je voulais bien l'exécuter mais sa facon de me mener par le parapluie, me rappelait pourquoi  j'avais abandonné toute drague avec elle. Ce n'était pas parce qu'elle avait une fille. Et je ne voulais pas briser aucune famille. Et surtout parce que la paternité , est-ce que c'était pour moi ?  Moi j'étais l'homme dominant. Mais j'étais aussi le symbole de soutien, donc je ne ralais pas . Jouer les appats ? C'était un role pour les petits gibiers ça !  Je n'étais pas cela, avez vous deja du lion au menu ? Servir d'appat , ca allait etre une première !  Pourquoi ca devait etre moi ?   Sans doute pour pleins de raisons que je pourrais vous énumérer , mais Meredith avait sans doute vu  mon talent envers les femmes.  En faites, elle voulait juste que je m'en prenne la gueule c'est ca ! C'était une sorte de vengeance pour l avoir désiré autrefois ?  Moi je crois que c'était parce que j'étais digne de vaincre n'importe quelle dame.. meme celle de ma vie passée..meme si celle de ma vie actuelle  Je devais juste commencé quelque part et dire ce que j'avais sur le coeur. 

Merlia, sirène des profondeurs de Castlerock,  qui possédait ses deux jambes. Dommage parce que ca lui enlevait un certain charme physique.  J'appréciais admirer la différence ! Mais elle avait besoin de ses jambes, pour marcher a mes cotés.  Tenant ma main pour me donner confiance. Me rassurer dans mon defi. Me donner de l'assurance. Parce que derrière mon assurance habituelle , c'était qu'une armure pour ne pas etre vulnérable.  Trop fier j'étais pour admettre la faiblesse !    Viens, je sais comment on peut jouer les appats !

Sans un mot, je me laissais d'appater par la sirène. Et sa main me rendait docile a n'importe quel plan.  S'avancer avec moi au centre du combat avant de murmurer "fais comme moi. amusons nous à la rendre dingue."  Ca c'était dans mes cordes ! Rendre dingue les femmes.  Mais quand elle commencait Rowena, si seulement tu savais à quel point t'es pitoyable. Tu fais pas plus peur qu'une petite fourmi. T'as déjà perdu et t'es une sorcière de pacotille, incapable de te défendre toute seule. A l'insulter, je froncais des sourcils. Contrairement a Meredith , Callista et Callisa qui souriaient , avant de dire oui, continuez. ça va l'enrager . Malgré tout ce qu'elle nous fait subir au royaume, a mes amis, ses enfants  et meme a moi-même. Je me sentais bloqué !  Ce n'était pas facile pour moi d'insulter , de rabaisser gratuitement et avec cruauté une personne. Surtout de ce que j'avais compris de l'histoire ce n'était pas de sa faute.. Elle était née avec un mauvais karma . Et que tout ce qu'elle voulait faire avec ces agissements, ses mauvais choix  était envoyer un message. Un sous entendu !  Faire comprendre.. Qu'elle avait marre d'être la ''Mean Queen''. En faites c'était nous les monstres.. Les êtres éclipses. Parce qu'en faites je n'avais pas l'impression qu'on voulait l'aider.. Mais qu'on voulait détruire.   Mais détruire ce n'était pas moi !  Est-ce que cette entaille qui m'embrouillait l'Esprit ? Est-ce que j'étais en train de changer de camp ?  Non je n'avais aucun camp, je voulais proteger tout le monde.  Mais a contre coeur,  pour proteger le peuple et mes amis. Je devais parler .. Parce que le plan était de faire sortir toute la haine du corps de la sorcière pour la faire dégonglée. C'était une magie semblable a celle d'Harry Potter.  Au lieu que la remplir de notre haine. On faisait le contraire. Mais je voulais l'aider , moi .. Pas la vaincre a coup de paroles.  '' .Rowena, je n'ai pas envie de t'insulter, parce que ce n'était pas moi. Et si je le fais c'est contre mon gré. Je ne suis pas comme ses gens que tu meprises.  Je veux que tu trouves la lumière. Mais si tu ne cesses pas cette guerre,   la vague va  te submerger . L'attaque va exalté ta colère Mais cesse de te taire. Fini le silence.  Tu pourrais etre libre . Je sais que tu  pourrais tuer et même pire.  Mais aujour dhui les lois pourrait changer. Tu pourrais avoir ta place dans ce royaume.  Et non etre celle qui derange..  Il suffit de laisser parler. Je sais que tu te sens incomprise.    Mais  ta haine , ta rancune te ronge, Elle fera que te détruire.. Laisse moi t'aider ''  ..''  Est-ce que mon équipe m en voudrait de vouloir l'aider ?  Mais elle refusait mon aide, sans doute parce qu'elle ne faisait plus confiance a personne

Rowena nous  regardait  avec ses yeux jaunes de paroles blessantes elle disait :  "PETITS MORPIONS ! JE VAIS VOUS REDUIRE EN CENDRES !"Ce manque de confiance faisait sortir de violentes paroles.  Des paroles qui ne me percutait pasé.  Elle parlait avec ses émotions destructeurs.  Mais ca se comprenait , parce que toute sa vie , elle avait été victime de la vie. Elle avait été  matyr de celle-ci.   Ses paroles étaient que des ressentis de sa peine et sa colère refoulées.  Des émotions qui nuisibles qui seront sa propre destruction.  

Tout ce que cette sorciere avait besoin c'était de l'amour . Sentir qu elle avait sa place dans sa famille.  Donc quand je voyais  Meredith et Callista utiliser l'énergie du coeur de Castlerock pour la maintenir " Une magie qui provenait de leurs mains. continuez ! il faut qu'elle se vide de sa haine."  Ca me dégoutait . J avais envie d'interrompe le lien magique.  Parce qu'il la retenait.. Il lui mettait une laisse pour la privée de sa liberté d'expression.  J avais cette impression qui la retenait pour mieux l achever. Mais impuissant, le lion était devenu mouton.  Je devais faire ce que le destin avait de prévu.. Donc mordillant ma lèvre inférieure et un souffle , je murmurais : - Désolé ..si tu prenais soin de toi au lieu de manger des enfants tu aurais peut etre la peau plus belle. La on dirait un carrelage et on aurait pu tenter notre chance ensemble.. Pourquoi lui dire cela ? Parce qu'une attaque physique allait peut-etre moins lui faire mal qu'une vérité.  Pourquoi lui dire cela ? Parce que c'était ce qu'on attendait de moi . C etait mon devoir .  Et désobéir, autrefois  m'avait  couter une personne que j'aimais. Donc ne pas désobéir a  a nos guildes de quete, me couterais tu une vie ?   Mais en vrai, cette parole je ne la pensais pas. J'étais confus.. Perdu... Je combattais lumière et noirceur. C'était peut-etre pour cette raison, que l'entaille avait du mal a cicatriser.   Mais ou était la lumière ou l’obscurité dans cette histoire ?  Des deux cotés.. 

Au bout d'un moment,  Rowena commencait  à perdre de l'assurance, elle perdait de la grandeur. Elle s'énervait une derniere fois  "Avortons ! bons à rien ! vous allez payer !" mais alors qu'elle tentait  d'utiliser ses pouvoirs, on remarquait  tous qu'elle semblait  être incontrôlable.  Les émotions étaient le fruit de notre controle de notre pouvoir.  Je lachais la main de la femme sirène, pour me diriger vers la sorcière. Pourquoi ?  Pour tenter de la raisonner encore.. Et peut-etre pour servir de bouclier a cette guerre.  Et parce que j'étais convaincue que Rowena n'était pas méchante.. Rowena avait des ressemblances avec Karen. Mais elle etait loin d'etre une vilaine, mais  ses erreurs méritaient d etre pardonnée.   

Meredith tournait la tête vers moi criant  "elle va utiliser Valak ! Leo, utilise la bague !"  Déstabilisé par cette action.  Quelle bague ?  Dans un mouvement inattendu. Je déployais un fragment de ma puissance.  Dans une parole, d'un rituel de main, je déployais mon don regulus, mon impact lion mais aussi ma bague de destiné en direction de Valak.  Tout le monde devenait aveugle, parce que j'étais en train de creer une tempete solaire. Une puissante onde de choc blanche et un lion enflammé dorée  percutaient  la puissante onde de choc noir que  Valak avait lancé dans notre direction.  On se croyait dans un episode de mon univers ou la magie explosait  de tous les cotés. L'impact , enfin explosion  nous balayait dans tous les sens.  On se faisait  plusieurs mètres de vol plané avant de retomber sur le sol.  Moi sur mes pieds. L'expérience et l'agilité étaient au rendez vous.  Parce que j'étais un expert en acrobaties planataire. Au moment où on se relèvait , on remarquait que VALAK et Rowena avaient  à nouveau une taille normale. Mais... La couronne de Rowena était  à nouveau sur sa tête.. Est ce que c'était grave ? Pour moi cette couronne avait une autre signification. C'était le signe qu'on lui arracher un rêve. Et un reve déchu peut rendre n'importe quel etre dans l'état de Rowena .. Mais elle revait de quoi ? Qu'est-ce qu on fait maintenant ?  Espérant que la détruire ne faisait pas partie de VOS plans.  


code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
L'amour a tellement de visages, a toi d'ouvrir tes yeux.  

Ben Ranger


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Ben Ranger


╰☆╮ Avatar : Alex O'loughlin

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blade Ranger

✓ Métier : Homme à tout faire et garagiste au black
Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 Badge10

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1370

Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Lun 9 Sep 2019 - 0:59


Pratically Imperfect Mission




Encore une fois, les choses s’étaient enchaînées rapidement … et Ben n’était pas sur d’avoir tout compris … Son monde lui manquait d’autant plus quand on voyait celui ci. Son monde était fait peut être de véhicule qui ici était inanimés … mais au moins les plus gros monstres que l’on pouvait observer c’était des feux de forêts, ou des imbéciles qui les déclenche…

Là, on avait des gens qui se transforment en « eux » pour nous attaquer… Il cogna assez fort quand il était sur pour ne pas les avoir dans le milieu quand il pouvait … mais ils n’étaient pas vraiment au bout de leur peine … Peut être pourrait il arrêter de se défendre et juste pousser une guelande ? Cela fonctionner avec Dusty et Maru quand il se chamaillait… Maru étant un grand enfant … mais non…

Sans comprendre exactement le dénouement des choses, une grosse Rowena, un monstre moche, un autre monstre moche … tout ça tout ça … Le monstre moche d’ailleurs commença à utiliser son pouvoir, formant une puissance onde de choc obscure en même temps que Léo utilisa la puissance de sa bague … Ben eu juste le temps de se faire la réflexion que les dessins animes n’étaient pas si loin de la vérité, que l’impact des deux pouvoir envoya une puissance magique vers eux.

Tout le monde finit envoyé dans les airs, propulser par la puissance des deux pouvoirs. Si la première fois, ils n’avaient pas fait de gros déplacement, là, Ben remarqua que cette fois, il se trouvait à plusieurs mètres de son point d’origine. Les méchants aussi avaient fini propulsé. Il y avait une justice tout de meme. De son poste d’observation, Blade pouvait voir qu’ils finirent tous désintégrés par l’onde de choc. Seriosly ? Il n’y avait plus que la fillette en manque de tarte ainsi que l’autre moche … Calista prit la parole.

- Allons grande soeur, tu sais bien que face à nous, tu ne peux rien.

Rowena fronça les sourcils.

- Je suis plus forte que vous !

Ben leva les yeux au ciel alors qu’on oublia encore sa présence. Cela le démange de lui mettre deux claques. Nina s’approcha de Ben.

- Ils sont deux faces à nous tous, on doit pouvoir les atteindre. Mais c’est Valak qui me fait peur.

Le Daemon qu’il ne connaissait pas décida de prendre les devants. Pas bête la bête. Tapant du pieds, des stries de feu bleuté se mirent à jaillir du sol pour former un cercle, puis un pentacle, autour de lui et du fameux Valak. Daemon ne pouvait pas sortir du cercle tant qu’il brille encore. mais Valak non plus, à moins que cette dernière ne réussise à le vaincre. Ce qui n'arrivera pas. Cela n’arrivera pas … pas parce que Daemon est plus puissant, mais parce que Daemon va jouer avec ses nerfs. Il se mit à jaunir, et à passer … en 2D. Devenir tout plat, comme un dessin animé, passer sur le sol, sous les pieds de Valak et réapparaitre dans son dos, pour la frapper d’un poing de feu toujours bleuté. Il répéta le processus encore et encore. Ce qui risque d'être interminable puisque ce n'est pas quelques poings, enflammés soient-ils, qui nuiront à Valak. Mais tant mieux si ça ne finit pas : c'était ce que vous vouliez, une distraction. A chaque nouveau coup, Valak se multiplia, tant et si bien que Ben se décida à lui venir en aide, au moins un minimum.

Ben se mit alors à tirer avec les armes océaniques … mais cela n’aidait pas vraiment l’inconnu … Il avait perdu le poignard lorsqu’on l’avait envoyé voler en arrière. Putain d’onde de choc de merde. Il remarqua un peu tard qu’il se trouvait lui aussi dans le cercle … il fallait bien faire en sorte de l’aider en plus d’être enfermé avec lui non ? L’inconnu à la dimension étrange fini par toiser Ben et son grand manque d’arme … dans une guerre qui lui semblait définitivement inédite. Le conservateur claqua alors des doigts, faisant apparaitre un poignard au style romain dans ses mains, qu’il tendit à Ben

- Celui-ci a probablement été l'un de ceux qui ont tué César. Restauré. L'histoire des objets a tendance à leur donner de la puissance. Soyez-en digne.
- Tant que j’ai le droit de le salir un peu, je serais y faire attention.

Ben pour avoir été militaire n’avait jamais compris l’intérêt … aussi inutile soit il de mettre des armes dans des musées…. Les armes étaient faites pour tuer, par pour être observer comme des pierres précieuses. Leur existence était la guerre, et les observer comme l’on observe la couronne d’Angleterre était risible. Il observa l’homme en même temps de se défendre contre les monstres qui se multiplient …

- On va finir à l’étroit tu crois pas ?

Même s’il aimait bien être confiné avec des hommes, c’était faux mais bref, ça allait finir par être un peu trop étouffant ici.

- L'adage dit que plus on est de fou...

Et Daemon commença à léviter, puis se multiplia à son tour pour tourmenter davantage tous les Valak qui lui font face, le conservateur jouant de sa magie qui faisait bleuir le blanc de ses yeux.

- Plus ou rit.

Ben releva les yeux au ciel alors qu’il utilisait une expression à la con pour parler de leur … manque de place … Il allait finir par lui dire … Surtout qu’il rajoutait des gens, encore et encore … des clones de lui certes … mais tout de même. Un sourire assez malsain se dessine sur le visage de Daemon, et toutes les copies de Daemon vont tourner la tête vers Ben.

- Lancez moi le poignard.

Ben lui lança le poignard… Mais quand il le lancera dans sa direction, Ben remarquera qu'il ne quitte pas sa main... mais que plusieurs copies du poignard s'élancent vers chacun des Daemon, qui les renvoie sur les Valak, pour les éliminer. Pourquoi il avait pas été la plutôt en faite ? Pourquoi tous les personnages badass avaient attendu la fin de leur périple pour se montrer sérieusement ? Parfois, Valak sera plus rapide que certains des Daemon, réussissant à en éliminer certains ou à les blesser. Mais au moins, les ennemis diminuent ! Mais ce sera à Ben de faire le plus gros...

- Lorsque vous trouvez l'original, c'est à vous de lui porter le coup de poignard.

Lui porter le coup fatal ? Est ce qu’il était sérieux là ? Et comment il faisait pour différencier le bon ? Surtout qu’il fallait le dire ..Ben n’était pas habitué au clonage … Il pensa alors à la série anime que sa fille regardait … ou plutôt qu’elle avait commencé à voir et dont elle s’était endormi .. et que lui avait continué à regarder … Naruto… Quelque chose comme ça. Dans un des épisodes, on explique que l’original se servait des copies pour se protéger… et donc rester en retrait. Regardant rapidement celui qu’il pensait être l’original de Daemon, il finit par faire un saut, pour sauter sur les têtes de toutes les copies. Qu’importe que la copie soit celle de Valak ou celle de l’inconnu à la dimension douteuse. Tant qu’il ne perdait pas l’équilibre et qu’il pouvait atteindre son but, alors il était content.

Il trouva la méthode grâce à la méthode Naruto… oui oui c’était possible. Alors qu’il prit le poignard, un clone, certainement de Valak, il n’avait pas besoin de vérifier, lui prit la jambe et lui lassera. Il en perdit l’équilibre, mais fut assez compétent pour tout de même envoyer le poignard entre les yeux du moche. Sa jambe était en sang, mais qu’importe. Il ne ressentait pas la douleur, souvenez-vous. Il atterrit sur le sol alors que Valak prit l’apparence d’un monstre vaporeux et disparu… Ses clones aussi. Bon débarras. Il se releva et reprit le poignard laisser à l’abandon sur le sol.

- Comme dirait Sally, les vilains pas beaux ça doit prendre deux tartes et au lit.

Son compagnon de combat avait lui aussi son petit commentaire à faire sur la disparition de notre très cher et adorable démon supérieur.

- Pathétique. Les meilleurs démons laissent de leur corps une statue pour la mémoire, pas de la poussière, lorsqu'ils meurent. C'est ce que j'ai fait, et je suis revenu ensuite. Ces jeunes démons n'apportent vraiment aucun espoir à l'espèce.

Ben observa l’inconnu alors qu’il entendait encore des bruits ailleurs … mais être enfermer dans un cercle avec un démon c’était suffisamment éprouvant pour ne pas faire attention aux autres … et leur faire « confiance » … Même si la confiance était un bien grand mot … Il s’approcha de Daemon … Qui avait un nom signifiant démon … Blade se dit que cela sonnait bien pour la Chevrolet Corvette de 1967 qu’il était en train de rénover … Alors il valida ce nom pour sa petite nouvelle… même s’il savait qu’il allait ensuite la vendre, il avait besoin de lui trouver un nom.

Il était un hélicoptère dans un monde d’humain dépravé et irrespectueux des véhicules. Leur donner un nom était la moindre des choses … et Daemon allait aussi bien à l’homme en face de lui qu’à sa nouvelle protégé. S’il pouvait s’assoir sur les 60 000 euros que la vente de la voiture lui permettrait d’avoir, il lui aurait peut être offert. Surtout que la rénovation de la voiture commençait à lui revenir plutôt cher… Savoir tout réparer permet certes d’économiser, mais des pièces d’origines ce n’était pas facile à trouver … et il n’était pas Maru pour pouvoir les refaire avec un peu d’ingéniosité… Bref. Ben parla à l’homme.

- Si j’ai bien compris, tu es un démon ? Je te trouve plutôt classe. Tiens je te rends ton poignard.
- Garde le poignard. Cassisus Longinus n’en a plus vraiment l’usage à présent.

Ben fit un hochement de tête pour remercier l’homme de son présent, et il le mit dans son dos …Accolé à son arme à feu, qui venait du vrai monde, qui n’était plus utilisable pour le moment à cause de son petit tour dans la flotte. Il allait très certainement revoir cet homme un jour, et il le remercierait de son présent … même s’il doute cruellement qu'il lui offrir une voiture… peut être un tour en hélicoptère ? … Une idée saugrenue lui vient en tête en imaginant Sally dans un hélicoptère, en train de faire du cerf volant avec l’homme dans sa forme de deux dimensions… Il en eu un petit rire qu’il étouffa en se retournant pour voir la situation de tous les autres. Avait il oublié la griffure qui avait coagulé sur son épaule et sa jambe griffait au sang par Valak ? Yep. Absolument.


Codage par Libella

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
______Oh dear we are in trouble


Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 Chrisb10
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82670-life-doesn-t-always-g http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82685-i-will-protect-you-liens-de-blades#1112569 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82684-je-m-appelle-ranger-blade-ranger-rps-de-ben#1112563

Contenu sponsorisé







Evènement #112 : Practically Imperfect - Page 6 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 6 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evènement #112 : Practically Imperfect





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Le Musée