« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €
anipassion.com

Partagez
 

 Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Dashiell Parroo
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Dashiell Parroo

| Avatar : Aidan Ghallagher

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f6f7a434b436846417862326b62513d3d2d3538383136333839312e313561636336323933336639333531363236313431303335363230392e676966?s=fit&w=720&h=720
Car c'est ce que nous sommes, ensemble.
Indestructibles.

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) Tenor


| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Flèche

| Cadavres : 69



Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) _



________________________________________ 2019-08-08, 08:31

“On m'la fait pas à moi! ”






Boom.

C’était généralement le bruit que faisait Dash quand il avait franchi le mur du son. Ici, les habitants n’étaient pas encore habitué, et il avait reçu quelques plaintes mais il s’en moquait. Avançant à très grande vitesse dans Storybrooke, le décor tout autour de lui était flou. Heureusement, lui pouvait voir les choses au ralenti alors qu’il courrait. A sa gauche, une vieille dame était en train de tomber. Quittant la route, il alla sur le trottoir, et en un éclair, il la redressa. Poursuivant sa route, il grimpa dans un arbre alors qu’une petite fille pleurer pour lui remettre le chaton dans ses bras. Un autre jeune homme était en train de renverser deux verres de café. Un éclair plus loin, ses deux verres étaient revenus dans ses mains, avec le café fumant. Finalement, il arriva au drive du fast food et arrêta sa course folle.

« Bienvenue chez StoryBurger que puis-je pour v… Hé ! Mais vous n’êtes pas en voiture ! »


Dash fronça les sourcils, accoudé sur le comptoir de commande, avec son air hautain. Ses yeux se plissèrent d’une petite colère avant qu’il ne réponde d’un ton assez acide :

« Je cours plus vite que n’importe quelle voiture ici ! Et j’crois que du moment qu’on paye, on a droit à nos burgers nan ? »


Le jeune étudiant cligna une fois des yeux, puis deux, et finalement prit sa commande. Baillant devant autant de lenteur, Dash regarda sa montre. C’était du Temps de perdu, il aurait pu les faire cuire lui même bien plus rapidement. Mais c’était encore une lubie de sa sœur, de vouloir ce jour là, à midi, des hamburgers de ce resto qui avait d’ailleurs l’air assez pourrave.

« Héééé voilà ! La commande est complète ! Merci d’avoir choisi StoryBurg... »


« Salut ! »


Dash repartit à la vitesse de l’éclair et traversa la ville en quelque secondes. Sur le chemin, il eut même le temps de regarder ce qui passait aujourd’hui au cinéma. Et au théâtre. Et… Un peu toutes les affiches de la ville. La poche encore chaude fumante, il la jeta sur la plan de travail de la cuisine et la fit glisser dessus.

« Et voilà la morue. Ta commande est là. Si j’ai mis autant de Temps, c’est parce que je me suis fais grondé d’être passé au drive, et que le mec était lent comme tout. Tu imagines si tout le monde avait mes pouvoirs ? On aurait multiplier l’évolution humaine de manière exponentielle. Tu te rends pas compte parfois comme c’est dur de vous voir vivre au ralenti. Et encore, ralenti, c’est un mot gentil pour pas dire escargot. »


Sirotant son soda en fixant sa sœur, il s’installa sur un des tabourets de bar qu’offrait la cuisine. Quelque chose semblait clocher depuis qu’il était de retour à Storybrooke. Sa sœur, n’était pas comme à son habitude. Elle était beaucoup plus fuyante qu’à l’origine. Et le pire, dans tout ça, c’est qu’elle essayait de lui cacher. A lui, son frère de sang. Papa et Maman étaient moins doué pour voir quand Violette avait des problèmes que lui. En même temps, c’était normal. On disait toujours des choses à son frère qu’on avait souvent honte de dire à ses parents.

« Bon. Tu brises la glace ou j’le fais ? Tu sais qu... »


Il marqua un temps d’arrêt, se rendant compte qu’ils avaient oubliés son burger à lui. Grognant, il disparut dans un éclair et un coup de vent brutal pour réapparaître quatre secondes plus tard, un burger à la main.

« ...quoi, je vais la briser la glace. Si j’étais pas ton frère, je te demanderai ce qui va pas, tu vois. Pourquoi t’es plus distante que d’habitude, ex caetera… Mais le truc, c’est qu’on partage le même génôme, et j’pense que t’es déjà au-delà de ça. Alors... »


Il la pointa avec son soda et son burger d’un air menaçant et déclara :

« T’as environ une minute pour me dire pourquoi t’es comme ça. Pas une de plus, pas une de moins… »


Et, se remettant en posture assise, il sirota bruyamment son soda, attentif comme jamais.




*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) 8uer
Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) Ahg2

| Cadavres : 6502



Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) _



________________________________________ 2019-10-16, 19:02

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger !
ft. Dashiell Parr


Cela faisait quelques semaines que la famille Parr était de nouveau réuni. Si d’un côté Violette était ravie de retrouver sa mère et ses frères, d’un autre côté elle craignait le retour à une vie en collectivité, du moins à une vie familiale. Cacher à son père son lourd secret – l’événement traumatisant de sa vie – était chose facile. En effet, son père bossait beaucoup et lorsqu’il ne bossait pas, il enfilait son costume de Mr Indestrutible. Parfois avec Violette, parfois tout seul. Il était beaucoup plus évident de refouler sa peine et sa colère envers les hommes lorsqu’elle combattait le crime et l’injustice. Faire ce pour quoi elle était née lui procurait un sentiment de bien-être et lui permettait d’oublier la fissure qu’il y avait au plus profond d’elle.

Mais cacher tout ceci à sa mère qui était souvent à la maison ces derniers temps était difficile. Cacher tout ceci à son petit frère qui connaissait par cœur Violette était beaucoup plus compliqué. Elle voyait d’ailleurs parfaitement la mine et l’expression suspicieuse collé au visage de Dashiell. C’était comme s’il commençait à avoir des soupçons sur les réels états d’âme de Violette, comme s’il se doutait qu’elle lui cachait quelque chose.

Assise dans le canapé, Violette profitait de son jour de repos pour faire ce que tous les jeunes de son âge faisaient : surfer sur internet. L’ordinateur sur les cuisses, elle faisait défiler les pages web de différents réseaux sociaux. Elle vagabondait virtuellement sans aucun but réel. Mais elle se stoppa directement lorsqu’elle fut totalement décoiffé par la tornade vivante qui venait de débarquer dans la maison : son frère. Violette soupira légèrement avant de fermer l’ordinateur et de remettre ses cheveux en place. Une fois fait, elle posa l’ordinateur sur le canapé et se leva pour se diriger vers la nourriture chaude qui sentait bon le fast food.

Et tout en ouvrant la poche du fast-food, Violette écouta le monologue de Dash. C’était fou le moulin à parole qu’il était. Ca en était parfois épuisant, mais bon, Violette était habituée ! Elle enleva délicatement toute sa commande de la poche avant de froncer les sourcils.

« La morue te répondrait que la vitesse ne fait pas tout ! Tu n’as même pas vérifié le sachet ! Tu sais très bien que les fastfood oublient touj… ! »

Mais elle venait de parler à moitié dans le vent car Dash avait détalé à une vitesse que seule lui maîtrisait. La brunette soupira longuement, avant de s’arrêter au moment où son petit frère était revenu, un hamburger à la main qui ne tarda pas à rencontrer sa bouche.

« A moins que tu sois en train de manger mon hamburger ! Sale gosse va ! »

Bon. C’était pas très sympa de l’insulter ! Après tout, il lui offrait gentiment le repas qu’il avait été cherché tout seul. La moindre des choses était d’abord de la remercier. Puis, il ne lui manquait pas grand-chose, juste un hamburger. Elle se contenterait de son chikenburger.

Et c’est au moment où elle le mit en bouche que la fameuse glace qu’il avait évoqué fut brisée. Du moins, c’est ce qu’espérait Dash. Qu’elle lui dise tout. Mais il se mettait clairement le doigt dans l’œil. Et même s’il avait utilisé un ton et des gestes menaçants, mais s’il faisait des bruits agaçants avec son soda, il ne gagnerait pas. Violette savait qu’elle n’aurait pas le courage de lui avouer…par peur, par honte. Oui, littéralement, elle avait peur que son frère se foute de sa gueule. Alors qu’au fond d’elle, elle savait que leur relation fraternelle ne permettrait pas ce cas de figure.

Néanmoins c’était plus fort qu’elle, elle n’y arriverait pas. Par contre, elle n’eut aucun mal à prendre un air innocent, un air qui essayait tant bien que mal de dire qu’elle ne cachait rien.

« Pourquoi je suis comment ? »

Elle prit une bouchée de son chikenburger. Sirotant à son tour son soda pour faire passer les derniers morceaux de nourriture, elle fit mine de réfléchir.

« Fatiguée ? Fais-toi embarquer dans des sauvetages de monde tout en travaillant dans la police et tu obtiendras le même résultat que moi ! »

Est-ce que cela suffirait à noyer le poisson ? Violette espérait que oui…


☾ ANESIDORA
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Dashiell Parroo
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Dashiell Parroo

| Avatar : Aidan Ghallagher

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f6f7a434b436846417862326b62513d3d2d3538383136333839312e313561636336323933336639333531363236313431303335363230392e676966?s=fit&w=720&h=720
Car c'est ce que nous sommes, ensemble.
Indestructibles.

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) Tenor


| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Flèche

| Cadavres : 69



Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) _



________________________________________ 2019-11-03, 17:03

“On m'la fait pas à moi! ”






Assis en face d’elle, Dash commença à manger, les yeux plissés, et très suspicieux. On ne lui faisait pas, à lui. C’était son frère, et qui plus est le frère le plus proche en âge. Alors non, elle ne l’aimait pas plus que Jack-Jack, mais au moins, il savait qu’ils avaient vécu plus de choses. Et Dash avait vu sa sœur fatiguée. Et aussi triste. Mais là, ça ne ressemblait pas à cela. C’était bien plus profond. Finalement, après quelques bouchées, Dash reprit du soda pour faire passer le tout et il finit simplement par dire :

« T’sais, on est ta famille. Ensemble, on peut tout affronter, et seul, on n’est pas grand-chose. J’peux pas t’forcer à me parler, ou à me dire ce qui va pas. Et même si j’pouvais te forcer, j’le ferai pas tu vois. Mais y’a deux trucs dont j’suis sûr là, maintenant. »


Posant son cheeseburger, avec une lenteur digne des films de Quentin Tarantino, il se servit en frites. En mangeant deux, il pointa Violette avec la dernière.

« La première, c’est que tu m’mens. La deuxième, c’est que quelque chose t’empêche de causer. J’sais pas si c’est la peur, la honte ou autre chose, mais tu devrais savoir qu’il n’y a jamais eu de ça entre nous... »


Finalement, Dash mangea la frite et reprit son Cheeseburger. Prenant plusieurs bouchées, il avala et fit encore passer ça avec du soda. Fronçant les sourcils, il n’attendit pas spécialement une réponse de sa sœur pour poursuivre :

« Après on peut continuer à faire semblant toi et moi, et faire comme si. Ca m’dérange pas perso, car j’ai rien à cacher. Mais soit. Ma rentrée scolaire c’est super bien passée ! Nouveau lycée, nouvelles têtes, c’était vraiment sympa. Bon ça vaut pas chez nous, mais les gens sont cools ici. J’comprends pourquoi Papa s’y plaît tant et pourquoi Maman hésitait à venir. Oh, j’me suis fais coller car je suis arrivé en retard la semaine dernière… Rien d’bien neuf. »


Terminant son soda, il mit tous ses déchets dans la poche. C’était dingue comme ce monde et particulièrement les fast-foods n’en avait rien à faire de la planète. Faisant une grimace, il laissa la poche devant Violette, sans rien ajouter et se contenta de croiser les bras. En fait, il attendait réellement qu’elle parle, aussi, il se força volontairement à continuer la discussion de la vie de tous les jours, comme pour en rajouter une couche.

« Et sinon c’est si dur que ça flic ? Pourtant avec tes pouvoirs ça devrait pas être trop dur… J’ai entendu dire que la Police ici avec les divins, avaient pas grand-chose à faire en terme de taff… Bon, tu m’diras c’est que des on-dit… Ca doit être vraiment fatiguant de manger des donuts dans une bagnole ! »


Se levant, il la poussa légèrement. Pour la taquiner. Mais il voyait bien que quelque chose s’était brisé en elle. C’était son frère, ils avaient le même sang. Ca ne s’expliquait pas, ça se sentait. Bizarrement, après l’avoir pousser, il passa un bras autour d’elle et lui fit un câlin pendant qu’elle mangeait encore son hamburger. Ca devait bien faire plusieurs années qu’ils n’avaient pas fait de câlins. Profitant de se moment de tendresse, son bras bougea à la vitesse de l’éclair et il en profita pour lui écraser légèrement son hamburger dans le visage. Eclatant de rire, il recula et répondit :

« Ah ah ah ! Reste comme ça ! Je suis sur qu’au boulot ils ont l’habitude ! Un p’tit hamburger entre deux donuts ! Pfuhihihi ! »


Pouffant, ses mains devant la bouche, il resta cependant aux aguets et à une distance respectable. Connaissant Violette, une riposte allait être envisagée. Et vu qu’elle savait qu’il allait plus vite que n’importe qui, elle savait le prendre par surprise. Très très attentif, il recula dans la cuisine et revint avec prudence à sa place. Les yeux légèrement plissés et suspicieux.






*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) 8uer
Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) Ahg2

| Cadavres : 6502



Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) _



________________________________________ 2019-11-23, 12:51

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger !
ft. Dashiell Parr


Qu’est-ce qu’il pouvait être tenace et têtu son cher Dash ! Il ne voulait pas lâcher l’affaire. Il sentait bien qu’il y avait quelque chose de louche dans la vie de Violette et il voulait absolument savoir ce qu’il en était, de suite. Son petit sketch à la détective Colombo ne fonctionna pas réellement. Violette était tout aussi têtue que son petit frère et elle ne lâcherait pas le morceau aussi facilement. Non pas qu’elle n’avait pas envie. C’était bien plus profond que ça. C’était des choses qui ne se disaient pas si facilement, qui faisaient honte. Chacun avait son jardin secret. Il en avait sûrement un. A aucun moment Violette s’imaginait lui demander s’il avait une copine et s’il avait déjà franchi un cap avec elle. C’était un sujet qu’elle n’avait pas envie de partager avec son frère !

En plus d’être têtu et tenace, il était grosse bouffe. Franchement, pas étonnant que le frigo soit vide aussi rapidement avec un énergumène dans son genre. Alors pendant qu’il faisait son monologue, Violette le fixait avec autant de surprise que d’incompréhension. Comment cela se faisait-il qu’il ne ressemble pas à une boule ? La réponse dans l’esprit de Violette fut immédiate : le sport, la vitesse, les calories vites éliminés. Un rêve pour beaucoup. Et tout en l’observant, elle l’écoutait raconter sa vie. Bonne idée. Rebondir sur sa vie à lui permettrait de lui passer l’envie d’en savoir davantage sur le jardin secret de la brune.

« Tu t’es fait coller ? Maman va te tuer. »

Violette agita sa main libre, indiquant qu’il allait se prendre une sacrée punition avant de porter à sa bouche la paille du soda. Elle prit une gorgée avant de croquer dans son hamburger et de reprendre une gorgée du breuvage tout en observant la poche que son frère avait placé face à elle. Elle reporta son regard sur son frère qui avait les bras croisés. Ok. Qu’il voulait encore ? Que Violette mette tout à la poubelle ? Que Violette parle plus ? Heureusement, Dash semblait avoir compris que Violette ne voulait pas parler d’elle. Alors c’est lui qui s’en chargea.

« Eh ! Calme toi avec tes on-dit ! »

Franchement il abusait avec ses remarques sur la police. Certes, il y avait bien les donuts mais ça ne résumait clairement pas leur journée de travail. Violette voulu rétorquer, remettre Dash à sa place. Mais ce dernier s’était approché de Vio’. Il lui avait fait un câlin, chose à laquelle elle ne s’y attendait pas. Mais dont elle s’était prise au jeu. En effet, elle posa son gobelet pour entourer Dash avec ses deux bras, l’autre main tenant toujours le dernier bout d’Hamburger. C’est évident ce moment si agréable que Dash décida de choisir pour embêter la pauvre Violette. Et bam, elle se retrouvait avec de la sauce, un bout de cornichon, de la salade et un petit bout de tomate sur le visage.

« DASH ! T’es chiant ! Tu gâches toujours les bons moments ! Tu vas le regretter ! »

Même si son ton était assez sec et montrait qu’elle ne rigolait pas, au fond elle appréciait lorsque Dash l’embêtait. Cela lui permettait de l’embêter à son tour et de retomber en enfance, au moment où ils s’embêtaient constamment. Et même si Dash s’était réfugié loin de Violette, il devait bien se doutait que sa fuite était vaine.

Après avoir avalé le dernier morceau du hamburger, Violette mit ses déchets dans la poche. Poche qu’elle prit en se levant et qu’elle mit à la poubelle. Toujours avec un petit regard fixé sur Dash, la jeune femme se dirigea vers l’évier de la cuisine. Elle se lava rapidement le visage et c’est à ce moment-là qu’un éclair de génie la frappa. Laissant couler l’eau, Violette engloba une petite quantité dans un petit champ de force, assez petit pour le garder caché derrière elle.

Les deux mains derrière le dos, comme si elle avait une position très sérieuse, qu’elle était prête à faire des remontrances à son petit frère. Elle faisait toujours voltigé sa petite boule d’énergie rempli d’eau derrière elle.

« Il est temps que tu grandisses Dash. On a plus 10 ans. »

Elle s’avança vers lui. Elle ne savait pas s’il était dupe ou non. Mais elle savait qu’il était très rapide. Aussi, il fallait en sorte qu’il ne s’y attende pas. La brune décida donc de ne pas attendre plus longtemps avant de faire foncer sa boule d’eau en pleine tête de Dash. A son contact, elle rompit le champ de force et laissa l’eau éclabousser son petit frère.

« Il est temps aussi de prendre un petit bain et d’aller se sécher ensuite ! »

Violette laissa afficher un sourire mi victorieux mi amusé. Il avait de la chance, elle aurait pu être plus méchante avec lui.

« Franchement, avec ce que tu as osé dire sur la police, tu méritais bien plus ! »

La jeune femme le poussa légèrement en touchant son épaule de la main, puis elle retourna vers l’endroit où elle avait posé son gobelet.

« C’est comme les profs. Éternels incompris. La police c’est pareil. Tout le monde pense qu’on reste assis bien sagement dans les voitures, avec une boite de donuts mais c’est bien plus dur et physique que ça. Surtout à Storybrooke, j’imagine ! Tu te rends même pas compte du nombre d’affaire qu’il y a. Et à chaque affaire, on a une tonne de paperasse à remplir. Je crois que ça, c’est le plus chiant. »

Clairement, il fallait qu’il profite de son petit confort de lycéen car la vie active était loin d’être un fleuve tranquille et encore moins dans une ville comme celle-là. Terminant son soda, Violette le jeta à la poubelle en le lançant comme au basket.

« PANIER ! Faut vraiment qu’on se refasse une partie un de ces quatre ! Avec ma formation de policier, je suis devenue plus sportive, plus endurante, plus précise. Bref, de bons ingrédients pour mettre enfin la pâté que tu mérites ! »

Mais sans pouvoir cette fois-ci. Car Violette était persuadée qu’il trichait à chaque fois.


☾ ANESIDORA
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Dashiell Parroo
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Dashiell Parroo

| Avatar : Aidan Ghallagher

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f6f7a434b436846417862326b62513d3d2d3538383136333839312e313561636336323933336639333531363236313431303335363230392e676966?s=fit&w=720&h=720
Car c'est ce que nous sommes, ensemble.
Indestructibles.

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) Tenor


| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Flèche

| Cadavres : 69



Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) _



________________________________________ 2019-11-25, 16:24

“On m'la fait pas à moi! ”






Faisant une grimace, et imitant Violette à la perfection, Dash prit volontairement la voix d’une petit mégère, en mettant sa main devant lui d’un air efféminé pour accentuer son effet :

« Tu t’es encore fait collé, maman va te tuer ! Et gnagnagna ! Ca t’regarde pas ça ! Après tout chacun ses secrets nah ! »


Croisant les bras, il tourna la tête. Même s’il grandissait physiquement, parfois, on pouvait constater que mentalement, Dash était resté bloqué dans la tête d’un enfant de 10ans. Partant pour l’évier, Dash l’observa d’un air très suspicieux. Quel plan machiavélique avait-elle encore inventé ? Elle jouait la carte de la maturité et ne cherchait pas à se défendre ? Curieux ça… Très curieux même… Ca ne ressemblait pas beaucoup à Violette. Tournant en même temps qu’elle, il essaya de trouver quelque chose qui clochait, mais ne remarqua rien…

« Hm... »


L’eau frappa soudain son visage. Il aurait pu l’esquiver, passer au travers ou même lui renvoyer en faisant des tornades avec les bras… Mais ainsi surprit, il prit tout sur la figure et se raidit complètement transis.

« Tu… Je... »


Ouvrant la bouche, il voulut rajouter quelque chose, mais ayant trop froid et étant trop choquer, il se contenta de vibrer. A une vitesse corps, son corps trembla, et les frottements moléculaires firent que l’eau s’évapora en quelques instants. Seul quelques gouttes étaient encore visible dans ses cheveux. Le résultat était désormais réparé, mais le tort était encore là. Et Dash en avait gros sur le coeur, d’ailleurs, que sa sœur lui ai fait à ce point tort !

« Bien sûr. Vous avez tellement de temps, que vous en avez assez pour développer des stratagèmes permettant de se venger de son frère en moins de quelques minutes ! Brillant ! »


Puis, Dash commença à faire le tour de Violette, comme un prédateur qui commence à réfléchir par quel bout il va commencer à manger sa proie. Après tout, elle s’était simplement vengé, et il l’avait bien cherché. Devait-il lui aussi s’abaisser à accepter le fait qu’elle est frappé en dernier. Etrangement, il arrêta de faire le tour de sa sœur et leva le nez un peu prétentieux :

« Bon, pour cette fois, on en reste là. Mais je sache que ma patience et ma bienveillance a des limites ! »


Et il se mit à éclater de rire. Tout simplement parce que sa dernière phrase, était une phrase de sa propre mère. Qu’elle lui disait d’ailleurs souvent. Finalement, il s’approcha de Violette et lui sauta brusquement dans les bras, à la fin de son rire. Tout se passa si vite, avec sa super vitesse, qu’elle n’eut même pas le temps de contrer.

« Vous m’avez énormément manqué… Papa et toi... »


Se serrant contre elle, il inspira plusieurs fois et essaya de ne pas pleurer. Même s’il paraissait dur à l’extérieur, sur de lui, et surtout presque aussi fort qu’un homme physiquement, Dash n’en restait pas moins un enfant.
Et à qui ses proches avaient manqué.

« Je sais que j’montre pas souvent mes sentiments… Mais j’ai eu peur qu’on soit séparé définitivement… Tu sais, que le lien entre les deux terres soit rompu et... »


Les larmes montèrent alors à ses joues, et il se détacha d’elle. Essuyant ses joues avec un sourire désolé, et cette fois-ci sans les sécher avec sa super-vitesse.

« Si tu veux… Sans pouvoir, va pour la compétition de panier... »


C’était un jeu qu’il appréciait tout particulièrement. Surtout quand il courait assez vite pour corriger la trajectoire du panier. Restant cependant très proche de sa sœur physiquement, Dash s’approcha d’elle et finit simplement par lui murmurer :

« Vio. Si un truc de mauvais t’étais arrivé, tu me le dirais non ? »


Ses yeux pétillèrent. Il ne lâcherait pas l’affaire tant que son instinct ne lui dirait pas le contraire.




Contenu sponsorisé




Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette) _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Bonjour, et merci d'avoir choisi StoryBurger! (Violette)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations



Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser