LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Evénement #113 : Amazonbie [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage

S. & S. MacKenzie


« Don't be Evil »


S. & S. MacKenzie


╰☆╮ Avatar : Eleanor Tomlinson & Isolda Dychauk

Ѽ Conte(s) : Inventé ⊚
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Samhainn & Samhuinn

✓ Métier : Herboristes
Evénement #113 : Amazonbie [Fe] - Page 6 Gawe

☞ Surnom : Gwen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1113

Evénement #113 : Amazonbie [Fe] - Page 6 _


Actuellement dans : « Don't be Evil »


________________________________________ Mar 10 Sep 2019 - 21:39


Evénement #113 : Amazonbie [Fe] - Page 6 Rl0k
Devenez Membre Premium !
Premier Mois Gratuit puis zombification d'un membre de votre famille seulement !



Dans le minibus de retour, les deux rousses gardaient le silence. Samhainn refusait de lâcher la main de sa soeur, de peur qu’elle disparaisse de nouveau. Elle était heureuse que ce cauchemar soit enfin fini, mais pourtant, malgré tout ce qu’elle avait vécu entre les murs de cet entrepôt, la rouquine ne regrettait pas l’aventure. Bien sûr, elle aurait aimé qu’il n’y ait aucun mort, que Dan tienne à cet instant sa petite fille dans ses bras, que Charlie n’ait jamais été un monstre et que les robots n’envahissent pas le monde des humains en commençant par voler leur travail. Les points négatifs étaient nombreux, mais Samhainn était convaincue que le destin n’avait pas mis cette épreuve pour rien sur son chemin. Peut-être sa bonne étoile lui disait de s’affirmer, de sortir de son habitude casanière ou bien de rencontrer des personnes différentes de celles qui croisaient son chemin habituellement. M. Erwin Dorian était l’exemple parfait. Comme Elisabeth en posant les yeux pour la première fois sur Darcy, Samhainn avait détesté cet hautain et vicieux personnage. Pourtant, après quelques mots échangés, l’herboriste se trouva intriguée par le notaire. Quelque chose l’attirait chez lui mais elle se saurait mettre le doigt dessus. Peut-être était-ce ses belles tournures de phrase, ces beaux vêtements ou son beau visage. Ou cette chose qu’elle ne saurait décrypter, qui transparaissait à travers son sourire enjôleur.

Une fois de retour à Storybrooke, quand le notaire fit signe à Hain de se joindre au petit groupe pour prendre un selfie. La rousse n’hésite pas et entraîna à sa suite, sa jumelle, encore toute déboussolée.
Une fois la photographie prise, Samhuinn tira la manche de sa soeur, et lui fit un signe de tête signifiant qu'elle voulait s'éloigner. Les deux MacKenzie firent quelques pas vers un endroit plus tranquille.

"Tu ne voulais pas rester là-bas ?" Demanda Samhainn triste de quitter l’agitation présente au sein du groupe.

"Je peux savoir pourquoi tu fais les yeux doux à Môsieur-j’ai-des-yeux-perçants marié à la belle blonde là-bas ?!" Questionna Huin sur un ton autoritaire, ignorant totalement la quesiton de sa jumelle.

Samhuinn n’avait jamais vu sa soeur agir ainsi avec un autre être humain, femme ou homme. Le regard que Hain avait en parlant au notaire, la manière dont elle se triturait les mains quand elle était à côté de lui. Huin reconnut clairement les signes d’une attirance. Elle-même avait flirté avec quelques fées, et battu des cils devant deux ou trois humains. La cadette des rouquines avait toujours été en recherche d’une attention extérieure, autre que sa jumelle. Mais jamais, au grand jamais, elle n’avait vu Hain en faire de même. Elle en était venue à croire que Hain était dépourvue de toute orientation sexuelle et de tout désir humain. Samhuinn aurait grandement encouragé sa jumelle sur la voie merveilleuse et terrifiante de la séduction et des sentiments amoureux, si l’homme qu’elle avait pour cible n’était pas ce détestable et pompeux petit bourgeois.

"Non, mais qu’est-ce que tu racontes ?! Je ne fais rien du tout… Il est juste… Les yeux doux, quel sottise ! Il est agréable voilà tout ! Il est marié voyons et… Je… Mais enfin tu me connais !"
Bafouilla l’aînée des rousses tandis que le rouge lui montait aux joues.

"Je disparais quelques jours et tu fonds pour un Dorian Gray de pacotille… Tu es sûr que ce n’est pas toi qui t’ai fait enlever ? Peut-être es-tu un robot à l’apparence de Samhainn !"
S’écria Samhuinn un sourire aux lèvres. Sa soeur restant muette, par faute d’arguments concrets, la cadette mit fin à la discussion, chassant le malaise qui s’était installé entre elles.

"Tu m’en parleras quand et si tu voudras. Nous sommes jumelles mais nous avons le droit à nos petits secrets par vrai ? Chacune sa vie. Je te demande juste de faire attention à toi."


Hain acquiesça vivement de la tête, puis se trouva subitement absorbée par le paysage qui l'entourait.
Tâchant d’oublier son coeur qui battait à tout rompre suit à la courte conversation avec sa jumelle, Hain pensa aux autres merveilleuses rencontres qu’elle avait faite grâce à cette aventure.
Honey, la dynamique et enjouée astrophysicienne, que Samhainn souhaitait déjà retrouver autour d’un thé, d’un repas ou d’une autre aventure ! Ainsi que A.S.T.R.ID., la terrifiante I.A que la rousse souhaitait tout de même apprendre à connaître.
Lena, l’autre scientifique que Hain adorait déjà de tout son coeur, et qu’elle pensait visiter à son laboratoire pour prendre des nouvelles de son sommeil et pour connaître toutes ses impressions sur cette incroyable expédition au coeur d’Amazon.
Victor, l’étrange asperge agitée qui, tout comme, le notaire, attirait l’intérêt de Samhainn. La rousse n’avait pas eu beaucoup l’occasion d’échanger avec lui mais une petite voix lui murmurait qu’ils allaient bientôt se croiser et qu’elle aurait la chance d’en savoir plus sur lui, et sur ces choses de démon, de frayeur et de mort dont il parlait tout le temps.
Aster, l’ours bourru qui cachait sûrement un cœur de guimauve fondante. Comme Victor, Aster et Hain n’avait pas eu beaucoup d’interactions. La carrure du chocolatier étant impressionnante, la rousse n’avait pas osé lui adresser la parole, ne sachant pas comment il allait réagir. Pour réparer cela, la visite dans la chocolaterie était un excellent prétexte ! Samhainn MacKenzie ne disait jamais non au chocolat.

Samhainn garderait beaucoup de souvenirs de ce moment entre les murs d’Amazon. Des bons, des mauvais mais aussi un bleu de travail qu’elle portait toujours. Avec une petite moue triste, la rouquine dit en revoir à sa robe rouge, qui sommeillerait pour toujours dans le vestiaire de la Zone de Choix Manuel. Encore un signe qu’il était temps d’acheter des vêtements plus modernes.

Samhuinn, quant à elle, avait le regard tourné vers la joyeuse troupe. Ses yeux divaguaient de personne en personne, jugeant les individus qui avaient accompagné sa soeur dans ce périple. Son regard bleu tomba sur la blonde aux jambes fragiles. Huin avait compris qu'un super cerveau fusait sous la chevelure blonde et qu'une I.A en avait découlé. La rousse avait bien une question à poser à un système informatique performant comme celui-ci. Abandonnant sa soeur à ses rêveries, la cadette des MacKenzie alla se poster près de Honey Lemon.

"Bonjour, Honey c'est bien ça ? J'aurais une faveur à vous demander. Est-ce que votre... votre A.S.T.R.I.D. peut me dire s'il y a des personnes ayant comme nom de famille MacKenzie qui vivent sur l'île de Skye, en Ecosse ?"
La rousse avait en effet en tête que la Malédiction n'avait pas doté les jumelles du nom MacKenzie pour rien, il y avait forcément une raison, un indice qui la mènerait à ses origines.

"A.S.T.R.I.D. va regarder ça !" S'exclama Honey.

Le cœur de la rouquine se mit à battre à tout rompre. C'était un premier pas vers ses parents, elle en était certaine. Elle croisa mentalement les doigts tout en jetant des petits coups d’œil en arrière, pour surveiller que sa jumelle était toujours en train d'admirer le paysage.
Huin se pencha sur le téléphone de la scientifique. L'I.A afficha d'abord Google Maps et géolocalisa l'Île de Skye, puis passa en mode Street View.

"Oh ça donne envie d'y aller !"

"Je vous conseille, c'est magnifique !" Déclara la rousse comme si elle parlait à une femme ayant deux jambes, deux bras et une tête.

"On voit pas très bien d'ici..."

En un quart de seconde, Honey et Huin atterrir à l'endroit même qu'elles étaient en train d'observer à travers l'écran du téléphone.
La rousse fut prise d'un bref moment de panique. Elle qui n'était pas contre la technologie, voire qui l'appréciait, c'était une expérience incroyable. Elle était à l'intérieur d'Internet.
Les environs étaient comme une image figée, comme ce que l'on voyait sur Street View.

"Ah oui on le voit mieux que c'est joli mais ça doit être mieux en vrai quand les moutons sont pas figés !"

"Les moutons sont toujours plus ou moins figés." Honey gloussa avant de regarder Huin.

"Au fait, t'es vraiment pas mal en pixels !" La rousse posa les yeux sur Honey et manqua de pousser un petit cri d'excitation. Leurs apparences avaient totalement changé. Elles n'étaient plus de chair et d'os. Samhuinn trépignait de stress et d'excitation, elle pourrait faire des voyages internet comme cela tous les jours si c'était possible !

"Merci ! Vous êtes pas mal non plus !" S'exclama l'herboriste observant de la tête aux pieds la scientifique puis se scrutant elle-même du mieux qu'elle pouvait. Elle s'approcha d'Honey et toucha ses cheveux. Même la texture était différente et indescriptible. Internet était si cool ! Après avoir trituré sa propre chevelure, la rousse se reconcentra sur le but de sa venue. "Alors ? Où est-ce qu'on va ?"

"A.S.T.R.I.D. ? On cherche les MacKenzie de l'île de Skye !" Cria Honey les yeux levés vers le ciel. Avec toute la crédulité du monde, Samhuinn leva le regard elle-aussi.

"C'est un nuage ? A.S.T.R.I.D. je veux dire."

"Oh non mais j'ai besoin de regarder quelque part quand je lui parle."


La rousse regarda un instant ses pieds, se trouvant affreusement stupide. Parfois, fallait mieux garder la bouche fermée comme lui disait souvent Samhainn.
Soudain, trois itinéraires holographiques apparurent devant elle. Un menait à MacKenzie Building & Civil Engeneering, l'autre au Mackenzie Stores, un supermarché, et le 3ème vers le MacKenzie Cottage, 8 Satran, Carbost, Skye, IV47 8SU. Seulement trois MacKenzie ? Huin fut déçue. Mais peut-être ses origines se cachaient-elle derrière l'un des trois établissements. Suivant son instinct, comme les fées lui avaient appris, la rouquine fit son choix.

"Le cottage ! Chez nous, on aime apparemment les endroits reculés !" S'écria-t-elle en pensant au chalet, à son ancien habitat chez les fées et à l'ancienne maison de ses parents, qui devait sûrement être éloignée des autres pour que les fées enlèvent si facilement deux jumelles nouveaux-nés.

Honey sélectionna le cottage et les deux jeunes femmes y furent immédiatement téléportées. Le décord de Street View s'effaça pour laisser place au cottage. Devant la maison, trônait une pancarte Bed & Breakfast. Un gigantesque bouton Réserver surplombait la maison, comme s'il volait dans les airs.

"C'est joli ! On devrait rénover notre chalet en cottage." Pensa la rousse tout haut.

"Je ne sais pas à quoi ressembler ton chalet mais si un jour il ressemble à ça ce sera très sympa ! Et ça pourra aussi s'appeler le MacKenzie Cottage !"


"Oui ! Et on pourrait louer une chambre ! Herboristerie et Bed&Breakfast ! On gagnerait plus facilement notre vie non ?"

"Excellente idée ! Mais ça ne nous dit pas si ces MacKzenzie sont de ta famille." La rouquine acquiesça, ce n'étant pas en prenant racine devant la jolie maison qu'elle allait rencontrer ses parents ou qui que se soit de sa famille biologique.

"Est-ce que A.S.T.R.I.D peut avoir accès à leur état civil ? Chercher leurs ancêtres ou descendants du nom de Samhainn ou Samhuinn ?"
Demanda-t-elle en levant les yeux aux ciels comme l'avait fait Honey. La rousse était rapidement à l'aise avec la technologie contrairement à sa jumelle complètement technophobe.

"Je peux essayer." Répondis la voix d'A.S.T.R.ID. venant apparemment du ciel.

Le décor changea encore une fois. Les deux jeunes femmes se retrouvèrent devant le comptoir Google défilant les résultats de la recherche.
L'excitation de la rousse s'effaça pour laisser place à de l'angoisse pure. Elle ferma les yeux quelques secondes avant de se plonger dans les résultats.

"Oh bonjour Monsieur Google, ça fait un moment !"

"Honey Lemon Evénement #113 : Amazonbie [Fe] - Page 6 1412354410 C'est toujours un plaisir de vous voir !" Répondit Google.

Huin n'eut pas le temps de se questionner sur les relations apparemment très amicales entre Honey et le fameux Google. Ses yeux avaient parcouru les nombreux résultats, et le verdict était bien tristes : aucune Samhainn ou Samhuinn dans l'arbre généalogique des propriétaires du cottage.
Il y avait une flopée de Samantha, de Samwell ou de Sam tout court, mais aucun nom de ressemblait de près ou de loin à ceux des sœurs MacKenzie. MacKenzie n'était apparemment pas un indice sur leur véritable famille. Mais Samhuinn ne se laisserait pas décourager, elle ne baisserait pas les bras avant d'avoir une trace de ses parents biologiques.
La rousse signala à l'I.A qu'elles pouvaient toutes revenir dans leur bonne vieille enveloppe charnelle. En réintégrant son corps, l'herboriste chassa toute forme de tristesse de son esprit. Une telle émotion n'avait pas sa place après les aventures vécues ces derniers-temps.

"Merci, et merci aussi d'avoir veiller sur ma soeur." Fit-elle en offrant à Honey un sourire reconnaissant.

"Tout le plaisir est pour moi !"

En revenant auprès de sa soeur, Huin la prit dans ses bras et la serra aussi fort qu'elle pu.

"Qu'est-ce que je ferais sans toi, ma seule famille ?"

"Et moi donc, sœurette. Allez, rentrons à la maison."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Chante-moi une chanson de deux filles qui sont parties...
Dis, est-ce que ces filles pourraient être nous ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82525-sing-me-a-song-of-two

Victor J. Lovecraft


« Don't be Evil »


Victor J. Lovecraft


╰☆╮ Avatar : Matt Smith

Ѽ Conte(s) : L'étrange Noël de Monsieur Jack & Folklore Irlandais
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Skellington & Jack O'Lantern

✓ Métier : Propriétaire d'une boîte d'évènementiel gothique, Ex-roi déchu d'Halloween
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 224

Evénement #113 : Amazonbie [Fe] - Page 6 _


Actuellement dans : « Don't be Evil »


________________________________________ Mer 11 Sep 2019 - 22:40


We are the champions !
Souriez vous êtes dézombifiés !

Après tant de rebondissements et de moment d’exaltations, nous étions enfin arrivés à la fin de notre aventure ! Tout en avalant mon café, je profitais d’un moment privilégié passé en compagnie de ma jolie petite rouquine qui, même en n’ayant aucun souvenir de cette journée des plus difficiles, parvenait tout de même à se raconter des histoires et en narrer certaines autres à toutes les personnes que nous avions sauvées, y compris à son gothique mal fagoté qui pour le coup eut droit de ma part à un regard assassin. Je n’adressais pas un mot à Judy et Sleeve. Après tout, même sans être les responsables de cette histoire, ils n’avaient pas été des plus amicaux… encore moins avec cette pauvre Kira ! Kira… à son souvenir, je sentais mon cœur se serrer légèrement dans ma poitrine. Elle avait du potentiel cette petite et il était regrettable que sa vie s’achève de manière aussi brutale !

Puis, ce fut le moment tragique des adieux ! Les voitures de fonction démarraient leur moteur et raccompagnait chez eux les personnes qui avaient eu la malchance de tomber sur un colis piégé. Quant à nous, la fière équipe de Storybrooke, nous nous apprêtions également à rentrer au bercail ! Un retour à la vie normal en fait… A cette pensée, je ne pus m’empêcher de soupirer ! Même si ma peur pour Abigaïl avait été réelle, je ne pouvais que regretter ce manque d’adrénaline qui allait s’imposer à nouveau dans ma vie. Oh comme je pouvais regretter ces moments bénis passés à Halloween Town où tous les jours étaient une fête et où nous nous amusions à nous causer des frayeurs du début de la journée jusqu’à la fin de la nuit. Je regrettais même de laisser derrière moi mes petits compagnons d’aventures. Particulièrement Aster et Honey à qui j’aurais bien offert une collaboration dans mon entreprise d’évènementiel. Mais peut-être n’était-ce pas trop tard pour le faire ! Après notre selfie que je prenais avec le plus grand des plaisirs, je ne tardais pas à me tourner en direction de notre petite scientifique en herbe.

"Aaaah mais quelle extraordinaire aventure nous venons de vivre ! Et quelle fin grandiose... ça t'arrive souvent ce genre de journées ?"

Je sentais au fon de moi que la scientifique n’était pas vraiment à son coup d’essai et qu’elle avait derrière elle une longue carrière de super héroïne.

"De temps en temps. En janvier A.S.T.R.I.D. a été piratée et m'a perdue dans internet avec des gens. Avec un peu de recul c'était presque tout le temps fun !"

"Il faudrait que je te laisse ma carte alors... ce serait tellement dommage de manquer l'épisode suivant ! »

Son histoire me mettait réellement l’eau à la bouche alors pourquoi ne pas espérer qu’un jour nos routes se croiseraient à nouveau pour nous offrir une histoire aussi exaltante que celle-ci.

« D'ailleurs, je t'engagerais volontiers pour l'organisation de mes futurs évènements ! Abi est une fille géniale mais elle est loin d'avoir ton intelligence !"

J’étais persuadé que je m’amuserais aussi bien avec elle qu’à l’époque avec le docteur Finklestein. Son cerveau devait regorger d’idée en tout genre et j’étais persuadé qu’elle aurait des idées propres à son temps et à sa technologie qui ne me seraient pas même venus à l’esprit. Bien sûr, ce n’était pas l’avis de ma petite rouquine qui ne put s’empêcher de rétorquer.

"Eeeh c'est même pas vrai... c'est pas moi qui est fait exploser le chien des Brown l'autre jour !"


"C'est vrai que c'était un regrettable accident... mais c'est justement pour ça que j'aurais besoin d'un petit génie comme toi !"

« Euh... Merci mais c'est quel genre d'événements ? »


Je souris alors avec bienveillance. La demoiselle qui semblait douter à cet instant serait sans doute séduite par mon idée si je venais à la développer.

"Je dois organiser la soirée de promotion des jeunes diplômés d'informatique ! Je suis sûre qu'.A.S.T.R.I.D. et toi serez les mieux placés pour vendre du rêve à ces jeunes intellos boutonneux, tu n'es pas d'accord A.S.T.R.I.D"


Et voilà, encore une ruse de sioux de ce bon vieux Jack Skellington ! Si l’une acceptait, j’étais persuadé que l’autre en ferait de même ! Alors pourquoi pas tenter ma chance ?

« Je ne vends pas de rêve, je suis leur rêve. »

« C'est sa façon de dire oui. Ca pourrait être fun de vous aider là-dessus ! »

Un grand sourire éclaira alors mon visage tandis que dans un geste théâtral, je sortis de ma poche une carte de visite dans un éclat de rire.

"Eh bien tu vois, j'étais persuadé que ça marcherait ! Tiens voilà ma carte... Tu as été formidable, Honey !"


J’avais lancé cette remarque dans un clin d’œil avant de monter dans le bus. Je savais bien que sans notre guide tout au long de cette aventure nous n’aurions guère pu espérer survivre plus de quelques heures. C’était ma façon à moi de la remercier de m’avoir ramené mon amie ! Quant à fêter correctement une victoire, autant le faire à la sauce Halloween Town.

Quelques heures plus tard, nous nous retrouvions enfin chez nous ! Quel plaisir de pouvoir à nouveau poser un pied dans ma boutique adorée. D’ailleurs, la rouquine ne se fit pas priée puisqu’après être entrée, elle se jeta avec plaisir sur sa nouvelle poupée à qui elle fit un gros câlin.

« Ooooh ma petite Annabelle ! Est-ce que je t’ai manquée ? C’est si adorable de ta part d’avoir gardé la boutique en notre absence !»

Cependant, je ne pouvais guère oublier que nous avions du pain sur la planche. Un anniversaire nous attendait le lendemain et il fallait que nous mettions les bouchées doubles pour parvenir dans les temps à organiser une célébration des plus mémorables !

« Tout cela est très touchant… mais il faut que nous nous mettions au travail ! »


Mais à peine avais-je eu le temps de prononcer cette phrase que le petit feu follet me sauta dans les bras.

« En fait, j’ai pas eu le temps de te remercier pour ton super cadeau. Un grand merci, Victor ! »

Beau cadeau en réalité ! Si je n’avais pas passé commande chez Amazon rien de tout cela ne se serait produit ! Plus jamais je ne prendrais le risque de commander quoique ce soit chez eux ! Insouciante, elle me saisit la main et s’enfonça avec moi dans l’arrière-boutique toute impatiente de commencer à travailler à nouveau. Une nouvelle aventure finissait et voilà qu’une autre recommençait… ainsi allait la vie !
acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
La peur, ce sentiment qui vous rend vivant !

Come little children I'll show thee the way through all the pain
and the sorrows for life is this way murdering beauty and passions
         

Violette Parr


« Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5694

Evénement #113 : Amazonbie [Fe] - Page 6 _


Actuellement dans : « Rien n’est impossible, pas même l’impossible ! »


________________________________________ Jeu 12 Sep 2019 - 22:45

SCENE POST-GENERIQUE
ft. DASH & VIOLETTE PARR


12 Septembre. Le mois qu’Août avait été particulièrement calme. Chose très étonnante pour Violette, dont la vie était remplie. Et en ce jeudi, Violette se préparait pour une nouvelle journée de boulot. Aucunes vacances pour la brune. Ces nombreux jours d’absence dû à toutes ses aventures n’allaient pas se récupérer toute seule. Aussi, elle avait pu faire une croix sur ses jours de repos. Heureusement pour elle, Violette savait qu’elle pourrait profiter de pauses jeux vidéo grâce au cadeau de son petit frère. La fameuse switch. Mais cette console était arrivée fendue en deux. Obligé de renvoyer le colis, Violette était tombée sur Honey au service après-vente. Le monde était petit. Et Honey ne chômait pas car elle tentait une fois de plus de le sauver, aux dernières nouvelles. Depuis, la brunette n’avait pas eu de nouvelle et elle espérait sincèrement que sa sœur de cœur n’avait pas d’ennui.

Néanmoins, elle ne pouvait pas la rejoindre pour l’aider. Le travail l’appelait. Elle n’était pas en avance en plus. 9H du matin et elle sortait à peine de sa douche. Au moment où elle entoura ses cheveux d’une serviette, la sonnette se fit entendre. Un collègue ? Un voisin ? Honey ? Il fallait qu’elle sache. La jeune héroïne décida d’enfiler rapidement un peignoir pour ne pas faire attendre la personne plus longtemps. Car d’après cette deuxième sonnette, cette personne semblait pressée. Mais au même instant que le bruit de la sonnette se fit de nouveau entendre, Violette était derrière, en train de l’ouvrir.

« Oui ?! »

Face à elle se trouvait un livreur assez jeune et boutonneux. La surprise se lisait sur son visage. Sans doute à cause de la tenue peu appropriée dans laquelle se trouvait Violette. Sa théorie fut vite confirmée lorsque des sons sortirent de sa bouche.

« Euuuuuuhh…V….Violette Parr ? »

Elle n’aimait pas trop ça. Ce mec semblait louche et elle détestait sa façon de la regarder. Alors Violette fronça les sourcils tout en détaillant l’inconnu face à elle.

« Oui ? C’est pourquoi ?! »

Le ton était sec. Mais elle avait du mal à être agréable avec les inconnus de sexe masculin. Attendant une réponse, Violette en profita pour regarder l’homme de la tête au pied. Le livreur portait un casque amazon avec un polo où le logo de la célèbre entreprise se trouvait. Il avait un colis dans les mains. Mais beaucoup trop à l’ouest, Violette n’avait pas fait le rapprochement avec la switch.

« Euh…Bah…J’ai ça pour vous » commença-t-il tout en tendant le colis. « Me faut une signature. »
« Oh ? »
répondit Violette en attrapant le colis et la machine pour signer posé dessus. « Je signe ici ?! »

Un simple hochement de tête et Violette s’exécuta. Elle tenta tant bien que mal de réaliser une jolie signature. Mais c’était peine perdue. La machine avait vraiment un problème de calibrage. Sa signature ressemblait à un gribouillage. Impossible de se retenir, Violette laissa échapper un petit soupir avant de rendre la machine au livreur et de garder le colis sous le bras.

« Bon bah…Merci. Bonne journée. »
« Merci à vous. Bonne journée ! »


Et le livreur partit aussi vite qu’il était venu, tournant les talons pour sans doute continuer sa tournée. Violette, elle, retourna à l’intérieur. Fermant la porte derrière elle, Violette se dirigea vers le salon et se laissa tomber sur le canapé. Elle tenta d’ouvrir le colis avec ses mains mais en vain. C’était trop bien emballé. Alors armée d’un ciseau qu’elle était allé chercher, Violette tenta une seconde fois. Et cette fois-ci, ce fut un succès. En ouvrant le colis, la brune trouva un papier plié en deux, sans doute le bon de commande…même si cela semblait plus long à travers le papier. Mais ce qui intéressait plus Violette c’était la console. Voulant vérifier que cette switch n’avait aucun défaut, Violette la sortit du carton. C’est à ce moment-là qu’elle aperçut trois jeux switch qui n’étaient pas présents dans le premier colis. Ils avaient sans doute été offerts par le SAV…et donc Honey !

« Dash !! On a reçu la switch et ils nous ont offert 3 jeux en plus ! Trop top ! Faudra remercier Honey !! »

Violette posa la switch sur la table pour s’intéresser au contenu restant du colis, les trois jeux. Son sourire ne put s’empêcher de s’agrandir lorsqu’elle vu un jeu en particulier, alors qu’un éclair fit son apparition dans le salon.

« Oh ouii !!! Il y a Zelda !! »

Dash venait d’arriver, assis dans le canapé, très décontracté, avec la casquette du livreur sur la tête. Violette fronça les sourcils en voyant le nouveau look de son petit frère.

« Il te voulait du mal le boutonneux ? » commença-t-il avant de fixer les jeux de manière suspecte et de renifler d’un air dédaigneux. « Un rien t’émerveille. »
« Non t’inquiète pas. C’était juste un livreur ! »


Violette leva les yeux au ciel, en souriant de manière amusé face à sa question et sa remarque. Elle était sûre qu’il était tout aussi émerveillé qu’elle du contenu du colis. Mais son regard se fit beaucoup plus dur, presque vexé lorsque Dash sauta sur la switch, la prenant en main.

« ELLE EST POUR MOI ! »
« Eh ! »
ronchonna-t-elle en arrachant la switch des mains de son frère. « Tu m’as dit que c’était mon cadeau, alors du calme moustique ! »
« Et tu vas faire quoi avec ? Jouer à Pets Family ou Améliorer son cerveau en huit leçons ? »
demanda-t-il en croisant les bras, un peu boudeur.
« Oh ! Espace de méchant ! » insulta Violette tout en lui donnant un coup de coude. « Je vais jouer à Zelda évidemment !! »

La brunette observa alors son petit frère montrer sur le canapé, tout en prenant une posture qui visait à imiter Violette, mais en beaucoup plus exagéré.

« Je vais jouer à Zelda bien évidemment. Parce que je suis proutprout et moderne sans gluten bien évidemment. »

Le sale morveux. Il osait se foutre de sa gueule. Violette serra les dents, essayant de ne pas rentrer dans son jeu. Son regard se posa alors sur le fameux papier qu’il y avait dans le colis. Elle le prit rapidement dans sa main et le tendit à Dash.

« Tiens. Tu ne seras pas lésé. Lis ça comme ça tu pourras arrêter de dire des débilités pareilles. »

Prenant le papier, Flèche commença la lecture.

« Hello Vi', c'est moi, enfin pas réellement vu que c'est du papier. J'espère que la Switch arrivera bien après qu'on ait réglé cette affaire de possession chez Amazon. Au cas où, n'explose pas le papier bulle et il t'arrivera rien. Tu diras à ton petit frère qu'on peut pas renvoyer 3 Switchs quand une seule est arrivée cassée. En revanche, j'ai pu vous rajouter 3 jeux mais comme j'y connais rien, j'ai pris au hasard. J'espère que ça ira quand même. xoxoxo Honey »

Violette ne put s’empêcher d’avoir un sourire amusé, limite moqueur envers son petit frère lorsqu’Honey mentionna le fait qu’il était impossible d’avoir 3 switch. Comment avait-il pu penser une seule seconde que cela fonctionnerait !

« Elle est célibataire ? »
« Sérieux ? »
répondit Violette, un sourcil arqué. « Y a que ça qui t’intéresse ?! Moi je me demande surtout pourquoi le papier bulle serait dangereux ! »

Les regards du frère et de la sœur se posèrent sur le papier bulle encore présent dans le colis.

« Certainement parce qu’il y a pas de l’air mais les bulles mais un explosif. »

Dash prit la main de Violette, geste que la brune ne comprit pas du tout…mais qu’elle laissa faire. Elle demeura silencieuse tandis que son frère en profita pour faire une nouvelle remarque.

« Je suis un ado. C’est de mon âge. »

De quoi parlait-il exactement ? Des filles puisqu’il avait demandé si Honey était célibataire, ou bien du papier bulle à éclater ? Qu’importe. Son avant dernière remarque était clairement tirée par les cheveux.

« Tu regardes vraiment trop de film de science-fiction toi ! »
« Qu’est-ce qu’on fait ?! »
demanda Dash toujours les yeux rivés sur le papier bulle, les regardant avec suspicion.
« Bah avec leur histoire de zombie. On peut s’attendre à tout ! Mais d’un côté je suis tellement curieuse de savoir si ta théorie se tient ou pas. » expliqua Violette avant poser sa main sur son menton, prenant un air de grande réflexion. « Va y toi si tu veux mais pas sûr que les parents soient contents si on fait exploser la maison… »

Sans attendre et sans prévenir, Dash partit comme une flèche. Il revint deux petites secondes après vêtu d’une tenue de hockey avec un caque de football américain. Le combo le plus improbable à faire. Il avait même sorti la crosse, avec laquelle il amena les bulles dehors. Violette suivit, appréhendant la suite des événements.

« TIENS TOI PRÊTE POUR UN CHAMPS DE FORCE POUR CONTENIR L’EXPLOSION SI CA PETE ! »
« Ca marche p’tit Frère ! »
« EXCELSIOR ! »


Un hochement de tête et Dash écrasa le papier bulle comme un bourrin. Violette avait fermé un œil, craignant le pire. Mais le pire n’arriva pas. Sauf peut-être pour le papier bulle qui était détruit.

« RAS ! Tout est bien qui finit bien ! Avec 3 jeux en plus ! »

Sa joie, elle l’exprima en levant les bras en l’air. Mais elle déchanta rapidement lorsque Dash se retourna vers elle, la regardant comme Anakin dans Star Wars III.

« Ahahahah….A moi les trois jeux en plus ! »

Et la seconde d’après – si ce n’est moins – le lycéen disparut dans un éclair, embarquant tout sur son passage, dans sa chambre. Plus de switch. Plus de jeux. Dash venait de réaliser une prise d’otage et il ne s’en tirerait pas comme ça. Porte verrouillée ou pas.

« DAAAAAAAAASH !!! »

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Supercallifragilisticexpialidocious ?

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Contenu sponsorisé







Evénement #113 : Amazonbie [Fe] - Page 6 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 6 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Evénement #113 : Amazonbie [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis