« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 

 La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Sidon Dorephan Jr.
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sidon Dorephan Jr.

| Avatar : Chris Hemsworth

La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Original

When I see stars
When I see stars, that's all they are
When I hear songs, they sound like a swan
So come on


La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Sidlink-Crackgif


| Conte : The Legend Of Zelda : Breath of the Wild
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Prince Sidon du peuple Zora

| Cadavres : 157



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Mer 31 Juil 2019 - 16:05

la force des océans


Si Sidon se baignait entièrement nu dans la mer, ce n'était pas pour une quelconque prétention, c'était simplement qu'il l'avait toujours fait ainsi. Le peuple des Zoras, les grands hommes poissons d'Hyrule, n'a jamais eu besoin de se vêtir, était un peuple aquatique avant tout. La force des océans coulait en lui, et même si la malédiction avait fait de lui et de son peuple des êtres humains, il restait avant tout un Zora. Il ne restait pas toujours nu cependant. Sur Terre il s'habillait, et prenait le soin de se vêtir d'un maillot de bain quelques fois, pour des raisons évidentes de société : ses atributs sexuels étaient, sous cette forme, bien plus visibles, n'ayant pas d'écailles sous laquelle les ranger ici, et, même si Sidon trouvait ça curieux comme convention sociale, il n'était pas très bien vu de les afficher au grand jour. Ça lui avait d'ailleurs valu quelques problèmes au lendemain de la malédiction, lorsqu'il n'avait pas pris soin de s'habiller, ayant l'habitude à Hyrule de rester naturel auprès de n'importe quelle espèce.

C'est pourquoi il avait l'habitude de voir Mipha, sa grande soeur, l'attendre sur la plage avec une serviette les jours où Sidon devait voir du monde. Le prince commençait et terminait toutes ses journées de la même façon qu'il passait ses nuits, sans rien sur lui, ce qui ne demandait des précautions que lors des journées où il n'allait pas être seul. Ce que Mipha lui rappelait toujours très bien en lui apportant de quoi cacher ce qu'il se devait de cacher sous son nombril le temps d'aller se changer. D'habitude, c'était pour les journées où il apprenait à quelques personnes à surfer, et régulièrement, c'était aussi pour rencontrer Link pour les quêtes d'Hyrule, ce qui était probablement les journées qu''il préférait, puisqu'il était en compagnie de l'homme dont il était, depuis tout petit, profondément amoureux.

Aujourd'hui, ce n'était peut être pas pour aller voir son cher chevalier, mais c'était pour quelque chose qu'il aimait quand même beaucoup : il allait offrir à Axel quelques entraînements physiques, à sa demande. Et s'il était plutôt flatteur qu'on vienne vers lui, pour son passé héroïque que son père, le roi, avait prit soin dans la plus grande des fiertés d'écrire sur des pierres de chez eux, c'était plus par plaisir qu'il acceptait de former quelqu'un plutôt que par égocentrisme ou vanité. Il était totalement humble d'ailleurs ! Il avait un passé héroïque oui, mais ne considérait pas qu'il était incroyable, il était certain que d'autres auraient pu faire pareil. Alors s'il entraînait ceux qui le voulaient bien, eux aussi pourraient être aussi vaillants qu'il s'était toujours montré, inspiré par le chevalier élu de la Lame.

Bonjour cher Axel ! Fit-il sur son air enthousiaste qu'il avait toujours, les mains sur les hanches et le corps bien habillé de vêtements en lin, n'ayant que les pieds laissés pour nus dans le sable chaud de la plage. Tu ne ressemble pas beaucoup à un bonhomme de neige, mais je ne ressemble plus vraiment à un poisson, alors le monde est plein de surprises cachées, n'est-ce pas ?

Il se mit à ses côtés, ne faisant pas attention une seconde au fait qu'il était beaucoup plus grand, du haut de ses deux mètres, que le petit Axel. Il était plus grand que beaucoup de monde, ayant le gêne royal des Zoras qui faisait de sa famille des êtres plus imposants que les autres. Alors il avait l'habitude, et la taille n'importait pas pour lui : Link, le plus grand héros d'Hyrule, n'était pas très grand, même pour un humain normal !

Tu veux être plus fort, alors ? Je vais te dire quelque chose, mon grand ! Tu es déjà très fort ! S’entraîner ne sert pas à devenir fort. C'est plutôt pour... apprendre à manifester la force qu'on a déjà en nous !

Cette fois-ci, puisqu'ils avaient marché un peu en parlant, ils faisaient face à l'océan. Et voici là où tu vas le découvrir ! Prêt à ressentir l'océan dans tout ton être ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


On ne voit bien qu'avec le coeur


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Mer 31 Juil 2019 - 20:21

L'entraineur (sexy)
Le boulet (sexy)
La force de l'océan est là pour te noyer
Olaf se réveilla d’un coup de son lit. Se relevant. Faisant un L parfait de son corps alors que sa respiration manquait de se couper définitivement … il avait besoin de retrouver un semblant de respiration. Il devait respirer … Il avait besoin de se calmer … mais il n’y arrivait pas. Il avait l’impression qu’un caillou énorme était en train de se poser sur son torse, et que l’air qu’il pouvait avoir dans ses poumons ne désiraient pas se renouveler. Il posa ses pieds contre le sol, et baissa la tête entre ses jambes. Il avait encore rêvé de Lullaby … de sa mort et de celle de Deliora. Il avait encore cauchemarder sur leur mort. Il regarda un instant son horloge. Il était l’heure.

Axel avait un rendez-vous aujourd’hui … Un rendez-vous très important … Un rendez-vous très très important … et il espérait que l’homme qu’il allait voir pourrait lui faire arrêter la peur qu’il avait dans son coeur. Alors qu’il avait voulu se reposer, ses pas l’avaient mené vers la plage. Pourquoi être venu dans ce lieu de l’enfer ? Parce que notre cher bonhomme suivait ses pieds … pas sa tête … il se promettait souvent de le faire … mais il oubliant. Il s’était promené donc proche de la plage et de fils en aiguille, il s’était retrouvé sur un bateau. Pas la peine de comprendre le comment du pourquoi, c’était qu’une succession de « oups » de « mince » et de « j’aurais pas du faire » … Il avait donc fini sur un bateau, à regarder l’eau. Il n’aimait pas l’eau. L’eau le débectait… parce que lui, il ne pouvait que couler dans l’eau. Mais ainsi, il allait bien. Le bateau était stable, le soleil était haut… la main dans l’eau il était tranquille. Jusqu’à ce que ses cauchemars viennent le hanté même réveiller. Le soleil, une insolation certainement de ne jamais mettre de casquette, lui avait donné l’impression de voir Lullaby, en version flûte, dans l’eau. D’un mouvement rapide, il avait voulu la récupérer …

Mais il était tombé dans l’eau, et là, c’est le drame. Ne savant pas nager, il avait vraiment couler en ayant l’impression que sa vie allait partir se promener ailleurs. Il détestait l’eau. Cette manière qu’elle avait d’encercler les gens qui ne le voulaient pas pour l’amener au fin fond de ses entrailles. Et la peur qu’elle lui procurer. En réalité, il était sur qu’il aurait pu aimer l’eau, si et seulement l’eau avait pu l’aimer … Forte heureusement, il avait été sauver par un homme … l’homme avec qui il avait rendez-vous aujourd’hui. L’homme l’avait sorti de l’eau et l’avait mis sur la plage alors qu’Axel était en train de se demander pourquoi il était aussi faible. Ses larmes mélangeaient à l’eau de la mer qui lui picorait les yeux. D’une phrase en amenant une autre, il avait demandé à Sir Sidon de lui apprendre à être utile … Étrange comme demande non ?

Mais River avait beau dire ce qu’il voulait, Axel n’avait pas l’impression d’avoir réussi la mission avec eux … parce qu’il n’avait pas pu empêcher la mort de deux entités … et que même si elles étaient démoniaques, leurs morts étaient marqués sur les mains de notre bonhomme de neige. Les cauchemars ne s’arrêtaient jamais … et pourtant il gardait son sourire, sa bonne humeur. Dépensant sans compter son énergie pour le partager à encore plus de personne.

Essayez de détruire un optimiste par la peur ou la culpabilité, c’est en câlin et en joyeux qu’il vous remboursera. Voilà ce que fait Axel. Il fait encore plus pour essayer de se pardonner de la mort de Lullaby et Deliora … mais il n’y arrivait pas encore.

- Bonjour Sir Sidon !

Olaf lui offrit un grand sourire qui ne laissait rien paraître de tout ce qu’il avait dans la tête. Posant le regard sur les pieds nus de l’homme. Il le mima en enlevant doucement ses chaussures pour se mettre aussi à pied nus, ressemblant à un flamant rose.

- Je suis toujours un bonhomme de neige, j’ai le bidon pour faire des câlins

Dit il en faisant un ventre un peu plus rond que normalement. En réalité il n’avait rien gardé de son apparence glacé … mais on lui avait déjà dit que même s’il était « plutôt » grand, rien à voir avec Sidon mais tout de même, on le voyait toujours comme un enfant, ce qui lui allait parfaitement.

- Je veux ..

Il réfléchit à ses mots et reprit.

- Je veux devenir apte à protéger tout le monde, sans faire de mal à personne.

C’était impossible ? Peut être… mais tous avaient été blessé pendant leur virée à Galuna … et Olaf avait la culpabilité de la plupart de leur blessure. Il se sentait coupable de la brulure de River à sa jambe, des blessures de Léo sur sa tête … et d’autres qui doivent certaines être de sa faute et dont il ignore tout.

- J’ai des bras chamallows, et si j’essaie de casser une paille en plastique en deux, c’est moi qui aurait le plus mal. Je ne pense pas avoir de force en moi, alors je veux en avoir … juste un peu pour apprendre à défendre les gens. Comme ça, les gens n’auront plus jamais mal par ma faute.

Il suivit le garçon à pied nu. Si Sidon ne faisait pas attention à la taille …. Olaf lui pouvait faire rapidement un commentaire sur la taille de l’océan …. Incroyablement flippante … D’un coup il faisait un pause alors qu’il se recula de deux pas.

- Pourquoi tu parles de force et d’océan … tu vas … me faire nager ? Je ne sais pas nager ! Je sais couler, et boire la tasse, ça je sais mais nager non… je vais devoir nager ?

Il pourrait peut être sentir un peu la peur dans sa voix. Parce que l’eau n’était pas sa meilleure amie, il l’avait déjà dit…
Codage par Libella sur Graphiorum



Sidon Dorephan Jr.
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sidon Dorephan Jr.

| Avatar : Chris Hemsworth

La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Original

When I see stars
When I see stars, that's all they are
When I hear songs, they sound like a swan
So come on


La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Sidlink-Crackgif


| Conte : The Legend Of Zelda : Breath of the Wild
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Prince Sidon du peuple Zora

| Cadavres : 157



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Jeu 8 Aoû 2019 - 10:13

la force des océans


Sidon eut un sourire aussi amusé que touchait lorsque le jeune Axel l'affubla du titre de Sir avant son prénom. Oh, ce n'était pas nouveau pour lui. Lui et particulièrement sa grande soeur qui serait reine, avaient grandit en entendant moult noms de noblesse qu'on leur donnait, en tant que prince et princesse qu'ils étaient. Sir Sidon, Messire Sildon, votre Altesse... pourtant, aussi fier Sidon soit de représenter son peuple avec Mipha, et surtout de le protéger, assumant ainsi son rôle de prince avec le plus grand des plaisirs, il ne s'identifiait pas à tous ces titres qui faisaient bien plus formels qu'il ne se sentait lui. Il était un homme beaucoup plus simple, et ne demandait pas d'avoir plus de respect qu'un autre. Son père l'avait toujours vanté avec fierté auprès de tous, de par ses exploits héroïque et son grand courage, mais Dorephan l'avait toujours appris à ne pas être un dirigeant au dessus de son peuple, mais un leader parmi eux.

Tu peux m'appeler Sidon, tu sais ! Li dit-il, les mains sur les hanches avec un sourire amusé, riant. Si certaines personnes insistaient à lui donner ces titres en l'appelant, il n'avait rien contre, mais il préférait encore mieux qu'on ne s'en donne pas la peine.

Il écouta attentivement toutes ces paroles, et Sidon vit en lui quelqu'un qui devait parfois, ou souvent, se trouver à avoir peur face à des situations où il ne se sentait pas assez fort, à cause des quelques complexes qu'il voulait bien lui décrire. Quel dommage ! Sidon voyait en lui un héros aussi. Il espérait réussir à montrer à ce bonhomme de neige humain qu'il n'est pas bien différent de la vision que le Zora avait de lui.

Il posa ainsi une main aussi amicale que fraternelle sur son épaule, son sourire n'ayant pas quitté son éternel visage enjoué, le regardant d'abord dans les yeux, pour convaincre autant par ses paroles que par la détermination qu'il avait à les dire, et qui faisait briller le regard qu'il avait à son encontre. Crois-moi, la forme de tes bras ne détermine pas ta force ! Le courage que tu as en toi te donne ta force. Il lui tapota alors l'épaule, sachant qu'il ne se sentait peut-être pas courageux. Tu l'es ! Lui indiqua-t-il alors. Si tu n'étais pas courageux, jamais tu n'aurais demandé de l'aide auprès de moi !

Au des circonstances quelque peu animées de leur rencontre, Sidon s'était attendu à ce que ce pauvre Axel craigne le terrain d'entrainement qu'il allait lui présenter pour répondre à son souhait. Mais il ne reculait pas devant les obstacles, et il savait que ce n'était pas dangereux : de toutes façons, il le protégerait quoiqu'il arrive. Mais il savait qu'il n'en aurait pas besoin. Sidon resterait raisonnable, refusant toute folie inconsidérée, mais il avait conscience malgré tout que tout irait bien !

Tu as peur de manquer de courage, d’héroïsme, de force ou même... d'utilité, et moi je te le confirme : tu as tout cela, et tu en as à revende ! Je le sais ! Seulement, quelques peurs te font obstacles, et c'est ainsi que tu manque de confiance et que tu as du mal à le croire, ou à le voir. Il détacha alors enfin son regard du visage d'Axel pour le relever vers la mer qui était devant eux. Il faut affronter ces peurs ! Te montrer que la mer est une amie bienveillante, et pas une ennemie redoutable ! En adoucissant tes ennemis, tu te trouveras plus fort !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


On ne voit bien qu'avec le coeur


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Ven 9 Aoû 2019 - 19:49

L'entraineur (sexy)
Le boulet (sexy)
La force de l'océan est là pour te noyer
Axel appelait tous les hommes « Sir » et toutes les femmes « Dame »… Il savait que la plupart des gens avait des réactions divers et variés. Il y avait ceux qui se sentaiennt flatté, ceux qui se sentaient vieux … ceux qui en avaient rien à faire au fond… Quand il regardait l’homme il avait plutôt l’impression qu’il faisait parti de la catégorie … Habitué. Et cela le fit sourire lui aussi. Il hocha la tete affirmativement. Il allait essayer de ne pas l’appeler avec le mot « sir » devant… mais il fallait dire que cette habitude avait la vie dure.

Et pourtant, elle ne venait ni de son époque bonhomme de neige, ni de son époque Axel… C’était la nouveauté d’un Axel conscient d’être un bonhomme de neige peut être ? Dans tous les cas, cela ne le dérangeait pas de l’appeler simplement par son prénom, s’il y pensait, bien évidemment. Olaf sourit encore plus à sa main posée sur son épaule … si quelqu’un n’état pas contre les calins ou les contacts physiques c’était bien lui. Un câlin, une tap tap sur la tête, un main sur l’épaule, ou même un bisou sur la joue, qu’importe de qui cela venait, cela le mettait toujours de bonne humeur … et là, en cet instant il était de bonne humeur…

Bonne humeur relative avec la vision de l’eau mais tout de même. Olaf n’avait pas peur de l’eau depuis la plage … C’était dès qu’il n’avait plus pied que le stresse commençait à monter pour devenir une arme paralysante bien plus efficace que tout ce que l’homme avait pu inventer… Pour le moment en tout cas… Olaf sourit.

- Demander de l’aide c’est simple. Je suis le genre de … personne … à pleurer quand j’ai envie de pleurer et à dire ce que je pense, même si la plupart du temps on me prends pour un benêt à dire ce que je pense. Je trouve que le monde est si beau, mais je n’ai pas de …force pour l’aider à l’être encore plus. J’ai promis à un ami ..

Qui n’était autre que Plue le petit bonhomme de neige de la constellation du chiot qui lui avait donné sa clé plus fait un minuscule tatouage blanc sur Le Bras …

- Qu’un jour je serais assez fort pour aider tout le monde rien qu’avec des câlins… Mais je sais déjà que je dois passer par la case « apprends à te défendre d’abord » pour y arriver … sauf que je n’aime pas … taper … je ne suis pas un combattant, je suis un infirmier à la limite, et encore j’ai aucune connaissance en la matière … je serais le cuisinier plutôt …

Il parlait beaucoup mais c’est parce que l’homme avait sauter les deux pieds dans le plat de son problème … il ne pouvait renier ce qu’il pensait au fond de son coeur … Alors qru’il pensait à cela, Olaf retourna le visage vers l’homme avec des grands yeux écarquillés… Il comptait vraiment lui apprendre à se battre dans l’eau ? Il se mit à bégayer doucement …

- Je … je peux … aller … dans l’eau … mais … je … pas la tête … et faut que j’ai pied… sinon … je coule.

De toute les entités de la terre, une des rares dont il n’avait pas envie d’être proche c’était de la mer et de l’eau … risquait de se noyer deux fois en un mois lui avait largement suffit … Olaf posa les yeux sur l’océan.

- Certains ennemis ne changent pas de discours et ne peuvent être adoucis, je l’ai appris à mes dépends…

La mort de Deliora et Lullaby étaient farouchement accroché à son âme. Il avait essayé de leur faire changer d’avis … Essayer de comprendre pourquoi ils étaient méchants… mais leur dangerosité ne pouvait permettre une discussion trop importante … et la mort avait dru les faucher … une mort dont il avait dû lui meme faire le numéro …
Codage par Libella sur Graphiorum



Sidon Dorephan Jr.
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sidon Dorephan Jr.

| Avatar : Chris Hemsworth

La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Original

When I see stars
When I see stars, that's all they are
When I hear songs, they sound like a swan
So come on


La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Sidlink-Crackgif


| Conte : The Legend Of Zelda : Breath of the Wild
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Prince Sidon du peuple Zora

| Cadavres : 157



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Mer 25 Sep 2019 - 22:28

la force des océans


Sidon avait écouté Axel attentivement, du début jusqu'à la fin, satisfait de voir qu'il voulait bien s'ouvrir à lui. Sidon aussi ne gardait pas de secret sur ce qu'il était et ce qu'il ressentait, mais sa vie lui avait bien appris que certains n'aimaient pas vraiment se confier, ce qui compliquait la tâche s'il voulait aider ou apaiser quelqu'un. Le prince vit ainsi plusieurs sentiments curieux se bousculer chez Axel. La honte quant à la personne qu'il était, la peur de ne pas réussir à tenir ses promesses qui venait donc avec un manque de confiance en soi, et à la fin, il remarqua, en haussant les sourcils d'un air tristement compatissant, qu'Axel semblait triste après avoir vécu sans doute quelque chose de grave qui le pesait encore.

Il le regarda alors un instant avec cette expression compatissante et un peu triste, avant que son sourire ne renaisse sur son visage. Il s'approcha d'Axel, et de ses grands bras musclés de géant, il l'entoura pour blottir le jeune home contre son torse, délicatement, dans un profond câlin, franc et apaisant, laissant Axel se bercer au rythme de sa respiration et des battements de son cœur. Sidon avait bien compris qu'Axel aimait les câlins, pour tout ce qu'il avait dit depuis qu'ils se connaissaient, alors il lui offrait là la plus belle étreinte, qui saurait calmer, voire faire disparaître, tous les sentiments toxiques qui s'agitait en lui. Sidon fermait les yeux, en souriant, restant d'abord silencieux pour ne pas rompre la douceur de l'étreinte et la rendre la plus parfaite possible pour le pauvre petit bonhomme de neige.

Moi aussi j'ai pleuré une fois, finit-il par dire après un instant, en gardant Axel dans ses bras. C'était quand j'ai appris que Link était dans le coma et qu'il risquait de ne pas se réveiller. J'ai pleuré parce que Link est mon héros ! Le plus beau et le plus formidable des hommes ! Heureusement, il a finit par se réveiller, mais tu sais, si tu as l'habitude de pleurer ça n'a rien de mal ! Tu n'apprendras pas à te retenir, parce qu'il ne le faut pas, d'accord ?

Il avait, au début de sa phrase, légèrement perdu son sourire, mais celui-ci était vite revenu, notamment en parlant du réveil du chevalier, reflet de ce qu'il s'était passé en vrai, retrouvant son humeur si heureuse le jour où Merlin et Impa avaient réussi à réveiller le jeune homme.

Mais tu es fort ! Répéta alors Sidon. Et d'ailleurs, le refus de taper te rend encore plus fort ! C'est faible que de vouloir frapper !

Et il ne le disait pas simplement pour rassurer Axel, c'était une sagesse qu'il pensait réellement ! Sidon était un héros remarquable pour les Zoras, car il n'a certes pas été dépêché par la Princesse Zelda comme sa sœur, pour défendre tout le royaume, mais l'Est et le Sud d'Hyrule, à savoir son peuple et ceux de pêcheurs paisibles, l'admiraient pour sa bravoure. Mais avant d'être tout cela, il a été éduqué par un précepteur Zora remarquable, qui avait lui même éduqué son sage père, père qui avait aussi surveillé à ce que ses enfants grandissent avec les plus belles valeurs que le monde connaissait. Frapper n'était en rien une bonne réflexion. Il ne fallait pas chercher à l'apprendre. La guerre entre les peuples n'étaient pas la meilleure solution.

Le surfeur ouvrit enfin les bras, pour mettre fin au câlin, sentant le petit Axel moins tendu, et moins dur envers lui même. Cependant, ses craintes demeuraient toujours. Et même s'il allait l'encourager à leur faire face, Sidon ne laisserait pas Axel, comme aucun ami, se mettre en danger. Il voulait donc sa présence rassurante pour lui. C'est pour ça, alors qu'il guidait Axel vers l'étendue marine qu'il craignait tant, il l'accompagnait également, pour rester avec lui tout le long du processus.

Je sais que tu es terrifié de le faire, reprit-il alors qu'ils continuaient à marcher dans l'eau, doucement mais de plus en plus loin, le bras de Sidon autour des épaules d'Axel pour être au plus près de lui afin qu'il ne panique pas. Mais souviens-toi qu'elle ne te blessera pas, et surtout, que tu n'es pas tout seul ! Rappelle toi ne jamais être seul d'accord ? Imagine une main qui te ramènera toujours en haut, et tu ne descendras jamais lorsque tu n'en as pas envie !

Il sentait que l'ancien bonhomme de neige était de moins en moins serein, alors qu'ils s'enfonçaient de plus en plus. Mais Sidon le gardait toujours près de lui, et continuait à parler avec sa joie optimiste et éternellement joyeuse, comme à son habitude, pour rivaliser le plus avec toutes ces terreurs.

Ecoute moi bien Axel. Tu peux y arriver, parce que tu es le meilleur ! Je sais que tu es fort, et crois-moi, je ne me trompe jamais là-dessus ! Finit-il par dire alors qu'il s'éloignait de lui à une profondeur assez grande. Il resta bien sûr dans son champs de vision, et ne partit qu'à deux mètres devant lui. Le but : Combats tes peurs en oubliant que la mer est dangereuse. Viens vers moi !

Répondant aux mouvements et aux ordres du Prince Zora, l'eau de la mer encore calme commençaient à s'agiter de plus en plus fort. Sidon garda alors en vision Axel, sans jamais le lâcher des yeux, pour s'assurer qu'il ne s'enfonce pas dans l'eau à cause de la panique. Traverse les vagues pour venir vers moi ! C'est l'eau, que tu dois combattre pour être plus fort ! C'est ça ton premier entraînement au combat !

Son sourire devint alors plus grand. Tu aimes les câlins, alors tu en auras un, en arrivant vers moi, d'accord ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


On ne voit bien qu'avec le coeur


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Jeu 26 Sep 2019 - 23:37

L'entraineur (sexy)
Le boulet (sexy)
La force de l'océan est là pour te noyer
HRP - Dès que je relis, j’ai envie de dire que Sidon, il y a cru La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel 453450723

Axel savait être un benêt, mais il n’en voulait à personne … il était comme cela parce que la vie l’avait fait ainsi … Un simple bonhomme de neige sans connaissance, il était ensuite devenu un homme pas assez malin pour être normal, et maintenant il était un mixte entre les deux qui avait du mal à trouver un équilibre entre les deux … Son équilibre était comme les vagues …. Se fracassant contre la plage sans aucun changement, mais avec le déplacement qui faisait que tout changer en réalité …

Mais il n’aimait pas la mer, ou plutôt … de loin… en photo peut être … ou sur un bateau … bref … quelque part ou il savait pouvoir accrocher quelque chose pour ne pas finir les poumons remplis d’eau … et mort … La mort ne l’effrayait pas tant que la douleur que cela amènerait certainement … demander à un homme de l’eau à lui apprendre à se battre était peut être l’idée la plus idiote qu’il eut eu …

Quoi que … C’était bien la première fois qu’on lui faisait un câlin, sans être encore son ami complètement (même si l’homme avait fait un beau dans l’échelle calinesque d’Olaf …). Olaf se laissa tout à fait faire … il n’y avait absolument aucun moyen pour qu’il n’enlève ce contact si doux que l’homme lui proposait. Il sourit en pensant au fait qu’il était plus grand que lui, mais c’était pas grave, Olaf arrivait tout de même à enrouler ses bras autour de lui et à profiter du câlin … il pourrait faire un câlin à un cactus alors bon …

Il n’avait aucune envie de mettre fin à cette sensation et d’ailleurs, si l’homme lui disait ensuite que c’était fini pour aujourd’hui, il rentrerait chez lui le plus heureux des hommes pendant quelques minutes… avant que la réalité ne le rattrape …. Surtout, il n’osait dire la vérité à tout le monde sur comment il se sent … on le prendrait pour un Calimero, on dirait qu’il se plaint … alors que dans son coeur s’était vraiment devenu l’apocalypse…

Dans le câlin, Sidon se mit à se confier, et il pouvait sentir qu’Olaf l’écoutait parce qu’il serrait un peu plus leur étreinte pour bien faire comprendre qu’il était là, et qu’il comprenait ses sentiments. Si un ami à lui allait dans le coma, il pleurerait aussi. A la question de l’homme, Olaf ne su quoi répondre… Il ne pleurait pas aussi souvent que ce que son coeur lui crie… est ce que cela comptait pour s’empêcher de pleurer réellement ? Il ne voulait pas décevoir les gens, comme Jack Frost, qui comptait sur lui … Il finit par secouer la tête pour signifier qu’il promettait. Pour Olaf, repousser ses larmes pour ne pas qu’elles l’empêchent de faire ce qu’il doit n’était pas s’empêcher de pleurer … alors il pensait être dans le droit de promettre cela en étant sur de ne pas lui mentir. Il sourit à nouveau.

- Je ne suis pas sur que pendant les combats, mes amis soient d’accord avec toi …

Il avait été un boulet aux pieds des autres pendant la mission … c’était ainsi qu’il se voyait, il n’avait pas pu se battre, pas pu protéger, pas pu rendre les coups … et il n’avait pas non plus pu sauver les deux démons … Alex sourit à l’homme alors que leur câlin prit fin … Olaf était carrément d’attaque pour un deuxième round de câlin … il était le genre d’être qui pourrait passer sa vie sur le dos d’une personne qu’il aime pour lui faire un câlin, même en dormant ! … Ouais, il était carrément plus prêt à faire un nouveau câlin qu’à suivre son nouvel ami dans l’eau… Inconsciemment, il fit non de la tête, alors qu’il suivait l’homme.

Il était habillé, mais c’était le dernier de ses soucis pour le moment, ses cheveux tapaient son visage dans le geste négatif qu’il faisait toujours bien malgré lui … Il savait que Sidon ne le laisserait pas … pas vrai ? Mais … mais …. Son visage et son corps ne réagissaient plus qu’au fait qu’ils allaient bientôt arriver à la limite où ses pieds n’auraient plus de sensation palpable et où la peur et la pression le feraient couler même de un centimètre dans l’eau …. Il allait mourir. L’homme parlait Mais Olaf savait déjà qu’il y avait des choses qui ne changeaient pas dans la vie.

Dans l’eau, il coule… Jude avait passé des heures à vouloir lui expliquer comment on fait la planche, et il avait assez bu la tasse pour pisser l’équivalent d’un tonneau …. Mais c’était dans une piscine, sans vague, et il avait pied … et il avait un rebord aussi … là, il avait l’homme et en plus …. L HOMME S ELOIGNA DE LUI !! On pouvait clairement voir que les pieds d’Olaf se verrouilla dans le sol en s’enfonça comme jamais … Et ses yeux criaient la panique d’être bien trop proche d’un endroit où il n’avait pas pied … beaucoup … trop … TROP. Il observait l’homme alors que sa tête faisait toujours une négation de plus en plus rapide … il allait le tuer … il allait mourir … et l’eau allait rentrer dans toutes les parcelles ouvertes de son corps pour le noyer de l’intérieur …. Il respira … un peu … écoutant l’homme… Il lui disait de venir alors qu’Olaf était en panique, il allait surtout courir se jetait sur la plage de l’autre sens oui ….

Axel avait vraiiiiment envie de repartir vers la terre ferme, et de courir dans n’importe quel lieu où il y a un pilier pour s’y accrocher comme un koala … mais il savait aussi que l’homme en face de lui faisait tout cela pour lui … pour l’aider lui … alors … première étape, respirer, parce qu’il avait arrêté dans sa réflexion … ensuite réfléchir … Eau, pas pied, mort, puis plus loin Sidon, câlin … Pilier ? D’un coup il réalisa que l’homme ne bougeait presque pas dans l’eau … il était un pilier en plein milieu de l’océan … et ça … ça le motiva … un peu … mais ses jambes refusèrent de bouger alors qu’elles s’étaient enfoncer profondément dans le sable.

Puis, il eu une idée. C’était comme ça qu’il avait battu le démon … même si la suite n’état pas florissante … et il se mit à respirer en répétant à lui même (très bas) « A la une, à la deux … à la une … à la deux ... » le but était d’arriver jusqu’à la trois. … Il n’y était pas encore alors que les vagues étaient plus agités. D’un coup, il finit juste par dire…

- A LA UNE.

Et il plia les genoux, dans l’eau, mettant sa tête sous l’eau, et il poussa fort dessus pour sauter la distance qui sépare l’homme de lui…. Bien sur, il fit un splash, mais il réussi à sauter assez loin pour se noyer, attraper sa main dans l’eau et remonter en l’utilisant comme pilier pour s’accrocher … Il avait donc, ses bras et ses jambes entouré autour du bras de l’homme et absolument aucune envie de le lâcher … même pas une demi seconde cette idée lui traversa l’esprit, là, il était bien avec quelque chose de stable.

- On peut dire que j’ai réussi non ?

Dit il alors qu’il reprenait un rythme cardiaque plus ou moins normal …. Parce que l’homme venait tout de même de tuer notre petit Olaf avec son exercice, et s’il essayait de paraître fort avec son idée de saut, il était en réalité plus proche de la crise cardiaque que de l’hypotension …

HRP - Désolé gros pavé introspective, mais je me voyais mal passer ses pensées et sa panique trop vite La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel 479813545 Il parle pas beaucoup donc j'espère que ça te suffira :S
Codage par Libella sur Graphiorum



Sidon Dorephan Jr.
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sidon Dorephan Jr.

| Avatar : Chris Hemsworth

La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Original

When I see stars
When I see stars, that's all they are
When I hear songs, they sound like a swan
So come on


La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel Sidlink-Crackgif


| Conte : The Legend Of Zelda : Breath of the Wild
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Prince Sidon du peuple Zora

| Cadavres : 157



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Mer 29 Jan 2020 - 16:01

la force des océans


Sidon tenait ses promesses. Bien sûr, le chemin était loin d'avoir été totalement accompli. En effet, il était évident qu'Axel était encore terrifié, mais Sidon ne pouvait pas être plus fier, en tant que professeur, qu'il ne l'était actuellement de lui pour un premier jour à lutter contre ses phobies. Le Prince Zora n'avait jamais été dans la même situation que lui, à devoir se battre contre lui même et quelques angoisses profondes pour se plonger - métaphoriquement - dans ce qui le terrifiait comme l'ancien bonhomme de neige. Mais il se doutait bien que s'il avait été à sa place, il aurait eu du mal à en faire autant dès le premier essai. Sidon était patient, il était prêt à l'accompagner sur tout le chemin qu'Axel voulait faire pour aller mieux, même s'il n'était pas rapide. Mais en fait, il le trouvait bien courageux pour sauter dès le début comme ça et plonger la tête dans l'eau. Non, bien sûr, ce n'était pas ce qu'il avait voulu pour qu'il vienne vers lui, mais quand même, c'était une étape !

Pour cette première fois, je suis d'accord ! Répondit-il n'ayant rien perdu de son humeur toujours aussi encourageante et souriante.

Sidon le prit dans ses bras, puisqu'il était enroulé autour de lui comme pour échapper au courant de l'eau, et le redressa un peu pour qu'il soit dans une meilleure position que celle dans laquelle il s'était mis sous la précipitation en sautant dans sa direction. Et comme précisé juste avant, Sidon tenait ses promesses. Si Axel le faisait, il lui offrirait un autre câlin chaleureux pour apaiser son cœur qu'il sentait battre rapidement. Alors il serra ses bras autour de lui et posa sa tête sur la sienne. C'est un début, mais c'est un grand début, bravo à toi ! En continuant comme ça, tu iras loin ! Il était sincère, premièrement, et surtout, il était important pour l'encouragement d'un apprenti de souligner chaque petit succès de sa croisade, même dès le début.

Toujours en le serrant contre lui, comme pour lui promettre silencieusement que même s'il bougeait, Sidon ne le lâcherai pas dans l'eau violemment, ce qui serait surtout hostile avant tout, et il se mit donc à marcher vers la plage afin de regagner le sable mouillé de la plage. Ce n'est qu'ici qu'il le reposa au sol, son élève bien plus serein sur un sol tangible et sans eau en tant de chatouiller sa peau.

C'était un petit pas, mais avec des petits pas on peut quand même faire de grands chemins ! La cité Zora ne s'est pas construite sur un fleuve déchaîné en un jour, après tout. Il sourit, un peu tristement nostalgique de sa cité qui était la meilleure chose qu'il avait vu. C'était peut être biaisé par le fait qu'il y était né et y avait grandit, mais il fallait dire qu'elle était vraiment belle.

C'est pourquoi tu mérite une surprise ! Dit-il avec l'entrain qu'on lui connaissait si bien.

Il l'accompagna alors pour une marche de quelques instants sur la plage, jusqu'à atteindre les recoins plus calmes et privés du littoral de Storybrooke. Sur cette partie de la plage, de nombreuses hutte en pierres et marbre bleu habillaient l'environnement d'une petite tribu à l'architecture et couleurs chatoyantes. Rien à côté de la flamboyante cité azur de Sidon mais il l'aimait quand même, son nouveau chez lui.

Attends moi ici, lui demanda-t-il alors qu'il entrait dans la hutte des anciens, dans laquelle étaient entreposés les reliques Zoras. Il en ressortit après une petite minute, avec des jambières très particulières de son peuple. Elles n'étaient pas du tout adaptées au gabarit de Sidon bien sûr, mais avaient déjà l'air d'avoir plus de chance pour aller à Axel.

Il les lui tendit d'ailleurs. Les jambières Zora offrent à leur porteur de la vitesse d'un Zora lorsqu'il nage. Bien sûr, tu ne seras pas aussi rapide qu'un vrai Zora avec elles, mais plus qu'un elfe... un humain, pardon. Il lui sourit alors, en posant sa main sur son épaule. Avec ça, tu auras l'impression d'aller plus vite que n'importe quel danger qui pourrait t'effrayer. Tu pourras échapper à ce qui t'effraie en un rien de temps ! Tu ne pourras pas les garder éternellement, je ne fais que te les prêter, bien sûr, mais ça t'encouragera pour les prochaines leçons !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


On ne voit bien qu'avec le coeur


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________ Mer 29 Jan 2020 - 23:19

L'entraineur (sexy)
Le boulet (sexy)
La force de l'océan est là pour te noyer
HRP – Tu me tueras plus tard d’accord ?
Axel ne savait pas que … vouloir apprendre à se battre, un peu, allait être dans l’eau … sinon, il aurait couru dans la direction opposé et serait aller se jeter dans les bras de la première rousse qui passe … et tant pis si ce n’est pas Anna ou Anya, tant qu’il peut pleurer et ne pas à être au milieu d’un océan déchainé …. Mais pour le moment ….il était là … accroché comme une moule à son rocher à son professeur … pas sur qu’il n’arrive à atteindre la berge tout seul, alors il le tenait fermement pour ne pas tomber et se noyer dans l’eau …

Olaf eu un soupire de soulagement quand il lui dit que la première étape était validé … mais il ne bougea pas plus de sa place … il était même prêt à lui demander si l’étape deux pourrait se faire sur la plage, pas dans l’eau … plus jamais dans l’eau … Faillir mourir, ça allait une fois par jour pas plus …. Il se laissant faire et accueillit le câlin avec un soulagement qu’il ne cacha même pas…. Il était tétanisé et l’eau commençait à ruisseler dans son dos lui donnait des frissons.

Malgré lui, des larmes coulèrent de ses joues pour aller se mélanger à la mer … il avait réussi, il avait vraiment fait, et on le félicitait en plus ? Pouvait-il être plus heureux ? En faite, oui, il serait plus heureux au sec et sur la terre ferme, mais il n’y pensait pas alors qu’il préférait profiter du peu de confiance que son professeur donnait en lui … Sur la terre ferme, Olaf prit le temps d’enfoncer ses pieds dans le sable pour y planter ses racines. Ce n’était pas un homme de la mer, c’était quelque chose de certains à présent … quoi que personne ne s’en doute. Il reposa les yeux sur l’homme.

- Elle vous manque parfois ? Je veux dire… votre monde ?

Il se le demandait alors que l’homme reprit sur le fait qu’il avait une surprise à faire …

- Vous n’êtes pas obligé …

Il ne voulait pas forcer les gens à lui faire des cadeaux … ni même à l’aimer … Ce qui était pourtant évident, on ne forçait pas à aimer … mais Olaf ne pensait pas mériter quoi que ce soit, encore moins pour un premier cours où il avait finit comme … une moule… Olaf pencha la tête sur le côté alors que l’homme lui tendit des trucs … Il remonta les yeux vers lui alors qu’il ne comprenait pas ce que s’était… pensant bêtement que ce n’était pas réellement un cadeau, mais une expression pour dire « tiens cadeau mais ce casque et tu me le rendras à la fin ».

Il écouta attentivement l’homme pour pencher encore la tête sur le côté en essayant de comprendre mieux ce qu’il lui racontait … comme si pencher la tête allait connecté des neurones dormants pour lui faire comprendre cette histoire…Les dires de l’homme confirmèrent que ce n’était pas un cadeau à garder, bien que le principe était super cool…. Olaf remonta les yeux vers lui….

- Mais … Je ne sais pas nager … je ne peux pas aller plus vite que … couler … Dans mon monde je flottais sur l'eau, je n'avais pas peur... ici... je peux mourir et j'en ai aucune envie ..... et je ne peux pas aider mes amis parce que je suis faible, alors je veux devenir comme vous !

Il avait essayé, plein de fois, avec Jude … et rien à faire… son corps est une enclume qui n’a pas besoin de marteau pour finir au milieu de l’océan pour y être grignoté par la mousse ….
Codage par Libella sur Graphiorum



Contenu sponsorisé




La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel _



________________________________________

 Page 1 sur 1

La force des océans est la force du sage ✗ Sidon & Axel





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La plage