MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


VALSE DE
L'HIVER

18.12.19
de Fanny





Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ MAGIC LEAGUE #6 Les ARENES du DERNIER MONDE !
☆ Evénement #116 - Une mission de CYRIL ☆


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Une petite virée shopping

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Arzhela Z. Vanderquack



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Arzhela Z. Vanderquack


╰☆╮ Avatar : Chloé Moretz

Ѽ Conte(s) : les Toons, La Bande à Picsou
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Webbigail "Zaza" Wanderquack

☞ Surnom : Clara
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 229

Une petite virée shopping _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 12 Aoû 2019 - 13:28



Une petite virée shopping
Arzhela & Deborah


Par une belle matinée qui se devait d'être ensoleillée, Arzhela se leva très tôt avant l’aube et sauta énergiquement hors de son lit. Lorsqu’une douleur s’empara sur le bas de son dos et arrêta net son mouvement. Elle cria de douleur et resta immobile au moins pendant cinq bonnes minutes afin de reprendre ses esprits.

Fichues douleurs, j’en ai vraiment marre ! Encore une journée de gâtée qui se présente devant moi…

Pour s’encourager, elle se dirigea vers sa fenêtre et ouvrit ses stores. En regardant le paysage, elle remarqua que le jour peinait à poindre le bout de son nez et qu’il s’était mis à pleuvoir.

Zut, ce sera vraiment une journée inutile. J’aurai mieux fait de rester au lit.

Puis tout à coup, Arzhela se rappela de ce qui la motivait vraiment ! Le shopping ! Oui, depuis son enfance, elle adorait faire du shopping, non pas pour se lancer dans des achats compulsifs, mais surtout pour flâner et se changer les idées. Elle appréciait particulièrement les magasins de vêtements ainsi que les livres. Oui, les livres d’aventures, elle adorait découvrir les expéditions historiques et les nouveaux trésors découverts… Sinon ses romans de prédilections étaient également les romans policiers truffés d’énigmes à résoudre.

Bon c’est décidé, je vais à la librairie. Cela me remotivera et me permettra d'embellir ma journée.

Déterminée, elle enfila son manteau de pluie rose bonbon, puis agrippa ses béquilles posées contre le mur et se dirigea d’un pas claudiquant vers l’arrêt de métro.
Le métro était vraiment bondé ce matin, à cause des trombes d’eau qui se déversaient sur Storybrooke. Arzhela tapa nerveusement sur son smartphone, afin de lire ses messages en retard. Après dix bonnes minutes de métro, la voici enfin arrivée dans la zone commerciale. Elle descendit prudemment les marches, puis se déplaça une bonne centaine de mètres lorsqu’elle arriva devant la librairie. Elle observa la vitrine, en quête des dernières nouveautés, puis se décida d’entrer à l’intérieur.

Elle se dirigea rapidement vers le rayon des documentaires. Elle parcourra entièrement le rayon, pris un livre. C’était l’un de ses explorateurs préférés : Christophe Colomb ! Il lui faisait rêver avec toutes ses explorations de l’Amérique et les découvertes des peuples… Arzhela pensa intérieurement qu’un jour, elle deviendrait une célèbre exploratrice et détective, afin d’aider son cher oncle Eby dans ses quêtes aux trésors. Mais, elle laissa échapper un soupir en reposant le livre dans le rayon. Après l’accident qui lui est arrivée quelques années auparavant, cela risque de n’être plus qu’un rêve de petite fille.

Elle sortit du rayon des documentaires pour se diriger vers les bandes dessinées. En cours de trajet, elle crocha maladroitement sa jambe sur un pile de livre disposée au sol. La pile s’effondra dans un bruit de papier froissés et Arzhela sursauta… Elle regarda autour d’elle, afin d’être sûre que personne ne l’ait remarquée, puis posa ses béquilles en équilibre contre un présentoir, afin de tenter d’empiler les livres. Lorsqu'elle se courba, son dos lui faisait affreusement mal, mais tant pis, après tout, elle souhaitait assumer ses erreurs jusqu’au bout.
Arrivée presque à la fin de ses peines, Arzhela, dirigea à nouveau son regard autour d’elle lorsqu’elle aperçu qu’une femme d'une quarantaine d'année était en train de l'observer.

Croyant que cela soit la vendeuse, Arzhela, gênée, se justifia immédiatement :

Je suis désolée mmm… Madame, je me suis cognée dans la pile de livre, je ne l’ai pas remarquée à temps et je me suis encoublée avec mes béquilles… Mais je vous promets que je remets tout en ordre comme avant et même mieux !

Code by Joy


Deborah Gust



« I disagree but I respect your right to be stupid. »


Deborah Gust


╰☆╮ Avatar : Catherine Tate

Ѽ Conte(s) : Inside Out
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Disgust

✓ Métier : Dégoûtée professionnelle
☞ Surnom : Deb / Debbie / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4563

Une petite virée shopping _


Actuellement dans : « I disagree but I respect your right to be stupid. »


________________________________________ Lun 12 Aoû 2019 - 23:03

J'aime bien les livres mais je préférerais qu'ils parlent un peu plus de moi et un peu moins des autres. Parce que quand même je suis vachement plus intéressante qu'un tas de trucs qui se vendent comme des petits pains (le gras en moins). Alors sur Edward Cullen et sa tête de cadavre peuvent faire vendre, ma bonne mine le peut aussi ! J'ai donc entrepris d'écrire mes mémoires (je n'ai pas encore de titre précis en tête mais ça pourrait être La Perfection en une leçon ou L'Emotion qui n'aimait pas la médiocrité, on verra plus tard) et si j'étais dans cette librairie, ce jour-là, c'était pour imaginer à quoi ça pourrait ressembler une fois en tête de gondole. Parce que ça aussi, ça se prévoit. Si le livre jure avec la gondole, comment espérez-vous inspirer les gens ? Sauf que rares sont les auteurs aussi géniaux que moi qui pensent à tout !
Rares sont aussi les personnes adroites qui ne renversent pas tout, mais ça, c'est une autre paire de manches - ou de béquilles, d'ailleurs.
Un grand fracas m'avait perturbée dans ma réflexion ô combien importante et je n'avais pas tardé à trouver quelle handicapée (littéralement, comme quoi vous pourrez pas dire que j'invente des soucis aux gens, je me sers juste de mes yeux) avait foutu le bazar dans le magasin.
Et maintenant que c'était fait fallait ranger. Le spectacle avait l'air prometteur et puisque de toute façon elle avait rompu le fil de ma pensée, autant que la diversion soit rentabilisée à son maximum. Je croisai donc les bras sur ma poitrine, me demandant comment Miss Béquille allait s'en sortir.
Et du coup elle me repérera parce que j'étais pas spécialement cachée vu que ce n'était nullement mon but.
- Oh moi tu sais je m'en cogne un peu, c'est pas mon magasin. Tu fais c'que tu veux. Eventuellement t'essaies de le faire en silence pour pas gêner les autres, mais sinon fais comme chez toi, c'est pas chez moi.
J'observais la gamine de plus près, notant sa jeunesse et sa blondeur. Si Riley avait été plus grande peut-être qu'elles auraient eu un peu la même tête - Riley en mieux, quand même. Je décidai néanmoins que cela me rendait la petite sympathique ou du moins pas insupportable et je décidai de l'aider.
A ma manière.
- C'est pas trop mal ta technique mais t'es en train de te casser le dos. Si tu peux plier les genoux, faut plier comme ça c'est pas le dos qui prend. Si tu peux pas, c'est pas de bol, va falloir que tu trouves autre chose. Moi je t'aiderai pas. Pas physiquement, du moins. Ca serait pas te rendre service. C'est parce que t'es handicapée que t'es incapable - y a qu'à voir le Téléthon pour s'en rendre compte. Puis t'as dit que t'allais encore tout mieux ranger qu'avant alors je voudrais surtout pas te gêner dans ton entreprise, Cendrillon. Mais je te regarde et éventuellement si tu tombes je te ramasse.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
(Practically) perfect in every way...

Arzhela Z. Vanderquack



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Arzhela Z. Vanderquack


╰☆╮ Avatar : Chloé Moretz

Ѽ Conte(s) : les Toons, La Bande à Picsou
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Webbigail "Zaza" Wanderquack

☞ Surnom : Clara
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 229

Une petite virée shopping _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 2 Déc 2019 - 22:01

En effet, même si les conseils de cette dame étaient pertinents, je la trouvais plutôt grossière et antipathique. Mais je réfléchis un peu avant de lui répondre machinalement, car après tout, elle m'a donné de précieux conseils au niveau de ma posture qui pourraient m'être fort utiles par la suite.

Je mis en pratique ses conseils, en pliant mes genoux, afin de ramasser les livres tombés au sol. Je ramasse un premier livre avec une légère douleur puis un deuxième et un troisième et ainsi de suite. Au fur et à mesure que je ramassais les livres, mon dos me faisait de moins en moins souffrir. Finalement, ma confiance en cette dame augmenta si bien qu'au bout d'un moment je me permis de la regarder droit dans les yeux, afin de lui adresser la parole.

Pouvez-vous me dire comment vous vous appelez, afin de vous connaître un peu plus? J'ai été frappée par votre savoir en matière d'ergonomie. J'ai essayé d'appliquer vos conseils et je n'ai plus eu de douleur. Quel est votre secret?

Après avoir rangé le dernier livre, je me relève rapidement, puis je pousse un petit cri de douleur. Une douleur lancinante venait de me parcourir le corps. Je détourne mon regard de la dame pour éviter qu'elle aperçoive ma souffrance. Après une bonne inspiration, je rajoute:

J'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Webby et j'aime beaucoup les récits de voyage. Malheureusement comme je ne peux plus en faire, alors je compense en lisant énormément de livres. J'ose vous demander ce que vous êtes venue faire dans cette librairie? Recherchez-vous un style littéraire en particulier?
Vous savez, les livres et moi c'est plus qu'une histoire d'amour. Je m'évade grâce à la lecture. Tous ces récits d'aventure me font rêver et m'aide à oublier la lourdeur de mon passé.


Tout à coup, je me mis à rougir. Que s'est-il passé pour que je dévoile ainsi une partie de ma vie à une inconnue...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une petite virée shopping Tenor

Deborah Gust



« I disagree but I respect your right to be stupid. »


Deborah Gust


╰☆╮ Avatar : Catherine Tate

Ѽ Conte(s) : Inside Out
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Disgust

✓ Métier : Dégoûtée professionnelle
☞ Surnom : Deb / Debbie / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4563

Une petite virée shopping _


Actuellement dans : « I disagree but I respect your right to be stupid. »


________________________________________ Lun 2 Déc 2019 - 23:35

Y a des gens qui aiment pas mon style un peu rentre dedans qui n'a pas peur de piquer là où ça fait mal. Je dirais même que la majorité des personnes ne l'aiment pas, mon style. Mais la majorité des personnes suit quand même mes conseils parce qu'ils excellents. La preuve, la gamine changea de position, comme je le lui avais suggéré et même si elle n'était pas aussi souple que la première étoile de l'Opéra de Paris, on voyait quand même une différence. Ses lombaires me remercieraient. Non pas que ça parle, un lombaire, c'est juste une image. C'est pas la partie la plus fun du corps humain mais elle est quand même bien pratique donc je suis d'avis d'en prendre soin.
Bref.
Je sais pas trop pourquoi mais j'étais restée pour la regarder faire, sans doute parce que j'adore voir quand j'ai raison. Plus elle persévérait et plus sa posture s'améliorait ce qui améliorait sa capacité à ramasser les livres et amoindrissait sa douleur. Je suis probablement trop modeste quand je dis ne pas pouvoir faire de miracles puisque preuve est faite que je sais faire fonctionner les handicapés un peu mieux.
Je suis un génie. J'aime quand la vie le confirme.
D'ailleurs, la bouche de la petite infirme ne tarda pas à faire de même. Bon, je n'avais pas spécialement prévu de faire connaissance à ce point avec elle mais elle avait été "frappée par mon savoir" et c'est quand même pas rien. Ah si seulement ce savoir pouvait frapper en pleine face Dyson deux ou trois fois. Ou cent, pour être sûre qu'il capte la leçon…
- Ouais, je sais, répondis-je en feignant la nonchalance. T'es pas la première à le dire donc en toute honnêteté, je suis pas surprise. Mais un magicien ne révèle pas ses secrets, pas vrai ? Je suis pas vraiment magicienne, hein, c'est pour l'expression. Je suis mieux qu'une magicienne, genre, vraiment mieux. Tu vois Hermione Granger ? Bah elle mais en rousse et en cent fois plus utile dans le vie. Disons juste que je suis Deborah Gust et que j'ai vu comment c'était dedans.
Je conclus sur un sourire énigmatique, espérant faire tourner ses petites méninges très vite. Après tout, elle n'avait l'air que physiquement diminuée, on pouvait espérer que le mental était OK. Il en avait en tout cas l'air, par contre, il était pas très très doué pour dissimuler une information. Parce que quand on laisse échapper un petit cri de douleur, ça sert plus à rien de faire genre qu'on a pas mal. Tout le monde sauf les sourds a capté et il se trouve que j'ai une audition parfaite.
Mais comme je suis sympa je fis semblant de ne rien avoir vu.
- Enchantée Webby. C'est pas commun comme nom mais je connais un gars qui s'appelle comme un aspirateur et Webby c'est quand même carrément mieux, précisai-je, ce qui était aussi une façon de faire un mini compliment (ou un truc qui s'en rapprochait, faut pas trop accommoder les gens aux compliments). J'aime plutôt les livres mais probablement moins que toi, poursuivis-je. En fait j'étais pas réellement venue pour en acheter, plutôt pour imaginer à quoi ça va ressembler quand mes mémoires seront en tête de gondole. Grâce à toi, j'ai pris note mentalement de faire établir un périmètre de sécurité pour éviter qu'ils finissent par terre. Et puis mon grand cœur m'a rattrapée et voilà où nous en sommes. A discuter voyage et littérature ! D'ailleurs, si je peux me permettre un conseil, Emma Bovary, faudrait pas trop aimer les bouquins. Les fictions en général. J'en connais une qui s'investit trop émotionnellement dedans et le résultat est jamais beau à voir, ajoutai-je en songeant à Tristesse. La lecture, c'est bien comme passe-temps mais la vraie vie, c'est pas entre le chapitre 2 et le chapitre 3 que tu vas la vivre. Et puis ça va, t'es pas si handicapée que ça, j'suis sûre que tu peux faire des tas de trucs. C'est juste que t'oses pas. Alors ouais, peut-être que gravir l'Everest vaudrait mieux éviter. Mais de toute façon la montagne c'est surcoté et il fait froid tout là-haut. La Terre est vaste et on est au XXIe siècle, s'il est besoin de le rappeler.
Sait on jamais, avec le sort noir, j'suis sûre que certains débiles se croient encore au temps des cathédrales et dieu sait quelle connerie.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
(Practically) perfect in every way...

Contenu sponsorisé








Une petite virée shopping _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Une petite virée shopping





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ L'Imaginarium

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet